Partagez | 
 

 Un dîner Rome Antique | Sofie Addams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Un dîner Rome Antique | Sofie Addams   Jeu 7 Avr - 20:15




Étrange passion qui s'était emparée Jack depuis maintenant une semaine, tellement loin des fêtes et de tout ce qu'il connaissait jusqu'à présent, à savoir son admiration totale pour ce que les historiens venaient nommer la Rome Antique. Les Romains étaient des gens particuliers et si bizarres pour lui, essayant de passer en revue toutes les périodes avant de s'arrêter la plus fabuleuse de toute, où il lui était permis de voir ressortir surtout la figure emblématique de l'empereur. Quel homme formidable qui possédait un territoire si étendu et qui se trouvait être un grand conquérant, idolâtré par son cher peuple qui ne voyait que par lui, mais en toute modestie il préférait grandement son titre de roi qui semblait moins fastueux que tous ces longs apparats qu'il avait pu lire. Il ne se considérait pour sa part aucunement comme un tyran et préférait être proche de ses habitants chéris, ce qui n'était pas toujours le cas de ces hommes couronnés de lauriers d'après certains bouquins et ce qui était inévitablement une honte si on lui demandait son avis, pour une fois il allait dans la simplicité des choses et ceci lui convenait amplement. En cette occasion il avait décidé de recréer un véritable décor de l'époque dans le salon, ou nul n'avait le droit d'y pénétrer sous peine de se revoir ses foudres qui seraient que très peu cléments à ne pas en doute, se donnant ainsi beaucoup de mal pour tout organiser et mettre en place lui-même. Le squelette était plus habitué à octroyer les ordres et à expliquer sagement comment tout devait fonctionner à Halloween Town, un grand coordinateur et acteur que réellement celui qui met profondément la main squelettique dans les préparations qui sont de l'ordre manuel, et ici même si à Storybrooke il faisait au mieux pour sa boutique il fallait avouer que parfois la maladresse dont il pouvait faire preuve était désastreuse. Mais en ce début de soirée il pouvait clamer haut et fort sans aucune honte que son décor était fin prêt, qu'il avait reproduit le plus fidèlement possible comme sur l'illustration d'une page ce qui serait un lieu où se viendrait se tenir un banquet digne des anciens Romains, pour une occasion qui se voulait tout aussi à part et particulière pour tout simplement dire unique en son genre.

Le roi d'Halloween comptait faire part de toute l'affection qu'il pouvait bien avoir pour la poupée de chiffons, des mots qu'il aurait souhaité lui dire avant que la malédiction ne frappe sans en avoir ainsi eu l'occasion, ayant ainsi compris que les sentiments à son égard étaient de l'ordre des affaires amoureuses. Il avait fallu une mission des plus dangereuses pour sauver Noël, sa tendre chimère qui lui faisait tant les yeux doux mais dont l'influence se faisait moins pressante qu'avant, qui avait ainsi permis à Jack de mettre des mots concrets grâce à un baiser volé et involontaire. Il avait ouvert les yeux sur ce qu'il savait déjà au fond de lui, sans pour autant chercher à creuser vraiment avec tous les événements qui avaient pu se produire depuis l'instant où ils avaient quitté leur monde d'origine, mais désormais il était plus que sûr que Sally était celle qui réanimait sa flamme intérieure qu'il avait crue pendant si longtemps éteinte. Le cadeau qu'il avait d'ailleurs reçu en récompense du Perce-Oreille, en plus d'avoir le grand honneur et privilège que de conduire son traîneau, était plus que significatif. Une simple petite boîte qui ne recelait aucun bric-à-brac mais un mot, d'une banalité sans nom mais qui s'accordait si bien au message, avec uniquement d'inscrit dessus dans une écrire fine et festive ''Cher Jack Skellington, vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin. Il vous suffit juste de faire quelques pas pour vous en rendre compte.'' Et c'était vrai. Lui qui par le passé manquait tant d'amis s'en était fait des nouveaux et pas des moindres, même si son groupe de proches était encore restreint il n'en demeurait pas moins important, la solitude n'était plus une sorte de fatalité mais juste un refuge pour souffler parfois mais rien de comparable à ce qu'il avait pu connaître jusque-là. Il y avait l'amour maintenant qui était une nouvelle catégorie insoupçonnée, qu'il voulait découvrir chaque jour un peu plus en compagnie de celle qui se nommait désormais Sofie, du moins bientôt. C'était ce qu'il espérait tout du moins, que son cœur trouve écho auprès de la petite couturière, il voulait faire les choses correctement pour être certain d'obtenir la réponse qu'il pouvait tant souhaiter.

Mais quel était le lien entre Sally et la Rome Antique ? Tout simplement Jack, dans toute sa splendeur, mais surtout sa façon de ne pas toujours imprimer dans son esprit ce qu'on pouvait lui dire. On lui avait dit que le meilleur moins pour se déclarer était de faire un dîner romantique, rien de bien sorcier après tout, mais le squelette lui avait décortiqué le mot en deux pour créer ainsi ce qui était un quiproquo de premier ordre encore une fois. Ce n'était aucunement le premier et très certainement pas le dernier, tout mélanger était tellement commun pour le roi des citrouilles et qu'il répondrait sûrement que la raison à ceci est que sa cervelle était toujours en ébullition si jamais on lui faisait la remarque, au point que certains ne devaient même plus y faire attention. Cependant, il mettait tout de même toujours autant d'entrain à réaliser ce projet fou, il ne faisait jamais les choses à moitié et cette fois-ci n'échappait nullement à la règle bien au contraire. Il voulait tellement que tout soit parfait, comme il l'imaginait en fait – car à l'entendre ses idées étaient de l'ordre du divin, qu'il avait même décidé de fermer sa boutique quelques jours et laisser à ses comparses laisser gérer l'Ospipaille pour se consacrer uniquement à cette tâche si importante. De toute façon, Jack prenait un soin tout particulier à ne pas se trouver trop longtemps seul avec Sally ou du moins tout faire pour aborder cette fameuse question de baiser de Noël et de sentiments, parce qu'il voulait sincèrement faire quelque chose d’exceptionnel pour cette poupée de chiffons qui l'était tout autant. Oh il aurait pu lui dire en tout banalité, ou même en chanson comme il savait le faire, mais il voulait tant bien faire qu'il avait décidé de ne pas faire les choses à moitié. Il s'était donné du mal comme jamais sur ce coup-là, il avait tout fait tout seul de A à Z ce qui était en soi inédit, et il serait prêt à recommencer encore une fois pour les somptueux yeux de la jeune femme même s'il aurait eu un bras cassé ou n'importe autre os précieux dans cet état-là.

À quelques minutes du rendez-vous qu'il avait pu donner à Sofie, lui téléphonant plus tôt dans la journée pour lui demander de passer au manoir pour qu'ils puissent parler d'un sujet important mais sans lui donner plus de détails pour accentuer la surprise, Jack vérifiait que tout était en place dans le salon. Les drôles de banquettes étaient là, des rideaux blancs et rouges ornaient les murs, des colonnes de jardin un peu partout pour l'ambiance, ainsi qu'une table basse pour poser plus tard les victuailles, alors que le sol avait été recouvert de quelques peaux des bêtes trouvées au grenier. Pour l'ambiance il avait fini par trouver une compilation de morceaux de cithare, pas forcément très romantique mais bien Rome Antique au moins, comptant principalement sur sa prestance naturelle de toute manière. Lui. Le squelette s'était drapé d'une coutume d'empereur romain, une longue toge ainsi qu'une étole rouge, des lauriers en couronne sur la tête tel le grand César en personne. Même les petites sandalettes étaient présentes, ne laissant aucunement le moindre détail de côté de ce fait, au point qu'il se trouvait dans un style vestimentaire tellement éloigné du sien.  Mais il était prêt à ce sacrifice pour Sally, convaincu que la coutume voulait cet usage après tout, ne tenant guère en place en attendant son arrivée. Il était seul dans le manoir et l'endroit lui paraissait si vide, ayant congédié le temps de cette soirée tout individu vivant de la bâtisse pour un cadre qui se voulait privé car il ne souhaitait nullement que quelqu'un vienne l'interrompre dans sa déclaration, prenant son mal en patience ce qui était loin d'être facile pour un impatient dans son genre. Jusqu'à ce que finalement la sinistre sonnerie retentisse, jouant la version instrumentale d'un chant populaire d'Halloween, alors qu'il lui fallut peu de temps pour venir ouvrir la porte. C'est le grand sourire aux lèvres qu'il vient ainsi accueillir sa promise, les bras quelque peu tendus dans un geste purement théâtral qui lui était propre, sentant à la fois un soulagement que de voir qu'elle avait pu accepter son invitation mais aussi l'espoir que tout se passe sans embûches. Aussi bien le repas en lui-même, se voulant un hôte absolument parfait, mais surtout la partie où il lui ferait part de ses sentiments. Calmant quelque peu le feu intérieur qui se faisait à l'intérieur, essayant de ne pas s'importer à toute allure comme il savait si bien le faire, il s'inclina légèrement à l'adresse de la jeune femme.

« Ave et exoptatae ! Bonjour et bienvenue. Je t'attendais avec impatience tu sais. »

Il lui tendit la main pour l'inviter à le suivre, il serait son guide pour la soirée à travers le temps dans un sens, ayant particulièrement hâte de lui montrer tout ce qu'il avait pu préparer pour elle.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Un dîner Rome Antique | Sofie Addams   Dim 10 Avr - 13:24

Dîner Rome Antique

feat. jack & sofie

Tout lui revenait comme des flash. Tout ce qu’elle désirait connaître, et pourtant ignorer. Tout ce qui s’était passé dans le village de noël. Le danger, Jack, son merveilleux Jack, et ce baisé, volé et involontaire, et pourtant tout aussi merveilleux que son squelette. Inévitablement elle en avait souffert, elle avait souffert du caractère exceptionnel de l’instant, elle pour qui les sentiments qu’elle avait à l’égard du roi d’Halloween étaient clairs depuis longtemps déjà. Presque trop longtemps. E père Noël avait su avoir pour elle quelques mots réconfortants à ce sujet, mais elle ne savait quel crédit lui apporter. Pouvait-il véritablement lire dans les gens comme dans un livre ouvert ? Elle voulait y croire, véritablement, mais elle avait également peur. Peur d’espérer encore pour rien. L’espoir était si cruel, si douloureux. Bien pire, l’imaginait-elle, qu’une quelconque douleur physique.

C’est un coup de téléphone qui aurait pu être d’une banalité sans égal, en réalité, qui changea sa vie à jamais, sans qu’elle ne puisse s’en rendre compte sur l’instant. En soi il n’y avait rien d’exceptionnel pour Jack à vouloir parler d’un sujet important, tout prenait des dimensions inconsidérables avec lui. Elle n’aurait d’ailleurs pas même été étonnée qu’il ne veuille que lui parler de la façon dont il commencerait à préparer les prochaines fêtes d’Halloween. Avec lui, on ne s’organise jamais trop tôt lorsqu’il s’agit d’une fête grandiose comme celle-ci. Alors bien sûr, elle lui promit de venir avant de raccrocher, anxieuse à l’idée de devoir tout reprendre comme si rien ne s’était passé, de recommencer à vivre comme s’il n’y avait pas en elle cette étincelle brillant pour lui.

Elle s’était faite jolie pour l’occasion, parce qu’elle faisait toujours cet effort lorsque le squelette l’invitait pour une chose ou une autre. Et, très sincèrement, il serait malhonnête de prétendre que les compliments qu’il lui adressait à chaque fois que lui faisait pas plaisir. Même si elle se demandait, parfois, s’il ne la complimentait que par politesse. Avec lui, c’était toujours un peu compliquer de savoir ce qu’il pouvait vraiment avoir en tête. Il était si complexe…Et c’était sans doute une des facettes de lui qui faisait qu’elle l’aimait tant. Car oui, elle l’aimait et elle avait arrêté de le nier ou de prétendre que cela serait passager depuis bien longtemps.

Parfaitement à l’heure elle se présenta à la porte du manoir en manifestant sa présente par la sonnerie. C’est un son d’Halloween qui parvient à ses oreilles, comme elle s’y attendait. Et, lorsqu’enfin il apparait, sourire aux lèvres et bras grands ouverts, elle ne peut s’empêcher d’étirer ses lèvres en un sourire aussi lumineux que le sien. Elle prend la main de l’homme qu’elle estime le plus au monde et le suit, dans cette bâtisse qu’elle croyait connaitre.

« J’étais impatiente de te revoir… » avoue-t-elle dans un souffle. « Jack…ton manoir ne ressemble plus à ton manoir ! »

Elle ne savait comment l’exprimer autrement. Face à cette nouvelle décoration, elle était à la fois fascinée et surprise. Elle qui s’attendait à parler d’Halloween, la voilà bien perdue !

« Tout va bien, Jack ? »

Fatalement elle commençait à s’en faire pour lui. Il l’avait habituée à ces lubies, mais cette décoration digne de Rome ne lui ressemblait pas pour autant.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Un dîner Rome Antique | Sofie Addams   Mar 12 Avr - 18:29




Au moment même où Jack avait ouvert la porte son cœur avait commencé à battre à un rythme trop rapide à ce qu'il était habitué, lui qui n'avait jamais le moindre organe humain se retrouvait avec un palpitant dans la poitrine qui était devenue vitale, comprenant quelque peu que la raison à ceci n'était d'autre que Sally elle-même. Elle était là, juste resplendissante comme toujours dans une robe qui lui allait à la perfection, pour le squelette ceci représentait déjà énormément. Il espérait tant que cette soirée soit à sa convenance, qu'elle puisse voir à quel point il s'était donné du mal pour elle et uniquement pour elle, mais plus que tout que les sentiments que le squelette pouvait avoir envers elle se trouvaient être réciproque. Que se passerait-il si la jolie poupée de chiffons le refoulait ? Il n'y avait nullement pensé, il n'en avait aucune idée, et très honnêtement il ne voulait aucunement se focaliser sur cette sombre idée présentement. Ce qui comptait c'était l'instant présent, le fait qu'elle soit ici en sa compagnie alors qu'il serrait doucement la main pour la guider à travers le manoir qui avait subi des changements radicaux depuis son attention de faire un dîner Rome Antique, rien ne pouvait l'emplir plus de bonheur que ce qu'il était en train de vivre. Le roi d'Halloween voulait par ce biais lui montrer à quel point elle pouvait compter pour lui, qu'il était prêt à des changements et qu'il ferait tout pour suivre la voix de la raison, qu'il ferait n'importe quelle folie à son encontre juste dans l'espoir de la voir sourire. Il lui avait fallu du temps pour comprendre certes, il ne pouvait que s'excuser pour cette maladresse émotionnelle mais il n'avait jamais été du genre à en faire part aux autres, mais plus que tout un nouveau voyage vers Christmas Town pour le réaliser. Parce que Jack s'était rendu compte que la seule chose qu'il se préoccupait alors c'était Sofie, sa disparition temporaire l'avait mis à cran comme jamais, il n'avait presque pas eu le temps de s'extasier sur tout ce qu'il revoyait ou encore sur le chaleureux accueil des habitants. Ses pensées étaient allées, et restaient encore, vers la petite couturière. Il eut un rire léger à sa réflexion, il était difficile de passer à côtes de cette nouvelle décoration mais elle avait eu la présence d'esprit de lui souligner, remontant quelque peu sa couronne de lauriers de sa main libre.

« Tu as remarqué ? S'il se trouve ainsi c'est pour une occasion très particulière, j'ai beaucoup fait de recherches sur le sujet tu sais pour arriver à ce résultat, je voulais que tout soit absolument parfait et très honnêtement je ne suis point mécontent du résultat. »

La fierté se sentait clairement du côté du squelette, il avait à son sens abattu un travail de titan et ceci en peu de jours, heureux de voir que son dur labeur avait été ainsi remarqué. Mais pour une fois il ne vient aucunement s'étendre trop longuement sur ce qu'il avait fait, lui qui ne perdait jamais une seule occasion de pouvoir étaler ses exploits et les amplifiants inconsciemment, il se voulait assez modéré pour cette soirée. Laisser un peu de côté le grand Jack Skellington, l'incroyable roi des citrouilles et sauveur de Noël – petit titre qu'il venait d'ajouter, pour tout simplement s'occuper de son hôte qui était tant pour lui. Regardant plutôt dubitativement Sally lorsqu'elle lui demandait comment il allait, se demandant si quelque chose pouvait bien clocher avec lui, il hochait juste la tête en réponse affirmative à sa question dont il ne comprenait nullement le cheminement. Il n'avait jamais été aussi bien qu'à cet instant, être en compagnie de sa poupée chérie c'était tout ce qu'il lui fallait après tout, sûr de rayonner comme jamais auparavant. D'ailleurs, il était sûr qu'elle devait se rendre compte où il voulait en venir avec cette décoration digne d'un plateau de cinéma, loin de se douter que tout ceci justement ne faisait que perdre davantage la couturière et se demander si sa santé mentale n'en avait pas pris un coup dernièrement. Cependant ce n'était aucunement une sorte d'étrange lubie, même si le doute était amplement permis vu son passé quelque peu dévastateur sur la fin, il avait tout bonnement cumulé des informations pour lui offrir le meilleur dîner qu'il puisse exister même si en réalité il était loin d'avoir compris entièrement le thème. Mais rien ne lui avait semblé bizarre à aucun moment, tout ce qui venait modifier le manoir ainsi que son accoutrement ne lui avaient à aucun moment mis la puce à l'oreille, prouvant à quel point Jack pouvait avoir des œillères sur le monde et tout particulièrement lorsqu'il pouvait avoir une idée en tête. Lui lâchant la main pour venir ouvrir les deux portes qui donnaient sur un salon entièrement métamorphosé, la musique présente en fond sonore et le chauffage presque mis à fond pour reproduire le climat chaud d'une Italie ancienne, il tendait par la suite les bras pour lui montrer de manière un peu plus grandiose la surprise qu'il avait pu préparer pour elle.

« Voici la pièce maîtresse ! C'est ici que tout se déroulera, tout est conforme à l'époque tu peux vérifier, du moins si ceci te convient bien évidemment. Rien ni personne ne viendra nous déranger, je me suis assuré des moindres petits détails, tout pour passer un moment agréable au possible même si je n'ai nul doute à ce sujet puisque tu seras présente. Oui, ça ne pourra être qu'à ton image, forcément superbe. »

Oh. Pour être somptueuse Sally l'était, aussi bien à Halloween Town qu'ici à Storybrooke, elle qui avait eu raison sur tout depuis le tout début. Il avait vu grand pour elle, totalement dans la démesure comme souvent le concernant en y regardant de plus près, comme s'il cherchait à repousser encore et encore les limites un peu plus loin. Un comportement qui pouvait aussi bien apporter des bonnes que des mauvaises choses, l'épisode de Noël avant la malédiction en était la preuve, tant il arrivait au squelette d'aller dans les extrêmes. Personne ne l'avait jamais retenu après tout, on le suivait avec un parfait aveuglement sans se poser la moindre question, en dehors de la fragile poupée à la démarche parfois bien incertaine. Et c'était ce dont il avait besoin. Une personne qui ne vienne nullement le conforter dans ses idées, l'encourager sans une folie dont il en avait à aucun moment conscience sur l'instant, ce qu'il lui fallait c'était une âme qui le guide et lui montre que ce qu'il faisait été mal ou encore ce dont il avait vraiment besoin. Lui tenir tête pour son propre bien, mais aussi celui des autres, sans pour autant que ceci se transcrive comme étant de la défiance à son égard et qu'il ne tolérait aucunement de toute manière. Sofie savait faire les choses en douceur et c'était là une de ces qualités premières, un refus par exemple ne se faisait jamais de manière frontale mais correctement dosée, et petit à petit l'épouvantail d'Halloween s'en était rendu compte au cours de ces dernières semaines de réflexion intense. Plus que tout elle se préoccupait réellement de lui, ce n'était pas comme les autres habitants envers lui qui étaient souvent dans une admiration si béate que le moindre mot était bu sans retenue, elle avait su voir au-delà du masque souriant du roi et savait que le squelette n'était pas toujours aussi plein d'entrain qu'il voulait le montrer. Il pouvait être plus lui-même en sa présence, aussi étrange que curieux ou encore triste que rayonnant, tout un panel qui lui avait toujours semblait impossible dans leur citadelle. En tout cas, même si le rite n'était très certainement pas d'usage pour l'époque, il s'inclina dans une légère révérence envers la jeune femme.

« Me feras-tu l'honneur de bien vouloir m'accompagner au cours de cette soirée ? Je ne suis nullement accoutumé à ce genre de tradition, j'ai beau avoir potassé des livres je suis loin de maîtriser encore le sujet à la perfection, mais sur mon honneur je promets de faire possible pour que tu passes un agréable moment et rester dans les cadres imposés par l'usage. Je le jure sur les citrouilles d'Halloween. »

Rien ne pouvait-être possible sans elle, c'était le principe même d'un tel repas à savoir qu'ils se faisaient à deux, espérant tellement pouvoir être à sa hauteur. Jack avançait ainsi en eaux troubles, sans réellement savoir où il pouvait bien aller et à quoi il devait se préparer, pour un organisateur tel que lui c'était légèrement délicat de ne nullement connaître avec exactitude ce qui allait pouvoir se passer par la suite. Certes, il avait un planning du déroulement global mais rien d'assez précis, dans le fond c'était y aller à l'aveuglette et ceci donnait un goût d'aventure dans un sens. Et il voulait en découvrir plus. Tout ce qui le sortait d'un quelconque quotidien ou d'une routine était toujours ainsi bienvenue chez le squelette, ayant besoin d'être stimulé pour avancer sinon ceci lui donnait l'horrible impression de se sentir peu à peu vide à l'intérieur, une raison supplémentaire qui l'avait poussé jusqu'à ce résultat. Mais lorsqu'on apprécie à ce point une personne rien n'est trop beau pour elle n'est-ce pas ? Le squelette en était de plus en plus convaincu en tout cas, à mesure que ses sentiments pour la belle Sally s'étaient concrétisés, tandis qu'il se relevait le sourire aux lèvres. Venant délicatement lui prendre les mains pour ne pas l'effrayer ou lui faire le moindre mal, souhaitant tout sauf l'un de ses résultats, il plongea son regard dans le sien en ayant l'impression de corriger le passé et cette occasion d'autrefois manquée.

« J'aurais sans doute dû venir te parler il y a un moment de cela, bien avant ce qui s'est passé à Noël en tout cas. Mais cette histoire m'a fait réaliser certaines choses, que je connaissais déjà mais que je ne regardais pas en face en fait, tout particulièrement l'affection que je peux avoir à ton égard. C'est pourquoi je voulais que tu viennes aujourd'hui, que l'on puisse parler enfin à cœur ouvert sans que rien ni personne ne nous interrompe cette fois-ci, que je t'ai organisé cette soirée. »

Il avait le palpitant qui s'emballait, trouvant toujours cette manière si étrange et fascinante dans un sens, c'était le début du point de non-retour.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Un dîner Rome Antique | Sofie Addams   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dîner Rome Antique | Sofie Addams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-