Partagez | 
 

 Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Dim 29 Mai - 22:13


Do You Talking To Me ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Cuinn & Robin

Un soupçon de nostalgie lui prit lorsqu'il vint à quitter la ténébreuse brune. Une nostalgie douce et à la fois amère lui prend au coeur. Envahissant son esprit de doux souvenirs de la forêt enchantée et de sa vie aux multiples aventures qui s'avéraient être connus de tous. Sans le savoir, sans s'en soucier. Sa légende et son coeur d'or avait traversé les âges dans ce monde et dans la forêt enchantée. Malgré qu'il est heureux dans ce monde, qu'il ait retrouvé un amour fort et intense au sein de la Méchante Reine, il avait une amère impression d'avoir failli à quelque chose, comme si son histoire, ses aventures étaient inachevées et que le monde attendait qu'il termine celle-ci. Il pensait que c'était sa nostalgie, son envie d'aventure qu'il parlait. Le monde devait attendre encore bien longtemps car le grand Robin des Bois au coeur d'or vint à reposer son arc et son carquois de flèche. Roland avait perdu une mère à cause de ses aventures, il ne voulait pas perdre à nouveau une personne chère à lui et à son fils. Il devait être un bon père et faire preuve de sagesse en enterrant ses folles aventures avec son fidèle ami Petit Jean.  Il ne devait point écouter sa nostalgie et cette amère impression qui lui sommait de recommencer encore et encore. Il devait se contenter d'une vie assez tranquille auprès de la belle brune qui partageait sa vie dès à présent. Regina était merveilleuse, ils s'écoutaient et se comprenaient sur beaucoup de points. Ils s'attachaient aux mêmes valeurs et semblaient croire à une seconde chance.  Il était fou amoureux de cette femme, de cette reine prestigieuse. Qui aurait pu penser qu'une reine et un voleur pouvaient se comprendre, avoir les mêmes valeurs, et surtout tomber en amour l'un de l'autre ? C'était une pure folie auquel Robin répondait avec un engouement. Il croyait en Regina et à la bonté de celle-ci comme personne. Robin vivait avec une passion dévorante sans penser aux conséquences cette relation nouvelle et intense. Entre eux deux, il y avait une parfaite harmonie, Robin était une personne calme qui prenait du temps à s'emporter dans des terribles colères, il préférait parler, observer avant d'agir tandis que Regina était tout le contraire. L'eau et le feu, mais malgré tout, il semblait être en parfaite harmonie avec elle, calmant quelque peu le tempérament de la belle mairesse.

Marchant dans la rue en cette belle journée d'hiver, le manteau ouvert sur une chemise mise à la hâte et des cheveux en bataille, Robin s'en allait dans ses pensées qui se tournaient toutes autour d'une belle brune allongée dans un lit moelleux. Il se souciait peu de son apparence un peu débraillé par la situation peu cocasse qu'il vint d'avoir avec la belle brune volcanique. Il en vint à tout oublier aux côtés de celle-ci, le mettant dans des situations embarrassantes. Il en était devenu presque rêveur de celle-ci. Tout allait pour le mieux. Sa marche était lente et songeuse, presque pesante. Le regard dans le vide, ou encore avec Regina. La tête ailleurs, il en vint à bousculer une personne de plein fouet. Le choc avec le sol fut lourd, envoyant quelque chose au loin qui se cassa en deux. Secouant la tête, il vint à relever l'homme et prenant la chose étrange pour tenter de la réparer. Robin était quelqu'un d'habile avec ses mains, il savait réparer une multitude de choses mais ce truc, il ne le connaissait pas. Etait-ce un truc Bluetooth ? Il ne savait pas, il essayait vaguement de le reparer mais Robin n'avait déjà aucune idée de ce que c'était. Voilà, toujours en train de rêver de cette diabolique sorcière aux belles courbes ensorcelleuses, il en payait le prix dans cette situation plus qu'embarrassante. Toujours dos à la personne qu'il avait poussé, Robin essayait tant bien que mal de réparer l'objet étrange qu'il tenait dans ses mains, en vain.

-Je suis désolé, vraiment, je le suis. Je n'ai pas fait attention, je pensais à une belle femme brune, bref à la mairesse et je ne vous ai pas vu, bien qu'on vous voit, vous n'êtes pas invisible ou encore un fantôme ni que vous êtes gros, je veux dire que j'aurais du vous voir en temps normal mais là, je suis vraiment confus ces derniers temps, veuillez vraiment m'excuser, je payerais ce que je vous dois ou j'essaie de le réparer vos truc de bluetooth, ça marche bien ce truc ? Parce que je n'ai jamais essayé et que je voulais essayer, en tout cas, ça se casse pour un rien, déclara Robin toujours dos à toi.

Il continuait en vain de réparer l'étrange chose qui devait s'accrocher à l'oreille. La plomberie, la mécanique, la toiture, l'électricité, il s'y connaissait mais ce truc de bidule, rien du tout. Au contraire, l'objet se cassait de plus en plus tandis qu'il le réparait, quand soudain, il sentit une tape sur son épaule. Robin eut une grimace mais ne voulait pas se retourner avant d'avoir réparé l'objet en question qui semblait plus que détruit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Sam 11 Juin - 2:00


I don't understand

Cuinn était penseur. Il était dans son agence, il réfléchissait à quelques petites choses. Surtout une, une situation qui n'était pas facile, pouvant être gérée mais difficile à trouver quelque chose. Il réfléchissait aussi à plusieurs possibilité. Agrandir ce lieu en était une parmi d'autres. L'agence marchait plus ou moins, heureusement que internet faisait des miracles et qu'il y avait des étrangers également ici. Trop de reflexion chez lui, lui donnerait surement un mal de crâne à un moment ou un autre, mais il voulait que Jack se sente bien et comprenait que la situation était quelque peu déroutante. Elle était provisoire, petit à petit les chiens s'apprivoiseront de sa présence et il ne pourra rien craindre d'eux. Cependant, il fallait du temps, alors il pensait à plusieurs choses pour avoir un juste milieu. Il ne voulait que le bien être de Jack. Alors il proposerait toute solution qui était possible, car au fond rien n'était impossible, surtout à storybrook.

Il se rappelait à l'époque, s'était compliqué mais à la fois si émouvant, il avait failli perdre son maître, il ne voulait pas le perdre de nouveau, il serait à ses côtés quoiqu'il arrive. Il le soutiendrait dans ses démarches, même si parfois, il lui dirait certaines petites choses pour lui, sachant ses excitations. Il revint à la réalité voyant un point lumineux sur le téléphone, signe qu'il y avait un appel. Il remit son appareil, pensant bien qu'il faudrait qu'il le mette véritablement ici, avant qu'il ne s'aperçoive plus si un appel se faisait. Il était irrécupérable sur cela, avec des tendances à oublier de le mettre, pourtant il avait l'occasion d'entendre encore avec cette technologie, sachant qu'il fallait qu'il fasse des efforts, ça lui jouerait des tours si cela continuait ainsi. "Oui" , "oui vous êtes bien à cette agence...Bien...oui bien entendu...d'accord j'ai pris bien note....au revoir...oui à bientôt" Il raccrocha, une nouvelle cliente. Il se leva, faisant signe à Spenze de le suivre. Il n'avait guère besoin de laisse pour se promener.

Il mit son blouson et ferma l'agence, il était l'heure de sa pause, prenant sa cigarette, fumant tranquillement, tout en marchant, non loin de la mairie il était. Il flânait, réfléchissant quelques peu, schématisant quelques idées intérieurs à la cool comme toujours, marchant d'un pas lent sans but précis pour le moment, suivit de près par son chien. Sans y prêter attention, pensant détourner l'obstacle suivant son intuition, il percuta de pleins fouet une personne, il sentit quelque chose dégringoler. Merde...je l'avais mal fixé, pensa t-il. Il était sur les fesses, un peu douloureux cette chute, mais fut très vite relevé par l'homme en face. Il resta immobile, au vu de ses mimiques de visage, il était en train de parler, mais incapable d'entendre ou même de lire puisqu'il n'était pas face à lui. Il restait immobile sans forcément interrompre l'homme qui tentait désespéramment de réparer son appareil. Il étouffa ses rires, le laissant parler, d'un air penaud, rallumant une cigarette. L'homme semblait bien occupé avec son objet.

Il fumait tranquillement, alors que son homologue ne voulait se retourner, ni le regarder, il se décida à l'interrompre tout de même, pour lui expliquer que ce n'était pas la peine. Il écrasa sa cigarette et fit une tape sur l'épaule de l'inconnu. Il ne voulait toujours pas le regarder. Bon, dans ce cas...Il toussa, il ne s'entendait pas vraiment, il sentait surtout les vibrations de sa gorge sachant comment diriger les paroles qu'il voulait dire. Il se fiait à ses autres sens et ses intuitions rien de plus. "hum...Monsieur...." il lui tapa de nouveau l'épaule. "Désolé de vous déranger...mais je n'entends pas ce que vous dites.." il vit enfin son visage. Lui souriant, se grattant le sourcil. "..Ce qui est vraisemblablement cassé était mon appareil auditif, sans lui je n'entends rien, du moins pas les mots...cependant si vous me parler en face et distinctement, je pourrais vous comprendre" ria t-il amusé de la situation. Il n'avait plus honte de ce qu'il était et s'était accepté et puis ce n'était pas le plus important non plus. Il regarda son appareil en mille morceau. "Vous ne pourrez rien y faire je pense..." dit-il doucement et gentiment sans être en colère. Il s'énervait pas pour si peu.

Il lui fit un signe. "Venez, je vais vous offrir une tasse de café dans mon agence, on sera plus tranquille pour discuter" il lui sourit l'invitant à le suivre. Dehors il aimait l'être, mais les bourdonnements commençaient à l'embêter. Spenze suivi de près l'homme, fermant la marche. Il le fit entrer et lui proposa de s'assoir, lui servant une tasse de ce qu'il voulait après lui avoir demandé et lui faisant comprendre qu'il devait le regarder pour lui répondre. "Tenez, ça va vous faire du bien" il s'assit de l'autre côté du bureau, jambe croisé, caressant son chien.



 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Ven 26 Aoû - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Sam 25 Juin - 15:57


Do You Talking To Me ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Cuinn & Robin

Paniqué ! Robin était totalement paniqué. Son coeur s'était serré dans sa poitrine, et son ventre était noué. Il se sentait vraiment coupable. Vraiment coupable. La culpabilité l'avait saisie totalement. Robin détestait d'être dans ce genre de situation. Il se sentait vraiment mal. Il savait aussi que cela signifiait aussi des problèmes à venir, si cette personne était un homme horrible. Vraiment, il se sentait nul en ce jour. Son coeur battait à la chamade autant qu'il se serrait dans sa poitrine. Il avait une certaine nausée qui lui montait au niveau de sa tête. Réparer un être humain, était beaucoup plus facile que de la technologie. Il était vraiment paniqué. Dans sa tête, tout était désordonné. Il était embrumé par la panique et le stress qu'il vivait sans cesse depuis qu'il avait cassé cet appareil étrange. Robin ne savait même pas ce que cela était. Lui et la technologie faisaient décidément deux. Il essayait d'assembler les deux choses qui étaient séparées. Mais rien, en vain. Il se sentait vraiment nul, ce coup-ci. Pourquoi tout cela ne lui arrivait qu'à lui et pas à quelqu'un d'autre ? Tout cela, c'était à cause de la femme qu'il aimait désespérément et qui le mettait dans tous ses états.  Décidément, même quand elle n'était pas là. Regina agissait sur lui et le rendait plus fébrile que jamais. Il continuait encore et encore, parlant, rassurant la personne qu'il avait bousculé d'une manière sauvage. C'était dans ce genre de moment que des doutes s'installaient dans sa tête. Etait-il le héros que tous les jeunes garçons adoraient ?

Il devait se calmer, il le savait, il devait se rendre à l'évidence. Robin était vraiment paniqué. Il ne voulait pas qu'on le voit comme un traître ou un homme mauvais. La tape sur son épaule se fit une deuxième fois, plus insistante, presque impérieuse. Tout doucement, il vint à se tourner. Robin te fixait, tu semblais être vexé mais tu affichais un sourire poli presque chaleureux. Son coeur battant à la chamade, retomba dans sa poitrine, libérant celle-ci d'un terrible poids. Son ventre se dénoua au bout de quelque minutes, tu vins lui parler d'un ton poli , tout en regardant l'appareil qu'il tenait toujours dans ses mains. Un sourd ? De mieux en mieux, t'es un cas désespéré, mon pauvre ami, pensa Robin en s'insurgeant lui-même. Vraiment, il ne se sentait pas bien. Il devait aider les personnes dans le besoin et non fracasser les appareils qui les aident. Robin n'aimait vraiment pas ce genre de situation. Il se sentait comme un cas désespéré, comme un homme inutile, comme une personne qui ne tenait pas à ses promesses, à son engagement et surtout à son honneur. Robin affichait une mine déconvenue, ne sachant comment agir, ou réfléchir. Son cerveau semblait être resté aux côtés de la belle brune machiavélique qu'il aimait malgré ce qu'elle était, et ce qu'elle représentait. Elle n'était pas une menace à ses yeux, mais une belle personne qui a été brisée par la vie et qui n'avait trouvé que la colère pour donner un sens à sa vie.

- Oh, je suis désolé, vraiment, j'étais dans mes pensées et j'ai cassé votre appareil, je vais vous en repayer un, je suis désolé. Vraiment , pardonnez moi ! Je ne vous avais pas vu, déclara Robin d'un ton doux.

Robin eut un sourire contrit et se laissa inviter par ce jeune homme qui avait l'air charmant. Il espérait se faire pardonner rapidement. Il aimerait faire quelque chose pour ce pauvre homme, juste pour se faire pardonner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Ven 26 Aoû - 18:55


I don't understand

Cuinn regardait l'homme assis devant lui. Il ne savait pas trop quoi en penser, il n'avait pas l'air du tout méchant même son ton doux était rempli de culpabilité. Il avait l'air de vraiment s'en vouloir, lui ayant répété une nouvelle fois qu'il lui paierait un nouveau. Cet homme semblait plutôt charmant, peut-être un peu trop stressé. Il mit la tête sur le côté, n'ayant pas vraiment dit autre chose depuis qu'ils s'étaient installés, le laissant un peu s'excuser encore et encore. Il regardait ses lèvres bougés, se résignant à tout de même le stopper. "Ne vous en faites pas, vous n'avez pas à me le payer de nouveau, il peut être remplacer sans payer, j'ai une bonne assurance" lui dit-il tout sourire comme si ce n'était pas la fin du monde. Et puis, ça lui fera des vacances de ne pas en avoir, peut-être un peu embêtant pour avec certaines personnes qui n'avaient pas le réflexe de le regarder pour parler, comme cet homme en face de lui.

"Je m'appelle Cuinn et vous ?"
il lui tendit la main, son bureau les séparait. "Maintenant que cette histoire est réglée, dites moi que faites vous dans la vie ?" il affichait son air sympathique, il était assez cool donc il n'allait pas feinter autre chose. Peu de gens le voyant énerver, en fait personne ne l'avait vu véritablement énervé. Peut-être parfois agacé mais ce n'était rien de bien méchant. Et puis à quoi bon s'énerver, ce n'était pas dans son caractère de base.

Le téléphone sonna, celui de l'agence, un petit clignotant vert s'était allumé, lui faisant comprendre qu'il sonnait. Là la situation était quelque peu gênante sur le coup, il ne pouvait décrocher, et même si la sonnerie cessa, elle recommença plusieurs fois. "Pouvez-vous décrocher s'il vous plait ? je suis incapable de répondre pour le coup" il le prenait à la légère même si au fond ça le dérangeait, mais il faisait avec, il prenait toujours tout avec légèreté sauf l'injustice. L'homme décrocha gentiment, faisant signe qu'il devait noter quelque chose. Il lui passa un stylo et un papier. Il fronça des sourcils, le prenant lorsqu'il arrêta d'écrire. Il lit l'adresse de l'orphelinat et le nom d'une personne. "Vous pouvez répéter en me regardant sans parler trop vite, s'il vous plait.." il ne l'avait pas dit méchamment au contraire. "Donc si j'ai bien compris, je dois me rendre à cette adresse pour m'entretenir avec ce jeune enfant dont le nom est écrit ?" il sourit légèrement, les souvenirs remontant. Si il le fallait. "Merci pour avoir répondu" il lui proposa des petits gâteaux, après l'effort le réconfort.

 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Sam 12 Nov - 6:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Sam 24 Sep - 13:39


Do You Talking To Me ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Cuinn & Robin

L'homme en face de lui semblait assez jeune en rapport. Il était intelligent, ses yeux le fixait comme pour essayer de le traduire, de le sonder. Il était sourd. Il avait bousculé un sourd parce qu'il était perdu sur la lune avec une belle et sulfureuse brune qui n'avait pas voulu le lâcher de toute l'après-midi et qui était en retard pour son fils. Tant pis Elsa comprendrait et le garderait en étude, cela ferait peut-être un peu de bien à son fils, d'être à l'étude pour ses devoirs au lieu que cela soit Robin. Il fallait avouer que Robin était quelqu'un de très intelligent, très bricoleur mais les études n'étaient pas du tout son fort à lui. Genre pas du tout. Il était cultivé pour certaines choses mais il n'était jamais vraiment allé à l'école. Les bonnes soeurs de l'orphelinat, lui avaient appris à écrire et lire, certaines choses qui lui allaient lui permettre de survivre mais toute sa culture reposait sur ses expériences et le savoir de la forêt enchantée alors parfois il préférait que Roland soit à l'étude pour éviter de devenir comme lui. Certes, il avait été banquier, et était donc doué au calcul, mais toutes les connaissances dû à son métier fut grâce à la malédiction. Au moins, s'il se sentait las de réparer des immeubles, des maisons, il pourrait toujours trouver un poste en tant que comptable ou banquier, sans vouloir voler. Voler n'était plus pour lui, Robin et Regina avaient passé un accord silencieux, enfin, il s'était imposé de lui-même, comme si c'était naturel. Il arrêtait de voler et tentait de se racheter et elle de faire du mal, comme ça, ils surmontaient à peu près les mêmes épreuves ensemble. Bien sûr, il n'avait pas commis ce que Regina avait fait mais cela se rapprochait plus à l'envie de voler ou quoique ce soit. Depuis que Regina était rentrée dans sa vie, tout allait pour le mieux et la brune semblait s'ouvrir un peu plus à lui, encore et toujours. Bientôt, elle allait baisser sa garde, il en était sûr.

- Robin, mon nom est Robin, déclara-t-il en répondant à la question. Je fais rien pour le moment à part réparer des choses, par ci par là, répondit-il à la question.

Il vint à s'asseoir en face de la personne, Robin regardait l'agence d'un oeil critique. Il n'était pas quelqu'un qui adorait critiquer mais en remarquant parfois des fissures dû à l'usure du temps sur les murs. Il se demandait, s'il pouvait venir bricoler pour cet homme qui non seulement était sourd et que comme un idiot , il avait cassé son appareil auditif, il venait de lui poser un café bien chaud en face de lui. Il devait faire quelque chose pour cet homme au lieu de s'excuser. Même si l'assurance payait, c'était sa conscience qui était en jeu. Cela le gênait vraiment, il ne savait pas comment communiquer avec un sourd. Il n'avait pas appris la langue des signes. Lorsque le téléphone se mit à clignoter et que l'homme se crispa avant de lui demander de prendre l'appel, ni une, ni deux, il le fit et essaya de comprendre ce qu'on lui disait avant d'écrire l'adresse et de répéter ce qu'on lui disait à Cuinn avant de raccrocher après avoir fait les dernières politesses. Robin se demandait s'il avait été terrible.

- Oui, je pense que c'est ça, monsieur, enfin, c'est ce que j'ai compris, déclara Robin . Le boulot de secrétaire est plus dur que ce qu'on pense, ajouta-t-il.

Robin regardait le jeune homme devant lui, voulant lui poser la question qui le taraudait depuis qu'il avait vu l'agence qui avait quelque trous, pour sa bonne conscience d'avoir cassé son appareil, il pouvait lui proposer des réparations. Peut-être que cela lui dirait, tout cela gratuit si on lui fournit les matériaux adéquates pour cela.

- Vous savez , pour votre appareil même si vous avez une bonne assurance, je voudrais faire quelque chose pour vous alors si vous voulez que je répare, que je fasse quoi que ce soit, vous pouvez me le demander, je le ferais gratuitement, déclara-t-il.

Robin était gêné, il n'aimait vraiment pas sa mauvaise conscience qui lui jouait des tours.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Sam 12 Nov - 6:20


I don't understand

Cuinn s’était juste éclipsé le temps de préparer du café et profitant pour mettre de côté les débris de son appareil. Il coûtait malheureusement chère, mais maintenant il savait toutes les ficelles. Les bourdonnements étaient revenu pour son plus grand déplaisir mais il fit comme si de rien n’était comme à son habitude. il apporta la boisson chaude avant de se rasseoir dans le fauteuil en face de cet homme qui était l’auteur de son incident. Lui en voulait-il ? Non pas spécialement, mais il lui fit signe de le regarder pour parler pour qu’il comprenne encore mieux. Il avait appris à maîtriser la puissance de sa voix, se référant à ses vibrations pour répondre. Il le vit balayer la salle tout en répondant à sa question, ce qui le fit légèrement sourire, alors qu’une idée lui vint en tête. Cependant il fut couper par le téléphone qui clignote pour indiquer un appel;

Il lui  demanda de répondre, lorsque ce fut terminé, il prit le temps de lire sur les lèvres tout en lui expliquant qu’il devait articuler pour qu’il comprenne bien distinctement ce qu’il lui disait. A vrai dire, il aimait bien ne pas porter cet appareil , s’était d’ailleurs ainsi qu’il avait pu s’exercer à lire sur les lèvres. Et il en était plutôt heureux de savoir le faire. ça avait été long dans un sens pour certains détails.

“Merci pour avoir répondu à ma place”
lui souria t-il. Mais avant qu’il lui demande l’homme qui s’appelait -réfléchissant- Robin si il avait bien retenu, si il pouvait faire quelques réparations. Lisait-il dans les pensées ? il rit légèrement amusé par la situation. Il vit sa gêne. “Ne soyez pas gêné, vous n’avez pas à vous en vouloir, par contre faites  bien attention à bien me parler en face sinon nous allons avoir quelques difficulté à nous comprendre” continua t-il toujours amusé. “Et pour votre proposition, cela serait bien gentil de votre part et j’aurais aussi peut-être une proposition à vous faire. Cependant” il alluma son ordinateur. “Je tiens à vous payer pour la suite ce que je vais vous proposer ainsi que vos petites réparations. Je dois bien avouer que ce lieu mériterait un petit coup de neuf, je n’ai pas eu le temps d’embaucher quelqu’un, et vous êtes tombés du ciel aujourd’hui !” frotta t-il ses mains entre elles joyeux.

“Ma proposition est simple, j’ai une pièce derrière et celle-ci mène sur un extérieur, j’aimerais faire de cette pièce un lieu agréable pour que je puisse m’entraîner avec mes chiens ou tout autre activités concernant le travail, tout en accueillant un certains nombres de personnes pour leur montrer diverses choses. Pour le jardin se serait aménager ce dernier comme un petit parcours du combattant” il mit la tête sur le côté. “Qu’en pensez-vous ? Seriez vous prêt à accepter ?” demanda t-il avec espoir.

 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Mer 11 Jan - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Ven 18 Nov - 14:51

Do You Talking To Me ?
Cuinn & Robin
Robin était tombé des nus. L'homme devant lui était en train de lui parler, de lui dire quelque chose. Dit comme ça, cela paraissait banal mais cet homme était sourd. Certes, il n'était pas muet mais les sourds n'utilisaient rarement leurs voix. Robin savait par expérience que les sourds ne l'utilisaient pas car comme ils ne s'entendaient pas, leurs voix étaient disgracieuses. Il fut étonné de l'entendre, d'entendre un sourd lui parler. Robin avait fini par le regarder droit dans les yeux. Il n'aimait pas vraiment ne pas regarder les gens dans les yeux. Il fut encore plus étonné de voir que non seulement cet homme lui parlait, utilisait donc sa voix malgré son handicap mais qu'aussi sa voix soit calme, presque rassurante, comme si il n'avait aucun handicap. Il avait dû vraiment passer du temps à s'exercer afin d'obtenir un tel résultat.

Le téléphone avait sonné enfin, il avait clignoté. Etrange, mais cela devait être la norme chez les sourds. Il répondit au téléphone, écoutant et transmettant les messages avec de la patience et de la culpabilité. Il n'aimait vraiment pas être dans la lune et avoir ce genre de problème.

- De rien,  je pouvais très bien faire cela après avoir cassé votre appareil auditif. C'est étonnant de voir un sourd parler, enfin sans vous offenser, c'est plutôt rare ! Je veux dire, vous parlez bien, déclara-t-il avec un petit sourire simpliste.

Il regardait la personne en face, essayant de parler calmement, doucement. Il écoutait le marché de l'homme qui se tenait devant lui. Tout cela lui semblait très correcte. Robin ne croyait pas aux excuses simplistes. Il fallait des actes derrières elles. Il fallait toujours prouver aux personnes qu'on avait insulté ou blessé de notre bonne foie derrière des excuses. La bonne foie nous faisait rebondir sur le pardon de la personne . Les actes étaient plus importants que tout. Qu'importe les belles promesses qu'on faisait si on ne faisait rien derrière. Les belles promesses sans actes ne valaient rien plus que des belles paroles en l'air.  Il écoutait patiemment la personne lui parler, lui donner une proposition d'un travail simple et à la fois intéressant. Etre payé, oh non, il était bien assez riche comme ça. En plus il avait volé des riches à Storybrooke. Il voulait se faire pardonner, de ne plus prendre d'argent chez les honnêtes gens. Cet homme en était un, à n'en pas douter.

- Oh eum, j'accepte votre proposition, tout. Je viendrais voir ce qui se passe chez vous, les réparations à faire, voir la pièce pour construire des plans afin d'aménager au mieux la pièce. Je ne dis pas que je suis professionnel mais je ferais mon possible. Tout ça, je veux le faire gratuitement, pas d'argent. Je veux le faire en signe de pardon, gardez le pour vous afin de vous repayer un appareil auditif, répondit Robin doucement en regardant la personne.

Robin voulait vraiment pas faire payer cet homme. A défaut de pouvoir le faire réparer, il pouvait faire des travaux gratuitement, faisant économiser cet homme pour qu'il s'en repaye un.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   Mer 11 Jan - 0:30


I don't understand

Cuinn fut assez amusé de l'air que prenait l'homme devant lui. il ne savait pas trop pourquoi il avait cet air même si il devait se douté que ça devait être en rapport avec sa voix car s'était à cet instant que son étonnement se fut voir sur son visage. Il ne s'en offusqua pas et après le coup de téléphone, il en fut convaincu par les paroles que Robin déclara. Il avait annoté les messages pour ne pas oublier connaissant sa petite tête parfois. Il devait vraiment mettre un petit coup de pied dans sa recherche d'emploi car à lui tout seul il allait péter un câble à force et pourtant il lui en fallait avant de s'énerver ou de s'agacer. Il le nota en plus dans ses petits papiers pour qu'il puisse se booster sinon il ne le ferait jamais, surtout avec les journées qu'il passait, il fallait à tout prix qu'il trouve du temps pour. Il le fera surement à la maison, sur le site déjà. Il demandera au journal si ils peuvent publier son annonce également. Mais là il s'éloignait du sujet, reportant son attention sur la personne.

"Merci encore, je ne vous oblige en rien même si vous semblez à toux prix vouloir vous faire pardonner"
, il sourit toujours aussi amusé et non froissé par la suite des paroles. "Vous savez, c'est tout un entraînement enfin vous vous en doutez..mais pour tout dire, je ne suis pas sourd de naissance et j'avais déjà des ..connaissances et de l'apprentissage à ce sujet.." Son regard était dans le vague pendant une très courte seconde qui ne pouvait être aperçut. Il reprit sa joie et sa cool attitude naturel.

Il continua tout en lui exposant son souhait et peut-être la possibilité d'une futur collaboration. Cet homme semblait profondément généreux et gentil, mais même si il était assez ouvert, personnellement dans son fort intérieur il préférait garder distance qu'il ne ferait pas ressentir de toute manière.

"Je suis heureux que vous acceptiez..et d'accord si vous voulez le faire ainsi alors nous sommes d'accord" il frotta ses mains sincèrement joyeux. Au final cette journée n'était pas si mal que cela. "Hum que nous soyons d'accord, je parlais bien de mon agence, là où vous vous trouvez actuellement, je ne sais plus si je l'avais dit" tout en réfléchissant à ce qu'il avait pu dire, après tout les mots sortaient mais parfois il n'était pas sur que tout se disait convenablement ou bien compréhensif. "Donc si vous voulez voir un peu le lieu, je peux vous le faire visiter enfin sauf si vous n'avez guère le temps que je comprendrais" sourit-il. Il se leva se mettant presque assis contre son bureau. "J'ai une petite question..il y a vraiment que le fait de pouvoir me payer l'appareil, le pourquoi vous avez refusé d'être payer ? ou alors vous êtes riche ?" rie t-il sans moquerie aucune, émettant juste son idée plausible.

 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do You Talking To Me ? ~ Cuinn & Robin ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke :: Rues & Ruelles-