Partagez | 
 

 You changed. Not really ? [Moïra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Hamelin

avatar
En réalité, je suis
Dieu de Neverland
☂ Conte : Peter Pan - Le Joueur de flûte d'Hamelin

☂ Emploi : Etudiant, Dieu vivant
☂ Camp : Peter Never Fails !
☂ True Love : Neverland ma bien aimée !

☂ Avatar : Robbie Kay
© Crédit : Lim
MessageSujet: You changed. Not really ? [Moïra]   Jeu 6 Oct - 13:08



You changed. Not really ?
Wendy ξ Pan




Il devait rassembler ses troupes, et c’était surement la seule raison qui puissent l’amener dans la ville de Storybrook aujourd’hui. Cette malédiction était vraiment un fléau à tout égard. Elle avait chamboulé leur vie, et surtout il avait dû modifier nombre de ses plans à cause d’elle. Il avait aussi et surtout perdu nombre de ses pions. Beaucoup d’enfants perdus avaient trouvés dans ce monde de malheur un bonheur inédit qui leur convenait totalement – excluant un retour sur son ile. Chose qu’il ne pouvait absolument pas comprendre d’ailleurs,  comment pouvait-on tourner le dos à cette vie merveilleuse et libre ? Enfin, ils n’étaient pas si  nombreux à déserter les rangs, il fallait surtout à présent qu’il retrouve ses partisans. Encore fallait-il savoir ou les trouver. Bien sûr, Peter avait retrouvé son plus loyal soldat, Félix lui-même, toujours fidèle à son poste. Mais cela ne suffisait pas, il avait besoin de tous ! C’est pour ça qu’il se retrouvait à errer un peu au hasard dans les rues, dans l’espoir de tomber sur l’un de ses Lost Boys, ou sur une jeune âme à corrompre. Peter n’avait vraiment pas l’envie de se lancer dans des recherches trop précises, et s’en remettait à la chance pour guider ses pas. Bien sûr, il ne pensait pas qu’elle répondrait aussi bien. Un sourire étira ses lèvres lorsqu’il reconnut la jeune femme qui sortait de l’une des maisons, peut-être un peu plus âgée que la dernière fois qu’il l’avait vu réellement, dans la forêt enchanté. Bien sûr, lui-même n’avait pas changé d’un jour, toujours le même. La malédiction avait donc vraiment touché chaque recoin des mondes. Son ancien jouet allait le divertir pour aujourd’hui, il commençait à s’ennuyer après tout. Il s’avança rapidement, passant devant la jeune femme, le sourire aux lèvres.

« Wendy ! A moins que je ne doive t’appeler Moïra ? Qu’est-ce que tu préférais ? J’ai un petit doute je l’avoue. » Il la détailla rapidement du regard, de haut en bas. Ah, elle était toujours aussi appréciable Dommage qu’elle soit à présent un peu trop vielle. « Regarde-toi, comme tu as grandi ! Je te revois encore petite fille, dans cette si jolie cage ! Tu sais que je l’ai gardé ? Elle est un peu poussiéreuse, mais je ne reçois pas souvent de visite comme la tienne. A ton avis, dans combien de temps Neverland abritera une nouvelle jeune fille ? » Il se laissa emporter par son rire en se remémorant le visage de la pauvre jeune fille qui avait cru retrouvé les jeux et les fées de son ile. Elle avait vite déchanté quand il l’avait fait enfermer !  Quels doux souvenirs, cela lui manquerait presque ! « As-tu déjà vu Neverland sous la neige ? Non, bien sûr que non ! Je t’assure, c’est un spectacle magnifique ! »




∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


These are the things we Lost Boys do !
We like to dream all day, and then at night, we play ! We swing on limbs of trees, 'til we wake up the bees !

©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra W. A. Darling

avatar
En réalité, je suis
Wendy Darling
☂ Conte : Peter Pan

☂ Camp : Heroes
☂ Avatar : Karen Gillan
© Crédit : Lély
MessageSujet: Re: You changed. Not really ? [Moïra]   Dim 16 Oct - 20:29



 You changed. Not really ? × ft. Peter & Moïra

   
Moïra avait passé de merveilleux moment avec Ebony et sa fille, elle avait vraiment l'impression d'être dans une famille. C'était un sentiment qu'elle n'avait pas ressentit depuis longtemps, depuis la disparition de ses frères en fait. Ca faisait aussi longtemps qu'elle n'y avait pas pensé, elle avait arrêté espérer les revoir, après que Peter l'ait enfermé puis qu'il l'ait envoyé dans le monde enchanté. Oui ça faisait longtemps qu'elle avait arrêté d'y penser, d'espérer qu'ils soient vivant et dehors à espérait qu'elle revienne. « Arrête de penser à ça, c'est fini maintenant, tu es seule et tu dois faire avec ». La blonde regarda une nouvelle fois la maison qu'elle venait de quitter. Ebony l'avait invité à manger pour qu'elle rencontre sa fille et elle avait sympathisé avec elle, elle avait vraiment eu l'impression d'être en famille. Quand elle s'était réveillée ce matin-là, elle n'avait pas pensé s'amuser autant et en fait elle avait eu un mauvais pressentiment, mais il s'était évanoui en mangeant des gâteaux et autres pâtisseries d'Ebony. Elle décida alors qu'il était temps pour elle rentrer chez elle, elle aurait bien le temps de s'entrainer avec son violoncelle. Pour l'instant il fallait qu'elle se repose un peu. Mais en entrant dans une ruelle, une personne vint l'aborder et elle le reconnut tout de suite. C'était Peter, l'homme - l'enfant qu'elle avait longtemps aimé avant de se rendre compte que pour lui, elle n'était qu'une poupée bonne à enfermer dans une cage. Là, elle avait lentement commencé à le détester. Puis il l'avait emmené sur Mistavent pour épouser un prince qu'elle ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve. Elle avait senti son coeur se briser parce que même si elle avait de la haine pour lui, elle l'aimait encore. Mais il avait prévu le coup parce que tous les ans, il venait la voir pour entretenir son lien de soumission et c'est dans c'est moment là qu'elle le détestait, dans les autres, elle l'aimait en secret. Mais aujourd'hui c'était fini, elle avait enfermé ses sentiments à double tour dans une boite !

Pan ! Je préfère que tu m'appelles pas vois-tu !

Elle aurait tellement préféré qu'il reste sur son île, de ne jamais le revoir, mais elle s'en était doutée quand à la fin de la malédiction elle s'était retrouvée face à face avec son ennemie Clochette. Elle avait compris que si la fée était ici, Pan n'allait pas tardé à la retrouver et elle avait tout fait pour ne pas se faire suivre, ne pas le rencontrer etc. Mais aujourd'hui elle n'avait pas assuré ses arrières. « Le mauvais pressentiment, j'aurais du l'écouter. »

Tu aurais dû rester sur ta satanée île avec ta cage ! Je ne sais pas pourquoi tu n'y es pas retourné d'ailleurs !  

Elle ne rêvait que d'une chose que la conversation coupe court et elle comptait bien partir sans demander son reste. Elle ne voulait lui donner la possibilité de l'analyser et de lui faire mal.

Nous ne sommes pas tes jouets personnages Peter et j'espère que ta prochaine captive serait capable de te planter un couteau dans le coeur quand elle en aura l'occasion.  A jamais !  

Elle se retourna et continua sa route, elle n'avait pas envie de discuter avec lui, pas plus que de rester à ses côtés.
   
(c) crackle bones

   


Dernière édition par Moïra W. A. Darling le Dim 4 Déc - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2858-reboot-du-perso-de-wendy-fi
Peter Hamelin

avatar
En réalité, je suis
Dieu de Neverland
☂ Conte : Peter Pan - Le Joueur de flûte d'Hamelin

☂ Emploi : Etudiant, Dieu vivant
☂ Camp : Peter Never Fails !
☂ True Love : Neverland ma bien aimée !

☂ Avatar : Robbie Kay
© Crédit : Lim
MessageSujet: Re: You changed. Not really ? [Moïra]   Mer 26 Oct - 17:07



You changed. Not really ?  
Wendy ξ Pan


Il s’offusqua tout d’abord de l’insulte faite à sa merveilleuse île, si fantastique et lointaine, siège des rêves de l’humanité. Il acceptait aisément toutes sortes d’insultes et de reproches, tout cela lui passait même au-dessus du crâne, mais il n’aimait pas qu’on s’en prenne ainsi à ce monde qu’était Neverland, un joyau dans l’univers de rêves d’innocence et d’enfances. Ses sourcils se froncèrent, considérant la jeune fille devant lui, elle qui avait bien grandit… Et qui  n’était peut-être pas aussi amusante qu’il aurait cru. Mais la flamme du rire et de la moquerie se ralluma bien vite dans son regard, un sourire éclatant sur ses lèvres. « Allons, bien sûr que j’y suis retournée, tu ne m’as pas écouté ! L’ile est couverte de neige c’est d’une beauté éphémère absolument parfaite ! ». Un peu comme la tienne pensa-t-il en même temps, songeant à quel point la vieillesse pouvait enlaidir les traits enfantins des jeunes gens. Peter le voyait déjà, ce visage d’adulte, es prémices de son évolution dans la vie et des années qui se déposaient peu à peu sur sa vie. Ah ! Comme la beauté des rondeurs encore enfantines étaient bien plus belles à ses yeux, une innocence sur le visage quand bien même on soit le pire des démons. N’est-ce pas ce qu’il était, d’après son fidèle petit pirate ? Nul doute qu’il n’aurait su séduire avec autant de soin et d’aisance les enfants comme les adultes à le suivre dans ses aventures avec le visage marqués par l’âge d’un homme ! Les adultes étaient tous souillés, tous autant qu’ils étaient, perdu par le traitre temps.

Il ne put bien sûr retenir le rire qui le secoua – mais pourquoi chercher à le cacher ? – aux derniers mots de la demoiselle, joyeux et moqueur envers la pauvre Moïra qui tentait à présent de le fuir. N’avait-elle donc toujours pas comprit que l’on n’échappait pas à Peter Pan ? Elle pouvait se précipiter hors de sa portée, courir à en perdre le souffle et se cacher du mieux qu’elle pouvait, il serait toujours dans son ombre à diriger sa vie. Elle était à lui, comme il l’était tous ! Lorsque l’on passait entre ses mains, il était trop tard pour songer à échapper à sa main. Il s’élança derrière, en totale contraste avec l’attitude fuyante et pressée de la jeune femme, la rattrapant prestement pour la saisir par le bras, la forçant à s’arrêter malgré elle.

« Allons allons Wendy ! J’étais sûr que tu l’avais compris pourtant, le monde est mon plateau de jeux, et vous mes pions ; et le seul moyen de sortir de l’échiquier, c’est de mourir. Et tu as encore une si belle vie devant toi petite fille ! Mais dit moi plutôt pourquoi la prochaine parviendrait-elle à me planter un couteau en plein cœur, quand toi tu n’y ais jamais parvenu ? » Son sourire prenait un tout autre tournant, étirant ses joues dans une grimace lugubre, ses deux yeux pétillant de joie malsaine. Il s’était penché vers elle, approchant son visage du sien ses yeux confrontés au siens, attrapant son menton d’une main pour la forcer à confronter son regard. « Ah, ma pauvre petite Wendy, et si je te donne un couteau, là maintenant, seras-tu capable de l’enfoncer dans ma poitrine ? » Un petit frisson d'excitation le traversa à cette pensée, celle du jeu, du paris que l'on lançait brusquement, à la fois sûr du résultat, et pourtant ce frémissement à l'idée qu'il perde le jeu, qu'elle soit malgré tout capable de quelque chose. Il voyait déjà sa petite main trembler autour du manche de son poignard, hésitant à brandir l’arme contre lui. Mais il savait lui, qu’au fond elle, elle en serait incapable, tout comme sa prochaine captive ne saurait pas le faire, parce qu’il était Peter Pan, et que peu importe tout ce qu’il pourrait faire … Il resterait le garçon qui avait distrait cette pauvre fillette lors de son premier séjour, ce garçon facétieux et moqueur, et jamais elle ne pourrait se détacher de cette image… Quand bien même la réalité serait bien tout autre en face d’elle, non pas un ange mais un démon.




∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


These are the things we Lost Boys do !
We like to dream all day, and then at night, we play ! We swing on limbs of trees, 'til we wake up the bees !

©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra W. A. Darling

avatar
En réalité, je suis
Wendy Darling
☂ Conte : Peter Pan

☂ Camp : Heroes
☂ Avatar : Karen Gillan
© Crédit : Lély
MessageSujet: Re: You changed. Not really ? [Moïra]   Dim 4 Déc - 17:35



You changed. Not really ? × ft. Peter & Moïra

Moïra voulait partir, le plus loin possible. Elle ne voulait pas qu'il revienne dans sa vie qu'il la détruise à nouveau. Elle voulait juste pouvoir tout faire pour avoir une vie normale loin de tout ça, pouvoir réellement vivre une vie qu'elle aurait choisi. Mais sa voix s'éleva de nouveau et il la rattrapa un peu trop rapidement.

Je n'ai rien contre cette île peter, elle est magnifique ! Mais c'est toi qui la pourrie de l'intérieur !

Elle avait adoré chaque seconde qu'elle avait passé sur cette île jusqu'à ce qu'elle demande d'y retourner et qu'elle se retrouve enfermer dans une cage. Elle avait aimé voir les autres personnalités qui étaient sur cette île et pourtant … pourtant tout avait été terni par Pan, absolument tout. Elle en était même venue à détester l'île et cette immortalité constante. En en était même venue à espérer la mort de Pan et des enfants perdus pour ne plus être obligé de rester enfermé ici.

Si je ne l'ai pas fait Peter c'est parce que je t'aimais. Et je me demande encore pourquoi est-ce que je t'aimerais alors que … bref je me fiche bien de ce que tu veux, ce que je veux moi, c'est que plus jamais tu ne réapparaisses dans ma vie que tu partes loin.

Il lui prit le menton et elle serra les poings pour s'empêcher de lui en mettre une. Elle ne voulait pas jouer dans son jeu, elle voulait juste une chose, pouvoir partir le plus vite possible et ne plus jamais le voir. Mais malheureusement, elle savait qu'il était tenace et qu'il ferait son possible pour la pousser à bout, alors elle le regarda dans les yeux en y mettant toute la haine et la rancoeur possible.

Si j'avais un couteau sous la main Peter, je commencerais par t'arracher les yeux avant de demander à quelqu'un de plus confirmer de te faire souffrir comme tu m'as fait souffrir.

Elle enleva sa main de son menton et se recula, il ne savait plus qui elle était, elle ne savait plus que faire pour qu'il disparaisse de sa vie.

Mais tu as raison, je ne le ferais pas parce que je ne suis pas toi Peter, je suis une femme qui aime, une femme généreuse et jamais je ne briserais le coeur des personnes qui t'aimes. Peut importe, je te demande juste de me laisser partir et de m'oublier. Après tout tu as peut-être déjà en vue une petite fille qui pourrait t'amuser !

Elle avait dit ça en ricanant, parce qu'elle savait déjà que c'était vrai, qu'il n'était avec elle que parce qu'elle était là et qu'il avait prit l'habitude de la tourmenter. Tout le temps, même après son départ de Neverland.
(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2858-reboot-du-perso-de-wendy-fi
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: You changed. Not really ? [Moïra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
You changed. Not really ? [Moïra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke :: Rues & Ruelles-