Partagez | 
 

 A Story about a Mother and her Son. [Calypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 20 Nov - 18:43


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Après des siècles de silence, il était temps d’affronter la bête. Je devais parler avec ma mère. Non pardon, pas ma mère, ma génitrice. Elle ne sera jamais rien d’autre à mes yeux. Je reste sur le fait que mes parents sont décédés à Camelot il y a plus de 350 ans. Mais si je l’aime pas, pourquoi perdre mon temps avec elle ?... Eh bien, vu qu’elle avait mon fils comme apprenti, je devais m’assurer de la sécurité de mon enfant avec une femme comme elle. Puis… je ne suis pas stupide, elle a sauvé Liam de la mort je lui devais au moins ça. Même si jamais cela ne pardonnera ce qu’elle m’a fait subir enfant. C’est d’un pas décidé que je vais vers sa boutique de magie, encore un souvenir qui me fait souffrir… L’as-t-elle fait exprès ? Je me rappelle quand j’étais avec elle dans la sienne il y a tous ses siècles, j’étais tellement proche d’elle à cette époque… Je voulais être un sorcier vaudou comme elle. L’illusion…

C’est sans broncher que j’ouvre la porte laissant le bruit de la clochette l’avertir de ma présence et de briser le silence dans ce lieu. Avant qu’elle n’arrive je marche parmi les étalages, observant le genre de chose qu’elle vend dans sa boutique. J’ai presque l’impression de redevenir ce jeune garçon à l’époque où elle n’était pas encore partie nous abandonnant. Je saisi une des fioles la rapprochant de moi pour essayer de deviner ce qu’il y avait à l’intérieur mais malheureusement elle m’échappe de la main se brisant en mille morceau par terre, son contenu salissant mes chaussures.

« Putain… » je soupire avant d’essayer de cacher les dégâts en poussant du pied les morceaux de verre sous l’étalage, mais déjà je peux sentir le regard de ma mère sur moi.

Ne ressentant pas une seule seconde de honte concernant mes dégâts je continue mon exploration ne lui adressant toujours pas de regard.

« Calypso. »

Enfant je me souviens que lors de mes bêtises je faisais tout pour me faire pardonner, quémandant des câlins de ma mère attendant qu’elle me pardonne, mais qu’elle ne compte pas sur ça cette fois-ci. Je la regarde enfin, une vague de tristesse et de nostalgie s’étendant dans mes pupilles bleus avant de mettre mon armure en place ne lui lançant des regards que de dégoût et de mépris. Je l’observe un long moment sans lui parler, me souvenant de notre rencontre à Tortuga quand je suis venu la voir, ne sachant pas sa véritable identité, dans ma lutte contre le Ténébreux. Dieu… Dire que je voulais la conduire jusqu’à ma cabine à cette époque-là. Une secousse de dégoût me prend involontairement. J’espère qu’elle ne sait pas à quoi je viens juste de penser… C’est une femme des plus belles, je ne peux pas dire le contraire, mais dieu c’est celle qui m’a mis au monde.

« J’ai une demande à te faire, Sorcière. » Je me tourne vers elle, ma main sur ma ceinture et mon crochet bien en évidence. La posture de Hook pour normalement impressionné ses adversaires. J’ignore pourquoi je la fais à ce moment-même. Un mécanisme de défense certainement.

« Vu que tu enseignes à mon fils, Liam, la magie vaudou. Crois-tu pouvoir me l’enseigner aussi ? » Je me justifie aussitôt. « Je veux m’assurer que mon fils ne court aucun danger ici. » Un autre mécanisme de défense se met en route. « Contrairement à certaine… Je me soucis de la sécurité de mes enfants. » Je ne pouvais m’empêcher de lui envoyer des pics. C’était moi après tout. Contrairement à mon frère, je ne suis pas le genre de personne à pardonner facilement à quelqu’un.

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Jeu 1 Déc - 16:37

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Elle était dans l'arrière boutique essayant d'exercer son pouvoir de voyance dans ce monde. Elle avait du mal, la magie était différente dans ce monde, ses visions étaient tellement floue. Depuis qu'elle avait eu cette vision il y a des mois de ça avec son fils pour témoin elle essayait au mieux d'en voir plus, d'alerter Liam ou Merlin si elle en voyait plus. Mais sa concentration fut perturbée par le bruit d'un objet qui se brise dans la boutique. Elle se lève agacé de cette perturbation, et frustrée de ne pas pouvoir être plus utile à sa famille. Mais quand elle arrive dans la boutique, toute trace d'agacement disparaît pour être remplacé par de la surprise avant d'avoir un sourire mélancolique. Il n'a pas changé, toujours incapable d'être près de mes objets de travail sans mettre le bazarre. Je revois alors ce petit garçon de 4 ans, mais les mots, le ton qu'il emploi. Je soupire et lui répond.

- “Killian, si t'es venu pour m'insulter tu peux revenir d'ou tu arrive. Mais je vais quand même répondre à tes questions avant. Pour le moment j'apprend les bases à Grace et à mon petit-fils. Des filtres de protections, pour leur apprendre la rigueur et la concentration, et c'est pas gagné. Une fois que ça sera maîtrisé, je leur aprendrait d'autres filtres plus dangereux, mais pas pour le moment. Je vais aussi leur apprendre à lire les augures dans les entrailles et pattes d'animaux, sans oublier les poupée vaudou et le reste. Mais ça pas avant qu'il ne soit prêt et avec la maturité nécessaire. Je peux très bien te montrer le travail que j'apprends à ton fils si tu le désire. Mais arrête de me parler ainsi Killian, tu ne me considère pas plus comme ta mère que moi. Il demeure que je fais comme il faut mon devoir de grand-mère, et Viviane me fait confiance. Tu pourrais au moins avoir confiance en la femme que tu aime. Tu sais à quelle point elle peut être prête à tout pour sa famille. Je ne suis pas assez folle pour me faire de Viviane une ennemie. ”

Elle lui tend un balai et lui dit.

- “ Ta connerie, tu nettoie, ou tu sors, à toi de choisir Killian. Une fois fait on passera dans l'arrière boutique je te montrerai ce que Liam apprends actuellement. On verra ensuite pour te l'apprendre. Mais il faut être patient dans cette discipline, je te préviens. ”

Il a le même caractère impétueux et parfois violent qu'elle, le petit garçon qu'elle a quitté, ce petit garçon qu'elle aimait. Ce qu'elle lit dans ses yeux lui brise le coeur, mais elle le mérite. Mais elle ne se laissera pas insulter ainsi chez elle, et même si elle désire plus que tout faire la paix avec lui, elle ne compte pas pour autant se laisser marcher sur les pieds. Se radoucissant elle ajoute tendrement.

- “ Reste que tu ne change pas Killian, tu casses toujours mes affaires. ”

Elle ne peut s'empêcher de sourire affectueusement, même devant son regard noir. Qu'il le veuille ou non il tient beaucoup d'elle, mais elle lui laissera le temps de le découvrir.
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 25 Déc - 18:49


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Elle a une posture et une allure majestueuse je ne peux lui retirer ça. La façon dont elle se tient, qu’elle marche… Parle. Déjà enfant sa fierté m’impressionnait et maintenant elle me fascine d’une certaine manière. J’écoute ce qu’elle me raconte, n’étant pas impressionné par sa mise en garde si je l’insulte. Je suis encore très poli. C’est rare me concernant. J’esquisse un sourire quand elle sous-sous-entend que la rigueur et la concentration pour mon fils c’est pas gagné. C’est bien mon gamin ça. Il ne peut tenir en place deux secondes. Par contre la suite m’intéresse… Lire dans les entrailles et les poupées vaudous… La voyance est quelques choses à laquelle je ne croyais pas il y a longtemps, selon moi le destin n’est pas tracé c’est nous qui décidons ce que l’on devient et ce qu’on fait… Mais après avoir vu certaine chose… Peut-être que ceci est vrai après tout. Et concernant les poupées vaudous... et bien disons que j’ai déjà une poupée en tête à l’heure actuelle. Par contre je me crispe quand elle me parle de Viviane, c’est la mâchoire serrée que je lui réponds, les yeux dans les yeux.

« Je veux qu’on soit clair sur une chose toi et moi. Ne me parle pas de Viviane. La confiance que j’ai envers ma femme ou quel que soit d’autre, ça me regarde. Je ne suis pas ici pour te parler de mes affaires de cœur, ni d’elle. Ce que vous vous dites, ça vous regarde je ne veux pas m’en mêler tant que je sais que tu la respectes. Autrement, je ne veux pas en entendre parler, entendu ? »

Qu’on soit clair je suis pas ici pour qu’on parle de Viviane, ça ne la regarde pas. On n’est pas assez proche ou quoi que ce soit d’autre pour ça et ça m’énervera plus qu’autre chose. Je soupire quand elle me tend un balai, insistant pour que je nettoie.

« Tu es au courant que je suis l’un des capitaines les plus respectés de la piraterie ? Et que là, tu me fais passer le balai dans ta boutique ? C’est quelque peu une insulte à mon image tu ne crois pas. »

Mais si je veux en savoir plus sur le vaudou, je dois le faire, c’est non sans la regarder de nouveau avec un regard noir que je me mets au travail. Et elle gagne un regard de plus quand elle me dit que je n’ai pas changé depuis mes jeunes années. Même si intérieurement cette remarque peu me faire sourire avec nostalgie. C’est une fois que j’ai balayé mes bêtises et tout ramasser que je la suis dans l’arrière-boutique. J’observe chaque objet comme un enfant à noël, essayant de deviner à quoi tout cela peut servir. Je vois aussi certaine chose sur la table, peut-être qu’elle travaillait sur quelque chose avant que j’arrive… Je me souviens de ces paroles, qu’il faut être patient et compagnie dans cette discipline.

« Alors, par où on commence ? Tu n’as pas à t’inquiéter de mes compétences, j’apprends très rapidement parait-il. Ce qui m’a valu d’être major de ma promotion dans la marine. »

J’ignore pourquoi je l’ai dit cette anecdote, peut-être que dans un sens je tenais à ce qu’elle le sache. Quoi qu’il en soit je continue mon exploration jusqu’à tomber sur un épais livre que je prends dans mes bras pour pouvoir l’ouvrir et essayer de voir ce qu’il contient. Je vois des tonnes de plantes différentes à l’intérieur, et d’autre chose que je ne comprends pas vraiment… Sûrement un grimoire pour la magie et les potions. Quand je dis que je suis curieux c’est la réalité.

« Je participerais aux séances avec Liam et Grace ? Ou tu préfères que je vienne seul ? »

T'as pas fini avec tes questions mate? Je suis peut-être un peu trop excité par l'hypothèse d'apprendre la magie vaudou en fait...

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Jeu 5 Jan - 22:04

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Elle le regarde blasée quand il lui parle de Viviane, si elle veut en parler, elle en parlera. Celui qui lui donnera des ordres n'est pas encore né, et ça ne sera certainement pas son cadet qui lui imposera quoique ce soit, de ce fait elle ne lui répond pas, le regardant simplement dans les yeux. Le fossé entre eux est immense, mais elle ne changera pas qui elle est pour qu'il se rapproche d'elle. Il apprendra à se fier à elle pour qui elle est vraiment, ou non... Mais dans tous les cas, elle demeurera elle-même.
Il lui fait remarquer qu'il est capitaine pirate, parle de sa notoriété, Brooke ne change pas de ton, ni de regard quand elle lui répond.

- “ Ici, il n'y a pas de Capitaine Hook, je ne vois qu'un homme qui a mis le bazar et qui désire que je lui apprenne quelque chose, en résumé, c'est moi le capitaine ici. De plus, arrête moi si je me trompe, mais l'insulte aurait été de dénigrer ton navire. Allons Killian, toi et moi on va devoir passer du temps ensemble alors passons un accord, tu m’appelleras Brooke et ne me manquera pas de respect et pour ma part je ne parlerai que de ce que j'ai à t'apprendre et rien de personnel tant que tu ne me tends pas des perches. ”

Les regards noirs de Killian la laisse marbre, son regard demeure le même. Il la suit alors dans l'arrière boutique quand il a terminé le nettoyage. Elle l'observe en silence alors que comme quand il était enfant elle peut voir de l'émerveillement dans son regard. Elle est heureuse et en même temps une douleur bien longtemps enfermé au fond d'elle remonte, comme quand elle a discuté à coeur ouvert avec son fils aîné. Il finit par ouvrir l'un de ses grimoires, puis il semble se souvenir qu'elle est dans la pièce puisqu'il lui parle en la regardant. Elle le laisse parler et elle murmure pour.

- “ Je sais Viviane me l'avait dit à l'époque. ”

Elle n'est pas certaine qu'il l'ait entendue, alors elle continue d'une voix normale.

- “ Je ne doute pas de tes capacités Killian, c'est pltôt en ce qui concerne la patience que j'ai des doutes, mais à toi de me prouver que j'ai tord. ”

Après tout, si elle ne peut agir comme une mère avec lui, elle peut toujours le titiller pour qu'il donne le meilleur de lui même. A son interrogation elle lui répond.

- “ Pour commencer on va faire ça sans Liam et Grace. Ils ont déjà un soucis de concentration alors si je t'ajoute, ça va pas aider. Mais quand vous en serez au même point, on verra pour grouper ça. ”

J'hésite un instant, puis je me permets de lui poser une question.

- “ A titre informatif, tu compte faire quoi de ce que je vais t'apprendre? Car bien que neutre comme toutes magies, le vaudou peut être dénaturé et je ne désire pas l'enseigner à une personne qui compte s'en servir pour des fins non justifiable si tu vois ce que je veux dire... ”

Je commençais toujours ainsi mes cours, Grace avait eu la même question et il était peut-être adulte, mais Killian ne pouvait me mentir, il avait toujours ce tic que je connaissais quand il mentait... Je l'avais vu quand il était venu à Tortuga...
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Sam 7 Jan - 22:46


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Sans Liam et Grace pour commencer, ça me va très bien. Je les rattraperai très rapidement j’en suis convaincu. Je continuais de lire le grimoire quand elle me prend par surprise avec sa question. Pourquoi je veux apprendre le vaudou ? Devrais-je vraiment le dire ? Ça exposera à ma mère des faiblesses que je ne veux pas lui dire… Mais en même temps, sans ça elle ne m’aidera pas. Je range le grimoire à sa place veillant à ne rien faire tomber pour une fois, je n’ai pas encore envie de nettoyer mon bazar. Mon regard vagabonde quelques secondes partout dans la boutique avant de revenir sur elle, plaquant mes yeux bleus dans les yeux.

« Toute ma famille a de la magie. Mise à part Lancelot et Liam. Je suis le beau-frère du magicien le plus puissant de la création. » J’émets un rire à ce fait. « Mes quatre enfants ont de la magie, Viviane, père aussi dans un certain sens, toi qui est tout de même la sorcière la plus crainte des océans. Même mon petit-fils en a tu te rends compte ? La magie a dû sauter une génération chez les Jones. »

Je plisse des yeux, détournant le regard, me grattant quelques millièmes de seconde l’oreille encore déstabilisé par ce que je vais lui dire.

« Tu sais que des menaces planent sur ma famille et je veux les protéger. De toutes les manières possibles. Je n’ai que mon épée, mon poing et mon crochet pour ça et ce n’est pas assez. Je me sens… dépassé face à tout ça, inutile. Alors je me suis dit que peut-être… si je pouvais les protéger grâce à la magie… je pouvais venir te voir pour apprendre cet art. Et bien que le vaudou m’a apporté quelques mauvais souvenir vu qu’il me rappelait ta présence… J’ai… » Je m’éclaircis la voix, continuant « Je voulais à l’époque être ton apprenti et apprendre tout ça. Maintenant j’ai peut-être une nouvelle chance, non ? »  

Elle n’avait peut-être pas besoin de toutes ses explications, mais bon au moins elle connait tous les détails à présent et ça semblait lui convenir.



Maintenant trois jours qu’elle était morte. J’avais rempli mon rôle d’oiseau annonciateur de mauvaise nouvelle en mettant la famille au courant de leur perte. J’avais eu du soutient bien sûr, trop même. Je devais me taire, laisser taire la rage qui me rongeait. Diana m’a dit d’être là pour les enfants, ce que je faisais… Un masque s’étant formé face à eux et au reste de la famille peut être mise à part avec mon grand frère… et encore. Des cernes avaient remplacer mon eyeliner, ne dormant pas seul dans ce lit avec Excalibur à côté de moi. Ce matin je n’en pouvais plus. Après avoir bu plusieurs gorgés de rhum j’étais parti de la maison avant l’aube avec ma moto, allant de lieux en lieux sans but, seulement me libérer l’esprit. J’avais atterrit jusqu’au puit où Diana était morte avant de faire demi-tour dans un crissement de pneu partant le plus vite possible d’ici. J’allais trop vite, mais je n’en avais que faire. Si jamais je tombe cela me fera pensé à autre chose ? Mais même ça je n’y arrivais pas malgré le terrain quasi impraticable que je prenais en forêt. Je ralenti en arrivant en ville, jouer les casse-cou ne me la ramènera pas… sans m’en rendre vraiment compte ou alors sans vouloir l’accepter je m’arrête devant la boutique de Calypso. Je reprends Excalibur que j’avais accroché à la moto comme un fardeau que je devais porter à jamais, la rattachant à ma ceinture. La boutique n’était pas encore ouverte et ma mère n’y était surement pas… je vais attendre ce n’est rien. Je vais de l’autre côté de la rue dans la pénombre, sortant ma flasque de rhum en attendant. Ceridwen pourra me pardonner de cette faiblesse. Je ne vois plus les heures défilées avant de voir les premiers passant dans les rues de Storybrooke. Qu’est-ce que je faisais ici ? Une montée de rage me gagne alors que je me rends jusqu’à la boutique de ma mère, ouvrant la porte avec fracas avant de la refermer.

« Je veux ton sortilège le plus dangereux de tous Sorcière ! Je veux la faire souffrir tu comprends ! Donne-le-moi ! »

Trouvant qu’elle ne me répond pas assez rapidement je saisis une de ses étagères pour la mettre au sol explosant ce qui avait dessus. Je laisse échappé un cri de rage en envoyant valser d’autre produit à proximité, frappant de mon crochet une étagère qui n’avait rien demandé mes grognements de colère se transforme peu à peu en léger sanglot incontrôlable alors que ma force semble me quitter peu-à-peu. Avec tout ce qui me reste je frappe tout ce que je trouve, détruisant presque l’avant de sa boutique de coup de poing ou coup de pied m’en faisait saigner les phalanges. C’est un coup de trop dans un verre qui me fait blesse à la main qui semble calmer mes ardeurs, vu que je tombe à genoux essoufflées et ne pouvant plus cacher mes sanglots. Je serais tombé en avant si ma mère ne m’avait pas maintenu à l’épaule s’agenouillant aussi face à moi. Dans un dernier réflexe je pose ma tête contre son épaule des spasmes de sanglot me prenant alors qu’avec ma main je me tiens à elle comme ma dernière bouée.

« Je n’ai rien pu faire… elle est morte ! je ne peux plus faire semblant, je ne peux plus le supporter... je n’en ai plus la force... j’ai tellement mal... s’il te plait maman fait cesser la douleur… »


code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Lun 16 Jan - 23:04

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Il est toujours pareil que ce qu'elle a puapprendrede lui par les autres, il va à la conclusion la plus simple, alors que pourtant c'est plus compliqué... Elle doit reconnaître qu'elle n'avait pas forcément pensé à ça comme raison et qu'elle est fière de le voir ainsi à vouloir protéger les siens, mais elle doit remettre les choses en place, lui dire la vérité qu'il ne semble pas avoir vu...

- “ C'est une raison très honnorable Killian.Maintenant j'ai quelques rectifications à porter. Ton frère et toi avait de la magie en vous, comme celle que j'aiactuellement elle n'est pas active.Comment crois tu que vous puissiez respirer sous l'eau, ou bien encore que Liam ne soit pas mort de vieillesse à Avalon. La magie, ma magie est dans votre sang, elle n'est pas visible mais elle y est. On va rattrapper ce retard, c'est notre seconde chance de faire de toi mon apprenti...”

Elle lui fait un sourire, et l'apprentissage commença.
Viviane était morte, enfin Diana, c'était du pareil au même. Elle l'avait toujours apellé Viviane, même à Tortuga, même ici... Elle l'avait su par son aîné, elle avait retrouvé sa famille dans la maison. Elle n'avait pas fait un geste vers Killian, l'observant en silence, mais prenant soin de ses petits enfants. Pourquoi n'avait elle vue ça, pourquoi n'avaitelle pas pu avoir la vision de ce qui risqué defaire revenir Hook. POurquoi n'avait elle pu sauver cellequi avait suver ses deux fils plus d'une fois d'une mort certaine et les avaient rendu heureux...
Calypso avait une colère sourde en elle, le genre de colère dont on ne se libère jamais. D'abord une colère envers elle même, à quoi bon avoir des visions si on ne voit pas ce genre de choses. Et une haine sans nom pour celle qui avait poussé Viviane à ce sacrifice.
Ce soir là, après avoir quitté le foyer Lake-Jones, elle était passé voir le Ténébreux chez lui. Elle avait demandé à avoir une copie du contrat de sa belle-fille. Elle se fichait du prix qu'il demandrait... A sa grande surprise, il n'avait rien demandé et elle était rentré avec une copie chez elle. En arrivant chez elle, elle attrapa une bouteille de vieux rhum. On frappa à la porte alors qu'elle allait ouvrir le document que le Ténébreux lui avait donné. Comme une automate elle s'était levée pour voir qui était à sa porte. Elle avait murmuré surprise de sa venue.

- “ Que puis je pour toi Davy Jones? ”

Elle le fit entrer dans sa demeure, il était d'accord, cette Mim allait payer cher pour tout ça... Elle attrapa deux verres et servit le rhum, ils burent à la mémoire de Viviane. Puis la sorcière ouvrit la copie du contrat. En lisant les noms son visage devint livide, ce qui n'échappa au regard de Davy Jones. Sans un mot elle tendit le document au père de ses fils. Elle se leva, attrappa la bouteille de rhum. On aurait pu croire qu'elle allait resservir à nouveau, mais non elle balança avec force la bouteille au sol qui explosa en millier de morceaux. Elle se tourne le visage ravagée de larmes et de haine vers son ancien amant et d'une voix remplie de rage elle dit.

- “ Je le jure par tous les dieux et par l'océan, je serai à la hauteur cette fois, je ne ferai pas défaut à ma famille et cette chienne paiera la mort de Viviane! ”

Elle attrape alors tout ce qui lui passe sous la main, les verres, des assiettes elle balance tout au travers de la cuisine. Et alors qu'elle attrape les couteaux une poigne de fer l'en empêche. Il la force à le regarder et il voit ses larmes. Elle murmure alors...

- “ Elle ne méritait pas ça, elle méritait d'être heureuse, enfin... Non elle méritait pas ça... ”

La suite est floue pour le reste de cette nuit, elle se rapelle seulement s'être réveillée dans son lit le lendemain matin et quand elle était arrivée dans sac cuisine, tout était propre. Les jours se suivirent et elle ne réalisait pas, elle ne pouvait pas. Elle répondait présente pour sa famille et elle travaillait dans sa boutique, sur des potions assez mortelles dirons nous...
3 jours, Killian mit trois jour à venir la voir, et quand elle le vit, elle su, elle su qu'elle devait  le laisser faire, laisser sa rage exploser. Il venait de détruire pour 3000$ en renversant lapremière étagère, mais elle ne disait rien, elle le regardait lâcher sa rage, sa douleur. Et quand enfin il chuta, elle était là pour le rattraper, elle était à genoux devant lui. Elle lui caressa doucement les cheveux quand il posa sa tête sur son épaule. Ses mots lui brisent le coeur, mais elle doit être forte. Elle doit d'être la mère qu'il mérite, celle qu'elle n'a jamais su être. Mais elle l'a juré, elle sera à la hauteur cette fois. Elle le berce en silence, le laissant vider tout son saoul. Ses larmes coulent toujours, mai sa respiration se fait moins hachée. Alors de sa voix chaude et réconfortante, elle se met à parler.

- “ Je suis là Killian, je ferais tout ce que je peux pour que tu ailles mieux. Tu n'as pas à faire semblant devant moi. Je serai ta force quand tu n'en as plus. La seule potion qui peut te faire arrêter la douleur, et la potion d'oublie, mais veux tu vraiment oublier Viviane?  ”

Elle le sent trembler contre elle quand elle dit le prénom de celle qui est morte. Elle resserre son étreinte autour de Killian. Elle sait que c'est juste un moment de faiblesse, qu'il a besoin d'elle. Et alors qu'il secoue la tête pour dire que non il ne veut pas oublier la femme qu'il aimait. Elle ajoute.

- “ Alors quand tu seras avec moi, pas besoin de faire semblant. Si tu as enviede laisser sortir ta douleur, ta colère, j'encaisserai Killian, je serai là pour toi. Je le jure sur l'océan, je suis là pour toi mon fils! ”
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Ven 3 Fév - 21:53


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Depuis combien de siècle je ne m’étais pas laisser allez contre quelqu’un ? Le seul encore vivant à pouvoir en témoigner est mon grand frère, pourtant ce n’est pas à lui que je suis allez cette fois… Pourquoi ? Je n’en sais rien. Je me sentais peut-être de nouveau comme un petit garçon qui avait besoin de sa mère pour calmer ses peines. A la mort de Milah j’avais pleuré oui. Les premiers jours quand Leÿlin était endormie contre mon torse dans cette cabine trop calme… Mais après mon cœur n’était que noir, noir de la solitude, du désespoir, mais surtout de la rage. Après ces quelques nuits de faiblesses, plus jamais une larme n’as glissée sur les joues de Hook, ne laissant qu’un sentiment de colère et de vengeance qui s’intensifiait heures après heures. Mais cette fois, c’était différent. De la rage j’en avais bien-sûr, mais rien n’était comparable au vide que je ressentais dans mon cœur.

Je ressers mon étreinte contre le corps réconfortant de cette femme qui m’avait pourtant abandonné il y a tous ces siècles. Sa main dans mes cheveux arrivant à calmer mes sanglots. Pourtant des tremblements me prennent quand elle ose dire le nom de Viviane. Je n’étais pas prêt à entendre de nouveau ce nom. Mes larmes coulent toujours quand elle me suggère une potion d’oubli. Oublier Viviane ? Non, jamais. Elle doit sentir que je refuse d’un mouvement de tête car elle me promet qu’elle sera là pour moi. Qu’elle sera ma force quand je n’en aurais plus. Hook ne sais pas ce que c’est que d’avoir quelqu’un pour apaiser ces peines, mais Killian si et il en a besoin. Je suis prêt à laisser tomber mon armure à cet instant précis. Je ressers encore ma main contre son dos ne voulant pas la lâcher pour l’instant.

« Je veux juste… »

Des sanglots bloquent le reste de mes mots. J’enfonce encore mon visage contre son cou respirant ce parfum qui arrive à me donner assez de consistance pour parler de nouveau.

« Je veux… Pouvoir regarder de nouveau mes enfants sans ressentir ce sentiment qui me broie le cœur. Je veux pouvoir regarder Liam et Ceridwen dans les yeux sans revivre ce moment… je ne veux pas que mes enfants pensent que je les tiens responsables de ce qui est arrivé à leur mère ce jour-là. »

J’ouvre les yeux paniqué d’une pensée qui me vient subitement. Je pousse un long soupir des larmes menaçant de s’échapper de nouveau.

« Cassandre… Elle. Elle n’est pas au courant. Je dois lui dire… Je dois… Elle est à Neverland. Je dois allez la chercher. »

Voilà que je dois encore annoncer à un de mes enfants que leur mère est morte. Bon sang, est-ce que ça s’arrêtera un jour ? Je me dégage de l’étreinte de ma mère pour me redonner un peu de constance, sans jamais quitter le sol, comme si je n’en avais pas encore la force. Je me laisse tomber en arrière, me soutenant avec mon crochet, ma main passant sur mon visage encore humide de mes larmes. Je me saisis de mes dernières forces pour me reculer jusqu’à ce que je puisse appuyer mon dos contre l’étagère que j’ai mis au sol. Je regarde brièvement ma main tremblée encore sous le choc de mes sanglots avant de la passer dans mes cheveux dépeignés essayant de me calmer.  

« T’as du rhum ? »

Je n’ai même pas la force de sortir ma flasque c’est pour dire. Dieu… C’est tellement dur. Je laisse ma tête retomber dans ma main plusieurs secondes comme tous le poids de mes siècles venait de me retomber sur les épaules.

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 26 Fév - 17:53

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Il se raccroche à elle, contre tous les paris, au final c'est vers elle qu'il est venu pour craquer, pour obtenir se soutient qu'il a. Elle l'écoute, elle l'aide en silence. Quand il parle de ses petits enfants elle ose parler à nouveau.

- “ Tu aimes tes enfants Killian, tu fais tout ce que tu peux pour eux, ils le savent... Une seule personne est coupable de tout ce merdier, et elle paiera le jour venu je te l'assure. Alors tu vas prendre le Limenia, toi, Junior et Ceridwen vous allez poser vos mains ensemble sur le gouvernail, et ensemble vous allez chercher Cassandre. Ils ont besoin d'elle, elle a besoin d'eux. Peu importe la promesse que tu as fait à Cassandre, cette mort surpasse celà, tu dois réunir les triplés, ils sont plus fort ensemble. Ils ne sont qu'un Killian, ils ont besoin d'être ensemble, et tu as besoin toi de voir qu'ensemble ils vont se relever. Tu vas les aimer Killian, tu seras fier d'eux et par dessus tout Killian, tu seras fort pour eux. On sera fort pour eux! ”

Il lui demande du rhum, elle baisse la tête et comme il y a plusieurs temps de ça avec son fils aîné, elle baisse son masque. Elle lui répond sincèrement.

- “ La dernière bouteille valable, elle a traversé la cuisine après avoir lu le contrat de qu'elle a passé. J'ai légèrement tout explosé après ça. Enfin je dois avoir du Cognac, elle me l'avait offert à Tortuga. ”

Elle ne prononce plus le prénom de Viviane devant lui, mais il semble comprendre évidemment de qui elle parle. Elle revient avec la bouteille de Cognac, elle voit l'épée au sol, elle lui dit fermement.

- “ Tu devrais faire plus attention à cette épée Killian, elle est précieuse et la protège. Sans l'épée, qui sait ce que Mim aurait fait... ”

Elle n'aime pas trop devoir le reprendre à ce moment, mais celà lui semble trop important pour se taire...
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 19 Mar - 19:14


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Bien-sûr que j’aime mes enfants chacun d’eux sans distinction, mais est-ce qu’ils le savent vraiment ? Je suis maladroit dans l’expression de mes sentiments je suis pas le genre de personne à prouver son attachement toutes les cinq minutes. Ça me fait repenser à Lancelot qui m’a appelé pour la première fois papa après ce jour funeste… ça fait d’autant plus mal j’avoue. J’écoute Calypso en me tenant la tête dans la main réfléchissant à sa proposition. J’hoche la tête silencieusement, elle a raison je dois emmener les jumeaux chercher leur sœur. Seul je n’aurai pas la force de lui annoncer. Je grimace malgré moi quand elle utilise le ‘on’… je ne sais pas si je suis encore prêt pour ça. Certes je suis venu jusqu’à elle ce matin, mais c’était qu’une faiblesse non ? est-ce que cela va se reproduire ? Là est la question. Je ne sais pas encore si je peux lui faire confiance en m’ouvrant encore plus à elle. Les cicatrices du passé ne vont pas se refermer aussi rapidement. Si je dois me livrer, ce sera à mon frère, pas à elle… Du moins je crois. Elle n’aura ma confession que ce triste matin j’en ai peur. Du moins c’est ce que je pense à l’heure actuelle. On verra ce que nous réserve la suite.

Je ne lui dis toujours rien, ce qui est surprenant, quand elle me confesse avoir exploser la dernière bouteille de rhum. Je dois avoir hérité de son calme légendaire d’après ce que je peux comprendre… « Du cognac sera parfait. » quand elle part je reste au sol fermant les yeux plusieurs secondes pour remettre mes idées en place. Mon cœur bat la chamade, mon sang bouillant encore de rage. J’ai vraiment besoin de la liqueur pour me calmer. Et comme si elle lisait dans mes pensées la voilà qui reviens. Je n’attends pas son invitation avant de prendre la bouteille de sa main pour avaler de longues gorgés. J’essuies mon menton quand j’entends sa remarque… Je la fixe d’un regard noir mettant automatiquement mon crochet sur la lame d’Excalibur.

« Tu crois que je néglige l’épée de ma femme ?! Je ne me sépare jamais d’Excalibur, je dors avec je l’amène partout avec moi. Elle est mon fardeau et je la porterai jusqu’à la fin même si je n’ai plus aucune force en moi. » Je reprends une gorgé de cognac avant de passer la bouteille à ma mère. « Je plains la pauvre âme qui essayera de me prendre l’épée. Cette lame est tout ce qui me reste d’elle. »

Non, je sais que j’ai d’autre chose. Les enfants, la famille que j’ai grâce à elle, mais aussi l’autre fardeau que j’ai dans ma poche qui pèse de plus en plus sur mon âme.

« Suite à la mort de la mère de Leylin j’étais remplis de rage. Je n’avais rien d’autre. Je n’ai pas su être fort pour ma fille, la confiant à Merlin… Je ne trouvais le réconfort qu’en tuant, pillant, buvant, dans les bras des filles et me créant un nom pour faire frémir les marins. L’obscurité était ma compagne, elle me réconfortée m’aider à faire face à mon deuil. Mais là… » Je prends Excalibur en main la posant sur mes genoux l’observant sous toutes les coutures comme si c’était la première fois que je la voyais. « Je me sens juste vide et impuissant. La rage je l’ai bien sûr, mais c’est différent. J’ai perdu une partie de moi qui ne reviendra jamais. Il y a des siècles j’étais seul dans ma vengeance, mais aujourd’hui vous êtes tous du même avis et ça ne m’aide pas plus je l’avoue. »

Je relaisse tomber ma tête en arrière fermant les yeux avant de les rouvrir pour observer ma mère après quelques secondes.

« Tous ceux que j’ai aimé sont mort ou sont partie. Toi, père, Liam, Milah… J’ai perdu une fois Viviane de mon égoïsme, mais maintenant je l’ai perdu pour de bon. Tu crois que c’est une malédiction ? » je soupire longuement. « Je ferais tout pour la revoir, ou seulement pour me venger de Mim. Je pourrais même passer un pacte avec le Ténébreux tant que sa mort sera vengée… »


code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Jeu 4 Mai - 21:18

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Elle l'écoute sans rien répondre de peur qu'il se ferme comme une huître. Quand la voix de son fils ne se fait plus entendre elle lui réponds simplement.

- “ C'est simplement la vie Killian. Il n'y a pas de malédiction sur toi, et pas la peine de t'allier au Ténébreux. Tu sais bien le prix qu'il peut en coûter. Il y a des choses qu'on ne peut que subir, même si on veut se battre, même si on veut tous l'inverse... Je... Tu as perdu l'amour de ta vie, aussi fort fut ton amour pour Milah, pour Liam ou même pour ton père et moi à une époque, elle a toujours été ton soutien, ton havre de paix, même quand tu n'en voulais pas du temps de Hook. Mim paiera, elle c'est fait de nombreux ennemis ce jour là. Des gens qui n'oublient pas et ne pardonne pas. Mais comme je te disais plus tôt, tu lui dois d'avancer pour les enfants, t'assurer qu'ils ne sombrent pas. Après, je pense que personne au monde ne t'en voudra de dire que sans elle tu es vide. Elle était tienne, tu étais sien, une part de toi est morte avec elle. ”

Lentement, lui laissant le temps de reculer s'il ne le voulait pas, elle le prend dans ses bras et lui murmure doucement de sa voix chaude.

- “ En attendant, que tu le veuilles ou non, je vais m'assurer de ta sécurité et que tu déverse ta rage sur moi. ”

Elle le sent se tendre et ajoute en le regardant dans les yeux.

- “ Je sais que je ne suis pas ta mère, Illana l'était. Mais je suis là maintenent, et je le jure par l'océan, je ne te laisserai pas tomber cette fois. Même si jamais tu ne me considère comme ta mère, ni même de ta famille, je veillerai quand même sur toi. ”

Il était aussi têtu qu'elle, elle le savait. A lui à présent de découvrir, d'où il tenait son caractère, et cette manie de ne jamais réellement faire comme tout le monde...
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 30 Juil - 3:09


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Bien sûr que si c’était une malédiction. Tous ceux que je n’ai jamais aimé meurt les uns après les autres ou disparaissent. Au moins du temps de Hook je n’ouvrais mon cœur à personne et j’étais immunisé contre ces pertes. Enfin je n’ouvrai mon cœur qu’à ma fille… Elle était tout ce que j’avais et elle n’était même pas suffisante pour moi. J’essaie d’écouter les paroles de cette mère qui m’a abandonnée, j’essaie d’y trouver du soutien mais impossible ils n’ont gout que de cendre dans ma bouche. Je reprends plusieurs gorgées de cognac avant de laisser la bouteille sur le côté, ma tête retombant contre le meuble derrière moi.

« Ce n’est certainement pas avec un père comme moi que mes enfants ne vont pas sombrer. Tu veux vraiment faire quelque chose pour moi ? Assure-toi que mes enfants ne sombrent pas si je me perds en route. Et je sais d’avance que je vais me perdre. »

J’ai un réflexe d’autodéfense quand ma mère s’approche de nouveau de moi, me tendant quand elle met ses bras autour de moi. Mais je me détends quand j’entends la voix de ma mère, la voix dont je me souvenais quand j’étais enfant et terrifié le soir. Mais ses dernières paroles me crispent encore plus. Déverser ma rage sur elle ? « Je ne déverserai jamais ma rage sur une femme encore moins sur celle qui m’a mise au monde. » Je me perds dans ses yeux, un peu trop à mon goût. Je détourne mon regard d’elle regardant partout mais pas son regard qui m’hypnotiserait de nouveau. « Ne fait pas de promesse que tu ne pourras pas tenir. » Je la repousse gentiment avant de me relever, remettre Excalibur à la ceinture et de me diriger vers la sortie. Je me retourne une dernière fois la porte ouverte. « Merci pour l’aide et le cognac. » Je referme la porte derrière moi, un peu trop troublé par les paroles de la sorcière des mers.


Neverland était une catastrophe. Pan était maintenant plus puissant que jamais et sans l’intervention de ma mère je serai mort sur cette île démoniaque. Pourtant depuis le décès de Viviane je n’avais jamais ressenti ce semblant de paix que quand je sentais ma fin proche. Ma mère m’avait reconduit jusqu’à chez moi et avait appeler Merlin pour soigner mes blessures ne me laissant que quelques cicatrices sur les plaies les plus profondes. Ma mère était assise à côté de mon lit, mais je ne lui disais pas un seul mot. Pas avant que tous les autres ne soit sorti de la pièce. « Tu aurais dût me laisser mourir là-bas. Je me sentais tellement… » Je soupire avant de regarder enfin la femme qui m’a mise au monde quelques secondes avant de détourner les yeux. « Laisse-moi seul je te prie. »

Je n’ai pas revu Calypso depuis plusieurs jours, j’avais besoin de temps seul. Mais la révélation qu’elle avait faite dans l’écho cave n’arrivait pas à me quitter. Pour cette raison que je m’étais rendu jusqu’à sa boutique allant directement jusqu’à l’arrière-boutique où elle se trouvait en m’installant sur l’une des chaises, sortant la bouteille de rhum que j’avais ramené. Oui j’avais perdu ma fidèle flasque dans les eaux de la mer imaginaire… Je reste silencieux plusieurs minutes avant de rompre le silence en me grattant l’arrière de l’oreille. « Tu veux me raconter ce qui c’est passer avec tes parents ? Ce que tu as avoué à l'Echo Cave... » J’ai beau ne pas éprouver un amour infini pour elle, elle reste ma mère et savoir que quelqu’un la malmenée me retourné l’estomac.

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Mar 22 Aoû - 21:28

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Evidemment il l'avait repoussé, moins fortement que ce qu'elle avait pensé, mais son fils souffrait et elle ne pouvait se réjouir de cette petite avancée dans leur relation. Elle le laissa partir sans mot dire, elle lui prouverait par les actes puisque c'était la seule façon de faire entendre raison à Killian. Il tenait vraiment trop d'elle. Liam tenait plus de leur père, il savait voir au delà de sa colère et entendre ce qu'elle lui disait, simplement la vérité... Le temps passa et elle pu mettre en action sa promesse à Neverland. Il lui repprocha évidemment de pas le laisser mourir. Elle lui lança un regard triste et murmura.

- “ Je sais que ce n'était qu'une ombre. Mais souviens toi de ta douleur aux paroles de Lancelot. Je ne peux pas te laisser abandonner ainsi Killian. Tu dois encore te battre, mais quand tu n'en auras plus la force, promis mon fils, je ne te retiendrai pas. ”

Elle était partie afin de lui laisser l'espace nécessaire pour se reprendre. La faiblesse était une chose qu'ils avaient lui et elle du mal à partager. Elle avait apeller Davy, elle lui avait promis de le tenir au courant s'il se passait quelque chose dans leur famille. Elle n'avait pas prévu ce genre de choses entre elle et son mari, mais elle ne s'en plaignait pas. Elle voulait juste enfin lui dire la vérité, telle qu'elle aurait du lui dire il y a des siècles au lieu de fuir... Les jours passèrent, elle n'avait pas de quoi se réjouir de son amour retrouvé avec le père de ses fils, car son plus jeune souffrait. Elle avait dit à Davy qu'elle ne voulait pas en parler à Killian avant qu'il soit un peu plus en forme. Puis un matin Killian passa la porte de sa boutique, sans préambule il l'invita à parler de ce qu'elle avait avouer dans l'echo cave... Elle ferma les yeux et eu un mouvement de recul... Mais ce traumatisme était la raison de l'abandon de sa famille. Elle devait à ce fils qui avait tant perdu au cours de sa vie une explication.
Elle sortit de derrière le comptoir un bouteille de rhum qu'elle avait prise à Sparrow, il lui devait bien ça lui. Devant le regard de son fils elle lui fit un sourire coupable en lui répondant.

- “ Il faudra bien l'aide de cette bouteille pour te parler de ça. Mais je te dois au moins ça, c'est la raison pour laquelle je suis partie quand tu étais enfant.. ”

Elle bois une bonne rasade de rhum, profitant du feu qu'il trace dans sa gorge et des épices avant de tout lui raconter.

- “ Mes premiers souvenirs d'utilisation de ma magie date de mes 6 ans. J'étais une enfant solitaire, pas forcément portée sur le jeu comme tu as pu voir lors de la bataille de boule de neige au Pays Imaginaire. Et ce jour là, la brute du village s'en est pris à ma mère, instinctivement j'ai pris sa défense, et le pauvre homme c'est retrouver lacérer sur tout le visage sans que je ne le touche. Très rapidement le bruit c'est répendu dans le village et quand mon père est rentré de la taverne, j'ai pris une tanée si importante que j'ai perdue connaissance. IUl en fut ainsi ensuite, chaque fois qu'il a su que j'avais utiliser ma magie. Puis j'ai grandi, et j'ai commencé à avoir des formes de femmes très rapidement. Ce jour là dans la rue, j'avais du me défendre, pour ne pas qu'un homme soul abuse de moi, et évidemment, mon père l'avait su. Mais ce soir là sa punition n'était pas de me battre jusqu'à ce que je perde connaissance, non ce soir là il voulait me priver de ma vertu. Car comme il disait, je n'aurait plus à utiliser mes dons de démon, si je n'avais plus rien à protéger. Ma mère, pour la première fois c'est mise entre lui et moi, et il l'a tué sur le coup. Ce n'est que bien des années plus tard que j'ai ciompris que si j'avais survécu autant d'années aux coups de mon père c'était grâce à ma magie. Ce qui c'est passé ensuite tu le sais, je l'ai tué avec ma magie. Puis le temps a filé, les années se sont transformées en siècles, puis j'ai rencontré ton père. C'est quand je suis tombée enceinte de Liam que j'ai fait la promesse de toujours vous protéger. Puis est arrivé l'incident, tu as failli mourrir à cause de ma magie... J'étais incapable de l'arrêter à l'époque... Je suis partie pour tenir cette promesse. Maintenant avec le recul, je sais qu'il y aurait eu de meilleure solution, mais tout m'es revenu. Ce que mon père m'avait fait, ce que je lui avait fait... Je n'ai pas d'excuses pour vous avoir abandonné Killian, mais sur le moment, j'ai cru que c'était ma seule solution pour votre bien. Ce n'est que des années plus tard, quand j'ai rencontré Viviane que j'ai compris que j'avais fait le mauvais choix. J'aurai pu demander de l'aide tout simplement à une personne comme elle ou à Merlin. Mais je n'ai jamais su demander de l'aide, puis il était trop tard à présent. Je ne pouvais revenir alors que Kay et Illana vous avez élevé. Ce n'était pas juste envers ces deux personnes, ni envers ton frère et toi... ”

Sa voix se meurt. Elle reprend une rasade de rhum. Il sait à présent...
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 3 Sep - 20:23


A Story about a Mother and her Son.
I'm just a Lost Boy, ready to be found.

Tenir pour les enfants. Je ne voulais que ça. S’ils n’étaient pas là, j’aurai organisé une vendetta immédiatement pour me débarrasser de Mim. Ce n’était pas comme la rage que j’ai envers le Crocodile, celle-ci me consumé entièrement et bien que je puisse dire le contraire concernant Rumple, je ne voulais pas risquer de mourir en l’affrontant. Mais Mim. Ma survie ne m’importée que très peu à vrai dire. Depuis notre aventure je n’étais pas retourné voir Calypso, je voulais me retrouver avec mes enfants. Surtout Lancelot après que l’ombre ait pris son apparence. Mais les confessions de Calypso tournée dans mon esprit. Je devais savoir l’histoire. Et malgré le regard qu’elle me lance, je sais qu’elle est prête à m’en parlé. Je nous sers deux grands verres de rhum et elle en boit une grande quantité. Je l’imite lui laissant ensuite le temps de me parler à son rythme.

Et ce qu’elle me dit… je ne l’interrompt pas une seule seconde, ignorant même le rhum à mes côtés, pendu à ses lèvres. Je m’étonne à mettre une main sur son genoux en écoutant les choses qu’elle a dus endurée enfant. Comme je l’ai dit, j’ai beau lui en vouloir pour l’abandon, mais elle reste ma mère biologique. Mon emprise sur son genou s’accentue à ses paroles vis-à-vis de son père et ce qu’il s’apprêtait à lui faire. Je suis un pirate, je sais notre réputation. Mais jamais je n’ai autorisé mes hommes à brutalisé des femmes et surtout des enfants. Les viols étaient punis de castration sur le Jolly Roger. Et entendre que mon grand-père maternel a failli en commettre un vis-à-vis de sa propre fille me donne envie de vomir. Je reste quelques temps interdit, troublé par ses paroles. J’ai failli mourir à cause de sa magie ? je l’ignorai complétement. Je dois avouer que j’ai peu de souvenir de ma vie à ses côtés. Je n’avais que certain flash, des odeurs surtout. Des sensations. Je lui fais un faible sourire quand j’entends ses excuses pour son abandon et ses remords. Ça ne rachète rien, mais savoir qu’elle s’en veut aide un peu je l’avoue. Quand elle finit de parler je la vois se resservir du rhum, comme j’en ai aussi l’habitude pour reprendre confiance en moi et un semblant de force, de courage. Je me relève lui tendant la main pour qu’elle fasse de même. Je la prends ensuite dans mes bras passant ma main dans ses cheveux. Elle l’a bien fait pour moi quand j’étais venu la voir il y a des jours de ça.

« Cet homme ne méritait pas de vivre. Si tu ne l’avais pas fait, je l’aurai retrouvé et donné à mes hommes pour l’amusement. Ils savent quoi faire avec ce genre d’espèce. Ou je m’en serai occupé de moi-même. Personne ne touche à ma mère. » je lui fais un faible baiser dans les cheveux avant de continuer à essayer de la réconforter. Bien que son odeur m’aide aussi, rappelant les souvenirs de ce jeune garçon. « Tu sais que je ne peux pas te pardonner pour l’abandon. Ni à toi, ni à papa. Mais au moins tu reconnais tes tords. Et vu ce que t’as vécue, j'aimerai avoir ta force... Je peux seulement te remercier de ne pas t’avoir imposée quand on était chez Kay et Illana. C’était peut-être à ce moment-là que t’as vraiment agis en mère. J’entendais ta voix quelques fois, je me remémorais la berceuse que tu me chantais. Le peu de souvenir que j’avais de toi ce n’était que des bons. Ce qui a rendu tout ça plus compliqué encore. Tous ce que je te demande maintenant maman c’est que tu prennes soin de mes enfants si je n’y parviens pas ou si je tombe. Que tu ne fasses pas les mêmes erreurs avec tes petits-enfants. » Je reste plusieurs seconds silencieux continuant à essayer de la réconforter avant qu’une question me trotte l’esprit. « Comment j’ai failli mourir ? je n’en ai aucun souvenir… »


code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Brooke C. Sandoval

avatar
En réalité, je suis
Calypso
☂ Conte : Pirates de Caraïbes

☂ Emploi : Gérante d'une boutique de magie
☂ Camp : Mine
☂ True Love : Un certain Capitaine

☂ Avatar : Monica Bellucci
© Crédit : Jadelina
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   Dim 24 Sep - 10:32

Killian & Calypso


A Story about a Mother and her Son
    La confrontation était inévitable...

Je ne suis pas ce que tu pense
Un bref instant, les rôle s'inversèrent entre elle et Killian. La sorcière des mers eut une pensée reconnaissante pour Viviane et les parents adoptifs de ses fils, ils en avaient fait des bonnes personnes. La preuve étant avec ce que Killian lui dit concernant la punition qu'il aurait fait à son géniteur alors qu'il était au plus haut fait de ses années de pirateries. mais le passé était derrières eux à présent. Il la prit dans ses bras, premier gestes d'affection conscient de Killian et elle ne dit rien écoutant ses paroles, puis vint la dernière question. Elle lui répondit en lui faisant un sourire.

- “ Je te l'ai dit le jour où je t'ai pris comme apprenti en plus de Liam et Grace, tu as toujours cassé mes affaires. Tu avais 4 ou 5 ans, tu étais si jeune. Et connaissant les dangers que recelait ma tanière de magie, tu avais interdiction d'y aller. Mais ce jour là, comme si souvent, tu avais fait fit de cette interdiction. Mais avant que je n'ai pu te mettre dehors en te disputant, tu as cassé un bocal. Le mauvais bocal. Il contenait un serpent, dont le venin tue un adulte en poins d'une minute. Il allait te mordre quand ma dague l'a plaqué au sol, en pleine tête. Je t'ai pris dans mes bras, je t'ai posé un baiser sur le front te disant que tu ne risquais plus rien, puis je t'ai ramenait dans la maison en disant à Liam de s'occuper de toi. j'étais en état de choc, j'avais failli te tuer à cause de ma magie. Tout est remonté, j'ai pris mes affaires de sorcellerie, j'ai écrit une lettre pour ton père, je vous ai serré longuement dans mes bras toi et Liam, comme pour graver dans mon esprit mes enfants, et je suis partie pour ne plus jamais vous mettre en danger. ”

Elle lui fait un sourire mi-figues mi-raisins.

- “ Tu vois de qui tu tiens le fait de faire les mauvais choix quand tu as mal et que tu es en colère. ”

Il n'y avait rien de plus à dire sur le sujet, elle avait fait le mauvais choix et elle le regrettait amèrement.
eden


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2166-calypso-s-story
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: A Story about a Mother and her Son. [Calypso]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Story about a Mother and her Son. [Calypso]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Les Boutiques :: Magic Box-