Partagez | 
 

 Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Lun 11 Jan - 15:24

Jacques Whipes

   
I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


   
Je me présente, je me nomme Jacques Whipes! Je suis né(e) 6 décembre il y a bien longtemps à Arandelle au Royaume enchanté. Vous l'avez bien compris j'ai donc pas moins de 600 ans et pas une ride sur mon visage! Pour les intéressées je suis célib Pour pas qu'il n'y ai pas de mal entendu je suis bisexuel! Avant d'aller plus loin je dois vous prévenir, dans le monde Réel on me connait sous le nom de Père fouettard du conte St-Nicolas ! De méchant père fouettard terrifiant je suis passé(e) à Gamin vagabond. Et pour finir, on me confonds souvent avec Charlie Rowe. Je fais aussi partie du groupe des nom du groupe.

   
Anecdotes

-Dans sa jeunesse, Jacques était seul, il se cachait des autres enfants et notamment de ses frères qui n'étaient pas sages.
-L'hiver a toujours été la saison de Jacques, si il le pouvait il tout fait pour qu'une année n'est que cette saison !
-Lorsqu'il est devenu le père fouettard, il était fou de joie, il s'est même fabriqué un costume pour paraître plus horrible.
-Quand il était Jacques Whipes, l'Hiver le rendait plus sage si bien qu'il finissait par mendier au lieu de voler. Mais lorsque l'Hiver laissait place au Printemps,il redevenait directement le garçon turbulent.
   

   
Caractère

   
Parfois les croyances des enfants sont bien différentes à la réalité...le père fouettard qu'on dit né de la haine et de la cruauté n'a jamais été comme cela.
Au contraire, le caractère de celui qu'on appelle Jacques est un bien long chemin menant à un sombre labyrinthe.
Lorsque commença sa vie. Jacques Whipes était un gentil garçon qui ne voulait que faire plaisir à ses parents. Il était un enfant des plus sages que son village ait connu si bien qu'il s'est très vite senti seul lorsque les enfants du village réputés comme étant de mauvais enfants lui tournèrent le dos.
Cependant, ce gentil garçon avait tout de même une autre part de lui-même qui ne tarda pas à montrer le bout de son nez. Jacques Whipes était un enfant curieux et qui voulait connaître la liberté si bien que cela le poussa à fuguer lorsqu'il eût 16 ans.
Quand il devint le père fouettard après sa mort, il ressenti pour la première fois toute la haine qu'il éprouvait pour les enfants pas sages, une haine qui le mena vers un chemin de solitude loin de celui qui a été son ami, le père noël !
Sa haine s'intensifia au fur et à mesure, si bien qu'il se mit à haïr Nord et ses amis qui les protégeaient. Celle-ci laissa de la place à de la jalousie qu'il éprouvait pour les 5 gardiens, les enfants croyaient en eux mais pas en lui ? Ça le père fouettard ne pouvait pas le concevoir !
Cette jalousie mélangée à la haine, poussa Jacques qui était prêt à partager Noël avec Nord même si cela menait à une bataille, souleva en lui un esprit de revanche.
Lorsque Jacques vint à Storybrook comme étant le vagabond qu'il était, il devint un gamin que personne ne pouvait arrêter, qui s'en fichait de l'autorité et qui ne vivait que pour les bêtises...
Lorsque la malédiction fût soulevée, Jacques retrouva sa haine pour les enfants qui n'étaient pas sages y compris lui-même.
Il était confronté à deux lui ! Celui de sa vie dans le royaume enchanté et celui de Storybrook.
Il fût furieux ! Une seule était coupable de sa malédiction, c'était Regina...son esprit vindicatif était revenue et il voulait que ce soit elle qui en paie les frais.    

   
crackle bones



   

   
Derrière l'écran
Derrière mon écran, moi je m'appelle Dylan. Actuellement j'ai 19 ans, et je RP depuis 5 ans. J'ai découvert le forum Forumactif. De moi on dit que je suis quelques Gentil. D'ailleurs je trouve le forum Magnifique et je suis content(e) d'y être. Ah j'ai un petit mot pour vous au fait : Il était une fois une petite grenouille...
crackle bones


Dernière édition par Jacques Whipes le Jeu 14 Jan - 21:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Lun 11 Jan - 15:24

Histoire de la deuxième moitié de Noël

   
Quand on ne peut cohabiter l'un des deux doit s'imposer

   

   

   
Avant la malédiction
Il était une fois...c'est comme cela que toute vie commence...par un moment qu'on ne connaîtra plus jamais, notre naissance.
Je suis né dans le royaume d'Arandelle dans un doux loyer où vivait un couple aimant qui avaient déjà 6 enfants, tous des garçons pour être exacts. Le couple sont devenus dans mon esprit mes parents tandis que je n'avais toujours pas compris que les 6 garçonnets étaient mes frères.
Depuis mon plus jeune âge je suivait un seul chemin, la sagesse alors que mes frères étaient tous des mauvaises graines qui aimaient faire du tord à ma chère maman. Très jeune j'appris à haïr les bêtises de mes frères qui tentaient de me dévier de mon chemin pour que je vienne emprunter le leur. Parfois ils utilisaient la force et la ruse pour me forcer à faire ne serait-ce une seule bêtise. Et alors qu'à mes 8 ans je continuais de résister et que le plus vieux de la fratrie fût en âge de se marier, ils finirent par me tourner le dos. Ils m'avaient abandonner ! Pour la première fois de mon existence j'étais devenue comme invisible aux yeux de personnes qui m'étaient tout de même cher, bien qu'il n'aient pas les mêmes valeurs que moi et que je continuait à répugner leurs bêtises.
Heureusement, j'avais toujours mes parents qui m'appelait leur petit prince ! Parfois, quand je n'avais pas cours, j'accompagnais mon père qui allait couper du bois afin de nous réchauffer et je portais des petites branches pour l'aidaient avec comme seule récompense, sa main ébouriffant mes cheveux.
Et quand je n'allais pas couper du bois, je lisais l'un des seules livres que nous avons dans notre bibliothèque devant le feu tandis que ma mère assis devant moi recousait les vêtements de mes frères. J'aurai bien voulu apprendre à coudre pour l'aider mais jamais elle n'a voulu que je touche à une aiguille prétextant le fait que c'était dangereux, alors je l'écoutais. Comme toujours et je me remettais à lire.
Ainsi passa mon enfance. Lorsque l'adolescence pointa le bout de son nez, je dus allez au travail tout comme mon père et mes frères bien que j'étais le plus intelligent de la famille et que je pouvais espérer faire de longues études. Mais sûrement allaient-ils manquer d'argent et bien que mes frères étaient tous mariés, je ne voulaient pas que mes parents se privent pour moi.
Lorsque j'eus 16 ans, je fus considéré en âge de me marier et je fus présenter à une fille. Cette fille je la connaissais depuis qu'elle était jeune, elle avait d'ailleurs était l'une de mes bourreaux petites. En plus d'être laide et elle était méchante. J'avais donc prié mes parents de ne pas me fiancer avec elle mais ils refusèrent trouvant comme excuse le fait qu'elle avait une dot suffisant pour que je puisse vivre sans souffrir de la famine. Pour la première fois de ma vie je fis une bêtise. J'ai fugué de chez moi pour voyager à travers le royaume. C'était pourtant la meilleure décision que j'ai faite bien que cela me conduit tout droit à ma perte.
Les semaines qui suivirent ma fugue, j'étais déjà à court d'argent. J'avais déjà épuisé toutes mes économies et mes réserves que j'avais acheté le lendemain lorsque je fus arrivé au village le plus proche. À présent, j'errais à travers les villages offrant mes services à qui le souhaitait expliquant que j'avais de la culture et de l'expérience. J'avais donc enchaîné les petits travaux qui ne payaient guère bien et qui ne me permettait pas de me nourrir à ma juste faim ce qui ne m'étais jamais arrivé auparavant. J'étais bien tenté de voler mais je devais poursuivre et ne pas devenir l'un de ces délinquants que je déteste.
Un jour arriva où je pus rester plusieurs jours dans une auberge. Contre des services, je pus dormir dans l'étable et avoir un repas par jour bien que cela se limitait à une soupe de piètre qualité et un morceau de pain mais je les remerciais de leur gentillesse. Un soir, alors que je faisais le ménage, je fis la rencontre d'un homme qui s'appelait Nord. Celui-ci ayant pitié de moi m'invita à manger ce que j'ai poliment refusé. Ne lâchant pas l'affaire il me demanda de m'asseoir. Posant un regard sur le patron de l'auberge, je vis que celui avait incliné de la tête sans doute pensait-il que le client était roi, je me suis donc assis. Sa première question fût donc : crois-tu au merveilleux ?
Je ne sût quoi dire. Il était clair que la magie existait en ce monde mais est-ce que nous simple villageois pouvons coutoyer la magie ? Je lui fis donc part de ma pensée. Cela a dû lui plaire puisqu'il me proposa de voyager avec lui. Ce que je finis par accepter.
Nord était de ces hommes merveilleux capables de nous faire voir le monde d'une autre façon ! C'était un utopiste qui voyait en la plus laide des choses quelque chose de merveilleux. Au final sans que je me rende compte il était devenu mon maître, mon modèle et plus encore, mon seul ami.
Il était peut-être celui grâce à qui je n'allais pas faire une nouvelle bêtise, celui qui ferais que plus tard je serai un homme bien et non un bougre comme le sont devenus mes frères.
Malheureusement, comme tout dans ce monde il y a une fin. Celle-ci est sûrement venue trop vite. Trop brusquement. Je ne sais comment mais Nord et moi avions péri le même jour au même endroit. Sûrement à cause de la neige. Néanmoins, je me suis réveillé au même endroit où je suis mort. Je n'étais pas un esprit mon corps avait disparu. Alors qu'étais-je devenue ? Je semblait comme avant et pourtant je sentais en moi quelque chose de différent et pourtant la lune m'avait parler. L'Homme-lune pour être exact. Il donna à Nord, la tâche de récompenser les enfants sages tandis que moi j'avais pour tâche d'effrayer les enfants qui n'étaient pas sages mais toutefois je devais tout de même leur offrir un cadeau. Ainsi, un fouet me fût offert et bientôt je fus appelé le père fouettard ! Nord quand à lui reçût une hotte et fût appelé le père noël. Mon ami avait choisi pour animal les rennes avec qui il se lia d'amitié tandis que moi je préférais les loups qui effrayaient tant les humains tout comme il était mon rôle. Chaque soir de noël depuis des siècles,j'enfilais mon costume pour effrayer les enfants obéissant à la lune mais je voyait en cet fête le moyen de les gâter et de les rendre de plus en plus insupportables ! Je commençais à penser que peu d'enfants méritaient les cadeaux de Nord tandis que certains méritaient de tâter à mon fouet que je n'avais jamais utilisé. Un jour, je n'en pus plus. Un enfant était trop immonde et beaucoup trop gâté pour je ne puisse rien faire. Un bruit sec suivit d'un pleur. Il ne fallait rien de plus pour que Nord m'abandonna et pour la seconde fois de ma vie je fus comme invisible par quelqu'un que j'aimais beaucoup trop. La haine finit par me ronger et bien que nous faisions nos tournées chacun de son côté, nous finissions par se croiser. Nord avec ses cadeaux et moi avec mon fouet. Ainsi une rivalité s'installa entre nous. Heureusement Nord était quelqu'un de doux, de gentil, de poétique de qui je n'aurais jamais peur. Celui-ci finit par s'installer dans un autre royaume et construit sa ville appelé Christmas Town où le bonheur existait partout. J'eus l'audace de vouloir de pénétrer ce royaume joyeux une seule fois mais rien à faire, j'étais trop dégoûté par toute cette immondice entre les paquets de cadeaux, les biscuits, les laits de poule et surtout les musiques insouciantes. Tout cela faisait qu'il était impossible pour moi d'y rester plus d'une heure ! Un jour, pour faire face aux jours sombres, l'homme-lune fit appel à 4 légendes dont faisait partie le père-noël et pas moi. Rongé par la jalousie, je me senti lâché par la lune qui avait fait de moi ce que j'étais !
Après tout je protégeais les enfants sages contre les facéties de certains. Et pourtant, aucune des légendes ne l'entendaient de cet oreille et surtout pas Nord.
Cet homme qui fût mon ami se transforma après une aventure dans Halloween Town, un autre royaume relié à Christmas Town par une porte, en guerrier muni de deux épées.
Il n'était plus celui que j'avais respecté autrefois, et je fini par en faire mon pire ennemi. Chaque années au moment de noël, un combat s'engageait entre nous mais lui et ses rennes, plus imposants et plus forts, mettez mes loups et moi en fuite. Chaque jours, je voyait les enfants du monde devenir de moins en moins sages. Bientôt je fini par tomber dans l'oubli et je ruminais seul en compagnie de mes loups ma vengeance pour mettre fin à tout jamais au règne du père noël et des 4 autres légendes auquel venait se rajouter le fameux Jack Frost !
Si Nord et moi ne pouvons cohabiter ensemble comme autrefois, je dois m'imposer par la force et je savais à qui demander de l'aide. C'était Noirceur ! Qui avait été auparavant battu par les 5 légendes et envoyait dans les profondeurs de la croyance des enfants.
Mais où le chercher ? C'est ainsi que je suis allé en quête d'une réponse.
Au bout d'un moment j'eus une réponse. Il fallait que je vois un magicien très puissant qui se faisait appelé Rumpelstiltskin, si quelqu'un savait où se trouvait en ce moment Noirceur, c'était bien lui.
Malheureusement pour moi, mon plan ne fonctionna pas comme je le souhaitait. J'étais sur les terres du royaume du Nord lorsqu'une fumée diabolique m'emmena dans un autre monde.
Dans ce nouveau monde, je ne savais pas qui j'étais et pire encore j'étais devenue ce que je haïssais le plus. Un adolescent qui n'était pas sage. J'étais alors appelé Jacques Whipes, âgé de 17 ans et sans famille j'étais un vagabond qui ne se souciait des lois. Dérobant, squattant, j'étais un voyou qui faisait du tord aux habitants de Storybrook. Moqueur, je me moquais de ceux qui travaillaient sans prendre le temps de s'amuser un peu.
Autant dire que ce moment de mon existence me déplaît. Quand la malédiction fût soulevé, j'eus un nouveau but. Le père noël et ses 4 amis attendront, à présent la méchante sorcière était celle qui allait goûter au claquement de mon fouet dès que je le retrouverai.
Par sa faute, j'étais aujourd'hui tourmentait entre l'enfant sage que j'ai toujours été et l'enfant qui faisait mille-unes facéties que j'avais été durant ces 28 dernières années. J'étais enragé de me rappeler que je m'étais amusé en étant ce gamin insouciant.
Si je le pouvais je me serai fouetté moi-même..
À présent, je suis toujours en quête de mon fouet pour assouvir ma vengeance envers Régina notre chère maire et reine malfaisante.


   
crackle bones


Dernière édition par Jacques Whipes le Lun 11 Jan - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Lun 11 Jan - 19:21

Bienvenue parmi nous Jacques !

Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas à contacter le staff en cas de question !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Lun 11 Jan - 20:27

Merci Very Happy
et oui je n'hésiterai pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Mar 12 Jan - 9:29

Bienvenue plus officiellement super


Bon courage pour le reste de ta fiche mimi Et je plussoie, les fouets c'est bien /sort/

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Jeu 14 Jan - 20:46

Merci Jacques et Fouets for Life <3 :3


Dernière édition par Jacques Whipes le Jeu 14 Jan - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Jeu 14 Jan - 22:23

Oh non... Encore un taré WHAT! Quand laisserez-vous les enfants tranquilles? Feu

Bienvenue tout de même MDR Et bonne chance pour ta fichette mimi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Jeu 14 Jan - 22:46

Bah quoi ? O.o C'est génial les tarés :3
Et merci :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Ven 15 Jan - 1:27

Salut et re-bienvenue Smile

Alors avant que je m'occupe de ta fiche, il faut que tu ais obligatoirement un avatar pour être validé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Ven 15 Jan - 1:53

Salut et merci et oui j'avais oublié ça j'y vais de ce pas xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Ven 15 Jan - 21:22

Salut,

C'est encore moi MDR

Pour la fiche il aut que tu respectes le code et donc bien séparer les différentes parties de l'histoire " Avant ", " Pendant " et " Après " la malédiction Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    Mar 2 Fév - 22:58

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand tu as un fouet tu peux te sentir en sécurité !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives Présentations-