Partagez | 
 

 [Mission de Noël] The Amazing Christmas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
David Nolan

avatar
En réalité, je suis
Le Prince Charmant
☂ Conte : Blanche - Neige et les 7 nains et le Prince et le pauvre

☂ Emploi : Adjoint du shérif
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Snow ♥

☂ Avatar : Josh Dallas
© Crédit : Titia ♥
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Dim 21 Fév - 21:37

Finalement, le combat avait pris fin. Teddy, le gros méchant ours, avait repris sa taille initiale avant de se diviser en plusieurs petits oursons que chacun des visiteurs de ce monde s'empressa de prendre. Tout cela après que David se soit fait atteindre par une flèche venant d'un Cupidon quelque peu sadique. Mais passons parce qu'en plus, un morceau de porte venait aussi d'être attrapé par le lutin qui les accompagnaient. Autant dire qu'ils étaient donc tout prêt d'enfin rentrer chez eux.

Mais le Perce-oreille, comme l'appelait Jack, pris la fuite, emportant Sofie avec lui. Il fallait la sauver. Et c'est donc sans demander son reste que David se mit à suivre Cuinn. Et tout le groupe se retrouva donc à grimper à l'échelle se trouvant dans l'usine de jouet, pour se retrouver sur les toits de la ville.

Arrivé tout en haut, David put alors voir le père Noël les narguer, en leur faisant un pied de nez, digne d'un gamin de sept ans. Le Prince Charmant arqua alors les sourcils, tout en constatant que dans sa hotte, se trouvait le dernier morceau de la porte. Et alors que David allait bondir sur le bonhomme vêtu de rouge de la tête au pied, ce dernier s'éclipsa sur le toit suivant, le narguant de nouveau, avant de sauter de toits en toits.

Voulant en finir au plus vite, David s'approcha du lutin, plongeant sa main dans la chaussette super extensible, pour en retirer un lance pierre. Il s'arma bien vite d'une pierre et visa le père noël qui se prit le projectile en pleine figure. Mais dans sa frénésie de vouloir à tout prix faire tomber le perce oreille de son toit, David n'avait pas vu que la pente du toit sur lequel lui-même se trouvait se rapprocher et... Il glissa alors, tapant sa tête contre une tuile. Et alors qu'il croyait tomber et se ratatiner au sol, il sentit quelqu'un le retenir. Il releva alors son regard pour voir Cuinn, qui venait de l'agripper et il l'aidait donc à le remonter sur le toit. C'était certain, après cet aventure, il lui serait redevable. Il hocha donc la tête e signe de remerciement, prêt à se battre de nouveau.    

Mission : 100 %
Vie : 65%
Père Noël : 90%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t806-david-nolan-ou-
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Mar 23 Fév - 21:16







The Amazing Christmas



La peluche KO, Storm espérait une petite minute de répit . Pas de chance, le Perce Oreille en avait décidé autrement. Emportant Sofie avec lui, celui-ci monta sur le toit afin d'échapper a la bande de héros, héros ou bras cassé, les deux étaient de bons termes pour qualifier cette petite bande qu'ils formaient tous ensemble. Mieux que les tortues ninjas... A côté, c'était du pipi de chat même !

Suivant, la gamine monta sur l'échelle, ses petites jambes la rendait moins rapide que les adultes, mais sa vivacité compensait. Elle voulait avoir des choses à raconter à Am et Gram à son retour. Ouais, elle, Stram, la petite sorcière d'Halloween Town, aurait aider à tué le Perce Oreille ! Quoi ? C'était pas ça la mission ? Vraiment ? Bon... et bien elle se vanterait de ce qu'ils auront fait alors. Au loin, le gros bonhomme tout de rouge vêtue les narguait ouvertement. On croirait rêver... Lui, ce vieux schnock, osait se moquer?! Bon ok, Storm aurait fait pareil en fait, elle pouvait comprendre, mais elle n'aimait pas être du côté des moqués. Non, vraiment pas.

Sans chercher à comprendre, elle s'élança à sa poursuite. Il allait voir ce qu'il allait voir ! Quand il disparu dans une cheminé, l'enfant arqua un sourcil... Comment ce gros plein de soupe pouvait-il rentrer sans difficulté ? Septique, elle se tourna vers ses compères, il fallait être stratégique sur ce coup la. Et question plan foireux, la petite s'y connaissait. Elle avait déjà kidnappé cet homme, et ils n'étaient que trois enfants, cette fois, avec tout les adultes, cela devrait-être plus facile, non ? Un regard sur ses compagnons et elle grimaça, moins sur d'elle tout de suite.
Se redressant de toute sa hauteur, elle regarda les adultes, comme un petit commandant, elle exposa son plan en une traite.

« On va le coincer ! Il faudrait que deux d'entre vous attende ici, au cas où il s'enfuirait par la cheminé. Moi je vais rentrer avec lui ! 
» Elle désigna Mathias du doigt. Quitte a affronter ce gros bonhomme, autant prendre celui qui semblait fort et moins gauche, non ? « Les deux autres devrait attendre en bas pour le coincer ! Allez ! On bouge les vieux ! »

Elle saisit la main de Mathias, descendant par la cheminé avec lui. Déjà, dans un coin, un sapin brûlait, le feu se répandait rapidement. Au milieu du salon, une pauvre famille était attachée. Son regard se posa sur le Perce Oreille. Attaquer ? Sauver cette famille ? Les laisser rôtir étaient vraiment tentant...mais elle savait que tout les autres lui en voudrait. La fumée se faisait épaisse et devant ses yeux, deux silhouettes apparurent. Ses deux comparses...

« Storm, laisse-les ! Tu les connais pas de toute façon, viens, on va kidnapper frapper dans le Perce Oreille ! »

« Oui Storm, allons lui raser sa barbe ! Non, brûlons la ! »

La jeune enfant hésitait, perdue, tirailler... Finalement, elle secoua la tête et se dirigea tout de même vers la famille. Le feu se répandait bien trop rapidement et elle pourrait toujours attaquer après ! Puis comment ces deux amis pouvaient-ils bien être ici ? Non, c'était impossible ... encore un coup de cette foutue ville ! Lors de son acte héroïque, la veste de Storm prit feu. Secouant rapidement les bras, elle s'en débarrassa avant de subir trop de dégât... Foutue Noel ! Qu'il aille tous en enfer...

Déconcentrée, elle remarqua pas que dans son dos, le vil personnage des contes de Noël lança une attaque a son encontre, visiblement peu ravie qu'elle ai sauvé ses victimes. Par chance, Mathias intercepta celle-ci et la renvoya en plein dans la face du personnage... Quand elle le remarqua, elle remercia le jeune Dragon, se disant que finalement, elle avait choisit le meilleur. Comme toujours cela dit...

©️ Jawilsia sur Never Utopia


Vie : 80´% (-10 pour avoir sauvé la famille)
Mission : 50%
Perce Oreille: 80% (-10 grâce à Mathias mimi )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Jeu 25 Fév - 18:20


Mathias Beyau
The Amazing Christmas


Il commença à se relever, se redressant à l'aide de ses mains, quand il prit une peluche en pleine tête. Un écureuil, lancé par l'ours géant, venait de le recoucher sur le sol. Il se frotta le front, remarquant alors que l'hélicoptère lui avait entaillé la peau. Le voilà désormais qui saignait. Il ne manquait plus que ça. Mais il n'eut pas le temps de râler qu'il pouvait entendre quelque chose se déchirer. Relevant la tête, il vit l'ours géant s'ouvrir en deux, laissant ressortir une version miniature de lui même. enfin, miniature ... Le nouvel ours était plus petit que le premier, mais toujours plus grand que n'importe qui dans la fabrique de jouet.

Et c'est là que Storm ce mit à chanter. Kidnapper le Perce Oreille pour l'écrabouiller, le verser dans une bouteille avant de la fermer ! Mathias se mit à sourire devant la petite Stram qui fouettait l'ours de sa corde à sauter. David prit la suite, lançant une toupie qui filait à toute vitesse mais que le peluche géante arriva à dévier, et l'arme de l'ancien prince se retourna sur lui. Il fut ensuite immédiatement attaqué par Sophie, qui semblait être un robot contrôlé par une force inconnus. Mathias allait intervenir quand Cuinn s'en chargea, prenant ensuite un pistolet à bille, tirant sous les pieds du nounours, le faisant glisser tel un bébé debout sur des patins.

Kidnapper le perce-oreille, lui couper la tête ! Oogie Boogie nous surveille, faut pas qu'il rouspète !

L'ours tomba au sol et une autre déchirure se fit entendre. Un troisième ours sortit du deuxième, cette fois de taille humaine. Il regardait autour de lui, comme s'il se rendait compte que désormais, il n'avait plus l'avantage. Plus loin, en face de la peluche vivante, Jack se munit d'un sabre laser. Il se mit en position, digne d'un preux chevalier tenant son épée, quand Sofie lui fonça dessus non pas pour l'attaquer, comme elle l'avait fait avec David, mais pour l'embrasser. Mathias les regardaient sans bouger. Parce que d'abord, ce n'était pas le bon moment et qu'ensuite ... What the fuck ! D'abord la poupée de chiffon, bien que contre sa volonté, attaquait leur équipe et aidait ainsi le vieux barbu qui se disait être le père Noël, et ensuite elle se jetait sur son amant pour l'embrasser. Nan, décidément, Mathias n'y comprenait rien.

Et sans que quiconque réagisse, l'ours enserra Jack, le serrant fort contre lui dans un câlin des plus violent, le soulevant du sol. Le blond ne put s'empêcher de rire en voyant l'ancien squelette se débattre farouchement, sans grand succès. Puis l'ourson se mit à serrer de plus en plus fort, ce qui inquiéta Mathias qui s'arrêta de rire sur le champ. Pas le temps de bouger : un hamburger en plastique vola dans les airs, percuta l'ours, et tomba sur le sol dans un grand pouic qui ne manqua pas d'attirer Felix. Le chien, aboyant comme un forcené, se saisit du jour et se mit à courir en cercle, serrant ses mâchoires pour faire couiner sa nouvelle trouvaille, et ce encore, et encore ...

L'ours venait de lâcher prise. Mathias se saisit d'une épée en bois, la faisant tourner dans sa main, s'approchant de l'ours d'un pas déterminé. Il allait attaqué quand Val se mit à hurler, le faisant sursauter. Il esquiva une attaque de l'ours puis tomba au sol sous l'impact d'une ... D'une flèche ? Il arracha l'objet qui ne s'était même pas enfoncé dans sa chair à plus d'un millimètre, soudain pris de vertige. Son champ de vision se remplis d'étoile et, quand il releva la tête, il la vit.

Là, en face de lui. Blonde. Grande. Féminine. Elle se tenait droit, regardait en l'air, ses lèvres se mouvaient tandis qu'elle parlait d'une voix douce et sensuel ... Pourquoi Mathias ne l'avait-il pas vu plus tôt ? Valentina, Cupidon, peu importe son nom ... Cette flèche lui avait ouvert les yeux : il était amoureux. Peut importait s'il ne la connaissait pas depuis longtemps, peut importait qu'il soit en couple avec Ethel, sa vie ne tournerait désormais qu'autour d'une seule personne : Valentina.

Il se leva d'un bond, fit deux pas vers sa futur femme, puis se mit à courir vers elle. Il n'avait pas conscience de David qui venait de faire de même, le prince pouvait faire ce qu'il voulait, Valentina et lui s'aimaient d'un amour sincère et infini. Et soudain, venu de nul part, l'ours voulu attaquer sa belle et tendre dulcinée. Non ! Mathias ne le laisserait pas faire ! Il se mit devant sa blonde, fier, parant chacune des attaques de cette vile créature. Il ne toucherai pas à un seul, non pas un seul, cheveux blond de son âme sœur.

L'ours fit un pas en arrière et se prit une balle de tennis dans le torse. La dite balle rebondit et fut envoyé vers Mathias qui la renvoya d'où elle venait, encore, et encore, alternant avec David jusqu'à ce que l'ours tombe au sol et que la balle rebondissent par dessus lui, allant se perdre au loin.

L'ours était hors de portée, il ne représentait plus aucun danger ! Mathias se retourna vers Valentina, les bras grand ouverts, s'apprêtant à lui dire qu'il venait de la sauver et qu'il la sauverai toujours, une stupidité dans ce genre, quand les effets de la flèche commencèrent à se dissiper. Les bras de l'ancien dragon retombèrent sur ses côtés.

Oh.

Oh ...

Non, il ne venait pas de faire ça. C'est impossible. La situation était telle qu'il eu envie de rire. C'était d'un ridicule ! Est-ce qu'il avait vraiment cru que lui et Valentina était fait l'un pour autre ? Pas dans le sens que Valentina n'était pas à son gout, mais franchement. Ils venait de se rencontrer. Il connaissait Ethel depuis des années, avait des sentiments pour elle depuis le début ou presque. Le choix était vite fait.

C'était au tour de Cuinn de se faire entendre : il fit glisser l'ours sur des billes, lui donna un violent coup de son poing fourré dans un gant de box, et l'ours tomba lourdement au sol, se séparant en de nombreux petits ourson en peluche qui allèrent tous près d'une personne différence. Mathias récupéra l'un des oursons, le trouvant adorable, et s'empressa de le caler dans sa capuche. Le petit animal agrippa fort l'habit afin de ne pas tomber, regardant autour de lui, heureux.

Et encore une fois, ce n'était pas fini : le Père Noël, ou plutôt Perce Oreille dans ce cas là, fourra Sofie dans sa hôte et disparut sur les toits de la fabrique. Mathias leva les yeux au ciel, attrapa son chien, et monta à la suite des autres sur le toit, prenant garde de ne pas tomber de l'échelle - se serait malheureux de survivre à un géant de glace, trois toupies de neige et un ours en peluche pour mourir en s'écrasant sur le sol parce qu'il est simplement tomber d'une stupide échelle.

Le gros plein de soupe osait se moquer d'eux, avant de repartir de plus belle, suivit de toute la troupe. Oh, lui, Mathias n'allait pas le laisser s'en sortir comme ça. Il y avait deux fêtes auxquelles on ne touchait pas : Halloween, et Noël. Et ce faux père noël venait de ruiner l'une des deux fêtes préférées du blond qui allait le lui faire payer. Felix sous un bras, le petit ourson toujours dans sa capuche, l'ancien dragon s'élança à toute allure vers le Perce Oreille. Il sautait de toit en toit, aussi agile que s'il volait, mais s'arrêta d'urgence en voyant David glisser vers le bout du toit, vite rattrapé par Cuinn. Mathias souffla de soulagement et se retourna juste à temps pour voir leur adversaire se faufiler dans une cheminée.

Storm s'improvisa cheffe d'équipe et entraina Mathias avec elle dans la cheminée. Ils arrivèrent dans un salon : dans un coin, le sapin avait pris feu et à côté, une famille était ligotée, prête à bruler. Ne voyant le perce oreille nul part, l'ancien dragon lâcha son chien, attrapa la carafe de lait qui avait été posé là pour le père noël, renversa tout le liquide sur le tapis qui se trouvait par terre et entrepris d'éteindre le feu avec son tapis mouillé. Storm, de son côté, essayait de libérer les prisonniers.

L'ourson dans sa capuche lui tira les cheveux ; Mathias se retourna et vit le perce oreille prêt à attaquer Storm. Agrippant le tapis à deux mains, il se retourna et frappa l'homme de toute sa force, un grand CLAC ! se faisant entendre quand le tapis rentra en contact avec le visage de l'homme. Mathias s'approcha ensuite et donna un coup de pied au gros qui tomba au sol, soudain attaqué par Felix qui avait lâché son hamburger, préférant mordre dans la jambe du bonhomme rouge.

Mathias ne sait comment l'homme fait, mais à peine tombe-t-il au sol qu'il se relève et remonte par la cheminée, entrainant avec lui un Felix qui refuse de lâcher le pantalon rouge. Mathias serre les poings, se déchaine sur le feu, puis aide Storm à finir de libérer les prisonnières. Il essaye ensuite de remonter pas la cheminé, mais lui n'arrive pas à voler. Il s'apprête à ressortir par la porte quand les habitants de la demeure insère une échelle dans la cheminée, ce qui permet à Storm et à Mathias de remonter.

Une fois en haut, Mathias ne perd pas de temps, se remettant à chasser le perce oreille, bondissant au dessus u vide pour atterrir sur le toit suivant. Mais la neige se dérobe sous ses pieds, et le blond glisse du toit, jusqu'au sol, sur les pieds. Il peut entendre un gros CRAC quand il atterrit, tombant lourdement au sol. Il sent le petit ourson sortir de sa capuche pour grimper sur son visage, comme pour voir s'il était toujours vivant.

Oui, il était vivant. Et ça faisait un mal de chien.

They're covering it with tiny little things
They've got electric lights on strings
And there's a smile on everyone
So, now, correct me if I'm wrong
This looks like fun

Mission : 100 %
Vie : 50%
Perce Oreille : 80%
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Sam 27 Fév - 18:05




Piégé. C'était le mot qui convenait le mieux à cette situation, tandis que Teddy n'avait pas l'air de vouloir le lâcher car n'ayant sans doute nullement eu son câlin quotidien et vu tout ce qu'il se prenait dans la tête depuis quelques minutes il en avait besoin, Jack se trouvant ainsi dans l'incapacité de pouvoir bouger et ne pouvant que subir ce qui se passait tout en cherchant des yeux Sally. Il aurait tant voulu lui dire quelque chose sur ce qui venait de se passer entre eux, même si ça n'avait été au fond qu'un accident et des mouvements incontrôlés de la part de la poupée de chiffons, malheureuse le timing avait été défavorable et il en voulait beaucoup à l'ourson d'avoir pu interrompre un instant  si magique qui lui avait offert les yeux. Tout d'un coup un son étrange se fit entendre, stoppant son tortionnaire qui le câlinait comme s'il n'était qu'une simple petite peluche – les rôles étaient ainsi inversés d'une façon trop ironique qui lui déplaisait, alors que des aboiements canins ne se firent pas prier pour s'élever. Il espérait réellement que ceci n'est pas agiter l'appétit des chiens, si en plus un des deux venait lui mordiller la jambe dans l'espoir de gratter un morceau d'os ça serait vraiment la goutte d'eau qui faisait déborder le petit verre de patience qu'il pouvait bien avoir, mais le vent pour une fois semblait tourner en sa faveur alors que Teddy vient le lâcher tout d'un coup sans demander son reste. Se retrouvant assit par terre Jack regardait l'assistance, ainsi ses compagnons d'infortune avaient réussi à le sortir de ce mauvais pas et il ne pouvait que les remercier, avant de voir que Sofie s'éloignait une fois de plus contre sa volonté ce qui eut pour effet de le relever aussitôt. Prêt à partir à son secours, comme il l'avait fait par le passé et comme il le ferait toujours au péril de sa propre existence, l'apparition de ce qui était une sorte de petite caricature de Cupidon fit son apparition et ce qui n'était aucunement au goût de Valentina. En d'autres circonstances le squelette aurait pu en rire, se moquer peut-être même de la jeune femme ailée, mais le moment était mal choisi pour ainsi se montrer si puéril. S'arrêtant dans ses mouvements en voyant les flèches, ne sachant nullement ce qu'elles pouvaient faire sur les autres, alors qu'une forme de tension au sein du groupe se manifestait car personne ne voulait être touché.

Mathias et David furent les deux victimes de cet angelot, qui s'envola aussi rapidement qu'il lui était possible de fuir, alors que Valentina entrait dans une colère noire. Les rois et les reines des fêtes devaient avoir ce trait de caractère en commun, en plus d'une certaine forme d'ego qui leur fait dire que forcément c'était leur fête la meilleure et la plus importante de toutes, à savoir une telle rage enfouit à l'intérieur et qui se trouvait dévastatrice lorsqu'elle se trouvait être libérée. Storm devait encore se rappeler de sa manière de calmer leur trio infernal, leur flanquant assez la trouille qu'ils s'étaient retrouvés tremblants comme des citrouilles, c'était un phénomène aussi rare qu'effrayant au possible. Jack pouvait ainsi voir les deux hommes toucher avoir tout d'un coup de l'intérêt pour la blonde qui criait un discours digne d'un film d'action, pour sa part il ne pouvait s'empêcher d'avoir un petit sourire fier en voyant  qu'au moins elle avait enfin l'air de se réveiller même si c'était tard, avant de se préoccuper de son côté de trouver un moyen de sortir Sally de là. Évitant de rester trop statique au même endroit, voulant à tout prix éviter de se reprendre un câlin de Teddy qui se croyait vraiment tout permis, il évitait de trop s'approcher des oursons sans pour autant réussir à réellement s'approcher du Perce Oreille. À la fois si proche et si loin à la fois. Tout d'un cas l'ours tomba au sol lourdement et éclata en plusieurs minuscules peluches, redevenant ainsi les adorables créatures qui devraient a priori être, le lutin leur expliquant la situation alors que chacun d'eux venait près de chaque membre de la joyeuse compagnie qu'ils formaient. Le squelette fixa la boule de poils qui hésita à faire un pas de plus en voyant son regard, toujours rancunier à son adresse même s'il en était nullement la cause, jusqu'à finalement prendre son courage à deux pattes et grimper le long de son dos pour se fixer comme un koala. Ils avaient récupéré encore un morceau de porte, il ne devait en rester qu'un dernier, et la voix de l'homme en rouge s'éleva dans les airs.

« Reviens tout de suite ici ! Cette fois je vais vraiment faire de ta vie un cauchemar comme tu n'en as jamais vu tu vas voir ! La dernière fois c'était juste un échauffement ! »

Jack réagissait au quart de tour et sans attendre se mit à courir en direction de celui qu'il avait tant admiré, tandis que sous ses yeux horrifiés l'individu prenait Sally dans sa hotte magique sans que de son côté il ne puisse faire quoi que ce soit, grimpant à l'échelle qui menait ainsi vers les doigts tout en passant par la cheminée. Il aurait pu s'extasier comme il savait si bien le faire que de passer par ce chemin-ci, les souvenirs de cette nuit horrifique où il descendait chez les humains pour leur distribuer leurs cadeaux lui revenaient inévitablement en mémoire, cependant à cet instant le roi d'Halloween avait d'autres priorités en tête. Une fois à l'heure libre il pouvait sentir le vent qui par instants venait souffler, avançant sans attendre les autres pour rattraper ce bougre qui lui devrait de nombreuses explications, les mêmes toits qu'il avait pu parcourir en découvrant cette chimère si magique et somptueuse qu'était Christmas Town. Un projectile vient toucher ce diablotin vêtu de rouge et accaparant l'attention de Jack, en tournant la tête il put voir David qui avait fait mouche mais qui venait de se faire rattraper de justesse par Cuinn, la glace c'était mélangée à la neige et il faudrait sûrement se montrer prudent en avançant. Mais il n'avait pas le temps de l'être. Faisant un signe de tête à Zero, pour lui signifier qu'il lui faisait confiance si l'un d'eux glisserait encore du toit, alors qu'il venait sauter avec brio pour se rapprocher de la cible qui vient disparaître dans une autre cheminée. Le grand mystère du Perce-Oreille : comment faisait-il ça ? Lorsqu'il avait essayait cet exercice de son côté ça n'avait pas été difficile vu son état, un squelette passait plus que aisément dans le boyau de briques, alors que le bon vieux Saint-Nicolas utilisait la magie en réalité. En tout cas, l'attroupement se fit autour de l'entrée sombre, il voulait descendre même si c'était un piège or Storm prit les devants comme un véritable petit chef. Elle l'avait déjà réussi une fois à le kidnapper, plus rusée qu'on pouvait le croire à première vue, l'idée même qu'elle puisse recommencer n'était pas aussi idiot que ça. Il resterait donc en haut si jamais l'importun ressortait par-là, laissant donc Mathias venir l'aider à descendre la petite sorcière, le regardant donc disparaître.

« Et ne te trompe pas cette fois-ci Stram ! Je compte sur toi, ramène le nous car on a des tonnes de choses à se dire ! »

Attendant avec la plus impatience sur le toit Jack faisait les cent pas, fredonnant quelque peu un chant de Noël pour tenter vainement de se calmer, lorsque sans prévenir le Perce-Oreille sortit de la cheminée quelques instants plus tard avec le chien de Mathias accroché au pantalon et très vite suivit de l'ancien dragon. Sans attendre il se mit à le poursuivre, sautant de toit en toit et suivant ses pas pour éviter de marcher sur la glace, entendant derrière lui le détachement de tuiles et put voir Mathias qui venait de dégringoler. Sa course folle continua malgré tout, il ne pouvait et ne devait pas s'arrêter, alors que dans le fond un spectacle qui lui aurait fait perdre la tête venait peu à peu se dessiner. Le magnifique traîneau tiré par des rênes, et non pas par une reine comme il avait si naïvement cru au début de son épopée, approchait de son propriétaire sûrement pour lui permettre de fuir comme un lâche. Si c'était le cas ils perdaient le dernier morceau de porte, ils seraient donc coincés ici, plus que tout lui perdait Sally. Et ça il ne le supportait pas. Le squelette voyait l'homme en rouge se préparer à sauter dans le traîneau et conscient que c'était alors sa dernière chance, c'était le moment où jamais de sauver une bonne fois pour toute la poupée de chiffon, alors qu'il l'avait presque rattrapé. Tendant son bras au possible il réussit à agripper la hotte et la tirer quelque peu, la faisant s'ouvrir légèrement mais suffisamment pour que de sa main libre il puisse plonger dedans, alors qu'il s'entendait ses pieds glisser alors que la fin de la piste ne se jouait qu'à quelques centimètres. Sa main serra celle de la rouquine prisonnière et tira aussitôt de toutes ses forces ce qui eut pour effet de la faire sortir de l'objet démoniaque, elle était ainsi sauve et il eut le temps de sentir au fond de lui le plus grand des soulagements, malheureusement dans cette dernière action de bravoure il pouvait sentir l'absence de sol sous ses pieds. Alors que la poupée passait au-dessus de lui alors que le petit ours avait eu la bonne idée de la suivre, ayant juste le temps de voir Zero la rattraper pour ne pas qu'elle se fasse pas aussi happer par le vide, il tomba du toit en essayant de se retenir à quelque chose.

« ZERO ! »

Rien à y faire c'était trop tard, il venait de tomber du toit tout en réussissant l'exploit de sauver celle qu'il aimait avant, ayant l'impression de revivre la même scène que lorsqu'on avait fait exploser son traîneau ce qui le paralysa totalement. L’atterrissage fut des plus douloureux, le corps humain avait ses limites et il le constatait à cet instant, le souffle coupé tout en restant ainsi dans la neige.







copyright Bloody Storm


Jack, le héros qui tombe (mais pas à pique) : 65%
Le Perce-Oreille en jogging rouge Decathlon : 80%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...


Dernière édition par Jack Pumpkin le Lun 14 Mar - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Lun 29 Fév - 18:06

*The Amazing Christmass*

Cuinn vit le perce oreille remonter allant très certainement jouer sur les toits, incitant toute personne à le suivre. Bien entendu, tout le monde le suivit, il voleta jusqu'à la destination, surveillant que tous soit bien sur l'échelle. Ils se retrouvèrent sur le toit, on pouvait voir que la fabrique se liait avec les habitations, des échelles étaient disposées, comme si les citoyens le savaient que ça allait se passer ainsi. Tout cela devenait si étrange, si absurde même, tellement dangereux. Si cela continuait ils rentreraient et passeront directement à la case hôpital. Bizarrement même si il était penaud, Cuinn voulait que ça se termine, leur noël avait déjà été que trop gâché et ses amis souffraient de cela. Une injustice en quelque sorte. Mais il le savait que si ils n'arrivaient pas à le battre, noël disparaîtrait et cela il ne pouvait le concevoir, d'une ça ferait du mal à Jack et de deux, l'espoir de croire en cette fête donnait beaucoup de bonheur surtout aux enfants. Inconcevable!

Ils se mirent à sa poursuite. Tout s'enchaînait, l'objectif était simple, récupérer Sally qui se trouvait dans la hotte du perce-oreille, ainsi que le dernier morceau, cette fameuse étoile, qui mettra fin à cette malédiction qui semblait sans fin. Cependant, le père noël semblait bien coriace. Il croisa le regard de Jack, un regard entendu. Évitons qu'il y ait plus de casse, le plus possible. Il vit d'un coup David porter une attaque à ce dernier, il eut juste le temps de se pencher pour le rattraper avant qu'il ne tombe et ne s'écrase au sol. Il lui demandait si ça allait, il le regardait pour attendre sa réponse avant de lui suggérer de se poser un instant et de se relever doucement, ayant bien vu qu'il s'était cogné la tête, il avait même regardé si il saignait, mais rien à l'horizon. Restons prudent tout de même.

Il reporta son attention sur le reste du groupe, le perce-oreille disparut par une cheminée. Il laissa Storm prendre les choses en main, hochant la tête positivement à ce qu'il avait essayé de comprendre comme instructions. Il laissa deux d'entre eux descendre, surveillant les alentours, surtout vers d'autres cheminée. Jack s'impatienta quelque peu. De la fumée sortie de la cheminée, il vit une famille s'enfuir les aidant à sortir d'ailleurs. Occupé, il laissa le dragon poursuivre le perce oreille ainsi que les autres. David restant encore quelques instants assis avant de se relever doucement. Cuinn se releva, il se pencha, regardant dans la même direction que les autres, vit Mathias au sol, spenze le lécha s'occupant de sa santé. Il vit Jack opérer une attaque, Sally sortir du sac. Il s'envola directement vers eux et avant qu'il ne puisse les sauver, Sofie fut projeter vers lui, amortissant sa chute, il voulut rejoindre Jack, mais il était trop tard ! Il déposa délicatement Sally, la calant bien comme il faut pour ne pas qu'elle tombe. Le cri du perce-oreille résonna "oh oh oh!"

Le traîneau allant pour démarrer, il fonça au devant de celui-ci, lui coupant la route, allumant son petit nez, aveuglant les rênes, les freinant dans leur envole, ce qui fit projeter le perce oreille en avant et un beau roulé boulé sur les toits lui suffit et leur laissèrent un instant de répit. Il rejoignit Jack, inquiet.

"ça va ? tu n'as rien ?" dit-il angoissé, l'aidant à se relever. Il fit signe à Spenze de veiller sur Mathias le temps qu'il vienne à lui.  


Mission : 100%
Vie : 80%
Perce-oreille : 70%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Lun 14 Mar - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Mer 2 Mar - 0:00





Jack, Sally, Zero, Charmant, Mathias, Stram & Cupidon


THE AMAZING CHRISTMAS


Elle se retrouvait donc à courir sur les toits, et ce n'était pas quelque chose qu'elle avait vraiment prévu. Mais quelque chose de cette soirée s'était-il vraiment passé comme elle l'avait prévu ? Selon ses plans, elle aurait pu être dans sa maison, avec une enfant toute gentille et mignonne - non une petite diablesse au visage d'ange - à manger un délicieux repas, peut-être même la bûche actuellement. Quelle heure était-il, bientôt minuit ? C'était bientôt l'heure des cadeaux non ? Elle n'avait pas sa montre, alors peu importe. Elle courrait après un Noël qui n'était définitivement pas lui-même, entrainant à sa suite une pauvre Sally malmenée, et elle se demandait quand tout cela aurait une fin. Elle était fatiguée, éreintée, surement blessée, et cette histoire commençait à lui peser. Elle brûlait d'envie, notamment, de retrouver ce faux Cupidon qui avait oser fausser son image - et ses flèches. Lorsque l'ourson avait enfin été défait, il en était sortit de tout petit nounours, et l'un d'eux avait grimpé sur sa robe, venait se nicher dans sa nuque, sous ses cheveux, et Valentina avait fondu. Une adorable petite chose, bien loin de cet affreux Teddy ! Ils avaient donc tous grimpé sur l'échelle de l'usine, suivant ce Lutin qu'elle avait réussit à oublier, et courrait à présent sur les toits.

Elle avait tellement peur de tomber, ou même que quelqu'un ne le fasse ! David - alerte et visiblement bien portant après cette flèche de Cupidon - tira une pierre sur Noël qui devait être en fait... Le père fouettard ? et se blessa lui-même au passage. Storm décida donc de prendre les choses en main, rentrant avec Mathias dans la maison, et Valentina se retrouva à attendre dehors, donc, dans l'espoir de coincer Noël-Fouettard. Quand il ressortit de la cheminée, ils s'élancèrent bien sûr tous, et particulièrement Jack, remarqua-t-elle avec une pointe d'amusement malgré leur situation. Elle riait moins lorsqu'elle vit Mathias tombé sans que personne n'ait le temps de le retenir, et elle ne riait plus lorsque leur désormais ennemie grimpa dans son traineur. Jack s'élança vers lui, vers sa hotte, et il tira la rousse de là, la confiant aux bon soins de Cuinn alors que lui-même, le roi, chutait.

La jeune femme aurait voulut allez vers les deux hommes tombés à terre, s'assurer qu'ils allaient bien et les aide à rejoindre les toits, mais son attention était appelée ailleurs. La petit ourson caché dans ses cheveux venait de tirer sur ses derniers, pointant alors de sa toute petite patte plein de fourrure - hawwwwwn trop chou ! - le père Noël qui s'apprêtait à s'envoler. Cuinn réussit tout de même à l'arrêter, faisant briller un... Un quoi, nez orange ? Cupidon plissa ses yeux sur lui, étudiant. Il semblait diffèrent de tout à l'heure et ... Elle n'eut le temps de s'appesantir. Si le Père Noel avait chuter grâce à Cuinn et son aveuglante lumière, il était déjà près à prendre la fuite, et Valentina regrettait l'absence de ses flèches. Elle s'élança tout de même sur les toits, volant et courant à moitié, prête à percuter elle-même ce sinistre personnage s'il le fallait, mais son attention fut à nouveau détourné. Cette fois-ci, elle n'allait pas le laisser filer.

-TOI !

La rage brulait dans ce simple mot, alors que la jeune femme dérapait sur na glace et la poudreuse du toits, déconnecté du reste du décor - soit le père noel et ses compagnons. Il n'y avait que le faux angelot qui comptait.

-Tu ose te remontrer ! Tu ose

Elle n'eut le temps de dire un mot de plus. Parce que lui, occupé à autre chose que de l'écouter hurler, avait eut le temps d'encocher une flèche et de décocher. Pas sur Mathias, ni sur David. Ni Cuinn, Storm ou Soffie, non... Sur elle. Il l'avait visé, elle. Cette magie de l'amour avait-elle de l'effet sur elle, Cupidon, la maitresse des flèches, incarnation de l'amour ? La question fila dans son esprit juste avant que la pointe de la flèche, aussi rouge qu'un cœur, ne vienne se fiche dans sa peau. Aucune douleur, ni paillette devant ses yeux. Elle allait bien, non ? Aucun effet, ce n'était qu'une flèche en plastique. Un rire s'échappa de sa gorge, un rire cristallin et joyeux. Valentina se tourna finalement vers l'homme, le seul. Un sourire aux lèvres, elle s'avança vers lui. Pourquoi nier ? A quoi sert de se cacher de la vérité, de repousser l'amour ardent, brulant qui couvait en elle depuis toujours ? Le désir implacable qui l'habitait  ne faisait aucun doute. Elle l'aimait, oh oui elle l'aimait. Comment vouloir résister, comment pouvait-on le faire même ? Tout ce rouge, ce rouge éclatant, la couleur même de l'amour, dépeint sur lui. Cette barbe blanche qu'elle voulait sentir sur son corps, ces lèvres sèches et fines qu'elle voulait embrasser. Ce ventre rebondit qui devait être si doux. Elle s'avançait vers lui, toujours un peu plus, et il lui souriait, ils allaient pouvoir vivre leur amour au grand jour ! Avec un beau mariage, où serait invité Patrick, et Jack, et tout les autres rois et reines, et bien sur ses compagnons d'infortune ! Elle s'avançait vers lui, toute sourire, le bras levée. Elle le regardait si intensément, et tout se passait très vite. Il s'élança vers elle, elle s'élança vers lui, prête à recevoir son baiser, le gout de ses lèvres et ... Son poing en plein figure. Valentina vola, mais pas délibérément, sous la force du choc, et elle ne dut son salue qu'à Cuinn, qui passait par là, et sur lequel elle atterrit. Elle était tout de même sonnée. Elle voyait totalement flou, et son corps la faisait souffrir le martyr. Elle essaya de se relever une première fois, tomba dans la neige. Réussit à aligner deux pensées et ...

-Oh. Mon. Dieu... Beurk.



Mission : 00 %
Valentina : 55 - 5 = 50%
Cuinn : -10 %
Noël Fouettard : 70%





Revenir en haut Aller en bas
David Nolan

avatar
En réalité, je suis
Le Prince Charmant
☂ Conte : Blanche - Neige et les 7 nains et le Prince et le pauvre

☂ Emploi : Adjoint du shérif
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Snow ♥

☂ Avatar : Josh Dallas
© Crédit : Titia ♥
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Mer 2 Mar - 17:13

C'était une véritable catastrophe. Tout le monde tombait du toit où se faisait littéralement avoir par un Cupidon farceur et un Père Noël fouettard. Et David en avait plus qu'assez de ne pas être chez lui. Pour le coup, sa promesse envers sa fille tombait à l'eau... Dans tous les cas, lorsque Mathias tomba du toit et que Sofie alla s'occuper de lui, ce fut la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Le prince se tourna donc vers Storm - l'enfant du groupe - en lui intimant de rester sur le toit :

- Surveille mes arrières, d'accord ?

Et sans rien rajouter de plus, le blond s'engouffra alors à son tour dans la cheminée dans laquelle venait de rentrer le Perce-Oreille. A peine avait-il mit les pieds au sol qu'une lumière blanche l'aveugla alors, l'obligeant à fermer les yeux, avant de finalement disparaître. Et lorsque David ouvrit de nouveau les yeux il se trouvait dans l'appartement de Mary Margaret. Et devant lui, sa femme, sa fille et son petit-fils avaient tous une coupe de champagne le sourire aux lèvres et semblaient l'attendre pour réveillonner. Bon peut-être qu'au final, la situation n'était pas désespérante et que sa promesse ne tombait pas à l'eau.

Alors qu'il allait se servir une coupe de champagne, il s'interrogeait tout de même. Et si ce n'était qu'un piège de l'infâme bonhomme tout de rouge vêtu ? Et d'ailleurs... C'était étrange que toutes les personnes présentes lui sourient comme ça. Parce qu'Emma aurait sûrement réagis autrement, en l'évitant. Et Snow... Et bien elle lui aurait certainement passé un léger savon, non ?

- Tricheur !

Le prince venait de taper du poing sur la table, alors que le petit ourson en peluche qui l'accompagnait depuis peu venait de sauter de son épaule pour prendre la dinde posée sur la table et... La balancer en plein sur le Perce-Oreille qui venait d'apparaître de nouveau, rétablissant par ainsi la situation. Plus d'appartement de Mary Margaret mais une maison normale. Du moins... Il répara bien vite des épées, accrochées au mur le plus proche et en dégaina donc une, sous le regard de l'ourson qui lui fit signe d'attaquer.

Et David ne se fit pas prier, parant l'attaque du père Fouettard avant de lui asséner un coup d'épée sur l'épaule. Le vieux chancela alors, sortant de l'endroit par la porte d'entrée et disparaissant en courant alors que David allait récupérer le nounours vaillant, lui tapant la patte :

- Bravo général Teddy !       

Mission : 100 %
Vie : 65%
Père Noël : 55%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t806-david-nolan-ou-
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Sam 5 Mar - 16:41







The Amazing Christmas



La situation ne semblait pas s’améliorer. L’enfant sortit rapidement, suivant le déroulement de la scène au loin. Oh la la, qu’allait-il faire ? Le plan qu’elle avait élaboré aurait dû fonctionner ! Comment avaient-ils réussi à le louper à la sortie ? Rah les adultes ! Rapidement, elle rejoignit les autres avant de voir une grande ouverture. En effet, le gros bonhomme semblait avoir du mal à se déplacer après sa chute. Et comme tous les autres, il n’avait pas remarqué que la petite Stram se trouvait non loin de là, prête au moindre petit geste fourbe. Et là, l’occasion se présentait.
 
Discrètement, elle se déplaça jusqu’à lui. Lentement mais sûrement. Il semblait concentré sur le groupe et non sur les alentours. Heureusement pour la trouble, Storm n’était pas du genre à la jouer à la loyale. Non, pas du tout même… C’était la petite tricheuse, celle qui faisait un sourire devant et frappait dans le dos sans la moindre honte, sans le moindre regret. Elle s’apprêtait à frapper avec un des jouets quand soudain, le petit Teddy vint devant elle. Qu'est-ce qu'il voulait l'égérie de l'adoucissant Cajoline là ? Elle le regardait de haut en bas, un sourcil lever quand il lui donna des bonbons.

Des bonbons...Des foutues bonbons, sérieusement ? Storm était septique. Elle avait pas envie de sucrerie là tout de suite. Vraiment pas du tout... Finalement, l'ourson se mit à faire des gestes, lui montrant quoi faire avec. Elle hésitait, il avait fumer des serviettes ou quoi ? Oui ca ne voulait rien dire, mais bon... Après quelques secondes d'hésitation, elle haussa la épaule et se mit à bombarder le Perce Oreille avec ceux-ci. Avec un grand étonnement, elle constata que ceux-ci explosèrent sur e gros bonhomme comme des pétards. Amusée, elle continua en riant, voyant celui-ci tenter de les éviter dans une danse stupide.

« Danseeeeeeeeee allez ! YAHOUUUUU »

Elle se tourna vers Teddy, lui donnant un bon Hight Five avant de reprendre et d'être à cours de munition... Bon les grands... a vous de jouer. L'enfant courut rejoindre le groupe avant de se faire attraper par le gros bonhomme.


© Jawilsia sur Never Utopia


Vie : 80´% (-10 pour avoir sauvé la famille)
Mission : 50%
Perce Oreille: 45%
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Dim 6 Mar - 21:02




Tout lui faisait mal. Jack subissait à grande échelle les inconvénients d'un corps humain, recouvert de chair et de muscles qui s'endolorissent facilement en fin de compte, se souvenant avec une forte nostalgie que la dernière fois qu'il avait chuté il avait tout simplement perdu sa mâchoire qu'il avait pu aisément replacer. Le squelette n'avait aucune idée si c'était le coup qu'il avait pu recevoir à l'arrière du crâne, ainsi que des nombreux bleus qu'il allait pouvoir compter sur le reste de sa peau qui lui recouvert maintenant les os, mais il était pris d'une violence nostalgie et tristesse qui faisait qu'il n'arrivait pas à se relever. Certes il avait sauvé Sally, son vœux le plus cher de l'instant, mais se retrouver ainsi par terre lui rappelait à quel point il avait échoué dans son rêve d'offrir le plus joyeux des Noëls. Rien que d'y penser il en avait mal, peut-être même plus encore que les douleurs physiques qu'il pouvait alors ressentir, au point que sur l'instant il n'était pas sûr de vouloir se lever de là. Il avait gâché une fois la fête en se faisait passer pour le Perce-Oreille, semant la terreur au lieu de répandre la joie comme il le voulait, et sur le coup peut-être était-il en train de répéter exactement la même erreur. Le doute était permis. Jusqu'à ce que sous ses yeux vient se dessiner l'ombre de ses amis, lui remettant peut-être les idées au clair, lui soufflant dans un sens qu'il n'avait nullement le droit d'abandonner. Il avait sauvé une fois Noël, même s'il était le responsable sur le coup, il pouvait le faire une seconde fois et plus que tout montrer qu'on pouvait lui faire confiance à l'avenir. Il hocha à la question de Zero qui l'aidait à se relever, sentant que demain serait un jour des plus douloureux, regardait où en était tout le monde et voyait qu'au final ils étaient présents au sol d'une manière ou d'une autre. Quant à l'ennemi il fuyait vers la forêt, la solution du traîneau n'étant plus une option possible vu que les rennes avaient pris peur en voyait la lumière de Cuinn, ils ne devaient pas traîner et le rattraper au plus vite.

« Il faut qu'on le retrouve, si on veut sauver Noël et pouvoir retourner à Storybrooke c'est la seule solution possible ! Je sais que c'est difficile, qu'on est blessé et fatigué, mais on peut y arriver ! Car si on ne le fait pas, personne ne le pourra. »

Avançant donc vers les bois tout d'un coup un grondement se fait entendre, faisait quelque peu trembler le sol, forçant leur troupe à s'arrêter sur l'instant. Un doute persistait et ne sachant si ceci avait été le fruit de leur imagination, un regard lancé à Cuinn le confirma qu'il y avait bien eu une secousse et une sorte de bruit de fond, alors que les arbres semblaient bouger au loin comme si une chose assez massive arrivait. Tout se calme d'un coup. Plus un seul bruit, aucun chant joyeux qui ne résonnait dans Christmas Town ou encore les animaux qui auraient pu peupler les environs, mais ce n'était que le calme avant la tempête. Un pas dans le groupe qu'ils formaient se fit, il ne sut pas de qui mais ceci vient rompre l'absence de bruit ambiant, ce qui eut pour effet de faire sortir en une fraction de seconde une créature qui lança une onde si puissante qu'elle eut pour effet de les faire reculer et tomber de quelques mètres. La chose sortit alors d'entre les arbres et devait faire au moins un bon mètre et demie, des pieds fourchus et des cornes sur la tête tout en étant recouvert de poils, on aurait dit une sorte de caricature de diable mais de couleur noire et largement moins amicale. Oh dans d'autres circonstances Jack aurait pu s'émerveiller, lui proposer même de faire partir du prochain Halloween,  mais il avait lu assez de livres sur Noël pour savoir que quoi il était question. Ou plutôt de qui. Krampus, vieille légende oubliée de tous et présent dans certains pays du monde des humains, il accompagnait autrefois à ce qu'on disait ce bon vieux Saint-Nicolas mais au lieu de distribuer des cadeaux il kidnappait certains enfants pour les dévorer. Regardant cette créature venue d'un autre temps ils se trouvaient encore plus blessés, on pouvait voir que des bouts de tissu rouge pendaient à certains de ce cauchemar ambulant qui souriait avec ses dents pointues à leur adresse, portant aussitôt attention à Sally qui avait perdu connaissance et à qui le lutin venait porter secours. S'en était trop. Serrant dans ses poings dans la neige qui se trouvait sous ses yeux, sentant la rage monter en lui, il essayait de laisser de côté la douleur pour pouvoir se relever.

« Ce n'est pas le Perce-Oreille ! Il faut absolument se débarrasser de lui, il est une menace pour toutes les fêtes et surtout pour la sécurité des enfants... »

À peine ses mots avaient été dit que la créature agita entre ses griffes ce qui était une étoile, ou plutôt le dernier morceau de la porte, qu'il avala et n'offrait pas d'autres possibilités au combat. Ils n'avaient aucunement le choix ils devaient le battre. Les oursons viennent alors encercler le groupe, alors qu'il pouvait voir qu'une sorte de bulle de protection entourait la poupée de chiffons et le lutin plus loin, le squelette fixait les peluches en pensant qu'il avait bien fait d'être méfiant à leur égard. Mais pas du tout en fait. Alors que les boules de fourrure effectuaient une sorte de petite danse, en parfaite petite synchronisation, un vent de poussière blanche venait tourner tout autour d'eux au point de venir quelque peu les soulever du sol jusqu'à ce qu'une lumière aveuglante face son effet. À la suite de ça il ouvrait les yeux, se sentant parfaitement bien et comme ayant un regain d'énergie comme s'il n'avait pas été blessé, et fut alors plus que surpris. Ses mains étaient équipées de sorte de griffes métalliques, comparables à Edward aux mains d'Argent ou encore celles dans les Griffes de la nuit, des gantelets solidement attachés et qui bougeaient en parfait accord avec ses doigts. Il pouvait aussi sentir quelque chose sur sa tête, levant quelque peu les yeux il pouvait voir le bout d'un crâne de prédateur qui rappelait les vieilles coutumes celtes de la fête des morts dont était issu Halloween, mais plus que toute sa tenue avait changé pour quelque chose de plus simple et tout en noir. En tournant la tête il put voir qu'il n'était pas le seul à avoir eu des changements. Valentina toute vêtue de rose possédait des ailes plus grandes et en état, accompagnée d'un arc puissant loin d'un petit truc en plastique, plus puissante ainsi. Storm affichait la couleur mauve, qui lui rappelait sa robe dans leur monde, ainsi qu'un superbe lance-pierre mais aussi une petite sacoche remplie de tout un tas de trucs qui pourraient faire mal. Mathias avec pour dominance le vert, dont la jambe avait alors miraculeusement guéri, ressemblait à un véritable dragon et il était sûr qu'il pourrait cracher des flammes. David en chevalier en armure grise, symbolisant le héros parfait, était devenu un vrai chevalier avec un bouclier et une épée digne de ce nom. Quant à Cuinn en blanc, comme s'il était revenu un fantôme, était armé de curieuses lampes bizarres.

« Ouah ! On dirait vraiment une assemblée de héros réunie pour le coup ! On ne peut pas perdre, c'est l'heure de lancer l'assaut final ! »

Jack était de nouveau survolté, il avait presque l'impression d'entendre une musique héroïque se déclencher et surtout face à ses transformations, reportant son attention sur leur ennemi qui se faisait nommer Krampus. Un sourire se dessina sur les lèvres du roi d'Halloween, comme si le feu de la passion et surtout du 31 octobre brûlait en lui comme jamais, il avait l'impression d'être revenu ainsi le monstre d'autrefois qui effrayait la foule et ce n'était nullement pour lui déplaire. La créature rugit un coup avant de charger tout d'un coup, sûrement convaincu que ce n'était pas ce petit tour de passe-passe qui allait l'arrêter, et le squelette ne put attendre une seconde de plus pour s'élancer lui aussi vers cette chose avec ses griffes métalliques octroyées. Approchant de lui il leva balaya un coup de la main gauche pour chercher à lui donner un coup, venant entamer sérieusement l'écorce d'un arbre par ce geste, sans rencontrer le corps de son adversaire qu'il aurait pu ainsi déchiqueter un bout. Dans la posture dans laquelle il était il ne put éviter le coup de l'adversaire, ne lui procurant qu'une blessure assez superficielle si on regardait tout ce qu'il s'était pris jusqu'ici, ce n'était nullement ceci qui lui retirait son air satisfait en fait.

« Tu ne perds rien pour attendre, on va te mettre une raclée dont tu n'es pas près de te remettre tu peux me croire ! »

Il avait l'ego qui ne tenait plus, s'enflammant comme jamais depuis le début de l'aventure, il retrouvait son vieux lui mais surtout celui des premières années de son existence et c'était jouissif à souhait.







copyright Bloody Storm


Jack, le Power Ranger en noir :  90%
Krampus, s'il te choppe il te croque: 45%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...


Dernière édition par Jack Pumpkin le Lun 14 Mar - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Mar 8 Mar - 1:16





Jack, Sally, Zero, Charmant, Mathias, Stram & Cupidon


THE AMAZING CHRISTMAS


Le petit ourson sur son épaule n'avait pas fait grand chose contrairement aux autres, restant accrochés à ses cheveux, s'y cachant même quand une action devenait un peu trop violente. Elle finit par lui gratouiller le ventre tout doux, rassurant la petite bête. Il ne l'avait pas aider à porter un coup à Noël, ni présenter des bonbons explosifs, mais elle aimait sa présence près d'elle. Se relevant difficilement, elle vacilla un instant, son crâne martelant contre sEs tympans. Elle avait juste envie de se laisser choir dans la neige fraiche et de ne plus bouger jusqu'à ne plus rien ressentir, en compagnie du mini Teddy. Elle aurait voulu oublier aussi. L'émotion qui s'était emparé d'elle, ce faux cupidon... Si elle en avait que la force, elle l'aurait poursuivit ! Soupirant, Valentina finit tout de même par se relever. Il y avait fort à faire. Elle suivit comme elle pu Jack, alors qu'ils se dirigeaient vers la forêt, quand un grondement résonna Quelque chose de puissant, une onde de choc qui les envoya au sol. Elle n'avait pas besoin de ça, déjà bien affaiblit... Au loin surgit alors une créature tout en noir, comme un diable, avec des sabots et des cornes, une langue fourchue, et oh oui Valentina le trouvait plutôt effrayant. La révélation de Jack la soulagea par ailleurs.

-Au moins n'aurais-je aucun remord à viser Noël à présent.

Et tout à coup, son Teddy sauta au sol, malgré qu'elle essaya de le rattraper, et elle vit les autres faire de même. Intriguée, elle observa leur danse, et tout à coup une poussière blanche s'éleva autour d'eux et Cupidon se sentit.. changé. Elle se sentait beaucoup mieux tout d'abord. Et puis surtout, elle avait changé, vraiment. Alors qu'elle arborait une pauvre robe en laine depuis le début de leur aventure, Valentina se retrouvait maintenant dans un costume rose des pieds jusqu'au cou, assez confortable pour bouger en fait, et dans son dos... Etait-ce possible ? Ses ailes, elle le sentait, était bien plus grande, d'une envergure tout autre, et elles frémissaient de pouvoir la soulever du sol. Mais surtout, Oh oui surtout ! Dans ses mains était apparu un immense arc, bien équilibré, pile à sa taille et puissant. Ses compagnons n'étaient pas en reste. Jack, tout en noir, semblait bien plus effrayant et dangereux avec ses griffes métalliques, et le lance pierre de Storm la convainquit de ne pas laisser trainer de petits objets chez elle avec le petit monstre. David était en amure, équipée tel un chevalier et Cuinn était... Tout en blanc ? Avec des petites lampes. Mais ce qu'elle trouvait le plus beau, c'était Mathias, un dragon vert dans toute sa splendeur.

Enfin bon. Du coin de l'œil, elle vit Jack tenter une attaque... Et se faire repousser, et elle se décida à agir, déterminé. Quelques pas en avant, et ses nouvelles ailes prirent le relais, soulevant sans mal son corps dans les airs. Ciel que c'était bon ! Elle avait envie de tournoyer, de faire des piquer et autres figures ! Elle se contenta de tourner sur elle-même, tout à la joie de ces sensations. Elle ne vit d'ailleurs pas leur ennemie se préparer à son attaque, et lorsqu'elle commença à bander son arc, elle se prit un projectile en pleine tête, la coupant dans son élan, la repoussant même sur quelques mètres derrière elle. Autant pour l'attaque stylée...



Mission : 00 %
Valentina : 50 - 20 (onde de chose) = 30 + 50 (ourson-ewok soigneur): 80 - 5 (attaque Krampus) : 75%
Krampouz la terrible machine à crêpe bretonne : 45%





Revenir en haut Aller en bas
David Nolan

avatar
En réalité, je suis
Le Prince Charmant
☂ Conte : Blanche - Neige et les 7 nains et le Prince et le pauvre

☂ Emploi : Adjoint du shérif
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Snow ♥

☂ Avatar : Josh Dallas
© Crédit : Titia ♥
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Mar 8 Mar - 10:24

La course poursuite n'avait pas de fin. Et David avait donc retrouvé les autres après son intervention contre le Perce-Oreille qui avait finalement fuit... Du moins, ce n'était pas pour longtemps... Parce qu'alors qu'il avait retrouvé les autres, une onde de choc les atteint tous de plein fouet, avant qu'une créature géante n’apparaisse : un Krampus, terreur de Noël pour les enfants qu'il kidnappait... David tomba donc à terre, avant de voir que le général Teddy avait rejoint les autres oursons et formaient tous à présent une ronde. Puis, il y eut un éclair de lumière blanche et David se sentit soudainement revigoré.

Il observa alors les autres et put constater que tous portaient des costumes de super héros. En tout cas, Mathias avait vraiment la classe.

Se remettant donc bien vite de se changement soudain de costume, puisqu'il venait de devenir un chevalier, David fit souplement tourner son épée, alors que Jack et Valentina se faisaient avoir par la créature. Hors de question que le monstre s'en prenne aux autres. Il avait déjà assez fait de dégâts comme ça, non ?

Le prince profita donc du moment où la créature s'occupait de Valentina pour prendre son bouclier tel un frisbee et l'envoyer en plein dans la tête de la vile créature. 1 - 0 pour lui. En tous cas, le Krampus avait l'air pas al sonné maintenant !       

Mission : 100 %
Vie : 95% super
Père Noël : 30%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t806-david-nolan-ou-
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Jeu 10 Mar - 8:31

Oh mon dieu, oh mon dieu OH MON DIEU que ça faisait un fucking mal de chien. Il serrait les dents tellement la douleur était forte. Puis un truc chaud et mouillé glisse sur son visage et Mathias remarque en ouvrant les yeux que c’est la langue de Spenz le berger allemand. Fufufu. Il se redresse malgré la douleur et n’ose même pas regarder sa jambe, relevant la tête et apercevant Jack au sol lui aussi, Cuinn à côté de lui mais debout. Bien, ils étaient donc deux à être au sol. Gé-ni-al. Le petit ourson sur l’épaule de Mathias le regarde la tête penchée sur le côté, l’air inquiet. Mathias lui donne un léger coup de nez pour le rassurer, avant de se faire re-projeter au sol par une onde de choc. Aioutch. Il se relève pour voir une bête horriblement grande – nan mais sérieux c’est quoi le problème de Christmas Town et les trucs géants là – et ressemblant à un minotaure sortir des bois. Mathias ne voit pas le rapport entre la mythologie grec – romaine ? – et noël mais tant pis, vu où ça en est, rien n’a de sens. Et puis à ce moment-là, comme si les nounours lisaient dans ses pensées, les teddys se mirent à faire la dance de la pluie avant de se transformer en boule blanche qui projeta – oui, encore – le blond au sol. Et quand il se releva, il se sentait vraiment bizarre.
 
Il se passe la main sur le visage en se relevant, remarquant que la douleur de sa jambe avait disparus. Il regarde sa jambe et – wait what ? C’était quoi ces écailles ? Et ce vert ? Et ce … Naaaan. NAAAAAaaan. Ou si. Oui, il avait des ailes dans le dos. Il les déplie. Les faits battre. Il a un peu perdu l’habitude mais ça lui revient vite. Il se soulève du sol, encore, encore, puis fait un salto arrière. C’est trop, trop cool. Puis il voit un truc rose qui s’explose au sol. Val. Elle est rose ? Et Jack est noir, et David bleu, et Cuinn … Enfin BREF, ils sont tous transformés à la power-rangers avec leur costume de couleur et leur super armes ! C’était le plus beau jour de sa vie.
 
Enfin bref, ce machin grand et noir n’allait pas se battre tout seul – ce serait bien, mais non. Mathias s’élève un peu dans les aires et plonge, ses ailes se replient contre son corps, ses pattes contre son ventre et au dernier moment, vraiment au dernier, alors qu’il est à deux doigts de rentrer en collision avec le minotaure, le dragon étend ses ailes, tend ses pattes, et plonge ses griffes dans le front du monstre. Il le griffe, lui lacère le visage, avant de remonter dans le ciel pour éviter un coup de patte. Ahah ! Ça lui apprendra ! Mathias fait une vrille pour faire demi-tour et reviens se poser près des autres, voyant bien que le monstre en est presque à sa fin. « Oh les gars on a trop la classe c’est trop bien je veux rester un dragon pour TOUJOURS ! » Mais alors que l’écho de ses paroles lui revient, il n’entend que des grognements. Oops. Visiblement, il est un dragon, et parle dragon. On va peut-être pas rester un dragon toute sa vie alors … pense-t-il en enfonçant sa tête dans la neige.
 
HS : Felix est dans une maison entrain de courir partout et les gens qui habitent dans la maison le poursuive mais arrivent pas à l’attraper et ils le mettrons à la porte quand on en aura fini avec ce Krampus.

Mission : 100
Vie : 65
Minotaure : 20%
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Ven 11 Mar - 22:47







The Amazing Christmas



Oh la la qu'il était affreux ce machin... Mais OH LA LA Storm le voulait en miniature pour le ramener avec elle, pensant laisser le Teddy moche ici sans remord. Elle voulait ce monstre pour jouer avec ! Elle le voulait pour elle toute seule d'abord ! Bon, avant ça, il fallait tout de même battre cette sale bête trop cool. Puis elle entendit Jack au loin. Ce truc, un danger pour les enfants ? Et puis quoi encore ? La petite Stram n'avait pas peur. Non... C'était Straminator, terreur des enfants, cauchemar des adultes. Remontant déjà ses manches pour foncé dans le tas, l'enfant fut stopper par une secte de Teddy qui venait de les entourer...

Des Teddy sataniques! Elle le savait... Son regard suivait leur mouvement, une nouvelle fois septique. Sérieusement, les Cajolines voulaient pas allez voir ailleurs un coup ? Une lumière aveuglante...et bien l'aveugla ! Oui oui, je sais, trop d'évidence... Mais bon ! La lumière l'aveugla donc et en un instant, elle se sentie revigorer. Un regain d'énergie non négligeable, elle se redressa et regarda autours d'elle, curieuse.

Waouh ! Cette classe ! Tout ces camarades étaient vêtue d'une façon qui envoyait du pâté campagnard dans la tronche de tous ces autres pseudo super héros. Adieu Spiderman et Bateman ! Bonjour Crânator et Fantoman ! Sans oublier Cupiwoman et Dragonman. Ou encore... Ouais non, elle n'avait pas d'idée pour le chevalier, mais il était cool quand même...dans le Style police Academy du moyen age modernisé ! SOIT ! Elle-même se retrouvait en tenue de power ranger mauve, armée d'un lance pierre tout neuf et d'un sac remplit d'objet en tout genre.

Occupée à découvrir son équipement, elle ne suivait que d'un oeil distrait le combat de ses compères avant qu'une violente et nouvelle secousse se fit sentir. Boum, elle tomba sur les fesses sans comprendre ce qui venait de se passer.

« Hey ! C'est pas du jeu ! Vilaine bestiole ! »

N'appréciant sans doute pas l'insulte, le Krampus fonçait déjà sur Storm. La petite fille tenta alors de se lever rapidement afin d'éviter le coup. Trop tard, elle fut trop lente. Le coup la percuta de plein fouet ou plutôt ses cornes qui la firent voler plus loin sans aucune délicatesse...Storm était complètement sonner et sentait la douleur gagner du terrain,

© Jawilsia sur Never Utopia


Vie : (85% - 50 a cause de l'onde de choc-15 a cause de l'attaque) 20%
Mission : 50%
Krampus: 20%
Revenir en haut Aller en bas
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Lun 14 Mar - 3:49

*The Amazing Christmass*

Cuinn vit son chien arrivé vers eux, il léchouilla pendant un cours instant Jack, alors qu'il avait lu sur ses lèvres, pour répondre à sa question si cela allait. Il l'aida à se relever et vint en direction de la forêt. Nous étions assez mal en point, sa chute, ne lui avait guère fait beaucoup de bien, et son corps ressentait les douleurs causés par les dégâts de cette dernière. Des bleus étaient surement apparu ou étaient en devenir sur sa peau. Mais il fallait continuer, il tenait le bon bout, enfin il espérait.. Il n'avait pas la force pour le moment de voler, absolument pas du tout. Ils devaient rentrer chez eux et surtout rétablir l'ordre ici, voici ce n'était que justice et ça il connaissait bien, tant il appréciait celle-ci.

Injustement, corrompu, la ville avait eu besoin d'aide et s'était tombé sur eux, heureux hasard ? il ne le savait pas et comment pourrait-il le savoir après tout. Cuinn aurait pu se poser la question si ça avait été en rapport avec le passé, mais il n'en était peu convaincu sur l'instant..

Il se stoppa net, revenant à la réalité, sentant des vibrations, il vit les réactions de ses comparses ne comprenant pas tout mais ressentant bien les choses, ce qui le fit reculer d'un pas sur l'instant. Cependant, les arbres stoppèrent tout mouvement, et comme une pesante atmosphère, l'attente, pouvant rendre fou, une soudaine onde de choc les fit valser à quelques mètres plus loin, Zero s'écrasant lourdement au sol sans espoir de réaction, au vu de la surprise qui sortie de ces arbres. Il se releva tant bien que mal, s'avançant, veillant à ce que tous soit saint et sauf, vit Sally au sol, mais le Lutin lui faisant signe qu'il s'en occupait, Spenze à ses côtés.  

Il voulut faire quelque chose, lorsque son Teddy descendit de sur lui, l'ayant presque oublié celui-ci, ils entourèrent notre groupe, dansant en chœur et dans une même danse, de la poudre blanche s'élevant, les entourant, tourbillonnant, et une halo de lumière surgit. Cuinn cligna plusieurs fois des yeux avant de trouver une vision plus normale et posée.  Il ne ressentait plus aucun douleur, plus rien, comme un petit chiot qui venait de naître, ayant juste envie de jouer avec un os. A cet instant, il aurait voulu juste remuer la queue tel un petit chien imbécile heureux, mais là, étant humain cela lui semblait impossible...

Il sentit une présence dans son dos, un poids supplémentaire et tourna son regard, fronçant des sourcils. Il était vêtu de blanc, couleur qu'il aimait particulièrement, même si certains disaient que ce n'était pas une couleur, mais cette teinte faisait partie d'une de ses préférés, à se demander vraiment pourquoi. Puis, les espèces de lampes torche le surpris mais un petit sourire vint effleurer ses lèvres : Cool ! Si il les avait, il aurait sortie son joint pour s'en fumer une, et rendre la partie plus intéressante. M'enfin, on ne pouvait tout avoir, se disait-il.

Il observa ses camarades, se demandant si ils étaient dans le même cas que lui, et cela n'avait pas raté... Jack, son maître, son meilleur ami...était tellement classe, il l'admirait beaucoup tout en étant parfois exaspéré, mais avait une place important dans son cœur. Il le trouvait magnifique et avait hâte de le voir à l’œuvre. Valentina...il n'y avait rien de surprenant, le rose était une couleur qui ne pouvait que lui aller, et il devait l'avouer, son nouveau look lui allait comme un gant de A à Z. David en chevalier, celui qui arrivait toujours ou presque à toucher sa cible, un fier et valeureux combattant, que demander de mieux pour l'honorer, attention au melon...Storm avait de nouveaux jouets, plaisant pour elle, et dont elle saurait faire bon usage, il n'en pouvait qu'être persuadé. Et le dernier, celui qui avait subi le plus de transformation..Mathias, en dragon un véritable, mais un pacotille ni un fossile, non un vrai de vrai. Il se disait qu'il faudrait qu'il les fasse en dessin, ils seraient tellement sublime.

Il était temps de voir ce que nos nouveaux costumes valaient sur le terrain et s'était à Jack, son roi, d'ouvrir le bal. Malheureusement l'attaque fut veine "Jack !",  Val prit le relais, s'envolant grâce à ses grandes ailes, alors que Cuinn en profita pour rejoindre jack. Il leva son regard et vit Val se faire entrer de pleins fouet, alors qu'il voulut la prévenir mais sans grand succès. David enchaîna profitant également de l'occasion et le touche. Cuinn vit chaque action se dérouler à une vitesse affolante, notre Dragon semblait en grande forme...Cependant, Krampus, ripostait toujours aussi bien, envoyant une troisième onde de choc, violente cette fois-ci. Zera se cogna contre une pierre, s'étourdissant légèrement. Il se releva alors que storm venait de se faire blesser par ce monstre ...Il fonça, volant, rassemblant le peu de force qu'il avait et déclenchant toutes ses lampes, qui semblaient non seulement l'aveugler mais aussi le brûler...il prit Stom et la déposa un peu plus loin.

Il voulut prendre cette situation à son avantage et attaqua une nouvelle fois, mais les gestes trop désordonnés de son adversaire et sa force amoindri eurent raison de lui, un beau coup de patta le parvint sur son torse, le projetant vers le groupe, contre un arbre. Il se sentait assez faible, même un peu trop, n'entendant déjà rien, là s'était comme si, tout ses sens l'avait quitté.

Il assistait au spectacle impuissant de voir ses amis et camarades se débattre avec eux mêmes dans différentes hallucinations ou choses réelles, comme un cupidon s'en prenant à la véritable cupidon...Cuinn était sur le sol, la tête tournée vers ses comparses, le souffle coupé, ne pouvant prononcer aucun mot. Le spectacle dont il était témoin aurait pu être drôle dans d'autres circonstances, à les voir dandiner, leurs lèvres bougées, des gestes qu'on pouvait qualifier de burlesques...une vrai scène de théâtre, mais l'heure de rire n'était pas au rendez-vous. Il n'avait plus aucun force et ne était inutile.

Cuinn tourna son regard, les Teddys se rassemblèrent au devant dans la fumée qui s'étendait de toute part, mais comme un champ magnétique, une protection, le Krampus qui voulait profiter de leur moment d'absence pour les attaquer, se fit projeter contrer un arbre, la fumée s'évaporant...une nouvelle lumière blanche arriva, alors qu'ils grimèrent sur chacun de leur camarade, ses amis reprirent leurs esprits.

Il sentie une présence près de lui, n'entend rien, il releva dans ses dernières force son regard, essayant de lire sur les lèvres. Il comprit que s'était leur dernière chance. On l'aida à se relever, le mettant contre l'arbre, adossé, s'appuyant dessus, tout son être ne répondait que très peu et la douleur devait attendre telle une petit fourbe, d'apparaître au moment le moins opportun. Heureusement, qu'il s'était en quelque sorte habitué aux douleurs. Il hocha de la tête au plan qu'il semblait comprendre. Il sourit.

"Je suis prêt" réussit-il à dire. Et tels des McGuyver, Krampus se préparant à une nouvelle attaque, nous avec nos petites mains d'humains, ou presque humain, notre esprit d'équipe au maximum, rien ne pouvait nous atteindre à cet instant, l'union fait la force disait-on ! Alors voyons si cela sonnait vrai !

Cuinn alluma ses lumières sur Krampus, sa volonté et la force de tous, réunit dans ce geste, donnant une portée beaucoup importante, Mathias s'élevant dans l'air, brassant de l'aire pour le stabiliser à notre guise, notre ennemis se débattant avec hargne mais pour le moment sans succès. La main métallique de Jack, transpercée en son centre de l'épée de David et autour décorée de jolies petits explosifs donnés gracieusement par Storm, Valentina s'envola à son tour, entrant la main dans une de ses flèches, la plaçant. Visant leur adversaire coriace qui allait venir à bout de l'air ambiant, la flèche se décocha de son arc, et digne d'un Robin des bois Cupidon, ne se laissant en aucune façon distraire par les vents, les débris ni autre éléments qui noircissaient le tableau, elle atteignit son coeur. Mathias s'écarta et Krampus explosa, tous ou presque se mirent de dos, dans une petite pause et chorégraphie bien à eux. Ils l'avaient eu... s'était enfin terminé.

Cuinn sourit, laissant aller sa tête contre l'arbre. Il se posait une certaine question, si le boss était battu, alors où était l'étoile. Il reporta son attention sur leur ennemis, avait-elle explosé en même temps que lui. Non non non , il ne l'espérait pas.

"où est l'étoile ? " demanda t-il difficilement. Tous se regardèrent exténués. Mais comme si, cette question avait été entendu, l'étoile se tenait devant eux, elle s'envola haut dans le ciel, le lutin vit s'ouvrir son sac et tous les autres morceaux rejoignirent leur amie, s'assemblant joyeusement, puis ils disparurent dans un nouveau rayon.


***


Cuinn était sur ses deux pieds et avait repris son apparence d'avant. Ils étaient tous sur pieds enfin du moins presque, car les douleurs étaient bien présents et il n'allait pas rester longtemps sur ses pieds.

"oh oh oh"
il releva bien vite son regard, priant que ça ne recommence pas. Il fut surprit de voir que la ville ou même les alentours, alors que tant de dégâts avaient été fait, il n'y avait plus aucun trace de débordement, comme si cela ne s'était jamais produit. Il remarque un détail en plus. Sur la fontaine de la place, une statut représentait leur forme spéciale, leurs costumes, comme à leur effigies. "Mes chers amis !" Il fut surprit, réalisant qu'il entendait, sa main vint à son oreille et il remarqua que son appareil était bien présent. Il se regarda plus attentivement, son habit n'avait pas de traces de sang ni trou ni rien, il regarda jack et ne vit rien dessus non plus, ainsi de suite, il observa chacun de ses camarades. Mathias semblait pourtant avoir la jambe cassée, et aussi tous avaient des égratignures dont lui également, sentant son corps douloureux.

"Vous vous demandez surement, comment cela se fait que vous soyez ainsi. Malheureusement, nous ne pouvons guérir vos blessures humaines totalement, elles mettront un peu de temps mais disparaîtront assez rapidement comparé à leurs habitudes." Cuinn détailla leur interlocuteur et s'était nul autre que le lutin effrayé qui les avait plus ou moins guidé, il avait l'air beaucoup plus joyeux et moins timide...

Zero fut interrompu dans sa contemplation. "oh oh oh" devant eux se tenait le perce-oreille. "Je vous remercie et vous serais à jamais reconnaissant pour ce que vous avez fait, Noël aurait été perdu sans vous et vous avez été de valeureux combattant"

Quelqu'un posa. "Mais que s'était-il passé pour que cela devienne ainsi?" , le perce oreille grimaça pendant une seconde, savait-il vraiment lui même ce qu'il s'était produit. Mais il reprit avec sa joie habituel, sa bonne humeur que tous connaissait. "Une fumée nous a emporté dans les méandres de le folie, progressivement, mon esprit vagabondait sur des zones inconnues et dangereuses, comme un autre, comme un autre qui voulait prendre ma place, nous avons sombré, et notre seule chance était de demander de l'aide aux seuls être, qui croyaient en cette fête. La porte est importe pour notre monde. Je vais vous confier une chose, toutes les autres fêtes peuvent être atteinte, personne n'est en sûreté. Faites attention" il marqua une pause et sourit. "Mais vous êtes apparue ! Et malgré tout ses dégâts....nous avons pu retrouver notre bonne vieille ville telle qu'on la connait !" , son traîneau se présenta derrière lui, il en sortie une hotte et l'ouvrit. Il tendit à chacun un cadeau en remerciement. "Pour vous remercier" , il se stoppa un instant sur jack et Val "Protégez les". Un sourire se dessina sur ses lèvres, il semblait les avoir reconnu. Il continua à distribuer à chacun un cadeau, les villageois venant nous saluer, nous féliciter.

Certains avaient les larmes aux yeux, d'autres plus pudiques, mais tout aussi heureux, les chants, les rires, la joie simplement, se faisait ressentir. Cuinn regardant encore une fois cette ville qu'ils avaient sauvé, avec un peu de mal, mais leur esprit d'équipe avait eu raison contre leur ennemis. N'était-ce pas un fin mot d'aventure magnifique ? Il sourit. Il évitera surement d'y retourner pendant un temps, tout de même.

"Bien, nous avons un noël à fêter, donc il est temps pour vous d'y aller et moi de faire ma tournée" il regarda jack. "Voulez-vous conduire pour quelques minutes le traîneau chère Roi des Citrouilles ?" proposa t-il.

C'est ainsi, qu'il invita tout le monde à monter dans son traîneau, les rennes se préparant à s'envoler. Ils virevoltèrent et partirent vers d'autres cieux. Cuinn sentie ses paupières s'alourdirent et il tomba dans un profond sommeil comme tous ceux qui se trouvaient à bord de l'engin, à part le roi de Christmas. Le perce-oreille arborait un beau sourire et d'un regard compatissant et pleins de remerciements envers ses passagers, il s'écria.


"Oh oh oh ! JOYEUX NOEL !"


***


Cuinn papillonna des yeux. Il remarqua des murs blancs, se tournant légèrement, grimaçant même, il vit plusieurs lit, et reconnut sans difficultés ses camarades. Il se releva doucement et aperçut un sapin de noël. Ils avaient l'air de partager la même chambre et la famille de certains étaient présents. Des cadeaux sous le sapin étaient placés. Il regarda Jack, ne comprenant pas tout et comme si le docteur lisait dans ses pensées, il fit son apparition à ce moment là.

"Dans une heure, il est minuit, un bon samaritain, est passé par là et a disposé un sapin de noël avec ses cadeaux, invitant ce beau petit monde à passer le réveiller et égayer un peu cet endroit, comme vous y passerez au moins la nuit" il regarda mes constantes. "Cela serait dommage, que vous ne puissiez fêter noël" déclara t-il.

L'heure passa, ils n'étaient pas autorisés à sortir, alors fallait bien s'occuper, Sally avait repris bien des forces, dont la plupart d'entre nous/ L'explication première était qu'on s'était tous retrouvé évanoui dans un endroit et emmener tous en même temps ici. Nous étions liés par ce qu'il s'était produit dans cette fameuse ville et nos plus proches n'en étaient pas conscient. A vous de savoir si vous voulez en parler. Cuinn discutait avec Jack et sally, storm se prêtant au jeu à sa manière. Nous étions tous réunis pour un Noël bien spéciale dirait-on. Espérons que celui de l'an prochain sera meilleur. Minuit sonna.

"Marry Christmas" dirent-ils tous en choeurs.  


Mission : 50%
Vie : 5%
Krampus : 0%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Lun 14 Mar - 12:09




Pour vaincre un cauchemar il faut un cauchemar, Jack en était amplement persuadé, prêt à tenir ce véritable rôle qui lui allait à merveille. Il avait beau avoir été touché ceci ne restait que superficiel en comparaison aux autres blessures, ne lui enlevant en rien son sourire presque machiavélique à la situation, se retrouvant quelque peu éloigné de Krampus qui avait répliqué. Il aurait pu repartir sur l'instant dans la bataille, chercher à le déchiqueter avec ses nouvelles armes, mais le roi d'Halloween laissait à tout le monde la possibilité d'avoir sa chance tant il trouvait toute cette situation amusante. Le squelette avait du mal à se remémorer ses premières années d'existences, trop confuses et surtout lointaines, mais il reconnaissait cette sensation intérieure et qui l'embrasait entièrement. Cette même flamme qui s'était revue rallumée après son aventure désastreuse de Noël, commençant vraiment à croire qu'il y avait quelque chose dans l'air ambiant de cette fête, mais à la différence de la dernière fois c'était peut-être plus sauvage. Sans surprise Valentina manqué son coup, il eut un petit rire qui se faisait presque moqueur, dans un sens ceci ne l'étonnait même pas de voir que la reine de l'amour n'arrivait pas à blesser l'ennemi. Trop de compassion peut-être. Ce qui ne fut pas le cas de David qui utilisait ses nouveaux jouets, il aurait presque pu l'applaudir à deux mains s'il ne risquait pas de se taillader en le faisant, mais le plus impressionnant de tous fut sans nul doute Mathias. Un dragon en soi était déjà une créature incroyable, même si l'épouvantail n'avait pas lu tant de choses à leurs sujets il en connaissait suffisamment pour admettre qu'ils étaient stupéfiants, et le voir ainsi en action l'était encore plus très certainement. Mais tout d'un coup une onde violente se fit, l'ennemi était énervé au possible et responsable de cet accident, Jack essaya de planter ses griffes métalliques dans le sol et ainsi éviter de se retrouver repoussé cependant ses espoirs fut vains. Reculant de quelques petits centimètres il finit par décoller comme le reste du groupe, dans un souffle qui balayait tout dans les environs, l'instant d'héroïsme venait de se faire balayer comme d'un simple revers de la main alors qu'il avait l'impression que son corps entier aurait pu se briser à ce moment-là. Il n'en fut rien. Une fois la vague passée il jeta aussitôt un regard vers le lutin et Sally, mais tout semblait aller pour le mieux de leur côté, avant de revenir au sinistre tableau que celui de voir Storm attaquée tandis que Zero venait à son secours et recevait aussi un coup. Une nouvelle onde se faisait ressentir alors qu'il se relevait, différente de celles précédentes, il y avait quelque chose de bizarre mais il n'aurait su quoi sur l'instant.

« Jack, Jack, Jack... Tu croyais vraiment que tu serais un héros ? Mais ouvre les yeux pauvre idiot. Tu as gâché une fois Noël et tu es en train de recommencer ! »

Cette voix Jack aurait pu la reconnaître entre toutes, alors que des dés venaient s'échouer contre son pied, tournant la tête il pouvait voir le terrifiant Oogie qui rigolait comme il savait si bien le faire. Le sac de jute lui avait donné tellement du fil à retordre à plusieurs reprises, ceci même avant cette épopée merveilleuse ou croisade de la folie qu'il avait faite, jusqu'à ce que finalement le roi des citrouilles n'ait d'autres choix que d'en finir pour protéger les personnes qui comptaient et aussi sa ville adorée qui risquait de tomber sur son joug s'il n'intervenait pas. Il ne l'avait pas spécialement fait de gaieté de cœur, aveuglé par une colère sourde et le besoin de secourir celle pour qui son cœur s'était épris, mais c'était ce qui lui avait paru alors juste et c'est sans doute pour cette raison qui ne regrettait pas une seule seconde d'avoir dû se salir les mains. Un héros devait toujours affronter des ennemis, venir les terrasser et briller au grand jour, mais le problème était de savoir s'il en était un en réalité. Les paroles de son ennemi le laissaient dubitatif et encore plus en ce qui concernait la partie sur Noël, ayant raison sur le fait qu'il aurait pu détruire cette fête par son égoïsme, la question de savoir si le même schéma se répétait était donc permis. Mais Jack ne voulait pas fléchir, surtout pas devant un fantôme du passé, restant stoïque et plein de fierté comme il savait le faire.

« Non je suis là pour sauver Noël ! J'ai compris mes erreurs, je ne retomberais pas dans mes travers, je vais me battre. D'ailleurs toi tu ne devrais pas être ici, alors pourquoi je te vois ? »

« Tu es vraiment pathétique, réfléchis un peu ! La chance tourne comme à une partie de dés, chacun son tour de mourir mon petit Jacky ! »


Était-ce vraiment la fin ? Les paroles de l'horrible Oogie le laissaient présager en tout cas, il n'avait aucunement peur de la Mort vu qu'il était un squelette, le roi d'Halloween ne savait comment venir appréhender la situation. S'il venait à mourir il n'avait aucune idée de ce que deviendrait sa fête et sa magnifique citadelle, de l'ensemble de ses habitants, de ses amis, et surtout de sa tendre Sally. Il le refusait et était pris dans un flot de contradictions. Il ne pouvait pas abandonner Noël mais n'avait pas non plus le souhait de disparaître, se battre c'était prendre le risque de ne pas en revenir et il était hors de question de lâcher prise, sauver une fête au détriment possible d'une autre lui semblait tant absurde. Venir sauver Noël était une sorte de rédemption pour Jack, le moyen de se racheter de la manière qu'il avait pu agir par le passé, cherchant à qui pouvait être la faute dans cette histoire. Se posant ses considérations la figure de son ennemi du passé disparaître tout d'un coup, mettant ainsi en avant le fait que ceci n'avait été qu'une hallucination passagère, lui donnant la sensation de mieux respirer et de trouver plus clairement ses sens. Se frottant la tempe de sa paume, souhaitant venir tout remettre en place dans sa cervelle, l'épouvantail s'arrêta pour venir retirer avec ses dents un des gants et le regarder pour réfléchir. Ce fut alors l'illumination. Même si le groupe combattait depuis le début de manière unie, essayant parfois des postures combinées, ils ne formaient pas encore un seul et même corps. Il avait eu un éclair de génie, à ne pas en douter selon lui, ils devaient venir de ce fait combiner leur force mais de manière beaucoup plus efficace et au lieu de s'agiter chacun de leur côté enfin agir comme étant une véritable équipe. Si plusieurs armes étaient inefficaces alors en construire une puissante, qui mettrait fin au combat une bonne fois pour toutes, regardant plus en détail ce qu'ils avaient reçu et s'ils ne pouvaient pas en faire quelque chose. C'était un pari risqué. Si le plan ne fonctionnait pas ils se retrouveraient vulnérables au possible, sans aucune possibilité d'attaquer ou de se défendre, mais parfois il faut savoir se montrer effronté et suivre son instinct.

« J'ai une idée ! Écoutez, jusqu'ici nos attaques ne sont pas assez en symbioses mais si on arrivait à faire quelque chose en commun on pourrait y arriver ! On pourrait combiner nos armes ! »

Le dernier regain d'espoir, celui qui faisait dire qu'ils pouvaient y arriver, ils se mirent à réfléchir à la meilleure manière jusqu'à trouver finalement la combinaison parfaite. Le roi d'Halloween avait accroché ses gants aux griffes métalliques à l'épée de David, les explosifs de Storm avaient été aussi placé à l'intérieur, alors que Valentina se chargeait de s'arranger pour décocher le tout comme une flèche. Cuinn devait aveugler Krampus pour qu'il ne puisse pas éviter l'attaquer, ce qui réussit sans trop de mal, et Mathias enflamma ce qui était une véritable bombe artisanale qui donna un grandiose feu d'artifice alors que l'épée s'était plantée à merveille dans l'ennemi. La déflagration fut extraordinaire, un vrai spectacle de pyrotechnique qui donnait envie à Jack de recommencer et de venir l'utiliser pourquoi pas pour un prochain Halloween, une fois celle-ci apaisée ils pouvaient voir qu'il ne restait plus rien de ce diable en noir. Ils avaient réussi ! Riant de joie véritable, de voir qu'ils avaient réussi à vaincre l'adversité tous ensemble, rapidement la fatigue prit le dessus. Il était si exténué, comme tous les autres et ils avaient largement mérité du repos, mais aussi apaisé dans le fond d'avoir ainsi pu sauver Noël et bien plus encore. Le dernier morceau de la porte apparue et vient se recoller naturellement aux autres, elle était de nouveau entière et comme dans ses souvenirs lointains, formant un magnifique sapin décoré avec une poignée en or avant de disparaître pour sans doute reprendre sa place. Ou faire sa vie de porte. Doucement leurs nouvelles tenues s'estompèrent, leur rôle de héros était ainsi fini, assez déçu de revenir ainsi à la normale. Mais bien vite Jack avait d'autres préoccupations en tête, laissant ses camarades entre eux et potentiellement se féliciter des efforts qu'ils avaient tous fournis, se dirigeant vers le lutin et sa douce poupée de chiffon qui venait reprendre peu à peu ses esprits. Un soulagement indescriptible se fit en la voyant ainsi, voir qu'elle allait bien lui réchauffait le cœur, souriant à leur adresse et portant son attention sur le petit être qu'il avait en quelque sorte martyrisé à plusieurs reprises dans cette aventure.

« Je vous remercie d'avoir pris soin de Sally pendant que nous combattions, je n'aurais pas pu supporter qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit. »

Tendant ensuite sa main vers celle qu'il voyait comme sa voix de la raison, l'aidant à se relever de là, il savait qu'elle était plus que ça même si pour l'instant il ne savait pas encore comment l'exprimer.



••


Le groupe marchait vers le centre-ville de Christmas Town, racontant sur le chemin tout ce qui avait pu se passer à la poupée ainsi que leur véritable exploit, alors que tout semblait avoir repris cette perfection joyeuse qui caractérisait les lieux. On aurait dit que rien n'était arrivé. Un rire et une voix se firent entendre, les stoppant dans leur progression, alors que curieusement il avait la sensation que les blessures qu'il avait pu recevoir s'estompaient d'elles-même. Jack porta son regard tout autour de lui, prêt à devoir protéger Sofie en cas de besoin, jusqu'à voir le fameux Perce-Oreille ! Il redevait le gamin surexcité qui a la chance de voir son idole, ayant du mal à rester très statique et sautillant presque sur place, les yeux pleins d'admiration pour l'homme en rouge. Le roi des Citrouilles venait d'être remercié d'avoir sauvé Noël, comme s'il avait payé pour sa dette de cette façon, ressentant une grande fierté qui l'emplissait d'une joie incommensurable. Il se calma vite à la mention que quelqu'un voulait prendre sa place, heureux de voir que lorsqu'il avait agi de la sorte les choses n'avaient nullement autant déparé, au moins pour une fois ce n'était aucunement de sa faute. Le discours que l'homme barbu le touchait directement, perdant son sourire face à la gravité des propos qu'il pouvait entendre, en tant que roi et il devait en être de même envers Valentina à qui il ne pouvait s'empêcher de jeter un coup d’œil à ce moment-là. Une fête pouvait mourir et par extinctions elles, parce qu'ils étaient elle et elle étaient eux, il était indéniable que cette expérience devait être horrible. Que serait-il arrivé s'ils n'avaient pas réussi leur mission ? Il valait mieux sans doute ne pas le savoir. Le traîneau fit alors son apparition, dans son tintement de petites clochettes emblématiques, et tout d'un coup il y eut une distribution de cadeaux alors que le vieil homme s'attarder sur Cupidon et lui. Il comprenait très bien ce qu'il voulait dire, souriant à son adresse et comme si la hache de guerre était réellement derrière eux cette fois, inclinant la tête pour le remercier et soufflant un simple.

« Bien entendu... »

Sa curiosité se reposa aussitôt sur la simple petite boîte, enveloppée de papier cadeau et d'un ruban sur le dessus comme le voulait la coutume, ne sachant nullement s'il était autorisé à pouvoir ainsi l'ouvrir avant l'heure. Dans le doute il la rangea dans sa poche, pas vraiment très grande et qui le laissait encore plus dubitatif sur son contenu, voulant éviter de venir assouvir son impulsivité de sale garnement. Les villageois étaient présents, chantants des chansons typiques de la période, il y avait de la joie partout et un sentiment d'apaisement se faisait ressentir. Jack pourtant se contentait tout simplement d'admirer sa petite couturière, pour une fois la magie de Noël ne l'aveuglait pas et c'était comme si elle était la lumière au milieu de ténèbres, cherchant les bons mots pour lui parler de tout ce qui s'était passé et surtout de ce baiser échangé. Jusqu'à ce que le Perce-Oreille lui fasse une proposition qu'il ne pouvait refuser, se demandant si l'instant si c'était là une blague de sa part mais apparemment le bon samaritain était sincère, jetant un regard aux autres comme pour chercher une forme d'autorisation de leur part mais il était tant intenable à cet instant que presque personne n'aurait pu le dissuader à cet instant.

« Vraiment ?! Pour de vrai ?! Mais bien sûr Perce-Oreille ! »

Ni une ni deux le squelette avait grimpé sur le traîneau, il était prêt à partir sur-le-champ – quitte à laisser les autres en plan le temps qu'il fasse un tour – si l'homme en rouge ne l'avait pas arrêté à temps, attendant avec la plus grande impatience que tout le monde embarque. Il se permit même de prendre le bonnet de Noël, comme pour montrer qu'il pouvait bien faire ensuite et de toute façon il lui en fallait un, faisant faire s'envoler le traîneau. Bon il n'avait pas eu le droit de faire des loopings, les autres avaient contesté pour la plupart, jusqu'à ce que finalement il doive rendre les rênes au roi de Noël. Tout le monde avait terminé par se calmer, alors qu'ils volaient tranquillement, et petit à petit lui aussi se laisse glisser dans les bras de Morphée après tous les combats qu'ils avaient pu mener tous ensemble. Le repos des héros bien mérité.



••


Lorsque Jack ouvrit les yeux ceux-ci eurent du mal à s'acclimater à la blancheur environnant, ayant du mal à se resituer, s'asseyant pour voir qu'ils étaient présents à l’hôpital. Est-ce que tout ceci n'avait été dans le fond qu'un rêve ? Mais les douleurs qu'il pouvait ressentir étaient réelles, il était sûr qu'ils avaient réellement sauvé Noël, et plus que tous ses sentiments l'étaient. Un docteur leur expliqua une tout autre histoire, soi-disant un évanouissement collectif mais ils évitaient tout de même la quarantaine, mais eux savaient pertinemment la vérité et c'était ce qui comptait le plus. Ils avaient combattu ensemble, repoussé l'adversité plus loin, et au final n'étaient-ils pas devenu des amis ? Se reposant plus ou moins, évitant en tout cas de trop en faire, le temps était désormais celui de la joie et de l'insouciance. Jusqu'à ce que minuit vienne sonner, annonçant ainsi le jour le plus attendu pour les enfants, alors qu'il souhaitait en chœur avec les autres.

« Merry Christmas ! »

Jack se remémora alors le cadeau du Perce-Oreille, le trouvant dans sa poche où il l'avait laissé, venant ainsi l'ouvrir. En voyant ce qu'il contenait le roi d'Halloween eut un sourire, refermant le présent soigneusement, cette année avait été un Noël incroyable !







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
David Nolan

avatar
En réalité, je suis
Le Prince Charmant
☂ Conte : Blanche - Neige et les 7 nains et le Prince et le pauvre

☂ Emploi : Adjoint du shérif
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Snow ♥

☂ Avatar : Josh Dallas
© Crédit : Titia ♥
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Mar 15 Mar - 14:19

Les attaques s'enchaînaient toutes les unes des autres mais échouaient pour la plupart. David grinça des dents en voyant Storm se faire éjecter par la créature, puis se fut au tour de Cuinn de voler. Le chevalier n'attendit pas une seconde pour aller relever l'ancien chien, lui demandant si tout allait bien, avant qu'ils ne soient rejoints par Jack, qui parlait d'un plan.

David écouta donc attentivement, avant d'approuver les paroles du squelette. Il était prêt. Et c'est donc ainsi que la bombe artisanale fut construite. Et que le Krampus fut enfin réduit à néant. Plus de menace sur Halloween Town. Et une porte de récupérée pour enfin pouvoir rentrer tous chez eux. Dommage cependant que sa tenue de chevalier gris ait disparu.

Félicitant donc toutes les personnes présentes, David suivit ensuite le petit groupe dans les rues de la ville. Et c'était un peu comme si rien ne s'était passé. Le plus étrange était aussi la statue à leur effigie, qui trônait au centre de la ville... Et le Perce-Oreille qui revenait à la charge. A moins que... Il leur proposait en fait un tour de traîneau. Après tout, ils l'avaient tous bien mérités, non ?

Laissant donc ses compagnons d'aventure prendre place dans l'immense traîneau du père Noël, le prince prit enfin place à son tour, observant le paysage défiler sous ses yeux après qu'ils se soient tous envolés, avant de s'endormir, rejoignant les bras de Morphée.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, le décor avait changé. Il était maintenant dans une pièce étrangement blanche. Pièce qu'il reconnu tout de suite, comme étant l'une des chambre de l'hôpital. Et les autres power rangers étaient là avec lui. Noël allait bientôt être annoncé et il avait encore une fois échoué tenir sa promesse : il ne fêterait pas cette fête avec sa famille. Pour l'heure autant donc profiter du moment pour la fêter avec ses camarades d'infortune, non ?

- Merry Christmas !        

Mission : 100 %
Vie : 95% super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t806-david-nolan-ou-
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   Jeu 24 Mar - 16:55





Jack, Sally, Zero, Charmant, Mathias, Stram & Cupidon


THE AMAZING CHRISTMAS



Elle souffla doucement, laissant l'air sortir de ses poumons. L'inspiration d'après fut tout de même difficile. Elle avait l'impression de jouer au yoyo avec sa santé, un yoyo terriblement dangereux. Elle se débrouillait apparemment pour prendre tout les coups possible et inimaginable, et lorsqu'elle commençait à être trop mal, une solution de secours venait lui redonner de l'énergie, guérissant ses blessures. Mais chacune de ces solutions étaient de plus en plus espacés, et chaque fois elle se rapprochait de plus en plus du niveau zéro de sa vie. Elle allait relativement bien pour le moment, c'est ce qui comptait non ? Mais à quand la prochaine fois ? Valentina n'avait jamais eu peur de la mort. Où plutôt, elle n'y avait jamais songé. Elle était Cupidon, l'esprit de la Saint Valentin. La mort semblait tellement.... déplacée dans son petit monde. personne ne mourrait, personne n'en courrait le risque. Et voila qu'aujourd'hui, elle risquait sa vie à Christmas Town. Elle n'avait jamais songé pouvoir mourir un jour, avant. Et puis la malédiction les avait changé. Aurait-elle pu même mourir avant, quand elle n'était pas Valentina ? Cupidon en doutait. C'était ce sort noir qui les avait changé à jamais. C'est pour cela, d'ailleurs, qu'elle avait eu profondément peur en entrant pour la première, et dernière, fois à Halloween Town. Tout y était froid et morne, sombre, les alentours couvert de tombes. L'atmosphère avait saisit la jeune femme à la gorge, au cœur, et prise de panique elle était repartit. Qui sait ce qui avait élu domicile ici ? Des êtres dépossédés de leurs fêtes, des êtres maudit ? La mort ? Elle devait se reconcentrer sur le présent maintenant.

Soupirant, elle releva a tête à temps pour voir David, le chevalier, lancer son bouclier sur le Krampus, à la manière d'un Captain America de la Forêt Enchantée. A sa suite, Mathias avait attaqué, dans son corps de majestueux dragon, s'envolant - avec bonheur peut-être ? - dans les airs, touchant à son tour leur ennemie. Il revint alors vers eux, émettant quelques grognements, et étrangement elle sut qu'il avait voulu leur parler, un petit rire franchit ses lèvres, la faisant tousser aussitôt après. Elle se releva, son costume rose la collant comme une seconde peau, traçant les contours de sa silhouette, une peau plus résistante et forte. Et rose. Elle n'eut pas le temps de faire autre chose. Une onde de choc, ma foi d'une rare violence, la renvoya au sol, heurtant un tronc d'arbre en cours de route. La rencontre expulsa tout l'air de ses poumons, et elle chercha pendant quelques terribles instants sa respiration. Elle se sentait perdre pied sous la douleur, essayant d'inspirer le plus d'air possible alors qu'elle n'était capable que d'aspirer de petite goulée d'air. Tout autour d'elle se faisait flou, et elle distingua à peine la petite Storm se faire attaquer. Misère, cela ne finirait donc jamais ? Aurait-elle droit à une solution de secours avant de succomber ?

Valentina se releva à nouveau, s'appuyant une fois de plus sur un tronc d'arbre qui passait par là, la respiration haletante et sifflante. Elle n'eut le temps de faire plus. Là, face à elle, se tenait le Cupidon, celui qui  ne cessait de réapparaitre sous son nez depuis l'usine de jouets. Il était juste là, nonchalamment assis sur une souche d'arbre, ses petits bras potelés sur ses cuisses, l'arc passé dans son dos. Au moins ne tirerait-il pas de flèche dans l'immédiat. Sa vue ébranla Valentina, la colère bouillant dans ses veines comme jamais - et avait-elle déjà été autant remplit de colère ?

-Toi, arriva-t-elle à articuler, malgré sa respiration difficile, et la douleur de son corps.
-Moi, se contenta-t-il de répéter.

Incertaine, elle ne tenta pas de faire un pas vers lui, comme elle en avait l'intention, l'envie pure de se jeter sur lui peu importe les dégâts et les conséquences.  C'était la première fois qu'il parlait. Jamais depuis sa première apparition il n'avait dit mot, malgré ses vociférations et ses hurlements, ses questions et sa colère. Il se contentait d'apparaitre, de tirer une flèches ou deux, et de disparaître ses méfaits accomplit. Et puis il venait de parler. Etait-ce vraiment le même ? Les angelots se ressemblaient tellement... En tout cas... Sa voix lui était familière. Elle le connaissait, elle en était certaine. Et elle se doutait même bien de qui il s'agissait. Cette pensée la fit trembler, alors que le nom flottait en marge de son esprit, sans qu'elle ose pourtant le penser même. Elle l'avait oublier. Elle l'avait tellement oublier... L'incompréhension marquait son visage, mêlé à la peur, le soulagement, à quoi exactement ?

-An... Angel ? ....

Angel. Le nom était prononcé, et les souvenirs affluait, tourmentant son esprit. Angel. Qu'était-il donc devenue ? Quelles avaient été les conséquences de...

-Que fais-tu ici ? Tu  ne devrais pas.... Tu n'aurais pas du pouvoir venir ici.
-Oh Cupidon franchement... Ou Valentina ? Un petit prénom bien sympathique. La malédiction, c'était sympa ? Moi je me suis bien amusée en tout cas.
-Amusée mais...

L'incompréhension chasse les autres émotions de son visage. Elle ne comprend pas. La malédiction... les a tous changé. Humanisés, tous sans exception. Elle le sait. Jack est un homme, Mathias n'est plus dragon. Et lui.... est un angelot. Une apparence d'angelot, un petit bébé potelé, mais une pensée vielles de plusieurs siècles. Il n'a pas changé. Alors comment ...

-Oh non. Non, bien sûr que je n'y étais pas Valentina. Moi j'étais là-bas. La Pauvre Valentine's Town, abandonnée...
-Que lui as-tu fait !

Elle se jette sur lui, sur la souche d'arbre, la fureur envahissait les traits de son visage. elle heurte violemment la souche, mais il n'y a plus rien. Ni angelot, ni même une flèche tombée. Juste une fumée qui se dissipe dans l'air. Ses mains se referment sur le vide, ses yeux sont dilatés. Elle reprend tout à coup conscience de ce qui l'entoure, du champs de bataille, de leur ennemie, de ses compagnons, eux aussi déboussolés. Tout comme elle. Etait-ce... Une hallucination ? Une voix semble lui chuchoter à l'oreille  « Oublie moi maintenant. Comme tu l'a toujours fait ». Angel... Est-il... Valentina secoue sa tête pour chasser ces pensées de son crâne, s'attirant une persistante douleur dans celui-ci. Une hallucination, voila. Ce n'était qu'une hallucination, tout va bien. Elle se relève à nouveau, elle découvre les petits nounours les entourant, les protégeant, des attaques de leur ennemie. Elle se sent faible, mais elle doit attaquer, faire quelque chose pour le groupe. Elle regarde autour d'elle, ses compagnons ont semble-t-il été prit dans une hallucination. Une hallucination ? Elle y a semble-t-il échapper. Elle n'a aucun souvenir d'avoir été prise dans ce sortilège. Une chance : Peut-être est-ce sa nature de reine qui l'a protégé.  Les Teddys vont laisser tomber la barrière, peut-être peut-elle au moins distraire l'ennemie quelques instants.

-J'ai une idée ! Écoutez, jusqu'ici nos attaques ne sont pas assez en symbioses mais si on arrivait à faire quelque chose en commun on pourrait y arriver ! On pourrait combiner nos armes !

Mais Jack est là, Jack le roi d'Halloween, il a une idée fantastique, une idée si pourtant logique. Ils sont un groupe, ils sont tous ensemble, mais pourtant si désordonné. Ils s'assemblent tous ensemble, rapidement mettant au point rapidement une stratégie. C'est fou, comme ils n'y avaient pas pensé ! Et pourtant, ils s'entendent si bien, parvenant rapidement à un accord, une conclusion. Valentina se demande un instant ce qu'à bien pu voir Jack pour que le déclic se fasse. Mais le résultats est là, ils ont une idée, aussi folle que géniale, avec tant de variable pour que cela rate qu'ils comblent les trous d'espoir. Le roi retire l'un de ses gants aux griffes acérées, et il l'encastre sur le tranchant d'une épée, celle du chevalier. L'enfant vient à son tour, agrémentant d'explosifs - sérieusement, une enfant avec des explosifs ? - leur arme improvisée. Le dragon souffle ses flammes, et l'archère attaque solidement l'épée à sa flèche. Elle se retire un instant, se plaçant à l'écart des autres. Ils sont pressés, mais l'archerie est un art qui ne s'improvise pas. Elle doit trouver le parfait équilibre afin de bien ajuster son tir. L'ensemble est lourd, et elle ne peut pas faire la moindre erreur. Enfin tout est fixé.

La jeune femme se lève, l'étrange arme dans une main, son grand - et nouveau - arc dans l'autre. Dans son dos ses ailes brassent un peu l'air, se dégourdissant. Les appendices tirent sur ses muscles endoloris, mais elle doit le faire. Elle adresse un signe sobre à ses compagnons, elle hoche la tête, puis elle se propulse dans les airs. Elle se stabilise non loin de la bête, mais plus prêt de ses amis. Elle bande son arc, soulevant l'arme à bout de bras. Elle suit la prolongation des griffes et de l'épée, le point de fuite de ce tableau improbable. Il y a du vent, des feuilles qui volent. Le froid paralyse ses membres, la neige aveugle ses yeux. Elle doit viser le cœur, se dit-elle. Rien de plus simple, c'est sa spécialité. Elle doit viser son cœur, se dit-elle, qu'il tombe amoureux de sa fin, de sa chute et de leur victoire. La flèche part, presque tranquillement, vibrant dans l'air, elle décrit une courbe, vient se ficher dans la poitrine de Krampus. Il y a un instant de flottement. Et tout explose. Valentina est revenue auprès d'eux, tournant déjà dos à cette scène effroyable. Ils sont là, tous ensemble, ils ont vaincu. Elle se pose en soupirant, à bout de force, dans son costume rose collé à son corps, et ces ailes trop grandes dans son dos, lourdes. L'éclat de la porte brille dans le ciel, bientôt rejoint par ceux qui étaient dans le sac du lutin. Valentina se permet de sourire. Ils ont réussit, bien sûr. Ils avaient avec eux un roi et une reine tout de même.

Leurs costumes s'effacèrent, laissant place à leurs vêtements originels. Ils se mirent à marcher sur le chemin, retournant à la ville, d'où ils pourraient certainement repartir. Sur ce chemin, Valentina ne put s'empêcher d'observer Jack. Jack et Sally bien sûr. Ciel comme ils étaient mignons ensemble ! Elle ne se lassait pas de les regarder, surveillant de loin cet amour fleurissant, un sourire aux lèvres. Que disait Jack déjà, sur les pouvoirs de l'amour ? Oh, elle aurait l'occasion de lui en reparler. Ils arrivaient au village quand un bruit retint son attention.

- oh oh oh

Elle connaissait ce son, confusément. Elle regarda autour d'elle, interrogative. Ils étaient arrivés, et sur la place, sur une fontaine qu'elle connaissait plutôt bien, à force de passer en coup de vent... Ils étaient là. Figés dans le marbre, dans une pose tout à fait grandiose - merci pour leur égo déjà démesuré - dans leur costume, leur arme à la main. Les grandes ailes d'anges, les grandes ailes de dragon.

-Mes chers amis

Elle se retourna alors. Elle se sentait bien, tout à coup. Sur sa peau, elle voyait les blessures s'effacer d'elle-même, tout comme ses camarades. Le lutin leur parlait, et quelque chose clochait.

-Vous vous demandez surement, comment cela se fait que vous soyez ainsi. Malheureusement, nous ne pouvons guérir vos blessures humaines totalement, elles mettront un peu de temps mais disparaîtront assez rapidement comparé à leurs habitudes. Oh oh oh, reprit-il. Et tout à coup, il n'y eu plus de lutin, seulement Noël, dans toute sa splendeur. Je vous remercie et vous serais à jamais reconnaissant pour ce que vous avez fait, Noël aurait été perdu sans vous et vous avez été de valeureux combattant.


Il eut un instant de silence, et la question affleurait à l'esprit de tous. Elle prit les devants de la poser cependant.

-Mais que s'était-il passé pour que cela devienne ainsi?
-Une fumée nous a emporté dans les méandres de le folie, progressivement, mon esprit vagabondait sur des zones inconnues et dangereuses, comme un autre, comme un autre qui voulait prendre ma place, nous avons sombré, et notre seule chance était de demander de l'aide aux seuls être, qui croyaient en cette fête. La porte est importante pour notre monde. Je vais vous confier une chose, toutes les autres fêtes peuvent être atteinte, personne n'est en sûreté. Faites attention. Mais vous êtes apparue ! Et malgré tout ses dégâts....nous avons pu retrouver notre bonne vieille ville telle qu'on la connaît !


Si elle hochait la tête au début de son discours - les portes étaient un tel pilier essentiel à leur monde - elle s'arrêta pourtant bien vite. Pourquoi ces mots jetaient-ils un tel froid en elle ? Comme une onde glacée traversant son corps, une brise aussi froide que l'hiver gelant ses pensées. Toutes les autres fêtes. Elle avait terriblement peur pour sa ville, tout à coup. Après tout,  cela faisait maintenant bien longtemps qu'elle n'y avait mis les pieds. 28 ans. Bientôt plus. Qui sait ce qui avait pu se produire là-bas ? Mais il n'y avait aucun danger pour la Saint Valentin pourtant. Rien ni personne. Quelque chose affleurait son esprit, comme cela lui arrivait parfois. Une pensée, un nom, qu'elle ne parvenait pas à prononcer, à penser. Une personne dont elle ne se souvenait pas. Avait-elle vraiment existé ? Parfois, Valentina avait l'impression d'oublier quelque chose d'important. Mais ce n'était rien. Secouant la tête, elle sourit au roi de Noël, fière d'avoir pu l'aider, en compagnie de Jack et des autres. Pendant qu'elle pensait, le viel homme s'était penché sur son traineau, sortant des petits paquets de sa hotte, qu'il distribuait à chacun, « Pour vous remercier », et elle serra le sien contre son cœur. Et en même temps qu'il lui tendit la boite, il tendit celle de Jack, les regardant dans les yeux tous deux.

-Protégez les.

Elle acquiesça, le visage grave. Elle se repliait sur elle-même, l'inquiétude la rongeant. Quelque chose n'allait pas, et elle ne parvenait pas à se rappeler quoi. Autour d'eux, les villageois sortent de leur maison, ils viennent à leur rencontre et les félicite. Comment leur en vouloir, d'être rester caché chez eux ? Ils avaient peur, et ils n'étaient pas préparé au combat, les pauvres. Elle se laisse distraire par l'ambiance général, oubliant même qu'elle avait la persistante impression... d'oublier quelque chose. Elle se sent bien, apaisée presque.

-Bien, nous avons un noël à fêter, donc il est temps pour vous d'y aller et moi de faire ma tournée. Voulez-vous conduire pour quelques minutes le traîneau chère Roi des Citrouilles.

La proposition mit un peu mal Valentina. Elle n'avait pas oublié les incidents du noël dernier mais... après tout, pourquoi pas. Si Noël lui-même le proposait, soit. Si lui pouvait pardonné et oublié, elle pouvait bien le faire aussi. Après tout, oublier était quelque chose de libérateur. N'est-ce pas ? Ils prirent place assez rapidement dans l'engin, c'est que le squelette mordrait dite-donc ! Elle aimait terriblement voler, et n'aurait pas été contre de prendre son envol à leur suite, mais la maladroite jeune femme pouvait tout de même sentir que cela vexerait peut-être le roi... Elle se laissa donc aller tranquillement contre le dossier, appréciant le vent soufflant dans ses cheveux, et elle aurait certainement apprécier quelques cabrioles. Dommage que les autres n'aient pas voulut. Les yeux fermés, elle se laissa tranquillement aller au sommeil le plus profond.

L'hôpital était plutôt bruyant, pour l'heure tardive. Habituellement, c'était le calme avant la tempête. Ils étaient tous là, allongés dans leur lit, uni jusqu'au bout, dans la douleur et l'amitié nouvellement forgée. La famille de certain était présent, un évanouissement collectif expliquait le médecin. Quel manque d'imagination ! Elle savait bien ce qui s'était passé, comme les autres. Elle était un peu seule, dans son coin de lit. Il lui manquait quelque chose, sans savoir quoi. Elle porta son regard autour d'elle, s'arrêtant sur Jack. Jack et Sally, ensemble, discutant avec animation. Lui faisait-il le récit de leur aventure ? Valentina avait du mal à détacher ses yeux de ce - elle en était certaine - bienheureux couple. Comme ils étaient inattendus, mignon, beau ! Un sourire se dessina sur ses lèvres, perdue dans la contemplation de l'amour. Ils étaient tous ensemble, quel bien ! Jusqu'à ce que minuit approche.  A la seconde même, ils parlèrent tous en même temps, et personne ne remarqua tout de suite l'arrêt brutal de Valentina.

-Merr ....

En même temps, elle avait commencé à déballer son cadeau, celui de Noël. Dans la boite, deux petits bras se tendaient vers elle. Le teddy avait un médaillon passé autour du cou, un petit cœur. Et surtout la note, la première chose qu'elle avait vu dans le paquet.

« En espérant qu'il puisse t'aider à préparer ta propre fête, merci d'avoir consacrer du temps à nous aider alors que tu avais déjà tant de travail en cette période de l'année.
Noël.»


La réalité lui revint en pleine face, violente, angoissante. Elle se leva brusquement de son lit, s'emmêlant dans les draps, sous le regard désapprobateur d'une infermière, glissant par terre. Mais rien n'aurait pu l'arrêter. Elle se releva, lançant un furtif regard à ses compagnons. Avait-elle le temps d'expliquer, oui, non ! Elle était en retard, par le Ciel, par ses Flèches ! Jack. Jack lui comprendrait, Jack expliquerait ! Sous leur regard interrogatif, elle souffla brièvement. « Je suis en retard pour la Saint Valentin ! ». Elle ouvrit la fenêtre, s'envola. Une tonne de boulot l'attendait ! Seigneur où était son angelot préféré ? Elle avait besoin de lui ! An... Ang... Angelo oui c'était bien ça ! Angelo, un compagnon fidèle. Mais où était-il ?


Mission : 00 %
Valentina : 10% ça vit encore (malheureusement pour vous)
Krampouz la terrible machine à crêpe bretonne : 00%





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission de Noël] The Amazing Christmas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission de Noël] The Amazing Christmas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Autres Mondes :: Autres mondes-