Partagez | 
 

 [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☸ Conte : Le Roi Lion

☸ Emploi : Chef de cuisine
☸ True Love : /

☸ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 15 Aoû - 20:26



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
Le temps passait et la peur se faisait un peu plus présente en elle. Ebony avait un peu de mal à comprendre où elle était tombée. La mission de sauvetage s'était transformée en un cauchemar incompréhensible. Mais la cuisinière n'eut pas le temps de s'inquiéter davantage. Cuinn apparut soudainement à ses pieds. Le pauvre paraissait épuisé aussi alla-t-elle l'aider à se relever tout en lui demandant ce qui lui était arrivé. En guise de réponse, elle n'eut le droit qu'à un sourire. Il tenait une boule de noël dans la main, ce qui ne faisait qu'ajouter des questions à sa liste déjà longue. Puis il lui attrapa le bras, fit tomber la boule au sol et la lionne fut téléportée ailleurs.

Elle atterrit sans aucune grâce aux pieds de Rebekah. En se relevant, Ebony remarqua qu'Absinthe était salement amochée et qu'ils étaient accompagnés d'un enfant à présent. La cuisinière leur raconta ce qui lui était arrivé, l'ombre, les œufs géants tout ça... Puis en apprenant que la fan de thé était pétrifiée, la cuisinière alla tout de suite contrôler qu'elle était encore en vie. Une fois rassurée sur son état, elle écouta Gabriel, puisqu'il s'agissait bien de lui, leur raconter sa rencontre avec l'Homme de la Lune. C'était lui qui l'avait fait redevenir enfant. Lui encore qui lui avait parlé des cristaux dont il fallait qu'ils se mettent à la recherche pour vaincre. Mince alors, que d'informations... Le petit leur donna aussi des trousses de premier secours, attrapées on ne savait où...

- Il t'a rien dit de plus ton Homme dans la Lune là ? Fit-elle à l'attention de Gabriel qui secoua la tête. C'est mission impossible alors... Ah moins que... Cuinn a trouvé une boule de noël qui permet de voyager en instantané dans ce monde, on pourrait l'utiliser non ? En prononçant le nom de Pitch, on devrait apparaître près de lui... Fit-elle avec un sourire.

Soudain, un grondement puissant se fit entendre. Au départ, tout le groupe pensait qu'il s'agissait de l'orage. Mais Ebony avait déjà entendu ça ailleurs... C'était le nuage de la dernière fois ! Alors qu'elle allait prévenir les autres, la lionne se rendit compte que c'était trop tard. Le danger était déjà là, bien présent.

Ebony : 85%
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Aisling Cloudream

avatar
En réalité, je suis
Le Marchand de Sable
☸ Conte : Les Cinq Légendes

☸ Emploi : Médecin pédiatrique & univers du sommeil
☸ True Love : Petit Ange

☸ Avatar : James d'Arcy
© Crédit : Avatar: Mouaah & quelqu'un de Blondie aussi et signature Pathos
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 16 Aoû - 0:56

The War of Dream

Les gens & Dark Aisling
1e Partie



Attentivement, il avait regardé les choses se mettre en place comme une mécanique bien huilé. Certes, quelques petits grains de sables c’étaient coincés entre deux rouages, mais justement le sable, il en était le maître. Ce n’était pas grave si Jamie avait réussi à faire disparaître son chevalier, si Cuinn avait trouvé une boule de téléportation de North, car la chute en serait que plus terrible. Il ne s’était pas trompé en choisissant Jack et Valentina, car ce qu’il avait vu, pouvant distinguer la réalité des illusions qu’ils créaient l’avait plus que réjouis. Il avait senti toute la haine qu’avait eu Jack fasse à ces humains, faisant finalement ressortir que ce qui était enfoui en lui. Il l’avait eu un rire de fou quand il avait vu l’ancien squelette en redevenir un, ne se rendant même pas compte que c’était lui, qui s’était mis le feu à son bras, s’automutilant pour retrouver ce lui enfoui. Quand à Valentina, peut être la meilleure des surprises, il s’était délectait de voir son petit ange se battre avec tant de férocité. Maintenant qu’elle était devenue comme ça, Pitch pouvait s’en mordre les doigts. Tout était de sa faute, s’il n’avait pas joué avec lui, s’il ne lui avait pas avoué alors qu’il le tenait à la gorge que la jeune femme pouvait être son point faible, non était son point faible, il n’aurait peut-être pas pensé à une idée comme ça. Maintenant qu’elle était comme lui, ayant sombré dans les ténèbres, il n’avait plus besoin de s’inquiéter, elle ne le générait plus dans ses plans vus qu’elle en était devenue une partie essentielle.

« Je comprends parfaitement ce que tu as pu ressentir d’être brimé, bridé, oppressé par un rôle qui finalement n’était pas reconnu à sa juste valeur. » Serrant fortement la main de son nouveau soldat, le sourire d’Aisling était malsain, pervers et il n’augurait rien de bon. Il savait choisir les bons mots pour toucher le cœur du Roi d’Halloween, il n’y avait pas que du mensonge dans les paroles qu’il prononçait. Tout comme Pitch avant, il voulait prouver à Moony toute la rage et la haine qu’il avait conservé au fond de lui pendant ces millénaires de bons et loyaux services. L’apothéose avait été attends à Storybrook, quand sa Némésis l’avait à nouveau poignardé et que l’homme de la lune l’avait laissé aux mains de celui qui pensait qu’il était devenu sa créature. Non, cette époque était révolue, il ne serait la créature de personne, il ne serait sous les ordres de personnes à part de lui-même. Quand à Jack et Valentina, il leur avait donné le choix, certes pas toujours équitable mais ils avaient pu fuir leurs prisons. Malheureusement ils étaient tombés dans ses pièges, et ils n’avaient pas su faire la différence entre rêves ou plutôt cauchemars et réalité, contrairement à Rebekah. Il l’avait observé dans son écran, alors qu’elle avait fui quand le chevalier était arrivé, alors il lui avait lancé un test, qu’elle avait passé avec brillot. Il avait pu sentir le sable noir agité une chose en elle, une chose qu’elle ne voulait pas faire ressortir et qui lui demandait toute son attention. Elle avait même réussi à déjouer son illusion pour revenir finalement vers les autres. Il l’a voulait, elle ferait une recrue de choix pour son plan d’attaque.

Or pour le moment, il devait se concentrer sur la deuxième partie de son plan, ramener tout le monde sur son vaisseau pour que ce dernier puisse attendre la brume qui les reliait à Stroybrook, et ainsi aller dans ce monde qui avait causé sa perte. « Ah voilà, Petit Ange qui arrive. » Effectivement, quelques minutes après que le Roi d’Halloween se soit présenté à lui, lui montra sa dévotion, se fut Cupidon, tout de cuir vêtu, plus sexy que jamais qui arriva dans la salle des commandes. « Bien bien, Mon Roi, Ma Reine, votre présence ici me ravie au plus haut point. » Attrapant la main de la jeune femme, il lui fit un baise main tout en lui lançant un regard chaud comme la braise. S’il n’avait pas eu la domination du monde et l’annihilation de toutes émotions positives, il l’aurait peut-être prise sur le tableau de bord. Tant pis, il fera ça après, comme récompense de tous ses efforts. « Nous avons une guerre à mener jusqu’au bout. Nous devons montrer à ceux qui nous ont dicté notre conduite qu’ils étaient dans l’erreur l’a plus noire. Nous sommes des souverains, des Maîtres, et nous allons tous leurs faire payer ces affronts. » Faisant un geste de la main, il enveloppa les deux personnes devant lui de sable noir, pour soigner leurs blessures. En réalité tout n’était qu’une question d’esprit, de mental vu qu’ils n’avaient pas été réellement blessé. Sauf pour Jack qui s’était immolé par le feu comme un grand. Leurs stigmates, son bras, la blessure qu’il leur avait infligé dans les omoplates étaient toujours bien présente, mais la douleur, la fatigue qu’ils avaient pu ressentir n’étaient plus qu’un mauvais souvenir. « Jack, j’aimerais que tu ailles chercher le charmant petit groupe qui se trouve dans le centre-ville de Brugess. Ils seront nos hôtes pour le reste du spectacle, j’ai envie de leur offrir la meilleure place pour le reste du spectacle. N’hésite pas à te servir de ta nouvelle amie s’il y a des récalcitrants. » En réalité Aisling voulait avoir Jamie vivant, les autres, oui il les voulait aussi, plus il y a de monde et plus on rit, mais si certains venaient à être blessés mortellement, ce n’était pas son affaire. « Valentina, c’est l’occasion pour rendre le bas de pantalon de Tathianna. Cette dernière n’a pas été très gentille avec moi, elle n’a pas voulu suivre les conseils du sable noir pour venir ici, et elle s’est rendue dans son palais. Cela me ferait tellement plaisir si tu pouvais aller l’a chercher, d’ailleurs un de mes avions t’attends sur le tarmac. Cependant fait attention, elle est en très bonne compagnie, un ancien prétendant qui n’a pas aimé être éconduit, elle sera peut-être en colère que tu interrompes son rendez-vous galant. » Il hocha la tête comme pour appuyer ses propos avant de fixer Cupidon dans les yeux. « Tu auras peut-être besoin de quelque chose comme ça. »  Dans le sable noir, un arc géant apparu alors, qu’il tendit à la jeune femme. Le même que celui que Pitch avait utilisé pour le toucher mortellement des années auparavant. « Si vous réussissez, vous aurez une armée sous vos ordres, uniquement vos ordres. »

Insinuant ainsi qu’ils pourraient faire ce qu’ils voudraient de ses soldats de sables qui leurs donneraient.  « Jack, attends une dernière chose, ce cher cavalier t’accompagnera aussi. Pas que tu aies besoin d’aide, mais il a sa propre mission. Alors ne t’occupes pas de Miss Rebekah, il s’en chargera pour qu’elle puisse nous rejoindre. Il sera par contre ton moyen de transport pour atteindre ton but. » Un autre cavalier, comme celui qu’il avait envoyé quelques heures auparavant à ce même petit groupe se trouvait devant eux. « Je ne vous souhaites pas bonne chance, je sais que vous allez y arriver. » Pas une interrogation, une affirmation qui résonnait dans ce lieu, alors que Jack et Valentina partaient pour leurs premières missions. Quant à lui, il fit partir son vaisseau plus vers l’Ouest, se rapprochant de la brume magique. Il envoya plusieurs soldats de sables en faction sur cette frontière, comme s’il sentait qu’il arrivait. Oh oui, il n’attendait que ça, de le voir, de lui montrer qu’il n’était pas la marionnette qu’il avait cru créer. Il avait voulu en faire un esclave et bien Pitch allait connaître le revers de bâton que Sand lui préparait depuis un moment, un long moment. L’heure de la vengeance avait enfin sonné.


© Starseed

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Quand ça veut pas, ça veut pas !
“Moi qui croyait que c'était une punition de ta part Moony... Oh ne rigoles pas je suis sur que tu en aurais été capable ...”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t503-je-reve-de-vos-
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 17 Aoû - 1:02



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon






«I see the angels
I'll lead them to your door,
There is nos escape now
No mercy no more »


Elle avait remarquablement bien trouvé son chemin en effet, surtout si l'on comparait avec sa première sortie dans les couloirs, à errer sans savoir où elle mettait les pieds. Il faut dire aussi que plus tôt elle n'avait pas de direction précise , elle avait déambuler dans le hasard le plus total en espérant trouver sur une sortie, ou quelque chose pour l'aider. Maintenant, elle savait se diriger vers le Maitre du vaisseau, dans sa salle de contrôle. Elle y parvint donc rapidement, pénétrant la pièce sans une once d'hésitation, faisant face aux deux hommes déjà présent. Elle adressa un rapide signe de tête à Jack, elle l'avait après tout vu dans la journée, et se recentra sur la pièce maitresse de la salle, là où tout son corps la poussait, comme attirer par son propre centre de gravité. Le fait que ses veines soient totalement noircis par son sable ne devait pas vraiment y être étranger. Elle tendis sa main lorsqu'Aisling fit mine de la prendre, acceptant d'un fin sourire suffisant. Voila ! Comment il fallait lui montrer le respect, voila comment il convenait de traiter une Reine ! Voila comment, dans le nouveau monde qui se profilait, les plus privilégiés devront la saluer. Quand au plus communs des hommes, il leur resterait à s'abaisser devant sa présence. Elle fit rapidement glisser ses doigts des siens et vint s'assoir sur l'une des table de commande, ses deux jambes croisés. La guerre, ce concept résonnait si parfaitement à son esprit ! Si destructrice et totale ! Lorsque le sable les envahit brusquement, frottant rêchemment contre sa peau, Valentina poussa un doux soupire. La douleur estomper dans son dos, et son aile, elle allait pouvoir combattre correctement ! Pas qu'elle n'aurait pu avec, mais il est toujours plus utile d'aborder un combat en meilleur forme que son adversaire.

Justement, l'occasion se présentait ! Elle écouta placidement les ordres adressés à Jack avant de porter attention aux siennes. Ses sourcils se froncèrent d'ailleurs assez rapidement. Comment avait-elle même pu penser à désobéir à l'homme ? C'était assez impensable pour elle, et il ne faisait pas de doute que cet acte rebelle serait largement punis. Et puis. Un rendez-vous hein ? Il était même de son devoir d'arrêter cela immédiatement, désobéissance ou non, elle devait s'interposer rapidement. « Tout pour te faire plaisir bien sûr » annonça-t-elle, avant de saisir l'arc avec ce qui pouvait se rapprocher le plus de l'émerveillement, pour peu que l'émotion puisse franchir le vide de son cœur. Il était parfaitement équilibré, sa prise en main confortable et pratique, si sombre, si splendide ! Tellement loin de son ridicule arc de bois de rose, si clair et vibrant d'énergie positive - mais on faisait avec les moyens du bord. « Il est magnifique » murmura-t-elle avant de jeter sans remord le vieil arc sur le sol pour se saisir du neuf. Elle revint sur lui juste à temps pour entendre sa remarque, et un fin sourire s'insinua sur ses lèvres. Une armée serait tout à fait à son goût, une Reine avait après tout besoin de sa garde. Elle se redressa et glissa souplement sur le sol. La chance, en effet, n'avait aucune place dans leur mission. Il n'y avait qu'eux, et leur conviction. Et rien n'était plus fort que cela, rien ne pourrait combattre cette foi. La moindre étincelle serait soufflé par l'ardeur de leur vengeance, le ressentiment face aux mondes et la haine qui brûlait dans ses entrailles. Tout au plus, une distraction pour la journée.

Elle s'engouffra d'un geste dans le petit avion qui l'attendait, enfilant les lunettes d'aviateurs de sable qui se trouvait là, et elle était partit. Bien sûr, l'avantage du pilote automatique, c'est qu'elle n'avait pas besoin de se préoccuper de la direction où elle devait aller : elle pouvait acérer ses ongles à l'aide d'une dague, ou aiguiser les pointes de ses flèches, tout pour attendre l'arrivée. Quand le palais de Tathianna se profila derrière les nuages, la chaleur se pressait contre sa peau. S'étirant, la jeune femme sauta ensuite souplement en vol de l'avion. Elle se posa rapidement sur le sol, tel un ange déchu descendu sur le sol de la terre. Ses deux ailes noirs comme la suie s'étendaient dans son dos, et à peine eut-elle posé le pied au sol que son arc était tendu, une flèche encochée. Elle partit tout aussi vite dans un sifflement aigue, et vint se ficher dans le dos de l'affreux gorille qui se trouvait là. De l'autre coté, la fée des dents semblait en mauvaise posture, adossée à un mur. Valentina eut un ricanement et passa près du monstre, le poussant de sa botte. Il tomba sur le sol, un râle de douleur s'échappant du corps. Il n'était que mortellement blessé, cela n'en serait que plus drôle. Elle se dirigea vers l'autre femme, tel le prédateur approchant sa proie inconsciente et innocente.

-Navré d'interrompre ce charmant rendez-vous, mais je n'aurais pu en voir plus. C'est d'une horreur à faire frémir franchement ! Et puis quitte à se choisir un mâle autant qu'il soit pas mal non ? Le reste n'a pas vraiment d'importance, il n'aura qu'à se taire et s'exhiber à notre bras, cela devrait largement leur suffire. Enfin.

Elle passa derrière la femme, observant les alentours. Plutôt pas mal dans le style oriental, même si elle n'était pas vraiment convaincu par le palais. Elle se retrouva bientôt dans son dos, et en soupirant sortit l'une de ses dagues. Si le premier coup, rapide et précis, elle érafla l'épaule de son autrefois amie, le sable noir de Tathianna réagit suffisamment pour qu'elle puisse se dégager à temps pour éviter le reste de son attaque. L'incompréhension se lisait bien sûr le visage de la fée, pourquoi donc Valentina, l'attaquait-elle ? Une moue de mépris s'afficha sur le visage du faux ange. « La prochaine fois, tu ferais mieux d'obéir et d'accourir quand on t'appelle, au lieu de faire du tourisme dans un palais, c'est d'un ridicule ! » Elle s'adossa à une colonne, se posant tranquillement. « Maintenant que ton petit caprice est passé, Aisling nous attend, vient. Il est temps de faire ton entré en scène. » Au premier refus de Toothiana, son visage se contracta de colère, mais elle persista. « Viens te dis-je il ne sert à rien de s'attarder ici ! » Deuxième refus, et la fureur se lit dans son regard. De quel droit ose-t-elle refuser ! « C'est mon dernier avertissement Tathianna ! Joins toi à nous et nous oublierons tes bévues ! ». Il n'y aura pas de quatrième tentative. Sans plus de mots, elle s'élance, ses deux dagues tirés. S'en suivit un rapide échange où Tathiana démontra une habilité certes, mais inefficace face à Cupidon. La possibilité de voler rendait le combat plus intéressant, mais sur un pied d'égalité pour les deux protagonistes, et bientôt une nouvelle estafilade rouge apparut sur le bas de son adversaire? Un sourire goguenard orna le visage de Valentina. « Alors, c'est tout ce que tu sais faire ? Je suis un peu déçue, j'aurais peut-être dû garder ton amant valide et me battre contre lui pour t'avoir. »


Valentina 50%
Tathianna-5%


fiche codée par rawr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☸ Conte : The Nightmare before Christmas

☸ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☸ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☸ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Anonyme B. | Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 18 Aoû - 18:44




T[font=Georgia]out d'un coup c'était comme si les mots d'Aisling étaient de l'or, ce nouvel instinct qui se faisait en lui chuchotant de ne pas en perdre une seule miette tant cet ami qui l'avait tant compris face à lui l'avait si bien compris, Jack était prêt à faire tout ce que le Marchand de Sable lui demanderait sans la moindre restriction car après tout ça serait si peu payé en comparaison à ce magnifique cadeau qui avait pu lui faire. Il redevenait un peu plus lui et lâchait ce côté humain que cette stupide malédiction lui avait offert, on lui avait attribué un costume d'homme qui ne lui appartenait pas, il se libérait de cette enveloppe qu'il avait tant en horreur comme jamais depuis l'attaque du sable noir pour redevenir ne serait-ce que partiellement le monstre qu'il était autrefois. Le squelette voulait que les mortels puissent avoir peur de lui quand c'était fortement le cas jadis, reproduire la même crainte que lors du Noël mais tout le long de l'année, les anéantir tous par la peur et qu'ils se soumettent ainsi à sa volonté de par sa simple présence. Une conviction qui ne se faisait que grondante en lui, abandonnant tout le reste sans le moindre état d'âme car privé de ce qui il pouvait être en réalité, et qui n'eut qu'un seul instant de répit en voyant ainsi Valentina arriver. Elle avait l'air si différente de ce qu'il connaissait, penchant légèrement sa tête sur le côté pour mieux l'observer, mais ce n'était pas pour lui déplaire et mieux que tout une forme d'écho était là qui reflétait ainsi le même sable sombre qui coulait dans leur veine. C'était comme s'ils étaient désormais sur la même longueur d'onde sans que personne ne l’annonce clairement, ils le savaient en toute simplicité et il n'y avait qu'à voir le petit regard complice que le roi d'Halloween lança à Cupidon avant de revenir sur leur bienfaiteur commun, laissant juste sans rien dire le bal qui s'opérait entre les deux amoureux. Les mots du maître des lieux résonnaient avec une douceur tellement extrême, comme si c'était là tout ce qu'il avait pu souhaiter entendre et d'autant plus après la véritable trahison des hommes à son égard en cherchant à le détruire, la vengeance n'avait jamais eu un tel goût et il aurait pu en avoir des frissons très honnêtement.

Une sensation amplifiée par le sable noir qu'Aisling vient mettre autour d'eux, par magie toute la fatigue qu'il avait pu ressentir jusqu'ici s'envola pour le laisser reprendre son côté enflammé, fermant les yeux pour mieux apprécier l'expérience et ce regain de pouvoir en lui. Jack ouvrait les paupières à la suite pour planter ses iris dans ceux de son homonyme, souriant en grand en entendant son prénom, trop impatient de connaître son merveilleux rôle dans un plan qui lui sied au possible. Aller chercher les autres pour les placer au plus près du spectacle, les inviter sûrement à se rallier à leur cause même si le roi des Citrouilles ne les trouvait pas forcément assez digne pour ça mais étrangement il n'avait pas envie de discuter les ordres et le sable lui offrait une soumission sans pareil alors qu'en temps normal il se serait insurgé de ne pas être à la tête de cette réunion, sautillant presque sur place à l'évocation de sa somptueuse faux qu'il avait entre ses mains. Il eut même pour elle un regard d'amusement en imaginant tout ce qu'elle allait pouvoir faire, passant un peu sa main sur sa lame si luisante qui serait bientôt tâchée de sang il en était certain, oui c'était vraiment là une précieuse amie sur laquelle le squelette allait pouvoir compter. Il n'écouta alors que très peu les instructions qui étaient offertes à Valentina, la concentration n'avait jamais été son fort et encore plus lorsqu'il n'était pas entièrement le centre de la discussion, captant uniquement le fait qu'il aurait une véritable armée sous ses ordres. C'était tout ce qui lui manquait. Des sujets fidèles qui obéiraient sans jamais rien remettre en question de ses paroles, personne pour lui dire qu'il était peut-être un peu fou ou trop survolté par instants, il n'aurait qu'à commander pour voir ses rêves se réaliser. Halloween allait prendre la tête sur les autres fêtes, par alliance avec Cupidon il ne viendrait pas l'assouvir elle et son royaume car après tout il était hors de question de venir trahir une alliée qui pouvait d'autant plus avoir des objectifs communs avec lui, il ne serait plus cette possible source d'amusement en faisant des petites blagues mais bien l'épouvantable épouvantail qui ferait mourir n'importe qui de par son simple hurlement qu'on disait comparable à celui d'un animal. Il fit une légère pirouette, ressemblant plus à une petite inclinaison, dansant presque avec sa faux.

« Je vais les ramener ici sans problème, pas forcément en un seul morceau mais après ils n'ont pas besoin d'être entier, tu peux me faire confiance sans le moindre souci ! »


C'est presque en dansant que Jack s'apprêtait à partir, tellement enjoué de ce qu'il se passait qu'il aurait pu en pousser la chansonnette, avant de se faire arrêter dans son élan par Aisling. Il eut une mine assez renfrognée. Il n'était pas des plus conciliants à devoir partager la vedette avec un cavalier, lui aussi voulait en avoir autant que Valentina qui avait l'air de faire preuve de favoritisme de la part de Marchand de Sable – tout ça parce qu'ils faisaient des petites citrouilles ensemble, mais il savait que pour l'instant il n'avait pas d'autre choix. Il eut malgré tout un sourire pour son ami comme pour lui signifier qu'il avait compris, accepter c'était une autre idée qui se ferait de toute manière happée à la longue par le sable noir qui était désormais sa nouvelle essence, s'en allant ainsi rejoindre son fameux transporteur même si avant de partir il s'attarda quelque peu sur le cheval. Cette robe d'un noir si profond, sa silhouette cauchemardesque qu'il trouvait si raffiné, il aurait voulu lui-même le guider mais les ordres étaient malheureusement les ordres. Il attrapa ainsi la main tendue du fidèle soldat qui le tira suffisamment pour qu'il puisse s'installer derrière, le laissant donc faire son travail, profitant ainsi au moins de l'air frais que l'avancée rapide du destrier pouvait produire. Le voyage fut bien plus rapide que ce qu'il aurait pu penser dans un premier temps, sans doute une dizaine de minutes toute au plus, voyant le cavalier lui faire signe qu'il arrivait bientôt. Alors Jack fut ce qu'il savait faire de mieux à savoir se mettre en scène, tandis que le cheval continuait sa course folle, il agrippa solidement ses deux mains aux épaules de son conducteur après avoir accroché sa faux à sa ceinture et se hissa ainsi à l'arrière pour être debout en équilibre sur l'animal. Heureusement qu'ils s'arrêtèrent enfin, vu le manque habituel cuisant d'équilibre que le squelette pouvait avoir la chute n'aurait pas mis longtemps à se faire, reprenant sa faux en main il sauta à terre tout en se relevant de toute sa hauteur alors que le cavalier partait un peu plus loin en attendant un signe de sa part. Il souriait à l'assemblée présente, sentant cette envie de couper quelques têtes qu'il refrénait au possible, riant un peu à leur adresse.

« Si vous voyez vos têtes, tellement drôle à voir vous pouvez me croire, on dirait que vous avez vu un fantôme ! Qu'est-ce qui se passe ? Oh Zero tu es là aussi ! Si tu savais à quel point je suis si heureux de te voir ! Regardes ce qu'Aisling m'a rendu, mon bras ! Tu te rends compte ! Tu sais tu devrais me rejoindre, on est une super équipe après tout toi et moi, il faut qu'on fasse payer ce que les humains nous ont fait. »

Approchant de son meilleur ami il tendit sa main de squelette vers lui, comme pour lui montrer ses dires mais aussi appuyer le fait qu'il devrait le rejoindre, il était le seul après tout que Jack épargnerait et à qui il ne ferait pas le moindre mal. Les autres en revanche, il s'en fichait complètement de devoir leur enfoncer sa faux dans la jambe par exemple, il n'était pas sûr de résister à la tentation de les amocher quelque peu au passage. Mais pourtant tout vient s’effondrer d'un coup. Le roi d'Halloween en perdit son sourire qui se voulait chaleureux et amical, abordant bientôt un regard d'un noir si profond, serrant les dents en voyant le refus de Cuinn de se plier à ce qu'il lui demandait. C'était une trahison sans nom pour lui, son ancien chien fantôme qui refusait de suivre son maître et qui serait peut-être prêt à le mordre même, c'était comme si une fissure trop grande pour être contenue en lui se faisait. Il se mit à crier un bon coup de colère contre lui, supprimant les derniers pas qui le séparait de celui qu'il aurait pu prendre pour un frère, se laissant diriger par le sable noir au point de lever la main sur celui qui avant pourtant tant fait pour lui. Mais c'était trop tard. La gifle était partie avec tant de violence et de rage qu'il fit tomber celui-ci devenu son ennemi, le regardant avec tout le mépris du monde, mais surtout faisant chuter une boule étrange que l'ancien fantôme avait en main et dont Jack se saisit rapidement. Une boule de Noël. Comment avait-il pu oser ?! Sa chimère, son grand rêve de gloire, volé en quelque sorte par celui qu'il pensait être son confident de toujours. C'était cette humanité qui avait fait que Zéro n'était plus tout à fait lui-même, il en était bien évidemment convaincu, mais il ne pouvait lui pardonner cet écart malgré toute la bonne volonté qu'il pouvait avoir en cet instant. La rancune se développait à une vitesse fulgurante de même l’adrénaline mauvaise dans son corps, il allait tous les faire plier selon sa volonté et par extension celle d'Aisling, ils avaient tous besoin d'un exemple et le roi d'Halloween aller se faire une joie de leur donner. Il leva sa faux de sa main valide, l'autre tenant toujours le globe téléporteur, avant d'abattre brutalement la lame sur Cuinn mais ne faisant que le couper pas assez pour lui faire mal mais bien assez pour le faire saigner.

« Je vais tous vous détruire ! Aucun de vous ne mérite qu'Aisling porte son attention sur l'un d'entre-vous, vous n'êtes qu'un ramassis abject d'humains qui me donne la nausée, aucune rédemption possible ! »


Jack voyait rouge pour le coup, entrant dans un état qui était hors de contrôle quelque part, prêt à verser le sang autant que ceci serait nécessaire.




copyright Bloody Storm


Niveau de vie : 100%
Cuinn : -10% bob

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Gabriel J. Benett

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☸ Conte : Les 5 Légendes

☸ Emploi : Enchaîne les petits boulots
☸ True Love : /

☸ Avatar : Garrett Hedlund - CJ Adams
© Crédit : Angel Dust's
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 19 Aoû - 21:41

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Jamie avait été très déçu de voir Rebekah partir. Mais il oublia bien vite cet incident parce qu’il venait de réussir un exploit ! Il avait battu le cavalier en le faisant devenir comme un petit soldat de plomb. Sauf que le plomb était du sable noir et que le cavalier s’effrita. Tant pis. Au moins, il avait réussi à combattre et à utiliser le pouvoir que Moony lui avait rendu !

L’apothéose, se fut quand il vit Rebekah revenir. Elle avait eu un doute ou peur et elle était de retour. C’était tout ce qui importait pour le moment ! Il allait lui répondre, puisqu’elle lui demandait ce qu’elle avait raté, quand la rousse se fit plus sérieuse. Aussitôt, la bouche ouverte de Gabriel se referma. On lui avait appris à coup d’électricité à écouter, alors il allait pas refaire les mêmes bêtises, surtout que ça pouvait être important…

Le petit écouta ses explications, essayant de comprendre ce qu’elle voulait lui dire. Puis quand elle pointa sa main vers son ventre, il comprit. Ah ! Bah il pouvait pas lui en vouloir du coup hein ? Le brun ne comprit pas trop pourquoi soudainement, elle ordonna qu’ils partent tous d’ici. Rebekah agrippa le bras de Gabriel et balança Absinthe sur son épaule en mode sac à patates.

- Mais attends ! Fit-il au bout d’un moment, en ayant marre de devoir presque courir pour se maintenir à la hauteur de la jeune femme. Puis faut pas faire trop d’efforts pour toi aussi, imagine si ton bébé se mettait à sortir brutalement hein !

En secouant son bras, Gabriel finit par se dégager. Et au même moment, Ebony et Cuinn apparurent devant eux. Trop cool ! Le gosse s’enthousiasmait déjà en voyant ce que Cuinn tenait dans sa main. Une boule de North ! C’était géant ça ! Très vite, le brun raconta sa rencontre avec Moony, le secret des cristaux, puis distribua des trousses de secours qu’il avait trouvé.

- Non ! Pas Pitch ! Il faut trouver les cristaux d’abord, sinon ça ne servira à rien ! S’écria l’enfant à l’idée d’Ebony.

Ils n’eurent pas le temps d’en discuter plus. Parce que Jack, en mode squelette méchant, venait d’apparaître avec un autre cavalier. Roh mince alors ! Ils pouvaient pas être tranquilles deux secondes non ?! Jack s’en prit à Cuinn tout en les menaçant. Ah non ! Trop, c’était trop ! Au sol se trouvait une grosse branche de bois. Gabriel la prit avec difficulté puis fonça plus ou moins rapidement vers le squelette qui parlait toujours tout seul.

- JE N’AI PAS PEUR DE TOI !!!! Cria le petit en attaquant.

Le squelette lui rit au nez, forcément puisqu’il était trop bête et qu’il ne croyait pas assez. N’empêche que cela sembla le déconcerter légèrement. Et que cela offrit une ouverture à Gabriel qui lui donna un gros coup avec son énorme bâton de bois sur le bras. Et bam ! Va-t-en maintenant méchant… Parce qu’il ne le laisserait pas faire !

Gabriel : 90%
Jack : 90%


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☸ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☸ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☸ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☸ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 22 Aoû - 10:29

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

Je courais vite. Peut-être un peu trop vite pour les petites jambes de mini-Gaby, car celui-ci avait quelques difficultés à garder le rythme. Il finit par se dégager de mon emprise, le stoppant dans ma course : Mais attends ! Faut pas faire trop d'efforts pour toi aussi, imagine si ton bébé se mettait à sortir brutalement hein ? ... De quoi ? Un bébé ? Il avait pris un coup sur la tête le mioche ? ... Oh et puis zut, nous n'avions pas le temps de tergiverser. C'est alors qu'Ebony et Cuinn apparurent à nos pieds. Bien. Les rangs se reformaient. S'en suivit un grand moment de solitude pour ma personne : chacun y allait de sa petite découverte, Avec des œufs géants, une boule de Noël option téléportation, l'Homme de la Lune (pas Armstrong, un autre), Pitch (ce que venaient faire les brioches ici, je n'ai toujours pas compris), des cristaux... Tout ça allait un peu trop vite pour moi. J'étais complètement larguée. Je me contentai donc de l'essentiel : Gabriel venait de nous donner des trousses de secours, et il fallait mettre la main sur ces foutus cristaux. C'était beaucoup plus clair comme ça.
Un grondement terrible retentit, nous sortant de notre grande discussion. Un autre cavalier démoniaque descendit du ciel orageux, cette fois-ci accompagné d'un type à moitié squelette. Mais... C'est l'autre roi des cucurbitacées ! Potirons ? Courges ? Citrouilles ! ... Qu'est-ce qui lui arrive ? Il a la lèpre ? Bordel, c'est contagieux en plus cette saloperie ! Il avait l'air beaucoup moins commode que la dernière fois. Et voilà, je le savais, on allait encore s'en prendre plein la tronche. Si seulement les trois autres ne s'étaient pas amusés à nous sortir un documentaire, on aurait eu le temps de se faire la malle tranquillou ! Et ça ne loupa pas : Cuinn fut le premier touché par la faux de Jack. Je vais tous vous détruire ! Aucun de vous de mérite qu'Aisling porte son attention sur l'un d'entre vous, vous n'êtes qu'un ramassis abject d'humains qui me donne la nausée, aucune rédemption possible ! Bon. Visiblement, celui que nous étions venus sauver n'avait pas très envie de notre aide, alors nous n'avions plus qu'à le laisser dans son joyeux délire et s'en aller, non ? Personnellement, je n'étais pas trop chaude à l'idée que ce Aisling s'intéresse à moi, donc autant partir. Je levai la main et ouvrit la bouche pour prendre la parole, puis me ravisai : ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour préciser que techniquement je n'étais pas humaine...
Attendez une minute. Pourquoi est-ce que ce cavalier de l'apocalypse me fixait avec ses yeux vicelards ? Tu veux ma photo, blaireau ? Plus inquiétant encore, je sentais le Monstre réagir au sable noir du cavalier. Ça sentait pas bon cette affaire... Alors que je toisais les deux guignols d'un air perplexe, Gabriel passa à l'action. Il est suicidaire ce gosse, c'est pas possible. Toujours était-il qu'il parvint à frapper le squelette. Balaise.
Tiens, je te refile le bébé, m'exclamai-je en larguant une Absinthe pétrifiée dans les bras d'Ebony. Attrapant une des armes que le gars dans la Lune avait donné à Gaby, j'engageai le combat avec Jack. Corne-bidouille qu'il est coriace ! Nous enchaînions les parades, sans réussir à passer la défense de l'autre. Toutefois, dès que je m'approchais un peu trop près de ma cible, je voyais du coin de l'œil l'autre cavalier se raidir, prêt à entrer en piste. Il en avait donc bien après moi. Je le forçai à se concentrer sur moi, délaissant quelque peu Jack. Je ne pouvais pas lutter sur deux fronts, mais il y avait un moyen de faire avancer le jeu en notre faveur... Même si je devais me retrouver dans un sale état. Bizarrement, je faisais confiance à Gabriel. Il allait y arriver. Je devais juste lui donner un peu d'avance. Profitant d'un moment d'inattention du squelette, je fondis sur lui, le blessant au niveau de son bras normal. Le problème, c'est que lorsqu'on attaque, on ne peut plus se défendre... J'eus à peine le temps de crier à Gaby et aux autres qu'ils allaient devoir se démerder tous seuls à partir de là, que je sentis tout mon corps se paralyser. le cavalier m'avait touchée. Toi Mocheté Infernale, tu perds rien pour attendre.
Le reste de la troupe avait intérêt à assurer... Et à pas me laisser dans cet état ! J'espérais simplement que mon sacrifice en vaudrait la peine.  

Emi Burton


Bekah : 85% et en mode caillou boulet
Jack : 80%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 24 Aoû - 18:31





The war of Dream

Une vie sans rêve est une vie vide de sens

Absinthe n'avait rien vu venir. Mais absolument rien, elle n'arrivait toujours pas à comprendre comment elle avait pu atterrir dans cet état là ! Elle qui n'aimait pas vraiment être indépendante d'une personne … c'était complètement raté pour le coup ! Pourtant ils étaient seulement entrain de battre des statues de sable. Pourquoi c'était si compliqué ? De plus qu'il avait même gagné, toutes les statues avaient été désintégrées et grâce à mini Gabriel. L'ancienne loir commençait vraiment à bien l'aimer celui là. Il était vraiment courageux pour son âge et elle espérait qu'il garderait cette fougue, ce courage quand il sera grand. Il n'y avait pas beaucoup de personne dans ce monde qui pouvait être insouciant de se qui pourrait leur arriver. Ils avaient la peur qui leur collait à leur peau et cela les empêchait de faire quoique ce soit. Des vraies trouillards que parfois Absinthe avait envie de les secouer pour qu'il bougent ! C'était parfois très pathétiques à voir mais c'était malheureusement la vie. Plus ils grandissaient, plus les personnes avaient peur de se battre, plus ils étaient pudiques, plus ils devenaient … grand. Peut de personne avait encore leur âme d'enfant, celle où tu avais toujours envie de rire, de faire des plaisanteries et c'est ce qui manquait cruellement à Absinthe dans ce nouveau monde. Les adultes étaient trop... Adulte ! Ils se tuaient au travaille pour pouvoir ramener de l'argent et ne profitaient même pas de la vie qu'on leur donnait. Beaucoup de personne qui venait dans sa boutique pour prendre un thé le matin, ou quelque chose pour manger n'avaient pas le temps de parler. Ils étaient tous presser et prenait jamais un peu de temps en plus. Elle devait les servir et c'était tout. Cela lui manquait parfois de pouvoir parler sans se presser parce que le temps filait à toute à l'ure et c'est ce qui lui manquait le plus à Wonderland. Passer des heures et des heures à rigoler sans s'arrêter, jusqu'à en avoir mal au ventre. Pouvoir prendre tout le temps que l'on voulait pour faire une seule chose. Boire de thé à en perdre la tête. Tout cela lui manquait plus qu'elle ne pourrait l'imaginer. Les amies qu'elle avait pu se faire et qu'elle n'avait pas pu retrouver à Storybrooke depuis la rupture de la malédiction. Aller droit dans le combats s'en réfléchir une seule seconde à un plan d'attaque. C'était pour cela qu'elle n'avait pas pu résister à cette envie de dire oui au grand Gabriel. C'était cela qui la rendait presque euphorique tellement rien n'était prévu. L'adrénaline était encore plus puissante que jamais, elle fusait dans ses veines, ce qui pouvait rendre Absinthe encore plus forte que d'habitude. L'adrénaline pouvait augmenter les capacités d'une personne, rendait encore plus attentif à chaque détaille. Sentir ses pulsions cardiaque monter en flèche. C'est tout ce qui pouvait faire plaisir à Absinthe, tout faire sur l'instant ...

Malheureusement, cela arriver que ça ne se passe pas bien. Et c'était exactement le cas. Un genre de chevalier noir était venue et la blonde n'avait pas su esquiver sa lance. C'était bien la peine d'avoir fait tout un cour sur les combats franchement … Elle n'avait même pas su esquiver ce tout petit truc qui avait atterrir en pleins dans son ventre et l'avait pétrifier d'un seul coup. Même pas le temps de sentir un seul mot que voilà qu'Absinthe ne pouvait pas bouger d'un moi. Elle ne pouvait même pas parler. C'était à peine si c'est yeux pouvaient bouger eux aussi. Dans qu'elle misère elle s'était mise … Elle avait encore mal au ventre après le coup. Çà faisait un mal de chien quand même ! Elle n'avait pas à se plaindre non plus, elle avait connu bien pire comme douleur. C'était la seule chose dont elle aurait pu s'en passer en devenant humaine à cause du sort noir : avec ses règles. La douleur qu'elle pouvait parfois avoir lors de ses règles étaient bien pire que cette lance. Enfin bref ! Ce n'était pas vraiment le moment de parler de ses menstruations, il y avait bien autre sujet à avoir, comme le fait que Rebekah était entrain de se faire la malle. Non mais bonjours le courage je vous jure ! Si Absinthe aurait pu bouger, elle l'aurait attraper un instant et lui aurait foutu une claque pour lui remettre les idées en place. Comment elle pouvait laisser un gamin tout seule avec ce monstre ? C'était complètement idiot de sa part. Bon, même si la wonderlandienne pouvait bien avouer que le gamin s'en sortait plutôt pas pour … Bah un gamin quoi. Il était vraiment fort ! Il venait tout juste de réduire le soldat en un tas de poussière ou presque. Elle avait un peu de mal à voir de la où elle se trouvait. Bon maintenant il fallait juste attendre … Attendre quoi ? Elle ne savait pas du tout mais ils ne pouvaient pas bouger. Mini Gabriel était courageux, était persévérant à ce qu'elle avait pu voir mais malheureusement pas assez fort physiquement pour la porter. Et malheureuse, aussi, elle ne savait pas si il y avait un moyen de se dé-pétrifier. Elle ne connaissait pas tous ses trucs de sable noir ou autre. La magie s'était pas vraiment son truc à Absinthe et c'était pas sans lui déplaire. Tout le monde ne disait pas ''Toute magie avait un prix ?'' alors pourquoi avoir recoure à cela ? C'était doublement plus idiot. Elle s'en sortait très bien sans magie et continuerait à s'en sortir sans !

Heureusement, très vite Bekah fit son retour et Absinthe ne pu même pas dire ouf – de toute manière elle ne pouvait bouger ses lèvre donc bon – que la voilà déjà sur l'épaule de Bekah qui courrait à à toute vitesse. Si Absinthe pourrait le faire, elle aurait très certainement les gros yeux. Elle se trouvait réellement sur l'épaule de la jeune femme ? Là en ce moment même ? Si elle tombait, est-ce que elle se casserait comme une poupée ou autre ? Il fallait pas que Rebekah là face tomber, elle était bien trop jeune pour mourir maintenant. Non, il fallait qu'elle la tienne de toutes ses forces. Rapidement, Gabriel qui n'arrivait pas, apparemment à suivre le rythme s'arrête disant un la brune de faire attention à son bébé. Elle avait un enfant ? C'est vraie ! Oh qu'est-ce que cela pouvait être mignon … Ah moins que le petit se trompait. Un bébé sortir comme ça ? Oooooh c'est bon … En faite le petit crois que Rebekah est enceinte par rapport à ce qu'elle lui avait dit quelques minutes plus tôt. Tout fit tilte dans la tête d'Absinthe qui hocha la tête dans ses penser. En faite elle était pas enceinte, c'était une genre de créature étrange qui se trouvait et dont la loir n'avait pas très envie d'y faire face. Elle avait pu l'apercevoir pendant quelque instant et c'était vraiment pas beau à voir, mais alors pas du tout. Cuinn et Ebony arrivèrent, Absinthe avait pu les entendre grâce à leur voix. Parce que malheureusement elle se trouvait toujours sur l'épaule de la jeune femme. Elle ne comprenait ce qu'elle disait, c'était comme des simples murmures, elle arrivait à attendre que et seulement leur voix. Elle ne voyait absolument rien, si bien qu'elle se sentit jeter en l'air brusquement. Mon dieux je vais mourir, je vais tout simplement mourir. C'était tout ce qui se passait dans sa tête en ce moment même. Elle allait s'écraser sur le sol et se casser comme une vulgaire poupée. Elle se sentit rattraper et c'est un grand soupir de soulagement qui se fit entendre dans sa tête et seulement dans sa tête. Elle allait vivre ! Elle était envie ! Mais pour combien de temps encore ? Elle ne savait pas trop, peut-être qu'elle allait mourir dans la minute qui allait suivre ? En faite elle ne savait pas ce que le sable qui l'avait pétrifié avait pu lui faire. Est-ce que c'était bon signe ou non ? Sans doute pas. Le noir était connu pour être la couleur des méchants non ? La couleur du côté obscure. Sauf pour la maudite grosse tête. Elle et son rouge éternel faisaient exception à la règle. Elle faisait exception à la règle pour tout de toute manière. Déjà à cause de sa grosse tête. Comment c'était possible, personne ne pouvait avoir une boîte crânienne aussi grosse qu'elle est pourtant n'avoir qu'un petit pois à l’intérieur ?

D'un seule coup elle sentit la personne sous elle se pétrifier à son tour. Mais c'était quoi cette comédie ? Il y avait un autre chevalier parmi eux ? C'était vraiment une équipe de bras casser et ils étaient très mal partit pour pouvoir sauver l'autre type … Elle tomba lourdement au sol et pour son plus grand plaisir, elle ne se fracassa pas sur le sol. Non la seule chose qu'elle remarqua que la personne sous elle était rien d'autre qu'Ebony.  S'ils commençaient tous à se faire pétrifier les uns après les autre, ils n'allaient pas aller loin. Mais pas loin du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☸ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☸ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☸ True Love : Cœur à reconstruire !

☸ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 27 Aoû - 1:46


The war Of Dream
Une folle et dangereuse aventure - Dream, a reality!

Cuinn suivit la discussion distraitement, il avait se bourdonnement qui le dérangeait un peu trop. Il n'aimait pas ces lieux, qui ne lui inspiraient plus de la méfiance que de la confiance, peut-être était-ce se calme comme lors de Noël, le calme n'avait jamais fait bonne figure et là ce fut la même chose. Même si il leur avait finalement parlé de ce qu'il avait pu trouver, il était pressé de partir d'ici. Il ne comprenait pas tout, trop déranger par ce bruit qui n'arrangeait pas l'état de ses oreilles. Saleté ! vous allez cesser ! Il se frotta énergétiquement l'oreille, voulant enlever son appareil, peut-être qu'il dysfonctionnait aller savoir ! Mais il n'eut le temps de faire quoique ce soit, il se retourna, voyant au loin un masse noir. Il était peut-être temps de partir. Il n'aimait pas avoir ces ressenties. Mais ses yeux devinrent comme des billes. Jack !

Il s'avança mais recula tout aussi des même pas qu'il avait avancé. Il vit son bras...ce cavalier qui s'arrêta pour le laisser descendre. Il resta stoïque tel un piquet. Que lui était-il arrivé, comment se faisait-il qu'il avait ce bras, s'était impossible ou alors..Il le vit face à lui, son regard faisait froid dans le dos, même si le monde d'où il venait était un monde de peur, il ne le retrouvait pas dans ce regard. Pourtant s'était lui et la demande qui lui fit le surprit d'avantage. Qu'est-ce qui s'était passé, Jack...

Il le regardait. "Non Jack" fut ses seules paroles et les dernières avant qu'il ne se fasse frapper par se bras qui avait été sien auparavant. Il eut mal, s'écroulant, sentant une nouvelle fois un impact, incapable d'esquiver quoique ce soit. Il ne sentie plus rien, entendant juste ses paroles, qui le pétrifia à mesures qu'il crachait ses mots, tout s'était tendu en lui, il avait les yeux grand ouvert, statufié, n'en croyant pas ses oreilles, ni un mot. Que lui était-il arrivé, non s'était impossible. Il savait qu'il avait des blessures profondes mais celles-ci...

Il ne bougea pas, comme si le monde autour de lui s'était écroulé, essayant de comprendre, de chercher un indice qu'il était vraiment Jack et non cet homme qui avait osé porter la main sur lui, pour la première fois, il l'avait frappé. Jamais il l'avait fait avant, et il ne l'aurait pas cru capable de lever la main sur lui. Il n'avait pas compris la raison de son refus, était-il devenu fou ? Cuinn était complètement perdu, mais si il y avait un espoir peut-être qu'il devait essayer avant de conclure trop rapidement. Il ne pouvait pas y croire, il ne voulait pas croire que Jack avait disparut sous cette ombre obscure.

Il reprit quelque peu ses esprits, entendant son prénom. Il vit une des jeune femme se faire pétrifier. Il devait faire quelque chose mais quoi, il ne pouvait pas l'attaquer. Il se releva difficilement, étourdi, la douleur gagnant tout son être, qu'il entreprit de mettre de côté. Il trouva une arme non loin de lui abandonner surement par une attaque faite. Il l'a pris. Il regarda Jack comme un fantôme, il fonça, il passa à travers toutes choses si il le fallait. Il se mordit la lèvre. Jack, si tu es encore là, je ne te laisserais pas sombre Crétin ! Puis il frappa passant à travers son ancien maître, son meilleur ami qui avait perdu la raison. Il ne comprenait pas tout, mais il comprit juste une chose, déterminé, il le sauvera, même si il devait y laisser sa vie pour cela.


Cuinn : 80% nat
Mission : 100%
Jack : 75%
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Mar 27 Sep - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☸ Conte : Les cinq légendes

☸ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☸ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☸ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 28 Aoû - 22:04

The war of Dream ~ Part 1 



Depuis que j'ai bu ce thé, qui n'est que le sable noir, je me sens beaucoup mieux moralement, ce qui est vraiment étrange même si j'ai la haine qui est présente maintenant. J'ai pu retrouver mes ailes qui m'ont manqué, la liberté de voler est une chose merveilleuse. Mais bon, pour le moment, plusieurs sentiments montent en moi, surtout l'envie de meurtre de l'horrible homme singe en face de moi qui a profité pour me déstabiliser, tremblant de rage, je n'avais que de le mettre en miette. Mes souvenirs en face de lui me reviennent en tête. Lui qui a voulu m'épouser, heureusement que mon père a refusé sa demain quand je n'étais qu'une simple humaine sinon je ne l'aurai pas accepté. 
Alors que je suis entrain de décider comment allais-je le tuer, d'une manière lente où je lui arrache la tête veine par veine pour qu'il ressente la douleur que j'ai pu avoir durant des siècles et des siècles ou sinon de manière rapide avec un poignard dans le coeur.  
Il faut qu'une blonde du nom de Valentina A. Sweetheart se ramène durant que je m'amuse. Elle ne va pas venir me faire chier maintenant. 
-Valentina, est-ce que ti peux me laisser un petit moment le temps que je finisse de régler le compte à cet enfoirée !! 
Je n'ai pas eu le temps d'entendre ce qu'elle me dit qu'elle commence à m'attaquer, je vous jure, je l'apprécie depuis le palais des dents mai là je n'ai pas envie de m'amuser !!
Elle me tape sur le système, alors vu que madame n'est pas contente, on se bat car oui je veux d'abord tuer l'homme singe avant de la suivre. Elle m'entaille le bras avec l'une des ses dagues. 
-Bon, Val !! Tu me donnes 2 minutes que je tue l'autre et ensuite je te suivrai c'est clair !! D'un coup je balance un de mes poignards qui atterri dans le coeur de l'homme abjecte. Voilà, nous pouvions y aller, et une chose, si tu continu à faire ta reine, je ne viens pas. Est-ce que c'est bien clair ! 
Je lui lance un regard noir, on dirait qu'elle a compris tout en soupirant la dague du corps sans vie, je rejoins val pour qu'on rejoint Aisling. L'heure a sonné. La colère est vraiment là, même pire la haine. Je ne laisserai plus l'homme de la lune me dicter ma vie... 
  



© Starseed
Mission 100%
Tath 60% 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☸ Conte : The Nightmare before Christmas

☸ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☸ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☸ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Anonyme B. | Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 31 Aoû - 18:17




C'était le désespoir que Jack voulait voir dans leur regard, la peur de le voir au point qu'ils se mettraient à genoux devant lui, qu'on puisse plier l'échine parce qu'il était un roi et parce qu'il régnerait sur une partie du monde grâce à Aisling. Personne à par le Marchand de Sable ne méritait la moindre considération de sa part, même Zero l'avait trahi en se rendant dans ce qui était à première vue une forme de pays de Noël au vu de la boule ramassée mais qui en plus refusait son offre de le suivre, il n'avait plus qu'un seul ami en cet instant et il ferait tout pour le servir aussi loyalement qu'il le pouvait comme il l'était toujours en amitié. Jamais il n'aurait cru ça de la part de son ancien chien mais il fallait croire qu'il n'était qu'un animal indigne de lui pour reconnaître sa valeur, lui qui pourtant l'avait suivi partout comme une ombre et qui lui avait montré le chemin pour aller chez les humains avec son traîneau, ce refus ne faisait qu'agiter la douleur profonde qu'il y avait à l'intérieur de son être. Seul. Il avait toujours été seul au final lorsqu'il regardait avec du recul, mais il pardonnait à ses habitants parce qu'ils avaient pour lui car ils l’idolâtraient à sa juste valeur, même à Storybrooke on lui avait donné l'impression d'être le type un peu bizarre qui a des idées très particulières. Jusqu'à aujourd'hui personne ne lui avait apporté autant de considération que celui-ci devenu son meilleur ami, le sable noir étouffant tous les bons souvenirs pour ne garder que les pires, et le squelette avait besoin que ces humains souffrent comme ils l'avaient souffert de bien des manières différentes. Seul. Aussi loin qu'il puisse se remémorer il avait été seul sans que personne ne vienne le sortir de son calvaire, pardonnant tout de même à ses habitants car eux avaient eu le bon goût de l'idolâtrer plus que de raison, même à Storybrooke il restait ce type un peu étrange qu'on pouvait éviter. C'est pourquoi l'amitié était une facette si importante pour lui, si précieuse car elle le sortait de tout ça, mais Cuinn lui avait décidé de balayer tout ça et ne fit que creuser plus profondément de par son refus ce mal-être se traduisant par cette colère exponentielle. Il n'eut qu'un regard de mépris et de dédain pour lui, se sentant blessé par celui qu'il voyait comme son frère, se relevant de toute sa hauteur après lui avoir ainsi distribué un premier coup.

« Restes donc à terre c'est là où est ta place misérable chien ! Tu as oublié trop longtemps qui était le maître ici, tu vas apprendre d'en bas qui a les pleins pouvoirs, et c'est valable pour vous tous ! »

Le roi d'Halloween allait leur trancher la tête un par un, il ferait une belle effusion de sang pour son plus grand plaisir, il viendrait venger les montres qui avaient pu connaître l'incompréhension et la bêtise humaine à leur égard en venant ainsi subir son courroux qui se ferait si terrible. Jack n'avait plus aucune, il ne voyait aucunement pourrait il devrait l'accorder à une race si faible et qui se croyait si supérieur alors qu'elle était en réalité en position de faiblesse, même si son objectif donné par Aisling était de lui ramener ces choses méprisables il devait bien avouer que son envie de leur faire du mal pouvait paraître plus grande. En y réfléchissant bien le Marchand de Sable n'avait jamais dit qu'il ne  pouvait pas couper un bras ou deux, tant qu'ils restaient globalement vivants le reste importait peu de savoir vraiment leur état physique, une perspective qui le fit sourire avec un sadisme non dissimulé alors qu'il porta un regard sur sa magnifique lame qui possédait déjà un fin filet de sang à cause de la blessure infligée à Cuinn. C'était un début si délectable mais il lui en fallait beaucoup plus, jusqu'à ce que le sol devienne entièrement rouge et qu'il puisse une route de sang, la faux était bien trop brillante et avait besoin de se faire souiller de la substance de ces êtres détestables. Le tout était de savoir par qui il allait continuer en tout cas, il avait calmé l'ancien chien en le remettant à sa place inférieure qui était la sienne, ses yeux se portant sur le groupe avec une avidité toute particulière. Cependant son challenger, s'il pouvait le nommer ainsi, venait à se présenter de lui-même en la personne du petit Gabriel. Il pencha un peu la tête sur le côté, il n'était pas aussi minuscule que ça pourtant la dernière fois qu'il l'avait vu, le regardant prendre un bâton mais surtout déblatérer une phrase typique qui ne faisait que le faire éclater de rire en l'entendant. Lui il ne le tuerait pas parce qu'il l'amusait beaucoup, aussi parce qu'Aisling le voulait vivant de ce qu'il comprenait même s'il n'en voyait pas l'utilité, les gamins se croyaient toujours les plus forts mais Jack se souvenait de ce fameux Noël où ils avaient tous pleuré de peur devant lui et ses jouets démoniaques. Prenant une pose assez nonchalante et moqueuse, s'appuyant sur sa faux comme s'il cherchait à se reposer, il était dans une euphorie particulière.

« Oh non s'il te plaît monsieur le grand héros ne me fait pas de mal avec ta petite branche bouhou ! Haha ! Tu es si drôle ! Tu devrais apprendre à me craindre comme les autres au contraire ! »

Sans le moindre scrupule le squelette s'était moqué du gamin, franchement s'ils pensaient pouvoir l'arrêter avec ça c'était juste plus pitoyable qu'il ne le pensait, il n'avait pas connu de spectacle aussi amusant depuis des années. Il avait du mal à se calmer et lui riait ouvertement dessus, les humains deviendraient des amusements lorsqu'ils auront conquis le monde avec Aisling et Valentina, trop occupé à essayer de reprendre un semblant de sérieux qu'il ne fit qu'au dernier moment la branche arriver dans sa direction. Par réflexe Jack leva ce bras encore composé de chair qui tenait la fameuse boule de Noël, sans savoir que c'était là un moyen de transport de première catégorie, pour la protéger du possible coup qu'elle aurait pu recevoir et ainsi se briser. Il sentit le coup passer et calma aussitôt son rire pour retrouver cette faim de faire du mal, souriant de façon presque démentielle à l'adresse de Gabriel qui avait osé le toucher, ce gamin venait de porter atteinte au grand roi d'Halloween et c'était plus qu'intolérable à son goût. Son flanc était ouvert et c'était l'occasion ou jamais de le trancher, profitant ainsi de leur position pour lever son autre bras pour venir frapper, mais au moment où la lame allait pénétrer dans la chair son mouvement s'arrêta à cause de l’interversion de la rouquine dont il avait oublié le nom. Pas comme si ça l'intéressait. Oh oui ça c'était un défi à sa hauteur, même s'il savait de base qu'il n'avait pas à s'en préoccuper selon les ordres reçus mais il ne pouvait nullement se laisser faire sans rien dire, le bal qui allait s'opérer entre eux allait être d'une jouissance sans pareil. Une danse effrénée qui débuta entre eux bien qu'aucun des deux n'arrivait à toucher l'autre, profitant lui de son côté que son bras squelettique puisse se plier par instants dans des angles improbables pour un être humain pour la prendre en traître néanmoins ce ne fut pas assez suffisant, tandis que Jack voyait le cavalier qui l'accompagnait sortir de sa léthargie pour commencer à intervenir. Trop confiant et aveuglé par l'orgueil il se reçut un coup sur ce bras recouvert encore de chair, grimaçant aussitôt autant pour cette douleur passagère que de posséder encore un corps qui n'était pas vraiment le sien et qui le révulsait entièrement, mais ayant la satisfaction de voir ainsi la cible se pétrifier comme c'était prévu pour son plus grand plaisir.

« Dommage, on dirait que tu vas finir en décoration pour le jardin finalement ! »

Ce cavalier était plus efficace qu'à première vue, il lui fallait quelqu'un comme lui dans la future armée qu'il aurait, alors qu'il détourna son regard pour voir que les autres filles du groupe se trouvaient dans le même état. Parfait. Le ménage avait bien été fait, il ne lui restait plus qu'à mettre entièrement hors état de nuire ce gamin et ce chien qui l'avait trahi, se retournant vers Gabriel pour venir l'attaquer de nouveau. Halloween avait été créée à partir de la fête des Morts mais au fil du temps elle était devenue une fête d'amusement, entre les mauvais tours et les costumes ou encore la chasse aux friandises, qui se destinait à tous mais surtout au plus jeune. Faire du mal à cet être c'était comme aller à l'encontre du pourquoi de son existence, lui qui était né de l'essence même de cette fête et dont le destin était indissociable, sauf si bien sûr il le tuait de peur peut-être que là c'était une tout autre affaire. Rangeant dans sa poche la boule à neige sans quitter son regard du plus jeune, son sourire s'étirant un peu plus, c'était pourtant bien à cause des êtres comme celui qu'il avait en face de lui que son Noël n'avait pas fonctionné comme il l'aurait dû. Alors Gabriel allait payer pour les autres, pour tous ces enfants qui tantôt le prenaient pour un simple amusement de foire et tantôt pour un monstre effrayant, pour ces garnements qui ne comprenaient rien à l'esprit d'Halloween. Mais avant de faire quoi que ce soit il sentit une sorte de courant extrêmement froid le traverser, l'empêchant d'avancer tant la surprise était là, avant de sentir une nouvelle douleur lui être infligé. C'est là qu'il vit Cuinn qui était passé à travers lui, sa cervelle imprimant ainsi qu'il l'avait frappé, c'était la trahison de trop pour lui alors que son regard surprit passa à colérique en quelques instants. Jack avait été le meilleur des maîtres, le plus incroyable de tous et il n'en doutait pas une seule fois, mais il fallait croire que pour Zéro tout ça n'était que du vent et que cette humanité acquise ne le replaçait pas à sa place de chien qui était la sienne. Ses mains se serrent sur le manche de la faux avant de finalement la laisser tomber par terre, sentant cette énergie en lui affluer et couler dans ses veines qui ne faisaient que propager encore plus le sable noir, retirant la veste avant de lever ses griffes squelettiques vers le ciel tout en abordant un sourire peu rassurant à leur adresse.

« Terminé de jouer. Vous allez connaître ce qu'est la peur, vous allez comprendre pourquoi on m'a donné le surnom de démon, vous allez crier ! »


Fermant les yeux pour se concentrer Jack pouvait sentir comme quelque chose qui se réveillait en lui, qu'il n'avait jamais soupçonné ou qu'il avait toujours ignoré, ce pouvoir sans pareil qui le plaçait à la tête des monstres de son royaume. C'était comme si la sable en lui venait débloquer ce qu'il n'avait pas su faire avant, une clé pour ouvrir un cadenas interdit, un éveil nouveau qui se faisait. Ses yeux s'ouvrir sur des pupilles entièrement noires, tellement sombre qu'on aurait pu croire qu'il avait retrouvé ses anciennes orbites vides mais ce n'était nullement le cas, alors qu'une dizaine de fantômes apparaissent autour de lui. Pire que ça. Ce sont des âmes tourmentées dont les cris transpercent l'air comme jamais, les vibrations sont tellement impressionnantes qu'elles font saigner les oreilles de certains d'entre eux, comparables à de véritables banshees. Des âmes morcelées de toute part, un véritable festival de l'horreur et de la peur, gardant ce petit sourire satisfait en voyant ces spectres qu'il a pu invoquer. Jack profitait de cet effet de surprise pour approcher rapidement de Gabriel et lui asséner un violent coup, lui montrant qu'il n'aurait jamais dû porter la main sur lui comme il l'avait fait, frappant avec son poing squelettique dans le ventre du pauvre gamin sans le moindre remords aucune. Sur le point de continuer, reculant un peu pour admirer le spectacle, il vit cependant l'un de ces fantômes toucher Cuinn tout en hurlant au point de mettre à terre l'ancien chien. Le roi d'Halloween penche légèrement sa tête sur le côté que de voir ce pouvoir à l’œuvre, le trouvant si utile et incroyable à la fois, il sait au fond de lui que les fantômes déploient une détresse sans pareil sur la personne touchée et provoquer une forme de peur sans pareil tout en avalant de ce fait toute forme d'espoir. Oh. Il savait comment se débarrasser de ces deux derniers gêneurs alors qu'il lève le doigt sans chair en direction des deux derniers héros, il n'en faut pas plus pour les commander, les spectres se jetant alors sur Gabriel et Cuinn pour déverser leur terrible pouvoir. Le squelette peut ainsi les observer au sol, tremblants comme les pauvres vers qu'ils sont et incapables de repousser cette attaque qui les tourmentes, alors que le cavalier de son côté avait sorti un filet géant pour ramasser les filles pétrifiées. Il ordonne aux spectres de pousser les deux garçons avec les autres et c'est ce qu'il arriva, marchant tranquillement avant de ramasser sa faux pour aller vers le cavalier, le laissant faire le sale boulot que de les emprisonner.

« Parfait ! Tu es plus utile que tu n'en as l'air, avec de la chance je te prendrai sous mon commandement, même si tu aurais pu l'arrêter bien avant. »

Les fantômes se regroupaient autour de lui, la puissance dont il jouissait était sans pareil en cet instant, la mission était une réussite et Aisling serait heureux de voir qu'il les avait tous mais aussi un petit cadeau de récupéré.





copyright Bloody Storm


Niveau de vie : 75%
Gabriel : -5%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 1 Sep - 11:44



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon






«I see the angels
I'll lead them to your door,
There is nos escape now
No mercy no more »


La colère gronde dans ses veines, comme un poison fulgurant qui prend possession de tout son corps. Elle a l'impression de brûler entièrement, de se consumer sous cette haine qui flamboie dans tout son être, et elle parvient tout de même à se contrôler, sans trop savoir comment. Elle regarde un instant l'autre femme lancer son arme sur le singe déjà agonisant, précipitant brusquement sa mort. Le coin de ses lèvres se releva en un sourire crispée ressemblant plus à une grimace. Elle passa sa main dans les cheveux en soupirant, et constata par ailleurs qu'ils étaient déjà tout emmêlés. Il faut dire que leur petit face à face n'avait pas été très tendre, et avait plus ressemblé à un crêpage de chignon en règle qu'à un duel dans les règles de l'art. L'autre avait finalement achevé son prétendant, et elle-même s'approcha du corps encore chaud, le retournant du bout de sa botte.

-Il est vraiment laid. Comment pourrait-on aimer une horreur pareil ?

Elle le regardait pourtant, comme attiré par ce spectacle macabre, morbide curiosité de voir en face cette chose qui s'était crue à la hauteur de Tahtianna, qui avait cru pouvoir la battre, et survivre à sa propre attaque. Le sang maculait le sol et ses habits, et un rayon de soleil traversait le ciel pour les éclairer, comme une étrange mise en scène. Cette lumière, justement, faisait briller un petit objet dans la poche du mort, et Valentina s'empressa se s'emparer du petit objet. Le cristal roula entre ses doigts tandis qu'elle nettoyait le sang dessus, observant ses milles et une facette éclatantes. En fait, elle ressemblait assez à la pierre qu'elle avait trouvé dans le vaisseau de sable, sûrement était-elle précieuse. D'un geste, elle l'empocha, dardant son regard sur Tathianna qui l'attendait.

-Ceci est à moi, mon butin, alors n'espèce même pas pouvoir le récupérer. Tu as peut-être porté le coup final à cet immondice de la nature, mais n'oublie pas que c'est moi qui t'es mâché le travail. Si je n'étais pas arrivée, tu serais encore en train de l'affronter : tu n'as fait que l'achever.

Et la colère enflamma à nouveau ses ailes. Comment osait-elle lui parler ainsi, de quel droit se permettait-elle de la reléguer à une position d'égalité avec elle ?! La femme était peut-être une gardienne, pratiquement immortelle et puissante certes, mais elle n'était que ça. Cupidon, elle, était une reine, et elle se comportait ainsi si elle le voulait, parce qu'elle était en tout point supérieur à cette petite fée. Ses yeux se plissèrent, son poing serré sur son arc. L'envie brulante de lui planter une flèche dans les genoux la démangeait, afin qu'elle soit forcée de tomber à terre et qu'elle se rappelle face à qui elle se trouvait. Etait-elle donc si naïve ? Tathianna croyait-elle être encore face à l'innocente petite fille que Valentina avait été toute sa vie ? Mais tout cela était finit, elle s'était enfin réveillée et pouvait enfin dire bye bye à toutes ses conneries. Dans son dos, ses ailes aussi noirs que son cœur battaient violement l'air, traduisant son énervement profond et son agacement sans nom.

- Tu oublie ta place, siffla-t-elle. Je te signale que je suis une Reine, tu devrais t'en rappeler plus souvent et me respecter comme telle ! Si tu veux continuer à faire tes petits caprices et ne pas venir, je serais forcer de t'attaquer. A moins que je ne retourne auprès d'Aisling, et alors nous verrons. Maintenant viens et cesse de gémir.

Elle se dirigea sans plus un regard vers l'avion qui les attendait plus haut dans le ciel. D'un coup de pied sur le sol, elle s'élança dans le ciel et repris place dans le petit véhicule, suivit par la fée des dents. Sans plus se préoccuper de sa présence, elle s'installa confortablement pour le voyage du retour. C'était bien pratique qu'il y ai un pilote automatique ! Tout se passait plutôt bien, et elle sortir une de ses dagues pour s'en servir de miroir, se recoiffant rapidement, puis pour se faire les ongles. Lassée de cela au bout d'un moment, elle sortit de nouveau le cristal qu'elle comptait bien installer dans sa suite. Il resplendissait de milles feux, l'aveuglant presque, quand elle fut interrompu par ... des pleurs ? Elle tenta tout d'abord d'ignorer les lamentations, mais finit par se tourner vers Tathianna en posant le cristal. L'autre femme pleurait. Elle se tenait la tête entre ses mains, gémissant qu'elle ne savait pas du tout ce qu'elle faisait là et qu'elle ne comprenait pas ce qui pouvait lui arriver. Valentina soupira. Elle reprit le cristal, le faisant rouler entre ses doigts. Elle aurait presque pitié d'elle, si encore elle avait un cœur fonctionnel.

-Nous sommes dans l'avion d'Aisling, nous retournons le voir, tu t'en souviens ? Je suis venue te chercher. Nous allons changez le monde Tathianna, nous allons nous venger de tout ceux qui nous ont méprisé, repoussé, manipulé. Ils nous regardent comme des choses sans importances, sans le respect qui nous ait du, et nous leur ferrons payer. Tu pourras te venger de l'Homme de la Lune, enfin.

Elle tourna alors la tête, et vit le vaisseau de sable qui se profilait à l'horizon. Un sourire étrange passa sur ses lèvres. Enfin, arrivait le moment tant attendu. Leur vengeance était juste là, au bout des doigts, et ils pourraient alors régner sans partage sur le monde. Elle serait reconnue comme une grande Reine, on l'adulerait et elle pourrait enfin détruire l'amour, annihiler son existence à tout jamais. Et Jack serait à ses cotés, comme le roi qu'il était, allié de cette perdition du monde plongé dans un cauchemar de haine et de peur. Un petit rire cristallin franchit sa gorge, expression de joie et d'impatience. L'heure approchait.



[size=13]Valentina 100%

fiche codée par rawr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☸ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☸ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☸ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☸ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 2 Sep - 19:57

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

Je rêve ou l’autre espèce de sac d’os pas frais vient de me traiter de nain de jardin ?! Moi un nain de jardin ? MOI un nain de jardin ? Il a de la chance que je puisse pas bouger celui-là. Eh oui, j’étais cantonnée à vociférer en silence, dans l’immobilité la plus totale. Cette situation était très étrange. Et très frustrante. Surtout frustrante. J’entendais tout, j’étais consciente de ce qui se passait autour de moi, mais je ne pouvais même pas bouger le petit doigt. Pas faute d’avoir essayé… Mais le pire, c’était que j’étais tombée face contre terre (oui, je m’étais mangé les pavés, c’est bon on a compris). Du coup, impossible de voir quoi que ce soit. Mon champ de vision se résumait à un gris sombre des plus déprimants. Pourtant, ce n’était pas l’action qui manquait. J’avais cru comprendre qu’Ebony m’avait suivie dans mon infortune, tandis que mini-Gaby et Cuinn tentaient tant bien que mal de faire la peau à celui qui n’en avait déjà plus beaucoup. Et apparemment, ils n’en menaient pas large. Jack leur en faisait baver. Je sentais une puissance obscure émaner de lui. Ce devait être un spectacle particulièrement flippant, mais manque de pot, j’allais tout louper. Je lui demanderais de me passer le DVD. Pour une soirée pyjama ça pouvait être sympa… Ah mais c’est vrai, je ne faisais jamais de soirées pyjama.
Lorsque l’agitation retomba, je fus happée par un filet, puis traînée comme un butin de pêche. De nain de jardin, j’étais passée à poisson bon à écailler. De mieux en mieux. Essayons de voir le côté positif des choses (oui, j’aime me lancer des défis) : au moins, le filet m’avait fait rouler, et je pouvais à présent observer le ciel de Burgess. C’était toujours plus cool que de se racler le nez contre les dalles de la route. Soudain, une immense tache vint masquer le peu de lumière qui restait. Nuage ? Non, pas nuage. J’avais une vue perçante, mais à travers la pierre tout devenait plus compliqué. Par la malepeste, qu’est-ce que c’est que ce truc ?! Un énorme vaisseau. Volant. En sable. Un bâtiment gargantuesque flottait au-dessus de nos têtes. Rien que ça. Wow. Si j’avais pu, j’aurais applaudi. Le squelette et son nouveau pote Mocheté Infernale nous firent monter à bord. Heu, vous êtes sûrs que c’est solide ce machin-là ? Nan parce que… bah c’est du sable quoi. Me semble pas que ce soit très recommandé pour ce genre de constructions. Enfin après vous faites comme vous voulez, c’est pas comme si je parlais dans le vide… Contrairement au peu d’espérance que je conservais, nos kidnappeurs ne nous emmenèrent pas dans une salle de réception avec buffet à volonté pour fêter les retrouvailles. Non, comme je le craignais, l’accueil fut plus… traditionnel : au trou ! Un cachot, tout ce qu’il y a de plus banal (en sable, certes, mais banal). Franchement, quel manque d’originalité. Un point en moins pour la Maison Sandman. Et toc. Du coin de l’œil, j’aperçus Cuinn et Gabriel partirent avec Jack. J’avais un mauvais pressentiment concernant le futur proche de ces deux pauvres cocos. Hum, la prison ce sera peut-être pas plus mal. En plus, je serai avec Abs’ et Ebony… Ah. En fait non. Ok c’est pas grave, on s’adapte. En effet, je me retrouvai dans une autre cellule que mes deux camarades. Je n’aimais pas les traitements de faveur. Ça annonçait souvent un traitement beauuucoup moins favorable par la suite. Et la sale testasse que me lança Délit de Faciès confirma mes soupçons. Il voulait pas me lâcher la grappe un peu ?
Il ne restait plus qu’à attendre qu’un heureux évènement me dépétrifie. En plus je commençais à avoir le menton qui grattait, c’était une véritable torture. Si cet heureux évènement ne se magnait pas les fesses rapidement, j’allais lui botter son joli petit fion jusqu’à ce qu’il en crache ses dents. Moi, à bout de nerfs ? Nooon. J’étais au paroxysme de la sérénité. Tout baignait.  

Emi Burton


Bekah : 85% et toujours en mode caillou boulet

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☸ Conte : Les cinq légendes

☸ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☸ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☸ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 4 Sep - 23:42

The war of Dream ~ Part 1




Après avoir mi fin à la vie de ce pauvre type, je suis Valentina qui comment sévèrement à m'énerver avec ses manies de reine à la noix. Pendant que miss-se-croit-supérieur s'installe au commande, je me mets dans l'ombre pour essayer de ne plus penser. Je sais que je vais pouvoir prendre enfin ma revanche sur l'homme de la lune, avoir la reconnaissance que j'ai attendu depuis des siècles. Deux minutes après être parti de mon palais, que je commence à me sentir mal, le coeur qui se serre, les larmes qui coulent sans raison. Et l'autre blondasse qui en rajoute, j'ai eu l'envie de lui foutre mon poing mais un maux de tête violent me pris, des images défilèrent dans ma tête. Je ne comprends pas pourquoi. Et ce que me dis Val me reste au travers de la gorge, j'essaye d'y croire mais je ne sais pas l'expliquer au fond de moi ça ne veux pas, on dirait que ça sonne faux. J'essaye tant bien que de mal à me calmer. Nous sommes arrivé, j'essuie avec rage les larmes qui restent, je me reprends. Tout en restant loin de Valentina qui commençaient sincèrement à m'énerver avec ces aires de princesse. Je te jure ma petite val que tu continu ça risque de très mal aller. Serrant les poings en marchant loin d'elle un peu pour me calmer, je n'ai qu'une envie qu'elle souffre sous une torture pour qu'elle m'implore et qu'elle soit à mes ordres, c'est pas elle la gardienne des souvenirs mais moi ! Je vais en toucher deux mots à Aisling plus tard il m'écoutera, je le connais depuis des siècles...Rie bien ma petite, tu ne vas plus rire très longtemps, ça je peux te le promettre. Je suis calme, enfin ma crise de larmes est enfin passé, ne sachant pas pourquoi j'ai eu ça, je ne fis pas attention mais je me retourne vers la blonde pour me retrouver à quelque centimètres d'elle, je lui sort d'une voix froide et assez violement.
-Ma petite, tu va te calmer ! Je sais exactement ce que Aisling attend de moi c'est clair, je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi, c'est compris ! Si je dois recevoir des ordres, sache que ce n'est pas de ta part compris!   Et sache une chose que jamais je ne le décevrais.... Maintenant tu vas être gentille d'arrêter de faire la princesse de pacotille et m’amener à lui avant que je fasse quelque chose qui ne faut pas envers ta petite personne...
Un silence de plomb se suivit, les couloirs défilèrent mais se ressemblent, les secondes pour passer au minutes passe. Il est pas loin, je ressens sa présence, après un énième couloir et une énième porte, nous arrivons enfin à la salle de contrôle où il se trouve droit comme un I. Je ne bouge plus attendant qu'il me gifle de ce que j'ai pu faire, qu'il m'engueule ou autre mais ne fit rien. Il se retourne vers moi et m’accueille les bras ouverts.
Aisling, je suis heureuse de te revoir, sache que mon égarement m'a permis ma véritable voie et que j'ai pu récupérer mes anciens pouvoir que cette maudite malédiction nous a pris. Dans son regard, je peux comprendre qu'il me croit . Un sourire satisfait se dessine sur mes lèvres et repris : quelle est ma première mission ?
-Que tu ailles t'occuper des prisonniers, qui ne sont que Cuinn, Ebony et Absinthe. Il me donne une sorte de fiole, je le regarde un peu septique mais me dit que c'est pour les dépétrifier pour qu'ils soit absolument aux premières loges de son spectacle d'annihilation .
-Très bien mais tu es sur qu'ils ne vont pas tenter de s'enfuir ??
Il pose une main sur mon épaule en me regardant dans les yeux et me dit pour me rassurer qu'avec le sable qui coulent dans mes veines qu'ils n'oseront pas s'échapper et que je n'ai qu'à leur lancer la fiole à travers les barreaux et leur expliquer qu'ils assisteront impuissant à la destruction de ce qui leur est cher.
-Très bien Aisling, annonçais-je avec un léger sourire sadique avant de partir je remarque que nous sommes en direction de cette très chère ville du nom de Storybrook. 
Systématiquement en ignorant bien comme il le faut la blonde, je me dirige vers la prison pour pouvoir rendre la vie à nos chers prisonniers.



© Starseed

Mission 100%

Tath 60% 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel J. Benett

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☸ Conte : Les 5 Légendes

☸ Emploi : Enchaîne les petits boulots
☸ True Love : /

☸ Avatar : Garrett Hedlund - CJ Adams
© Crédit : Angel Dust's
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 6 Sep - 16:06

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Ils étaient mal partis. Rebekah s’était fait pétrifier à son tour et Cuinn était hors service. Bref, c’était vraiment le bordel. La fatigue le prenait et Gabriel comprit qu’il avait utilisé trop d’énergie. C’était le problème quand on était enfant, on ne tenait pas forcément aussi bien qu’un adulte. Jack se mit à le frapper et a invoqué des esprits.

L’enfant tenta de résister mais la peur que dégageait les spectres… Il ne pouvait pas y échapper. Lui aussi commençait à avoir peur. Et à avoir mal. Parce qu’il sentait leurs peines, leurs douleurs, leurs tristesses… Ce cocktail d’émotions lui faisait mal et il commença à pleurer pour ces âmes qui ne trouveraient jamais le repos alors qu’elles le méritaient. Gabriel les écoutait alors qu’elles lui demandaient de s’avancer. Et petit à petit, le petit brun s’approchait du filet et se mit dedans de lui-même, parce qu’il avait été obligé d’écouter ces âmes.

Le piège était refermé et c’était trop tard. Ils survolaient Brugess, vers l’antre d’Aisling. Maintenant qu’il avait retrouvé ses esprits, Gabriel se rendit compte de tout cela mais ne paniqua pas. Après tout, il fallait bien savoir où son ami était, ainsi, peut-être qu’il pourrait tenter quelque chose, même sans le cristal. Quand ils arrivèrent, le Cavalier s’occupa des pétrifiés et les emporta tandis que lui était amené vers Aisling.

L’enfant lança un regard malheureux à son ami qui avait bien changé. C’était trop triste de voir Aisling comme ça ! Jack aussi d’ailleurs, mais lui, il ne le connaissait pas vraiment… Le plus triste pour Jack, c’était sans doute Cuinn. Le pauvre venait d’être offert par Aisling au Roi d’Halloween. Autant dire que l’ancien chien risquait d’en baver encore pour un moment. Gabriel restait silencieux, observant et écoutant l’échange, apprenant ainsi qu’Aisling était prêt à lancer l’assaut sur Storybrooke !

Jack parti, il ne restait plus que lui. Et Gabriel avait une idée de fou. Mais vraiment. Main en avant, comme lorsqu’il avait vaincu Pitch, il se jeta sur Aisling, espérant que la lumière de Moony l’aiderait. Mais. Rien. Il ne se passa rien du tout et le petit garçon comprit qu’il n’était pas que fatigué. Il n’avait plus de magie pour le moment, il en avait trop utilisé les précédentes fois.

Aisling se mit à gorge déployée et expliqua à Gabriel que les rêves n’existaient plus et que sa croyance non plus. Non ! C’était faux ! Obligé ! L’enfant refusait de le croire et le lui fit bien voir en lui lançant un regard noir.

"Pourquoi donner des rêves à un monde qui exige la souffrance de l’autre pour survivre ?" Fit Aisling.

Gabriel comprenait. Ou du moins pouvait comprendre. La blessure causée par Pitch, le sable noir… Tout accentuait sa rancœur. Mais Gabriel ne pouvait pas le laisser faire. Alors il tenta de convaincre Aisling, de le faire réfléchir. Mais rien ne parvenait à toucher le Marchand de Sable. C’était trop tard pour le raisonner ainsi, il lui fallait vraiment la solution de Moony… L’adulte était resté sourd à ses arguments et sans que le petit s’en rende compte, il fit soudainement apparaître une bulle de sable qui encercla le brun, l’emprisonnant.

L’enfant tenta de sortir de là, mais rien n’y faisait. C’était vraiment étrange de se retrouver prisonnier dans cette bulle de sable noir et doré. En plus, ça semblait si fragile… Mais dès qu’il passait la main au travers du sable, Gabriel était assailli par des cauchemars. Une sensation horrible et bien vite, il arrêta de le faire. Il valait mieux se reposer et attendre le moment d’agir.

La bulle et Gabriel rendus invisibles, le gamin assista à la scène entre Valentina et Tooth. Oh ! Qu’est-ce que lui avait dit Moony déjà ? De se servir des gens qui l’accompagnaient non ? Alors oui, il allait le faire. Surtout maintenant qu’il avait une idée !

Gabriel : 85%


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 7 Sep - 16:00





The war of Dream

Une vie sans rêve est une vie vide de sens

La prison ... Comment Absinthe avait pu atterrir ici ? Même elle, elle ne le savait pas vraiment. Elle était arrivé ici et puis c'est tout. Tous ces histoires de chevalier fait en sable noir, de méchant et tout le tralala, elle commençait sérieusement à en avoir par dessus la tête ! Il avait été plusieurs à être pétrifié et ce serait mentir de dire qu'il avait la situation entre les mains. Ils n'avaient plus aucun contrôle sur rien et ils n'avaient même pas retrouver un seul cristal qui pourrait venir les aider. Le marchand de sable avait pris de l'avance sur eux. Une vraie équipe de bras casser … L'ancienne loir pouvait simplement voir les barreaux devant elle et une sombre lumière. Une lumière qui lui permettait de voir Tathianna arriver. Ça sentait le roussis. Vu comment la fée des dents avait pu regarder Absinthe avant de s'envoler, la voir arriver ainsi ne présider absolument rien de mon. Elle était entrain de faire sa fière. Non vraiment la blonde n'aimait pas du tout son comportement, elle ne ressemblait à rien à la fée des dents qu'elle avait pu apercevoir au début de cette aventure étrange. Enfin, étrange est un grand mot pour une personne venant du pays des merveilles. Étrange était une notion très particulière dans leur pays, tellement particulière que la jeune femme ne saurait comment l'expliquer clairement. Et en réfléchissant un peu plus, elle avait bien vu plus étrange que cette aventure, beaucoup plus étrange. Mais elle n'avait pas le temps de s'attarder sur cela, non il y avait bien plus important pour le moment. Comme Tooth qui leur lança une sorte de potion étrange. Absinthe sentie petit à petit ses muscles se détendre. Elle pouvait commencer à bouger ses doigts puis son bras tout entier. Elle pouvait enfin bouger pour son plus grand plaisir.

« Merci, Tathianna ! Vraiment merci ! »

La wonderlandienne était sincère dans ses paroles. Elle ne savait pas pourquoi la brune en face d'elle avait fait cela, qu'est-ce qui allait se passer par la suite mais au moins elle pouvait enfin se mouvoir et c'était pour le moment tous ce qui comptait. Elle regardait autour d'elle pour pouvoir voir Ebony et Cuinn avec elle. Où était Bekah et le mini Gabriel ? Où était passer le reste de l'équipe ? Serte, ils n'étaient pas une très bonne équipe mais une équipe quand même. Du moins pour le temps de cette aventure et Absinthe n'aimait pas, ne pas savoir où pouvait se trouver les membres de son équipe. On ne laissait jamais quelqu'un derrière, c'était une genre de règle d'or qu'elle tenait absolument à tenir. Mais avant de pouvoir les chercher il fallait qu'ils puissent sortir de cet endroit et le plus vite possible serait le mieux. Absinthe n'aimait pas rester trop longtemps dans les endroits un peu trop renfermer. Elle fit un sourire un ses compagnons d'à côté avant de s'approcher un peu des barreaux pour pouvoir parler à le femme ailée devant.

« Dit moi … Maintenant que tu nous as dé-pétrifier, tu pourrais aussi nous faire sortir de là ? »

Première réponse négative … D'accord Absinthe n'allait pas encore lâcher l'affaire de si tôt.

« Tu sais, je t'aime bien ! Et puis regarde grâce à moi tu as pu retrouver tes ailes ! Ce n'est pas génial ? Si, hein ? Je suis sûre que tu es contente de pouvoir voler dans les aires désormais. On peut dire que je t'ai fait comme une faveur … Tu pourrais me rendre l'appareille pour cette fois non ? Genre donnant donnant ? »


Toujours pas … Bon et bien c'était un échec des plus flagrant. La jeune femme ne voulait pas les faire sortir de cet endroit. Elle se retourna vers ses camarades leur demandant du regard s'ils n'avaient pas une idée pour pouvoir la faire changer d'avis ? Si quelqu'un voulait essayer à sa place de dissuader la gardienne, elle lui laisserait la place avec grand plaisir. Mais aucun des deux n'avaient l'air dans avoir une. Prenant une grand respiration, elle se retourna vers la brune avec un grand sourire sur le visage.

« Et sinon ça va ? Tu ne saurais pas par hasard où pourrait se trouver les autre non ? Non ! Bon bah d'accord merci beaucoup en tout cas ! »

Absinthe sourit toujours. Se montrer chaleureuse ! Et pourtant elle n'avait envie que d'une chose se taper la tête contre le mur. Même la gardienne ne savait pas où se trouvait le reste de l'équipe. Ils se trouvaient dans le pétrin, dans la merde jusqu'au coup ! Sans vouloir être vulgaire … Pourtant il fallait bien qui sorte de cet endroit à un moment ou un autre. Ils n'allaient pas rester ici pour le restant de leur vie. Sinon, il avait beaucoup de temps à tuer devant eux … Beaucoup ! Absinthe voulait juste rentrée chez elle et prendre du thé ! Elle ne pouvait pas passer le reste de sa vie ici sans du thé, c'était inimaginable pour la jeune femme. Surtout qu'elle n'avait plus de thé avec elle puisque celui-ci avait été transformer en sable noir. Il lui fallait du thé … Mais comment ? Tathianna allait aussi lui refuser cela, elle en était persuader.
Revenir en haut Aller en bas
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☸ Conte : Le Roi Lion

☸ Emploi : Chef de cuisine
☸ True Love : /

☸ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 9 Sep - 11:10



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
Ebony s'était fait surprendre. Et c'était retrouvé pétrifiée avant qu'elle ait eu le temps de dire Terre des Lions. La sensation était assez étrange... Être consciente de tout, comprendre, penser... Mais savoir qu'on était bloqué dans son propre corps qui ne pouvait plus obéir... C'était assez terrifiant. La lionne espérait que bientôt, elle redeviendrait normale parce que là, ça la faisait vraiment flipper.

Puis ils furent transportés ailleurs, dans le vaisseau du Marchand de Sable si elle avait bien compris. Et séparés. Rebekah et Absinthe avec elle tandis que Gabriel et Cuinn étaient emmenés ailleurs par Jack. Sans doute vers Aisling. Quoi qu'il en soit, quand elle put retrouver ses mouvements, sans bien comprendre comment ni pourquoi, Ebony fut ravie. La cuisinière s'étira rapidement et laissa Absinthe papoter avec Tathiana. Enfin... Tenter du moins.

Parce que la Gardienne semblait avoir sombré du mauvais côté. Mais elle les libérait... Ce que la lionne ne comprenait pas tellement. En revanche, Ebony avait parfaitement compris que la Gardienne avait des ordres. Peut-être était-ce à cause de cela qu'elle ne pouvait pas parler... Ceci dit, il y avait de l'espoir... Ils étaient tous encore en vie et mobiles. Donc tant qu'il y a de la vie hein...

La brune tenta de convaincre la Gardienne de les aider. De revenir vers eux, vers le bon côté. Mais comme avec Absinthe, cela ne fonctionnait pas vraiment. Dieu que c'était frustrant ! Pour le coup, la lionne aurait bien aimé en coller une à Tathiana, pour la faire réagir, juste pour ça. Mais cela pourrait leur causer de nouveaux problèmes, alors elle évita...

- Tathiana... Comment es-tu devenue gardienne ? Demanda-t-elle soudain. Pourquoi Moony t'a choisi toi comme Gardienne de la Mémoire ?

Il fallait la toucher, lui rappeler ce qu'elle était censée être à la base. Impatiente, Ebony attendait, fébrile, de voir une réaction, une réponse, un signe, bref quelque chose qui pourrait montrer qu'elle avait réussi à atteindre Tathiana. Et comme la Gardienne était sur le point de répondre - cela se voyait aux coins de sa bouche qui se relevaient - elle avait juste envie de lui dire de se dépêcher de parler.

Ebony : 85%
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 11 Sep - 9:45



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon






Elle ne la quittait pas un seul instant du regard, cette petite pimbêche idiote et futile. Depuis qu'elles avaient posé le pied dans le vaisseau de sable, elle était restée à coté d'elle, surveillant le moindre de ses gestes, parce que cette petite démonstration dans le palais des dents ne la satisfaisait absolument pas sur la loyauté de l'autre, et bien au contraire, le doute planait plus que jamais dans son esprit. Elle était restée vigilante, alerte, jusqu'à ce qu'elles arrivent au poste de commandement pour remettre ce petit colis récalcitrant, elle s'était maitrisée jusqu'au bout pour ne pas laisser éclater sa fureur au grand jour ... Et voila qu'elle devait supporter le spectacle de l'autre femme se pavanant sous les yeux du commandant de bord. Elle se montrait si obéissante si ... soumise ! Elle qui pas plus tard qu'une heure résistait à devoir la suivre, elle chargée de la ramener pour lui, et ce-dernier n'y voyait que du feu, il la félicitait et la remerciait !? Les doigts de Valentina serraient compulsivement le cristal dérobée, le laissant glisser entre ses doigts. Elle finit même par s'assoir sur le bord d'une table, dans un recoin de la pièce, attendant que Tathiana finisse de jouer les petites filles sages et disciplinées, qu'elle arrête son numéro ridicule !, en écoutant attentivement ce qu'il se disait. Le petit cristal continuait de voguer entre ses mains, roulant sur ses paumes. Cupidon cacha bien mal son ricanement en entendant la mission que se voyait attribuer la fée : s'occuper des prisonniers, vraiment ? Voilà de quoi la remettre enfin à sa place ! Et elle s'en acquittait avec fierté, sortant dignement de la salle sous son regard meurtrier. Qu'elle se pavane donc ! Valentina allait commander une armée, elle allait mener les troupes de l'apocalypse vers la fin du monde tel qu'on l'entendait, elle allait provoquer la fin de tout l'amour qui avait pu un jour exister dans leur cœur, pendant que Tathiana surveillerait ces pathétiques prisonniers.

Sitôt l'autre femme sortit, elle ne pu retenir un profond soupire, relâchant toute la colère qui brulait dans chaque fibre de son corps. Un rire la sortit de ses pensées, celui du marchand de sable. Il s'amusait de la situation, parlant d'une voix forte et puissante, et le mot cristal attira son attention, avant qu'elle ne secoue vivement la tête : elle était trop concentrée sur ce petit objet volée, voila tout ! Elle revint enfin sur lui, écoutant ses louanges à sa personne. Bien qu'elle resta dans son recoin, à moitié perchée sur la table, à une distance raisonnable de l'homme, la reconnaissance qu'il lui offrait faisait briller ses yeux de milles feux. Oui elle était une reine, oui son armée allait marcher sur la ville et tous les priver de leur cœur, il en était bien conscient. Il la chargea d'ailleurs d'une mission bien particulière : avant de rejoindre Jack dans les cales pour submerger la ville de leurs forces armées, Valentina devait passer par les prisons afin de surveiller le travail de la fée, parce qu'il ne lui faisait pas totalement confiance, contrairement à Cupidon. D'un mouvement souple, elle retomba sur le sol et sortit de la pièce, la tête haute et droite. Le cristal dans une main, elle décida de faire un crochet par sa chambre : elle avait besoin du premier cristal, parce qu'elle en était sûr, ils étaient une preuve de sa puissance et du respect qu'on lui devait. Le tout bien en poche, les deux petits fragments en sa possession, elle suivit enfin la fée, et il était temps. La jeune femme allait répondre à la question d'une autre, alors qu'il llui était formellement interdire de leur parler ! «Tais-toi !» cria-t-elle presque dans la pénombre. Elle continua de s'avancer vers eux, révélant sa silhouette dans la lumière ambiante.

-L'homme de la Lune n'a fait que tuer des innocents pour assouvir son propre but sans penser aux conséquences ! Il n'est qu'un petit égoïste manipulateur, et Aisling rétablit à présent les choses. Qui es-tu pour remettre en cause ce que tu n'es pas en mesure de comprendre même ? Elle se tourna enfin vers Tathiana, la rage au corps, et à présent qu'Aisling n'était plus là pour la conforter dans ses positions, elle comptait bien rétablir la hiérarchie naturelle entre elles. « Pour qui te prend-tu pour contredire ses ordres !? Es-tu réellement de son coté, ou n'es-tu encore qu'une marionnette entre les mains de Moony ? » Elle tendit le bras, brandissant le cristal qu'elle avait prit sur le cadavre de l'autre mocheté. « Tu te crois puissante, tu te crois forte ? Si je n'avais pas été là, tu serais encore coincée avec ton gorille d'amoureux répugnant ! J'aurais peut-être du t'y laisser d'ailleurs, il doit te manquer ! ». A ces mots la fée sembla se réveiller puisqu'elle se jeta sur l'ange noir, et Valentina esquiva souplement l'attaque. Un combat ? Oh elle avait bien quelques minutes pour mettre à terre cette prétentieuse ! Le tout ne dura que quelques minutes à peine, mais fut d'une violence rare. Elle n'avait pas pensé les fées aussi brutales, et toutes deux avaient marqués la peau de son adversaires jusqu'à ce que le cristal glisse de sa place et fut réceptionné par Tathiana. Le combat s'arrêta alors brusquement, une onde de choc envoyant les deux assaillantes contre le mur, sonnée. La reine retrouva difficilement ses esprits, une douleur douce et lancinante à l'épaule, et observe, perplexe, Tathiana se tenant la tête, hurlant entre les murs de sable.

Elle resserra sa prise sur le premier cristal, se demandant si ce n'était finalement pas une arme diablement efficace dissimulée sous cette apparence de luxe. Et bien sûr, plongée dans ses pensées, elle ne vit que trop tard la fée ouvrir les cellules. Ses deux yeux s'écarquillèrent, figeant un peu plus la jeune femme qui n'arrivait pas à croire, et à comprendre, la scène qui se déroulait sous ses yeux. Les deux personnes en cellule étaient rapidement sortit, et elle savait qu'elle ne pouvait pas les affronter. Pas qu'elle n'en ai pas les capacités, mais elle devait reconnaître qu'à trois contre une, les chances étaient bien moins équitable. Un sifflement haineux franchit ses lèvres alors qu'elle se retournait brusquement, détalant dans les couloirs du vaisseau : elle n'avait pas de temps à perdre contre ces cafards, envahir Storybrook était infiniment plus important et intéressant, et Valentina devait révéler la trahison de Tathiana et la libération de prisonnier. Un sourire mauvais fleurit malgré tout sur ses lèvres : cette fois-ci, Aisling ne pourrait pas effacer l'ardoise de son ancienne compagne, elle n'était qu'une petite traitresse ! Et pour cela, elle paierait le prix fort.



Valentina 100%

fiche codée par rawr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☸ Conte : The Nightmare before Christmas

☸ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☸ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☸ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Anonyme B. | Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 12 Sep - 22:12




Jamais de son existence Jack n'avait eu l'impression d'être aussi libre, comme si libérer le véritable monstre qui était en lui permettait ainsi d'être lui dans son intégralité sans avoir à se cacher de ce qu'il était vraiment, personne pour le juger et encore moins ces maudits humains qui finiront par plier face à lui et son futur règne en compagnie de ses deux meilleurs acolytes pour le coup. Il devait tellement à Aisling que ce petit cadeau bien emballé dans un joli filet n'était qu'un faible présent face à tout ce que le Marchand de Sable avait pu lui offrir, personne n'avait été aussi loin pour lui et même si c'était en réalité le cas le sable noir l'empêchait de repenser aux bons moments ou même relation qu'il pouvait avoir, ricanant quelque peu en voyant ses idiots tous réunis dans son filet alors que ses pupilles étaient toujours aussi sombres que ce qui était en train de couler dans ses veines. Le squelette laissa ainsi le cavalier prendre les devants pour le trajet du retour, la basse besogne il la laissait aux autres et puis il fallait bien le faire travailler le petit, il était hors de question que le grand roi d'Halloween touche ces choses aussi détestables en dehors de les faucher un bon coup. Tout le long du trajet il fredonnait un petit air bien de chez lui tout en nettoyant la lame de sa magnifique faux, tâchée en partie par ce sang impur et surtout ce qui était donc du flux d'humain qui le rendait si malade en cet instant, elle se devait d'être le plus présentable possible lorsqu'il ferait son rapport tout comme lui. Il avait une réputation à tenir et ce n'était pas parce que son esprit était en train de s'enfoncer un peu plus dans les ténèbres qu'il devait arrêter une forme de politesse, il avait beau être une créature qui effrayait quiconque pouvait croiser sa route c'est comme s'il avait toujours eu une forme d'éducation assez particulière et étrange, pensant qu'une fois le monde sous leur domination il devrait peut-être penser à porter un nouveau costume à sa hauteur et qui pourrait ainsi relever sa grandeur. Là c'était comme s'il était en tenue de combat mais Jack préférait de loin être sur son 31, se faisait la petite blague mentalement que c'était le 31 d'octobre pour Halloween et qu'il devrait la faire à son frère squelette, pensant à tout ceci jusqu'à ce qu'ils arrivent enfin sur le navire de guerre.

« Toi tu t'occupes des filles pétrifiées, mets les en cellule ou je ne sais où du moment que ça soit pas vraiment du luxe vu qu'elles ne le méritent pas, je vais m'occuper de ses messieurs de mon côté ! »

Donnant ses ordres au cavalier pour le laisser gérer la basse besogne, emportant ainsi les filles vers leurs nouvelles chambres de princesse – en tout ironie, alors que les spectres autour de lui s'occupaient de faire avancer les deux garçons vers le poste de commandement d'Aisling selon son bon vouloir. Qu'il aimait ce pouvoir si grandiose qui s'était débloqué en lui et qui était comme une évidence, la peur qu'il pouvait créer chez les autres c'est comme s'il s'en délectait en venant en redemander toujours plus en voyant déjà le peu de l'immense étendu qui s'ouvrait à lui, c'était comme confirmer un peu plus sa place de roi et pouvoir ainsi recevoir toute la gloire qui lui revenait. Il était un conquérant et plus rien ne pourrait plus jamais l'arrêter désormais, s'il voulait organiser un Noël à sa hauteur plus personne ne viendrait le contredire et surtout chercher à le mettre hors état de nuire en le détruisant, il n'aurait plus la moindre pitié comme les humains n'en avaient jamais eu à son égard et dans un sens c'était leur rendre la monnaie de leur pièce. Pourquoi ils ne lui avaient pas laissé une seule petite chance ? Rien que d'y penser ses doigts squelettiques se fermait avec dureté sur le manche de sa faux, lui faisait serrer les dents et obscurant un peu plus la lumière dans son cœur blessé, avant de rapidement reprendre son air enjoué en passant la porte de la salle de commandement où se trouvait Aisling. Jack était tellement fier de lui et il était indéniable à ses yeux que le Marchand de Sable le serait également, ça ne pouvait être autrement en fait et il s'en persuadait solidement, pressant un peu plus le pas de ses prisonniers jusqu'à les mettre face à ce qui pouvait être son supérieur tout en calmant les fantômes pour que les deux reprennent leur esprit et écoutent avec la plus grande attention du monde ce que le dirigeant du navire avait à leur dire. Le roi d'Halloween savait qu'il avait fait un excellent travail surtout pour avoir ramené l'ensemble du groupe, ça n'avait pas été une mince à faire après tout et ils s'étaient montrés trop indisciplinés à son goût même s'il avait su les recadrer comme il se devait, contentant bien le souligner à celui devenu son meilleur ami depuis cette infection au sable noir même s'il devait exagérer les choses comme il savait si bien le faire habituellement.

« Aisling mon cher ! Je te rapporte tout le petit groupe, les demoiselles sont parties se refaire une petite beauté dans leur petite prison et ainsi voir en première loge notre grand avènement, mais j'ai pensé qu'il serait plus drôle de ramener ceux encore assez conscients si jamais tu voulais jouer avec eux. Entre un chien prêt à mordre son maître et un petit garçon qui se croit pour un héros je suis sûr qu'on pourrait trouver quelque chose. »

Faisant un peu tourner sa faux dans ses doigts comme s'il était prêt à intervenir au moindre signal, ayant ce besoin primaire de faire couler le sang comme les humains l'avaient fait dans sa vision monstrueuse, finalement ce n'était pas en concordance avec le plan d'Aisling qui le remercia et lui indiquait qu'il devrait prendre un petit de repos après un tel combat mais surtout pour se préparer à reprendre la terreur sur Storybrooke. Jack fut indéniablement déçu sur l'instant avant d'afficher de nouveau ce sourire mauvais qui s'était fait depuis cette contamination, comme s'il entrait dans une douce folie sans pouvoir réussir à s'en échapper un seul instant malgré tous ses efforts pour lutter et qui avaient finit par craquer, acquiesçant à sa proposition même s'il aurait aimé peut-être voir l'autre maître en action néanmoins il allait devoir encore se montrer patient pour voir le spectacle. Il était sur le point de partir et ainsi laisser le Marchand de Sable gérer les deux autres avant de se faire arrêter, se retournant curieusement tout en penchant un peu la tête sur le côté, apparemment Aisling lui laissait le loisir de redresser Cuinn pour qu'il apprenne où était sa place dans le duo qu'ils avaient pu former autrefois. Avant que Zero ne le trahisse, jamais il n'aurait cru ça possible de lui et ceci l'avait blessé dans son amitié dévouée envers lui, comptant bien s'occuper de son cas si c'était proposé aussi gentiment. Son sourire s'élargit un peu plus et attrapa par le col l'ancien fantôme, tandis que les autres spectres suivaient derrière comme des ombres et prêts à agir à la moindre demande de sa part, il allait remettre les pendules à l'heure et montrer ce qui arrivait à ceux qui se moquaient de lui ou de l'amitié qu'il pouvait offrir. Jack ne savait pas encore comment mais il allait trouver ça il en était certain, il n'aurait pas la moindre forme de pitié et de toute manière à cet instant il était tout bonnement incapable d'en avoir même s'il l'aurait voulu, alors qu'il se mit à pousser Cuinn tout en le lâchant pour le faire tomber au sol dans ce qui avait été il y a quelques heures sa prison. Il le regardait de ses yeux vident de la moindre source de lumière, toujours d'un noir si profond qu'il aurait fait merveille à Halloween avec ça, approchant et passant cette main sans chair autour du cou de son prisonnier.

« Je croyais que tu serais toujours là pour moi Zero ! Toujours ! Je t'ai toujours tendu la main, j'ai pris soin de toi, et comment tu m'as remercié ?! En me montrant les dents ! Tu sais ce qu'on fait aux chiens qui attaquent leur maître ?! Si je ne le fais pas maintenant c'est parce que je te laisse encore réfléchir à ma proposition de tout à l'heure : suis-moi ou je te détruirai, je viendrai moi-même souffler la bougie de ta vie, je te laisse le temps de méditer correctement à ceci ! »

Il le repoussa avec dédain tout en se relevant, le regardant de toute sa hauteur sans la moindre joie affichée de son côté, avant de venir fouiller dans la chambre quelque chose pour attacher son prisonnier pour s'assurer qu'il ne se sauve pas. Le squelette laissait une dernière chance à Cuinn d'entendre raison, peut-être qu'il finirait de son côté par lui pardonner son écart intolérable de conduite contre lui, mais ceci était une chance qu'il ne viendrait pas se renouveler et qu'il n'accordait qu'à ce qu'il pensait être de l'amitié entre eux mais vu le comportement de l'ancien canin il en doutait. Tout se mélangeait dans son esprit. Jack n'arrivait pas à avoir un raisonnement concret ou logique, il n'y avait que haine et destruction avec une infime voix lointaine lui disant de ne pas faire du mal à ce chien à ses pieds, ne voulant penser à rien d'autre sauf à l'accomplissement du plan d'Aisling de toute façon. Il retrouva une partie de sa veste de costume déchirée avec laquelle il vient faire quelques lanières, profitant de sa supériorité pour attacher les poignets de l'ancien fantôme entre eux et qu'il accrochait solidement par la suite aux barreaux du pied du lit, en mettant une pour attacher la bouche de l'autre homme pour éviter de se faire parasiter par des choses qu'il n'avait pas envie d'attendre. Comme ça il lui laisserait le temps de méditer un petit instant, il viendrait lui reposer la question lorsque Storybrooke sera à eux, tapotant la tête comme s'il était encore un animal. Il laissait Cuinn revenir dans le droit chemin, à savoir le sien bien entendu, retrouver sa place comme il l'avait été pour Noël. Repensant à ceci Jack ressortit la boule à neige qu'il avait gardé sur lui, ayant oublié volontairement ou non de l'offrir à Aisling tant cette fête l'obsédait à un point inimaginable, l'observant sous tous les angles complètement fasciné par cet objet qu'il avait en main. Il la remit précieusement dans sa poche et comme survolté il repartit de la chambre sans se retourner, laissant ainsi Zero face à la croisée des routes, avançant vers les cales dans le but de voir sa récompense à savoir son armée promise pour conquérir Storybrooke. Il tomba tout d'un coup nez à nez avec Valentina, ne voyant pas l'air qu'elle pouvait aborder, et comme dans un geste de paix entre eux et une impulsion à part il la prit dans ses bras pour lui prouver qu'il avait entièrement enterré la hache de guerre avec elle. C'était comme si le sable noir qui coulait en commun dans leur sang mettait en avant une forme de connexion, une concordance entre eux qui n'existait pas jusqu'ici, le fait d'avoir ainsi un but commun les réunissaient plus que tout.

« Valentina ! Je suis tellement heureux de te revoir si tu savais ! Nous sommes si prêts du but ! Tant de temps inutile à nous disputer, je n'en reviens pas, oublions tout ceci et allions comme il se doit nos forces ! »

Jack se détacha d'elle en souriant avant de le perdre très vite en entendant les paroles de l'ange noir, écoutant avec la plus grande concentration dont il était capable, les prisonnières n'étaient plus dans leur prison et avaient réussi à s'échapper. Ses prisonnières. Celles qu'il avait ramenées selon le bon vouloir d'Aisling et qui leur appartenaient ainsi par extension à son sens, elles avaient plié par la force après tout, et pire que tout que Tathiana n'était qu'une traite sans nom à leur cause. Le squelette recommençait à voir rouge et se montrait assez agressif, même cette fois-ci non par à l'égard de Valentina mais comme la trahison qu'il détestait par-dessus tout, avançant ainsi vers les cales où se trouvaient les prisons tout en faisant signe à Cupidon de le suivre. Comme s'il avait besoin de le voir de ses propres yeux d'une certaine manière, se rendre compte par lui-même de l'étendue des dégâts, ouvrant une à une les cellules pour voir qu'elles étaient toutes vides même celle où la rouquine en mode statue de jardin aurait dû se trouver. Sa main se resserra contre la poignée avant de claquer avec violence la porte, il cria un bon coup de colère comme pour essayer de se calmer, les choses ne devaient pas se passer ainsi et il refusait que la mission dont ils avaient été affublés avec Valentina ne soit compromis. D'ailleurs cette dernière insistait pour qu'ils aillent prévenir Aisling, tout lui révéler du fait que les prisonnières se baladaient librement dans le vaisseau, mais ce n'était pas le cas de Jack. Ils pouvaient régler ce problème eux-mêmes, le Marchand de Sable serait trop déçu par eux et surtout qu'il n'avait pas du temps à perdre dans ces futilités sans nom s'il venait à apprendre ceci, resserrant sa prise sur sa faux qu'il avait reprise en quittant sa chambre. Il se retourna vers son alliée ailée avec un regard dur, mais qui se voulait confiant et pour l'inciter à aller dans son sens, ils devaient se serrer les coudes sur ce coup-ci et il était ainsi venu le moment d'accorder leur état d'esprit pour travailler en équipe.

« Non ! On ne dira rien à Aisling, tu imagines à quel point il serait déçu de savoir que tu as laissé échapper nos invités ? On va les traquer et les ramener, il n'en sera rien et tout sera ainsi réglé, il doit se concentrer sur le plus important à savoir assaillir Storybrooke. Il se fiche de savoir que deux trois gamines se baladent dans le vaisseau, elles ne sont pas importantes et ne sont que de la vermine, c'est notre travail que de s'occuper des autres choses ! »

Son ton était ferme et eut raison de Valentina, hochant à son adresse comme pour lui montrer que tout allait bien, alors que les deux se mirent aussitôt à la poursuite des filles en cavale. Courant à travers les couloirs sans fin, dans cette cale absolument en plan de presque labyrinthe, ils finirent par la longue à rattraper le groupe qui tentait de fuir. L'adrénaline se fit dans tout son corps et le fit accélérer encore plus vite, dépassant ainsi Cupidon qui avait peut-être du mal à se mouvoir correctement avec ses ailes dans un espace aussi petit, venant mettre des bâtons dans les roues des fuyardes. Ou plus précisément le manche de sa faux qui fit tomber Tathiana au sol, à cet instant il était juste une sorte de démon qui laissait déchaîner une forme de fureur, relevant ainsi l'instrument de torture avant d'abattre avec force le plat sans lame contre la cheville de la fée qui eut un craquement sinistre. Les os c'était le domaine de Jack après tout, en tant qu'ancien squelette il était capable de tous les énumérer et de savoir leur fonction, sachant pertinemment de par son geste qu'il venait de lui briser et l'empêcher ainsi de marcher ou même se relever correctement. Reprenant un semblant de souffle il put voir que les autres avaient disparu de leur champ de vision, sans doute faisant tout pour sauver leur petite peau misérable, au moins il en avait eu une ce n'était pas si mal que ça et ils viendraient trouver les autres après. Il attrapa un bras de Tathiana, le serrant fermement avec mépris pour cette race humaine, interpelant Valentina.

« On va l'emmener à la cale, on s'occupera des autres plus tard, on doit se préparer pour envahir Storybrooke. Aides-moi à la porter jusqu'à là-bas, on décidera ensemble de son sort pour cette sale traitresse. »

Attendant que Cupidon lui prête main-forte ils se dirigèrent vers un autre compartiment de la cale, ils n'avaient pas toujours eu l'occasion de voir l'armée après tout et surtout celle qu'ils avaient gagné chacun, les choses sérieuses allaient bientôt s'opérer.





copyright Bloody Storm


Niveau de vie : 75%
Tathiana : -15%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Bartémius K. Pitchiner

avatar
En réalité, je suis
Pitch Black
☸ Conte : Les 5 légendes

☸ Avatar : Ben Wishaw
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 15 Sep - 23:00


The War of Dream

You'll never know what hit you
Won't see me closing in I'm gonna make you suffer This Hell you put me in
I'm underneath your skin
Pitch & Les autres






Les doigts effleurant les murs froid de la cave, il s'avança lentement en direction des autres personnes présente, s'éclairent seulement avec la lumière de son téléphone portable qu'il finit par pointer sur un jeune garçon au cheveux claire, un homme assez âgé et un autre gars plutôt costaux, tous le regardaient avec un air meurtrier sur le visage, ils avaient aussi des cernes sous les yeux et le teint plutôt blafard."Et bien, qu'elle ambiance!"S'exclama-t-il avant d'éclater d'un rire sans humour, les autres continuent de le fixer tout en tentant de lui adresser la parole alors qu'ils avaient des morceaux de tissus dans la bouche pour les empêcher de parler.

"Regardez moi cela...trois grand gardiens comme vous réduit à être enfermé dans une cave, sans lumière ni nourriture et encore moins à boire...on peut dire que vous êtes tombé bien bas depuis la dernière fois que l'on s'est croisé...mais ça ne me surprend pas vous avez tous toujours été des gardiens de pacotille et ...les secours ne sont pas près d'arriver."Les autres gardiens ne semblait pas avoir remarqué la disparitions des trois autres ou alors ils prenaient leur temps pour venir les secourir, sa faisait maintenant une quinzaine de jour que Pitch c'était occupé de capturer North, Aster et Jack avant de les enfermer dans la cave de son immeuble, par chance personne d'autre que lui avait une clé pour y accéder."Je me demande lequel d'entre vous décidera de mourir le premier, le suspense est à son comble et je doit dire que je commence a perdre de plus en plus patience ...j'ai presque envie d'accélérer le processus mais ça serait  tellement moins drôle, vous trouvez pas ?."

Il regarda les trois gardiens tour à tour avant de tourner les talons pour quitter la cave qu'il ferma à clé derrière lui, il remonta les marches qui menait à l'étage dessus."Bonjour."Souriant a la petite fille qui marchait elle aussi en direction de l’ascenseur, il attendit d'être enfermer dans la cabine avec elle avant de changer d'apparence pour lui coller la trouille de sa vie,la petite fille se mit a crier et a pleurer tandis qu'il éclatait de rire tout en sortant de la cabine une fois arriver au rez de chaussé, son sable noir lui manquait,mais il pouvait toujours faire peur au différentes personnes qui croisait son chemin.Il se calma une fois a l'extérieur de son immeuble quand son sixième sens lui fit remarquer quelque chose d'important ce diriger vers Storybrooke,enfin plutôt quelqu'un.

"Marchant de sable."Avait-il murmurer pour lui même avant de s'avancer un peu plus dans la rue, il pouvait sentir à quel point il avait gagné en puissance, sans même réfléchir plus que cela le Croquemitaine disparu de la ville pour apparaître dans un autre endroit,il regarda rapidement autour de lui pour remarquer qu'il était à présent à bord d'un vaisseau qui semblait se diriger vers Storybrooke, l'endroit était silencieux et complètement désert, ce qui semblait curieux vue qu'il pouvait sentir la magie présente à bord,il s'avança vers la porte qui se trouvait en face de lui pour entrer dans une pièce, la salle des commandes où justement se trouvait la personne qu'il voulait voir.

"Marchant de sable."

Un frisson lui parcourut le dos et il fixa l'autre gardien du regard, quelque chose ne tournait pas rond,comme si quelque chose allait arriver,mais il se trompait forcément, le marchant de sable était toujours sa créature, rien de mal ne lui arriverait, n'est-ce pas ?.

© Grey WIND.


Dernière édition par Bartémius K. Pitchiner le Lun 10 Oct - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☸ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☸ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☸ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☸ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 17 Sep - 21:20

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

J’aurais bien aimé faire les cent pas, taper du pied, me tourner les pouces, faire des pompes, me lancer dans une danse disco endiablée, n’importe quoi. Mais je ne pouvais pas. Je ne pouvais pas, parce que Mister Laideron m’avait transformée en caillou. Si seulement j’avais pu rouler, j’aurais au moins pu sortir quelques tubes de rock*… Hum, je m’égare. Et comme si ça ne suffisait pas, j’étais coincée dans une cellule de sable. Le top. Je n’allais pas tarder à virer folle, n’ayant plus que mes pensées pour tuer le temps. Pensées qui d’ailleurs, devenaient de plus en plus assourdissantes. Cette double prison était une torture aussi vicieuse que terrible. Pas que je ne faisais pas confiance aux autres pour me sortir de là mais… j’étais pas sereine quoi.
Alors que je commençais sérieusement psychoter, cloîtrée dans mon trou obscur, j’entendis des bruits de course résonner dans un couloir adjacent. Je tentai de faire taire mes pensées pour écouter. Je reconnus les voix des nouveaux arrivants : c’était Tathiana avec Absinthe ainsi qu’Ebony. Elles étaient dépétrifiées ! Pourquoi moi non ? Je fus soudain prise d’une grande angoisse : et si elles me laissaient en plan ? Ça pouvait facilement arriver, vous savez, dans la précipitation… En tout cas, c’est ce que j’aurais fait à leur place. Mais bon, faut dire que je n’avais pas l’esprit de camaraderie dans le sang non plus. Heureusement, elles durent entendre mes prières silencieuses, car une silhouette se détacha dans la pénombre et me jeta une potion sur la figure. Je sentis mes membres reprendre vie, du bout de mes orteils jusqu’aux pointes de mes cheveux. J’eus quelques difficultés à me relever, mes jambes étant tout engourdies. Vous voyez Bambi sur la glace ? Bah ça donnait à peu près la même chose. La Fée des Dents me libéra, et je me ruai hors de ma cellule, frottant mes mains contre mes joues, tellement heureuse de pouvoir retrouver leur contact chaud et rassurant. Un sourire de béatitude illumina mon visage. C’était si bon de pouvoir bouger ! Je me tournai vers ma sauveuse, bras croisés, l’air sérieux : Bon, tu nous as abandonnés tout à l’heure, maintenant tu nous sauves… Je veux bien te pardonner. Ne me remercie pas, c'est normal. Je sais, ma bonté me perdra. Je sentais que quelque chose ne tournait pas rond. Je ne connaissais pas vraiment Tath’, mais elle me paraissait… changée. Toutefois, je n’eus pas l’occasion de m’attarder sur ce genre de détails plus longtemps : nous détalâmes dans le labyrinthe du vaisseau du Marchand de Sable. Et quand je dis « labyrinthe », je n’exagère pas. Tous les coins s’enchaînaient et se ressemblaient. Je finis même par me demander si notre sauveuse savait où elle allait…
Après un énième tournant, d’autres pas que les nôtres se firent entendre dans notre dos. Je risquai un rapide coup d’œil en arrière, ce qui eut pour effet de doubler ma vitesse. Merdemerdemerdemerdemerde ! Le squelette pas frais et son acolyte (que je reconnus comme étant Valentina en plus… dark) nous collaient aux basques. Et ils se rapprochaient dangereusement. Ils avaient vraiment un sérieux pet au casque ces gardiens. Ils nous demandaient de leur venir en aide, et deux minutes plus tard ils nous coursaient comme si nous étions des lapins. Mon allure avoisinait à présent celle d’une locomotive. Si de la fumée s’était mise à sortir de mes pieds, ça ne m’aurait même pas étonnée. Je ne voyais plus rien, mon champ de vision se résumant à « droit devant moi ». Je sentis Tathiana s’écrouler à quelques centimètres derrière moi. Je faillis ralentir, puis me ressaisis : à quoi bon ? Nous n’étions pas en état de nous castagner avec les deux autres zigotos. Quel intérêt de retourner en tôle ? Il valait mieux s’échapper, pour mieux venir à la rescousse des autres plus tard. Et je pourrai enfin régler mes comptes avec le cure-dent, Mocheté et le dealer de poussière de cailloux. Ça en faisait du monde à tabasser, fallait que je reprenne des forces.   

Emi Burton


Bekah : 85% et enfin libre super

*Pour ceux qui ont des neurones en vacances, je fais référence aux Rolling Stones (les pierres qui roulent, toussatoussa…) :uh: On sait jamais hein :uh:

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Aisling Cloudream

avatar
En réalité, je suis
Le Marchand de Sable
☸ Conte : Les Cinq Légendes

☸ Emploi : Médecin pédiatrique & univers du sommeil
☸ True Love : Petit Ange

☸ Avatar : James d'Arcy
© Crédit : Avatar: Mouaah & quelqu'un de Blondie aussi et signature Pathos
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 24 Sep - 12:36

The War of Dream

Les gens & Dark Aisling
1e Partie



Tout se passait absolument comme il avait espéré. Jack et Valentina avaient fait de l’excellent travail, les prisonniers allaient assister bien gentiment à la destruction de leur ville chérie et de ce monde ingrat, Gabriel ne pouvait plus rien faire vu qu’’il était dans sa cage dorée alors que demande de plus le peuple ? Rien et puis s’ils avaient eu à faire une requête Aisling les aurait fait taire comme il l’avait fait avec le vrai croyant quelques instants plutôt. « Toi aussi tu es manipulé par Moony mon pauvre. » Dodelinant de la tête, il n’espérait pas faire comprendre à Jamie sa vision, il avait compris, malheureusement que son vieil ami était infesté par le mal de l’homme de la lune. « Mais je ne peux rien te reprocher, après tout j’ai été sous son emprise depuis des millénaires, c’est qu’il s’est y faire le bougre. » Souriant à la cage invisible du petit garçon, Aisling haussa les épaules avant de partir en chantonnant. Il se replaça au niveau du tableau de commande, actionnant la manette qui les fit accélérer. La brume se rapprochait de plus en plus du vaisseau et quand enfin ils y plongèrent, un silence de plomb les envahit. Le calme avant la tempête pensa t’il. Tripotant différents boutons, il haussa un sourcil quand il s’aperçut que ces deux commandants ne se trouvaient pas dans la cale avec leurs soldats. Ne s’en inquiétant pas plus que ça, pensant qu’ils devaient s’être attardé un peu plus dans leur chambre, car après tout c’était lui qui leur avait dit d’aller se reposer. Il ne pouvait pas leur en vouloir pour si peu. Soufflant, il regarda alors par la fenêtre, la brume qui entourait entièrement le vaisseau. Dans quelques minutes il serait de retour à Storybrook et il pourrait montrer à Pitch de quoi il était capable.

« Tu me diras Jamie, si je fais plus peur que Pitch ? » Un rire totalement fou sorti de la gorge du marchand de sable mais qui déchanta vite en se rendant compte que sa phrase restait sans réponse. Retournant à l’endroit où il l’avait mis, il fit un geste de la main pour la faire apparaître et quelle ne fut pas sa surprise quand il s’aperçut que cette dernière était vide. Etouffant un cri de surprise, il n’eut le temps de rien faire d’autre qu’il senti autre chose. Il était là, il pouvait sentir son aura partout, jusqu’au plus profond de sa chaire. Instantanément il se fichait de Jamie, ce pauvre garçon avait réussi à s’échapper mais cela n’avait plus d’importance car il était là. Tirant sur les pans de sa chemise, soufflant par les narines comme un taureau près à charger devant le drapeau rouge, tous ses muscles se contractèrent un par un quand la voix de Pitch résonna dans la salle sur commande. Fermant les yeux pour ne pas l’attaquer de suite, car préférant le torturer, il se retourna doucement, plantant ses iris noires dans celle de son homologue. « Croquemitaine » Une petite pause qui s’effaça vite sous les paroles de l’ex marchand de sable. « Non parce que t’appeler Maître des cauchemars alors que tu ne l’es plus, c’est faire offense aux cauchemars. Enfin je doute qu’un jour tu aies suscité la crainte comme je le fais actuellement. » Oui, l’autre était d’un temps révolu, des temps anciens, de ceux que même les livres d’histoires ont effacés de leurs mémoires. « Tu te doutes bien de ce que je vais faire ? » Tournant autour de sa proie comme un prédateur qu’il était, il se forçait de tout son être à ne pas lui sauter dessus immédiatement. « Tu m’’as tellement aidé, ça ne serait pas juste de ne pas te faire profiter du spectacle non ? »

Dans un geste théâtral, il tendit la main devant lui pour que les sortes de rideaux devant les vitres du cockpit s’ouvre. Devant eux, la brume mais surtout des centaines et des centaines de soldats de sables noirs prêts à déferler sur la ville. « Les chevaux c’est bien, ça monte que nous ne sommes pas des êtres totalement insensibles, mais des soldats c’est tellement plus efficace pour une guerre … tu ne crois pas ? » Aisling prenait un malin plaisir à sous-entendre qu’il était nul, que toute l’action qu’il avait fait n’était que du vent, contrairement à lui. « De plus, ces soldats sont menés par mes deux meilleurs guerriers, un roi et une reine aux pouvoirs dont tu n’as même pas le quart et qui soutiennent ma cause, sans faillir. » Oh oui, il avait confiance en Jack et Valentina, au-delà même du sable noir. Il l’avait utilisé juste pour appuyer sur leurs blessures, pour leur montrer la voie qu’ils devaient suivre. « C’est bien d’être solitaire, de tout faire seul mais pour qu’une entreprise réussisse il faut une équipe. Et j’ai même réussi là ou tu as échoué en me tuant par le passé et en essayant de me transformer en marionnette dans le présent, c’est-à-dire … » Il mima un roulement de tambour avant de s’exclamer à grand coup de geste « A faire venir avec moi la gardienne de la mémoire qui est totalement ravie de pouvoir répandre la douleur et la souffrance. Toi-même tu sais .. » Il monta du bout du doigt sa mâchoire, en souvenir du violent coup de poing que Toothania lui avait donné, lui faisant voler une de ses molaires. Retournant vers le poste de commande, il attrapa un micro pour que tout le monde puisse entendre dans le vaisseau.  « L’heure du spectacle a enfin sonné mes chers invités. Jack, Valentina, vous pouvez montrer à Storybrook votre vraie force ! Tathianna rejoint moi dans la salle de commande j’ai un invité qui pourrait grandement t’intéresser. Enfin il pourrait aussi donner du grain à moudre à Valentina … » Comme un enfant prêt à commettre une mauvaise blague, Aisling se mordit la lèvre laissant grandir l’idée de surprise chez son amie la fée, cependant il n’arrivait plus à tenir en place en pensant qu’ll allait enfin avoir sa revanche. « Pitch a eu la gentillesse de venir nous rendre une petite visite mais ne t’en fait pas, je vais traiter notre ancien maître des cauchemars comme un roi. » La communication coupa nette, l’ancien marchand de sable faisant une pirouette sur lui-même pour être à nouveau en face de son interlocuteur. « Mais oui mon ami, tu vas apprécier ce que tu as fait. »

Faisant apparaître ses deux fouets, totalement noirs leur claquement résonna dans la pièce alors que la faux de Pitch racla le sol. « C’est vrai que pour le choix des armes, j’ai toujours trouvé que tu avais du style, mais c’est bien seulement dans ce domaine-là. » Il attaqua le premier, doucement, pour ne pas dévoiler immédiatement sa nouvelle puissance. Pitch évita facilement le fouet alors que son sourire s’élargit. « Tu as perdu en agilité, c’est vrai que tu t’es un peu enrobé ces dernières années. » Quand la faux passa au-dessus de sa tête, Aisling leva le bras, tendant sa main vers la lame tranchante. Le sang gicla de partout alors qu’un rire digne d’un dément sorti de sa gorge. « C’est tout ? Il faut que je touche moi-même ton arme pour t’apporter la satisfaction d’un combat ? » Pitch parlait mais il s’en fichait royalement, décidant qu’au final cette dizaine de minutes avait été suffisante. Une aura noire l’entoura entièrement et plus aucunes traces de sables dorés, tant et s’il en restait un peu, ne se trouvait dans les environs du nouveau maître des cauchemars. Ses fouets claquèrent et allèrent s’entourer autour du cou de Pitch qu’il envoya valdinguer au fond de la pièce. Et l’acharnement commença alors.

Néanmoins, ce déchainement de violence ne dura pas le temps escompté et voulu par Aisling car il fut interrompu par l’arrivée de ses ex prisonniers. Levant un sourcil, se détachant de Pitch quelques instants qui lui furent fatal vu qu’amoché se dernier riposta, lui déchirant sa chemise en l’entaillant assez profondément au niveau des côtes. Etant dans un état seconde, voir même de transe, la douleur ne lui faisait strictement rien, voir au contraire ne faisait qu’aggraver la situation. Il éclata à nouveau de ce rire dément, montrant à quel point il était bon pour l’asile psychiatrique. « Vous avez réussi à vous échapper tous seuls ? C’est que vous êtes très forts. Jamie, tu me diras aussi ton secret. Mais ce n’est pas grave, car plus on est de fou et plus on rit. » La pièce sombra dans la terreur car les mêmes filaments de sables qui illuminait le monde il y a quelques années faisaient maintenant le malheur de tous, ce qui renforçait de plus en plus Aisling. Pitch, Rebekah, Gabriel, Ebony et Absinthe l’encerclait comme une bête sauvage en furie. Personne n’osait faire le moindre mouvement face au monstre qu’ils avaient devant eux et c’est lui qui fit le premier pas. Il lança ses fouets meurtriers dans la foule et même si en réalité il voulait toucher son homologue, c’est Absinthe qui se reçut l’arme dessus, qui s’enroula autour de ses chevilles. Elle fut traîné sur le sol comme une vulgaire poupée et quand il se rendu compte qu’il n’avait pas la bonne victime, il l’envoya dans les airs, l’a délivrant ainsi de son emprise .. « Oups » .. Il plaça la main sur sa bouche comme un petit enfant ayant fait une bêtise avant de rigoler car effectivement il venait d’en faire une grosse, peut-être la pire. Absinthe venait de traverser la vitre du cockpit, s’échappant ainsi du carnage qui se passait dans le vaisseau mais pour faire une chute vertigineuse dont personne ne savait si elle allait s’en sortir indemne voir surtout vivante. Un silence de mort s’abattit sur le vaisseau alors que Jack, Valentina et une Toothania traînait par les cheveux arrivèrent pour assister à l’apocalypse. « Et bien et bien que faites-vous ici ? Vous n’avez pas une armée à diriger et une ville à envahir ? Car si c’est pour m’assister ici je n’ai pas besoin d’aide merci bien. »  


© Starseed


Aisling : -10% : 90%
Pitch: -15%: 85%
Absinthe: RIP

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Quand ça veut pas, ça veut pas !
“Moi qui croyait que c'était une punition de ta part Moony... Oh ne rigoles pas je suis sur que tu en aurais été capable ...”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t503-je-reve-de-vos-
Gabriel J. Benett

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☸ Conte : Les 5 Légendes

☸ Emploi : Enchaîne les petits boulots
☸ True Love : /

☸ Avatar : Garrett Hedlund - CJ Adams
© Crédit : Angel Dust's
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 25 Sep - 12:19

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Sans rien dire, toujours enfermé dans sa bulle, Gabriel s'était mis à chercher un moyen de s'échapper. Il avait bien une idée, mais cela serait très douloureux... En attendant, il avait plus ou moins espionné Valentina et Tathiana quand elles étaient parties voir les prisonnières. Cela lui avait fait plaisir de voir que Tathiana était redevenue elle-même grâce au cristal. En plus, s'il y en avait un sur le bateau, sans doute qu'il y en avait d'autres aussi. C'était une bonne nouvelle non ?

Puis il était reparti dans la salle du trône, où Aisling présidait ses sombres plans. Et à force de l'entendre dire n'importe quoi sur Moony - même s'il pouvait comprendre la rancoeur du Marchand de Sable - Gabriel décida de mettre son idée en pratique. Cela lui fit horriblement mal, tant physiquement que mentalement mais il avait réussi. Il était libre.

Malheureusement, les plans d'Aisling étaient trop avancés pour qu'il puisse tenter de l'arrêter dans ce monde-ci. Le navire était déjà à Storybrooke, il l'avait compris. Peut-être que ça allait leur donner un avantage... Le petit garçon n'en était pas sûr, mais ça valait le coup de tenter. Il verrait...

Gabriel rejoignit Absinthe, Rebekah et Ebony et leur ré-expliqua l'importance des cristaux, prenant exemple le comportement de Tathiana un peu plus tôt. Sans aucun doute, son cristal était là. Ensemble, ils allèrent vers le lieu de l'affrontement entre Pitch et Aisling.

Leur arrivée fit qu'Aisling porta son attention sur eux et non sur Pitch qui en profita pour le blesser. Gabriel grimaça. Il n'aimait pas du tout voir son ami être blessé, même si pour le moment, il était méchant...

- Tu ne me croiras pas... Répondit-il simplement quand Aisling lui parla de son secret.

Ils l'encerclèrent tous et cela fit bizarre au petit garçon de faire plus ou moins collaborer avec le Croquemitaine qu'il combattait auparavant... Il se garda bien de faire le moindre mouvement et grimaça quand Absinthe fut envoyée par dessus bord.

Gabriel cherchait un moyen de mettre le cristal d'Aisling sur Pitch et surtout, où ce cristal pouvait bien être caché. Il aurait vraiment préféré le trouver avant d'être dans cette situation, mais bon...

Gabriel : 85%


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☸ Conte : Les cinq légendes

☸ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☸ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☸ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 26 Sep - 0:44

The war of Dream ~ Part 1 

Après avoir redonner « vie » aux prisonnières, je reste tout d'abord impassible à ce que me dit Absinthe. Oui, celle qui a voulu tout d'abord m'empoisonner avec son thé, mais qui m'a permis de me rendre mes sublimes ailes. Même si elles sont un peu plus foncé que d'habitude, mais c'est qu'un détail. Par la suite, ce que me dit la cuisinière me trouble vraiment :
- Tathiana... Comment es-tu devenue gardienne ? Demanda-t-elle soudain.Pourquoi Moony t'a choisi toi comme Gardienne de la Mémoire ?
Alors ça, si je m'y attendais à cette question. Non monny s'est toujours foutu de mon travail pour eux, mon rôle était minime face à eux...  Avant même que je ne dise quoi que ce soit, que l'autre blondinette se ramène, bordel, elle ne peut pas me laisser en paix ! Ce qu'elle me dit m'énerve de plus en plus . Je me jette sur elle pour la mettre au sol, ou même pire. Notre combat dure un moment, toute la haine sort des pores de ma peau contre cette blonde. Quand d'un coup, je récupère le cristal que la vieille pie m'avait pris. A peine touché, qu'un violent coup de choc, nous fit violemment voler toutes les deux contre les murs de la prison. Un hurlement d'horreur sorti de ma bouche . J'ai l'impression que je vais mourir mais je sais ce que je dois faire... Pendant que l'autre se ressaisisse, je me relève avec difficulté pour ouvrir les cellules des prisonniers.
-Suivez moi avant que je ne regrette ce que j'ai fais... dis-je sèchement avant de quitter la pièce, en courant malgré mes blessures assez grave.  Si je vais mourir, je m'en fiche maintenant, je me relève doucement en me tenant à la porte. Voilà que l'autre squelette se ramène, manquait plus que lui, soupirant par leurs états respectifs. Ils se croient supérieur à nous car ils sont roi ou reine. Que c'est pathétique.. Je ne leur doit rien, c'est qu'à Aisling que je dois quelque chose.... Ce que je ne vis pas c'est que l'autre avec sa faux, me fait tomber assez lourdement sur le sol , avant de sentir, une douleur vive, lancinante, je sens les os de mon pied se briser chacun à leur tour. Je hurle de douleur.  
Ce n'est pas vrai... Avec la putain de douleur ; je n'entend pas ce que les deux se disent. Je me sens traîner.. La délicatesse leur sont complètement absent de leur cerveau.
Sans savoir comment, je me retrouve dans la salle de commande J'avais entendu peu de temps avant son appel. Je me force à mettre mes douleurs de côté, je me souviens que j'ai une dague à ma ceinture, que j'avais pris, à la fin de mon combat avec l'homme singe. il faut que je me libère de ces deux abrutis. Je remarque qu'un autre individu se trouvait à côté d'Aisling, celui à cause de qui tout a commencé avant que la malédiction ne s'abat. Les autres étaient là aussi, même Jamie, il n'était pas plus grand quand je l'ai quitté avant, enfin bref, Je me concentre de nouveau  sur ma cible..
-Noirceur... Te voilà enfin pour que je te règle ton compte... Laisse moi deux minutes. Je me relève d'un coup avant de sortir ma dague pour laisser une longue taillade bien profonde du bras la fausse reine et planter la lame dans la jambe du roi des mort pour ensuite récupérer la dague et la remettre à ma ceinture.
Je m'approche de lui, l'air menaçant, je lui fous un violent poing bien placé, ce qui lui fait perdre une dent et une égratignure , ça c'est pour mes fées et pour Aisling !

© Starseed
Mission 100%
Tath 45%
Val 95%
Jack 95%
Noirceur 75%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 27 Sep - 0:18



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon







Dans le Noir je vois Rouge
Tant la douleur est vive,
Quand les ombres me suivent.
Dans le Noir je vois Rouge
J'effacerais l'Outrage
Aux couleurs de ma Rage


Elle s’élançait rapidement dans les couloirs, revenant sur ses pas pour le retrouver au plus vite, et elle ne s’attendait pas du tout à tomber sur son collègue de domination du monde. Jack avait l’air dans son élément ici, entrainant par la mort et les ombres dans son sillage comme il en avait toujours été auparavant. Comment avait-elle pu être un seul instant effrayé par le monde, certes étrange, mais fascinant d’Halloween Town ? Son monde à elle devrait lui ressembler un peu plus, une touche de mort et de désolation par ci, de la haine dans ce coin ci, et tous ses habitants réduit enfin à son seul service et non pas vaquant à leur occupation. Toujours est-il que Jack était rayonnait de noirceur dans cette atmosphère de guerre et de sang, et cette étreinte la prit au dépourvu. Sa logique de refus total de tout sentiment aurait voulu qu’elle le repousse, qu’elle l’éloigne d’elle à une distance plus raisonnable d’espace privée, mais c’était différent avec le roi. Son compagnon d’invasion, presque son frère par les liens des fêtes. Elle répondit avec plaisir à cette étreinte sans apriori, jusqu’à ce que son devoir se rappelle à elle. « Nous avons été trahit », annonça-t-elle étonnamment calme, telle l’œil du cyclone, aussi sereine que le chaos qui menaçait de s’étendre au monde. « Tathiana nous a trahis et s’est enfuit avec les prisonnières. J’allais de ce pas prévenir Aisling. ». Avec les prisonnières, et devait-elle le préciser, son butin de guerre en la consistance du cristal brillant ? Non contente de leur tourner le dos, eux qui avaient été là pour l’aider dans sa vengeance contre Monny, elle la volait par le même temps ! Valentina retint un grognement peu amical à ses pensées. Bien sûr, Jack vint rapidement à bout de ses arguments, l’empêchant de prévenir le commandant. Il avait raison bien sûr, il ne valait mieux pas le déranger pour de telle futilité.

Ils se laissèrent guider par leur instinct, rattrapant rapidement les fuyards, elle approuva au passage que le roi passe devant, puisque les étroits couloirs gênaient ses deux ailes aussi noires que la nuit. Le frottement contre les parois de sable était assez désagréable, mais c’était quasiment instinctif que de déployer ses plumes durant une course. Un joyeux gloussement passa sa gorge alors qu’elle contemplait la fée mise à terre, et qu’elle l’empoignait durement pour la trainer vers la dite-cale. Mais elle ressentit soudainement le besoin de retourner tout de suite dans la salle des commande, il le fallait ! « Nous devrions mener directement cette petite traitresse à Aisling, il pourra se distraire avec elle dans sa cabine en attendant que le monde tombe sous notre coupe. » Et elle empoigna brusquement les cheveux de Tathiana, qui refusait de marcher : elle coopéra bien plus vite ainsi. Quand ils arrivèrent dans la salle principale, dans le cœur du vaisseau de sable, c’était un véritable chaos qui régnait. Et pour cause, tous les prisonniers s’étaient donnés rendez-vous – semblait-il – ici, pour une petite party.

« Vous auriez pu nous inviter tout de même ! » Et son regard tomba sur le fameux Pitch, cette ennemie jurée du Marchand de Sable. « Bartiméus. ». Le nom semblait renfermer tous les souvenirs qui lui étaient rattachés, du plus profond de la malédiction, et de la douleur flou et distante de l’amour brisé, au plus récent, des ombres sur les murs de la ville et Aisling rentrant blesser d’une rencontre mouvementé. Comment avait-elle pu un jour aimé, même dans une vie factice ? La haine flambait tel un feu de joie dans ses veines, et la petite traitresse profita de son attention d’inattention, lui plantant dans le bras l’une de ses dagues, arrachant un cri de douleur à la Reine qui plaqua sa main sur la plaie. Le sang coulait entre ses doigts, et derrière le rideau de ses cheveux en bataille retombé sur son visage, on pouvait distinguer deux diamants bruts de haine et de violence. D’un geste presque plus maitrisé, vibrant de colère, elle encocha une flèche pour viser cette petite peste. Mais au moment de décocher, la douleur sourde se rappela à elle, remontant de son bras à tout son corps, lui arrachant un nouveau gémissement pitoyable. Comment pouvait-elle être aussi misérable ! D’un geste rageur, elle balança son arc de sable noir sur le sol, désormais inutile, surtout dans un espace aussi réduit. Elle fit glisser son carquois – jeta plutôt – sur le sol. Une main sur la sacoche accrochée à sa ceinture, renfermant son premier cristal, et ses dagues étaient dégainées. Le sang allait couler pour se mélanger au sien, ce soir le ciel ce serait pas rouge d'amour mais bien de violence passionnelle.


Valentina 85%

fiche codée par rawr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☸ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☸ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☸ True Love : Cœur à reconstruire !

☸ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 27 Sep - 23:44


The war Of Dream
Une folle et dangereuse aventure - Dream, a reality!

Cuinn était comme perdu, comme dans un brouillard, hanté par cet esprit frappeur. Il avait l'impression de se voir dans sa propre ville, connaissant bien ces choses là. Il n'avait pas peur en soi, non, mais les souvenirs qui l'envahissaient, ça, ça le terrifiait. Il était prostré. Il n'en revenait toujours pas et chacune des réaction qu'il avait pu avoir avait été fait par automatisme, dans un minimum de conscience, où il se devait de faire quelque chose. Du moins tenter, essayer de sauver Jack, ou les autres. Faire un truc, mais pourtant là actuellement, même si il savait qu'il se déplaçait, il était incapable de quoique ce soit, même d'utiliser la moindre de ses capacités. Il était statufié et hanté par son passé dit faux de base.

Il n'entendait rien, surement son appareil quelque part ou alors, mal réglé ou tout simplement car tout ce qu'l se passait devant lui, ne l'importait pas à cet instant. Il était comme spectateur et pourtant un des protagonistes aussi. Il savait qu'il devait aider, mais à quoi bon, tout cela semblait sans espoir. ça lui ressemblait tellement peu d'être ainsi. il avait toujours été le bon camarade, le positivisme, un bon compagnon pour Jack..Jack peut-être était-ce cela aussi la source du problème, sa croyance. Car, il avait l'impression d'être impuissant devant cet homme, cet ancien maître qu'il estimait, qu'il aimait au plus haut point, mourant réellement pour lui, si il le fallait, si cela pouvait le sauver.

Son visage fut relever, il vit ses lèvres bouger. Il se laissa faire, ne disant rien. Réfléchir à quoi ? Jack reviens parmi nous ! Jack, l'appelait-il intérieurement encore et encore. Sa conscience reprenait petit à petit pied, il balaya véritablement la pièce, il était attaché. Il fallait qu'il fasse quelque chose, il le sentait au plus profond de lui que ça ne devait pas se terminer ainsi. Impossible, il devait y croire encore ! il était ainsi, pour les autres, pour lui si cela pouvait sauver des vies il s'était résolu à cette réalité. Il regarda pendant un instant ses liens. Comment avait-il pu oublier ce détail. Il se concentra, essayant de rassembler toutes ses forces. Il se fit d'une transparence éclatante. Une pointe de détermination sans pareil, une personne pensant qu'il n'avait plus rien à perdre était une personne dangereuse en soi, et il le serait pour lui pour eux.

Il se releva, incapable pour le moment de bien marcher, il lévitait, avançant dans cet espèce de vaisseau. Il prit une direction se fiant à son instinct primaire et ses autres sens, il avait de nouveau régler son appareil qui par un miracle était toujours de ce monde. Il arrivait à cette source de lumière. Ils étaient tous là, une personne en plus qu'il n'avait jamais vu mais dont il comprit qui cela pouvait être. Il n'eut le temps de dire ou faire quelque chose, trébuchant, les autres l'avaient remarqué. La fatigue n'aidait pas. Il voulut entreprendre une action mais il sentit un coup frapper sur son dos, le faisant tomber, genou à terre, grimaçant sous le coup de la douleur. Cet homme inconnu au bataillon l'avait frappé comme un lâche. Il se fit transparent pour éviter d'autres coup, le temps de penser à un plan d'action plus prometteur pour eux. Il essayait d'oublier cette douleur, que son corps prenait un malin plaisir de la lui rappeler à chaque geste qu'il faisait.


Cuinn : 70% nat
Mission : 100%
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Dernière édition par Cuinn Z. Lonruil le Dim 9 Oct - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Autres Mondes :: Autres mondes-