Partagez | 
 

 I’m sorry for everything I’ve done | Tathiana Mauss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: I’m sorry for everything I’ve done | Tathiana Mauss   Lun 16 Jan - 18:49




Halloween s’était achevée et Noël venait juste de passer, laissant à Jack pour la première fois depuis un certain temps l’impression que tout était en ordre, depuis qu’il avait aidé à sauver Valentine’s Town il n’avait pas particulièrement un moment à lui. Entre organiser sa propre fête qui arrivait sous peu, se laisser entraîner par cette euphorie grandissante à l’approche de cette chimère de fin d’année, et surtout plus que tous ses petits instants presque d’amourette avec la plus formidable des poupées de chiffons inutile de dire qu’il ne savait plus ou en donner de la tête. Mais c’était comme si après autant de batailles une sorte de paix lui était accordée, même s’il n’avait aucune idée du temps que ceci pourrait bien durer et devant avouer qu’il n’arrivait guère de toute manière à rester trop longtemps statique même s’il devait bien dire que souffler avait parfois du bon, et en vue des nombreuses expériences qu’il pouvait avoir dans l’héroïsme il n’était pas contre avoir un instant pour lui. Il avait presque la sensation d’être revenu dans son grand rôle d’organisateur, où il se trouvait être sollicité sans arrêt et ceci dès le lendemain du 31 octobre, et pouvoir faire aujourd’hui une pause était un luxe qui ne lui était pas permis auparavant dans sa vie de squelette néanmoins ô combien appréciable à Storybrooke. C’était le jour pour le roi d’Halloween de faire ce qu’il souhaite, de n’avoir aucune contrainte ni de responsabilités pour être lui tout bonnement et non pas cet attirail qu’on pouvait bien attendre de lui dans sa grandeur qui ne faisait qu’éclairer les autres comme il aimait se l’imaginer, flâner juste sans le moindre but ou se rendre à la bibliothèque pour nourrir cette soif de connaissances qui n’était jamais réellement rassasiée si c’était ce qui venait lui faire plaisir après tout. Qui viendrait l’en empêcher ? Personne. Il n’avait fallu que peu de temps pour qu’il vienne attraper sa fameuse ombrelle, même s’il fallait avouer que le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous ces derniers jours, plus par grande habitude et parce qu’elle était venue se présenter comme une arme de choix plus d’une fois lorsqu’il avait pu la prendre avec lui. Ne jamais sous-estimer la valeur d’un objet, ainsi cette chose anodine lui avait permis de frapper des ennemis avec une telle robustesse qu’il s’en amusait toujours lorsqu’il pouvait la prendre dans le placard pour sortir, la faisant un peu tourner entre ses doigts.

Le centre-ville était particulièrement animé, observant le moindre de ses habitants et des actions qui pouvaient se dérouler avec un émerveillement presque enfantin qui lui était propre, lorsque Jack y réfléchissait il n’avait jamais pris la peine de vraiment observer Storybrooke comme il se devait très certainement. La vie était bien différente d’Halloween Town, il était même presque amusant de voir que les créatures d’autres fois comme lui portaient désormais malgré elles un masque humain qui les confinait ainsi dans un costume, il y avait beaucoup plus de joies et de coloris qui venaient toujours le ravir même si le temps passait plus ou moins doucement. Néanmoins tout ceci n’était qu’une illusion et le roi d’Halloween avait parfois tendance à l’oublier, à venir vivre dans une sorte d’utopie sans voir la réalité qui pouvait bien l’entourer malgré lui, être tellement aveugle à ce qu’il y avait dans les alentours qu’il avait la chance parfois d’avoir des personnes dans son cercle réduit d’amis qui pouvaient le raisonner ou du moins lui faire ouvrir les yeux. Si à l’heure actuelle il se sentait comme à sa place dans le fond il était conscient que ceci n’était pas vrai, il avait beau se prétendre héros dans le fond il avait certes du bien mais tout aussi du mal, tout ceci ayant commencé à cause d’une sorte de caprice de sa part que de vouloir s’emparer de Noël. Parfois, alors qu’il cherchait en vain le sommeil, Jack ne pouvait que se poser perpétuellement cette question : que se serait-il passé si jamais été jusqu’au bout de mon idée ? Sa dernière petite escapade dans le monde des fêtes présentes et futures n’avaient fait que lui offrir un avant-goût quelque part, cette fête sur le point de se briser aurait pu voler en éclats tout ceci à cause d’un rêve égoïste et dans un sens il avait été heureux de constater que ce n’était aucunement lui, ne se focalisant que cette idée uniquement. Le squelette avait peut-être la capacité innée d’ignorer ce qui n’allait pas, ce qui ne lui convenait pas en tout cas, et pourtant en revenant à son manoir lorsqu’il vit l’ombre de la personne qui sortait des bois il ne put que repenser à l’histoire peu glorieuse qu’il avait volontairement mise de côté en voulant juste l’oublier. Mais le passé n’était pas quelque chose qu’on pouvait ranger dans une boîte, la cacher en espérant que personne ne viendrait l’ouvrir un jour ou l’autre, il était toujours là et voir la Fée des Dents lui rappelait en pleine face.

L’expérience vécue avec Aisling, mais plus que tout son sable noir destructeur, avait laissé plus de traces que Jack ne pourrait l’avouer. Autant physique, notamment son ancien bras de squelette qu’il avait pu récupérer ou encore le déblocage de ses pouvoirs de rois d’Halloween, mais surtout dans son esprit qui aurait pu lui donner d’affreux cauchemars s’il n’était pas sujet à la peur. Ce jour-ci les ténèbres s’étaient déversées comme jamais, il avait été un véritable démon que rien ni personne n’aurait pu arrêter même avec la plus grande volonté du monde, et pire que tout il avait fait souffrir des personnes qui n’étaient là que pour sauver le Marchand de Sable de sa folie destructrice. Il se revoyait rire des souffrances des autres, des humains qu’il considérait comme des nuisibles qu’il fallait détruire après ce qu’ils avaient pu lui faire lors de ce qui aurait dû être son glorieux Noël, de cette haine sans nom qui avait pu couler dans ses veines. Il avait beau être une sorte de monstre, de par nature particulière de squelette vivant, jamais il n’avait agi de la sorte ou du moins pas aussi extrême. À Halloween certes il faisait peur aux autres, c’était là après tout son essence même et sa raison de vivre, mais il n’avait jamais entrepris de blesser qui que ce soit de manière volontaire en dehors de son ennemi juré. Et encore. Oogie avait franchi des limites qu’il n’aurait jamais dû, il n’avait pas eu d’autres choix que lui faire rendre son dernier souffle après tout, mais cette exception aussi impitoyable semblait-elle n’avait jamais été un quelconque plaisir. C’était nécessaire c’est tout, pour protéger les autres habitants et rétablir Noël, ne l’ayant fait que dans le but de protéger tout le monde. Mais avec le sable noir dans son cœur tout avait été différent, se revoyant jouer de la faux pour faire couler du sang en abondance, cherchant juste à tout détruire et même si parfois ces souvenirs se faisaient assez flous c’était encore trop net à son goût. Et lorsqu’il regardait Tathiana au loin, qui avait l’air de se rapprocher de sa position, le bruit de fracas des os qui se rompent se faisaient bien dominant dans son crâne. Jack lui en avait fait baver comme jamais, en compagnie de Valentina il y a pas à dire ils n’avaient aucunement été des anges, et le pire dans tout ça c’était qu’elle l’avait sauvé mais plus que tout elle ne l’avait jamais laissé tomber lorsqu’ils se trouvaient littéralement au-dessus du vide.

Venant doucement refermer son ombrelle il remettait en place ses gants, souhaitant lui éviter plus que tout la vue de son bras originel retrouvé qui était autant source de joie que de déprime, venant ainsi poser ses deux mains sur le demi-cercle de bois comme on le ferait avec une canne tout en essayant d’afficher un doux sourire. C’était difficile pour lui, faire ainsi bonne figure alors qu’il se sentait si embarrassé quelque part, et s’il n’avait pas eu des années d’entraînement à Halloween Town il n’était pas sûr qu’il y serait arrivé. Jack avait toujours caché son ressenti, gardant pour lui ses véritables émotions aux yeux des autres quelques mais surtout en ce qui concernait son manque de joie ou sa peine, parce qu’il était inconcevable à son sens que le roi d’une fête aussi festive que la sienne puisse être déprimé. Il aurait pu tout simplement rentrer chez lui en fait, il n’avait qu’à pousser la petite porte du portail pour se rendre dans l’allée et ainsi s’engouffrer dans ce manoir aux allures presque de maison hantée, mais fuir ne faisait pas partie de son vocabulaire et surtout il était grand temps à son avis qu’il vienne non seulement s’excuser mais aussi remercier comme il se le devait la fameuse Fée des Dents. Il n’avait jamais été doué pour reconnaître ses torts, ne le faisant même jamais en réalité si rien ne l’en obligeait, alors que demander pardon lui était encore plus étranger. Il se souvenait encore des remontrances que le Perce-Oreille avait pu lui faire lorsqu’il l’avait fait dans leur monde, même s’il savait qu’il l’avait bien chargé il n’empêche qu’il aurait souhaité que le vieil homme ne fasse pas un tel étalage, s’imaginant peut-être malgré lui que la jeune femme lui en ferait tout autant. Un exercice assez compliqué pour Jack, surtout lorsqu’on regardait le fait qu’il était habitué à être autant adulé par ses habitants quoiqu’il puisse faire, qui ne se penchait sur ses actes qu’une fois que ceux-ci avaient pu provoquer une catastrophe. Le bien et le mal ? C’étaient des notions tellement difficiles à comprendre. Néanmoins dans le cas présent il savait qu’il avait mal agi, la culpabilité qu’il pouvait ressentir au fond de lui en était une preuve à elle seule, tandis qu’il se tenait dans cette carrure de roi comme il le faisait si bien. Alors qu’elle arrivait à sa hauteur  il lui fit un petit signe de tête, se voulant courtois malgré toutes les circonstances, il ne l’avait pas revu ou du moins parlé depuis cet incident.

« Mademoiselle Mauss. Je suis étonné de vous voir dans les environs, ce n’est pas vraiment un lieu que les personnes fréquentes habituellement vous savez, les visiteurs sont assez rares. Est-ce que vous allez… mieux ? Votre cheville notamment, elle n’était pas dans un très bon état, se trouve-t-elle être guérie ? »

Il faisait bonne figure comme il se le devait selon lui, dans cette manière toujours très particulière et très courtoise de s’adresser aux autres, même si dans le fond il n’était pas sûr d’être à son aise.







copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Tathiana Mauss

avatar
En réalité, je suis
La Fée des Dents
☂ Conte : Les cinq légendes

☂ Emploi : dentiste et Gardienne de la mémoire
☂ Camp : Le bien
☂ True Love : Un pirate qui aime le rhum o/

☂ Avatar : Hayley Atwell
© Crédit :
MessageSujet: Re: I’m sorry for everything I’ve done | Tathiana Mauss   Lun 30 Jan - 18:40

Cela fait un peu plus de trois mois que tout s'est passé, que je suis rentré dans cet hôpital pour d'importantes blessures à cause d'une mésaventure pour sauver mon meilleur ami. Je n'ai revu qu'Aisling et Valentina depuis ma sortie. Je fais ce que je peux pour rassurer ces deux-là qui croient que je leur en veuille encore, ce qui est entièrement faux. Il s'est passé ce qu'il y a eu. D'accord, j'ai eu d'importantes blessures mais bon c'est comme ça. Je me demande comment se portent les autres qui nous ont accompagné dans cette folle aventure. Au petit matin, je décide de me promener avec l'aide d'une béquille, au vu de ma blessure qui a été causé par le roi d'Halloween qui l'a fait sous l'influence du sable noir. Je n'ai pas eu l'occasion de le revoir depuis. Je décide de me rendre à pied à l’endroit où tout s’est terminé. Là ou Aisling fut libérée de son mal causé par le sable noir.  Je pourrais lui en vouloir pour ce qu’il m’a fait mais ce n’est pas ce que je veux. D’accord il y a eu ce qu’il y a eu. Je n’ai pas voulu le laisser s’écraser sur le sol, j’ai fait tout ce que j’ai pu malgré mes blessures.
Je suis resté sur les lieux une bonne heure avant de faire demi-tour pour me diriger vers le port pour voir Sparrow. Peu de temps après, je remarque au loin une silhouette à l’abri d’une ombrelle. Au fur et à mesure que je me rapproche, je reconnu Jack, le roi de la fête d’Halloween qui m’a vu également. Je sais qu’il s’en veut, enfin je le ressens plutôt. Je réponds son signe de tête avec un petit sourire pour m’arrêter pour reprendre un peu mon souffle, je m’appuie sur ma béquille tout en l’écoutant :
J’avais besoin de prendre un peu l’air, je suis toujours en arrêt maladie vu quelques douleurs que je ressens et qui m’empêche de travailler correctement. Comme vous pouvez le voir, je me déplace avec l’aide d’une béquille, et pour ma cheville, ça s’arrange petit à petit lui annonçais, et vous Jack ? Je sais que vous devez vous en vouloir pour ce qu’il s’est passé mais ce n’est pas votre faute. Vous étiez plus vous-même, lui dis-je sincèrement en le regardant dans les yeux. Vous vous sentez comment depuis cette épreuve ? enfin on peut se tutoyer maintenant lui dis-je en souriant avant de reprendre, si j’aurai pu je serai venu te voir, jamais je ne t’en voudrais pour ce qui s’est passé, je te le promet, lui annonçai-je en toute sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: I’m sorry for everything I’ve done | Tathiana Mauss   Sam 4 Fév - 20:50




La culpabilité. Jack l'avait que très peu souvent ressentie dans sa longue existence qui était la sienne pourtant, des siècles qu'il avait pu ouvrir les yeux dans cet unique but que de préparer année après année la fête d'Halloween, la première fois étant sûrement lorsqu'il avait dû affronter le regard et les mots accusateurs du Perce-Oreille à son encontre. Mais ce jour-là il avait compris son erreur, qu'il ne pouvait pas avoir tout ce qu'il souhaitait et qu'il devait rester dans le rôle qu'on l'avait cantonné, comme aujourd'hui il comprenait peut-être davantage à quel point ce qu'il avait pu faire été si mal. Pas qu'il en doutait une seule seconde, loin de là même et il lui avait même fallu un petit temps avant de reprendre le cours normal des choses si on pouvait le nommer ainsi, mais ce sentiment ne faisait que s'amplifier lorsque son regard s'était ainsi posé sur la béquille de la Fée des Dents. Il avait dépassé une limite sur le coup qui lui avait paru ainsi si tentatrice et extraordinaire, c'était comme la découverte d'une toute nouvelle nature et qu'il avait pu en redemander encore, à cause du Sable Noir qui avait pu couler dans ses veines. Et il ne pouvait que se demander encore une fois, comme si la question venait à tourner en boucle dans son esprit lorsqu'il prenait le temps de vraiment s'interroger, si ce qu'il était devenu et ce qu'il avait fait ce jour-là n'était pas juste la retranscription d'un désir sombre intérieurement enfouit. L'ancien squelette espérait très sincèrement que non car jamais il ne voulait faire du mal à autrui, s'arrêtant juste à des mauvais petits tours qu'un enfant pourrait faire mais qui restent dans le fond sans gravité aucune, néanmoins il y avait ce petit doute désormais présent qui chuchotait à son oreille. Mais il était propre à son être de faire semblant, de sourire comme si tout allait bien parce qu'il avait le sentiment que c'était ce qu'on attendait de lui sans savoir pourquoi même si en entendant parler des blessures que Tathiana avait pu subir lui faisait quelque peu perdre celui qu'il affichait, pourtant réellement touché dans son être en voyant ainsi ce que ses actes pouvaient avoir comme résultat sur les autres qu'il ne veuille ou non. Il avait brisé cette cheville, il l'avait fait avec une cruauté inédite, et le résultat de cet acte odieux il l'avait juste devant les yeux.

« J'ose espérer alors que le temps pourra venir cicatriser correctement vos blessures, que vous prenez tout le repos nécessaire à votre convalescence, et surtout que vous aurez rapidement la possibilité de pouvoir vous mouvoir comme bon vous semble. »

Honnête dans sa démarche si Jack aurait pu faire quelque chose pour arranger les choses il l'aurait fait, avoir la possibilité ainsi de pouvoir corriger ses erreurs et ses mauvaises actions lui semblait être assez primordial quelque part, il aurait été même jusqu'à braver plusieurs dangers à ne pas en douter dans le seul but de permettre à la Fée des Dents de se sentir mieux. Cependant, même pour une ville comme Storybrooke, il n'y avait pas toujours une magie spécifique à chaque cas ou du moins il ignorait son existence si c'était bel et bien le cas. La question par la suite le surprenait quelque peu, ne s'attendait pas vraiment une quelconque gentillesse de la part de celle qu'il avait pu blesser, et sur l'instant il ne savait trop quoi répondre. Comment allait-il ? Le squelette n'avait eu de faibles blessures dans cette aventure, il n'était clairement pas le plus à plaindre dans cette aventure et pour une fois il n'allait pas se positionner en victime car ce n'était aucunement ce qu'il était dans un sens, mais il avait appris que parfois le mal physique n'était pas ce qui était le plus douloureux à supporter. Depuis le coup d'Aisling il avait fait de son mieux et autant qu'il le pouvait, dès qu'il était sorti de sa petite bulle personnelle où il broyait du noir constamment tout s'était peu à peu amélioré, s'ajoutant à ceci le soutien de personnes qu'il avait compris ne lui tournerait jamais le dos. Il était encore mal certes mais il se sentait peut-être un peu grandi de cette épreuve, du moins c'est ce qu'il osait espérer, il avait tout fait pour sauver Valentina et son royaume en péril au point que cette dernière le surnomme sauveur des fêtes. Il avait été si flatté sur l'instant, à l'heure actuelle peut-être même encore d'ailleurs, cependant Jack se posait de plus en plus la question s'il était une bonne ou une mauvaise personne. Baissant légèrement les yeux pour les poser une nouvelle fois sur la béquille présente, n'arrivant peut-être plus à soutenir celui de Tathiana et encore moins en entendant ce qu'elle pouvait lui dire, alors qu'elle lui offrait avec un tel naturel un pardon que lui-même ne serait peut-être même pas capable de donner si le cas inverse s'était présenté. Il serait pourtant si légitime pour elle de lui en vouloir et peut-être même qu'une part de lui espérait qu'elle puisse être en colère, car tout le monde lui avait pardonné si facilement qu'en réalité, il se sentait perdu avec ce sentiment que tout ceci n'était pas aussi grave qu'il voulait bien le croire alors que c'était bien l'inverse. Reportant son regard sur elle, gardant cette façade de roi au mieux même s'il était si désolé, il voulait y aller en douceur.

« J'espère que vous m'excuserez par avance mademoiselle Mauss, ne voyez pas ceci contre vous et ce n'est nullement mon attention, je ne tutoie que très difficilement autrui. Rien de personnel vraiment, d'ailleurs je ne suis pas gêné le moins du monde que vous puissiez en user de vote côté, je suis juste ainsi. Quant à comment je me sens... »

Devait-il mentir une fois de plus et faire comme si tout allait bien ? Jack l'avait fait des années durant, se taire sur ce qu'il pouvait réellement ressentir au point d'avoir l'impression d'entrer dans une boucle infernale de laquelle il ne pouvait plus sortir jusqu'à trouver une échappatoire dans Noël qui s'était développé dans cette obsession, se rendant compte avec du recul que toute l'histoire aurait pu être si différente s'il avait ainsi fait le pas en venant se confier à quelqu'un. Oh certes il avait eu Zero pour l'accompagner, il ne pouvait que remercier cet ami précieux d'avoir été là pour lui et d'avoir été si loyal en le suivant partout, mais il était conscient qu'il aurait peut-être dû en parler avant tout à ses habitants au lieu de s'engouffrer dans ce mal-être. Peut-être encore plus à Sally, cette merveilleuse poupée de chiffon qui avait tant l'air de le comprendre et pour qui son cœur battait, cependant c'était une partie qu'il ne pût aucunement réécrire de toute manière. L’exercice restait pourtant plus facile à dire qu'à faire, la seule fois où le roi d'Halloween était incapable de vraiment parler de lui-même, mais s'il y avait bien quelque chose que cette expérience du Sable Noir lui avait appris c'était peut-être justement de s'ouvrir un peu plus aux autres avant qu'il ne soit trop tard justement. La vision qu'il avait pu avoir sous son influence était une rage et une haine démesurée contre les humains, se sentant blessé par eux pour n'avoir eu aucune chance de pouvoir faire ses preuves et de la manière virulente dont il avait été traité, que même lui ne soupçonnait pas et peut-être parce que dans le fond il n'avait jamais eu le temps de se poser la question. Il avait dû très vite enchaîner, retrouvant le feu d'Halloween à l'intérieur, et depuis qu'il se trouvait être humain à Storybrooke le débat ne se posait pas vraiment à lui. Et le résultat il l'avait juste devant lui. Alors peut-être pour éviter une future catastrophe, vu qu'il n'avait l'air qu'être bon à les provoquer après tout, Jack prenait beaucoup sur lui pour ainsi venir se confier à Tathiana et dans un sens après tout le mal qu'il avait pu lui faire il ne pouvait que lui offrir la vérité. Perdant peu à peu son sourire, laissant ainsi ce rôle de roi pour ne laisser que lui en tant qu'entité propre, il venait à serrer le manche de son ombrelle.

« J'ai beau essayer de me convaincre jour après jour que ce n'était pas moi, que je n'étais pas dans mon état normal, j'ai tout de même ce doute permanent. Ce que je vous ai fait, ainsi qu'aux autres, est à mes yeux bien impardonnable. Je me sens coupable et n'est-ce pas la preuve que je ne suis pas innocent ? »

Le bien et le mal avaient toujours été des notions assez floues pour lui, il en connaissait les larges limites mais pas celles toujours bien précises, parce que son monde d'Halloween Town ne jugeait pas forcément de la même manière que celle-ci ou les autres. Ils préféraient les démons aux anges, venant peut-être renforcer pourquoi il avait pu avoir du mal à accepter Cupidon quelque part, et ils s'amusaient tels de petits garnements. Lorsque Jack avait voulu Noël il l'avait pris, sans se questionner plus que de raison et allant même jusqu'à faire kidnapper le roi de cette fête par ce qui était un simple caprice de sa part, cependant à aucun moment il n'avait pensé en mal une fois encore comme un enfant pourrait le penser. Néanmoins il avait appris que ses actes entraînaient des conséquences, qui parfois pouvaient même le dépasser, et il s'était fait disputer à l'image d'un gamin qu'on surprend en train de faire une bêtise. Inconsciemment il avait besoin du même traitement pour pouvoir tourner la page du cas Sable Noir, il avait besoin de cadre et non pas qu'on vienne gentiment le frotter dans le dos en disant que ce n'était aucunement grave car il voyait bien que ce n'était pas le cas, parce qu'il se trouvait dans cet entre-deux où il se faisait pardonner sans pouvoir attester de son erreur. Sauf qu'un tel comportement ne faisait que perdre un peu plus Jack, espérant peut-être qu'on lui tape suffisamment assez fort sur les doigts pour ne pas justement recommencer, ayant la sensation d'avoir en quelque sorte le droit de recommencer ce qu'il avait pu faire. Et il ne voulait pas. Une part de lui devait se prendre un violent refus pour l'arrêter, il n'avait pas l'habitude qu'on lui dise non et lorsque ceci arrivait il venait alors se stopper lui-même dans sa lancée, car il n'était pas sûr de le faire de son plein gré. Il allait toujours jusqu'au bout de ses idées, aussi folles et dangereuses qu'elles pouvaient se présenter parfois, et s'il avait pu ainsi succomber une première fois ceci ne voulait pas dire qu'il était prémuni pour une seconde. C'est peut-être en cet instant qu'il voyait un peu plus le décalage entre les autres et lui, pourquoi on pouvait le voir comme étrange comme ce fut le cas durant la malédiction, alors que tout ce qu'il voulait s'était pourtant s'intégrer parfaitement. Sachant que Tathiana voulait pourtant bien faire, l'aider ainsi à passer de la pommade sur les plaies, et même s'il c'était ce qu'il voulait il n'était pas sûr que c'était ce dont il avait besoin.

« Comment pouvez-vous dire, mademoiselle Mauss, que vous me pardonnez alors que moi-même je n'y arrive pas ? Vous allez l'air de prendre ceci comme si ce n'était rien, une simple petite bêtise d'enfant, alors que la gravité de mes actes sont bien là... Je vous ai fait mal et je le regrette, terriblement, et j'ai cette colère en moi qui est toujours présente mais vous... vous êtes là faisant acte de tant de gentillesse que ça me dépasse. »

Il voulait juste comprendre, savoir le pourquoi de ce tout qu'il avait du mal à dépasser, se faisant sans doute sans le vouloir un peu plus sec.







copyright Bloody Storm



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: I’m sorry for everything I’ve done | Tathiana Mauss   

Revenir en haut Aller en bas
 
I’m sorry for everything I’ve done | Tathiana Mauss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke :: Les Habitations :: The Haunted Mansion-