Partagez | 
 

 [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mim Lunar

avatar
En réalité, je suis
L'Homme de la Lune
☂ Emploi : Gardien Originel, protecteur du destin
MessageSujet: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 15 Juin - 13:50


The War of Dream

De tout temps, l’Homme de la Lune avait surveillé le destin comme le lait sur le feu. Il avait toujours fait en sorte de protéger l’humanité même si son rôle de conducteur de la destinée lui interdisait. Il devait veiller à ce que le passé, le présent et le futur inscrit dans son livre se réalise correctement. Il savait que l’âge d’or de la noirceur, le moyen âge serait terrible, il l’avait lu, il connaissait les personnes qui seraient désignées comme gardiennes des rêves, de l’imagination, de l’espoir, de l’émerveillement. Sa vie sur la lune pouvait paraître ennuyeuse, à regarder les humains vivent la leur intensément alors qu’il était condamné éternellement à veiller sur eux. En réalité, Mim, s’en fichait car son essence même était le bonheur qui montait jusqu’à lui, dans le ciel. Alors parfois il dérogeait aux règles universelles de ne pas influer sur le cours du temps pour que les étoiles brillent à nouveau de joie. Il l’avait déjà fait, pour vaincre Pitch une première fois. Certes les gardiens étaient prévus mais pas de suite, il avait dérogé à la loi pour avancer le temps en un claquement de doigt et faire mourir ainsi prématurément Aisling, Bunny, Nicholaï et Toothania pour qu’ils puissent accomplir leur destin plus rapidement.

Mais toute magie à un prix, et en l’occurrence celui de la vie. Les quatre gardiens le devinrent dans la souffrance, le sang et la violence pour que leurs renaissances soient complètes. Il avait eu mal, quand il avait observé tout ça dans son grand fauteuil d’argent, mais c’était ainsi, l’histoire devait se dérouler. Il observait toujours dans sa tour d’ivoire pendant des siècles la vie de tout le monde, et quand Pitch réapparu, il n’était en rien surpris. Le temps de choisir un autre gardien était venu, et c’est Jack Frost, l’esprit de l’hiver qui monta en grade. Pourquoi avait-il besoin de lui ? Parce que Mim, savait pertinemment qu’un autre aller périr, son marchand de sable. La flèche noire, empoisonnée du croque mitaine ne rata pas sa cible, en plein dans le cœur de l’homme de sable et le voir engloutir dans les ténèbres lui mouilla même les yeux. Qu’allait-il se passer maintenant que les rêves avaient disparus ? L’homme de la lune savait que tout irait bien, il avait foi dans les gardiens, et dans ce garçon, Jamie, le vrai croyant à l’imagination sans limite. C’était lui, qui sortirait le gardien des rêves de la source des pouvoirs de Pitch, il le ressusciterait, tout était marqué. D’ailleurs, c’est ce qui se passa, et Mim poussa un soupir de soulagement.

Tout rentrerait dans l’ordre, c’était prévu. Cependant, Moony, comme l’appelait les gardiens, fut prit totalement au dépourvu quand un nuage violet s’abattit sur la ville de Brugress et sur leur monde. C’était les yeux écarquillaient, essayant tant bien que mal avec sa magie de le dissiper qu’il assista à la déchéance de son monde. Quand le vent balaya cette immondice, il n’y avait plus rien. Tout était ravagé, l’apocalypse venait de passer et les quelques survivants qui restaient se trouvaient dans un sale état. Choqué, c’était la première fois, en des millions d’années, qu’un évènement imprévu se déroula. Par tous les moyens, il essaya en vain de faire revenir les habitants, les gardiens, la magie. C’était son devoir de protéger le destin, et une entaille aussi profonde ne pouvait avoir que des conséquences néfastes. Le livre commença alors à se déliter, comme manger par une force maléfique et l’homme de la lune se démena pour trouver une solution. Ce n’est que 28 ans plus tard, qu’il remarqua enfin une faille dans ce le processus de destruction comme il appelait. Il put créer une sorte de miroir grâce à la localisation des pouvoirs de ses gardiens et apprit avec stupéfaction ce qui s’était passé.

Le fait qu’une méchante reine veuille son bonheur ne l’étonné en rien, c’était courant. Mais qu’elle bouleverse le destin d’autres personnes, qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam le dérangeait fortement. Or, il y avait quelque chose de beaucoup plus grave, qui attira l’attention de Moony. Pitch, susnommé Bartémius, n’avait plus le contrôle du sable noir et cherchait par tous les moyens de prendre le contrôle de cette ville Storybrook. Néanmoins il ne pouvait pas le faire juste avec son contrôle de la peur et des ombres, il y avait trop de héros et de personnes beaucoup plus fortes que lui. Toujours impuissant depuis son poste d’observation, le gardien du destin regarda les plans du croque mitaine se mettre à éxécution. Utiliser la blessure qu’il avait lui-même infligé dans l’âme du marchand de sable pour le transformer en une créature maléfique qu’il contrôlerait. Mim avait beau hurler au miroir qu’il était un idiot, un inconscient qui ne se rendait pas compte des conséquences, il n’y avait rien à faire. Jour après jour, il observait Sandy redevenu Aisling se métamorphoser et gagner en puissance. Il était le possesseur original du sable, et le sable noir que Pitch avait transformé était par définition juste une amélioration. Ce qu’il avait fait, ce n’était que redonner à son propriétaire l’objet qu’il avait volé, et avec ses expérimentations c’était d’une logique enfantine qu’il allait lui échapper.

Moony avait tenté le tout pour le tout, pour éviter le pire. Il avait mis toutes ses forces magiques pour faire parvenir un message à Jamie, le suppliant presque de faire quelque chose. Il savait qu’il avait réussi à le toucher, par l’intermédiaire de son âme, et alors que sa vue se troublait, s’évanouissant ayant consommé trop de magie, qu’il priait pour que le vrai croyant puisse trouver une solution, surtout qu'Aisling avait disparu des écrans radars depuis quelques jours, car sinon la guerre pour les rêves, ce qu’il redoutait tant alors voir le jour.
.t

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Man in the Moon: Guardian of the Destiny & Protector of the World

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 15 Juin - 15:02

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Les choses commençaient à déplaire fortement à Gabriel. Il avait vu les choses devenir de pires en pires pour son ami Aisling depuis que la Malédiction avait pris fin. Pire, l'ancien gardien sombrait peu à peu dans une obscurité si compacte que le jeune homme avait parfois du mal à l'atteindre. Alors il avait eu une idée. Il était le vrai croyant de leur monde non ? Bah s'il arrivait à atteindre la source du pouvoir d'Aisling et qu'il croyait fortement que la source aiderait le gardien à aller mieux, ça fonctionnerait non ?

Persuadé que oui, Gabriel avait monté une expédition. Il lui était interdit de reculer et puis, de toute façon, quelque chose le poussait à aller au fond de tout cela. Il n'en avait pas forcément besoin de ce truc en plus pour se motiver, mais c'était certain que ça aidait un peu. Le jeune homme avait fait jouer ses contacts. Il avait envoyé des sms aux gens qu'il connaissait et avait même trouver les numéros de téléphone d'autres personnes inconnues cette fois-ci. Il leur avait à eux aussi envoyé des sms, se disant que plus ils seraient nombreux, mieux cela serait.

Mais les choses ne se passèrent pas comme prévues. Gabriel était en compagnie des gardiens quand tout dérapa. Pitch leur avait tendu un piège. Noirceur avait dû apprendre ses projets et leur avait concocté un plan à sa façon. Gabriel n'avait réussi à s'enfuir qu'en compagnie de Tathiana. De retour en ville, il attendit l'arrivée des gens qu'il avait appelé. Dans le lot qu'il vit arriver, il ne connaissait qu'Ebony, pour qui il avait travaillé durant un moment. Cela l'étonna que la cuisinière ait pris le temps de sortir de sa cuisine, mais il n'allait pas s'en plaindre.

- Merci d'être venu. Dit-il aux gens présents. On aurait dû être avec les Gardiens, mais Pitch les a piégé. Alors on va tenter de les sauver en même temps qu'on sauvera Aisling. Déclara-t-il, plus sûr de lui que jamais.

Puis Gabriel ferma les yeux. L'espèce de brume présente dans la ville semblait leur permettre de voyager entre les mondes. Et le jeune homme voulait absolument que cela se produise ! Aussi y-crut-il très fort. Et le groupe se retrouva dans cet autre monde.


Revenir en haut Aller en bas
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☂ Conte : Les cinq légendes

☂ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☂ Camp : Le bien
☂ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☂ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 15 Juin - 15:44

The war of Dream ~ Part 1 
Depuis que la malédiction fut levée, j'ai voulu retrouvé Pitch pour que je me venge de ce qu'il avait fait à mon meilleur ami Aisling, quand il a voulu partir de la ville.. Mais surtout quand Noirceur s'en ai prit à mes fées. Je lui ferais manger la poussière. Quand Jamie est venu me retrouver à mon cabinet dentaire, je fus heureuse de le revoir depuis le temps. Bon d'accord ce n'était plus le petit garçon de l'époque -quand Jack fut nommer comme nouveau gardien-. Avec celui que je considérais comme mon petit frère, nous avions réussi à réunir tous les gardiens - Jack, Bunny et North-
Nous devions sauver Aisling et retrouver Noirceur. Nous décidions de le capturer, Bunny avait trouve une trace de notre ennemi. Jamie a donc décider qu'on doit partir en expédition; ce fut le cas.
Malheureusement pour nous, ce n'était qu'un piège de l'infâme Pitch, il nous a devancer. . J'étais furieuse. Comment avons-nous pu se faire capturer comme ça aussi facilement !! Par chance, Jamie et moi-même avions réussi à s'échapper. Nous repartons donc tous les deux rapidement à Storybrook, Jamie avait même contactée quelques personnes pour nous aider à secourir les autres.
Il y avait deux hommes et quatre femmes que je connaissais plus ou moins, tout en reprenant mon souffle, j'observais en silence, j'espérais de tout cœur qu' Aisling tienne le coup ainsi que les autres.. Je pris la parole avant que l'expédition comment.
-Comme l'a dit Jamie, les autres gardiens ont été capturé par Noirceur, il n'y a que lui et moi-même qui avons réussi à nous échapper. La, où nous allons, ça ne sera pas une parti de plaisir, je préfère vous prévenir. Et Merci de vouloir nous aider. Leur annonçais-je le plus sérieux possible avant que Jamie commence à se concentrer pour nous faire "voyager" dans l'autre monde. Restez confiant les gardiens, nous allons arriver vous délivrer ainsi que toi Aisling tiens le coup..
© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 16 Juin - 17:35





The war of Dream

Une vie sans rêve est une vie vide de sens

Absinthe était dans son arrière boutique entrain de préparer ses gâteaux pour la journée. En tout cas quelques uns, comme ses bons muffins ou encore ses cookies. Sa boutique n'avait pas encore ouvert et n'allait ouvrir seulement dans quelques heures encore mais elle était déjà entrain de s’acharner au travaille. Tous les jours, c'était la même chose. On ne pouvait jamais la détacher de sa boutique ou en tout cas pas très longtemps. Tant qu'elle peut y être alors elle y sera. Ce n'était donc pas très difficile de la trouver si un jour quelqu'un la cherchait pour je ne sais quoi. Personne ne pouvait dire que ce n'était pas une personne investie dans ce que le loir faisait. Même sa colocataire lui disait qu'elle devait prendre plus de temps pour elle au lieu de se tuer au travaille. Ce que bien sûre elle ne faisait que très très peu même pratiquement jamais. Abs aimait bien trop ce qu'elle faisait pour faire autre chose. Le thé, c'était réellement toute sa vie. Elle ne pouvait pas passer une journée sans prendre une tasse de thé. C'était comme sa drogue à elle. La blonde c'était toujours dit que si un jour elle mourrait se serait avec une tasse de thé dans les mains et non autrement. Pourtant aujourd'hui quelqu'un lui avait envoyé un message pour qu'ils se rejoignent quelque par dans la ville. Elle ne connaissait pas le garçon qui lui avait envoyé le message mais elle connaissait Aisling. A vraie dire il n'y avait pas beaucoup de personne narcoleptique dans la ville mais c'était aussi en parallèle le médecin qui lui avait prescrit ses médicaments. Elle l'avait donc pu le voir plusieurs fois. Alors s'il fallait le sauver, soit très bien. Elle ferait partit de l'aventure. Entre narcoleptique il fallait se soutenir. De toute manière la loir ne refusait aucune bonne aventure pour sauver ce qu'on pouvait appelé très certainement des amis. Alors si elle partait il fallait quand même qu'elle prépare la boutique en son absence. Elle faisait confiance en son employer il n'y avait pas de soucis mais. Eve avait montré à plusieurs reprise qu'elle pouvait s'en sortir toute seule, mais Absinthe avait quand même ce petit stresse tout au fond. Son salon de thé était comme son bébé. Même si c'était la malédiction qui lui avait offert, elle avait toujours se souvenir de l'avoir fonder, de l'avoir monter elle même. D'avoir donner tout son temps à cette endroit, plus de la moitié de sa propre vie. Pourtant elle était encore jeune ais c'était le sentiment qu'elle ressentait. Elle avait travaillé dure pour la faire marcher, pour faire de la pub, pour qu'il y ai du monde et tout son travail avait fini par aboutir à quelque chose de concluant. Ce qui la réjouissait plus qu'autre chose.

Alors avant de partir elle devait tout de même préparer tout ça. Elle avait fini de préparer ses gâteaux et les avait déposer dans la vitrine. Tout était en place, les tasses bien nettoyés et ranger à leur place. Les herbes, les sachets de thé eux aussi étaient comme il fallait. La salle était propre, ses étagères ni-quels. Il ne manquait plus qu'à ouvrir en tournant le panneau à l'entrer pour que les passager puisse voir le ''ouvert''. Absinthe était entrain d'expliquer les dernières règles à Evelana, lui répétant une énième fois ce qu'il fallait qu'elle fasse, comment elle devait le faire. Elle voulait s'assurer que tout se passerais bien, il ne fallait pas réellement lui en vouloir. Elle faisait tout cela pour que sa boutique aille bien mais surtout qu'il n'arrive rien à son employé. Elle l'aimait énormément et elle s'en voudrait si quelque chose de grave arrive à l'ancienne robot. Eve pouvait très certainement en avoir un peu marre d'entendre toujours les même règles. Elle devait très sûrement les connaître par cœur à présent mais Abs voulait réellement s'en persuader. Une fois tout cela fait, elle pris son sac qu'elle avait préparer tout en même temps. Oh ! Elle n'avait pas grand chose dans celui-ci non juste une ou deux même trois thermos remplis d'eau - et pas des petits thermos – et avec tout cela plusieurs sachets de thé. Elle ne savait pas qui allait venir alors, la blonde en avait pris pour tous les goûts. En espérant bien évidement que ses personnes aiment le thé … Elle n'avait rien d'autre. Simple de thé, son porte monnaie, ses médicaments et quelques babioles qui n'allait très certainement pas lui servir. Elle aurait pu prendre son épée mais se ravisa au dernier moment. Ce n'était peut-être pas bien vu d'arriver avec un épée et se balader avec dans la ville nons plus. Elle le plaça sur son dos correctement avant de vérifier une dernière fois que tout était en ordre, que tout était parfait. On aurait pu la prendre pour une paranoïaque avec toutes les vérifications qu'elle avait pu faire mais elle préférait passer pour une parano plutôt que d'avoir réellement oublié de faire quelque chose ou autre. Il ne fallait négliger aucun détailles, absolument rien ! Il était tout de même au bout d'un moment temps de partir. Ce serait tout de même un peu la honte si elle arrivait en retard. Pire encore ! Qu'elle arrive en retard et que tout le monde soit déjà partie sans elle. Plus honte que ça, ce serait un peu dure de le faire sur le moment. Elle aurait bien l'aire bête avec son sac sur les épaules toute seule en pleins milieu de la rue avec sa dose de thé.

Elle allait quitté sa boutique – Enfin – lorsqu'elle croisa un nouvelle fois Paige. Celle qu'elle pouvait considérer un peu comme sa nièce maintenant. La fille de son meilleur ami le chapelier. Elle se souvenait la première qu'elle l'avait vu débarquer dans sa boutique. La première fois qu'elle la rencontrait. Elle aurait du depuis le temps voir Jefferson chez lui. Surtout que Paige lui avait bien dit qu'il était en ville. Elle lui avait bien dit qu'il était lui aussi, ici, à Storybrooke. Mais elle n'avait pas encore eu le temps d'aller à sa rencontrer. Ou peut-être avait-elle peur ? Même elle ne savait pas vraiment ce qu'elle pouvait ressentir. Cela faisait si longtemps maintenant qu'elle ne l'avait pas vu. Bientôt vingt-neuf ans désormais. Vingt-neuf ans qu'ils ne s'était pas revenue de puis que la malédiction de la méchante reine avait aussi emporter le monde qu'était wonderland. En tout cas, la gérante de la boutique était tout de même ravie de revoir Paige et ne pu s'empêcher de la serrer dans ses bras en la voyant. Malheureusement elle ne pouvait pas rester plus longtemps pour discuter avec  la jeune femme. Un bonjours et un au revoir et voilà la loir sur le chemin, direction l'endroit où ils devaient se retrouver. Elle avait le grand sourire sur le visage. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'était pas partie en aventure et elle mentirais si cela ne lui avait pas manquer. Toute sa vie dans le monde pratiquement se résumer à l'aventure. Elle avait traverser plusieurs royaumes, plusieurs endroit en temps que loir. Elle avait vu de nombreuse choses dans son existence. Elle avait toujours adoré voyager et cela n'allait pas changer du jour au lendemain. Elle arrivait petit à petit au lieu donner dans le message. Elle pouvait voir un petit groupe se former au loin. Ce devait très certainement être là. Elle accéléra un peu le pas pour ne pas arriver trop tard. Et dès lors qu'elle arrivait, un jeune homme qui fallait le dire était plus tôt pas mal pris la parole. Bon et bien c'était lui qui avait demandé à ce qu'elle vienne avec eux. Absinthe allait ouvrir la bouche pour demander au moins comment il pouvait s’appeler mais la jeune femme lui donna directement la réponse. Jamie, d'accord. La blonde se répéta plusieurs fois le nom dans la tête pour ne pas l'oublier. La jeune homme avait déjà fermer les yeux pour je ne sais qu'elle raison, mais la loir préféra tout de même prendre la parole.

« Heu … Comment vous vous nommez ? Moi c'est Absinthe Dormouse. C'est moi qui m'occupe la boutique de thé. D'ailleurs si vous aimez cela j'en ai pleins dans mon sac et puis vous pouvez toujours passer un jour dans ma boutique. Je serais ravie de vous accueillir. »

Parfois elle pouvait parler trop. Beaucoup trop et encore elle s'était retenue de parler encore et encore. En tout cas, elle trouvait que c'était un bon début s'ils devaient tout partir à l'aventure ensemble : connaître les noms de ses partenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 17 Juin - 18:14




Les préparatifs pour le prochain Halloween avançait bien, il n'était jamais trop tôt pour les débuter même si ici à Storybrooke il était hors de question de commencer au 1er novembre, Jack notant avec minutie le moindre détail qui pourrait lui venir en tête et qu'il qualifiait indéniable d'idée de génie. Même si sa fête n'était pas la prochaine à venir sur le calendrier, ayant encore largement le temps pour le commun des mortels que de penser à une telle chose, il aimait penser aux citrouilles et plus que tout à la grisaille du temps. Dernièrement ils allaient rentrer dans la phrase que les humains nommaient l'été, une période où il faisait atrocement chaud et où le soleil laissé en quelques minutes des traces rouges sur la peau, loin de vraiment apprécier ce cycle des saisons qui se faisait. En fait, à Halloween Town il n'y avait pas vraiment ce système de roulement en dehors du jour et de la nuit, il y avait ce temps fixe où il faisait bon vivre. D'autant plus qu'ici l'ancien squelette était pourvu de chair, ainsi que des autres composés qui faisaient de lui un humain lambda, et même s'il avait vécu comme tel durant la malédiction à l'instant même où il avait retrouvé la mémoire ses habitudes aussi bonnes que mauvaises étaient revenus comme le fait de se voir comme un être mort qui n'avait pas besoin de se préoccuper de certaines choses. Ainsi, à peine le soleil avait repointé le bout de son nez que Jack pestait contre lui et encore plus il y a quelques jours de ceci vu le coup de soleil rougeâtre qui s'était installé sur son bras, étant alors du genre à devoir se balader avec une ombrelle pour éviter d'avoir la peau qui finirait aussi rouge que le costume du Perce-Oreille. Dès qu'il le pouvait il restait en intérieur, s'occupant autant qu'il le pouvait même si parfois l'ennui était bien présent, préférant attendre que les rayons déclinent à l'horizon pour sortir en extérieur. La nuit tout était différent et surtout dernièrement, le roi des citrouilles ne serait dire mais l'atmosphère le mettait étrangement de bonne humeur sans qu'il puisse vraiment dire pourquoi, sa nature cauchemardesque se sentant comme en harmonie avait ce qui se déroulait dans les coulisses sans qu'il puisse en avoir conscience.

Des personnes qui venaient à la boutique, ou qu'il croisait tout simplement, lui disaient à quel point ils avaient du mal à dormir à cause de mauvais rêves. Lui ne s'était jamais senti aussi bien. Mieux que tout son insomnie chronique avait l'air de s'apaiser et ses songes étaient fantastiques, sans pour autant qu'il vienne à se poser des questions sur ce mal qui puisse circuler à Storybrooke car aucunement affecté de la même manière, au point de lui donner envie de chanter sans aucune retenue par instants et parfois même il ne s'en faisait pas prier. Mais pour l'heure Jack était surtout en train de se creuser la cervelle pour voir comment il pourrait appliquer sa nouvelle grande idée qu'il avait eue, installé sur la table basse du salon à colorier des prototypes d'engin ou de système de mécanisme qu'il avait pu imaginer pour faire un bel Halloween, jusqu'à ce que son portable vienne lui indiquer qu'il avait eu un message. Honnêtement sur l'instant il ne fit pas vraiment attention, sa concentration étant uniquement tourné vers son grand projet de produire la plus grande frayeur que la paisible ville n'avait jamais connue, et il lui fallut bien quelques heures avant de se rappeler que la sonnerie qui avait eu lieu plus tôt n'était pas là que pour faire joli au final. Nonchalamment il attrapa son bien pour lire enfin la missive qu'on avait pu lui envoyer, tout ce qui était de l'ordre de la technique avait bizarre que peu d'intérêt à ses yeux et il préférât de loin un bon livre par exemple dans lequel se plonger, espérant que ce n'était pas l'un dès ses habitants qui lui faisaient encore une demande saugrenue qu'il ne savait quoi répondre tant l'idée lui paraissait absurde. Mais rien de tel. Plus les mots défilaient plus son attention se trouvait happée, sentant au fond de lui ce vent d'aventure qui lui manquait presque, se relevant petit à petit avec un sourire qui était la retranscription de son enflammement qui se faisait à l'intérieur de lui et de cette euphorie incontrôlée. Ni une ni deux il laissa en plan ce qu'il était en train de faire pour voir ce qu'il pourrait ressembler, faisait le tour de nombreuses pièces du manoir pour trouver ce qui était à son sens utile, avant de finalement se dire que sa présence seule était largement suffisante parce qu'il était un héros. Dans son esprit en tout cas il n'en doutait pas, ce message d'un numéro qui restait inconnu en était la preuve, surtout depuis qu'il avait sauvé Noël.

Jack restant dans l'idée que l'exploit qu'il avait accompli, ce travail titanesque, avait redoré ainsi son image et surtout put faire taire l'histoire selon laquelle il avait volé Noël. C'était vrai mais en même temps il s'était rattrapé à temps, c'est ce qu'il avait toujours clamé en tout cas, et encore plus lors du ce dernier mois de décembre. Depuis il attendait toujours une forme de reconnaissance à son égard, ayant apprécié l'idée qu'on vienne lui poser des lauriers d'or des champions sur la tête si possible, il avait été à son sens un véritable héros ce jour-ci et il y avait pris goût. C'était un peu la continuité de son travail de roi, où il se faisait aduler et même glorifier, comme s'il avait dans un sens pu confirmer son titre. Mais plus que tout il s'en était senti grandit à plusieurs échelles, sauf celle physiquement parce qu'il n'en avait pas spécialement besoin pour le coup, cette épreuve lui avait permis de se rendre compte de plusieurs choses comme ce qu'il pouvait ressentir au fond de son cœur. Le squelette voulait croire au fait qu'il avait avancé et même évolué depuis cette épreuve, ce qui était indéniable dans un sens, mais plus que tout dans le bon sens malgré le fait que son monde soit parfois si sombre selon certains. Il n'était pas juste un épouvantable épouvantail mais beaucoup plus, selon les épreuves il apprenait à faire avec et en tirer des leçons même si parfois c'était sur le tard, même si son statut de base était un honneur il en voulait plus pour ne pas justement se sentir enfermé dans une case de laquelle il ne pouvait s'extirper. Il n'y avait pour lui rien de pire que la routine et être pris dans un rôle sans rien pouvoir faire d'autre, sans nul doute la raison principale pour laquelle il avait pu se lasser d'Halloween au point de vouloir changer de fête, alors que ce message apparaissait ainsi comme l'occasion de venir se diversifier un peu plus mais aussi de se rendre utile tout en brillant de plusieurs éclats. Alors il cavalait dans les escaliers qu'il redescendait il vit Cuinn arriver par la porte d'entrée, il attrapa de son côté une ombrelle sombre et le bras de son comparse, le tirant vers l'extérieur sans plus de préambule pour le coup et sans se préoccuper des chiens.

« Zero l'aventure nous appelle ! Storybrooke a besoin de nous, il ne faut pas perdre une seule seconde ! »

Lui expliquant un peu sur le chemin pour aller au rendez-vous donner, qu'il avait ainsi reçu un appel à l'aide et de par son titre de roi il ne pouvait décemment pas laisser passer une telle chose, jusqu'à ce qu'ils arrivent à ce qui semblait être le rassemblement prévu. Il se calma aussitôt en voyant Valentina présente, ce sentiment si mitigé à son égard le laissant perplexe sur la manière de se comporter envers elle, se calant un peu plus sur son ombrelle dont les extrémités ressemblaient plus à ses ailes de chauves-souris qu'autre chose. Jack laissa le jeune homme qui se nommait ainsi Jamie s'exprimer, un prénom commençant comme le sien ne pouvait être qu'un signe de bon augure selon lui, même s'il ne comprenait pas vraiment tout ce qui se passait il voyait les grandes lignes. Un sauvetage. C'était dans ses cordes, souriant rien que d'imaginer sa lueur héroïque venir éclairer autrui, ce n'était pas comme s'il avait peur de se battre après tout bien au contraire. Il avait beau être distingué se salir les mains ne l'embêtait nullement, il l'avait suffisamment prouvé avec le temps, l'idée pourrait même le faire fredonner gaiement pour le coup. La dentiste de la ville était aussi présente et prit la parole, accentuant le fait que la situation était critique, faisant ainsi le point sur le fait qu'il fallait agir et vite. Avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit il se fit couper dans son élan par une petite demoiselle, il avait déjà pris en de rares occasions le thé dans son salon qui était assez cosy dans ses souvenirs, retenant l'information concernant le possible breuvage qu'elle avait pu emporter avec elle. Faisant un pas en avant, de toute sa fierté de roi des citrouilles, Jack ne mesurait pas encore le sérieux de la situation et était sans doute trop enjoué pour la situation. Mais il n'y pouvait rien. Il y avait quelque chose dans l'air qui le gonflait à bloc, ces derniers jours il avait été plutôt intenable d'ailleurs, tandis que le besoin de nouveau et d'aventure ne pouvait que le rendre un peu plus remuant.

« Jack Pumpkin, roi d'Halloween et des citrouilles mais aussi grand sauveur de Noël. Je serais ravi de vous prêter main-forte, même si je ne connais pas encore tous vos noms ou visages pour l'heure mais ça viendra, je ferai tout pour vous aider. Et voici Cuinn, il m'a aidé à sauver le 25 décembre ! Tout comme... Valentina... »

Il avait fait un effort. Vraiment. Gardant au mieux son sourire en prononçant ce prénom, la reine de la Saint-Valentin allait vers le meilleur pour le squelette mais il y avait encore du chemin à faire, ne voulant se montrer rustre malgré tout.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 19 Juin - 0:02



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon




Le répondeur sonnait dans le vide, encore. Certains auraient jeté de rage leur téléphone sur quelque chose, le mur de préférence, briser avec violence quelques objets fragiles ou bien renverser avec fracas quelques meubles et étagères. Le fait est qu'elle n'était pas fondamentalement une personne violente, et ne s'y adonnait que contrainte et forcée. Elle se laisse alors simplement glisser le sol, l'appareil dans sa main. Elle n'était même pas chez elle, mais bien chez lui. Elle s'y était rendu dans l'espoir de l'y retrouver, comme s'il n'avait pas disparu depuis plus d'une semaine. Personne ne l'avait vu, personne ne lui avait parlé, et il restait introuvable. Les meubles dans sa maison commençaient à prendre la poussières. Le temps défilait sous ses yeux, et elle finit par se relever, remettant son portable dans sa proche. Ses ailes s'ébrouèrent légèrement, tombant bassement dans son dos. Il était l'heure du rendez-vous à présent, non ? Valentina avait reçu ce sms demandant de l'aide, et bien sur qu'elle allait s'y rendre. Un appel à l'aide au sujet d'Aisling, et elle n'en savait pas plus. Valentina avait eu l'espoir qu'il ne fallait pas le sauver lui mais l'aider pour quelques projets. Il fallait se rendre à l'évidence, quelque chose n'allait clairement pas.

D'un mouvement souple, elle ramassa son carquois de flèche, l'attachant à sa ceinture à son coté gauche, puis son arc qu'elle passa sur son épaule et son cou. Elle ne sortait quasiment jamais sans bien sûr, mais rarement pour venir chez lui. Mais elle avait craint une attaque ou un piège, elle se souvenait parfaitement de ses révélations à propos de Bartiméus, et était sortit armée. Sans effet, mais au moins avait-elle tout son matériel pour partir à l'aventure. Quelques battements d'ailes plus tard, elle se posait. Puiseurs personnes étaient présentes, et elle n'en reconnaissait que deux : Jack, le roi d'Halloween, et son comparse, Cuinn, compagnon du sauvetage de Noël. Elle étudia du coin de l'œil le jeune homme qui était arrivée avec Tathiana et qui semblait être à la tête de cette expédition. Ils les remerciaient d'être venu, pas vraiment une nécessité selon la jeune femme, et elle enregistra les quelques infos qui filtrèrent de ces petits discours. Les autres gardiens étaient prisonniers de Noirceur, Aisling l'était depuis le début. Voilà donc où il était, pensa-t-elle, et son poing se resserra sur le bois de son arc. Noirceur, le nom semblait à a fois familier et incongrue. Valentina ne l'avait jamais entendu, mais elle se doutait bien qu'il s'agissait de Bartiméus, du Pitch qu'avait évoqué Aisling. Sombre connard.

Elle observa la jeune femme ensuite qui se présenta comme Absinthe, un nom fort étrange mais agréable à l'oreille, et son enthousiasme fit sourire Cupidon, lui rappelant doucement sa première aventure en décembre. Absinthe avait ramené des thermos de thé, et un sourire effleura ses lèvres, parce qu'elle-même avait ramené du chocolat chaud ce 24 décembre. Un sourire un peu plus marqué apparu sur son visage lorsque Jack se présenta, une personne si lumineuse et grande pour un rôle si sombre et morbide. Le coin de ses lèvres retombèrent légèrement lorsqu'il fit mention de la reine. Les choses seraient-elles vraiment mieux un jour entre eux ? Elle en doutait de plus en plus, même si elle souhaitait plus que tout y croire. Elle avait l'impression de piétiner et d'y aller à reculons, un pas en avant pour trois en arrière. Elle porta son regard sur les autres, se demandant s'ils la reconnaissaient. Pas qu'elle se prenne pour n'importe qui, ou qu'elle soit une célébrité dans la ville, mais l'organisation du bal de la Saint Valentin avait fait connaître son visage à une petite minorité, surtout les participants à vrai dire. Elle ne reconnaissait pas de visage ici, mais elle ne pouvait pas se souvenir de tous.

- Et Valentina c'est bien moi, enchaina-t-elle à la suite de Jack. Reine de la Saint Valentin, ravi de vous rencontrer, annonça-t-elle sobrement. Je ne connais pas tout les Gardiens, un signe de tête à Tathiana, mais j'en connais suffisamment d'eux pour me porter à leur secours peu importe les risques. Que dire d'autre ? Elle n'avait pas vraiment envie de se présenter plus en détails, elle préférait économiser du temps pour se lancer à la poursuit de Bartiméus. L'humeur de Cupidon était sombre maussade, un violent contraste avec son optimisme et sa gentillesse habituelle, conséquence des divers évènements de ces derniers-mois. La disparition d'Aisling - celui qui avait été là pour elle à chaque instant, à la réconforter après ses cauchemars et à distraire ses journées - était l'immense cerise sur le gâteau. Les yeux dans le vague, elle prêta vaguement attention aux présentations des autres membres de  cette mission de sauvetage, impatiente de trouver le fin mot de cette histoire.


fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 20 Juin - 3:17


The war Of Dream
Une folle et dangereuse aventure - Dream, a reality!

Cuinn était sortie tôt ce matin ci. Il était venue apporter un petit déjeuner à sa petite soeur, Eve, pour la réveiller doucement, pour qu'elle puisse être en forme à son travail. Il savait qu'elle travaillait dans le salon de thé, elle lui avait fait goûté, il avait été surpris d'aimer, il n'était pas fana mais assez pour en boire un peu de temps à autre quand on lui proposait. Il était à présent devant chez elle, sonnant tout joyeusement. S'était une Eve endormie, se frottant les yeux qui l'accueillit, levant les yeux au ciel mais très vite remplacé par un sourire en constatant le sachet contenant tout pleins de viennoiserie, sachant comme elle pouvait être gourmande la petite. Ils parlèrent un peu partageant leur repas, il n'était pas quelqu'un qui mangeait beaucoup et ne dormait peu, toujours et encore ces éternels cauchemars, qui parfois se calmaient mais d'autres moments devenaient un peu trop oppressants. Il avait vu un médecin pour travailler sur tout ça, Eve savait certaines choses, sachant très bien qu'il n'allait pas aborder le sujet à son désespoir, ne faisant que changer les idées à l'ancien fantôme. Leur relation n'avait pas changé même si il fallut s'habituer à ce qu'ils étaient véritablement. Il était heureux d'ailleurs qu'avec Jack, ça passait plutôt bien, ce qui ne lui avait fait plus que plaisir. Bon s'était une relation à leur manière, mais amplement suffisant pour le rendre béat de coolitude.

il l'accompagna un peu vers son travail, l'écoutant parler, quand elle s'y mettait, elle pouvait être un petit moulin à paroles, il avait un petit sourire, elle aimait ce qu'elle faisait, entendant souvent parler de sa patronne, une travailleuse absolue, ne vivant pratiquement que pour cela. Peu-être qu'un jour il la rencontrerait à force d'en entendre parler. Il rit légèrement, la saluant, lui souhaitant une bonne journée, Spenze était bien sur avec eux, le pauvre, il avait failli être oublié, non jamais, il était juste toujours présent à ses côtés, comme lui l'avait été pour Jack et le sera à jamais, si il voulait toujours. Il regardait l'heure, quittant définitivement Eve, souriant une dernière fois. Il décida de passer à l'agence, aujourd'hui, elle n'allait pas être ouverte, le téléphone était afficher au cas où si besoin ou le site internet pouvait être utilisé. Il fallait qu'il travaille un peu avec les chiens et avait eu quelques idées d'exercices. Il ajusta son appareil auditif et alla dans différentes boutiques acheter ce qu'il avait plus ou moins besoin, faisant quelques petites courses alimentaires au passage pour le manoir.

En ce moment, Jack était assez, surexcité, enfin intenable, il préparait Halloween certes, mais il y avait comme une envie de bouger, peut-être que l'adrénaline de noël dernier, lui manquait, cela se pouvait. Il était dans un rayon de bouf, hésitant sur tel produit ou l'autre. Il resta pendant une longue minute avant d'acheter des poires, au lieu des pommes. Pommes...comme aimait tant la méchante reine qui les avait apporté dans cette fabuleuse malédiction. Il eut un rictus ironique, chassant toutes idées sarcastiques, prenant son air penaud. Il paya et entreprit de prendre le chemin vers la maison, baillant un peu. Il aimait être tranquille mais avait ce juste milieu entre travailler, se reposer, se laisser du temps pour soi et surtout pour son entourage, il se prenait peu la tête, profitant juste des plaisirs à ses goûts et son idée qu'il s'en faisait. Il croisa quelques habitants, les saluant d'un bref signe de tête, les connaissant pour certains plus ou moins. En ce moment, il était dans un moment de composition, Jack l'inspirait avec ce qu'il entreprenait. Il allait soumettre sa chanson à Ray dans les jours à venir. La vie était si simple quand on le prenait ainsi.

Il chercha ses clés et entra, avançant dans l'entrée, alors que Spenze rentra à toute vitesse, se mettant à aboyer. Sans comprendre vraiment ce qu'il se produisit, il se fit embarquer par Jack, qui le tira par le bras, l'obligeant à le suivre, fermant la porte, sur Spenze qui aboyait un peu plus encore, les courses tombées au sol à cette flèche du roi de Halloween, il le laissa lui expliquer quelques détails, jusqu'à qu'ils arrivent à un endroit où plusieurs personnes y étaient réuni, alors que Jack le lâcha enfin, se mettant un peu sur le côté, écoutant simplement, ne comprenant pas tout mais ne cherchant pas plus vraiment. Il comprit l'essentiel, faisant un geste de salutation lorsque son ami cita son nom. Il fronça des sourcils à la jeune fille qui s'était présentée en première. Son nom lui disait quelque chose, peut-être que ça lui reviendra. Il vit l'air sombre de la reine de Saint Valentin, s'approchant d'elle doucement, levant sa main, refermant ses doigts, pour former un poing et lui donna un léger coup dans l'épaule. "ça faisait longtemps" cette simple parole voulait dire plus, comme un "ça va aller, ne t'inquiètes pas, tu n'es pas seule et content de te voir". Il savait qu'entre Jack et Elle s'étaient assez spéciale, il avait des bons souvenirs malgré les situations parieuses de leur aventure. Alors le destin les avaient réunis de nouveau, même si il fallait bien l'avouer, il avait été amené de force en ces lieux.

Il regarda Jack du coin de l’œil, prêt à partir dans l'aventure, la plupart présent l'était, il connaissait la personne qui avait besoin d'eux et ne pouvait pas être indifférent, il l'avait aidé à un moment de sa vie, alors, il ferait de même, pourtant il n'avait pas été invité, mais bon, soit, il le ferait, il ne faisait guère attention à ce genre de détail. Il sortie son téléphone envoyant un texto à Eve pour lui dire de prendre soin des chiens et de ranger les courses qui devaient être pour certains en bouillit...Il lui disait qu'il ne savait pas quand encore il rentrerait, mais qu'il devait rassurer ses compagnons canins. Il avait confiance en elle et savait qu'elle ferait le nécessaire. Il s'adossa contre un muret, attendant l'heure de partir et observant les partenaires qui allaient être dans l'aventure, aimant voir Jack ainsi au fond. il trifouilla son appareil, se stoppant d'un coup. Un éclair dans sa mémoire, il savait qui était la jeune femme, la patronne de Eve, en plus elle leur a dit qu'elle avait un salon de thé. Il sourit bêtement à sa découverte, qu'est-ce qu'il pouvait être tête en l'air parfois.



 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Mer 21 Sep - 17:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☂ Conte : Le Roi Lion

☂ Emploi : Chef de cuisine
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : /

☂ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 21 Juin - 19:27



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
Sa dernière rencontre avec Simon avait pas mal ébranlé la quarantenaire. Cet imbécile lui était encore rentré dedans, mais cette fois, la cuisinière n'avait pas été aussi paralysée que d'habitude. Elle avait sorti les griffes et ne s'était pas laissée faire face à lui. C'était fini le temps où elle se laissait faire pour tenter de calmer les choses. Le lion l'avait découvert à ses dépends. Mais maintenant, Ebony avait besoin de décompresser. De penser à autre chose.

La solution lui vint de Gabriel. Plusieurs fois, la lionne l'avait engagé pour des petits services en cuisine ou chez elle. Le petit jeune était vif et cela en avait embêté certains, mais la brune avait été contente de l'avoir. Du coup, quand elle reçut son sms d'appel à l'aide, Ebony n'hésita pas un instant. Vêtue d'un jean, d'un chemisier bleue foncé, d'une veste et de ses bottines, elle avait rejoint le point de ralliement.

Gabriel leur expliqua rapidement la situation et les remercia d'être venus. Puis les gens se présentèrent plus ou moins rapidement. Ebony haussa un sourcil, vaguement incrédule face à cette perte de temps. Mais s'il fallait le faire, elle s'y plierait. La lionne apprit ainsi qu'ils avaient un ancien chien fantôme, le Maître d'Halloween, la Reine de la St-Valentin, une souris et la Fée des dents dans leur groupe. Et bah, quel carnaval !

- Ebony Mercy, ancienne lionne et cuisinière à temps plein. Se présenta-t-elle succinctement.

Peut-être en dirait-elle plus plus tard. Mais pour le moment, la quarantenaire avait surtout envie qu'ils se mettent en route, si le Marchand de Sable était bien entrain de devenir méchant, ça allait être l'enfer pour tout le monde...
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☂ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☂ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☂ Camp : celui de mon gang, de mon sang.
☂ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☂ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 22 Juin - 23:29

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

Vous êtes-vous déjà retrouvés dans un état d’incompréhension telle que votre cerveau crashe complètement ? Le bug général quoi. Eh bien, j’étais précisément dans cet état. Cela faisait une bonne dizaine de minutes que je restais immobile, les coudes sur le comptoir, une main portant ma tête et l’autre tenant mon téléphone portable. Le regard vide fixé sur l’écran de l’appareil, j’essayais tant bien que mal de trouver une logique au message que je venais de recevoir. Un numéro inconnu m’avait envoyé un message plutôt louche. Je ne saisissais pas tout, mais ça parlait d’un certain Marchand de Sable kidnappé et d’une mission de sauvetage plus que périlleuse. Ça m’avait tout l’air d’être une publicité pour une nouvelle boîte de nuit transformiste… Vous savez, celles où les hommes sont plus « belles » que les femmes et où on s’éclate toujours jusqu’au petit matin. Ils ont beaucoup d’imagination pour leurs pubs. Le hic c’est qu’étant barmaid, je connaissais à peu près tous les gérants et managers des discothèques de Storybrooke. Leurs numéros étaient enregistrés dans mon portable. Et là, l’envoyeur était inconnu au bataillon. Me frottant le menton, je me demandais où se trouvait la blague. Un lieu et une heure de rendez-vous étaient indiqués. Je jetai à coup d’œil à l’horloge sur le mur à ma gauche. Mon service allait se terminer, et c’était sur mon chemin. Je regarderai en passant. Je débarrassai le comptoir des derniers verres vides qui y traînaient, et sortis. La curiosité me fit presser le pas, et j’arrivai au bout d’un petit quart d’heure aux alentours du point de rencontre. Un petit groupe de personnes commençait juste à se former. Intriguée, je m’approchai. Un gars plutôt mignon (enfin, d’après les critères humains, moi je comprends rien à vos goûts tordus) ainsi qu'une jeune femme brune semblaient être les instigateurs de cette réunion. Et lorsqu'ils prirent la parole, mon cerveau se mit de nouveau à planter sévère. Des Gardiens, Pitch (comme la princesse nunuche dans Mario ?), Noirceur (sympa comme nom, j'aime bien, c'est pas du tout glauque), Aisling... Je pigeais pas un radis de leurs salades. Je penchai la tête sur le côté, un sourcil relevé, l'air perplexe. Bon, bah visiblement c'était pas une blague. Donc ça voulait dire que ce Marchand de Sable existait bel et bien ? Mais qui pourrait être assez débile pour lui acheter du sable, sérieusement ?
Tout le monde se présenta, les uns à la suite des autres. Le Rabbit Hole était célèbre, et j'étais célèbre au Rabbit Hole, donc certains devaient savoir qui j'étais. Et je devais en avoir déjà croisé quelques uns là-bas. Ou pas. J'ai pas la mémoire des visages. Absinthe Dormouse, propriétaire d'une boutique de thé ; Jack Pumpkin, roi d'Halloween et sauveur de Noël ; son acolyte Cuinn ; Valentina, reine de la Saint-Valentin ; Ebony Mercy, ex-lionne et cuisinière. J'en avais vécu des histoires tirées par les cheveux, mais celle-ci battait tous les records. Rien qu'avec une équipe d'énergumènes pareils, on était vite fixé : ça sentait le plan foireux à des kilomètres. Mon sixième sens ondiniesque me hurlait de me tailler la route aussi sec. Toutefois, alors que j'essayais de comprendre ce qui m'arrivait, mes yeux d'océan se posèrent sur mon bracelet électronique. Et la simple vision d'un Killian en pétards parce que j'avais disparu de la situation me suffit pour me décider. Dans un grand sourire, je m'annonçai à mon tour : Moi c'est Rebekah, mais vous pouvez m'appeler Bekah, ça va plus vite. Quand est-ce qu'on y va ? Ma fibre aventureuse venait de se réveiller. J'aurais bien aimé voir toute la petite famille dont m'avait parlé Viviane lors de nos retrouvailles. Je n'avais même pas eu l'occasion de venir chez elle pour rencontrer mes neveux ! Cependant, pour une raison que j'ignorais, le destin avait décidé de m'engager dans cette mission. Je devais y prendre part. Et puis, je suis coriace, on ne me met pas KO comme ça, et je trouve toujours un moyen de retomber sur mes pattes. Aussi, je ne m'inquiétais pas trop de ce dans quoi je m'embarquais. J'y survivrais, c'était la seule certitude.
 

 
Emi Burton

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 23 Juin - 22:34

The War of Dream

Les gens & Dark Aisling
1e Partie



Qu’est ce qu’il pouvait rigoler en cet instant précis. Un véritable fou rire démentiel secouer l’ancien marchand de sable qui regarder la scène de la petite réunion depuis son poste d’observation. Il n’en pouvait plus devant autant de singerie et de pitrerie. S’asseyant sur le rebord de l’immeuble, tout en balançant ses pieds dans le vide, il sorti un paquet de biscuit, n’ayant pas tellement eu le temps de manger. Dominer le monde, ça prend du temps et ça creuse l’appétit. Grignotant le petit lu, il fut à nouveau pris d’une crise de fou rire quand il entendit Gabriel expliquer que c’était Pitch qui les avait piégées. Oh mon dieu, mais il voulait descendre à cet instant juste pour lui balancer la vérité et se délecter de sa tête. Noirceur, où plutôt Grisaille en comparaison avec lui, était devenu son pion. La roue avait tourné et l’ancien croque mitaine n’était plus qu’une ombre à son service. Oh oui, avoir réussi à l’annihiler à son pouvoir avait été un coup de maître, l’expression de terreur et les mots qu’il lui avait dit résonnait toujours dans son oreille comme une douce mélodie. Il ne savait pas ce qu’il faisait ? Mais si, parfaitement, il en était pleinement conscient. Il avait foutu une raclée à la brioche, qui ne pouvait que se soumettre à lui. Finalement, il appréciait le geste qu’il avait eu envers lui. De lui planter une flèche noire sensorielle, dans la cicatrice qu’il lui avait laissé après le combat dans le monde des contes. Maintenant il tenait sa vengeance pour ce qu’on lui avait fait subir et il s’en délectait par avance.

Qui aurait cru que c’était Pitch lui-même qui creuserait sa propre tombe et celle des gardiens en même temps ? Se grattant sa barbe noire, il pensa qu’en fait, l’ancien cauchemar était vraiment débile et sans cervelle. Il lui avait toujours dit que le sable noir qui transformait les rêves en cauchemar n’était pas le sien, que ce n’était pas parce que son sable était doré qu’il n’y connaissait rien dans le noir. Même si au départ, il y a fort longtemps il avait été étonné qu’une autre personne puisse le maîtriser, il en avait conclu par la suite que c’était mieux ainsi. Deux personnes, deux Némésis, comme le ying et le yang. Sable doré contre sable noir, Rêves contre Cauchemars. Finalement, après l’avoir récupéré, il s’était aperçu que c’était une très mauvaise idée. Maintenant il avait la possibilité de l’utiliser, et c’était beaucoup plus joussif de le répandre comme il l’avait dit à Valentina. D’ailleurs en pensant à la jeune femme, il l’aperçut en bas, à coté de Jack, le roi d’Halloween. Oh que ce petit Gabriel lui facilitait la tâche, de ramener les personnes sur lesquelles il avait jeté son dévolu pour son plan macabre. Il était fier de lui, d’avoir si bien réussi à manipuler Pitch, qui avait laissé s’échapper le vrai croyant et la fée des dents. Cette liberté qu’ils chérissaient tant n’était qu’éphémère et leur faire croire qu’ils s’étaient échappés d’eux même le rendait encore plus joyeux. Du sable noir s’échappa de ses doigts, emplissant le ciel de la ville de nombreux filaments. Il pouvait ressentir la peur, l’angoisse de la ville entière. Il voyait les cris des âmes soumis à la tentation du mal et il s’en délectait comme d’un bon café noir. Mais ce n’était pas assez, ce n’était rien comparé à ce qu’il avait prévu de faire.

Voyant que le groupe censé le sauver commençait à rentrer dans la brume, il avait ainsi son signal de départ pour agir. Sautant de son promontoire en lançant son fouet pour qu’il agrippe un lampadaire plus loin, il glissa sur le sable noir qui lui servait de route dans les airs. Toujours soigner son entrée quand on veut contrôler l’humanité. Se posant sur le sol avec la grâce d’un roi, comme il se l’imaginait dans son esprit malade, il marchait tranquillement, faisant apparaître deux énormes poignards noirs. « Ah Brugess, tu m’avais manqué. » S’engouffrant dans la brume à son tour, il ne se réfera qu’a ses sens pour trouver le groupe. Bon finalement ils étaient tellement bruyants qu’il n’eut aucun mal à les repérer. Du sable noir émana de son corps, remplissant ainsi l’espace de noirceur et de cauchemars. « On veut faire la fête sans moi ? Franchement ce n’est pas très gentil de ne pas inviter le principal concerné non ? » Il était le seul à y voir, dans cette brume qu’il avait rendu obscure. Il pouvait entendre des murmures d’inquiétudes, ou de bravoures. « Mais ne vous inquiétez pas, Aisling est là pour arranger la situation. Vous allez voir on va s’amuser comme des petits fous. » Et un rire diabolique, à faire dresser les poils du plus viril des hommes retentit dans cet espace magique. Puis plus rien, un silence de plomb, n’annonça rien de bon. Plus rapide qu’un éclair, le marchand de sable repéra ses deux cibles, qui se trouvaient côte à côte, à croire que le destin était avec lui. D’un geste violent, il les poignarda sans aucun ménagement, savourant leurs cris de douleurs et de souffrances. « Merci beaucoup mon petit Gabriel, ou devrais-je dire Jamie pour ce joli cadeau que tu m’as fait là. Je m’en rappellerais et tu seras peut-être épargné. » Tournant, enfonçant encore plus profondément les lames noires, il éclata à nouveau de rire. « Non, ça sera beaucoup plus drôle si c’est un de tes camarades qui te tue. Tathianna par exemple. J’ai hâte de voir ce spectacle, mais là j’ai autre chose à faire. Allez Kissou ! » Attrapant les poignets de Jack et Valentina grâce à ses fouets, il les kidnappa pour les amener dans son antre secret, laissant les autres sur sa dernière phrase qu’il n’hésiterait pas à mettre en action.


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 24 Juin - 16:10



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon




Elle avait regardé, surprise, l'ancien fantôme, lui adressant un fragile sourire avant d'acquiescer. Elle avait regardé un instant l'autre femme, celle qui était une lionne auparavant, et la dernière fille, Bekah, aussi enthousiaste qu'Absinthe. Gabriel les plongea aussitôt dans la brume les entourant pour pouvoir passer entre les mondes. Oh, il était tous sympathique et gentils, prêt à se transformer en héros de lumières pour sauver ceux qui en avaient besoin. La lumière, ah ! Plongé dans cette obscurité, elle ne s'en rappelait plus. Les héros étaient prêt à s'élever, et ils s'apprêtaient déjà à chuter au plus profond de l'obscurités et de ses cauchemars. L'atmosphère devint tout à coup poisseuse et lourde, et même suffocante, l'air rentrait difficilement dans ses poumons et son poing se resserra sur le bois de son arc. Et cette voix qu'elle connaissait si bien maintenant, si suintante d'ironie comme il arrivait parfois. Comme elle connaissait bien ce ton, comme elle l'avait déjà entendu tant de fois, et c'était ce qui avait tout déclenché bien sûr. C'était cette part d'Aisling qui un jour l'avait fait céder devant lui. Elle avait tout fait depuis pour l'aider, et elle n'avait jamais su calmer cet aspect sombre de son ami.

Elle pouvait parfaitement imaginer les veines noircit courir sous sa peau, descendant sur sa nuque. Il eut un rire, et Valentina trembla. Non, cela elle ne l'avait jamais entendu. Elle savait faire face au Aisling qui oscillait, même si elle ne parvenait pas à y faire grand chose. Mais celui qui riait ainsi... Elle tendit le bras à l'aveugle, cherchant à le trouver, à le toucher, parce que le contact avait toujours ce petit effet. « Aisling s'il te plait je » Le reste de sa phrase se noya dans un hurlement suraiguë, alors que son dos se cambrait sous l'explosion de douleur qui l'avait surprise. Elle irradiait dans tout corps, un flot constant de souffrance tel qu'elle n'en avait jamais connu. Ses joues étaient déjà brouillées de larmes, son souffle coupés par le son inhumain qui sortait de sa gorge. La source de tout venait de son dos, de ses ailes. Juste à la base, sur la gauche de ses deux membres doux et blanc, éthérés et célestes, à présent taché du plus noir des sang se déversant sur le plumage sensible. Elle le sentait se déverser sur elle, tachant ses vêtements. Il parla, et ses mots se mélangèrent dans sa tête alors qu'il tournait la lame, arrachant à peine plus qu'un gazouillis de souffrance à Valentina, le souffle coupé.

Derrière elle. Aisling était derrière elle, juste derrière elle, la main sur ce poignard enfoncé dans son dos, entre ses ailes. Le bras qu'elle avait tendu précédemment pour le trouver se releva, cherchant cette fois-ci à remonter contre son bras, à le toucher, tenter quelque chose peut-être. Elle entendu un vague « kissou », et avant qu'elle n'ai rien pu faire quelque chose de rugueux se referma sur ses poignets, le sable d'Aisling qu'elle connaissait déjà bien. Et peu à peu, la douleur reflua. Elle avait soudainement froid, frissonnant de tout son corps. Des points de toutes les couleurs dansaient devant ses yeux, et pourtant rien ne semblait normal. Sa poitrine se soulevait difficilement, et quelque chose l'attirait vers l'inconscience. Elle eut beau se débattre contre elle-même, ses yeux se refermèrent rapidement, tiré par le poignet. Au moins était-elle avait lui, peut-être pourrait-elle...

La souffrance était revenue. Elle pulsait sourdement en elle, et Cupidon chercha son souffle pendant les premières secondes de consciences. Les yeux grand ouvert, elle étudia aussitôt son environnement, parce que la dernière choses dont elle se souvenait c'était la brume traitresse. Toute la chambre était faite de sable, elle ferma douloureusement les yeux. Le sable n'était pas aussi dorée qu'il aurait du, mais ternit par les larges filons noirs qui s'y mêlaient. Où qu'elle soit, Aisling n'était pas loin. Elle se leva, vacilla aussitôt et se rattrapa à la table de nuit proche, étourdis. Elle mis un moment à se redresser, engourdis, et observa vraiment les lieux. C'était une grande chambre, composé de sable et encore de sable. Elle avait été allongé sur un lit à baldaquin, au centre de la pièce, et divers meubles trônaient un peu partout. Un tapis - vraiment étrange couleur et  matière sable - et une coiffeuse, une armoire, un grand lustre suspendu au plafond et tant d'autres détails qu'elle n'avait pas l'envie de détailler. La porte était fermée. Une chambre spacieuse, pas le genre qu'on offrait à ses prisonniers, ou quoique qu'elle puisse être ici. Prisonnière. Le mot résonnait difficilement en elle. Séquestrée peut-être conviendrait tout autant. Un sanglot inconnu et étranglé passa sa gorge, bien vite réprimé. La tristesse était montée en elle soudainement, aussitôt remplacé par cette flamme de colère et de haine qu'elle n'avait jamais eu. Mais Cupidon n'avait pas vécut les mêmes choses que Valentina. Cupidon et Valentina était différente. La lampe de chevet s'écrasa avec violence sur le mur, accompagna d'un cri de rage et de colère, se désintégrant presque instantanément en filon de sable intégrant les murs. Elle les haïssait tous, ces hommes qui se pensaient tout permis, qui se croyaient au-dessus de tout et qui n'aimaient que la violence. Un autre objet quelconque se désintégra, suivit d'un autre, des larmes brillantes de haine.

Elle se jeta contre la porte, projetant son poids contre le sable qui résista étonnamment bien. Elle par contre ne s'en sortit pas aussi bien, un grognement de couleur passant ses lèvres. Elle avait oublié un instant sa blessure, et le bandage qui la cachait à ses yeux. Les bandelettes blanches étaient serrées dans son dos, passant adroitement entre ses ailes, sous ses bras, enserrant par le même coup sa poitrine comme un corset l'aurait fait, lui coupant quelque peu le souffle. Ses ailes étaient trop faible pour être utiliser, et la colère flamboya. Elle ne pouvait pas rester là, oh non ! Elle s'acharna sur la poigné avec désespoir et force. Cette porté fermée, cette pièce tout en beauté et en faste, tout cela ne faisait que réveiller des souvenirs qu'elle aurait préféré enfouit. John l'avait changé, à jamais, et elle le haïssait pour ça. Elle le haïssait de toute façon. Elle devait sortir, elle se sentait étouffer. Elle ne supportait pas, elle ne comprenait pas comment Aisling quel qu'il soit pouvait lui faire subir ça et la porte céda soudainement, la laissant choir au sol. Elle roula sur le sol, retenant à peine son cri de douleur. Valentina se réceptionna mal sur son poignet, qui se tordit violemment. Mais elle était sortit. Elle était autant libre qu'elle le pouvait, et à la pensée qu'elle allait devoir rester silencieuse et trouver la sortie lui rappela que trop bien sa course-poursuite, la partie de chasse qu'elle avait joué dans le rôle de proie. Pourquoi les évènements semblaient-ils se répéter, pourquoi le destin s'acharnait-il contre elle ? Aisling n'oserait pas, non ? Les poings serrés de rage, elle se releva, prête à en découdre avec quiconque se mettrait en travers de sa route. Elle devait trouver des réponses. Où était-elle, pourquoi était-il ici ? Pourquoi sa blessure pansée quand il l'avait lui-même blessé - une réminiscence de l'Aisling qu'elle connaissait vriament ? Et surtout pourquoi elle ?

Valentina -10% : 90%

fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 25 Juin - 14:40




Lorsque Jack vit l'air assez abattu dont semblait faire Valentina il se dit, peut-être en tout cas, il aurait dû se montrer plus courtois envers elle à cet instant. Mais il n'avait pas vraiment le temps de s'en formaliser, cette mission dont il n'avait pas entièrement pris conscience était une course contre la montre de ce qu'il comprenait, écoutant autant que possible les autres intervenants pour mémoriser au mieux leur nom. Le roi d'Halloween était souvent dissipé pour ce qui est de la concentration, confondant les données et créant au final des quiproquos qui se voulaient parfois si désastreux, mais il était animé d'une bonne volonté sans pareil et encore plus en ce moment. Depuis ce sauvetage de Noël il s'était comme vu pousser des ailes, il voulait faire bien même si ce n'était pas toujours évident, ayant la sensation d'être le héros qu'il souhaitait être. Il hocha la tête aux autres personnes qui se présentaient, ils allaient former un groupe assez particulier d'aventuriers vu les différents horizons dont ils avaient l'air de tous venir et qui ne manqueraient sûrement pas de rendre les choses plus amusantes s'il pouvait parler ainsi, il ne devrait pas avoir trop de mal à se souvenir de tous. L'ancien squelette écoutait ainsi sans interrompre quiconque, ayant tout de même un minimum de savoir-vivre malgré son univers assez sombre, tournant un peu son ombrelle par instants dans un petit signe d'impatience. Il avait envie de bouger et de dépenser le trop-plein d'énergie qui lui arrivait en ce moment, même s'il ne l'avait pas remarqué lui-même à quel point il pouvait être une véritable pile électrique qui tenait que difficilement en place, il était prêt même à se plaindre que rien ne bougeait et qu'ils devaient agir au plus vite mais il se tempéra au mieux. Finalement ils pénètrent enfin dans cette brume étrange qui devait les emmener il ne savait où, son attention avait été occupée à autre chose à cet instant et de toute manière il verrait bien en arrivant, profitant de ce déplacement pour fermer l'objet qui le protégeait du soleil et qui fut fort utile pour se diriger dans ce noir qui entourait les lieux. Il n'y voyait rien mais il se sentait à sa place, c'était comme jouer entre les tombes à Halloween pour effrayer les passants, il aurait presque pu fredonner tant tout lui paraissait naturel.

« Vous connaissez l'histoire du fantôme de la brume ? Il paraît qu'il n'a pas de forme fixe et qu'il vient dévorer les personnes qui s'approchent de son territoire les soirs de pleine lune. »


Le moment était sans doute mal choisi pour une telle intervention, raconter ainsi l'anecdote sur un spectre en cet instant il y avait mieux, mais c'était plus fort que Jack que de vouloir foutre un peu la frousse car après tout c'était dans sa nature. Les discussions allaient de bon train, essayant toujours de se guider dans cette pénombre persistante, jusqu'à ce qu'une voix qu'il avait l'air de reconnaître retentisse. Impossible d'en trouver la provenance, elle semblait être partout et nulle part à la fois, alors que la lumière était faite sur son propriétaire. Le Marchand de Sable. Ce n'était pas lui qu'ils devaient sauver après tout ? Ce fut la mission la plus rapide du monde alors, à peine entré il ne savait d'où qu'ils retrouvaient déjà sa trace, pas des plus exaltantes. Cependant les propos de l'homme ne cadraient pas avec cette image doucereuse qu'il pouvait avoir, tandis que l'ancien squelette serrait sa prise sur le manche de son ombrelle pour pouvoir attaquer avec au cas où, ayant un fin sourire de son côté invisible dans le noir. S'ils devaient combattre alors soit, ça serait même avec une certaine joie, se salir les mains ne le dérangeait pas et il ne ressentait aucunement la peur depuis le début de son existence. Se tenant prêt à riposter, sans savoir si oui ou non ils seraient attaqués et d'où pourrait provenir ce possible mal, il ne s'attendait nullement à ressentir une telle douleur inimaginable dans le dos ou plus précisément au niveau de son omoplate. La souffrance ne fit que s'exprimer par ce cri qui sortit de son être incapable de se mouvoir, lâchant ce qu'il tenait en main , ses sens s'engourdissant tellement qu'il tomba à genoux. Le sang coulait le long de la blessure infligée, il pouvait le sentir tomber en abondance dans son dos et se collait à ses vêtements, la douleur tant insupportable tandis que l'objet qui l'avait transpercé avait l'air de s'enfoncer un peu plus et ne lui permettait pas le moindre mouvement pour tenter de s'extirper ou de bouger tout simplement. Mais il y avait plus que ça. Jack ne serait le décrire ni dire ce que c'était cependant il y avait plus, un mal en plus qui n'avait rien de normal, n'arrivant même pas à réagir lorsqu'il eut la sensation qu'on l'attrapait par le poignet. Était-ce vrai ? Il ne savait pas. Sa conscience se perdit dans les méandres de quelque chose qui le dépassait, n'arrivant plus à ressentir ce qui pouvait l’entourer, son corps et son esprit entier se jetant dans les bras d'une sorte de sommeil sans rêve.


••


Sa tête était lourde lorsqu'il tenta d'ouvrir les yeux, il avait du mal à reprendre correctement surface, mais ce fut l'inexorable douleur au niveau de son épaule gauche qui le sortit de cet état transitoire. Couché il ne savait où il était et son souffle peinait à se faire, Jack resta sans bouger à fixer ce plafond d'un jaune doré parsemé de filons noirs qui lui irritaient l'iris, jusqu'à ce que son esprit lui renvoie les derniers instants qui avaient suivi avant ce trou noir. Par automatisme il voulut lever sa main gauche, étant sa main d'utilisation puisqu'il était gaucher, avant de grimacer et de bien vite renoncer à cette idée. S'asseyant enfin il put voir ce qui l’entourait vraiment, voyant ce qui était à première vue une chambre assez grande surtout qu'il était sur une sorte de lit, reconnaissant par endroits des objets ou des décorations s'apparentant à Halloween. Des citrouilles de tailles diverses un peu disposées partout, des fausses chauves-souris accrochées au plafond, des pierres tombales qui n'avaient rien à faire ici, des toiles d'araignées superbement exécutées. C'était comme être à la maison, enfin à Halloween Town pour être plus précis, même s'il y avait de quoi s'extasier il ne voulait trop s'attarder dessus car ne pensant qu'à ce qui s'était passé. De sa main droite il vient toucher où la plaie avait été faite, pouvant encore sentir à des endroits l'humidité de sa chemise couverte de sang, mais il ne rencontra seulement qu'un bandage par-dessus le mal qui lui avait été fait. Il tenta un peu de gratter la surface, par curiosité mal placée, mais celui-ci n'avait pas l'air de bouger d'un millimètre. Pourtant Jack commençait à s'énerver dessus, fixant un point alors que ses sourcils se fronçaient de plus en plus, ce mal qu'il avait eu tout ceci était la faute de ce corps qui n'était pas le sien. Un corps qui ressent la douleur, peut-être atteint par la maladie, tellement mortel qu'il devait en prendre soin. Mais plus que tout tellement humain. Cette idée lui donnait la nausée à elle seule, tentant de gratter de plus en plus le bandage qui n'en avait que faire de ses états d'âme, qu'il détestait le fait de ne plus être un squelette. Cette fausse vie n'était pas la sienne, il était le roi de l'horreur, il n'était pas cette vulgaire... chose qu'il était désormais. De même appartenance que ceux qui l'avaient fait exploser en plein ciel, se sentant si supérieurs à lui à savoir ce qui était bien ou mal, de ces êtres qui méritaient tous son courroux.

Oui c'était ça. Jack avait beau l'avoir caché au fond de lui et essayait de le refouler aussi loin de son être, feintant qu'il avait été amusé par la peur qu'il avait produite, il était en réalité blessé par ces humains qui l'avaient traité comme la pire des abominations. Pourquoi ils ne lui avaient pas laissé la chance de faire ses preuves ? S'il n'était pas fait d'os ils l'auraient tué, c'était même évident, tout ça parce que ces imbéciles n'avaient même pas cherché à la comprendre. Tout ce qu'il avait voulu s'était leur faire plaisir, distribuer un peu de joie auprès d'eux, et vu comment il avait été remercié il ne faisait aucun doute désormais qui devait leur rendre la monnaie de leur pièce. Le squelette voulait qu'ils aient mal comme il avait eu mal, alors qu'il arrêtait de gratter le bandage pour serrer le poing comme jamais, il serait le monstre et le cauchemar qu'ils avaient vu en lui ce jour-là. Se levant du lit le roi d'Halloween regarda tout autant de lui, souhaitant partir d'ici sans plus tarder, jusqu'à trouver une porte qui était l'unique sortie de cette pièce a priori. Il posa sa main sur la poignée et voulut tourner la poignée qui ne fonctionnait pas, poussant un peu avec cette épaule valide pour la forcer à s'ouvrir mais rien n'y faisait, voyant là encore les limites d'un corps qu'il avait désormais en horreur. Il recula d'un ou deux pas, fixant avec une colère tenace la porte qui ne voulait nullement le laisser passer, avant de venir donner un violent coup de pied au niveau de la serrure ce qui eut pour effet de la faire sauter et ainsi lui permettre de débloquer la porte. Il afficha un sourire satisfait avant de se reprendre, sortant dans ce qui était un couloir, ce qu'il venait de faire n'était rien comparé à ce qu'il avait envie de faire subir aux humains. Jack leur ferait payer pour leur crime envers lui, d'avoir été si injustement malmené pour aucune raison réelle, lui aussi pouvait jouer à faire exploser les gens. Il n'était pas un des leurs, il était différent d'eux de toute façon, peut-être une façon de le faire plier d'ailleurs en lui donnant ce corps mais il ne se laisserait plus faire.

« Un cauchemar ? Non... Je serais plus que ça. »


À cette pensée évoquée à voix haute il eut un sourire mauvais, s'ils avaient tremblé de peur à Noël là il les ferait littéralement mourir de peur, portant plus d'attention sur l'endroit où il se trouvait.







copyright Bloody Storm


Niveau de vie : 100% (parce que je sais ouvrir une porte sans me faire mal)

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 26 Juin - 12:47

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Voir autant de monde pour venir en aide aux gardiens remplissait Gabriel de joie. Bon, le jeune homme aurait véritablement préféré ne pas avoir à monter cette expédition, mais le mal avait toujours besoin d'être combattu... Et le brun avait une personne à retrouver. Aisling avait été présent pour lui et ils avaient un lien particulier, parce que c'était quand même grâce à Gabriel que le Marchand de Sable était revenu à la vie...

Bref, tout ça pour dire qu'il était content, malgré les circonstances. Les gens se présentèrent les uns après les autres et Gabriel eut un petit sourire en voyant Ebony qui cachait mal son impatience. Il la comprenait, lui aussi aurait voulu se jeter dans la mêlée dès à présent. Mais si les gens ne se connaissaient pas un minimum, les choses deviendraient vite compliquées. Le Vrai Croyant les transporta par la suite dans la brume magique. Il avait cherché à apparaître dans le monde où Pitch avait sans doute enfermé les Gardiens, mais il ne voyait que de la brume tout autour de lui.

Puis une voix résonna. Une voix si familière que Gabriel aurait sauté de joie si elle n'avait pas été si froide et méchante. La perversion du sable d'Aisling était-elle si avancée qu'il en venait à les attaquer ? Le brun ne voulait pas le croire. Ce n'était pas possible, pas si vite ! Mais pourtant, les cris d'effroi et de douleur tout autour de lui le lui confirmait. Son ami était très loin sur le chemin du mal... Assez rapidement, le jeune homme se rendit compte qu'il n'entendait plus les voix de Valentina et Jack. Aisling, le Roi du Sommeil, avait enlevé la Reine de la St-Valentin et le Roi d'Halloween. Rien de bon donc.

Gabriel voulait sortir de là rapidement, mais malheureusement, les effets sombres du sable utilisé par Aisling commencèrent à se faire sentir. Tout d'un coup, le jeune homme ne croyait plus pouvoir le sauver. Au contraire, il se prit à détester le médecin qui s'était laissé si facilement conduire du mauvais côté. Même sa haine pour Pitch se fit étrangement forte alors que jusqu'à présent, il voulait juste que Noirceur les laisse en paix. Mais tout cela était sans espoir, le brun s'en rendait compte à présent qu'il était prisonnier de cette brume noire.

Il avait déjà échoué.

Gabriel : 100%


Revenir en haut Aller en bas
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☂ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☂ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☂ Camp : celui de mon gang, de mon sang.
☂ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☂ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 26 Juin - 23:12

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

Le dénommé Jamie ferma les yeux et entra dans une intense concentration. Les veines de ses tempes auraient pu exploser sous la pression que ça ne m’aurait pas étonnée. Je ne savais pas ce qu’il était en train de fabriquer, mais quelque chose me disait que le début des ennuis était proche. Et comme d’habitude, mon sixième sens ondiniesque ne me trompa pas : une épaisse brume nous enveloppa, nous plongeant instantanément dans des ténèbres opaques. Ça sentait pas bon, pas bon du tout. La perte subite de la vision était très perturbante. Qui a éteint la lumière, bordel ?! Décidément, j’étais incapable de prendre une situation critique au sérieux. Car oui, nous étions enfoncés dans une situation critique jusqu’au cou. Et les festivités ne faisaient que commencer… Un rire tout droit sorti d’un film d’épouvante avec option psychopathe à la clé résonna à travers l’obscurité. Mes épaules se bloquèrent sous l’effet de surprise, et un frisson glacé remonta le long de mon échine. Le Marchand de Sable. Il était là. C’était lui qu’on était censé sauver ? Heu je ne veux pas paraître insolente, mais chez moi on ne sauve pas les gens qui ont clairement des intentions pas très catholiques… Bon après je dis ça je dis rien. Toujours était-il que je n’avais plus aucune envie de risquer mes miches pour sauver celles d’Aisling. Muscles tendus, mes sens en alerte, j’essayais tant bien que mal de me repérer dans cette purée de pois. D’un souffle lent et profond, je calmai les battements de mon cœur. Ce n’était pas le moment de céder à la panique. J’entendis des cris non loin de moi. Le dealer de poussière de cailloux venait de frapper. Je ne bougeais plus, me concentrant sur ce qui m’entourait. Je fermai les yeux, devenus inutiles. Au fond de moi, je sentais l'adrénaline monter en flèche. Cela faisait presque trente ans que je ne m'étais plus embarquée dans une aventure palpitante, et je devais bien avouer que ça me manquait cruellement. Oui, j'adore risquer ma vie, c'est quoi le problème ?
Soudain, je sentis une présence derrière moi. Sans réfléchir, je fis volteface et, instinctivement, lançai un formidable coup de poing qui vint frapper directement dans un nez. Un petit « crac » vibra sous mes doigts recourbés. Mais la voix qui mugit de douleur n’était malheureusement pas celle d’Aisling. Oups, désolée ! m’excusai-je. J’avais reconnu la tonalité du pote du Roi des Citrouilles… Son nom sonnait un peu royal… Queen ? … Cuinn, c’est ça. Le pauvre, j'espérais ne pas lui avoir cassé le nez... À présent, j'étais toute seule dans la brume, je me sentais comme isolée du reste du groupe. Face à mes démons. L'obscurité totale a cette faculté d'éclairer les pires aspects d'une personnalité. De nature, je suis une bonne vivante qui aime m'amuser et qui ne se prend jamais la tête. Mais j'ai cette part sombre en moi, depuis toujours. Cette part mystérieuse, inquiétante, comme une bête tapie dans les tréfonds de mon esprit et qui n'attend que de se réveiller pour faire valoir sa monstruosité. Si je m'abandonnais à ces pulsions mauvaises, je ne savais pas ce dont j'étais capable. Et je n'avais pas spécialement envie de le savoir. Je me mis à gronder, menaçante. Si l'autre taré de Marchand de Sable essayait de me toucher, il allait se prendre une sacrée torgnole. Je lui réservais une salade de phalanges à la sauce Bekah. Un plat très relevé.
 

 
Emi Burton


Bekah : 95%
Cuinn : 95% désolée bob

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☂ Conte : Les cinq légendes

☂ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☂ Camp : Le bien
☂ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☂ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 27 Juin - 21:37

The war of Dream ~ Part 1 

Pourquoi je ressens un mauvais pressentiment. Je l'ai depuis que nous nous sommes enfui du piège de Noirceur. Des personnes nous avaient rejoins pour nous aider, si j'ai bien compris c'est Jamie qui les a appelé. Après avoir expliqué le but de cette expédition, Jamie nous fit ''téléporter''. Il y a une présence près de nous, je reste sur mes gardes. Je me sens observée, je n'aime pas ça, j'entends les cris de deux personnes qui souffrent; mais qu'est-ce qu'il se passe.. Une brume noir nous enveloppe, mais qu'est-ce que ce bordel. D'un coup, une voix s'élève, je la reconnaîtrais entre mille. Celle de mon meilleur ami.. Aisling.. Alors comme ça, il n'était pas en danger, capturer par pitch… Il m'agace… De s'être laissé berner par la noirceur qui a rendu son sable aussi noir que le plumage d'un corbeau.. Il est pathétique.. Mais nous devons essayer de le sauver.
Reste calme Tathiana.
-Tu ne perds rien pour attendre Aisling ! Il disparut avec les deux otages. Bordel ! Nous devons partir de cette brume et vite. Mais je me sens pas bien.. Comme si cette brume me rentrait à l'intérieur de moi et me rongeais de l'intérieure. J'ai mal, j'étouffe, tout en m'effondre les genoux au sol en poussant un cri de douleur. La douleur est juste horrible. J'ai plus de mal à respirer.
-Aidez-moi !!!!!.... Je me laisse tomber sur le sol en me recroquevillant et en gémissant sous la douleur qui s'étendait dans tout mon corps.
Aisling, si je te retrouve, je te ferais bouffer ton sable et te ferais regretter ce que tu fais, Parole de la fée des dents…
 
© Starseed

 
Mission 100 %

Tathiana : 95 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 28 Juin - 15:03





The war of Dream

Une vie sans rêve est une vie vide de sens

Elle avait commencé la marche et tout le monde avait fini par la suivre en se présentant chacun leur tour. Pour Absinthe c'était presque essentielle de connaître ses partenaires de crimes. Avec qui elle avait à faire avant de partit à l'aventure, dans un terrain qui lui était, de plus, complètement inconnue. En vraie elle ne savait même pas où il allait réellement. Elle suivait simplement se Grabriel même si tout pleins de questions lui venait en tête. Elle ne fut pas plus étonnée que ce qu'elle aurait crue en apprenant qu'il existait un roi des citrouilles mais plus particulièrement d'Halloween et une reine de la Saint-Valentin. Enfin … Après tout, elle en avait vu pleins depuis que la malédiction avait été rompu. Il existait un peu tout le monde même des personnes qui représentaient les fêtes traditionnelles de ce pays. Mais qu'est-ce qu'ils faisaient d'ailleurs exactement ? L'ancienne loir aura sans doute la chance de leur poser la question à un autre moment. Peut-être à un moment ou ils pourront tous se voir convenablement, à un moment où cette épaisse fumée de les entourait pas. C'était ça qui était sensé les faire voyager ? Très, très étrange. Ce plaisait énormément à la blonde. Les choses étranges c'était son domaine. Elle en avait tellement vu de verte et des pas mures dans le pays des merveilles. Un peu de toute est n'importe quoi. Ce n'était pas une épaisse fumée noir qui allait la faire flipper de si tôt. Il lui en fallait beaucoup plus pour simplement lui faire lever un sourcil, pour la faire sourciller d'un poil. Non quoi que … C'était plutôt facile de lui faire lever un sourcil. Rien que la voix rauque qui se répandait dans l'air venait l'étonnée un peu. C'était … Lui ? Le médecin qu'il devait sauver tous ? Et bien ils étaient un peu mal partit s'il était déjà devenue méchant. Elle chercha un peu dans la brume de qu'elle côté pouvait bien provenir le son mais ce n'était que du noir qui l'entourait. Heureusement que ce n'était pas une personne à avoir forcément peur du noir parce qu'elle serait mal barré. Très mal barré …

« OH MON DIEU ! »

oh mon dieu … oh mon dieu … Ils étaient entrain d'égorger un cochon ou quoi ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer ? Elle n'avait pas pu s'empêcher de crier elle aussi quand les autres l'avaient fait. Elle ne s'y étais pas du tout attendue et avait sursauté brusquement ramenant ses mains vers son cœur. Elle aurait pratiquement pu faire une crise cardiaque sur place. Ou pire encore ! Une crise de narcolepsie et alors là … Elle ne voulait même pas s'imaginer le pire. Elle aurait bien l'air maligne allongée là par terre dans la pénombre toujours vivante mais ne pouvant bouger aucune partie de son corps. Non. Ce n'était pas le moment de se laisser aller. Il fallait qu'elle se calme le plus rapidement possible. Elle avait pris son médicament sur elle, s'il y avait quoique se soit et elle en avait pris à le matin même. Tout se passerait bien. Voilà ! Il fallait qu'elle reste positive ! C'était la bonne attitude à adopter. Elle ferma quelque peu les yeux pour se calmer avant de secouer un peu ses bras le long de son corps et de faire un genre ''blblblblb'' avec ses lèvres. Surtout que l'on arrivait mieux à prendre des décision lorsque nous étions calme que totalement paniqué. Elle essaya de repérer ou pouvait bien se trouver les restes du groupe mais absolument rien ne lui parvient jusqu'à ses oreilles. C'était le silence le plus total. Elle commença à avancer tout doucement, à pas de loup. Peut-être qu'elle pourrait apercevoir une petit ombre dans toute cette brume. Une silhouette qu'elle pourrait reconnaître. Mais rien c'était le vide absolue. L'aventure venait de commencer et voilà qu'elle se retrouvait déjà toutes seule

« Bien joué Mally ! Très bien jouer … Il y a quelqu'un ? Heho ? S'il vous plaît ? Quelqu'un m'entend ? »

Abs' n'avait pas trouvé une autre solution que de crier en priant que quelqu'un puisse l'entendre et lui répondre. Elle attendit quelque minute, marchant complètement au hasard à travers la brume qui l'entourait. Peut-être qu'elle aurait du rester sur place à attendre qu'on vienne la chercher non ? Comme une sorte d'enfant. Oh moins si tu bouges pas de l'endroit ou tu viens de te perdre, on aurait plus de chance de te retrouver. Sauf que c'était trop tard maintenant. Elle avait bougé alors elle continuait. Elle fini par voir une sorte de lumière au loin. Une sortie ! Elle allait pouvoir enfin quitter cette pénombre. Alléluia ! Les autres étaient peut-être déjà sortit eux aussi. La blonde était persuadé qu'elle les trouverait tous là bas sain et sauf.  Alors elle commença à trottiner un peu pour s'approcher de la lumière qui grandissait au fur et à mesure. Elle mis sa main devant les yeux quand la luminosité était devenue trop grande. Il lui fallut petit temps d'adaptation ses yeux s'étant habitués à l'obscurité. Elle s'était retrouvé de nouveau dans une ville qui n'était en aucun cas Storybrooke. Cette ville lui était complètement inconnue et elle avait l'air tout aussi déserte. Il n'y avait personne dans les environs. Les rues qui étaient vide, aucun bruit provenant des maisons. Et aucun indices sur la présence de ses compagnons d'aventure. Elle était véritablement toutes seule et pour de bon … Comment elle avait pu faire pour se perdre franchement ? Surtout dans un lieu qui lui était inconnue. Elle aurait préféré se perdre à Storybrooke. Que les autres personnes partent à l'aventure sans elle. Au moins elle aurait pu retourner à sa boutique et faire comme si de rien n'était. Cela aurait été tant pis pour elle s'il avait raté le départ de tout ceci. Ces muscles commençaient à se tendre tandis que son cœur battait de plus en plus vite. Le pire c'était comment elle allait faire pour pouvoir rentrer chez elle s'il n'y avait complètement personne ? Elle s'était clairement mise dans une merde pas possible. Et dans un cas désespéré : mesure désespéré …

D'un seul coup elle enleva son sac à dos de ses épaules avant de s'asseoir complètement à même le sol. Elle ouvra son sac avant de sortir son thermos remplis d'eau chaude et un sachet de thé. Elle pris l'un des verres en plastique qu'elle avait mis dans son sac aussi et se servis de l'eau chaude. Elle attendis un peu que son sachet de thé s'infuse correctement et fini par boire un peu sentant le liquide chaud qui coulaient le longs de sa gorge. Cela la calma automatiquement et la blonde se sentait beaucoup. Maintenant elle pouvait réfléchir tranquillement et ne pas prendre de décision trop rapidement …

Revenir en haut Aller en bas
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☂ Conte : Le Roi Lion

☂ Emploi : Chef de cuisine
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : /

☂ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 29 Juin - 21:13



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
Au final, ils étaient tout de même partis. Enfin, partis... Disons plutôt que son ancien commis avait fait un truc bizarre grâce à la brume qui les entourait et qu'ils avaient atterri dans un espèce de brouillard. Brouillard qui devint rapidement noir alors que des éclats de rire sadiques se faisaient entendre. La lionne pensait que leur ennemi, ce Pitch dont Gabriel avait parlé, était passé à l'attaque. Mais quand le nouvel arrivant ouvrit la bouche et s'identifia, la brune comprit que la bataille serait bien plus rude que prévue.

Parce que c'était celui qu'ils étaient censés sauver qui les attaquait.

La brume qui les entourait était devenue noire puis des cris se firent entendre. Aisling torturait mentalement Gabriel en le rendant coupable de tout cela, ce qui mit la lionne en rogne. De quel droit il pouvait se permettre un truc comme ça celui-là ? Il était pas censé être ami avec Gabriel ? Visiblement, la noirceur lui avait déjà fait beaucoup de mal. Sauf qu'Ebony avait déjà vu quelqu'un sombrer du mauvais côté et elle ne voulait pas que cela se reproduise. Elle savait déjà comment se sentirait son ancien commis si celui-ci ne parvenait pas à ramener son ami du bon côté...

Les cris n'en finissaient plus et Ebony cherchait à se tailler un chemin dans cet environnement néfaste. Soudain, la quarantenaire glissa sur quelque chose de visqueux. En se relevant, elle mit la main en plein dans la flaque et se rendit compte qu'il s'agissait de sang. L'odeur métallique était si caractéristique et si agressive pour son nez que la lionne savait qu'elle ne se trompait pas. Mais lequel ?

Ebony n'eut pas le temps de s'interroger plus longtemps. Elle parvint à traverser la brume et arriva dans une petite ville. Le soleil brillait légèrement, ce qui rassura la jeune femme. La chaleur de l'astre la réchauffait. Et un sourire s'étira sur ses lèvres. Non, peut-être que tout n'était pas encore perdu finalement...
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☂ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☂ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Cœur à reconstruire !

☂ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 1 Juil - 5:20


The war Of Dream
Une folle et dangereuse aventure - Dream, a reality!

Cuinn suivit le petit groupe, surveillant du coin de l'oeil son mailleur ami, incertain de leur aventure, embarqué dans quelque chose qui allait surement le dépasser, comme d'habitude. Il se demandait vraiment pourquoi il ne faisait pas marche arrière, tout simplement parce que ce n'était pas son genre, Jack était une bonne raison de rester ..mais le fait que quelqu'un réclame de l'aide l'était tout autant. Alors, il était resté avec eux, rentrant dans cette brume bien mystérieuse. Il se mordit la lèvre, ce sentiment de noirceur était trop bien présent, pour que tout se passe bien. Un silence malgré leur conversation, était de plomb. Quelque chose clochait mais il n'arrivait pas à mettre le nez dessus. Ah peut-être parce qu'ils étaient dans le noir et que leur seul moyen de se repérer était les voix et l'instinct ? Peut-être.

Il ne pouvait que compter sur les différentes odeurs qui pouvaient donner une reconnaissance type à chacune des personnes présentes. Heureusement qu'il avait son appareil. Il essayait de se concentrer, lui qui venait d'un monde sombre, qui faisait peur, il ne pouvait pas nier qu'il y avait une certaine euphorie, enfin une minuscule car plus il avançait et plus elle était moins présente. Il leva un doigt. "Oh j'ai oublié suis-je bête" se parlant plus à lui même qu'autre chose. Il avait oublié qu'il pouvait éclairer ce noir si bleuté et poussiéreux.

Il s'apprêtait à le faire, mais deux cris, si transperçant le stoppa dans tout élan lumineuse. Il ne put que régler son appareil, le gardant pour repérer où ils pouvaient bien provenir. Son cœur s'était accéléré, il avait reconnu entre mille ce cri. "JACK!" cria t-il paniquant. S'était comme un électrochoc, comme si il sortait de son habituel comportement penaud, là il était bien conscient. Même un peu trop. Un froid le submergeait, comme des souvenirs qui le revint et le prirent d'assaut de toute part. "JACK!" cria t-il de nouveau. Cette voix qui avait osé avant de donner ces coups de lâches. Tout se traduisait dans cet acte. Comment pouvait-il faire cela, s'étant laissé envahir par ses cauchemars merdiques. Il frissonna, bougeant, se rappelant qu'il pouvait éclairer pour que tous puisse se repérer. Il voulait le voir, il voulait venir l'aider, il voulait les aider tous les deux, mais il n'entendait déjà plus aucuns bruits, d'aucun des deux, alors il fit clignoter son nez..

A peine éclairé, il sentit un coup bien porté au pif, qui éteignit sa loupiotte, gémissant. Il reconnut la voix d'une des jeunes femmes...le prénom ne lui revenant pas, trop absorbé par d'autres préoccupations et surtout étourdie. Il ne s'aperçut pas du calme ambiant, il essayait de remettre en place son nez, un autre crac et hop presque remis à neuf ! Il frissonna une nouvelle fois, relevant la tête, surpris de là où il était. Avait-il marché sans qu'il ne s'en rende compte..possible. Tout s'était enchaîné rapidement.

Il avança un peu plus, il était dans une ville...de la fumée sortait de sa bouche, il faisait bien froid et il grelottait. Rah le froid, si douce et mortelle torture qu'il se serait bien passé. Il cligna des yeux. Attendez...mais , il vit un panneau. Il réfléchit pendant quelques instant -ça lui arrivait- se grattant la tête. Cela ressemblait étrangement au film d'animation qu'il avait vu dernièrement, celui où noël était à l'honneur..Jack avait voulu le regarder. Jack...un voile triste apparut. Non...soit fort Jack. Cuinn avait le regard déterminé. Il fallait qu'il y croit. Ils allaient s'en sortir et ils se retrouveront tous sain et sauf, bon presque sain et sauf du moins...

Il marchait un peu, tremblant encore, essayant de garder la tête froide -ahah- il fallait qu'il se montre courageux et un fidèle comme il l'avait toujours été. Ce pays était si étrange, trop silencieux à son goût, ce qui ne présageait rien de bon, il le ressentait dans tout son être. Dans quoi ils s'étaient embarqués...Jack...


Cuinn : 95% nat
Mission : 100%
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Mer 13 Juil - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 2 Juil - 0:11

The War of Dream

Les gens & Dark Aisling
1e Partie



Il avait réussi à emmener les deux leaders de deux fêtes majeures symboliquement dans son vaisseau. Heureusement qu’il avait fait du repérage avant, qu’il avait pu ainsi voir que son QG volant était toujours dans l’atmosphère magique de Brugess, surveillé sans doute par Moony. Il avait senti sa présence la première fois qu’il était revenu, alors qu’il inspectait les lieux n’ayant pas totalement succombé aux ténèbres. Une petite voix intérieure lui avait dit de rester ici, qu’il trouverait un moyen de désinfecter la plaie de son âme et d’aider à la cicatrisation mais il n’en avait fait qu’a sa tête, repartant à Storybrook. Oh il avait été tenté de rester seul, or sur le moment, Valentina n’allait vraiment pas bien à cause de ce John, ce qui malheureusement ne fit qu’accroitre sa haine et accélérer le processus. Quand il était revenu la deuxième fois sur le vaisseau, il avait pu s’apercevoir que des filons noirs le parcourait aussi, et cette pensée le rendait heureux. C’est là qu’il établit alors son plan génialissime sous les yeux emplis de larmes de Moony.

Regardant le ciel qui se couvrait lentement mais surement, un garde de sable l’averti qu’un des deux prisonniers c’était échappé. Allant rapidement au poste de contrôle, un sourire sadique se dessina sur son visage. Oh qu’il était doué ce roi d’Halloween, qu’il avait bien fait de le choisir comme spectre de l’angoisse. Appuyant sur des manettes précises, il allait le mettre à l’épreuve, pour continuer à faire grandir le mal qu’il avait injecté en lui. "Bravo mon cher Roi, vous venez de franchir la première étape pour votre ascension vers les abysses des ténèbres. Continuez ainsi et votre splendeur d'antan éblouira ceux qui vous ont maltraités injustement." Regardant d’autres écrans, il vit la reine de l’amour recroquevillait sur le sol, pleurant à chaude larmes tout en hurlant qu’elle détestait les hommes. Bizarrement son cœur se serra à cette vision mais bien vite les cauchemars qu’il y avait en lui reprirent le dessus. Oui c’était bien, il fallait continuer à faire augmenter cette haine qui s’était insinuée dans la jeune femme. Posant sa main sur une sorte de tableau, la porte devant Valentina se désintégra immédiatement. Il faisait sombre, des cris résonnaient dans le couloir mais la porte était ouverte. "Ma chère Reine, t'apitoyer ainsi sur ton sort n'est pas digne de toi. Où est donc passé le petit ange combatif que j'ai connu ? Oui c'est ça, montre moi comment tu as fait pour les vaincre, comment tu as fait pour lui résister, par quel sentiment !" A elle de choisir de rester cloîtrer dans cette chambre ou d’avancer dans l’obscurité.

« Des intrus sur le sol de Burgess, des intrus sur le sol de Burgess, un intrus sur le sol de Santa Claussen … » D’un geste de la main, le garde qui venait d’annoncer l’arrivée du groupe retourna à sa forme initiale, un tas de sable. « Pas besoin de le répéter une dizaine de fois. » Déplaçant sa main sur le tableau de bord, il activa son système de surveillance, grâce aux filaments de sables qui se trouvaient partout autour du monde. Oh, deux personnes avaient réussi à passer le brouillard noir pour se retrouver éparpillé dans la ville de Brugess et une autre personne avait atterri devant l’atelier de North. Un rire sadique s’éleva dans tout le vaisseau, alors que l’ex marchand de sable était heureux de voir que son ancien protégé et que la fée de dents venait de lamentablement échouer. Ils se trouvaient encore dans la brume et s’ils ne sortaient pas rapidement ainsi que ses petits camarades, ils allaient tous succomber à la partie noire de leurs âmes, à ses pulsions primaires négatives que l’homme refoule pour se conduire en personne civilisée. Mais Aisling n’attendait que ça, qu’ils acceptent tous ce sombre destin qui les attendaient. Pour le moment, son attention se reporta sur les personnes présentes dans ce monde. Il devait profiter de leurs instants de troubles, du fait qu’ils soient dans un nouvel environnement pour les piéger, et pour les enrôler dans sa nouvelle armée qu’il construisait petit à petit et dont les commandants seraient selon son plan Jack et Valentina.


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 4 Juil - 17:55



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon




Elle se releva presque trop doucement, jouant des épaules en grimaçant. Ses mots résonnaient dans son esprit, trouvant quelques échos contre lesquels se répercuter. Comme sa voix semblait la sortir de son engourdissement. Pour peu, elle aurait pu sourire face au petit surnom dont il l'avait affublé depuis février. Les évènements semblaient maintenant bien loin, la Saint Valentin et tout son amour mielleux et guimauviens. Les mois avaient défilés trop rapidement. A mesure qu'il parlait, elle se redressait un peu plus, et bientôt elle se tint droite dans le couloir. Malgré sa constitutions en sable clair et sombre, il semblait plongé dans la pénombre, et elle ne voyait pas bien loin devant elle. Elle prêta un peu plus attention à ce qu'il pouvait bien lui dire, à travers ces haut-parleurs dissimulés - surement dans le sable. Il l'encourageait, et cela réveillait le feu qui brûlait en elle. Mais elle secoua doucement la tête, s'adressant au ciel - ou plutôt au plafond. « Pourquoi ne me le dis-tu pas toi-même, face à face ? ». Seule le silence lui répondit, peut-être Aisling s'était détourné, la pensée était douloureuse. S'il l'avait amené ici, qu'il s'occupe donc d'elle ! Soupirant, elle regarda rapidement autour d'elle. Un couloir, trois choix. La porte dans son dos, d'où elle venait, à droite et à gauche. Si l'idée de retourner dans le confortable lit dans la spacieuse chambre, Valentina n'y pensa pas un instant. Gauche ou droite. Rien ne pouvait distinguer ces deux directions l'une de l'autre. Elle avait beau regardé autour d'elle, cela semblait revenir au même. Aussi finit-elle par choisir au hasard, s'avançant dans une direction, au détriment de l'autre, qu'importe !

Les mètres s'égrenaient sous ses pas sans que rien ne change. Elle passait parfois devant une porte sablée, mais elle ne parvenait jamais à faire céder sa poignée. Eut-elle même une épingle, comme dans ces films, qu'elle n'aurait pu ouvrir les serrures, elle doutait que cela puisse marcher sur les mécanismes de sables. Elle arriva une première fois à un carrefour, et après un instant de réflexion et de comparaison des couloirs - tous les mêmes - elle choisit de prendre à droite, comme elle l'avait fait de prime en sortant de la chambre. Un nouveau carrefour, et elle tourna encore à droite, et une troisième fois elle fit de même. C'était bien la règle non, dans les labyrinthe ? Il fallait toujours tourner dans la même direction. Mais cela n'avait aucun effet dans ce vaisseau. Elle laissa sa main toucher l'un des murs, glissant contre sa matière friable et mordorée. Depuis qu'elle s'était réveillée, elle n'avait vu personne. Pas l'ombre d'une personne, pas une voix si ce n'est celle d'Aisling. Cupidon eut soudain une pensée pour ses compagnons, ceux avec qui elle avait quitté Storybrook, tentée du moins. Elle n'avait pas songé à eux un seul instant depuis son arrivée ici. Mais il se semblait pas présent, n'est-ce pas ? Elle était seule Combien de temps avait-elle dormit ? Une éternité semblait-il, et il n'y avait aucune horloge dans la chambre, et elle ne portait pas de montre. Ils avaient tous disparu.

Elle continuait de marcher, l'échos de ses pas seul bruit aux alentours. Pas un murmure, pas une respiration. Elle était bien décidée à trouver une sortie, si du moins elle existait. Elle se sentait piégée dans ce navire fantôme. N'y avait-il personne pour le faire fonctionner ? Pour le diriger, et toutes les tâches nécessaires à bord ? Tout était pourtant vide, et l'inquiétude agitait son cœur. Elle n'aimait pas ça, oh non ! Cette histoire ne lui disait vraiment rien qui vaille, et elle désespérait de tomber sur quelqu'un. Elle aurait pourtant du être rassurée à l'idée de ne croiser personne en ce territoire inconnu. Ennemie ? Mais l'absence de vie ne faisait que l'inquiéter un peu plus. Il n'y avait personne et pourtant... Pourtant elle sentait quelques agitations dans l'ombre. L'air vibrait de tension, sous l'apparente tranquillité, quelque chose se préparait. Un frisson traversa tout son corps, alors que quelque chose en elle ne s'agite aussi, comme en réponse à l'atmosphère qui régnait dans les couloirs déserts. Que n'aurait-elle pas donné pour tomber sur quelqu'un à cet instant ? Ce qui se tramait au fond de son esprit.... Elle ne souhaitait même pas y jeter un coup d'œil. Le souffle court, alors qu'elle n'avait pas courut un seul instant, le dos douloureux, elle continuait d'avancer sans croiser âme qui vive. Encore, et encore.

Valentina90%

fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 5 Juil - 18:35




Avoir ainsi cassé la porte pour sortir avait remis Jack d'aplomb, toujours avec ce petit sourire en coin en s'entendant ce flux en lui qui semblait lui offrir une force qu'il aurait pu oublier depuis fort longtemps sans en être sûr, arpentant les couloirs sans se préoccuper des portes ou quoique ce soient d'autres qui pourraient se trouver aux alentours. Une partie de lui était consciente qu'il devait partir, quitter ainsi cet endroit où il était en quelque sorte prisonnier même s'il lui semblait être en bonne voie après avoir quitté ce cachot ressemblant beaucoup plus à une chambre, parce qu'un roi de son envergure faisait ce que bon lui semblait et il était hors de question de se contenter passivement qu'on puisse venir le délivrer ou il ne savait quoi. Jamais. Il était le grand Jack Skellington, le roi d'Halloween et des Citrouilles, son rôle était d'être frayeur et désespoir. Une conviction qui ne faisait que croître à mesure qu'il avançait, comme s'il ouvrait vraiment les yeux sur ce qu'il était en réalité et ce que la malédiction avait eu tendance à lui faire oublier, alors quand un garde apparut devant lui et voulait lui barrer la route il était hors de question de plier gentiment. Oh non. Le squelette était bien résolu à le dégager en grande pompe de son chemin, s'il avait été méchant avec Oogie aujourd'hui il serait d'une cruauté sans pareille, alors que son sourire ne faisait que grandir à cette idée. Tout d'un coup il n'était plus l'être sympathique que les autres pouvaient connaître, il n'était plus celui qui souhaite apprendre de ses erreurs et essayer de corriger ses fautes mais plus une sorte de fléau qui ne ressentait aucunement une quelconque forme de pitié, il était ce cauchemar qui n'aurait de cesse de tourmenter ces pauvres humains qui se croyaient tellement supérieurs. Il ne lui avait fallu que peu de temps pour maîtriser cet individu et prendre l'avantage, il n'était plus là pour effrayer gentiment comme c'était le cas à Halloween Town mais pour réellement blesser, tandis qu'il était occupé à tordre le bras du malheur dans un angle qui défiait l'entendement. Le garde hurlait mais Jack continuait encore plus à chaque cri de souffrance, n'ayant que faire des possibles supplications de sa victime qui pouvait ainsi goûter à la vengeance du squelette, jusqu'à ce qu'un craquement sinistre se fasse entendre et que le choc fasse perdre connaissance à cette nouvelle source d'amusement.

Se remettant correctement il put alors voir que le bruit provoqué par cet incompétent gisant au sol avait rameuté d'autres gardes, les observant tous avec ce sourire qui devenait de plus en plus mauvais, apparemment il allait avoir droit à d'autres sources de divertissement. C'était tout ce qu'ils étaient en cet instant, à ses yeux ils n'étaient que des êtres qu'il devait détruire autant qu'ils avaient pu le faire avec lui, lui était prêt à en découdre comme jamais et ne sut contenir un petit rire tellement amusé par ce qui se passait. Comment expliquer ce qui était en train de se passer ? C'était impossible, même pour Jack qui n'était clairement pas lui-même en cet instant, la seule chose visible c'est que le roi d'Halloween prenait un avantage certain sur ses adversaires à qui il infligeait des coups d'une violence extrême. Les voir se tordre de douleur, les entendre crier et supplier, les sentir plier sous ses attaques et leurs propres faiblesses, sentir leur sang couler, goûter à leur désespoir. Rien ne pourrait jamais plus l'atteindre, il ferait payer aux humains ce qu'ils avaient osé lui faire et ceci commençait par ce groupe si insignifiant, il serait la main de la vengeance et était entièrement aveuglé par celle-ci. Un sentiment exquis de puissance qui l'envahissait, qui ne semblait n'avoir rien de factice lorsqu'on voyait le résultat effrayant vu dans quel état il avait pu mettre les gardes, comme s'il était une bête sauvage qui reprenait enfin ses droits. N'était-ce pas un peu la réalité ? La malédiction lui avait fait croire en une humanité, lui offrant tant de chimères sur ce qu'il était et n'était pas, mais dans le fond il restait un squelette et une créature issue de la fête des Morts de base. Il l'avait oublié un temps, qui lui paraissait beaucoup trop long désormais, mais tout avait l'air si clair maintenant. Trop occupé à faire subir sa colère et sans rancune sans limite, cette haine contre les humains qu'on avait implanté en lui, il ne fit nullement attention à un garde derrière lui qui vient chercher à lui desservir un coup. Il ne peut se retenir de pousser un cri et se retourner vers ce malheur qui a osé l'attaquer, lui lançant un regard qui fit reculer cet imprudent, sûr qu'il allait lui faire regretter comme il faut.

« Comment oses-tu ?! Tu n'es qu'un stupide humain ! Je vous hais tellement ! Vous faites souffrir les créatures qui ne sont pas comme vous, mais tu sais quoi ? Je vais vous rendre la monnaie de votre pièce tous autant que vous êtes ! »

Peut-être qu'il devait pas y toucher mais c'était plus fort que lui, faisant tout de même de son mieux pour éviter de gratter, alors qu'il succomba à la tentation de regarder dans quel état pouvait être la blessure. Ce n'était clairement pas beau à voir. Il fronçait le nez alors qu'il se tordait un peu pour mieux voir, poussant le tissu devenu poisseux en raison du sang dessus, la chaire lui paraissait d'une drôle de couleur. Il frotta aux alentours avec ses doigts, serrant des dents à la douleur que ceci lui procurait, ayant alors le loisir que la peau était devenue noire et tellement loin du teint blanc maladif qu'il pouvait aborder. Jack ne savait quoi en penser et restait là à fixer ce mal, sans savoir ce que ceci pourrait lui réserver, ce qui calma sûrement cet élan de haine qu'il avait pu ressentir car trop occupé à cet instant par ce qu'il avait sous les yeux. Il continua de frotter encore, son corps se parcourant de spasmes de douleur, ce qui ne faisait que le faire détester encore plus le fait d'être devenu un de ces abjects êtres humains qu'il détestait tant.

« Odieuse malédiction, encore le fruit d'un caprice d'humain. Tsss... »

Il leur ferait payer pour ce crime, comme si désormais il était animé par cette simple idée, arrêtant de toucher la zone pour se concentrer sur le chemin à prendre.







copyright Bloody Storm


Jack : 95% (mais c'est toujours plus que Valoche)

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 6 Juil - 22:05

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Gabriel était à genoux dans la brume, tandis que les émotions néfastes prenaient possession de lui. Mais le jeune homme releva soudainement la tête. NON ! Ça ne se passerait pas comme ça ! Ça ne pouvait pas se passer comme ça ! Le brun ne voulait pas se laisser abattre. Aisling les avait eu par surprise mais ça ne se reproduirait pas.

Résolu, le jeune homme se releva. Il ne perdrait pas espoir, ce n'était pas la solution. Il fallait arriver à Brugess et trouver ensuite le bateau de Sable pour tenter de faire quelque chose. La noirceur était plus étendue chez Aisling qu'il s'y était attendu. Mais Gabriel n'allait pas renoncer pour autant. En attendant, il lui fallait sortir de là. Aussi le brun se mit-il en route et finit par sortir du nuage en agrippant l'épaule de quelqu'un dans qui il était rentré dedans.

En sortant du nuage et en ayant la vue sur Brugess, Gabriel regarda enfin la personne qu'il avait agrippé.

- Tooth ! S'écria-t-il, ravi. Tu vas bien ? Demanda-t-il, inquiet.

Gabriel n'avait pas vu ce qu'il s'était passé dans la brume et s'inquiétait pour tout le groupe. Il devait les retrouver avant de pouvoir se lancer à la recherche de ceux qu'Aisling avait pris.

Gabriel : 100%


Revenir en haut Aller en bas
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☂ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☂ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☂ Camp : celui de mon gang, de mon sang.
☂ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☂ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 8 Juil - 0:31

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes


Pfffffffff... Assise en tailleur, les bras croisés, la moue boudeuse et renfrognée, j'avais décidé de ne plus bouger. Nah. J'en avais marre de courir comme une débile dans tous les sens, sans savoir où j'allais. C'était non seulement un coup à se paumer davantage, mais en plus à se prendre un mur dans le pif. Et je n'avais pas spécialement envie de me retrouver avec un nez en patate comme celui que devait avoir Cuinn à l'heure qu'il était (encore désolée...). Et puis, j'ai toujours entendu dire que, lorsqu'on était perdu, il fallait rester où on était et attendre que les secours arrivent. Sauf que là, les minutes passaient et personne ne daignait venir me chercher. Je n'étais pas susceptible, mais ça donnait un petit coup à l'ego, quand même. De plus, ma patience étant très limitée (voire quasi inexistante), je ne tenais déjà plus en place. C'était bien joli tout ça, cependant je n'avais pas que ça à faire. Bon ça va bien deux minutes les conneries, mais là ça devient lourd ! m'énervai-je en me relevant. Quitte à être dans le noir, autant que cela soit au Rabbit Hole. Je commençais sérieusement à regretter ma boîte transformiste imaginaire. Mettez de la musique au moins, ou j'sais pas, quelque chose, mais qu'il y ait un peu d'ambiance quoi ! C'était pourtant pas compliqué : deux platines par ici avec un DJ, des projecteurs par là, des enceintes un peu partout et hop, une soirée d'enfer. Cette brume obscure me rendait complètement barge. Je sentais qu'il fallait que je bouge de là, et vite. Plus je restais prisonnière de cette cage de ténèbres, plus mon esprit s'assombrissait. Déjà, mes idées noires se renforçaient. Dans les tréfonds de mes entrailles, la Chose s'agitait. Elle aimait la noirceur, le Mal qui imprégnait la brume. Elle sortait de sa torpeur. Je ne pouvais pas, je ne devais pas perdre le contrôle. Pas maintenant. Si par malheur la Bête prenait le dessus dans de pareilles conditions, je craignais le pire. Je n'osais même pas imaginer ce qu'il se passerait. Non. Cela ne devait pas arriver. En aucun cas. Je me remis à courir, droit devant, les yeux fermés (de toute manière, on n'y voyait goutte, alors bon...). Je me concentrais de toutes mes forces sur des pensées positives. Le visage rayonnant de ma sœur Diana lors de nos retrouvailles... Killian et moi sur le Jolly Roger, voguant sur les flots... Mon neveu Lansa en pleine leçon de combat... Merlin faisant (encore) exploser une potion... Queen et moi en train de botter les fesses de quelques indésirables au Rabbit Hole... Le gars un peu perdu qui cherchait les écuries... Ses yeux d'un bleu si doux, si soyeux, si rêveur, si... Oh, de la lumière ! Je protégeai mes yeux déshabitués à la luminosité de mes mains, le temps qu'ils s'acclimatent de nouveau à la clarté. Je distinguai alors deux silhouettes non loin. C'était le petit gars et la brune de tout à l'heure ! Un immense sourire de soulagement illumina mon visage, et je les rejoignis en courant. Si j'avais été une chochotte, je me serais effondrée en larmes dans leurs bras. Vraiment. Heureusement pour ma dignité, je ne suis pas aussi sensible. Je crois que c'était bien la première fois que j'étais aussi joyeuse de revoir des gens que je connaissais à peine. Je les aurais bien embrassés, tiens ! Pfiou, c'est l'angoisse votre truc, si vous m'aviez dit qu'on faisait ça en nocturne, j'aurais pris ma lampe-torche ! Et je ris. Un rire franc, le rire de quelqu'un qui se rend compte qu'il vient de passer pas loin d'un sale moment.
Prochaine étape : trouver l'autre taré de sablotraficant, lui botter les fesses assez fort pour que son côté psychopathe se casse, et le ramener à Storybrooke. Facile. Ou pas.
 

 
Emi Burton


Bekah : 95%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 9 Juil - 12:01





The war of Dream

Une vie sans rêve est une vie vide de sens

Bon il fallait quand même qu'elle finisse pas bouger un peu. Le temps passait et personne n'était venue la rejoindre. Elle se trouvait encore toute seule. Absinthe se demandait même si elle allait finir par retrouver les autres un moments ou un autre. Une vois son verre de thé terminée, elleIl rangea tous son matérielle dans son sac avant de se relever et d'enlever les petites saletés de ses vêtements. Bon allez Absinthe réfléchis à ce que tu vas faire. Elle regardait la ville qui l'entourait. C'était une ville plutôt banale, avec des maison, des rues, des ruelles, des lampadaire. Une ville assez typique comme Storybrooke. Sauf qu'à la différence de celle-ci, elle était vide. Il n'y avait complètement personne ici. Aucune bruit de parvenait aux oreilles de la blonde. Rien. Alors elle décida de partir visiter un peu les lieux. Peut-être que en avançant elle trouvera le reste du groupe un peu plus loin ? Elle verrait bien au fur et à mesure. Au pire des cas, qu'est-ce qui pouvait bien lui arriver ? Elle allait rester seule, ce n'était pas si dramatique ! Quoi que … Elle savait absolument pas comment elle pouvait bien rentrer de nouveau à Storybrooke. Ce qui signifie qu'elle pouvait finir ses jours, toutes seules malheureuse et sans thé. Parce qu'il ne fallait pas être bête. Avec la tonne de thé qu'elle pouvait boire par jour, elle n'en avait pas assez dans son sac pour pouvoir finir sa vie. L’ancienne loir aurait du en prendre plus. Elle le savait. Elle aurait du prendre plus de sachets de thé, plus d'eau. Quitte à prendre un deuxième sac avec elle ! Non, elle ne voulait pas finir ses jours ici. Elle voulait pouvoir retourner dans sa boutique pour travailler avec son employé Eve. Elle voulait continuer à se prendre des moments avec Paige tout en buvant des tasses de thé. Elle voulait continuer de rendre visite à Jefferson dans son manoir ou même dans sa boutique qui se trouvait juste en face de la sienne. Elle voulait continuer à faire ses soirées avec sa colocataire à parler de tout et n'importe quoi devant un bon film, du thé et des pop-corn. Non définitivement elle pouvait pas passer le restant de ses jours ici. C'était inconcevable. Elle avait vécu bien des choses à Wonderland qui était pire que ce qu'elle était entrain de vivre là maintenant. Il ne fallait pas qu'elle perde espoir maintenant. Elle pouvait le faire, il fallait juste que la blonde continue de croire. Remonter à bloque, elle commença alors à avancer dans les grandes rues de la ville. Regardant toujours de droite à gauche, les grands maisons qui pouvaient se trouver sur son chemin, avec leur barrière blanche. Elle marchait encore et encore tout en appelant les noms qu'elle avait retenue des personnes qui l'accompagnaient quelque temps avant en espérant qu'ils puissent l'entendre.

Elle fini par avoir un espoir. Aux loin un petite groupe se formait petit à petit. C'était, avec de forte probabilité, très certainement les groupes avec qui elle était juste avant de se perdre dans la brume. Alors Abs' s'était simplement mise à courir, m’étant les mains derrières son dos pour essayer de maintenant un peu le sac pour ne pas qu'il se fasse trop secouer. Elle fini pas arriver à leur hauteur, avec le grand sourire sur le visage. Elle les avait retrouvé ! Du moins une partie … Ou pouvait bien être passer le reste du groupe ? Ils était beaucoup plus au début de se voyage et voir disparaître autant de gens était assez flippant. Il fallait toujours rester grouper ou du moins ne pas se retrouver seule comme elle l'était à peine cinq minute plus tôt. Question de survie. Mally, priait presque intérieurement pour que les autres ne se retrouve pas dans le même cas qu'elle. Le pire c'est qu'elle savait que certain allait manqué à l'appelle à cause de l'intervention de se soit disant marchand de sable. Elle savait qu'il avait du emmener des personnes mais qui ? Cela restait encore un grand mystère pour l'ancienne loir qui voulait à tout pris comprendre qu'est-ce qui se passait. Comprendre un peu l'histoire. Elle arriva essouffler devant le groupe. Elle essayait de reprendre reprendre sa respiration tout en mettant son sac devant elle pour l'ouvrir.

« Oh je suis bien contente de vous avoir retrouver. Tenez, je vais vous donner un peu de thé. Cela fait du bien pour se calmer un peu de ce qui vient de se passer. »

Absinthe leur donne un verre chacun avant de s'en reservir elle aussi. Mais alors qu'elle portait le liquide à sa bouche, c'était différent. Quelque chose d'étrange. Elle se retourna brusquement pour tout recracher dans son verre. Ce n'était pas du thé qu'elle venait de recracher mais du sable, du sable noir. Qu'est-ce que c'était ? Elle avait pourtant bien servis u thé non ? Elle était entrain de tousser quelque peu pour enlever se sable qui se trouvait encore sur sa langue. C'était vraiment affreux de manger du sable. D'un seule coup elle s'arrêta … Si elle avait bu de sable noir est-ce que les autres avait eux aussi bu … Oh non. Elle se retourna brusquement pour les arrêter mais c'était trop tard. Ils étaient déjà entrain de s’étouffer. Qu'est-ce qu'elle avait fait ! Elle venait d'empoisonner ses camarades. Elle les regarda sans bouger, complètement choquer, tomber lourdement au sol. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire. Elle regarda tout autour d'elle. Il n'y avait toujours personne, elle ne pouvait pas appeler les secours. Et merde … Elle se mit à terre près de ses camarades. Elle essayait de secouer la jeune femme qui s'appelait Rebekah, si elle se rappelait bien du nom. Allez. Il fallait qu'ils se réveillent. Elle regarda le corps inerte des trois personnes, de desseins noirs commençaient à apparaître doucement sur leur corps. La blonde se releva brusquement s'éloignant un peu. Mais qu'est-ce que c'était ? Elle ne comprenait rien à ce qui se passait. Elle ne comprenait rien du tout depuis le début de cette aventure. Le sable commençaient à sortir de leur corps doucement, se matérialisant en créature. Des créatures de sable noir. Est-ce qu'elle devait fuir ou non ? Non. Elle devait rester ici pour aider les personnes qu'elle venait très certainement d'empoisonner. Ils devaient être entrain de souffrir Elle ne devait pas fuir. Fuir c'était être faible, et Absinthe n'était tout sauf faible. Les monstres de sable s’avançaient vers elle alors qu'elle reculait doucement petit pas par petit pas. Elle était trois. Trois sur une seule personne. L'un des monstres l'attaqua et Absinthe nu pas le temps d'éviter le coup. Elle fut envoyé à l'autre bout, roulant sur le sol pendant plusieurs secondes. Elle fini par s'arrêter alors qu'elle sentait les égratignures sur son visage. Le combat était donc annoncer. Qu'est-ce qu'elle regrettait de ne pas avoir pris son épée. Cela aurait été beaucoup plus facile …

Revenir en haut Aller en bas
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☂ Conte : Les cinq légendes

☂ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☂ Camp : Le bien
☂ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☂ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 10 Juil - 16:29

The war of Dream ~ Part 1 

Je maudis Aisling de ne pas s'être battu face à la noirceur qui le rongeait; cette brume noir me brûle de l'intérieur comme si des milliards de poignards se plantent dans ma chaire. Je combats cette douleur toujours présente; on devait retrouver les deux autres que l'ancien marchand de sable a kidnappé..  Je ne vois rien dans cette brume, mais j'entends quelqu'un s'approcher, j'épuise dans mes dernière forces pour m'accrocher à cette personne pour qu'elle puisse m'emmener hors de cette brume.. Je me sens faible à cet instant, mais je dois m'accrocher. Après être sorti de cette brume, je m'effondre pour pouvoir respirer et ne plus ressentir le brûlant de cette brume qui m'a fait un mal de chien.. J'entends d'un coup mon prénom, je lève ma tête doucement vers la personne en face de moi.

-Gabie… dis-je rassurer mais d'une voix quand même tiraillée par la douleur que je ressens encore un peu. Je me relève doucement en lui répondant : oui, juste une sensation de brûlure au fond de moi à cause de cette maudite brume.. Nous devons retrouver les autres pour allez sauver le roi d'Halloween et l'ange de l'amour des griffes d'Aisling.. Je te préviens, je n'irais pas quatre chemins pour lui foutre mon poing dans sa gueule de démon.. Oui je suis énervée de mettre fait piéger aussi puérilement. On se dirige vers la ville qui est devant nous. Pour retomber sur la vendeuse de thé, Absinthe et la sœur de la dame du lac : Rebekah. Il en manquait encore deux, Cuinn et Ebony, ce n'est pas vrai.. Où est-ce qu'ils sont passé, j'espère qu'ils vont bien.. Oui en tant que gardienne, je m'occupe des personnes qui m'entourent au lieu de ma propre vie, vu que leur vie est plus importante.
 
Absinthe est ravie de nous revois, elle avait l'air de rien avoir. Je m'appuie contre un mur en ruine, pour reprendre mes esprits. La jeune femme nous propose un peu de thé pour nous redonner du baume au cœur, à peine la tasse obtenue que je la bois directement. Vous pensez que tout  se régler comme sur un papier à musique, détrompez-vous. Sans savoir pourquoi, je commence à me sentir de plus en plus mal.. Je n'arrive pas à respirer, comme si du sable bloque mes voies respiratoires, ou comme si je me retrouvais dans un désert tellement que je n'arrive pas à respirer, je m'écroule tout en perdant connaissance comme si j'étais devenue comme une roche, oui c'est étrange je sais. Pendant quelques secondes, je perds connaissance avant d'entendre comme des bruits de combats.. Mon dieu, mais pourquoi j'ai acceptée de boire cette satanée tasse avant de vérifier qu'il n'y a aucun danger.. Merde.. Concentre toi Tath… Absinthe… Mais oui…. Tout est de sa faute… elle a voulu nous empoisonnée ! Je vais lui arracher ses dents… Non non je dois me reprendre.. Je ne dois pas laisser le mal qui me ronge petit à petit.. Je suis là pour aider Jamie pour sauver les autres gardiens… J'ai de plus en plus de mal à ne pas être envahis par le mal.. Je suis une gardienne… Fée des dents et qui a été choisi par l'homme de la lune, mais au fur et à mesure, une haine sans nom me pris aux tripes, non c'est fini la gentille fée des dents, je vais venger mes fées qui ont souffert ! Je me relève en silence, un sourire sadique fixée à mes lèvres. Cette envie de faire souffrir les gens est de plus en plus forte, la vue du sang, entendre les personnes qui me supplient de les épargner me plaît vraiment de plus en plus.
A peine relevée, je perçois qu'on m'appelle, en forme de bourdonnement qui fait vibrer ma tête. Je me concentre en fermant les yeux pour me concentrer au maximum pour percevoir au mieux le signal. Je sens quelque chose pousser dans mon dos.. Mes ailes. Enfin je les retrouve, à cause de cette maudite malédiction, je devais me déplacer comme un vulgaire être humain !! Je suis ravi de les retrouver, je me sens mieux et complète, avant de partir, je me tourne vers les autres.
-Je dois vous laisser, on m'appelle ailleurs et Absinthe je te remercie de m'avoir permis de retrouver mes ailes, je me sens enfin complète annonçais-je avant de m'envoler pour rejoindre le vaisseau d'Aisling, le marchand de sable.
© Starseed
Mission 100%
Tath 95%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Autres Mondes :: Autres mondes-