Partagez | 
 

 Faisons des trous en silence [Bella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Faisons des trous en silence [Bella]   Jeu 29 Déc - 22:06

Je creuse. Encore. Et encore. C'est devenu quasi mécanique après toutes ces années. Le même mouvement qui me permet de me réciter la balade des pendus avec rythme. "Frères humains qui après nous vivez". Toujours le même mouvement. Encore. Encore. Je commence à marmonner. "N'ayez pas nos coeurs durci à notre égard". Je continue. Je pense à celui qui va être enterré. A moi qui brave des maladies. Sans cesse. Aujourd'hui, j'ai un début de lèpre. Demain, ce sera encore pire et après demain, le coma. C'est comme ça, je me suis résigné.

Je sens la terre fraîche dans mes narines. Salir avec insistance mon visage et le recouvrir de crasse. La bruine tombe lentement sur mon corps, donnant une fraîcheur agréable. Je ne fais qu'un avec cet environnement que je connais. J'entends des bruissements dans les cailloux. Des pas légers. Les bruits d'un ciré couinant avec une rapide cadence. "Car si pitié de toi, vous pauvres avez".

Je relève la tête. Une jeune femme brune. Jolie. Bien roulée. Elle ne cadre pas avec un lieu aussi sinistre. Je relève une mèche de cheveux avant de dire : "Vous êtes de la famille du pendu ?" Je retourne à mon travail. En général on m'ignore et c'est parfait comme ça. Je m'attends pas à une réaction. Ces gars viennent surtout pour se recueillir et c'est mare. Pas pour se taper la discute avec le fossoyeur. J'en étais où moi déjà ? "Dieu en aura plus tôt de vous merci". J'aime la balade du pendu. C'est faire du glauque mais en beau. Pas les trucs vulgaires d'aujourd'hui.

Je sors de mon trou. Je vais avoir besoin d'une échelle. La brune est toujours là. Devant la tombe. Je ne sais pas pourquoi, mais cette vision ne m'attriste pas plus que ça. Je ressens sa peine, mais pas au point de me sentir gêné ou quoi que ce soit. Je m'assois au bord du trou, et je m'accorde une pause. Je vois une fleur sur le bord. La cueille. Une fleur d'une grande beauté malgré sa simplicité. Elle me plait. Avec douceur, je me lève et dépose la fleur sur la tombe en face de la jolie brune.

"Qu'on blague sur la mort, je suis d'accord. Mais je tiens à respecter nos morts."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Mer 4 Jan - 23:47

A la rupture de la malédiction, quand mes souvenirs m’ont été rendus, je me suis souvenue de mes parents. Mes parents…Ils avaient tous les deux été tués par Regina et aujourd’hui j’étais à Storybrooke, seule mais ils étaient là. D’une certaine manière, ils se trouvaient avec moi, six pieds sous terre, au cimetière sombre de Storybrooke. Je m’étais donné coutume de venir sur leur tombe tous les mercredis à une heure précise et c’est encore ce que je faisais aujourd’hui. Des roses blanches dans la main, je déambule dans les allées du cimetière, cherchant la tombe de mes parents.

Mes cheveux tombant en cascade sur mes épaules, me frottant les mains l’une contre l’autre pour me réchauffer, je finis par arriver devant la dite tombe de mes parents, morts trop tôt. Pas ceux de la malédiction, ceux de ma vraie vie, ceux de Barbie. Je m’agenouille face à la tombe avant de déposer le bouquet de rose, respirant longuement avant d’entendre la voix du fossoyeur me demandant si j’étais de la famille du pendu. Je ne lui réponds rien. Je reste simplement là, muette, me contentant simplement d’écouter les battements réguliers de mon cœur.
Le fossoyeur revient avant de déposer une très jolie fleur sur la tombe de mes parents, je lui souris.

« Merci » finis-je finalement par dire. « Vous devez vous ennuyer tout seul ici non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Dim 8 Jan - 18:54

La jolie brune me sourit, semble-t-il touchée par mon geste. Je pensais sincèrement à ce que je lui avait dit. Les morts sont avec nous, d'une manière ou une autre. Même s'ils sont pas là pour le dire. Il sont comme des photos. Figé et sans évolution. Oh pétard voilà que je retourne dans le sentimental. Je regarde la jolie brune un instant avant de sourire à mon tour. J'avoue avoir quelque peu de tendresse envers elle. Elle a un sourire sincère et ça me plait. "Je m'ennuie pas. J'ai la Balade du Pendu en tête tous les jours... Et ça me permet de faire fonctionner ma cafetière pendant quelques heures." Je saisis la gourde à ma ceinture et boit une lampée d'eau. J'avoue que ça fait longtemps que j'ai pas bu une bonne eau.

Je regarde la tombe un instant pour voir les noms des défunts : Brown. Ca me dit vaguement quelque chose. Au loin, dans le brouillard de ma fausse vie. Une fois où j'ai dû creuser leur trou, et voir au loin leur cadavre au teint blanchâtre. Mais bon, rien de bien concret et j'aime pas me mêler des affaires des autres. Surtout des jolies brunes. "Vous venez ici souvent non ? C'est plutôt à moi de vous demander ce que vous pouvez bien chercher dans un endroit pareil !" Je ne disais pas ça sur le ton de la moquerie et heureusement, je reste civilisé. J'aime juste ma vie pépère, et le fait d'avoir une place dans mon coeur pour les êtres chers me suffit amplement. Pas besoin de tombe pour mon cas. Mais bon, certains savent pas faire sans. "Je creuse toujours de manière mécanique, et je réfléchis. Qu'on soit à Storybrooke, ou autre part, je continuerais à vouloir vivre pépère, sans forcément me soucier de ce que j'aurais pu laisser."

Je reviens près de mon trou pour préparer mon matériel. Je repense à ce que j'ai dit. Mouais, pas sûr qu'elle le prenne bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Ven 3 Fév - 22:35

Je me contente de lui sourire. Pour tout dire, venir me recueillir sur la tombe de mes parents est un moyen pour moi de leur dire que je ne les oublie pas, qu’ils restent là, dans mon cœur, avec moi, pour toujours. Je tourne le regard vers le fossoyeur lorsqu’il me demande ce que je viens chercher tous les mercredis dans ce cimetière sombre. Je me mords la lèvre inférieure et finis finalement par répondre.

« Eh bien je… Je viens me recueillir sur la tombe de mes parents, je fais cela depuis la rupture de la malédiction. Ils m’ont offert une chance d’échapper à Regina quand j’étais enfant et ils sont morts pour me protéger alors maintenant, je me dois de venir leur déposer des fleurs tous les mercredis, ça me permet d’aller bien. Chacun à sa façon d’aller bien non ? »

Barbie gentille c’était terminé. A présent, je ne me laissais plus marcher sur les pieds et je crois que c’était la meilleure chose non ? Je ne quitte pas le fossoyeur des yeux alors qu’il reprends la parole. Ecoutant ses propos, je caresse la tombe de mes parents du bout de doigts, murmurant.

« Je suis là…Je serais toujours là. »

Je le regarde repartir vers l’autre trou et finis par me relever avant de le rejoindre. Du haut de mes un mètres soixante quinze, je ne le quitte pas des yeux.

« Qu’insinuez vous sur le fait que je vienne me recueillir sur la tombe de mes parents ? Vous pensez que je ne suis pas capable de vivre ma vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Dim 5 Fév - 18:21

Elle fait donc partie des gens qui peuvent pas faire sans. Bah c'est pas grave, c'est bien de se souvenir, peu importe la façon. Alors que je reprends mon travail, elle enchaine. C'est qu'elle semble susceptible la demoiselle. Autant pas tenter le diable, je sens que ça va être encore pour ma pomme si je fais une blague. Je retire une mèche de cheveux qui s'infiltrait dans ma bouche. C'est super désagréable ça. Faudrait que je songe à les couper tout en les gardant longs. Ou que je fasse un chignon tout simplement. M'enfin, si c'est pour ressembler au Mojito, c'est pas la peine. "Non. Je pense que chacun à sa façon de se souvenir c'est tout. Vous l'affrontez une fois par semaine, si c'est pas courageux, je sais pas ce que c'est !"

J'avais affiché aucun sourire. Pas besoin quand on parle de la mort. Surtout qu'elle m'a coupé l'herbe sous les pieds et je peux pas faire de vannes. Ca va lâcher au bout d'un moment je le sens. Mais la jolie brune m'a rien fait donc je dois me retenir. Ah pétard ce que c'est dur. Je pense déjà à la spécialité de Regina avec les boules de feu. Refroidir. Boule de feu. Vous avez saisit ? Ils ont été refroidit par une boule de feu. Voilà. C'est tellement nul que je ne sais même pas si je peux appeler ça une blague. Je me remet à l'ouvrage, en sentant le regard de la brune sur moi. "Quoi ?" Dis-je en tentant d'être le plus doux possible.

"Tant qu'on est dans les révélations, je suis mort pas mal de fois. C'est ce que j'avais à cause d'une gourde qui a confondu deux trois mots de druidique un truc comme ça." C'est ce que m'on expliqué mes vieux. D'ailleurs, je sais pas ce qu'ils sont devenu eux. Vendeur de bêtes ? Après tout, c'est ce qu'il voulait être avant que je débarque. Ou alors ils sont morts. C'est peut-être mieux comme ça en fait. Je continue de creuser. Je sais pas si la brune continue de me regarder. Après, elle a pas que ça à faire vu qu'elle est venue pour se recueillir à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Dim 5 Fév - 20:26

« Vous avez pas tort » finis-je par dire à l’intention du brun.

Une fois que j’eûmes posé les fleurs sur la tombe de mes parents, je m’étais relevée et dirigée vers l’homme qui s’était remis à creuser avant de lui demander si il pensait que je n’étais pas capable de vivre ma vie. Après tout, c’est ce qu’il sous entendait non ? Je ne le quittais pas des yeux avant que ce dernier ne reprenne finalement en me disant qu’il était mort plusieurs fois.

« Sérieusement ? »

Je n’arrivais pas à y croire mais en plus, ça demeurait très intéressant. Alors qu’il continuait de creuser, je m’étais assise sur un tronc d’arbre à côté de trou qui avait été sans doute récemment coupé et repris finalement la parole, les bras croisés sous la poitrine.

« Vous êtes un mort vivant alors ? » finis-je par dire avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Mer 8 Fév - 10:21

Ah la fameuse question sur les mort-vivants. Je sais pas ce que les gens ont à vouloir savoir ce que ça fait d'être mort et vivant à la fois. Dans mon cas, c'est assez différent vu que je suis passé d'un gars qui canne toutes les semaines à un gars qui tombe dans le coma. Autant dire que c'est pas la même soupe. Une fois, j'avais tenté de me mater les épisodes de The Walking Dead... Et franchement, j'ai trouvé ça dégueu. Je préfère encore plus Warm Bodies pour le coup. Je sais, c'est bizarre de rire sur la mort et d'être un mec sensible mais qu'est-ce que vous voulez que j'y peux ?

"J'étais. Avec la malédiction, je ne meurs pas, je tombe dans le coma après être tombé malade. Ca peut autant m'arriver une fois tous les mois que toutes les trois semaines." Et c'est lourd. Parce qu'encore, dans le monde des contes, à une vache près, je pouvais prévoir. Mais là... Je peux rien prévoir. Un jeudi je peux tomber malade, et dans deux semaines, paf ! Je suis au pire un vendredi. Et après... La mort m'attend le dimanche. Au hasard sinon c'est pas drôle. Je fini malgré moi par chantonner la comptine de Solomon Grundy.

Solomon Grundy,
né un lundi,
baptisé un mardi,
marié un mercredi,
malade un jeudi,
au pire un vendredi,
mort un samedi,
enterré un dimanche.
C'est ainsi que fini,
Solomon Grundy.


J'en ai peut-être fait un peu trop. Je sens quelque chose dans ma jambe. Ca traine depuis ce matin. Allons-bon, je vais pas encore me choper une maladie maintenant. Je retiens un râle et m'arrête un instant pour m'assoir. Oh pétard je sens qu'elle va me gonfler cette douleur. Pas le choix, faudra appeler mon assistant si ça continue.

"Bref, j'espère que ce petit passage sur ma vie aura réussi à égayer la votre."dis-je avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   Ven 24 Fév - 23:14

« ça doit pas être cool ça… Enfin je veux dire, ça doit être bizarre. » finis-je par dire.

C’était la première fois que je faisais face à un « mort vivant » alors j’étais impressionnée, c’est normal dans ces cas là non ? Je ne le quittais pas des yeux et écoutait avec attention ce qu’il disait. Et alors qu’il creuser, il vint soudainement s’asseoir, je le suivis des yeux avant de venir m’asseoir à côté de lui et ce dernier sur le ton de l’ironie exprima le fait qu’il espérait avoir égayer ma journée.

« Ah bah ça… C’est pas tous les jours qu’on peut parler avec quelqu’un comme vous. Vous savez, je n’ose pas dire qui je suis réellement parce qu’ici, je suis mais ne suis pas en même temps. Je vis mais ne vis pas. Je suis juste un symbole de représentation, je préfère m’appeler Bella que porter son nom. » ajoutais-je.

Oh oui, comment faire comprendre au monde qui m’entoure que je ne suis pas qu’un jouet qui sert à amuser les petites filles ou encore le cliché de la blonde un peu nunuche qui roule des fesses et se maquille trop ? Je soupire et pose mon regard sur le fossoyeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Faisons des trous en silence [Bella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faisons des trous en silence [Bella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-