Partagez | 
 

 Ici pas de griffe, juste des poings !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Ici pas de griffe, juste des poings !   Lun 12 Déc - 12:42

 
 
"Fight !"
 
La boxe ne ment jamais, monter sur un ring est un moyen très fiable de savoir ce que l'on vaut : soit l'on terrasse, soit l'on est terrassé, mais on ne peut pas se mentir, ni à soi-même, ni aux autres.   La lionne et le pooka
 
 
 

La routine reprend…

Se réveiller, s’étirer, se lever, manquer de tomber… Boiter jusqu’à la salle de bain, avaler un premier comprimé. S’asseoir sur le bord de la baignoire, attendre que le médicament fasse effet, se glisser dans la douche, se laver, ressortir en boitant, éviter le reflet du miroir, déjeuner, s’habiller, récupérer la canne, et a partir de là on peut commencer la journée.

L’air froid de la ville me fait frémir alors que je ressers les pans de mon manteau noir sur mon corps. Je n’aime pas l’hiver, cela ne me convient pas et me rend de nature grognon. Je soupire en voyant la buée qui s’échappe de mes lèvres en de maigres volutes avant de disparaître comme un instant éphémère. Je n’ai pas le choix, je dois aller travailler, j’ai cependant la chance de voir que ma salle n’est pas loin du centre ville. C’est donc d’un pas boitant que je me dirige dans un premier lieu vers la première boulangerie sur mon chemin, et sans doute la seule de la ville pour récupérer mon cas croute que je risque de manger vers dix heures, la boulangère fut durant les premier temps surprise de me voir demander du salé alors qu’il  n’était même pas huit heure du matin. C’est donc avec un grand sourire qu’elle me tendait mon encas de dix heures. Une fois mon achat effectuer, je me dirigeai alors vers le café de Ruby pour cette fois récupérer un gobelet un grand gobelet de chocolat et de une bouteille de thé qui durerait sans doute pour la semaine. Une fois tout mes achats terminer, je pouvais alors commencer la journée de travail. On va pas ce mentir, il est encore tôt ça m’étonnerai grandement que quelqu’un attende devant et la salle.

Comme je m’en douter, j’étais pour l’instant seul, généralement les gens venait vers neuf heure et demi voir dix heures. Par habitude, je me changer dans les vestiaires pour enfiler mon jogging et un t-shirt large ainsi que mes baskets, on est bien loin du jean et chaussures en cuir et chemise que j’ai l’habitude de porter. Je soupire quand je range rapidement mes affaires dans mon bureau avant de redescendre vers la salle. Par réflexe, je reprend les étirements que j’ai appris durant ma carrière éclair, abdos, pompes, étirements des mollets et des cuisses ainsi que des adducteurs, ensuite les lombaires et pour finir les bras. Ma jambe droite craque salement, la rendant un instant comme elle a était par le passé. Evidemment ce n’est qu’une illusion. Je me dirige vers le ring en claudiquant avant de me mettre en position de combat, et on commence.

Droite droite droite, souffler, pas en avant, garde haute, droite gauche, direct du gauche, uppercut du droit, rentrer la tête. Garde bien ancré. Reculer et s’effondrer… Ma jambe viens de me lâcher, m’entrainant sur le sol du ring sans état d’âme. Cela fait mal et franchement je ne peux m’empêcher de grogner mais seul le silence de l’arena me répond. Un silence morbide, le genre de silence où l’on sent les regards inquisiteurs des photos et des jugements, le genre de regards que les spectateurs ont eu quand je me suis présenter une fois à un match de Kenton contre le nouveau poulain de mon coach. Si en temps normal je peux supporter les regards, il arrive un moment où l’on craque et je dois dire que généralement c’est à cette période de l’année que je craque.  Je fixe les portraits des boxeurs, le seul qui manque c’est le mien et d’un coté ce n’est pas plus mal. Je me redresse en prenant appuie sur les cordes du ring, je reprend ma respiration et me dirige vers mon bureau, vu le peu de mouvement que mouvement que j’ai fait, je n’ai pas vraiment besoin de reprendre une douche. Je me glisse hors des cordes avant de m’asseoir à l’extérieur du ring. Je me masse doucement la jambe avant de me relever doucement et d’avancer vers mon bureau. Si en soit je ne suis pas un accro aux médicaments, je dois dire que cela me permet de soulager un tantinet de cette douleur qui ne me quitte jamais mais qui me fais comprendre que je suis vivant.
Vivant et debout malgré une jambe trop faible pour me porter a la porte de mon ancien rêve, cependant, je n’ai pas quitter ce monde de combat, je le vois désormais juste d’un autre œil.

Je redescend dans la salle une fois que la douleur est passer, maintenant je peux réellement ouvrir la salle. Je fais tourné le panneau du coté open et dispose les différents outils de combats sur le pourtour du ring d’entrainement. La cloche sonne, et déjà la journée commence.

 
Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☂ Conte : Le Roi Lion

☂ Emploi : Chef de cuisine
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : /

☂ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: Ici pas de griffe, juste des poings !   Sam 24 Déc - 16:39



Ici pas de griffe, juste des poings !
Ft. Aster E. Bunnymund
La lionne avait subi pas mal de choses ces dernières semaines. L’une de ces choses avait été la mission sauvetage qui s’était relativement bien terminée, même si beaucoup parmi eux s’étaient retrouvés mal en point. Aussi Ebony avait-elle pris une décision. Elle était très forte pour se battre sous sa forme de lionne, mais bien moins sous sa forme humaine. Et comme elle ne pouvait plus compter sur sa forme animale, la cuisinière avait décidé d’apprendre à se battre.

Il lui avait fallu du temps pour se décider dans son choix du sport de combat… La lionne avait choisi la boxe. Elle n’était absolument pas certaine que ça lui conviendrait cela dit… Mais il fallait bien commencer quelque part et Ebony était assez agile pour prétendre à s’essayer à la boxe. Si le gérant de la salle de boxe estimait que ça n’était pas pour elle, la cuisinière irait voir ailleurs. Mais en attendant, elle voulait tester.

Aussi attendit-elle d’avoir un jour de congé pour se diriger vers 9h vers la salle de sport. Quand elle entra dans la salle, c’était vide. Personne. Mais comme c’était ouvert, la cuisinière supposa que l’entraîneur ou au moins le propriétaire des lieux était présent. Et elle ne fut pas déçue puisque quelqu’un arriva bien vite. L’homme boitait légèrement mais était en tenue de sport. Elle l’observa un instant avant de se reprendre. Ça n’était pas le moment de se mettre quelqu’un à dos…

- Bonjour… Je m’appelle Ebony Mercy et je veux apprendre à me battre. Déclara-t-elle sans préambule.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Ici pas de griffe, juste des poings !   Mer 4 Jan - 21:03



 
 
"Fight !"
 
La boxe ne ment jamais, monter sur un ring est un moyen très fiable de savoir ce que l'on vaut : soit l'on terrasse, soit l'on est terrassé, mais on ne peut pas se mentir, ni à soi-même, ni aux autres.   La lionne et le pooka
 
 
 

La clochette de la porte me fit clairement comprendre que quelqu’un venait de pénétrer dans mon antre. Je boitais alors lentement dans la salle, déplaçant quelques poids en prévisions des habitué qui n’allait pas tarder à arriver dans le cours de la prochaine heure. Je déposai mes poids en sortant de l’ombre pour voir qui venait d’entrer dans ma salle.
Devant moi se tenait une jeune femme, la trentaine je dirais bien qu’elle paraisse plus jeune, la peau ébène, le dos bien droit et un regard qui semblait dire qu’elle était volontaire et surtout tétu, et bien cela promet. Non pas que les femmes ne soit pas accepté dans la salle, mais c’est que souvent elles viennent pour s’affiner et non pour se battre, mais les rares qui sont la pour la boxe abandonne bien vite. Je vais finir par croire que je suis un entraineur démoniaque quand il s’agit des femmes qui désirent apprendre à se défendre. Sauf que en effet, je ne mache pas mes mots quand ce n’est pas fait dans les règles. Une femme, c’est comme un homme pourquoi elles auraient droit à un traitement de faveur ? A croire que dans ce monde il faut être tout mielleux pour s’en sortir. Enfin bref.

Nous nous dévisageons du regard quelques instant avant que sa voix s’élève dans la salle, formulant ainsi son souhait et un peu plus d’information sur son identité.

- Bonjour… Je m’appelle Ebony Mercy et je veux apprendre à me battre.

Je hausse un sourcil. Combien de fois j’ai entendu cette phrase pour que finalement ils abandonnent ? Cependant je vois dans son regard quelque chose que les autres ont pas : de la volonté et l’envie de retrouver ce qui semble être une force disparut. Aurait elle était une combattante… avant ? Avant tout ce merdier qui nous a conduis ici ? Peut être…

-Pourquoi ?

Un silence ce fait dans la salle devant ma question, je vois à son regard interloqué qu’elle ne comprend pas où je veux en venir.

-Pourquoi tu veux apprendre à te battre ? On ne se bat pas sans raison aussi absurde soit elle.

Je me rapproche d’elle en boitant, me redressant au passage pour l’observer correctement. Je dois être un peu plus grand qu’elle mais pourtant elle soutient mon regard. Après avoir écouter sa réponse, je ne lui souris point.

-Les vestiaires sont par là. Dépose tes affaires et on commence l’échauffement, pas questions que tu te battes à froid c’est le meilleur moyen de se  claquer un muscle.

Nous allons voir si elle tiendra, j’entends une nouvelle fois la porte s’ouvrir sur un jeune homme que j’avais l’habitude de voir.

-Salut Coach Aster, vous faites la gueule de si bon matin ?
-Et toi t’as décidé de me faire chier de bon matin ?
-Quel sens de la répartit coach !

Il ricanne avant de se diriger vers son vestiaire d’un pas limite guilleret. Je lève les yeux aux cieux avant de placer correctement les tapis au sol pour que la jeune femme puisse commencer par un échauffement complet avant de me montrer ce qu’elle vaut sur le ring.
 
Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☂ Conte : Le Roi Lion

☂ Emploi : Chef de cuisine
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : /

☂ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: Ici pas de griffe, juste des poings !   Mar 17 Jan - 15:05



Ici pas de griffe, juste des poings !
Ft. Aster E. Bunnymund
La cuisinière avait été relativement surprise de voir un homme qui boitait descendre de l’étage et venir vers elle. Ainsi donc, c’était lui l’entraîneur… Du moins, était-ce une supposition jusqu’à ce qu’elle ne se présente et expose l’objet de sa visite. L’homme et elle se fixèrent un moment jusqu’à ce qu’il ne lui demande de lui expliquer pourquoi elle souhaitait tant se battre. Ebony le regarda, interloquée. Pourquoi lui posait-il cette question ? Mais l’homme sembla comprendre qu’elle ne le suivait pas puisqu’il précisa sa question.

- Ah. Dit-elle simplement. J’ai été dans un autre monde il y a peu… Il y a eu des combats et même si je m’en suis relativement bien sortie comparée aux autres, je n’ai fait que me défendre… J’aurais été plus efficace si j’avais su me battre. Raconta-t-elle. Et… Fit-elle, hésitante. Et j’ai un ex… L’histoire est compliquée… Mais je sais qu’il va créer des ennuis. J’ai besoin d’être capable de lui tenir tête, que cela soit avec mes poings ou non… On m’a dit que la boxe aidait aussi au niveau du mental… Alors j’ai décidé de combiner les deux.

Et elle était là, prête à apprendre. Ebony regarda l’homme qui était resté silencieux. Elle soutint son regard sans aucun problème, n’ayant jamais appris à baisser les yeux devant quiconque. Quand il lui expliqua où se trouvait le vestiaire et exigea d’elle qu’elle s’échauffe avant un quelconque combat, ne voulant pas qu’elle se claque un muscle. La cuisinière hocha la tête et commença à avancer vers le vestiaire quand un jeune homme entra et interpella le coach. Aster… C’était donc son nom… Au moins elle le connaissait à présent, puisqu’il n’avait pas pris la peine de se présenter.

Tout en se changeant dans le vestiaire, Ebony songea que tout ceci n’allait pas être simple. L’entraîneur ne semblait pas être un grand bavard et elle était presque certaine qu’il ne faisait jamais de compliment. Ceci dit, elle n’était pas là pour cela… Il n’avait pas été condescendant avec elle et n’avait pas critiqué la raison de sa venue et c’était déjà pas mal. Il avait l’air de traiter les gens avec équité et c’était tout ce que la lionne demandait.

- Je suis prête. Annonça-t-elle une fois de retour dans la pièce. Quels sont les échauffements que je dois faire ? Demanda-t-elle en le regardant une nouvelle fois sans baisser les yeux.

S’il pensait avoir affaire à une mauviette, il se trompait lourdement. Ebony comptait bien lui prouver qu’elle n’était pas là pour lui faire perdre son temps.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Ici pas de griffe, juste des poings !   Mer 18 Jan - 20:31

Code by Sleepy


 
 
"Fight !"
 
La boxe ne ment jamais, monter sur un ring est un moyen très fiable de savoir ce que l'on vaut : soit l'on terrasse, soit l'on est terrassé, mais on ne peut pas se mentir, ni à soi-même, ni aux autres.   La lionne et le pooka
 
 
 

- Ah.
Dit-elle simplement. J’ai été dans un autre monde il y a peu… Il y a eu des combats et même si je m’en suis relativement bien sortie comparée aux autres, je n’ai fait que me défendre… J’aurais été plus efficace si j’avais su me battre. Il eu un léger silence avant que sa voix résonne de nouveau - Et… Et j’ai un ex… L’histoire est compliquée… Mais je sais qu’il va créer des ennuis. J’ai besoin d’être capable de lui tenir tête, que cela soit avec mes poings ou non… On m’a dit que la boxe aidait aussi au niveau du mental… Alors j’ai décidé de combiner les deux.

Je ne dis rien, je reste totalement de marbre face a cette réponse. C’est une réponse valable et qui a du sens pour n’importe qui. Après tout, dans ma première vie j’avais appris a me battre pour ma liberté et dans la deuxième pour me sortir d’un enfer de combine foireuse. Oui la boxe permet de gagner de la confiance en soi, mais quand on est poussé a un si haut niveau, la chute en est que plus dure et que plus violente. Alors qu’elle se change, je vois Tai, le jeune homme qui vient d’entrer s’échauffer calmement, les écouteurs déjà en place. Si j’avais été un sadique doublé d’un salaud, j’aurais dit à cette jeune femme de s’échauffer avec lui. Le meilleur moyen de la faire craquer. Mais non être salaud c’est pas dans mes habitudes. En tant que gardien de l’espoir, être un salaud n’est pas dans ma nature première. Attention je dis pas que je ne le suis pas, disons que c’est pas mon premier trait de caractère.

Après quelques minutes, la voilà qui revient en tenu de sport, parfait on va pouvoir commencer les choses sérieuses.

- Je suis prête. Quels sont les échauffements que je dois faire ?

-On commence par une série de gainage, d’abord de face, tu te tiens sur la pointe des pieds et sur tes avant bras pendant 20 secondes, ton dos doit être droit et tes jambes dans le prolongement de ton dos, donc interdiction de cambré pour faire ressortir le postérieur, c’est le meilleur moyen pour choper un mal de dos. Ensuite gainage latéral une fois a droite et une fois a gauche. Toujours sur un avant bras et les pieds l’un sur l’autre. Quinze seconde a chaque fois. Enfin deux séries de dix pompes et de dix abdos.

Je la fixe dans les yeux. Apparemment, cela ne semble pas lui faire peur. Parfait parfait.

-Si tu continue de venir, le temps d’échauffement augmentera ainsi que les séries. Les muscles se doivent d’être correctement chauffer pour les affrontements. Evidemment, lors d’un combat en extérieur et imprévu ton adversaire ne te laissera pas pas le temps de t’échauffer, mais tes muscles seront préparé du moment qu’ils sont entretenu. Aller en position.

Du coin de l’œil, je vois les jeunes qui arrivent, oh bien sur il sont moins nombreux qu’en Australie, mais ça fait toujours plaisir de voir que différentes classes sociales de la ville viennent ici pour se détendre et se défouler. Je fixe de nouveau mon regard sur mademoiselle Ebony qui vient de se mettre en position pour son premier exercice, je m’éloigne quelques secondes pour revenir avec une longue baguette en bois et m’accroupir près d’elle. Lentement je pose la bar sur un coin de son épaule.

-Tu cambre trop, Les femmes ont naturellement une cambrure plus marqué que les hommes. Descend les fesses, il faut que cela tire au niveau des mollet, des abdos et des bras sinon cela sert a rien. Bien voilà et maintenant tu tiens vingt seconde.

Je déclenche le chrono. Sachant pertinemment que la première séance est toujours la plus, les vingt secondes se font bien ressentir et peut paraître interminable pour celui qui fait l’exercice. Voyant qu’elle recommence a cambrer, je pose doucement la baguette de bois sur le bas de son dos en grognant, voila position parfaite. Et non, je vais pas user de la baguette comme instrument de torture. On est pas dans un club chelou ici...

-Et stop. Aller en latéral, t’es droitière ou gauchère ?

Question essentiel bien qu’un peu stupide j’en convient. Je lui laisse quelques minutes a reprendre son souffle. Nous avons le temps après tout.
 
Code by Sleepy

Je dédie ce post a mon prof de musculation qui pendant un an et demi m’a torturer a grand coup de gainage XD
Revenir en haut Aller en bas
Ebony Mercy

avatar
En réalité, je suis
Sarafina
☂ Conte : Le Roi Lion

☂ Emploi : Chef de cuisine
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : /

☂ Avatar : Zoe Saldana
© Crédit : Val
MessageSujet: Re: Ici pas de griffe, juste des poings !   Mer 1 Fév - 15:06



Ici pas de griffe, juste des poings !
Ft. Aster E. Bunnymund
La lionne avait bien compris que le coach n’était pas quelqu’un de très… Aimable et ouvert. Mais tant qu’il l’aidait à atteindre le but qu’elle s’était fixée, Ebony s’en moquait bien. Après tout, elle était là pour apprendre, pas pour faire ami-ami. Du moins, ça n’était pas une nécessité à ses yeux… Une fois changée, Ebony retrouva le coach et lui demanda de lui expliquer quels échauffements elle allait devoir faire.

Il lui balança une liste en utilisant des termes qui lui étaient presque tous inconnus. La vache… Elle ne s’était pas attendue à devoir apprendre une autre langue en venant apprendre la boxe. Heureusement, l’homme lui détailla la procédure en détail et la lionne ne fut pas perdue trop longtemps. N’empêche qu’elle ne s’était absolument pas attendue à cela en venant ici. Ce n’était sans doute pas plus mal de toute façon… Sans préparation complète, jamais elle ne pourrait apprendre correctement. Ça faisait partie du processus…

- Je continuerais à venir, arrêtez d’espérer le contraire. Rétorqua-t-elle avant de se trouver un coin tranquille pour débuter ses échauffements.

Il commençait à l’agacer à croire qu’elle ne pourrait pas rester jusqu’à la fin. C’était quoi ? Un macho qui s’exprimait ou autre chose ? La lionne savait que ce serait difficile, elle n’était pas assez idiote pour penser le contraire. Et surtout, Ebony s’était renseignée sur la boxe avant de venir. Elle parviendrait à ses fins. Et peu importe que l’entraîneur ne croit pas en elle.

La cuisinière s’était mise au travail et il ne mit pas longtemps avant de venir corriger sa position. L’effort se fit immédiatement sentir dès qu’elle eut rectifié la cambrure de son bassin. Ah merde, ce que ça pouvait faire mal ! Cependant, Ebony serra les dents et tint les 20 secondes comme le coach le lui avait demandé. Elle était là pour ça après tout, alors autant ne pas se plaindre.

- Je suis droitière. Dit-elle en réponse à la question qu’il lui avait posée. Pourquoi, ça a une incidence ? Se renseigna-t-elle.

Elle avait beau s’être renseignée, la jeune femme n’y connaissait pas non plus grand-chose alors autant apprendre avec quelqu’un qui savait de quoi il parlait…

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1844-retour-d-une-lionne-termine
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Ici pas de griffe, juste des poings !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ici pas de griffe, juste des poings !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-