Partagez | 
 

 Do you fear death?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Do you fear death?   Sam 5 Déc - 16:46


Do you fear death?
Do you fear that dark abyss? All your deeds laid bare. All your sins punished.

« Laissez des survivants. »  

Un dernier petit acte de piraterie avant de mourir. Ou du moins affronter le diable en personne. Mon équipage savait ce qui allait se passer et qui ils allaient affronter. Je suis pas comme ces capitaines qui envoient leurs hommes en pâture sans leur en donner la raison. Soit ils me suivent en connaissance de cause, soit je les débarque dans un port avant l’affrontement. Leur réputation sera salie par leur lâcheté, mais ils seront vivants au moins. Le début c’était du gâteau. Attaquer un navire marchand. Sa cargaison ne m’intéressait pas réellement. Peut-être seulement leur prendre quelques barils de tabac et des vivres pour Neverland, mais ce n’était pas la raison principal.

C’est immobile à côté du gouvernail que j’observe mes hommes se mettre en action, préparer les canons. La préparation à l’abordage. Un bon acte de piraterie après des mois d’abstinence, je peux les voir jubiler. Leÿlin était aussi en âge pour ceci. Dans le fond je m’en voulais de la mettre en danger, mais elle était prête à affronter les pires dangers. Les coups de canons résonnaient, un bruit assourdissant. L’adversaire avait beau tenté de se défendre comme il le pouvait, ses canons étaient moins puissant que les nôtres. Je donne le coup d’envoi final avec un hochement de tête en direction de Smee. Ma fille était en première ligne avec mes hommes. Elle avait le potentiel pour ça, je lui apprenais tout ce que je pouvais pour qu’elle me succède au poste de capitaine. L’équipage validait ce choix. Je sais qu’ils la suivraient jusqu’à la mort comme ils le font déjà avec moi.

Je laisse donc mes hommes s’amuser un peu pendant cet abordage, agissant comme les pirates qu’ils sont. Les bruits de canons et de sabre s’entremêlent jusqu’à ce que le navire adverse s’avoue vaincu faisant taire ses canons. Son grand mât s’effondre dans l’eau, leur gouvernail est inutilisable. Ils sont condamnés. Mes hommes reviennent avec comme prévu des tonneaux de tabac et des provisions. Pas de grande richesse hélas. Je donne l’ordre de s’éloigner du navire échoué en restant à portée de vue. La nuit était sur le point de tomber c’était parfait.

« Préparez-vous. »

Le Hollandais Volant peut venir dans cinq minutes comme dans trois heures… Mais on va attendre. Je dois m’occuper de quelques choses avec mon paternel et quoi de mieux que de l’appâter pour attirer son attention ?

« Capitaine ! C’est de la folie ! Je vous en conjure vous devez réfléchir. Attaquer le Hollandais Volant est suicidaire ! »

« Je dois parler à Jones. Il peut me la ramener. Les coups de canon que je lui réserve ne sont que pour calmer mes nerfs. Et je suis intimement convaincu qu’on s’en sortira. »

Pas vrai ? Je connais la légende de Davy Jones, l’homme sans cœur. Mais peut-être aura-t-il un peu de pitié pour son dernier fils ? Même si je le déteste, j’espère pouvoir jouer sur notre lien familial. Du moins assez pour ressortir vivant de cet affrontement.

« Vous êtes prêt à mettre la vie de votre fille en danger ? Milah ne voudrait pas ça. »

S’en est assez. Je saisis mon second par la gorge le plaquant contre la rambarde du Jolly Roger, l’étranglant à moitié. J’allais lui dire ses quatre vérités quand j’entends des hurlements du nid de pie.

« Navire en vue ! Une frégate ! »

« Est-ce le Hollandais Volant ? »

« Non ! Pavillon noir. Couleur inconnue. Elle est rapide. Porté de canon dans moins de 5 minutes ! »


Putain. Pour tromper le navire marchand on c’était fait passer nous-même pour un navire marchand et maintenant voilà qu’un autre navire pirate voulait s’emparer du butin. Un navire pirate débarquant par surprise. Voilà ce que ça fait de stationner ailleurs qu’en pleine mer ! Quelle idée d’être dans un lieu avec des récifs, non loin d’une île et en pleine nuit. Je voulais essayer de me cacher du Hollandais Volant, ne prenant pas conscience de ma bêtise... Voilà ce qu’on récolte à vouloir tromper l’ennemi… on se fait prendre à notre propre piège. Je donne l’ordre de se préparer à un nouveau combat. Chargeant les canons. J’avais donné l’ordre de surveiller l’épave du navire, on était tant absorbé dessus qu’on, enfin que, j’avais oublié de surveiller nos arrières.

On n’a plus le temps de fuir. Ils nous ont pris par surprise. Ils peuvent déjà nous tirer dessus. Ce qu’ils font. Nous canarde de boulet de canon. Le Jolly Roger est peut-être puissant, mais pas à ce point. Il nous a pris par surprise. On a beau renvoyer tous les canons qu’on peut, on n’était pas prêt pour ça. Le bois du Jolly Roger vole, le navire est trop endommagé. Je la sens craquer de tous les côtés. On a déjà perdu le mât de misaine. Hors de question que j’abandonne le navire, si elle doit couler aujourd’hui, moi-aussi. Je ne peux pas donner plus d’ordre car une partie du gréement du navire s’effondre, empêchant Smee de se prendre le mât en pleine tête je le pousse, ne prenant pas garde à des éléments du gréement qui me tombe sur la tête. Une partie du mât coinçant ma jambe. Avant de m’évanouir je peux seulement voir le Hollandais Volant surgir des eaux avec une beauté sans pareil.


code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Killian Jones le Sam 5 Déc - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Sam 5 Déc - 20:21


Do you fear death?

...
Killian et Davy Jones

Ne mentons pas, Leÿlin avait été ravie en apprenant que son père l'emmenait sur son premier abordage, cela voulait dire qu'il lui faisait assez confiance, mais aussi qu'il lui permettait de faire ses preuves devant les membres d'équipages qui seront un jour sous son commandement... bon, ce n'était qu'un navire marchand, sans richesses intéressantes à ramener, et cette idée frustrait la petite pirate qui voyait cela comme un moyen de dire qu'on ne la mettait pas non plus en danger... enfin... elle penserait cela si ce navire n'était pas qu'une excuse pour attirer un bien plus gros poisson : le Hollandais Volant. Oui, on lui avait expliquer le plan, demander à reprendre sa mère au capitaine du navire, qui était responsable du monde des morts. Mais même elle, étant plus jeune et plus fonçeuse trouvait cette idée stupide, comme beaucoup des membres d'équipage qui n'osaient le dire de peur de passer par dessus bord. Enfin... ce n'était pas à elle de protester, cette tête de goret n'en faisait qu'à sa tête de toute manière... Leÿlin se demandait où elle avait déjà vu ça... bref... debout sur le beaupré jusque-là, la brune s'était joint à l'assaut en criant un peu trop joyeusement pour rassurer leurs futures victimes. Il fallait laisser des survivants... dommage, enfin... dans le pire des cas, elle pouvait déjà infliger des blessures qui mettraient des heures à causer la mort, obéir sans vraiment le faire quoi... quand elle fût certaine que personne ne puisse la voir cependant, la tentation fût trop forte dans la cabine où s'était réfugié le plus lâche des capitaine, la jeune Jones jetait un regard plein de dédain à ce simulacre d'homme qui tremblait devant une enfant.

« Un capitaine digne de ce nom est le premier à mourir pour ses hommes, mate. » annonçait-elle, l'ombre d'un sourire sur le visage. Pas ceux chaleureux qu'elle montrait souvent, un autre, un peu plus inquiétant alors qu'elle posait la pointe de son sabre sur le veston de l'homme, le tranchant d'un geste, juste assez pour l'érafler également. « Cesse de trembler. À la barre, immédiatement. Ordre de ton capitaine... » ironisait-elle, plus qu'amusée en se saisissant de fers qui lui seront utiles d'ici peu.

Le pont était encore un chaos et si certains la virent mener par le bout de la lame son prisonnier, elle jurerait que les membres de l'équipage de son père s'en amusait pendant que ceux de ce navire devaient voir leurs chances s'en aller, si une 'fillette' (bon, une ado mais quand même) savait se faire obéir de la sorte par des hommes, dans un milieu où une femme était censé porter malheur. D'ailleurs, ce n'était pas réellement faux... voyez donc, cette fille montait sur ce bateau et hop ! Ils se faisaient mettre en déroute ! Bref, froidement, la plus jeune dardait son regard dans celui de l'autre homme en ordonnant que l'on amène les prisonniers encore vivants ici. Le temps qu'ils arrivent, elle s'adressait à la loque face à elle :

« A genoux devant moi. Ne pense pas à te rebeller. » les autres membres d'équipages arrivaient, autant pirate que ceux ayant été vaincu. « Messieurs ! Voyez la grandeur de votre capitaine ! » parmi ses hommes, quelques rires s'élevaient. « Embrasse mes bottes. Tu n'es bon qu'à cela, toi qui voulait laisser ton équipage mourir seul. »

Le crétin crachait dans sa direction et se prenait un coup de la poignée de son sabre à l'arrière de l'oreille, juste assez pour ne pas être embêtant pendant que deux pirates l'attachait les bras dans le dos, les chaînes coincées dans la barre.

« Je refais mon offre. Ce sera la dernière fois. » grondait Leÿlin, détachant ensuite chaque syllabe avec soin : « Embrasse.Mes.Bottes... ou meurt. »

Une... deux... trois... et demi... il cédait et se retrouvait avec quelques dents brisées quand la brune lui envoyait son pied dans la mâchoire.

« Tu n'as donc vraiment aucun honneur... oh et... j'ai mentit... tu mourras de toute manière. »

Il tirait sur ses chaînes, son nouveau jouet. Mais cela n'allait pas l'aider. La force ne servait à rien contre la magie, à rien du tout... un geste suffisait à faire venir à eux assez d'eau à eux pour engloutir le visage du capitaine déchu qui se débattait pour trouver de l'air, quel con...

« Tu vas te noyer au sec... cette mort est particulièrement horrible à ce qu'il paraît, mais c'est celle que tu mérite... »

[…]

Son ouvrage achevé, les pirates repartaient sur leur navire avec ordre de ne rien raconter de cela, son père n'approuverait sans doute pas... enfin en tout cas, pas la partie avec la magie, le reste pourrait l'amuser et ils attendirent qu'il vienne... qu'arrive le Hollandais Volant. Un autre le devança et ils furent sous d'autres feux pirates, les ordres fusaient partout, autant que les coups de canon... le Jolly Roger se faisait avoir, comme leurs victimes plus tôt. Choquée par cette défaite, Leÿlin passait ses nerfs sur le seul adversaire qui restait encore en lui brisant la nuque, retrouvant difficilement son équilibre, juste à temps pour apercevoir son père coincé, mais surtout, le Hollandais Volant qui surgissait entre les flots. Bien entendu, elle avait peur de ce qui pourrait arriver car rien n'avait marché comme prévu, mais en même temps, elle était fascinée et ordonnait silencieusement à tout le monde de rester immobile, de ne rien faire de stupide – même si plus stupide que chercher le Hollandais, on ne fait pas – et elle observait le toute, admirative.

« ça, c'est trop cool... »


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Jeu 10 Déc - 12:24

Do you fear death?

Davy était au fond des océans. Comme à son habitude au final. Ramenant les matelots morts en mers vers le Underworld. Cela faisait quelque siècle déjà qu'il faisait ce métier. Il avait bien changer notre pirate de puis l'absence de son cœur. Depuis que la femme qu'il aimait l'avait abandonner. Depuis qu'il avait abandonner ses propres enfants en pleine mers. Il se sentait vidé de tout sentiments. Mais normale dans un sens si il n'avait plus de cœur, non ? Quelque siècle maintenant qu'il traversait les mondes avec le hollandais volant. Quelques maintenant qu'il choisit son équipages. Équipages qui d'ailleurs pouvait s'agrandir parfois. S'il savais que les marins étaient digne de rester sur son bâtiment.

Désormais il était devenue un monstre. Et son visage ne pouvait que le prouver. Dans l'Underworld il avait le visage qui se transformait, laissant pousses des tentacules. Mais même sur la terre ferme, dans les autres mondes, il pouvait se transformer à volonté. Causant des frayeurs aux quelques personnes qui pouvaient le croiser. Mais il n'était pas le seul à devenir un monstre. Son navire, le premier en devenait un. Se transformant un amas organique. Le Hollandais Volant … Le bateau le plus rapide au monde. Tout le monde connaissait la légende de se bateau et du capitaine qui le gouvernait. Sans doute le bateau le plus surprenant, le plus grand qu'il puisse exister. En tout cas Davy commençait à s'ennuyait rien de bien intéressante. Les bateaux, les hommes qu'il ramenait dans le fond des océans mourrait tous pour l'unique et même raison : la stupidité. Les attaques de navires étaient tous les mêmes. Et le capitaine s'ennuyait de voire toujours les mêmes batailles.

Mais apparemment aujourd'hui allait changer … Un sourire narquois était apparue sur les lèvre de l'homme quand il venait de savoir qu'un bateau marchant venait de se faire attaquer par l'unique Jolly Roger. Davy savait très bien qui était le capitaine de se bateau. Et dans un sens il savait pourquoi il faisait ça. Attaquer un bateau juste pour le faire venir à la surface … Davy regardait la scène se dérouler sous ses yeux. Un bateau marchant de plus à ramener dans les profondeurs de la mers juste à cause du capitaine de Jolly Roger ! Il regardait l'équipe du Jolly Roger prendre à l'abordage le navire adverse. Son sourire intensifia en voyant une jeune femme – drôle d'idée d'avoir une jeune femme dans son équipage ! - mépriser avec amusement le capitaine de bateau marchant. Du moins il avait eu une mort digne de son rang ! Une mort plus que horrible ! Tout cela était entrain d'amuser le capitaine du Hollandais et son équipage par la même occasion.

« Capitaine, nous interviendrons quand ? »

« Pas tout de suite » fut la seule réponse qu'il donna à l'un des membres de son équipage. Il savait qu'ils devrait faire leur travaille ramener tous ses morts au fond mais quand ? Ils pouvaient très bien revenir plus tard. Et c'est ce qu'ils firent, disparaissant une nouvelle fois dans les profondeurs de l'eau. S'il le capitaine du Jolly Roger voulait voire Jones, il vaudrait mieux pour lui qu'il trouve une nouvelle solution, un nouveau plan.

Les heures passaient et le Jolly Roger n'avait toujours pas bouger de sa cachette. Davy Jones savait que Hook n’attendait que son arrivée à la surface. Et c'est ce qu'il décida de faire lorsque le Jolly Roger se fit attaquer. Son capitaine trop naïve pour protéger son bâtiment comme il le faut ! Le Hollandais pris le temps de remonter. Sortant de l'eau, le bateau était redevenue ce beau navire et non cette amas organique. Mais Davy Jones lui avait préféré garder ses tentacules. Les mains dans le dos, il se trouvait à côté du gouvernail qui était manipuler par l'un des membres de son équipage, ses yeux regardait la scène qui se déroulait devant lui. En voyant le Hollandais Volant surgir ainsi et s'avançant vers eux, le bateau adverse avait préféré mettre les voiles. Pas de batailles pour aujourd'hui ! Dommage pour l'équipage, cela aurait pu leur permettre de s'amuser un petit peu ! Et puis ils ne pourraient pas attaquer le JR qui était bien dans un piteux état !  Le mas centrales était même tomber. Là, la soirée commençait vraiment à devenir amusante. Davy ne pensait pas qu'il pourrait emmener le fameux Jolly Roger dans las abysses des océans ! Le Hollandais Volant ne se trouvait qu'à quelque mettre du navire voisin. « Nous nous occuperons des mots plus tard, ramenez moi les survivants … » dit-il froidement à son équipage qui s’empressait d'obéir à son ordre.

D'ailleurs quand à lui il resta sur son bâtiment attendant que son équipage se bouge. Il ne restait que peux de survivants, ceux qui fut assez rapide. Seulement quelques marins, le second, la jeune femme que Davy avait aperçu quelque heures avant et bien évidement … Le capitaine. Tout le monde avait les mains fermement serrer dans le dos par les personnes du hollandais volant. Passant son regard sur toutes les personnes, il eu un rire, fasse à l'état dans lequel se trouvait le capitaine. Au sol, complètement assommer. Heureusement celui s'y ne tarda pas à se réveiller. Et d'un simple geste fait par Davy il se retrouvais debout face à lui tenue comme les autres. « Et bien le bonsoir Cap'taine Hook ! Ou devrais-je plutôt t'appeler Killian Jones ? » lui dit-il d'un ton froid et pleine d'ironie. Alors il décida de redevenir la personne que connaissait réellement Killian. Son visage avec les tentacules laissait place à son véritable visage. Le visage que le jeune homme avait depuis toujours. Le visage que Killian Jones connaissait.

Avant qu'il ne puisse répondre quoique se soit, Davy s’éloignait préférant allez voir de plus près la jeune femme … Il s'approcha d'elle doucement. Le sourire au visage puisque cela l'amuser de voir que la jeune ne comprenais pas vraiment ce qui était entrain de se passer. « Une si jeune femme dans ton équipage Killian ! Du moins, de ce que j'ai pu voir, elle s'en sort très bien ! Dommage qu'elle ne sois pas morte … » Il l'aurait sans doute prise dans son équipage … Qui c'est ! « Mais dit moi très chère, quel est ton nom ? » dit-il en s'adressant directement à la jeune femme concerner pour cette fois-ci.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Dim 20 Déc - 13:31


   
Do you fear death?

   
...
Killian et Davy Jones

   
Leur navire ne ressemblait plus à rien désormais… ils avaient été pris par surprise et le mas s’était effondré et quelques hommes n’allaient sans doute pas se lever, cependant ce n’était pas ce qui occupait le plus l’esprit de la jeune fille, non, c’était plus le fait des hommes du Hollandais qui montaient à bord et remontaient sur leur navire les survivants, donc elle et son père qui n’en menait pas large. D’ailleurs dans un grondement, la fille Jones traitait son géniteur d’imbécile, non sans se dire que si Viviane apprenait ça, elle allait péter un câble après son père, pour les avoir mis en danger de la sorte, même si la plus jeune s’amusait comme une folle. Riche en paradoxe la gamine. Le capitaine du Hollandais était une masse de tentacules, était-ce un sort ou autre chose ? En tout cas, il ne devait pas souvent aller chasser la donzelle sans se prendre de vague dans la tronche… bad form… mais alors qu’elle pensait ça, le capitaine reprenait forme humaine et merde, il était pas moche du tout, alors qu’il s’adressait à son père d’une manière qui laissait entendre qu’ils se connaissaient. Pourtant Davy détourna son attention pour venir la voir et la fière Jones dardait un regard noir sur l’homme, histoire de lui montrer qu’elle n’avait pas peur de lui – en même temps, son inconscience la poussait à être trop téméraire – avant de froncer les sourcils quand il signala qu’il était dommage qu’elle ne soit pas morte. Elle n’avait pas peur de la mort, de rien du tout, tant qu’elle pouvait rester en mer et faire de la magie. Alors quand le guide des marins morts venait lui parler, la brune ne baissait pas les yeux et répondait même avec un semblant de fierté :

« Je préfère être vivante que me taper ta tronche, face de poulpe. » grondait-elle, incapable de se retenir, ou plutôt, de retenir sa langue. « Je m’appelle Leÿlin Jones. Je ne suis pas un vulgaire matelot mais la fille du capitaine, et un jour, ces hommes m’obéiront alors que les marins de chaque océan trembleront à l’idée de tomber sur le Jolly Roger et son capitaine ! »

D’ailleurs en disant cela, même si elle pensait que son père pourrait être fier de l’entendre dire de telles choses, la brune ajoutait avec un air de dédain envers son géniteur qu’elle regardait du coin de l’œil.

« Je ne trainerais pas l’honneur des pirates dans la boue, comme le fait mon père. Et nos ennemis ne pourront rien faire contre la magie dont le Jolly Roger sera doté par sa capitaine, la magie n’est pas à craindre, elle doit nous servir pour gagner le plus possible et instaurer la peur à la simple vue de notre pavillon. »

Compris le père ? Elle en tout cas, elle s’amusait et tendait sa main vers le capitaine.

« Ravie d’enfin vous rencontrer, vous êtes un grand capitaine. »

Ce n’était pas pour brosser la bête dans le sens du tentacule, c’était un réel respect, au contraire de celui qu’elle perdait de plus en plus pour son père.

« Si vous cherchez du monde pour votre équipage, pensez à moi un de ces jours. Je ne veux juste pas avoir les tentacules. »


   
   

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Ven 25 Déc - 19:49


Do you fear death?
Do you fear that dark abyss? All your deeds laid bare. All your sins punished.

C’est avec un mal de crâne que j’émerge de l’inconscience. A peine ai-je le temps de me demander où je suis que des marins m’oblige à me lever, me maintenant les bras dans le dos. Le Hollandais Volant, bien-sûr. Je ne risque pas un regard en arrière, ne voulant pas voir l’état de mon précieux navire. J’ai fait une grosse connerie je crois bien. Je remarque parmi le peu de survivant ma fille et mon second. Les deux plus important ça va. L’haleine putride du capitaine du Hollandais me réveille complétement, je ne retiens pas une grimace de dégout devant son visage de poulpe. J’aimerai lui demander l’adresse de son salon de beauté, mais il ne me laisse pas parler, préférant s’attaquer directement à mes sentiments. Le visage qui a hanté mon enfance refait donc surface sous toute ses tentacules visqueux, ce visage qui me rappelle celui de Liam. Je ramène cette boule de culpabilité pour me forcer à le regarder dans le blanc des yeux, essayant de le défier qu’avec mes prunelles. Et déjà il s’enfuit. Vers ma fille, lui demandant son identité.

« Ne lui dis rien tu m’entends ?! »
Je me débats contre ce pauvre mousse qui me maintient les bras. « L’approche pas ! Elle ne te concerne en rien espèce de lâche ! »

Oh non… Je baisse la tête, vaincu par la stupidité de ma fille en cet instant… Je dois vraiment lui apprendre à ne pas parler au inconnu ! Davy n’avait pas besoin de savoir que sa petite-fille était présente ! Ce qu’elle lui dit me remplit de fierté c’est sûr. Je ne peux empêcher un sourire sur mon visage à ses paroles. Elle sera la prochaine Reine des océans c’est certain !

Ouais, ok. Je m’attendais pas au reste de son discours. Je regarde ma fille bouche bée devant ce qu’elle me dit. J’ai déjà eu cette conversation avec elle à propos de la magie – ou pas en fait je ne m’en souviens plus – je refuse qu’elle pratique ce genre de chose. La magie c’est le pouvoir et une fois qu’on est pris dans cette drogue on peut plus en sortir. Elle voudra toujours plus de pouvoir jusqu’à être aussi démoniaque que le Crocodile. Ah ouais et en plus elle veut rejoindre son équipage ? Je me débats davantage jusqu’à réussir à me libérer en écrasant le pied du petit marin derrière moi, par contre je n’ai pas le temps de rejoindre Davy Jones devant ma fille que déjà d’autres pirates me maitrise…

« Leÿlin tu ne peux pas penser ça ! C’est un monstre ! »


Elle se rends compte que c’est une vie de servitude qui va l’attendre ? Heureusement que sa mère ne peut pas l’entendre en ce moment-même. Après quelques secondes de lutte inutile contre les hommes qui me retiennent je me calme… enfin en apparence, à l’intérieur je continue à bouillir.

« Père, j’exige des pourparlers. »

Ça s’est dit. J’observe les hommes me relâcher. Pour faire bonne mesure je replace mon manteau de cuir comme il faut, ses abrutis vont me l’abimer, pour ensuite me placer entre mon père et ma fille non sans regarder gravement cette dernière.  

« On parlera de ça une fois rentrée, lass. »

Je regarde de nouveau le capitaine du bâtiment, essayant au mieux de me contrôler face à cet homme qui m’a abandonné à mon plus jeune âge.

« Tu as le contrôle sur le monde des morts. Est-ce que tu peux me ramener ma femme ? Ou seulement me permettre de la voir une dernière fois. Je n’en ai que faire du prix à payer pour cela. Juste, épargne ma fille. »

Davy Jones aime les pactes. Je lui en propose un. Je lui vends mon âme s’il le souhaite, je n’en ai que faire je suis déjà qu’une coquille vide. Alors devoir servir sur son navire pour l’éternité une fois mort ne me fais pas peur. Une fois ma vengeance accompli je n’aurai plus rien pour vivre, ma fille n’aura plus besoin de moi elle voguera d’elle-même sur les flots.  

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Ven 1 Jan - 13:45

Do you fear death?

Killian, Killian ! Son plus jeune fils. Davy Jones savait pertinemment que sont fils avait fait toute cette mise en scène, juste pour pouvoir voir son père. Il aurait pu sinon simplement l’appelé ! Davy serait sans doute venue directement à lui, et on aurait éviter tous ces massacres. Nooon ! Le capitaine du Hollandais avait aimer voir ses hommes mourir juste par pur égoïsme. Juste par égoïsme de son fils. Il avait aimé ça. Il ne fallait pas lui en vouloir. C'était un pirate après tout. Mais aussi parce que maintenant, il « travaillait » avec les morts. Son éternelle vie seraient d'un bien ennuyeuse si personne ne mourrait en mers. Sa vie serait bien morne, à voguer sur les océans sans que rien ne se produise. Quand on était lui, on n pouvait qu'être plus que ravie que les gens meurt en mers. De plus, Davy s'amusait de la situation. Son fils était désormais en position d'infériorité. Son bateau n'était plus qu'un tas de bois les uns sur les autres. Et il était sur la Hollandais Volant, le navire du père Jones.

Davy n'aillant pas très envie de parler avec son fils. Les retrouvailles très peu pour lui. Il préférais directement allez voir la jeunes femmes qu'il avait vue quelques heures au paravent. Il avait été un minimum impressionner face à son comportement avec le capitaine du bateau marchand. Pauvre homme ! Bon il est vraie qu'il aurait sans doute préféré qu'elle le tue alors qu'il était armée. De quoi montrer ce quelle vaut vraiment. De montrer que même face à un adversaire qui se défend elle puisse gagner. Mais au moins elle lui avait fait une mort digne de se nom. La noyade à sec. Qu'elle mort atroce … Le capitaine ne fit aucune remarque face à la réaction de son fils. Ils étaient tous ici présent sur SON navire, il aurait beau dire quoique ce soit, il s'approchera de la jeune femme comme il le souhaite … De toute manière, s'était trop tard, le capitaine lui avait déjà demandé son nom.

Davy, fit semblent d'être outré au vue de la réaction de la jeune femme. Son père ne lui avait-il pas appris les bonne manière ? Ah bien on comprend mieux quand nous savons qui est le père. La ligné des Jones s'agrandissait. Un petit moment d'écart qui ne dura que quelque seconde pour Davy Jones. Il avait une petite-fille ? Et bien il ne s'attendait pas à devenir grand-père surtout de la part de Killian. Et puis Liam était mort donc … Très vite il repris s'est esprit. La main de la jeune femme était tendu vers lui. Le capitaine la regarda levant un sourcil. Croyait-elle qu'elle allait pouvoir lui serrer la main ? En plus elle lui disait que s'il avait besoins d'un membre pour son équipage elle se portait volontaire. Le capitaine du Hollandais dit quelque pas doucement encore vers la jeune femme. Son visage était près du siens. Il était plus grand et le regardait donc de haut droits dans les yeux. Il ne lui avait même pas serrer la main préférant dire directement « Et bien, mademoiselle ! Si vous voulez rejoindrez mon équipage, il n'y a qu'un moyen … Que vous mourriez » Il avait insisté sur les dernier mots. Mourir et elle pourrait sans doute venir sur son bâtiment. Elle avait le choix après tous mais si elle mettait fin à ses jours, ce n'était même pas sur qu'il prenne cette jeune femme qu'il pouvait maintenant appelé petite-fille.

Toujours près de la jeune femme, il fit un signe à son équipage de lâcher le Cap'tain Hook après avoir entendue se qu'il exigeait. Un pourparlers ? Très bien. C'était le code … Et parfois Davy pouvait respecter le code. Le brun recula alors de quelque pas quand son fils vient se placer entre les deux protagonistes. Davy passa un coup d’œil sur l'ensemble de son bâtiment en attendant que le père et la fille règle leur petit problème de famille. Ils restaient que quelques personnes de son équipages. Ce si était lâcher aussi. Mais s'il tentaient quoi que … Que dis-je ! De toute manière les personnes de se navire étaient déjà morts ! Ils pourraient toujours tenter de les tuer, cela ne ferait rient. A pars peut-être que se seront eux qui meurent …

Davy fit un sourire narquois quand Killian commençait à parler. Il savait déjà ce qu'il voulait après tout. Il n'était pas si dupe. Son fils ne pourrait l'appeler que pour ramener un être qui lui était chère. Dommage qu'il n'est pas demandé à voir Liam. Une petite retrouvaille entre les hommes de la famille ! Il voulait seulement que j'épargne sa fille ? Très bien … « Mais dit, qu'est-ce que tu as pour moi ? Qu'est-ce que j'y gagne à te ramener ta chère et tendre ? » dit-il s'éloignant un peu pour aller s'adossa contre le poteau du mat. Qu'est-ce que Davy Jones gagnait dans se pacte ? Et puis pourquoi devait-il lui ramener l'amour se vie ? Il l'avait perdu, c'était la vie après tous non ? Comme le disait si bien tout le monde l'amour était une faiblesse non ? Davy aussi avait perdu celle qui croyait l'amour de sa vie, elle était partie sans rien dire. La mère de Killian les avait simplement abandonner. Aucun sentiments sur le visage de Davy Jones. « Parce que oui effectivement je peux la ramener ! Mais il faut savoir payer le prix fort … Ce qui t'ai le plus chère et je pense que ce qui te tien le plus chère ... c'est ta fille ! N'est-ce pas Killian ? »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Mar 26 Jan - 12:44


   
Do you fear death?

   
...
Killian et Davy Jones

   
Mourir pour rejoindre l'équipage ? Bizarrement, l'idée la tentait moyennement. Pas qu'elle ait peur de la mort – loin de là – mais elle n'allait certainement pas se la donner juste pour rejoindre un navire, elle avait ses principes et le premier était de ne jamais s'ôter la vie car cela était – en son sens – un acte qui allait l'envoyer directement en enfer. Sans se défaire de son sourire, la brune répondait donc au capitaine du navire :

« Dans ce cas, je crains que vous ne deviez être patient. La plus belle mort d'un pirate se fait en mer, et certainement pas programmée pour rejoindre un autre navire, aussi prestigieux soit-il. Attendez quelques années, de toute manière, ce n'est pas le temps qui vous manque, Capitaine. »

C'est vrai quoi, il était une sorte d'immortel, alors ce n'est pas comme si il risquait de casser sa pipe en cours de route, alors qu'elle, elle finirait forcément par claquer à un moment ou un autre. Par contre, le père Manchot n'était pas très content et au moins, la jeune fille eut la décence de rougir quand il lui disait qu'ils allaient en reparler. Ça sentait les emmerdes cette histoire, heureusement qu'il ne savait pas pour son petit écart de conduite plus tôt, autrement il l'aurait sans doute lui-même assassiné... bad form... du reste, la plus jeune écoutait donc tout ce qui se disait sur le pont dès que le pourparler fut demandé. Pour sa part, Leÿlin avait fait le deuil de sa mère depuis longtemps et se fichait de la revoir ou non, elle trouvait cette mission totalement stupide même, mais devait admettre qu'entendre son père dire qu'il était prêt à tout tant qu'elle était épargnée, c'était louable, elle ne pourrait pas dire qu'il ne pensait pas à la protéger – même s'il l'emmenait commettre quelques actes de pirateries.

« Maman n'approuverait pas. Elle est morte depuis longtemps, je ne me souviens pas beaucoup d'elle mais... je suis certaine qu'elle te flanquerait son pied dans le service trois pièces si tu faisais quelque chose d'aussi stupide et puis... il ne faut pas jouer avec la Mort... tout ce que tu gagneras, c'est un prix trop lourd à supporter. »

Tiens ! Qu'est-ce qu'elle disait ! V'la ti pas que le Davy Jones il demandait ce que Killian avait de plus cher, en laissant entendre que ça devait être elle. Sa vie contre celle de sa mère ? Qu'est-ce que son père allait décider ? Étrangement, l'adolescente n'était pas certaine de la décision qu'il allait prendre, comme si elle mettait en doute l'affection qu'il pouvait lui porter. Cette idée lui comprimait d'ailleurs dangereusement le cœur, tendait également sa voix quand elle prenait la parole.

« Tu ferais ça ? M'échanger pour qu'elle revienne ? » s'apprêter à voir le vrai visage de son père, c'était plus angoissant qu'un cours de magie où l'on faisait exploser un truc. « Enfin... fait ce que tu veux, tu pourras en avoir d'autres gosses avec elle, alors qu'elle, tu peux pas la remplacer, n'est-ce pas ? Personne ne peut l'égaler. »

Sa phrase était ponctuée de sarcasme, d'un dédain même, comme si elle était déjà convaincue du choix que son pirate de père allait faire. Même si en son for intérieur, Leÿ se disait que s'il faisait ça, Milah le tuerait, et Viviane aussi.

   
   

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Mar 9 Fév - 11:53


Do you fear death?
Do you fear that dark abyss? All your deeds laid bare. All your sins punished.

Qu’est-ce que j’ai pour lui, qu’est-ce qu’il y gagne. Je suis prêt à lui vendre mon âme et ça ne lui semble pas suffisant. Qu’il me laisse 15 ans ou même 10 ans en vie je n’en ai que faire ensuite je le rejoindrai en tant que mousse sur son navire. Il avait bien fait un deal de la sorte à Sparrow, et contrairement à ce vieux Jack je ne suis pas un lâche à fuir les engagements. De toute façon dans quelques années ma fille sera en âge de faire sa vie d’elle-même et les pirates ne font pas de vieux os, j’ai déjà triché d’un siècle à l’heure actuelle et mon séjour à Neverland semble loin d’être terminé. Je ne regarde même pas Leÿlin quand elle me parle, m’assurant que Milah n’approuverai pas mon geste. Dieu je savais bien ça. Elle me castrerait c’est clair, m’en voudrais les premiers jours sûrement mais si en échange ça peut lui permettre de connaitre sa fille, elle me pardonnera. J’en suis certain. Un mal pour un bien à long terme.

« Je n’en ai que faire du prix à payer. »

En parlant de prix… Je regarde mon père avec des poignards à la place des yeux quand il me propose son petit marché. Ma fille unique contre ma défunte femme ? Je serre le poing pour m’empêcher de céder à mes pulsions et de planter mon crochet dans la gorge de mon vieux père. J’allais lui répondre d’aller se faire voir et d’autre insulte, mais la question de ma fille me prend de court. Je ne peux pas la regarder, je ne veux surtout pas lâcher Jones Sénior du regard. Je tourne légèrement la tête pour répondre à Leÿlin.

« Personne ne pourra jamais égaler ta mère tu as raison. Mais jamais je ne pourrais me regarder dans un miroir si j’abandonne mon seul enfant pour une envie égoïste. Je ne pourrais jamais te faire ce que mes parents m’ont fait. »

Tu prends ça dans la tronche Davy ? Dire qu'enfant je n'arrêtais pas de lui dire que tout ce que je voulais plus tard était d'être exactement comme lui... Les choses changent en des siècles.

« Tu es la seule chose qui compte à mes yeux Leÿlin. Je ne suis peut-être pas le père le plus attentionné des royaumes, mais tu peux être sûr de l’amour que je te porte. Je ferai n’importe quoi pour toi. »

J’ai besoin de me lâcher, de faire disparaître cette colère qui commence sérieusement à me monter au cerveau. Je m’avance vers Davy le poing toujours serrer, une fois fait j’irai un peu mieux je suis sûr, lui mettant une droite en pleine mâchoire aussi fort que possible. Je le maintiens ensuite lui attrapant le col pour le fixer dans les yeux.

« T’as vraiment aucun cœur hein ? Incapable d’amour, de compassion. Pas étonnant que mère ai laissé tomber un homme comme toi. Pour une fois je suis soulagé que Liam ne soit plus là pour ne pas qu’il voit l’homme que t’es réellement. A part salir notre nom et laisser tes gamins, tu n’es pas bon à grand-chose. »

Je le relâche me dégageant de lui pour revenir à coté de ma fille. Étonnant que les hommes de Jones ne m’ont pas tué dans l’immédiat, les pourparlers ont été rompu à cause de ma violence non ? Ces hommes poissons sont peut-être bien élevé, ou le paternel leur a donné l’ordre de ne pas bouger. Les négociations ont échoué, son prix était trop cher payer, cette mascarade n’aura donc servi à rien ? Le Jolly Roger est échoué sur un récif et je ne pense pas qu’on pourra partir aussi facilement du Hollandais Volant. Nous sommes leurs prisonniers après tout. Pan ne sera pas très heureux quand il va apprendre mon écart de conduite…  

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Mar 16 Fév - 8:47

Do you fear death?

Davy avait sourire à la jeune femme. Cela était déjà rare de voir une femme sur un navire de pirate. Et en plus une femme qui avait du cran. Et elle était la petite fille du capitaine du Hollandais et bien dit donc. S'il s'y était attendue après tout. Elle lui plaisait bien, elle avait du répondant. Et dans un sens cela refaisait quelque peu vivre, si on peu dire cela, le capitaine. Très peu de personnes osaient lui tenir vraiment tête ou du moins ils abandonnaient très vite. Et puis effectivement, ce n'était pas le temps qu'il lui manquait. Il était immortelle et elle non. Si elle venait à mourir, serait ravi de la voir dans son équipage. Et puis rien que de voir la tête de son très chère père … Comment réagirait-il si sa fille unique était dans le navire de son père qu'il déteste temps ? « Et bien j’attendrais avec impatience » lui avait-il simplement dit avant de s'éloigner quand son père avait débarqué.

En tout cas quel idée stupide avait il eu de de demander à Davy de ramener sa défunte femme. Elle était morte et restera morte. La ramener ou non ne servira de toute manière pas à grand chose. Il ne pourrait pas changer le triste sort qu'elle avait eu. Et puis Davy lui avait dit qu'il pouvait ramener son âme … Mais enfin de compte peut-être pas ? Cela faisait déjà longtemps que cette Milah – c'est ça non ? - était morte. Elle devait déjà bien nager parmi toutes les autres âmes tout au fond du puis. Il ne la retrouverait même pas. En fin, cela n'était pas la question pour le moment. Le capitaine ne pouvait pas du moins ''tenter'' d'aller la chercher s'il n'y gagnait pas quelque chose en échange. Il devrait peut-être pensé à écouter sa propre fille. On dit que la vérité sort toujours de la bouche des enfants après tous. Effectivement jouer avec la mort était terrible … Vous êtes sur à cent pour cent qu'elle vous battra à tout les coups. On ne peux pas gagner contre elle, c'est une fatalité. Vous ne pouvez à la fin que supporter comme elle le dit si bien ce poids, ce prix. Qui au fond vous l'aurez mériter.

En tout cas s'il voulait véritablement revoir sa femme, il devait échanger le prix fort. Pas une simple babiole, non ce qu'il avait de plus chère et pour l'instant le capitaine de Hollandais ne voyait que sa fille adorée. En plus cela tombait bien puisqu'il en avait que faire du prix à payer non ? Jones s'empêcha de rigoler de moquerie face à la réaction de la fille de Killian. Et bien dit donc, elle avait confiance en son père la môme ! Il souriait de plus belle en voyant les yeux noirs de son fils le fixer. Killian cherchait réellement à faire culpabiliser son père ? Peut-être que au fond cela marchait quelque peu. Mais malheureusement Davy n'avait plus de cœur, il ne pouvait donc clairement ressentir aucun sentiments. Ou alors seulement les sentiments les plus forts. Et merde … Peut-être que ce que Killian venait de dire le touchait ? Il était vraie que Davy avait abandonner ses enfants. De toute manière, il n'avait pas eu trop le choix non ? Il pouvait revenir sur terre seulement après dix ans de servitude. Il ne pouvait pas emmener ses fils dans l'autre monde avec lui. Et puis de toute manière, ils avaient l'air d'avoir bien vécu tout de même.

En tout cas, Davy Jones avait été quelque peu disperser, qu'il n'avait pas tout de suite compris lorsque son fils s'approcha de lui pour lui donner un coup dans la mâchoire. Sa tête tourna sous la force du coup. Mais très vite, il réussit à reprendre conscience, détournant avec les yeux noirs son regarde qu'il planta dans les yeux bleus du capitaine de Hook. Il n'avait pas eu besoins de parler que déjà, tout son équipage, ou le peu qu'il en restait, venait de se refaire tenir par les hommes de Davy. Il n'avait pas besoins non plus de dire quoique se soit pour que personne n'intervienne entre lui et son fils. Ils savaient parfaitement que c'était un problème que Jones senior voulait régler avec Jones Junior. Une simple histoire de famille. Il écouta son fils cadet parler jusqu'au bout sans l'interrompre pendant que de nouveau son sourire narquois réapparut. Il me relâchais et je jeta un simple regard à mon équipage pour le dire qu'ils ne devaient pas le toucher. Du moins pour l'instant … « Non effectivement je n'ai plus de cœur, mais littéralement ! Si tu veux savoir c'est même ta mère qui me l'a arracher elle même de ses propres mains » lui dis-je m'avançant vers lui et sa fille. « Non effectivement sans cœur difficile de ressentir les choses fiston … Et puis pour l'instant je pense que ce n'est pas moi qui salit le plus le nom des Jones. Et crois tu que ton frère aurait aussi apprécier de te voir comme cela s'il était encore parmi nous ? » Si seulement il était au courant pour son frère. Lui qu'il le pensait encore mort !
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Do you fear death?   Dim 21 Fév - 10:51


   
Do you fear death?

   
...
Killian et Davy Jones

   
Est-ce qu'il serait mal venu de faire remarquer que l'échange de coups – verbaux – entre son père et son grand-père ennuyait profondément la jeune fille ? Déjà qu'elle n'aimait pas entendre les 'grandes personnes' en général, mais quand c'était pour régler de vieilles histoires de famille, qui dataient de bien avant sa naissance, c'était pire encore. Et vl'a ti pas que le père venait lui dire qu'elle était ce qui comptait le plus à ses yeux... heureusement qu'il le faisait remarquer, pour peu, elle aurait pensé qu'il l'abandonnait, exactement ce qu'il avait le culot de reprocher à Davy. Enfin... apparemment si elle tentait de garder son calme, sa magie ne décidait pas strictement la même chose, puisqu'une gerbe d'eau venait arroser son géniteur, alors qu'elle dardait sur lui son regard noir. Elle elle s'en fichait, elle ne pouvait pas se noyer. Un fait qu'elle avait découvert quand elle était toute petite, en allant nager dans le Loch-Ness... et qu'elle n'avait toujours dévoiler à personne en dehors de Merlin et Viviane. La question suivante, en revanche, était digne de Leÿlin et des multiples interrogations stupides qui traversaient parfois son jeune esprit :

« C'est un effet secondaire de l'arrachage de cœur alors ? De vous trimbaler avec une face de poulpe ? » puis de rajouter, l'ombre d'un sourire sur le visage : « Pour savoir si je risque de me retrouver avec votre tronche dans quelques années ou si je ne risque vraiment rien. »

Après tout, le fait de pouvoir respirer sous l'eau pouvait être un signe avant-coureur... mais c'était pratique, si le capitaine du Hollandais voulait la noyer, il avait intérêt d'avoir beaucoup de temps devant lui, vu que l'adolescente aimait particulièrement aller se terrer au fond de l'eau quand elle voulait bouder justement. Personne ne venait réellement la retrouver ici, en dehors de ceux capables de magie, et qui pouvaient changer de forme pour venir la chercher.

« Enfin... ça doit être joyeux vos réunions de famille. »

Hein ? Comment cela elle avait totalement ignoré son père ? Ce n'était qu'une impression voyons, car l'air de rien, Leÿlin s'était rapprochée de lui, juste au cas où quelque chose tournerait mal. Elle savait qu'il n'approuvait pas son petit don magique, mais soyons franc, entre un manchot, un équipage désarmé, et celui de pépé Jones, elle était quand même celle qui n'était pas privée de toute ses défenses en ce moment. Et au pire, si quelque chose tournait mal, elle pourrait toujours se jeter à l'eau – littéralement – et faire profil bas sans que personne ne vienne penser qu'elle allait encore vivre ensuite, en coulant comme une pierre.

   
   

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Do you fear death?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you fear death?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-