Partagez | 
 

 [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 13 Déc - 23:25

Retour à Camelot!


Quand il faut y aller...
Une semaine après la naissances des triplés, Myrdhinn a eu une vision. Un objet essentiel pour la sécurité de Cassandre se trouvais dans leur ancien monde. L'enchanteur en fit part à sa soeur. Cette dernière n'hésita pas, elle avait besoin de guide pour évoluer dans les terres pictes. Morgane et Nessie répondirent à son appel. Killian pour sa part refusa que Diana parte en mission sans assurer ses arrières. Mais le jour du départ d'autres personnes se présentèrent...

La chasse au trésor est lancé, mais ce qu'ils allaient découvrir à leur arrivée à Camelot, ça personne ne l'avait prédit...

Détails

Mission 1 de l'intrigues Arthurienne
Elle débutera le 13 décembre.
Elle commence le 1 décembre 2012 IRP

Participants

- Diana Lake (MJ)
- Duncan MacLan (Prédéfini)
- Killian Jones (Prédéfini)
- Morrigan O'Connolly (Prédéfinie)
- Oisin O'Donnell (Concours Graphisme) remplacée par Leÿlin (toujours par le concours graphisme)
- Peter Pan (Tirage au sort)
- Duncan Dood (Concours RP)
- Myrdhinn Artaën (Concours RP)


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.


Dernière édition par Diana Lake-Jones le Jeu 28 Sep - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Lun 14 Déc - 1:24




La confusion régnait toujours dans l'esprit de Nessie, la malédiction avait beau être brisée depuis un certain temps, il avait du mal à concilier deux vies qui ne se ressemblaient en rien. L'une animale avant toute chose, bien qu'il puisse prendre une forme humanoïde, et l'autre humaine qui lui semblait désormais être des plus étranges. Il n'aurait pas préféré se rappeler d'une certaine manière, c'était beaucoup trop de choses à endurer pour son esprit qui avait toujours eu un instinct primaire et bestial avant cette histoire, et encore moins ressentir les effets de la magie qui lui avait permis de récupérer ses pouvoirs certes mais qui avait surtout remis en marche son drôle d'organisme. Duncan avait cru mourir à l'instant même où cette brume l'avait traversé de part en part, peut-être même qu'il avait perdu connaissance cependant il n'en tait pas trop sûr, son métabolisme encaissait le fait de ne pas avoir pu se régénérer dans l'eau durant des années entières. Lui qui ne pouvait nullement espérer survivre plus de deux jours hors de son Loch en temps normal, une des raisons pour laquelle il n'en s'était jamais éloigné et le fait qu'il avait toujours eu peur du monde humain, il avait durement accusé le coup d'avoir ainsi été privé de son élément naturel et vital. Désormais il devait reprendre ses anciennes habitudes, à savoir rester un certain temps dans l'eau pour vivre et aussi espérer pouvoir rester un peu plus longtemps sur la terre ferme, ce qui n'était pas aisé si on regardait la liberté qu'il avait eue pendant la malédiction. Mais ce n'était aucunement le seul petit avantage qui lui faisait faux bon, si seulement il n'y avait que ce problème alors très certainement qu'il pourrait gérer du mieux qu'il pouvait, ses pouvoirs n'étaient plus bridés et il craignait de ne pas réussir à pouvoir contrôler selon son bon vouloir. À Storybrooke il était conscient qu'il risquait de faire des dégâts involontaires si jamais il s'emportait, chose rare mais pas impossible, cette optique l'effrayait et accentuait le fait qu'il avait encore plus du mal à se maîtriser. L'iris de ses yeux reprenait parfois un aspect assez reptilien, reflétant par la même occasion sa véritable nature de monstre des eaux, ce qui lui donnait irrémédiablement l'envie de se cacher encore plus du monde. Nessie avait toujours craint les hommes, il leur venait en aide mais il ne prolongeait jamais le contact du mieux qu'il pouvait, et celle-ci avait fait violemment surface quand sa mémoire était ainsi revenue.

Tout n'était pas à jeter, il y avait eu du positif dans cette expérience malgré tout, même si Duncan avait quelque peu du mal à le voir et à prendre du recul. Ses réactions étaient moins celles d'un animal sauvage, il ressentait bien plus d'émotions qu'auparavant et possédait des nouveaux panels qu'il n'avait pas avant, il avait découvert une humanité qu'il ne soupçonnait pas bien qu'ayant déjà un certain altruisme et empathie. Ses connaissances aussi étaient largement plus développées, lui qui n'avait connu que son Loch en avait appris plus au cours d'une simple poignée d'années que durant des siècles d'existences, son raisonnement ne pouvant que s'en sortir mieux. Il avait eu aussi l'occasion de rencontrer des personnes, il ne connaissait de sa véritable vie que la longue solitude dans ses eaux sombres sans possibilités d'avoir vraiment d'attache, qu'elles soient bonnes ou même mauvaises. Elles étaient venu l'enrichir, bien plus qu'il ne pouvait s'en rendre compte, et peut-être une plus que les autres. Anthony avec qui il avait eu des débuts difficiles, de ce qu'il avait compris était un Viking en réalité, qui de base devait venir combattre les dragons avait réussi à les dompter au final. À ses côtés il avait des ressentiments différents, parfois il était comme apaisé et mettait ceci sur sa part animale et parfois il avait juste envie de fuir aussi loin qui pouvait, c'était un peu quelque chose de nouveau pour lui. Il ne saurait décrire, c'était trop compliqué pour lui, sans réussir à prendre le recul nécessaire pour analyser comme il savait faire durant la malédiction. Nessie était encore perdue sur ce qu'il était vraiment, pas vraiment animal et pas vraiment humain non plus, au point de se sentir comme un phénomène de foire à lui seul. Il en revenait toujours au même point, sans que rien ne puisse le rassurer suffisamment, à savoir qu'il était une étrange créature qui n'avait sans doute pas sa place dans ce monde-ci. Préférant limiter au possible ses interactions avec les autres, quand ceci était bien évidemment possible et en dehors des heures de travail imposées, qu'il n'avait su au début s'il devait chercher ou non d'anciennes connaissances même si elles restaient au final assez limité et se comptant sûrement sur peu de doigts.

Totalement immergé dans sa baignoire, se ressourçant dans son élément de prédilection, après y avoir passé de longues heures il finit enfin par en sortir presque à contre cœur. Il n'y a que dans les eaux qu'il se sentait bien, même celle peu profonde de cette petite cuve, comme s'il était en sécurité des autres mais aussi pour eux. C'était peut-être ce qu'il l'avait poussé à venir en aide à Diana, ayant besoin de quelques personnes pour la guider sur les terres pictes où son Loch séjournait, et qu'il avait accepté sans hésiter à partir pour un temps donné dans leur monde d'origine. Revenir aux sources lui ferait un bien fou, Duncan en était persuadé en tout cas, pas vraiment sûr encore de faire uniquement un aller simple. Il n'était pas à sa place ici, c'est le sentiment constant qui lui collait à la peau, préférant éviter d'y penser et improviser une fois rendu là-bas tout en réagissant par instinct. Après avoir enfilé quelque chose sur le dos il ferma la porte de son appartement, peut-être pour la dernière fois, avant de venir prendre sa moto qu'il alluma pour prendre la direction du temple. Il avait tout de même une certaine appréhension, pas pour le voyage à venir en fait, surtout de venir à la rencontre du maître des lieux. Le pasteur était en réalité Merlin, le grand magicien qui lui rendait parfois visite dans son Loch, qu'il prenait pour son géniteur. L'ironie ? C'était bien le cas. L'homme lui avait que très récemment apprit la vérité, ne sachant trop comment réagir pour sa part, Nessie avant tant de questions à lui poser mais il n'osait pas. Ce n'était plus le moment, devant mettre à plus tard cette histoire au profil de la Dame du Lac, il allait devoir s'improviser guide sur son territoire natal qu'il aimait tant. Arrivant à sa destination il coupa ainsi le moteur, soupirant en regardant la bâtisse, passant nerveuse une main dans ses cheveux tout en constatant qu'il avait oublié son casque pour rouler. Descendant du véhicule il pénétra dans ce qui était le temple, il n'était jamais venu dans cet endroit avant aujourd'hui, s'arrêtant en voyant le mage. Inspirant à fond il approcha en grandes enjambées, sans se préoccuper de voir si les deux femmes avec qui il devait initialement voyager étaient arrivé, venant enserrer Myrdhinn dans ses bras. La première fois qu'il l'avait vu il se souvenait l'avoir ainsi câliné, ceci avait été plus fort que lui, restant un faible laps de temps muet avant de lui chuchoter.

« Tu m'avais manqué... J'ai hâte de revoir nos terres et surtout le Loch... »

Il ne savait pas vraiment quoi dire, encore trop intimidé par pas mal de choses, finissant par le lâcher et porter plus attention à ce qui se passait autour.






copyright Bloody Storm


Dernière édition par Duncan MacLan le Sam 19 Déc - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Lun 14 Déc - 14:25

Just us!

Je regardais les enfants jouer dans le jardin avec Gwen, Lansa et Leÿlin. Killian était parti pour le port ce matin, histoire de donner des instruction à Mr. Smee pour son brick. Je prennais mon téléphone et je fis son numéro. Au bout de trois sonnerie sa voix se fit enttendre à l'autre bout du fil.

- « Nous partons dans deux heures, je vous donne l'adresse de la maison. Il n'est pas là, mais il sait que vous venez. Je partirai quand vous serez là. »

Je raccrochais alors. Une heure plus tard, j'avais Excalibur dans le dos, ma dague de Ceridwen sous ma robe à tenue à ma cuisse par une sanglle de cuir. J'en avais empoisonné la lame comme toujours. J'avais un sac avec des bandages, des fioles de poisons et des fioles de remèdes, ainsi que cinq couvertures de survie. La voiture arriva dans le jardin et ça me fis sourire de voir tout le monde se placer devant Gwen comme pour la protéger. Pourtant la relation avec Leÿ n'était pas simple, mais même ma grande fille ne laisserait rien arriver à notre ancienne reine.
Une femme brune descendit de la voiture, et Liam courrut à sa rencontre en hurlant.


- « Mamie!!!!!!!!!! »

Sa voix commençais à muer, lui et les jumelles avaient l'apparences d'ados de 14 ans à présent. J'espérait que cette croissance accélérée se calmerait vite. Je vint à la rencontre de Calypso avec un sourire, je lui fis une bise pour la saluer. Alors je demandais à l'ensemble des gens vivant à la maison de s'approcher de nous.

- « Alors oui je sais que vous êtes grands, mais j'ai demandé à Calypso de venir le temps de notre absence. Emma passera aussi. Ce n'est pas par manque de confiance envers vous, mais je suis simplement inquiète de nature. Vous êtes les personnes que j'aime le plus au monde, vous êtes mes enfants tous le 5 et Gwen tu fais partie de la famille.  Graham passera ce soir pour faire le tour de la maison aussi. Oui je sais faut que j'arrête de m'angoisser. Je vous fais confiance, pas de magie à l'intérieur de la maison, seulement dans le jardin, pas de magie contre Lansa et Gwen, ni les animaux et enfin je vous aime, on rentrera le plus vite possible avec Killian, je vous le promets. »

J'embrassais mes 5 enfants, Gwen et remerciais encore une fois Calypso par un simple regard. Puis je disparu sous leurs yeux dans un nuage azuré. Je réapparue dansle temple de mon frère. Nessie était là. Comme toujours je fis la bise à mon frère et à Nessie. Il ne restait plus qu'à attendre les autres...

©Aliana


Vie Diana : 100%
Mission : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Mar 15 Déc - 11:28


Retour à Camelot

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & la troupe


Heureusement, elle avait assez de travail entre son boulot, les leçons qu'elle donnait à Ceridwen qui avait un don avec le feu comme elle et le temps qu'elle passait avec sa filleule Cassandre pour ne pas trop penser à tout ce qui s'était produit depuis la fin de la Malédiction. Même si elle ressentait un petit malaise quand elle était en présence de Duncan au lycée, Morrigan s'efforçait de paraître sereine parce que c'était ce dont les enfants avaient besoin. N'empêche qu'elle aurait bien aimé discuter un peu avec une personne capable de la comprendre... Elle avait le choix bien sur, entre Myrdhinn et Diana mais elle préférait discuter avec Diana parce qu'elle se voyait mal avouer au pasteur qu'elle était tiraillée entre lui et Duncan... Aussi la magicienne se concentra-t-elle sur le lien qu'elle partageait avec Diana. Se rendant compte que son amie se trouvait au temple, Morrigan se résigna à y aller malgré le fait qu'elle pouvait tomber sur Merlin. Elle avait trop besoin de parler... En arrivant, Morrigan se retrouva face à Myrdhinn, un jeune homme qu'elle ne connaissait pas et Diana. Bon, peut-être parviendrait-elle à discuter avec son amie si Myr était occupé...

- Vous faites des réunions secrètes et je suis pas invitée ? Demanda-t-elle en rentrant, taquinant les deux personnes qu'elle connaissait déjà.

Après tout, ce n'était pas parce qu'elle était encore perdue qu'elle devait rester aussi sèche et distante qu'avant, surtout que Myrdhinn avait fait des efforts la concernant et Morrigan en avait bien eu conscience...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Mer 16 Déc - 1:29




Camelot nous voilà ! super
Ft. Plein de mondes
 
 
Tout commençait à prendre forme. J'avais laissé le temps aux gens de digérer leurs anciennes vies mais aussi me donner  du temps. Mais il faut battre le fer quand il est chaud et les pions se déplaçaient à leurs rythmes, mais ils avançaient. En parlant de pions j'avais appris que ce cher pirate était devenu père pour une seconde fois, de triplés cette fois ci. Pauvre Leylin qui se voit remettre au second plan, la fille du " grand " Capitaine Crochet n'était plus la seule  posséder ce titre désormais. Trois nouvelles têtes mi Jones mi monstre venaient de naître. Des anormalités grandissant trop rapidement. Mais pourquoi vouloir grandir ? A moins ce que ce ne soit une malédiction ... J'rais sûrement voir une de ces bêtes de foires un jour, ce sont les enfants de Crochet nés grâce à la magie de Neverland. Mais savoir que cela ne rendait pas stérile était une information peut être utile. Enfin je m'en fichais, les jours étaient beaux. Neverland allait comme avant, ma précieuse île ...  Elle était une partie de moi après tout.

Je marchais donc vers ce nouveau paradis qu'était Storybrooke, un endroit lui aussi emplie désormais de magie et où le temps s'était arrêté. Cet oasis d'espoir était née du plus puissant sort qui ait été inventé. Donc évidemment cet endroit m'intéressait au plus haut point et que j'y restais de temps. Ces derniers mois j'alternais beaucoup entre Neverland, Storybrooke et d'autres monde mais aujourd'hui était une journée spéciale. Je devais discuter et demander un service à mon cher Hook et pour cela je partais vers le comissairiat avant de le voir partir. Discret comme une ombre, je le suivais. J'étais très fort à cache cache et au jeu de la souris même si la partie n'avait aucun intérêt quand j'étais le chat. Peter Pan n'échoue jamais, cette loi dictait Neverland et cette ville maintenant. Cette régle était immuable, sans exception.

Je suivais donc mon vieil ami vers ... un temple. Je ne pensais pas les pirates croyants en d'autres dieux que ceux des Océans. Ursula, Poseidon ... tellement de figures que les marins vénéraient, c'était amusant de savoir à quel point ils n'étaient pas à la hauteur de leurs légendes. Je me dandinais tout en restant à portée de regard du pirate. J'étais de nouveau Peter Pan ! Je ne pouvais plus échouer. Suivant discrétement mon associé dans mon ancienne tenue avant cette, ce qu'ils appellent, malédiction; je m'approchais d'une fenêtre de l'autre côté afin de ne plus être visible par les passants. Une bien belle assemblée se tenait devant moi ! C'éyait excitant ! La Dame du Lac et amoureuse de Crochet, le grand sorcier Merlin et d'autres gros morceaux. Je souriais avant de réapparaitre devant la porte du temple. Je passais ma langue sur ma main avant de la passer dans mes divins cheveux légérement bouclés. J'avais remis mes cheveux correctement avant d'effectuer un mouvement de poignet avec ma main droite et les portes s'ouvrirent en trombe. L'assemblée complète me regardais. Je marchais fier, la tête haute et les épaules se balançant de façon ample alors que je posais mes yeux sur le toit du temple après avoir jaugé l'assemblée :

Mon père excusez moi car j'ai pêché ...

J'avais dis ça de manière à faire résonner ma voix dans l'enceinte du bâtiment avant de continuer ma marche. Je ne respectais pas ce bâtiment, je ne croyais pas en ce dieu unique à vrai dire je pensais qu'il existait des forces supérieures aux hommes ... mais je m'en fiche ! La vie est trop courte pour la consacrer à autre chose que s'amuser ! Vivre et non survivre c'était quelque chose que j'aspirais à faire ! Puis l'Ombre donc moi était une de ces forces supérieures après tout même si je n'étais pas un dieu, je n'étais que Peter Pan ! Enfin le " que " serait de trop, je suis Peter Pan et cela était suffisant. Ils semblaient parler de choses sérieuses avant mon arrivée ais j'arrivais face à l'assemblée tout sourire, tout confiant. Je n'avais pas peur, je n'étais pas impressioné. Pas qu'ils ne méritaient pas de l'être mais ce n'était pas comme j'étais ! Je regardais le plus important et intéressant, le mage millénaire de haut en bas avant de faire mon petit sourire amusé en demandant nonchalamment :

Je me suis peut être trompé de formulations

Je posais maintenant mon regard vers le pirate vers qui je m'approchais avant de serrer mon poing devant lui et du revers de celui ci je vins lui faire une tape séc mais sans force comme un signe amical de félicitations et de salutations. J'avais bien sûr mon sourire amusé de petit lutin farceur alors que je sautillais sur place :

Hook ! Justement je voulais te voir !

Je tournais mon regard vers sa compagne, je l'observais tout en souriant. Hook avait un certain penchant pour les belles femmes peut être tenait-il ceci de son père ? En tout cas je repris la parole avant d'écarter les bras vers elle :

Celle que je voulais tant voir !

Je m'approchais d'elle avant de regarder les regards mauvais de l'assemblée. Je souriais encore avant de prendre entre mes mains la dague qui reposait dans ma ceinture. Je le jetais derrière moi avant de lancer un regard désespéré aux alentours et m'approcher de la ... vieille femme ? Elle était plus vieille que moi c'est dingue ! Je vins lui prendre les épaules sans aura menaçante et y poser mes lèvres sur chacune de ses joues :

Bienvenue dans la famille !

Je m'étais reculé avant de rire franchement. Bienvenue dans la famille ! J'étais très drôle, je ne pouvais pas m'arrêter de rire. Mon fou rire continuait à tel point que je m'étais accroché à l'épaule de Killian avant de me reprendre une dizaine de secondes après. Je m'étais donc repris et je fis un mouvement de main vers le haut comme pour leur prendre la parole :

Je sais, je dérange lalalalala ... Continuez donc ...

Je posais ma main sur l'épaule de Killian qui vint poser ses yeux dans les miens. Cet échange oculaire ne dura quelques secondes mais il avait compris que je devrais lui parler. Quand à moi, je leur avais tourné le dos avant de m'asseoir sur le banc de la deuxième rangée à droite. Je les regardais tout sourire, me fichant de n'être ni invité ni le bienvenue. C'était une situation tellement amusante que je m'étais mis à siffler tout en les regardant. Peut être n'avaient ils pas compris mais quoi qu'il se passait je voulais être au courant ...





© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Mer 16 Déc - 21:07

Retour à Camelot

Les jours passaient inlassablement depuis la fin de la malédiction. Beaucoup de choses changeaient avec le retour de la mémoire pour les habitants de Storybrooke. Duncan se rappelait désormais de qui il était réellement. Le choc fut pour sa relation avec Morrigan mais les choses se passaient avec le temps. Pourtant, le picte ne se sentait plus chez lui dans ce monde et espérait un jour retourner à Camelot. Forcément, il s'intéressa aux activités de Merlin, devenu pasteur dans cette petite ville. Un rôle qui lui seyait bien, prêcheur d'une religion aussi désuète qu'inutile. Déjà dans l'ancien monde, il n'était plus grand-chose depuis la ruine du royaume...

Ces derniers temps, des choses étranges se passaient avec la dame du lac et d'autres personnes. Duncan ne comprenait pas tout ce qui se tramait mais il se doutait que Merlin devait avoir un rapport dans tout cela. Dès qu'il le pouvait, il essayait de suivre les activités du vieux magicien et de Morrigan. Elle se détournait de lui, ce qui lui déplaisait beaucoup. Après tout, grâce à lui, elle va contribuer à l'équilibre des forces dans leur monde. Le roi Arthur ne représentait désormais plus une menace mais il se méfiait quand même des femmes d'Avalon. Si jamais elles se mêlaient encore d'affaires qui ne les regardaient pas, lui et son peuple risquaient d'en subir des effets néfastes.

Il se doutait que le vieux barbu chercherait tôt ou tard à retourner à Camelot. Du coup, il faisait suivre Morrigan ou suivait lui-même Morrigan. Et ce fut ainsi qu'il remarqua l'étrange assemblée qui se réunissait au temple. Rien de bon s'annonçait et il voulait en avoir le cœur net. Il pénétra à l'intérieur dans l'idée de semer le troubler et la discorde.

- Eh bien, eh bien ! Je crois que je n'ai pas été invité.

Il se doutait que son entrée déplairait à bon nombre de personnes mais il n'avait pas l'intention de rester à l'écart. Il devait comprendre ce qui se passait...

lumos maxima


Dernière édition par Duncan Dood le Mar 22 Déc - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Ven 18 Déc - 14:25

"Un retour inattendu"

Myrdhinn s'occupait l'esprit, divaguant dans son monde. Il avait continué à jardiner, trouvant que cela l'apaisait toujours. Même depuis la levée de la malédiction. Certaines choses étaient différentes, d'autre non. Six mois que cela était arrivé et quand sa soeur avait accouché, peu de temps après une vision lui vint à lui. Il la mis au courant bien assez vite, pour ne pas dire le jour même et la décision, après réflexion, était la plus logique. Il fallait s'y rendre et trouver cet objet qu'il serait bien aise d'avoir.

Il finit en arrosant certaines de ses plantes et alla se préparer. Ils s'étaient donné rendez-vous au temple. Il savait que la présence de Morgane serait nécessaire ainsi que celle de son fils. Il s'y était fait assez vite d'ailleurs. Il le fallait, il avait tellement honte de l'avoir abandonné et laisser seul pendant de long siècles. Il comprenait maintenant son sentiment lorsqu'il s'était rencontré et surtout certains détails qui le frappèrent en pleins fouet lorsque ses souvenirs lui étaient revenus. Pouvait-il dire, que la fin de la malédiction ne l'avait pas perturbé ? C'était ce qu'il voulait faire penser. Et puis, il devait faire d'autres choses bien plus importantes que de s'attarder sur lui. Découvrir qu'il était Merlin était tout bonnement normal non ? Il ria légèrement à sa connerie. Il recommençait à se parler à lui même...le bon vieux Merlin était de retour, la vieillesse ne se lisait que dans son regard, du moins sa longue vie, se voyait si on regardait de plus près.

Il passa sa main sur le visage. Il avait enfin avoué à Duncan, que s'était son père...il voulait lui dire avec le plus de tact possible, chose non facile et qui soulèverait plusieurs questions. Il s'était préparé et était prêt à y répondre, si il le voulait, lui laissant le temps qu'il lui faudrait. Quand à Morgane...ils avaient pu discuter également, lui montrant sa compassion et surtout que si il l'avait su, il ne l'aurait surement pas tolérer, elle faisait partie de la famille, et il ne pouvait que reconnaître son affection pour elle. Mais cela était un chemin tout aussi délicat, malgré leur rapprochement, et leur discussion plus fluide, s'était semé encore d'embûche et il en était fort conscient.

Intarissable Merlin, qui ne se laissait jamais abattre...Myrdhinn s'habilla, il était fin prêt et se rendit dans son temple. Il se doutait la joie que son fils avait de retourner dans sa terre natale. Il ne savait pas ce qu'ils allaient découvrir là-bas, mais ça allait d’innombrables souvenirs qu'ils ressentiront. Diana laissait la garde des enfants à leur mamie, cela le fit sourire en sachant que le pirate devait être ravi à cette idée. Il était devenu le précepteur de Cassandre, ils grandissaient si vite.

Il entendit une moto se garer, sachant très bien qui ça pouvait être. Il lui fit un doux sourire et répondit à son étreinte lorsque celui-ci le salua. "ça fait du bien de te voir" répondit-il sincèrement. "J'imagine ta joie, revenir aux sources peut faire un grand bien" renchérit-il se rappelant leur première vraie rencontre. Il n'eut le temps de dire quelque chose d'autres que sa soeur apparue, lui faisant la bise ainsi qu'à Nessie. Il n'avait pas besoin de mots parfois, pour se faire comprendre l'un et l'autre. "Les enfants vont bien ? Mamie les a bien réceptionné?" demanda t-il, même si la réponse fut évidente. Il sourit et aperçue Morrigan entrer. Son sourire s'agrandit un peu plus.

Il la salua "Bonjour, heureux que vous soyez parmi nous", posa t-il son regard dans le sien. "J'aimerais d'ailleurs vous annoncer une quelque chose avant que d'autres ne viennent...Duncan", il fit un petit signe vers ce dernier, lui mettant une main sur l'épaule. Autant l'avouer, il en était fier. "Il est mon fils" avoua t-il simplement à ces deux femmes de cœur. La glace était brisée. Il regarda un instant son fils. "Je voulais partager ma joie de t'avoir retrouvé" lui chuchota t-il en se justifiant. Il ne l'aurait dit qu'à elle deux en premier lieu, tout aussi important que lui à ses yeux. Rare son les fois, où Myrdhinn se montrait ainsi.

Il garda son sourire et Killian fit son apparition, cependant, leurs conversation due en envier plus d'un puisque certains firent irruption, dans le temple, les interrompant. L'un d'eux n'étaient qu'autres celui qui avait recueilli Morgane et qu'il avait déjà combattu, faisant partie d'une tribu ennemi. Leur regard se croisa, il n'y avait aucun haine dans le celui de Merlin, il se contentait de l'observer un instant. Il s'entendrait bien avec le jeune homme, Peter Pan, lié au pirate...que de bonnes nouvelles.

Il jeta un regard à Morrigan, avant de reprendre la parole. "Bon...il va être temps d'y aller..." il regarda Viviane, d'un regard entendu. Il se pourrait bien, que les nouveaux arrivants fassent parti de l'aventure. Soit. En route pour Camelot.  
 


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Lun 28 Déc - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Ven 18 Déc - 17:21


Retour à Camelot

« Tu vas nettoyer le Jolly Roger de la proue à la poupe. »

Je me retiens de rire à l’expression choqué de mon second. Il a eu 28 ans de vacances, qu’il ne commence pas à se plaindre ! Je vais vite le faire déchanter sinon.

« N’oublie pas de nettoyer la cale, réparer les voiles, changer les cordages usées… Enfin tu fais la totale. Nettoie les canons et surtout les armes dans la réserve. Tu sais combien je déteste avoir des armes défectueuses à cause de la poussière. » Voyant déjà ses gouttes de sueurs je lui balance une petite bourse remplis d’or. « Va donc recruter quelques hommes pour t’aider, mais c’est toi qui paiera les conséquences si mon bâtiment est abîmé. »

Je le laisse sur ces belles paroles me rendant ensuite à la station de shérif. La malédiction est peut-être terminé, mais je tenais à garder ce boulot pour le moment… je le trouve des plus utiles pour connaitre les moindres secrets des habitants et observer Rumplestiltskin de loin. Tant que je ne l’atteignais pas, il ne pourra rien me faire et c’est très bien comme ça. Je peux préparer mon attaque tranquillement. J’avais mis tout ça de coté à cause de la naissance de mes trois enfants, je ne voulais pas qu’ils en payent les conséquences.

Les triplés… ils grandissaient trop vite. Ils avaient déjà l’air d’adolescent a même pas 2 mois… ça règle le problème des couches, mais ça nuit à tout le reste. Je n’étais déjà pas là lors de l’enfance de Leÿlin. Et de plus ma mère était responsable d’eux pendant notre absence… J’ai bien essayé de gueuler à ce propos, mais comme Diana m’a bien fait comprendre, je n’ai aucun droit sur les enfants. Mon fils c’est retrouvé apprentie de cette saleté de sorcière… Enfin bref…

Après avoir annoncé mon départ pour un temps indéterminé à Graham, prenant une arme de service quand même, c’était l’heure d’aller à ce temple. Pendant tout le trajet j’avais l’impression d’être suivis, mais je ne risquais pas à regarder en arrière… si cette personne est assez folle pour me suivre, tant pis pour elle. Sans délicatesse je pénètre dans le temple de Myr observant les personnes déjà présentes. Mouais. Encore une équipe du tonnerre quoi…

« C’est pas possible… »

Je tourne la tête vers le nouvel arrivant. Je savais bien qu’on me suivait… Peter Pan semble vouloir s’inviter aux festivités. Je passe ma main sur mon visage face à ses gamineries. J’en ai presque honte pour lui. Je le laisse me saluer sans grogner.

« Tu peux pas vivre sans moi c'est ça? »


Quand il s’approche de Diana je mets ma main sur la garde de mon sabre, surveillant ses moindres fait-et-geste. Qu’il ne tente rien de stupide… J’arque un sourcil quand il lui fait la bise. Euh… Ok… ? Je le laisse aussi s’accrocher à mon épaule dans son fou-rire. Ce gamin est fou… Mais tant qu’il ne fait rien de menaçant envers ma famille, c’est bon. Il voulait me parler en privé je le lisais dans ses yeux. Bon, il va attendre un peu en fait. Et encore un nouvel arrivant… Je soupire. Ce n’est pas bientôt fini tout ça ?  

« Bon, on y va avant que tout Storybrooke se décide à s’inviter ? »


C’est marrant deux minutes, mais ça devient lassant maintenant. On bouge ou quoi ?
code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Sam 19 Déc - 21:09


Retour à Camelot

...

Leÿ & co'

Leÿlin était furieuse en apprenant qu’elle allait devoir rester en arrière alors que le reste de sa famille – en dehors de ses cadets – retournaient à Camelot. Ce n’était pas juste ! Elle aussi, elle avait fait une partie de sa vie là-bas et voulait revoir sa maison, voir si quelque chose avait changé depuis son départ et retrouver les endroits l’ayant entouré pour qu’elle grandisse en sureté. Une fois sa mère partie, la laissant ici avec Gwen et tout le reste, la jeune femme attendait quelques minutes avant de se tourner vers son frère et ses sœurs, posant ses mains sur leurs épaules avant de souffler à leur intention.

« Restez ici vous. Hors de questions qu’ils partent sans moi, je compte sur vous pour occuper autant que possible Gwen et Lansa, au moins assez longtemps pour qu’ils ne captent pas tout de suite que je suis partit. Toutes les astuces sont autorisées, vous êtes des Jones, assez malicieux pour vous débrouiller… et avec la magie en plus. »

L’un des triplés tenta de protester mais la brune lançait son fameux regard noir avant de sourire et leur embrasser le front.

« C’est bien. Soyez sage… enfin… vous comprenez ce que je veux vraiment dire. »

Non, elle ne les encourageait pas à être de bons petits diables, pas du t… bon d’accord, en fait oui, et pendant que les enfants allaient s’occuper de la couvrir, Leÿlin s’en allait rapidement avec un sac dans lequel elle avait fourré quelques affaires – comment ? Oui, elle préparait son coup depuis un moment – avant de courir comme une dératée vers le temple, espérant ne pas arriver trop tard pour le voyage. Rien qu’en imaginant la tête de tout le monde, la fille Jones riait allègrement, sautant comme une enfant dans une flaque d’eau avant de déraper sur le sol, se rattraper à une barrière et reprendre sa route. Quelqu’un la fixa assez bizarrement, la brune ne saurait dire qui, en se demandant sans doute si elle n’avait pas un pet au casque, mais qu’importe, ce n’était pas le plus important, elle retournait à la maison ! Au bout de quelques minutes, le temple se dessinait déjà et, à bout de souffle, Leÿlin passait la porte pour se retrouver face à plusieurs visages connus, et d’autres dont elle se souvenait moyennement.

« Ouf… j’ai eu peur… que vous… soyez partit… » expliquait-elle entre deux tentatives pour respirer, regardant cette fois plus en détail tout ce petit monde.

Peter Pan. Merlin. Diana. Son père. Morgane. Un type, Duncan… oh et… mais oui ! Elle reconnaissait le dernier, il était en lien avec l’histoire de la petite grenouille, quand elle avait suivi Merlin étant petite ! Malgré elle, la brune allait passer ses bras autours de celui qu’elle avait reconnu après un temps :

« Nessie ! Wah c’est trop cool que tu sois là aussi ! » rien que le fait d’être si démonstrative devrait l’inquiéter, mais on s’en fout ! « Peter, c’est cool de te voir ici aussi… » puis de se tourner vers les adultes, l’air faussement vexée : « Vous invitez Peter à votre petite fête et pas moi ? Même pas en rêve, je viens aussi ! »

Son regard noir passait sur tout le monde, en particulier sur son père, comme pour le mettre au défi d’oser protester… de toute manière, d’aucun savait que la faire changer d’avis, c’était peine perdu.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 20 Déc - 3:50

Just us!

Je souris avec tendresse à l'annonce de mon frère concernant Nessie. Moi la femme qui était censé être la figure maternelle... Je me tournais alors vers Morrigan. Je restais silencieuse, le sourire en direction de Myr' et Duncan. Mais ma main avait accroché celle de Mo'. Je l'avais retrouvé, et même s'il avait fallu mettre des choses à plat, il était hors de question qu'elle puisse penser qu'elle était seule maintenant. Killian arriva alors, j'allais demander à Myr' de nous faire apparaître la porte du royaume, mais une autre personne fit son entrée, Peter... Il agissait avec une telle désinvolture, je regardais alors Killian pour comprendre. Depuis la fin de la malédiction je n'avais pas recroiser Peter, je n'en avais à vrai dire aucune envie. Je savais qui il était, la dessus le disney était fidèle, un gosse égoïste et égocentrique. La seule différences c'étais qu'en réalité en plus il avait des jeux cruels adorant jouer avec la psychologie des personnes. En résumé, je me méfiais de lui comme de la peste. Comment je savais tout ça, par tout ce que Killian m'avait raconté sur lui et Neverland dès que Leÿ dormait.
Il s'approcha alors de moi, je restais de marbre, s'il fallait se battre contre lui, sans hésitation je le ferai même dans un temple. Il sortit sa dague, alors je relevais ma robe d'un geste rapide, et comme avant en peu de temps, le même temps qu'il avait fallu à Pan pour jeter sa dague loin de lui, je me retrouvais ma dague de Ceridwen empoisonnée en main. Je la passais alors à Morrigan. Je fis un pas pour m'éloigner de la jeune femme et de ma dague. Je ne savais pas ce qu'il avait en tête, mais il semblait finalement ne vouloir que s'amuser. Sale gosse. Il me pris alors dans ses bras et me faire la bise. Je voyais derrière lui, Killian tenir la poignée de son sabre. Je répondis alors que Pan me lâchait.


- « Pardonne moi Peter, mais je ne crois pas que tu cherche à avoir une famille. Encore moins une adulte... »

Je tendais alors le bras en direction de Morrigan ne détournant pas mon regard de Pan qui avait un fou rire et qui s'asseyais sur un des banc du temple. Elle replaça dans ma main la dague que je remis à sa place à ma cuisse. Une autre personne fit son entrée, lui je ne le connaissais pas, enfin si c'était le proviseur du Lycée, mais avant... A la tête de mon frère et de Mo' je compris que les ennuis ne faisait que commencer. Il y eut des échanges aux quels je préférai ne pas participer, n'ayant pas toutes les cartes en mains. Myr' nous fit remarquer qu'il était temps d'y aller. Bon bah s'il fallait ouvrir cette porte devant deux inconnus, je faisais confiance à mon frère pour ça. La porte apparut, au même moment Leÿ fit son apparition. Non mais sérieusement, on ne partait pas en colonie de vacances. Mais je connaissais assez ma fille, valait mieux l'amener avec nous, elle serait capable de trouver un autre moyen et de nous le faire payer par le suite. Posant ma main sur la poignée de la porte magique.

- « Bon c'était pas vraiment ce qui était prévu, mais bon  je présume que je ne vais réussir à convaincre personne de ne pas venir. »

J'ouvris la porte, et sans la moindre hésitation je passais la porte. pour arriver dans le salon de ma maison à Camelot, face à Avalon. Je m'avançais m'éloignant le plus de la porte. Rien n'avait changé, tout était exactement comme je l'avais laissé. Une vague d'émotion m'emporta loin, tout ce que j'avais vécu dans cette maison. Les dernières paroles de Killian ici, le dernier échanges avec Leÿ, le bonheur aussi avant. Tout revenais, sauf que j'étais consciente cette fois. Je fermais les yeux une demie seconde pour reprendre l'emprise. Tout cela appartenait à mon ancienne vie, et à la maison mes enfants m'attendais, enfin sauf Leÿ qui était dans la pièce. Je me retournais alors vers tout le monde. Mon regard se posa d'abord sur Leÿ, combien de souvenirs heureux nous avions dans cette maison toute les deux, puis je sentis le regard de Killian sur moi. Mais je ne le regardais pas, je lui avais dit que de toute façon il n'y avait plus que les enfants comme lien entre nous. J'invitais alors tout le monde à sortir. Mais quelque chose clochait dehors, je le sentais. Je regarde Myr et je dis rapidement.

- « Y a un truc qui cloche. Regarde le chêne, je suis partie d'ici il y a plusieurs siècles. Il devrait être mort et il est exactement le même. Et je dis bien que c'st le même arbres. On vois les deux lettres gravées sur le tronc. Il n'a pas bougé d'un iota. »

Il n'y avait aucune raison naturelle à ça, la seule explication à un tel phénomène me semblait tellement irréaliste... Mais pourtant...

©Aliana


Vie Diana : 100%
Mission : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 20 Déc - 14:50




Les paroles de son père avaient quelque peu apaisé Nessie, même s'il avait une tonne de questions à lui poser dans le fond mais qu'il préférait remettre à un moment bien plus propice, dans un sens il avait trouvé ce qu'il lui avait manqué durant des siècles à savoir une famille. Un semblant en tout cas car c'était une notion assez nouvelle pour lui, il avait été seul durant toute son existence et désormais il se retrouvait avec véritablement une figure paternelle, même s'il en était heureux il était perdu dans un sens. L'humanité qu'il avait gagnée durant la malédiction était ainsi à double tranchant puisqu'il se posait une foule d'interrogations qui restaient un vrai mystère, alors qu'avant celle-ci il ne s'en serait nullement formalisé, au point qu'il pouvait être légitime pour lui d'en vouloir à l'homme de l'avoir ainsi abandonné. Duncan évitait d'avoir un jugement de valeur, surtout en ne connaissant aucunement le fin mot de cette histoire, son caractère naturellement docile aidant dans ce sens-ci. Pour l'instant il préférait se focaliser sur le fait de possiblement se rendre au Loch, l'une des raisons qui l'avaient poussé à dire oui en plus de son altruisme si présent, revenir dans ses eaux lui ferait le plus grand bien que ce soit aussi bien mentalement que physiquement. Son organisme avait besoin d'eau pour survivre, il se déshydratait bien plus rapidement qu'un simple humain, et il était conscient que ce n'était nullement un simple bain dans une baignoire qui ferait son affaire très sérieusement. Des bruits de pas viennent alors résonner dans le temple, mettant alors l'ensemble de ses sens en alerte, se calmant en voyant qu'il s'agissait de Diana. Il fut néanmoins surpris par l'élan de socialisation dont elle faisait preuve à son égard, reculant légèrement au contact avec celle-ci, sa crainte de l'homme était revenu à grands pas. Il ne préférait pas qu'on le touche, en dehors du cas assez exceptionnels comme Merlin par exemple, mais ne dit rien et offrit simplement un léger sourire un peu crispé à son encontre.

Se mettant en retrait le journaliste laissa les deux discuter, écoutant avec le plus d'attention qu'il lui était possible d'avoir, jusqu'à ce qu'une autre femme s'ajoute alors à leur groupe. Nessie ne l'avait jamais vu, du moins si c'était le cas il ne s'en souvenait pas, restant silencieux pour se faire oublier comme il savait si bien le faire. Et il aurait souhaité que les choses restent ainsi. Très sincèrement. Mais Myrdhinn le propulsa sur le devant de la scène sans lui demander son avis, avoir les regards qui se braquèrent sur lui donnait juste envie de fuir comme il le faisait auparavant, tournant sa tête presque paniquée de son père vers le duo féminin. Les interactions sociales n'étaient clairement pas son fort, encore actuellement à ses yeux il était bien plus animal que créature humanoïde assez étrange, et s'il avait passé autant de temps à se cacher dans les eaux profondes de son loch ce n'était pas pour rien. Duncan avait besoin d'un temps d'adaptation, assez long la plupart du temps, pour s'accoutumer à une personne et se sentir à l'aise en sa présence. Être ainsi exposé le mettait très franchement mal à l'aise, baissant les yeux assez craintif par la démarche néanmoins sincère de son père, essayant de tout faire pour garder au possible le contrôle de lui-même. Dernièrement il avait la mauvaise habitude involontaire de plus ou moins se trahir quand il se trouvait dans une situation délicate, son instinct primaire et bestial reprenant un peu plus le pas chaque jour sans que ceci ne le dérange vraiment, comme par exemple le fait que ses iris deviennent celles d'autrefois. Pour sa plus grande joie il n'y eut aucun débordement de ce genre, restant tout de même assez tendu malgré sa position assez en retrait, jetant juste un coup d’œil à Merlin à qui il délivra un faible sourire sincère. Cependant il ne s'attendait aucunement à voir d'autres personnes débarquer, de ce qu'il avait ainsi pu comprendre de base ils ne seraient que trois ou quatre à faire le voyage, voyant ainsi un véritable défilé s'opérer. Tant de monde très peu pour lui, à croire qu'il était avait des tendances agoraphobes et peut-être que ce n'était pas aussi faux dans le fond, il ne se sentait pas vraiment à l'aise à l'idée que plusieurs personnes puissent découvrir sa véritable nature en cas de besoin.

Laissant la situation se dérouler d'elle-même, restant tout de même sur la défensive et prêt à devoir intervenir au cas où, imprimant le plus d'information qui lui était possible d'obtenir à cet instant. Heureusement que Merlin prit les choses en main en faisant apparaître une porte, émerveillé de voir une telle magie à l’œuvre, apparemment le groupe était au complet et bien plus grand qu'il n'avait pensé. Le fait de ne pas connaître les trois quarts de ce qu'il pouvait nommer des aventuriers, il ne savait nullement quel titre leur donner en tout cas, le dérangeait plus tôt mais il allait devoir faire avec il était conscient de ne pas avoir le choix. Mais la situation changea du tout au tout à l'apparition trop soudaine d'une dernière personne, la sensation de déjà vu le prenant sans qu'il puisse expliquer la chose, sursautant presque en sentant la jeune fille le prendre ainsi dans ses bras tant il ne s'y attendait pas. Et puis il comprit de qui il s'agissait, cette odeur familière et le prénom qui avait été lâché lui avaient confirmé ce qu'il imaginait, celle qui avait été il y a si longtemps une petite sœur à ses yeux. Nessie n'attendit pas une seconde de plus pour la serrer dans ses bras, rigolant de bonne humeur d'avoir retrouvé une personne qu'il estimait dans son cœur, enfin une personne avec qui il n'y aurait aucun problème ça il en était persuadé.

« Leÿlin ! Je suis si heureux de te revoir ! Mais tu as tellement grandi, j'ai l'impression que c'était hier encore que tu n'étais pas plus haut que trois pommes et... »

Il se tut alors qu'il desserrait son emprise sur elle, observant d'un peu plus près plus la femme qu'elle était ainsi devenue, et surtout en sentant quelque chose à son encontre. Oh. Oui elle avait très clairement bien grandi, son sens animal ne le trompait pas à son adresse, se contentant de lui délivrer un sourire à son adresse presque complice. Le bruit de la porte qui s'ouvre lui donna une sorte de frisson, l'heure était ainsi venue de partir, il allait pouvoir revoir son chez lui et rien que ceci le mettait dans un état d'esprit presque euphorique. Jetant un dernier regard à Storybrooke, ne sachant nullement quand il reviendrait exactement, il surveilla aussi Merlin et Leÿlin alors que son côté protecteur était désormais déclenché. Il passa ainsi le portail créé, en compagnie des autres, pour atterrir dans ce qui était une maison à première vue. Bon Duncan avait eu l'espoir qu'ils pourraient faire face directement à son loch, il devait bien l'avouer, mais il allait faire avec comme il savait si bien le faire. Avançant vers ce monde qui était le sien, sortant ainsi de la demeure en suivant la Dame du Lac, l'air pur extérieur lui offrait une sensation familière qu'il ne pensait plus connaître. Face à eux un arbre leur faisait face, il était resté majestueux après tout ce temps, mais Nessie porta quant à lui son attention sur l'étendue d'eau qui se trouvait non loin. Approchant il pouvait sentir au plus profond de lui que quelque chose n'allait pas, écoutant avec attention ce que la maîtresse des lieux disait sur le fait que l'arbre n'avait pas bougé, il était sûr de sentir de la vie battre sous cette surface mais elle était tellement plane qu'il aurait pu en douter. Ce n'était pas normal, ses sens étaient en alerte le plus total, se tournant vers le groupe il renchérit les dires qui avaient tout juste été énoncés par Viviane.

« Cette eau aussi est bizarre... Il y a de la vie mais rien ne bouge hm... On dirait que tout est figé... »

Duncan n'était pas à l'aise avec cette idée, il avait l'habitude de ressentir son élément de prédilection s'agiter face au rythme des différents organismes comme les poissons, gardant un œil sur l'étendue.






copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 20 Déc - 16:14


Retour à Camelot

...

Leÿ & co'

Leÿlin avait été rassurée en constatant que son ami d’enfance la reconnaissait et s’amusait en le voyant l’observer comme le ferait un parent n’ayant pas vu quelqu’un de sa famille depuis longtemps… ce qui était en fait le cas. Par contre, la brune ne comprenait pas totalement le sourire complice de ce grand-frère d’autrefois, même si elle le lui rendait fort bien, riant en même temps.

« On grandit tous oui, mais je peux t’assurer qu’au fond, je suis toujours la même. Regarde ! » en disant cela, elle lui montrait le bracelet de leur rencontre, quand elle était encore sous sa forme de petite grenouille, même si les années avaient demandé un petit sort pour l’agrandir et qu’elle puisse toujours le mettre.

Enfin bref, ils étaient tous présents pour une raison et la jeune Jones, après que Nessie ait disparu par la porte apparue – non sans jeter un regard à Merlin et un autre, encore plus qu’entendu, dans sa direction – la brune agitait la main vers tout le monde, l’air de dire ‘salut les ploucs’ avant de passer juste après Viviane et son ami, arrivant en premier lieu dans un endroit diablement familier, qui fit remonter une flopée de souvenirs dans son esprit. Des rires, énormément… des instants de fierté quand elle avait réussi quelque chose seule pour la première fois et qu’elle venait le raconter, des pleurs parfois, quand son père repartait en la laissant derrière, mais surtout si elle se faisait mal et voulait que Diana ne s’occupe que d’elle du coup… majoritairement, de très bons souvenirs en fait et une fois ce choc passé, Leÿlin se rendait dehors et observait avec stupéfaction l’endroit qui semblait le même que lors de son départ… enfin… peut-être que son esprit lui jouait des tours aussi. Les propos de Diana lui arrachèrent un haussement de sourcil droit, alors qu’elle disait que l’arbre était le même. C’était si bizarre ? Non parce que… à Neverland aussi les arbres vivaient très vieux, alors elle ne comprenait pas tellement la surprise des deux magiciens, en revanche ce que dit Nessie oui, il connaissait le lac par cœur, et s’il sentait que quelque chose clochait, cela devait être le cas, mais réfléchir dans de telles conditions était difficile… vraiment… Camelot n’avait jamais été aussi calme… wait… calme ? C’était trop calme, voilà ce qui donnait mal au crâne… figée… Ness’ avait dit que la vie semblait présente mais figée… comme en train de dormir, d’hiberner…

« C’est trop calme… qu’est-ce qu’il se passe… ? »


Elle ne comprenait pas et jetait pour cela un regard vers Merlin. Il était le magicien le plus puissant du monde, il devait savoir, n’est-ce pas ?





Vie Leÿlin : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Lun 21 Déc - 23:29


Retour à Camelot

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & la troupe

Peu de temps après son arrivée, Morrigan avait été rejointe par Diana qui avait glissé sa main dans la sienne. Ce geste de réconfort et d’acceptation avait fait chaud au cœur de la brune qui avait eu peur de se voir être mise un peu à l’écart vu le passé qu’elle traînait. Mais non. C’est ensemble que Diana et l’enseignante apprirent que Merlin avait un fils, en la personne du jeune homme qui était face à elles. La magicienne fut choquée. Non pas que Merlin ait eu une descendance, mais qu’il annonce ça aussi naturellement, comme s’il parlait de la pluie et du beau temps. Et puis, Duncan n’avait pas l’air très à l’aise d’être ainsi mis sur le devant de la scène…

Si Morrigan avait été plus honnête envers elle-même, elle aurait admis que ce qui la contrariait le plus dans cette histoire d’enfant, c’était le fait que Merlin ait un lien avec une femme qu’il avait tendrement aimé. Elle n’y pouvait rien, voir les autres avoir eu le droit au bonheur ne serait-ce qu’un court instant, ça l’emmerdait… Et puis, ce n’était pas comme si elle s’était confiée à Merlin hein ? Ah si… Heureusement, l’arrivée d’un adolescent et de Killian la détourna de ses pensées, sans quoi, elle aurait certainement fait demi-tour. Quand le gamin commença à s’approcher un peu trop de la Dame du Lac, celle-ci sortit sa dague et la tendit à Morrigan qui s’en empara avec dextérité. S’il tentait quoi que ce soit de bizarre, l’enseignante se ferait un plaisir de lui planter la dague entre les omoplates. Mais l’adolescent se contenta de la serrer dans ses bras avant de la laisser partir. La magicienne rendit donc sa dague à Diana et se mit sur le côté.

Comme Myrdhinn, l’enseignante se figea en voyant entrer Duncan. Merde, qu’est-ce qu’il foutait là lui ? Morrigan avait déjà bien du mal à l’éviter au lycée, mais alors là… Qu’il soit avec eux n’était pas forcément bon signe et la jeune femme lui aurait dit de partir si Leÿlin n’était pas arrivée entre deux, se plaignant d’être mise à l’écart alors que Peter, l’adolescent qui avait fait chier Diana, était avec eux. Puis Myr mit fin à ce début de crise en créant un portail dans lequel tout le monde s’engouffra.

Morrigan se crispa en reconnaissant l’endroit dans lequel ils étaient apparus. La maison de Viviane… Merde ! C’était ici que Morrigan s’était réfugiée à la mort de son frère, ici qu’elle avait tenté de se suicider en ne voyant pas Viviane venir pour l’achever… Ici qu’elle avait été emporté par la Malédiction de Regina… Autant dire qu’elle se hâta bien vite d’aller dehors, remarquant comme tout le monde que tout était figé.

- On dirait qu’il y a de la magie dans l’air… Dit-elle doucement avant de voir que Myr se concentrait, sans doute pour parvenir à comprendre un peu plus ce qu’il se passait.

Quand il ré-ouvrit les yeux, il regarda fixement Diana qui sembla comprendre de quoi il en retournait.

- « Ok ça vient de moi, et maintenant on remet comment le temps en route? »

C’était quoi ces conneries ? Qu’avait fait Diana pour que le temps se fige à Camelot et surtout quand est-ce qu’elle avait fait un truc pareil ? La Dame du Lac leur apprit que certaines réponses se trouveraient sans doute dans la chambre magique de Merlin, au château et que d’autres se trouveraient à l’endroit où reposait le corps d’Arthur. Gênée et se sentant encore coupable pour la mort de son frère, Morrigan décida de séparer tout le monde.

- Je vais aller au château. Peter, Duncan et Leÿlin viendront avec moi… Dit-elle d’un ton sans réplique.

Non qu’elle ait voulu séparer Leÿlin de ses parents, mais elle connaissait apparemment bien Peter alors que Morrigan non. Bien sûr, l’enseignante aurait pu prendre Killian avec elle, mais si cela avait été le cas, elle n’aurait pas été sûre de ne pas tuer ou abandonner le pirate dans un coin… Quant à Duncan, elle ne voulait pas qu’un être aussi maléfique que lui puisse se retrouver près de la tombe de son frère.

- « Veille sur ma fille… » Lui demanda Diana alors que le groupe commençait à se scinder en deux.

- Je te le promets. Lui répondit-elle avec un sourire avant de commencer à s’éloigner.

Un dernier regard à Myrdhinn et son groupe prit la direction du château. Ils arrivèrent bien assez vite devant l’entrée alors qu'un frisson se répandait dans le corps de Morrigan. Elle était de retour chez elle… Home sweet home...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Mar 22 Déc - 23:30

Retour à Camelot

Le picte sentit tout de suite la chaleur monter le concernant lorsqu'il croisa le regard de Morrigan et de Myrdhinn. Malgré toutes ses années, la rancune de ce qui s'était passée semblait encore bien présente. Le contraire l'aurait étonné et surtout l'aurait beaucoup déçu. Après tout, il ne regrettait rien. En revanche, il n'appréciait pas que la professeure s'éloigne de lui ainsi. Certes elle se reprochait pas mal de choses et lui en voulait mais après tout, elle n'avait fait qu'accomplir sa destinée et le rôle de Duncan dans cette histoire n'avait été que minime. Il avait surtout servi de catalyseur... Et peut-être un petit peu plus pour l'entraîner vers la voix du côté obscur. Bref, pas de quoi fouetter un chat. La ruine de Camelot et la mort d'Arthur étaient inéluctables avec ou sans son aide.

L'entrée d'une autre personne détourna l'attention fugitive de ses deux anciens camarades de jeu. Puis miss Lake prit la parole et ensuite Myrdhinn créa un portail afin de partir dans un autre monde. Elle avait raison d'insinuer qu'elle ne convaincrait personne de rester à Storybrooke. Duncan ne tarda pas longtemps à franchir le passage pour se retrouver dans une maison qu'il ne connaissait pas. Lorsqu'il regarda par l'une des fenêtres, il sourit aussitôt en se doutant du monde dans lequel le groupe se trouvait. Bientôt il pourrait retourner chez lui...

- Je suis certain que bon nombre de gens seraient ravis que je reste dans ce monde-ci.

Il se tourna vers Morrigan pour lui lancer un clin d’œil mais celle-ci prit la parole pour parler d'autres choses. Tous regardaient les alentours et le picte mit du temps à comprendre qu'il se passait effectivement quelque chose d'anormal. Tout était figé... Curieux...

Il observait ses compagnons de fortune et écouta attentivement la conversation entre Merlin -autant l'appeler par son véritable nom dans cet endroit - et celle qui semblait être la propriétaire de la maison. Apparemment, c'était cette dernière qui devait être responsable de ce qui se passait. Seule une personne très puissante au niveau de la magie pouvait être capable de cela et Déocilimon n'en connaissait pas des masses à Camelot. Elle devait donc être une prêtresse d'Avalon. Et peut-être même plus qu'une simple prêtresse. Serait-elle la dame du lac ? Jamais il ne l'avait rencontré jusqu'alors.

- Si je comprends bien, il n'y a pas que Merlin, Morgane et moi qui sommes originaires de ce monde ?

Il espérait bien que des noms soient donnés. Sa curiosité grandissait à chaque instant, surtout lorsqu'il vit Morgane prendre la décision de faire deux groupes séparés et de nommer les membres de celui qui l'accompagnerait. Il ne put s'empêcher de sourire en entendant son nom et il se demandait bien pourquoi elle avait choisi de trimbaler deux mômes avec eux. Il aurait préféré avoir Merlin avec lui, histoire de s'amuser un peu avec lui en l'embêtant un maximum et en lui rappelant qu'il avait échoué. Le vieux magicien n'avait pas pu empêcher la chute du royaume et cela aurait été plaisant de voir chacun de ses réactions. Mais bon, il se contenta de ce qu'il avait. Après tout, être avec Morgane et aller dans le bureau de Merlin sans le magicien, cela pouvait être bénéfique.

Il préféra garder le silence là-dessus et suivit la meneuse. Elle avait toujours eu plus ou moins l'âme d'un chef mais elle ne l'exprimait pas forcément. Sur le chemin, il laissa les deux jeunes entre eux pour aller discuter avec la fée.

- Tu comptes éviter de me parler pendant tout le trajet ? Parce que si c'est le cas, je vais finir par regretter la fin de la malédiction...

Il devait reconnaître qu'il regrettait ne plus avoir de parties de jambes en l'air avec la belle. Cette tournure dans leur vie avait été des plus plaisantes après tout ce qui s'était passé. Même s'il le gardait pour lui, il n'appréciait pas de s'éloigner ainsi de celle dont il s'était servi par le passé. Storybrooke avait rajouté quelque chose en plus dans leur relation.

Après une longue marche, ils arrivèrent devant les portes fermées du château. Déocilimon s'attendait à le voir plus en ruines qu'il ne l'était. Après la mort d'Arthur, il avait imaginé que tout s'effondrerait et cela ne semblait pas avoir été le cas. Devant des portes fermées, il n'avait pas l'intention de perdre du temps, ni de prendre des gants. Il utilisa la magie pour les expulser au loin, sans attendre la bénédiction ou une autre solution de Morgane.

- Après vous, dit-il avec un petit sourire carnassier.

Même si en apparence il avait l'air plutôt confiant, intérieurement il se montrait très méfiant depuis qu'ils étaient à proximité du château. Maintenant, il ne restait plus qu'à aller au bureau de Merlin. Morgane ouvrait le chemin pour les y amener. Tous suivaient sans rechigner. Le picte préférait rester discret. Déjà parce que cela l'arrangeait d'aller dans le bureau du magicien et qu'il comptait bien prendre deux trois choses qui pourraient lui être utiles. Et ensuite parce qu'il espérait renouer contact avec la belle jeune femme. Il voulait briser la glace qui s'installait entre eux et qu'elle ose enfin lui dire tout ce qu'elle lui reprochait. Il craignait cette discussion et en avait besoin en même temps. Toutes ses pensées défilèrent dans son esprit pendant cette marche qui finit par lui paraître interminable. Comment se faisait-il qu'ils n'étaient toujours pas arrivés ?

Il regarda autour de lui et remarqua que les autres aussi semblaient se poser la question. Il se concentra pour essayer de comprendre ce qui se passait et il découvrit qu'ils étaient piégés dans une sorte de boucle. Le chemin serait sans fin avec aucune échappatoire s'il ne trouvait pas la faille. Quelques pas plus tard, il leva un bras en direction de Morgane et lui montra un endroit étrange. Il avait trouvé la brèche qui pourrait leur permettre de sortir de ce piège.

- J'espère que mes pouvoirs suffiront.

Il ne savait pas pourquoi mais au fond, il n'était pas convaincu. Il craignait que sa magie puisse se montrer inutile dans ce lieu. Après tout, lui essayait bien que celle de Merlin le soit également sur son territoire. En s'exprimant ainsi, il risquait de montrer un peu de fébrilité mais il ne voulait pas paraître trop sûr de lui si jamais cela échouait. Il ferma les yeux pour mieux se concentrer et tenta de briser ce sortilège. Il fit naître le calme dans son esprit et ne se fixa que sur l'objectif à atteindre. Lorsqu'il relâcha l'énergie amasser, bien que la brèche sembla s'agrandir pendant quelques secondes, elle retrouva son aspect du début. Apparemment seul, il n'y arriverait pas...

Il prit un air d'excuse, se tournant vers Morgane et attendant qu'elle prenne la seule décision logique à ses yeux : qu'elle unisse son pouvoir au sien pour enrayer cette magie. Pourtant, le jeune homme s'approcha, comme pour émettre une idée ou se mettre en avant. Déocilimon ne le connaissait pas et ne savait donc rien sur lui. Peut-être était-il intelligent, ou rusé. Peut-être leur permettrait-il d'accéder de l'autre côté. Maintenant, il ne pouvait plus qu'attendre, ressassant son échec du moment.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Jeu 24 Déc - 21:17




Camelot nous voilà ! super
Ft. Plein de mondes
 
 

Moi qui pensait que j'aurais été le seul indésirable de cette réunion et expédition si j'avais bien compris, je m'étais trompé. La venue d'un adulte encore oins désiré que moi dans les environs m'aurait presque rendu jaloux. En tout cas, peut être apportera-t-il un peu de piquant à cette expédition déjà très excitante ! Entre cet inconnu, Merlin et deux femmes qui se méfient de Peter Pan ... j'aime cette nouvelle aventure ! Leylin vint se rajouter à la fête et évidemment à cet instant j'avais applaudis. Pouvait on rendre cette aventure encore plus amusante ? J'en doutais ! A moins que je ne trouve ce que je cherche et là l'aventure serait merveilleuse ! Puis si je ne trouve rien, je continuerais d'y croire ...

Tout cela amena à ce que nous autres indésirables faisions partis de l'aventure. La nouvelle femme de Killian avait rapidement compris qu'on ne se débarasserait pas de nous comme ça après avoir dis que je ne recherchais pas de famille en parlant de lui sa remarque m'avait fait rire. J'avais entendu malgré mon fou rire mais je n'avais rien dis. J'en aurais presque été blessé ... presque. Mais nous avions pris la porte pour aller dans l'autre monde qui nous intéressait ! En plus tout le monde connaissait au moins une personne ! Nous entrions, moi le dernier evidemment. Je pense éviter de tourner le dos à la blonde et la femme de Killian le temps de cette expédition. J'avais alors avant de franchir la porte, tendit la main vers ma dague qui était revenu dans ma main. La rangeant à ma ceinture, je fis l'ultime pas et me retrouvais dans une maison avec les autres. J'avais préféré venir couvert.

Nous étions arrivés dans une maison et le temps semblait être figé ... mais c'était différent de Neverland. Plus ... oppressant, moins vivable je dirais. Neverland existait, ici rien n'exstait ou n'existait plus. C'était bizarre mais ... très intéressant ! Je sortis dans les premiers, restant pour ces premiers instants en retrait à regarder les alentours. J'aurais pu y penser au départ mais non cet endroit ne pouvait pas être un nouveau Neverland surtout si cela devait me mettre à dos Merlin. Je ne disais rien, restant simple spectateur silencieux y compris quand l'autre femme décida que je devais me joindre à elle avec Leylin et l'autre homme pour la chambre de Merlin. Parfait j'aimais cette combinaison et l'endroit où allez l'autre groupe ne m'intéressait pas. Mais avoir la chambre de Merlin sans qu'il ne le soit avait tout d'une situation des plus alléchantes. Alors je suivais tel un petit soldat. Il semblait y avoir des tensions entre les deux adultes qui semblaient avoir un passif ensemble, il venait de ces environs aussi. Ils marchèrent donc jusqu'à arriver au château. La gêne de la situation était presque palpable et Peter sans rien dire, gardait de long en large son courire suffisant.

La blonde menait le groupe vers le bureau mais l'endroit semblait être sous l'effet de la magie étant donné qu'ils n'étaient toujours pas arrivés. C'était peu surprenant au vu de l'endroit et de la personne ciblée et l'homme tenta alors d'ouvrir une faille grâce à ses pouvoirs. Alors qu'il venait d'échouer, je vins en sautillant presque. Ma main se posa sur l'épaule de l'inconnu alors qu'avec ce sourire toujours aussi suffisant je vins lui dire :

Je vais tenter ma chance ...

Je tendis la main et un flux d'énergie vert se propagea de ma paume pour entourer la faille ... mais rien. Au bout de quelques secondes, j'haussais un sourcil en murmurant :

Intéressant ... dommage mais intéressant ...

Le sourire venait un peu de s'effacer alors que je jettais un coup d'oeil amusé au sorcier, frères dans l'échec. Mais je ne me laissais pas avoir et vint prendre Leylin et la blonde par l'épaule :

Peut être faut il quelqu'un avec qui il soit lié ? Je doute que Merlin nous ait laissé venir ici sans que l'on puisse y entrer ...

J'avais fais un demi tour avant de me tourner vers les deux femmes, les épaules relachés comme pour expliquer quelque chose et je passais derrière elles, une sucette apparaissant dans ma main que je me mis à ma bouche alors que je laissais les deux femmes s'approcher de la faille :

Mesdames montrez nous ce que vous savez faire ...

J'avais fais quelques pas encore en arrière, léchant ma sucette avec un sourire aux coins des lèvres ...




© Belzébuth


Dernière édition par Peter Pan le Dim 10 Jan - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Sam 26 Déc - 14:52


Retour à Camelot

On est prêt à partir ? J’aimerai rentrer le plus tôt possible, retourner à Camelot ne m’enchanter pas. Trop de mauvais souvenir là-bas. J’en avais quelque bon aussi je ne le cache pas, mais je ressentais plus de regret qu’autre chose dans ces lieux. Et une dernière personne qui s’invite… Oh non pas elle…

« Ley ! Qu’est-ce que tu fais ici bon sang ! Pourquoi t’as laissée les triplets à cette sorcière ?! »


Elle devait les protéger de Calypso ! Enfin, dans mon esprit elle devait faire ça, je ne veux pas que cette sorcière soit seul avec mes enfants ! Diana ne dit rien là-dessus ? Ok, donc je dois fermer ma bouche. Dès mon retour, petite réunion avec ma mère. C’est en colère contre ma progéniture que je passe cette satané porte pour me retrouver… dans le salon de Diana. Je passe une main sur la table, fronçant les sourcils à l’absence de la moindre poussière. Pendant deux secondes je pense à des squatteurs dans la maison, mais qui oserai venir dans la maison de Viviane ? Sa réputation est sans pareil à Camelot. Mon regard balaye la pièce, ravivé par les souvenirs de ma vie entre ses murs, les permissions que je passais ici avec ma fille, quand j’étais encore un jeune homme dans la marine royale.

Mon regard se pose sur Diana avec tous ses souvenirs, mais elle m’évite, comme c’est le cas depuis sa grossesse. Je l’ai cherché en même temps. C’est en soupirant que je sors à la suite des autres à l’extérieur. L’atmosphère est pesante, du moins j’ai l’impression. Je m’avance jusqu’au chêne qui nous fait face l’inspectant après les propos de Diana le concernant. Je retrace les lettres du bout des doigts me rappelant quand je les avais inscrits, le pauvre gamin de même pas 19 ans qui se voyait passer sa vie avec son premier amour. Que de connerie. Je retourne auprès des autres pour les entendre parler de temps figé.

« Merveilleux, un nouveau syndrome du Pays Imaginaire… »

Je soupire complétement blasé par cette situation. En plus d’aller chercher cet objet, va falloir trouver une solution à ce problème ? Quel intérêt ? On en a rien à faire de ce qui se passe ici.

Wouho, wouho ! Se séparer ? Et pourquoi ? Et surtout pourquoi me séparer de Leÿlin ?! Je ne suis pas d’accord ! Ah oui c’est vrai, je ne peux rien dire pour empêcher ça. Je lance seulement un regard entendu vers Peter. S’il arrive quelque chose à ma fille, ça sera de sa faute. Il sera responsable de sa sécurité. Je ne fais pas confiance aux deux autres avec elle. Duncan, c’est ça son nom ? m’inspire pas confiance et je n’arrive pas à apprécier Morrigan. Et voilà… deux groupes merveilleux. Je reste en retrait observant le groupe qui va en direction du château. Si je comprends bien, on va à Avalon ? J’ai le droit d’y pénétrer ? Je vais suivre et on verra bien si je me fais refouler à l’entrée. Je vais donc vers l’étendu d’eau devant la maison suivant Merlin et le petit monstre, jusqu’à ce que Diana m’appelle. Je la regarde soulevant un sourcil.

« Quoique tu puisses découvrir à Avalon, n'oublie pas que je ne fais jamais rien consciemment sans raison. Promets-moi de ne pas l'oublier, d’accord ? »

Wouha. Quoi ?

« Qu’est-ce que tu veux dire par-là ? »


Ou comment me répondre en me rassurant encore moins. Trop d’interrogation m’envahisse. Qu’est-ce qu’elle a bien pu faire pour devoir garder ce silence comme elle dit si bien ? Elle ne peut pas me le dire ? Et pour quelle raison. Je déteste les surprises, elles sont toutes mauvaises en principe. Elle veut me faire promettre de ne pas oublier qu’elle fait pas les choses sans raison.

« Je te le promet. »

Je l’observe passer devant moi pour rejoindre les deux autres. Il n’y avait pas de barque avant… Devant cette barque j’hésite plusieurs secondes. C’est la remarque de Diana, installer à l’avant, qui me décide à embarder.

En marin des plus chevronnés, je n’ai pas peur de parcourir les eaux les plus dangereuses des royaumes. En temps normal. Mais une barque qui avance seule grâce au incantation celtique de Diana, je n’aime pas beaucoup. D’autant plus quand on avance dans la brume. La magie de Diana ne m’effraie pas, mon avis dessus ne changera jamais c’est clair, je trouve toujours sa voix envoûtante quand elle parle en celte. La seule magie qui arrive à m’apaiser. Un court instant… Jusqu’à ce que je remarque des choses dans l’eau. Génial un marécage. Je déteste cette étendue d’eau. La végétation, contrairement au reste de Camelot, semble vivante… je la voie emprisonner l’embarcation. J’ai déjà eu des soucis similaires dans ma vie de marin.

« Vous ne remarquez pas comme un soucis… ? »

Ok, les grands magiciens s’en fiche complètement. Je soupire avant de me décider à agir, je ne me laisserais pas couler par de l’herbe ! j’utilise mon crochet pour essayer de décrocher les herbes, sans succès… C’est penché à mon maximum que je tente de remédier aux problèmes, manquant de tomber dans cette eau verdâtre loin d’être accueillante. J'allais tomber d’ailleurs. mais le grand Mage me rattrape à temps, m'obligeant a me réinstaller. Rajoutant avec un ton bien à lui. Vous savez le ton autoritaire mélanger à de la douceur...

« Arrête de bouger, tu vas nous faire tomber à l'eau à force! Regarde plutôt devant toi. »

Je le regarde outré quand il me fait une tape derrière la tête. T'es sérieux, mate? Pas parce que t'es un vieillard de mille ans que t'as le droit de me traiter comme un gosse. Je ne fais aucun commentaire, suivant la direction que Merlin me fais en signe de tête. Un petit soupire et on y va. Je me décale de sorte à regarder à la proue de la barque. La végétation bouge quand Diana récite son truc en celtique, la barque reprenant la route. Oui bon ok.

« C'est quand qu'on arrive... ? »

Je croise les bras en attendant de sortir de se marécage nauséabonde. Pour moi il est nauséabond. Au bout d’un long quart-d ’heure j’aperçois enfin une île sortir de la brume. Un chant des plus apaisant se fait entendre comme porté par le vent. C’est beau je l’avoue. L’embarcation avance d’elle-même jusqu’à l’embarcadère de l’île. C’est encore un peu hésitant que je pose mon premier pied sur ce lieu sacré. Finalement j’ai le droit de venir… Je n’ai jamais été aussi content de poser pied à terre… Je n’ai pas le temps de m’émerveiller devant ce lieu de légende que Diana me prend à partie, m’observant pour la première fois depuis 2 mois dans les yeux. C’est un grand pas pour nous deux ce geste. Elle me regarde, enfin. De l’espoir peut se faire sentir dans mon cœur. Elle me rappelle ma promesse avant l’embarcation. Déstabilisé par son contact visuel, et aussi par ce secret qui je le sens me déchire déjà les entrailles je ne peux pas dire un mot, seulement confirmé ça par un hochement de tête.

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Lun 28 Déc - 15:33

"Un retour inattendu"

Myrdhinn ouvrit cette fameuse porte, marmonnant dans sa barbe comme il aime si bien le faire. Il avait décidé que tous y allait, de toute manière cela n'allait pas être autrement, aimant s'incruster. Il regarda son fils, l'ayant probablement gêné tout à l'heure, il avait été si cash, il en était conscient ça serait la dernière, juste ça lui tenait à cœur de dire cela. Heureux, de le confier aux personnes qu'il appréciait dans cette vie. Il notait bien qu'il se promettait de ne pas le mettre plus mal à l'aise. Il lui sourit, il allait retrouver son habitat. Il observa Duncan, le picte entrer dans le portail, se demandant sa véritable raison de venir, même si il avait un lien qu'on le veuille ou non avec ce royaume, Merlin savait qu'il devrait garder un œil sur lui, ainsi que le jeune homme qui s'était également incruster à leur quête. Il pénétra dans le passage et se retrouva dans un endroit qu'il connaissait très bien. La maison de Viviane.

Il ne dit rien, se contentant d'observer les choses, intrigué par ce qu'il ressentait. Il suivit jusqu'au dehors le petit groupe, se mettant à réciter une petit formule, se concentrant. Son regard, rencontra celui de Viviane, sur le coup réprobateur.

"Viviane, le temps est figé et la cause n'est autre que ta magie...", il n'avait aucunement besoin de se mettre en colère pour faire paraître les choses. Mais, il ne fallait pas perdre son temps à bavarder plus. Laissant sa sœur expliquer les choses. Il réfléchissait, entendant ce cher Picte, penser qu'il venait d'ici, le faisait doucement sourire. Il s'approcha un instant de Viviane, une main sur son épaule, la regardant. Ils n'avaient pas besoin de mots pour communiquer entre eux, du moins pour certaines fois se comprendre. Cependant, il tourna vivement la tête, lorsque Morgane, prit la décision de prendre certaines personnes avec elle, pour qu'ils puissent se séparer en deux groupes, un au château, dans sa chambre et l'autre sur la tombe de Arthur, d'où sa marque de tendresse envers sa sœur, à son évocation.

Il savait que Morri protégerait Leÿ, au cas où si il arriverait quelque chose, il comprenait son choix...mais n'aimait absolument pas cela. Leurs regards se croisèrent une dernière fois, avant qu'il ne les voit partir au loin, vers le château. Cela ne sera pas si facile d'accéder à sa chambre. Il reporta son attention sur leur groupe à eux, se mirent en route, grimpant sur la barque, qu'il avait entreprit d'appeler, dans un rituel que seul les initiés connaissant, pour voguer vers Avalon.

Il regardait son fils, qui avait été content de retrouver Leÿ, il était vrai que ce fut une belle petite journée, même si pour elle, un risque était présent, l'amusement avait été de mise. Ils arrivèrent sur un marécage, et sans étonnement, le pirate n'en fit qu'à sa tête et voulu dégager les herbes avec son crochet. Il croyait vraiment que nous étions sans expérience de ses lieux. Il l'empêcha de tomber à l'eau, le rappelant à l'ordre, gentiment et lui faisant comprendre d'être attentif de ce qui se passait devant lui. Il savait pertinemment, que l'eau n'était pas quelque chose, qui nous effrayait, mais bon la barque était important pour y aller, sinon nous n'aurions pas pris la peine de s'y rendre ainsi. Ils arrivèrent, posant un pied sur l'île. Un sentiment de bien être s'était emparé de lui, cela le revigorait, il se sentait apaisé, c'était un effet d'Avalon, nous ne pouvions que nous sentir comme des bien-heureux.

Il regarda Viviane, d'un regard entendu. "Nous allons nous rendre sur la tombe de Arthur, suivre notre objectif" déclara t-il, sachant que le temple pourrait être aussi un lieu où il pourrait se rendre. Ils se mirent en route. Plus ils avancèrent, plus ils s'enfoncèrent, il fallait se rendre de l'autre côté de l'île, cela prendrait un peu de temps. Mais alors qu'ils se trouvaient à mi-chemin, un merle se pose devant eux, arrêtant la marche de Merlin. Il se transforma, tel un cygne qui reprendrait forme humaine.

Celui-ci annonça, " Vénéré Merlin, dame Viviane, nous vous attendons depuis longtemps. Mère et la grande prêtresse vous demande au temple "

Merlin, inclinant la tête sur le côté. "Aladaron...que tu as grandi" sourit-il, "bien si cela est leur souhait, nous y allons" se résigna t-il, peut-être que certaines réponses, seront données. Ils se rendirent au temple sans plus tarder, Merlin avait accéléré le pas, voyant que plus ils s'approchaient, plus la dame du lac se tendait. Il vint lui chuchoter quelques paroles.

"ça va aller, tu n'es pas seul..", son ton se voulait rassurant. Même si cela ne sera pas facile. Ils pénétrèrent dans le temple.

"Avant que nous nous présentions, nous devons nous changer" annonça t-il. S'était le rituel, et signe de respect. Il se savait non pudique, surtout à Avalon, mais comprenait bien que tout le monde ne l'était pas. Il donna une tenue de druide au pirate et une à son fils, qu'il mit dans un endroit un peu plus éloigné, pour qu'il ne soit pas gêné. "Mettez ceci, cela sera vos tenues pour vous présenter devant la grande prêtresse" sourit-il. Il fit de même, sans pudicité aucune, ainsi que Viviane, mirent leur tenue à eux respectives. Il mit sa tenue de druide, bleue avec des étoiles dessinées dessus, ainsi que son chapeau bleu pointu. Il regarda son ami Killian, alors que celui-ci ne cessait de râler.

"Killian Jones, cesses donc ces jérémiades. Si tu n'es pas content, rien ne t'empêchait de rester chez toi." dit-il fermement sur un ton posé, sans le quitter des yeux. Il s'approcha de lui et tendit la main. "Il faut que tu laisses tes armes également", le temps jouait contre eux et pour le moment, leur quête se détournait de son origine. Il jeta un regard à Nessie. "oh ça te va bien", il était beaucoup plus doux, souriant totalement, sa gaieté bien présente. "Allons-y.." ils se présentèrent.

Merlin et Viviane connaissant le protocole, saluèrent la grande prêtresse, suivi par le geste de Nessie et Killian qui firent de même, elle nous salua, nous donnant la bénédiction de Ceridwen.

"Vénéré Merlin, Dame Viviane, nous vous attendions"
, elle regarda chacune des personnes présentes, observant un instant le pirate et Nessie, avant de reporter son attention sur les deux mages. "De terribles événements se déroulent, depuis votre absence, des troubles inquiétants se produisent en territoire picte" Elle marque une pose. Merlin lève un sourcil. "Que voulez-vous dire grande prêtresse ?" leurs regards se croisent et elle continue. "Un dragon est apparue, depuis deux siècles aujourd'hui", on ne pouvait lire en elle, elle ne laissait rien transparaître, mais un trouble était bien présent. Merlin murmura quelques mots "un dragon...", pourtant ils semblaient disparut depuis bien longtemps. Il releva la tête aux révélations qui suivirent.

"Le territoire picte a accueilli de nouveaux habitants, Vingt cinq ans qu'ils y vivent", le magicien croisa le regard de Viviane, alors tout n'était pas figé. Ils échangèrent encore quelques breves paroles. "Nous nous occupons de cela grand prêtresse, nous vous remercions" il s'inclina légèrement, signe de respect. "Que sous la volonté de Ceridwen, une protection vous sera donné" finit-elle par dire.

Ils quittèrent l'office. "Viviane, le temps...", ils se comprirent. "Nous devrions nous rendre chez la gardienne de Avalon". Il savait que Nessie n'avait qu'une hâte, s'était de retrouver son lac, il était mélé à cela, alors qu'il ne le voulait sans doute pas, Merlin le sentait mais si certaines choses avaient changé, peut-être que Loch avait subit peut-être quelque chose.

Ils se rendirent chez la gardienne, mère de Aladaron.  
 


Myrdhinn : 90%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Mer 27 Jan - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Mer 30 Déc - 13:01

Just us!

Je regarde mon frère, les autres disent que le temps est figé et Myr' me dis que cette magie est mienne. Comment ai je pu faire ça et sur tout quand. Après avoir déposé le corps d'Arthur sur Avalon, je suis restée sur l'île pour m'expliqué avec... J'étais resté un bon mois, j'avais fait mes adieux à mon fils, à mon frère, avant de définitivement quitter ce monde. J'étais bouleversée, épuisée, oui, mais comment avais je pu faire une erreur magique de cette acabit. On trouverait bien. Mais pour celà il fallait aller à Avalon et à Camelot. Je n'avais pas vraiment envie de voir Pan sur l'île, et aux réactions de Mo' et Myr' je pensais que lui non plus ne devait pas venir. Mais qui étais-je pour décider de ça. Alors je disais seulment.

- « Ok, il semblerait que j'ai merdé. Maintenant il y a deux endroit ou nous pouvons trouver des réponses. Dans ta chambre de magie à Camelot et là ou repose le corps d'Arthur. »

Morgane pris les choses en mains, nous séparant elle partit avec le proviseur, Pan et Leÿ. Je demandais à la princesse de veiller sur ma fille. Quand ils furent partis on se dirigea vers le lac devant ma maison, le lac de Diane. Il faut que je le prévienne, je ne peux rien lui dire, autrement tout ce que j'ai fait, les sacrifices que Calypso et moi avons fait ça ne servirait à rien. Mais je ne pouvais pas non plus prendre le risque de pas l'avertir en quelque sorte. Alors je l’appelais, m'adressant à lui pour la première fois pour parler autres choses que les enfants. Il se retourna vers moi et sans le regarder je lui dis de ne pas oublier que je ne faisais pas les choses consciemment sans raison. Il semblait inquiet et je lui répondit.

- « On ne peut pas toujours tout dire Killian, pas qu'on ne le veuille pas, mais parcequ'on ne peut pas. »

Ca ne semblait pas le rassurer, mais je ne pouvais rien faire de plus. Je me dirigeais alors vers la barque, montant à l'avant. Mon frère l'avait appelé, maintenant à moi de nous mener à Avalon. Mais Killian semblait rester en arrirère. Je dis alors.

- « Killian? Tu comptes monter où rester sur la terre ferme? »

Il finit par monter. Ce qui arriva par la suite je n'en faisais pas cas, ça faisait tellement de temps que je n'avais pas diriger cette embarcation ni parlait Celte ancien. Mais au bout de 15 minutes nous étions à Avalon. On descend de la barque. L'angoisse monte, entre ce que Killian pouvait découvrir, et les réponses que nous allions découvrir. J'apelle Killian, et pour la première fois depuis 2 moi je le ragarde dans les yeux. Je sens un pincement au coeur, mais rien de la douleur que je pouvais avoir si je l'avais fait avant. Je lui rapelle sa promesse. Myr' décide de se diriger vers la tombe d'Arthur, mais sur le chemin Aladaron vient nous dire que nous devons aller aux temples. Je reste à l'arrière, l'angoisse montant en moi à chaque pas. Je me met nue dans le hall sans pudeur pour mettre ma tenue de dame du lac, puis je me dirigeais alors vers le bureau de la grande prêtresse. Ainsi je n'avais pas tout figer, bien, mais les autres infos n'était pas joyeuses. Puis on se dirigea ensuite vers la maison de la gardienne. J'entre et salue mon amie.

- « Naë, comment vas tu mon amie. »

La femme avait un peu vieilli, mais bon elle semblait avoir une quarantaine d'année alors qu'elle en avait mille. Elle nous souris puis nous annonce.

- « Nous vous attendions depuis longtemps, je suis heureuse de vous voir. Je vous ai demandé de venir car, il est temps qu'il quitte l'île Viviane. De plus il fallait que je vous parle Merlin, pour que le temps reprenne son droit, il faudra que l'auteur de ce sort fasse un sacrifice, qu'elle libère toute sa douleur... »

Je me crispais de plus en plus, je saluais alors la gardienne et sortit en courant. Je partis en direction de l'eau. J'avais besoin de mon élément pour m'apaiser...

©Aliana


Vie Diana : 100%
Mission : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Ven 1 Jan - 10:53




Tout était trop lisse, dans le sens où la vie était présente mais nullement en mouvement, Nessie se sentait peu à son aide à cette idée. En tant que créature il avait plutôt l'habitude de chasser pour se nourrir, quand il ne recevait pas ce qu'il interprétait désormais comme des sortes d'offrandes aux abords de son Loch, ce qui impliquait donc un mouvement qui était là inexistant et de quoi le perturber. Il prenait sur lui du mieux qu'il pouvait, se préoccupant plus de celle qu'il avait prise pour sa petite sœur des années auparavant, il n'était pas spécialiste de la magie après tout et n'avait même jamais touché à ce milieu à dire vrai. Le résultat de l'analyse de la magie, effectuée par Merlin qui était dans son domaine de prédilection, finit par tomber sans qu'il ne s'y attende vraiment pour sa part. Tout ceci était l’œuvre de la Dame du Lac, en vue de sa surprise très certainement de manière assez inconsciente même, ne pouvant s'empêcher de la regarder durant un petit laps de temps. S'il y regardait de plus près il comprenait, pas qu'il avait la solution à toute cette affaire loin de là, juste que de pouvoir utiliser un pouvoir de manière non volontaire il savait ce que c'était. Sur son Loch il lui était arrivé de ne pas contrôler les éléments, toujours à cause de la colère ou d'une blessure bien qu'étant assez rares, une véritable tempête s'était déjà abattu par sa faute sans qu'il en ait vraiment le dessus. Tout à coup il fut décider qu'il était plus sage de se séparer, ce qui n'était pas de son avis en fait, l'idée d'avoir deux groupes ne l'enchantait pas. En cas de problème, d'un côté comme de l'autre, ceci pouvait s'avérer assez dangereux et il était contre cette idée. Encore plus en voyant qu'il n'était pas avec Leÿlin, grondant légèrement avant de se calmer rapidement, il voulait la protéger et le fait qu'ils ne soient pas ensemble rendait alors la chose impossible. Pas qu'il n'avait pas confiance dans les autres, il ne les connaissait aucunement et était prêt à placer sa vie entre leurs mains en fait, juste qu'il aurait préféré se retrouver dans l'autre groupe. Approchant de la petite brune, ressentant une nouvelle fois ce qu'il avait senti plus tôt, il était tout de même inquiet.

« Fais attention à toi... J'aurais préféré venir avec toi, juste au cas où hm. On se retrouve plus tard, d'accord... ? »

Se tournant vers le fameux proviseur de l'école, apprenant que lui aussi faisait partie de ce monde, il n'était pas sûr qu'il devait révéler qui il était pour des inconnus. Cependant Nessie savait désormais pourquoi il avait l'impression d'odeur familière en sa présence, c'était celle des terres pictes qui lui manquaient tant, ne pouvant se retenir de lui sourire quelque peu. Il allait garder un œil sur lui à l'avenir, quand ils seraient tous réunis, mais aucunement dans le sens de vouloir contrôler ce que l'homme pouvait faire mais juste que le fait qu'ils étaient originaires du même coin lui offrait une sorte de sentiment patriotique. Un truc dans ce goût-là. C'est la boule au ventre en tout cas que le monstre marin vit les quatre autres partir dans une autre direction, se laissant comme à son habitude emporté par les événements sans chercher à aller contre voir la docilité dont il faisait preuve, se trouvant bien vite malgré lui embarqué dans ce qui était a priori une barque magique. Duncan aurait de loin préféré se retrouver dans l'eau que sur elle, pouvoir plonger et pourquoi pas même aider la barque à se diriger, jusqu'à ce que l'air humide des marécages vient lui affirmer qu'il avait bien fait de rester sagement dans l'embarcation. Nager dans une telle mélasse n'avait rien d'agréable, il y avait même le risque de rester coller dans le fond qui pouvait former des sortes de sables mouvants dont il était impossible de sortir, et profita ainsi de cet instant pour économiser de son énergie. Il pouvait sentir qu'il était déjà un peu fatigué par ce voyage dans le portail, le fait d'approcher autant l'eau sans pour autant pouvoir s'y glisser, et moins il s'épuisait dans des actions inutiles mieux c'était en réalité. Finalement le petit voyage s'arrêta sur ce qui était au premier coup d’œil une île, suivant de près son père car pas forcément rassuré par ce qui se passait, restant en alerte comme à chaque fois qu'il pouvait bien se rendre à un endroit qu'il ne connaissait nullement ou rencontrer des personnes nouvelles. Le nouveau l'effraie, il avait beau être une grosse bête il restait craintif en fait, alors qu'il avait la sensation que la marche s'éternisait. Bien trop à son goût, son instinct s'agitait de s'éloigner ainsi de la rive, suivant du mieux qu'il pouvait.

« On en a encore pour longtemps... ? Depuis le temps qu'on marche... »

Pas vraiment qu'il se plaignait, ce n'était pas vraiment son genre, Nessie demandait avec l'air le plus innocent du monde et c'était sans doute bien le cas. Ils furent interrompus dans leur marche par un drôle d'oiseau, qui n'en était pas un puisqu'il redevient humain, penchant légèrement sa tête pour observer cet être étrange. Probablement un magicien. Merlin et Diana avaient l'air de le connaître, il n'y avait donc rien à craindre, et la destination vient alors à changer. Une grande bâtisse incroyable, ce qui était a priori un temple mais bien différent de celui de Storybrooke, et l'intérieur était tout autant au point qu'il ne savait pas où poser son regard. Il allait avancer mais Merlin annonça, comme à son habitude comme une fleur, fixant son père voire s'il plaisantait. Ce genre de coutume et de rituel lui passaient au-dessus de la tête, il en croyait pas en une divinité supérieure ou autres, tout ce qu'il connaissait vraiment c'était l'ordre naturel des choses et la loi animale. Manger ou être mangé, c'était aussi simple que ça. Il n'était pas vraiment consentant à se soumettre de la sorte, lui semblant assez ridicule de devoir porter une toge où il ne savait quoi juste pour parler à une personne, mais voyant la manière dont Merlin le pressait il n'avait pas vraiment l'air d'avoir le choix. Il n'était pas à l'aise avec cette idée, que quelque chose sur lui puisse le trahir l'angoissait, se contentant uniquement d'enlever sa veste et son pantalon pour enfiler la tenue donnée. Duncan avait du mal très honnêtement, ayant la sensation que celle-ci le grattait, jusqu'à voir Killian qui avait tout comme lui un problème. Regardant le crochet il comprenait que ça ne devait pas être évident pour lui, ne pouvant se retenir de lui offrir un petit sourire qui se voulait compatissant, avant de l'aider du mieux qu'il pouvait pour enfiler ce qui était une robe de druide. En porter une sans en être un c'était plus un affront pour lui qu'autre chose, comme s'il trompait son monde, malgré le compliment qu'on voulait bien lui faire.

« Merci... ? Je suppose hm... J'ai hâte de l'enlever très honnêtement, je me sens pas très bien dedans... »

Dans un mimétisme Nessie opéra comme les deux initiés à ce monde, sans rien comprendre à ce qu'il faisait, écoutant sagement tout ce qui se disait. Le territoire où se trouvait son Loch était ainsi troublé, c'était loin de lui plaire en fait, encore plus à l'évocation d'un dragon. Il était perturbé désormais en entendant ceci, ayant du mal à rester fixe et passant d'un pied à l'autre, jetant malgré lui des regards vers la sortie. Il avait envie de voir cette bête curieuse, une créature qui pouvait lui ressembler quelque part sous sa forme aquatique, mais aussi son instinct primaire lui disait qu'il devait défendre ce qu'il lui appartenait. S'il y avait eu violation de son territoire il n'était pas sûr de rester le plus calme possible, il n'avait jamais eu à lutter pour son Loch mais ce genre de sentiment il ne pouvait le contrôler, déjà qu'il piétinait sans savoir pourquoi. Il était prêt à prendre la direction de son Ness adorait, pressant le pas alors qu'il sortait du temple, avant de se faire couper dans sa lancée par Merlin. Se retenant de pestiférer, ou même de couiner de supplice, il laissa juste un très long lui échapper tout en restant en retrait. Duncan n'écouta même pas la conversation, comme un gamin à qui on aurait promis à la fin de journée quelque chose et qui n'attendait que ça, ne reprenant conscience à ce qui se passait que lorsque la Dame du Lac sortie en courant. Sans plus attendre Duncan la suivit pour la retrouver au bord de l'eau, il avait momentanément oublié qu'il n'était pas le seul à être lié à cet élément, approchant doucement pour ne pas l'effrayer. En l'entendant ainsi parler d'une bêtise qu'elle avait faite il compatissait, surtout si elle avait ça de manière inconsciente comme l'utilisation d'un pouvoir, essayant de détendre l'atmosphère pour la calmer.

« Tu sais je n'ai pas vu mon Loch depuis quelques années, une heure ou une journée de plus ce n'est pas la mer à boire... Et savoir qu'on a fait une faute c'est beaucoup, encore plus de la reconnaître hm... Il ne faut pas oublier que tu n'es pas seule dans cette histoire, tous ensemble on peut sans doute faire quelque chose. »

Cependant ils furent interrompus par l'arrivée d'un homme avant de pouvoir échanger plus, sans qu'ils ne s'y attendent vraiment, ce dernier avait un air familier ou quelque chose qui donnait presque une impression de déjà-vu. À bien y regarder il lui rappelait le pirate, d'autant plus qu'il appelait Viviane qui semblait être encore moins à son aise, son sens de protecteur de son côté se mit en action. Se plaçant devant Diana pour la protéger, grondant prêt à attaquer en cas de besoin, sentant dans le fond que ses iris étaient devenues différentes. La vision animale qu'il avait était plus sensible à la lumière terrestre comme c'était le cas, en revanche sous l'eau c'était parfaitement limpide, mais ce n'était pas ça qui allait l'empêcher de manquer cet individu au cas où.






copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 3 Jan - 9:52


Retour à Camelot

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & la troupe

Sur le chemin, Morrigan eut la désagréable surprise de voir que Duncan s'était mis à son niveau pour savoir pendant combien de temps encore elle allait le fuir. La réponse manqua de fuser, mais l'homme n'était pas de ceux qui acceptaient facilement les refus et elle préféra le regarder de travers.

- Moi je regrette ce qu'il y a eu avant la Malédiction... Lui répondit-elle sèchement. Comme quoi, on a pas forcément ce qu'on veut dans la vie...

Ils arrivèrent ensuite devant les portes du château, que le picte se hâta d'ouvrir avec sa magie. Vantard... S'il pensait que ça, c'était une démonstration de force, il allait avoir des surprises à l'intérieur... Parce que la jeune femme était persuadée que la chambre de magie de Merlin était piégée... Ils s'étaient engouffrés dans les escaliers qui menaient aux appartements du mage et fut très vite pris dans un piège temporel. L'escalier n'en finissait plus et ils ne savaient plus trop bien depuis combien de temps ils étaient là...

Duncan et Peter se firent une joie de montrer leurs pouvoirs en attaquant une faille du piège mais rien ne se passa. Quand l'adolescent éternel passa son bras autour de ses épaules, Morrigan manqua de lui planter son couteau dans la main. Mais il se dégagea trop rapidement, ayant sans doute senti le danger. La princesse prit sa dague et s'entailla légèrement la main, utilisant la magie du sang. Sauf que rien ne bougea.

- Merde...

Là, elle essaya sa magie naturelle mais une fois encore, pas de réaction. En désespoir de cause, la magicienne se tourna vers Leÿlin.

- Tu as été formée sur Avalon, essaye.

Puis elle se recula pour laisser la place à la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Lun 4 Jan - 9:55


Retour à Camelot

...

Leÿ & co'

Ils avaient tous tentés leur chance, one by one, sans résultat et la brune – après l'échec de Morgane – se décidait aussi à tenter sa chance. En effet, ayant grandit à Avalon et été formée surtout là-bas, il n'était pas impossible qu'elle ait un petit truc en plus qui fasse la différence. Ce n'était pas une certitude, mais ce n'était pas impossible non plus alors la fille Jones s'approchait, un peu hésitante, pour réciter une litanie apprise sur l'île en espérant que cette fichue boucle se brise. Franchement, si certains voyaient Merlin comme un vieux fou, ils n'avaient clairement jamais eut à faire à ses sorts, puissants et efficaces... d'ailleurs, Leÿlin se disait que ce ne serait pas mal d'en jeter un sur sa chambre une fois de retour à Storybrooke, juste histoire que son père ne vienne pas fouiner dans ses affaires, ou Lansa, qu'elle soupçonnait de venir vérifier si elle ne cachait plus rien d'illicite dans les endroits les plus improbables. Bref... malgré de nombreux efforts, la boucle lui résistait et sa frustration grimpait en flèche... comment on savait qu'elle était frustrée ? C'est simple, elle n'abandonnait pas là et se tournait vers un ami de longue date – à ses yeux en tout cas, tout le monde ne dirait pas la même chose – à savoir Peter.

« Vient m'aider, je pense qu'à nous deux on peut y arriver. » puis de rajouter, quand le leader des garçons perdus fût à ses côtés : « Ce n'est pas pour te jeter des fleurs, mais pour faire tenir Neverland tout ce temps, tu dois quand même être assez fort pour ça. »

A deux cette fois, les plus jeunes de ce groupe – physiquement en tout cas – s'attaquaient de nouveau à l'objet de leurs efforts, chacun à leur manière, avec leurs magies spécifiques, ce qui pourrait faire la différence. Apparemment, tel fût le cas car dans la magie autours d'eux, un changement se fit sentir, il devait bien être sentit par ceux étant présent, ce n'était pas encore totalement détruit, mais ils n'étaient plus très loin.

« Si quelqu'un veut encore essayer, on va finir par l'avoir cette saloperie... Merci Peter. »




Leÿlin : 95%
Boucle-chiante-de-Merlin : 50% (on va l'avoir!)

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Mer 6 Jan - 20:49

Retour à Camelot

Duncan tenta de renouer un contact avec Morgane mais celle-ci tenta de le refroidir, en lui expliquant que son plus grand regret était surtout pour ce qui s'était passé avant la malédiction, ce dont au contraire lui était le plus fier. En temps normal, il aurait souri et ce serait vanté mais là il ne le fit pas. Il ressentait quelque chose de négatif concernant ce succès tant espéré et qu'il avait obtenu. Quelque chose qu'il n'avait pas eu avant la malédiction, car jusque là il n'avait éprouvé aucun remord et pourtant, les mots de la magicienne l'affectaient.

Que se passait-il en lui ? Est-ce que la malédiction l'avait changé ? Pourtant ce ne pouvait être le cas, puisqu'il se montrait aussi froid et manipulateur que dans l'ancien temps. Sauf qu'envers Morgane, il se sentait légèrement coupable. Au final, il avait énormément de respect pour cette "élève" dont il s'était servi. Il comprenait qu'elle lui en veuille pour Arthur, son petit frère... Pourtant, cela ne devrait pas l'affecter. Certes il avait de la considération pour la jeune femme mais de là à l'apprécier suffisamment pour avoir du regret dans un acte qu'il estimait nécessaire, cela pouvait presque laisser à penser qu'à terme, il finirait par apprécier Merlin !

Il garda donc le silence, ne sachant pas trop quoi répondre. Et puis, ils arrivèrent au château, se retrouvèrent bloquer dans une boucle temporelle les empêchant d'accéder à la chambre de Merlin. Après avoir échoué, le dénommé Peter essaya à son tour mais en vain. Son espoir se tourna ensuite vers la fée. Après tout, elle connaissait suffisamment Merlin pour savoir comment contrer tout ce merdier. Et pourtant, pour elle aussi ses efforts furent vains. Elle se tourna vers la petite du groupe et le picte apprit que celle-ci fut formée à Avalon. Il devait donc se méfier d'elle. Au final, tous possédaient un don pour la magie et si les trois s'unissaient contre lui, il n'était pas certain d'en réchapper indemne... Ou du moins s'il en réchappait...

Avec l'aide de Peter, elle parvint à affaiblir le charme mais cela ne suffisait pas. Elle réclama de l'aide et Déocilimon n'hésita pas une seconde. Il voulait unir ses forces avec Morgane, c'était sûrement la seule solution pour arriver à mettre un terme à cette boucle. Il se tourna vers la fée et lui fit un sourire suppliant.

- Morgane, il est temps de mettre le passé de côté pour l'instant et d'unir nos forces. Sans toi, je n'y arriverai pas. Acceptes-tu de joindre tes pouvoirs avec les miens ?

Il se doutait qu'elle hésiterait un certain temps mais qu'elle finirait par vite se joindre à lui. Ils devaient agir vite pour aider leurs deux compagnons avant que ceux-ci ne s'épuisent. Il s'employa le premier et mit toute sa puissance puis il fut accompagné assez rapidement par son ex de la malédiction. Rien ne se passa pas du tout comme il l'espérait ! La boucle résista étonnamment bien dans les premiers temps avant de montrer des signes de grande résistance. Certes le charme faiblissait mais Morgane et lui se vidaient quelque peu de leur énergie pour parvenir à leur fin. Seuls les deux jeunes ne semblaient pas subir les effets pour briser le sortilège.

Et puis arriva enfin le moment tant attendu. Le picte n'aurait su dire combien de temps s'écoula avant que tout ne s'arrête. Il se sentait légèrement fatigué, rien de bien inquiétant mais il savait qu'il devrait éviter à l'avenir de s'épuiser davantage. Il n'aimerait pas se trouver en position de faiblesse devant ses compagnons de fortune.

- Au moins cette boucle nous a montré qu'il faut que nous soyons soudés pour cette expédition.

Il tenta un sourire mais très vite il le perdit. Il ne savait pas ce que l'avenir leur réservait. Ils reprirent ensuite leur route et arrivèrent à un escalier.

Duncan et Morrigan : 95%

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Ven 8 Jan - 20:33

Je reste à l'affût dans les broussailles, mon arc bandé à la main, une flèche prête à être décochée sur un lapin venant de sortir de son terrier. Je retiens ma respiration, mes mouvements suivent la petite silhouette qui se déplace avec insouciance, attendant le bon moment pour lâcher le jet qui tuerait à coup sûr l'animal. Patience, me dis-je, lassé de le voir bouger dans tous les sens. J'attends le moment, la faute qui serait fatale. Le lapin s'immobilise une fraction de seconde, juste le temps que ma flèche quitte l'arc pour s'abattre entre les deux yeux de l'animal. Je n'ai aucun mérite de réussir mon coup à chaque flèche. J'ai trois cent ans d'expérience à Avalon. Je n'esquisse même plus un sourire satisfait à chaque prise, trop lassé de ce petit jeu.

Je récupère ma proie que je mets dans ma besace. Il est temps pour moi de retourner à la maison, rejoindre les quelques druides qui ont l'habitude de partager le repas avec moi. J'attends avec impatience le jour où je pourrais quitter cet endroit, surtout pour moi un marin, bloqué à terre depuis tout ce temps !

J'avance tranquillement et ce n'est que lorsque je sors du bois que je me rends compte que des étrangers sont dans les parages. Je me fige, prêt à attraper mon arc pour décocher quelques flèches. Je m'apprête même à bondir pour plonger derrière un rocher mais prêt de l'eau, quelqu'un attire mon attention. Je n'en crois pas mes yeux ! Viviane ! Elle est enfin revenue ! Elle m'avait fait cette promesse lors de son départ et j'avoue que depuis peu, je n'osais plus y croire...

Aussitôt je me dirige vers elle, à la fois ravie et en colère de la revoir. Elle en a mis du temps ! Je ne sais pas trop ce que je vais lui dire, ni comment je vais me comporter. Je ne réfléchis pas mais je m'arrête à bonne distance, pour lui faire comprendre que je ne suis pas si content que ça de la voir.

- Tu as cru que l'éternité me donnerait de la patience ?

Je ne cherche pas à être agréable et pourtant, lorsqu'elle se lève et s'approche de moi pour me prendre dans ses bras, je ne peux m'empêcher de sourire. Ce câlin me réconforte plus que je ne l'aurais voulu et après quelques secondes, je finis par l'enlacer. Je devais bien le reconnaître, elle m'avait manqué et j'apprécie de la revoir. Mais quand même !

- « Il est là Liam, chez la gardienne »

Sa voix n'est qu'un murmure. Je la regarde droit dans les yeux, l'air intrigué, ne comprenant pas ce qu'elle me dit. Viviane se tourne vers la maison qu'elle avait désignée, me poussant à regarder à mon tour. Je vois une personne en sortir, un homme que j'ai du mal à distinguer de là où je suis. Mais de qui parle-t-elle ?

- Killian.

Mon cœur semble rater un battement en entendant le murmure à peine audible de ma vieille amie. Je ne m'intéresse plus à elle, m'éloignant quelque peu pour regarder cet homme qui descend et dont à présent je reconnais la démarche et ses traits. Mon petit frère ! J'ai envie de lui sauter dans les bras, de lui ébouriffer les cheveux pour l'embêter et de reprendre la mer ! Sauf que lui paraît visiblement contrarié, ne se préoccupant pas plus de ça que moi.

- Alors frérot, t'as perdu ton sourire ?
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 10 Jan - 20:32


Retour à Camelot

C’est d’un tel ennui de parcourir les terres. Marcher une courte distance ça ne me dérange pas, mais alors passer une éternité à traverser cette satanée île… non merci. Les voyages en mer c’est mille fois mieux ! Au moins, t’as pas mal aux pieds. Je ronchonnais dans mon coin ne voulant pas m’attirer la foudre des grands magiciens devant moi, ma relation avec Diana est déjà assez basse inutile de la dégrader davantage. Puis il n’y a rien à voir à Avalon, à part du vert et encore du vert… c’est d’un déprimant. J’allais faire une remarque quand Duncan me devança, je t’aime bien toi.

« J’approuve les propos du gamin. »

Je pointe Duncan du doigt en feignant la fatigue m’appuyant quelques instants contre un arbre. Ok, ils s’en foutent. Je continue donc la marche comprenant que je n’y couperai pas. Ils ne peuvent pas nous téléporter ? Ça serait tellement plus rapide ! ne regardant pas devant moi, mais plutôt mes pieds, je manque de rentrer dans Merlin quand il s’arrête brusquement. Je me décale légèrement pour apercevoir un oiseau. Un oiseau se transformant en homme. J’arque un sourcil face à cette petite comédie. Magnifique. Une petite conversation avec l’Homme-Oiseau et on repart vers d’autre cieux. Aladaron pouvait pas tous nous transformer en oiseau ? Je dis ça, je ne dis rien. Plus on s’approchait de ce fameux temple, plus je pouvais apercevoir Diana se crisper. Ne pensez pas que je la quitte des yeux ! Quelque chose se passe. J’aimerai la rassurer, mais je préfère laisser mon ami le faire à ma place, vu notre situation je ne m’en estime pas le droit.

Nouveau lieu, nouvelle règle. Arrivé au temple Merlin me donne une tenue… pas du tout pour moi ! Par contre Merlin était très beau avec son chapeau pointu. Alors oui je râlais, je n’étais pas un prêtre pour l’amour du ciel alors pourquoi je dois me promener avec cette robe de moine ?!

« Parles pour toi Mr. Chapeau pointu. Je vais avoir l’air ridicule avec ça ! »
Je le regarde indigné quand il veut me séparer de mes armes. « Très bien, d’accord ! »

Je dépose toutes mes armes ne gardant que mon crochet – ils vont pas me séparer de ma main quand même – me déshabillant alors pour enfiler cette… robe. J’aurai dû porter un boxer aujourd’hui… Un moment gênant de ma vie ? En voici un. Quand tu es obligé d’avoir l’aide du fils d’un de tes amis pour t’habiller car ton crochet est resté coincé dans un bout de cette tenue de druide…

« Merci. Ne raconte ça à personne une fois rentré, d’accord ? »

Je tiens à ma dignité. Une fois prêt je suis les autres jusqu’au bureau de… la prêtresse c’est ça ? J’imite mes deux acolytes pour présenter mes hommages à cette femme. La regardant quelque peu crispé quand elle me fixe, ne me sentant pas du tout à ma place ici. Je les écoute sans rien dire, analysant les informations. Un dragon en territoire picte ? je ne suis jamais allez dans ce territoire, mais j’en connaissais les rumeurs et histoires quand je venais à Camelot voir Leÿlin chez Viviane. Wouha quoi ‘on va s’en occuper’ ? C’est une blague ? je quitte l’office à la suite de Merlin l’interpelant en posant ma main sur son bras.

« Comment ça ON va s’occuper d’un dragon ? On est ici pour Cassandre à la base non ? Pourquoi risquer nos vies inutilement ? »


Cassie a besoin de que ses deux parents reviennent en vie de cette expédition. Pourquoi allez risquer nos vies dans un combat qui n’est pas le nôtre ? Je ne comprendrais jamais ce genre de comportement. Et encore des mauvaises nouvelles de la part de la Gardienne d’Avalon. Que l’auteur de ce sort libère sa douleur. Viviane c’est bien ça ? Je serre la mâchoire regardant le sol. La culpabilité envahissant tout mon être. Si je pouvais me cacher dans un trou je le ferai à ce moment précis ! quand elle sort en courant je voulais la rejoindre, mais Duncan m’a devancé et inutile d’y aller à cinquante mille. Et j’ai besoin d’un peu de temps pour digérer cela. Je passe une dernière fois ma main sur mon visage avant d’inspirer un bon coup et de sortir de cette maison pour aller la rejoindre.

Ok… Elle enlace un homme. Elle n’a pas l’air de trop être en peine à ce moment précis ! Et d’où cet abruti enlace la mère de mes enfants ?! Ils ont l’air très amis… J’accélère le pas déjà prêt à coller un poing à cet homme avant que je le reconnaisse…  Non, ce n’est pas possible. Mon frère Liam…

« Quel-est ce maléfice ?! »

Je lance un regard noir à Diana, si c’est une blague je trouve pas ça drôle ! Cet homme en face de moi ressemble à mon frère, mais ce dernier est mort depuis plus de trois siècles ! j’étais celui qui à organiser ses funérailles en mer !

Et pourtant… elle me confirme que c’est bien lui. Mes yeux me brulent. De peine ? De colère ou alors de joie que mon frère soit bien là ? Je n’en sais rien. Je devrais rester crispé à côté d’eux, mais je ne peux pas m’empêcher de me jeter dans les bras de Liam le serrant aussi fort que je le pouvais. Je suis sûr que je dois trembler contre lui. Je revis à cet instant tous nos moments ensemble jusqu’à sa mort dans mes bras dans la cabine du Jolly Roger. Culpabilisant d’un coup de toutes mes actions. De ma mutinerie, de l’homme que je suis à présent… bien loin de son idée du ‘’good form’’. Je me dégage de lui le dévisageant, n’y croyant toujours pas. J’ai l’impression de redevenir le jeune garçon idolâtrant son grand frère. J’aimerai lui dire qu’il m’a manqué, que je pensais à lui chaque jour et que je regrette ce que j’ai fait, mais mes mots restent coincés. Au lieu de ça je m’adresse à Diana.

« Depuis combien de temps ? »

… Trois siècles. Depuis le début elle le savait. Elle m’a vu dépérir à cause de la perte de mon frère, devenir ce qu’il avait toujours détesté et elle ne m’avait rien dit…  « On ne peut pas toujours tout dire Killian, pas qu'on ne le veuille pas, mais parce qu’on ne peut pas. » Je me souviens de ses paroles avant qu’on n’atteigne Avalon. Elle m’a fait promettre quelque chose. Je sens mes nerfs montaient, ma respiration s’accélérant considérablement. Je me dégage complétement de mon frère, m’approchant de Diana la regardant d’un regard noir malgré moi lui empoignant du plus doucement que je pouvais son bras pour l’éloigner. Un endroit plus privé.

« T’as d’autre surprise de ce genre pour moi ?! Mes parents adoptifs ne sont pas morts non plus ?! Ah et ça se trouve Milah m’attends dans l’une de ses satanés maisons c’est ça ?! » Je m’emporte. Elle m’a fait promettre de ne pas oublier son avertissement, mais je vois ça comme une trahison. « Tu as vu l’homme que je suis devenu à cause de son décès ! J’estime avoir le droit de savoir que ma seule famille était encore en vie ! Et avant trois putain de siècles ! » Je tente de me calmer du mieux que je pouvais, ma mâchoire claquant. « Je suis prêt à tout pour toi. J’ai abandonné ma vendetta contre le Ténébreux, il y a des siècles de ça j’aurai abandonné la marine ou même la piraterie pour être avec toi si tu me l’avais demandé. Et là tout ce que je découvre et que tu m’as caché la survie de mon frère depuis le premier jour… »


« Encore des choses à dire ou je peux en placer une? »  

J'ouvre la bouche bêtement à sa question. Je m'attendais pas forcément à un ton aussi calme, pas une trace d'énervement dans sa voix. Ça sent bon pour moi ou pas ?

« Mais je t'en pris je suis tout ouïe. »

Elle se rapproche de moi, je vois aucun signe de colère en elle et ça m'angoisse d'autant plus. Ma mâchoire se crispe davantage. Bien sûr que je ne pense qu'à moi, je suis égoïste, j'ai fonctionné comme ça depuis des siècles. J'allais lui répondre ça, mais sa petite menace me fait taire. Je tiens pas à souiller ce sol sacré quand-même.

De quoi? C'est quoi cette histoire de pacte avec La Sorcière et Le Poulpe encore ? Je me fiche presque du reste de ses paroles plus intrigué qu'autre chose par ce pacte...

Elle me rappelle le tatouage représentant mon frère... Sa phrase que je voulais comme code de conduite tout le long de ma vie. "A man unwilling to fight for what he wants, deserves what he gets." inscrit au niveau de mon coeur. Elle arrive à toucher des cordes sensibles, j'ai du mal à soutenir son regard sous le poids de ma culpabilité. Elle a raison sur tous ce qu'elle me dit. Comme ce jour où je l'ai quitté pour la piraterie, je l'avais supplié de venir avec moi sur les mers, mais elle avait refusée. J'aurai très bien pu rester avec elle à Camelot à la place...

Elle me dit tout sur le pacte, Calypso aurait renoncée à ses pouvoirs pour nous. J'ai presque envie de rire face à cette improbabilité de la part de ma génitrice. Mais je n'ai pas le temps de lui répondre qu'elle me retape où ça fait mal... Encore et toujours. Elle dit vraie c'est ça le pire, je suis celui qui lui mentait, qui la trahissais. Je peux pas en entendre davantage, retenant des larmes qui me brûlaient les yeux, mais c'est sa larme à elle qui coule le long de sa joue qui arrive à me faire réagir. Qui doit me faire le plus mal au final. Et même si depuis des mois les gestes l'un envers l'autre est presque proscrit je la prends contre moi pour qu'elle se réfugie dans mes bras.

«Tu as raison. M'excuser ne changera rien, les gestes comptent bien que les mots tu me l'as déjà dit. »

Je lui dis rien d'autre, elle verra ce dont je parle plus tard. Arrêter ma vengeance c'est pas assez pour ce qu'elle a fait, je verrais tout ça rentrer à Storybrooke. Il me faut une conversation avec mes parents et surtout avec ma mère en urgence.

Je l'enlace quelques secondes de plus avant de me dégager d'elle lui essuyant la larme avant de lui déposer un baiser sur son front, repartant ensuite au coté de mon frère. Dans l'immédiat je n'arrive pas à le regarder, trop peur de voir dans ses yeux de la déception, il aurait bien raison.

Merlin nous rejoints ensuite, Diana lui demandant la suite de notre aventure. Tombe d'Arthur ou alors repartir rejoindre les autres à Camelot. Je préfère la seconde option, je n'aime pas savoir ma fille seule là-bas. Bon ok il y a Pan avec elle, mais je suis pas tranquille...
code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Killian Jones le Lun 11 Jan - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   Dim 10 Jan - 21:13




Camelot nous voilà ! super
Ft. Plein de mondes
 
 

La brèche n'en faisait qu'à sa tête comme on pouvait s'y attendre du grand Merlin. Leylin me demandait de venir l'aider et ne voyant pas quoi de mieux à faire que cela je fis ce qu'elle demandais bien que je n'aimais pas qu'on me dise quoi faire. Après tout comme l'avait l'autre femme Leylin avait étée formée à Avalon ... je n'aimais pas trop cela personnellement ... peut être aurais je dû interdire Crochet d'amener sa fille. Oh trop tard de toutes façons puis l'objectif était d'ouvrir cette brèche. Je mis à aider la jeune pirate puis alors que quelque chose se passait, qu'elle commençait à s’affaiblir les anciens amants y vinrent à bout.

Enfin l'homme semblait vouloir encore la demoiselle ... triste. Quand à Leylin elle m'avait remerciée mais je tiquais plus sur son ancienne phrase ... évidemment que j'étais puissant ! Je suis Peter Pan ... elle avait vécu dans un endroit où j'étais un dieu  ... elle était amnésique. Forcément c'était la seule explication ou alors Hook l'avait trop protégé à Neverland. Je ne sais plus et je dois dire que bien que sur le moment ça m'intéressa, mon attention fut de suite porté sur l'escalier derrière la faille. J'y entrais en premier sans galanterie ou attention pour mes " compagnons ". C'était tellement excitant ! Voir la chambre du vieux magicien ! Peut être voir même sûrement, je trouverais quelque chose d'intéressant. Je n'aimerais pas avoir fais ce voyage pour rien. D'ailleurs je viens de me rendre compte que je venais de me moquer involontairement de l'homme qui souhaitait que l'on soit soudés. Navré mais ce n'est pas ma façon de faire, ainsi après un bref regard vers l'escalier je vérifiais qu'il n'y avait pas de pièges et je n'en vis aucun. Alors je montais en sautant deux à deux les marches. Ils pourraient croire que j'étais un imbécile qui ne faisait pas attention mais mes pieds ne touchaient pas les marches. Ils s'arrêtaient à quelques millimètres du sol et expert en pièges que je suis, je n'en vis ou ressentis aucun. Après il est vrai que les meilleurs pièges étaient auxquels on ne se douteraient pas mais mon ascension et celle des autres me donnait raison.

Vint alors une porte fermé et ... sans poignée. Ce Merlin était vraiment paranoïaque et au moment où les autres me rejoignis, je me décidais à frapper la porte vigoureusement :

Toc Toc ?

Je soufflais péniblement :

Personne, c'est pas drôle.

Je crachais alors sur mes deux mains jointes avant de les frotter les unes contres les autres, signe montrant que j'allais m'en occuper tout seul. Ma main collée à la porte, une énergie éthérée verte naissant au niveau de mon épaule vint se mouvoir jusqu'au à la dite porte en me servant de conducteur. Elle s'ouvrit au bout de quelques secondes mais ... ça m'avait épuisé. Je ne le montrais pas hormis le moment où j'avais soufflé qu'il faisait chaud en essuyant mon front luisant de transpiration. Cela faisait longtemps que je n'avais pas utilisé la magie autant ... mais je n'étais pas rouillé !

Bref, nous firent alors face à une chambre rose bonbon pleine de poupées. Une chambre rose bonbon pleines de poupées ... Ce Merlin se révélait très inquiétant mais assez amusant dans l'esprit, j'aimais ce côté surprenant. Moi qui suis habitué à tout contrôler me voilà dans une situation des plus grotesques, je n'y comprends rien. Avec mon énorme sourire, je vins prendre une des poupées que j'examinais avant d'hausser un sourcil à la seule qui savait pourquoi nous étions ici :

Donc on est là pour prendre des poupées pour les gosses bizarres c'est ça ?

Mon ton était assez méprisant mais pas énervé. Je restais calme tout en prenant un léger envol et rester en lévitation à environ deux mètres du sol pour regarder si quelque chose était caché au plafond après tout ce Merlin avait tout l'air d'un tordu ...
Peter Pan : 90 %

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission Arthurienne] Retour à Camelot !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Arthurienne] Retour à Camelot !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Camelot-