Partagez | 
 

 La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]   Dim 15 Nov - 15:36

La professeure de danse

Natalia Evans finissait le dernier exercice demandé par Evangeline, sa professeure de danse qui depuis peu était aussi une amie. La danse lui permettait de se recentrer sur elle-même et de garder un équilibre. Équilibre dont elle avait besoin par rapport à son travail et sa vie privée car parfois les deux pouvaient se confondre. Et oui, la belle brune ne faisait pas forcément de séparation entre vie privée et boulot. Elle aimait profiter pleinement de la vie et tout comme Eve, elle aurait croqué dans la pomme car c'est toujours meilleur lorsque l'on croque le fruit défendu.

Elle vivait son existence pleinement, voulant profiter de tout. Elle ne se privait pas dans la nourriture, dans les loisirs, dans le sport et dans le sexe. Elle jouissait tout simplement d'être là et au lieu de se prendre la tête au sujet de la mort ou de son âge, elle cherchait seulement à vivre. Le sport lui permettait de garder la ligne et donc de manger de tout. Le travail était nécessaire pour son niveau de vie et rencontrer d'autres gens. Les sorties, la lecture etc... lui servaient à parfaire sa culture et donc d'être une femme cultivée au centre de l'attention générale. Quant au sexe, c'était surtout le plaisir, un peu comme le chocolat dont elle raffolait. Les seules choses qui semblaient échapper à son contrôle, c'était l'envie de pouvoir et le jeu. Elle se fascinait pour les jeux d'argent mais ce qui intéressait l'experte comptable c'était surtout d'en gagner et c'est pourquoi elle ne jouait pas si souvent. Pour le pouvoir, elle espérait bien un jour prendre la place de madame le maire si elle en ressentait une forte envie.

Natalia pouvait se montrer sincère avec les gens, généralement avec ses amis. Avec Evangeline, une jeune femme bien charmante, elle l'était naturellement. Elle n'avait ni besoin de mentir, ni de se montrer sous un autre visage. Les deux demoiselles avaient quelques plaisirs communs. Natalia la trouvait vraiment charmante et appréciait de passer de rares soirées, pour le moment, avec elle.

La leçon touchait à sa fin. La brune faisait attention de ne pas faire un faux mouvement. Elle n'aimait pas faire d'erreurs, que ce soit dans le travail ou en dehors. Elle devait exceller dans tout ce qu'elle faisait. Sa détermination et son obstination lui permettaient de faire des progrès très rapidement dans tous les domaines. La danse n'échappait pas à cette règle. Même si elle avait encore une énorme marge de progression et beaucoup de travail à fournir avant d'être considérée comme "bonne danseuse", elle s'en sortait plutôt bien pour une adulte qui avait commencé il n'y a pas si longtemps. La gymnastique qu'elle avait pratiquée étant petite, lui avait donné une souplesse nécessaire pour cet autre domaine. Une fois le dernier pas fait, elle se tourna vers Evangeline, attendant les critiques constructives qu'elle lui ferait.

- J'imagine que je doive encore travailler le dernier mouvement. Mon hésitation sur l'un des enchaînements a dû se ressentir.

Elle commençait toujours par se faire d'abord un reproche avant que sa professeure ne prenne la parole. C'était sa façon d'être...

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]   Ven 20 Nov - 15:08


 La professeure de danse
Natalia & Evangeline
 
C’était une nouvelle journée de cours qui toucherait bientôt à sa fin. Le dernier cours de la journée n’était pas le plus difficile, loin de là, puisque je n’avais qu’une seule élève, qui se trouvait être également une amie. Ce cours était agréable, presque reposant après avoir eu toutes les petites filles du coin qui, comme tout enfant, aimaient courir partout et avaient du mal à se concentrer sur les cours. A se demander pourquoi les parents les avait inscrites…Peut-être pour un simple moment de paix, pour certains. Car très sincèrement elles n’avaient pas l’air de toutes apprécier ce sport. Mais j’ai eu beau aborder ce sujet avec les parents, ils ont toujours fait les sourdes oreilles. Comme si le bien être de leur bambin n’était pas leur préoccupation première.

Ces élèves-là était partis il y a un moment déjà et j’étais restée dans mon local  pour un dernier cours, qui n’était pas d’actualité quelques semaines plus tôt. Passionnée par le fait de partager l’une de mes activités favorites, je n’ai eu aucun problème à ajouter un cours plus tard dans la soirée, afin de pouvoir m’adapter à l’emploi du temps chargé d’une experte comptable. Ayant eu une amie qui s’était engagée dans ce métier il y a quelques temps, je savais combien ce métier pouvait être prenant. Et honnêtement, je ne pense pas que j’aurais supporté un tel rythme et un tel stress. Aussi, je comprenais tout à fait qu’elle avait besoin de se vider la tête de temps en temps.

Les exercices s’étaient enchainés et je ne m’étais honnêtement pas attendue à ce qu’une femme si intelligente progresse si vite en sport. D’une manière générale, les personnes intelligentes passent moins de temps à entretenir leur corps avec le sport, tout simplement parce qu’entretenir leur niveau de connaissance prend beaucoup trop de temps. Mais Natalia, elle, avait progressé à un rythme fou. Je l’en avais félicité d’ailleurs plus d’une fois depuis qu’elle avait commencé à prendre des cours avec moi. En voyant son niveau actuel, personne ne songerait qu’elle n’avait commencé les cours qu’il y a quelques semaines seulement.

Pourtant, elle ne semblait pas voir ses progrès, elle se rabaissait. J’ai d’abord songé à de la modestie, mais à chaque fin de cours elle se critiquait seule sur les points qu’elle pensait ne pas avoir brillamment réussi. Longtemps j’ai tenté de lui faire comprendre qu’elle était loin d’être mauvaise et que cela ne l’aiderait pas de se rabaisser de la sorte. Mais rien n’y a jamais fait et elle a toujours terminé ses cours par une critique d’elle-même avant de me laisser prendre la parole. Cette séance n’y fit pas exception.

« L’hésitation, un peu. » admis-je. « Mais seulement l’hésitation, il n’y a eu aucun faux pas dans tes mouvements, il faut juste que tu aies un peu plus confiance en toi. »

J’attrapais une serviette pour la lui tendre. Ici, il y en avait toujours une à disposition des élèves. Après tout je ne savais que trop bien combien on pouvait en avoir besoin après une séance de sport.

« Je pense qu’à la prochaine séance tu maitrisera cet enchainement à la perfection. On va pouvoir enchainer sur quelque chose d’autre. »

Et dès le lendemain je me lancerais à la recherche d’une danse qui pourrait lui plaire pour la lui enseigner.



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]   Sam 28 Nov - 19:45

La professeure de danse

L'experte comptable trouvait que Evangeline se montrait trop tendre avec elle. Peut-être qu'elle avait raison sur les commentaires qu'elle faisait, et ce devait sûrement être le cas, mais Natalia ressentait toujours le besoin de se surpasser et d'être poussée dans ce sens. La professeure avait remarqué son hésitation, ce qui confirma ce qu'elle pensait. Bien que son amie se montra douce avec elle dans ses critiques, jamais elle ne laissait passer la moindre erreur sans la lui dire. Même lorsqu'il s'agissait de corriger la façon d'être de son élève. Elle lui reprochait son manque de confiance. Ce n'en était pas réellement. En fait, la brune cherchait toujours à se critiquer pour exceller.

- Si je suis la meilleure dans mon domaine, c'est parce que j'ai cette attitude à toujours me remettre en question et à me rabaisser. Cela évite que je ne me crois trop supérieur. C'est un peu comme si au fond de moi, j'avais du mal à digérer un échec cuisant et que ma trop grande confiance en moi m'avait fait chuter... Alors que pourtant, rien de tout cela n'est arrivé.

Elle ne comprenait pas ce ressentiment. Parfois, elle faisait des rêves étranges où elle se trouvait face à un adversaire qu'elle avait sous-estimé, se passant en sécurité dans le monde qu'elle avait créé et qu'elle contrôlait. Sauf qu'au final, elle perdait tout et presque sa vie. Ce rêve n'avait aucun sens et elle ne parvenait pas à en trouver la raison. Cependant, elle considérait cela comme une mise en garde et une leçon. Elle espérait que cela la ferait progresser afin que cet événement ne se produise jamais. Jusqu'à présent, personne ne pouvait lui nuire, elle faisait bien attention à toutes les personnes qui gravitaient autour d'elle. Elle ne relâchait pas sa vigilance.

Evangeline restait concentrée sur la danse. Elle comptait apparemment lui apprendre autre chose dès la prochaine séance. Elle ne put s'empêcher d'avoir un sourire ravi, tout en essuyant la transpiration de son corps. Elle avait besoin d'une bonne douche avant de retourner chez elle. Ce fut à cet instant précis qu'elle se rappela qu'elle n'était pas libre ce soir. Il y avait un vernissage d'une nouvelle exposition dans une galerie dont elle gérait la comptabilité. Cela ne l'ennuyait pas d'y aller mais elle voulait un peu de compagnie pour changer.

- Tu as quelque chose de prévu ce soir ?

Elle attendit poliment la réponse de la jeune femme avant d'enchaîner.

- Dans mes clients, j'ai une galerie d'art pas très loin d'ici. Ce soir, il y a un vernissage pour une nouvelle exposition. Autant te dire que j'ai des invitations gratuites avec buffet, petits fours et champagne à volonté. Ça te dit de m'accompagner ?

Au final, elle prendrait la douche chez elle. Elle comptait même proposer à Evangeline de venir avec elle. Natalia avait suffisamment de tenues de soirée pour lui en prêter une.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]   Ven 4 Déc - 23:41


 La professeure de danse
Natalia & Evangeline
 
Peut-être étais-je un peu douce dans mes propos avec mes élèves, quels qu’ils soient, mais j’avais appris à agir ainsi pour ne pas décourager les petites filles. D’expérience je savais qu’être trop dure avec elles pouvait les faire renoncer, alors qu’un certain potentiel était pourtant présent. J’avais donc appris à m’adapter, et cette attitude était à présent celle que j’adoptais pour tous mes élèves, principalement parce que je trouvais le côté positif de mes remarques avait toujours un effet positif sur la façon dont les cours continuaient à être suivis. Les critiques étaient acceptées plus facilement, et ainsi les corrections se faisaient avec une bien meilleure humeur que si les choses avaient été dites plus durement.

Pourtant j’avais l’impression que Natalia avait, au contraire, un peu de mal avec cette méthode. Elle était bien plus dure avec elle-même que je ne l’étais et ce très certainement, comme elle me le confia, pour être la meilleure possible. En réalité, sa révélation me fit un peu de peine, car j’avais l’impression que quoi qu’elle fasse, elle n’était jamais satisfaite d’elle-même. Alors que, bien au contraire, elle avait de quoi l’être. Elle était intelligente, avait une brillante carrière, et avait tendance à aisément exceller dans tout ce qu’elle faisait…Pour moi nul besoin de fier la barre aussi haut. Mais après tout c’était là son choix, et en tant qu’amie je le respectais.

Je répondis à son sourire à la mention d’une nouvelle danse à apprendre. Et tandis qu’elle s’essuyait avec la serviette que je venais de lui donner, je rangeais le peu de matériel encore sorti. A sa question je ne puis cacher mon sourire. Lorsque cela commençait ainsi, cela se terminait toujours en sortie. Et j’adorais sortie avec elle.

« Non, rien de prévu, pourquoi ? »

Finissant mon travail en mettant les serviettes utilisées durant la journée dans le ac prévu à cet effet, pour que les équipes de nettoyage vienne le récupéré, j’écoutais d’une oreille attentive sa proposition, un peu émerveillée je dois l’avouer. Ce n’était très certainement pas avec mon job que je me ferais de telles relations !

« Comment dire non à des petits fours et du champagne ! Cela dit, c’est une soirée plutôt chic, non ? Je ne suis pas sûre d’avoir une tenue à la hauteur ! »

Et c’était vrai. Mes revenus n’étaient pas mauvais, mais pas au point de pouvoir me payer de belles robes de soirées. J’avais quelques robes pour sortir, mais très certainement rien qui ne serait à la hauteur d’une telle soirée.


By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La professeure de danse [PV Evangeline Dreamword]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-