Partagez | 
 

 Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taran Thunder

avatar
En réalité, je suis
Spark, Team Instinct
☂ Conte : Pokémon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Good instinct
☂ True Love : Une game boy

☂ Avatar : Taron Egerton
© Crédit : Bekah ♥
MessageSujet: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Sam 26 Nov - 10:57




Septembre alias le synonyme de la rentrée. Qu’est-ce que Taran était heureux de ne plus aller en cours, sérieusement il n’y avait rien de plus mortel à son avis que de rester assis à écouter une personne parler et parler encore sur des sujets plus ennuyeux les uns que les autres, pour un hyperactif comme lui qui avait besoin d'actions inutiles de dire que le jour où il a pu quitter les bancs des institutions scolaires ce fut la plus grande fiesta de sa life ! Encore plus lorsque ses souvenirs avaient pu revenir, n’étant pas né humain il n’avait pas eu à s’encombrer dans son ancienne existence d’années à devoir passer des examens ou autres même s’il lui avait fallu un certain apprentissage, selon lui tant qu’on suivait son instinct de toute manière tout pouvait se passer à merveille et il en était la preuve vivante. Ayant du temps libre dans son travail, n’ayant pas de réelles urgences de toute manière et ce n’était pas comme s’il avait des heures fixes après tout de son côté car rien n’était scrupuleusement cadré ou noté dans un dossier, il avait pris son skate pour s’entraîner à faire quelques figures dans le centre-ville de Storybrooke. Et il était doué ! Du moins c’est ce qu’il pouvait penser, même s’il lui arrivait encore de venir s’étaler telle une crêpe parce qu’il ne faisait pas réellement attention à ce qu’il faisait au point que désormais il essayait d’apporter des petits pansements colorés lorsqu’il y pensait – ce qui n’arrivait pas souvent il fallait le dire, tandis qu’il faisait des bruitages sonores en même temps qu’il effectuait la moindre action même la plus anodine. Taran était comme ça à savoir un véritable gamin ambulant, beaucoup trop bruyant au point de parfois énerver sans doute un peu trop ses colocataires qui lui demandaient gentiment s’il n’avait pas quelque chose de plus productif à faire, sans se rendre compte lui-même à quel point il pouvait être si immature tant il agissait avec un naturel déconcertant pour les autres. Il était une pile électrique qui avait toujours le sourire et qui ne se laissait jamais décourager par quoi que ce soit, même s’il parfois il lui arrivait de faire un petit caprice digne d’un enfant qui passait très vite au final si on venait à captiver son attention sur autre chose, le faire quitter sa bonne humeur était un challenge difficile à emporter et dans un sens il ne valait mieux pas essayer.

Depuis que la malédiction était rompue il avait pu retrouver ses pouvoirs de base, à savoir l’électricité et l’orage pour faire au plus simple, et si jamais il venait à être réellement contrarié dehors c’était en quelque sorte le début d’un véritable déluge qui se préparait le tout accompagné d’éclairs menaçants. Mais ceci n’arrivait jamais. Taran n’avait même pas la notion de ce que pouvait être le fait de se disputer vraiment, il était toujours le conciliateur qui essayait justement de calmer les choses avant l’heure tout en tentant de calmer les deux parties avant que les choses ne viennent à dégénérer, et dans un sens il valait mieux vu les deux filles avec lesquelles il vivait vu les tensions qu’il y avait déjà entre elles. Ces deux acolytes de toujours à savoir Artikodin et Sulfura, ensemble ils formaient les trois oiseaux légendaires qui avaient un impact direct sur le climat au point de pouvoir provoquer un déséquilibre dans ce qui les entouraient, entre elles c’était toujours assez électrique ironiquement justement et ceci depuis le début. Il se souvenait désormais à quel point les deux oiseaux de feu et de glace venaient à forcer la confrontation entre eux, s’opposant toujours par leur élément de base, et s’il n’avait pas calmé ce jeu dangereux il n’aurait su dire ce qui aurait pu se passer. Peut-être que dans un sens lorsqu’ils avaient renoncé à leur condition de pokémon ceci avait été un sort de soulagement pour lui, pensant bien trop naïvement qu’elles ne pourraient plus se faire ainsi du mal, mais la petite paix fut dans le font d’assez courte durée lorsqu’il vit la petite guerre reprendre sous une autre forme et dans laquelle on lui faisait de plus en plus pression pour prendre un parti au lieu de l’autre. Et c’était comme si l’histoire avait l’air de se répéter dernièrement alors il avait lui aussi besoin de prendre un peu plus l’air, voyant que Scarlett et Bianca se prenaient de plus en plus la tête juste pour des petites broutilles au point que ceci devenait vraiment idiot au possible, une raison supplémentaire pour lui de se retrouver dehors à flâner dans les rues en essayant de faire des 360° et compagnie. Le tout en oubliant, comme d’habitude de toute manière, qu’il devait rejoindre justement Bianca au niveau d’un nouveau magasin pour qu’ils aillent voir ensemble par pure curiosité de leur part tant il était à fond dans son idée de réussir cette figure. Il y arriverait de toute manière, le sentant au plus profond de lui, son instinct lui disait !

Lorsque Taran eut enfin eu vent de l’heure qu’il était, on remercie pour ceci l’horloge de la ville qui était depuis revenue à la normale, il tentait de se dépêcher autant que possible malgré ses trois-quarts d’heure de retard. Il n’était pas quelqu’un de ponctuel, se laissant trop emporter par ce qu’il faisait ou parce qu’on accaparait si facilement son attention qu’il oubliait très facilement le reste, mais le souci était que Bianca était elle tout l’inverse et qu’il voyait déjà son regard sur lui qui en dirait bien plus que n’importe laquelle de ses paroles. Frozen Queen. C’était le surnom qu’il lui avait trouvé mais bizarrement le jour où il avait osé lui sortir devant elle ça n’avait pas eu l’effet voulu, sentant justement bien le froid s’installer dans la pièce après avoir dit une telle chose, et depuis il évitait de le prononcer devant elle même si c’était devenu son surnom dans son portable parce que c’était souvent plus fort que lui que de renommer les gens à sa manière. Ce n’était aucunement péjoratif mais bien affectif de sa part, même si la démarche partait d’un bon sentiment elle n’était pas vraiment approuvée par tous il fallait croire, mais bon fallait croire que tout le monde n’avait pas son même niveau de camaraderie bien que le sien était des plus faciles. Il suffisait qu’on lui parle une seule fois pour que Taran puisse déjà voir la personne comme étant déjà un potentiel super-futur ami, à l’image d’un enfant dans une cour se recrée en primaire et ce n’était pas plus compliqué que ça pour lui, bien trop social envers les autres tout en pénétrant leurs espaces vitales sans même sans rendre compte. Là par exemple il était en train de slalomer entre les personnes tout en roulant aussi vite qu’il le pouvait sur sa planche, le tout en fredonnant l’air d’Indiana Jones qui était agrémenté de bruits de sa part comme pour montrer à quel point il était dans une hyper vitesse, et il ne pouvait s’empêcher de dire à la moindre personne qui souriait sur son passage qu’un jour il faudrait qu’il lui parle. En fait, il était plus un ancien pokémon de type pipelette qu’électrique, même si ça n’existait pas réellement. Il arrivait enfin devant le lieu de rendez-vous et pouvait ainsi apercevoir Bianca qui attendait, là il était vraiment très mal, s’arrêtant ainsi devant elle en faisant un kick flip et en s’armant de son plus chaleureux sourire.

« Yosh Bianca ! T’as vu ça un peu ? Un vrai pro, j’fais des ziuuuuu et des pouuuah, moi j’te le dis la prochaine fois je remporte la première place du concours de skate zbraaa. »

Le tout agrémenté d’un petit DAB comme il les aimait tant, histoire de se donner style bien à lui, avant de venir taper sur le bout de la planche pour la faire sauter assez haut pour la récupérer mais tout ce qu’il réussit à faire ce fut se la prendre à moitié en pleine figure tout en tentant en vain d’essayer de la rattraper alors que celle-ci retombait au sol dans un bruit sourd. Il y eut un instant de flottement, celui de la gêne des deux côtés très certainement, avant de se baisser pour la reprendre comme si de rien n’était. Il aurait voulu dire quelque chose, peut-être faire une remarque sur l’heure mais il n’était pas sûr que ça soit réellement une bonne chose, Taran cherchait les bons mots à dire cependant sa concentration firent absorber par les quelques flocons qui étaient en train de tomber tout d’un coup sur la ville. C’était étrange. Comme si tout d’un coup le froid était tombé sur la ville, ayant le réflexe de refermer un peu plus sa veste alors que la température était en train de chuter, sans se rendre compte que les particules d’un miroir brisé étaient en train de se coller à ses yeux tout comme le reste de Storybrooke. Il n’avait rien ressenti en tout cas pour lui indiquer un quelconque mal, pas une seule douleur ou même une gêne comme aurait pu le faire un grain de sable, mais pourtant il était bien touché par ce sort. En voyant la neige il reportait alors son attention sur Bianca, après tout c’était elle la spécialiste de la glace, vu que madame était un véritable glaçon qui ne savait pas rire. Est-ce qu’il venait vraiment de le penser ?  Il fallait croire que oui. Les effets du miroir ne se firent pas prier longtemps, se trouvant être déjà contaminé sans même en avoir conscience, abordant alors une mine quelque peu contrariée à l’image d’un gamin qui aurait des reproches à faire que vraiment une personne de très mauvais poil. Dans son esprit il associait fatalement la neige à sa colocataire et voyant là le résultat du fait qu’elle n’était pas vraiment dans un bon état d’esprit, à l’image de lui avec les éclairs lorsque la colère se faisait ressentir, la trouvant tellement désespérante parce que après on osait lui dire que c’était lui l’enfant immature mais il avait la preuve que c’était elle qui boudait avec les flocons qui tombaient. C’est bon il avait du retard mais pas besoin de faire le congeler sur place, il y avait des choses tellement plus grave dans la vie sans se prendre la tête pour ça, et en fait c’était un peu comme si la coupe des reproches qu’on pouvait lui faire était en train de déborder un peu.

« C’est toi qui fais ça ? Roh c‘est bon j’sais que t’es en colère parce que je suis en retard, mais en même temps t’as l’air toujours de mauvaise humeur ! »

En temps normal jamais il n’aurait osé dire une telle chose à son amie mais là c’était sorti tout seul, comme si le besoin se faisait trop pressant et surtout sans qu’il vienne rechigner, et il avait l’impression que lui dire enfin cette vérité en face lui faisait un bien fou.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

The Yellow Road
Yellow is my color ! Hey the yellow light shining, everybody, let's go ! The fantastic world of Oz it's just here ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2264-i-play-pokemon-go-everyday
Bianca B. Hoarfrost

avatar
En réalité, je suis
Blanche, Team Mystic
☂ Conte : Pokemon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Mystic
☂ Avatar : Maddie Hasson
© Crédit : Blondie [avatar] | Anaëlle [sign]
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Ven 2 Déc - 23:10





Get ready cause this is war !

Sparkyyyy

La tête dans les bouquins, Bianca était à son bureau tout en essayant de travailler le mieux possible. Elle s'était enfermée dans sa propre chambre espérant au maximum être tranquille, sachant pertinemment que cela ne sera sans doute pas facile du tout. Après tout il n'y avait qu'à voir avec qui elle pouvait bien vivre dans cette colocation plus que mouvementé. Entre les disputes, qu'elle pouvait avoir avec Candela et les caprices dignes d'un enfant de cinq de Spark, la jeune femme avait parfois du mal à savoir où donner de la tête. Le combo c'était quand même quand ces deux là pouvaient en quelque sorte jouer ensembles. Enfin c'était plutôt Candela qui s'amusait à manipuler un peu dans tous les sens Taran qui ne s'en rendait absolument pas compte, l'amenant souvent dans ses situations plus idiotes les unes que les autres alors que cela la faisait bien rire. De vraie gamins aux yeux de Bianca qui ne pouvait s'empêcher parfois de se demander pourquoi elle vivait encore avec eux ? Elle était bien heureuse de pouvoir avoir sa propre chambre dans laquelle elle se savait tranquille, à part sans doute les quelques cries qui pourraient provenir du salon, puisqu'elle avait bien fait comprendre au deux autres qu'il leur étaient interdis d'entrer, surtout quand elle pouvait travailler. Une chose qu'ils avaient l'air d'avoir compris la plus par des temps en tout cas, vu comment la jeune femme pouvait se montrer très imposante et peu conciliante au moindre écart lorsqu'elle se trouvait à être énervée. Non, il ne valait mieux pas l'avoir complètement survolter et c'était très facile de savoir lorsqu'elle l'était. L'air devenait brusquement frais dans les environs, jetant un froid presque aussi glaciale de son regard alors que parfois des flocons pouvaient tomber à leur tour. Une situation peu délicate sur le moment, sachant qu'il valait mieux la laisser en paix si on ne voulait pas qu'un blizzard ne puisse brusquement apparaître à l'intérieur même d'un bâtiment. C'était ses vieux pouvoirs de pokemon qui se rallumaient en quelques sorte, cette ancien oiseau, Arthikodin, qui reprenait le dessus sur cette enveloppe de chaire qu'elle était devenue. Cette oiseau immense et fascinant qui avaient pu faire preuve de plusieurs études à son sujet par les professeurs de leur univers. Un oiseau de légende qui était à même gravé contre sa peau en bas de son dos tel un tatouage. C'était lui qui ressortait, celui qu'elle avait toujours été au fond et qui elle sera encore dans plusieurs. Malgré sa forme humaine, Blanche était et restera Arthikodin dans n'importe quelle circonstance. Jamais elle ne pourra oublier d'où elle vient et qui elle est. Une chose bien trop précieuse pour le jeune femme.

Malgré tout ceci, ces deux colocataires étaient tout de même ses amis et bien qu'elle puisse le pensé ou même le dire de temps en temps, jamais elle ne pourrait quitter cet endroit réellement. Tout pourrait venir à lui manquer au final … Elle vivait avec ceux qu'elle considérait comme ça famille et malgré les hauts et les bas elle les aimait mais Bianca était sans doute bien trop fière pour pouvoir l'avouer complètement, le niant à bloque dès qu'on pouvait lui demander. C'est sa famille, une famille particulière mais la sienne tout de même. Ils avaient toujours été ensemble et ce depuis le début de leur vie en tant que pokemon. Les trois pokemons légendaires qui venaient à eux seuls veiller sur l'équilibre parfait de l'univers sur lequel ils régnaient. Ils ont pratiquement tout fait ensemble, jusqu'à même ce donner un corps d'humain pour pouvoir continuer de faire régner la paix, alors ce n'était très certainement pas maintenant qu'ils viendraient à se séparer. Du moins, la jeune femme l'espérait réellement. A ses yeux, ils ne pouvaient pas forcément et entièrement marcher l'un sans les autres. Ils étaient un tout à eux trois, comme une seule et même personnes alors que chacun venait compléter l'autre d'une manière ou d'une autre. Ils étaient si différent et c'était peut-être ça qui venait jouer sur le fait qu'ils avaient dans un sens besoins des un et des autres dans leur propre vie … En tout cas, Blanche aimait penser que c'était ainsi que les choses fonctionnaient, même si tout pouvait être totalement faux. C'était son esprit qui cherchait à chaque fois une solution plausible et concrète à tout et n'importe quoi. Elle n'aimait pas forcément laisser les choses un peu au hasard, dire que c'était tout simplement le destin qui était entrée en action. Elle avait besoins de concret, de voir les preuves devant ses yeux. Elle n'est pas la leader de la team Mystic pour rien après tout, alors que celle-ci se basait à même des calculs sur les pokemons, des prognostiques fait tout un autre tas de chiffres pour savoir quoi faire dans quelle situation. Elle était en quelque sorte l'esprit de trio qu'ils formaient. Non pas que les autres pouvaient être bête, bien loin même cette idée ! Ils étaient tous intelligent dans une sens mais Candela se basait plus sur son courage, sa bravoure et Spark sur son instinct comme ils aimaient bien le répéter. Chacun un peu avec leur propre truc. Elle s'était la science après tout, la sagesse et analyse typique et précise sur le moment. Sans que cela ne vienne la gêner, c'était son cerveau qui fonctionnait constamment ainsi sans qu'elle ne le veuille ou non avec aussi cette soif d'apprendre toujours un peu plus chaque jour sur ce monde qui l'entoure, passant le plus claire de son temps presque dans les bouquins comme ce fut le cas en ce moment.

Elle fini tout de même par lever la tête regardant l'heure sur l'horloge qui ornait le mur juste à côté. Il était temps pour elle de sans aller, si elle ne voulait pas arriver trop en retard au point de rendez-vous qu'elle avait donné à Taran. Il y avait un nouveau magasin qui lui avait fait plusieurs fois de l’œil et c'était en quelque sorte l'occasion d'aller le voir alors qu'elle n'avait pas un emploie du temps trop charger pour aujourd'hui. Elle avait invité Sparky, comme elle aimait bien le surnommer de temps en temps, aimant tout de même passer des bons moments en sa compagnie. Tout n'était pas forcément noir, ils leur arrivaient de pouvoir passer des instants agréables tous ensembles sans se crêper le chignon à chaque instant. Dans le fond, Taran pouvait venir la faire rire même avec son esprit si enfantin et si joyeux en continue. Une joie qui était souvent très communicative et Bianca avec une sorte de respect envers cet homme qui ne baissaient jamais les bras. Elle ne supportait juste pas quand il pouvait aller dans l'extrême et malheureusement cela arriver assez régulièrement. Finissant de se préparer, elle pris tout de même le temps de rejoins le devant des la boutique. Il n'y avait pas de quoi se presser, la jeune femme savait que Tara allait tout de même arriver en retard. On ne pouvait pas changer les vieilles habitudes après tout et celle-ci était vieille comme le monde. Elle avait pensé plusieurs fois à lui acheter une sorte de montre électronique qui pourrait venir vibrer et lui rappeler sans cesse ce qu'il avait à faire et quand, mais elle n'était pas non plus sa mère et ne le sera jamais, laissant tout simplement l'idée de côté même si cela pourrait être grandement utilise. Elle laissait donc le garçon libre de faire ce qu'il voulait, espérant tout simplement qu'il ne soit pas si en retard que ça … Mais les quarante-cinq minutes de retard commençait sérieusement à gonfler la blonde qui poireautait pendant tous ce temps contre un mur et qui commençait doucement mais sûrement à s'impatienter. Si cela continue, elle allait tout simplement faire le tour de la boutique et repartir seul. Voilà pourquoi elle n'arrêtait pas de dire qu'il allait toujours dans l’extrême. Après tout il pourrait arriver dix minutes en retard, ce n'était pas forcément mort d'homme, mais pratiquement une heure cela commençait à faire trop tandis qu'elle pouvait le voir arriver sur sa planche avec ce grand sourire sur le visage. Elle ne dit aucun mot lorsqu'il se trouvait devant elle, restant tout simplement les bras croisées sous sa poitrine le dos toujours coller contre le mur. Elle ne réagissait même pas lorsqu'il avait pu essayer de reprendre sa planche tel un pro mais se foirant lamentablement. Non, ce genre de comportement ne venait pas vraiment la faire rire, alors quel essayait un peu plus de faire ressentir ce sentiment de malaise à Taran qui récupérait son bien comme si de rien n'était.

« T'es toujours en retard, c'est énervant à la fin ! J'ai attendue stupidement ici pendant quarante-cinq minutes Taran ! »

Bianca commençait à bouger, prête à rentrer dans la boutique avant de s'arrêter net dans son mouvement. Il y avait un truc qui clochait … L'air devint de plus en plus froid dans les environs avant que des flocons ne commencent à tomber du ciel. Non, que cela ne la dérange réellement après tout c'était son élément et elle était en quelque sorte plus forte si le temps était avec elle. Mais elle avait cette chose qui lui disait que ce n'était pas tout à fait normal. Ils se trouvaient en plein milieu de septembre et la température n'avait pas encore eu le temps de chuter assez pour que de la neige puisse tomber. Non, il faisait même bien trop chaud pour cela et pourtant elle pouvait voir ses flocons juste devant ses yeux. Elle levait la tête vers le ciel qui s’assombrissait un peu plus à chaque instant, n'ayant pas le temps de remarquer qu'un certaine sort avait été jeté sur tout le ville que des éclats de verres vinrent jusqu'à elle pour entrer dans ses yeux et ainsi briser cette chose qui pouvait lui faire voir le bien. Désormais, si elle venait à regarder autour d'elle, Bianca ne pourrait voir que le mal un peu partout, sentant que quelque chose avait changé chez elle sans pour autant lui faire le moindre mal. Les effets du sorts étaient d'une rapidité et si efficace quand un seul instant, elle pouvait presque venir foudroyer Taran du regard. Ironique non pour ce pokemon dont l'élément était al foudre ? Mais il y avait cette chose qui lui faisait ressentir que de la haine et du mépris envers son vis à vis, quelque chose qui venait la dégoûter presque que de pouvoir être ami avec cet homme. Non, décidément elle en avait plus que marre de lui ! Il était un vraie gamin même sans doute pire avec ses caprices en tout genre et toujours pour des choses si futiles qui n'avaient absolument aucun sens. Combien de fois avait-elle voulu prendre sa guitare électrique et la lui éclater sur le sol ? Oh sans doute bien trop de fois, alors que Bianca lui avait tout simplement demander du silence pour pouvoir travailler tranquillement et qu'il avait encore une fois fait qu'à sa tête. En un instant elle ne pouvait plus venir le supporter, son visage devenant presque une chose sur lequel, elle n'avait qu'une envie c'était de taper. Juste le remettre quelque peu en place, lui faire comprendre qu'il n'était pas seul et que parfois il fallait qu'il pense un peu autre. Ce n'était pas à elle de devoir tout gérer à chaque fois, elle commençait sérieusement à en avoir moi. Elle préférait largement faire autre chose que devenir surveiller ses deux gamins qu'elle avait à la maison, à l'image même d'une mère célibataire. Ils étaient après tout assez grand pour pouvoir se gérer tout seuls. Son regard se fit plus pressant sur Taran en entendant même ses paroles.

« Quoi ? Déjà j'y suis pour rien pour ça mais si tu veux je peux en rajouter une couche ? Là il n'y a pas de problème. La prochaine fois tu apprendras à arriver à l'heure et peut-être que j'arrêterais d'être de mauvaise humeur. Tu peux t'en vouloir qu'à toi même là Taran ! »

Non, elle n'était absolument pas responsable de ce qui est entrain de se passer actuellement. La neige n'était absolument pas le sienne. Elle le sentait. Chaque magie était différente les unes des autres et c'était quelqu'un qui avait presque les même qu'elle qui s'amusait à faire tomber ces flocons. Elle ne savait pas qui mais ne pouvait que la remercier de la mettre dans un élément qui lui convenait le mieux. Elle continuait de fixer Taran avec ses mêmes yeux noirs qui pourraient faire froid dans le dos dans un moment plus … normal. Mais en ce moment, les deux jeunes gens ne pouvaient ressentir que cette sorte de haine à l'intérieur d'eux même alors que Bianca n'avait qu'une seule envie dire les quatres vérités concernant Taran juste devant lui en ce moment même. Il fallait au bout d'un moment qu'il prenne conscience des conséquences que pouvaient avoir ses paroles ou ses gestes même si parfois il pouvait vouloir le faire sans mal. Il n'était plus forcément à gamin, il avait des responsabilités à tenir. Ce qu'il ne faisait absolument pas et cela commençait à devenir lourd. Il ne savait pas ou se trouvait la priorité des choses se méfiant toujours sur ce même truc d'instinct. Ah cette instinct … Bianca avait envie de le bouger, de le secouer dans tous les sens pour lui dire qu'il ne fallait pas toujours faire ce que notre instinct nous dictait. Il fallait aussi parfois réfléchir dans le vie et arrêter de remettre les choses au lendemain. Le jeune femme commençait à serrer les poings alors que son visage se renferma un peu plus. Un froid s'installa encore plus dans l'air alors que d'avantage de flocons pouvaient tomber à même sur Taran et Bianca. Juste eux, simplement eux qui se recevaient ses flocons sur leur manteau. Elle pouvait simplement apercevoir Taran avec se grosse veste qui avait encore plus renfermer comme si cela était possible. Un petit sourire presque sadique s’installa sur les lèvres de la blonde. Elle avait un avantage sur lui avec se froid et cette neige qui continuait toujours à tomber sur tout Storybrooke. Une aide qui lui serait très certainement utile si les choses venaient à trop dégénérer entres les deux. Elle se rapprocha de son acolyte avant de venir pointer son doigt sur son torse et de donner plusieurs coup en même temps le faisant ainsi reculer de quelques pas.

« Au bout d'un moment Spark il faudrait vraiment que tu revois la priorité des choses ? Moi, je voulais juste passer un bon moment avec toi mais à chaque fois il faut que tu viennes tout gâcher d'une manière ou d'une autre. Et tu sais pourquoi ? Parce que t'es juste un gamin capricieux et irresponsable ! »

Elle s'emportait peut-être un peu trop dans ses paroles mais cela lui permettait dans un sens de relâcher la pression, de lui dire tout ce qu'elle pouvait ressentir à s'en encontre. Est-ce qu'elle allait pouvoir le regretter d'être aussi méchante avec lui ? Oui sans doute, très certainement même mais l'heure n'y était pas encore. Elle avait tellement de chose à lui dire.

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

To be human is to love
You're the thing that I invoke. My all persistent goal. Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taran Thunder

avatar
En réalité, je suis
Spark, Team Instinct
☂ Conte : Pokémon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Good instinct
☂ True Love : Une game boy

☂ Avatar : Taron Egerton
© Crédit : Bekah ♥
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Lun 5 Déc - 16:08




Taran était d’un tempérament qui laissait couler beaucoup de choses, essayant toujours de faire de son mieux pour qu’une personne se sente à son aise, alors qu’il ne venait jamais dire quelque chose qui pourrait faire du mal volontairement ça c’était une certitude. Mais présentement la coupe était pleine avec Bianca, il avait beau faire tous les efforts du monde il avait cette désagréable sensation que ce n’était jamais assez et que surtout quelque part son amie le prenait un peu trop de haut dans une attitude si hautaine qu’il se demandait à cet instant précis pourquoi il prenait autant de gants avec elle, d’autant plus si on ajoutait à ceci le fait qu’elle puisse continuellement venir se chamailler avec Candela ceci n’en devenait que plus exaspérant à mesure du temps. Cette dernière avait son caractère assez houleux, ça il ne pouvait que le reconnaître, mais en cet instant il avait surtout la sensation que la blonde qui lui faisait face ne venait pas arranger les choses et pire que tout venait les embourber un peu plus. Elle devait sûrement se prendre pour la plus forte à toujours récupérer tous les lauriers alors qu’il trimait autant qu’elle dans le fond, ayant cette impression si désagréable qu’elle ne faisait que le dénigrer depuis le début tout en se foutant royalement de sa tête, ce n’était pas de sa faute à lui si elle ne savait pas rire ou se détendre mais bien elle la fautive dans cette histoire. D’accord, il pouvait reconnaître que peut-être parfois il était un brin insupportable, cependant avec Bianca dans la maison il n’avait jamais rien le droit de faire de peur que ceci puisse froisser Frozen Queen qui avait soi-disant besoin d’un calme absolu pour travailler ou faire il ne sait quoi. Genre il était la cause de sa mauvaise humeur ! Taran la fixait en sentant cette pointe d’énervement monter en flèche petit à petit, lui qui se démêlait toujours pour justement lui faire plaisir se faisait réprimander tout ça parce qu’il avait un peu de retard alors que ce n’était clairement pas mort d’homme, il était déjà bien gentil à son sens de venir dans cette boutique avec elle alors qu’il n’en avait absolument rien à faire. Lui de base il voulait juste passer la journée à flâner sans se préoccuper de rien, le tout en s’entraînant avec son skate pour faire les meilleures figures possibles, mais non il se trouvait là parce qu’il avait eu la gentillesse de bien l’accompagner alors non il n’avait pas envie de se prendre des reproches plein la tête non plus il y avait des limites.

« Tu devrais être contente que j’ai bien voulu venir surtout ! Après tout c’est pas comme si t’avais non plus trente-six amis pour t’accompagner, je doute même qu’à part moi et Scarlett t’en ai vraiment, alors au lieu de m’faire des reproches tu devrais plutôt me dire merci ! »


Des paroles dures qu’il aurait pu regretter si jamais il avait pu oser les dires en temps normal, cherchant très vite à s’excuser du mieux qu’il le pouvait par la suite, sachant très bien que c’était des mots qui pouvaient tant blesser. Mais aujourd’hui n’était pas un jour normal, il n’était plus lui-même alors que sa vue était brisée par le sort qui avait été jeté sur la ville de Storybrooke, et Taran n’en avait que faire de pouvoir faire du mal de cette façon à Bianca ou non car à son sens tout ceci n’était que la stricte vérité qu’elle avait peut-être besoin d’entendre quelque part. Histoire de faire réaliser que le piédestal de miss glaçon ambulant n’était que le pur fruit de son imagination, qu’elle n’était pas aussi parfaite qu’elle pouvait le croire et que surtout qu’elle était tellement ennuyeuse qu’elle n’était pas capable de se faire des amis, elle ne valait pas mieux que Candela ou même lui et il était temps qu’elle réalise que l’espèce de déification dont elle faisait preuve ce n’était que du vent. D’ailleurs, en y regardant de plus près, il trouvait ceci idiot que les personnes puissent la choisir comme coach de vie ou même comme leader de team comme c’était le cas dans le passé. C’était elle qui avait besoin de faire un long et lourd travail sur elle-même à son sens, qui avait besoin d’apprendre à se détendre et surtout ce que c’était qu’un sourire parce qu’il était clair à ses yeux qu’elle n’avait aucun sens du mot « amusement », la Team Mystic n’était qu’un leurre qui avait su tromper son monde et désormais il le voyait très clairement toute la comédie qu’elle avait pu jouer. Taran en avait marre de ses airs supérieurs qu’elle pouvait se donner, du petit sourire qu’il prenait comme moqueur à son adresse lorsqu’elle l’avait vu refermer sa veste face à la vague de froid qui avait l’air de se faire de plus en plus sur la ville tout ça parce que madame ne craignait pas cet élément, lui de son côté il n’avait jamais pensé une seconde que son existence ou son être entier avait plus d’importance que celle de quelqu’un d’autre mais en la présence de Bianca c’était comme si elle lui faisait comprendre qu’il lui était inférieur sur bien des points. Mais il n’allait plus laisser passer ceci, il en était hors de question de se laisser encore une fois marcher sur les pieds sans rien dire, il était temps pour lui de réagir et surtout de lui prouver pourquoi lui aussi avait eu l’appellation de légendaire dans sa vie de pokémon. Elle n’était pas si unique qu’elle le pensait, il fallait qu’elle redescente vers la réalité au bout d’un moment, elle n’était pas mieux que lui et elle avait intérêt à l’imprimer dans sa tête.

Gamin. Taran avait son sang à l’intérieur de lui qui fit un tour complet en quelques secondes, détestant pertinemment qu’on puisse le voir comme ça parce qu’il aimait juste prendre du bon temps, il n’en était pas loin et encore moins capricieux ou irresponsable comme elle semblait en être convaincu. Le ton était ainsi donné et il sentait cette colère prendre de plus en plus d’emprise sur lui, si Bianca cherchait à le faire sortir de sa zone de confort et plus que tout le faire réagir alors elle allait tirer le ticket gagnant mais il ne garantissait pas qu’elle allait apprécier, tandis que sa main se resserrait sur sa planche de skate au point qu’il en avait mal aux jointures. S’il y avait bien quelque chose à ne pas lui dire c’était qu’il n’était qu’un enfant, du moins qu’il agissait comme tel, car c’était comme ne pas le prendre au sérieux une seule seconde. Avait-elle oublié qui il était vraiment ? Il était Electhor le grand pokémon de foudre, un des grands conquérants du ciel et ceci à juste titre, s’il le voulait il pouvait détruire aussi bien Candela et Bianca face à lui. Parce que ces dernières venaient à s’annuler mutuellement, la glace venait à calmer le feu et le feu faisait fondre la glace, mais personne ne pouvait arrêter la foudre de tomber et encore moins de s’abattre sur ses ennemis si c’était ce qu’il voulait. Comme elle il avait pris la décision de sacrifier ses ailes, le tout pour garder une harmonie dans le monde et ainsi créer un certain équilibre, elle ne pouvait pas le traiter d’irresponsable car c’était bien elle qui l’était dans l’affaire en continuant cette stupide guerre qu’il pouvait exister avec le dernier membre de leur trio quitte à devoir fragiliser une fois encore la paix. C’était peut-être lui qui en faisait plus que les autres, certes il ne prenait pas parti mais dans le fond s’il le faisait ceci assurait la victoire du clan qu’il rejoignait et en refusant de s’aligner il essayait au mieux de garder cette harmonie, ce n’était pas lui l’enfant capricieux qui voulait absolument qu’on vienne rejoindre sa team. Alors non, ce qu’il prenait pour une insulte ne passait pas et lui restait en travers de la gorge, cette fois-ci il n’allait pas se laisser faire et s’aplatir comme il le faisait habituellement. Bianca voulait qu’il réagisse et surtout qu’il participe à cette petite guerre alors c’était ce qu’il allait faire, il allait s’investir comme jamais au point de régler définitivement le problème si c’était ce qu’elle voulait, il allait lui faire regretter d’avoir pu provoquer sa colère tandis que des grondements au-dessus de leurs têtes se faisaient entendre et annonçaient que l’orage n’était pas très loin. Il était en train d’activer ses pouvoirs, ce qui arrivait parfois malgré lui mais cette fois-ci de manière bien volontaire, la fixant avec un sourire en coin.

« Tu te crois toujours plus maline que les autres Blanche, tu penses que parce que tu passes ta journée dans tes bouquins tu seras plus intelligente, mais tu sais quoi ? Je préfère être un gamin comme tu le dis que d’être comme toi, ça doit être si ennuyeux que je te plains dans le fond, mais tu as raison il est temps que je prenne mes responsabilités. Et je vais commencer par mettre un terme à ce satané déséquilibre que vous êtes en train de provoquer avec Candela ! »

Qui sème le vent récolte la tempête après tout, Bianca n’avait que ce qu’elle méritait et il se devait de le remettre la situation sur les rails même si ceci voulait dire devoir donner une sacrée bonne leçon aux deux voir même la dernière leçon, alors qu’il sentait la fureur du combat prendre le dessus sur lui. Il était et demeurait au fond de lui après tout un pokémon, un être aux capacités si extraordinaires qui peut mettre hors d’état de nuire n’importe laquelle des menaces se dressant devant lui, venir combattre c’était dans un sens sa nature première et il était temps qu’il vienne renouer avec elle. Taran en avait plus qu’assez que les deux filles puissent tout remettre en cause tout ça à cause d’un ego débile, il allait les calmer une bonne fois pour toutes quitte à devoir se montrer violent, ainsi commencerait-il par Blanche puisqu’elle était celle présente à ses côtés et ensuite il serait prêt à mettre la ville sens dessus dessous pour mettre la main sur l’oiseau de feu et ainsi la calmer un bon coup. Peut-être que c’était ça la solution au final, à défaut de pouvoir calmer les deux tempéraments il fallait juste les supprimer de l’équation et ainsi tout reviendrait comme avant, il n’aurait aucun scrupule à faire ce qui était juste et surtout pour le bien de tous. Un jugement purement alterné par le sort qui était ainsi tombé, normalement il ne ferait jamais délibérément du mal à un seul être vivant et ferait même tout pour le protéger, mais il n’était plus lui-même et se laissait emporter par un faux instinct qui se trouvait être chamboulé par les altercations autour de lui. D’ailleurs les nuages sombrent commençaient à se faire beaucoup plus nombreux dans la zone où ils se trouvaient tous les deux, étant le fruit direct de son émotion qui se trouvait être bien malgré lui poussé à l’extrême dans un registre qui n’avait rien d’amical, le tout chargé en électricité lourd qui allait faire de sacré dommage. Taran était une sorte de pile sur patte sur le coup, ressentant très bien la surcharge qui se faisait dans l’air et qui ne pouvait que le ravir un peu plus et lui rappelant ainsi son ancienne condition perdue, même si dernièrement il avait pu ressentir une petite fatigue passagère dès qu’il y avait de l’orage dans l’air tout allait beaucoup mieux pour lui. Un éclair venait à tomber sur le poteau électrique le plus proche de Bianca alors qu’il s’étirait un peu l’épaule, il était l’heure de montrer ce qu’il valait vraiment, sectionnant le câble qui émettait quelques étincelles de futur court-jus à quiconque viendrait le toucher.

« Il suffit de jeter un seau d’eau pour éteindre le feu, il suffit de faire bouillir la glace pour la faire fondre, mais ni le feu ni la glace peuvent arrêter la foudre. Personne ne le peut. Toi qui as passé ta vie le nez dans les bouquins tu aurais dû le savoir, il y a des choses plus fortes que la connaissance qui n’explique pas tout, le plus important c’est de croire en son instinct ! »

Et le sien lui disait de venir l’arrêter une bonne fois pour toutes, il ne faisait que protéger l’humanité en agissant de cette manière de toute façon, il n’aurait aucun remords à le faire – du moins c’est ce qu’il pensait fortement sur le coup. À peine avait-il terminé cette phrase qu’un autre éclair était tombé non loin de Bianca, retrouvant ainsi petit à petit ses réflexes d’autant, tandis que le sol qui avait pu recevoir un tel impact se trouvait carbonisé sur cette déflagration fulgurante qu’il y avait pu y avoir. Se frottant les mains entre elles pour produire un effet d’électricité statique, tout en gardant un certain œil sur son adversaire car c’était bien ce qu’elle était devenue de ce fait, il ne fallut pas plus de contact entre elles pour produire réellement de l’électricité qui passait ainsi d’un doigt à l’autre et lui donnait le sourire. Depuis que la malédiction avait été rompue, et que la magie était revenue, il avait eu la bonne surprise de retrouver ses anciens pouvoirs qu’il croyait disparu à jamais pour son plus grand plaisir. Même si parfois il lui arrivait de venir court-circuiter quelques appareils au passage, ce qui signifiait parfois devoir remplacer ledit objet justement, ce n’était pas grand-chose à son sens vu les nombreuses possibilités qui s’offraient à lui. Ne jamais tomber en panne de batterie, être un véritable puits d’électricité presque sans fond même s’il avait ses limites aussi, pouvoir décharger une telle densité dans le corps d’une autre personne qui la mettait très facilement hors d’état de nuire. Et c’est ce qu’il comptait faire avec Bianca, peut-être qu’il irait plus loin si le besoin s’en faisait ressortir, la seule chose dont Taran était persuadé c’est qu’il n’allait pas se laissait faire ou encore moins passer une telle opportunité pour le coup. Il aurait juste voulu que le combat se passe dans les règles de l’art, qu’ils se trouvent sous leurs véritables apparences pour le coup, même si désormais qu’il était lancé il n’allait pas reculer maintenant ça il en était hors de question. Il allait lui prouver pourquoi il était le troisième membre de leur groupe, aussi bien au niveau du nom de légendaire que de leader, elle le prenait que pour un clown mais elle allait voir à quel point elle avait pu le sous-estimer depuis tout ce temps. L’orage au-dessus de leur tête était de plus en plus menaçant, le vent se levant même au bout d’un certain temps, tandis que les nuages sombres par endroits se trouvaient soudainement éclairés par les éclairs à l’intérieur qui ne demandaient qu’à venir tomber sur leur victime et il allait se faire une joie de leur offrir cette satisfaction pour le coup.

« Aujourd’hui c’est la dernière fois que tu me regardes de haut Artikodin ! »

Le ciel était en train de se déchirer, son instinct primaire de pokémon prenant le dessus sur tout le reste dans le sort de la vue brisée, sentant une tension qu’il avait besoin de relâcher.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

The Yellow Road
Yellow is my color ! Hey the yellow light shining, everybody, let's go ! The fantastic world of Oz it's just here ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2264-i-play-pokemon-go-everyday
Bianca B. Hoarfrost

avatar
En réalité, je suis
Blanche, Team Mystic
☂ Conte : Pokemon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Mystic
☂ Avatar : Maddie Hasson
© Crédit : Blondie [avatar] | Anaëlle [sign]
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Mar 3 Jan - 21:42





Get ready cause this is war !

Sparkyyyy

Bianca avait toujours eu un tempérament quelque peu froid envers les autres, essayant de ne transmettre que peu d'émotion dans ses paroles pour les pousser au maximum d'eux même enfin qu'il puisse y avoir des résultats. Cela pouvait être déstabilisant lorsque l'on pouvait savoir parfois qu'elle bouillait complètement comme de la lave à l'intérieur, qu'elle retenait sans cesse ses émotions pour tout simplement ne laisser qu'un visage neutre et sans expression. Et pourtant elle a toujours en quelque sorte dit ce qu'elle pensait sans se cacher derrière quelqu'un, assumant complètement ses faits et gestes. Sauf avec Taran, ce n'était pas vraiment le cas, même si celui-ci ne pouvait pas sans rendre compte. Elle avait toujours essayer de prendre des pincettes avec lui ou Candela sachant pertinemment qu'ils étaient bien plus important pour elle que ce qu'elle ne voudrait jamais avouer. Ils ne vouaient peut-être pas se changement mais Blanche elle le voyait très bien. Elle n'était pas forcément la même avec eux que en compagnie de sa clientèle ou de personnes qu'elle pouvait croiser dans la rue. Non pas du tout même, parce que malgré ses aires supérieurs, elle savait parfaitement que ses camarades étaient tout aussi importants qu'elle dans l'histoire et tout aussi fort. Jamais elle ne voulait leur faire du mal que se soit bien avec ses pouvoirs ou même juste avec des mots. Elle s'en voudrait sans doute longtemps si cela devait arriver car tout ce que l'ancienne pokémon voulait, c'était les protéger plus que tout comme s'ils étaient sa propre vie. C'était cela … C'est deux compères n'étaient rien d'autre que sa vie, ayant en quelques sorte grandit ensemble, ayant évoluer d'une manière particulière. Ils ont toujours été trois au final et ce depuis et l'un de pourrait pas vivre sans les autres. C'était comme le destin qui les avait unis pour l'éternité, les rassemblant et leur donnant une mission particulière. Veiller sur le bon déroulement du monde pokémon. C'était arrivé, même plusieurs fois, qu'il y ai eu des petits accrochages entre eux mais tout se réglait plutôt rapidement quand on regarder de plus près. Ils étaient en quelque sorte complémentaire les uns aux autres, ne pouvant former qu'au final qu'une seule et même personne, un ensemble qui ne ferait qu'un et qui serait alors plus fort que n'importe quoi. Artkodin l'avait toujours su, elle était loin d'être stupide et savait que au fond ses camarades le savaient eux aussi, ou du moins elle l'espérait. C'est pour cela qu'elle ne pouvait pas leur faire de mal allant comme à l'encontre de ses propres principes, de ce qu'elle était et de l'amour qu'elle pouvait leur porter. Pourtant aujourd'hui cela avait été plus fort qu'elle. Blanche n'avait pas su retenir ses mots comme si le vase avait brusquement débordé.

Était-ce pour cela que Taran lui avait répondu lui aussi avec une tel froideur ? Elle ne savait pas du tout mais une chose était sûre, elle n'aimait pas ce qu'il était entrain de lui dire. C'était cruelle et très blessant mais cette fois-ci Bianca n'allait plus se cacher derrière ce masque d'une froideur extrême. Ses sourcils se fronçaient d'eux même tandis que la neige autour d'elle se fessait de plus en plus présente. Non serte elle n'avait pas forcément beaucoup d'amis et même très peu pourtant cela lui convenait parfaitement. Elle n'avait pas besoins d'avoir beaucoup d'amis pour se sentir bien. Elle préférait en avoir un nombre réduits mais savoir pertinemment qu'elle pouvait compter sur eux à n'importe quel moment. La jeune femme commençait à vraiment en avoir marre du comporte de son compère. Un comportement qui faisait plus gamin qu'autre chose à toujours faire des caprices les un sur les autres et à toujours penser à s'amuser avant de voir la priorité des choses. Elle qui avait voulu juste passer un moment agréable avec son ami, voilà comment elle était remerciée ? C'était à elle de le remercier de bien vouloir venir avec elle dans cette nouveau endroit. Si c'était ainsi il pouvait reprendre son skate et repartir s'amuser à je ne sais quoi dans les rue de Storybrooke. Si Taran voyait cela plus comme une contrainte de passer du temps avec elle, ce n'était même pas la peine qu'il accepte. Pourquoi l'avait-il fait même ? Elle préférait amplement y aller toute seule pour le coup. Maintenant Bianca savait qu'elle ne pourrait jamais lui redemander quelque chose dans le genre. Elle avait essayé tant de fois et c'est tout ce qu'elle recevait … Elle essayait tellement de faire des efforts de son côté pour pouvoir faire en sorte que tout puise bien se passer entre eux, à un point que personne ne pouvait vraiment imaginer et personne ne s'en rendait compte. C'était blessant de la part de Taran qu'il puisse penser des choses ainsi surtout qu'au final, Bianca avait un énorme respect pour lui dans le fond. Malgré son comportement très enfantin et le désordre constant dans lequel il vivait, Taran avait su tout de mêm faire ses preuves dans ce nouveau monde et il n'y avait qu'à voir comment ses patients s'en sortait. Ils avaient serte des méthodes différents et Bianca protestait un peu les siennes de temps en temps mais au final cela finissait tout de même part réussir.

« Mais te remercier de quoi ? Si venir avec moi était une contrainte pour toi tu aurais pu refuser directement ! Cela nous aurait directement éviter toute cette mascarade et ça ne m'aurait pas fait perdre mon temps. Faut pas te forcer à venir parce que je te fais pitié ok ? »

Ses mots sortaient tout seul tel un fusée tandis que ses points venaient à se crisper un peu plus à chaque fois venant ainsi jusqu'à blanchir ses phalanges comme jamais au point de s'enfoncer ses ongles dans sa propre chaire. C'était si blessant et si ironique ce que pouvait dire Spark que Blanche eu un petit rire tout en levant les yeux au ciel quelque instant. Non vraiment ironique … C'était donc comme cela que tout le monde la voyait depuis depuis le début jusqu'à aujourd'hui ? Effectivement elle passait énormément de temps à se renseigner sur tout ce qu'elle pouvait bien entendre ou voir pour être sure de ne pas être tomber que sur une fausse rumeur. Elle préférait vérifier ses sources plutôt de croire les mensonges d'une personne. La blonde avait toujours voulu en savoir plus sur le monde qui l'entour, toujours en connaître d'avantage et ceux depuis bien longtemps. Elle avait travaillé sa mémoire à fond pour pouvoir emmagasiner autant d'information à la fois et elle travaillait encore. Tout ceux-ci n'était que le fruit d'un dure labeur qu'elle n'arrêtait jamais. Taran pouvait la plaindre autant de fois qu'il le voulait, elle n'en avait que faire puisque après tout chacun avait sa manière de vivre qui était différente de celle des autres. Taran préférait s'occuper dehors avec sa planche ou même rigoler avec les autres, Blanc elle préférait plus les livres. Ce n'était pas qu'elle était complètement associable mais sans était clairement pas loin en tout cas. Elle n'était pas très douer avec dans tout ce qui pouvait être relation avec les autres. Au moins avec les livres ce n'était pas si difficile que cela. Elle était seule avec elle même et n'avait pas besoins de communiquer, de se stresser pour savoir quoi dire et éviter qu'il y ai un moment de blanc. Tout était beaucoup plus facile. C'était ainsi qu'elle était et Spark n'avait en aucun droit le droit de critiquer sa manière de vivre de la sorte. Il ne savait pas pourquoi elle agissait de la sorte tout le temps. C'était comme juger avant de connaître et venant d'une personne qui était sensé être coach de vie c'était assez difficile à y croire réellement. Eux qui devait apprendre à connaître leur patient avant de pouvoir leur faire tout un planning, de pouvoir leur dire quoi faire. C'était plutôt ironique dans le fond et la manière dont il disait qu'il allait mettre un terme au soit disant déséquilibre qu'elle provoquait avec Candela de venait que renforcer un peu plus le sentiment qu'elle pouvait avoir sur son vis à vis à savoir que ce n'était encore qu'un enfant et qu'il avait besoins de grandir. Après tout il voulait employer les moyens forts pour pouvoir tout arrêter et donc par conséquence la manière forte. Une chose que Bianca n'aimait pas particulièrement. Elle était une femme de réflexion et qui préférait amplement parler pour faire passer ce qu'elle avait à dire que de taper avec les points.

Malheureusement pour lui, il ne fallait pas non plus la pousser trop loin. S'ils se seraient trouver dans une autre situation elle aurait tout fait pour éviter de blesser Taran et n'aurait que éviter ses attaques ou encore utiliser les siens pour se protéger avant de venir résonner son compère, mais le sort de la vue brisée ne venait que la brouiller un peu plus à chaque fois lui faisant ressentir le besoins de remettre un peu Taran dans le droit chemin. S'il voulait l'attaquer qu'il ne s'en prive pas, s'il voulait venir jusqu'à la tuer qu'il fonce mais elle n'allait pas se laisser faire aussi facilement. Electhor était peut-être l'oiseau électrique, un pokemon qui portait le nom de légendaire mais il n'en était pas moins que Bianca elle aussi portait se titre et ce n'était pas pour rien non plus. Son sourire se faisait encore plus grand lorsqu'elle pouvait sentir de plus en plus cette énergie qui s’avançait vers eux, que l'atmosphère devenait de plus en plus lourde depuis que Taran était entrain de perdre pied peu à peu. Il était entrain de s'énerver plus qu'autre chose et ses pouvoirs ne faisaient que s’amplifier de plus en plus. Elle ne le craignait pas loin de là et si elle venait à mourir aujourd'hui à cause d'une trpo grosse d'ose d'électricité qu'il en soit ainsi. Après tout ce serait comme son destin en quelque sorte et peu importe ce qu'elle ferait s'il était écrit quelque par qu'elle devait mourir elle ne pouvait pas faire grand chose. Mais une chose était sur elle allait répondre au attaque de Taran. Il avait en quelque sorte raison quand au fait que l'eau venait à éteindre le feu et que le feu venait faire fondre le glace. Rien ne pouvait venir réellement arrêter l’électricité sans doute mais savait-il même que l'eau était un très bon conducteur pour cela ? Sans doute même l'un des meilleurs jusqu'à venir parfois l'amplifié plus que tout. Il suffisait qu'il soit mouillé pour se prendre lui aussi une belle décharge peut-être pas pour le tuer mais avec autant de Volt il sera tout de même bien amoché sur le coup, peut-être même un peu inconscient me laissant le temps alors de l'attaquer par la suite. Dans ce genre de chose l'instinct de faisait pas tout malheureusement et il allait s'en mordre les doigts et une bonne fois pour toute qu'il était important dans la vie de réfléchir  parfois pour mettre en place des sortes de stratégies pour se protéger pour protéger les autres et ainsi venir à se faire manier par le bout du nez aussi facilement. Il pouvait tellement être si naïf parfois que sans était désolant presque, ne comprenant que très peu parfois ce qui pouvait bien se passer à côté de lui. Il faisait presque pitié même à toujours faire en fonction de son instinct. Il n'y avait malheureusement pas que cela dans la vie et il fallait un peu qu'il grandisse pour l'apprendre. Bianca n'aimait que très peu cet air supérieur qu'il pouvait commencer à prendre envers elle.

« Tu veux jouer au plus malin alors Taran ? Tu veux nous éliminer avec Scarlett pour arrêter ce déséquilibre que l'on provoquerait ? Je t'en pris fait toi plaisir mais sache une chose si nous venons à disparaître les dégâts qu'il pourrait y avoir seront de ta faute et tu ne pourras t'en vouloir qu'à toi même une nouvelle fois … Pense y. »


Elle ne viendrait pas l'arrêter dans sa démarche mais elle n'avait pas dit non plus qu'elle se laisserait faire même. Tendant un peu les bras à côté d'elle comme pour le provoquer, lui disant qu'il pouvait l'attaquer quand elle voulait, Bianca ne sursauta même pas lorsque qu'un éclair passait juste derrière elle au niveau de son dos. Elle n'avait pas peur, pas du tout même étant habituer au pouvoir que possédait son vis à vis. En réalité, ce n'était pas forcément la première fois qu'il pouvait se battre puisqu'il avait pu user de ses pouvoirs pour arrêter Artikodin ou même Sulfuras dans leur bataille acharnée. La jeune femme ne savait pas du tout si sous cette forme elle pouvait mourir ou non des pouvoirs de Taran. Tout été différent depuis qu'ils avaient perdu leur apparence de pokémon. Avant peut importe qui gagnait à la fin tout le monde survivait tout de même parmi les pokémons. Il y avait juste un temps pour pouvoir se régénérer doucement mais ils étaient toujours en vie. Et maintenant ? Est-ce qu'elle pourrait rester en vie même si elle se prenait un éclaire de plusieurs volte en plein dans la tête ? C'était la grande question qui lui traversait l'esprit alors qu'un autre éclaire tombait encore plus près d'elle. Quel serait l'issu de ce combat qui sera très certainement sans merci. Chacun des deux avait comme cette soudaine envie de pouvoir se défouler sur son adversaire, lui faire comprendre tout ce qui pouvait ne pas aller chez l'autre et prouver qu'il ne fallait pas les sous-estimer ! Bianca avait peut-être l'habitude de prendre ses airs de grande personne qui sait tout sur tout mais il en était pas moins que sur l'instant Taran était entrain de la dénigrer et elle n'aimait pas mais alors pas du tout cela. Il était entrain de lui reprocher de prendre la grosse tête mais il était entrain de faire pareille croyant que personne ne pouvait venir l'arrêter s'il le décidait. Pourtant il ne faut pas faire ce que l'on reproche aux autre ! Artikodin ne pu s'empêcher de rigoler un peu lorsqu'il pouvait évoqué le fait qu'elle le regarder sans cesse de haut. C'était si ironique ! Elle qui avait pourtant tant d'admiration au fond pour ce que pouvait bien être Taran. Elle était admirative de sa façon de ce conduire, de ne jamais baisser les bras, sa persévérance et sa bonté était une chose que Bianca aimait énormément chez son ami. Malheureusement ce n'était pas une chose qu'elle avait envie de lui dire maintenant. Non. Elle avait plutôt envie de le dénigrant de lui dire de la méchanceté plus qu'autre chose, lui faire mal, venir le toucher au plus profond de lui jusqu'à qu'il ne puisse se revenir. C'était cruelle et si elle était dans un meilleur état jamais la blonde ne ferait une telle chose mais le sort de la vue brisé était bien plus fort que tout en ce moment et le fait qu'elle puisse se retrouver dans son élément qui n'était rien d'autre que la neige et la glace ne faisait que la pousser à attaquer. Comme si le fait qu'il fasse froid puisse venir la régénérer d'une manière ou d'une autre.

« Parce que je te regardais de haut tout le temps avant ? Laisse moi rire Electhor ! Maintenant je vais te regarder de haut. Tu penses vraiment que tu vas réussir à me battre ? Et bien voyons cela ... »


Ses mains étaient redescendues le long de son corps alors que sans bouger des flocons de neiges se faisaient de plus en plus présent autour d'eux. Ils vacillaient ensemble dans une belle harmonies autour des êtres qui se trouvaient en pleins milieu de la rue. La température était descendu de plusieurs degrés encore. Il y avait de plus en plus de brouillards alors que la neige tournait désormais autour de Taran faisant comme une barrière qui l'empêcher un peu de voir mais surtout d'approcher de trop près. Il n'allait pas s'en sortir aussi facilement si c'est ce qu'il pensait. Ses pouvoirs étaient présent, ses mains prêtent à jeter la glace sur lui ou pour se protéger à n'importe quel moment. Le froid et l'orage venait ne faire qu'un dans le ciel se mélangeant et donnant ainsi un spectacle qui pouvait être magnifique d'un certain point de vue. L'atmosphère était lourde et pourtant le froid régnait pour l'instant. Artikodin attendais toujours l'instant où il allait pouvoir l'attaquer, se préparant à toutes les options possibles et inimaginables de comment il pourrait le faire. Ses mains étaient prête à faire valser les glaces dans les airs pour tout arrêter sur son passage. On pourrait même apercevoir une sorte de lueur bleu qui sortait d'elle et où des flocons apparaissaient chacun leur tour. Dieu qu'elle remerciait la malédiction de lui avoir redonner ses pouvoirs. C'était comme si subitement elle avait retrouvé une partie d'elle même qu'elle avait pu oublié avec le temps. Être ce grand pokemon qui vole dans les airs lui manquait énormément. Bianca savait qu'elle avait fait tout de même le bon choix en de devenant humain. Bien évidemment, il fallait savoir faire des sacrifices dans la vie et pas qu'elle regrettait celui-ci désormais. Mais elle restait tout de même nostalgique à son ancien aspect qui était finalement ce qu'elle avait été depuis le début. L'humaine qui était maintenant présente n'était qu'une deuxième apparence mais ce n'était pas l’original et malheureusement, elle ne pouvait plus rien faire. Ils avaient fait le choix de devenir humain pour pouvoir garder la paix dans le monde pokemon et se sort était encore pour l'instant irréversible. Peut-être qu'un jour elle trouvera le moyen de leur faire retrouver leur ailes à tous, même pour Electhor ou encore Sulfuras. La malédiction leur avait permis de retrouver une par de ce qu'il était avant et c'était déjà bien suffisant en attendant de trouver sans doute la solution finale. Il était maintenant à Storybrooke. Il n'y avait plus ses dresseurs qui voulaient tout faire pour gagner avant même de penser qu'il fallait prendre soins de ce qu'on pourrait plus communément appeler des animaux domestiques. Il n'y avait plus de pokemons où alors ils étaient très certainement sous forme humaine. Leur devoir de garder la paix entres les humains venaient à s'arrêter pour l'instant. Ils pouvaient de nouveau veiller sur le terre entière sur l'harmonie entre les éléments et c'est tout ce que voulait Bianca en y repensant.

« Alors ? Qu'est-ce que tu attends Taran ? Je commence à m'impatienter tu sais ... »

Le temps se faisait long. C'était lui qui avait voulu commencer cette petite guerre alors elle allait lui laisser le plaisir de lancer la toute première attaque prête à agir à n'importe quel moment. Elle faisait signe de bailler un petit peu pour le pousser jusqu'au bout. Que le spectacle commence …

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

To be human is to love
You're the thing that I invoke. My all persistent goal. Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taran Thunder

avatar
En réalité, je suis
Spark, Team Instinct
☂ Conte : Pokémon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Good instinct
☂ True Love : Une game boy

☂ Avatar : Taron Egerton
© Crédit : Bekah ♥
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Mer 11 Jan - 18:16




Le grondement de l'orage qui prenait de plus en plus d'ampleur était comparable au son de tambours de guerre, le ciel était en train de se déchirer et ne faisait que montrait là un avant-goût du déséquilibre que le trio pouvait engendrer s'il le souhaitait quelque part même si ça n'avait jamais été le cas jusqu'à présent, rendant l'air si électrique tout comme Taran qui avait de plus en plus de mal à tenir en place. C'était comme s'il se réveillait d'un seul coup pour reprendre conscience de ce qu'il était en réalité, à savoir une créature dotée de capacités extraordinaires et taillée dans un sens pour le combat, prêt à faire plier quiconque viendrait s'opposer à lui. Mais ceci était sans compter sur Bianca bien entendu, sachant très bien que c'était elle la fautive de la température ambiance qui ne faisait que tomber et le frigorifier un peu plus à chaque instant, même s'il se promettait intérieurement de n'en faire plus qu'un vieux souvenir et lui prouver qui méritait ainsi concrètement le titre de légende. Elle et Candela semblaient l'avoir oublié avec le temps à son sens, toujours à se chercher querelle sans voir l'impact réel de ce que leurs actions pouvaient avoir et lui qui se trouvait ainsi au milieu devait intervenir, de prouver par la même occasion que l'instinct était la seule force qui méritait qu'on la suivre. N'est-ce pas par extension un peu le cœur ? Depuis qu'ils étaient devenus humains Spark avait subi une sorte de dévalorisation, c'était parfois le sentiment qu'il lui arrivait d'avoir, et si jusqu'ici il avait fait la sourde oreille à ce problème il était grand temps qu'il corrige cette erreur. Cependant il savait aussi très bien que Blanche n'allait pas plier pour autant, ce qui lui convenait très bien dans un sens car au moins il pourrait se dégourdir les jambes comme il faut, tandis que la neige tombait de plus en plus mais surtout qu'un brouillard qui venait à s'épaissir se faisait bien présent. Il ne pouvait qu'approuver le fait qu'Artikodin soit une valeureuse guerrière, gagner contre elle aurait forcément un impact à plusieurs niveaux et il ne pouvait le nier, ce qui ne faisait qu'augmenter son envie grandissante que de venir se confronter à elle. Son sourire venait à grandir de plus en plus à cette optique, son sang était en ébullition alors que de l'électricité statique émanait de lui tout en cherchant à capter de l'énergie supplémentaire que l'orage pouvait produire, sûr qu'il ne pouvait que l'emporter et ne voyait pas comment il pourrait bien perdre surtout.

Cependant Taran n'était pas idiot pour autant, même si souvent il était assez long à la détente et avait une concentration assez limitée il fallait l'avouer, voyant que Bianca était en train de préparer quelque chose même s'il ne pouvait dire quoi exactement. La connaissant elle avait déjà établi tout un plan de bataille dans sa tête, il en était sûr et c'est ce qui le faisait rire doucement à l'intérieur, elle avait oublié à quel point il pouvait être imprévisible et encore plus avec de la foudre dans l'air. Qu'importe ce qu'elle avait pu prévoir il était sûr qu'il viendrait tout lui anéantir en peu de temps, lui n'ayant pas vraiment de moment à perdre en venant ainsi réfléchir à ce qui devait faire et préférait foncer sans se retourner en arrière, alors que l'attitude qu'elle prenait venait lui taper sur le système bien malgré lui. C'était justement de ce comportement qu'il parlait plus tôt, elle ne venait jamais le prendre au sérieux même quand la situation venait à l'exiger pourtant, alors que la colère en lui grimpait en même temps que les nuages sombres qui se faisaient encore plus dominants et en lien avec ce qu'il ressentait. Bien. Si elle voulait jouer à ce petit jeu-là alors il lui ferait regretter amèrement cette façon qu'elle avait de se faire avec lui, à se demander parfois qui était le plus gamin entre eux d'eux, alors que d'une main il frottait nerveusement ses doigts entre eux comme s'il cherchait à claquer sans y arriver. Néanmoins son geste était loin d'être anodin, ou même la retranscription d'un quelconque stress qu'il ne connaissait guère en réalité, étant là pour provoquer la formation d'électricité dans sa main et ceci ne mit que quelques secondes à se faire tant il était chargé en énergie pour le coup. De rapides filaments lumineux passaient ainsi dans le faible écart entre sa paume et le bout de ses doigts, c'était comme s'il se trouvait être un taser dans un sens et il lui suffirait de toucher une fois Bianca pour non seulement lui faire mal mais possiblement la désorienter, rien ne pouvait désormais l'arrêter et comme il l'avait ainsi dit à son homonyme rien ne pouvait arrêter la foudre lorsque celle-ci vient tomber ou s'abattre sur quelqu'un. Un être humain n'avait qu'un faible pourcentage de chance de s'en sortir, les cas de survie à un tel impact étaient assez proches du 0, mais tout comme lui la jeune femme face à lui n'avait rien d'un être humain comparable au commun des mortels. Il avait peut-être trop tendance à oublier qu'elle restait une combattante aussi, à force de la voir trop plongée dans les livres, alors qu'il prenait un air moqueur.

Peut-être que c'était l'effet de la malédiction, conjugué au fait qu'ils avaient pu renoncer à leurs ailes dans un geste qui le rendait parfois si nostalgique, Taran avait fini par oublier peut-être ce qu'ils étaient en réalité. Ils n'étaient plus des pokémons depuis si longtemps qui lui arrivait de penser que cette ancienne vie n'était qu'un étrange songe, ce qui aidait un peu plus à supporter ainsi la situation dans laquelle il se trouvait, et le combat qui se profilait à l'horizon ne pouvait que venir le mettre face à son ancien lui. Dans un sens il devrait remercier Artikodin pour cette chance inestimable, d'autant plus en regardant cet aspect parfois si pacifique qu'il pouvait avoir et à chercher à calmer le moindre confit et qui ainsi faisait qu'il allait contre sa nature première, mais il n'avait pas la pitié en cet instant de l'épargner. Avec ce sort de la vue brisée il ne faisait que voir les défauts qu'elle pouvait avoir, les mauvais instants qu'il avait pu avoir en sa compagnie, alors que la lumière de l'amitié qu'il y avait entre eux ne faisait que se faire happer par des ténèbres bien réelles. Pourquoi voudrait-il s'entendre avec une personne qui n'avait qu'eu dédain pour lui ? À de nombreuses reprises il avait vu le regard blasé que Bianca pouvait avoir pour lui, lui faire comprendre avec des mots trop compliqués pour lui qu'il n'était qu'une sorte de boulet qui ne savait pas être sérieux juste deux minutes, elle le disputait pour des futilités sans nom et l'empêchait par la même occasion d'être libre. Ainsi c'était la révolution qui était en marche ! Un éclair fendait de nouveau l'air à la fois si lourd et si froid, la chaleur intérieure qu'il pouvait ressentir l'empêchant sûrement de se rendre compte à quel point il avait de plus en plus froid en réalité, sachant très bien que s'il venait à se faire frapper de son côté par son élément de prédilection il serait rechargé comme ce n'était pas permis et ainsi elle se mordrait les doigts que d'avoir cherché la confrontation avec lui. Chacun avait ainsi préparé à la hâte ses armes, la brume environnante se faisait encore plus épaisse alors que la neige devenait gênante pour avoir correctement mais Taran pensait avoir la meilleure solution qui existe à savoir la devise de sa team et qui n'était d'autre que son instinct, ne doutant pourtant à aucun moment de sa future victoire. Comment pourrait-il perdre ? C'était juste impossible. Il était beaucoup plus entraîné que Bianca pouvait l'être, il avait tous les éléments réunis à son sens pour ainsi gagner, reculant sa jambe pour laisser celle d'appuis en avant et ainsi se positionner pour se mettre au plus vite en mouvement.

« Oh tu vas regretter que d'avoir ainsi souhaité la guerre ! Il suffit que je te touche une seule fois pour te mettre plus bas que terre, tu vas le sentir passer ma grande, et ce n'est pas en essayant de te cacher dans ce brouillard que ça changera quoi que ce soit ! »

Ni une ni deux il s'élançait vers le dernier endroit sur lequel ses yeux s'étaient ainsi posés, ne distinguant qu'un blanc épais autour de lui à cause du brouillard qui avait pris trop de dominance, prenant ainsi son élan avant de lancer tout d'un coup sa main en avant alors qu'il put voir une ombre dans tout ceci. L'électricité qui vient se décharger avec violence venait à brûler l'endroit où sa paume s'était posée, il n'avait pas retenu une seule seconde son pouvoir et il n'avait aucune raison de le faire alors que l'idée principale qui lui parcourait son esprit embrumé c'était de détruire son adversaire même si ça impliquait la mort, alors qu'un sourire de satisfaction se dessinait sur ses lèvres. Mais celui-ci s'évaporait bien vite lorsqu'il constatait à quel point sa main était froide, devenant rouge face au petit engourdissement qu'elle était en train de subir, encore plus quand sa vision se stabilisait sur ce qui était son adversaire. Taran avait frappé un poteau et ses sens s'étaient ainsi vu trompés par la brume ambiante, il avait loupé son attaque contre Bianca qui avait sûrement anticipé le coup pour le tromper, tandis que les câbles se trouvant à son sommet venaient de se sectionner avec une telle déflagration de sa part. Nul doute qu'une telle puissance aurait réellement blessée l'autre ancien pokémon, loupant ainsi une occasion en or que d'avoir l'honneur de débuter les hostilités mais surtout que d'offrir le premier coup à son adversaire, cherchant totalement en alerte dans ce paysage blanc où elle pouvait bien se trouver. D'accord elle l'avait bien eu sur ce coup-là, il voulait bien le reconnaître même si ceci le faisait rager encore plus alors que le rythme des grondements aux alentours allaient de pair avec son humeur, il ne se ferait pas avoir deux fois avec le même satané tour de passe-passe. Il serrait les poings tout en soufflant lourdement, ressemblant sûrement plus à un gamin contrarié à qui on aurait pu confisquer sa console ou quelque chose dans ce goût-là pour le coup que vraiment une mine sérieuse, vexé dans un sens que son attaque n'est pas portait les fruits qu'il aurait voulu. Mince quoi ! Tout était si cool pourtant, aussi bien sa petite punchline que l'intensité du pouvoir qu'il avait pu mettre, réussir aurait été comme une sorte d'apothéose et qu'on puisse ainsi lui voler de cette manière lui faisait froncer le nez.

« Tu sais ça ne sert à rien de te cacher ! Tu ne fais que retarder l'inévitable, ce n'est pas ça qui viendra te sauver la prochaine fois, sauf si bien sûr tu ne sais pas te battre à la loyale ? »

Taran n'avait aucune de rester ainsi découvert en quelque sorte pour Bianca, c'était elle qui était certaine de prendre l'avantage si la situation continuait comme ceci, heureusement pour lui peut-être comme il était une pile électrique sur patte il n'aimait pas rester statique. Ainsi se mettait-il à bouger tout en trottinant à droite et à gauche, restant dans ce périmètre pour ne pas s'en éloigner parce qu'il était hors de question selon lui de reculer une seule fois, scrutant l'horizon même si concrètement il avait du mal à dire ce qu'il pouvait bien apercevoir de près ou de loin. Il n'allait pas ré-attaquer les yeux fermés comme il venait de le faire, ça serait donner raison à son adversaire qu'il n'était qu'une cervelle de moineau et il n'avait aucune envie que de lui faire ce plaisir de se ficher de lui une fois encore, d'autant plus qu'après une telle puissance qu'il avait pu déverser il avait besoin d'un laps de temps pour pouvoir recommencer. S'il décidait de refaire la même chose il aurait moins d'impact que précédemment, à l'image d'une batterie qui avait pu se vider et qui était en train de se charger or il fallait attendre un peu pour qu'elle soit de nouveau efficace, constatant de ce fait la limite de ce corps humain qui était désormais le sien. Avant ça il aurait pu enchaîner sans le moindre souci, attaquer toujours et encore sa manquer de la moindre énergie, mais ici à Storybrooke il lui fallait voir la réalité en face à savoir que la situation était bien différente. La dernière fois qu'il avait été si fatigué, ne sachant d'ailleurs toujours pas la raison u fait d'en prendre autant même avec des siestes, il avait dû prendre littéralement un coup de foudre sur la tête pour retrouver son énergie. À cette pensée Taran s'arrêtait net de courir n'importe comment et levait le nez en l'air, l'orage au-dessus d'eux était toujours présent et quelque part il était un véritable paratonnerre à lui seul ce qui ne devrait pas être trop difficile pour se faire toucher de nouveau, même si contrôler l'élément à son état brute mais encore plus pour frapper un point bien précis – à savoir lui dans ce cas-là – ça restait assez compliqué. Il manquait de pratique, parce que contrairement à Blanche ou Candela c'était beaucoup plus dur pour lui de trouver ainsi un orage que de la glace ou du feu, mais ça valait le coup d'essayer après tout. S'il y avait bien quelque chose qui pouvait le caractérisait c'était sa ténacité dans des idées bien folles, jouant pas mal les inconscients sur plusieurs tableaux et ayant une notion du danger assez relative, surveillant à droite et à gauche tout en se préparant à frapper avec sa planche de skate au cas où. Sait-on jamais.

Le problème restait qu'il ne pouvait pas repérer quelque chose qu'il ne voyait pas, il avait beau clamer que son instinct était plus fort que tout il y avait des limites, papillonnant des paupières encore plus avec toute la neige qui pouvait tomber. Si ça continuait comme ça Taran allait finir au rayon surgelé, un vrai petit bâtonnet de chez Cap'tain Igloo ou bûchette pour Noël, cependant s'il arrivait à battre Artikodin dans la période qui lui était le plus favorable ceci pourrait prouver beaucoup de choses. D'une part, qu'il était loin d'être juste un gamin pleurnichard qui faisait soi-disant des caprices comme Bianca l'avait dit, et de l'autre que s'il venait à se battre contre Candela après en avoir terminé ici il y ait de grande chance pour que cette dernière soit fragilisée par le froid ambiant. C'était risqué mais il était intrépide après tout, beaucoup trop même, une sorte de défi qu'il était sûr de surmonter parce qu'il ne voyait aucune contre-indication au fait qu'il ne puisse que réussir. Venant placer rapidement la capuche de son manteau pour être moins touché par le froid, mais aussi avoir moins de peau découverte qui pourrait être touchée par une quelconque attaque même si en réalité ça n'aurait pas trop de mal à traverser le tissu, il devait se débarrasser de cette brume autour de lui ou alors relâcher tellement de courant électrique autour de lui qu'il viendrait toucher la jeune femme responsable de tout ça. Mettant sa main devant lui et tentant de frictionner ses doigts, qui avaient tout de même assez du mal avec la baisse de température ambiante et si foudroyante, l'électricité reprenait un peu de son intensité mais le courant restait tout de même bien inférieur à ce qu'il était capable de faire dans une atmosphère normale et surtout s'il ne s'était pas dépensé autant. Il refusait cependant de penser un seul instant que Bianca avait pu l'avoir, elle qui se sentait trop supérieur à lui et lui faisait ressentir tellement de fois ou du moins c'est l'illusion que le sort de la vue brisée voulait lui faire croire, il ne pouvait aucunement l'accepter c'était une certitude. Sa colère augmentait ainsi à cette pensée et une vive lumière s'écrasait alors plus loin pour terminer dans le sol, signe qu'un éclair était tombé sans qu'il puisse contrôler sa trajectoire même si c'était selon son désir que celui-ci avait traversé le ciel bien sombre, avant que l'illumination se fasse. Peut-être qu'il ne devait pas chercher l'autre pokémon mais bien la laisser venir à lui, sûr de pouvoir encaisser n'importe quelle attaque envoyée, il profiterait du fait qu'elle soit aussi près pour faire tomber un autre éclair sur eux. Il serait alors rechargé à bloc, même plus encore, et là il pourrait lui envoyer tellement de volts dans le corps qu'elle n'allait jamais s'en relever.

« J'espère sincèrement que je vais moins m'ennuyer avec Sulfura, ça ne pourra jamais être pire qu'avec toi tu sais, au moins elle c'est une vraie combattante pas comme toi ! »


Forcément qu'il cherchait à la provoquer même si de mémoire il n'avait pas souvenir d'avoir vu Bianca se mettre en colère, en dehors d'un regard glacial et de son air pas content habituel en tout cas, mais peut-être que appuyer là où ça faisait mal allait donner une réaction assez intéressante au final.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

The Yellow Road
Yellow is my color ! Hey the yellow light shining, everybody, let's go ! The fantastic world of Oz it's just here ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2264-i-play-pokemon-go-everyday
Bianca B. Hoarfrost

avatar
En réalité, je suis
Blanche, Team Mystic
☂ Conte : Pokemon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Mystic
☂ Avatar : Maddie Hasson
© Crédit : Blondie [avatar] | Anaëlle [sign]
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Dim 5 Fév - 23:39





Get ready cause this is war !

Sparkyyyy

Bianca attendait tout simplement que son vis à vis daigne un jour bouger le petit doigt afin que les choses deviennent plus amusante et plus vivante. Ce n'était pas parce qu'elle était entrain de s'ennuier mais elle trouvait que le temps devenait drôlement long, venant à regarder sa montre tout en continuant de bailler afin de provoquer au maximum Taran. Il voulait qu'ils se battent ? Alors ils allaient se battre, elle lui donnerait ce qu'il voulait sans l'épargner une seule seconde, sans l'aménager mais fallait-il encore qu'il viennent attaquer, elle n'allait pas rester plantée là à l'attendre indéfiniment, Candela aurait déjà décider de bouger elle. Enfin, ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude avec lui puisque après tout il était toujours en retard, il n'y avait cas regarder aujourd'hui même. Bianca avait du l'attendre au moins une demi-heure avant qu'il ne pointe le bout de son nez avec son skate avant de déballer tout un tas de paroles sans que la blonde n'entendent un ''excuse moi du retard''. Non. Rien. Aucune excuse venant de sa part. Il ne s'était même pas excusé d'avoir pu prendre du retard et ainsi l'avoir fait patienter pour rien, et en réalité c'était tout ce que Blanche avait pu attendre venant de lui lorsqu'elle l'avait aperçu au loin sur sa planche entrain de faire le fière. C'était tout ce qu'elle espérait venant de lui depuis toutes les fois il été arrivé avec plus d'une heure de retard alors qu'ils devaient passer l'après-midi ensemble à manger des hamburgers et s'amuser un petit peu mais bien évidemment c'était encore trop espéré venant de la par de Spark. Pourquoi est-ce qu'elle espérait même ? La blonde n'en avait absolument aucune idée … Depuis le temps qu'elle le connaissait, jamais il ne pourrait changer une seule seconde. Non, elle devait tout simplement se résigner à arrêter de vouloir passer un moment avec son ami. Arrêter tout simplement de faire des efforts pour lui envers Candela pour que tout ce passe mieux entre les trois, arrêter de faire des efforts pour passer un moment avec lui, arrêter de lui faire plaisir en achetant de temps en temps dans un fast food alors qu'elle aurait pu cuisine. C'était fini maintenant tout cela. Il pensait sérieusement qu'elle s'occupait seulement de sa propre personne ? Et bien elle allait désormais s'occuper de sa propre personne et ne jamais faire attention aux autres qui pourraient l'entourer. Elle sera toute seule à être coach de vie, le dernier pokemon légendaire à exister afin d'être la seule que tout le monde pourra admirer. Il n'y aura que elle mais tout d'abord pour cela il fallait qu'elle élimine ses plus grands adversaires qui n'était rien d'autre que ses anciens meilleurs amis.

Elle n'allait pas les épargner, le sort de la vue brisée était si encrée en elle que l'idée même d'être au centre de l'attention lui plaisait brusquement. Il n'y aurait plus qu'elle dans ce monde dont les pokemons et autres habitants de leur anciens monde ne pourraient que vénérer en voyant qu'elle était la seule et l'unique Artikodin, le légendaire pokemon de la glace qui règne sur le bien être de tous. Elle sera d'autant plus précieuse et admirée quand ses deux anciens compagnons viendraient à mourir d'une raison qui ne saura pas s'expliquer. Elle serait la seule, la dernière légendaire et tout le monde sera à ses pieds afin de prendre soins d'elle au maximum. Fini de penser aux deux autres, à se préoccuper de savoir s'ils vont bien, s'ils auront encore un toit pour dormir le lendemain ou encore assez à manger dans le frigo pour survivre. Bianca était la seule à bien pouvoir s'occuper de tout ce qui concernait leur appartement et au bien être des deux autres. C'était elle qui s'occuper de payer les factures attends, de bien s'assurer que rien en pourra arriver, des tâches qu'elle faisait seule pendant que les deux autres s'amusaient tout simplement à se chamailler et à rigoler à droite et à gauche. Bien évidemment qu'ils ne pouvaient trouver la blonde amusante et détendue. Elle avait tellement de choses à faire afin que tout puisse se passer correctement qu'elle n'avait aucun moment afin de s'amuser comme eux, de partager une pizza tout en regardant un film où l'on se moquerait des personnages ou encore de sortir souvent dehors pour prendre des chocolats chauds tout en discutant de tous et de rien en même temps. Elle ne pouvait pas se le permettre et pourtant parfois c'est tout ce qu'elle demandait. Elle en avait plus que marre de devoir s'occuper de tous toute seule pendant que les autres glande à ne pas savoir quoi faire. C'était pour cela qu'elle chérissait plus que tout les moments où elle était libre afin de se prendre des moments pour soi et plus que tout faire des sorties avec ses amis comme il était prévu aujourd'hui avec Taran mais une nouvelle fois il avait tout gâcher. Alors maintenant elle était tout simplement résigner à ne penser plus qu'à elle et point barre. Personne ne la connaissait vraiment, elle pouvait très bien savoir s'amuser mais encore faut-il qu'elle est le temps. Tout le monde la pensait égoïste et ennuyeuse et bien elle serait désormais comme les gens la voyaient.

Un rire sortit de sa bouche en en entendant les paroles de Taran alors que le brouillard se faisait de plus en plus présent autour de Taran au point même qu'il ne puisse plus apercevoir la silhouette de Bianca ou très peu même. Pensait-il vraiment qu'il serait si facile que de venir la toucher ainsi à fin de l'électrocuter et finir toute cette mascarade ? Il se trompait bien, son esprit était aussi brouillé que sa vue apparemment, complètement inconscient. Blanche avait déjà prévu des multiples scènes à l'intérieur de sa tête pour ne laisser aucune chance à son adversaire de gagner, elle connaissait Taran après tout et savait à quel point il pouvait être imprévisible et c'était bien sur cela qu'elle contait jouer alors qu'elle se déplacer dans ce brouillard d'une facilité presque déconcertante. C'était comme si elle y voyait complètement claire autour d'elle alors que la neige qui tombait, pouvait presque s'écarter à son passage. C'était à la fois si fascinant de regarder une tel chose mais tout aussi étrange et perturbant de voir à quel point elle était si aisé dans un environnement qui lui était si familier. Spark avait intérêt à faire attention à ce qui se trouvait autour de lui, car elle pouvait très bien attaquer à un moment qu'il ne pourrait douter une seule seconde sans qu'il ne la sente arriver une seule seconde. Elle était partout à la fois tel une ombre qui se déplacerait alors qu'elle pouvait voir sur le côté Taran qui sautait pour attaquer ce qui avait l'air d'être tout simplement un poteau. Raté. Elle n'était pas bête pour rester ainsi au même endroit qu'avant sachant qu'il attaquerait très certainement dans ses environs là. Elle savait l’ampleur des pouvoirs du pokemon électrique, il n'était pas dit légendaire pour rien après tout, et l'électricité de faisait pas forcément bon ménage avec l'eau. Elle savait qu'il était puissant tout comme elle, même si elle ne le montrait pas forcément tout les jours comme il le faudrait, mais Taran avait du potentiel et cela Bianca ne pouvait absolument pas le nier. Il était fort et avec un peu d'entraînement il pourrait encore plus le devenir s'il le voulait. Jamais une seule fois, elle n'avait pu le mépriser sur ce côté si, où vraiment sans le vouloir et le penser sauf peut-être aujourd'hui. Le sort qui s'était trop bien imprégner en elle, ne faisait que lui ressentir du mépris envers Taran. Elle ne ressentait que haine et dégoût envers son ami qui n'était plus vraiment un en ce moment même. Pour qui se prenait-il ? Il ne s'était jamais entraîner une seul, il n'avait jamais vu un plan de bataille de sa vie et ne voulait même pas faire du mal à une mouche avant et voilà que désormais il voulait mettre fin à la vie d'Artikodin ? Blanche leva les yeux aux ciels à cette pensée même alors qu'un rire moqueur s'échappa de nouveau de sa bouche.

« Tu penses vraiment pouvoir arriver à tes fins ainsi Taran ? Toi qui ne souhaitait même pas faire de mal à une mouche ? Toi qui ne sait même pas choisir entre de camps ? Voyons range ton électricité et tu ferais mieux arrêter de faire l'enfant comme tu fais d'habitude. Peut-on ne serait-ce qu'avoir un moment entre adulte pour la première fois de ta vie ? Je sais parfaitement me battre à la loyal ! La preuve tu utilises tes pouvoirs n'est-ce pas ? Alors pourquoi pas moi ... »

Elle se déplace discrètement passant derrière Taran avant de touché le sol de sa main pour ainsi former une plaque de glace qui venait à entouré son adversaire et qui se rapprochait de plus en plus de ses pieds. Au non, elle n'allait pas le gêlé sur place du moins pas tout de suite. Le jeu ne serait pas amusant sinon et elle aurait déjà gagné. Non. Elle préférait prendre son temps pour voir ce que Taran avait dans le ventre alors qu'elle savait que plus il allait attaqué plus il se viderait de son énergie et que le seul moyen qu'il en récupère était de se faire foudroyer par la foudre. Alors seulement à ce moment là alors qu'il sera à terre à cause de la charge déverser elle attaquera. Blanche n'avait pas besoins de se recharger elle, d'autant plus qu'une autre personne qui avait l'air d'avoir les même pouvoirs qu'elle, veuille venir l'aider dans sa quête. La température basse et la neige qui tombait ne venaient que la booster un peu plus alors qu'elle se trouvait dans son environnement de prédilection. C'était dans ces moments là qu'elle se sentait la meilleure et en meilleure santé surtout avec la vague de chaleur qui il y avait eu cet été. Très certainement la pire de toute alors que Bianca ne supportait que très peu le chaleur. C'était dans cette période qu'elle restait pratiquement le plus enfermer à l'intérieur de chez elle avec de nombreux ventilateurs pointé sur elle pour essayer de la refroidir au maximum, ou encore les douches qu'elle pouvait prendre avec une température des plus basse possible. Tout pour faire redescendre sa température au maximum. La chaleur la ramollissait sérieusement et ressentir autant de froid d'un seul coup après tout ce temps rien de mieux pour elle pour reprendre du poil de la bête. Elle était complètement motiver, et pouvait ressentir une énergie à l’intérieur d'elle qu'elle n'avait pas ressentit depuis une éternité désormais. La température descendait encore et encore autour du au vu de la glace qui progressait doucement sur le seul sans jamais toucher une seule fois Taran qui se trouvait toujours dans les même environs. La glace montait petit à petit sur le poteau qu'il avait pu toucher quelque instant plutôt avec ses pouvoirs dans un crépitement si doux aux oreilles de Blanche. Elle se déplaçait toujours, patinant un peu sur le sol comme si elle avait des patins à ses pied, d'une aisance qu'elle pourrait presque faire des pirouettes si son cerveau n'avait pas une autre idée en tête. Elle passa de l'autre côté de Taran dans le brouillard sans qu'il ne voit une seule seconde avant de tendre ses mains vers l'avant alors qu'un jet de glace pouvait s'échapper pour s'échouer directement sur le poteau qui ne résista pas un seul instant sous le coup. Le gèle plus une tel force, le poteau se rompit avant de s'échouer sur le sol juste à côté de Taran au même moment ou un éclair touchait le sol un peu plus loin.

« Oups, je t'ai manquée de peu mais toi aussi apparemment. Je ne suis de l'autre côté Taran si tu veux me toucher avec l'un de tes éclaires. Puis tu sais je ne vais pas me rabaisser à votre niveau à Sulfuras et toi. Bien évidemment que se sera moins ennuyeux avec elle, vous avez le même QI. Je suis bien au dessus de vous mais je vais te faire une faveur … Comme vous pourrez jamais venir à mon niveau c'est moi qui vais descendre un peu à la votre, d'accord ? »

Sur ces paroles elle s'approcha de Taran en glissant un peu avec le sourire sur le visage tandis que le brouillard se dissipé un peu autour d'elle pour que son adversaire puisse correctement la voir. Elle garda tout de même une distance assez raisonnable entre eux, Blanche n'était pas folle à ce point et s'apprêter à tout moment à contrer une attaque de son ami. Elle m’épissait peut-être sa capacité à réfléchir mais en aucun cas elle méprisait ses pouvoirs sur le moment, les sachant pertinemment puissant et dangereux, tout comme les siens. Après tout ils étaient les pokemons légendaires, ceux qui veillaient à l'équilibre parfait des saisons, du temps, de l'univers sur lequel ils régnaient. Ils étaient très certainement tous autant puissant les uns que les autres encore fallait-il savoir utiliser ses dons et ça c'était une autre histoire. Attaquer sans avoir de plan derrière était tout bonnement inutile et c'est bien ce que Taran faisait en suivant ce qu'il pouvait appelé un ''instinct''. Chose des plus inutile encore une fois qui ne faisait que ramener des ennuies encore un peu plus. Il n'y avait pas que l'instinct qui comptait dans la vie, il fallait savoir travailler pour la gagner et ainsi réussir, travailler dure pour se faire une place dans ce monde et Blanche n'allait pas se faire prendre sa place par un pauvre type qui se prenait pour le roi du skateboard avec ses figures plus ridicules les unes que les autres. Blanche gardait son air moqueur sur le visage envers Taran en venant le prendre de haut et ainsi l'énerver encore plus. Elle le connaissait sans doute bien plus qu'il ne pouvait le penser malheureusement et elle allait essayer de jouer sur cela pour le pousser au maximum, jusqu'à qu'il n'en puisse plus alors que la glace s'approchait cette fois-ci réellement de lui au sol. A aucun moment il ne vinrent envelopper ses pieds pour l'empêcher de bouger, bien au contraire la glace passas tout juste sous ses semelles afin de lui faire perdre l'équilibre au maximum et le faire glisser. Ainsi il n'avait plus les appuis qu'il aurait espéré pour lui sauter dessus comme il avait pu le faire quelques minutes plus tôt. Non la glace présent sur toutes les surfaces du sol était plus glisseuse que n'importe quoi d'autre qui existait dans ce monde-ci. Blanche relevait la tête un instant afin de voir toues les nuages gris qui faisaient rages. Ils se mélangeait à ceux d'un blanc pure et ainsi la neige et la foudre se mélangeaient l'un à l'autre dans un spectacle qui était magnifique, il fallait bien l'avouer.Sans trop tarder, Bianca revient poser les yeux sur son adversaire avant de commencer à ce déplacer en patinant un peu avec aisance tout autour de son adversaire.

« Alors, tu préfères me voir en face lorsque je gagnerais cette bataille ? Je commence vraiment à m'ennuyer tu sais, incapable de me toucher c'est déplorable. Mais crois moi sur parole : je ne ferais pas la même erreur que toi Taran ! »

Je m'arrêtais de nouveau devant lui, le regard froid alors qu'une sorte de tempête de neige nous entourait. La neige tournait tout autour de nous à une vitesse fulgurante alors que mes cheveux pouvaient voler dans les airs. Mon visage était sans expression tandis que je levais mes mains brusquement vers Taran pour laisser échapper plusieurs piques de glaces qui se dirigeaient droit vers lui, le brouillard reprenant petit à petit sa place …

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

To be human is to love
You're the thing that I invoke. My all persistent goal. Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taran Thunder

avatar
En réalité, je suis
Spark, Team Instinct
☂ Conte : Pokémon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Good instinct
☂ True Love : Une game boy

☂ Avatar : Taron Egerton
© Crédit : Bekah ♥
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Jeu 16 Fév - 18:06




C'était beau être dans son sang quelque part il est vrai que Taran n'était pas vraiment un combattant, au contraire il faisait même toujours preuve d'un certain pacifisme mélangé à un optimise à toutes épreuves qui ne flanchaient que très rarement, mais alors ce sort de la vue brisée il n'était plus vraiment lui-même et quelque part il renouait malgré lui avec cet instinct ainsi primaire qu'était ce besoin de survie mais plus largement de s'imposer quelque part. Il n'y avait plus de raison qu'on le prenne pour un faible, lui qui pouvait fournir autant d'électricité qu'une centrale s'il le voulait, et si jusqu'ici il avait été au possible conciliant c'était pour éviter une guerre qu'il n'avait pas envie de voir éclater même si la question à se poser était : est-ce toujours le cas ? Bianca lui reprochait de ne pas avoir pris la peine de n'avoir jamais pris un camp, comme s'il était incapable de prendre ainsi un tant soit peu une décision quelconque, mais il n'avait aucune envie de choisir entre l'oiseau de glace ou l'oiseau de feu surtout qu'il avait la possibilité de faire élever son propre intérêt s'il le voulait en y regardant de plus près. Il n'avait aucunement le besoin d'adopter le rouge ou le bleu, ou toutes autres couleurs dont il se fichait, alors qu'il pouvait étendre s'il le voulait le jaune tout autour de lui. Désormais il allait se battre sans fin et surtout jusqu'à obtenir la victoire, il lui suffisait d'en mettre une des deux hors d'état de nuire pour que l'autre se pose peut-être les bonnes questions et pas de pot pour celle de glace s'était tombé sur elle, tapant presque du pied en entendant les paroles que pouvait avoir celle qu'il avait pu prendre pour son amie. Il n'était pas un gamin et lui aussi pouvait faire des choses d'adultes, des trucs vraiment pénibles dont les filles en avaient guère consciences dans un sens, et tout particulièrement lorsqu'il fallait venir ainsi calmer les tensions possibles ou réparer les dégâts lorsque l'ouragan de la discorde était passé. Se trouver comme il l'était entre deux feux n'avait rien de plaisant, lui qui faisait tout pour tenter de maintenir ainsi un équilibre voyait à chaque jour qui pouvait passer voir ses efforts réduits à néant, et même s'il y mettait toute la bonne humeur dont il était capable ça ne voulait pas dire un instant qu'il n'était pas fatigué de toute cette histoire. Alors qui était le plus gamin d'entre eux ? Les deux filles qui se disputent pour des broutilles ou lui qui essayait de garder à flot leur trio et par extension leur famille s'il osait dire ainsi même si en cet instant le terme lui paraissait bien obsolète.

« Tu me sous-estimes ! Tout comme Candela ! J'sais très bien ce que vous pensez de moi, que je suis incapable de m'battre ou je ne sais quoi, mais vous avez tort ! Si j'suis le troisième leader ce n'est pas pour rien et je vais te le prouver... »

Il y avait de la rage en lui et en une quantité qui ne faisait que se décupler en raison des circonstances dans lesquelles il se trouvait, une chose que Taran n'aurait jamais pensé possible de son côté tant il est à lui seul presque le synonyme de positivisme absolu, il ne voulait plus qu'on puisse le voir comme un faible ou juste comme un petit garçon qui passe son temps à faire des caprices ou il ne sait quoi. Il allait devenir quelqu'un d'autre à partir de maintenant, plus personne ne viendrait ainsi se moquer de lui d'une manière ou d'une autre, et surtout il allait montrer au monde entier ce qu'il avait dans le ventre. Il devait se retrouver avant toute chose, affronter Bianca c'était peut-être le meilleur moyen pour une telle chose puisse se réaliser correctement, redevenir Electhor l'oiseau de foudre qui commande son élément avec une aisance sans failles. Cependant, les nuages sombres avaient beau tambouriner tels des tambours de guerre, il ne pouvait qu'avouer que malheureusement pour lui il n'en avait pas le contrôle direct pour le coup. Il n'arrivait pas à prévoir la trajectoire précise où les éclairs allaient tomber, il ne pouvait pas les forcer à s'abattre sur son adversaire s'il ne s'y prenait pas comme il faut et surtout en ignorant où elle se trouvait, alors que pendant ce temps où il se trouvait obnubilé en partie par le ciel il ne voyait pas ce qui se passait sur terre ou plus précisément sur le sol. De toute façon, Taran ne voyait rien avec le brouillard présent et il n'avait pas envie de venir se tromper de cible une fois encore si c'était pour se décharger sans toucher son but, étant loin d'être un stratège de toute évidence car tout ce qui comptait à ses yeux c'était son instinct. Le même instinct qui lui faisait tourner la tête par instants dans une direction, ayant parfois cette impression d’apercevoir dans ce gris visuel une ombre sans en être pour autant sûr, mais malgré tout il continuait d'avoir confiance en celui-ci quoi qu'il puisse ainsi arriver. Il réagit ainsi aussitôt en entendant le bruit du poteau électrique en train de se dessouder tout d'un coup, se décalant suffisamment pour éviter de se le prendre en plein sur la tête et le fixant encore au point de ne pas remarquer la glace autour de lui qui avançait, loupant cette occasion en or de pouvoir frapper un éclair qui s'était échoué plus loin alors qu'il était sûr d'avoir vu dans les environs Bianca. De ce qu'il comprenait il était peut-être plus proche qui ne le croit, le renforçant dans l'idée qu'il devait continuer ainsi, entendant cet air supérieur qu'elle prenait et ne faisait que l'irriter encore plus de son côté.

Il détestait tellement ceci. Parce que depuis qu'il était devenu humain c'était comme si tout le monde le prenait pour un imbécile, tout ça parce qu'il passait son temps à sourire ou à ne pas faire les choses de manières conventionnelles, que ce soit aussi bien en tant que Spark que Taran. Une cervelle d'oiseau ? Ah la bonne blague. Lui ça ne le faisait pas rire tant que ça, sachant très bien que même s'il ne comprenait pas tout et encore moins des trucs hautement scientifiques mais juste hyper chiants ça ne voulait pas dire pour autant qu'il était idiot, mais pourtant il laissait couler pour ne jamais à venir blesser qui que ce soit en retour. Mais c'était différent à cause du sort, les éclats dans les yeux ne faisaient que lui montrer la méchanceté dont Bianca faisait preuve contre lui et surtout lui faisait perdre tout sens de la raison ou éclipsait le moindre bon souvenir, ayant pourtant en contradiction avoir la sensation d'être éveillé comme jamais alors que concrètement il se trouvait être enroulé dans quelque chose qu'il n'était pas. Un sentiment d'animosité que ne fut que se décupler en voyant ainsi son ennemi apparaître non loin de lui, poussant le brouillard comme pour le narguer ou lui montrer à quel point il pouvait être stupide, y voyant pourtant de son côté une occasion ou jamais de pouvoir attaquer de nouveau. Il ne pouvait plus supporter l'air qu'elle abordait, comme si elle se trouvait être tellement mieux que lui et il ne voyait pas en quoi ou si c'était juste parce qu'elle passait son temps le nez dans des bouquins alors ça lui paraissait si stupide à son sens, alors qu'il chargeait dans sa main de l'électricité. Il était sur le point de se lancer à attaquer avant de se retrouver à faire presque du sur place, manquant de peu de tomber alors qu'il reprenait au mieux son équilibre en imitant un surfeur sans surf, pouvant ainsi observer pour la première fois le fait que la glace avait recouvré tout le sol dans les alentours alors que l'attaque dans ses mains s'était évaporée face à ce manque de concentration de sa part. Blanche était à la fois si près et si loin à la fois, essayant d'avancer en vain, il n'arrivait pas à avancer alors qu'il ne faisait que précairement glisser légèrement même s'il était assuré de tomber en venant ainsi s'entêter à courir comme il le faisait.

« Tu ne perds rien pour attendre Blanche ! C'est pas t'patinoire de malheur qui va venir m'empêcher de t'régler ton compte ! Et c'est toi qui assisteras à ma victoire ! »

Cherchant ainsi encore un peu à avancer, essayant de se faire glisser comme il faut sur la glace sans vraiment réussir à faire une grande distance, Taran remarquait que ses pas étaient en plus repoussés par le vent qui se levait de plus en plus alors que la neige venait à tomber à foison. Pas de doute sur le fait que Bianca était entièrement dans son élément en ce moment, la vague de froid qui était apparue tout d'un coup n'était qu'un délice pour elle et une véritable torture pour les autres dont il faisait partie, ressentant encore plus le besoin de vite obtenir de la chaleur après une telle épreuve. Lorsque ses yeux croisèrent ceux de son adversaire il se figeait un instant, la froideur dont elle faisait alors preuve était un grand signal d'alarme et son instinct se trouvait être en ébullition comme jamais en observant ce phénomène, venant préparer aussitôt une fois encore de l'électricité dans ses mains mais cette fois dans une quantité plus importante. Elle allait attaquer, il ne lui avait fallu que peu de temps pour le déduire, se mettant en position défensive alors qu'il levait les bras en même temps un bruit de craquement dont l'origine était cachée par le retour du brouillard. Son regard ne put voir qu'au dernier moment les piques arriver en sa direction, expulsant autant que possible toute la foudre dont il était capable en cet instant pour se protéger, se sentant malgré toute la bonne volonté qu'il pouvait mettre à se prémunir poussé en arrière sous l'impulsion de l'impact. C'était comme si toute la scène était en train de se dérouler au ralenti, pourtant elle se passait à une vitesse astronomique et folle, tombant en arrière et sentant son dos rentrer en contact avec le sol avant de glisser sur le sol recouvert de givre pour finalement s'arrêter que grâce au mur qui le retenait de continuer cette course d'une autre dimension. Il fut un petit temps pour que Taran puisse comprendre vraiment ce qui venait de se passer ou sur l'endroit où il se trouvait, haletant autant de cette épreuve que la dépense d'énergie mais aussi de pouvoirs verser pour empêcher plus de dégâts, mais encore plus avant que la douleur et cette prise de conscience de celle-ci ne viennent à s'éveiller réellement. C'était le temps de réaliser le geste qu'il y avait eu, depuis tout à l'heure ils ne faisaient que se chercher dans un sens et là c'était comme si les hostilités commençaient vraiment, offrant ainsi une toute autre dimension à la situation.

Son dos lui faisait atrocement mal, le choc avec le sol ayant été assez violent pour le coup, alors qu'il venait à baisser ses mains qui lui avaient sans doute épargné des dégâts d'une trop grande importance pour le coup. Mais Bianca ne l'avait pas loupé pour autant, il n'avait fait qu'amoindrir le choc quelque part du mieux qu'il avait pu, voyant bien que les piques de glace avaient pu déchiqueter à quelques endroits sa veste quelque peu brûlée au niveau du bout des manches à cause de la foudre qu'il avait pu sortir. Il y avait aussi cette plaie au niveau de son épaule gauche, bougeant quelque peu le bras pour en voir le mouvement qui avait l'air de suivre même si ça provoquait chez lui une grimace de douleur, au point qu'on aurait pu croire que ceci viendrait suffisamment le calmer pour vouloir continuer. Mais c'était faux. Au contraire même, c'est comme si tout son instinct de combattant en demandait plus et lui hurlait de se relever pour mettre lui aussi à terre cette effroyable adversaire qui venait de le mettre mal, ses yeux ne retransmettant qu'une haine sans nom et quelque chose d'assez sauvage qui n'avait pas fait surface depuis tellement d'années que Taran ne serait quand c'était la dernière fois. L'orage se déchaînait tout d'un coup avec encore plus de violence, plusieurs éclairs ne faisaient que déchirer le ciel alors que les coups de tonnerre n'étaient que le reflet de ce cri intérieur, il était hors de question qu'il se laisse aussi facilement faire sans réagir ne serait-ce qu'une seule seconde. Se levant prestement, refusant ainsi de devenir une cible trop facile en restant dans la même position, il était hors de question pour lui de ne pas réagir d'une manière ou d'une autre. Désormais c'était comme si le froid ne l'atteignait plus, mettant de côté le fait qu'il pouvait être gelé d'avoir pu ainsi glisser sur l'eau gelée, tout était mis de côté en dehors de ce besoin de détruire Bianca même si pour ça c'était la dernière chose qu'il devait faire. Jetant un coup d’œil tout autour de lui, cherchant à la dénicher dans ce brouillard bien trop épais, ne croyait qu'en une seule à savoir son instinct qui restait d'une conviction de faire. Prenant son élan avant de sauter sur la glace pour se faire glisser, comme s'il était sur une planche de skate – d'ailleurs il avait perdu la sienne dans la bataille, il venait à s'arrêter doucement au milieu de ce qui était presque un désert de glace tout en frottant son épaule blessée.

« Tu m'as bien eu sur ce coup-là... Si j'ne mettais pas défendu à temps ziouuuu resterait pas grand-chose d'moi je crois, t'aurais pu faire plus d'dégâts que ça woooh, mais comme j'te l'ai dit on ne maîtrise pas la foudre si facilement... »

Et Taran comptait bien lâcher tout ce dont le ciel était capable, captant sans mal l'électricité dans l'air qui se faisait plus pressante et qui ne demandait qu'à se libérer un bon coup, et tant pis s'il risquait de blesser d'autres personnes au passage. Le sort de la vue brisée lui faisait dire que ce n'était pas le plus important, que peut-être même qu'ils le méritaient tous quelque part cette attaque qu'il préparait, ce qui comptait avant tout c'était de venir écraser son adversaire et ainsi de prendre une bonne fois pour toute la fameuse couronne du ciel. Dommage que Candela ne soit pas ici, il aurait été non seulement amusant de faire une pierre deux coups mais la dynamique du combat aurait été tout aussi intéressante à son sens, il ne manquait plus qu'elle pour que leur fameux trio soit au complet et déclenche un avant-goût de l'Apocalypse. Frottant énergiquement ses mains entre elle, ignorant au possible le tiraillement que ceci pouvait bien lui provoquer dans le haut de son épaule, l'électricité venait ainsi à se former entre ses doigts alors qu'il restait attentif à ce qui pouvait se préparer autour de lui d'autant plus que c'était à son tour de montrer ce qu'il pouvait avoir dans le ventre. Une lumière jaunâtre se faisait ainsi aux creux de ses paumes, grésillant quelque peu comme pourrait le faire un câble qui recevait encore du jus malgré le fait qu'il puisse être arraché, avant de tout concentrer dans une seule et de venir frapper le sol jusqu'à côté du socle du poteau qui était tombé le coup du froid contre sa structure. Tout comme la foudre qui serait tombée du ciel l'impact eut un effet destructeur au point de retirer non seulement la glace présente mais aussi une partie des pavés, laissant ainsi le loisir à sa main de s'enfoncer dans le trou qu'il avait pu faire, souriant alors que son poing venait de taper contre quelque chose qui lui plaisait fortement. Si sa démarche pouvait paraître obscure elle avait pourtant bien un but précis, pas de venir briser directement son adversaire ou de l'électrocuter, tandis qu'il se remettait comme un faut sur ses jambes avec un câble électrique souterrain dans sa main. Énergie illimitée, du moins s'il arrivait à ne pas tout pomper d'un coup, alors qu'il venait arracher avec ses dents le plastique autour tout en recrachant les morceaux. Taran était après tout comme un appareil électroménager, s'il mettait ses doigts dans la prise il faisait certes sauter les plombs mais surtout il venait se recharger parce qu'il pouvait supporter la dose administrer, ainsi n'avait-il pas besoin d'attendre qu'un éclair puisse lui tomber dessus pour refaire le plein.

« T'auras beau te cacher dans t'brouillard, à t'croire si maline, c'est pas ce qui va arrêter le courant électrique ! »

Venant mordre à pleines dents le câble pour se faire volontairement électrocuter Taran se rechargeait ainsi à grande vitesse, alors que de son corps entier émanaient désormais des vaisseaux électriques, jusqu'à ce qu'il relâche d'un coup toute la tension en lui laissant ainsi le loisir à l'électricité de partir aussi vite que des éclairs fulgurants dans maintes directions même s'il n'en contrôlait pas la trajectoire.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

The Yellow Road
Yellow is my color ! Hey the yellow light shining, everybody, let's go ! The fantastic world of Oz it's just here ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2264-i-play-pokemon-go-everyday
Bianca B. Hoarfrost

avatar
En réalité, je suis
Blanche, Team Mystic
☂ Conte : Pokemon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Mystic
☂ Avatar : Maddie Hasson
© Crédit : Blondie [avatar] | Anaëlle [sign]
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Dim 19 Fév - 22:48





Get ready cause this is war !

Sparkyyyy

Même si elle avait toujours eu un tempérament assez glaciale dans l'ensemble, puisque c'était l'essence même de ses pouvoirs, Bianca avait été très peu de fois dans sa vie un regard aussi froide qu'en ce moment même alors que les morceaux de miroir brisés venaient à entailler ses yeux pour la faire saigner de rage. Le sort venait à lui embrouiller complètement l'esprit, comme si son propre cerveau n'arrivait plus du tout à la contrôler, comme si elle était devenue complètement une autre personne en ce moment tandis que son regard pourrait transformer directement une personne en glace à l'image de Méduse qui transforme en pierre. Elle ne savait pas trop ce qu'elle ressentait pour cet adversaire qui n'était rien d'autre que Taran, celui qu'elle avait admirer en secret avant tout cela pour sa force et son courage que de rester toujours positive et de réussir ainsi à apaiser les tentions qui pouvaient y avoir entre Candela et elle. Jamais elle ne lui avait dit à quel point elle avait forgé une sorte de respect à son égard même si parfois elle le prenait pour une sorte de gamin un peu trop hyperactif et passer assez responsable. Il était vraie que Taran avait tendance à faire tout un peu n'importe quand lorsqu'il le voulait, décidé à écouter sans arrêt son instinct qui lui disait quoi faire et quand le faire, venant ainsi agir un peu au hasard sans jamais se douter des conséquences qu'il pouvait y avoir derrière tout ses faits et gestes. Il se fiait à se que lui disait son cœur et pour cela Blanche le respectait tout de même car après tout elle savait tout de même qu'il fallait savoir écouter son cœur même si la raison nous dicte de faire autre chose, mais il y avait parfois des limites que son ami avait tendance à un peu trop dépasser pour son propre avis. Il fallait parfois faire passer ses obligations avant de s'amuser, savoir faire la différence entre ce qui était urgent et ce qui pouvait attendre un peu, car tout le monde avait des responsabilités dans la vie malheureusement. Ce n'était pas forcément amusant et la jeune femme le savait parfaitement et pouvait comprendre l'envie des personnes de s'amuser tout d'abord, d'attendre jusqu'à la dernière minute pour tout faire car ils n'avaient tout simplement l'envie. Bianca comprenait parfaitement dans un sens, pour elle aussi parfois rien n'était très amusant mais elle se forçait à le faire, elle se forçait tout simplement pour pouvoir être tranquille par la suite et faire tout simplement ce qui lui passait pas la tête, faire tout ce qui été plus amusant et se détendre enfin. Elle pouvait être barbante sur ce côté si, un peu vieux jeu mais c'était ainsi qu'elle était et personne ne pourra la changer aussi facilement.

Il y avait une bonne raison à ses yeux si elle faisait tout cela. Elle s'occupait tout simplement de leur foyer, de l'endroit où ils pouvaient bien vivre tous les trois tandis que Scarlett et Taran ne faisaient que s'amuser encore et encore, ne se doutant pas un seul instant de tous les priorités à faire derrière dont Blanche s'occuper toutes seules, comme toutes les factures à payer, les impôts à remplir, surveiller les comptes ou encore faire les courses pour être sûre de ne pas mourir de faim mais aussi pour manger plus équilibré car elle savait sinon qu'ils ne mangeraient que mcdo ou pizza tous les soirs avec les énergumènes qui vivaient avec elle. Le plus souvent elle faisait ses trucs qui étaient même barbant pour elle pour être sur que ce qu'elle considérait comme sa famille puisse rester encore unis le plus longtemps possible, tandis que les deux autres étaient toujours entrain de faire ce que bon leur semblait, à s'amuser ensemble ou individuellement. C'était pour cela qu'on la prenait pour la fille un peu soûlante qui ne savait jamais s'amuser comme il le fallait, un peu relou car elle était toujours là à faire la moral aux autres mais personne ne lui laissait le temps de s'amuser comme elle le pourrait surtout ces compères dont elle avait l'impression qui a prenait un peu plus comme la bonniche qu'autre chose. Alors maintenant l'ancienne oiseau en avait un peu rat le bol de les voir s'amuser pendant qu'elle s’entêtait  faire le sale boulot et elle contait bien leur montrer ce qu'elle était capable de faire. Elle pouvait être aussi forte sur le terrain que derrière un livre parce que justement elle s'était entraîner, parce que justement elle avait appris plusieurs techniques de combats, plusieurs moyens de réussite à travers différents livres, différents documents scientifiques. Au lieu de suivre son instinct ou tout simplement faire comme bon lui semblait, elle s'était renseignée, elle s'était appuyée sur des preuves et des constats qui n'étaient pas présent tout simplement pour faire jolis ou parce que quelqu'un avait eu l'envie d'écrire cela. Non. Blanche allait montrer que elle aussi, sait parfaitement s'amuser comme il fallait et elle n'allait pas être douce envers celui qu'elle considérait tout simplement comme son ennemi en ce moment même. Elle allait lui montré que tout ce qu'elle faisait ne servait pas à rien et que ce n'était pas en passant pratiquement toutes ses journées derrières des bouquins qu'elle ne savait plus se battre, ou qu'elle avait perdu quelques muscles ou pas bien au contraire. Il ne voyait peut-être pas à quoi tout cela pouvait servir mais elle si et elle contait bien lui montrer aujourd'hui même en s'amusant tout d'abord à le faire tourner un peu en bourrique.

Lui donner tout simplement le sentiment de ne plus savoir où donner de la tête tandis que Blanche serai tranquille à prévoir tous ses prochains sort et la suite des événements qui pourraient se passer. Elle s'était déjà imaginer un nombre incalculable de scénarios dans son esprit alors qu'elle les gardait tous en tête sachant que Taran n'était pas non plus un adversaire à prendre à la légère. Oh elle savait parfaitement de quoi il était capable bien évidemment et il savait qu'il n'avait pas le titre de légendaire à son actif pour rien. Taran restait tout de même Electhor le grand oiseau de foudre qui régnait normalement lui aussi sur le bon équilibre de la terre mais plus que tout Taran était réellement du style imprévisible alors qu'il foncerait presque tête baissée avant même qu'une idée ne puisse surgir dans son esprit. Alors elle avait profité au maximum de son avantage, elle avait profité au maximum de la température pour venir attaquer Taran tant qu'elle en avait encore le temps, elle savait qu'un moment ou un autre elle serait touché pas les pouvoirs de son adversaire car il était tout de même puissants mais il fallait qu'elle puisse gardé au maximum son avantage et le temps qu'il faisait dehors venait à l'aider grandement, ne pouvant que remercier celle qui faisait refroidir la température tout comme elle était encore entrain de le faire. Pouvoir d'autant plus contrôler le brouillard qu'elle installait peut à peut venait à l'aider grandement pouvant se cacher plus facilement aux yeux de son ennemi, il n'y voyait plus rien alors que pour elle s'était bien tout l'inverse. C'était comme si elle avait des yeux de lynx, comme lorsqu'un chat voyait dans le noir, elle arrivait parfaitement à distinguer les faits et gestes de Taran et c'était un avantage dont elle voulait profiter au maximum tandis qu'elle pourrait préparer tout simplement toutes les attaques qu'il pouvait faire. Elle s'était éloignée continuant de patiner quelques peu sur ce sol qu'elle avait gelé alors qu'elle regardait d'un œil attentif les piques de glaces qui se dirigeaient tout droit en direction de Taran. Elle n'attendait qu'une chose qu'il puisse réagir pour pouvoir voir ce que leur deux pouvoir pouvaient bien faire comme dégât lorsqu'ils se rencontreraient. Jamais elle n'avait pu voir un spectacle de cet ampleur alors que ses piques de glaces venaient à voler, à être détruit tandis que Taran perdait brusquement l'équilibre. Elle ne manquait pas un miette de cela, voyant parfaitement qu'il en avait loupé un qui lui avait tout simplement percuter le bras. C'était si réjouissant de voir qu'elle ne l'avait pas raté comme il avait pu le faire précédemment, elle gagnait ce match mais elle savait parfaitement que la guerre était loin d'être terminée et que celui qu'elle considérait comme son ami il y avait encore quelque temps n'était pas près de baiser les bras maintenant.

« Ne t'inquiète pas je m'attendais à ce que tu réagisses … Tu sais je ne te prend pas forcément pour un con non plus Taran, je suis assez intelligente pour me dire que tu n'as pas mérité le nom de légendaire pour rien non plus. Mais soit raisonnable tout de même, tu sais que je suis dans mon élément alors je ne voudrais pas venir mettre fin à tes jours. Ou pas … »

C'était horrible dans un sens de voir qu'elle pouvait être si réaliste dans ses paroles, à quel point elle serait prête à allez jusqu'au bout, jusqu'à mettre fin au jour de celui qu'elle considérait pourtant comme une membre de sa famille. Elle serait prête à venir le tuer de ses propres mains pour ainsi montrer de quoi elle était capable et plus que tout qu'elle allait toujours au bout des choses sans que rien ne puisse venir l'arrêter un seule instant. Le sort de la vue brisée venait complètement dérégler les règles que la jeune femme s'était imposée jusqu'ici, il venait complètement lui embrouiller l'esprit à un point inimaginable, elle voyait seulement le mal autour d'elle alors que sa seul envie était de faire du mal autour d'elle. Elle voulait tout simplement se venger de tout ce qui avait pu dire la moindre chose à son sujet qui aurait pu être déplacé. Et malheureusement pour Taran il s'était juste retrouver ici, au mauvais moment et au mauvais endroit. Blanche voyait plus la bataille avec Taran comme une sorte d'échauffement un moyen pour elle re réanimer ses pouvoirs comme elle le sentait et réapprendre quelque peu à les contrôler correctement avant d'aller affronter réellement Sulfura et lui faire passer un sale quart d'heure à elle aussi ... Après tout depuis que la malédiction ai été rompu et la magie de retour, Bianca n'avait jamais utiliser ses pouvoirs comme elle pouvait le faire en ce moment même. Oh il lui ai arrivé quelque fois de s'en servir comme pour congeler rapidement quelque chose, ou juste faire refroidir la température quand ces compagnons commençaient à lui prendre la tête car cela avait le dont de brusquement les refroidir eux aussi et de les calmer sur le jeux mais jamais elle n'avait pu jeter des piques de glaces comme elle avait pu le faire il y a de ça quelque minute. Jamais elle n'avait pu faire du sol une patinoire géant et dans un sens c'était plus amusant de voir à quel point elle pouvait encore avoir un certain contrôler sur ce qu'elle avait été dans le temps, sur ce pokémon qui sommeillait toujours en elle. Elle redécouvrait d'une certaine manière ce qu'elle avait pu être à l'époque et tout ce dont quoi elle était juste capable lorsqu'elle volait encore dans les airs alors qu'elle était juste admiré de tous. Elle pouvait complètement se réjouir pousser un petit crie de joie en voyant à quel point malgré son apparence rien d'autre n'avait réellement changer mais sa haine contre les autres étaient bien plus grandes se moment même. Il y avait seulement un petit sourire qui apparaissait sur son visage, mais ses yeux ne quittaient pas un seul instant Taran à travers ce brouillard. Elle ne voulait en aucun cas le perdre de vue, pouvant très vie être désavantager si cela venait à être le cas tandis qu'elle se tenait tout de même à une distance assez raisonnable de lui.

Il ne fallait en aucun cas qu'elle sorte désormais de cette pénombre dans lequel elle s'était mise comme une simple ombre qui se baladait à travers cet air qui était devenue si épais et si humide à la fois. Il ne fallait en aucun cas qu'il puisse tout simplement la voir de ses propres yeux car elle serait alors à découvert et Taran pourrait attaquer à n'importe quel instant. Elle avait déjà jouer avec le feu la première fois, elle n'allait pas refaire la même erreur cette fois-ci le regardant agir tout en souriant pour voir à quel point il pouvait alors être blessé par cette glace qui lui avait effleuré la bras d'un violence inouï. Spark lui avait demandé de le prendre au sérieux que le feu et la glace pouvait s'arrêter mutuellement mais que rien ne pouvait arrêter l'électricité mais Bianca venait tout de suite le mettre en garde que la glace était quelque chose de spéciale tout de même. La glace n'était rien d'autre que de l'eau et l'eau n'était rien d'autre qu'un conducteur électrique qui pouvait capter toutes l'énergie. De plus le froid qui tombait encore et encore ne venait qu'à le refroidir et Bianca espérait bientôt pouvoir le congeler sur place afin de le tuer le plus rapidement possible. Elle voulait en finir le plus rapidement possible avec lui pour pouvoir passer à autre chose mais quelque chose clochait alors qu'elle regardait Taran se frotter petit à petit les mains. Il allait attaqué du moins pas forcément directement il allait désormais réagir au lieu de rester ainsi s'en rien faire ou à attaquer dans le vide sauf que Bianca n’eut pas le temps de réagir un seul instant que électricité vint interagir avec le sol gelé, l’explosant sur plusieurs mètres. Elle pouvait voir le sol dégringoler jusqu'en dessous de ses pieds alors qu'elle se mis brusquement à glisser sur celui-ci sur une longue distance avant de se mettre en boule pour éviter tous les graves ou reste de glaces ne venir la blesser. Elle ne s'était très certainement pas attendue à cela et elle félicitait Taran pour ce coup de génie qu'il venait d'avoir sur l'instant même. Blanche ne bougeait plus pendant un certains temps essayant tout simplement de remettre toutes ses idées en place alors qu'elle pouvait tout simplement sentir le sang couler le long de sa tempe. Eh merde …. Cela n'avait pas l'air trop grave mais elle n'aimait être dans cette état là alors qu'elle était entrain de perdre son avantage puisque son adversaire était tout bonnement entrain de reprendre de l'avance. Elle se relevait tout doucement essayant de repérer de nouveau Taran mais le choque qu'elle venait de recevoir l'avait quelque peu perturber lui donnant sur l'instant même un certain mal de crâne et se fut malheureusement trop tard pour lorsqu'elle le vit tout simplement mordre dans ce qui semblait tout bonnement être un câble souterrain alors qu'en un instant des milliers éclairs se dispersaient dans toutes les directions. Le mur de glace qu'elle pu construire devant elle pouvait arrêter une grande parti de cette électricité mais l'un d'eux l'atteignit directement la faisant rechuter au sol une nouvelle fois.

« Bien jouer … Bien jouer Taran, sur ce coup là je ne peux que te dire … bien jouer. Tu as gagné cette partie si mais le jeu n'est pas encore fini. Tu as juste eu enfin une bonne idée cette fois-ci. »

Le brouillard avait disparut au même moment où le morceau d'électricité avait pu toucher le corps même de Bianca avant qu'elle ne retombe directement sur le sol. Elle essayait tant bien que mal de se relever mais le coup qu'elle venait de prendre avait pu l'affaiblir en comparaison à Taran qui n'avait fait que se recharger un peu plus. Le vue dégager, Bianca ne pouvait venir que regarder Taran droit dans les yeux alors qu'il se tenait toujours au même endroit qu'avant, elle avait ce petit sourire amusé sur le visage après ce que son vis à vis venait de lui faire et pour le coup elle devait reconnaître qu'il n'avait pas été si stupide et qu'il avait enfin réfléchis pour ce coup-ci. La jeune femme pouvait ressentir encore la douleur du coup contre son ventre alors que l'électricité n'avait fait qu'un tour dans son corps avant de repartir dans le sol, ressentant tout simplement une sorte de brûlure à ce niveau ci de son corps. Et ce n'était clairement pas une petit brûlure alors qu'elle venait à soulever quelque peu son t-shirt pour voir l’ampleur des dégâts. Très certainement un brûlure au second degrés superficielle ou profond mais cela ne venait en aucun cas enlever la douleur qu'elle pouvait ressentir en ce moment même alors qu'elle venait à seulement plaquer une main sur son ventre afin de refroidir l'endroit de la blessure le plus rapidement possible. Elle n'aimait pas cela, elle n'aimait clairement pas cela alors que pour l'instant elle avait la situation qui lui échappait totalement des mains d'une certaine manière. Taran avait repris de l'avantage maintenant qu'il venait à être tout les deux blesser et qu'ils pouvaient clairement se voir désormais. Elle savait parfaitement qu'elle ne pouvait plus faire retomber autant de brouillard qu'il avait pu y avoir jusqu'ici tandis que la neige tombait toujours tout de même. La blonde essayait tout bonnement de réfléchir le plus rapidement possible à ce qu'elle pourrait faire tout en sachant que maintenant elle ne pouvait plus se déplacer aussi rapidement et efficacement que tout à l'heure, qu'elle ne pouvait pratiquement plus du tout marcher sans continuer de ressentir cette douleur insupportable pour le moment. Elle essayait de l'enlever le plus rapidement possible avec ce froid mais la blessure restera bien deux semaines ou trois. Elle regardait autour d'elle, la main toujours sur le ventre alors qu'elle pouvait constater que le froid était toujours présent, que les flocons de neiges pouvaient en quelque sorte lui obéir. Elle était Artikodin après tout, cette oiseau légendaire et rien ne pourrait venir ainsi lui faire baisser les bras et plus que tout l'hiver lui obéissait. Elle se concentra quelque instant avant d'essayer de faire tomber tout simplement un plus grand nombres de flocons, alors que le sol se recouvrait de plus en plus de cette poudre blanche qu'elle affectionnait tant.

« Ce n'est pas avec un coup pareille que je vais baisser les bras aussi facilement. Comme on dit si : Qui sème le vent récolte la tempête ! N'est-ce pas Taran ? »

Blanche venait à lever ses deux mains vers Taran alors que tous les flocons, que tout le vent pouvait brusquement se diriger droit sur lui avec une force inouï presque comme la force d'un ouragan. Une tel force que même une maison aurait sans doute du mal à résister à cela alors la jeune femme n'avait qu'une hâte : voir comment son adversaire allait réagir alors que tout cela commençait à tourner à une vitesse fulgurante tout autour de lui, refroidissant tout aussi vite l'air qui se trouvait tout autour de lui.

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

To be human is to love
You're the thing that I invoke. My all persistent goal. Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taran Thunder

avatar
En réalité, je suis
Spark, Team Instinct
☂ Conte : Pokémon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Good instinct
☂ True Love : Une game boy

☂ Avatar : Taron Egerton
© Crédit : Bekah ♥
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Sam 4 Mar - 12:23




Bianca avait raison lorsqu’elle disait avoir d’une certaine façon le dessus à cause du fait qu’elle était dans son élément, le froid et la neige ambiante ne faisant que le conforter dans cette idée, et Taran savait aussi de cette manière qu’il devait se dépêcher à agir avant que cette notion prenne une importance au point qu’il ne pourrait pas la contrer par la suite. Il devait se recharger également en raison de toute la puissance électrique qu’il avait pu déjà effectuer jusqu’ici, entre le coup porté contre le poteau et celui qu’il avait produit dans le but de se protéger face aux piques de glaces qui fonçaient sur lui, et quelque part il louait ce monde-ci qui se trouvait avoir une certaine technologie proche du leur bien qu’inférieur dans un sens. Une ville aussi moderne lui permettait de s’approvisionner plus facilement en électricité que s’il se serait trouvé en pleine cambrousse ou un temps moyenâgeux, juste l’horreur pour lui et surtout son côté accro à tout ce qui était les nouvelles technologies mais pire que tout pour son travail, car si le froid ou la chaleur étaient quelque chose qui revenait à chaque saison de manière cyclique c’était loin d’être le cas de l’orage. Même celui au-dessus de leur tête c’était lui qui était en train de le produire, sans qu’il ne veuille forcément mais qui ajoutait peut-être malgré lui une adrénaline à laquelle il ne pouvait résister surtout avec son côté bien trop agité qui ne restait pas en place, permettant faiblement quelque part l’éparpillement des nuages de neige qui ne faisait que se multiplier malgré toute la bonne volonté qu’il pourrait bien y mettre. Son instinct lui disait d’agir avant qu’il ne soit trop tard et qui se laisse submerger par le froid qui le gelait déjà bien sur place, s’il n’était pas dans le feu de l’action nul doute qu’il serait en train de finir comme un esquimau sans exagérer – ou peut-être que si justement, car pour Taran c’était la seule valeur en laquelle il pouvait avoir confiance. Si Candela croyait en ses muscles et Blanche en son cerveau lui c’était en son cœur, il allait toujours au bout de ce que celui-ci pouvait bien lui indiquer et tant pis si les signaux lui indiquaient que c’était une mauvaise idée par exemple parce qu’il ne les regardait à aucun moment, et aujourd’hui en cet instant c’est ce qu’il voulait aussi prouver à Bianca en remportant le combat. Plus que mettre fin à une guerre qui n’avait que trop durer c’était lui montrer qu’il est important de suivre ses convictions, après tout comme elle le disait si bien il n’avait pas le titre de légendaire pour rien et tout ceci il le devait à cet instinct qui était sa ligne de conduite, le même qu’il l’avait poussé à détruire une partie du sol pour attraper un câble électrique qui ne serait pas de trop pour rééquilibrer la balance.

Ainsi, lorsqu’il venait mordre à pleines dents dans l’objet conducteur, il n’avait aucun sentiment de pitié envers son adversaire et Taran savait aussi parfaitement que tout ce que la jeune fille pouvait attendre de lui c’était qu’il passe aux choses sérieuses pour enfin qu’ils puissent évaluer qui était vraiment le meilleur entre eux. Jusqu’ici il n’avait fait que fanfaronner, une part de lui cherchant malgré le sort de la vue brisée le fait d’épargner au plus sa colocataire mais surtout son amie de toujours qu’il n’arrivait plus à supporter en cet instant précis, et il était temps qu’Electhor vienne enfin à se sortir de son antre pour montrer qui était en partie roi du ciel à l’image d’un super héros qui arrive toujours en retard mais bordel qu’est-ce qu’il a la classe. Mais pour le coup ce n’était pas une question d’ego, tout simplement parce qu’il n’en possédait aucun et qu’il ne s’était jamais senti supérieur à qui que ce soit dans cet idéal d’égalité auquel il croyait fortement, juste qu’il se voyait comme étant le gentil de l’histoire et Bianca la méchante dans une vision très basique binaire voir même enfantine du monde. Lui, voulait justement venir sauver les autres et ce n’était pas avec la folie que les deux filles n’arrêtaient pas d’alimenter qu’il pourrait y arriver, il avait beau essayer de leur faire comprendre et de les convaincre d’arrêter cette guerre ô combien stupide et dénouée de sens à ses yeux mais c’était impossible au point de décider avec cette vision biaisée d’en finir enfin. Cependant ce n’était pas parce qu’il ne comprenait pas cette aversion que Taran était pour autant stupide, même si ironiquement dans son cas il n’était pas une lumière alors qu’il était du type électrique, c’était tout juste comme il l’avait signalé sans le savoir à la jeune femme face à lui il n’avait pas vraiment d’ennemi naturel. Le feu et la glace se repoussaient constamment mais qu’en était-il de la foudre ? C’était le sol, certes il pouvait en convenir, mais il n’avait rien connu d’aussi démesurée que ce que pouvait être Sulfura pour Artikodin et inversement. Pas vraiment d’ennemi naturel, encore moins dans cette vie d’humain où il croyait dur comme fer que tout le monde était gentil et tellement sympathique qu’il voyait le mal nul part même s’il l’avait juste au bout de son nez, ne faisant qu’ajouter un semblant de non compréhension pour cette guerre du ciel qui n’avait l’air de jamais se terminer malgré des instants de calmes. Les deux filles ne se tiraient pas toujours dans les pattes, il y avait même des moments où leur trio passait dans la bonne humeur générale cependant il n’arrivait pas à trouver un instant précis avec le sort actuellement présent, mais toute la colère qu’il pouvait avoir pour elles deux en raison de leur comportement si égoïste c’était multiplié comme jamais.

Taran laissait vaguer les éclairs que son corps était en train de produire où ils voulaient bien se rendre, il aurait pu commander pour tout lancer dans une déflagration astronomique sur Bianca sur le voulait bien, parce qu’il essayait de laisser son esprit focalisé sur toute la tension à évacuer qui courait en lui justement. Il est clair qu’il manquait d’entraînement quelque part, avant il aurait pu faire ceci les yeux fermés sans se soucier de savoir s’il allait réussir ou non les deux actions en simultanées, mais le problème étant qu’il ne savait plus trop s’il devait se voir avant tout comme un humain depuis le temps ou comme le pokémon qu’il avait pu être. Il avait renoncé à ses ailes depuis si longtemps et à ce qu’il était réellement que parfois tenter de retourner à cette nature lui faisait mal au cœur, il avait fait ce sacrifice pour le bien de tous comme ses deux camarades mais dans le fond ils avaient beaucoup perdu sans que personne ne puisse s’en rendre compte quelque part, il avait ainsi agi dans l’ombre pour le commun des mortels quelque part mais il n’avait pas vraiment gagné quelque chose en retour. Au contraire même, il avait tout perdu sur plusieurs tableaux, et même si depuis la malédiction avait été rompue il voulait y croire son instinct lui disait que c’était impossible de retrouver ce qui avait été perdu. À quoi bon chercher à s’entraîner dans ce cas précis ? D’autant plus que son pouvoir était plus dans l’attaque que le défensif quelque part, c’était même assez agressif en y regardant de plus près à l’image de cette foudre qui se fracassait avec une violence sans nom contre le mur de glace que Bianca avait tout juste eu le temps d’établir avant d’être durement touchée, même si en cet instant il ressentait une certaine satisfaction muette à voir le résultat offert. Néanmoins ce n’était pas lui, il était en train de vouloir blesser son acolyte voir même la tuer alors qu’au quotidien il n’était que douceur et amitié, se laissant s’enivrer dans le possible parfum de la victoire qui voulait bien se présenter à lui. Lâchant le câble de sa bouche, l’ayant ainsi siphonné au possible jusqu’à la dernière goutte d’électricité qui pouvait bien rester dedans, il laissait échapper un certain rire en voyant le résultat de son audace et surtout le fait qu’il avait pu suivre son instinct. Le sang qui coulait le long de la tempe de l’ancien oiseau de glace le ravissait beaucoup trop, portant sa main sur sa propre épaule blessée pour le faire quelque peu bouger et voir dans quel état elle pouvait bien se trouver pour la suite du combat mais aussi peut-être comme pour sous-entendre à son adversaire que c’était là sa vengeance pour son geste, même si quelque part ils restaient à égalité. Ou pas. Taran voyait bien que Bianca avait du mal à se tenir correctement debout, la façon dont elle se tenait le ventre et la confirmation de l’avoir touché malgré tout lorsqu’elle soulevait le tissu pour montrer la chair brûlée par l’impact, sachant très bien qu’il aurait pu lui faire encore plus de mal si elle n’avait pas eu le temps de fabriquer de toutes pièces cette protection pour se dissimuler derrière.

« Woooh ! T’es sûre que t’es équipe bleue ? Parce que l’rouge ça te va bien aussi ! Ziouuuu changement de couleur pour toi ! Mais j’fais que suivre m’instinct ! »

Faisant clairement référence à la blessure qu’elle avait à la tête, se moquant ainsi d’une certaine façon de cette petite guerre des couleurs qu’il pouvait exister dans leur monde et qui représentait les teams, il savait qu’il n’avait pas intérêt à se reposer sur ses lauriers. Bianca était mal en point, du moins beaucoup plus que lui pour le coup alors qu’il laissait tomber son bras qui tenait sa propre blessure pour en faire abstraction, et c’était justement le moment idéal d’en profiter pour en finir une bonne fois pour toutes. La brûlure qu’il avait pu lui infliger n’était que la première étape de son ascension, il allait gagner ce combat et ensuite il irait battre Candela en la traînant dans ce froid glacial encore plus présent, voyant très bien que son adversaire avait du mal à bouger. Et c’était parfait. Taran était une pile électrique en temps normal mais là il était chargé à fond, aussi bien par cette excitation que venait provoquer le combat que tout le voltage coincé en lui et qui ne demandait qu’à s’exprimer, tout comme la foudre il se trouvait être d’une rapidité affolante lorsqu’il se donnait correctement la peine de se donner à fond. Ainsi n’attendait-il pas une seule seconde pour s’élancer vers elle, il ne ferait pas deux fois la même erreur en la laissant tranquille et surtout il devait profiter d’avoir pu retrouver l’entière possibilité de ses capacités pour attaquer, commençant à courir en essayant de garder au possible son équilibre sur le sol encore gelé et pour ceci il remerciait quelque part ses erreurs à soi-disant s’amuser sur son skate-board. Mais bien vite son avancée, aussi fulgurante soit-elle, venait à s’entraver aussi vite qu’un éclair qui s’abat sur terre en raison des flocons de neige qui tombaient comme il ne l’avait que rarement observé. L’une des dernières fois c’était sous leur véritable forme, celle de seigneurs des cieux, et inutile de dire qu’il n’était pas vraiment resté longtemps dans les parages pour en voir le résultat final. La neige qui l’empêchait dans une première phase à tomber sur la glace venait à l’entraver de faire le moindre pas, surtout à l’instant même où le vent se faisait bien plus fort et commençait à le repousser de sa cible qu’il voyait s’éloigner d’abord doucement puis plus rapidement, se protégeant les yeux d’un bras alors qu’il voyait de plus en plus un enfer blanc se profiler devant lui. Il savait où se trouvait Bianca mais il avait réellement du mal à l’atteindre ou même l’approcher en cet instant, il lui semblait même reculer pour le coup sans le vouloir, mais Taran s’entêtait malgré tout à chercher à avancer sans se rendre compte que l’attaque qui risquait de recevoir ne serait que plus violente à mesure qu’il se rapprochait de la source de celui-ci à savoir miss Frozen Queen. Mais il ne voulait pas être impressionné, il se refusait de la laisser gagner, tendant son bras en sa direction en se préparant de son côté à faire feu alors que des petits vaisseaux lumineux venaient à se faire dans sa paume.

« T’fous pas d’moi Blanche ! Tsss gardes donc t’conseils pour d’biscuits chinois ! Et gnagnagna la tempête ! Oh ! OH ! T’es qu’une partie d’la tempête miss j’veux faire équipe en solo ! »

La force combinée des trois oiseaux légendaires pourrait réellement créer une tempête qui détruirait tout sur son passage, Storybrooke ne serait qu’un grain de sable qui pourrait très vite se faire rayer de la carte si c’était ce qu’ils voulaient ou en continuant à se battre de cette façon, même s’ils n’avaient jamais été dans cette extrémité avec leurs pouvoirs aussi bien dans cette vie que celle de pokemon. En faisant alliance de leurs pouvoirs ils pourraient y arriver pourtant, individuellement ils n’avaient qu’une seule partie de cette complémentarité et juste un aperçu quelque part, mais Taran ne pensait pas un seul instant que Bianca userait de sa partie alors que tout d’un coup il se prenait de plein fouet un vent d’une violence extrême avant qu’il n’ait eu le temps d’attaquer ou même d’atteindre son adversaire. Il n’en avait fallu que très peu pour manquer de tomber en arrière face à cette force colossale, se pliant quelque peu pour éviter de trop se faire emporter par le vent, mais le pire dans cette histoire ce n’était pas ce qui était le plus compliqué à supporter. Non c’était le froid. Ce même froid qui lui brûlait de plus en plus la gorge à chaque respiration qu’il pouvait avoir, le même qui était en train de le faire trembler de tout son être et l’empêchait de faire le moindre pas, et encore celui-ci qui commençait même à lui geler quelque peu les cils ou même lui donnait la sensation que sa peau était paradoxalement en feu. Et il venait à plier une première fois en tombant à genoux dans la neige qui tombait encore, essayant de reprendre son souffle même si c’était une torture pour ses poumons qui étaient mis à rude épreuve, avant de se crier intérieurement qu’il ne devait pas abandonner. Il n’avait pas le droit, il ne devait pas, l’instinct était plus fort que tout et même si en ce moment même Bianca était parfaitement dans son élément ça ne voulait pas dire qu’il allait perdre. Il ne connaissait pas le goût de la défaite, le peu de fois où il avait eu à se battre il avait même remporté haut la main, et ce n’était pas maintenant que ceci allait changer. Ses dents claquetaient mais Taran en avait que faire, il en fallait plus pour atteindre son moral d’acier et qui ne renonçait jamais, portant son regard sur son ennemie qu’il devait terrasser quoi qu’il puisse arriver. Si elle voulait faire tomber un peu d’Enfer sur terre alors il devait en faire pareil, pour équilibrer la balance et surtout ne pas se laisser engloutir par tout ce qui se passait, alors qu’il chutait de plus en plus en hypothermie.

Un éclair traversait le ciel dans un grondement qui déchirait le ciel, le tout comparable au bruit que pourrait faire un champ de guerre et c’était ce qui se déroulait quelque part, alors que Taran continuait à fixer avec intensité Bianca. Il allait faire tomber la foudre sur elle, il ne voulait pas en arriver là mais de toute évidence il n’avait clairement pas le choix de toute façon, et qu’importe les possibles dégâts occasionnés qu’il pourrait produire en même temps. Tout ce à quoi il pouvait penser c’était sa victoire et rien d’autre, il n’en avait que faire que de blesser potentiellement une personne innocente dans cette histoire alors que ce cas d’extrême urgence faisait peut-être se développer plus vite le sort de la vue brisée qui se conjuguait à son instinct de survie pour le coup, devenant égoïste pour l’une des premières fois de son existence sans en être choqué pour le moment plus que de raison. Il n’arrivait pas à parler et le petit nuage qui s’échappait de sa bouche ne faisait que confirmer le froid qui l’entourait, sentant même ses lèvres se gercer comme jamais pour se craqueler à quelques endroits tant la température ambiante se trouvait anormalement rude, il était évident pour Taran que s’il ne faisait rien il allait mourir ici et ça il ne pourrait l’accepter. Et ceci ne faisait qu’augmenter cette colère qu’il pouvait avoir en lui, celle qui n’aurait jamais soupçonné sans ce concours de circonstances si particulières, qui ne faisait ainsi que faire grossir sans le vouloir l’efficacité de sa future attaque qui allait s’abattre. Hors de question d’essayer de se recharger cette fois-ci, la faible électricité qui arrivait encore à circuler n’arrivait même pas à le réchauffer un minimum et se trouvait vite entravée par le froid au point de s’être fait étouffer par celui-ci, il allait directement attaquer Bianca. Si elle venait à se faire frapper elle perdrait le contrôle sur cette partie de tempête qu’elle était en train de créer, d’autant plus qu’elle ne serait pas mal blessée dans cette histoire, il avait tout à y gagner plutôt que d’essayer de se faire frapper lui-même par la foudre. Ainsi en un instant la lumière vient à éclairer le ciel sombre comme jamais et n’était là que l’effet d’un éclair qui avait pointé en direction de la jeune femme, produisant une sorte d’explosion au bruit fracassant lorsque celui-ci venait à entrer en contact avec sa cible, même si vu tout le remue ménage et la poussière produite d’un coup il était incapable de dire si oui ou non il avait pu toucher sa cible ou s’il l’avait manqué. La zone d’impact avait l’air la bonne, c’était toujours ça de gagner après tout, mais connaissait Bianca comme lui il était sûr qu’il allait en falloir plus pour s’en débarrasser une bonne fois pour toutes.

Cependant Taran était incapable de dire si oui ou non le froid autour de lui était en train de se calmer, il avait atteint une température si basse qu’elle mettrait sans doute du temps à revenir à la normale et surtout toute seule, toujours tellement frigorifié qu’il se croyait dans un congélateur ambulant. Si son action n’avait pas fonctionné il allait vraiment se trouver dans une difficulté sans nom, il venait de cramer une bonne partie de toute son énergie pour diriger au mieux l’éclair dans la direction qu’il voulait et le froid ambiant l’empêchait de le maintenir en colère tellement il était en train de le fatiguer, ne voyant pas vraiment ce qu’il pourrait faire d’autre si jamais son attaque n’avait pas eu l’effet qu’il cherchait tant. Il serait vraiment dans un pétrin monstre et duquel il n’était pas sûr de s’en sortir, instinct ou non son corps n’allait pas réussir à suivre bien longtemps à ce rythme-là et surtout pas en raison du climat extérieur peu clément, Taran se trouvait incapable de devoir bouger même en urgence pour éviter que le moindre mal ne lui soit fait et très honnêtement il n’était même pas sûr de pouvoir produire ne serait-ce qu’une étincelle d’une électricité salvatrice qui pourrait le sauver. Bianca toujours debout et en état de lui porter un autre coup signifiait sa victoire assurée pour la jeune femme, en d’autres termes sa défaite de son côté et il avait un mal fou à l’accepter, alors qu’il était en train de se recroqueviller de plus en plus sur lui-même en espérant vainement avoir il ne sait quel apport de chaleur grâce à ce mouvement. Il gardait malgré tout son regard vers l’endroit de l’impact sans voir pour autant quelque chose, il y avait un écran de fumée et le fait d’avoir comme de la neige sur ses cils l’empêchait d’avoir une vision très nette, alors que le silence se faisait assez pesant. C’était comme si après le déchaînement de violence de leur part il ne restait rien, peut-être même que c’était réellement le cas, et tout d’un coup la vision qu’il est pu vraiment abattre celle qui était son amie se présentait à lui. Mais il n’arrivait pas à être choqué, le sort l’empêchait d’être lui-même à savoir s’inquiéter pour quelqu’un et surtout d’avoir la moindre empathie qui débordait pourtant tellement chez lui normalement, pire que tout il avait dans l’esprit que s’il avait pu l’atteindre alors il n’aurait plus aucun problème à se faire. Tout ce qui resterait alors c’était le fait qu’Electhor était plus fort qu’Artikodin, qu’il en ferait de même pour Sulfura après cette histoire dénouée, et qu’il serait le seul oiseau légendaire à régner sur le ciel de cette façon.

« T-t-t-touj-j-j-j-ours l-l-l-là ? »

Il n’arrivait même pas à aligner correctement ses mots, aussi petit soit-il, tentant de voir à travers le nuage de poussière qui était en train de se dégager petit à petit.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

The Yellow Road
Yellow is my color ! Hey the yellow light shining, everybody, let's go ! The fantastic world of Oz it's just here ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2264-i-play-pokemon-go-everyday
Bianca B. Hoarfrost

avatar
En réalité, je suis
Blanche, Team Mystic
☂ Conte : Pokemon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Mystic
☂ Avatar : Maddie Hasson
© Crédit : Blondie [avatar] | Anaëlle [sign]
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Jeu 11 Mai - 13:39





Get ready cause this is war !

Sparkyyyy

Bianca ne ressentait pas forcément de la colère en ce moment même au près de Taran ou de n'importe qui d'autre, absolument pas même étant une personne qui essayait de rester d'un calme hors norme, alors que tout autour d'elle pouvait venir à la faire crier de fureur. Non, elle savait plus que tout se contrôler sur ce point si tandis que c'était pour son calme légendaire et non son impulsivité qu'elle était connu par rapport à ses deux confrères. La jeune femme faisait toujours tout dans le calme le plus complet sans venir à se précipiter même si afin de prendre la meilleure décision possible. Pour elle s'était tout ce qui comptait : il ne fallait pas faire quelque chose dans la précipitation sans réfléchir sachant que c'était assez dangereux, très risqué et que ce n'était, dans la majorité des cas, jamais la bonne solution. Parfois c'était sans doute la meilleur solution que de réagir sur l'instant même en écoutant son cœur, en écoutant son instinct comme le dirait si bien son ami. Mais pour l'instant elle ne pouvait pas repenser aux paroles qu'il lui avait dit et on elle avait retenue afin de se monter un peu plus spontanée dans les jours à venir. Bianca en avait un peu marre qu'on lui disse qu'elle soit autant réserver, qu'elle ne s'amuse pas un peu plus alors que son passe temps favori était de rester plongée dans les livres car elle ne savait pas réellement comment faire de nouveaux amies. C'était cela. Blanche n'était pas forcément quelqu'un de sociable, même pas du tout, alors qu'elle évite la plus part du temps les gens comme ceci l'évitent lorsqu'il la voit passer plus loin. Sans le vouloir réellement, Blanche a quelque chose comme de hautin dans le regard dans sa manière de marcher ou de tout simplement parler alors qu'elle se tient constamment droite, qu'elle ne parle que des choses qu'elle connaît comme la science ou autre trucs parfois un peu trop dure pour un simple habitant qui se dévouait plus à sa famille ou à son travaille. Bianca est se que l'on pourrait appeler comme une surdouée en vraie, alors que son cerveau se voit seulement de travailler, essayant de toujours combler sa soif d'apprentissage. Elle voulait toujours en apprendre plus et elle en savait par conséquence beaucoup plus que les autres. Elle avait travaillé son cerveau au maximum afin de pouvoir retenir le plus de choses possibles, tandis qu'elle en rajoutait encore et encore. C'était comme si cerveau était un ensemble de classeur, de tiroirs ou l'on pouvait trouver toutes choses possibles lorsque l'on regardait, lorsque l'on cherchait un peu plus loin que la surface. Elle était pleine de surprise et malheureusement se n'était pas avec tous les monde qu'elle pouvait parler ouvertement de tous ses sujets qui pourtant étaient réellement les seules à l'intéresser, n'aimant pas tout simplement réellement parler de sa vie privée, ou celle des autres, des trucs banals que tout le monde parle normalement, se sentant complètement différente de la société où elle vit actuellement.

Elle se sentait que rarement à sa place à vraie dire et c'était pour cela qu'elle était si froide constamment, qu'elle n'était pas du genre de sortir avec des amis, si elle en avait, ou de sortir tout cours, qu'elle n'était pas du genre à s’épandre sur ce qu'elle pouvait bien ressortir ou non. Elle sortait seulement pour des choses dont elle était comme obliger de faire pour sa simple survie et pour ceux qui habitaient avec elle, comme faire les courses par exemples pour manger ou pour acheter des petites babioles dont ils avaient besoins, d'aller à la pharmacie pour aller acheter certain médicament quand ils étaient malade, aller à la banque pour régler des problèmes de papiers avec le logement. Tout ce qui concernait seulement sa vie et celle de ces coéquipiers, mais ce n'était en soit que superficielle tout cela, ils n'étaient pas du genre à parler de ce qu'ils avaient pu faire dans la journées, Candela et Spark bien trop à se chamailler ou à l’embêter par tous les moyens possibles. Ils ne parlaient jamais de savoir comment ils pouvaient aller, de comment ils se sentaient, de ce qu'ils pouvaient bien ressentir. Pourtant Blanche savaient tout de même qu'ils se préoccupait de chacun, qu'ils formaient malgré tout une équipe un trio de choque, que cela soit dans les airs ou sur la terre et ceux depuis le tout début de leur existences. Ils leur étaient toujours arriver de se disputer, de se battre les uns contre les autres lorsqu'ils étaient en opposition mais n'est-ce pas ce que faisait une famille ? Si. Et c'était exactement comme cela que la jeune femme voyait les choses. Ils étaient avant tout une famille tout de même, liée par un même et unique destin qui se trouvait en face d'eux. Ils empruntaient le même chemin et même si parfois l'un deux arrivait à se perdre les autres revenaient pour le remettre sur le droit chemin et ainsi continuer de marcher ensemble main dans la main. Sans le savoir réellement, sans savoir le pourquoi du comment les trois oiseaux légendaires ont été désigné pour un travail, pour régner sur l'équilibre du monde, pour essayer d’instaurer une certaine paix et même si maintenant ils ne pouvaient plus exactement le faire comme avant, Bianca avait trouvé un moyen dans son travail de le faire, comme une sorte de substitution qui l'aidait à se dire que plus jamais elle ne pourrait redevenir l'oiseau qu'elle était auparavant malheureusement. Aider les gens, mettre de l'ordre dans leur vie lui permettait de se sentir bien avec son travail mais avec elle même également. D'être en phase avec ce qu'elle pouvait bien ressentir ou nous, d'être en phase avec sa propre conscience alors que malgré son envie de pas communiquer, ou très peu, de vivre comme un associable, elle n'avait qu'une seule et unique envie malgré tout pouvoir aider son prochain du mieux qu'elle le pouvait. L'aider afin qu'il se sente mieux et qu'il puisse continuer de vire sa vie tranquillement, pour qu'il pousse ses limites alors que même elle ne les poussait pas réellement.

Mais pour l'instant ce n'était pas ce qui la préoccupait le plus vraie dire alors que les sorts de la vue briser, que ses petits morceaux de miroir dans ses yeux venaient à lui faire voir noir, à ressentir une haine affolante contre celui qu'elle considérait avant comme un ami voir plus. Désormais, il n'était plus rien pour elle, qu'un simple obstacle sur son chemin qu'elle n'hésiterait pas à éliminer s'il daignait continuer de se battre ainsi, après lui elle n'aura plus qu'à éliminer Candela afin d'obtenir ce qu'elle voulait, être la dernière la seule et l'unique oiseau légendaire qui se fera acclamer par tous tendis qu'on oubliera aussi vite les autres. Qu'est-ce que cela pouvait bien lui manquer d'être un oisea, et pas n'importe lequel, d'être rien d'autre que Artikodin, pokemon de glace dont la légende racontait qu'il aidait les personnes perdus en montagne. Mais était-ce vraiment qu'une légende ? Oui et non. Il y avait une part de vraie, alors que les trois oiseaux étaient née pour garder un certain équilibre sur la terre, pour essayer que tous s'entendent et il lui arrivait parfois, quand il jugeait absolument nécessaire d'aider les plus perdu, tout en sachant qu'il gardait un œil sur ceux qu'il n'aidait pas tout de suite afin de savoir s'ils s'en sortiront ou pas. Cela lui manquait de ne plus pouvoir voler, de sentir l'air passé entre ses plumes tandis qu'il pouvait voir le vaste monde d'un point de vue si magnifique, si en hauteur. Elle fera tout ce qu'elle pourrait pour ne serait-ce que retrouver une seule fois cette sensation si fabuleuse, elle ferait tout son possible pour retrouver ses ailes, pour retrouver son plumage, pour redevenir tout simplement cet oiseau majestueux. Ils avaient abandonner se don, ce bonheur de voler, de perdre leur apparence première pour veiller sur l'homme, pour veiller sur l'harmonie entre dresseur pokemon et pokemon eux même pour continuer de faire leur travaille pour quoi au final ? Rien. Ils s'étaient retrouvés emportés par une malédiction dont ils ignoraient tout bonnement la provenance et ainsi ils avaient perdu leur terre, leur monde et désormais ils ne pouvaient plus réellement vivre pour accomplir leur destin, ils ne pouvaient plus réellement vivre pour se dont ils avaient été désigner. C'était comme venir arracher une partie d'eux même en leur enlevant se destin, du moins du point de vue de Bianca alors qu'elle ne savait même pas si d'autres dresseurs pokemons ou pokemon tout simplement se trouvaient présent ici à Storybrooke. Et si c'était le cas qu'est-ce qui se passerait ? Rien du tout non plus. Ils seraient devenue humain à leur tour très certainement, alors il y avait plus rien à faire du tout, un constat assez dure pour la jeune femme dont la vie tournait autour de ce destin mystérieux et uniquement autour de lui.

Alors le froid continuait encore et encore de se répandre autour d'eux, continuant de fixer Taran pour faire continuer la sorte de tornade qui tournait autour de lui. Le froid présent aidait Bianca à reprendre de l'énergie c'était certain mais elle avait tout de même été blessé par tous les chocs qu'elle avait reçu, sentant toujours le sang couler le long de sa tempe et la main toujours sous son t-shirt afin de faire refroidir au plus vite la brûlure qu'elle avait. Sa peau était limite entrain de se geler sous ses doigts alors que la douleur se faisait de moins en moins présent, elle gelait une partie de son corps afin de se sentir mieux, devant pratiquement aussi dure que de la pierre mais qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire ? Absolument rien alors que son dont premier était la glace elle même et toutes ses petites dérivés comme la neige, la pluie ou faire tomber le froid n'étaient là qu'une petite base de ses pouvoirs. Si elle le voulait réellement, tout serait gelé en un instant, tout le monde dans cette ville y compris Taran mais ce ne serait- pas drôle, tandis que la bagarre était un moyen assez productive pour Blanche s’entraîner et de s'amuser par la même occasion. Il n'y avait pas de vraie bataille si aucun des deux adversaire n'étaient réellement blesser ne serait-ce qu'un minimum alors elle laissait Taran toujours en vie, toujours la liberté de bouger même si sous cette tempête il n'avait pas l'air au mieux de sa forme. Il souffrait, perdant un peu plus de l'énergie très certainement du au froid mais également au manque d'oxygène qui se faisaient rare autour de lui. Bianca venait à lâcher un certain rire, tout en finissant par bien se redresser enlevant sa main de sa blessure une bonne fois pour tout, regardant quelque seconde celle-ci, elle pouvait apercevoir sa peau complètement bleu et complètement glacer presque aussi dure que de la pierre. Jamais le froid n'avait pu gêner à un moment ou un autre, si d'autre se brûlait en touchant de la glace un peu trop froide, elle s'était comme si d'une certaine manière c'était chaud. Le froid était tout simplement son ami, préférant d'ailleurs largement l'hiver à l'été, ce qui était en soit tout le contraire de Candela. Elles étaient toutes les deux complètement à l'opposer l'une deux l'autre, comme de forces différentes qui ne faisaient que se repousser constamment, sans jamais avoir l'espoir de se combiner un jour ou l'autre. C'était peut-être cela qui faisaient qu'elles pouvaient constamment se disputer l'une et l'autre, se renvoyant la balle sans arrêt alors que leur propre entité ne pourrait jamais être compatible. Leur propre être venaient à se repousser mutuellement sans trop de raison, le feu et la glace ne pouvant tout simplement ne pas s'entendre, tandis que Taran se trouvait tout simplement au milieu avec son électricité, faisant comme l'intermédiaire d'une certaine manière, celui qui venait peut être calmer un peu les choses lorsque celles-ci dégénéraient un peu trop.

« Je t'en pris Taran, fait équipe en solo, je ne vais pas te retenir. De toute manière qui voudrait faire équipe avec toi franchement ? »


Et la tempête continuait de tourner et tourner sans relâche s'accélérant peut-être un peu plus même alors que Bianca se tenait debout un regarder son spectacle avec un sourire assez scénique sur le visage qui ne lui ressemblait pas du tout. Elle se concentrait un peu plus, pour empirer un peu les choses autour de son ancien ami. Dans peu de temps, il allait vite mourir de froid, s'il ne meurt pas asphyxié avant, et la bataille s'arrêtera là tandis qu'elle ressortirait gagnante tout simplement et plus que prête à combattre l'autre oiseau légendaire qui se prenait pour plus supérieur. Blanche ira lui montrer ce qu'elle vaut réellement, qu'à côté d'elle finalement elle n'était pas grand chose et qu'elle n'aurait tout simplement pas du exister. Voilà ce que ressentait Blanche, un besoins charnel ne montrer qu'à côté d'elle ses deux anciens partenaires n'étaient rien du tout et que sans eux cela ne changerait rien, que Blanche arriverait facilement à gérer son petit monde et qu'ils ne manqueront tout simplement à aucun d'entre eux. Veiller sur l'équilibre du monde était un emploie à pleins temps qu'il ne fallait pas prendre à la légère et Bianca était tout simplement la seule qualifié à faire se travailler, la seule à s’investir réellement tandis que les autres ne pensaient qu'à s'amuser l'un et l'autre. C'était pathétique de voir tous ses enfantillages à longueur de journées et fatiguant tout en pensant qu'ils étaient adultes et être un peu plus responsables mais non. C'était toujours à Bianca de faire attention, à savoir s'il y a de la nourriture, à préparer à manger sinon cela serait fast food tous les jours, à faire le ménage afin de pouvoir vivre dans un lieu propre et sein, à faire les factures, à faire attention à tout tout simplement et tout le temps tandis qu'elle commençait sérieusement à en avoir mare qu'aucun de ses colocataires de prennent ses responsabilités en mains et qu'ils commencent un peu à grandir, à devenir cet adulte responsable qu'ils devraient être. Alors elle faisait un peu plus passer sa frustration en ce moment, lâchant tout de celle avait dans cette tempête qui prenait de plus en plus d'ampleur à chaque minutes à chaque secondes qui pouvaient passer. Elle ne faisait plus attention à rien, regardant toujours droit devant, tandis que le ciel grognait au dessus de sa tête, mais peut importe ce n'était pas important en ce moment même. Elle voulait faire souffrir un peu plus Taran avant de finir tout simplement par l'achever une bonne fois pour toute, tout en ce demandant si elle pouvait réellement le tuer. Lorsqu'ils se trouvaient encore sous forme de pokemon ils leur étaient incapable de se tuer, ne pouvant tout que se blesser gravement, mais dans tous les cas, Taran sera bien trop amoché pour se relever ou pour faire quoi que se soit, ne pouvant tout simplement que capituler face à elle.

Un éclaire traversa le ciel une nouvelle fois et elle était trop préoccupée par ce qu'elle faisait, qu'elle ne faisait pas attention à ses arrières pour voir que ce dit éclair se dirigait droit vers elle, ne pouvant tout simplement pas l'éviter, elle se le pris de pleins fouet, la faisant chuter violemment sur le sol. La blonde perdit connaissance pendant quelques instants, tandis qu'elle pouvait d'une certaine manière continuer de sentir l'électricité parcourir son corps avant de continuer son chemin sur la glace qui restait au sol. Elle ne pouvait plus bouger sur l'instant même entendant vaguement se qui pouvait se passer autour d'elle et la voix de Taran qui lui demandait si elle était toujours présente. Non. Elle était blessée sur le coup et pas qu'un peu alors que son adversaire ne l'avait pas du tout rater pour ce coup ci. Oh moins elle avait la preuve qu'ils ne pouvaient pas se tuer mutuellement avec leur pouvoir car un homme dit banal serait sans doute mort avec le nombre de volt qu'elle a pris au coup de l'impact. Elle essayait de se relever, elle essayait de bouger sans grand succès malheureusement, ne faisant que rechuter sur le sol encore et encore. Ses forces l'avaient quitté en un instant, mais c'était comme si elle avait toujours l'envie, comme si son subconscient prenait le relais pour continuer à faire tourner cet tornade autour de Taran encore plus vite comme une sorte de vengeance à ce qu'il venait de lui faire tout simplement. Et alors elle venait presque à rigoler même au vu de la situation, tous les deux étaient presque incapable de bouger, incapable de bouger et pourtant c'était comme si leur petite guerre continuait toujours et encore. Elle pouvait sentir la sang couler encore le long de sa tempe mais également le long de son coup, étant tomber assez fort sur la sol glacé, elle n'allait pas sans sortir sans aucune blessure malheureusement. Et c'était peut-être mieux ainsi enfin de compte, alors qu'elle pourrait plus tard regarder ses blessures de guerres en se disant qu'elle avait tout de même réussis à battre Taran enfin de compte, comme une sorte de trophée finalement qui lui prouverait qu'elle aura réussis haut les mains à le vaincre et à le prouver qu'il n'est pas aussi fort qu'il pouvait bien le croire. Dans tous les cas, Blanche savait tout de même qu'il n'était pas non plus quelqu'un de faible, loin de même, ne sous estimant à aucun moment l'étendue de ses pouvoirs mais malheureusement il n'était pas aussi fort qu'elle et la jeune femme avait bien l'attention de lui prouver. Il était fort serte, il avait de grand pouvoir mais le jeune homme n'avait jamais fait d'entraînement, n'en avait jamais pris grand soins les laissant le plus souvent au placard pour partir s'amuser sur sa planche, et il avait petit à petit perdu l'habitude de les utiliser, ce qui était tout le contraire de la Blanche. Elle s'était entraînée plusieurs fois depuis le retour de leur pouvoir, elle avait fait de l'exercice comme on pouvait le dire pour s'entretenir et il n'avait qu'à regarder le résultat désormais : elle menait toujours la danse.

Elle poussait un certain rire face à la situation alors qu'elle se trouvait toujours sur le sol à essayer de reprendre petit à petit son souffle correctement. Et puis se fut comme le trou noir … ou pratiquement. Elle s'arrêta brusquement de rire tandis que les bouts verres dans ses yeux venaient petit à petit à s'effacer d'eux même, la laissant ainsi sur le sol sans bouger essayant de comprendre se qui venaient réellement de se passer. Toute la rancœur, toute la haine qu'elle avait pu ressentir il y a encore quelques secondes venaient à disparaître brutalement, laissant dans son cœur une sorte de creux qu'elle avait du mal à comprendre sincèrement. C'était comme si tout d'un coup elle venait à ne plus rien pouvoir ressentir, avant que quelque sensation ne revienne à elle, en même temps qu'elle reprenait correctement ses esprits. La jeune femme n'avait toujours plus de force, restant encore allongée sur le sol, pendant que tout autour d'elle venaient à se figer automatiquement, laissant tout en suspens. On pouvait observer les flocons s'arrêter dans les airs et rester ainsi dans les airs sans bouger laissant d'une certaine manière un si joli spectacle. Tous les sorts de Bianca venaient à être figés comme elle l'était tout autant à vraie dire. Elle avait du mal à se ressaisir avant de finalement tourner quelque peu la tête pour voir Taran au loin. Oh non. Qu'est-ce qu'elle avait pu faire ? Tout revient à sa mémoire lorsqu'elle vit dans quel état son ami pouvait bien se trouver, avant que tout autour d'eux ne tombe sur le sol, le recouvrant de cette poudre blanche. Non, non, non. Ce n'était pas vraie, un simple cauchemar duquel elle se réveillerait d'une minute à l'autre, tandis que tout ce qui venait de se passer, lui revenait en mémoire de façon chronologique. Ils s'étaient battue tout simplement l'un contre l'autre, se disant des mots plus que douloureux, s'envoyant constamment des piques. Elle pouvait se souvenir dans les moindres détailles des mots de Taran, se qui venait à la piqué au plus profond de son cœur, sans savoir s'il avait réellement pensé ou non ce qu'il avait pu lui dire. Elle essayait de se relever un minimum pour essayer de rejoindre Taran qui ne bougeait pas réellement au loin, sans doute bien trop geler parce qu'elle avait pu lui faire et ce qu'elle regrettait plus que tout, étant plus entrain de ramper sur le sol, alors que la blonde puisait dans ses dernières forces pour rejoindre son ami, celui qu'elle considérait comme son coéquipié, comme son partenaire et pour qui d'une certaine manière elle se sentait responsable, voulant normalement le protéger de tout ce qui pourrait le nuire pour une femme assez protectrice envers ce qu'elle aimait. Parce que oui, elle aimait Taran et elle se sentait responsable de lui, finissant pas le rejoindre. Elle ne savait pas ce qu'elle devait faire, approchant ses mains avant de se rétracter au dernier moment, il avait sans doute assez froid comme cela, et ce n'était très certainement pas elle qui pourrait venir le réchauffer malheureusement.

« Taran … oh mon dieu Taran. Je … Je suis désolée. »

Elle sentait impuissante. Impuissante tout simplement alors qu'elle ne savait pas quoi faire pour l'aider, lui en voulant de ce qu'il avait pu lui dire mais moins qu'elle s'en voulait de ce qu'elle avait pu lui dire à lui. Est-ce qu'il pourrait lui pardonner ? Est-ce qu'il voulait même de son aide ? .

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

To be human is to love
You're the thing that I invoke. My all persistent goal. Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ▬ Even when it gets too much I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taran Thunder

avatar
En réalité, je suis
Spark, Team Instinct
☂ Conte : Pokémon

☂ Emploi : Coach de vie
☂ Camp : Good instinct
☂ True Love : Une game boy

☂ Avatar : Taron Egerton
© Crédit : Bekah ♥
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   Lun 29 Mai - 16:06




Le froid autour de Taran l’empêchait de faire le moindre mouvement, d’avoir une voix ne serait-ce qu’un minimum tangible dans cette tempête hurlante tout autour de lui, il était gelé jusqu’aux os de manière assez littérale au point qu’il n’arrivait même plus à ressentir la condition réelle dans laquelle se trouvait être son organisme. Le froid avait cette particularité mortelle d’offrir à un moment donné la sensation contradictoire de chaleur, la victime étant persuadé alors d’avoir trop chaud ne faisait que se découvrir un peu plus dans un piège fatal si personne n’intervenait, mais même opérer ce geste lui était impossible à ce niveau-ci tant ses bras avaient l’air de se retrouver coller contre lui. Tout ce qu’il espérait, aussi cruel que ça pouvait-être en cet instant capital, c’était qu’il avait réussi à faire taire sa soi-disant amie dans cette rage nouvelle que pouvait bien provoquer le sort de la vue brisée dans cet espoir fou d’aussi bien se libérer de cette emprise d’enfer blanc autour de lui que de lui fermer son clapet à mauvaises ondes une bonne fois pour toutes. Personne ne voudrait faire équipe avec toi. Les mots qu’elle avait pu prononcer étaient en train de tourner en boucle dans son esprit qui n’arrivait plus à penser de manière un tant soit peu cohérente, une concentration de choses qui le coupait de son schéma habituel de pensée, et si d’ordinaire il en aurait certes souffert il aurait été quand même de l’avant comme son instinct pouvait toujours le pousser en avant sauf que dans ce cas précis ce n’était pas le cas. Peut-être que ceci était dû à son immobilité qui le stoppait dans le moindre élan d’aller de l’avant, aussi bien physiquement que mentalement pour le coup, se retrouvant ainsi provisoirement condamné à devoir penser à cette phrase on ne peut plus douloureuse. Du trio Taran avait toujours été le plus laissé pour compte d’une certaine façon, à l’heure actuelle l’histoire était même en train de se répéter de nouveau avec leur travail en commun de coach de vie, et dans un sens ceci affectait beaucoup plus le jeune homme que ce qu’il voudrait bien l’avouer quelque part. Il était sûr de pouvoir faire aussi bien que les deux autres, par obligatoirement mieux parce qu’il n’avait jamais pensé être supérieur, sauf qu’on ne lui donnait que trop peu sa chance à son goût. Et peut que s’il réussissait à se débarrasser de Blanche et Candela tout ceci allait changer, déjà cette guerre stupide entre elles prendrait fin une bonne fois pour toutes, alors que les éclats dans ses yeux lui offraient une vision d’élitisme radical qui pourtant lui glacerait habituellement le sang – sans que ceci soit une attaque bien sûr.

Il faisait tous les efforts du monde pour que les gens puissent se sentir à leur aise avec lui, peut-être même de manière bien trop extrême sans qu’il arrive à le voir comme tel, qu’il retrouve confiance en eux alors que les deux autres groupes avaient tendance à leur voir comme les loosers de leur monde en quelque sorte. Mais pour Taran croire en son instinct c’était croire à ce que son cœur pouvait bien dire, l’écouter au possible pour prendre la décision la plus juste qui pouvait exister, et il n’y avait sans doute rien de plus noble comme quête qui pourrait croire se croire en quelque sorte chevaleresque. Pour Candela leurs anciens confrères les pokémon étaient une arme on pourrait croire quand il y regardait de plus près, posséder le plus fort pour écraser les plus faibles et ainsi s’imposer, dans un désir bien trop égoïste mais surtout narcissique que de voir sa couleur recouvrir toutes les arènes. Blanche quant à elle c’était avant tout des instruments mais aussi des sujets d’expériences, un tableau de statistique où elle aurait du savoir que le type électrique avait toujours l’ascendant sur celui eau pour leur combat, ne comprenant pas là non plus cette idéologie qui lui paraissait que trop étrange. Taran quant à lui voyait avant tout leur univers mais aussi les pokémon comme des amis avec qui parcourir le monde, juste passer du temps ensemble pour pouvoir avancer dans l’adversité main dans la main en toute simplicité, et sa vision était peut-être trop fleur bleue quelque part mais il la préférait de loin à celle des deux autres mais très certainement encore plus en ce moment si cruciale. Avec cette vue biaisée il était en train de découvrir le goût pour le combat, ou peut-être le frisson qu’il avait perdu en devenant humain il ne serait que trop dire pour l’instant vu dans quel état embrouillé était son esprit, il voulait réduire à néant son ennemi et celui-ci était alors Blanche tout bêtement. Il n’avait ressenti aucune pitié à faire tomber cet éclair aussi prêt d’elle, voulant s’imposer et surtout s’en débarrasser pour régner sur les cieux sans se préoccuper des conséquences pourtant si désastreuses si une telle chose pouvait arriver car l’équilibre déjà si fragile entre eux serait détruit à jamais, espérant farouchement avoir ainsi pu toucher non pas une amie mais bien ce qu’il prenait pour l’instant être une cible dont il voulait plus que tout supprimer. Taran n’avait jamais été quelqu’un de méchant ou de dangereux, évitant à tout prix la confrontation, mais désormais il comptait bien montrer ce qu’il pouvait avoir dans le ventre sans laisser passer la moindre petite bavure pour l’avenir tandis que l’orage grondait toujours autant de lui.

Néanmoins le rire qui s’élevait dans les airs lui indiquait qu’il était loin d’avoir mis hors état de nuire sa cible, le mettant dès lors en position bien délicate vue son incapacité de plus en plus grandissante à se mouvoir ou même produire la moindre attaque, il était dans le pétrin tandis que sa gorge lui faisait un mal horrible à la moindre respiration tellement l’air ambiant se trouvait être glaciale. Taran avait tout donné dans ce qu’il pensait être son ultime atout, dériver les éclairs était un exercice compliqué et surtout vu son manque particulier de pratique ces derniers temps malheureusement, et même s’il avait pu blesser d’une manière ou d’une autre Bianca il savait pertinemment que ce n’était a priori nullement assez suffisant en cet instant. Les nuages au-dessus de sa tête s’intensifiaient comme dans une ultime complainte, équivalente sans doute à la rage qui était en train de se former en lui à l’écoute de ce son tellement désagréable à écouter, distinguant à peine le corps pour l’instant immobile de Blanche qui a avait dû en baver mais clairement pas assez si elle était encore capable de produire le moindre son, tandis que le froid autour de lui ne s’arrêtait pas dans sa course qui le mettait au plus mal à chaque petite seconde qui pouvait bien passer. Était-il vraiment le maillon faible de leur trio ? Taran avait le résultat sous les yeux et dans un sens c’était douloureux à encaisser, bien plus que cette incapacité grandissante à respirer normalement pouvait bien se faire, alors que sa vision autour de lui se faisait de plus en plus immaculée en raison de la neige qui tombait mais aussi de ses sens engourdis. La seule chose qui arrivait encore à le maintenir conscient se trouvait être cette rage profonde que d’en découdre, tant qu’il n’était pas au sol à se baigner dans son propre sang il se refusait une seule seconde d’abandonner, telle était en quelque sorte leur nature profonde mais aussi leur manière d’être. Leur trio était différent au possible mais ils avaient pourtant une chose en commun à savoir le fait de ne jamais abandonner, c’est ensemble qu’ils avaient pu régner même si ce temps avait l’air d’être bien révolu – du moins tant que le sort serait toujours là, une constante qui ne pouvait que les souder même si pour l’heure c’était plus comme une attaque kamikaze qui pouvait se profiler. Ainsi Taran tentait-il de produire la moindre électricité de son corps, de tenter de cette façon de trouver assez de chaleur ou d’énergie pour se lever dans le but d’en finir, il était loin d’avoir dit son dernier mot même s’il était clair qu’il se trouvait dans un état pitoyable et s’il tombait alors il ferait tout pour entraîner son ennemi également vers sa chute mortelle.

Et en instant plus rien. La pulsion meurtrière qui pouvait avoir, cette férocité hors normes à tout vouloir détruire mais plus particulièrement son « ennemi », tout ceci s’évaporait en même temps que le rire lointain de Bianca un peu plus loin. Il ne comprenait pas ce qu’il était en train de faire, l’orage se calmant en même temps que lui même si le froid lui était encore si persistant, alors que son esprit se libérait de cette emprise qu’on avait pu avoir sur lui de par un sort qui lui avait chuchoté au creux de l’oreille tant d’horreurs qu’il n’avait jamais pensées. La glace ambiante empêchait certes Taran de bouger, ses muscles trop en hypothermie pour se permettre le moindre mouvement encore, mais plus que tous ses actes aussi bien physiques que ses paroles qu’il jugeait désormais comme étant tellement horribles. Blesser les autres d’une manière ou d’une autre, que ce soit en disant des méchancetés ou en cherchant à se battre pour une stupide supériorité qui n’existait même pas à son sens, se trouvait être la plus terrible terreur qu’il pouvait avoir et elle venait de se produire dans un manque de contrôle qu’il ne comprenait même pas. Jamais il s’était senti un seul instant supérieur à qui que ce soit et encore moins de ses deux compères, Blanche et Candela se trouvaient être trop précieuses pour chercher la moindre compétition avec elle, et ce qui s’était déroulé aujourd’hui c’était tout ce qu’il avait pu chercher à éviter parce que pour lui ceci ne reflétait en rien les sentiments qui pouvaient l’animer envers elles deux. Taran était toujours bienveillant envers elles et il voulait qu’aucun mal ne puisse leur être fait, il voulait éviter au possible que la bombe à retardement qui pouvait se trouver entre les deux filles vienne à exploser sauf que c’était lui-même en quelque sorte qui avait donné un coup de pied dedans sans le vouloir, ne comprenant même pas comment tout avait pu déraper en cet instant avec Bianca. Il s’était laissé emporter par quelque chose qui n’était pas lui, un désir de supériorité qui n’était même pas à lui et un besoin de reconnaissance bien trop extrême mais aussi égoïste qui n’était aucunement à lui, et cette perspective avait une facette assez effrayante au point de lui offrir un certain vertige. Il avait envie de crier sauf qu’aucun son n’arrivait à se produire pourtant, ses poumons souffrant bien trop du froid ambiant qui était en train de tomber alors que son corps n’arrivait pas encore à capter assez de chaleur, tandis que plus loin il arrivait à distinguer une masse s’approchant de lui qui n’était autre que le corps rampant de son acolyte où il pouvait apercevoir avant tout de chose cette couleur rouge si caractéristique du sang couleur au niveau de sa tête et ainsi lui montrer l’évidence.

Ils s’étaient battus de manière assez drastique, ceci n’avait rien à voir avec un quelconque entraînement qu’ils auraient pu avoir, comme on aurait pu le faire sur un champ de bataille dans le seul but de pouvoir abattre l’autre. Taran se sentait terriblement mal et ceci n’avait rien à voir avec les blessures qu’il pouvait avoir, ce froid lancinant qui lui faisait craqueler doucement la peau à certains endroits, mais c’était bien en prenant alors pleinement conscience de ce qui venait de se passer entre eux qui lui offrait un vertige tel qu’il avait la sensation d’être à l’instant même en chute libre. Ce qui était arrivé était tant en contradiction avec sa nature si pacifique qu’il se demandait un instant s’il n’était pas en train de rêver, dans un cauchemar bien trop réaliste mais qui au moins l’aurait empêché de vraiment faire du mal à Bianca dans la réalité, sauf que tout autour de lui était bien vrai et voir approcher la jeune femme vers lui de cette manière lui fendait encore plus le cœur. Il avait été bien trop loin sans même sans soucier une seule fois, pire que tout il avait ressenti vraiment ce besoin primaire que de tuer dans une pulsion terriblement animale que trop rarement eut, ayant un dégoût certain pour cette situation mais plus encore pour lui-même. Avait-il voulu ou non tout ceci ? Non bien entendu, il était bien trop bienveillant envers les autres pour vouloir blesser une seule personne, mais pourtant une part de lui ne pouvait non plus nier à quel point pouvoir dire certaines vérités lui avait aussi fait un bien fou à l’image d’un nuage qui avait besoin de se décharger de son surplus d’éclairs. Néanmoins Taran n’avait jamais vu Bianca que cette façon, pas une seule fois dans son existence, la part de vérité se cachant plus dans le fait qu’il puisse parfois se sentir inutile et comme la troisième roue d’une moto – à savoir inutile – dans la construction du monde que leur trio avait toujours voulu forger. Tandis que la jeune femme se trouvait désormais devant lui, pouvant voir dans un tableau angoissant les blessures qu’il avait pu lui offrir d’une façon ou d’une autre, voyant bien son geste amorcé vers lui pour finalement se rétracter sans savoir sur l’instant pourquoi elle pouvait faire ceci et sans doute l’esprit trop bouleversé ou congelé en partie pour avoir la moindre réflexion concrète. Il voyait plus dans cette main retombée comme la manifestation même d’une peur à son égard, ce qu’il ne souhaitait en aucun cas car c’était aller contre le principe même de l’amitié, secouant autant qu’il le pouvait énergiquement la tête alors qu’elle lui présentait des excuses qui n’avaient pas lieu d’être selon lui.

« N-non… C’est… m-moi… »

C’était lui qui avait très mal agi, Taran en était plus que convaincu, pardonnant bien sûr naturellement Bianca pour son comportement ce qui était loin d’être le cas pour celui qu’il avait eu lui-même. Il avait cette façon de tout laisser passer quoi qu’on puisse lui faire, même le pire comportement envers lui se passait d’un coup d’éponge trop facilement donné tant il ne cherchait pas le moindre conflit, voyant toujours le bon côté de n’importe qui au lieu de se focaliser sur le moindre défaut parfois pourtant si évident. Ainsi pour lui la jeune femme avait toujours été un modèle dans tout ce qui était les études et surtout l’apprentissage, ne sachant plus combien de fois il avait pu pendant les années de cours lui demander de l’aide parce qu’il ne pigeait absolument que dalle – et pour des trucs c’était encore le cas mais ça c’était une autre histoire, alors qu’elle avait toujours fait preuve d’une patience si angélique là où bon nombre de personnes l’auraient juste renvoyée bouler face à son incompétence. Elle était une personne bien et c’est ce qui faisait encore plus mal dans cette histoire, elle faisait partie à son sens de la grande famille des gentils mais pourtant il l’avait attaqué sans qu’il comprenne comment ils avaient pu arriver à ce résultat-ci, ressentant comme une culpabilité bien trop grande face à ce qu’il était capable de gérer habituellement car c’était une affaire que trop importante. Taran était plus habitué aux broutilles sans graves conséquences, étant encore tellement un gamin dans son esprit que la crise la plus importante à gérer étant le vol de ses céréales qu’il avait en fin de compte mangé lui-même la veille sans s’en souvenir – une sombre affaire, et là il se trouvait confronté au pied d’un mur qui lui semblait pour la première fois de son existence infranchissable. Le froid quant à lui se faisait moins oppressant, lui permettant un peu de se mouvoir ou du moins assez pour entamer un instant de friction même si l’électricité statique qui aurait pu l’aider se trouvait loin de montrer le bout de son nez, n’osant même pas regarder en face Bianca tant il ressentait une profonde honte mais aussi parce qu’il n’était pas sûr de vouloir voir la réaction de celle-ci. Il ne voulait pas qu’elle puisse le détester le moins du monde, l’amitié qu’ils avaient été bien trop importants à ses yeux, prenant comme il pouvait une inspiration tout en se forçant à parler même si c’était un supplice physique encore de pouvoir avoir la moindre action. Mais Taran voulait qu’elle le sache, il n’avait jamais voulu tout ceci, sachant qu’il y avait désormais une ombre entre eux qu’il voulait déjà atténuer au plus.

« Je… je p-pensais pas ce que… j’ai p-pu te dire… Bianca… je s-suis désolé ! »

C’était une nouvelle ère en quelque sorte, cet événement était un point crucial dans leur existence et il en avait déjà que trop conscience, alors qu’elle débutait sur ce qui était un champ de bataille de l’avortement d’une guerre ou peut-être justement le commencement...







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

The Yellow Road
Yellow is my color ! Hey the yellow light shining, everybody, let's go ! The fantastic world of Oz it's just here ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2264-i-play-pokemon-go-everyday
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost   

Revenir en haut Aller en bas
 
Get ready cause this is war ! | Bianca B. Hoarfrost
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke :: Rues & Ruelles-