Partagez | 
 

 La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mar 27 Oct - 22:02

Les Catacombes de Storybrook !


Caroline & Thomas & Leÿlin & Paige

& Jack P. & Duncan D.





Quand Aguistin avait apprit que l'on avait saccagé le cimetière, cela l'avait mis dans une rage folle. Certes, c'était une chose assez facile, de le faire rentrer dans une colère noire, mais là, c'était au delà. Au début, il n'avait pas cru les deux petites vieilles qui étaient venu dans l'entreprise des pompes funèbres, pour signaler que les tombes de leur deux maris respectifs avaient été vandalisé. Aguistin avait sourit gentillement, en disant qu'il devait y avoir une erreur. Après tout, comment pouvait il imaginer que des personnes totalement immorales puissent faire ça, à Storybrook de plus. Or quand il s'était presque fait traîné de force, là, il avait vu l'étendu des dégâts. Il n'avait pu s'empêcher d' hurler, vers le ciel, comme si ce dernier y était pour quelque chose, témoin impuissant du drame qui s'était produit. Il en avait fallu du temps pour que l'ancien corbeau se calme. Que Ricardo et Jack viennent littéralement le sortir du cimetière, pour le ramener chez lui et lui changer les idées. Mais Aguistin était têtu, trop têtu même, et ce crime ne resterait pas impuni, ça il se l'était juré.

Il avait tenté d'aller porter plainte, en bon citoyen qu'il était, mais il fallait croire que le shérif avait des petits ennuis de santé vu les rumeurs qui couraient sur son hospitalisation, à croire qu'elles étaient vrais car il trouva porte close. Alors, il allait faire justice lui même. Déja, retrouver les coupables pour leur faire payer cet affront et aussi, comprendre leur geste car ce dernier restait vraiment incompréhensible. Pourquoi s'en prendre aux morts ? Parce que justement, elles sont mortes, elles n'ont rien demandé à personnes et ne peuvent même pas se défendre. Puis,  pourquoi venir dégrader un lieu sacré où les gens pouvaient venir se recueillir ou tout simplement trouver la paix ? Ça c'était l'une des grandes questions, qui faisait partir le jeune homme au quart de tour. Bien entendu, le Daily Miroir avait relaté l'information, dans un petit encadré, en premier page et quand un des journalistes avait voulu l'interroger, Aguistin s'était emporté et avait failli encastrer dans le mur le pauvre bougre qui n'avait rien fait.

Après s'être excusé, en lui expliquant qu'il était touché par ces dégradations, qu'il trouvait que c'était un manque de respect total, et qu'il entendait bien faire sa propre loi, le journaliste lui avait donné une idée. Fait courir un bruit, tendre un piège à ses vandales, et régler leur comptes, ni vu ni connu. Son plan grandissait de jour en jour, le rendant beaucoup plus taciturne qu'il ne l'était encore. Cependant, un caillou bloqua son mécanisme machiavélique. C'était lors d'une cérémonie commémorative, une sorte d'anniversaire mortuaire, où la famille avait voulu rendre hommage, surtout au vue des derniers événements, et Aguistin avait été invité. Toujours aussi professionnel, malgré le fait qu'il ne travaillait pas, il était concentré lors du discours du pasteur. Mais son regard n’arrêtait pas de se décaler vers les deux tombes, cerclaient d'un bandeau jaune pour prévenir les visiteurs de ne pas trop s'approcher. Soupirant de tristesse, essayant de ne pas écouter ses pensées colériques, la cérémonie s'était assez bien passée mais il avait décliné poliment l'offre de venir le soir, au repas. Il ne resta alors plus que lui, dans le cimetière. Faisant un petit tour, il avait décidé de se recueillir devant les morts que l'ont avait osé dérangé quand il s'aperçut de quelque chose de très étrange.

La dalle de l'un des tombeaux était fissuré, ça il l'avait déjà vu, mais la chose étrange, c'est qu'en s'approchant, pointant la lumière de son téléphone dans l'obscurité, il s'aperçut qu'il y avait une sorte d'escalier secret. Pétrifié, il essaya de réfléchir si c'était lui qui c'était occupé de cet enterrement, où même un de ses collègues. Bizarrement, il n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce souvenir, et même le nom sur la tombe ne lui disait rien. C'est plus qu'intrigué, alors que son cerveau marchait à toute vitesse, qu'il se rendit alors dans l'entreprise de pompes funèbres pour essayer de trouver d'autres informations. Il fouilla dans toutes les archives, mais il n'y avait rien. C'est comme si ces deux tombes n'avaient jamais existés et cela lui courait vraiment sur le haricot. Sentant une crise de colère poindre le bout de son nez, il décida que c'était mieux de rentrer à la maison, et d'essayer de dormir un peu, car la nuit porte conseil.

Le proverbe avait eu raison et c'est un Aguistin aussi frais que la rosée du matin qui s'était rendu dans les locaux du Daily Mail. Il avait une annonce à faire passer, et quoi de mieux que le journal, lu par tous les habitants de la ville pour avoir une meilleur répercussion. Donnant la somme d'argent nécessaire pour la publication de son encart, il demanda à ce que l'annonce soit publié dès demain matin, que c'était assez urgent. Après avoir eu la confirmation, il dégaina son téléphone pour inviter Jack à prendre le thé, l'après midi pour tout lui expliquer. L'après midi c'était d'ailleurs dérouler à une vitesse folle, et il ne s'était rendu compte du temps qui s'était écouler quand Ricardo rentra du travail, trouvant les deux compères entouraient d'anciens plans cadastraux, de dossiers de personnes décédés. Lui, n'était pas d'accord, pour se qui allait se passer, quand Aguistin lui expliqua se qu'il avait fait. Mais c'était trop tard, la machine était déjà lancée.

Effectivement, le matin, on pouvait lire dans le journal «Après les dégradations du cimetière, des documents ont été dérobés dans l'entreprise de pompes funèbres. Pourquoi ? Comment ? Réunion d'information et d'action ce soir vers 20h, à l'entrée du cimetière ! On nous cache des choses, à nous de les découvrir ! Aguistin Ó Broin » Certes, il n'était pas naïf au point de croire que toute la ville se déplacerait pour essayer de comprendre ce mystère, mais il était persuadé que quelques personnes seraient intéressés. Et selon le nombre, ils iraient voir ce qu'il y pourrait y avoir derrière ces escaliers. Certes, il aurait pu y aller tout seul, surtout s'il un trésor était caché, mais Aguistin avait pensé en terme de communauté. Ce qui s'était passé n'était pas normal, dégrader des tombes ect .. et ça, toute la ville avait été d'accord, mais justement, est ce que cela n'avait pas un rapport avec ces escaliers ? Ces voyous auraient ils eu connaissance d'une chose qu'eux, habitants de Storybrook ne savait pas ? Parce que maintenant, il était persuadé, que ce n'était pas des gens d'ici qui avait fait une chose pareille alors, il fallait les prendre de cours.

Sa journée avait été un véritable calvaire, et quand il pu partir plutôt de son travail, il ne prit même pas la peine de saluer ses collègues, qu'il était déjà chez lui, entrain de se changer. Exit son fameux costume trois pièce, il n'avait pas envie de le salir, puis il valait mieux être à l'aise, on ne pouvait pas savoir se qu'il y allait avoir sous cette tombe. Enfilant un simple tshirt, un pantalon noir, il secouait la tête en écoutant les paroles de Ricardo, lui disant de ne pas y aller, que c'était une mauvaise idée. Attrapant sa veste chaude, et son sac en bandoulière qu'il avait préparé avec Jack, il sortit en expliquant à son colocataire que de toute façon son portable était chargé et que s'il lui arriverait quoi que se soit, il serait le premier au courant. La nuit était déjà tombée sur la petite ville, et il n'y avait pas grand monde dehors. Le chemin pour aller au cimetière était assez court, mais il du faire le grand tour pour se retrouver devant les grandes grilles en fer. Pour le moment, personne n'était encore là, mais il sentait qu'il n'allait pas rester seul avec son téléphone pour bien longtemps …..




Prophète ! — dis-je, — être de malheur ! oiseau ou démon, mais toujours prophète ! que tu sois un envoyé du Tentateur, ou que la tempête t’ait simplement échoué, naufragé, mais encore intrépide, sur cette terre déserte, ensorcelée, dans un logis par l’Horreur hanté, — dis-moi sincèrement, je t’en supplie, existe-t-il, existe-t-il ici un baume de Judée ? Dis, dis, je t’en supplie ! » Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mer 28 Oct - 8:56



Arrête ! C'est ici l'Empire de la Mort !


Le cimetière était sûrement l'un des endroits préférés de Jack, une sorte de sanctuaire où il aimait tant se trouver pour pouvoir réfléchir sur certains points sans que personne ne vienne le déranger tant les vivants étaient préoccupés par le sommeil des morts, il pouvait y passer des heures sans jamais voir l'heure tourner. La mort avait quelque chose de fascinant à son goût, assez proche de l'univers d'Halloween qu'il idolâtrait tant puisque u final cette fête était le réveil des démons et des morts, la trouvant d'une égalité exemplaire où la justice de ce monde devrait s'appuyer. Ce n'est pas pour rien qu'il avait gardé l'étrange manoir sombre qu'il avait eu en héritage à Storybrooke, se trouvant face au lieu et lui donnant sans doute un aspect encore plus lugubre, la vue sur les tombes et le silence qui y régnait étaient tout bonnement magistrales pour lui. Comme si quelque chose de bien trop inexplicable, un sentiment intérieur plus puissant que la raison, le poussait parfois à se rendre dans ce lieu que beaucoup pourraient juger comme étant morbide. Ce ne l'était pas. C'était un état naturel et inévitable par lequel chacun devait passer, toute vie avait forcément une fin et il fallait tout bonnement l'accepter cette condition, le cimetière était l'endroit où se réunissaient pour la toute dernière fois tous les êtres aimaient et encore vivants dans un ultime hommage. Dernier lieu d'une certaine vérité et sensibilité envers le défunt, que ça soit autant l'amour que la rancœur que l'on pouvait éprouver pour la personne qu'ont enterrée, c'est parfois à cet instant que les vérités venaient à éclater. Jack quant à lui aimait tout simplement venir se perdre entre les tombes et remonter en quelque sorte le temps parmi ceux qui avaient fait partie de l'histoire de cette ville, alors que l'imposant et prestigieux caveau de la famille Mills semblait dominer tout le reste comme si la famille avait même ironiquement le contrôle en ces lieux, mais il n'était pas irrespectueux loin de là cette idée bien le contraire. Il ne venait jamais perturber le sommeil des morts, prenant soin de bien marcher où il fallait et de jamais faire du bruit lorsqu'il se trouvait à déambuler entre les plaques, pour ceci il n'y avait aucun problème à se faire tout en étant à la recherche d'un possible spectre dans les parages. Il voulait voir un fantôme, que ça soit aussi bien ici que lors d'une séance de spiritisme auquel il se livrait, c'était son rêve depuis qu'il était petit et c'était peut-être une raison supplémentaire pour lui d'arpenter le cimetière.

Cependant si Jack pouvait bien avoir de grandes considérations pour les morts et leur ultime demeure ça n'était pas le cas de tous, en tout cas il fallait le croire vu qu'il avait dû s'y rendre en urgence en quelque sorte pour faire sortir le conseiller funéraire, pour son plus grand désespoir mais heureusement il pouvait compter sur Aguistin pour être de son côté sur ce coup-ci. Il n'avait jamais vu l'homme dans une telle rage alors que de son côté il contenait ses pensées pour lui, un mélange de tristesse d'incompréhension et de colère pour ce manque de tolérance, alors qu'il eut pu voir partiellement les dégâts occasionnés en acte de vandalisme. Il espérait que justice serait faite sur cet acte bien trop impardonnable à son goût, ces gens qui étaient enterrés ne pouvaient plus rien demander à personne alors venir ainsi saccager leurs derniers lits mortuaires était un affront qu'il n'arrivait nullement à comprendre pour sa part, cette histoire le préoccupant quelque peu et il espérait que justice serait rendue assez rapidement et que les personnes qui avaient osé un tel acte de lâcheté seraient punis de façon exemplaire. Dommage que les temps des pendaisons publiques soient bien loin derrière eux, ceci devait être une époque forte enrichissante tout de même, il faudrait sans doute se contenter d'une amende au final et peut-être de quelques heures au poste de police désormais. Quelle folle époque. Après cet accident il reçut les jours qui suivirent un appel de la part d'Aguistin, pensant dans un premier temps que ce qui était parfois un substitut de maman lui téléphone pour s'assurer qu'il n'avait pas oublié telle ou telle chose pour une fois il n'en était rien, pour une invitation particulière à boire le thé qu'il ne pouvait refuser. Jack eut le plaisir ainsi de découvrir un plan rodé pour peut-être démasquer les coupables mais surtout l'énigme étrange qui venait entourer les deux tombes saccagées, ils passèrent une bonne partie de l'après-midi à faire des recherches et de tout vérifier, aucune d'elles n'était référencée et au final elles ne devraient même ne pas exister. D'après les dires du conseiller il aurait même aperçu quelque chose sous l'une des dalles, peut-être des escaliers il ne savait pas trop, et le seul moyen de voir de quoi il pouvait bien s'agir en réalité était d'aller visiteur par eux-mêmes de quoi il en retournait pour découvrir le secret caché.

Un mystère et une aventure prometteuse ! Il ne pouvait pas y résister plus longtemps, la curiosité naturelle dont il pouvait faire preuve et mélangée à son besoin de renouveau avaient fait qu'il avait supplié Aguistin qu'ils aillent descendre dans les tréfonds du cimetière pour voir de quoi il en retournait en réalité, et la décision fut prise qu'une exploration était bien de rigueur d'autant plus qu'une annonce dans le journal avait été fait le matin même. C'est aussi excité et intenable qu'un enfant prêt à ouvrir ses cadeaux pour Noël qu'il rentra en toute hâte chez lui, chacun des deux devaient se préparer pour cet événement, il devait trouver de quoi mener cette opération à bien même si pour sa part il n'aurait nullement fait de détour mais celui qui était en quelque sorte sa maman corbeau avait insisté de ne pas y aller les mains vides. Jack se changea donc pour une tenue bien plus adéquate, il avait tout de même hésité à y aller dans son costume sombre avant qu'une certaine illumination lui vienne en tête, pour une aventure particulière ceci demandait donc une tenue aussi appropriée. Fouillant dans ses placards et son grenier, cherchant dans le monticule de bric-à-brac qui pouvaient bien être entreposés, il finit par trouver tout ce qu'il souhaitait. C'est ainsi qu'il se trouva en véritable tenue d'Indiana Jones, il l'avait vu récemment à la télévision, à savoir une chemise blanche et pantalon sombre mais surtout le chapeau si caractéristique. À ceci vient s'ajouter un fouet qu'il avait trouvé dans un vieux coffre, sans qu'il sache d'où il vienne et avec honnêteté il ne se posait même pas la question ou ne voulait pas, ainsi qu'un faux pistolet qui était en réalité un briquet et accrocha les deux à sa ceinture. Il mit dans une sacoche tout à tas de trucs plus ou moins utiles, comme des biscuits ou encore un livre de traduction de latin sait-on jamais, alors qu'il enfila une veste en cuir et attrapa une réplique de lampe à huile mais qui marchait en réalité avec des piles. Avançant vers les grilles de l'imposant cimetière alors que la nuit était tombée, n'ayant juste qu'à traverser la rue déserte après tout, il fut le premier arrivé sur les lieux jusqu'à entendre des bruits de pas. Il vient éteindre la lumière, ne sachant à qui il pouvait bien avoir à faire, et s’aperçut rapidement que dans la pénombre il s'agissait de son compère d'aventure. Il avança sur la pointe des pieds en sa direction, sourire malicieux aux lèvres, venant poser ses mains sur les épaules de l'homme qui était de dos tout en lâchant un caractéristique : bouh !

« Oh cher Aguistin ! Je ne voulais pas te faire peur voyons ! Quand est-ce que nous partons à la découverte du secret des tombes ? Il me tarde de commencer, j'ai même mis ma tenue de grand aventurier comme tu peux le voir ! »

Il était prêt à partir sur-le-champ, tellement heureux de lui d'avoir joué ce mauvais petit tour, mais a priori ils devaient attendre encore un peu de voir si d'autres personnes ne se joignaient pas à eux. Rallumant la lanterne il souriait à Aguistin, sentant dans ses veines l'impatience le gagner, la nuit promettait d'être amusante !






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mer 28 Oct - 18:37


   
Squelettes Town

   
...
Leÿ et plein de gens

   
Leÿlin avait été dubitative face à l'énervement de Killian le matin, il y a quelques jours de cela. Apparemment, des vandales avait saccagé des tombes, au cimetière – ça coule de source – et personne n'arrivait à mettre la main dessus. La réponse de la brune, en entendant cela, fût de demander où était le mal puisque les 'victimes' étaient de toute manière déjà mortes, ce n'est pas comme si elles allaient sortir pour demander réclamation, et dieu sait pourtant que la fille Jones trouverait cela diablement cool ! Après avoir levé les yeux au ciel, Killian s'en était allé, maugréant encore quelque chose alors que Diana, plus calme, lui avait expliquée que si c'était déjà un manque de respect pour les morts, cela l'était aussi pour la famille encore vivante, même si ces notions lui restaient assez bancales, la brune avait compris et reprenait sa vie normale, oubliant quelques heures les macchabées.

Mais voilà, peu après, le matin, elle trouvait dans le journal un encart sur ce vandalisme. Un certain Aguistain, qui proposait de se retrouver à 20h, devant le cimetière, pour tenter d'éclaircir un mystère : celui des documents qui ont été volés. Là, ça devenait réellement intéressant ! Comme dans les films d'espionnages ! Se parant de son air le plus innocent, Leÿlin s'était discrètement emparé d'un ciseau et du passage en question, pour ne pas oublier, et se jurait que si elle n'avait rien, elle se rendait sur place. Pour une fois qu'il se passait quelque chose en ville ! Ce serait pure folie que de manquer cette occasion ! Puis... un cimetière... en pleine nuit... ? Rien que cette idée arrachait un sourire radieux à la jeune femme, qui trouvait ici une occasion parfaite de fouiner dans les affaires de la ville – en toute légalité – et de s'amuser autrement qu'en végétant devant la télévision pendant des heures. Plus, tout le monde lui disait de se sociabiliser un minimum, ne serait-ce pas l'occasion parfaitement ?

L'heure venue, Jones-Junior s'était parée de vêtements qui ne craignaient pas de se salir un peu, mais qui permettait en même temps de se mouvoir sans soucis. En fait, maintenant qu'elle y pensait, elle avait pris un pantalon comme ceux des militaires et un pull noir, parce que franchement une autre couleur, plus flashy, aurait été peu discrète. Bien entendu, impossible d'oublier la lampe de poche – avec des piles neuves, elle avait vu assez de films avec une bourrique qui se retrouve en rad et se fait tuer par un clown avec une hache – et de quoi grignoter ou s'hydrater. La nuit était belle, ni trop froide, ni trop chaude, et après quelques minutes à marcher pour rejoindre le lieu de rendez-vous, Leÿlin vit se dessiner deux silhouettes au loin, sans doute celui ayant posé l'avis dans le journal, et un curieux qui voulait aussi s'en mêler, comme tel était le cas pour elle.

Un instant hésitante, les mains glissées dans les poches en sifflant distraitement l'air de la famille Adams, elle finissait par se stopper et offrir un sourire aux deux hommes présents. En y regardant de plus près, l'un d'eux était vraiment à fond dans le délire aventure, il s'était déguisé en Indiana Jones... tient... encore un Jones ! Ils sont partout !

« Euh... salut ? C'est ici la soirée macchabées & co' ? Fallait venir déguisé ? » demandait-elle, à moitié amusée, l'autre moitié sérieuse.
   
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Jeu 29 Oct - 17:28

La visite des catacombes

Un acte de vandalisme dans le cimetière de Storybrooke éveilla la curiosité de Duncan. Ou plutôt, c'est l'annonce d'un certain Aguistin Ò Broin qui accapara son attention. Il ne connaissait pas cette personne et préférait d'ailleurs ne pas la connaître vu son métier, mais il était curieux de savoir quel genre de documents avait pu être dérobé à l'entreprise de pompes funèbres. La curiosité était bien évidemment un vilain défaut mais ce soir-là, il n'avait aucune autre distraction. Morrigan avait autre chose de prévu et cela tombait bien puisque depuis longtemps il souhaitait faire une virée nocturne au milieu des tombes. Alors une histoire sordide pour mettre en appétit, il ne trouvait rien de mieux pour l'instant !

Il espérait que ce rassemblement serait riche en révélations de toutes sortes : forces occultes, vampires, zombies et autres croquemitaines qui peuplent nos cauchemars d'enfant ! Jusqu'à présent, il n'avait jamais vu une seule trace de magie dans le monde et il trouvait cela bien dommage. Au fond de lui, il savait bien que si la magie existait, il préférerait utiliser la noir, bien plus terrifiante et enivrante. Et puis pour un manipulateur, ce serait étrange qu'il utilise le bon côté...

L'heure tournait et si d'habitude le proviseur ne faisait pas attention à la pendule se trouvant dans son bureau, cette fois-ci il lorgnait les aiguilles toutes les cinq minutes. Pour rien au monde, il ne souhaitait rater cette escapade. Il n'avait pas l'intention de changer de tenue pour l'occasion. Il avait déjà enlevé la cravate, son costume sombre avec une chemise bleue clair suffirait pour ce genre de soirée.

Lorsque la pendule afficha l'heure à laquelle il voulait partir, il quitta son bureau après s'être regardé dans le miroir planqué dans son vestiaire. Il passa une main rapide dans ses cheveux pour les remettre légèrement en arrière. Il ne prit pas de veste supplémentaire, trouvant qu'il faisait encore bon pour la saison. Le lycée se trouvait en centre-ville et du coup, cela obligea Duncan à prendre sa voiture pour aller se garer devant l'entreprise de pompes funèbres. Il fit le reste du trajet à pieds, en gardant les mains dans les poches, l'air décontracté. Il se permit même de siffloter une musique de L'Étrange Noël de Monsieur Jack. Qui sait, peut-être qu'ils allaient découvrir le passage secret entre ce monde et celui d'Halloween. Cette idée le fit rire tout seul avant de reprendre un peu de sérieux en approchant de l'entrée du cimetière où d'autres personnes étaient déjà arrivées.

Il n'y avait pas grand monde. Serait-ce à cause de la peur ? Cela l'amusa et il reprit le sifflement. En examinant de plus près les premiers arrivées, il ne reconnut aucun d'eux, à part peut-être la jeune demoiselle. Elle lui rappelait vaguement quelqu'un. Peut-être était-ce une ancienne élève ? Il n'en était pas certain. Il regarda ensuite les deux hommes. L'un avait un air grave, digne de quelqu'un bossant dans les pompes funèbres, à croire qu'on allait assister à un enterrement. L'autre portait à s'y méprendre le costume d'Indiana Jones, la belle gueule en moins par contre. Enfin bref, ce devait être un original, adepte des soirées costumées. Il perçut la phrase de la jeune femme et comprit qu'elle aussi devait se poser les mêmes questions que lui.

- Bonsoir. Duncan Dood, proviseur du lycée de notre chère petite ville.

C'étaient les premiers mots à lui venir à l'esprit. Il ne savait pas trop quoi dire d'autres. Et puis, il fallait bien faire les présentations à un moment donné. Il tendit une main pour serrer celle des personnes présentes et se réservait de faire une petite bise à la jolie miss.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☂ Conte : Wonderland

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : Selfish
☂ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Ven 30 Oct - 0:25

La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2 × ft. Aguistin & Caroline & les autres
Aguistin était dévasté, comme je le sais ? Parce que j'ai vu la tombe vandalisée et que je sais combien il tient aux tombes et au cimetière. Il dit qu'il ne faut pas profaner les morts et surtout pas leur tombe. Moi je ne sais pas trop ce qu'il faut en penser, mais je suis okay avec ça. Après tout j'ai l'habitude du comportement d'Aguigui. Il a été la quand plusieurs semaines auparavant j'ai fait cramer conserverie. Il m'a écouté et épaulé, alors je n'ai certainement pas le droit de le juger. Je l'avais déjà vu énervé, mais jamais comme ça, même après un certaine Thomas il n'était pas aussi énervé. Bon après j'étais là alors peut-être qu'il ne voulait pas me montrer qu'il pouvait péter un boulons comme tout le monde ?

-Allons ma vieille, plus taré que ton pauvre père, il n'y a pas ! je murmure à moi-même.

Mais heureusement mon père ne me surveille plus comme avant, il me lâche la bride, bien que j'ai l'impression qu'il me surveille à chaque seconde. Mais a vrai dire, je m'en fou ! Après tout j'ai le droit de sortir un peu, de respirer non ? Bref quand je suis passée dans la cuisine ce matin, j'ai vu quelque chose d'étrange, quelque chose qui ressemblait à une annonce posté par quelqu'un qui tenait au cimetière comme à la prunelle de ses yeux. Aguigui … qu'est-ce qu'il va faire encore ? Je soupire et m'empresse de partir vers l'école, il ne faut pas que j'arrive en retard. Si jamais mon père apprend ça d'une manière ou d'une autre, je vais encore morflé. Déjà que je me souviens de la douleur de ses derniers coups – bien qu'ils remontent à l'incendie.

Arrivée au lycée, j'ai pris un petit papier dans mon sac et j'ai écris un mot que j'ai ensuite glissé dans le casier de Paige. Je sais très bien qu'on s'est à peine reparlé depuis l'incendie, mais je pense que ça pourrait la faire sortir de son état léthargique. Et quelque part, j'aimerais retrouver la meilleure amie que j'avais. Après même si c'est pas dans ma nature, je l'ai sauvé, non ? Bien que ce soit moi qui ai mit le feu au préalable … bon c'était un accident aussi ! La journée se passe rapidement, entre deux cours, je note sur une feuille ce que je vais bien pouvoir amener dans les catacombes. Mon sac, lampe torche, briquet et allumette, sur ! Un sandwich ! On sait jamais j'aurais peut-être un petit creux. Des bonbons, les autres auront peut-être un petit creux. Une corde, je sais pas il peut y avoir des troues la dedans ou un labyrinthe. Bref je mets tous sur un papier et la première chose que je fais quand je reviens chez moi , c'est faire mon sac sans que mon père ne remarque rien. Quand j'ai fini, je le laisse au bas de la fenêtre et prévint mon père que je vais faire un tour dans le jardin. Puis sans un bruit, je pars chercher mon sac.

-Et maintenant, au cimetière Je murmure !

Je me mets à courir et arrive vers le groupe. Là, je ne peux m'empêcher d'éclater de rire en voyant un homme habillé en Indiana Jones.

-Si j'avais su, je me serais déguisé moi aussi !

Je me tourne vers Aguigui et lui souris, bien que je sens qu'il va me dire que je ne devrais pas être là …
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Sam 31 Oct - 3:33

Visite dans les catacombes feat Paige, Aguigui, Caro et les autres


Ça fait quelques temps déjà que l'épisode de l'explosion est passé. J'ai passée quelques jours chez Jefferson avant de retourner en cours. Même si je suis heureuse de le connaître, j'en avais marre d'être comme une insisté avec mon entorse et surtout que je n'avais pas revu Caro depuis l'accident. Je sais qu'elle m'a sauvé en quelque sorte de cet incendie. Mais depuis quelques jours, je  n'ai plus mes béquilles, juste une attelle au cas où j'ai mal. Je dis bien au cas où car je n'ai presque plus mal. C'est le bonheur de pouvoir re-bouger comme on veut. 'Fin bon passons,  depuis ça, je n'ai pas vraiment reparler avec Caroline sur ce qui s'est passé et ça me fait mal, même si on a eu cette dispute au port, elle reste ma meilleure amie. Nous sommes proches et tout d'habitude au lycée même en dehors mais là, ça devient pesant. En plus, je suis encore un peu en état de choc pour ce qu'il s'est passé, même si j'ai mes proches pour moi, il me manque Caro, elle est l'une des personnes qui me comprend même avec nos différents. Après une journée de cours fatigante, je rentre chez moi, il devait être 16 heures environ. Je reçois un appel de Calypso, mon employeur, pour me dire qu'elle n'a pas besoin de moi à la boutique et qu'elle me laissait la soirée de libre, ce qui m'étonne quand même mais je la remercie. A la maison, il n'avait que mes deux frères et ma mère, mon père, lui était parti voir un ami à lui. Après avoir dis bonjour, je monte dans ma chambre ; en balançant mon sac sur mon lit et un papier tombe du sac qui était ouvert. Curieuse, je le prends pour le lire, je l'avais mis dans mon sac car je l'avais trouver dans mon casier mais ne m'étais pas interroger de l'origine de celui-ci. C'est un mot de Caroline, je reconnais son écriture, elle me donnait rendez-vous au cimetière pour une aventure comme celle qu'on a eu déjà avant.
Après avoir mangé rapidement et avoir prévenu ma mère que je ne serais pas là ce soir; je remarque que l'heure du rendez-vous approche, je prépare mon sac avec tout ce que j'ai besoin nourriture, bouteille d'eau, ma lampe torche même deux au cas où, mon téléphone est pris également ; je me change quand même pour partir, ça sera pantalon de training, débardeur et sweet shirt à capuche. Maintenant direction le cimetière, en me demandant ce que Caro me préparait. J'y arrive au bout de cinq minutes, il avait déjà du monde devant l'entrée.
Je me mets à côté de Caroline, lui fait un petit sourire, je regarde qui était présent, Aguistin, un homme habillé style Indiana Jones, une jeune femme brune qui me faisait pensée au shérif mais au féminin bref passons, le proviseur et ma meilleure amie .
-Tu ne m'avais pas dis qu'il avait avoir autant de monde Caro ? Lui demandais-je doucement sans qu'on nous entende. On dirait que nous attendions encore quelqu'un mais j'ai hâte de savoir ce qu'on va faire même.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Lun 2 Nov - 18:19


La visite des Catacombes de la ville

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thomas & Les autres

La matinée avait pourtant bien commencer,le docteur Riddle avait reçus ses trois premier clients de la journée,écoutant et conseillant chacun.Mais se fut une bonne femme après le déjeuner qui passa au moins 10 minutes a parler de cette histoire de tombe et de documents volée comme si c'était la nouvelle du siècle,c'était sa qui faisait parler le petit peuple de Storybrooke depuis quelque temps,dans une ville où il ne se passait jamais rien depuis l'arrivé d'Emma Swan,les gens c'était raccrocher a cette histoire comme si c'étais une déclaration de guerre ou un attentat.

Thomas n'avais pas d'opinion la dessus,en faite il s'en fichait royalement,ce n'était pas a lui de s'occuper de ce genre d'histoire mais plus a la police de la ville,quand il avait expliquer cela a sa cliente ,elle lui avait sortie le journal pour lui montrer le bout de message d'Aguistin,il ne pu s’empêcher de lever les yeux au ciel quand il lu son nom,même si sa ne l'étonnais pas plus que cela que l'homme s'en mêle après tout sa touchais a son monde professionnelle,si sa avait été lui ,il ne serais pas rester les bras croiser non plus.

Il réussit a oublier cette histoire pendant le reste de la journée,s'occupant de son travail et prenant des rendez vous avec de nouveau ou ancien client,il n'avais pas de secrétaire,il avait appris a gérer la paperasse tout seul,il avait un système bien a lui ,alors il n'avais pas besoin que quelqu'un vienne tout chambouler.A 19 heures ,alors que son dernier client de la journée venais de quitter son bureau,il retomba sur le journal de sa cliente,ses yeux retombant sur le message d'Aguistin,il attrapa son long manteau ,enroula son écharpe autour de son coup avant de quitter sa maison pour prendre la direction du cimetière.

C'étais peut être de la curiosité ,peut être qu'il voulais lui aussi voir se qu'il y avait au cimetière ,voir si quelqu'un allait vraiment rejoindre l'ancien corbeau au cimetière ou il voulait simplement voir a quoi ressemblais un Aguistin en dehors du travail,a cette pensée il ne pu s’empêcher de secouer la tête tout en levant les yeux au ciel,son cerveau devait vraiment arrêter de pensée des choses aussi absurde.

Il arriva enfin au cimetière,traversant celui-ci assez rapidement ce servant de la lampe torche sur son portable pour y voir plus claire,levant les yeux il finit par remarquer un petit groupe de personnes un peut plus loin,apparemment il n'était pas le seul curieux.Il y avait deux adolescente,une jeune femme,Aguistin ,un homme qu'il ne connaissait pas et ...Indiana Jones.

"Heureusement que le ridicule ne tue pas."Lacha-t-il en dévisageant le type de la tête au pied,un sourcil arquer,on pouvait clairement lire "vraiment ?" sur son visage,avant d'observer les autres personnes présente,serrant la main du proviseur."Docteur Thomas Riddle."Puis il regarda Aguistin,affichant un sourire en coin."Toujours ravis de te voir mon cher."



Dernière édition par Thomas C. Riddle le Dim 15 Nov - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Sam 7 Nov - 17:17

Les Catacombes de Storybrook !


Caroline & Thomas & Leÿlin & Paige

& Jack P. & Duncan D.





Envoyant un éinième message à Ricardo, pour le rassurer, il avait la tête pencher sur son telephone, ne voyant absolument pas l'environnement. C'est pour cela, qu'il sursauta quand il sentit deux mains se poser sur ses épaules. Il faillit devenir violent, pensant qu'on allait l'agresser quand il reconnu presque immédiatement la voix de celui qu'il considérait comme son grand fiston. « Jack ... » Se retournant, il écarquilla les yeux quand il vu la tenue que l'homme en face de lui portait. « Indiana Jones ? Sérieusement ? » Dire qu'il était amusé était une chose, le terme approprié aurait plus était blasé. Mais d'un autre coté, il préférait ces vêtements à un costume trois pièces dont il savait que Jack pouvait le mettre dans un endroit pareil. Au moins, s'il déchirait sa veste, ça ne serait pas très grave. « Moi aussi, mais on va attendre un petit peu, genre une quinzaine de minutes pour voir .. » Lui aussi était vraiment très impatient de découvrir ce mystère, mais il voulait aussi voir, si son annonce avait eu un écho. Bien entendu, il savait parfaitement qu'il n'allait pas faire un meeting, puis avoir la moitié de la ville avec lui dans les sous sols n'auraient pas été pratiques mais il espérait, au moins une ou deux personnes ;

D'ailleurs, la première inconnue à arriver, était une jeune femme brune, qui sifflait la famille Addams, elle marquait des points, un des films préférés du conseiller funéraire. « Non, … mais Jack avait envie de tester un style vestimentaire ... » Souriant, il avait ravaler avec brillo sa colère, et rien ne l'avait laisser présager dans sa voix. Puis rapidement, un deuxième inconnu se présentant comme le proviseur du lycée fit son apparition. « Enchanté, Aguistin, conseiller funéraire et auteur du petit mot dans le journal. » Poliment, comme des gens très bien éduqués, il tendit la main par politesse, pour serrer celle du proviseur. Alors qu'il allait commencer à parler, l'ex corbeau se figea en voyant les deux adolescentes arriver. La brune à cheveux longs, il ne l'a connaissait pas vraiment, mais en se remémorant la soirée de discussion qu'il avait eu avec Caroline, elle devait être la dénommé Paige. Et puis, la brune à cheveux courts parla alors au groupe en rigolant avant de se tourner vers lui. Là, il bouillonnait de rage, était elle vraiment sérieuse ? Serrant les poings, il essaya d'être et de paraître calme, sans trop de succès. « Caroline … qu'est ce que tu fais ici ? Avec ton amie en plus … tu penses que c'est quoi ? Un jeu ? ... » Ah les enfants … Aguistin se retenait de lui passer correctement un savon, parce qu'en réalité, il avait peur pour elle, que dans ce lieu obscur, il lui arrive quelque chose, parce qu'au fil du temps, il en était vraiment venu à la considérer comme sa fille.

« Tu as intêret de rester à coté de moi parce que ... » Cela allait devenir une manie d'être coupé … et là, c'était la goutte d'eau faisant déborder le vase. S'il s'était pétrifié de peur face à Caroline,  là c'était plutôt de rage.  Pourquoi ? C'était la seule question qui lui venait en tête. « Rectification, pas docteur, Arnaqueur ... » Là, il était sur à plus de mille pourcent, que Thomas faisait tout pour le voir rentrer dans une de ses colères noires. Il n'en avait pas assez déjà de devoir travailler ensemble ? De se disputer à longueur de journée ? Qu'il devait aussi venir quand il n'était pas invité. Certes, l'annonce était destiné a toute la ville, mais Aguistin avait été loin de s'imaginer que son psychiatre préféré viendrait l'enquiquiner jusque ici …  « Je te rassures, ce n'est pas réciproque.. » Essayant de se détendre, il murmura à l'interressé « et si je peux te perdre là dedans j'en serais heureux » avant de se tourner vers ce groupe pour le moins éclectique. « Bon, vous savez tous pourquoi on est là … je suis persuadé qu'on ne nous dit pas tout sur les secrets de la ville, et que si on ne le découvres pas nous même, on ne le saura jamais. » Seul sa voix résonnait dans le cimetière, cet endroit qu'il aimait par dessous tout. « J'ai cherché partout et il n'y a aucune existence légale de quelconque catacombes, et encore moins de ces deux tombes. … pourtant, elles sont bien présentent comme l'escalier que d'ailleurs on pourra entre percevoir.... Pourquoi cela ne figure t'il pas sur les plans de la ville, ou même dans les archives, à nous de le découvrir. » Certes, il ne savait pas dans quoi il s'embarquait, mais d'un autre coté, résoudre un mystère et le faire connaître à tout le monde lui amenait une satisfaction personnelle. « Et bien, je penses qu'on va y aller mais avant tenez ... » Sortant de son sac des petites lampes de poches, il les distribua a tout le petit groupe. Il lui en restait deux, où cas où il n'y aurait plus de piles à l'une. Puis, il donna aussi une carte à Duncan, et il hésita grandement pour l'autre. Son regard passait entre Caroline et Thomas, et finalement il le donna à sa fille de cœur, en souriant sadiquement à Thomas, même, en haussant les épaules comme s'il était désolé de ne plus en avoir pour lui, car après tout, l'un de ses buts était de perdre le psychiatre … « C'est le plan de la ville, pour que l'on essaye de se repérer et aussi, si on se sépare que deux par deux on puisse ressortir. »

Fermant le zip de son sac en bandoulière, il ouvrit alors la marche dans le cimetière, qu'il connaissait absolument par cœur, même dans le noir de la nuit. Rapidement, ils arrivèrent devant les tombes saccagés. Pointant sa lumière dessus, au niveau de l’interstice, il prouva alors qu'il n'avait pas menti, montrant les marches à perte de vue. « Tous ensemble on pourra pousser le marbre. » Après tout, l'union fait la force et un grand boum résonna dans ce silence de mort. Une angoisse envahit Aguistin, et si Ricardo avait raison ? Mais rapidement, elle s'envola, dès qu'il posa le pied sur la première marche, comme si, son instinct primaire revenait à lui. Sans un bruit, comme une procession funéraire, le groupe pénétra dans cet espace réduit. Les marches étaient pentu, humide, et l'air saturé n'aidait en rien pour respirer. Il comptait les marches dans sa tête, pour rester concentrer, mais a un moment, il pensa que cela n'allait jamais s’arrêter. Les minutes s’égrainaient, alors qu'il entendait le chuchotis des personnes derrières lui. Quand il posa le pied au sol, étant sur qu'il n'y avait plus rien, il poussa un soupir de soulagement. A ce rythme, ils allaient au centre de la terre, où pire, en enfer. .. enfin s'ils n'étaient déjà pas arriver. Vérifiant que tout le monde était là, ils étaient arrivés dans une sorte d'anti chambre circulaire, tout en pierre, où plusieurs chemins partaient. « Bon … déjà on sait que les galeries souterraines inexistantes pour la Mairie sont bien présentes … » Regardant un peu tous les chemins, il ferma les yeux quelques minutes pour se concentrer. Il n'avait jamais trop marché à l'instinct, n'y croyant guère, mais ce soir, bizarrement, il sentait qu'il devait se laisser guider par son flair. C'est pour ça qu'il emprunta le chemin le plus à gauche,  




Prophète ! — dis-je, — être de malheur ! oiseau ou démon, mais toujours prophète ! que tu sois un envoyé du Tentateur, ou que la tempête t’ait simplement échoué, naufragé, mais encore intrépide, sur cette terre déserte, ensorcelée, dans un logis par l’Horreur hanté, — dis-moi sincèrement, je t’en supplie, existe-t-il, existe-t-il ici un baume de Judée ? Dis, dis, je t’en supplie ! » Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Dim 8 Nov - 11:20



Arrête ! C'est ici l'Empire de la Mort !


Jack ne comprenait nullement la réaction de Aguistin, alors que de son côté il était si enjoué de pouvoir venir librement se balader ainsi dans le cimetière et en découvrir le fameux secret, il pensait un peu trop naïvement que ce qu'il portait était hautement approprié puisqu'il avait vu ceci dans un film. Dans son esprit l'ensemble des Américains devaient porter ce genre d'uniforme, du moins dès l'instant où ils devaient partir comme ils le faisaient à l'aventure, que ceci était de respecter une sorte de tradition qu'il fallait perpétuer. Décidément il ne comprendrait jamais ce vaste pays, s'ils ne fêtaient pas aussi dignement Halloween il aurait sans doute remis les voiles loin d'ici et ceci sans trop tarder, il avait beau faire tous les efforts du monde pour essayer de s'intégrer convenablement ceci ne semblait bien fonctionner. Le conseiller funéraire avait quelque peu entamé la si grande bonne humeur dans laquelle il était, surtout en l'ayant senti ainsi sursauté sous ses doigts où ce geste lui avait apporté une certaine et étrange satisfaction, décidant de lui-même que de toute évidence c'était bien lui qui avait raison et que son ami aurait dû prendre exemple sur lui un point c'est tout. Une conviction qui se fit d'autant plus solide lorsque d'autres convives arrivèrent petit à petit, alors que de son côté son impatience commençait à être un peu trop entamée tout en ayant l'impression que la ponctualité était quelque chose de malheureusement révolue en ce monde, tout parlant d'un déguisement a priori. L'ancien squelette gardait son calme et son sourire convivial, il ne souhaitait aucunement être privé d'une si magnifique balade à cause d'un petit emportement de sa part, se retenant d'être peu aimable en annonçant que ceci était une tenue d'aventurier et qu'un déguisement était une chose différente. Il en connaissant un rayon après tout, surtout à l'approche du 31 octobre, les deux n'avaient clairement rien à voir à son goût. Il n'y avait que le cher proviseur de l'école qui semblait avoir un semblant d'éducation, très bon point pour lui au passage, lui serrant donc la main tout en se présentant.

« Jack Pumpkin, propriétaire et gérant de la boutique de Farces et Attrapes. Et ce n'est point un style vestimentaire mon cher Aguistin, c'est la tenue de rigueur lorsque l'on vient faire de l'exploration et je dois bien avouer qu'elle facilite bien plus les mouvements que ce que je peux porter en temps normal. »

Lui faisait des efforts pour se mettre dans l'ambiance, bien que se retenant se fredonner le thème du plus célèbre des aventuriers à cet instant, si les autres ne pouvaient nullement comprendre ceci après tout c'était bien leur problème. Jack avait l'habitude qu'on le qualifie d'étrange et de bizarre, parfois assez en décalage avait ce qu'il pouvait bien se passer, mais en réalité il n'en avait que faire. Il n'y avait que cette espèce de docteur, enfin arnaqueur de ce que disant Aguistin, qui le débectait vraiment à la suite de sa remarque. Lui il ne l'aimait pas. Jamais de demie-mesure avec lui, il y avait pas de place pour le gris dans ses relations juste du blanc et du noir généralement, décidant qu'il allait donc ignorer tout simplement cet importun qui d'autant plus semblait mettre le conseiller dans une sorte de mauvaise humeur. Heureusement les choses sérieuses commencèrent vite, lui octroyant un véritable sourire de joie et d'impatience, découvrir des secrets et vivre des aventures étaient deux perspectives qui avaient le don naturel de le mettre dans une euphorie sans pareil. Tout ce qui était nouveau, cassant une routine, il en étant friand au possible et le goût du risque ne faisait que venir inexorablement augmenter ce sentiment profond. Hochant doucement à l'entente du discours il pouvait confirmer les dires, après tout il avait aidé son ami à chercher des renseignements sur les deux mystérieuses tombes mais ceci fut vain, ce qui ne faisait que donner à cette épopée quelque chose de vraiment unique et d'incroyable. Prêt à partir il fut coupé dans son élan pour recevoir une lampe, rangeant ainsi l'autre lampe un brin trop encombrante qu'il avait apportée dans sa sacoche, avant de regarder la distribution de cartes dont il n'avait pas le droit. Qu'importe. L'instinct était la meilleure boussole du monde, ça il en était persuadé, et puis Indiana Jones n'avait nullement besoin alors lui non plus. Suivant ainsi celui qui c'était proclamé leader de cette expédition, bien qu'il ait aimé naturellement ce rôle mais pour une fois il voulait bien concéder à se taire, après une petite marche vivifiante il put voir les deux tombes. Venant aider Aguistin et les autres à pousser la plaque de marbre, laissant ainsi découvrir plus grandement l'entrée secrète, il sentit un frisson d'excitation et comme un appel lointain familier.

Il emboîta rapidement le pas d'Aguistin, prenant bien garde de ne pas glisser sur l'une des marches car se connaissant ceci aurait pu arriver mais aucun accident à déplorer de son côté, admirant avec des yeux réellement émerveillés ce petit boyauxétouffant. Claustrophobes faites demi-tour. En peu de temps l'atmosphère était devenue lourde, comparable à l'odeur de la mort d'une certaine manière, se disant qu'ils devraient organiser un parcours du courage pour le prochain Halloween ici. Brillante et majestueuse idée ! Jack se félicitait intérieurement d'avoir eu cet éclair de génie, vraiment ceci était formidable, il viendrait faire hurler de terreur tout Storybrooke avec cette véritable attraction qui était une action très sérieuse à ses yeux. Alors qu'il descendait il tourna la tête pour voir si le reste du groupe suivait bien, s'il n'y en avait aucunement un qui avait fait un malaise en cours de route, reconnaissant donc la demoiselle qui était arrivée en premier à sa suite. Il lui sourit presque chaleureusement, totalement dans son élément dans cet endroit étrangement, de toute façon en dehors de l'autre arnaqueur comme le disait si bien Aguistin il n'avait aucun problème avec les autres membres du groupe.

« Attention où vous mettez les pieds mademoiselle, il serait dommage de faire une mauvaise chute ici. Enfin, d'une certaine façon non c'est parfait puisqu'on pourra dire que vous avez un pied dans la tombe, de façon littérale pour le coup... Juste qu'il faudrait sans doute faire demi-tour et il serait très regrettable que vous manquiez une si grande expédition vous ne trouvez pas ? »

Parlant presque en chuchotant, vu que le ton était donné par les autres qui en faisaient tout autant, c'était aussi une manière de respecter le repos bien mérité des morts quelque part. En tout cas Jack cherchait la sociabilisation, faire conversation n'était guère un problème pour lui bien que parfois il eût tendance à la solitude, juste histoire de faire passer un peu plus vite le temps de cette descente qui n'avait guère l'air de se terminer. Au bout d'un moment le sol finit par être enfin droit, plus aucune marche à l'horizon pour l'instant, respirant le bon air humide et renfermé de ce charmant petit endroit. Il éclairait cette chambre circulaire, voyant que plusieurs chemins s'offraient donc à eux, il y avait de quoi se perdre dans cette histoire mais surtout il avait réellement l'impression d'être dans un décor de cinéma. Peut-être qu'il y avait vraiment un trésor au bout de l'une de ses galeries, qu'ils allaient devenir célèbres et que leurs noms seraient inscrits dans les livres d'histoire, plus envieux par une certaine forme de prestige que par l'argent en tout cas c'était sûr. Restant devant l'un des couloirs, essayant d'éclairer aussi loin qu'il le pouvait sans pour autant y pénétrer, il se demandait si des pièges avec des flèches qui sortent des murs pouvaient bien être présents. Portant attention au reste du groupe, voulant tout explorer ce merveilleux endroit qui devait être plein de somptueuses surprises, il vit son ami s'éloigner en s'engageant dans l'une des galeries. D'ordinaire s'il était tenté de suivre son propre chemin, décidant qu'il n'avait pas à suivre quelqu'un, pour une fois il suivit sagement le conseilleur funéraire sans se poser de questions. Il avait vu assez de films d'horreur pour savoir que se séparer n'était jamais une bonne idée, que le mieux était toujours de rester en groupe, et Aguistin étant dans ses très bonnes connaissances c'était tout naturellement qu'il venait le suivre. Il ne savait nullement si les autres suivaient, mais après tout il n'était pas là pour faire du baby-sitting, son besoin d'exploration étant plus fort que tout le reste. Philosophiquement il regarda l'ancien corbeau, sans prêter un regard en arrière sur les compagnons d'aventure, l'éclairant quelque peu avec sa lampe.

« Ici commence l'empire de la Mort... Je trouve cette  expédition de plus en plus grandiose, il se peut même que l'on tombe sur des ossements avec un peu de chance. Je me demande tout de même pourquoi ce lieu n'était pas marqué sur les cartes, c'est peut-être parce que certaines personnes voulaient y cacher quelque chose. »

Tellement de questions et de mystères en suspend, avec pour mission de trouver toutes les réponses, ce jeu de piste grandeur nature était tellement amusant à son goût.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Lun 9 Nov - 23:13

La visite des catacombes

Le conseiller funéraire se présenta à son tour et serra la main du proviseur. Il semblait être un homme bien sous tout rapport, pas si croque-mort que cela en fin de compte. Duncan se demandait si c'était un adepte de l'humour noir, plus de circonstances au vu du métier, ou non. Lui en tout cas, en était friand et n'hésitait jamais à l'employer avec une bonne dose de cynisme. Cela faisait d'ailleurs sa réputation au sein de l'établissement qu'il dirigeait. Il savait se montrer acerbe, souvent à bon escient, que ce soient à l'encontre des élèves, des parents ou des personnels.

Le groupe commençait à se révéler très éclectique. L'Indiana Jones était en fait le gérant de la boutique de farces et attrapes. Le chef d'établissement ne put s'empêcher de se dire que cela ne pouvait en être autrement, non pas à cause de la tenue mais plutôt parce qu'il fallait justement une personne portée sur ce genre de choses. C'est un peu comme dans les films de ce type, en général à l'écran pour ce genre d'expédition le scénariste aime bien mettre une blonde plutôt bien gaulée, égocentrique et plutôt stupide qui se fait trucider. Sans oublier le black, un peu mauvais genre, assez cool qui sert à la dose d'humour. Cela faisait très cliché mais les poncifs de certains films de genre sont parfois si usités...

- Enchanté, répondit-il sobrement en serrant la main tendue. Je pense que votre tenue est effectivement plus appropriée que la mienne. Mais on ne se refait pas...

Alors que le dénommé Aguistin voulait reprendre la parole, il regarda plus ou moins de travers les deux jeunes filles qui arrivaient. Sa voix étranglée trahissait l'émotion mais lui aussi n'appréciait pas de les voir. Les deux lycéennes appartenaient à son école. Leur place était chez elles en train de travailler sur leurs devoirs et non dans ce genre d'aventure. Il croisa les bras avec un regard lourd de reproches. Pour l'instant il laissait le conseiller funéraire s'exprimait mais il avait bien l'intention lui aussi de rajouter son grain de sel. Les deux amies prenaient cette soirée à la rigolade, comme si c'était un divertissement alors que personne ne savaient exactement quel danger ils pourraient rencontrer. Décidément, les adolescentes pouvaient êtres sottes mais il leur pardonnait cette naïveté car il ne se considérait pas aussi supérieur qu'elles au même âge. Lui aussi en avait fait des bêtises...

- Mesdemoiselles, vous devriez être chez vous. Est-ce qu'au moins vos parents savent que vous êtes ici ? Si oui, je l'espère pour vous parce que demain j'ai bien l'intention de vous recevoir avec eux dans mon bureau.

Il ne pouvait pas laisser passer cet événement. Leur sécurité passait avant tout et si Aguistin n'avait pas accepté qu'elles les suivent, le proviseur les aurait volontiers renvoyées chez elles. Mais peut-être était-ce mieux ainsi. Si jamais elles avaient dans l'idée de faire cette exploration coûte que coûte, elles risquaient de se mettre en danger sans la présence d'un adulte.

- Heureusement pour moi que l'école à le droit à sept pour cent de perte chaque année. Dommage que ça tombe sur vous..., conclut-il en arborant un sourire cynique.

Pendant ce temps, une autre personne fit son apparition et se présenta comme docteur, ce qui n'était pas au goût du conseiller funéraire qui le traita d'arnaqueur. Duncan ne le connaissait pas et ne comptait pas le juger sans savoir. Il le salua poliment avant de reporter son attention sur Aguistin qui leur expliqua ce qui allait se passer. Il écouta religieusement et se retint même de dire amen à la fin. Il reçut une lampe torche ainsi qu'une carte, de précieuses reliques qu'il comptait bien conserver jusqu'à ce qu'il en trouve d'autres plus authentiques. Le groupe se mit ensuite en mouvement et marcha dans le cimetière. Le silence de cathédrale était même respecté par les morts, aucun râle, ni bruit suspect. Rien qui pourrait pimenter un peu plus ce début de soirée prometteuse.

Lorsqu'ils arrivèrent à la fameuse tombe, ils unirent leur force afin de dévoiler le passage après un "Rest in peace" prononcé à la va vite par le proviseur. Un long escalier interminable descendant vers les entrailles de la terre les attendait. Rien de plus jouissif et exaltant, dommage qu'il n'y ait pas une seule femme adulte pour les accompagner, cela aurait été l'occasion de brancher ouvertement et d'en profiter. Tant pis, il devrait se contenter de résoudre juste une énigme, ce qui au final n'était pas si mal que cela.

La descente dura un long moment tandis que la tension et l'excitation montaient. Duncan se dit surtout que la remontée risquait d'être plus périlleuse et fatigante s'ils étaient obligés de remprunter exactement le même chemin. Il espérait que ce ne soit pas le cas. L'antichambre dans laquelle le groupe se trouvait, comportait plusieurs chemins autres que celui par lequel ils étaient arrivés. Cela devenait déjà problématique. Il regardait son plan et se demandait bien ce qu'ils allaient faire. Les minutes s'écoulèrent avant que Aguistin décide d'emprunter le tunnel de gauche. Jack, le plus enthousiaste de tous depuis qu'ils avaient découvert cette salle mystérieuse, le suivit sans hésiter. Les trois jeunes demoiselles paraissaient hésitantes, tout comme Duncan qui se demandait pourquoi les deux hommes empruntaient ce passage. Pourquoi pas celui du milieu ? En bon explorateur novice qu'il était, il prit la décision de l'emprunter. Après tout, il ne risquait rien. Si jamais il ne trouvait rien de concluant, il lui suffirait de revenir sur ses pas et rejoindre le reste du groupe.

Il s'avança sans dire un mot et marcha, éclairant le chemin avec sa lampe torche. Il suivait ce qui lui semblait être une ligne droite sans autres issues pendant plusieurs minutes. Il arriva à une intersection et réfléchit sur le chemin qu'il fallait emprunter. Il remarqua qu'il n'entendait aucun bruit depuis un moment. Peu à peu, ce silence l'oppressait. Jusqu'à cette nuit, il n'avait jamais ressenti ce manque de bruit, ni que cette absence pouvait engendre un stress nuisant à ses facultés rationnelles et intellectuelles. Peut-être valait-il mieux qu'il revienne sur ses pas et qu'il rejoigne le reste du groupe ? Il s'était peut-être montré trop déraisonnable et impétueux de s'être éloigné ainsi. Si ces élèves agissaient de la sorte, il les aurait grondé mais le conseiller funéraire avait dit à l'une d'entre elles qu'elle devait absolument rester à ses côtés. Elles ne risquaient donc rien.

De toute façon, il n'était pas perdu. Il avait suivi l'unique chemin qui l'avait amené de l'antichambre jusqu'à ici. Il fit donc demi-tour et marcha en forçant l'allure. Après plusieurs dizaines de mètre - peut-être quelques centaines ? Il avait l'impression de perdre la notion du temps et des distances - il se trouva devant une bifurcation lui proposant soit d'aller légèrement à droite, soit légèrement à gauche. Il ne se souvenait pas cet endroit mais il pensa qu'il ne l'avait peut-être pas remarqué à l'allée. Pourtant, il se demandait quel chemin prendre ? En, réfléchissant, il avait l'impression que le chemin avait tendance à aller sur la droite et donc il choisit ce passage.

Le temps s'écoulait et Duncan n'arrivait toujours pas au point de départ. Cela l'inquiétait. Il se demandait depuis combien de temps il se trouvait dans ce souterrain. Combien de distance le séparait désormais du groupe ? Parviendrait-il à les rejoindre si jamais il retrouvait le bon chemin ? Il avait été stupide en oubliant la règle numéro une des explorations en groupe : ne jamais s'éloigner.

- Dans les films, c'est toujours le couillon solitaire qui part dans son coin ou qui s'est paumé qui se fait tuer le premier...

Il pesta contre lui-même mais sa torche lui révéla l'entrée dans l'antichambre. Il retrouva aussitôt le sourire, pensant fugitivement qu'il pouvait toujours remonter l'escalier et retourner chez lui. Il n'avait pas l'intention de le faire, il ne se considérait pas comme un lâche. Sauf qu'il n'avait pas ce choix. Il se trouvait effectivement dans une salle circulaire mais pas celle du début, plus petite avec d'autres chemins et aucun escalier... Il sentit un vent de panique prêt à s'emparer de lui mais il tenta de se raisonner en se disant qu'il n'avait qu'à retourner de nouveau en arrière pour emprunter cette fois-ci la bifurcation à gauche. Sauf qu'il se demandait s'il la verrait puisque la fois d'avant, il l'avait franchi sans s'en apercevoir avant d'arriver à une intersection. La logique voulait que Duncan acceptât qu'il soit perdu...

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☂ Conte : Wonderland

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : Selfish
☂ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mer 11 Nov - 10:25

La visite des Catacombes de la ville × ft. Aguistin & Caroline & Paige & et les autres
Je vois d'autres personnes arriver après moi, dont Paige. Elle se met à mes côtés et me murmure quelques choses. Je vais lui répondre, mais l'autre homme se met à parler vraiment fort, m'empêchant d'articuler et de me faire entendre. Quand il eut fini de faire son fanfaron, je me penche vers ma meilleure amie et lui murmure.

-Je ne savais pas moi-même combien de personnes seraient là. Je pense que personne n'était sûr que quelqu'un viendrait vraiment.

Comme je m'y attends, Aguistin me passe un savon enfin un demi savon. Je hausse les sourcils l'air de lui dire est alors, je fais ce que je veux. Je le vois se tendre et l'embrasse rapidement sur la joue après qu'il ait le mot Arnaqueur. Je lui me mets sur la pointe des pieds et murmure à son oreille.

-Ne t'inquiète pas, je ferais attention et promis je resterait à côté de toi, mais tu t'attendais tout de même pas à ce que je reste à la maison alors que j'ai rien à faire ?

J'avoue que je n'ai pas fais attention aux paroles du directeur, il peut bien faire ce qu'il veut, mon père ne viendra pas et ma mère est un peu trop loin pour pouvoir venir. Je me contente de répondre :

-Oui Monsieur ! dis-je en haussant les épaules, je me fiche pas mal de ce qu'il peut dire.

Ensuite, j'écoute parler Aguistin et reste sagement à côté de lui et Paige. Mes pieds piétinent le sol, impatient de découvrir les souterrains. Je suis plongée dans ma contemplation de la dalle de pierre quand une lampe torche et  un papier me tombe devant les yeux. Je les prends et souris, bon au moins, si je me perds, j'ai la carte pour sortir … mais ça devrait y aller normalement. Aguigui demande à ce qu'on se mette à tous à pousser et je laisse les adultes le faire. Sincèrement j'ai une taille de schtroumph et la force d'un colibri, il croit réellement que je vais pouvoir pousser une dalle de pierre ? Au moment de poser les pieds sur l'escalier, j'hésite un instant avant de suite Aguistin, c'est ma boussole, si je m'éloigne un peu ou qu'il se passe quelque chose, je sais que je vais en attendre pendant des lustres. Je reste près de lui les mains serrées autours de la lampe et de la carte. Je me laisse soudainement distancer, il y a quelque chose d'étrange dans les murs. Qui a bien bu creuser des trucs comme ça  sous toute la ville. Soudainement je me rends compte que je suis toute seule, je sursaute quand un truc passe à côté de mon pied et fait tomber la lampe. Et merde …

-AGUISTIN ! PAIGE !

Je cris mais j'ai simplement l'impression que ma voix résonne seulement. Il y en a bien un qui va réussir à voir que je ne suis plus là quand même. Puis je me souviens que j'ai la carte, je prends le paquet d'allumette dans mon sac et en craque une pour regarder l'emplacement ou je me trouve. Mais le problème, c'est que l'humidité des lieux éteint rapidement mes allumettes. Bon et ben j'ai plus qu'à attendre. Franchement ça m'apprendra à aimer regarder lentement tout ce qu'il y a autour de moi pour les mémoriser. Aguistin va encore faire une crise ...
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire


Dernière édition par L. Caroline Hare le Dim 10 Jan - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Jeu 12 Nov - 22:04

Visite dans les catacombes feat Paige, Aguigui, Caro et les autres

Je savais que ça ne pouvait qu'être Caroline, ce message qui était dans mon sac. Quand je suis arrivée, j'étais contente de la revoir pour une nouvelle aventure. Alors nous avons un type qui se prend pour Indiana Jones, notre proviseur qui ne se gêne pas de nous rabaisser à chaque fois qu'il en a envie. Le père d’adoption qui nous regarde un peu trop méchamment à mon goût, mais bon je savais qu'il allait pas me ramener chez mes parents, surtout qu'il connaît ma situation. Le dernier arrivant était aussi un homme d'une certaine prestance. Je sais pas si je l'ai déjà vu dans la ville. 
Que les choses commencent. C'est pas que je m'ennuie mais bon l'aventure et toute l'adrénaline nous attendent. Aguistin nous donne à chacun une lampe torche et à trois d'entre nous, je crois, une carte des catacombes. Nous commençâmes à entrer dans ce lieu étrange qui m'a toujours fasciné. Et bien même si il y a une carte, je préfère suivre Aguistin dans les catacombes, il a l'air plus savoir où on doit aller et surtout pour ne pas se perdre. De ma lampe, je regarde un peu ce qui nous entour, jusqu'à ce que je me rend compte que Caroline n'était pas à côté de moi. Je me dirige à côté de son père: 
-On a perdu Caroline, je sais pas où elle est ?? Nous entendions quelqu'un crier, je reconnais la voix de ma meilleure amie, nous nous dirigeons vers elle. Je sentais le regard de son père qui était furieux mais en même temps soulagée de la revoir. 
-Mais bon malheureusement nous avons perdu ce très cher directeur. lançais-je ironiquement.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Sam 14 Nov - 13:42

Leÿlin avait été stupéfaite face au nombre de personne venant pour cette expédition dans le cimetière. Plusieurs personnes arrivèrent en effet après elle, dont un homme qui la salua en précisant être le proviseur du lycée de la ville. Est-ce qu'elle l'avait déjà vu ? Peut-être... ensuite il y eu deux gamines... normal... et finalement, quand ils se mirent en marcher pour pénétrer les profondeurs de la terre, avec en ajout un médecin sexy – faut dire ce qui est – ce qui n'enlevait rien à la chose, il faut l'admettre.

« Ah d'accord, bah... monsieur Jack, désolé mais... Indiana Jones vous a largement devancé pour ces fringues là. Mais dites... vous venez de dire que c'est plus pratique que ce que vous mettez normalement... vous portez quoi de si chiant d'habitude... des robes ? » se moquait gentiment la brune, avant de se murer dans le silence, au moins le temps de se remettre – de se mettre tout simplement – en route vers l'endroit dont le responsable des lieux avait parlé.

Le dénommé Jack fini pourtant par lui arracher un rire en lui disant de faire attention, qu'autrement, elle risquait bien de se retrouver avec un pied dans la tombe, cela dans le premier sens du terme. Elle aimait bien ce genre d'humour, vraiment.

« Ne vous en faites pas, je suis habituée à crapahuter un peu partout, c'est pas ce petit rendez-vous en terre inconnue qui va me faire peur. »

Bon, elle risquait de grimacer si elle voyait des rats... c'était des sales bestioles, il n'y avait pas à dire. Enfin, Leÿlin restait en tout cas bien proche des autres, perdue dans ses pensées pour faire attention à l'endroit où elle mettait les pieds, jusqu'à entendre que deux personnes étaient apparemment perdues.

« Mais... ils ont foutu quoi pour perdre tout le monde ? Enfin... c'est pas comme si on courrait dans les sous-terrains quoi... »

Spoiler:
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Dim 15 Nov - 21:38


La visite des Catacombes de la ville

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thomas & Les autres

"C'étais du sarcasme,tu ferais mieux de regarder la définition en ligne sa t'aidera beaucoup dans la vie."Répondit-il a l'adresse d'Aguistin avec un énorme sourire faux,avant de reporter son attention sur les deux jeunes filles,se demandant se que pouvait bien faire les parent pour laisser leur gamines se balader en pleine nuit dans les rue de Storybrooke,bon il n'y avais jamais de meurtre mais on n'étais jamais trop prudent.

Quand vint la distribution de lampes torche,Thomas ne pu s’empêcher de lever les yeux au ciel quand il remarqua qu'il n'en restais plus qu'une et qu'elle ne lui revint pas,il en sortie une de sa poche avec un grand sourire."Désoler de te décevoir."Il alluma la sienne tout en rangeant son portable,si il croyait que son comportement immature allait énerver le psychologue il pouvait se mettre le doigt dans l'oeil.

Puis vint le moment ou tout le monde prit la direction des escaliers avant de les descendre,le psychologue observa les alentours pour voir si d'autre gens allaient les rejoindre avant de fermer la marche et de descendre a son tour ,il n'avais pas besoin de s'aider du mur pour descendre ,il avait toujours eu un équilibre parfait,les chutes c'étais quelque chose qui ne le concernait pas.

Il laissa les autres commencer a explorer,lui il venait de repérer une ramification et sa curiosité le titillais d'aller voir se qu'il y avais par la bas,alors sans attendre ,il prit la direction opposer et commença sa petite exploration solitaire,il n'allait surement pas passer sa soirée a rester coller a l'autre idiot ,il n'était pas un petit chien.

Au bout d'un certain temps il remarqua qu'il n'avait plus aucune idée de quel chemin prendre pour rejoindre les autres,il fronça les sourcils avant de tenter de faire demi-tour,il était hors de question qu'il se mette a crier a l'aide,déjà parce que sa ferait bien trop plaisir a Aguistin,ensuite parce qu'il n'était pas aussi pathétique,tant pis il finirait par mourir ici.

"Sa rajoutera un côté lugubre a l'endroit."Il se mit a chantonner le générique de la famille Adams,tout en observant chacun des murs qui l'entourait.



Dernière édition par Thomas C. Riddle le Mar 29 Déc - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mer 23 Déc - 14:38

Les Catacombes de Storybrook !


Caroline & Thomas & Leÿlin & Paige

& Jack P. & Duncan D.





Marchant prudemment dans les couloirs de l’empire de la mort comme l’avait dit Jack , Aguistin ne savait vraiment pas quoi à tout cela rimait. Pourquoi avoir caché dans tous les registres l’existence de ces souterrains ? Cela n’avait pas de sens, à part si un mystère dangereux s’y trouvait. Cette pensée ne rassura en rien le conseiller funéraire qui avançait pas à pas. Regardant les murs humides, il avait une étrange impression, comme s’il y avait quelque chose qui les regardait, à travers les épaisses pierres. Non, ce n’était sans doute que son imagination débordante. Jetant un coup d’œil rapidement derrière lui, pour voir si tout le monde était là, il se stoppa net quand il se rendit compte qu’il manquait une personne.  « Je ne voudrais pas faire l’oiseau de mauvaise augure mais j’ai l’impression que notre cher proviseur c’est perdu .. » Même si son ton était un petit peu ironique, une boule se forma au creux de son estomac. Dans quoi avait-il embarqué ces inconnus ? « Bon, refaisons chemin inverse, il n’est peut-être pas loin ... »

Soupirant, il marcha comme un crabe pour passer à nouveau devant, hésitant à marcher sur le pied de Thomas quand il passa près de lui. Non, la situation n’était pas à la puérilité, et s’il arrivait quelque chose au proviseur du lycée de la ville, Aguistin se sentirait vraiment très mal. Tout le monde se mit alors à sa recherche, suivant à nouveau le même chemin. Mais bizarrement, le brun avait le sentiment que l’endroit n’était plus pareil. « Dites, est ce que vous avez-vous aussi l’impression que l’on tourne en rond ? » Ecoutant les différentes paroles, il se figea quand il n’entendit pas la voix de Caroline. Faisant un tour sur lui-même, comme quelques minutes auparavant, un son proche d’un croissement de corbeau sorti de sa gorge, en voyant que sa presque fille n’était plus là. Se jetant sur les épaules de Paige, il l’a secoua un petit peu en lui demandant où elle était passée. Alors qu’il allait continuer, il entendit l’appel à l’aide de la jeune fille. Si avant, il avait un peu d’inquiétude pour les autres personnes, là, il s’en fichait clairement. Tout ce qui comptait été de retrouver la brune saine et sauve. Courant rapidement, se rendit à l’endroit que le groupe avait quitté quelques minutes auparavant, plongé dans le noir. Il comprit alors qu’en réalité, elle n’était pas perdue, mais qu’elle avait juste brisé sa lampe. Fondant sur elle, il l’attrapa dans ses bras, l’a serrant fortement. « Tu m’a fait une de ses peurs …. » Même si sa voix était douce, sa colère se faisait ressentir. « Maintenant tu restes devant, avec moi, et tu ne rêvasses pas, compris ? La prochaine fois ne sera peut-être pas une fausse alerte .. »

La posant au sol, il vu Paige, Jack et Leÿlin les rejoindre, et il leva le pouce en l’air, signe qu’il n’y avait rien, et qu’ils allaient pouvoir reprendre pour de bon cette fois l’exploration et surtout trouver le directeur. Mais c’est alors qu’il se rendit compte d’une chose, quand Leÿlin rouspéta sur le fait de perdre tout le monde. Ou était passé Thomas ? Si effectivement la joie l’envahit sur le coup, de l’avoir perdu ou même pire, qu’il avait envie de danser une belle sarabande, il eut au fond de lui, un sentiment de peur incontrôlé, pire que celui qu’il venait d’avoir avec Caroline. « Tu as raison, j’ai l’impression que certains ont confondu visite d’un lieu étrange et dangereux avec parc d’attraction … ». Pris en conflit intérieur, entre laisser Thomas mourir dans un coin dévoré par des choses étranges et aller le chercher, il fit les cents pas, enfin plutôt les cinquante au vue de l’espace réduit. « Bon, si on en croit la carte, ses chemins débouchent tous quelques parts, les ¾ au même endroit. Alors ce qu’on va faire, c’est qu’on va continuer de marcher pour aller vers la salle la plus grande en priant pour que les deux autres fassent pareil. » Il pointa alors du doigt le chemin sur la carte, qui menait effectivement vers un gros rond. Mais si Aguistin avait dit que c’était une salle, en réalité il n’en avait pas la moindre idée … ni de ce qu’il allait devoir avoir à affronter, car il n’était pas dupe, ils auraient de nombreuses embûches avant de lever le voile sur ce mystère….




Prophète ! — dis-je, — être de malheur ! oiseau ou démon, mais toujours prophète ! que tu sois un envoyé du Tentateur, ou que la tempête t’ait simplement échoué, naufragé, mais encore intrépide, sur cette terre déserte, ensorcelée, dans un logis par l’Horreur hanté, — dis-moi sincèrement, je t’en supplie, existe-t-il, existe-t-il ici un baume de Judée ? Dis, dis, je t’en supplie ! » Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mer 23 Déc - 17:15



Arrête ! C'est ici l'Empire de la Mort !


Découvrir le secret des catacombes était une idée des plus prometteuses, le fait qu'elles ne soient indiquées sur aucune carte ne faisait qu'offrir un peu plus de mystère des plus intrigants, Jack avait hâte de voir ce que pouvaient bien receler ces couloirs souterrains. Ceci lui rappelait cependant aussi un autre film, qu'il n'avait pas vu il y a si longtemps que ça à bien y regarder, à savoir que ce n'était nullement un trésor qui se trouvait dans un endroit semblable à celui-ci mais une créature qui au final avait finit par dévorer les explorateurs. Ce serait une si merveilleuse fin dans un sens que de mourir de cette manière, assez poétique de voir que la colère tombe toujours sur ceux qui osent un peu trop forcer le destin, bien que l'optique de rencontrer un potentiel monstre était ce qui mettait le plus en joie le propriétaire de la boutique de Farces et Attrapes. Son univers était Halloween après tout, grand admirateur de tout ce qui pouvait être loups-garous et compagnies, son plus grand rêve étant de pouvoir tomber nez à nez avec un fantôme. Alors inutile de dire que cette simple pensée venait le surexciter un peu plus, un esprit frappeur était peut-être dans ces murs et rien que ceci était un argument qui ne pouvait que l'encourager à vouloir aller toujours plus loin, jusqu'à ce que progressivement ce qui n'était qu'un délire un peu fou semble devenir réalité. Le proviseur avait de cette façon disparue, Jack ne pouvant se retenir quelque part de sourire en pensant que ceci débutait de la même façon qu'un scénario du film, c'était tout de même assez regrettable lorsqu'il y pensa à deux fois. L'homme était l'un des seuls du groupe à avoir l'air assez amusant, selon ses critères en tout cas - ce qui sous-entendait un humour potentiellement noir, en dehors de la jeune fille qu'il avait prévue dans les escaliers. Il aurait préféré que ceci soit quelqu'un d'autre, comme l'arnaqueur qui embêtait tant Aguistin qu'il estimait tant pour sa part, malheureusement il n'était nullement possible de faire un échange a priori.

« La question n'est pas de savoir s'il est loin ou non, la question est de savoir dans quel état il puisse bien se trouver. Peut-être que quelque chose est venue lui manger les entrailles, faisant un véritable festin de roi, tout en savourant délicieusement ses yeux dans un verre de vin. »

Disant ceci avec le plus grand naturel du monde, sans y voir le moindre problème, il suivait le conseiller funéraire pendant ce qui lui semblait être un long moment. Trop même. Jusqu'à ce que le spécialiste des morts, à savoir pour cette occasion-ci son ami travaillant aux pompes funèbres, vienne ainsi soupçonner le fait qu'ils pouvaient bien tourner en rond. C'était difficile à dire en fait, éclairant du mieux qu'il pouvait rapidement les murs pour essayer de se repérer mais ceci était vain, tout se ressemblait tellement dans ces catacombes qu'il était bien difficile de distinguer s'ils étaient passé une fois par ici ou si ceci n'était que le fruit de leur imagination. Avec de la chance, à force de tourner dans les couloirs comme ils le faisaient depuis un petit temps maintenant, ils finiraient par tomber sur le squelette d'un pauvre malheureux qui serait resté coincé dans cet endroit grâce à une sorte de magie occulte. Le pauvre être serait en fait en train de faire le tour de la même pièce, tout en pensant qu'il est en train d’arpenter plusieurs passages différents, au point d'être incapable de pouvoir quitter les souterrains et finisse par y mourir. Tiens, en y réfléchissant et en développant ainsi cette idée ceci pourrait tellement faire une superbe attraction pour Halloween, Jack se félicitant intérieurement d'être un tel génie par moments. Il devait absolument noter ceci quelque part tant c'était fantastique, sa cervelle produisait toujours des merveilles d'ingéniosité – à son sens en tout cas, mais ne trouvant rien sous la main il était prêt à demander un crayon et un papier à l'une des jeunes écolières présentes sans voir qu'il en manquaient à l'appel.

« Peut-être que l'on devrait noter du mieux que l'on peut sur les plans quel chemin on emprunte, à force de vouloir chercher quelqu'un de perdu c'est nous qui allons nous perdre et il serait assez regrettable qu'on ne puisse avancer dans l'exploration. »

Il n'était pas là pour faire du baby-sitting après tout, s'il s'était ainsi vêtu de la sorte c'était pour pouvoir faire comme le grand Indiana Jones et découvrir un fabuleux trésor ou un monstre vraiment merveilleux, et heureusement pour le groupe qu'Aguistin avait plus de considération pour les autres que Jack. Enfin, ce n'était pas vraiment qu'il s'en fichant en réalité, juste qu'il pouvait se montrer si apathique envers les autres surtout comme dans ce cas précis où il avait quelque chose d'autre en vue. D'ailleurs ils étaient moins nombreux. En plus du proviseur et de la collégienne, même si cette dernière se trouvait pas aussi loin que ça, il y avait l'arnaqueur qui avait disparu. Une bonne nouvelle dans toute cette histoire, peut-être que le but du conseiller funéraire depuis le début était en réalité de perdre le psychologue dans cet endroit, ne pouvant que le faire sourire un peu plus. Il ne prit même pas la remarque sur les parcs d'attractions pour lui-même, sans doute aurait-il dû voir à quel point il s'amusait plutôt pas mal dans ces catacombes, ayant simplement l'impression que la recherche des autres convives était une perte du temps qui les éloignait un peu plus de leur véritable objectif. En réalisation qu'ils n'avançaient plus, ne faisant qu'arpenter des couloirs sans savoir où ils se rendaient dans le but de pouvoir mettre la main sur les manquants, Jack devenait des plus impatients. Son ami avait beau dire qu'il valait mieux retourner à ce qui était la salle principale, ou en tout cas la plus grande, il n'était pas vraiment d'accord avec cette idée. Alors que le petit groupe se remettait en route, suivant ainsi les instructions d'Aguistin, de son côté l'ancien squelette tapait presque des pieds pour montrer son mécontentement sans regarder où justement il les traînait. Cependant, il ne sut pas comment il s'y prit pour faire cet exploit, il glissa en raison du sol glissant en raison de l'humidité vers l'avant et sans réussir à se rattraper. L'espace était tellement réduit qu'il chuta sur la personne juste devant lui, qui elle-même entraîna son voisin du devant et ainsi de suite – les joies de la file indienne, heurtant son genou bien comme il faut contre le sol.

« Aieuh... Je crois qu'un esprit m'a poussé, ou quelque chose dans ce goût-là. Peut-être qu'il n'est pas content qu'on se trouve ici. Peut-être qu'on devrait tenir une petite séance de spiritisme non ? »

Il y a bien longtemps qu'il n'avait pas parlé avec les esprits, tout du moins selon lui, se relevant assez difficilement de là alors qu'il regardait son genou écorché. Parfait. Absolument parfait.






copyright Bloody Storm


Jack : 90%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Jeu 24 Déc - 13:08

La visite des catacombes

Paumé comme il l'était, Duncan allait mettre un certain temps avant de réussir à se dépatouiller pour retrouver son chemin. Surtout qu'il se trouvait devant divers chemins et qu'il ne savait pas lequel il devait emprunter. Devait-il se fier à son instinct ? Se laisser guider par son âme d'aventurier inexistant ? Non, il n'avait pas mis le bon costume pour cela. Dommage que la doublure d'Indiana Jones ne soit pas avec lui. Il aurait pu faire une remarque sarcastique à son sujet en lui demandant son avis sur la direction à emprunter...

Il devait se laisser guider par la force, tel un chevalier Jedi. Bon d'accord, les Jedi n'existaient pas, pas plus que les magiciens ou les sorciers mais il se rappela d'une réplique de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux lorsque la communauté semblait perdue dans les souterrains de la Moria. Se fier à son odorat. Il passa devant chaque entrée pour humer l'air et choisit celui qui sentait le moins mauvais. Sauf qu'il faisait cela plus au pif qu'à l'expertise. Il prit un passage sans regarder en arrière et il pria intérieurement que ce soit le bon. Qui priait-il au juste à part lui-même ? Cela pouvait amuser un croyant qu'un hâté puisse se mettre à prier dans ce genre de circonstances mais plutôt que d'adresser ses suppliques à un être supérieur, pour lui c'était son cerveau qu'il essayait de convaincre.

Le tunnel emprunté lui parut encore plus inquiétant et désagréable que les précédents. Cela lui laissait l'impression de se perdre dans les entrailles de la terre et de s'enfoncer tout droit vers les enfers. Pour se donner de la constance et éviter la panique, il se mit à fredonner un air gai, chic et entraînant. Un membre extérieur aurait été sûrement incapable de reconnaître les paroles mais de cela il s'en moquait. Il se trouvait seul dans ces satanés catacombes ! Sa lampe éclaira une sorte de croisement et il arrêta sa chanson. Il prit une profonde inspiration et essaya de se tenir le plus droit possible. Il espérait trouver quelqu'un mais il ne voulait pas montrer qu'il pouvait être effrayé.

- Aie l'air naturel en restant sur tes gardes, marmonna-t-il. Marche l'air décontracté.

Il avança jusqu'à l'intersection mais il ne vit rien et n'entendit rien. Pourtant, son esprit lui commanda de prendre à droite et il décida de suivre son instinct. Bien trop souvent dans les jeux de hasard, il faisait l'erreur de ne pas l'écouter. Il avança dans ce couloir et marcha encore plusieurs minutes avant de voir un faisceau lumineux devant lui. Il accéléra l'allure et perçut avec soulagement du bruit. Il se retenait de courir ou de crier. Il força sa marche pour arriver au détour où se trouvait le groupe avec lequel il était venu. Il arriva sur le côté et ce n'est que la lumière de sa lampe qui fit tourner les membres vers lui.

- Rien de tel qu'une petite virée en solitaire dans les catacombes pour vous faire sentir vivant.

Il arbora ensuite un grand sourire décontracté, sachant masquer sa crispation. Il était proviseur et professeur, c'est plus ou moins comme être comédien dans la vraie vie. Il remarqua l'absence d'un autre membre du groupe mais ce qui le frappa le plus, c'est l'expression d'horreur du visage d'un des membres avec le faisceau de sa lampe éclairant derrière Duncan. Ce dernier sentit tous ses sens aux aguets et entendit un bruit étrange. Il se retourna immédiatement afin de découvrir qu'une mygale approchait d'eux. Cela devait faire un moment qu'elle le suivait sans qu'il s'en soit rendu compte. Heureusement qu'il n'était pas arachnophobe !

- J'ai toujours rêvé d'en avoir une. Je vais essayer de la prendre avec nous. Ce sera un peu comme la mascotte du groupe.

Alors qu'il chercha dans sa tête le moyen de l'attraper sans lui faire du mal et surtout sans se faire piquer, celle-ci se figea avant de changer de direction et d'emprunter un autre couloir. Le proviseur, qui se montrait peut-être trop détendu à cet instant, se tourna vers leur Indiana Jones avec un petit sourire narquois.

- Je suis sûr que vous avez peur des araignées et que vous n'êtes pas cap de venir avec moi pour la récupérer, Monsieur Jones.

Sans dire un mot de plus, il s'enfonça dans le tunnel en tentant de garder la mygale dans le faisceau de sa lampe. Il se mit à courir sans se soucier des détours qu'il faisait, ni du chemin qu'il empruntait. Lorsqu'il jeta un rapide coup d’œil derrière lui, il ne vit plus que Jack qui le suivait seul.  Il continua ainsi son chemin en compagnie de cet individu à traquer une bestiole avant finalement de s'arrêter dans une impasse. Lorsqu'il chercha avec sa lampe où se trouvait la mygale, il la trouva rapidement, figée de nouveau mais en en se tournant vers son compagnon, il découvrit avec effroi que son envie subite ne les avait peut-être pas que séparé du groupe... Il y avait de grandes chances qu'ils aient du mal à les rejoindre...

- Au moins, j'ai un aventurier pour me guider jusqu'au restant du groupe...

Ne pas être seul de nouveau dans cette situation, l'amusait et le rassurait, même si de nouveau il était encore fautif d'avoir perdu le reste du groupe. Et puis avec l’arachnide, ils formaient un trio improbable...

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Dim 27 Déc - 14:24

Leÿlin était passablement blasé que tout le monde se paume, on se croirait en colonie de vacances ou un truc du genre, avec les gosses qui courent partout et finissent par chouiner parce qu'ils se sont perdus et qu'ils veulent leur maman... pathétique... enfin, c'était avant qu'une petite action survienne quand un imbécile se prenait les pieds dans l'air, les faisant tous tomber comme une série de domino... et en plus, ce crétin accusait des fantômes... sérieusement ? Les fantômes ça n'existait pas du tout, il était maladroit et c'est tout... quand à elle, la plus jeune massait sa cheville qui protestait mais n'était apparemment pas abîmée heureusement, autrement ça n'aurait pas été pratique pour avancer. Le temps que tout le monde se redresse, la brune regardait le chemin devant eux et avançait dans ce qui devait être la direction de la fameuse salle indiquée par leur guide, endroit où tout le monde devrait pouvoir se retrouver, s'ils n'étaient pas une bande de babouins bavards et... bref. En plus en se retournant, le responsable de leur chute – Jack sauf erreur – était porté disparu maintenant. Ça devait être une mode en fête, cache-cache chez les morts. Bref... loin de se laisser débiner, la brune montrait le chemin qu'elle pensait être le bon, si elle se souvenait bien de ce qu'avait dit le chef de file :

« Par ici, je crois que l’écho laisse supposer qu'on va vers une salle. »

Bon ok, c'était juste un coup d’œil sur la carte d'Ag' mais autant faire genre elle y connaissait quelque chose, ça pouvait toujours faire son petit effet, toujours plus que si elle se vautrait magistralement comme notre cher Jack, en entraînant tout le monde dans sa chute.

Ils allaient y arriver quand même, à résoudre le mystère de ce labyrinthe digne de Dédale.


Vie : 95%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☂ Conte : Wonderland

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : Selfish
☂ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mar 29 Déc - 20:02

La visite des Catacombes de la ville × ft. Aguistin & Caroline & Paige & et les autres
Il fait noir et je ne vois rien, alors je m'arrête, ça ne sert à rien de tourner en rond, je vais me fatiguer pour rien. Je me colle alors contre la paroi du tunnel et attends, il y a bien quelqu'un qui va se rendre compte que je ne suis plus dans le groupe … en sachant que j'ai une carte … merde si j'avais une lampe je pourrais au moins regarder dessus. Finalement après quelques minutes, je finis par être retrouver et j'avoue que dans un sens la réflexion de Aguistin me rassure, j'ai vraiment l'impression d'être dans le coeur de quelqu'un. Parce que c'est pas mon père qui m'aime.

-Je te promets que je resterais devant toi.

Je ne promets pas de le suivre étant donné que c'est moi qui suit devant. Je respire mieux maintenant que je suis avec eux, je suis plus toute seule et je vais rentrer chez moi. On continue de marcher, puis une des filles qui est avec moi décide qu'il faut aller tout droit, elle passe devant moi vite suivit des autres mais je ne bouge pas ! J'ai pas envie d'aller tout droit moi ! Alors, je prends le premier virage à droite et continue de marcher tout droit, dans le noir. C'est alors qu'un faiseau de lumière passe devant moi. Je ne sais pas combien de temps j'ai marché et combien de virages j'ai fais, mais je me retrouve avec un autre groupe, celui qui n'est vraiment pas à moi. Parce que je m'en serais souvenu si une araignée en faisait partit …

-Vous êtes sérieusement en train de poursuivre cette araignée ? Vous êtes vraiment taré comme proviseur en fait. Paige à peut-être raison, faudrait qu'on vous perde avant que vous décidiez de faire des araignées vos élèves !

Je grimace et regarde le cul de sac puis l'araignée. Je me mets sur la pointe des pieds, gratte la pierre et attends un instant, lentement elle descend du mur et je l'attrape habilement. Je le donne au proviseur, ça lui évitera de courir après comme un chien fou !

-Bon est maintenant on fait quoi ? Non parce que c'est pas que j'ai pas confiance en vous, mais entre le professeur gaga des araignées et le fou en Indiana Jones, sincèrement on a du mouron à se faire !

Tiens mais d'ailleurs, il ne devrait pas être par ici l'autre homme assez spécial et qu'Aguigui n'aime pas ?
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mar 29 Déc - 22:19


La visite des Catacombes de la ville

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thomas & Les autres

"Sa commence a être royalement ennuyeux tout ça."De la pierre,de la pierre et encore de la pierre,c'est tellement rasoir,la prochaine fois il resterais chez lui a regarder la télévision et a boire du thé au lieux de venir dans un cimetière pour visiter les catacombes de la ville et en gardant un œil sur Aguistin,non pas qu'il le dirais a voix haute,ni a voix basse ou qu'il le dirait tout court,ni même sous la torture,non,pas question,oublier se qu'il venait de penser,il n'était pas venue pour surveiller l'autre homme,il était venue a cause de sa curiosité humaine.

"Oh de la pierre ,comme c'est original !."Dit-il en tombant sur un cul de sac,son ton dégoulinant de fausse joie et de sarcasme,il pivota sur lui même,son manteau virevoltant légèrement avant qu'il ne revienne sur ses pas et d'emprunter le couloir suivant,en se remettant a siffloter car le manque de bruit le mettait dans des catacombes le mettait légèrement mal a l'aise,lui qui aimait le silence c'était plutôt hors caractère,mais tant pis,pour une fois un peut de bruit lui ferait un peut de bien.

Il se tut quand il entendit des bruits,il se stoppa en plein milieu du chemin avant de tendre l'oreille,il avait toujours eu une bonne ouïe et donc il ne lui fallut pas trop de temps avant de se rendre compte que le groupe était de l'autre côté du mur sur sa droite,ni une ni deux,le psychologue se jeta sur le mur ,le palpant ,tentant de trouver un espèce de mécanisme qui pourrait faire tomber le mur ,c'était plutôt stupide comme idée,mais autant tout essayer.

"Bingo !."Murmura-t-il quand une pierre se mit a bouger,il s'empressa de la retirer du mur avant de la déposer a ses côtés,tendant le bras a travers le trou pour chopper le bras de la personne qui passait a ce moment la."C'est le Dr Riddle...si vous pouviez m'aider avec le mur."Il n'attendit pas de réponse et il se mit a retirer une autre pierre ,bien vite il remarqua que d'autre pierre furent retirer,l'une d'entre elle lui tomba d'ailleurs sur le pied,il lâcha un juron tout en jetant un regard noir a la pierre,puis il passa de l'autre côté quand le trou fut assez grand,se baissant pour éviter de se cogner."Balade fort sympathique."Il se redressa tout en s'époussetant et en ajustant sa cravate puis ses cheveux.


Thomas: -10%
Les autres: -5%

Revenir en haut Aller en bas
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Jeu 31 Déc - 12:35

Visite dans les catacombes feat Paige, Aguigui, Caro et les autres

Une excursion dans les catacombes en pleine nuit est une superbe idée. Enfin presque quand on ne perd aucun membre du groupe.  Peut-être qu'Aguigui a le droit d'une perte de quelque pourcentages. Tout d'abord ce fut le type bizarre habillé en Indiana Jones qui se perds, ensuite ce fut le proviseur de Caro et moi qui se perd, quelle chance nous avons, nous sommes pas obligé de le récupérer, ce n'est pas du tout une grande perte, voyez vous.
On récupère sans encombre Caro, Aguigui était un peu furieux vu le regard qui lui lança. Je me mis à côté d'elle.
ça va?? Tu n'as pas trop eu peur toute seule dans ces longs couloirs??? Elle me répondit que non mais bon je remarque qu'elle n'est pas trop rassurée. Nous étions toutes les deux devant Aguigui mais a peine franchis le passage que la jeune fille empreinte, je remarque qu'elle s'était encore échappé. C'est pas vrai. Résumons la situation, du groupe principal, il ne reste qu'Aguigui, Thomas et moi même je crois mais bon nous devons nous ressaisir et retrouver les autre même si ce n'est pas avec joie dirons-nous pour le proviseur. D'un coup, une "pluie" de pierre tomba sur nous, on se dépêche en se dirigeant toujours tout droit, après ce péripétie.
Bon et bien ce fut une petite aventure riche en émotion vous trouvez pas ?? leur dit-je en plaisantant. nous nous dirigeâmes dans un couloir, ou l'on pouvait voir de la lumière tout au fond.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Ven 1 Jan - 15:56

Les Catacombes de Storybrook !


Caroline & Thomas & Leÿlin & Paige

& Jack P. & Duncan D.




Hochant la tête à l’idée que Jack venait de proposer, il fouilla dans sa besace pour sortir un stylo. Regardant à droite et à gauche, essayant de se souvenir il marqua le lieu sur la carte d’une grosse croix. Reprenant le chemin, il sentait bien que son ami était impatient de trouver quelque chose d’intéressant. A vrai dire, lui aussi avait envie de voir autre chose que des couloirs de pierres recouvert de mousses. Tournant à gauche, Aguistin était tellement concentré que quand des petits cris résonnèrent, il ne s’en préoccupa même pas. Cependant, cela lui aurait été bien utile vu qu’il fut surpris quand la personne derrière lui, l’entraîna dans sa chute. Essayant de se rattraper sur la roche, il s’égratigna la main, laissant perler quelques gouttes de sang. Aidant les plus jeunes à se relever, il lança un regard noir sur le groupe, avant d’entendre les paroles de Jack. Bizarrement, il n’était pas étonné que ça soit lui, à l’origine. La gravité n’était pas trop l’ami de son ami. « Non, ce n’est pas notre faute, ce sont les vandales qui les ont dérangés, nous on vient juste les aider. »

Ça, il l’avait toujours dit, on ne dérange pas les morts sans conséquences. Et même si Jack se servait des esprits comme excuses, Aguistin était persuadé qu’ils allaient devoir y faire face. Essuyant le sang de sa main sur son jean, il reprit la tête du groupe, éclairant ainsi la voie. Mais à une intersection, il s’arrêta net, voyant une lueur qui s’approchait. Se mettant discrètement en position de combat, après tout on ne pouvait pas savoir qui allait sortir du croisement, espérant que ça soit l’un des perdus, il soupira quand il reconnut la voix du proviseur. « Heureusement que vous n’avez rien rencontré de dangereux. » Même si le conseilleur funéraire ne le connaissait pas, il se serait vraiment senti mal s’il lui était arrivé quelque chose, étant responsable après tout de leur présence ici. Cependant, il venait à peine de finir sa phrase, qu’un petit cri résonna à nouveau, alors que le faisceau d’une lampe se pointait derrière Duncan. Une grosse mygale venait d’apparaître dans la clarté. Souriant à l’idée de la prendre comme mascotte, Aguistin aimait bien ces petites bestioles. Elles étaient utiles à la nature et si on ne leur faisait pas de mal, elles n’étaient en rien dangereuses. Parfois même elles pouvaient rendre la gentillesse qu’on leur donnait. Rigolant doucement à ce que disait Caroline, en imaginant la scène d’une classe remplie d’araignées, il lui fit un petit signe de se taire, car après tout, c’était le proviseur, qui pouvait très bien lui faire payer son insolence, même en dehors du cadre scolaire. Alors qu’il allait s’en approcher quand elle se stoppa pour changer de couloir, soit effrayé par le groupe, soit par autre chose d’encore plus dangereux. « Non Jack …. »

C’était trop tard, Maman Morticia n’avait pu rattraper son enfant qui était parti en courant avec le proviseur. Se cognant la tête contre sa main, Aguistin soupira fortement. « Dites-moi qu’ils vont revenir … » Sa phrase tombait bien sûr dans un écho sans réponse, alors que Leÿlin avait trouvé un autre chemin. « Au moins une personne de sérieuse ici. » ; Regardant la carte, il leva la tête pour essayer de se situer quand il remarqua que Caroline avait aussi disparu. « Mais ce n’est pas possible … » Le brun pensa alors que les deux affreux zozos c’étaient ligués ensemble pour lui faire faire le plus de soucis possible. Essayant de garder ses peurs et frayeurs à l’intérieur, prenant un air totalement détaché et presque froid, il rangea la carte dans son sac. « Tant pis pour eux, ils ne viendront pas se plaindre s’ils ne remontent pas entier à la surface. » Enervé, il marcha d’un pas décida dans le couloir qui était en plus de plus en plus étroit. S’arrêtant quelques minutes pour que ses deux compagnes le rattrapent, il sursauta quand il se reçu une pierre dans le dos, assez fort en plus. Se retournant, en mettant ses bras devant, comme un bouclier, où cas où il y aurait d’autres pierres, il se fit attraper par une main qui sorti du mur. Poussant un cri, ressemblant à un croassement de corbeau, il tira aussi de toutes ses forces de l’autre côté, encore plus quand il entendit la voix de ce cher Thomas. « Pourquoi t’es pas perdu toi hein ! » N’aidant surtout pas les filles à retirer les pierres, pensant qu’il avait assez subi déjà pour le docteur, il croisa les bras quand ce dernier sorti, comme si de rien n’était. « T’aurais dû l’a continuer alors .. » Ses yeux lançaient des éclairs, même si, au fond, il était rassuré de l’avoir retrouvé. Faisant taire sa pensée, laissant Paige et Thomas discutaient, il contourna le mur qu’ils venaient de détruire, marchant sans vraiment regarder où il allait. Au final, c’était peut-être mieux comme ça, car la chance lui souri enfin, quand il aperçut une grande arche, entrée sans doute de la fameuse salle. « J’ai trouvé, vite venez voir. »

S’avançant ainsi, la salle était vraiment gigantesque et magnifique, ressemblant au cœur d’une cathédrale gothique. « Whooo, je n’aurais jamais imaginé qu’une chose pareille se trouve sous la ville. » Marchant doucement, presque religieusement, il remarqua que différents chemins débouchèrent ici. « Tous les chemins mènent à Rome…. » Peut-être que les autres pourraient ainsi les rejoindre. La pièce était vraiment magnifique, et la pierre était même travaillé par endroit. Il remarqua qu’il y avait aussi des coursives en hauteurs, qui devaient menés ailleurs. Souriant aux autres, heureux d’avoir trouvé quelque chose, il leva son pouce vers Paige, avec une drôle de sensation au ventre. Pensant que c’était parce qu’il devait avoir faim, il décida de continuer son exploration car il sentait que ces catacombes et même cette pièce n’avaient pas révélés tous leurs secrets. Néanmoins, la sensation d’être observé le prenait vraiment aux tripes. Essayant de ne pas y penser, il s’approcha de ce qui semblait être l’autel et du tabernacle qui en temps normal contenait les saints sacrements.

« Tiens, c’est bizarre ça. » Tenant solidement la poignée du tabernacle, il l’a secoua plusieurs fois avant d’être aveuglé par un faisceau de lumière qui passa surtout derrière lui. Regardant Thomas en levant son sourcil, allant lui répliquer qu’il voulait le rendre aveugle, la sensation que quelque chose était dans son dos fut à son paroxysme. Doucement, il se retourna alors, déglutissant en découvrant qui l’observait. C’était une statue de pierre, un ange même, dans une position peu encline à la discussion. « Je ne savais pas que les anges avaient des dents pointus … » Sa voix tremblait, alors qu’il essayait toujours d’ouvrir le coffre. Lui qui avait l’habitude d’être dans les églises, les cimetières, de côtoyer les statuts de pierre, c’était la première fois qu’il en voyait une comme ça, et son instinct lui hurlait que ce n’était pas que simplement une statue. Finalement le coffre céda à ses avances, et des bruits métalliques tombèrent sur le sol. « Je veux pas être pessimiste bien entendu, mais si des armes sont cachés dans un lieu comme ça, ce n’est sans doute pas pour faire joli. » Se baissant pour ramasser une grande épée, il hurla quand il pointa à nouveau la lampe sur l’ange, qui l’empêchait de se relever.

« Gentil … hein… on peut discuter si tu veux … on n’est pas là pour vous faire du mal … » S’aplatissant sur le sol, gardant la lampe pointée sur le monstre il essaya de s’extirper de là. Il comprit une chose, qu’il fallait toujours garder un œil sur la pierre quand il sentit la pierre lui prendre la jambe. Plus rapide cependant, il arriva à récupérer sans jambe, mais non sans dégât. Une douleur violente le brula alors, mais l’instinct de survie était plus fort. Gardant toujours le contact visuel, il marcha à reculant, guidé par la voix du reste du groupe. « Il faut toujours le regarder sinon c’est la mort assurée, heureusement qu’il est encore endormi…» Tenant l’épée d’une main, sa lampe de l’autre, il déglutit quand il l’a pointa dans les cursives, vides auparavant … « Je penses que j’aurais dû utiliser le pluriel … »




Prophète ! — dis-je, — être de malheur ! oiseau ou démon, mais toujours prophète ! que tu sois un envoyé du Tentateur, ou que la tempête t’ait simplement échoué, naufragé, mais encore intrépide, sur cette terre déserte, ensorcelée, dans un logis par l’Horreur hanté, — dis-moi sincèrement, je t’en supplie, existe-t-il, existe-t-il ici un baume de Judée ? Dis, dis, je t’en supplie ! » Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

©️Pando


Vie d'Aguigui : 85%
Vie de l'Ange et des autres anges Sifflote: 100%
Revenir en haut Aller en bas
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Lun 4 Jan - 21:06

Visite dans les catacombes feat Paige, Aguigui, Caro et les autres

Nous nous enfonçons dans la profondeur du couloir long et lugubre, qui déboucha dans une piéce éclairé par des bougies qu'Auguistin avait découvert en premier, il nous fit signe de le rejoindre, Je regarde Thomas et Leylin d'un regard un peu inquiet avant de rejoindre le conseilleur funéraire. Ce lieu ressemblait à tout point à une petite chapelle mais type gothique. J'aime beaucoup le style de l'endroit. Nous pénétrons en silence, tout était calme, même trop, c'est quand même inquiétant, j'observe la salle sans un mot en distinguant chaque élément, d'un coup, je vois des statues en forme d'ange. Rien de bien inquètant, pensez vous et bien détrompez-vous... Ce n'est pas que de simples anges de marbres.. Elles sont comme vivantes.... Elles nous entourent... la peur me prit au ventre.
Je me mets près de Thomas un peu apeuré..
"Comment on va faire pour s'en sortir...Un des anges "attaque" Aguistin, rah c'est pas vrai... Je remarque qu'il y a des objets à terre, sans réfléchir j'en prends un pour me protéger de ces anges démoniaques, quel ironie si on peut réfléchir quelques instants, normalement les anges, c'est le symbole de la pureté, le bonheur et bien non, ici ces anges n'ont pas compris malheureusement avec leurs tenu un peu bizarre et surtout leur dents pointues...
Bref ça peut pas être pire, du moins, je l'espère, au dessus de l'un des anges, je remarque sur une fresque au dessus d'une statue, un éclat, je décide de me baisser pour prendre un cailloux pour le lancer dessus.
Bon voyons voir si je suis toujours forte au basketannonçais-je ironiquement, je l'atteins mais quelque chose de bizarre se produit. Un bruit s'entendit dans les étages supérieurs, les anges fuirent.
Yes, ils sont partis, tout en aidant Aguistin à se relever ça va ???
D'un coup de l'eau apparu du plafond... Oh non qu'ai-je fait.... c'est pas vrai.. Les portes se sont fermé... l'eau est entrain de remplir la pièce..Comment on va faire....  Je regarde les autres apeurée et un peu honteuse de les avoir mis dans cette situation, le niveau de l'eau est à 1/6 ème..

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Mar 5 Jan - 18:10



Arrête ! C'est ici l'Empire de la Mort !


Jack ne comprenait nullement le regard que les autres pouvaient bien lui offrir, comme s'il avait dit une immondice sans nom, ils ne semblaient pas se réjouir comme lui a l'idée de pouvoir croiser les fantômes des catacombes. Il y en avait forcément, il le sentait jusqu'au plus profond de ses os en tout cas, c'était la seule explication logique quant au fait qu'il soit tombé. Peut-être ça et le fait que la gravité ne l'a jamais vraiment porté dans son cœur, sans doute dû au fait qu'il était trop tête en l'air et dans son petit monde imaginaire peuplé de chauves-souris, mais très honnêtement il penchait bien plus pour l'explication de l'au-delà qu'il affectionnait tant. De son côté il était malgré tout assez enjoué, pas vraiment en ce qui concernait le fait qu'il était tombé et s'était ainsi écorché le genou ça non, l'idée de faire du spiritisme dans un tel lieu lui donnait sa petite dose d'adrénaline et de surnaturel qu'il pouvait tant affectionner. Si seulement il avait apporté dans son sac sa table de ouija pour invoquer ici même des forces supérieures, malheureusement sa sacoche à malices n'avait rien de tel pour communiquer avec les esprits, ce qui à son sens aurait été sans doute plus utile que les plans distribuaient par Aguistin vu qu'ils n'étaient pas vraiment d'une grande utilité à première vue. Le petit groupe se remet finalement en marche et ce fut presque par miracle qu'ils finirent par retrouver le proviseur au coin d'une intersection, au moins un des disparus avait survécu ce qui était déjà un bon quota, ils avaient ainsi retrouvé le plus sympathique de tous. L'homme qui se donnait des grands airs et que le conseilleur funéraire nommait arnaqueur n'avait toujours pas fait sa réapparition, pour son plus grand plaisir à vrai dire vu la remarque désobligeante qu'il avait pu faire, et il pouvait conclure dans un sens qu'ils s'en sortaient assez bien. Voulant éclairer l'enfant prodige revenu, ou plutôt le proviseur, son vaisseau de lumière tomba sur ce qui semblait être une mygale.

L'araignée avançait vers eux avec ses petites pattes, comme attirait par l'animation qu'ils avaient ainsi produite en entrant dans ce lieu particulier, ne pouvait réprimer une mine renfrognée. Pas qu'il puisse avoir peur de ce type de petit animal bien sympathique, au contraire il faisait toujours très attention à ne pas les écraser pour ensuite les relâcher vers la nature, juste qu'il trouvait se lieu peu adéquat pour un tel magnifique spécimen. S'il avait eu sous les yeux un insecte il n'en aurait pas vraiment fait de cas, ne les appréciant pas véritablement et pensant bizarrement que c'était une sorte de vermine à exterminer avant de se propager, mais la question ne se posait aucunement à cet instant. Duncan prit les devants en voulant pourquoi pas la récupérer, alors que de son côté Jack réfléchissait sur le pour et le contre que de priver la mygale de son habitat, évoquant même l'idée d'en faire une mascotte. Il était contrarié de ne pas avoir eu cette idée plus tôt, parce qu'il la trouvait assez sympathique en réalité, mais comme toujours quand une telle chose ne venait pas de la cervelle de monsieur Pumpkin forcément ça n'allait pas. Mais la demoiselle velue devait avoir dans sa grande intelligence comprit leur intention, ne voulant très certainement ne pas finir dans un bocal pour le restant de ses pauvres jours, et fit demi-tour à une allure folle vers un autre couloir. Il allait lui laisser la liberté, s'en retourner vers le reste du groupe qui commençait à s'éloigner, avant que le fameux proviseur le traité indirectement de poule mouillée en quelque sorte et que surtout il n'était pas capable de venir avec lui chercher mymy. Oui Mymy. L'ancien squelette éclaira aussitôt l'homme qui le mettait au défi avant de rigoler quelque peu, personne ne lui disait une telle chose car il ne reculerait devant rien, prenant les devants d'un pas sans doute trop détendu et guilleret en vue de la situation ou l'endroit dans lequel il se trouvait.

« Moi ? Peur ? J'espère que vous plaisantez ! Je n'ai peur de rien. Allons la récupérer puisque c'est ce que vous souhaitez, avec un peu de chance nous pourrions par la suite lui trouver un coin tranquille où elle pourra dévorer délicieusement tout une ribambelle de petits insectes rampants. »

Il se fit devancer par Duncan qui se mit par courir et il se mit alors à l'imiter, sans se préoccuper du reste, jusqu'à ce qu'ils finissent par retrouver leur nouvelle amie forte plaisante qui avait fini de fuir pour se calmer dans son coin. Le sourire aux lèvres il regardait l'araignée dont les crochets auraient de quoi laisser de sacrées traces en cas de morsure, de plus en plus enjoué à l'idée d'avoir une mascotte même si l'idée ne venait pas de lui, avant de pointer son compagnon d'infortune qui prenait la parole et ensuite éclairer derrière eux pour voir qu'effectivement ils étaient seuls. Jack avait suivi le proviseur en oubliant l'une des règles principales des films d'horreur, sur ce n'était pas la première à suivre en tout cas, à savoir ne jamais ô grand jamais s'écarter du groupe et s'isoler. Certes il n'était pas totalement seul, il fallait savoir relativiser, même si quelque part il était plus ennuyé par cette nouvelle que paniqué. Il avait un flegmatisme à toutes épreuves, n'avait nullement peur de quelque chose en fait, avant de sourire un peu plus en entendant le compliment à son adresse – sans comprendre que ceci pouvait être de l'humour bien entendu. Il ne pouvait s'empêcher de sentir une sorte de fierté intérieure, le fait d'être reconnu aventurier dans une telle circonstance ne faisait que flatter son ego, répondant sans doute un peu trop théâtralement.

« Tout à fait ! Vous avez cette chance incroyable que d'être en ma compagnie mon cher, et aussi celle de notre nouvelle amie. Je propose d'ailleurs, qu'en plus de la prendre avec nous, nous lui trouvions un nom qui lui sied à merveille. Que diriez-vous de Shakespeare ? »

Son auteur préféré depuis toujours, aussi loin qu'il s'en souvenait en tout cas, tellement sérieux dans cette démarche on ne peut plus bizarre. Avant qu'ils ne puissent correctement débattre du nom, de toute façon il camperait sur ses positions, des bruits de pas se firent entendre pour finalement laisser apparaître l'une des adolescentes qui avaient suivi le mouvement en venant avec eux. Les enfants manquaient parfois cruellement d'éducation et c'était le cas de celle-ci, assez désabusé de la manière dont elle pouvait s'adresser à celui qui était son proviseur, et le regard qui pouvait avoir à cet instant en disait bien long sur ce qu'il pouvait bien penser tout en se retenant de faire une quelconque remarque. Ce n'était nullement son rôle dans cette affaire, déplorant ainsi se manque de savoir-vivre, bien que ça ne l'empêche pas de ne pas rien penser à ce sujet. Jack laissa la demoiselle, la vraie pas la petite araignée, s'occuper ainsi de Shakespeare même s'il aurait voulu qu'elle fasse ça de manière délicate. Tout de même. Il pencha sa tête en entendant la suite des paroles qu'elle pouvait bien prononcer, décontenancé par ce qu'il pouvait bien entendre, sentant quelque part une forme de colère face à ceci. Il ne pouvait tenir sa langue dans sa poche pour le coup, lorsqu'on l'attaquait il répliquait forcément, il n'allait pas laisser passer ça.

« Jeune fille je vous saurai gré de vous demander de vous taire si c'est pour dire de telles inepties à notre égard, nous n'avons point creusé les citrouilles ensemble pour Halloween pour vous permettre de telles familiarités il me semble. D'autant plus que nous sommes vos aînés, dont l'un est de surcroît une figure de votre supérieur hiérarchique si l'on peut dire, apprendre le respect ne vous fera guère de mal il me semble. Par ailleurs si vous n'êtes point heureuse d'être ici, à nos côtés je sous-entends, personne ne vous force à rester et encore moins à nous suivre. Sur ce, je ne veux pas paraître grossier mais puisque vous m'y obligez, je vais voir ailleurs si vous n'y êtes pas pour mon plus grand bonheur voyez-vous. »

Sans attendre une seconde de plus Jack parti ainsi de son côté, bien décidé à non seulement retrouver le groupe mais aussi s'éloigner de cette petite sauvageonne qui pensait sans doute tout savoir de la vie, sans regarder une seule seconde si oui ou non les deux avaient décidé de le suivre. Ce n'était plus son problème, espérant tout de même que le proviseur prenne soin de Shakespeare en son absence en tout cas, et il y avait des limites à ne pas dépasser. Ce qui le ramena à la réalité fut sa lampe torche qui vient s'éteindre sans prévenir, le plongeant ainsi dans le noir le plus complet, n'ayant alors d'autres choix que de longer le mur avant la main en avant pour éviter de se prendre en pleine figure un cul-de-sac. Il était seul, personne ne lui avait répondu ou fait d'objection depuis qu'il était parti de son côté, pourtant il avait l'impression que ce n'était aucunement le cas. Comme s'il y avait une présence en plus de lui, mais dans le noir impossible de le dire, et l'idée que ce puisse être un fantôme le mit alors en joie.

« Ô esprit des morts je vous salue, j'ose espérer que vous vous portez à merveille malgré votre état fantomatique. Si vous êtes en ces lieux en ma compagnie, sachez que je serais très reconnaissant à votre encontre si vous pouviez me montrer le chemin vers la sortie. »

Pourquoi pas après tout ? S'il pouvait voir un fantôme il serait aux anges, ça serait même peu dire, mais en plus si celui-ci l'aidait à sortir alors il promettait de devenir son meilleur ami jusqu'à sa propre mort.






copyright Bloody Storm


Jack : 90%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☂ Conte : Wonderland

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : Selfish
☂ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   Dim 10 Jan - 16:10

La visite des Catacombes de la ville × ft. Aguistin & Caroline & Paige & et les autres
Je vois tout de suite que ce que je dis ne plais pas à Mr Fake-Jones, mais à vrai dire, tout ce qui sort de sa bouche me passe totalement au dessus. Je lève les yeux au ciel et prends une posture de désinvolture. En faite, je me fiche totalement de ce que les gens pensent, ils ne savent pas ce que j'ai vécu alors me critiquer sur ce que je dis ou porte est totalement obsolète. On ne peut critiquer une personne que si on la connait assez. J'attends qu'il finisse et fait un petit sourire totalement approprier pour la situation. Je vois Jack qui part de l'autre côté et je lève les yeux au ciel.

-Les hommes sont vraiment tous des bébés ! Franchement, l'Indiana Jones il vient de quel siècle ? Enfin bref, il a même fait peur à l'araignée. Je sais pas vous mais moi, je vais suivre, comme on dit dans Harry Potter, 'suivez les araignées'.

L'araignée a sauté du directeur pour se diriger dans l'un des couloirs. Je la suis et avant de tourner vers la droite, je me retourne vers le dirlo et lui dis.

-Vous feriez mieux de suivre l'Indiana Jones. J'ai peut-être pas de manière, mais je suis surement la plus mature des deux !

Je suis l'araignée, bien heureuse de voir qu'elle ne me fait pas tourner en rond, mais qu'elle m'amène dans une direction. Je continue de la suivre pendant de longues minutes quand soudainement, elle s'arrête et c'est là que j'entends de l'eau et des cris. Je reconnais tout de suite celui de Paige pour l'avoir déjà entendu. Je recommence à marcher pour pouvoir me rapprocher de la salle, mais l'araignée part dans l'autre sens. Peut-être qu'elle a peur de l'eau. Je marche et soudainement, je glisse sur quelque. Je tombe dans une sorte de troue, je tente de me rattraper aux murs mais ça glisse trop. Rapidement je me retrouve dans un petit conduit puis tombe dans une pièce. J'ai le cul mouillé et de l'eau tombe du plafond.

-En fait que je crois que j'aurais du suivre l'araignée dans l'autre sens …

J'ai pas le temps de finir ma phrase que d'un coup, quelqu'un me prend par le col baque et me secoue quand un prunier … Pas besoin de lever les yeux, je sais qui sais … Aguistin !

-STOP pas besoin de me secouer plus, je sais que j'aurais pas du partir de mon côté, mais tu me connais …  Bref maintenant si tu pouvais m'expliquer pourquoi tout le monde criait ? Et par la même occasion pourquoi on est dans l'eau ?

Je regarde les autres personnes et remarque que l' 'ennemi' de mon père d'adoption est de retour. Bon finalement il manque plus que l'autre fou du 18ieme et le dirlo … j'espère qu'il m'a écouté et qu'il n'a pas suivit l'araignée aussi !
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2   

Revenir en haut Aller en bas
 
La visite des Catacombes de la ville } Mini Event n°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-