Partagez | 
 

 Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 3:54

Léonie Mérida Tavish

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Je me présente, je me nomme Mérida Dun Broch! Je suis né(e) le 21 Septembre dans le royaume de Dun Broch. Vous l'avez bien compris j'ai donc pas moins de 25 ans et pas une ride sur mon visage! Pour les intéressées je suis célib' mais entre nous tu peux passer ton chemin. Pour pas qu'il n'y ai pas de mal entendu je suis hétérosexuelle! Avant d'aller plus loin je dois vous prévenir, dans le monde Réel on me connait sous le nom de Léonie M. Tavish du conte Rebelle ! De Princesse en voie d'être Reine je suis passé(e) à diriger une boite de marketing et de conseil aux entreprises à Storybrooke. Et pour finir, on me confonds souvent avec karen gillan. Je fais aussi partie du groupe des Heroes.

Anecdotes


Plus que des anecdotes car il y en a tellement que c'est dur de faire un choix significatifs, ce sont ses habitudes qui sont plus intéressantes. D'abords, quand elle rentre chez elle, elle se met pied nu. Mais bien sur, ces invités devront faire pareil. Elle n'aime pas les chaussures même si elle en a une quantité énorme. La sensation des sols différents sous sa voûte plantaire est le sommun du bien être. Elle pourra même parfois, quand elle se trouve dans l'herbe ou dans le sable, les enlever sans prévenir. Après, elle aime bien s'asseoir dans son fauteuil qui est face à sa fenêtre pour regarder les étoiles la nuit, rêvant d'aventure avec une bonne tasse de thé au citron. Parce que le citron, c'est cool. Léonie pourrait manger du citron comme on mange des fraises. D'ailleurs, elle ne peut pas en manger vue qu'elle est allergique à ce petit fruit rouge si appétissant. Elle l'a découvert quand elle était petite, alors que sa mère lui avait formellement interdit d'aller en cueillir dans le potage. Forcément, une heure après, elle se retrouvait à l'hôpital, recouvert de boutons et ayant fait en plus un œdème de Quinck. Donc elle s'était rabattue sur son cousin le citron.

Elle reste souvent dans le noir. La nuit l'attire plus que le jour, mais ce n'est pas exactement pour ça. Encore une fois, quand elle était jeune, désobéissante, elle se baigna dans un lac. Malheureusement, en plongeant de trop haut, elle se reçut une minuscule plume dans l'œil. Avec la pression de l'eau, cette plume rentant en force, bouchant ainsi son canal lacrymal. Ne voulant passer pour une faible devant son père, qui sortait de l'eau en rigolant, elle essaya de se l'enlever elle même. Et encore une fois, elle finit aux urgences qui commençaient vraiment bien à la connaître. On pourrait considérer ça comme une habitude. Sa visite annuelle à l'hôpital. Malheureusement, s'étant trop trifouiller l'œil, elle s'était abîmée l'appareil lacrymal, ne pouvant plus pleurer de cet œil. Mais il y avait autre chose, elle était devenue assez photosensible, surtout quand la fatigue arrive.


Caractère

Léonie possède une nature sensible, même si elle ne montre pas toujours ses émotions. Marquée par sa famille, elle peut vivre cette empreinte familiale dans le bon sens comme dans le mauvais. Elle n'est pas dépourvue d'une certaine force intérieure qui la rend efficace face aux dures réalités de la vie. Ne manquant pas de sens pratique, friande d'indépendance et capable de prendre des responsabilités, elle est ambitieuse et montre une grande confiance en elle-même. Enfant, elle n'as pas été forcément docile (et ne l'est toujours pas ), notamment lorsque ses parents et surtout sa mère,font preuve d'un autoritarisme auquel elle est allergique! Son sentiment de justice est exacerbé et réclame souvent la vérité. Au niveau du charme, on ne peut pas dire qu'elle laisse indifférent les hommes sur son passage. Mais c'est elle qui s'en fiche un peu. Les aventures d'un soir elle a déjà testé et même si dedans y a le mot aventure ça ne lui correspond guère. Elle attends le bon et surtout beau prince charmant même si des fois, le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder.  
C'est ainsi qu'on peut la voir tour à tour conciliante, sensible, active, perfectionniste courageuse, aventurière, curieuse, loyale. Puis rebelle, révoltée, agressive, têtue, inconsciente du danger,désobéissante, bordélique, impulsive.

crackle bones




Derrière l'écran
Derrière mon écran, moi je m'appelle Auré/Chess. Actuellement j'ai 22 ans, et je RP depuis 11 ans. J'ai découvert le forum par l'une de ses fondatrices  Heart . De moi on dit que je suis quelques comme vous le savez très bien //SABFF// pour ceux qui me reconnaîtront  Vicieux . D'ailleurs je trouve le forum vraiment très cool. J'aime beaucoup le design épuré (: et je suis content(e) d'y être. Ah j'ai un petit mot pour vous au fait : Love  Love  Youpi  Youpi  Youpi  Youpi  Rodéo  Rodéo  Rodéo  Rodéo  Merlin  Merlin  Merlin  Lèche  Lèche  mimi  mimi  mimi  :perver:  :perver:  :perver:  :perver:  dingo  dingo  Lit  Lit  Lit  Lit .
crackle bones


Dernière édition par Léonie M. Tavish le Jeu 2 Juil - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 4:41

Destin pour changer, renoue les liens, répare le mal causé par l’orgueil.




Avant la malédiction
Mérida qui était déjà assise sur le trône de bois, qu'on avait aménagé exprès pour l'occasion regardée mi-figue mi-raisin les personnes des différents royaumes se massaient devant la piste de tir à l'arc. Puis, ses parents et surtout sa mère la reine Elinor annonça officiellement l'épreuve que sa fille avait choisie. Un frisson l'a parcouru quand elle posa le pied sur son arc. Elle n'avait bien sur pas choisit ça au hasard. Le tir allait lui sauvé sa vie. Bougeant un peu dans sa robe qui l'étouffait, elle regarda alors amusé le spectacle qui était entrain de se dérouler. Le premier candidat était le fils McGuffen, à la forte corpulence et à la parole babillante. Elle se retenait déjà de rire, rien qu'en voyant la position de l'archer et puis hop, la flèche parti et elle fut étonnée qu'elle toucha le deuxième cercle de l'extérieur. Elle pensait vraiment qu'elle allait prendre une toute autre direction, peut être même blessé quelqu'un dans le public . "Je pense qu'il aurait préféré le lancé de tronc d'arbre" "Ou celui de sanglier". Ne pouvant se retenir de rire, elle plaça sa main devant sa bouche, essayant d'arrêter les sons qui sortaient, mais voir son père rire autant qu'elle ne l'aidait en rien du tout. Elle essaya de s'arrêter, surtout quand elle entendit la claque que sa mère donna à Fergus tout en leur lançant un regard noir. De toute façon c'était à chaque fois pareil. Elle pensait vraiment que sa mère devait être jalouse de la relation de complicité qu'elle avait avec son père. Mais après tout, ce n'était que de sa faute, elle ne faisait rien pour la comprendre. Le deuxième candidat se présenta alors.

Le fils Macintosh, à la crinière soyeuse. Quand elle l'avait vu arriver, elle avait fait la comparaison avec la crinière d'Angus, son fidèle destrier dont elle coiffait la toison tous les jours. C'est ça, il avait les mêmes cheveux qu' Angus. Cependant, s'il avait été comme son cheval, elle l'aurait peut être accepté comme ami en premier temps. Mais bon, il n'était pas comme lui, beaucoup trop arrogant et imbu de sa personne. Retenant sa respiration, elle le regarda se positionner, entendant les jeunes filles derrière crier comme des poules en chaleur. Et puis la flèche partit, se plantant à quelques centimètres du centre. Soufflant doucement, un peu soulagée qu'il n'est pas mis la flèche au bon endroit, elle fut alors surprise de sa réaction. Il commençait à crier et à pleurer, tapant son arc sur le sol. Quelle atrocité. "Je pense qu'il a perdu le contrôle .. Oh oh attends ... regardes ... il a loupé la cible mais il a lancé loin son arc .. Il a de la force ..." "Et tu as vu ses belles bouclettes soyeuses" "Fergus !" Mais son père avait raison, pourquoi Elinor lui avait elle encore une fois coupé la parole. Pouffant à nouveau de rire en repensant à son père qui mimait les boucles de l'autre, elle reporta son attention sur le champ de bataille. C'était maintenant le tour du fils Dingwall et apparemment, c'était assez mal parti pour lui, faisant tomber toutes ses flèches au sol avant même d'avoir pu toucher son arc. Levant les yeux au ciel, elle soupira, pensant vraiment qu'elle n'avait que des abrutis pour prétendants. "Oh le petit trésor .. il va bien finir par trouver le trou." Avait, elle dit ça en pensant à autre chose ? Non, ce n'était point son idée, même si maintenant qu'elle y pensait ça l'a faisait elle aussi glousser. Enfin, ce n'était pas le moment pour ça et elle continuait à regarder le spectacle affligeant. Le pauvre, même la flèche avait décidé de l'humilier, ne voulant rester à sa place. Et puis elle sentit un courant d'air passer, son père venait de se lever d'un bond, lui ordonnant de tirer, parce qu'il n'en pouvait plus de son cinéma pathétique. Et là, le miracle de la vie rentra en action. Cette flèche récalcitrante, qui lui avait tant de mal au début se planta en cœur de cible. Le silence se fit pendant une minute et le père Dingwall commença alors à sauter sur place, montrant même ses attributs aux autres participants. Non ce n'était pas possible. Pas lui. N'écoutant même plus les commentaires de ses parents, et de son père, elle attrapa l'arc qu'elle avait caché sous son siège et s'élança alors, vers le terrain. Un jour, elle le remercierait pour avoir fait diversion sans le vouloir, et se pauvre chien qu'elle avait mis à sa place. Contournant les tentes des champions, elle attrapa la cape et le drapeau qu'elle avait préparé. L'excitation commençait à la gagner, lui donnant tout le courage dont elle avait besoin. D'un coup, elle débarqua sur le terrain de tir à l'arc, arc-bouté avec la capuche de sa cape sur la tête, portant vaillamment l'insigne de son royaume.

Plantant d'un coup sec le drapeau, elle se redressa dévoilant qui elle était et d'une voix forte et claire énonça alors que toute l'assemblée était devenue véritablement silencieuse : "Je suis Mérida, fille et première descendante du seigneur de Dun Broch, c'est pour obtenir ma propre main que j'entends participer à ce tournoi." Elle n'avait plus peur de rien, sentant les vents avec elle. Les trois autres seigneurs se retournèrent alors vers la reine Elinor, qui s'était levée, livide de colère et de honte que sa fille se comporte de cette manière. « Mais qu'est ce que tu fais ? ». Ne prenant même pas la peine de répondre, restant concentré sur son objectif, elle se plaça devant la première cible. Essayant de lever son arc, elle avait presque oublié qu'elle n'était pas dans la bonne tenue. Une fois, puis deux, ses mouvements étaient raides et saccadés. L'angoisse de ne pas y arriver était en train de la submerger. Elle ne pouvait renoncer maintenant. Et alors qu'au loin, elle entendait son prénom, elle força sur les coutures de sa robe, dévoilant son corsage quand elles cédèrent. Enfin, elle pouvait respirer, se sentait vraiment plus à l'aise. Soufflant sa détermination, elle se remit en position prête à tirer. Tout en marchant, elle toucha la première cible.« Arrête immédiatement. » Oh non pensa t'elle. Attrapant une deuxième flèche qu'elle plaça dans son arc, elle eut le même destin que sa sœur. Elle accéléra le pas, voyant en coin que sa mère était maintenant descendue de l'estrade. « Je te défens de tirer une autre flèche ». La vibration de colère qui résonnait dans l'air lui insuffla le contraire. Se plaçant devant la cible qui allait changer son destin, elle se concentra au maximum, faisant abstraction du monde où elle était. Il n'y avait plus que le point rouge de la cible, et elle. « Je te l'interdit Mérida ». Pas cette fois. La flèche partit alors, l'égratignant au passage et tout se déroula au ralenti. Elle entendait les bruits de surprise des invités, même son père avait crié, et la flèche qui faisait son chemin rentra en contact avec son homologue, la brisant ainsi en deux partis égales, s'encastrant même dans le pilier qui soutenait la cible. Satisfaite, elle se retourna alors, face à sa mère. Déglutissant, elle ne broncha pas quand elle sentit qu'elle lui prenait le bras violemment, la trainant à travers tout le terrain pour rentrer au château. Elle était fière de ce qu'elle avait fait, mais d'un autre côté, maintenant qu'elle voyait le regard empli de colère et de haine, elle avait un peu peur. Le trajet qui d'habitude était long, semblait être passé à une vitesse folle. Le silence était pesant, et les regards d'incompréhension des domestiques l'a culpabilisait un peu. Essayant de ne plus penser à cette once de peur, elle se revit alors planter les trois flèches aux cœurs des cibles et son courage refit surface. Surtout quand sa mère l'envoya brutalement dans sa chambre. L'orage allait éclater.




"J'en ai plus que marre de tes caprices jeune fille." "C'est vous qui m'avez forcé à agir ainsi .." "Tu les as mis dans l'embarras ... Tu m'as mise dans l'embarras" "J'ai suivi le protocole." "Tu n'es pas consciente de tes actes ..." "Mais je ..." " Tu vas mettre le royaume à feu et à sang avec tes sottises.." "ACCEPTER DE M'ECOUTER DEUX MINUTES..." "JE SUIS LA REINE ... Alors c'est à toi de m'écouter .." " Raaah ce n'est pas juste..." Le courage qu'elle avait était en train de laisser place à l'incompréhension et l'injuste. Elle détestait ça, l'injustice. Et puis, sa mère l'énervait au plus haut point. Certes, elle était la reine, mais avant tout, elle était sa mère, et même si leur relation n'était pas au beau fixe, elle pouvait prendre la peine de l'écouter. « La vie est injuste et nous n'avons rarement ce que nous voulons». Un autre cri s'échappa alors de sa bouche. Non, c'était faux, la vie n'était pas injuste. N'en pouvant plus, elle attrapa alors une épée qui se trouvait malheureusement à proximité et commença à parler avec, la maniant comme si c'était une plume, disant à sa mère ce qu'elle avait sur le cœur depuis longtemps."Vous n'êtes jamais là pour moi ... Vous parlez de mariage mais c'est ce que vous souhaitez. Vous demandez vous ce que moi je souhaite ? Non ... jamais .. Vous passez votre temps à dire ce que je dois faire ou ne pas faire. Vous tenez absolument à ce que je sois comme vous. Et bien je vous le dis, je ne serais jamais comme vous." " Tu te comportes comme une enfant" "Et vous ... un monstre." Oui, c'était dit. À cet instant précis, elle n'aimait plus sa mère. Elle l'a détestait pour tout ce qu'elle était. Elle se revoyait quand elle l'obligeait à apprendre la couture, la danse la cuisine. Elle n'aimait en rien ces activités là. Et celle qu'elle aimait n'était bien sur pas au goût de la reine. Trop de libertés, trop de fantaisies, trop d'amusement pour une princesse. Regardant la tapisserie où toute sa famille était représentée, elle pointa alors de l'épée, cette mère dont elle n'avait qu'une envie, la faire disparaître au loin.

La colère était en train de guider ses mouvements et elle enfonça l'épée dans le tissu. Elle entendit alors le cri de protestation de celle qui l'avait réalisé. Oh oui, souffre comme je suis entrain de souffrir. Elle connaissait très bien l'importance que cette tapisserie avait dans le cœur de sa mère, et c'était sur ça qu'elle allait jouer. Tournant et retournant l'épée dedans tout en la regardant dans les yeux, elle lui jeta encore une fois à la figure des mots douloureux.« Je ne serais jamais comme vous, plutôt mourir que de vivre de la même manière et pour les même aspirations que vous !. »Le coup d'épée partit alors tout seul, faisant entendre le bruit caractéristique du tissu qui se déchire. Soutenant le regard triste de sa mère, elle recula alors quand elle l'a vit foncer sur elle. La baffe allait elle tomber ? Non, sa mère ne l'a frapperait jamais. Elle commençait à être moins sûre. Mais non, elle attrapa l'épée qu'elle avait dans la main, l'envoya valdinguer au loin et puis, elle sentit la pression qu'elle exerça sur son épaule, comme pour lui faire comprendre encore plus les paroles qu'elle allait dire. "Mérida, tu es une princesse, alors comporte toi comme une princesse." Elle s'attendait à tout sauf à ce qui allait suivre. Sa mère venait de lui arrachait l'arc qu'elle avait dans le dos et se dirigeait dangereusement vers l'antre de la cheminée. Oh non, pas ça. La peur se faufila partout dans son être et elle ne put retenir un cri de panique quand elle vu son précieux arc dans le feu. Les larmes commençaient à lui monter aux yeux. Elle ne pouvait rester dans cet endroit. Cet arc était tout pour elle. C'était son père qui lui avait offert pour ses 8 ans. Il l'avait lui même construit et lui avait dit qu'il l'a protégerait de tous les dangers. N'écoutant même pas les cris de sa mère, elle s'élança alors vers la porte. Elle n'avait qu'une envie. Fuir au plus loin de cet endroit de malédiction et de se monstre de cruauté qu'était sa mère.. Mais elle se jura une chose, qu'elle lui ferait payer les gestes et le crime qu'elle venait de commettre.




Pendant la malédiction
"Tu n'es qu'une petite princesse à papa ..." "Pardon ? Répète un peu pour voir ?" "D'accord ... Tu n'es qu'une petite princesse pourri gâtée qui ne connaît rien à la vie." "Oh, tu crois ça ? Nous n'avons pas la même définition du mot princesse alors et pour bien te le prouver, je vais partir d'ici. Loin, là ou tu ne me retrouveras pas ..." " C'est ça, casse toi alors parce qu'ici plus personne supporte ton caractère de princesse égocentrique" *Boum* le coup était parti tout seul et le garçon se tenait maintenant la joue. Il regardait la rousse devant lui effaré. D'ailleurs,son calvaire était loin d'être terminé car elle s'approchait dangereusement de lui avec un regard vraiment effrayant. Un autre bruit sourd et la douleur changea alors de coté. Il eut un petit répits mais il venait de réveiller la lionne qui le mit à terre en lui donnant un coup de pied dans les tibias. Il entendit par la suite l'os de la mâchoire se casser et la douleur rayonna alors, parcourant tout son corps. Essayant de se relever alors qu'il entendait les sanglots qu'elle ravalait, il se mis à genou, tête baissée, honteux des mots qu'il avait dit. Mais le mal était déjà fait, il le savait. Léonie était son amie d'enfance, et même s'ils avaient couchés une fois ensemble il l'a considéré vraiment comme sa petite soeur. Cependant, depuis quelques temps il voyait qu'elle n'était pas bien, renfermée et encore plus mystérieuse que d'habitude.

Un rire amer sortit de la gorge de la jeune femme alors que le souvenir de cette journée mouvementée lui revenait en mémoire. Couchée sur son lit, elle regardait le plafond qu'elle avait repeint un peu plutôt dans la semaine. Un ciel bleu nuit où des milliers de points jaunes dansaient comme les étoiles, la nuit. Elle avait voulu faire la rebelle en se détournant du chemin initial et aujourd'hui, elle se retrouvait dans cet "appartement miteux" selon les dires de certaines personnes. Enfin miteux n'était pas exactement le terme. Pour un individu lambda, qui n'aurait pas grandi dans le somptueux château de la petite ville de Dunbar en Ecosse, puis dans une grande demeure à Edimboug, ce logement aurait été plus qu'acceptable. Pour Éléonore, sa mère, ce n'était pas digne d'elle, de sa soi distance classe sociale d'aristocrate Léonie n'était pas comme ça, elle appréciait vraiment son logement simple, mais qui dégageait une telle chaleur. Sa mère ne pouvait comprendre ça, tout comme le reste d'ailleurs. Un autre rire s'échappa de ses lèvres, mais cette fois teintée de sanglots, car le souvenir de son annonce et de la réaction de sa mère résonnait encore dans ses oreilles.

"Comment ça, tu veux partir pour l'Amérique ? Je ne comprends pas ?" Oh ? Quels mots tu ne comprends pas ? Vouloir ou Partir ?" "Léonie ne commence pas ce petit jeu avec moi.." "C'est toi qui l'a débuté. Tu as très bien compris, mais apparemment, il faut que je répète. - Je vais partir d'Edimbourg pour aller à New-York." "Il n'en est pas question ..." "Ce n'était pas une question chère Maman, mais une affirmation. D'ailleurs,ma valise est prête, ainsi que mon billet d'avion." "Et tu vas faire quoi une fois là bas ? Tu ne connais personne , tu n'as pas de logements .. pas de travail ... et personne n'engagera une gamine ... Alors explique moi pourquoi tu fais ça .." "L'aventure, mais je crois que tu ne connais pas non plus ce mot. Décidément, ton vocabulaire est pauvre." Elle savait très bien, qu'en appuyant avec son sourire vainqueur la gifle allait tomber. Deux ... Un .. Zéro. Plissant les yeux et serrant les dents, elle sentit le souffle froid que la main de sa mère provoqua et deux secondes après un immense feu lui brûlait la pommette. C'est qu'elle savait frapper la mère Tavish, et surtout du bon côté. Elle sentit les larmes montaient dans son œil droit. Non, il ne fallait pas que ces gouttes d'eau salées sortent de leurs cachettes. Secouant la tête comme pour se rafraîchir la joue, Léonie soutenu le regard dur de sa mère. Enfin, elle osait lui tenir tête, et le sentiment qui était en train de la submergeait la remplissait de joie, lui donnant le courage de continuer sur sa lancée.

" Tu veux vraiment savoir pourquoi ? C'est simple,parce que je te déteste. Toi et tes chiffons roses. Toi et tes copines de thés qui après avoir bavardé sur tout Edimbourg en gloussant comme des poules en chaleur se mettent à parler de mariages et autres pour vos enfants. Je ne veux pas devenir comme toi, être dans une bulle de verre et observer la vie à travers. Je veux vivre cette vie, partir à l'aventure. Femme au foyer ne m'intéresse pas et rentière encore moins. Je veux avoir la satisfaction d'avoir gagné mon propre argent. Je veux changer mon destin." Elle avait dit ça d'une traite, sans prendre sa respiration. La gifle qu'elle venait de recevoir serait la dernière de sa vie, quitte à rendre les coups. Sa mère se mit à faire des pas dans le grand salon tout en secouant la tête, avec un sourire mesquin. "De beaux projets, mon enfant. Tu vas les réussir comment ? Tu ne sais rien faire de tes dix doigts, ton physique est délaissé et tu as juste un diplôme passable en sciences économiques Peut être, que tu pourras vendre ton corps au plus offrant, tu pourras te nourrir comme ça., mais ça m'étonnerait que tu réussisses cela ... Alors bon, préviens-moi quand tu auras changé ton destin. Mais une chose, si tu échoues, ne reviens pas ici car tu seras déshéritée." "Il n'y a pas que l'argent dans la vie ... ça ne fait pas le bonheur ..." " Mais ça y contribue pour beaucoup..."

Que pouvait elle répondre à ça ? C'est vrai que sa mère avait raison d'un côté. Son père avait fait fortune en créant une ligne de boutique de chasse et ils ne manquaient de rien. L'argent tombait directement sur son compte en banque et il n'avait plus rien à gérer, laissant ses collaborateurs faire. Donc le train de vie allait avec le compte en banque et ce n'était pas Léonie qui en avait à se plaindre. Mais elle n'aimait pas le coté vénale de sa mère. Enfin, elle n'aimait pas grand chose chez sa mère depuis que ses trois frères étaient arrivés. Seul son père pouvait comprendre sa décision, c'est pour ça, qu'elle essayait de se calmer, de ne pas répliquer vivement à sa mère qu'elle pourrait faire une très bonne prostituée. D'ailleurs, elle entendit le bruit de la grande porte d'entrée en pin massif. Elle savait que c'était maintenant où jamais. Sans un regard, elle courut en dehors de la pièce, traversant le salon pour arriver au hall, et grimpant les marches trois à trois, elle arriva à l'étage. Se remerciant mentalement d'avoir déjà préparé sa valise en haut de l'escalier, elle refit le même chemin en sens inverse, manquant presque de tomber tant l'excitation grimpée. Son père Ferdinand était entrain d'enlever son gros manteau et ses bottes pleines de boues, tout en lui faisant un immense sourire.

"Comment ta mère l'as prit ?" "Je pense qu'elle doit être contente que je parte, mais tu comprends, elle doit faire semblant d'être en colère contre moi et d'être triste, sinon ça pourrait faire jaser ..." Léonie ... ne dis pas ça ... tu sais que ta mère t'aimes et qu'elle a peur ..." Et moi je suis le petit chaperon rouge .. Bref, c'est le moment ..." Elle ne put se retenir et fonça droit sur son père, sentant les larmes couler de son œil. Enserrant fort le grand gaillard, la tristesse de devoir le quitter lui noua la gorge. Elle avait toujours été plus proche de lui que de sa mère, alors que pourtant, elle détestait la chasse. Elle ne comprenait pas pourquoi, on avait fait de ce qui était avant un besoin fondamental de survie, un sport et un loisir. Tuer des animaux pour le plaisir l'a dégouttait autant que l'attrait immodéré de l'argent, mais ce n'était pas ça qui l'avait arrêté. Il était comme elle, avide d'aventures et de découvertes. À l'affût du moindre petit truc qui pourrait faire changer le quotidien. Quand elle lui avait dit, deux jours avant, qu'elle partait, il lui avait donné raison. Les voyages forment la jeunesse. Elle sentait sa main dans ses cheveux, se revoyant petite fille quand sa mère l'avait engueulé car elle avait caché de la nourriture dans sa chambre. Mais là, tout était différent. Elle ne savait pas pour combien de temps elle partait, et ça lui faisait peur. Elle n'avait jamais été séparée de ces parents, et c'est ça qui l'angoissé. Heureusement, le goût de l'aventure avait pris le dessus.

Se redressant de son lit, car elle s'était mis en boule en pensant à ça, elle jeta les coussins d'un geste rageur loin devant elle. La route avait été longue et semé d’embûches mais elle était arrivée à ses fins. Au début tout n'avait été qu'enchaînement de désastre. La perte de sa valise à l'aéroport de Cambridge au vol de ses papiers à son arrivée à New York? jusqu'à son agression quelques semaines après à Central Park. Elle s'était dit qu'elle aurait mieux fait de rester dans son lit. Heureusement que dans tout ce malheur, son agression lui fit rencontrer une personne énigmatique et fort sympathique. Oui parce que même doué en arts martiaux, elle ne pouvait rivaliser avec trois hommes assez fort. Alors quand elle avait vu débarquée ce type presque saoul, enfin qui jouait le mec saoul et qu'il avait sorti un flingue de sa poche, elle avait remercié les dieux. Sortie du pétrin, elle ne savait comment exprimer sa gratitude envers ce Matthew. Sans un sous, sans-papiers et sans vêtements, elle lui proposa alors son corps, repensant au si charmant conseil de sa mère. Cependant, il refusa, disant qu'une si jolie fille ne pouvait faire ça même pour le frisson de l'aventure. Et dans cette douce soirée du mois de mai, ils parcoururent Manhattan. Ils discutèrent toute la nuit, enfin, elle l'écoutait surtout raconter ses voyages les plus extraordinaires les uns que les autres. Il était scientifique et de passage, n'aimant en aucun cas la sédentarité. Il faisait des recherches sur les mystères de certaines civilisations disparus comme les Mayas. Il étudiait aussi les phénomènes mystérieux comme le triangle des Bermudes où encore la construction de Stonehenge. À l'évocation de ce nom, Léonie avait bondi et reprit la parole. C'était son endroit préféré petite. Les grandes pierres édifiaient en cercles avaient quelque chose d'envoûtant et de magique. D'ailleurs, ils parlèrent pendant un bon moment de la magie, ayant chacun trouvé une personne pensant que cela pouvait exister. Puis la lignée de conversation fut interrompue par Matthew, qui posa la question fatidique. Qu'allait-elle faire plus tard ? Le silence était venu s'installer entre eux deux, et Léonie avait longtemps observé la scène en réfléchissant. « Je veux partir avec toi. » « Non ». Elle avait eu le courage ou plus la folie de demander d'aller avec lui, elle avait tellement envie de voir le monde, mais la réalité était revenue. Froide et violente. Pourquoi voudrait il d'elle ? Elle n'était qu'une inconnue même si bons nombres de points les reliaient. Ce non, était plus qu'un coup de massue. « Je ne te prends pas avec moi, car tu dois apprendre à faire tes armes seules, quitte à essuyer des échecs. » « Oui je sais ..On apprend mieux de ses échecs que de ses réussites .. et blablablabl. ».

Effectivement, il avait eu raison. Elle avait mis longtemps à comprendre qu'en réalité, ce n'était pas un si grand échec que ça. D'accord elle avait vécue dans la rue pendant un moment, fait des boulots qui ne lui plaisaient pas mais au final tout cela lui avait donné un énorme bagage. Elle avait sillonnée de nombreuses villes, rencontrant diverses personnes. Elle avait écouté pour une fois, ce qu'on lui racontait, s'effaçant ainsi au profit des autres. Aidant même certaines personnes à résoudre des problèmes. C'est d'ailleurs en donnant des cours de tirs à l'arc qu'elle fit la rencontre d'un professeur d'université. Le courant passa rapidement et au fil des jours il essayait de la convaincre de reprendre ses études. Ce qu'elle fit d'ailleurs, après avoir mis assez de sous de cotés avec les cours qu'elle dispensait. Finalement elle fit sa rentrée dans une école de marketing et de conseil à San Francisco, recommandé par l'homme qu'elle avait aidé. Maintenant c'était elle qui allait pouvoir donné des conseils. Se plongeant à fond là dedans, elle réussis sans aucun mal les examens quatre ans plus tard. Elle allait être embauché dans une grande entreprise quand son destin lui fit croiser à nouveau la route de Matthew ...

Se levant enfin de son lit, elle poussa un énorme soupir alors qu'elle regardait par la fenêtre de sa chambre. C'était à cause de lui qu'elle se retrouva là, seule comme une âme en peine, avec ses remords. Elle l'avait suivit, elle lui avait menti pour qu'il l’amène dans ses voyages et maintenant où était il ? S'accrochant au rideau, elle se maudissait elle même tout en tuant mentalement l'homme qui lui donnait tous ses remords. Deux ans étaient passés depuis qu'ils étaient arrivés à Storybrook et deux ans qu'il avait disparu. Elle n'avait pas eu le temps de dire ouf, qu'il n'était plus là. Certes elle l'exagérait, mais au bout d'une semaine, elle ne l'avait plus trouvé et pourtant la ville n'était pas grande. Lui qui étudiait les mystères en était devenu un pour la jeune femme. Alors elle avait du faire sans lui, écœurée et déçue. La vie continuait et elle devait avancée. Avec son diplôme, elle ouvrit un petit cabinet en ville, pour faire du marketing et du conseil aux jeunes et moins jeunes qui avaient des difficultés avec leurs travail, alors qu'elle même avait du mal. Mais comme on dit, les cordonniers sont les plus mal chaussés. Aujourd'hui on pouvait dire que ça allait, même si le goût de l'amertume restait dans sa bouche. Elle qui avait toujours voulu voyagé c'était retrouvée coincé dans cette ville, Storybrook, dans une routine qu'elle détestait et tout ça à cause d'un homme .... Cependant, elle avait ressenti quelque chose d'étrange, quand Emma Swan la nouvelle Shérif était arrivée en ville, il y a quelques temps. Comme une sensation peut être de déjà vu. C'est ce qu'elle avait pensé en la croisant chez Granny'.  


crackle bones


Dernière édition par Léonie M. Tavish le Jeu 2 Juil - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 9:05

Ma marraine la bonne fée Love bienvenue *-*
Si tu as la moindre question n'hésite pas à contacter un admin Pardon
Bon courage pour la fin de ta fiche Calin 3

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi En ligne
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 9:45

Cute MERIDAAAAAAAAAAAAA bienvenue ici et j'ai juste une plainte à faire : Pourquoi ton surnoml c'est Chess et tu prend pas Chess en persoooooooo? /pan/ haha bon courage pour la fin de ta fiche!

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 11:01

Dia: Ma p'tite protégée Calin 3 Calin 3 Love Love T'inquiètes pas si j'ai un soucis j'vous contacte' :uh:

Leÿ: *-* . Ben en fait j'ai beaucoup hésité avec ton PV mais y a des trucs qui me chiffonnent on va dire //SABFF// mais comme j'ai dit à Dia' mimi j'verrais peut être pour un DC Vicieux //SABFF//

Merci *-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 11:09

Meridaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa :collés: Léonie c'est trop mignon comme prénom *-* *-* bienvenue.

Ches.....chessssssssssssssssssssssssssssssssssssssss d'amour de mon coeur que j'aime :collés: :collés: Chessseuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh chesseuuuuuuuuuuuuuh chesseuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh comment tu m'as trop trop troooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooop manquée niwie :collés: ( c'est Decy :ohqueoui: ) Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Danse Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Love Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Rumbelle Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Sérénade Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Boing Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Calin 2 Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi Youpi
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Celui qui m'arrange
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 11:23

Oh mon dieu Chess !!!! Oh que oui Love Oh que oui Die

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 12:11

mumu mumu mumu Oh mon dieu les gens Kiss Kiss Comment ça me fait trop plaisir de voir vos messages Kiss Kiss Heart Heart Oh que oui Rodéo Vous m'avez manqué Duck Duck Calin 2 Calin 2
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 13:02

Bienvenue

J'adoooooooore ton choix d'avatar **
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 13:41

Bienvenue
(En raison d'une invasion d'émoticônes, de messages dégoulinants de sympathie, de débordements affectueux frisant l'indécence et de preuves d'amour trop appuyées, la direction de la boutique de Mister Gold a décidé de faire dans la sobriété face aux événements récents. Nous vous remercions de votre attention.)
Revenir en haut Aller en bas
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 16:00

Cheeeeeeeeeeeeeeessssss gni Aurééééééééééééé Love tu ma manquééééé Duck

C'est Marjo au cas ou MDR

Bienvenue en tout les cas mumu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 17:36

Chess Oh que oui Calin 3

Bienvenue parmi nous Love
Bon courage pour ta fiche et si besoin, n'hésite pas à venir nous voir Calin 3

Ah ouais et si Gold ou le joueur qui l'incarne t'emmerde trop, dis-le moi, je m'en occuperais à la maison, je sortirais le fouet :perver:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 20:08

Neal: Normal *-* Karen est tellement classe

Gold: C'est bête j'aurais bien aimé que les emoticons te brulent les yeux //SABFF// (mais merci pour le bienvenue *-* )

Lacey: Haaaaaan Marjo Cute Sérénade Toi aussi tu m'a manqué CL Lit Lit (tkt pas j'le savais déja Sadique )

Emma: Merchi *-* Pas de soucis Sadique Il aime le fouet le coquin alors //SABFF//

Et voilaaaaa j'ai fini ma fiche Boing Heart mumu mumu Rodéo Rodéo En espérant que ça vous convienne *-*
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 21:47

Chess Pardon c'est sans doute moi qui suis cruche Boulet mais ton perso ne peux pas être ailleurs qu'à Storybrook durant la malédiction Lucain
Ou j'ai mal compris la partie malédiction MDR

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 22:10

Nan mais en fait elle est pas ailleurs x) Ce sont les faux souvenirs qu'elle a dans la tête. Ou alors Lucain c'est moi qu'ai mal compris et elle en a pas ? Mais en gros pour elle c'est comme ça, elle pense ça alors qu'en réalité elle est restée tout le temps à Storybrook ^^. Si tu veux j'peux essayer de modifier pour que ça soit plus clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 22:18

Non dans ce cas ça va MDR

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 22:22

mumu mumu D'accodak' Oui Mais bon si ça va pas je change ^^ Mais de toute façon je l’explorerait en Rp parce que c'est la base du lien avec Matthew Pervers
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Jeu 2 Juil - 22:35


Bienvenue sur Heroes and Vilains

Léonie M. Tavish !


Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio!
Te voici prêt/prête à aller jouer dans Storybrooke et ses alentours.
Tu as été ajouté au groupe Heroes.
Pour une expérience optimale, pense bien à recenser ton avatar!
Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un rp dans cette section et tenir à jour ton journal de bord de RP en créant un sujet ici!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des admins.

Nos admins chéris sont :
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   Sam 4 Juil - 17:03

Léonie M. Tavish a écrit:


Lacey: Haaaaaan Marjo Cute Sérénade Toi aussi tu m'a manqué CL Lit Lit (tkt pas j'le savais déja Sadique )

Pompom Cute Sérénade yeah CL

(Aah d'accord Calin 2 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si vous aviez le pouvoir de changer votre destin, le feriez vous ? } Léonie Tavish [TERMINE 100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives Présentations-