Partagez | 
 

 Passé commun [PV Tristan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Passé commun [PV Tristan]   Sam 25 Juin - 10:43

Le bâtiment n'était pas totalement différents des autres de la ville ci ce n'était que l'enseigne indiquant à quoi celui-ci servait. Mon changement d'identée pendant cette période me fit bénéfique, grâce à elle je pris connaissance de lieux dont je n'aurais jamais soupçonné l’existence par le passé, celui ou je me trouvais actuellement faisait parti de ce pour le quelle j'aimais ce lieu, ici même s'ils ont ne comprenait pas personne ne me rejeté.
Repoussant du mieux que je pus le grillage qui protégé l'arrière du bâtiment je me glissais sans faire de bruit saluant les habitants des lieux un par un comme je faisais chaque fois que je pouvais me rendre ici. Forte heureusement pour moi les habitants finir par s'habituer en général à ma présence évitant d'alarmer le propriétaire des lieux, si je me faisais choppé non seulement j'allais passé un sale quart d'heure , mais il pourrait parfaitement constaté un représentant de la loi pour mettre introduit chez lui. Dans le jargon adulte il me semble qu'il nomme cela effraction chose punissable par la loi, déjà que je ne suis pas bien vu par certain adulte alors autant évité d'avantage de chercher les problèmes au gens.
Fouillant dans le sac j'y sortie des restes de la veille que j'avais réussi à mettre de coté. Mauvaise idée de sortir cela au milieu de tous il venait de sentir l'odeur et ça n’allaient pas pour leurs déplaire , à présent les voilà existé et pas moyen de les faire taires ils allaient ameuté tout le monde tant pis pas d'autre choix que de partir maintenant si je ne voulait pas me faire prendre. Dans la panique j'en oubliais mon sac qui était resté au milieu de tous, à l'intérieur il y avait sans doute un truc qui permettrait de découvrir l’identité du coupable fallait que j'y retourne au plus vite attraper mes affaires et fuir. Fermant le sac je le fis passé par dessus mon épaule gauche le maintenant que par une bretelle.
Avais-je bien entendu ou mon imagination me joue des tours je crois avoir entendu des bruits venants par ici, vite la sortie. Trop tard pas le temps , ouvrant la cage la plus proche d'un des chiens , je tentais de me camoufler dans l’épaisseur de celui-ci. Forte heureusement pour moi le chien était énorme et moi pas très épais pour mon âge pour espérait ne pas être vu, ce que j'oubliais c'est que je n'était plus dans la jungle et qu'ici le plus gros des animaux fait à peine celle des buffless.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Passé commun [PV Tristan]   Lun 27 Juin - 16:18

A l'inverse d'une personne ordinaire, l'enfant de la nature ne parvenait à profiter pleinement de ses jours de repos. Une semaine de congés lui avait été offerte, pourtant son quotidien ne changeait guère. Chaque matin il se sentait obligé de se rendre à son lieu travail, d'y jeter un œil, de donner plusieurs instructions et surveiller son remplaçant. Toutefois, il devait surtout se reposer, récupérer les incalculables heures manquantes de sommeil. Sa conscience, affolée de ce rythme, tentait en vain de le freiner, de le convaincre à rester une journée chez lui. A son plus grand désarroi, l'ancien seigneur de la jungle restait sur ses positions, se bornait. Malgré la fatigue qui ne cesser de le hanter, il était à présent entrain d'examiner la salle de quarantaine, de passer au peigne fin tous les traitements. Munie d'un dossier, il fit le tour de la salle, en ressorti quand toutes les créatures avaient reçu leurs soins. Il referma la porte derrière lui, alla en vitesse prendre plusieurs documents dans son bureau personnel. Ces derniers lui serviraient à continuer son travail concernant les futurs projets du centre animalier. Son obstination à être aux petits soins pour les animaux avait une limite, il alla bientôt quitter les lieux. L'un de ses assistants le prit en grippe à la sortie du bâtiment, lui confia son inquiétude vis à vis d'un chien du chenille. Selon ses dits, il aurait détecté quelques anomalies dans ce dernier ce qui nécessitait l'inspection de Tristan. Un bref signe de la tête, il prit congé et se dirigea vers le lieu en question.

«  Sors de la tout de suite ! »

Gronda-t-il à l'instant où il avait sentit une présence étrangère grâce à son odorat aiguisé. Il ne tarda à mettre la main sur l'intrus, l'agrippa sans aucune forme de pitié par le bras, le souleva comme une vulgaire plume. Il découvrit un curieux spécimen, un petit garçon dont dont l'aura mit le doute au sein de l'esprit du vétérinaire. Néanmoins, l'homme singe était bien décidé à continuer de se montrer ferme avec lui.

«  Qui t'as autorisé de pénétrer ces lieux ? Que venais tu y faire ? »

La voix roque, une certaine rancune dans ses prunelles, l'ancien seigneur de la jungle eut du mal à se calmer, à s'adoucir. Il finit par le faire à un moment donné, le lâcha sans pour autant le laisser repartir. En réalité, il craignait les intentions de ce gamin, une éventuelle connerie de sa part qui pourrait nuire le centre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Passé commun [PV Tristan]   Mar 28 Juin - 17:14

Je sentis mes pieds quittais le sol de quelque mètre pour finalement arrivé au niveau de la tête de l'adulte qui me fixait avec un air furieux . Malgré son ton terrifiant je ne baissais ni les yeux ni même montré de la crainte, j'avais par le passé rencontré bien plus terrifiant. Le fixant avec un regard de défis je lui répondis de la même manière que je répondais à toute personne qui me semblait hostile.

"Ce que je fais ici , je ne pense que pas que cela vous concerne et comment  je suis rentrée, simplement comme n'importe qui chercherait a rentrée ."

Toute en finissant ma phrase je pointais le grillage ouvert vers le bas donnant un accès au lieu finissant les fesses au sol. Si jusqu'à présent je mettais concentré sur le physique qui se trouvait en face de moi je fus à présent interpellé par une odeur qui était couvert par celle des chiens, elle n'était pas récente mais suffisamment distingue pour que je puisse la sentir . A trainé avec divers animaux par le passé il fallait dire que j'en avais retenue des odeurs et celle-là me faisait particulièrement pensé à celle d'une vieille connaissance. Ce pourrait-il que lui aussi soit sur les lieux et réussi au final ce qu'il avait toujours voulu accomplir , non cette odeur y ressemblé mais nétait pas totalement identique. Un seul moyen pour moi de m'assurer de son identité, en toute logique il devrait à son tour répondre faute de quoi j'aurais fait erreur et dans ce cas comprendre la raison de cette odeur.
"Nous sommes du même sang toi et moi."
Dit ainsi ça semblait étrange et pourtant toute personne ayant vécu en jungle sait ce qu'elle veut dire et nul n'ai censé l'ignorée. A présent voyons sa réponse et tachons de préparer un échappatoire en cas ou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Passé commun [PV Tristan]   Mar 5 Juil - 9:16

En temps normal Tristan appréciait les enfants, les jeunes adultes. A vrai dire, il allait plus facilement vers eux, se montrait même plus ouvert, plus tolérant. Néanmoins, depuis deux ou trois mois, il se faisait mener la vie dure par une sacrée bande du quartier. Un groupe d'adolescents dont les mauvais coups ne cessaient de fuser au sein de leur esprit. Ils lui en faisaient voir de toutes les couleurs, l'ancien seigneur de la jungle commençait à en avoir marre de jouer les policiers. Normal, ce n'était pas son métier, ni son domaine de prédilection. En somme, il avait d'autres choses plus intéressantes à faire. Ceci expliqua son comportement peu amical voir agressif en vers cet intrus qui avait osé pénétrer son endroit de travail sans permission. A aucun moment il adoucissait son regard, déterminé à l'impressionner et à lui faire comprendre son erreur. Malgré cette fermeté, le petit lui tenait tête, osa même une arrogance mal placée, une impertinence qui avait tendance à agacer le vétérinaire. Mécontent, l'homme aux cheveux d'or s'avança vers lui d'un air menaçant, se fit un plaisir sournois à le regarder de haut. Les deux bras le long du corps, ces derniers étaient prêts à agir en cas d'un sale coup, en cas d'une éventuelle évasion. Autour des deux êtres, une certaine peur monta chez les chiens, qui allèrent petit à petit se réfugier à l'intérieur de leur cachette habituelle. Ils avaient senti l'aura menaçante de Tyrand, en savaient les conséquences.

" Que cela me concerne ? Hm.. A l'instant où vous avez mis les pieds dans ce refuge, qui est mien, tout me concerne. Y compris la raison de votre présence."

Il fit craquer ses doigts à deux reprises, signe de son impatience. La moutarde lui avait monté au nez, ce mioche avait tout intérêt à très vite se repentir s'il tenait vraiment à sortir d'ici vivant. En somme, Tristan était à un stade où le prendre pour un abruti serait la pire des choses.

«  Je ne crois pas non… »

Dans quel jeu voulait il l'entraîner ? Peu importe, cela devait cesser. Tyrand en était lassé, exprima ce sentiment par le biais d'un profond soupire. S'en découla de cela, un rictus d'énervement au coin des lèvres, son interlocuteur allait passer un sale quart d'heure.

«  Vous êtes entrain de me faire perdre mon temps ! Soit vous me donnez une raison valable soit je préviens les autorités ! »

Il y allait un peu fort, sa conscience en était elle même surprise or il fallait bien prendre le taureau par les cornes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Passé commun [PV Tristan]   Mar 19 Juil - 23:51

Son refuse ?! Là, je venais de commettre une belle bourde. Si jamais il lui venait l'envie de contacter les autorités  je risquais de passé un salle quart d'heure, en même temps je ne pensais pas qu'il viendrait se pointer ici. Et nul doute qu'il ne venait pas de la jungle du moins s'il en venait d'une ce n'était pas la mienne.En vue de sa répons je passé plus pour un fou qu'autre chose. Pas le choix je devais jouer carte sur table, je ne tenais pas à faire un voyage supplémentaire avec les autorités de ville.

"Ok, je vais faire simple je me nomme Mowgli la grenouille, nom qui m'a été donné par ma meute lorsque j'étais bébé. J'ai vécu en partie dans la jungle avec des loups qui mon pris sous leurs ailes, me protégeant de Sherkan le tigre. Un jour nous apprîmes que le boiteux été de retour dans jungle et voulait ma mort, je fut donc éloigné de la jungle dans le but de me protéger sauf qu'entre deux je croisa la route du tigré qui pris la fuite une fois que j'attacha une branche ou la fleur rouge dansait, après quoi je vécu un certain temps avec les humains jusqu'à ce Sherkan revienne promettant de me tuer à la moindre occasion, heureusement pour moi mes amis de la jungle me vient en aide me permettant de me débarrassé une fois de plus du gros félin. Sauf que je n'avais pas prévu de tombé ici séparés de mes frères et de mes amis que je recherche. En venant ici je crus retrouver ma meute, d'ou ma présence. "

Reprenant un instant mon souffle , je repris donc mon récit essayant d'être le plus brève et plus simple possible.

"La phrase que je vous ai sortie toute à l'heure et une sorte de loi chez nous que je dois prononcer quand je rentre sur le territoire qui est celui qui est celui de mon  frère. Vous prenant pour un membre de la jungle de par votre odeur j'ai cru que vous m'auriez répondu. Voilà mon histoire , j'espère qu'elle va vous suffire sinon libre à vous de faire comme bon vous semble , mais sachez que je ne veux en aucun cas du mal au animaux présent bien au contraire, je me sens mieux ici qu'à l'école."

Moi qui ne suis pas de nature bavard avec les inconnus de par la méfiance que papa ours m'avait enseigné , j'étais devenu bien bavard soudainement comme si je sentais que je pouvais lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Passé commun [PV Tristan]   Mer 20 Juil - 11:40

Il allait dans les extrêmes, un comportement surprenant de sa part, Tristan devait s'en rendre compte. Cela ne lui ressemblait guère, une part de désolation monta et se faisait à présent sentir en lui. Toutefois il parvint à lutter contre cette légère faiblesse, à demeurer neutre, impassible face à ce jeune individu. Il s'en donna raison par la suite, son interlocuteur paraissait moins arrogant, moins borné. Les deux êtres savaient maintenant qui était le maître ici, autrement dit l'ancien seigneur de la jungle. Cette base fixée, le jeune garçon commença à narrer son passé en long, en large et en travers.

Tant de mots en si peu de temps, l'horreur aux yeux de l'homme aux cheveux d'or. Il n'en avait guère l'habitude, il en fut vite désorienté malgré sa volonté à essayer de capter le moindre mot sortant de cette petite bouche. Cette difficulté se traduisait par le biais de ces nombreux froncements de sourcils, ses bras qui étaient revenus le long de son corps. Au court du long monologue, Tyrand détendit ses muscles, les traits durs de son visage et finit dans le flou, dans le trouble le plus total. Il ne savait comment réagir face un tel aveu, il créa par mégarde un long silence pesant, limite oppressant.

« Hmf..Tu ne trouveras personne ici.. »

Le dénommé Mowgli avait été sincère dans ces propos, le coeur sauvage l'avait vu à travers ses yeux or ce genre de sujet était beaucoup trop délicat pour lui. Consoler ou donner des conseils ou autre était de loin son domaine de prédilection, il préféra prendre une certaine distance, rester neutre ce pourquoi il se montra assez froid. Néanmoins et au fond de son âme, il avoua en secret être touché de cette histoire, qui était au final très proche de la sienne. Un enfant sauvage, de la nature, de la jungle perdu au beau milieu d'une ville ? Que faire, que faire.. Pour l'heure, il en avait aucune idée, quoi que..

«  Viens avec moi. Je t'offre un chocolat chaud. »

Un minuscule sourire, un geste en direction de son bâtiment fétiche, Tristan s'efforça à s'attendrir avec cette invitation. Entre nous, c'était la moindre des choses, il n'allait le laisser ainsi. Il y avait aussi une toute raison, dont sa conscience l'avait facilement deviner, qui était liée à sa curiosité. En somme, il voulait en savoir d'avantages sur lui, malgré sa nouvelle tendance à se comparer à lui. En effet, il ne cessait de le regarder de haut en bas durant le trajet, rougissait de ses drôles de pensées.

« Assis toi si tu le désires.. »

Il lui montra du doigt les sièges qui étaient en général destinées pour les clients avant de preparer les boissons chaudes dans la même pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Passé commun [PV Tristan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé commun [PV Tristan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-