Partagez | 
 

 [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☸ Conte : The Nightmare before Christmas

☸ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☸ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☸ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Anonyme B. | Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 28 Sep - 22:29




Bien décidé de base à se rendre à la cale, traînant avec l'aide de ce qui pourrait s'apparenter à une sorte de sœur de sable noir cette maudite fée des dents, tout d'un coup Jack ressenti du plus profond de ses veines que sa place n'était pas là. Non elle était aux côtés d'Aisling, comme si quelque chose était venu perturber la parfaite harmonie dans lequel ils se trouvaient tous sans pour autant dire de quoi il était question, et c'est pourquoi lorsque Valentina lui proposa de rejoindre la partie de commandement au lieu d'aller voir les armées il n'eut aucune objection et plus que tout il hocha la tête en signe d'accord. Ils devaient protéger le Marchand de Sable et c'était devenu comme une sorte de rôle qu'ils épousaient naturellement, dicté par ce qui coulait en eux comme un lien invisible ayant la sensibilité comparable à une toile d'araignée où la moindre perturbation faisait ainsi écho dans leur être, c'était comme s'ils n'avaient plus besoin de penser par eux-mêmes et qu'ils s'approchaient d'une forme beaucoup plus primaire néanmoins ceci était à la convenance du roi d'Halloween. Il ne voulait plus lutter contre ce qu'il était vraiment, un monstre issu des pires cauchemars de chacun et qui pourrait faire mourir une personne de peur selon son bon vouloir si c'était ce qu'il souhaitait, il n'avait plus à se préoccuper des apparences et de la bienséance pour son plus grand plaisir. Une liberté à laquelle il goûtait peut-être pour la première fois dans un sens, puisque les humains lui avaient prouvé qu'il ne pouvait être adoré par eux et ceci de manière si violente alors il n'aurait aucune pitié à leur égard que de déverser le pire, se laissant guider par cette sorte d'instinct tout en imaginant les sévices que le commandant pourrait bien faire à cette fée sans intérêt. Il en avait un sourire mauvais que d'imaginer la douleur car parmi les choses que le squelette ne pouvait tolérer c'était bien la traîtrise, que ce soit avec ou sans le sable noir qui ne faisait qu’amplifier ce dégoût latent pour la créature qu'ils traînaient, un crime impardonnable qui méritait même la Mort à son goût. Pourtant il déchantait quelque peu au moment d'arriver dans la salle en voyant qui était présent, à croire comme disait Valentina qu'ils s'étaient tous donné le mot pour une petite fête surprise qu'il se ferait une joie de gâcher, fronçant les sourcils à la remarque que pouvait bien faire Aisling. Son ego de roi bouillait, n'appréciant pas du tout le fait de se faire parler de la sorte, serrant peut-être un peu plus sa faux pour ravaler sa colère montante.

Il ne dit rien et ravala au mieux ce sentiment qui prenait un pas important malgré tout, décidant d'observer d'un peu plus près qui était présent pour constater que presque l'ensemble de leurs petites fugitives se trouvait dans la salle ainsi que le reste de la clique, avant que son regard s'arrête sur celui qu'on nommait le roi des cauchemars. Oh Jack se ferait une joie de lui prendre des mains et de le porter avec beaucoup plus de classes, c'était dommage dans un sens car il était persuadé qu'ils auraient pu tellement s'entendre tous les deux très honnêtement, cette envie dévorante de tout posséder ne faisant que plus forte avec la présence de ce qui n'était plus que l'ombre d'un grand personnage à son goût. Malheureusement le fait que le croquemitaine puisse vouloir s'en prendre à Aisling était un motif de guerre tout à fait louable, il refusait la moindre trace d'alliance à cause de cette donnée grandement capitale il fallait bien l'avouer, il n'accepterait aucun traité de paix et surtout en voyant comment l'imbécile fée des dents avait pu le balancer sans la moindre retenue. Ils ne se laisseraient pas avoir une seconde fois le squelette le savait, il ferait pleuvoir les coups comme jamais, Valentina et lui allaient s'occuper de son cas mais aussi des prisonniers récalcitrants pour leur montrer qui commandait désormais. Il les forcerait à rentrer dans le rang et s'il devait pour ceci employer la manière forte aucun problème, au contraire il espérait même devoir le faire tant il avait ce besoin que de faire couler le sang, et ce qu'il ferait subir à Storybrooke ne serait pas mieux par la suite alors qu'ils étaient proches de leur destination. Trop concentré sur ses potentielles victimes il ne s'attendait pas à ce que la traîtresse puisse se mouvoir de la sorte, à peine il tourna le regard vers Cupidon dont le sang coulait qu'il sentit la douleur fulgurante dans sa jambe, la relâchant à cause du spasme que cette partie de corps encore humaine produisait. Il détestait tellement être un humain, ce n'était tellement pas lui, s'il était encore ce flamboyant squelette il n'aurait absolument rien ressorti alors qu'il laissa un cri sortir de tout son être. Aussi bien pour le mal qu'il avait que cet énervement qu'il prenait de plus en plus le pas, sentant le sang couler et se coller au tissu de son pantalon qui servait presque de bandage d'une certaine manière, il voulait lui arracher ses stupides ailes avec lenteur et le plus horriblement possible pour lui montrer ce qui arrivait de venir assez s'attaquer à lui mais aussi par extension à cette amie de la noirceur.

« Tu te crois si maline ?! Je vais te faire payer cet affront espèce de sous race ! C'est ton sang qui va couler dans quelques instants alors arrête de faire la belle ! »


Si Jack pouvait en ce moment littéralement s'enflammer comme il le faisait à Halloween Town il l'aurait fait, ça ne serait que de lui la pièce serait aux proies aux flammes qui viendraient tout réduire en cendres, mais à l'heure actuelle il n'avait pas encore cette compétence et surtout pas encore retrouvé entièrement son véritable lui. Il serra sa prise sur sa faux et se mit en position pour venir attaquer, il n'allait faire qu'une bouchée de ce satané moustique – c'était tout comme pour lui, avant de voir apparaître Cuinn qui tomba au sol. Il lui avait pourtant dit de ne pas bouger, il lui avait même ordonné, constatant qu'une fois encore l'ancien fantôme avait décidé de jouer les chiens désobéissants. C'était une mode ou quoi . Tathiana les avait trahis, les prisonniers n'étaient pas resté dans leur cellule, et maintenant il avait un problème canin à devoir régler au plus vite. Il voulait faire une remarque, montrer à Zero son mécontentement et le fait qu'il n'était que déception pour lui, mais le fait que Pitch attaque cet ancien ami loyal eut l'effet d'une bombe inexplicable en lui comme si le temps d'une fraction de seconde on venait le secouer avec violence avant de retomber aussitôt dans la spirale du sable noir. Son corps bougea de lui-même alors que sa cible vient ainsi à changer, ce serait ainsi une belle confrontation de faux contre faux et il se ferait un réel plaisir de prendre celle de son adversaire comme une sorte de trophée, venant ainsi se positionner entre ce gardien factice qui n'avait que le titre et Cuinn qui pouvait toujours basculer de son côté comme il lui avait proposé. Jack agita son arme et réussit ainsi à frapper son ennemi au niveau de l'épaule, enfonçant suffisamment pour le faire saigner mais pas assez pour lui couper le bras ce qui aurait pu être assez pratique, avant de s'amuser à la faire quelque peu tournoyer dans ses mains. Il souriait à son ennemi avec toute la démence que pouvaient apporter les grains dans ses veines, ignorant au possible la douleur dans sa jambe qui était assez lancinante, tapotant ses doigts squelettiques sur le manche de sa faux. Il n'aurait jamais dû faire ça. S'il y a bien une chose que le roi d'Halloween n'appréciait que très peu c'est qu'on puisse toucher à ce qui lui appartenait, autant ça ne le dérangeait pas de prendre aux autres comme pour le coup de Noël autant il n'était pas vraiment du genre très partageur, et le fait qu'il puisse avoir touché à son chien ça ne passait que très difficilement très peu. Il le jugeait du regard, convaincu de pouvoir en faire qu'une seule bouchée, ricanant à son adresse.

« Alors c'est ça le soi-disant roi des cauchemars ? Je rigole ! En revanche ne t'avise plus jamais de toucher à ce qui me revient, je n'aurai aucune clémence à ton égard que de te trancher la tête, c'est ma propriété et je t'interdis d'en approcher ! »


Il n'avait toujours pas pardonné la trahison de Zero, ça rien ne pourrait l'effacer très clairement, mais il le ferait plier dans son rang et lui donnerait la vision qu'il souhaite.





copyright Bloody Storm


Niveau de vie : 60%
Pitch : -10%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☸ Conte : Le Roi Lion

☸ Emploi : Chef de cuisine
☸ True Love : /

☸ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 29 Sep - 20:16



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
Elle l'avait déconcerté. Assez en tout cas, pour que Tathiana redevienne un peu celle d'avant et ne les libère. Puis elles furent rejointes par Gabriel, qui leur reparla des cristaux, de l'importance qu'ils avaient. Ebony avait remarqué le cristal qu'avait tenu Valentina contre la fée des dents. C'était ça qui avait provoqué un véritable changement...

Il y avait donc des cristaux à bord. Le groupe se mit en marche et tombèrent sur l'affrontement entre Pitch et Aisling d'après ce qu'avait compris la lionne. Même si elle ne savait pas vraiment qui était qui, jusqu'à ce que Tathiana ne s'en prenne au dénommé Pitch. Outch, c'était un beau coup ça...

Ne voulant pas être en reste, Ebony se prépara à attaquer. Elle avança mais fut poussée par Valentina, qu'elle n'avait pas vu arriver, dans un filament de sable noir. L'effet fut immédiat. C'était pire encore que la brume qu'ils avaient dû traverser pour arriver dans le monde des Gardiens.

Devant elle, Ebony voyait sa fille, qui la regardait avec un sourire méprisant. Pire, elle voyait comme du mépris dans ses yeux...

- Tu es pathétique. Tu t'attendais vraiment à ce que je reste avec une faible comme toi ? Lança Hope. J'ai un royaume à reprendre, mon père avait raison. Il mérite d'être roi et moi reine après lui. Toi... Toi tu vas crever ici et ça sera très bien. Finit-elle froidement.

Puis Hope lui tourna le dos, indifférente aux appels de sa mère. Ebony la voyait même rejoindre Simon, son père. Non. Non ça ne pouvait pas être possible.

- Nooooooooooooooooooooooon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ebony : 85%
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Bartémius K. Pitchiner

avatar
En réalité, je suis
Pitch Black
☸ Conte : Les 5 légendes

☸ Avatar : Ben Wishaw
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 1 Oct - 17:27


The War of Dream

You'll never know what hit you
Won't see me closing in I'm gonna make you suffer This Hell you put me in
I'm underneath your skin
Pitch & Les autres





La confiance, cette chose que n'importe qu'elle être doté de vie pouvait avoir, être aussi sur de soi pouvait être une bonne chose, mais sa pouvait être aussi une mauvaise chose, Pitch avait été très sur de lui même avant la malédiction, sur qu'ils arriveraient a se débarrasser des autres gardiens et que tout le monde vivrait éternellement dans un cauchemar sans que personne ne puisse l'arrêter, il avait été si sur avant de tomber assez bas quand les chose avait commencer a ce tourner contre lui, quand le marchant de sable étais revenue a la vie et prêt a lui coller la racler de sa vie. Par chance la malédiction de la méchante Reine avait été jeter a ce moment la, lui donnant l'opportunité de remettre ses plans a plus tard, encore une fois il avait été trop sur de lui et il semblerait qu'il était temps pour lui de payer le prix, mais il était sur qu'Aisling subirait les conséquences de ses actions tôt ou tard.

Alors il se contenta de rester silencieux, de laisser l'autre gardien monologuer comme tout les vilains de série télévisée qui ce croit toujours aux sommet avant que plusieurs bâton ne se mette dans leur roues et qu'ils se fassent vaincre sans la moindre hésitation. Il fit l'effort suprême de ne pas réagir, il n'avait pas d'avantage sur ce vaisseaux, les autres personnes a bord ne changerais pas de bord pour l'aider, il était bel et bien seul. En tant normal il aurait surement été ravis de ne pas avoir quelqu'un dans ses pattes mais a présent, il se disait qu'avoir quelqu'un a ses côtés aurait peut être été utile, il stoppa cette ligne de pensée, il n'allait pas pleurer sur son sort, il n'était pas faible, il finirait peut être par reprendre l'avantage à un moment donner, il fallait juste attendre le moment propice.

Pour le moment, Aisling semblait avoir envie de se battre et ne pouvant ne pas se refuser une petite bataille il fit apparaître sa faux qui racla le sol alors qu'il jetais un oeil au fouets du marchant de sable sans montrer la moindres réaction, son visage restait de marbre, l'autre gardiens pouvait l'insulter autant qu'il le voulait, sa ne le toucherais pas.Il évita soigneusement la première attaque d'Aisling avant qu'il n'attaque a son tour, du sang gicla mais sa ne semblait pas les déranger plus que cela."Tu est toujours aussi rasoir a écouter."Il perdit l'avantage et avant qu'il n'est le temps de réagir il fut envoyer de l'autre côté de la pièce, aucun son ne quitta la bouche du maître des cauchemars qui profita de l’éloignement du marchant de sable pour l'attaquer au niveau des côtes.

Il se releva gracieusement pour remarquer que les autres avaient finit par arriver dans la salle des commandes a leur tour, s'avançant un peu en direction d'Aisling, il lâcha un petit rire quand l'attaque lancer par celui-ci eu pour résultat la disparition d'une petite blonde. Bien sur il aurait du se douté que la fée se décide a jouer les grosses dure, le frappant encore une fois au visage, il se contenta de sourire a pleine dents, légèrement ensanglantée. "Si tu pense me faire regretter quoi que ce soit en me frappant, tu est encore plus naïve et idiote que je le pensait."Une autre voix féminine et familière attira son attention."Valentina."Son rictus devint moqueur quand ses yeux tombèrent sur la petite blonde qui ce fit a son tour attaquer par l'idiote de service, puis ses yeux bleus tombèrent sur un homme encore inconnue qui semblait prêt lui aussi a en découdre, alors le Croquemitaine leva sa faux pour donner un grand coup dans le dos du brun qui tomba au sol sous la force du coup.

Ce qui n'avait pas plus a l'un des allier d'Aisling qui enfonça sa propre faux dans son épaule."Ta propriété ne semble pas beaucoup tenir sur ses jambes, si tu espère te battre avec lui a tes côtés, tu ferait mieux de lui apprendre a se défendre avant."Il jeta un coup d’œil sur le côté pour remarquer qu'une femme au cheveux d’ébène venait de tomber dans le sable noir, l'attaquer serait surement une bonne idée mais bien sur l'idiote était encore une fois dans son chemin alors il leva les yeux au ciel avant de la frapper au visage avec sa faux, qui se mit a saigner au niveau des joues"Tu est aussi faible que tes petite fées, c'était tellement facile de leur faire du mal."


© Grey WIND.


Pitch: Je sais plus combien de %
La fée stupide: -10%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☸ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☸ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☸ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☸ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 2 Oct - 16:10

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

Nous courions, sans trop savoir où nous allions, mais nous courions. Nous sentions qu'il ne fallait pas s'arrêter. Les couloirs de sable s'enchaînaient et se ressemblaient, si bien qu'au bout d'à peine quelques minutes je commençais sérieusement à me demander si nous arriverions à sortir de ce labyrinthe infernal. Je ne comptais pas m'éterniser ici, la déco ne me plaisait pas trop m'voyez. C'est alors que mini-Gaby fit son apparition. J'aimais de plus en plus ce (faux) gosse. Il nous expliqua un truc abracadabrantesque à propos de cristaux qui pourraient rendre les nouveaux méchants gentils comme avant. Pas une mauvaise idée. Et comme de toute manière j'en avais marre de tourner en rond, je suivis Gabriel qui nous emmena jusqu'à ce qui semblait être une salle de contrôle. Ouais, comme dans Star Wars, mais en plus sablonneux. Et Dark Vador en moins, ce qui donne un sacré malus de badassitude. Même pas un malheureux stormtrooper, c'était honteux.
Lorsque nous débarquâmes dans la pièce tels des cheveux dans la soupe, le dealer de poudre de cailloux était en train de se mettre joyeusement sur la tronche avec un type qui ne m'avait pas l'air beaucoup plus sympathique. Y a des gens comme ça, tu les connais pas, et t'as pas envie de les connaître. Faites comme si on était pas là, on cherchait juste les toilettes, dis-je en reculant prudemment. Mais les autres ne bougeaient pas d'un poil. On reste là ? Ok. Si ça vous branche de vous faire laminer encore une fois. J'étais donc bien avec une bande de tarés. Avec stupeur, je vis Absinthe voltiger dans les airs avant de passer par dessus bord. Le Marchand de Sable venait littéralement de l'envoyer bouler dans le vide. Il l'a balancée, il l'a BA-LAN-CÉE, pensai-je, ma mâchoire prête à se décrocher. C'était un grand malade lui. Un très grand malade.
Agacée de rester plantée comme un piquet, je tentai une approche, histoire de distribuer deux ou trois coups de poings bien placés. Le hic, c'est que je ne tenais pas encore bien sur mes pieds, étant encore engourdie de ma récente pétrification. L'adrénaline de la course m'avait certes réveillée, mais je n'avais pas encore retrouvé toute mon aisance. De ce fait, je ne pus éviter le filet de sable noir que me lança la blondasse (tiens, le sac d'os était là aussi ?). Et merde, c'est reparti pour un tour. Et quel tour.

Des rires sardoniques, mesquins résonnaient dans tout l'espace qui m'entourait. Il faisait trop sombre pour que j'y vois quoi que ce soit. J'essayai de me lever. Impossible. Je retombai à genoux, les pieds, les poignets et le cou entravés par de lourdes chaînes. Qu'est-ce que c'est que ce bordel encore ?! Je peinais à résister à la panique qui m'envahissait. Les rires, de plus en plus proches, n'arrangeaient rien. De ce que je sentais, j'étais agenouillée sur des dalles froides, dures et sèches. Soudain, une lumière aveuglante surgit, me faisant plisser les yeux. Le temps que je m'habitue à cette brusque clarté, les rires étaient maintenant comme au-dessus de moi. Relevant enfin les paupières, je découvris un spectacle qui me glaça le sang. Toute ma famille, toutes les personnes qui comptaient un minimum pour moi (il n'y en avait pas beaucoup, mais quand même) me toisaient avec de petits yeux cruels que je ne leur connaissais pas. Diana, Killian, Lansa, Merlin, Queen, et même Liam, tous riaient à gorge déployée de mon malheur. Car oui, non seulement j'étais enchaînée, mais en plus je me trouvais dans une étroite cage d'acier. Une bête de foire. J'étais devenue une attraction grotesque, une curiosité de la nature exposée au voyeurisme pervers de la foule. Une main jeta un bout de viande avariée dans la cage, redoublant ainsi le volume des moqueries. J'étais terrassée par l'horreur. Je vivais mon pire cauchemar : être prisonnière et traitée comme un monstre de cirque. Faire peur aux enfants et dégoûter les parents. Les gens que j'aimais me lancèrent des ordures, m'obligeant à reculer dans un coin de ma cage, me protégeant le visage comme je le pouvais, misérable et tremblante. J'étais trop choquée pour pleurer. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Il y avait quelques minutes, j'étais encore dans le vaisseau de Sandman... Le sable noir ! C'était ça. Je m'en souvenais. Une rage sourde me fit grogner. Mes lèvres se retroussèrent, dévoilant des crocs inhumains. Si j'avais pu voir mon reflet, j'aurais vu les marques noires s'étaler progressivement sur mon corps. Avec leur petit jeu, ils allaient finir par libérer quelque chose de bien pire.

Emi Burton


Bekah : 85% et à deux doigts de disjoncter Feu

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN


Dernière édition par Rebekah Stormborn le Lun 3 Oct - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 3 Oct - 15:13



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon







La beauté qui s'estompe et nous blesse
Ce rêve inachevé qui me trompe et me laisse
Dans le Noir je vois Rouge
Tant la douleur est vive,
Quand les ombres me suivent.



Elle goutait le chaos du bout des lèvres. C’était une saveur qu’elle pouvait quasiment sentir sur langue, celle de la déraison et de la haine, le picotement métallique du sang se mêlant à la douceur amer de la trahison et de la vengeance, et toutes ces choses qui saturaient littéralement dans la pauvre salle des commandes du vaisseau de sable, la dite-salle où ils ne tenaient tous que par miracle tant ils étaient à présent nombreux à virevolter avec plus ou moins de grâce. Aucun ne pouvait éviter de bousculer une autre personne, qu’il soit allié ou ennemie, chacun se pressant dans l’espoir d’attendre mortellement son adversaire – du moins c’était son cas à elle, pourquoi chercher à seulement mettre hors d’état de nuire ? La folie ambiante régnait sur eux tous, collant même à sa peau, et peut-être était-elle la seule à la sentir se presser contre ses vêtements comme une sueur moite qui les gagnait tous peu à peu, invisible et insidieuse, mais oh Combien violente. Elle ne savait même pas où donner de la tête tant il y avait à faire ici, figée au milieu des combat telle l’œil du cyclone, ressentant à sa pleine mesure la tempête qui faisait rage. Alors que l’instant d’avant, elle rageait et pestait contre la fée des dents, traitresse à leur cause, insupportable femme qui ne cessait de se croire supérieur parce qu’elle était une gardienne, alors qu’elle avait dégainé ses dagues avec toute la rage qui pouvait courir dans ses veines, accompagnée par le sable noir et toute la haine du monde, Valentina ne faisait tout à coup plus rien, au cœur des batailles et pourtant intouchée, telle l’ange de la mort descendu sur terre pour faucher ces pauvres ères qui osaient s’opposer à eux, se repaissant de la haine qu’ils transmettaient, de toute la colère qu’ils pouvaient mettre dans le combat tout en oubliant l’amour. Comme pour répondre à ces sentiments éclatants de noirceur, un rire franchit sa gorge, se déployant et se fondant dans les cris de douleur de la pièce.

Il était temps de se joindre à la danse à nouveau, de se fondre dans la tempête qui battait son plein. La douleur qui pulsait dans son avant-bras n’était presque rien à ce moment-là pour elle, qu’un désagrément de plus. Mais ce n’était pas cela qui l’empêcherait de se battre, rien ne saurait la privée de se plaisir ! Elle maniait ses dagues tout aussi bien que son arc, les poignées se calant à merveille dans ses paumes. Une multitude de cible s’offrait à elle comme un plateau d’or qui proposait à la reine de faire le choix qui lui plaisait. La personne qu’elle avait poussée dans un filon noir d’Aisling se trouvait au plus mal, faible et en proie au cauchemar, une cible facile. Un peu trop pour l’ange déchu qui réclamait un peu plus de challenge. D’autres encore étaient dans de mauvaise posture – et devait-elle vraiment préciser qu’il s’agissait bien sûr du petit groupe de rebelle-prisonnier incapable et mal-préparé ? Comment avaient-ils pu penser pouvoir les affronter ! Avec Jack et elle dans la partie, tout était terminé. Non, le danger venait d’ailleurs, de cet homme au visage pâle un peu trop concentré sur Aisling, Jack et … Tathiana ? Sérieusement, comment pouvait-on songer à accorder de l’attention à cette gardienne de pacotille quand la Reine était dans la même pièce !? Avec un soupire tenant plus du grognement de dédain et de mépris, elle se coula presque tendrement derrière lui, étudiant quelques instants son profil alors qu’elle était hors de son champs de vision. Dommage vraiment, c’était un coup pas trop mal si ses souvenirs ne la trompaient pas. Enfin, il se mettait sur la route de sa gloire et de son règne de haine, alors tant pis. Elle se rapprocha brusquement, plaquant ses deux mains sur ses tempes en riant doucement.  « Tu ne viens pas me dire bonjour Bart’ ? Tathiana n’est pas vraiment à la hauteur, tu ne crois pas ? Ne t'inquiète pas, je m'occupe de toi ». Il était déjà salement amoché Bart’, et les doigts de Valentina étaient pleins de son sang, se mêlant au sien propre qui gouttait de son bras. Sans savoir d'où cela pouvait lui venir - enfin si, le sable noir était une petite merveille de magie et de noirceur - elle fit monter le pouvoir qui coulait à présent librement en elle, laissant couler la puissance le long de ses mains, se déversant dans sa tête. Son souffle passa doucement ses lèvres, choisissant soigneusement à qui lier l'homme. Le gamin, pensa-t-elle. Il était un peu trop insolent et sautillant à son goût. « Les gens veulent toujours ressentir l'amour de sa moitié, le palper, s'en assurer. N'est-ce pas ridicule ? Je ne crois pas ce que tu aime beaucoup le gosse. Lui non plus d'ailleurs. Essaie de ne pas avoir trop peur de toutes ces émotions qui vont t'envahir. C'est la peur, la douleur, du petit. Je te dirais bien que tout se passera bien, mais ce serait un affreux mensonge » et elle se recula rapidement pour éviter le coup qui ne manquerait pas d’arriver s’il était réactif. Distraitement, sa main se glissa dans sa sacoche, saisissant le petit cristal. Une arme puissante, si elle comprenait bien. L’autre avait fait hurler Tathiana à la mort, qui ait quels effets auraient celui-ci ? Mais alors qu’elle le tenait entre ses doigts, quelqu’un dans la force du combat la bouscula, la faisant lâcher le petit objet qui glissa bien vite hors de sa vue. Dépitée, elle haussa des épaules, elle n’avait pas besoin de ça pour anéantir ses ennemies.



Valentina 85%
Pitch : 55% si je me trompe pas Lucain

fiche codée par rawr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel J. Benett

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☸ Conte : Les 5 Légendes

☸ Emploi : Enchaîne les petits boulots
☸ True Love : /

☸ Avatar : Garrett Hedlund - CJ Adams
© Crédit : Angel Dust's
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mar 4 Oct - 13:00

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Gabriel avait observé les combats sans intervenir. Ebony était en proie à un fort cauchemar, Rebekah pareil... Et Tathiana et Cuinn étaient dans un sale état. C'était vraiment le moment que Moony intervienne en leur faveur ! Pourtant, l'enfant savait parfaitement que ça ne serait pas le cas. L'homme de la lune avait été clair, il ne pourrait plus l'aider. Alors le brun savait qu'il n'allait devoir compter que sur lui et qu'il arriverait à sauver tout le monde.

Sans doute que son élan de foi avait été entendue par quelque puissance... Parce que Valentina sortit un nouveau cristal, avec l'intention de le mettre sur Pitch, mais elle le perdit dans la bataille. Gabriel lui, n'avait pas lâché le cristal des yeux et se précipita pour le rattraper avant que quelqu'un ne se prenne la peine de le prendre. Il avait alors un choix à faire. Et vu qu'il était non loin d'Aisling, c'était vite vu.

- Pardon. Dit-il doucement tout en sautant sur Aisling pour lui coller le cristal sur le corps.

Une violente explosion retentit alors sur le vaisseau. Aisling tomba au sol en se tenant la tête alors que le cristal commençait à se remplir de sable noir. Mais très vite, le Marchand de Sable se releva, comme si de rien n'était, tout en se demandant ce qu'il se passait. Il ne s'était écoulé que quelques minutes. Mais cela avait suffit pour que Valentina, Jack, Rebekah et Tathiana soient au sol, évanouis. Du sable noir sortait de leurs corps pour aller dans le cristal.

Profitant de la désorientation d'Aisling, Gabriel trouva un poignard et le frappa avec. Peut-être qu'il se trompait. Mais si Aisling était affaibli, il pourrait sans doute mieux le soustraire à l'action du sable noir.

Gabriel : 80%

Aisling : 30%
Cuinn : 65%
Ebony : 80%
Jack : 55%
Pitch : 50%
Rebekah : 80%
Tathiana : 30%
Val : 80%


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☸ Conte : Les cinq légendes

☸ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☸ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☸ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 5 Oct - 1:19

The war of Dream ~ Part 1
Je n'en ai rien a faire des deux autres qui servent de larbin a sable ce que je veux c'est de régler mon compte a noirceur. De lui avoir foutu un bon coup, m'a fait un bien fou même si j'aimerai plus . Je m'écarte pour laisser les deux autres lui parler. Je me sens faible. Toutes mes blessures internes me font souffrir le martyre comme jamais je n'ai pu ressentir. Je dois tenir bon pour régler le compte de l'autre ordure. Ordure qui n'a pas apprécier que je lui en fou une qui utilise sa faux pour me frapper violemment au visage. Je vacille. Je sens quelque chose couler sur ma joue, du sang...
-Enfoiré... Tu vas me le payer...
Je n'avais même pas remarquer qu'Ebony et l'autre femme étaient tomber dans le sable noir.. Je me tourne vers aisling, quand je vois que le petit jamie poignarde mon meilleur ami, dans le dos. Sans le faire exprès, sable me donne un coup de fouet dans l'abdomen, je m'effondre par la suite. Perdant connaissance...
Je ne sais pas si je suis rester inconsciente mais quand je reprends connaissance, je me sens vraiment bizarre... Je remarque que la reine de l'amour et le roi d'Halloween sont encore inconscient... Même beka..
Je me sens mieux sans ce sable noir à l'intérieur de moi, même si les blessures sont encore là, je dois tout faire pour rendre en contact Aisling et Noirceur… sinon ça ne marchera pas.. Je me redresse difficilement, je me sens partir minutes par minute, mais rien à faire, je veux sauver mon meilleur ami coûte que coûte même si ma vie en dépend..
Je suis à quelques mètre de lui. Heureusement pour moi qu'ils ne sont pas loin, l'un de l'autre. Il est temps d'utiliser les quelques forces qu'il me reste avant de me lever et de pousser Pitch sur Aisling, le contacte se fit… je m'effondre les genoux au sol en priant qu'on sauve mon meilleur ami même si l'homme de la lune ne se bouge pas pour faire quelque chose !


© Starseed


Gabriel : 80%

Aisling : 30%
Cuinn : 65%
Ebony : 80%
Jack : 55%
Pitch : 40% 
Rebekah : 80%
Tathiana : 20%
Val : 80%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Cloudream

avatar
En réalité, je suis
Le Marchand de Sable
☸ Conte : Les Cinq Légendes

☸ Emploi : Médecin pédiatrique & univers du sommeil
☸ True Love : Petit Ange

☸ Avatar : James d'Arcy
© Crédit : Avatar: Mouaah & quelqu'un de Blondie aussi et signature Pathos
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 5 Oct - 15:36

The War of Dream

Les gens & Dark Aisling
1e Partie



Les combats s’intensifiaient de plus en plus et Aisling perdait lui de plus en plus pied. Il n’arrivait plus à distinguer ses alliés de ses ennemis, tout n’était que noirceur dans son esprit. Il ne voulait qu’une seule chose, se perdre dans le chaos, ne faire plus qu’un avec lui. Il attaquait violement avec ses fouets alors que les cauchemars envahissaient le vaisseau et commençaient à fuiter au dehors. Le ciel s’assombrissait de nuages inédits qui ne présageait rien de bon pour l’humanité. La prédiction de Moony était en train de se réaliser devant des spectateurs prit dans le tourbillon de l’apocalypse. Le marchand de sable venait d’être avalé par la noirceur la plus totale et cela s’en ressentait partout.

C’est alors que sans crier garde, qu’Aisling sentit que quelqu’un s’agrippa dans son dos. Il n’eut le temps de rien dire qu’une violente explosion retentit et qu’il s’effondra au sol, une douleur violente lui parcourant la colonne vertébrale pour finir dans sa tête. Il voyait toute sa vie de gardien défiler alors que la voix de Moony essayait de se faire un chemin dans ses pensées troubles. Non il ne pouvait pas échouer maintenant, alors qu’il était proche de son but, qui lui allait le rendre heureux. Il ne sentit même pas le coup de poignard qu’il était en train de recevoir entre les omoplates tant le mal était présent en lui. Luttant contre cette magie dont il ne savait rien, il se donna un bon coup de fouet pour se relever, laissant son sable noir faire une sorte de couche de protection autour de lui. Là il aperçut que c’était Jamie, ce petit gamin de rien du tout qui était à l’origine de tout ça. Un esclaffement de rire mesquin sortit de sa bouche, ne pouvant une telle chose. « Oh que c’est mignon, Moony aurait donc choisi son nouveau gardien en la personne de Jamie. Mais c’est tellement dommage car il va mourir maintenant. » Il disait ça avec un tel détachement alors que c’était lui, qui ressemblait plus à un mort vivant. Le mal le protégeait des douleurs mais son corps était marqué des stigmates de la violence des combats. Des plaies béantes saignaient d’un mélange entre le fluide des êtres vivants et de se sable complètement noir.

Il s’avança dans la pièce, les pupilles dilatées en voyant ses fidèles soldats au sol. Une rage sourde battait dans ses oreilles et le mot trahison résonnait comme une douce ritournelle. Eux aussi l’avait trahi, il les avait renforcés, il leur avait donné des pouvoirs qui dépassaient leur entendement et à la première difficulté ils s’évanouissaient comme des fillettes. Cette rage guidait ses pas et il donna des violents coups de pieds dans ses corps évanouis, abîmés par les combats. Il écrasa le bras squelettique de Jack en hurlant qu’il l’avait fait redevenir le roi qu’il était. Il écrasa les ailes noires de Valentina en lui crachant au visage que maintenant elle avait pu être une reine avec de l’ambition, crainte pour sa valeur. Il écrasa le visage de Tathiana en lui disant qu’au final elle ne valait mieux pas que Moony. Il écrasa le ventre de Bekah en lui disant qu’elle aurait pu connaître ce pouvoir incroyable en elle. Il hurla comme un damné se faisant dépecer dans l’enfer tant la blessure que Pitch avait fait dans son âme, des années auparavant s’ouvrait, dévoilant la boîte de Pandore. S’il était déjà effrayant avant ça, c’était bien pire maintenant.

Il allait lancer les chiens de l’enfer quand il fut stoppé par Toothiana qui se releva tant bien que mal. Plus aucuns mots ne pouvaient sortir de la bouche de l’ancien marchand de sable, son cerveau s’étant sans doute liquéfier dans l’enfer, mais la seule chose qu’il savait c’est que plus personne ne devait vivre dans le bonheur et ce n’était certainement pas la silhouette qui avançait vers lui qui pourrait l’en empêcher. Or elle dériva vers Pitch alors Aisling détourna son attention pour se concentrer vers les deux autres encore debout, Cuinn et Ebony. Ses fouets claquèrent mais ils furent déviés, tombant non loin car il se reçut dessus Pitch alors qu’en même temps il sentait à nouveau le contact froid avec ce diamant, lancé par Jamie.

Le temps s’arrêta net, les mouvements, la dynamique se figea et le silence apparut dans le capharnaüm de la guerre. « 5 ». Aisling essaya de se relever tant bien que mal alors que tous ses mouvements étaient au ralenti en poussant Pitch au loin mais il remarqua qu’un fin fils de sable doré et noir le relié au brun. Tournant la tête à droit et à gauche, il regardait hagard ce qui était en train de se passer. Les murs du vaisseau auparavant noirs reprenaient une couleur beaucoup plus claire. Les soldats de sable qui étaient devant la porte, les autres dans la pièce se dissolvaient comme si on venait de leur jeter un sceau d’eau. Ses anciens acolytes se réveillaient de leur sommeil, se levant doucement. « 4 » Les ailes de Valentina étaient redevenues blanches, Jack avait toujours son bras en squelette mais les ombres qui l’entouraient étaient partis. Aucunes paroles brisèrent le silence alors que les regards étaient tous en attente de quelque chose, sur lui. Pitch bougea, il fut obligé de le suivre et inversement. C’est d’ailleurs lui qui parla le premier, alors que les mots étaient hachés. « Détache-moi ». Mais lui-même n’était pour rien en cette situation étrange. « Je le veux aussi ». Sa migraine s’amplifiait de seconde en seconde, et le fait que tout soit au ralenti n’arrangeait pas les choses. « 3 »

Ce n’est qu’a ce moment qu’Aisling fit attention au chiffre qui venait d’être prononcé comme un murmure à l’intérieur de l’habitacle. Levant le bras qui le retenait prisonnier de Pitch, il remarqua que ses veines noires redevenaient dorées et que la noirceur traversait le lien pour retourner chez Pitch sous forme de brume et non plus de sable. « 2 ». Il posa un genou à terre tant la douleur était forte, il ne pouvait plus l’a supporté, son être était en train de brûler, il le savait, il le sentait dans chaque cellule de son corps. Le vaisseau tremblait de plus en plus alors qu’il commençait même à se désagréger. Aisling se prenait des coups de poings par Pitch, il entendait crier de partout mais en réalité rien n’arrivait à parvenir à son cerveau tout simplement parce qu’il voyait sa vie défiler comme s’il était présent. Du commencement de sa vie de mortel, dans ces paysages de la terre magique à son adolescence à parcourir les marchés avec son père à son émancipation comme marchand et conteur, à la rencontre de son premier amour à sa première mort, pour elle. Il l’a protégé des mercenaires, lui donnant le temps de fuir à travers les montages alors qu’il était sauvagement assassiné et réduit en poussière dans un énorme brasier. Puis sa renaissance, avec cette douce voix froide, lui indiquant juste qu’il était devenu un gardien, que son sacrifice de sa vie, et de sa voix avaient été fait pour sauver l’humanité. Les millénaires défilèrent ainsi à la vitesse de la lumière, nettoyant tout sur son passage, purifiant ainsi le corps et surtout l’âme souillé du gardien de l’imagination et des rêves, en lui remettant dans le crâne ce pourquoi il avait ressuscité des cendres tel le Phoenix. « 1 ».

« Tues le. »

Il reconnaissait cette voix, c’était celle qui lui avait dit qu’il avait perdu l’usage du langage mais qu’en contre parti il était devenu immortel. C’était une voix douce, réconfortante, qu’il aimait entendre alors pourquoi lui désobéirait il ? Comme un robot, sans se rendre compte de la situation autour de lui, Aisling attrapa le cristal au sol, le regardant quelques minutes, totalement hypnotisé par le sable noir dedans avant de passer à l’attaque. Il tira d’un seul coup sur le lien qui l’unissait à Pitch pour l’amener vers lui et d’un coup, sans prévenir garde il enfonça la pointe du diamant dans la carotide de l’homme. Le sang gicla immédiatement alors qu’il appuyait de plus en plus fort se fichant que l’autre se débatte ou hurle à la mort. Les cris ne durèrent que quelques minutes, Aisling avait fait ça bien, au moins il n’avait pas souffert beaucoup, alors qu’il aurait pu avec tout ce qu’il lui avait fait subir. Pitch tomba sur le sol, entrainant dans sa chute Sandy qui perdait à son tour connaissance. La noirceur qui était retournée chez l’ancien croquemitaine retraversa le lien en redevenant du sable noir mais au lieu de rentrer en opposition comme il l’avait fait avec le sable doré, il se fit juste absorber par l’âme du marchand de sable. « 0 »

Le vaisseau qui s’était bien désagréer, explosa littéralement dans le ciel. Ce fut d’abord une vive lumière intense venant du lien entre Bartémius et Aisling qui se propagea ensuite en onde à travers le ciel et donc l’endroit où se trouvait tout le beau monde. La chute de plus de 17000 mètres d’altitudes à travers le ciel de Strorybrook commença. Les minutes s’égrenaient, le sol se rapprochait de plus en plus et Aisling repris enfin conscience. Son cerveau embrouillait ne lui donnait que les informations prioritaires de survie : « tu fais une chute de 17km gros bouge toi ».  Alors parce qu’il était un gardien, et que tout ceci n’était du qu’a lui-même, il lança ses dernières forces magiques dans cette bataille, la plus importante, celle de la vie.


© Starseed


Gabriel : 80%
Aisling : 30% : -10% pour les coups de Pitch = 20%
Cuinn : 65%
Ebony : 80%
Jack : 55% :  -5% pour les coups de pieds = 50%
Pitch : RIP
Rebekah : 80%:  -5% pour les coups de pieds = 75%
Tathiana : 20% : -5% pour les coups de pieds = 15%
Valentina : 80% : -5% pour les coups de pieds = 75%
Absinthe: RIP

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Quand ça veut pas, ça veut pas !
“Moi qui croyait que c'était une punition de ta part Moony... Oh ne rigoles pas je suis sur que tu en aurais été capable ...”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t503-je-reve-de-vos-
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 6 Oct - 12:46





The war of Dream

Une vie sans rêve est une vie vide de sens

Tout c'est passé d'une vitesse fulgurante sans qu'elle ne puisse avoir une seule penser ou un seul mouvement. La libération grâce à Tathiana, le sortie du cachot. Ils auraient pu sortir, essayer de se cacher pour échapper à ce qui pouvait bien les poursuivre mais non. Ils étaient tous partit au niveau du cockpit. Cela annoncer la bataille final à plein nez mais apparemment pas pour Absinthe. Elle senti cette chose, ce sable noir lui entourer la cheville d'une force inouïe. La chute sur le sol ne se fit pas dans la douceur non plus. Sa joue, son coup, ses mains … Tout son corps frottait douloureusement sur le sable noir. Les grains lui éraflaient, lui écorchaient le visage, lui laissant comme une sensation de brûlure. Elle avait du mal à comprendre ce qui se passait tout autour d'elle. Les yeux fermaient, elle ne préférait pas regarder, essayant de ses mains d'attraper quelque chose, n'importe quoi qui pourrait venir, l'aider et très certainement lui sauver la vie. Elle s'empêchait de crier de douleur. Non elle ne prononçais pas un seul mot alors que son corps commençait à voler dans les airs et ce fut comme si le temps s'était brusquement arrêté. Pour une fois depuis le début tout allait au ralentie pour la blonde. L'arrière de sa tête venait de heurter violemment la vitre du cockpit la brisant en plusieurs éclats de verres. Les bouts de verres s'entrechoquaient, créant des bruits aiguë qui parvenait jusqu'au tympans de la wonderlandienne. Ses yeux s’ouvrirent sous le choc voyant que tout s'éloignait d'elle. Qu'est-ce qui allait lui arriver maintenant ? Elle se faisait littéralement jeter, le vide se trouvait juste sous ses pieds à l’accueillir les bras grand ouvert. Elle ne savait pas, à combien de kilomètre d'altitude se trouvait son corps mais elle savait une chose  … Sa chute lui sera fatal. Elle était entrain de vivre les derniers moments de sa vie et la seule chose que l'ancien loir ressentait était le sang coulait dans ses cheveux blonds et sur ses joues, une douleurs insupportable dans tout son dos et sa cheville qui lui faisait souffrir le martyr. Elle ne voulait même pas regarder se qui se trouvait en dessous elle, elle ne voulait même pas regarder ou est-ce qu'elle pourrait bien atterrir, ou son corps se trouverait une fois morte. Elle regardait seulement une dernières fois les personnes dans le vaisseau espérant qu'ils s'en sortiront tous mieux qu'elle. Qu'ils arriveront au moins à survivre à ce qui les attendaient. Et puis elle les voyait disparaître avant d’entamer les derniers secondes de sa vie …  

Elle prenait de la vitesse, délibérément. Elle regardait le ciel, le sol dans son dos. Elle ne savait pas quand est-ce qu'elle allait atterrir mais cela ne serait trop tarder dans une poignet de seconde tout au plus. Et après cela qu'est-ce qui se passera ? Elle ne fera plus partit de ce monde, son âme s'envolera laissant son corps inerte et brisé sur la terre. Absinthe n'aura même pas eu le temps de dire au revoir aux personnes qui lui était chère, à qui elle tenait. Elle leur avait simplement dit qu'elle partait pour une aventure et qu'elle reviendrait juste après. Pourquoi mourir maintenant ? Elle avait encore temps à vivre, elle était jeune et pleine d'énergie. Pourtant voilà maintenant que toute sa vie se trouvait derrière. La loir repensait à tout ceci, tout ce qu'elle avait vécu mais aussi à tous ce qu'elle pourrait manqué par la suite. Elle ne pouvait même pas imaginer dans quel état pourrait se trouver Felicity ou encore Eve. Elles devaient énormément s'inquiéter. Et Jefferson ? Son vieille ami qui l'avait accueillit chez lui. Ce vieille ami avec qui elle avait tant partager. Tout était fini pour elle … Sans s'en rendre compte, les larmes lui vinrent directement aux yeux coulant sur sa joue avant de s'en voler dans les airs tellement qu'elle avait pris de la vitesse. Ses cheveux volaient, son visage était figé. Elle n'arrivait toujours pas à y croire. C'était complètement insensé … Pourquoi ? Elle avait tout simplement voulu venir en aide à un ami et voilà comment elle se retrouvait. Jeté par dessus bord, la faucheuse juste à côté d'elle, prête à donner son dernier coup pour l'achever définitivement. Et c'est alors sans prévenir qu'un flash vient l'aveugler, la touchant de plein fouet lui créant de nouveau une sensation de brûlure dans tout le corps, comme si elle avait été attaché au bûcher qui venait d'être allumer. Une sensation si horrible qu'elle essayait de se recroqueviller sur elle même, criant à en perdre la voix. Elle criait encore et encore, tellement cela devenait insupportable. Elle brûlait de l'intérieur. Puis tout devint noir autour d'elle, le vide le plus total. Elle ne sentait plus rien. Son corps venait à se décontracter tout seul, devenant tout flasque. Absinthe venait de s'évanouir, de tomber dans les pommes. Son cerveau ne pouvant plus supporter cette douleur avait préféré comme la mettre en pause, essayer de trouver une moyen de s'échapper pour éviter de souffrir encore et toujours plus …

***

Une douleur vive à la tête. Une respiration saccadé. Ses paupières étaient entrain de papillonner, essayant de s'habituer à la lumière qui l'entourait. Elle pouvait sentir la terre sous son corps, sa main venant accrocher quelques brindilles d'herbe qui se trouvait non loin. Qu'est-ce qui venait de se passer ? La jeune femme essayait de se rappeler, de faire fonctionner tout souvenir mais rien de lui revient à l'esprit. Elle essaya de s'appuyer sur ses deux mains pour se relever mais impossible. Son épaule lui rappela brusquement qu'elle ne pouvait pas s'appuyer dessus. Elle ne voulait pratiquement plus lui obéir. La blonde avait mal partout, se relevant avec difficulté, du mieux qu'elle pouvait, elle regarda tout autour d'elle. La forêt … Elle était perdu en pleins milieu de la forêt, ces grands arbres qui l'entouraient de manière majestueuse. Elle tenait son bras cassé avec l'autre pour essayer de le bouger le moins possible. Toute son épaule et son bras devait très certainement être casser. Elle essayait de comprendre encore et encore avant que cela lui revienne brusquement. La chute. Elle se rappelait seulement d'avoir fait une chute vertigineuse avant qu'une lumière blanche l'éblouisse. Elle regarda vers le ciel avant de voir la lune haut dans le ciel. Comment cela se faisait-il ? Elle avait l'impression que celle-ci lui souriait mais c'était impossible. Elle devait sans doute rêver, une lune de souriait pas. Tout lui était étranger, tout en commençant pas son propre prénom … Elle ne se rappelais pas de qui elle était. Tout était complètement flou dans esprit. Elle commença quelque peu à paniquer, son cœur battaient à vive à l'ure dans sa cage thoracique. Sa respiration venait à lui faire mal aux côtes. Elle ne pouvait même pas se lever toute seule sentant sa cheville bien trop fragile pour la supporter. Elle essayait de bouger, marcher à quatre pattes pour venir s'appuyer sur le tronc d'un arbre. Elle se tenait sur une cheville. Prise d'adrénaline, elle commença à avancer par pur instinct de survie mais à peine fit-elle un pas qu'elle retomba sur le sol, ne pouvant pas s'empêcher de pousser une crie de douleur. Son visage lui brûlait. Le stresse montait encore plus, et les larmes coulaient le long de ses joues. Elle puisa dans ses dernières ressources, tentant le tout pour le tout que quelqu'un puisse l'entendre.

« A l'aide ! S'il vous plaît ! Aidez moi ... »

Ses derniers mots s’éteignirent dans sa gorge nouer. Le stresse était à son maximum. Elle ne savait pas qui elle était, ne savait pas où elle se trouvait. Elle était perdu au milieu de nul part et retomba de nouveau dans l'inconscient …
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☸ Conte : The Nightmare before Christmas

☸ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☸ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☸ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Anonyme B. | Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Jeu 6 Oct - 15:39




Si Zero ne voulait aucunement le suivre de lui-même alors Jack le forcerait, trouvant ainsi une solution à ce problème de loyauté qu’il aurait envers sa personne quoiqu’il puisse bien arriver, qu’importe si l’ancien chien fantôme n’était pas en accord avec ses nouveaux idéaux il n’aurait pas d’autre chose. C’est sans doute pour cette raison que le squelette était venu s’interposer entre lui et Pitch, cet ennemi qu’il avait eu plus que hâte de rencontrer et avec qui il serait pourtant si plaisant de venir faire quelques mauvais tours, alors que le sable noir reprenait le dessus sur son esprit et qui avait comme seule envie d’en découdre avec ce faux cauchemar ambulant face à lui. L’était-il vraiment ? C’était ce qu’on lui dictait de croire en tout cas et il n’essayait pas d’aller contre cette idée, s’imaginant déjà entre eux un combat au sommet où forcément il en sortirait victorieux et où Aisling le glorifierait comme jamais, resserrant sa prise sur le manche qu’il tenait et encore plus à la remarque qu’il pouvait bien y faire. Oh que ça le mettait en rogne car dans un sens c’était comme lui ajouter sous le nez le fait qu’il n’avait peut-être pas été assez ferme comme maître, qu’il aurait dû se montrer beaucoup plus sévère au lieu de tout bêtement s’amuser à lui lancer ses précieuses côtes, mais à l’avenir il était aussi conscient – si l’on pouvait dire ça ainsi – qu’il ne ferait pas deux fois la même erreur et qu’il allait déverser un véritable enfer sur Cuinn jusqu’à ce que celui-ci soit enfin conforme à ses idéaux qu’il pouvait bien avoir. Terminé d’être la sorte d’amusement de foire et bonjour le véritable roi des citrouilles et d’Halloween, il allait faire relâcher les démons et autres spectres sur la terre pour faire hurler de peur ces imbéciles d’humains qui le rendaient si malade, et son règne ne pourrait vraiment commencer que s’il faisait quelque chose d’extraordinaire comme retirer le dernier souffle de vie de Pitch. Il en était sûr, c’était ce que les petites voix à l’intérieur de lui répétaient en boucle à savoir à se débarrasser de cet usurpateur qui voulait prendre la place du Marchand de Sable, n’acceptant nullement sa présence qui n’était qu’une erreur de la nature ou quelque chose dans la même lignée parce que au fond de lui c’était ce que le sable noir voulait : supprimer son ancien propriétaire.

« Ne t’en fais donc pas pour ça ! De toute façon, ton adversaire c’est moi et non lui, on verra pour le dressage après quand je te planterai cette lame dans le thorax. »


Se mettant en position pour attaquer de nouveau, les yeux rivés uniquement sur son ennemi, mais avant que le combat ne s’engage les choses s’enchaînèrent trop vite pour qu’il puisse faire quoi que ce soit. Pitch se trouvait acculé de toute part et Jack n’était pas d’accord, c’était sa proie et il refusait de la partager avec les autres sauf bien entendu Valentina ou Aisling mais c’était tout, avant d’observer le sale gamin s’approcher trop près de leur leader. Il y eut en lui comme une sorte de pulsion qui lui indiquait de le retenir, comme si rien ne devait jamais toucher l’homme commandant de sable, néanmoins une explosion se fit avec une telle violence qu’il ne lui semblait même pas en voir la fin. Non. Tout son corps venait de lâcher prise d’un coup pour sombrer dans des méandres, sans savoir que la purge au sable noir avait commencé, n’étant plus capable de ressentir la colère d’Aisling contre lui et les autres. Et tout d’un coup en lui c’était comme si la froideur qui avait pris place en lui venait à se faire chasser petit à petit par la chaleur du feu d’Halloween, inconscient pour comprendre que son véritable lui reprenait le dessus et venait à émerger après s’être fait englouti, alors que difficilement il venait à ouvrit les yeux. Les bruits autour de lui étaient si lourd et il ne les entendait pas distinctement, la respiration ayant du mal à trouver un rythme normal et il fallut un petit temps pour ça, pliant les yeux comme pour distinguer avec beaucoup précision précisions où il était. Qu’est-ce qu’il était en train de faire ? Il se releva du mieux qu’il pouvait en se tenant le crâne, son esprit était tout embrouillé et il ne savait plus ce qu’il était en train de faire, jusqu’à ce que tout d’un coup tout lui revienne en mémoire. Une réalisation qui lui fit ouvrir les yeux en grand alors qu’il reculait sa main pour la voir sous cette forme squelettique, essayant de faire le tri dans ses idées, il ne comprenait pas. Il ne voulait pas. Comment avait-il pu faire toutes ses choses qui lui paraissaient si horribles. Son regard se posa sur Aisling comme pour chercher une réponse à ses nombreuses questions, bien trop nombreuses même pour les mettre tout bêtement de côté, il n’avait pas été dans son état naturel et quelque chose lui disait que le Marchand de Sable n’était pas étranger à ce phénomène.

Qu’est-ce qu’il avait fait ? Cette question tournait en boucle dans la tête de Jack, c’était comme lorsqu’il avait réalisé avoir fait tant de mal à Noël sauf que le sentiment était tellement pire et amplifié, il avait été trop loin sur tellement de terrain. Bien sûr, il avait beau y l’ignorer et le refouler au fond de lui, il en avait voulu aux humains de l’avoir ainsi traité par le passé mais jamais il n’avait voulu leur mort ou leur porter ainsi atteinte de cette façon aussi violente. Ce n’était pas lui, il avait beau être le roi d’Halloween il n’agissait jamais de cette manière, il avait été le monstre qu’il ne voulait jamais être et le pire dans cette histoire c’est qu’il avait trouvé ça si grisant quelque part. Alors que la scène au ralentie se déroulait sous ses yeux sans en avoir entièrement conscience, Aisling venant à tuer Pitch à l’aide de ce qu’il repérait comme étant une sorte de cristal même s’il n’en était pas sûr, sans qu’il n’intervienne ou ne dise quoi que ce soit. Tout autour d’eux le vaisseau se mettait à gronder, il allait craquer d’une minute à l’autre, mais pourtant le squelette ne bougeait pas et il ne disait rien alors que le chaos commençait à se faire autour d’eux. Il ne savait pas, il en savait plus, rien ne lui semblait avoir de sens pour lui en réalité et il avait besoin de souffler pour appréhender tout ce qui s’était déroulé depuis le moment où il avait été frappé dans la brume. Tout d’un coup ce fut l’explosion. La lumière aveuglante dans un premier temps puis le bruit de détonation, à l’image des éclairs où le son met plus de temps à se propager, perdant pied pour ouvrir les yeux sur le vide. Et Jack revoyait la même scène que lorsque son traîneau avait explosé, à croire qu’il n’était pas fait pour voler au final, c’était de la pure chute libre comme pour lui rappeler une fois encore qu’il finissait toujours par payer ses erreurs tôt ou tard. Mais à la différence de la dernière fois il n’était plus un squelette, en dehors de son bras bien entendu, s’il touchait le sol il n’aurait pas à juste remettre sa mâchoire comme la dernière fois mais il aurait bien les deux pieds définitivement dans la tombe. Une part de lui le savait mais pourtant son corps se refusait à bouger, trop fatigué pour faire quoi que ce soit et juste envie d’être consumé comme la dernière fois, il n’avait plus la flamme pour se battre et acceptait son sort. C’était peut-être l’acte final pour le roi d’Halloween, à vouloir voler trop haut il s’était brûlé les ailes quelque part, la Mort lui tendait les bras et il ne ferait rien pour aller à son encontre car ils étaient liés après tout.

Mais tout d’un coup il fut retenu, sa chute était toujours là mais moins violente que plus tôt, levant la tête pour voir Tathiana qui tentait de l’empêcher de mourir en chutant ainsi. Pourquoi ? Jack lui avait fait tant de mal, il lui avait brisé la cheville et il aurait probablement fait plus si Aisling lui avait demandé, il ne s’attendait tellement pas à avoir de l’aide de sa part qu’il en était presque choqué. Cependant la fée était trop fatiguée pour avoir une trajectoire stable, elle avait tant de sang et de plaie sur elle, il glissa presque un instant alors qu’ils étaient accrochés par les mains. Lui comme s’il faisait du parachute, voyant très clairement le vide sous lui, et elle battant de ses faibles ailes du mieux qu’elle pouvait. Ils étaient proches du sol, ils allaient s’en sortir il le savait même ces sentiments mitigés en lui ne savaient comment appréhender la situation, alors qu’il sentit en une fraction de seconde le poignet de son bras squelettique se détacher du rester et provoquer un très brusque déséquilibre de poids. Ils vacillaient beaucoup trop, il n’était qu’un gène pour la gardienne et il le savait très bien, tentant de lui faire comprendre de lâcher prise sinon ils allaient y passer ensemble et ça il le refusait. Elle tenait bon bien que l’atterrissage se fit très brutalement, ses jambes prenant de son côté le plus de dégâts possible, tandis qu’il amortissait d’une certaine façon cette faible chute qu’ils avaient eue en comparaison à celle du début lorsque le vaisseau avait explosé. Jack reprenait du mieux qu’il pouvait son souffle, tandis que sa main squelette revenait vers lui et qu’il remit en place comme dans un vieux réflexe, il avait de nombreuses écorchures un peu partout alors qu’il porta son regard vers Tathiana. Il s’en voulait tellement pour tout, pour ce qu’il avait fait à elle mais aussi aux autres, se sentant si mal à l’intérieur qu’il en ignorait les blessures physiques qui étaient tellement moindres à son sens en cet instant. Il s’appuya sur ses bras pour se relever un peu, ses bras tremblaient à cause de la douleur dans tout son corps, s’approchant de la fée pour voir ce qu’il pourrait faire. Il déchira un bout de son haut pour lui faire un premier bandage, l’appliquant sur la plaie qui était la plus abondante, prenant soin de ne pas lui faire trop de mal ou l’effrayer après toute cette épreuve.

« Merci... »

Ça n’avait été qu’un simple mot mais pourtant si fort, n’arrivant qu’à le souffler faiblement et espérant qu’elle l’entend, c’était comme si tout d’un coup le cauchemar avait pris fin. Mais était-ce vraiment le cas… ?





copyright Bloody Storm


Niveau de vie : 40%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Ven 7 Oct - 13:39

[je mettrais en page plus tard]

La douleur n'avait plus de nom, aucune frontière et aucun son n'aurait pu la traduire à présent. Elle était au cœur de l'action, brulante de haine et de noirceur, dans son élément comme jamais.... Et il y avait eu cette explosion, et l'inconscience. La douleur, encore, l'avait sortit de sa plénitude noire. On lui écrasait ses ailes. Aisling les écrasaient, et les lèvres de la jeune femme s'ouvrait frénétiquement sur un hurlement sourd, une supplique muette pour que tout s'arrête. Tout se mélangeait dans sa tête, et le sable noir qui s'écoulait hors de son corps n'arrangeait rien, la brulure des grains passant par la blessure de son aile était insupportable.

Et soudain. Tout explosa. Le souffle projeta la jeune femme quelque part dans les airs, et elle dégringola dans le ciel, arrivant à peine à réfréner sa course en battant frénétiquement des ailes. Elle parvint finalement à se stabiliser entre les nuages, le souffle coupé, et n'eut le temps de reprendre ses esprits, de repasser les dernières heures dans son cranes et de se lamenter, de se désoler ou encore de hurler la peine qui dévorait son cœur. Elle n'en eut pas le temps parce qu'un corps passa juste sous son nez, tombant comme une pierre vers le sol. Sans même réfléchir un seul instant, elle attrapa la personne en la serrant contre elle, malgré qu'elle puisse de débattre de son étreinte, murmurant des "je suis désolée, tellement" et des "je t'en supplie, fais moi confiance ou nous sommes morts". Valentina parvint miraculeusement à ralentir leur chute, de quoi s'écraser contre les arbres et le sol de la forêt, certes non sans dommage, mais en vie. Elle roula au sol, la respiration haletante, incapable de faire un autre mouvement.

Valentina 80%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☸ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☸ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☸ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☸ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 8 Oct - 0:24

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

Mes ongles s'enfonçaient dans la peau de mon crâne à mesure que j'essayais de faire taire ces affreux rires qui résonnaient à présent à l'intérieur de ma tête. J'étais toujours recroquevillée contre les barreaux froids de ma cage, toujours en proie à cet atroce cauchemar. La rage qui commençait à bouillir au fond de mes entrailles crispait ma mâchoire. Soit je m'effondrais, soit j'explosais. Et me connaissant, j'opterais plus facilement pour la deuxième option... Je sentais la Chose gronder, prête à bondir, comme un tigre resté enfermé trop longtemps. Il fallait que tout ce cirque s'arrête maintenant, où je n'allais plus répondre de rien. Je vivais une véritable torture intérieure.
Le destin dut entendre mes sourdes supplications, car une explosion fit voler en éclat les visages grimaçants, les barreaux et tout autour de moi. Puis plus rien. Le trou noir.

J'ai la tête qui va exploser comme une pastèque trop mûre ! C'est quoi cette gueule de bois d'un autre monde là ? Me souviens pas avoir bu pourtant... Et qui est-ce qui a marché sur mon T-shirt ? Il est dégueu maintenant ! Je sortais difficilement de mon mini coma. Je ne me rappelais plus trop de ce qui s'était passé, ni de ce que je devais faire. Encore vaseuse, je me relevai péniblement, y allant en douceur pour ne pas me brusquer. Le décor tanguait un peu, mais ça ne dura pas. Et lorsque ma vision redevint claire, je me rendis compte que l'histoire de malade dans laquelle je m'étais embarquée arrivait à son apothéose. Le Marchand de Sable et son pote le gothique étaient reliés par un lien de sable noir. Glauque. Et, sous mes yeux toujours bouffis, le fournisseur officiel des déserts zigouilla l'autre vilain. Hein ? Ah d'accord. Ok.
Et là, cerise sur le pompon (ouais, à ce stade, le gâteau ça fait longtemps que je l'ai avalé), le vaisseau de sable parti en poussière. En même temps fallait pas s'étonner, le sable c'est pas très recommandé pour voler. Enfin je m'y connais pas spécialement en mécanique, mais si les piafs sont pas sablés, c'est qu'il y a une raison, non ?

C'est à ce moment-là qu'on était sensé paniquer. À cette altitude, aucune chance de survie. Paf, comme des crêpes. Bonus sauce tomate. Dans mon cas, je ne me faisais pas trop de mouron. Au contact du sol, j'allais me liquéfier sur place et finir en flaque. Bon, ça allait prendre quelques minutes à me rassembler, certes. Le truc, c'est que je n'avais pas trop envie de finir à poil en plein Storybrooke. Pas que ça me gêne, mais j'allais encore me retrouver au poste pour exhibitionnisme. Et la seule chose que je voulais, là tout de suite, c'était m'affaler sur un lit et dormir pendant au moins deux mois.  

Je m'approchai du bord du vaisseau. Si seulement j'arrivais à distinguer quelque chose derrière cette tempête de sable... Oh et puis merde. Je fermai les yeux et pris une grande inspiration. À trois, je saute. Uuun... Deuuux... Deux et demiii... TROIIIS ! Je me jetai à travers la barrière sablonneuse, priant pour que mes mains parviennent à agripper quelque chose de solide. Par chance (il en faut bien un peu de temps en temps, y a des quotas à respecter quand même), je réussis à me rattraper à des branchages. Tout en recrachant le sympathique mélange de feuilles et de sable de ma bouche, je vis les ruines du vaisseaux s'écraser un peu plus loin. Tu parles d'une chute ! Sacrée dégringolade.
Mon cerveau commençait tranquillement à sortir du coaltar, me permettant ainsi de réaliser à quel point j'avais eu chaud aux fesses. Et à quel point j'étais crevée.

Emi Burton


Bekah : 75% en mode George de la Jungle super

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN


Dernière édition par Rebekah Stormborn le Sam 8 Oct - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☸ Conte : Le Roi Lion

☸ Emploi : Chef de cuisine
☸ True Love : /

☸ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 8 Oct - 10:14



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
Ebony finit par se réveiller. Elle était complètement en sueur et son coeur battait la chamade à cause du cauchemar qu'elle venait de vivre. D'ailleurs, elle ne comprenait pas trop comment elle avait fait pour en sortir. Jusqu'à ce qu'elle voit Tathiana, dans un sale état, pousser Pitch sur Aisling. Là, les choses s'accéléraient !

Aisling semblait perdre le sable noir qu'il avait en lui et ce sable semblait retourner vers Pitch. C'était bon alors, ils avaient gagné ? Sans doute... En tout cas, c'est la réflexion qu'elle se fit en voyant Gabriel être de nouveau adulte. Mais le souci, c'était qu'avec la perte du sable noir, ils perdaient aussi le vaisseau sur lequel ils étaient.

Alors se fut la chute libre. Jusqu'à ce qu'Ebony ne soit rattrapée in-extremis par Valentina. L’atterrissage fut laborieux et douloureux, mais au moins, elle était en vie. La blonde n'avait cessé de lui demander de lui faire confiance et pardon quand elle l'avait attrapé. Mais la lionne n'était pas rancunière, heureusement. Aussi se releva-t-elle difficilement pour se diriger vers sa sauveuse.

- Tu vas bien ? Demanda-t-elle en tendant la main à la jeune femme.

Ebony : 75%
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Cuinn Z. Lonruil

avatar
En réalité, je suis
Zero
☸ Conte : L'étrange Noël de Mister Jack

☸ Emploi : Agence tout ce qui touche aux Handicaps sensoriels et ce qui les entoure.
☸ True Love : Cœur à reconstruire !

☸ Avatar : Adam Anderson
© Crédit : Pumpkin ; signa' Pumpkin
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 9 Oct - 1:11


The war Of Dream
Une folle et dangereuse aventure - Dream, a reality!

Cuinn était plutôt l'ombre de lui même ou plus particulièrement le fantôme de lui-même. Tout ceci était trop rapide à vrai dire, tout s'enchaînait à un rythme infernal et même si il s'tait mêlé à cette foule de combat, il le faisait avec automatisme se promettant d'essayer de ne plus se mettre dans ce genre de situation. Il en était plutôt fatigué et même si il avait suivi Jack, aussi pour surveiller ses arrières. Dont il avait lamentablement échoué -fallait l'avouer- il se disait qu'il avait besoin de dormir pendant l'éternité, la mort le délivrant plus que de raison. Cuinn leva ses yeux alors qu'une attaque se dirigea clairement vers lui, il n'avait plus le temps ni l'envie d'esquiver. Il était fatigué, choqué par ce qu'il avait vu et subit. peut-être qu'il avait le moins subi du groupe, mais voir son meilleur ami, levé de plus la main sur lui, l'avait complètement abattu.

Pourtant la scène qui se déroula devant ses yeux, agrandirent ceux-ci. Jack s'était interposé comme il l'aurait fait pour chaque situation si il le pouvait. Comme leur promesse faite de veiller sur l'un et l'autre. Il croisa son regard. Et il redescendit bien vite à cet instant comprenant la raison. Il tourna la tête, voulant s'éloigner au maximum. Il voulait partir le plus loin possible et ne plus voir cette situation.

Cependant, d'un coup une explosion survint, le projetant assez violemment, sans qu'il n'ait le temps de faire quoique ce soit. Les scènes paraissaient se passer au ralentis. Il regardait chacune des personnes de son groupe, essayant de voir comme ils étaient et dans quel état. Il croisa ce regard qui paraissait totalement perdu pour enfin voir leur ennemis tomber. Cuinn fatigué, n'eut pas le réflexe de voler, son corps voulant juste s'endormir en paix et ne plus se réveiller. Il se laissa tomber telle une épave. Il ne trouvait pas son meilleur ami, il ne le voyait pas, tout comme les autres. Son appareil n'était plus, le voyant tomber devant lui, plus rapidement que lui. Il essaya de le récupérer mais sans succès. Il voyait le sol se rapprocher de plus en plus. Il voulait voler mais son incapacité le tendait plus encore, l'empêchant de le faire correctement.

Il ferma fortement les yeux. Il attendait ce moment qui ne venait pas encore, se sentant ralentir un peu. il rouvrit les yeux et vit du sable l'entourer, le marchand de sâble, l'entourant. Il se laissa complètement faire, lui qui pourtant n'aimait pas le contact ainsi, il n'arrivait aucunement à se séparer de cette étreinte, l'envie d'y arriver n'étant pas là. Il ne comprenait pas tout, alors il préféra ne rien dire, de toute manière, il ne pouvait entendre ce que l'homme disait et n'était pas assez concentré pour lire sur les lèvres. Cet homme était étrange et lunatique se disait-il plus à cet instant. Avant les tuer ne l'aurait pas déranger, mais pourtant il le sauvait. Il ne savait plus quoi ressentir, surtout pour ce qu'il avait fait à Jack.

Il avait bien compris que la vitesse de sa chute avait été ralentis mais pas assez pour ne pas atterrir en douceur. Il se prépara, ils étaient l'un contre l'autre et le sol vint se rajouter, Il souffla un merci. Il essaya de capter un regard, même si il était crispé, il voulait s'assurer de comment il allait. Il essayait de se relever et après quelques tentatives, il put se mettre sur ses pieds. Il le vit enfin au loin et avança vers lui. Tous ceux qu'il croisait, il veillait et essayait de leur apporter une aide. Il était maintenant au niveau de Jack.


Cuinn : 65% nat
Mission : 100%
Ais' : -5%
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t890-une-petite-citrouille-lumine
Gabriel J. Benett

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☸ Conte : Les 5 Légendes

☸ Emploi : Enchaîne les petits boulots
☸ True Love : /

☸ Avatar : Garrett Hedlund - CJ Adams
© Crédit : Angel Dust's
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 9 Oct - 20:28

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


Il avait réussi... Gabriel était ravi. Le cristal avait commencé à faire son effet. Les lieutenants de méchant Aisling étaient à terre. Il ne restait plus qu'à mettre Pitch et le Marchand de Sable en contact. Ce fut Tathiana qui s'en chargea. Et le petit garçons, redevenu adulte, fut pris d'une atroce douleur. La même que celle du maître des cauchemars comprit-il.

Il tomba à genoux et fut ravi quand la douleur diminua un peu. C'était fait, ils avaient ramené Aisling parmi eux. Mais à présent, le vaisseau se disloquait. Tathiana et Valentina s'occupèrent de certains d'entre eux. Gabriel lui, fut pris dans le vaisseau de sable doré qu'Aisling créa rapidement. Rebekah aussi fut attrapée dans le vaisseau. Mais l'atterrisage fut rude. Si Rebekah réussit à s'agripper aux branches, ce ne fut pas le cas du brun qui dégringola au sol en étant fouetté par les branches d'arbres.

Mais une fois au sol, malgré la douleur et les blessures, Gabriel ne put s'empêcher d'avoir un grand sourire sur le visage.

- On a réussi ! S'exclama-t-il, ravi.

Gabriel : 70%


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☸ Conte : Les cinq légendes

☸ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☸ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☸ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 10 Oct - 15:10

Le vaisseau se désintègre, encore un peu inconsciente, je me sens tomber, je dois me reprendre, je vois Jack, tomber et tomber à vive allure. Tout en mettant ma rancune de côté je file vers lui-même avec la douleur que je ressens, mes ailes sont dans un état pitoyable mais je dois le faire. 
Quand je le récupère, j’ai eu du mal à tenir cap. Mais ce n’est pas possible. Il voulait que je le lâche. 
-Hors de question que je te laisse mourir Jack… Fais-moi confiance, mais je te préviens la chute risque d’être quand même violente. 
Ce fut le cas bien évidement. Je ne bouge plus, la respiration haletante et coupé par le choc violent contre le sol. Je sens mes dernières forces partir mais reste consciente.. Je vois le roi d’Halloween venir avec du mal vers moi.. Que va-t-il faire.. Il déchire un morceau de son haut pour une de mes blessures, un gémissement de douleur se fit entendre, mais je l’entend me dire Merci.
-Tu n’as pas à me remercier… J’ai juste fait mon rôle de gardienne… murmurai-je avec ironie en essayant de contrôler mes souffrances. J’espère de tout cœur qu’ Aisling s’en ai tiré, et Gaby ainsi que les autres… Je m’en voudrais qu’ils leur arrivent quelque chose.. Mais j’en voudrais toute ma vie à l’homme de la lune.. 

Tath 15% (ou 5% Lucain )


[Mise en page à venir]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartémius K. Pitchiner

avatar
En réalité, je suis
Pitch Black
☸ Conte : Les 5 légendes

☸ Avatar : Ben Wishaw
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 10 Oct - 19:07


The War of Dream

You'll never know what hit you
Won't see me closing in I'm gonna make you suffer This Hell you put me in
I'm underneath your skin
Pitch & Les autres





Tout s’enchaînait bien trop rapidement pour le croquemitaine qui n'avait pas le temps de réagir, il ignora les paroles de l'idiote a son égard tandis que Valentina lui attrapait le visage pour le lier au émotion du gamin inutile. Puis la fée revient a la charge pour le pousser contre Aisling et le temps ralentis enfin,il pu reprendre son souffle, si il avait été normal un sentiment de regret l'aurait surement envahis, il aurait surement ressentit le regret d'avoir décider de ce joindre a ce petit groupe, mais il ne ressentait rien,enfin...ce n'était pas vrai, il ressentait toute les émotions de Jamie, ça lui donnait envie de vomir.

Il ce releva difficilement et fut pousser un peut plus loin par le marchand de sable,mais ça ne servait a rien, un fin fil dorée et noir les reliait tout les deux, Pitch fronça le nez de dégoût devant cette vision, il n'avait aucune envie de ressentir les émotions de Jamie tout comme il ne voulait pas être lier a Aisling, le silence régnait dans la pièce tandis qu'il tenta de s'éloigner pour se rendre compte de la stupidité de son geste quand le marchand de sable le suivit, ils étaient bel et bien liés."Détache moi."Son ton était cassant et n'appelais pas au débat, quelqu'un devait faire quelque chose et vite.Son regard se posa sur les veines d'Aisling, elle n'était plus noir, elle redevenait dorée et de la brume traversait le lien pour aller jusqu’à lui.

"Tu a été un peut trop sur de toi Marchand de sable."Murmura-t-il tandis que celui-ci tombait a genoux, lui qui croyait être le plus fort, lui qui pensait faire régné la terreur en compagnie de Jack et Valentina, il n'avait pas réussie. Bien sur lui même n'allait pas gagné, il le savait déjà, il ne se faisait aucune illusion la dessus, sa propre défaite était proche, il pouvait le sentir dans son âme, alors il en profita pour frapper Aisling, enchaînant les coups de poings tandis que le vaisseau continuait de se désintégrer peut a peut.

Puis ce fut la fin, le moment de sa défaite, il fut projeter en direction d'Aisling qui lui planta le cristal dans la carotide, tout de suite il avait pu sentir un liquide coulé le long de sa gorge et giclé un peut partout, il voulu ce retenir de crier sous la douleur, pour ne pas montré sa faiblesse, mais la douleur était trop forte alors il hurla,hurla et hurla jusqu’à en avoir mal a la gorge puis plus rien, le noir totale, son corps tomba au sol et alors que tout le monde quittait le vaisseau, le croquemitaine lui ne bougeais plus, le vaisseau finit par exploser et Pitch explosa avec.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Cloudream

avatar
En réalité, je suis
Le Marchand de Sable
☸ Conte : Les Cinq Légendes

☸ Emploi : Médecin pédiatrique & univers du sommeil
☸ True Love : Petit Ange

☸ Avatar : James d'Arcy
© Crédit : Avatar: Mouaah & quelqu'un de Blondie aussi et signature Pathos
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Mer 12 Oct - 20:46

The War of Dream

Les gens & Dark Aisling
1e Partie



On ne voyait pas encore le sol mais Aisling savait que si rien n’était fait maintenant, des innocents allaient mourir dans les minutes suivantes par sa faute. Il n’avait plus de force, mais il savait que là, actuellement, rien n’allait pouvoir les sauver à part lui. Fermant les yeux, il puisa dans ses dernières réserves de magie et arriva à sortir un petit avion de sable qui engloba deux personnes. La vitesse n’arrêtait pas d’augmenter, lui brouillant de plus en plus le cerveau, ne pouvant ouvrir les yeux qu’a moitié. Les autres s’aidaient, se qui le rassuraient un petit peu. Tout son être lui faisait mal, la moindre de ses cellules hurlaient leur douleur et sa tête, allait exploser. Or le pire, c’était peut-être le cycle dans lequel il était rentré mais dont il ne comprenait rien. Une minute il avait de l’espoir, comme quand il était gardien, et la minute d’après, il aurait pu aller se jeter sous un train ça aurait été pareil. Bon entre nous, se jeter sous un train où tomber d’un avion en plein vol c’est un peu pareil. Heureusement pour Cuinn, car c’était bien de lui qu’il s’agissait, Aisling était dans son moment d’espoir quand il l’attrapa, le recouvrant entièrement dans un cocon de sable.

Le sol les accueilli à bras ouvert et le choc fut violent. De toute façon, il ne pouvait pas avoir plus mal qu’il avait, et en réalité cette douleur physique n’était rien comparée à la douleur psychique qu’il avait. C’est la voix de Jamie qui lui confirma qu’ils étaient tous vivant. Au moins, il avait déjà cette satisfaction-là. Roulant sur le côté, ne regardant même pas le fait qu’il saignait de partout, que son corps n’était qu’une seule plaie béante, il ticta par contre sur ses veines. Elles étaient à nouveau devenues noires alors que pourtant il n’avait plus aucunes pulsions meurtrières, où quelconques vengeances envers l’homme de la lune, bien au contraire. Il entendait les gens parlaient autour de lui, voir comment chacun allait et il ne savait pas quoi faire. Se lever, dire pardon et partir ? Non, après ce qu’il avait fait, il ne pouvait clairement pas dire ça. Mais quoi ? Déjà se lever serait une bonne chose. Il y arriva, quelques minutes après avoir décidé de son action et quand il se retourna, il faisait face à la foule, face à ces personnes qui l’avaient mis en danger volontairement ou involontairement, il ne savait plus. « Désolé. » Il fallait au moins commencer par ce mot simple, qui résonna dans sa tête mais pas à l’extérieur. « Il n’y a pas de mot pour exprimer ce que je ressens et . » C’est à ce moment-là qu’Aisling se stoppa en plein dans sa phrase, quand il se rendit compte qu’il articulait des mots mais qu’aucun son ne sortait de sa bouche et que les autres le regardaient étrangement. Instinctivement il porta ses mains à sa gorge alors qu’il hurlait de toutes ses dernières forces.

Voilà donc sa punition. Il savait que Moony avait prévu quelque chose pour lui comme le retour de sa narcolepsie, mais ça … perdre sa voix, revenir comme pendant ses millénaires où il était muet … mais il le méritait, avec tout le mal qu’il avait fait. Il sentait la rage et la colère bouillir au fond de lui, comme quand il était entièrement possédé par le sable noir, mais contrairement à avant, il ne plongea pas les yeux fermés dans cette rancœur et cette haine qu’il avait pour l’homme de la lune. Soufflant, il parla alors comme avant, à sa manière, celle avec des symboles au-dessus de sa tête. Deux voix féminines s’élevèrent, celles de Valentina et Tathianna qui connaissaient parfaitement ce langage. « Il explique qu’il ne veut pas votre indulgence. Ce qu’il a fait est inexcusable. » Du sable doré sorti alors des doigts du marchand de sable, enveloppant toutes ses personnes qu’il avait fait souffrir. « Il ne peut pas vous soigner, mais il peut au moins apaiser votre esprit. »

Il pouvait voir enfin des sourires sur ces visages meurtris, ces gens qu’il connaissaient, qu’ils aimaient, ou d’autres inconnus et même si le spectre de ses actions étaient présent, il était lui aussi apaisé. « Merci pour ce que vous avez fait. Pas pour moi, ma personne est insignifiante mais pour les rêves et l’imagination. C’est eux que vous avez sauvés des ténèbres et de Pitch. » Il avait mal pour sa meilleure amie la fée des dents, il se dégoutait pour les actes qu’il avait fait à Valentina alors qu’il avait juré de l’à protéger. Il avait mal pour le bras de Jack, pour les blessures de Cuinn, pour la tête de Rebekah, pour Gabriel, pour toutes ses personnes. « Cependant ne vous reposez pas sur vos lauriers. Vous avez gagné une bataille, mais certainement pas la guerre. » Ses doigts longèrent les veines noires, il ne savait pas ce que cela allait faire, si ce qu’il pensait était juste. Il avait vu le retour du mal dans son corps, quand Pitch était mort et même s’il semblait calme, que se passerait-il le jour où il pèterait à nouveau les plombs ? « La guerre des rêves dure depuis des millénaires et même si Pitch n’est plus, ses idéaux seront toujours là. Mon rôle était de les protéger, et j’ai lamentablement échoué. Je ne peux pas vous demander de toujours être là pour veiller sur eux, mais au moins une chose, continuez de veiller les uns sur les autres. » Les paroles qu’il entendait, de la description de ses symboles lui semblaient tellement creux, vide. Il faisait un beau discours pour combler le silence mais la seule chose qu’il voulait c’était partir, partir loin d’ici et se faire oublier, à tout jamais vu que les rêves se portaient très bien sans lui. « Fiez-vous à Jamie, il saura vous guider dans le droit chemin si vous en sortez. » Il le regarda droit dans les yeux, celui qui l’avait sauvé de part deux fois déjà. Qu’aurait il fait sans lui ? Un fin sourire se dessina alors sur son visage, un sourire qui ne l’avait pas éclairé depuis des mois. « Mais la priorité c’est de vous soigner. » Et une sorte d’agitation s’empara du petit coin de la forêt, les personnes les moins atteintes aidèrent les plus gravement blessé et Aisling en profita pour partir, loin de tout ça, non sans avoir lancé un regard triste mais pleinement déterminé à Valentina et Toothania. Il devait comprendre ce qu’il était devenu tout en purgeant une peine, longue et douloureuse pour tous les tourments qu’il avait commis.


FIN


© Starseed


Gabriel : 80% -10% pour atterrissage = 70%
Aisling : 20% : -10% pour atterrissage avec Cuinn = 10%
Cuinn : 65% -5% pour atterrissage avec Ais =60%
Ebony : 75% -5% pour atterrissage avec Val= 70%
Jack : 50% :  -5% pour atterrissage avec Tath = 45%
Pitch : RIP
Rebekah : 75%:  -5% pour atterrissage dans les arbres  = 70%
Tathiana : 15% : -5% atterrissage avec Jack = 10%
Valentina : 75% : -5% atterissage avec Ebony = 70%
Absinthe: RIP

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



Quand ça veut pas, ça veut pas !
“Moi qui croyait que c'était une punition de ta part Moony... Oh ne rigoles pas je suis sur que tu en aurais été capable ...”  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t503-je-reve-de-vos-
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☸ Conte : The Nightmare before Christmas

☸ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☸ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☸ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Anonyme B. | Grey Wind
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 15 Oct - 11:22




Que pouvait-il dire ou faire dans le fond ? La culpabilité était étouffante alors que Jack regardait le corps meurtri de la fée de dents, tentant en vain et du mieux qu’il pouvait faire de panser les plus grosses blessures sans grand succès, il n’avait même pas l’impression d’être lui-même encore à cet instant tant il refusait de voir la réalité en face. Fatigué physiquement et usé mentalement, sur le point de s’effondrer face à l’horreur qu’il avait pu produire, alors que ses yeux ne pouvaient que ressentir une forme de dégoût à ce bras ainsi retrouvé. Le squelette entendit des pas approcher d’eux et se retourna vivement en la direction des pas, tout en se préparant à devoir protéger celle qu’il venait de le sauver si jamais Aisling avait décidé de finir le travail en fin de compte, apercevant ainsi Cuinn qui venait en sa direction. Il ne put garder la vue sur lui et détourna la tête, plaquant une main sur sa bouche tant la nausée le prenait tant l’abjection contre sa propre personne le rendait malade, il se sentait tellement mal qu’il avait la sensation interne qu’on était en train de lui serrer le cœur pour l’écraser directement dans sa poitrine. Tout ce qu’il avait pu dire, ce qu’il avait pu faire, tout ça dansait dans sa tête dans un bal de terreur qui lui donnait juste envie de vomir. Monstre. C’était le mot qui hurlait sans cesse dans son esprit en cet instant précis, ce qu’il était par essence mais sans pour autant agir de la sorte ou du moins jamais à l’extrême, dépérissant à l’intérieur sans rien y comprendre. Comment ? Pourquoi ? Est-ce que ça allait recommencer un jour ? Trop de questions et tellement peu de réponses. Et il entendait toujours les pas de Zero approcher de lui et il ne voulait pas, après tout ce qu’il avait pu dire ou faire c’était juste impossible qu’il puisse venir ainsi le voir, Jack avait besoin de temps pour remettre ses idées en place et surtout prendre un sérieux recul face à tout ça.

« N’approche pas et ne me touche pas ! »

C’était presque comme un ordre mais il se sentait trop vulnérable et capable du pire à la fois, alors que cette main squelettique acquise s’enfonçait dans la terre pour arracher l’herbe pour retenir cette envie qu’il avait de hurler au possible, il avait cette sensation d’être si nocif qu’il craignait de venir empirer la situation à elle seule. C’est la voix de Valentina et Tathiana qui le sortirent sans doute de cette mélasse abjecte dans laquelle il s’enfonçait, traduisant le discours du Marchand de Sable désormais privé de sa voix, portant ses yeux sur Aisling pour qui il n’avait qu’un point interrogation. De la haine ? De la colère ? De la pitié ? Peut-être mais surtout beaucoup d’interrogations une fois encore, ne sachant quoi penser de lui dans la globalité, le sable noir qui avait pu couler dans ses veines était certes la faute de l’homme qui faisait son discours mais dans un sens c’était peut-être ses plus sombres désirs personnels qui avaient été reflétaient. Avait-il tant de rancœur envers les humains ? Il fallait le croire. Il n’écoutait même pas ce qui était dit quelque part, hermétique à tout alors qu’il se rendait malade encore plus, finissant par se lever sur ses jambes qui lui semblaient si fragiles et précaires. Il eut un regard pour ce bras qui fut jadis le sien, celui du véritable roi d’Halloween, avec autant de fascination de rejet incompréhensible pour lui en cet instant. Jamais il ne pourrait oublier cette histoire à cause de ce stigmate indélébile, comme si à jamais sa faute était gravée dans le marbre et qu’il était désormais impossible de l’effacer, agitant faiblement les doigts qui répondaient comme si tout était normal. Mais ça ne l’était pas quelque part, Jack aurait tout donné pour retrouver un peu de son véritable lui et maintenant que c’était fait il se sentait mal comme jamais, prenant ceci comme une sorte de malédiction quelque part et il avait du mal à l’accepter pour l’instant. Qui était-il vraiment maintenant ? Une optique qu’il lui faudrait élucider de son propre chef, pouvoir observer ses erreurs et en tirer des leçons même si une fois encore il avait le goût amer que tout se faisait trop tard tant il avait délivré le mal autour de lui, même quand il avait manqué de détruire Noël il ne se trouvait pas dans cet état de confusion parce qu’il avait su voir les priorités mais là il n’en voyait aucune.

« Je... »

Non il ne savait pas quoi dire. Son poing fait d’os se referma, alors que la nausée se faisait plus pressante, avant de regarder en direction des bois vides. Il avait besoin d’air, de s’isoler comme jamais, et c’est pour ça que tout d’un coup il prit cette direction si et en peu de temps qu’il se mettait à courir à travers la forêt. Il ne pouvait pas voir tout ça, pas pour l’instant, il ne voulait pas prendre le risque de faire du mal au groupe et le mieux pour ça c’était juste de disparaître à cet instant...





copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☸ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☸ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☸ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☸ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Sam 15 Oct - 14:49

The War of Dream
Mission Les 5 Légendes

 Wow. Je viens de vivre un truc de dingue. Ma petite pause en haut d’un arbre m’avait permis de me remettre de mes émotions. L’adrénaline redescendait doucement, me permettant de faire le point sur mon état. Niveau physique, j’avais connu bien pire. Mon métabolisme de nixe avait fait du bon boulot et, mis à part l’état pitoyable de mes vêtements poussiéreux et les feuilles emmêlées dans ma tignasse rousse, je m’en sortais sans dommages visibles. Mais côté mental, c’était une toute autre histoire. J’étais lessivée, épuisée psychologiquement. Toutes ces visions, ces tortures psychiques m’avaient plus exténuée que n’importe quel combat.
Me laissant tomber en souplesse de mon perchoir, je fus soulagée de sentir enfin le sol de Storybrooke sous mes pieds. Je partis à la recherche des autres. J’en avais vu certains tomber un peu plus loin. Tout le petit groupe finit par se retrouver autour du Marchand de Sable. Qui n’en menait pas large non plus. J’étais un peu perplexe face à ce drôle de bonhomme. D’un côté, il nous en avait fait baver, il était l’auteur de toutes les crasses qu’on avait subites, mais d’un autre côté, il ne ressemblait plus du tout à l’odieux dealer de poussière de cailloux du départ. C’était la même personne, mais quelque chose avait changé. Et ce quelque chose le rendait beaucoup plus sympathique à mes yeux. J’en venais presque à compatir pour ce pauvre coco. En fait, j’avais à la fois envie d’enfoncer mon poing dans sa figure et de lui donner une tape sur l’épaule, l’air de dire « t’inquiète pas, c’est fini ». C’était très perturbant. Et mon trouble ne fit que s’accentuer quand je découvris que Sandman était devenu muet. La reine de la Saint Valentin et Tathiana traduisirent ses paroles pour nous. Son sable doré qui nous enveloppa nous apaisa l’esprit (et dieu sait à quel point j’en avais besoin !), ce qui atténua mes pulsions belliqueuses. Cependant, son discours me laissa un goût doux-amer. Non je n’allais pas lui pardonner aussi facilement, bien que tout ce bordel ne soit pas entièrement de sa faute (pour Valentina et Jack, je leur en voulais encore un peu, mais je passais quand même l’éponge, ils avaient été intoxiqués). Non. Je voulais bien l’excuser pour cette fois (circonstances atténuantes, tout ça tout ça), mais je ne lui pardonnerais pas. Pas tout de suite. Il m’avait poussée à bout, j’avais failli perdre contre ma Bête. Je n’avais jamais été aussi proche d’Elle. Je ne l’avais jamais autant sentie comme étant une partie de moi. Depuis très longtemps, j’avais eu peur. Peur de moi-même.
Quant au pamphlet sur la guerre des rêves, je ne me sentais pas vraiment concernée. C’était un truc de gardiens, et tout leur délire me paraissait n’être qu’une vaste fiction. Je n’avais aucune envie d’être mêlée à leurs plans foireux encore une fois. Merci, j’avais eu ma dose. Et puis le « continuez de veiller les uns sur les autres », c’était bien gentil, mais je donnais pas dans les secours humanitaires. Que chacun veille sur soi, ce serait déjà pas mal Pas que ça à faire de m’occuper des problèmes de Pierre, Paul ou Jacques. Niveau emmerdes, je cumulais pas mal de points bonus à moi toute seule. Après tout, je n’étais pas une gardienne, ce n’était pas mon boulot de protéger qui que ce soit.
Quand enfin le Sablonneux eut fini et qu’il nous laissa, nous prîmes la direction de l’hôpital. Absinthe était dans un sale état, je l'aidai à marcher, la soutenant avec une autre personne. Je vis Jack partir de son côté. Il avait certainement besoin de se retrouver seul pour méditer sur sa condition. Son départ me fit réaliser qu’un petit bilan de ma personne s’imposait aussi. Car oui, malgré tous les déboires que je venais d’encaisser, cette aventure m’avait au moins appris un élément essentiel : il fallait absolument que j’apprivoise mon Monstre. Pas comme un animal que l’on dresse et sur qui j’aurais une maîtrise, mais plutôt comme l’intégrer à mon être. Je ne pouvais pas le nier plus longtemps : la créature, c’était moi, et j’étais la créature. Je ne pouvais pas la garder enfouie, au risque qu’au moindre moment de faiblesse, elle ne jaillisse et s’empare totalement de ma personnalité. Je devais impérativement apprendre à la connaître. Apprendre à me connaître. Depuis la Malédiction, j’avais laissé en suspens ma quête du Léviathan, mais peut-être était-il temps de m’y intéresser de nouveau. Ce nouveau monde dans lequel j’étais tombée il y a presque trente ans pouvait peut-être m’apporter des éléments supplémentaires.
Nous étions presque arrivés à l’hôpital. Je me rapprochai de Gabriel, qui avait repris sa taille adulte. Je lui ébouriffai les cheveux en lui disant : T’as assuré comme un chef ! Si un jour y a quelqu’un qui te cherche noises, t’auras qu’à m’appeler, je lui règlerai son compte avec plaisir ! J’étais sincère. Après qu’il nous ait sortis de ce bourbier, je pouvais au moins lui rendre ce petit service. Je lançai un clin d’œil à Val : Je te préfère avec tes ailes blanches ! Je souriai ensuite à Tath' et Ebony. Puis je me dirigeai vers Cuinn. Je levai les mains en signe de paix, pour qu’il ne croit pas que j’allais encore l’amocher. Ça va mieux ton nez ? J’suis désolée, c’était un réflexe. Je me contrôle pas trop des fois. Hum, je sais pas vraiment comment rattraper le coup, d’habitude je m’excuse pas après avoir frappé quelqu’un… Si jamais tu passes au Rabbit Hole un de ces quatre, t’auras qu’à mettre tes consommations à mon nom. Mine de rien, cette histoire avait créé des liens !
Au bas des escaliers menant au hall d’entrée de l’hôpital, je m’arrêtai. Bon et bien moi je vous laisse là. Prenez soin de vous et j’espère que la prochaine fois qu’on se verra, ce sera pas pour finir à l’hosto ! Puis je tournai les talons, leur faisant un au revoir de la main tout en m’en allant. Je n’avais pas besoin de soins. Juste d’une bonne sieste. Une bonne et looongue sieste. Quand j'allais raconter tout ça à Queeny au boulot... J'avais quand même sauvé les rêves, c'était pas donné à tout le monde ! Eh oui, j'avais déjà tout oublié de mes souffrances. Mon esprit était une vraie plume de canard : les soucis glissaient dessus sans laisser de traces. Je m'en remettais vite. J'étais d'une insouciance affligeante. Du moins c'est ce que je croyais, mais les séquelles finissent toujours par réapparaître. J'apprendrai ça à mes dépends, un jour ou l'autre.

Emi Burton


FIN

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Our cracking bones make noise

No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☸ Conte : Le Roi Lion

☸ Emploi : Chef de cuisine
☸ True Love : /

☸ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 16 Oct - 12:27



The War of Dream
Ft. Absinthe, Aisling, Cuinn, Jack, Rebbekah, Valentina, Tathiana
La suite, Ebony n'y fit pas particulièrement attention. Du moins, jusqu'à ce que le Marchand de Sable ne se mette à parler à l'aide de signes. Mais... Il parlait avant, alors c'était quoi ce bordel ? Méfiante, la lionne s'attendait à ce que quelque chose leur tombe de nouveau sur le coin du nez. Mais apparemment non. Tathiana et Valentina firent les traductrices et pour le coup, la brune avait envie de lui dire de se taire.

Ce n'était pas vraiment de sa faute en réalité. Il avait été sous l'emprise de quelque chose qui avait fait ressortir ses mauvais côtés. Et même si elle était égratignée et courbaturée de partout, Ebony ne lui en voulait pas. Enfin, pas vraiment... Cela irait mieux quand elle serait soignée et reposée. Quand Aisling les laissa, la brune salua tout le monde et fit de même. Elle avait besoin d'être un peu seule, notamment pour se remettre de cet affreux cauchemar...

Aussi rentra-t-elle chez elle et se dirigea-t-elle directement sous la douche. L'eau chaude lui ferait du bien, elle le savait. Quant au reste... Elle y penserait un autre jour. Elle voulait juste ne plus y penser pour quelques heures.

Ebony : 75%
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Gabriel J. Benett

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☸ Conte : Les 5 Légendes

☸ Emploi : Enchaîne les petits boulots
☸ True Love : /

☸ Avatar : Garrett Hedlund - CJ Adams
© Crédit : Angel Dust's
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Dim 16 Oct - 16:12

The War of Dream

Feat Aisling, Absinthe, Cuinn, Ebony, Jack, Rebbekah, Tathiana, Valentina


La chute avait été rude et Gabriel avait mis un peu de temps avant de se relever. Mais au final, il avait réussi à le faire puis était allé aider Tathiana. Comme elle et le reste du groupe, il avait remarqué le changement chez Aisling. Les veines noires étaient toujours là, mais il était de nouveau lui-même. À la différence près qu'à présent, il ne parlait plus du tout, comme avant, dans le monde des contes... C'était triste.

- N'importe quoi... Rougit-il quand Aisling conseilla aux autres de compter sur lui par la suite.

C'était absurde. Il n'était pas un héros, il avait juste aidé un ami, rien de plus. Pour couper court à toute autre remarque, le jeune homme aida la fée des dents à marcher. Elle était gravement blessée...

- Je t'emmène à l'hôpital. Déclara-t-il d'un ton ferme.

Et c'est ce qu'il fit. Le jeune homme conduisit son amie à l'hôpital et resta là-bas tout le temps qu'on lui prodigua des soins. En tout cas, c'était fini... Ils avaient tous besoin de souffler et Gabriel était heureux de cette fin.

Gabriel : 70%


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina A. Sweetheart

avatar
En réalité, je suis
Cupidon
☸ Conte : Folklore || L'étrange Noel de Mr Jack

☸ Emploi : Gérante dans une agence matrimoniale || Chroniqueuse au journal rubrique "love"
☸ True Love : Le Prince de mes rêves ~

☸ Avatar : Kristen Bell
© Crédit : Bibi
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 17 Oct - 13:47



« The War of Dream »
† Mission 5 légendes ! ft Sandman, l'Homme de la Lune, La Fée des dents, le Vrai Croyant, Le roi d'Halloween, Zéro, Mally, Sarafina, la fille du Léviathan & Cupidon







Now you are gone, oh
I thought i was strong,
When i fall into darkness
And I know I'm no angel



Elle fixait cette main tendue avec une expression de surprise peinte sur ses traits, et pourtant la reconnaissance débordant de son cœur. Elle avait tellement de mal. Les souvenirs des dernières heures étaient aussi clairs dans son esprit qu’une eau de cristal, aussi nette et lointaine que la mémoire d’une fausse vie qui avait duré vingt-huit ans, des actes et des pensées qui la répugnaient qui semblaient si éloignés d’elle, et pourtant ces choses qu’elle avait manifestement faite. Elle repoussa l’effroi qui planait au bord de son âme et qu’elle tenait à distance à grande peine pour mieux se concentrer sur l’instant présent, sur cette paume tendue qu’elle n’hésita pas à prendre pour se relever. Un sourire un peu crispé, mais sincère et rayonnant, traversa ses lèvres à la question posée. Valentina avait l’impression qu’on lui pardonnant, qu’on excusait ses actes qui étaient du fait de la magie et de la noirceur. La noirceur d’Aisling. La pensée fut comme une douche froide, l’ancrant à nouveau dans la réalité. « Je crois que oui, et toi ? ». Son regard était déjà tourné vers les alentours, cherchant une silhouette reconnaissable être toute. Le cri de victoire de Gabriel, redevenu manifestement adulte, termina de la mettre mal à l’aise. Elle se sentait de trop dans ce groupe, ils s’étaient battus de toutes leurs forces, donné leur énergie et leur personne, jusqu’au bout, pour les vaincre…. Eux.

Cupidon avait succombé avec une facilité étonnante et malheureuse à la noirceur, se vautrant même dans le sable noir qui avait pris possession de tout son être et se complaisant dans les ténèbres et la haine qui avaient envahi sa tête. Bien sûr, elle était totalement pour cette victoire du groupe, heureuse même que tout cela soit terminé. Il n’empêche qu’elle était de trop ici, sans aucun droit pour assister à ce triomphe éclatant. Elle jeta un regard vague vers Jack, qu’elle avait perçu de l’autre côté, ce demandant s’il ressentait lui aussi ce sentiment étouffant, cette sensation noirâtre et moite qui semblait vouloir écraser et broyer son cœur en autant morceaux qu’il y avait d’étoile dans le ciel. Elle avait cette impression que plus jamais elle ne pourrait contempler le soleil se lever sur le jour nouveau, apportant sa lumière pour chasser au loin les monstres de la nuit. Pourquoi les amoureux privilégiaient l’éclat du soleil mourant dans les mystères de la nuit sombre et pleine de terreur, quand la renaissance de la vie était plus appréciable dans la fraicheur du matin ? Pourrait-elle un jour se pardonner ces évènements auxquelles elle avait prit part, certes contre son grès, mais qui savait au fond ? Il y avait cette peur au fond de son cœur d’amour aujourd’hui, redoutant d’un jour succomber à nouveau à cette sombre tentation d’égoïsme et de haine.

Les veines grossit de sable noir avaient retrouvé leur aspect normal, remarqua-t-elle distraitement. Le cuir crissait contre sa peau, enserrant son corps dans un étau collant au plus près de son corps. Ses bras nus étaient tachés de sang séchés, un carmin qui avait goutté de sa longue estafilade au bras pour se mêler au sang d’autres personnes, Tathiana et Bartiméus entre autre, et elle détourna le regard brusquement, dégoutée d’elle-même au plus profond. Ses ailes étaient dans un état autrement plus inquiétant que cette blessure au bras. Elle ressentait exactement l’endroit où le poignard de ténèbres s’étaient enfouit, une cicatrice guéri par la magie mais hantée par une douleur fantôme et mauvaise inexplicable. Les plumes étaient redevenu d’une blancheur, mais certainement plus aussi immaculée qu’autrefois. Un fin duvet grisâtre se trouvait toujours à la base, entourant la blessure aussi sombre que la plus obscure des nuits sans lune, sans parlé des tâches rouges qui avait giclés de toute part. Le dégout, voilà comment tout cela se traduisait chez elle, sentiment qui s’accentua plus encore quand elle ne croyait pas possible quand elle remarqua enfin la fée aux côtés du roi d’Halloween, faible et blessée au-delà du possible, au point que la jeune femme se demanda comment elle pouvait encore se tenir consciente sur le sol. Et la majeure partie des coups et blessures étaient son œuvre, l’œuvre d’une arrogance bien caché aux tréfonds de son âme et d’une jalousie qu’elle ne se comprenait même pas.

Et elle le vit, se relevant difficilement, le sang coulant de son corps accentuant le mal-être de Valentina, bien portante en son corps. Et elle vit les veines encore noircit, son regard s’écarquillant, tout son corps se tendant dans l’attente de ce qui pourrait bien se passer, malgré qu’elle voie dans ses yeux la culpabilité et la douleur. La signification de tout cela lui était totalement inconnue, attendant les mots qu’il ne manquerait pas de prononcer. Et elle vit sa bouche s’ouvrir, s’agiter, sans qu’aucun son ne leur parviennent. Elle crut un instant que ses tympans lui jouaient un tour, qu’ils avaient explosés entre temps, en oubliant la logique en cours de route. Mais elle entendant le vent souffler entre les arbres, la respiration difficile des combattants, sa propre respiration. Non, le problème était autre part, infiniment plus cruel. L’éclair de compréhension qui la traversa lui arracha un cri étouffé alors qu’elle plaquait ses mains sur sa bouche,  dans une tentative pour nier encore les faits. La pitié, l’empathie et la douleur qu’elle ressentait pour Aisling tournait dans son regard, au comble de l’horreur que provoquait ce cri silencieux qui semblait résonner dans tout son corps, tout autour d’eux dans le sifflement des bois.

Elle s’approcha de quelques pas, le pas vacillant, sans pour autant oser trop s’avancer. Pourtant, lorsqu’elle vit les symboles tournoyant au-dessus de sa tête, comprenant presque instinctivement tout ce qui s’y disait, elle sut qu’elle se devait de faire le lien. Les premières phrases sortirent difficilement de sa gorge, buttant sur les premiers mots. Pourtant, la douceur du sable dorée apaisa sa voix, et elle reprit sa traduction en compagnie de Tathiana, sans pour autant croiser son regard. En fait, elle ne souhaitait regarder personne, se concentrant sur les formes qui apparaissaient au-dessus du marchand de sable, tâchant d’ignorer tout être vivant. Son souffle se bloquait souvent sous sa langue, au fur et à mesure que les mots se formaient dans son esprit, laissant parfois la main à la gardienne pour reprendre elle-même ses esprits et ses émotions. Ses poings étaient aussi serrés que l’étau de métal d’un masque de fer, résistant à l’envie d’interrompre brusquement l’homme pour lui secouer les pensées, et le ramener sur terre. Lui, lamentablement échoué ? C’était une erreur telle qu’un élan de colère traversa son corps. Oui, il avait succombé aux ténèbres et aux cauchemars, mais en était-il responsable ? Il avait résisté, oh il s’était tant battu ! Des mois durant il avait lutté contre ses veines qui se teintaient d’une couleur d’outre-tombe, des heures durant il avait cherché à trouver une solution pour enrailler le funeste mécanisme, songeant même à se priver de sa véritable mémoire en franchissant la frontière de la ville. Cette notion même donnait encore des frissons à Valentina. Comment pouvait-il se considérer comme insignifiant ? Pour elle, qui était une reine des fêtes, c’était comme un affront porté à son titre avec une telle désinvolture ! Oui, des choses terribles étaient arrivées. Oui, la noirceur était née de son sable. Maintenant, il devait continuer d’assumer ses charges, portés ses titres avec plus de noblesse encore. Il était le maitre des sables, à tout jamais ancrés dans l’imaginaire du monde et des enfants. Mais il n’était pas que cela non plus, il n’était pas insignifiants de tout bord. Des personnes s’inquiétaient pour lui, comptaient pour lui. Tathiana n’était-elle pas sa meilleur amie ? Il n’avait pas le droit de se retirer ainsi de l’affection de ses proches, et elle lui ferait bien comprendre.

Son regard s’égara à nouveau sur Jack. Si tout était troublé et froid entre eux, leur relation avait pris un nouveau tour ambiguë et douloureux. Il l’avait naturellement prit dans ses bras, dans une accolade pleine d’amitié… et de noirceur. N’était-ce pas la plus fine des ironies que de s’entendre avec lui qu’à leur pire moment, au sommet de leur gloire de haine, quand ils se perdaient dans le mal, prêt à conquérir le monde pour y régner en parfait petit tyran ? Une boule restait coincée dans sa gorge, hésitant à faire un pas vers lui, pour tenter de lui parler, d’éclaircir cette situation qui sombrait dans la nuit, mais le roi avait déjà filé à l’anglaise, seul, et elle ne pouvait que le comprendre. La reine aurait voulu s’approcher de la fée des dents, l’aider dans son périple, mais l’ancien petit garçon l’avait déjà prise en charge pour l’amener vers l’hôpital.  Elle ne parvint pas à sourire à la remarque de Rebekah, pas lorsque ses ailes étaient encore tachées de sang, encore vêtu d’une tenue de cuir tout à fait inhabituelle pour elle. En se retournant, elle croisa le regard d’Aisling, se détournant d’eux tous, dans une direction inconnue. Le message que semblait lui envoyer ses yeux ne fit qu’installer une crainte sourde en son cœur. Elle ne le laisserait pas partir ainsi, seul et blessé comme il était. N’avait-il pas gagner une infermière ?

fiche codée par rawr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm the Queen
No rage Please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☸ Conte : Les cinq légendes

☸ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☸ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☸ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   Lun 17 Oct - 23:47

Nous avons réussi.. Nous avons réussi à libérer mon meilleur ami de ce mal qui l'avait changé en monstre.. Comme Noirceur, mais une différence est qu'Aisling, c'est un gardien, le gardien des rêves. Je me relève difficilement, je ne dois pas pensé à ces douleurs, surtout que j'ai le pied brisé. Enfin bon, ce n'est pas le plus important.. Ce qui compte c'est qu'Aisling est de nouveau lui.. Même si ses veines sont toujours noirs, je ne comprends pas pourquoi, les filaments de sable d'or m’apaise au fond de moi, mais un détail me perturbe.. Je le regarde et m’aperçoit qu'il n'arrive plus à parler. Il est redevenu comme avant.. J'ai de la peine pour lui, même s'il a fait du tord.. Il ne peux pas avoir ça.. J'essaye dans bien que de mal à traduire ce qu'il dit. 
D'un coup, je le vois s'éloigner, mais avec Gaby qui a reprit sa forme d'adulte, il voulait m'emmener à l'hôpital, je n'ai pas le choix, mes blessures sont bien trop grave pour ne pas les soigner. 
-Moi qui voulais prendre un verre de Rhum avec un pirate c'est foutu. Plaisantai-je mais ça ne fit pas rire les infirmières qui me regardèrent bizarrement quand nous sommes arrivé à l'hopital. 
Mes pensées se dirigèrent directement vers celui qui sera toujours mon meilleur ami..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Les 5 Légendes] The War of Dream~ Part I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Autres Mondes :: Autres mondes-