Partagez | 
 

 [Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Gwairth Cold

avatar
En réalité, je suis
Le barbecue Mongol
☸ Conte : Mulan - Barbecue Mongole

☸ Emploi : Professeur de Philo au Lycée
☸ True Love : Non merci!

☸ Avatar : Rachel McAdams
© Crédit : Delphine
MessageSujet: Re: [Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town   Dim 11 Déc - 21:25



[Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town ft. Gwairth & All People

Gwairth avait rempli son rôle a la perfection et elle se demanda l'espace d'un instant ça ferait quoi de tout réapprendre, de devenir quelqu'un que personne ne craint. Puis elle se dit qu'elle s'ennuierait surement, comme elle s'était ennuyée à voir tout le monde parler d'amour. Qu'est-ce qu'il y avait d'intéressant dans l'amour ? Qu'est-ce qu'il y avait d'intéressant dans le fait d'être attaché à quelqu'un, de se rendre esclave soit-même ? Non la femme ne comprenait pas et elle attendait qu'une chose, le lendemain pour qu'ils soient enfin chez eux. Alors, elle but du chocolat pour soigner ses blessures, se mit dans un coin pour dormir et attendit le lendemain, sans trop se mêler aux autres. Elle ne voulait pas leur parler, en fait elle était totalement en train de penser à autre chose.

Quand le lendemain ils arrivèrent à destination, la femme les vit les quitter petit à petit et la brune s'empressa ensuite de leur faire sayonara et elle rentra chez elle. Là, elle n'avait qu'une seule envie, sortir ses serpents d'amour et aller torturer une ou deux personnes. Un jour elle réussirait à briser quelqu'un, à en faire son esclave, mais pour le moment, elle se contenterait seulement de faire souffrir une ou deux personnes. Oui elle était revenue et elle était heureuse, parce que même si elle avait été volontaire, jamais elle n'aurait pensée que ça aurait fini comme ça. Jamais ! Alors, elle se promit, mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus !
(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1293-alea-ajact-est
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town   Lun 12 Déc - 19:24

Mission - Les secrets de Valentine's Town
Coeur inconstant âme inconstante je ne trouve pas la route sur laquelle j'ai voyagé jeune esprit broyé je suis vivante tu es venu mais j'étais gelée je suis une battante au coeur brisé



Et qu’avait-elle appris dans toute cette histoire ? Une belle leçon de morale sur l’amour ? Non, ça aurait été trop beau ; elle avait appris à douter et à faire confiance tout en même temps, elle avait appris à réfléchir avant d’agir tout en suivant ses impulsions à la lettre sans prêter attention au reste, une suite de paradoxes qui la laissait désormais confuse. Quand elle avait pointé la flèche rouge sur Angel, elle avait hésité ; elle avait presque tiré la flèche, elle avait été éprise d’une envie sourde et implacable de tirer. Mais elle ne l’avait pas fait ; à cause de ce doute, à cause de toutes ces erreurs qu’elle avait fait et qui avaient empiré les choses ; sans se rendre compte en cet instant que c’était exactement cela sa nature première. Réfléchir, oui, son esprit était une mécanique complexe qui avait été tant de fois blessé au point de ne jamais faire entièrement confiance à ce qu’elle voyait ou entendait, comme dans ce scénario étrange où elle avait douté autant de la légitimité d’Angel que celle de Valentina. Mais aussi, foncer dans le tas, agir selon ce que lui dictait son instinct, faire d’abord et voir ensuite, qu’importe les conséquences. Un cocktail explosif entre acte et réflexion, entre temps compté et temps infini, entre prises de risques et auto-protection, et curieusement, ses propres sentiments n’avaient pas leur place là au milieu. Valentina était une personne qu’elle estimait même si elles n’étaient pas les amies les plus proches du monde ; et pourtant ça ne l’avait pas empêchée de douter, de se dire que cette damoiselle qui s’évertuait à croire que le monde était beau et les gens gentils en permanence ne cachait pas des secrets bien plus lourds que son coeur gonflé d’amour. Certains -et elle-même quand elle s’en rendait compte- pouvaient prendre cela pour de l’égoïsme, mais c’était avant tout cette volonté profonde de faire éclater la vérité pour le bien de tous, et qu’importe si elle rencontrait des obstacles entretemps. S’encoubler, se redresser, tomber, se relever ; on rince et on recommence.

Mais quand tout semblait se jouer, encore hantée par ce doute, mais aussi par les regrets de toutes les erreurs qu’elle avait commise en n’en faisant qu’à sa tête, elle s’était contentée de reculer, de baisser son arc, et d’observer. De voir toute la loyauté, l’amitié et l’amour se renforcer, se partager et se créer entre tous ces protagonistes dans cette cour de château, la loyauté indéfectible de Roselina pour Valentina, l’amitié de Jack pour la Reine de l’Amour, l’amour lui-même qui continuait d’exister entre les êtres malgré le sang versé et les âmes perdues dans ce combat futile. Et Aileas sentait comme une pique venir torturer son coeur, elle si impulsive et égoïste, mais aussi si blessée par les circonstances de sa vie qu’elle ne comprenait pas cette foi incorruptible que les gens pouvaient mettre sur leur souverain, cette flamme qu’elle avait vu brûler dans le regard de Roselina à la simple idée de perdre Valentina, ou plutôt au refus de cette idée ; la détermination avec laquelle Gwairth s’était battue en faveur d’une idée malgré que ses valeurs ne semblaient pas aussi louables qu’on pouvait le penser ; l’instinct de protection et l’amitié sans faille de celui qui était pourtant le roi d’Halloween, la fête de la peur et des bêtises malicieuses ; Nessa et son attitude si noble, à vouloir calmer les esprits, cette reine bien plus capable qu’une princesse comme Merida ne le serait jamais ; les sacrifices de Cuinn qui semblait si confus et qui pourtant comme Jack et Roselina n’hésitait pas à venir servir de bouclier à la reine de l’Amour sans la moindre hésitation. Tant de noblesse de coeur dans cette plaine. Même ceux qui étaient leurs ennemis possédaient leurs propres raisons d’exister ; même Roméo et Juliette les amants maudits, même Yseult et son meurtre sanglant mais fait au nom de l’Amour ; même Angel et ses désirs tordus qui étaient au fond la volonté d’être le libérateur d’une ville sans se rendre compte à quel point il était aveugle.

Et Aileas. Aileas le mouton noir, Aileas qui ne savait quel camp choisir, Aileas qui passait son temps à agir sur des coups de tête en étant absolument incertaine du fin de mot de l’histoire tout en étant bornée au possible. Aileas, qui en cet instant sentait son coeur douloureux ; elle se sentait incapable de faire comme eux, de placer en quelqu’un ou même quelque chose une foi aussi colossale, un amour aussi intense, une détermination aussi titanesque. Elle agissait seule, au gré de ses caprices, et rien ni personne ne pouvait jamais l’arrêter mais… maintenant qu’elle les voyait tous, elle se demandait si justement, elle n’avait pas besoin de quelqu’un dans sa vie, une amie, ou même un animal capable de maîtriser cet incendie qui n’avait cessé de grandir en elle depuis la levée de la malédiction.

La lumière intense envahit la cour, et tout sembla s’arranger à la vitesse de la lumière ; Angel avait perdu.

**

Aileas avait passé la soirée et la matinée d’une humeur morose ; elle ne rêvait que d’une chose, et c’était de retrouver son lit. Elle avait bien cherché à s’excuser auprès d’Angel pour la flèche dans la poitrine, mais les mots s’étaient étouffés dans sa gorge, provoquant un gargouilli incompréhensible, résultant en une perte de patience presque automatique au point qu’elle ne lui asséna qu’un « laisse tomber » sans même qu’il n’ait le temps de réagir. Le petit groupe s’était réuni devant les portes et, comme à son habitude quand l’humeur n’était pas au rendez-vous, même si au fond d’elle-même elle était heureuse que Valentine’s Town retrouve sa reine et son équilibre, elle restait en retrait, se contentant de franchir le portail avec tout le monde sans vraiment chercher à lancer de conversation -et dissuadant quiconque de le faire avec elle par un regard sombre et appuyé.

Malgré tout, elle ne put s’empêcher de respirer à fond en arrivant dans cette drôle de ville, se réjouissant de rejoindre son minuscule appartement et reprendre son travail ; elle n’avait certes pas exactement brillé par ses idées impulsives à Valentine’s Town, mais elle brûlait encore, cet incendie persistant ne cessait de la ronger et elle avait hâte d’utiliser cette force infinie pour faire ce qu’elle faisait le mieux : aider les gens à se sortir des pires situations imaginables, même si cela voulait souvent dire s’y empêtrer encore plus avant d’arriver au but.

Elle hésita quelques dizaines de secondes avant de s’éloigner ; c’était l’heure de ce moment terrible où l’on se disait au revoir et à la prochaine en étant quasiment certain qu’aucun d’entre eux ne se reverraient à moins d’être déjà des connaissances de base. Elle se doutait qu’elle apercevrait Valentina au stand de tir à l’arc ; mais elle doutait de recroiser les autres de sitôt, et elle n’aimait pas les adieux, alors, elle se contenta d’un demi-sourire à l’adresse de Jack lorsque celui-ci fit l’éloge de ses capacités avec l’archerie, bien que son sourire était teinté d’amertume du fait qu’au final elle n’avait pas réussi à retirer cette maudite flèche, croyant aggraver le cas de Valentina sur l’instant. Puis, laissant tout le monde se faire des papouilles et des sourires, elle se contenta d’attirer leur attention en agitant la main.

« Bon bah… salut. Et on se reverra si on se revoit. »

Ce n’était pas vraiment de la froideur, plus simplement le sentiment qu’elle n’appartenait pas à ce groupe et que donc qu’est-ce qu’ils pouvaient bien en avoir à faire de son au revoir, celle qui n’avait pas cru entièrement en Valentina, qui avait navigué et disparut sans laisser de traces et n’avait pas tiré deux fois sur Angel ? Et puis, elle était mieux seule, au fond. Seule, elle ne blessait personne. Se retournant, son arc autour de la poitrine et son carquois bien accroché derrière elle, elle s’avança dans les rues de Storybrooke, jusqu’à parvenir chez elle ; le silence était intense, rien n’avait bougé, et on aurait presque pu voir une couche de poussière se former. Poussant un soupir, elle se dit qu’elle aurait bien voulu pouvoir cajoler Angus à cet instant ; et elle se résolut à faire l’acquisition d’un animal de compagnie tant elle aurait bien voulu câliner quelque chose ou quelqu’un à cet instant, et que cet entité lui rende son câlin avec le même enthousiasme. C’était niais comme pas possible, et c’était précisément pour cela qu’elle avait soudainement envie d’un chien ; un tel compagnon ne la jugerait jamais, ne douterait jamais d’elle, et ferait preuve d’une loyauté totale à son égard. Tout ce qu’elle était incapable de faire, quelque part.

Poussant un soupir, elle posa son arme et s’effondra sur son lit.


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town   Mer 21 Déc - 19:47

Les secrets de

Valentine's Town
Candy Moutain ♫ Tu me remplis de douceur sucrée et de bonté ♫ Quand tu es un peu triste ou déprimé tu n'as qu'a mettre ta tête dans la Grotte de la Candy Moutain ♫ Un endroit tellement heureux, gai et empli de joie, ils ont des sucettes, et des chewings gums et des sucreries ♫




Sa respiration était haletante alors qu’elle n’avait même pas besoin de respirer. C’était plus comme un vieux reflexe, tandis qu’elle sentait la peur courir dans ce sang qui ne coulait plus dans ses veines. Elle avait le regarde fixée sur la blonde, voulant l’approcher pour voir si elle allait bien mais ayant peur qu’une onde de magie comme elle venait d’en recevoir ne la traverse encore. Oh ce n’était pas la douleur, elle ne la ressentait pas, mais plus pour le fait que cela agissait sur l’état de décomposition de sa chaire. Elle avait senti les dégâts dans son corps et n’avait pas envie de finir en bouillit alors que sa meilleure amie était sur le point de mourir. Mais heureusement, alors qu’elle remettait son genou dans la bonne position, elle remarqua que Valentina parla, faisant même tomber Angel. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres violettes, soulagée de voir qu’elle n’avait rien. Faisant quelques pas, elle regarde la scène attentivement avant de tapper dans ses mains quand l’ange de l’amour annonça qu’au final, ses propres flèches ne pouvaient rien lui faire. Cela avait du sens, la créature ne pouvait se retourner contre son créateur et la rousse était soulagée de tout ça. Puis elle écouta alors la véritable histoire d’Angel. Elle avait eu raison, au final, de croire qu’il avait un lien avec la royauté. Roi d’une ancienne fête célébrant l’amour, il avait été déchu pour laisser place à une autre, le cycle de la vie en quelque sorte. Mais faire ce qu’il a fait, alors qu’il aurait très bien pu aider Valentina dans sa tâche était inadmissible et la punition que la reine venait de lui faire, lui semblait bien ridicule. Croisant ses bras sur sa poitrine, elle fit une moue boudeuse. Le faire redevenir enfant, et l’envoyer à Storybrook ? Sérieusement ? Et lui donner un verre de chocolat chaud au coin du feu pendant qu’on y était. Comment allait-elle faire pour ne pas se venger de lui dans la ville ? Cela serait dur, avec tout le mal qu’il avait causé à la blonde. Rosie se mordit la lèvre, ne se rendant même pas compte qu’elle se faisait saigner tant elle était en proie à un conflit intérieur. C’est la voix de son amie qui l’a détourna de l’emplacement maintenant vide d’Angel.

Soulagée, oui, elle était vraiment soulagée de voir que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. L’histoire allait pouvoir reprendre son cours normal des choses, et même si les pertes avaient été lourde tout se finissait bien. Roselina voulait se jeter dans les bras de Valentina, la serrer fortement pour lui faire comprendre toute la peine, la douleur, la colère qu’elle avait eu en si peu de temps mais ce n’était pas le bon moment. Elle voyait distribuer les rôles, réparer les erreurs, et surtout elle voyait cette immense fatigue sur ce visage si pâle. Ça ne l’étonna pas plus que ça quand elle s’évanouit de fatigue et que des angelots vinrent la porter vers le château. Elle regarda alors Yseult, qui leur montrait le chemin vers là où ils passeraient la nuit. « Désolée. » Ses excuses se perdirent dans sa voix, et elle ne savait plus quoi penser de celle qui l’avait si bien accueilli quand elle était arrivée. D’ailleurs, revoir sa chambre quand elle avait vécu au palais était étrange. Rien n’avait bougé. Touchant les rideaux, des souvenirs vinrent inonder son cerveau, un en particulier.

Victor se trouvait là, à cette même place, en train d’enjamber la fenêtre, quand elles étaient arrivées toutes les deux. Valentina annonçant ainsi la fameuse surprise qu’elle venait de lui faire. Et elle, bouchée bée, choquée se trouvait dans l’encadrement de la porte. Que faisait il ici ? Pourquoi n’était-il pas auprès de Victoria ? Ils étaient tous les deux surpris, si bien qu’il chuta de la fenêtre alors qu’elle, pétrifiée, ne savait quoi faire. Heureusement que la reine de la St Valentin avait des ailes et une vitesse de vol rapide, pour ne pas qu’il s’écrase au sol comme une galette. Il avait appris la mort de Victoria, la perte du bébé, et même si au fond, une lueur d’espoir s’allumait elle était triste pour Victor. Ce dernier pensa que tout était de sa faute, et tout recommençait comme avant. Il avait voulu fuir, et leur relation qui avait été bonne auparavant se dégrada rapidement. Elle n’en revenait pas de ce qu’il lui disait, de ce qu’il lui balançait jour après jour à la figure alors elle ripostait et les disputes étaient de plus en plus violente. L’amour qu’elle avait pour lui se transformait en haine, voir en rage alors que se mélanger l’envie de lui faire un câlin tout en lui donnant un coup de poing. C’était à cause de ça, si la malédiction les avait pris. Elle en était persuadée, quand elle avait réfléchi calmement aux évènements. Après tout, c’est parce que Valentina voulait les réconcilier, leur parler au calme, loin de l’agitation de la ville, que le nuage les avait emportés à Storybrook. Cette ville, où maintenant ils s’évitaient encore plus tout en se cherchant, comme s’ils étaient deux aimants contraires. C’est sur cette pensée qu’elle s’endormit de fatigue, pour la première fois depuis très longtemps, alors qu’une larme roulait sur sa joue.

Elle se réveilla en sursaut, avec la frayeur que tout le monde soit parti, l’ayant oublié ici. Se jetant presque hors du lit, elle ouvrit la porte avec force alors que juste derrière se trouvait Valentina qui s’apprêtait à toquer, la regardant surprise. Non, ils étaient encore là, et ses épaules s’affaissèrent de soulagement. Puis, sans crier garde, elle sentit deux bras se mettre autour d’elle, et elle répondit à l’étreinte, mettant sa tête dans le creux du cou de son amie. « J’ai eu si peur pour toi. » Elle ne voulait pas repenser aux évènements de la veille, car même si son cœur était à l’arret, elle sentait la crise cardiaque toute proche. « Merci Chouquette. » Son sourire s’élargit et son étreinte se ressera plus fermement tout en évitant de lui faire mal aux ailes. « Je serais toujours là pour toi. » Plus qu’une promesse, une véritable déclaration d’amour à la reine de la St Valentin, qu’elle aimait vraiment de tout son cœur pas forcément pour le fait qu’elle avait sauvé de l’Underworld en lui offrant le paradis (même si ça joué quand même ) mais parce qu’elle trouvait la personne tellement formidable, généreuse et gentille. Se détachant, elle la suivit alors, pour rejoindre les autres. C’était l’heure de partir, et même si elle serait bien restée encore quelques jours, sa vie se trouvait désormais à Storybrook.

En un clin d’œil, ils se retrouvèrent enfin dans la ville, plus ou moins sain et sauf. Roselina sentait bien que cette aventure l’avait bouleversé, et pas seulement physiquement où son état de cadavre s’était détérioré. Même si elle ne sentait pas la douleur, que les blessures physiques ne l’atteignaient pas, elle avait compris que les blessures magiques avaient un effet sur son corps. Elle leva un sourcil quand Nessa partit en embarquant le petit démon alors que l’envie qu’elle avait la veille, de le passer à tabac, s’estomper en le voyant sous cette forme d’enfant. Puis un grand sourire s’étira sur ses lèvres quand Jack la remercia. « Oh vous êtes très aimable, mais c’est normal enfin pour moi. » Elle s’arrêta quelques secondes avant de reprendre tout en montrant son bras et le sien.  « De plus je pense que nous avons beaucoup en commun et je serais ravie de vous revoir dans de meilleures circonstances. » Oui, elle avait envie d’en savoir plus sur le roi d’Halloween, cette fête qu’elle ne connaissait que de nom mais qui l’avait toujours fasciné, surtout pendant son séjour dans le monde des morts. Puis les autres s’en allaient et elle leur disait au revoir de la main. Mais pareillement que pour Jack, elle voulait faire plus ample connaissance avec Aileas. Or cette dernière leur dit rapidement une petite phrase avant de s’éclipser, n’entendant certainement pas que Roselina l’avait appelé pour lui donner son numéro de téléphone. Tant pis, de toute façon elle était dans la ville, et la rousse était bien capable de retrouver une autre rousse. Se tournant vers Valentina, elle hocha la tête tout en parlant. « Toi, tu va aller te reposer, prendre un bon gros bain avec plein d’huile parfumé, te faire un bon thé et te prélasser dans ton lit ! De toute façon tu ne peux pas protester parce que je vais venir avec toi. Bon je vais moi aussi aller me prendre un bon bain parce que comme te dire, que l’onde de choc que j’ai reçu ... m’a légèrement donné une petite odeur de cadavre. » Rigolant à sa propre blague, qui n’en était pas une, elle fit un clin d’œil à Valentina avant de séparer pour aller se changer et espionner aussi au passage Charley, pour voir ce qu'il était entrain de faire.



made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission VT] Les Secrets de Valentine's Town
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Autres Mondes :: Autres mondes-