Partagez | 
 

 I just need some help | Myrdhinn Artaën

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: I just need some help | Myrdhinn Artaën   Sam 7 Nov - 23:11




Incroyable tempête qui se déchaînait sur les eaux d'habitude si paisibles du Loch Ness, reflet parfait d'une profonde colère mélangée à la douleur, quiconque voyait ainsi les éléments venir délivrer ce véritable enfer sur l'eau pouvait en conclure que ceci n'avait rien de naturel. La surface d'un calme à toute épreuve avait fait place à une agitation sans pareille, les vagues venaient avec violence s'échouer sur les rives et contre les rochers au risque de submerger les alentours, repoussant sans aucun ménagement la moindre embarcation. Le ciel se déchirait, le vent fouettait toute personne qui aurait eu le courage de s'approcher du plan d'eau alors que les grondements devenaient plus menaçants, l'endroit était devenu aussi sombre que les abysses des profondeurs du lac. Si d'ordinaire les poissons pouvaient être visibles ce n'était plus le cas, rien n'était visible sous la surface alors que la vie marine était tout aussi agitée, aucun téméraire n'était assez fou pour prendre le risque de venir s'aventurer en eau si troublée. Depuis deux jours ce triste spectacle s'offrait aux humains vivant au plus près, les privant ainsi d'une ressource primaire pouvant être assez important, tous s'accordant pour affirmer que le gardien des lieux était responsable de tout ceci. Ils n'avaient pas tort. Nessie n'avait jamais aimé le qualificatif de monstre mais pour une fois il n'en avait que faire, la non-maîtrise de ses pouvoirs provoquait ainsi cette véritable apocalypse sur ce qu'il considérait comme étant son loch, après tout puisque ces créatures bipèdes attendaient de lui d'être une créature horrible alors il allait en leur donner. Cependant ce n'était aucunement un caprice de sa part, ou même une sorte de prise de conscience de sa part sur comment il était aperçu parfois au cours des siècles, mais plus un instinct animal purement primaire pour se défendre de toute agression qui s'opérait bien malgré lui. En agissant de cette manière il empêchait tout le monde d'approcher de son habitat, pouvant ainsi ne pas avoir un œil constant sur ce qui pouvait bien se passer et surtout sur les activités des hommes sur son foyer, or la démarche s'étendait plus loin car avant tout ici pour que personne ne vienne à sa rencontre. Toute personne ayant assez de courage, tentant l'oreille pour essayer d'outrepasser l'orage grondant, pouvait entendre au milieu de ce véritable chaos un cri bestial de douleur.

Nessie souffrait sans que rien ne puisse venir soulager un seul instant la blessure, que ceci soit une forme ou sous une autre rien n'y faisait et au final il avait vite opté pour rester sous celle qui lui était bien plus naturelle à savoir reptilienne, il avait tenté d'arranger les choses par lui-même mais ceci s'était vite relevée être une vaine opération. Il y a deux jours de là alors qu'il nageait tranquillement comme à son accoutumée, surveillant que tout se passe bien dans et sur le loch, il s'était approché d'un peu trop près d'une barque mais surtout de filet de pêche étendu. Il avait voulu se retirer de ses liens mais tout ce qu'il avait réussi à faire s'était emmêlé un peu plus, s'agitant dans tous les sens pour tenter de se libérer et repartir au plus vite de là, jusqu'à ressentir à commencer à être tracté vers la surface. La panique sans doute l'empêcha d'avoir un raisonnement assez logique, la seule chose à laquelle il pensait était la fuite, de réfléchir sur comment défaire le véritable nœud dans lequel il venait de se fourrer. Mais a priori la peur qu'il avait pu ressentir à cet instant ne fut rien, le cri qu'il avait pu entendre lui déchira presque les tympans alors que de ce qu'on côté il ressortait la tête hors de l'eau, le pêcher ne s'attendait sûrement pas à tomber sur une telle créature. Ce genre de réaction il y était habitué, expliquant aussi pourquoi Nessie préférait largement rester aux fonds des eaux et avait peur de trop s'approcher des humains, de même que l'inverse car apparemment l'apercevoir porterait chance selon les périodes même s'il ne comprenait nullement en quoi. Se débattant un peu plus frénétiquement pour pouvoir retourner dans les abysses, continuer sa vie assez paisible et insouciante, l'individu n'eut pas réellement de son côté une attitude à laquelle il était préparé pour sa part. Les personnes le fuyaient ou n'osaient pas approcher, ce qui lui convenait aussi parfaitement vu sa crainte envers ce monde extérieur qu'il ne connaissait pas, mais avec lui il eut droit à une nouvelle catégorie qu'il n'avait jamais côtoyait à savoir l'agressivité. Il vit le harpon du pêche avant de le sentir s'enfoncer dans sa chair, lui décrochant un rugissement féroce, alors que son corps réagissait de lui-même en venant d'un coup de patte casser une partie de l'embarcation ce qui eut pour effet d'assez surprendre l'homme pour relâcher la prise sur le filet et lui permettre de nager pour fuir.

Et maintenant ? Réfugié au fond de l'eau le moindre mouvement devenait douloureux, sa patte avant avait des soubresauts incontrôlés par moments, essayant depuis d'enlever le bout de la lame qui avait cassé dans ses mouvements trop brusques pour se libérer. Son omoplate droite lui faisait mal, la plaie ne pouvait nullement se refermer saignait encore, n'arrivant aucunement sous une forme ou l'autre à retirer l'objet qui lui tailladait à chaque instant la chair. Les petits crochets dont était ainsi pourvue la lame avaient été conçus pour empêcher l'animal piquer de se décrocher, astucieux certes mais un véritable calvaire de souffrance, et il n'avait pas à avoir une prise correcte pour la retirer d'un coup sec et libérateur. Tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant c'était subir ce supplice, alors que les éléments à l'extérieur reflétaient ainsi ce qu'il endurait sans qu'il arrive vraiment à contrôler, tout en se creusant la tête pour trouver une solution. Mais il n'était juste qu'un simple animal à cet instant, en quelque sorte tout du moins, qui se cache lorsque la moindre blessure lui est faite et qui serait prêt à mordre tout ce qui pourrait bien approcher. Une manière de se défendre comme une autre, peut-être même la seule qu'il possédât, voulant éviter de repenser au geste du pêcher. Nessie avait toujours tout fait pour aider les humains, il les sauvait de la noyade et vérifiant qu'ils ne partaient pas à la dérive à cause d'un courant parfois trop fort, à leur encontre il n'y avait jamais eu un seul geste d'agressivité mais uniquement de la bienveillance. Tout ce qu'il voulait c'était qu'on le laisse tranquille, se disant qu'il aurait dû éviter d'ainsi approcher d'aussi près les hommes et que peut-être ceci lui donnerait une leçon, cependant lorsqu'il vit le dessous d'une barque assez téméraire pour braver cette folie ambiante à la surface il prit ceci comme une agression. Comme n'importe quelle bête, de surcroît blessée, son seul réflexe c'était de vouloir attaquer pour faire partir au plus vite et au plus loin ce qui envahissait donc son espace si précieux. Faisant abstraction de la douleur il vient nager aussi vite qu'il pouvait vers la surface, sous sa forme reptilienne qui lui valait encore plus à cet instant le surnom de monstre, sortant agressivement sa tête hors de l'eau à l'adresse de la barque ou du moins de son passager. La gueule grande ouverte il poussa un rugissement bien peu amical, les crocs en avant par pure intimidation, tout pour signifier son parfait mécontentement. Il se calma légèrement en voyant de qui il s'agissait, bien que la tempête continuât toujours, avant de revenir gronder de plus belle à son adresse alors qu'il venait replonger assez près dans le but de donner un coup de tête assez violent dans la barque.

En temps normal Nessie serait rentré dans une folle joie que de voir celui qu'il prenait pour son père, bien que Merlin eût beau essayer de lui faire comprendre que ce n'était nullement le cas, mais cette fois-ci il avait bien trop de choses à devoir gérer pour s'en réjouir. La souffrance ressentie à cause de la blessure devenait insoutenable, il n'arrivait même plus à nager, le forçant à se réfugier sur une rive. Il se laissa presque tomber au sol, gémissant lourdement alors qu'il avait le corps à moitié dans l'eau et à moitié sur la terre ferme, cherchant à rester le plus immobile possible pour éviter le moindre mal. Il n'en restait pas moins en alerte, s'il se sentait agressé il n'aurait aucune hésitation à répliquer même de manière violente, attentif au moindre bruit qui pourrait être fait alors qu'il fixait les alentours et plus particulièrement l'embarcation qu'il avait poussée. Le magicien avait beau être une connaissance privilégiée, cherchant toujours à nouer un lien fort avec lui pour sa part, il ne voulait nullement le voir approcher pour sa part ce qui était bien une première. Pour l'instant il restait couché sans bouger, la tempête ne se calmait toujours pas et traduisait son état intérieur, il avait beau avoir l'air calme il bouillonnait de l'intérieur. Toujours se méfier de l'eau qui dort.






copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: I just need some help | Myrdhinn Artaën   Mar 29 Déc - 21:58

La vallée de Dana Feat Duncan & Myrdhinn




Merlin s'occupait, il était sorti du château, aimant venir dans la forêt. cela l'apaisait et puis, toutes les choses à faire dans le royaume, lui demandait beaucoup de temps et de l'énergie, alors la volonté de se revigorer était bien présente. Il observait la nature, chantonnant légèrement, étant dans son monde, marchant, incantant quelques petite formule bien à lui. Merlin s'évadait, retrouvait sa petit tête en l'air dont il était connaisseur. Il n'avait bien sur pas laisser tout ainsi derrière lui, donnant quelques petites consignes à certains et puis il ne serait pas parti pendant trop longtemps, même si cela faisait déjà un jour.

Cependant, autre chose l'avait décidé à sortir, des rumeurs, des murmures dans le royaume se faisaient entendre. Le temps était bien chaotique et plus nous nous éloignons du royaume, plus il semblait dur. Les gens parlaient de ce phénomène étrange. Le temps semblait maussade. Cela durait depuis deux jours et il avait l'impression que ça venait du territoire Picte ou du Loch. Il s'était interrogé, il n'avait pu se libérer avant et avait donc entreprit enfin de s'y rendre. Il vit certains animaux, s'éloignés de l'endroit qu'il craignait que s'était la provenance. Il était inquiet, il espérait que Nessie n'avait rien de grave. Il s'arrêta un instant goûtant comme une goutte de d'eau, tombée sur une feuille d'un arbre.

Il avançait, écoutant tout ce qu'il se passait autour de lui. Il aimait la nature, elle pouvait tant s'exprimer. Il fallait ouvrir son cœur à tout ce qui pouvait nous entourer. Plus il avançait, plus il sentait le vent augmenter en puissance, l'orage grondait de plus en plus. Il vit le Loch se déchaîner, semblant exprimer une profonde douleur. Il vit devant ses yeux ce phénomène, il se demandait où était Nessie, était-il blessé ? Il récita quelques paroles en celtiques. Ouvrant les yeux en grands, il sut d'où sa provenait.

Il rejoignit comme il put la barque, montant difficilement dedans, mais avec beaucoup d'effort et de volonté, y arriva. Il se mit à avancer progressivement s'enfonçant vers le centre du Loch. Il devait le retrouver, il le fallait. Il surveilla tout mouvement, marmonnant. D'un coup, il recula, vit une tête reptilienne sortir de l'eau, voulant l'effrayer. Il avait surprit mais n'avait aucunement peur. Il avait vu dans son regard, qu'il l'avait reconnu. Il eut le temps d'apercevoir une blessure, alors qu'il plongea dans l'eau, cognant sa barque, qui le fit basculer dans ce liquide. Il se transforma assez vite, se laisser couler dans cette eau agitée.

Il suivit Nessie du regard, le voyant à moitié allongé sur la rive et le reste dans l'eau. Il le sentait effrayé, sa seule arme de défense était qu'il ne le laisserait l'approchait. Son intuition lui disait d'y aller avec prudence, mais il avait confiance en lui. Il sortie à son tour, se transformant de nouveau en homme, il n'était pas dans l'angle de vu de son homologue et assez éloigné pour le moment. Il s'arrêta quelque peu à une distance raisonnable, examinant son corps de loin. Il comprit d'où venait le problème, ses blessures. Il savait qu'il pouvait l'aider, mais pour le moment il fallait qu'il lui montre qu'il pouvait avoir confiance et ne passe se sentir agressé en sa présence.

Il était à quelques mètres de lui, s'asseyant en tailleur, sa robe de magicien cachant ses jambes, son chapeau toujours sur son crâne, son bâton planté à côté de lu, une main dessus. Un temps passa, avant qu'une voix s'élève dans l'air. Doucement, sur un air plus celtique, Merlin se mit à prononcer ses mots mélodieux.



Terre brûlée au vent
Des landes de pierre,
Autour des lacs,
C'est pour les vivants
Un peu d'enfer,
Le Connemara.

Des nuages noirs
Qui viennent du nord
Colorent la terre,
Les lacs, les rivières :
C'est le décor
Du Connemara.

Au printemps suivant,
Le ciel irlandais
Etait en paix.
Maureen a plongé
Nue dans un lac
Du Connemara.

Sean Kelly s'est dit :
"Je suis catholique.
Maureen aussi."
L'église en granit
De Limerick,
Maureen a dit "oui".

De Tiperrary
Bally-Connelly
Et de Galway,
Ils sont arrivés
Dans le comté
Du Connemara...

 

Il continuait, se laissant porté par le chant si lointain mais qui semblait si proche d'un seul coup. Il s'approchait doucement, sans brusquerie. Peut-être qu'il lui donnera un coup bien placé, mais il tentait. Il pouvait l'aider, il le ferait. Il se rappelait de leurs moments qu'ils avaient passé. Il venait de temps en temps, le revoir, quand il pouvait. Lui faisant comprendre à chaque fois, qu'il n'était pas son père. Pourtant, un fils comme lui ne l'aurait pas dérangé, il avait une gentillesse profonde et les gens ne s'en rendaient que très peu compte. Pourtant, ses actes parlaient pour lui. Cependant, ce qu'ils ne connaissaient pas, la peur de l'inconnu, effrayaient que trop ces personnes. Il trouvait tellement dommage, de se fermer ainsi. Il aimait découvrir les choses, découvrir le monde. Il y avait tant de richesses.

Il resta un moment immobile tout en continuant sa voix chanter, tout en pensant, toujours en examinant un peu plus ses blessures. Bien entendu, il ne parlait pas d'argent, plutôt des découvertes de nouveaux peuples, races, pays et leurs cultures...Il regarda Nessie, si il aurait été son père, il aurait été fier de ce qu'il accomplissait, car même si il n'avait aucune reconnaissance, il aidait les gens et tout ce qui était être vivants dans les fonds marins. Il était triste, qu'il ait du grandir dans une solitude, mais cela ne l'avait pas emporté du côté de la force obscure. Bien au contraire...même si aujourd'hui, ses blessures parlaient pour lui, il avait été victimes des hommes et de leur agressivité. Merlin connaissait trop bien ces choses là. Il avait tant perdu et tant appris...

Son chant arrivait bientôt à la fin, mais continuait, jusqu'à qu'il ait un signe du protecteur du Loch. Sa main approchait doucement.  



code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
 
I just need some help | Myrdhinn Artaën
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-