Partagez | 
 

 Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Lun 19 Déc - 12:34

Azael Théodore Blake

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Je me présente, je me nomme Azael Théodore Blake! Je suis né(e) le 14 février à...cela a vraiment une importance ? Vous l'avez bien compris j'ai donc pas moins de 30 ans et pas une ride sur mon visage! Pour les intéressées je suis Célibataire Pour pas qu'il n'y ai pas de mal entendu je suis Bisexuel! Avant d'aller plus loin je dois vous prévenir, dans le monde Réel on me connait sous le nom d' Alexandre du conte que vous trouverez sûrement pas dans un livre puisqu'il est inventé ! De Noble en passant par pas mal de petits boulots je suis passé(e) à gérant d'une boutique de livres anciens. Et pour finir, on me confonds souvent avec Bradley James. Je fais aussi partie du groupe des I'm just different.

Anecdotes

Aura bienfaitrice :
Tout comme sa soeur, Alexandre a un pouvoir bien à lui, même s’il n’est en pas vraiment conscient qu’il s’agit d’un don que lui seul possède. Ce lien spécial qu’il entretient avec sa deuxième moitié, le met à l’abri de la malédiction de sa soeur. Mais il y a bien plus que cela. Il en vérité le seul à pouvoir la calmer, lui faire retrouver la raison. Malheureusement depuis la mort d’Harleen, ce lien semble s’être rompu et de pouvoir, envolé. Reste tout de même le côté particulièrement persuasif d’Azael qui lui permet de trouver les mots justes pour se faire entendre, pour arriver à ses fins, tout comme son charisme de part son côté mystérieux et ses grandes connaissances.

Caractère

Alexandre, Azael, deux facettes d’une même médaille, la première étant sa personnalité d’origine, le vrai lui certain pourrait dire, bien qu’aujourd’hui la deuxième ait pris le dessus. La deuxième c’est Azael, une autre facette de sa personnalité née de part la malédiction. Deux caractères diffèrent, si bien que de prime à bord on aurait pu croire à deux personnes distinctes. Ce qui est logique vu qu’ils sont issus de deux «réalités» différentes, on pourrait dire et ce qui est sûr ce que c’est bien notre passé qui nous définit, qui fait de nous ce que nous sommes. Mais commençons...

Alexandre a toujours été quelqu’un de tendre et chaleureux. Très fusionel avec sa soeur jumelle, elle est la seule pour qui il donnerait tout. Car, même s’il lui est arrivait de douter d’elle, jamais cela n’a changé sa façon de se comporter avec elle. Il tient à elle énormément, elle est comme une partie de lui. Du fait de cette proximité, il le seul à même de la comprendre, car malgré le caractère difficile de jumelle, il a toujours été très doux, très patient avec elle. Alexandre, de manière générale a toujours été quelqu’un d’attentif, mais ausi très observateur, ce talent lui permet d’analyser rapidement une situation afin de prendre rapidement une décision ou avec une personne afin de voir si quelque chose qui cloche. Tout cela ne pouvait en faire que quelqu’un de méfiant. Protecteur par nature, Alexandre s’est toujours imposé comme un gardien, soucieux d’écarter chaque menace pouvant leur nuire. Un trait de caractère qui s’est renforcé de part le temps, surtout auprès avoir été trahit par celle qu’il espérait pouvoir les sauver de leur sort, sans trop vraiment y croire, mais bon, que voulez-vous Alex’ est aussi un sceptique de nature. Par peur donc, il évite les nouvelles rencontres, garde toujours une sorte de carapace protégeant lui-même comme sa vie privée, qui ne regarde personne d’ailleurs. Ce qui l’amène à être souvent sur la défensive. Bien qu’il soit jumeaux, Alexandre s’est toujours placé, d’une certaine manière, comme le tuteur d’Alessa. N’attendant d’aide de quiconque, Alexandre a du vite se montrer responsable, mature. Il n’a jamais eu cette part d’innocence que connaissent tous les enfants. Non, il a su très vite de toute manière qu’il n’aurait jamais une vie «normale», le genre de petite famille où tout le monde est heureux, à cause de sa soeur, trop de choses ont changé. Mais il n’est pas si simpliste,quelquefois, oui on pourrait dire qu’il lui en veut, qu’il éprouve une certaine rancune, mais la famille est la famille, même s’il lui tournait le dos, jamais il ne pourrait oublier, tourner la page. Cette vie est sa vie et il fera tous pour qu’elle se passe le mieux possible pour eux deux.

Azael s’imposait un début comme différent d’Alexandre, voir très différend. Plus ouvert, amicale, du temps de la malédiction on aurait du mal à croire que lui et Alexandre soient les mêmes personnes. Azael a toujours été quelqu’un d’intelligent, brillant même on pourrait dire. Curieux, notre jeune homme s’intéresse à différents domaines, histoire, mèdecine sont des exemples, cela pouvant même aller jusqu’au aux ouvrages anciens traitant de légendes ou mythologies anciennes. Il n’est pas rare que vous le surpreniez en train de lire. Des connaissances qui fascinent autant qu’elle force le respect. Azael a de toute manière, toujours eue cette aura qui attire les gens autour de lui. Le charisme me direz-vous, Azael est aussi quelqu’un de très sympathique, il dégage une certaine «chaleur humaine» qui vous fait se sentir bien en sa présence. Mais aujourd’hui, la flamme s’est atteinte, son coeur s’est figé, glacé on pourrait dire, le laissant comme une coquille vide, une âme en peine.  Comme s’il avait perdu une partie de lui, sa deuxième moitié Harleen.
Après sa mort, plus rien n’a été pareil. Tant qu’elle était en vie, il avait de l’espoir, il avait un but dans la vie, une raison de vivre, mais là... Plus rien n’avait de sens. Si bien qu’il se demandait des, n'aurait-il été pas mieux de ne jamais se souvenir ? Quoi qu’il en soit s’en était fini du Azael joyeux, ouvert, la méfiance était revenue, accentuée par la tristesse maintenant que le renferme davantage sur lui-même. Voilà ce qui reste de lui maintenant.

crackle bones




Derrière l'écran
Derrière mon écran, moi je m'appelle talesof91. Actuellement j'ai 26 ans ans, et je RP depuis euh oula longtemps ^^'. J'ai découvert le forum sur un top site, mais me demander pas lequel ^^'. De moi on dit que je suis quelques drôle, optimiste, attentive. D'ailleurs je trouve le forum très jolie, il a l'air dynamique et très sympa et je suis content(e) d'y être. Ah j'ai un petit mot pour vous au fait : Joyeuses fêtes rendeer
crackle bones


Life is not a fairy tale

On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie."



Avant la malédiction

D’après plusieurs chercheurs, il est scientifiquement impossible de se rappeler de sa naissance. Et pour cause, tout ce que nous savons faire, tout ce que nous pouvons faire, est de prendre notre première respiration, criant car apeurer du monde extérieur. Pourtant, pour Alexandre ce n’est pas le cas, et bien que certains le nieraient, lui affirme se souvenir, du moins il pense se souvenir de moments peu après sa naissance. Bien sûr ce n’est pas clair est net comme dans un film, mais ce sont plus des sons, des sensations. Si jeune, cela parait impossible, mais bon le fait est qu’il soit le seul à se souvenir de cela. Il n’en a jamais parlé personne. Sa petite soeur, si innocente, si fragile, il ne voulait pas lui mettre de mauvaises idées en tête. Surtout que ces souvenirs pourraient être en rapport avec la mort de ses parents.

Des cris, du rouge et une odeur exécrable de mort, voilà ce qu’il se rappelle. Alexandre et sa soeur Alessa sont nées le même jour, il faisait froid ce jour là, tout le monde était rassemblé autour du feu se réjouissant de ces deux nouvelles naissances. Un bonheur qui ne dura guère longtemps, leur mère semblait comme éteinte, la fatigue sans doute se disent-ils tous. Son mari, venant de rentrer de la chasse et s’inquiétant pour elle, s’approcha doucement. Mais elle le saisit par le cou si fort que le malheureux n’eut vite plus la force de crier, ni de faire quoi que ce soit d’ailleurs. L’effroi, l’horreur, se transforma vite en peur, personne ne savait que faire. Comme une bête sauvage la mère sauta de son lit et mit à traquer chaque personne, comme un animal chasse sa proie et la dévore. Je vous passe les détails glauque et sanglant, vous l’aurez compris, personne ne survécu à cette nuit-là. Personne, sauf les deux jumeaux, qu’on appela vite les jumeaux maudits, tel fut le surnom qu’on leur donna. Sans aucune once de lucidité, le regard mort tel un zombie, un monstre, elle cria en en faire résonner les murs, avant de se donner la mort, se tranchant la gorge.  Alexandre et sa soeur furent confiés à leur grand-mère qui se chargea de leur éducation.

Il n’avait jamais vraiment su comment ses parents étaient mort, à chaque fois qu’il posait la question à sa grand-mère, celle-ci s’emportait et lui ordonnait de ne plus rien demander. Mais c’était plus fort que lui, il fallait qu’il sache. Sa grand-mère avait beau essayer d’étouffer le secret, il n’y avait qu’à voir les regards noirs que leur lançait les gens. Ils étaient traités comme des parias, menaçait même de mort, car selon eux ils allaient apporter malheur et mort sur le village, ils étaient maudits. Il avait imploré ces gens de leur dire la vérité, il fallait qu’il sache. C’est ainsi qu’il apprit que leur propre mère avait eu une sorte de crise de démence, certains diraient même comme «possédé par le diable», elle aurait tué tout le monde avant de se donner la mort. Ce fut la dernière fois qu’il sortit dehors, plutôt qu’il fugua. Grand-mère fut furieuse, elle ne le regarda à peine et ne lui adressa pas un mot du trajet. Après quoi elle verrouilla les portes et les fenêtres, pour être sûr qu’ils ne s’enfuisse plus désormais. Les villageois avaient tout compris de qui ils étaient, maintenant il savait qu'ils herbégeait les deux enfants démons dans leur propre village. Pour eux s'en était trop, si elle (leur grand mère), ne trouvait pas une solution, ils se chargeraient du problème, les brûlants vifs. Pour couper court à tout cette agitation, leur grand les fient passer pour mort depuis ce jour, les cachant à chaque fois qu'elle avait de la visite.

Tout cela, il n’en dit rien à soeur, il voulait croire qu’il avait une chance maintenant d’avoir une nouvelle vie, que cet événement avait été certes tragique, mais que ce n’était pas de leur faute. Il fallait qu’il soit fort pour elle, qu’il la protège, car ils n’étaient maintenant plus qu’eux deux. Alessa était le genre de personne douce et naive, elle avait cette faculté de voir du bon en chaque personne, naive oui on pourrait le dire, disons qu’elle vivait dans ce monde. C’était comme si elle se refusait de voir ce qui était pourtant sous ses yeux. Leur grand-mère n’était pas une gentille personne. Il savait qu’elle avait accepté de les élever uniquement pour se donner bonen conscience. C'était une femme aigri, égoiste. En adoptant deux petits orphelins, elle espérait ainsi passer pour sainte et qui plus est cela faisait de la main d'oeuvre gratuite. Alessa devrait pourtant le savoir, eux qui passait pour ses serviteurs. Il n’y avait là aucune tendresse, aucune chaleur. Elle se contentait juste du strict minimum, les grondant au chaque écart parfois même sans raison particulière (mais pour lui, elle leur en voulait, elle les tenait comme responsable de la mort de sa fille), les cachant aux yeux des autres comme s’ils avaient la peste. Sûrement craignait-elle la réaction des villageois, mais tout de même, elle aurait pu prendre leur défense. Mais ce n'était pas tout, il pouvait bien lui pardonner d'être strict avec eux, mais jamais il lui avait pardonné de lever la main sur Alessa, bien lui aussi en subissait les coups. On te touchait pas à sa soeur. Elle ne comprenait pas qu'elle prenne sa défense, encaisse les coups à sa place, car pour elle cela faisait partie de leur éducation. Mais lui en tremblait encore rien que se remémorait ça, elle l'avait obliger à la fouetter tout de même ! Sa propre soeur... Ses mains tremblaient, ils en pleurer de rage. Mais que pouvait-il faire ? Il se sentait tellement impuissant dans ce genre de moment. Cette garce,,,

A ses yeux, Alessa, n’était qu’une incapable, inutile, bien sûr il lui arrivait aussi de dire la même chose sur lui, mais certains événements ont fait pencher la balance du côté d’Alessa. Cela à commencé à l’adolescence ou peut-être était-ce là avant ? Toutefois, il se rappelle très bien la première fois ou il surprit sa soeur en pleine «crise». Il appelait ça comme cela, car il n’avait aucun nom à mettre dessus. Pour lui, cela s’apparentait à une sorte de stress post-traumatique. Du moins c’est ce qu’il pensait à ce moment-là. Aujourd’hui, il reste dans le flou, dépassé par les événements. Une fois s’apprêtait à regagner leur chambre lorsqu’il surprit Alessa en pleine conversion et s’arrêta net, il n’avait personne d’autre qu’eux dans la pièce. Alessa semblait presque apeuré, ainsi tenta t’il de la rassurer, mettant cela sur le compte de la fatigue, mais il s’inquiétait vraiment pour elle, car ce n’était pas le premier événement étrange dont il avait été témoins. Quelques semaines avant c’était les cauchemars et maintenant ça. Toutes les nuits ou presque il entendait Alessa gémir dans son sommeil, il ne comprenait pas tout, ses mots n’avaient aucun sens, mais il savait qu’elle était éffrayée. Ainsi la prenait-il dans ses bras jusqu’à ce qu’elle se calme. et tout cela ne s’arrêta pas là.

Alessa était décidé à en parler à leur grand-mère, mais lui ordonna de ne jamais le faire, qu’elle ne pourrait pas comprendre, que si elle faisait cela elle les sépareraient. Ce qu’il avait peur, mais il avait aussi peur de la manière dont sa chère soeur serait traitée ensuite. Devant l’insistance de sa soeur, il se promit d’y réfléchir, mais que se se serait à lui de le dire. Mais plus le temps avançait et plus leur grand mère semblait plus... froide qu’à son habitude, elle avait cette lueur dans le regard qui lui glaçait le sang, il lui arrivait par moments d’avoir des absences ou oublier certaines choses, elle donnait vraiment l’impression de perdre la tête. Parallélement, Alessa n’était pas dans un meilleur état, cela allait même en s’aggravant. Les visions qu’elle semblait avoir se faisaient plus fréquentes, elle semblait comme «ailleurs», mettant même sa vie en danger certaines fois. Peu importe ce que te disent ses voix, arrête de leur parler lui dit-il, mais pour elle tout cela était bien réel. Quelquefois, elle s’effondrait en larmes, ne sachant même plus où elle était, ce qui était réel ou non. Comme un phare, il était la seule lumière qui la guidait, lui permettait de revenir à elle. Il ne dormait plus que d’un oeil, écoutant sa respiration pour savoir si tout allait bien. Mais cette nuit-là, il ne se sentit pas partir, ce que du bruit en bas qu’il le réveilla. D’un bond, il se leva dans son lit, Alessa n’était plus là. Il la trouva en bas, en train d’essayer d’ouvir la porte, mais il l’empêcha de le faire. Sa grand-mère les surprit et exigea des explications, c’est là qu’elle découvrit tout concernant Alessa et ce ne fut que le début de la descente aux enfers...

Pour sa grand-mère, Alessa était possédé par le diable, ainsi l’avait-elle enfermé dans une pièce, abandonné de tous. Pourtant, lui n’avait pas perdu la foi en sa soeur et même s’il ne savait pas ce qui lui arrivait, il savait quel genre de personne elle était, elle était si douce, si innocente, elle ne méritait pas ça. Mais pourquoi tout cela leur arrivait-ils ? Tout depuis leur naissance n’avait été que malheur et tristesse. Mais non, jamais il ne baisserait les bras. Chaque jours, il lui apporta de quoi manger, prit soin d’elle en l’aidant du mieux qu’il peut, parfois devait-il même tout faire à sa place, Alessa n’ayant plus la force de rien. Il restait là des heures durant, blotti contre elle, parfois même s’endormant là. Plus ne comptait à part Alessa, il ne supportait pas de la voir ainsi, si mal en point. Les rares moments de lucidité de sa part se faisaient rares, ainsi à chaque fois qu’il avait un temps libre, il passait la voir, parlant de tout et rien, juste histoire de faire la conversion. Il espérait ainsi lui changer les idées, lui montrer aussi qu’elle n’était pas seule, qu’elle pouvait compter sur lui.
Mais alors qu’il mettait la table, un soir, il entendit sa grand-mère approchait. Même sans se retourner, il savait à sa manière de marcher qu’il s’agissait d’elle. Un frisson lui parcourut l’échine, mais il se força à le réprimer. Il aurait sûrement pu déceler quelque chose dans l’air, quelque chose qui aurait pu lui mettre la puce à l’oreille, mais quoi  au juste ? Leur grand mère avait ce jour là des invités ainsi s’éclipsa-t-il ensuite pour apportait de quoi manger à Alessa.  Plus tard, les invités étaient arrivés, Azael se rendait en cuisine, pour faire la vaisselle lorsqu’il attendit des cris venant du salon. Il courut jusque-là, mais le spectacle qu’il vit lui retourna l’estomac. Reffrenant son envie de vomir, il dut lutter pour garder la raison, faire fonctionner son cerveau. Une boucherie voilà ce que c’était, tous.. il était tous morts. Au milieu de ça, leur grand-mère, le visage comme les vêtements trempés de sang, le regard vide. L’instinct de survie lui donna la force nécessaire pour se sauver. Il courut jusqu’à la cave où était enfermée sa soeur, la pris dans ses bras lui disant qu’il fallait qu’il de se lever, qu’il fallait qu’ils partent tout de suite. Ils commencèrent à courir jusqu’à ce qu’ils croisèrent leur grand-mère, fonçant t’elle une furie vers lui. Il se plaça devant Alessa, faisant barrage de son corps. La lame transperça son épaule, le faisant hurler de douleur. Il lui donna un violent coup de coude, la repoussant de toutes ses forces. Elle s’effondra en arrière, s’étalant de tout son long sur le sol. Il retira le couteau de son épaule, prit la main de sa soeur et courut jusqu’à en perdre haleine. Ils s’enfuirent loin du village, loin bien loin.

Ils vécurent ainsi à l’écart un certain temps, mais Alessa se posait des questions, elle affirmait que son «ami» lui avait tout raconté. Mais sottises, cet ami n’existait pas ! Tout cela était dans sa tête ? Mais pourquoi tout le monde se mettait à perdre la tête en leur présence, perdre la tête... comme Alessa qui se perdait elle-même d’une certaine façon avec ses illusions. Il était fatigué de tout cela, pour nourrir sa soeur, il avait été obligé d’accepter pas mal de petit boulot, même les plus ingrats. Il ne dormait presque plus, vivait dans un taudis à l’abandon, manger à peine. Mais surtout, il s’inquiétait pour leur avenir. Deux meurtres sanglants, cela faisait beaucoup. Serait-ils capable un jour d’avoir une vie normale ? Alessa qu’en a elle ne vivait même plus dans la réalité, mais -elle vraiment capable de discerner le vrai du faux ? De jour en jour il la perdait petit à petit, les moments de lucidité se faisant de plus en plus rares.

Il avait espéré qu’ici il pourrait se construire une vie, pourtant un jour il se rendit en ville, Alessa n’allait pas bien du tout ce jour-là, mais il devait sortir pour ramener de quoi manger. Une chose le frappa tout de suite lorsqu’il arriva, l’étrange calme des lieux. Il pénétra dans ce qu’on pourrait appeler une épicerie, et trouvant le gérant, baignant dans une flaque de sang, dans les allées, trois autres clients entassés les uns sur les autres, la gorge tranchée. Il courut cherché de l’aide, mais la maison suivante était dans la même état et la suivante pareil. Vu qu’ils étaient considéré comme des étrangers ici, la faute fuent mise sur leur dos et ils durent s’enfuir encore. Et ce ne fut pas la seule fois. Partout ils allaient c’était la même chose, c’était comme si la mort les suivait, lui-même en arrivait à croire qu’il était vraiment maudit. Mais observateur qu’il était, il parvint à découvrir que ces meurtres survenaient après chaque «crise» de sa soeur, les deux étaient liés. Il en eut la confirmation lorsque ce genre de scène se passa sous ses yeux. Comment devait-il prendre cela ? Cela n’avait aucun sens. Mais si c’était vrai, il était plus qu’important et urgent qu’il trouve comment la guérir. Maintenant qu’il savait qu’elle était la cause, il fut plus facile pour lui de savoir quoi faire pour éviter qu’une autre horreur arrive, il avait une certaine influence sur elle. C’était comme si lui seul pouvait la calmer, l’empêcher de perdre la tête à nouveau. Ainsi les meurtres diminuèrent.

Pourtant un jour, Alessa lui reparla de cette nuit-là. Le jour où leur grand-mère avait sauvagement tué tout le monde. Elle prétendait tout savoir, que son ami lui avait tout raconté. Ainsi lui demanda-t-elle si s’était vrai ou non. Il tenta bien de la raisonner, il se devait d’être ferme et lui faire comprendre que tout cela n’était pas réel, cet ami n’existait pas et qu’elle ne devait pas écouter ce qui lui disait. Mais lui aussi était confus, si tout cela était dans sa tête comment pouvait-elle savoir pour leur grand-mère ? A moins qu’il s’agisse de son subconscient ? Peu importe, non, il ne pouvait pas la fragiliser plus que ça en lui révélant la vérité. Il lui mentit donc en lui disant qu’il ne savait pas ce qui s’était passé. Il ne pouvait pas mentir sur sa blessure, ainsi lui dit-il qu’un homme avait fait irruption chez eux voulant les voler, mais qu’il n’avait rien vu d’autre. Mais Alessa ne le crut pas et devint comme hystérique, allant même jusqu’à s’entailler les veines, le menaçant d’aller jusqu’au bout s’il ne lui disait rien. Il lui prit le couteau des mains, le jetant loin derrière avant qu’elle n’ait eu le temps de faire quoi que soit. Il du même la retenir alors qu’elle se débattait pour pouvoir le récupérer. Il la tenait si fort qu’il devait sûrement lui faire mal, mais qu’importe, il ne laisserait pas faire ça. Elle n’en avait pas le droit. Après tout ce qu’il avait fait pour elle, elle ne lui faisait pas assez confiance ? S’il refusait de lui dire la vérité, c’était pour la protéger.

Alessa devint ensuite ingérable, elle refusait son aide, ne lui adressait plus la parole et il voyait bien dans son regard qu’elle lui en voulait. Voir ce regard rempli de haine, lui serra le coeur, il n’avait qu’elle et elle lui tournait le dos. Ainsi finit-il par craquer et lui révéla tout. Le plus dur fut de lui expliquer que tout ceci était dû à son état, mais il devait lui dire. Peut-être en prendre conscience l’aiderait à guérir, la forcerait à changer. Mais ne fut manifestement pas l’idée du siècle, elle tenta une nouvelle fois de se suicider, mais cette fois-ci ce n’était pas pour lui faire peur, elle voulait vraiment mettre un terme à son existence, prétextant que c’était la seule solution, qu’elle était un monstre. Il tenta de l’en empêcher, lui disant que tant qu’ils étaient ensemble cela irait, qu’ils trouveraient une solution. Le sort noir arriva jusqu’à eux, les enveloppant dans un nuage épais. Et ce fut la dernière fois qu’il vit sa soeur. Du moins c’est ce qu’il croyait...ce n’était pas exactement la vérité...


crackle bones



Maybe that's what we deserve

Life is like a nightmare but you can't wake up




Pendant la malédiction
On dit souvent que c’est notre passé qui nous définit, qui fait de nous ce que nous sommes. Toutes nos peines, mes aussi toutes nos joies, tout cela combiné forgent notre caractère, nous transforme aussi d’une certaine façon. Tout cela ajouté à l’environnement dans lequel on vit incline la balance d’un côté ou d’un autre. A Storybrooke on pourrait qualifier la vie d’Azael de banale. Franchement diplomé avec mention, plutôt bel homme, le jeune homme ne passe guère inaperçu. Brillant, charismatique, le jeune homme à toujours impressioné par ses connaissances poussées sur de vastes domaines. Son côté patient et chaleureux lui ouvrit pas mal de portes, mais il voulut rester humble, se consacrer uniquement à ses recherches. Percer les mystères de ce monde, étudier la mythologie, les sciences anciennes, la médecine alternative, telle sont ses domaines de prédilection. Il lui arrive aussi de temps à autre de dispenser son savoir dans les écoles du coin, faisant de brefs passage. Mais la plupart de son temps il le passait dans son boutique, une sorte de librairie pour livres anciens. Son côté attentif et sociable, mais aussi très ouvert lui permit de se faire facilement des amis. Et bien qu’il ne soit pas le genre de personne à faire la fête, il apprécie une petite sortie de temps à autre pour boire un coup.
Attentif à son image et à sa santé, il n’est pas rare que vous le voyiez courir le long du fleuve ou en forêt. Courir lui permet de s’oxygéner le cerveau, mais aussi de se vider l’esprit, bien qu’on puisse dire qu’il n’est pas vraiment de soucis. Il aime sa vie, ses amis, sa famille, il a ce qu’il a toujours voulu. Il vit calme et paisible, tout en vivant de sa passion. Comme un rêve...


Après la malédiction
Lorsque la malection fut rompue, tous les souvenirs se mirent à revenir en lui, des images défilant à toute vitesse dans sa tête. Il se mit à saigner du nez, puis perdit connaissance s’écroula au sol. Il se réveilla dans un hôpital où on l’informa de sa perte de connaissance, il avait été inconscient pendant 48h. Il voulut se lever, mais on lui surgéra fermement de rester assis, qu’il était encore en période d’observation. Mais attendre, il ne pouvait pas, il avait déjà perdu deux jours ! Il fallait à tout prix qu’il retrouve sa soeur, elle devait être là, quelque part. Il avait peur de ce qu’elle pourrait faire sans lui, peur qu’elle panique et que tout le monde meurent encore, tout ce qu’il connaissait... Il chassa cette idée de la tête et profita de la moindre occasion pour s’éclipser, empruntant des habits et une blouse d’infirmier pour passer inaperçu. Ce qui marcha très bien, une fois dehors, il jeta la blouse dans une grosse benne et continua sa route, pressant le pas.

De retour dans son appartement, il se précipita sur son ordinateur, rien au nom d’Alessa. Il n’y avait là rien d’étonnant, lui non plus n’avait pas le même nom ici. Il remua la ville entière, demandant à chacun s’il avait vu une personne correspondant à sa description, mais rien. Personne ne l’avait vu. Il avait un ami travaillant à la mairie, ainsi éplucha-t-il tous les dossiers de jeune femme ayant la trentaine. Il y en avait tellement, mais une attira son attention, il s’agissait d’une jeune femme internée dans un asile, un peu excentré du centre-ville. Il réussit même à consultait son dossier médical, où était marqué «sujète à des visions ou hallucinations, patiente très instable». Ce ne pouvait n’être qu’elle ! Ni une ni deux il fonça en direction de l’asile. On lui refusa l’accès, mais il força le passage, tant pis s’il devait aller en prison, il ne repartirait pas sans elle, jamais il ne l’a lâcherait. Il arriva à l’accueil à bout de souffle, le coeur battant fort dans sa poitrine. Il était aussi stressé qu’euphorique, il allait la revoir. Jamais il n’avait été séparé avant, sans elle il se sentait comme perdu. Ces monstres avaient osé l’enfermer. Il allait tout faire pour la sortir d’ici.

Mais à l’accueil lorsqu’il demanda à parler à une certaine Harleen, on lui annonça froidement qu’elle s’était donné la morte, immolé. Son corps semblait s’être arrêté, il était arrivé trop tard... Des larmes se mirent à couler sur le visage, il était incapable de dire quoi que soit, son cerveau était comme éteint, déconnecté, comme s’il n’était plus ici. Des agents de sécurité le jetèrent sans ménagement dehors. Il n’avait même plus la force de se relever, tout son corps souffrait, il avait mal, comme si son coeur allait s’arrêter, ainsi criait-il en perdre haleine. «Noooon!». Il ne se rapella pas vraiment ce qu’il ce passa ensuite, son esprit était ailleurs. Le visage rouge d’avoir pleuré, il traversa toute la ville à pied jusqu’à son appartement et se jeta dans son lit. Il y resta là pendant plusieurs jours, personne n’avait de nouvelle de lui, sa famille, ses amis, tout le monde était inquiet. On lui conseilla d’aller voir un psy, mais face au question de celui-ci, il réalisa qu’il devait se reprendre, sinon il le foutrait lui aussi dans un asile où il finirait sûrement par se pendre ou se tirer une balle dans la tête. La vie allait continuer avec ou sans lui. Il se résigna aussi à l’idée que sa soeur avait au moins trouvé le repos qu’elle méritait maintenant. C’était son souhait après tout, au moins cela n’aura pas été vain. Il dit donc au psy ce qu’il voulait entendre et on le relâcha.

Suite à cela il reprit une vie «normale», du moins tenta-t-il de reprendre sa vie de tout le jour, mais il ne pouvait plus voir les autres en face, sa famille, ses amis, il n’avait pas envie de les voir en face, de s’expliquer, de dire que tout allait bien alors que ce n’était pas vraiment le cas. Il se devait de passer à autre chose, sans qu’on lui rappelle constamment ces souvenirs. Il coupa donc les ponts, se renferma sur lui-même et ses recherches.


crackle bones


Dernière édition par Azael T. Blake le Dim 19 Fév - 21:07, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Lun 19 Déc - 19:38

Ooooh O.o *-* mumu Pincez-moi, je rêve !! affraid

Azael est arrivé ! super Oh que oui Oh que oui Oh que oui



En tout cas, fréro d'Alessa et bonne chance pour la rédaction de ta fiche !! Oh que oui Oh que oui Love

Si tu as des questions concernant le perso, tu peux me joindre par mp, normalement. Parce que chez moi, le forum plante pas mal quand même. En tout cas, j'ai hâte de rp avec toi. *-* Ça va être mortelle... Red

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Lun 19 Déc - 19:42

Hello Smile

Merci. Je ne me suis pas encore lancée dans la rédaction, mais si j'ai des questions je t'enverrais un mp.
Hâte de rp aussi ça va être d'enfer Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Vasquez

avatar
En réalité, je suis
Une espionne
☂ Conte : Totally Spies

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : I'm just a hero
☂ True Love : J'ai réussi à avoir David mais ça ne dérange pas mes amies...

☂ Avatar : Ashley Rickards
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Ven 23 Déc - 16:25

Bienvenue Heart !

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Alex Vasquez
De lycéenne-espionne à juste lycéenne... › [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Ven 23 Déc - 19:48

Bienvenue a toi tahiti

Bonne chance pour le reste de ta fiche super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Sam 24 Déc - 12:48

Bienvenue à toi *-* et bon courage dans la rédaction de ta fiche *-*

Si tu as un soucis n'hésites surtout pas à contacter un admin Love
Revenir en haut Aller en bas
Rebekah Stormborn

avatar
En réalité, je suis
La fille du Léviathan
☂ Conte : folklore germanique & légendes phéniciennes.

☂ Emploi : pirate dans l'âme, barmaid & videuse au RH.
☂ Camp : celui de mon gang, de mon sang.
☂ True Love : je hum... c'est-à-dire que... *part se cacher*

☂ Avatar : Cintia Dicker.
© Crédit : Grace + Elsa + Morri + Kiki + Ceri.
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Sam 24 Déc - 13:26

Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche *-* Ce perso m'a l'air très intéressant !

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Our cracking bones make noise
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
No legacies in this world ♆ Just the water. It pays us and then it claims us, as if we'd never been here at all.
 
ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1801-fiche-terminee
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Sam 24 Déc - 21:12

Merci à tous ^^

Ne vous étonnez pas si vos messages disparaissent, j'ai oublié de poster la deuxième partie de ma fiche.J'ai demandé à un admin de régler ça.
boulruoj te
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Han Solo de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Dim 25 Déc - 11:57

Après si tu ne souhaites pas que j'efface les messages, tu peux mettre le second poste à la suite de ton début de fiche Wink

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Dim 1 Jan - 22:17

Je peux ? Ok merci, je ferais ça alors.

Bonne année à tous sinon. A plus !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Dim 5 Fév - 21:30

Bonsoir,

Désolé de ce double post, mais c'est pour prévenir que ma fiche est terminée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Lun 20 Fév - 12:36

Nous attendons l'avis de la créatrice du PV avant de te valider *-*

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Lun 20 Fév - 14:46

C'est bon pour moi Titia. mdr
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Lun 20 Fév - 20:13


Bienvenue sur Heroes and Villains

Azael T. Blake!
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio!
Te voici prêt/prête à aller jouer dans Storybrooke et ses alentours.
Tu as été ajouté au groupe I'm Just Different.
Pour une expérience optimale, pense bien à [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]!
Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], demander un rp dans [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et tenir à jour ton journal de bord de RP en créant un sujet [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des admins.

Nos admins chéris sont :
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
code (c) crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    Mar 21 Fév - 19:23

Super merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Azael T. Blake - “Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle.” [Fiche terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives Présentations-