Partagez | 
 

 La reine des gaffes, le retour - Pv Regina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Mer 17 Juin - 23:04

Anastasia Romanov, petite rouquine têtue de 22 ans et quelques mois, était pour une fois sortie de chez elle où elle faisait ce qu'on appelle du télétravail pour voir le monde, à défaut de voir du monde, et s'aérer l'esprit. Le fait est que la jeune femme était plutôt solitaire et surtout très indépendante, probablement parce qu'elle n'avait pas de famille biologique et pas non plus de parents adoptifs. Elle savait simplement qu'elle était d'origine russe et qu'elle devait se débrouiller pour survivre dans cette petite ville du Maine. Elle ne savait d'ailleurs même pas pourquoi elle y vivait, sentant simplement qu'elle ne quitterait pas ce petit endroit calme de si tôt. D'ailleurs, elle l'aimait étrangement bien, ce trou où rien n'arrivait jamais. Il était ce qu'elle avait de plus familier, c'est pourquoi elle prenait plaisir à s'y balader seule de temps en temps.
Ce jour là, il s'agissait pour elle de refroidir ses neurones qui avaient chauffé toute l'après-midi. La légère brise l'aidait bien d'ailleurs, chassant toute ses préoccupations relatives au travail, lui permettant de faire ce qu'elle aimait le plus, rêvasser.
Malheureusement, lorsqu'Anya commençait à rêvasser, elle ne faisait pas les choses à moitié, oubliant rapidement le monde réel autour d'elle. Et si cela n'était pas dérangeant quand les rues étaient désertes, cela l'était bien plus quand quelqu'un venait à votre rencontre...
Alors fatalement, comme pour ramener durement Anastasia sur Terre, ce qui devait arriver arriva : une collision suite à laquelle la rouquine chancela tandis que ses idées se remettaient en place et que le monde se rappelait à elle. Au moins n'était-elle pas tombée...
En revanche, elle venait de percuter Regina Mills, le maire de la ville, de plein fouet. Regina était une femme très classe, froide également, qui faisait peur à quasiment toute la ville. Pourtant, et peut-être parce qu'il ne se passait rien à Storybrooke, personne n'essayait de changer les choses. Regina était toujours maire et crainte, fin de l'histoire. De fait, Anastasia aurait du frémir, s'apprêter à essuyer les foudres de la reine de la ville et baisser la tête. Pourtant, elle n'en fit rien, se contentant d'un sourire gêné. Etrangement, Regina l'aimait bien alors qu'elles se connaissaient très peu.

- Pardonnez moi, je suis distraite comme toujours... Je ne vous ai pas fait mal au moins? demanda t-elle poliment, se satisfaisant déjà de ne pas l'avoir fait tomber par terre car cela aurait pu abimer son joli tailleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Jeu 18 Juin - 1:12

Je ne te ferais jamais du mal crois moi
Anya, tu ne peux pas te souvenir de moi ♡



Regina avait travaillé toute l'après midi à la Mairie, réglant des tonnes de paperasse entre autres. En lançant cette malédiction, jamais elle n'aurait pensé que le métier de mairesse donnait autant de boulot. En tant que reine ces responsabilités étaient bien autres, puis elle avait ses solutions bien à elle pour que tout se passe comme elle le voulait, alors qu'à la Mairie, il y avait certaines règles à respecter, du moins elle s'arrangeait bien quand elle le pouvait. Regina avait eu aussi le plaisir de recevoir son bon et fidèle ami Killian, elle comptais lui confier pour mission de surveiller Emma Swan qui n'est autre que la mère biologique d'Henry, son fils. Regina n'a pas confiance en cette femme et se demande pourquoi elle est encore à Storybrook, elle devrait déjà être partie depuis bien longtemps. De plus d'après Henry ou du moins, son livre, cette jeune femme est censé être la Sauveuse, celle qui romprait la malédiction, donc pas question pour Regina de laisser y arriver même inconsciemment.

Enfin bref, une fois tout ces désagrément passé, Regina avait fini sa journée, elle descendit donc dans la rue afin de se rendre à sa voiture et rentrer chez elle. Mais une fois arrivé à la porte de cette dernière, elle se rendit compte qu'elle devait faire quelques courses. La mairesse prit alors la direction de la superette du coin et y alla à pied.  Elle fit quelques pas, quand elle fut bousculé par une personne. Regina était prête à s'énerver quand elle tourna la tête est aperçue Anastasia. Elle se raviva immédiatement et lui fit un large sourire.

Non ne vous inquiétez pas tous va bien. Ce n'est qu'un accident cela arrive. Et vous tous va bien?

Etonnamment, Regina était très agréable avec cette demoiselle. Elle l'appréciait et savait que la vie n'avait pas toujours étaient facile pour elle surtout dans la vie des contes. Anastasia ne le sait pas, mais dans les contes, Regina fut une véritable allié pour elle, elle était un peu sa marraine la bonne fée qui essayait de lui faire retrouver son chemin. Encore aujourd'hui à Storybrook, Regina prend à coeur d'aider cette jeune femme, peut être est-ce son côté maternel qui ressort, personne le sait mais en tous cas Regina va prendre la jeune femme sous son aile.






by Wild Heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Jeu 18 Juin - 21:04

Heureusement que les deux femmes étaient seules dans la rue car n'importe quel témoin de cette scène - la méchante maire ne s'offusquant pas d'avoir été bousculée mais décrétant qu'il s'agissait d'un "accident" aurait fait un arrêt devant le quasi non sens de cette situation. Puis cette personne, si elle avait survécu au choc, aurait surement contacté le Daily Mail pour que cet acte de bonté fasse la une du prochain numéro. Après tout, Regina Mills n'avait pas la réputation d'être une bonne personne compréhensive, bien au contraire. Elle était plutôt celle que tout le monde craint, devant qui tout le monde s'écrase et que personne ne vient enquiquiner. Sauf peut-être Emma Swan, une nouvelle arrivée qu'Anya avait brièvement aperçue chez Granny. La rêveuse l'avait remarquée car celle-ci détonnait dans le paysage tellement habituel de Storybrooke, d'autant que son assurance et sa veste de cuir rouge ne passaient pas inaperçus! Mais Anya n'avait pas encore eu le temps de faire plus ample connaissance, s'étant contentée de noter qu'elle osait tenir tête à Regina.
Quant à la rouquine, elle n'avait pas besoin de s'écraser puisque Regina semblait l'apprécier, pour une raison qui la dépassait bien plus qu'elle ne pouvait se le figurer. Anya avait cependant décidé que, face à cette sympathie, elle ne pouvait qu'être sympathique à son tour, ce qui faisait presque d'elle une défenseuse de Regina. Quand ses actions étaient justifiables, évidemment.

- Tout va bien aussi de mon coté, confirma la jeune femme en souriant. Je devrais peut-être ne pas vous retenir trop longtemps, reprit-elle ensuite. De un je risquerais de provoquer un autre accident et de deux vous êtes surement pressée. Ca doit être prenant d'être maire d'une ville, non?

Anya préférait mettre les choses au clair tout de suite : elle n'était pas très délicate et donc, fatalement, pas très adroite la plupart du temps, surtout quand elle avait l'esprit ailleurs ou des talons trop hauts. Elle aurait cependant du la prévenir qu'elle était également très curieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Jeu 18 Juin - 21:57

Je ne te ferais jamais du mal crois moi
Anya, tu ne peux pas te souvenir de moi ♡



Il est vrai que beaucoup d'habitants de Storybrook, aurait était surpris de voir notre chère Regina être aussi agréable après ce petit incident. Il faut dire que la Mairesse n'était pas du genre à se laisser faire et surtout à être agréable avec ses citoyens. En général, elle était plutôt hautaine et ne portait pas bien importance aux habitants de la petite ville, à part quand ceux là venait se plaindre à la Mairie.  Etant anciennement appelé la méchante reine dans la vallée Enchanté, Regina n'avait en rien changé son caractère sous la malédiction, au contraire, elle comptait bien continué d'être odieuse avec ceux qui la détestait autrefois. Cependant tous les habitants de Storybrook ne recevait pas le même sort, en effet, Regina avait des amis et des personnes qu'elle affectionnait comme tout d'abord Killian, ce dernier était un ami très loyal avec qui elle pouvait se confier, de plus ce dernier était toujours prêt à la défendre quelle qu'en soit les conséquences.

Anya était par chance dans les bonnes grâce de Regina mais ça elle ne savait pas pourquoi et elle le saurait sûrement jamais, sinon the Evil Queen pourrait mettre en péril sa malédiction. En effet, les deux jeunes femmes se connaissent de l'autre monde. Regina avait prit sous son aile, la jeune Romanov afin de l'aider à retrouver sa famille.  La raison qui avait poussait la reine a faire cela? C'était Raspoutine, Regina le détestait et pour se venger, elle décida d'aider Anya, en devenant en quelque sorte sa marraine la bonne fée, hallucinant n'est ce pas !

Anya semblait être un peu perdue face à Regina, ce qui amusa cette dernière. Il est vrai que les deux jeunes femmes n'avaient pas encore eu l'occasion de discuter dans ce monde. Regina avait déjà eu l'occasion d'apercevoir la jeune femme au coin d'une rue mais elle n'avait jamais eu l'occasion de savoir ce qu'elle était devenue à Storybrook. Aujourd'hui était peut être le moment d'en apprendre plus sur sa protégée.

"Ne vous inquiétez pas j'ai finis ma journée pour aujourd'hui. Il est vrai que cela est prenant, c'est surtout les papiers à régler qui sont contraignant ainsi que les petits tracas entre voisin mais sinon ça va je m'en sors tout de même ." Elle poussa un petit rire, avant de reposer son regard sur Anya. " Et vous mademoiselle que faites vous dans la vie ? Nous n'avons jamais eu l'occasion de nous rencontrer il me semble? "





by Wild Heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Jeu 18 Juin - 23:29

Regina avait surement noté la surprise d'Anya face à sa réaction mais elle n'y fait pas allusion, se contentant de répondre poliment à la question de la rouquine qui était sortie un peu toute seule de sa bouche, comme beaucoup de choses d'ailleurs. Le fait est qu'Anya parlait parfois sans détour, pour ne pas dire sans réfléchir et qu'elle disait toujours ce qu'elle pensait. En cela elle pouvait sembler un peu effrontée, mais la jeune femme préférait se présenter comme une personne entière et franche qui n'avait pas sa langue dans la poche. Ou rarement, disons. Après tout, dans une société, il faut savoir se comporter de manière civile, ce qui implique d'assaisonner son tempérament de diplomatie, une expérience qu'Anastasia faisait souvent avec ses clients, même si ces derniers, parce qu'ils vivaient trop loin, la contactaient bien souvent par emails ou téléphone.
Et ce jour là n'avait pas échappé à la règle de la spontanéité, bien que la jeune femme ait affaire à madame le maire, un personnage public important et imposant. Mais étrangement, la rouquine avait naturellement eu envie de discuter avec elle. Et Regina avait répondu favorablement à sa curiosité! A croire que la jeune femme était vernie.
Une chose est sur en tout cas, elle eut bientôt connaissance du résumé de la journée de madame le maire en personne qui s'empressa de demander après elle, presque comme si les deux femmes étaient amies, ce qui n'était bien entendu pas le cas. A moins qu'Anya ait loupé un sérieux épisode...

- Vous n'avez pas à vous en faire avec mon voisinage,
commença t-elle par plaisanter. Je m'entends bien avec les habitants de mon quartier. En fait, je les croise rarement, ça aide à entretenir des rapports courtois, le fait de ne pas avoir de rapport, sourit-elle. Sinon oui, vous avez raison, c'est la première fois que nous parlons. Bien sur, je savais qui vous étiez avant de vous percuter, vous êtes le maire, après tout. Dans les petites villes comme la nôtre c'est un peu comme être la reine... Bref, en ce qui me concerne, je suis traductrice. Vous aurez surement entendu mon accent, d'ailleurs. Je suis née en Russie, apparemment, mais j'ai toujours vécu ici, en Amérique. Je suis orpheline, je n'ai jamais connu mes parents et je n'ai jamais été adoptée... M'enfin, je vais pas vous ennuyez avec ça, vous avez d'autres chats à fouetter, je pense. Ceci étant dit, si vous avez un jour besoin de mes services, je suis dans le bottin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Dim 21 Juin - 12:30

Je ne te ferais jamais du mal crois moi
Anya, tu ne peux pas te souvenir de moi ♡



Regina n'était en rien dérange par le répondant et la spontanéité d'Anya, au contraire elle retrouvais bine la jeune femme qu'elle avait connu par le passé et cela lui fit un bien fou. En effet, la mairesse était tout de même assez proche avec Anastasia dans le pays des contes, elle était sa protégé et elle s'entendait plutôt bien donc pour Regina c'était un certain repère de la voir aujourd'hui à Storybrook. Mais le plus important pour Regina était de savoir si la malédiction avait épargné Anya, si elle avait une belle vie et surtout de quoi survivre, elle s'en voudrait tout de même un peu si la jeune femme n'avait pas une belle vie à Storybrook.

"Ah merci vous m'enlever une épine du pied. Mais bon je préfère largement un conflit entre voisin que la paperasse, je peut vous le dire !"

Regina se mit à rire sur l'instant, mais au fond cela l'inquiétait. Apparement Anya n'a pas vraiment de rapport avec ses voisins mais a t'elle des amis ici à Storybrook, était elle seule dans cette ville ? Au fond n'avait elle pas réussi à faire tout ce que Raspoutine voulait en lançant cette malédiction, écarté Anya de sa famille et de Dimitri ?? Peut être que si après tout. Regina revenu à ses esprits et pensa "Reprend toi Regina, tu as lancé cette malédiction pour une raison, tu n'es pas tendre, tu es dure c'est toi la Méchante Reine alors sois mauvaise et accepte les conséquences de ton sort ! " Regina posa ses yeux sur Anya et lui sourit. Une phrase l'avait interpelé, " être maire dans une petite ville c'est comme être la reine ". Anya se doutait t'elle de quelque chose, tout à coup Regina se fit méfiante, mais non c'était impossible qu'elle soit au courant.

"On ne peut pas parler de Reine, nous sommes dans une société , je ne prétends pas à diriger toute la population de Storybrook, juste à m'assurer que tous le monde ai ce qu'il a besoin." Regina fit un légère pose puis reprit. "Traductrice d'accord, c'est un métier tout à fait intéressant dites moi. Oui il est vrai qu'on reconnait votre accent russe. Je suis désolé pour vois. Non ne vous inquiétez pas, j'ai moi même adopté mon fils donc je peut comprendre  ce que vous traverser. J'espère de tout coeur que vous les retrouverez un jour. "

Regina se sentit mal à l'aise tout à coup, c'était de sa faute, si elle n'avait pas retrouver sa famille, à cause de se sort, mais Regina ne pouvait pas de permettre de réduire à néant tout ces efforts. Blanche Neige méritait cette vie et cela avait des conséquences, c'est comme cela et puis c'est tout. Anya est une conséquence. Regina avait trop mit d'effort dans ce sort pour se permettre de l'annuler, non ce n'était en aucun cas concevable! Si elle ne pouvait pas avoir sa fin heureuse pourquoi Blanche Neige aurait la sienne! Si elle aurait fermé sa bouche étant plus jeune tous cela ne serait pas arrivé. Toutefois Regina pourrait rendre des services à la demoiselle afin de combler quelques manque à Storybrook.





by Wild Heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Dim 21 Juin - 18:59

Anya sourit à la réflexion sur la paperasse. Elle connaissait peu de monde qui aimait ça, à vrai dire. Elle aussi, d'ailleurs, s'en serait bien passé. Mais comme elle travaillait à son compte, elle n'y échappait pas non plus !

- Je vous comprends,
approuva sans se départir de son sourire. Je travaille en freelance et je vis seule alors j'ai aussi pas mal de paperasses qui m'enquiquine ! Mais surement pas autant que vous...

Dans l'absolu, Anastasia n'en savait rien. Elle ne faisait que gloser, imaginant que même si Regina Mills était maire du petite ville, elle n'en avait pas moins énormément de choses à gérer.
La conversation se poursuivit sur un ton badin, même si Regina semblait désolée d'apprendre que l'un de ses "sujets" était une orpheline... Peut-être parce qu'elle était touchée, elle livra alors à son tour une part de sa vie privée en mentionnant l'adoption de son fils, Herny, si la mémoire d'Anya était bonne.
La rouquine avait entendu dire qu'Emma Swan, la nouvelle arrivante, était sa mère biologique et qu'Henry était allée la chercher à Boston. De quoi, assurément, bouleverser le quotidien de Madame le maire. Mais quoi qu'elle soit peut-être affectée par cette arrivée, ou troublée, voire effrayée, elle n'en laissait rien paraitre, comme recouverte d'une armure.

- Merci, répliqua t-elle sincèrement touchée par la compassion de Regina, d'autant que cette dernière n'était pas connue pour son empathie légendaire. Et vous ? Sans vouloir être indiscrète, toute la ville connait l'identité de la mère biologique de votre fils... probablement parce que la ville est petite et peuplée de commères qui s'ennuient... Bien sur, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas et c'est pas comme si nous étions particulièrement proches... mais je me dis que ça doit pas être évident, même pour vous, conclut maladroitement la jeune femme en se demandant si elle ne ferait pas mieux de creuser sa tombe dès à présent.

Elle s'adressait après tout à Regina Mills ! Pas à n'importe qui ! Mais celle-ci s'était montrée sincèrement affectée par l'histoire d'Anastasia, ce qui l'avait mise en confiance... Alors quand Madame le maire avait mentionné Henry, Anya n'avait pu s'empêcher de se montrer aussi compatissante, ne sachant que trop bien à quel point il était important d'avoir une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Mer 24 Juin - 12:18

Je ne te ferais jamais du mal crois moi
Anya, tu ne peux pas te souvenir de moi ♡



Regina n'avait pas réfléchi qu'Anya aussi devait avoir beaucoup de paperasse, en étant traductrice, il ne devait pas manquer de papier dans sa pièce de travail. Anya travaillais donc seule apparemment elle avait monté sa boite seule ce qui est très courageux de sa part. Regina aurait aimé savoir parler plusieurs langues tel que le français ou encore l'italien mais il est vrai qu'elle n'en avait jamais eu l'occasion, dans la Forêt Enchantée, elle était trop occupé à ruiné la fin heureuse de blanche Neige et puis à Storybrook, elle doit s'occuper d'Henry qui dernièrement à fait une fugue pour aller retrouvé sa mère biologique, qui n'est autre qu'Emma Swann, donc vous me direz qu'apprendre une nouvelle langue ne passe pas dans les priorités de notre mairesse.

C'est très courageux de votre part de travailler toute seule comme cela. Et ça marche vous trouvez assez facilement du travail ??

Regina devenait curieuse à propose du travail d'Anya, ici à Storybrook, les demandes de traductions ne devaient pas courir les rues alors que sur internet ils devaient y avoir plus de propositions mais en avait elle assez ?? Après tous, Regina ne connaissait rien de ce monde là, tous comme Anya ne connaissait que peu de chose de l'intégralité des responsabilités que pouvais avoir Regina.

La conversation tourna et en venu à parler d'Henry. Anya c'était confié être une orpheline alors Regina avait à son tour évoqué l'adoption de son fils Henry. Anya évoqua alors Emma Swann, la mère biologique d'Henry, Regina ne fut pas interpellé par cela, en effet toute la ville n'avait qu'à la bouche l'arrivée d'Emma, en même temps c'est le seul visiteur que la ville a connu depuis aussi longtemps que les citoyens s'en souviennent. Et en plus de ça elle était la mère d'Henry, ce qui en amusait plus d'un qui se demandait bien comment la Maire gérer cette situation.
Anya quand à elle était plus douce, elle n'avait pas l'air de rire de cette situation, au contraire, elle éprouvait de la compassion pour Regina, ce qui était assez rare dans cette villa. Tous le monde avait tendance à détester Regina même si il ne l'avait jamais rencontré. Il faut dire qu'avec le sale caractère qu'a cette dernière, il n'est pas étonnant que pas mal de gens la déteste à Storybrook, mais bon Regina s'en moquait, elle avait l'habitude d'être détester mais là qu'Anastasia soit gentille avec elle la toucha sincèrement, elle avait l'impression de retrouver cette amie qu'elle avait connu il a fort longtemps.

"Et oui comme vous le dites on ne peut pas empêcher les commères de parler, ça leur fait trop plaisir". Regina regarda autour d'elle avec mépris avant de se retourner vers Anya tous sourire." C'est gentil à vous de vous souciez de comment je vais, vous êtes bien une des seules. Il est vrai que c'est compliqué à gérer mais je n'ai pas le choix, elle est là aujourd'hui et je dois faire avec. Je faire surtout attention à Henry qu'il ne soit pas blessé si elle devait partir du jour au lendemain."

Faire avec, oui c'est ce que Regina devait faire, elle ne pouvait pas bannir Emma de la ville, Henry ne lui pardonnerait jamais. Elle devait juste l'inciter doucement et finement à rentrer chez elle et à laisser son fils tranquille. Regina ne connaissant rien d'Emma, à part qu'elle pourrait être la Sauveuse mais à part cela, elle se méfier pour son fils. Elle ne voulait pas qu'Henry se fasse de mauvaise idées ou pire encore qu'il s'attache à elle et qu'au final elle parte du jour au lendemain. Regina devait la jouer maligne face à Emma, tout était question de stratégie désormais.




by Wild Heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Mer 24 Juin - 20:37

Regina était vraiment intéressée par le métier d'Anya, alors que celui-ci faisait rarement rêver. Il s'agissait en effet d'une profession de solitaire. Anastasia passait d'ailleurs beaucoup de temps à travailler sur ses logiciels de traduction, parfois à des heures incongrues, tout ça pour satisfaire des clients avec par moments des exigences démesurées en matière de délais. Cela pouvait donc impliquer de travail de nuit, donc des horaires décalées. Mais comme la rouquine n'avait pas spécialement d'obligations sociales à Storybrooke, elle le vivait bien.

- La plupart de mes clients n'habitent pas ici, expliqua la jeune femme, ravie de parler de son travail. Tous nos échanges se font par email. Je travaille même pour des gens qui ne sont pas dans le pays. Alors oui, j'ai de quoi m'occuper et gagner un salaire décent, raconta t-elle encore.

La jeune femme avait en effet des clients européens, notamment Russes. Et vu ses origines, ce n'était pas surprenant !
Quand la conversation porta sur l'adoption de Henry et l'arrivée d'Emma Swan, Regina Mills sembla touchée, voire surprise, de la compassion sincère que lui témoignait Anastasia. Comment aurait-elle pu ne pas compatir ? Certes, Madame le maire était un personnage haut en couleur, parfois hautain et froid. Mais elle n'en demeurait pas humaine et Anya avait toujours été persuadée que cette dernière éprouvait de réels sentiments, ce que cette réaction ne faisait que prouver. Mais Anya préférait faire comme si de rien était afin d'éviter la gêne et l'indiscrétion.
Cependant, cette simple question lui en apprenait déjà beaucoup. Anastasia n'en aurait pas moins attendu de sa propre mère. Mais bien sur, elle ne pouvait se douter des réelles motivations de Regina. Nul doute que sa réaction aurait été toute autre si la rouquine les avait connues. Mais par bonheur pour Madame le maire, il n'en était rien.

- Vous avez raison, se contenta t-elle d'approuver naïvement. Dites moi, au lieu de rester plantées dans cette rue à regarder l'herbe pousser, ça ne vous direz pas d'aller boire un verre chez Granny's ? suggéra t-elle subitement. A moins que vous ayez un emploi du temps chargé ce serait plus sympa pour discuter, non ? Ou juste marcher si vous préférez. A rester statiques dans ce coin de rue on va finir par croire que nous complotons quelque chose ! s'écria la rouquine en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Lun 29 Juin - 15:51

Je ne te ferais jamais du mal crois moi
Anya, tu ne peux pas te souvenir de moi ♡



Anastasia raconta à Regina que ses clients n'habitaient pas Storybrook et que parfois même ils habitaient un autre pays. De plus la plupart du temps leur échange se faisait par email mais elle avait tous de même de quoi vivre de son métier ce qui rassura largement Regina. Elle était impressionné que la jeune femme ait des contacts avec des personnes de pays étrangers , elle qui ne savait pas parlé d'autres langue que la sienne. Elle pensa même à quel point il devait être difficile d'apprendre plusieurs langues en même temps surtout quand vous ne les apprenez pas dès petits. Regina ne perdit pas alors de temps et demanda donc à Anastasia ce qui l'interrogeait.

"C'est fou tout de même d'avoir des contacts dans le monde entier. Mais vous parlez combien langues ? Ca n'a pas était trop difficile pour les apprendre parce que j'imagine que vous ne les aviez pas apprise dès le plus jeune âge."

Regina se doutait bien qu'Anya devait parler le russe mais elle se demandait si elle parlait aussi d'autres langues.
Regina avait alors évoquait Henry, son fils et la conversation prit un autre tournant. Les deux jeunes femmes en vénèrent à parler d'Emma et plus particulièrement du malaise que Regina pouvait ressentir face à l'arrivée de la jeune femme en ville. D'ailleurs Madame le Marie avait été très étonné de la compassion dont avait fait preuve Anya à son égard, après tous dans cette ville elle n'était pas amie et les choses auraient pu être totalement différentes entre elle. Il est vrai que peu de monde voir personne n'aurait été clément avec Regina si ils savaient les véritables raisons qui l'effraie quand à l'arrivée d'Emma mais une grande partie est surtout en relation avec Henry. Regina avait vraiment peur de perdre la relation qu'elle avait pu avoir avec son fils. Il était la personne qu'elle aimait plus que tout au monde et le perdre serait pour elle la pire chose au monde.

"Oui si vous voulez on peut marcher un peu dans la rue histoire de profiter de se magnifique soleil et ensuite peut être s'assoeir sur un banc. Avec honnêteté je n'aime pas vraiment me rendre chez Granny cette femme ne m'apprécie que trop peu et pour être honnête moi non plus je n'ai pas d'atome crochu avec cette femme." Regina fit un petit rire et fini par un sourire.

Regina connaissait la réputation qu'elle avait dans sa ville, il était rare de la voir se rendre dans un café ou autres, en général elle reste à la Mairie ou chez elle ou encore elle se rend au domicile de ses amis. Et puis même Regina préféré se promenait à l'air libre plutôt que de se rendre dans les commerces de la ville et puis elle était trop bien occupé avec la Mairie.




by Wild Heart

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   Lun 29 Juin - 20:52

Regina manifestait un intérêt inouï pour la profession d'Anastasia. A la sentir aussi captivée, elle avait presque l'impression d'être une actrice hollywoodienne alors qu'elle n'était qu'une traductrice qui tentait de se faire un nom en tant que romancière quand elle avait le temps. Mais dans les yeux de Regina, elle avait l'impression délicieuse d'être intéressante, qui plus est aux yeux de Madame le maire en personne ! Regina étant connue pour son mépris de la vie des autres, ce n'était pas une petite victoire pour la jolie Russe. Aussi s'efforça t-elle de répondre du mieux possible :

- Je parle Anglais, Russe, Français et j'ai des notions d'Allemand, raconta la jeune femme. Je suppose que mes parents voulaient que je m'ouvre au monde et que c'est pour ça que je connais ses langues depuis que je suis petite. Très franchement je m'en souviens à peine, je sais juste que j'ai toujours aimé les langues. Par contre j'aime moins le décalage horaire qui me fait travailler tard ou tôt parfois ! plaisanta Anastasia.

Les horaires atypiques pouvaient aussi avoir leur charme, après tout. De toute façon, Anya était son propre patron et pouvait décidé de son emploi du temps comme elle le souhaitait, sauf impératif majeur.
Finalement, les deux femmes commencèrent à marcher afin d'éviter de s'enraciner sur le goudron. Cela donnait un air plus naturel à leur conversation. A les voir on aurait cru avoir affaire à deux amies qui profitaient du beau temps alors que Regina et Anastasia se connaissaient à peine. Mais la rouquine était d'un naturel avenant. Elle aimait aller vers les autres et n'avait pas froid aux yeux car sinon elle n'aurait pas proposé une promenade à Madame le maire !
Elle comprenait d'ailleurs que celle-ci veuille éviter le Granny's qui était le repère d'un bon nombre de personnes qui ne l'aimait pas. Pour s'y rendre souvent afin de travailler ailleurs que chez elle, la jeune femme avait déjà entendu des conversations prenant Regina pour objet. Elle n'avait donc pas envie que ce soit le cas et se doutait que Regina préférerait ne pas faire jaser la ville pendant un mois.

- On ne peut pas être amis avec tout le monde, commenta simplement Anastasia après un moment. Peut-être que nous avons des atomes crochus, nous ? suggéra t-elle nonchalamment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: La reine des gaffes, le retour - Pv Regina   

Revenir en haut Aller en bas
 
La reine des gaffes, le retour - Pv Regina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-