Partagez | 
 

 [Mission] Welcome to the Underworld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Cassie
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mar 4 Avr - 22:50

Welcome to the Underworld


L’adolescent lança un regard noir à son père. Celui-ci s’était fait attaquer mais avait réussi à se débarrasser de son adversaire sans dommage. Le regard noir fut reporté sur Lewis qui les engueulait presque. Il n’osait peut-être pas le ton, mais les paroles voulaient tout dire… Et Liam voulait bien ne pas les attaquer, il ne l’avait d’ailleurs pas fait. C’était les morts qui étaient venus, pas l’inverse. Alors comme sa sœur le faisait déjà remarquer, l’adolescent n’ajouta rien de plus.

Ils arrivèrent finalement sur la terre ferme et aux portes du royaume des morts. Liam suivit son père et resta autant que possible près de lui, de Cassie et de Grace. En groupe, ils seraient sans doute plus forts pour faire face à… Eh bien à ce qui ne manquerait sans doute pas de leur tomber dessus. Comme des morts qui se faisaient torturer. Même si sur le principe, le jeune homme pouvait comprendre, il n’était pas certain d’accepter l’idée que les gens étaient obligés de payer pour toujours pour leurs erreurs passées. Peut-être qu’au bout d’un moment, la punition avait assez duré… Quoi qu’il en soit, Liam évitait de regarder le paysage, mais c’était difficile, surtout quand il entendait des cris non loin de lui. C’était compliqué de ne pas relever la tête pour aller aider les gens. Un réflexe idiot, certes, mais c’était bien ça. Un réflexe…

L’adolescent protesta à peine quand son père les embarqua les filles et lui en prenant soin de coller leurs visages contre son épaule. Liam avait attiré Grace contre lui et faisait pareil. Lentement, il suivait son père, faisant en sorte que sa petite amie fasse pareil. Puis ils prirent le chemin le plus sombre, malgré l’éclairage intermittent. Quant au brouillard sur la plaine qu’ils devaient traverser, ils n’avaient pas le choix… Ensemble, ils avancèrent en plein dedans.

Ceci dit, à l’intérieur du brouillard, Liam ne s’attendait pas à faire face à un jeune garçon. Âgé d’environ 6 ans, il avait des yeux bleus qui le regardaient gravement. Des yeux aussi bleus que ceux de sa mère. Ce qui était impossible n’est-ce pas ? Méfiant, l’adolescent regarda le plus jeune et fut stupéfait lorsqu’il prit la parole.

« Bonjour grand-frère, tu veux me priver de maman si j'ai bien compris... »

La voix était douce et claire, mais les yeux lui montraient une grande tristesse. Ceci dit, la façon dont il l’avait appelé perturbait grandement Liam qui ne manqua pas de le faire savoir !

Grand-frère ? Mais je n'ai pas de frère ! S’exclama-t-il.

Il était à la fois surpris et étonné. Mais s’il avait eu un frère, ses parents lui en auraient parlé non ? Le plus jeune lui fit un sourire triste avant de répondre.

« Killian James du Lac est mon nom, Liam. Maman m'a eu avec papa quand elle était à Camelot. Méléagant m'a tué alors que maman veillait sur Lancelot, Perceval et Arthur sur le champ de bataille. Tonton Merlin, à la demande de maman, lui a effacé tout souvenir de moi. Pour ça que tu ne savais pas, personne ne parle de moi... Je sais qu'ils m'ont aimé. Mais maman se souvenait de moi, enfin, et tu veux me priver de maman. Pourquoi? Maman ne vous a-t-elle pas apprit comme à Lance, Percy, et moi que la mort fait partie de la vie? »

Voilà qu’il se faisait sermonner en plus ! Et même si Killian réveillait une part de lui que Liam avait sciemment endormie, il ne pouvait pas accepter ce que lui disait son frère. Parce que cela voulait dire abandonner et l’adolescent se refusait à faire une telle chose.

Si... Mais elle s'est fait tuer. Ce n'est pas une mort naturelle alors non... Je ne vais pas laisser passer cette chance de la ramener avec nous. Déclara-t-il fermement.

Sans doute que sa mère lui en voudrait de ne pas respecter cette règle fondamentale. Mais elle-même ne l’avait pas fait non plus par le passé. Elle avait fait en sorte qu’Oncle Liam reste en vie. Alors le respect de la place de la mort dans la vie, le jeune homme s’en foutait un peu beaucoup. Liam eut une grimace en voyant le regard que lui lançait son frère. C’était le même que celui de leur mère et le ton qu’il employait par la suite, si grave et ferme, c’était celui qu’elle employait quand elle les sermonnait.

« Tu es injuste grand frère, maman a fait le choix de mourir. Pour vous protéger. Et vous venez risquer vos vies ici sans respect pour sa décision. Ne vous a-t-elle jamais dit, que parfois on ne fait les choses parce qu’on le doit, même quand on ne veut pas »

Liam commençait à en avoir assez. Killian n’avait pas besoin de titiller sa conscience, l’adolescent savait très bien qu’il allait à l’encontre de tout ce que sa mère lui avait appris et ce qu’elle avait souhaité pour eux. Mais elle n’était pas là. Alors ses choix, Liam comptait bien les assumer jusqu’au bout. Même si tout ce que lui disait son frère le faisait réfléchir…

Je suis peut-être injuste... Il haussa les épaules. Mais je n'ai pas envie de la laisser ici alors qu'elle peut revenir avec nous. Elle n'a pas fini de nous guider. On est pas prêt. Puis c'est ma mère... Je veux la ramener. Et je suis tout aussi égoïste que toi là-dessus.

Après tout… Son frère aussi voulait la garder pour lui. Ce que Liam pouvait comprendre. Mais n’empêche que voilà, il n’avait pas à lui faire la leçon alors qu’il souhaitait la même chose que lui… Killian soupira avant de répondre.

« Non, je cherche à comprendre, c'est tout. Maman allait me quitter de toute façon. Elle voulait passer de l'autre côté. Elle nous l'a dit avant que vous veniez. Alors je demande pour comprendre c'est tout. »

Là, c’était Liam qui avait besoin de comprendre…

L'autre côté ? C'est quoi ça ? Demanda-t-il à son frère.

« Ici c'est le royaume de tonton Momo. L'autre côté c'est qu'on est heureux ou malheureux pour toujours. Maman veut partir, car la mort à des règles. Elle n'avait rien à faire ici car elle est en paix. » Expliqua Killian.

Partir ? Ah ça non alors ! Il fallait l’en empêcher, ils n’avaient pas fait tout ceci pour rien !

Oncle Momo ? Demanda-t-il avant de s'arrêter stupéfait. Non ! Elle ne peut pas partir ! Pas pour ce monde-là en tout cas ! Mais et toi ? Pourquoi tu restes là ? Demanda-t-il soudain à son frère.

C’était vrai ça… Pourquoi lui n’était pas partit depuis le temps ? Est-ce qu’il avait quelque chose à faire avant d’aller de l’autre côté ? C’était comme ça que ça se passait ici ? Killian le regarda un moment avant de répondre.

« Car je voulais connaître ma famille rencontrer mon père un jour. Maman m’en parlait beaucoup. Elle me disait toujours que je lui ressemblais avec un sourire doux. Puis y a tonton Momo et Angie. Puis maman m’a parlé de ma grande sœur Leylin aussi à Camelot. Et de vous, on parle beaucoup de toi, Cassie et Ceri. Je voulais vous voir. Je suis votre famille non ? »

Liam se sentit alors coupable. Il n’avait pas imaginé la solitude que devait ressentir Killian à rester ainsi seul. Certes, il avait apparemment un oncle et cette Angie – Liam se demanda d’ailleurs s’il ne parlait pas d’Angelica – mais ça ne remplaçait pas des parents…

Bien sûr que tu l'es... T'as qu'à venir avec moi. On va retrouver Papa et Cassie. Tu verras pas Ceri, elle est pas avec nous...

Sur ces mots, Liam tendit sa main à Killian. Il ne pouvait pas le laisser ici… Et les autres avaient le droit de le rencontrer aussi. L’enfant prit la main du plus grand et le guida dans le brouillard, jusqu’à ce qu’ils finissent par en sortir. Quand l’adolescent sortit du nuage, il sentit une grande fatigue s’abattre sur ses épaules. Et remarqua alors que son père était là avec une femme que Killian semblait bien connaître puisqu’il se dirigea rapidement vers elle.

« T’as vu, c’est mon frère ! » Dit-il avec un sourire.

Quant à Liam, il regarda l’inconnue. Elle lui semblait bizarrement familière alors même qu’il ne l’avait jamais vu et qu’il était bien certain de ne l’avoir jamais vu…

Vous êtes qui ? Demanda-t-il, légèrement méfiant.

Après tout, il pouvait bien y avoir des pièges étranges ici…

Vie : 80%
Mission : 100%


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Cassandre M. Lake

avatar
En réalité, je suis
La fille du Captain Lake
☂ Conte : Arthurienne

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : Il n'y qu'un pas entre le bien et le mal ...
☂ Avatar : India Eisley
© Crédit : ©alas [sign]
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Jeu 6 Avr - 19:57


Welcome to the Underworld !
The vision that was planted in my brain
still remains withing the sound of silence


Elle était d'accord pour tout, elle était complètement d'accord pour tout mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire ou faire désormais ? Rien. Tout ce qu'elle voulait c'était revoir une dernière fois sa mère, la revoir une dernière fois enfin de tourner la page une bonne fois pour toute comme il le fallait sans aucun remord. Elle pourrait enfin tourner la page de ce que l'on pourrait nommer sa descente vers les enfers – et voilà qu'elle s'y trouvait actuellement, que sa mère revienne parmi les vivant avec eux ou non. En soit, elle ne voulait pas forcément que sa mère revive, si elle le faisait c'était comme une petit plus qu'elle ne pourrait en soit pas forcément refuser. Mais si cela ne pouvait pas être le cas … Elle n'en ferait pas tout un plat. La mort faisait, comme celui qui disait s'appeler Lewis, partit de la vie. On venait tous à mourir un jour ou l'autre, certain plutôt que d'autre mais c'était ainsi que la vie fonctionnait. Ne disons pas que toute chose avait une fin ? Si. Et c'était un fait que l'on devait tout accepter dans la vie bien que cela fasse du mal. C'était dure, c'était douloureux venant parfois serrer le cœur de Cassandre, mais elle ne pouvait rien faire pour changer les choses. Un jour tout le monde devra perdre un être cher à son cœur, tout le monde souffrira mais il n'y aura rien d'autre à faire que de prendre son mal en patience. Alors c'était serte une chance pour eux que de pouvoir reprendre leur mère et de la ramener à la maison, mais d'un autre sens c'était allez à l'encontre de la nature et comme le disait Lewis pourquoi elle et non quelqu'un d'autre ? D'accord, c'était leur mère, mais ce n'était réellement une raison pour, peut-être que celui qui disait être un fantôme avait perdu quelqu'un de chère également et qu'il voudrait bien le ramener. Qui pourrait le savoir ? Pareil pour l'archère. Qui pourrait le dire ? Personne. A part eux. Et nous étions très certainement pas assez proches pour qu'ils viennent ainsi nous le dire et je ne voulais en aucun cas venir leur demander, pour éviter de venir raviver de vieilles douleurs s'il y en avait bien. Pourquoi elle plus que quelqu'un d'autre ? La question continuait de tourner en boucle dans son esprit alors qu'ils venaient de sortir du navire afin de rejoindre la terre ferme. Leur mère n'avait très certainement rien demander et peut-être même qu'elle était déjà passé à autres choses pensant à eux comme de simples souvenirs, comme le passé heureux qu'elle avait connu en leur présence. Peut-être qu'elle était partit de l'avant désormais, allant directement dans cet endroit que l'on pouvait nommer le paradis tout simplement, passant cette frontière où il n'y avait cette fois-ci plus de retour possible.

Cassie ne savait pas trop quoi penser de cette solution qui était à envisager dans le pire de cas. Elle n'était très certainement pas là et même si cela ferait extrêmement mal à la plus petite de la famille, elle ne pourrait que prendre son mal en patience et essayer de continuer de vivre, d'avancer tout en évitant de penser au passé. Elle ne pourrait qu'essayer de tourner la page d'une autre manière, en acceptant ce qu'elle avait pu faire parce qu'elle ne pouvait pas changer le passé malheureusement. Alors oui, elle voulait la revoir. Oui, elle voulait pouvoir la serrer dans ses bras. Oui elle voulait entendre le son de sa voix s'y apaisante. Oui elle voulait faire tout cela. Mais elle ne voulait pas absolument la ramener à la vie voyant cela comme quelque chose de mal d'une certaine manière. Diana les avait sauvé. Diana avait donné sa vie pour la leur et d'une certaine manière c'était venir reprendre ce sacrifice. Elle avait fait son choix, et peut importe ce qu'ils auraient pu dire personne n'aurait réussis à lui faire changer d'avis. Elle était si bornée, tout le monde était borné dans leur famille et de plus cela les concernait directement. Diana avait toujours fait tout pour eux et la ramener à la vie c'était lui enlever ce sacrifice. Peut-être que la faire revenir parmi les vivants allait tout compromettre. Cassandre avait entendue dire que celle qui l'avait fait chanter, Ivy, était toujours en vie et le pacte qu'elle avait passé avec sa mère allait alors être brisée. Elle devait mourir pour que cette femme ne s'en prennent pas aux reste de la famille. La remonter, viendrait alors dire qu'elle ne sera plus morte et Ivy pourra faire tout ce qu'elle voulait faire. C'était un risque qu'ils étaient entrain de prendre envers ce pacte qu'elles avaient passé, mais c'était encore un risque quand on venait à penser qu'ils ne sortiraient même pas de cet enfer d'où ils se trouvaient actuellement. Cette Angelina leur avait peut être menti, après tout personne ne la connaissait parmi l'équipage et on ne savait pas dans quelle piège elle avait pu les emmener. Cassie n'avait pas confiance et pourtant elle avait en même temps tellement envie d'y croire. Alors ils continuaient d'avancer, et elle ne disait pas un mot. Elle était tellement entrain de réfléchir à des milliers de choses en même temps qu'elle en avait presque mal au crâne avant que des cris ne viennent la ramener à ce qui était la réalité. Il y avait des personnes pas loin, des personnes qui étaient soit morte ou vivantes mais des personnes tout de même qui avaient l'air à l'agonie alors elle continuait de suivre comme elle le faisait depuis le début alors qu'elle avait l'air un peu absente, un peu perturbée, restant à l'arrière du groupe gardant un œil sur eux.

Le spectacle était horrible. Le spectacle était immonde mais Cassie ne pu voir plus longtemps que son père la tira à lui. Elle ne pouvait pratiquement plus bouger, tellement son père la collait à lui, pour ne pas qu'elle regarde. Il ne voulait pas. Pourquoi ? Cassie ne pu s'empêcher de relever la tête vers ces personnes qui étaient enfermées dans ses cages alors qu'ils étaient entrain de s'éloigner petit à petit. Elle regardait ces personnes alors que ses yeux venaient dépasser de peu l'épaule de son père. Elle regardait. C'était horrible, c'était affreux alors qu'elle pouvait voir la douleur même dans les yeux de celui qui continuait de la fixait. C'était comme à ce moment même, il venait tout simplement lui demander son aide, comme si en ce moment même il n'était plus rien qu'un prisonnier en souffrance. Pourquoi étaient-ils présent ici ? Pourquoi avaient-ils mis ici pour subir autant de souffrance ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui savait pu faire de si terrible avant pour mériter ce châtiment ? Horrible. Affreux. Cassie ne pouvait s'empêcher de continuer de les fixer comme absorber parce ce qui se passaient devant elle. Elle ne pouvait virer son regard, comme si elle avait brusquement était déconnectée par tout le reste. Il n'y avait plus que cette scène et seulement cette scène. Elle fini pas ne plus pouvoir l’apercevoir, s'étant de trop éloignée mais l'image restait présent sans arrêt, l'image était là et gravé dans sa mémoire à jamais alors qu'ils continuaient tout d'avancer. Elle ne parlait pas. Elle était silencieuse en arrière du groupe alors que son esprit continuait de divaguer sans arrêt. Elle ne fit attention à rien ne remarquant même pas qu'elle avait atterrit dans un plaine avec du brouillard sans personne. Plus de bruit plus rien, elle était seule et fini alors par relever la tête pour repérer ou était les autres. Rien. Le silence. Elle ne comprenait pas et son cœur se mit à accélérer brusquement. Elle commençait à ressentir une douleur au crane comme une compression alors qu'elle se sentait complètement oppressée dans cet endroit et encore plus lorsque ce dit endroit se mit complètement à changer la laissant dans un lieu qu'elle ne connaissait que trop, dans un endroit qui venait à l'effrayer, qui venait à la hanter chaque nuit depuis le début. Cet endroit qu'elle haïssait le plus possible depuis la scène qui s'y était déroulé. Pourquoi ? Pourquoi fallait-il lui faire revivre tout ceci ? Elle ne voulait pas, elle ne pouvait pas, elle n'y arrivera pas. Elle était complètement tétanisée, ne pouvant plus bouger d'un seul pas alors qu'une personne pouvait commencer à apparaître devant elle. Elle pourrait le reconnaître entre mille. Elle pouvait se souvenir parfaitement, voyant les images parfaitement intactes dans sa tête. Elle qui pensait pouvoir oublier petit à petit elle se souvenait pourtant de chaque détailles, de l'heure, de l'endroit, d'où il avait pu la toucher et où elle avait pu planter son couteau à plusieurs reprise. Elle pouvait se souvenir parfaitement de comment le corps était placé, de son visage, de tout.

« Â cause de toi je suis mort, tu vas me le payer. »

Il avançait. Il continuait d'avancer alors qu'instinctivement elle reculait de quelque pas. Il saignait. A l'endroit exacte où elle vu pu lui mettre ses dagues alors que la peur et la haine avait pris possession de son corps, de son esprit à ce moment même. Elle avait peur. Elle avait mal. Elle ne pouvait pas s'empêcher de continuer de le fixer sans arrêt alors que sa tête faisait des mouvements de gauche à droite. Elle reculait. Elle reculait toujours alors qu'il s'approchait de plus en plus. Il était dans un état pas possible, dans le même état où elle l'avait laissé finalement alors que la culpabilité venait à la taper de plein fouet. Elle n'avait pas voulu. Elle n'avait pas voulu que tout cela arrive, elle n'avait pas voulu et pourtant … Elle l'avait fait tout de même. Cassandre avait tué un homme. Cassandre avait été une assassin. Cassandre est une assassin. Et peut importe ce qu'elle pourrait faire dans l'avenir, elle devra désormais vivre avec ce meurtre sur le dos s'en jamais pouvoir en échapper. C'était désormais fait et personne ne pouvait revenir en arrière. Elle aurait pourtant tout donner pour revenir en arrière pour le coup, elle aurait tout donner pour ne pas que cela arrive, pour changer le passé afin de changer le présent qui était à maintenant plus douloureux qu'autre chose. Tout est à cause d'elle. Tout était de sa faute et c'était ce qu'elle s'était automatiquement mis dans la tête depuis que tout avait basculé dans la vie de sa famille. C'était ainsi, c'était comme cela. Elle était celle qui avait fait tout basculer, elle était celle qui avait fait tout foirer et elle s'en voulait tellement. C'était dure mais c'était un fait qu'elle ne pouvait à présent plus nier alors que les larmes commençaient à monter à ses yeux.

« Non … je … je voulais pas ! C'est … c'est un accident … Je suis … désolé … réellement. Si je pouvais revenir en arrière ... »

Elle était maladroite dans ses paroles, elle était maladroite tout cours alors que des hoquets venaient la prendre de pleins fouet. Les larmes coulaient le long de ses joues sans qu'elle ne puisse y faire quoique se soit, sentant sa force partir de son corps petit à petit. Elle tremble. De tout son corps. Elle avait du mal à tenir sur ses jambes, tout ce qu'elle avait envie de faire c'était de s’effondrer sur le sol, regardant autour d'elle pour voir s'il y avait une personne à côté d'elle, quelqu'un du groupe qui se trouvait non loin d'elle. Personne. Elle était seule dans cette rue qui ressemblait trait pour trait à celle de Storybrooke. Elle ne savait pas si elle avait envie de voir des personnes ou plutôt justement se retrouver seule pour éviter que des personnes ne puissent voir cela. Personne était au courant. Personne sauf son père. Et elle n'avait pas envie que d'autres soit au courant. Elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas qu'ils la voient différemment alors qu'elle essayait de redevenir celle qu'elle était. Pourtant elle savait d'une certaine manière que cela serait impossible, elle savait que ce genre d’événement marquait à vis et pouvait changer radicalement une personne. Mais Cassandre avait tout simplement envie d'y croire …

« Tu ne voulais pas ? Et pourtant je suis mort et tout ça pourquoi ? »

Il se stoppe devant elle. Ils se fixent dans les yeux alors qu'elle peut ressentir à se moment même toute sa douleur. Elle peut ressentir tout ça haine. Elle tremble. Elle a peur. Cassie était tétanisée sur place sans pouvoir bouger à présent alors qu'elle n'avait qu'une seule envie courir. Courir le plus loin possible. Elle veut fuir mais ses jambes ne lui obéissent pas, son cerveau semble totalement déconnecté. Pourquoi elle avait fait cela ?

« POURQUOI ?! »

« Je sais pas … J'ai … Je sais pas. Je … J'ai perdu l'esprit, j'avais peur, vous m'avait fait peur et … c'est de sa faute. Il m'a piégé. »


Elle ne voulait pas. Elle n'avait pas voulu mais cet homme l'avait petit à petit mener au fond du puis alors qu'elle pensait qu'il l'aidait tout simplement. Elle avait mal, elle s'était pris la tête entre les bras alors que les larmes continuaient de couler le long de ses joues sans qu'elle ne puisse résister. Elle avait mal. Et il lui attrapa le bras violemment la faisant sursauter et crier en même temps alors que la jeune femme essayait à ce moment même de se débattre. Qu'est-ce qu'il était entrain de faire ?

« Tu aurais du te battre, tu aurais du résister. Dit moi pourquoi je ne devrais pas te faire subir le même sort que moi ? Tu ne mérite pas qu'on te pardonne »

« Non … Non s'il vous plaît c'est de sa faute, laisser moi revoir ma mère une dernière fois. Laisser moi la revoir, après tuer moi, venger vous, faite ce que vous voulez je ne l'aurais que mériter mais … s'il vous plait … laisser moi la revoir une dernière fois. »


Elle était presque à le supplier désormais alors qu'elle avait mal sentent son cœur se contracter dans sa poitrine. Pourquoi elle devait ressentir toutes ses sensations en même temps ? Pourquoi s'était si dure ? Pourquoi cela faisait si mal ? Elle ne voulait pas mourir maintenant. Elle voulait la revoir et après et seulement après elle se livrera si tel était son désir. Elle ne méritait que cela de toute manière ? De mourir non ? Elle l'avait tué et elle comprenait son désir. Elle comprenait et elle avait mal. Il reste silencieux, il ne dit rien alors qu'elle continue de le supplier sans arrêt, elle est presque à genoux devant, presque au sol alors qu'elle sent qu'elle va lâcher d'un moment ou un autre.

« Très bien »

Il la tient toujours pas le bras avant de la tirer, la traînant pratiquement au sol dans ce qui était redevenue un brouillard. La rue avait subitement disparu et très bientôt le brouillard disparu également. Elle avait mal. Partout et nul par à la fois. Elle pouvait apercevoir au loin Liam et son père alors que le marin avait disparut à son tour. Elle pouvait les voir de loin alors qu'elle ne voulait pas  s'approcher. Les larmes étaient toujours présentes, elle avait pleuré et cela se voyait. Elle continuait de pleurer. Elle avait mal, elle souffrait alors qu'elle les voyait avec d'autres personnes mais elle ne voulait pas aller les voir, s’effondrant directement sur place mettant sa main devant sa bouche alors que ses yeux se fermaient. Elle avait de vives douleurs qui étaient entrain de réapparaître, d'anciens démons qui revenaient au grand galop la sentant tout simplement beaucoup plus faible.
black pumpkin


Mort dans : 20%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Sweet dreams and promises
There so much more that we could be. Every time that I’m falling, You’re the arms that I reach. When my guards are unravelling, You’re the words that I need to fix me.


Dernière édition par Cassandre M. Lake le Ven 14 Avr - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Sam 8 Avr - 18:19


Welcome to the Underworld
Pleins de personnes



Après avoir navigué sur une eau rempli de morts, nous accostons enfin sur la terre ferme mais il régnait une atmosphère, le groupe d'adolescent reste près du père des triplés. Grace suivit de près de son petit ami pour éviter de voir ce qui se passe autour d'eux, la jeune brune n'étais pas du tout rassurer par les cris qu'ils pouvaient entendre.. Sans comprendre ce qu'il se passe, le petit groupe se sépare dans un épais brouillard. Grace tenta de sortir de là puis se retrouve devant sa mère qui l’accueil en disant :
" Grace, que fais tu là? Ce n'est pas ta place, retourne auprès de ton père, avant de mourir ici!"
Autant avouer qu'elle fut surprise de la voir devant elle, sa mère n'avait pas changer de ses souvenirs de petite fille de trois ans.. elle reste cinq minutes sans voix avant de se reprendre..
''Maman c'est bien toi.... Papa ne sait pas que je suis là... enfin il sait juste que je suis avec mon petit ami... grimaça-t-elle, elle ne savait pas si c'est réellement sa mère mais elle pense vraiment que c'était elle, de voir sa mère comme ça, Grace n'en croyait pas ses yeux de voir sa mère devant elle et ne sait pas si elle devait dire la raison de sa venu à sa propre mère, peut-être une peur de ce que sa mère pourrait lui dire.
Sa mère va la regarder droit dans les yeux et lui dire : "Depuis quand une fille ment elle à son père, Grace? Ne crois tu pas qu'il a assez souffert? Quelle peut être la raison qui vaille que tu le torture ainsi? Pas me voir en tout cas que je sache..."
'maman... je voulais aider Liam et sa famille à retrouver sa mère... Diana..je ne voulais pas l'inquiéter si je lui disais où j'étais..... Je ne pensais pas te voir ici maman... je garde toujours ton portrait dans ma chambre pour ne pas t'oublier, tu me manques tellement... lui dit-elle en essayant de refouler les larmes qui montent doucement, ça lui fait un choc de la revoir alors qu'elle n'avait que 3 ans quand elle est morte à cause du lièvre de Mars. Elle attend de voir sa réaction,
"Diana... Tu veux dire Viviane n'es ce pas. a marraine, celle qui m'as aidé à te mettre au monde... Elle est morte pour te protéger à ce que j'ai entendu dire... Oh Grace... qu'as tu fais... "
Oui ma marraine... Je l'ai vu mourir devant mes yeux avec papa, je n'ai pas compris ce qu'il s'est passé, tout c'est passé trop vite.... j'ai promis à son fils que je les aiderai..., lui annonça-t-elle la voix un peu tremblante.
Sa mère s’adoucit face aux paroles de la jeune fille : « Grace tu es devenu une forte et belle jeune femme, mais as tu pensé aux conséquences de tes actes. tout a un prix. Assumeras tu ce prix? »
« Je me doutes maman.. Papa me l'a répété plusieurs fois quand j'étais petite et même maintenant depuis que la malédiction a été brisé... Je ne sais pas si je serais forte mais j'essayerai de l'être pour papa et toi.. » lui dit-elle en essayant de lui montrer sa sincérité, sa mère lui répéter la fameuse question qui est :
« Assumeras tu le prix e la conséquences de tes actes Grace? »
« Oui maman… » répond-t-elle franchement, grace savait que ce lieu où ils se trouvent qui est le royaume des morts. Après ces mots, sa mère prit l’adolescente dans ses bras, Grace était heureuse mais un détail clochait.. ce n’était pas comme à ses souvenirs quand elle était petite dans la forêt enchantée, il manquait cette chaleur humaine. Malgré ce détail, Grace le savait ; il s’agit bien de sa mère qui lui murmure à l’oreille :

« Je vais te sortir de là. Ainsi la mère lui pris la main de sa fille qui était encore un peu surpris de ce qu’il s’est passé et la guide vers la sortie de ce brouillard. Ce que grace ne savait pas c’est qu’à peine sorti de là, que la brune ressenti une énorme fatigue qui la fit s’effondrer les genoux au sol, toute tremblante, jamais de sa courte vie, elle n’a ressenti une telle fatigue. Pendant que la jeune femme se reprend de ces émotions, elle ne peut s'empêcher d'avoir les larmes aux yeux-quelques une ne peuvent pas s'empêcher de couler-, d'avoir revu sa mère après tant d'années , ça lui fait bizarre qu'elle aimerai tellement que son père puisse la revoir comme Grace. Elle se repris pour se lever même un peu difficilement en remarquant que sa mère rejoint les autres personnes qui font parti de ce monde.

AVENGEDINCHAINS


Vie : 85% (-15%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Lun 10 Avr - 18:06


Welcome to the Underworld

Avec Killian, Cassie, Liam Jr, Aileas, Lewis, Grace et Rosalina



La traversée prit finalement fin quand Aileas fit remarquer qu’ils étaient près de la sortie, la sauveuse était soulagée qu’ils puissent enfin tous quitter la barque, sinon ils auraient été obligés de continuer de se battre et elle n’était pas sur qu’ils auraient pu s’en sortir sans perdre quelqu’un. Elle attrapa la main de la princesse rebelle avant de se retrouver hors du bateau en compagnie des autres, elle jeta un rapide coup d’oeil à tout le monde pour voir si tout le monde allait bien avant de reprendre leur route, épée toujours en main la blonde restait au aguets, prête à attaquer la prochaine créature qui s’en prendrait à eux.

Un silence de plomb régnait dans le royaume des morts, entrecoupé de temps en temps par des hurlements qui venait de partout, comme si les âmes qui souffrait les entouraient. Leur arrivée dans un petit village fantôme surpris Emma, elle ne s’était pas attendue à voir quelques chose dans ce genre par ici, après tout le monde des morts n’était peuplé que de mort et de monstre, pourquoi y’aurait-il un village ? Cette question restera probablement sans réponse alors elle se contenta de rester silencieuse, observant les âmes qui flottait tout autour d’eux, le regard vide, ça lui donnait la nausée de voir des personnes qui avait autrefois été vivant, si immobile, si vide, comme de simple coquille, elle ne pu s'empêcher de penser à Diana et Graham, craignant qu’ils soit aussi dans cette état là, elle pouvait sentir les larmes lui monter aux yeux, mais elle prit une grosse inspiration pour se calmer, ce n’était pas le moment de craquer, elle devait se montrer forte.

Elle observa le village tandis qu’ils arrivaient devant un croisement, les maisons était ancienne et dans un piteux états, les rideaux aux fenêtre était déchiré et troué, certaines porte des maison était défoncer, d’autre maison tenait à peine debout. Elle fut tirée de ses observation par des hurlements qui venait de déchirée le silence, des hurlements remplis de douleur comme si les personnes était torturée, comment peuvent-ils souffrir s'ils sont déjà mort ?  Aileas prit la parole pour demander à voix haute si peut être ils n’étaient pas aussi les seuls vivant présent en bas.

“Je ne pense pas.”Répondit-elle, septique.”Nous somme le seul groupe de vivant ici, normalement.”Enfin elle l’espérait de tout coeur que c’était le cas, sinon ça n'annonce rien de bon pour leur groupe si les autres vivants était torturé. Aileas prit les choses en mains et décida d’aller voir ce qu’il en retournait, Emma ne prit même pas la peine de réfléchir plus que ça, elle suivit rapidement la rouquine, la laisser partir de son côté n’était vraiment pas une bonne idée, car elle se doutait que des pièges était surement tendue pour eux. Elle jeta un coup d’oeil par dessus son épaule pour voir que tout le monde les avaients suivit, bien comme ça il n’y aurait personne seul derrière.

Elle descendit les escaliers avec prudence, les hurlements se faisant de plus en plus assourdissant, ses yeux s’agrandissant d’horreur quand elle vit des cellules taillé dans la pierre, certaines vide et d’autres occupé par des âmes en souffrance, se tordant de douleur, s'agrippant la tête, se jetant contre les barreaux des cellules, la scène qui se déroulait sous ses yeux était tellement horrible qu’elle détourna les yeux un instant, elle espérait de tout son coeur que ni Graham, ni Diana ne subissait ce genre de torture. Elle tourna la tête en direction de Killian pour lui signaler qu’elle avait bien entendue ce qu’il avait dit et qu’elle comprenait qu’il ne veuille pas continuer le chemin plus loin, elle agrippa l’épée de son père fermement dans sa main avant de suivre Aileas vers l’autre escaliers qui menait en bas.

Les hurlements n’était à présent qu’un bruit de fond pour elle, se concentrant sur ce qu’il pourrait bien les attendres en bas, elle n’espérait rien de dangereux, car se défendre à deux ne serait pas chose facile. Mais au lieu de tomber sur un monstre tout droit sortie d’un film d’horreur, elles tombèrent sur d’autre cellule. Elle balaya la pièce du regard avant que ses yeux ne tombe sur celle de l’homme qui venait de leur adresser la paroles, il était dans un piteux état, pire que les autres âmes qu’elle avait vue un peu plus haut, il avait les cheveux blond et les yeux bleus, le regard implorant mélanger à quelques chose d’autre, de la colère, une très grande colère qui s’agrandit quand il mentionna Diana, comme si elle était responsable de son malheur, il n’en fallu pas plus à la sauveuse pour deviner l’identité de cet homme.

“C'est sûrement Méléagant… Celui qui s'en ai prit à Diana et à un petit groupe de personnes à New York, il voulait faire du mal à Diana et sa famille.”Ses soupçons fut confirmé quand l’homme reprit la parole, elle ne pu s'empêcher de ressentir une immense satisfaction en le voyant dans cette état là et elle ne regrettait pas du tout de le laisser derrière. “On ferait mieux de rebrousser chemin.” Suggéra-t-elle à l’adresse de la rouquine qui finit par accepter, elles remontèrent les escaliers pour retrouver le petit groupe, elle porta son attention plus particulièrement sur Killian.”Méléagant est en bas, enfermer comme le reste des autres âmes dans une cellule.”

L’autre chemin était définitivement plus sombre que le reste du royaume, mais ils arrivaient toujours à marcher sans la moindre difficulté, comme si le manque de lumière n’était pas complètement un problème, même si ça ne la rassurait pas plus que ça. La plaine qui s’étendait devant eux était recouvert d’un brouillard tout aussi sombre, au loin des lumières était visible, comme pour les inciter à traverser cette plaine, malgré le sentiment de danger qui régnait, elle hésita une seconde ou deux avant d’avancer quand même, elle savait parfaitement que n’importe quoi pouvait arriver, mais elle était venue ici pour une raison et elle ne laisserait rien la faire dévier de sa mission ou presque rien.

“Emma que fait tu là ? Ce n’est pas ta place.”Elle se figea sur place quand elle entendit cette voix plus que familière, la boule au ventre qui était apparue un peu plus tôt grimpa pour se loger dans sa gorge, elle aurait dû se douter qu’elle finirait par le croiser ici. Le choc de le voir ici était visible, elle pouvait sentir ses yeux lui brûler comme si elle avait envie d’éclater en sanglot.

“Ce n’est pas ta place non plus.”Répondit-elle en fixant l’homme de sa vie du regard, en se retenant le plus possible de le toucher et de fondre en larmes, parce qu’il était là, bel et bien là, mort certes mais il ne semblait pas souffrire ni avoir le regard vide comme les autres âmes qu’elle avait croisée jusqu’à présent.”Ni celle de Diana” Elle remarqua son sourire, ce sourire qui lui avait tant manqué, teinté de tristesse.

“Allons Emma tu sais bien que la mort peut frapper n’importe quand. On ne reviendra pas sur ça, tu le sais. Je t’aime Emma, je t’aimerais toujours. Je veux juste savoir si tu es quand même heureuse, si tes amis et ta famille t’aide comme ils le doivent.” C’était tout ce qui lui importait ? Savoir si elle était heureuse ? Etait-il devenue aveugle depuis qu’il était mort ? Ne pouvait-il donc pas voir à qu’elle point elle n’était pas heureuse ? Elle détourna le regard un instant, le regardé était beaucoup trop dure.”Pourquoi pose-tu cette question quand tu peut voir facilement la réponse.”Son regard finit quand même par se reposer sur Graham.

"Car seul ton bonheur compte. Car je veux que tu aime à nouveau. C'est la seule chose dont j'ai besoin Emma. Et je sais qui tu choisira de sauver, une seule personne que tu peux sauver, pas deux." Alors c’était si simple que ça pour lui ? Après seulement un ans il espérait sincèrement qu’elle passe à autre chose aussi facilement ? N’avait-il donc pas compris comment elle fonctionnait depuis tout ce temps ? Elle l’observa s’avancer dans sa direction pour lui toucher le visage de sa main froide, mais elle se recula tout en secouant la tête, non elle n’aimerais personnes d’autre, elle c’était déjà fait la promesse après sa mort, elle en avait finit avec l’amour c’était bien trop douloureux.

“Si tu tenais tant que ça à mon bonheur, tu ne m'empêcherait pas de te sauver et même si on parvient quand même à arriver à notre destination, la décision finale n'est pas la nôtre...et je doute fort que la personne qui gère ce monde soit du genre à exaucer le vœu de tout un groupe de gens."Ses yeux la brûlaient de plus en plus, comment était-elle censé rester forte quand il était là, tout près d’elle et que si elle tendait la main elle pourrait le toucher.

“Je n'empêche rien Emma, je dis juste que tu devras faire un choix. Qu'il soit suivi ou non par le souverain ne change rien. Angelica vous l'a dit, une seule personne Emma. Tu sais très bien à quel point je t'aimais ma belle. la mort n'a rien changé à cet amour. S'il te plait Emma, répond à ma question qui t'aide le plus chez les vivants.  J'ai besoin de savoir qu'on prend soin de toi à ma place. Que tu n'es pas seule.... Emma je t'en prie "Les larmes avait finit par lui monter au yeux, une larme coula le long de sa joue, le ton de Graham était suppliant et elle n’était pas assez forte mentalement pour lui dénier quoi que se soit, alors tout en lui attrapant la main elle finit par lui répondre.”Son nom est Yannick...c’est mon ami, il essaye de m’aider du mieux qu’il peut.”Mais jamais il ne pourrait remplacer Graham dans le coeur de la sauveuse.

Elle laissait les larmes couler le long de ses joues tandis que l’ancien shérif lui souriait.”Je me souviens de lui, c’est bien...suis moi”Elle aurait pu le suivre n’importe où à ce moment là,alors elle se laissa guider dans le brouillard, fixant du regard l’homme qu’elle aimait sans jamais le lâcher du regard, se fichant de savoir où il l’emmenait. Elle finit par sortir du brouillard, elle était de l’autre côté, elle remarqua que Killian et Liam était présent, une femme d’un certains âge au long cheveux brun était présente tout un petit garçon, elle ne savait pas qui ils étaient mais Graham répondit à cette question."C'est Milah, la mère de Leylin, la nounou de Killian Jr ici, et la domestique de ta mère depuis qu'elle est avec nous. Je vois que t'es aussi têtu que tes parent Liam. En même temps t'es pas mon filleul pour rien."Emma tenait toujours la main de Graham tandis qu’elle jetait un coup d’oeil derrière elle pour voir que Grace venait de les rejoindre, ils fallu encore un bout de temps avant que Rosalina et Lewis se joignent à eux, il ne restait à présent plus qu’Aileas qui les rejoindraient surement bien vite.
 
Code by Fremione.



Vie: 85%  Suspect


Dernière édition par Emma Swan le Sam 20 Mai - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Cassie
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mar 11 Avr - 23:13

Welcome to the Underworld


Au final, l’adolescent était ressorti du brouillard grâce à ce frère dont il n’avait appris l’existence que quelques instants plutôt. Quand il vit Killian Jr aller vers une femme brune avec enthousiasme, Liam se figea et se mit automatiquement en mode méfiance, allant jusqu’à demander sur un ton très discourtois qui elle était. À ses yeux, cette femme était trop proche de son frère et de son père. Quand Grace sortit à son tour du brouillard accompagnée d’une autre femme, le jeune homme lui prit doucement la main et fit en sorte que l’adolescente reste derrière lui. On ne savait jamais.

Mais alors qu’il attendait toujours une réponse, ce fut une voix familière mais disparue depuis un moment maintenant qui lui répondit. Se retournant, stupéfait, Liam aperçut son parrain qui avait sans aucun doute aider Emma à sortir du brouillard. Lâchant la main de sa petite amie, l’adolescent se précipita vers son parrain, ravi de le revoir. Il n’y avait pas songé, mais lui aussi était là… Et tout d’un coup, le choix de la personne à ramener se faisait encore plus compliqué… Sa mère, son frère ou son parrain… Ou la femme qui avait l’air d’être proche de Grace… Un véritable casse-tête.

Oncle Graham ! S’écria-t-il en enlaçant son parrain. Ah quoi tu vois ça ? Le taquina-t-il avec un sourire.

En tout cas, il avait eu une réponse. La femme que son frère avait rejoint, c’était Milah. La mère de Leylïn… Et le grand amour de son père, celle qui avait été avec lui pendant un temps et qui avait été la cause de la haine de son père pour le Ténébreux. Il ne s’était pas attendu à une telle femme. Elle était jolie, mais il ne voyait pas trop ce qu’elle avait qui avait tant attiré son père. Sans doute ne comprendrait-il jamais, parce que lui, il n’avait jamais été attiré que par une seule femme alors bon…

Au fait P’pa, ça aurait été sympa de nous avertir pour Killian… Dit-il à son père en lui lançant un regard en coin. Je sais que tu t’en rappelais pas jusqu’à il y a peu, mais ça a dut te revenir non ?

Encore une fois, les adultes leur avaient caché des trucs. L’oncle Liam, son frère… Ça devait une sacrée manie tout de même… Le jeune homme se demandait ce qu’il apprendrait encore sur sa famille dans les années à venir…

Vie : 80%
Mission : 100%


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mer 12 Avr - 23:31

Welcome to the Underworld
Je ne vais pas faire que survivre tu vas me voir prospérer tu ne peux écrire mon histoire je suis au-delà de cet art je ne vais pas juste me conformer peux importe à quel point tu essaie de me déstabiliser car mes racines s'ancrent profondément oh ta foi en moi est si fine n'en doute pas la victoire est dans mes veines je le sais je ne négocierai pas je combattrai • Aileas & Emma & Killian & Cassandre & Liam & Grace & Roselina & Lewis



Aileas était toujours plongée dans un espèce de demi-sommeil, comme un songe, de la même manière que lorsqu'elle avait tiré la flèche dans le coeur d'Angel et l'avait instantanément regretté ; malgré elle les paroles de Lewis tournait dans sa tête en même temps que les supplications terribles de Méléagant, ces cris viscéraux de douleur et de désespoir. Certes il avait bien démontré ne pas être un enfant de coeur, qui malgré son châtiment continuait de clamer haut et fort sa haine de Diana et de sa famille. Mais méritait-il réellement un châtiment éternel ? Qu'avait-il fait de si terrible pour qu'il se retrouve à vivre l'éternité dans la souffrance ? Après tout n'était-on pas tous le méchant de quelqu'un d'autre ? Et si sa haine était quelque part justifiée ? Merida était bien placée pour savoir que les héros des histoires n'étaient jamais tout blanc et les méchants tout noir, chacun était le reflet de ses motivations et de son passé, et Diana n'était certainement pas une exception à la règle. Après tout elle ne connaissait pas Méléagant et peut-être qu'il avait lui-même vécu quelque chose d'atroce qui le poussait à haïr les Lake et sa famille étendue avec autant de détermination malgré sa prison éternelle. Mais l'heure n'était pas réellement à la remise en question et à vrai dire Aileas mis longtemps à se rendre compte que le paysage avait changé et que son crâne lui faisait un mal de chien ; elle avait tout d'abord mis cela sur le fait qu'elle passait bien trop de temps à ressasser ses actes bien trop tard puisqu'ils étaient déjà commis, mais un simple regard autour d'elle lui permit de se rendre compte que la réalité était tout autre. Elle avait suivi le reste du groupe le long du chemin sombre dans le silence le plus total, distraite malheureusement au point de ne pas même avoir son arc levé et une flèche armée dessus, ce qu'elle corrigea aussitôt en voyant l'épais brouillard qui régissait en ces lieux. Elle jeta un coup d'oeil tout autour d'elle comme elle en avait l'habitude, faisant des repérages pour déterminer la position de ses amis, de ses alliés, du reste du groupe et des potentiels ennemis qui pouvaient surgir à tout moment. Le seul problème était qu'une bonne partie de la troupe avait disparu de son regard, et que les dernières silhouettes s'échappaient de son champ de vision à vitesse lumière, lui arrachant un petit soupir à la fois de lassitude et d'appréhension. Elle ferma les yeux une fraction de secondes le temps de se frotter les tempes tant le mal de crâne la prenait violemment ; et quand elle les rouvrit, tout le monde avait disparu, tout comme la plaine d'ailleurs.

Elle stoppa net, la bouche entrouverte ; sondant les lieux d'un regard, elle réalisa qu'elle se trouvait désormais au milieu d'une forêt épaisse, à tel point qu'elle avait du mal à percevoir le moindre ciel au-dessus de sa tête, même si la lumière n'en était pas moins présente, un peu comme une sorte d'enchantement, comme si elle était à mi-chemin entre un bois féerique du monde des contes et la forêt des arbres maléfiques de Blanche-Neige. Elle renifla l'air, sentant comme une lourdeur, comme un poids sur ses poumons, sans avoir ce que cela pouvait bien être.

« Lewis ? Roselina ? »

Sa voix était comme étouffée, comme si elle refusait de sortir de sa gorge car son instinct lui murmurait que quelque chose était sur le point de mal tourner. Et quelque chose tourna mal, c'était très peu dire… un grognement retentit juste derrière, et Aileas sentit son sang se glacer instantanément, tandis que sa respiration se coupa dans un dernier souffle de vapeur blanche. Non. Pas possible. Ou alors… évidemment. Elle savait déjà qui était là sans même avoir besoin de se retourner ; mais la peur était humaine, et son regard se fit d'abord en coin, avant qu'elle ne se retourne lentement pour faire face à… Mor'Du en personne. Un ours. Un monstre. Un ours si grand qu'il faisait bien la taille et le poids de deux grizzlis fusionnés ; sur son corps entier, des cicatrices qui cisaillaient sa peau, tout comme l'un de ses yeux était déchirés par de vieilles blessures de guerre. Ses dents énormes étaient dirigées vers Aileas, prêt à mordre, et elle savait pertinemment que la moindre morsure suffirait à lui arracher un membre ou même deux en même temps, et que s'il s'amusait à diriger ses griffes contre son visage, elle n'en aurait tout simplement plus. Elle laissa échapper un gémissement, avant de bander son arc et de le mettre dans la direction de la bête, bien qu'elle tremblait tellement que la flèche n'irait pas même se loger dans un arbre voisin si elle décidait de tirer. Voyant son geste, Mor'Du grogna un peu plus fort, avant de se dresser sur ses pattes arrières en poussant un hurlement qui fit vaciller Aileas, avant de charger de tout son poids vers la rousse. Celle-ci tira sa flèche tout en se tournant, sachant pertinemment qu'elle ne fit que se planter mollement dans un buisson, avant de se mettre à courir en hurlant comme un cliché de dessin animé, agitant les bras en tous sens en s'emmêlant dans la corde de son arc. Mais bien évidemment, dans la forêt existaient des racines ; et elle se prit les pieds dans l'une d'elle, tombant sans la moindre grâce sur le sol avec l'ours toujours à ses trousses. Elle se tourna vers lui, absolument pas prête à se faire dévorer par Mor'Du, incapable de réfléchir deux minutes, de se souvenir que Mor'Du était parti en paix après sa mort, qu'il ne devait tout simplement pas être là. Elle cacha son visage de ses mains, et… rien ne se passa.

Elle mit plusieurs secondes à baisser ses bras pour constater ce qui s'était passé ; et elle aperçut la bête debout à quelques mètres, et doublement problématique, son arc était pas loin de l'une de ses grosses pattes d'ours. L'animal la fixait en grognant légèrement, comme s'il… attendait quelque chose. Ou qu'il se préparait à attaquer. Et Merida ne savait pas ce qui était le mieux entre les deux solutions. Son cerveau fonctionnait à cent à l'heure tout en ayant court-circuité, n'ayant pas la moindre idée de ce qu'elle était censée faire à part paniquer et faire sa prière ; et l'ours ne manqua pas de profiter de la confusion pour se rapprocher à grands pas, la gueule grande ouverte, prêt à la dévorer, et Aileas replaça ses bras autour de sa tête.

« MOR'DU ! »

Son hurlement devint continu, un râle puissant qui secoua toute la forêt, tandis qu'elle fermait les yeux, incapable d'affronter la mort en face ; il ne lui restait plus qu'à attendre.

Attendre.

En continuant de hurler.

Sa gorge lui faisait un mal de chien mais pour une raison qui lui échappait elle parvenait toujours à crier de toutes ses forces. Plusieurs minutes passèrent, sans qu'elle ne réalise que sa tête n'avait toujours pas été arrachée par un violent coup de pattes ; et quand enfin sa voix se brisa, elle baissa les bras prudemment, essayant de repérer la silhouette de la bête pour ne voir que le groupe réuni autour d'elle, et qui l'observait avec une grimace qui signifiait qu'elle leur cassait probablement les oreilles depuis un petit bout de temps.

Elle se releva prestement, essayant de faire comme si de rien n'était bien que le feu lui montait aux joues et qu'un air farouche s'imprimait sur son visage. Elle s'épousseta rapidement en essayant de trouver quelque chose pour détourner son attention de ce grand moment de solitude, ramassant son arc et son carquois pour les remettre en place, avant d'apercevoir une silhouette couchée sur le sol un peu plus loin. Un seul regard suffit à reconnaître l'un des adolescents qui les accompagnait, la jeune fille aux cheveux foncés, qui avait l'air particulièrement affectée par son aventure. Toussotant pour remettre sa gorge en place bien qu'elle aurait donné sa maigre fortune pour un verre d'eau, elle se rapprocha de la jeune fille en quelques pas rapides, bien qu'elle ralentit en arrivant à sa hauteur.

« Cassandre, c'est ça ? C'est Aileas, je m'approche de toi. »

Elle préférait la rassurer, au cas où la demoiselle était toujours dans les vappes elle ne voulait pas l'alarmer ; puis, elle frôla son bras pour manifester sa présence, avant de voir les larmes qui coulaient le long du visage de la demoiselle. Qu'avait-elle pu voir de si terrible pour la mettre dans un tel état ? Aileas n'en avait pas la moindre idée, mais à l'heure actuelle cela n'avait aucune importance. La seule chose à faire était de la rassurer, de la faire se calmer et qu'elle sèche ses larmes, pour qu'elle puisse rentrer à la maison en sécurité. Aileas s'assit à côté de Cassandre, faisant doucement glisser les cheveux qui lui cachait le visage du bout des doigts, avant de lui frotter légèrement le bras au niveau de l'épaule pour lui apporter un peu de chaleur sans la brusquer.

« Hey, tout va bien, d'accord ? Tu es sortie du brouillard, il n'y a plus rien ici qui peut te faire de mal. On est tous ici, ta famille est là-bas. »

Elle resta plusieurs instants dans la même position, silencieuse, se contentant d'être une présence rassurante pour la jeune fille, quand celle-ci se mit à bouger légèrement avant de s'élever de manière à s'accrocher aux vêtements d'Aileas. La guerrière rousse sourit, avant de se redresser avec douceur tout en maintenant fermement Cassandre contre elle, la soutenant d'un bras en tenant son arc de l'autre et la laissant s'accrocher de la manière qui lui semblait la plus rassurante, jusqu'à se diriger avec lenteur vers le reste du groupe en la gardant ainsi près d'elle, chuchotant de temps à autres de petites paroles douces pour apaiser son esprit. Elle ne savait pas ce que la jeune fille avait vu, quel traumatisme pouvait bien mettre une adolescente si jeune dans un tel état, mais elle ne poserait pas la question ; le passé était le passé, et de toute manière ça n'était pas ses affaires. Tout ce qu'elle voulait, c'était que la petite soit en sécurité, et qu'elle se sente bien, entourée par les siens.


made by pandora.





Vie : 85%-10% = 75%
Revenir en haut Aller en bas
Lewis F. Pepper

avatar
En réalité, je suis
Lewis
☂ Conte : Mystery Skulls

☂ Emploi : Garde de nuit au The Moonlight Palace Hotel
☂ Camp : I don't care
☂ True Love : Don't want your memory in my head, I want you here with me

☂ Avatar : Dave Franco
© Crédit : Schizophrenic | Quiet Riot
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Jeu 13 Avr - 22:21




Regardant les deux figures connues face à lui Lewis restait incapable de bouger en entendant les paroles, ces rires presque démoniaques à son encontre et plus particulièrement à sa mort, n’arrivant même pas à formuler le moindre mot concrètement en raison de cette boule qui se formait dans sa gorge. C’était donc ça depuis le début ? Faire de lui un fantôme était en quelque sorte une épreuve planifiée ? C’est l’impression qu’il avait en tout cas alors que ceux qui avaient tant compté pour lui par le passé le fixaient encore, continuant leurs rires qui ressemblaient à une musique d’horreur à son sens, au final sa disparition avait l’air d’être plus un amusement voir un soulagement pour tout le monde. Il aurait peut-être été plus simple de tout lui expliquer plutôt que d’agir de manière aussi radicale pour le coup, il aurait été certes en colère ou même choqué mais il aurait sans doute mieux valu ceci que de le laisser s’éclater au sol comme une simple poupée de chiffon dans le fond, alors qu’il venait à se boucher les oreilles pour ne pas entendre plus longtemps ses voix qui le hantaient au possible. Mais rien n’y faisait, les sons étaient aussi nets que si on venait lui murmurer aux creux de ses tympans, et la douleur qu’il pouvait bien ressentir dans sa poitrine ne se faisait que plus pressant. Oui il avait mal. Mal de voir à quel point il se sentait trahi par les personnes en qui il avait pu avoir confiance, pour qui il avait pu avoir de l’amour sur plusieurs échelles, pour qui il aurait pourtant tout fait pour offrir le bonheur absolu sans même qu’on lui demande. Et à cette douleur se mêlait en même temps une sorte de colère sourde au vu du déroulement des événements, de tout ce qu’on avait pu lui faire subir et ce qu’il avait été en quelque sorte forcé de faire pour se raccrocher à la vie, son regard se faisant surtout dur en voyant cette image de cet ancien ami qui l’avait tué et ainsi condamné à une existence de damnation en quelque sorte. Comme il l’avait dit avant il n’avait jamais choisi de devenir un fantôme, il n’avait même pas eu une véritable transition entre vivant et mort au point de passer de l’un à l’autre, se sentant désormais piégé dans une vie qui n’en était pas réellement une à son sens à se languir de savoir la façon dont cette existence presque artificielle pourrait bien s’arrêter. Il y avait encore tellement de négativité en lui, peut-être encore plus en se sentant ainsi si vulnérable d’une certaine manière, que quelque part tout ce que Lewis voulait c’était sans doute régler ses comptes une bonne fois pour toutes et découvrir la vérité derrière tout ça.

« Pourquoi… ? Dites-moi juste pourquoi… »

La seule réponse qui peut recevoir ce fut à nouveau des rires, tellement moqueur qui lui donnait des frissons indescriptibles qu’il n’arrivait pas à savoir comment appréhender, alors que son seul désir était de savoir les aboutissants de cette histoire. Il était mort et connaissait la raison qu’on pourrait qualifier de scientifique, personne ne pouvait espérer survivre d’un embrochement par des roches et encore moins de la part de ceux capables de trouver la poitrine au niveau du cœur, mais la raison plus humaine lui échappait complètement. Arthur l’avait tué en le poussant vers une chute dont il ne s’est jamais vraiment relevé, pas de manière très conventionnelle en tout cas, mais son geste restait un gros point d’interrogation qui le rendait fou au point d’avoir souvent envie de hurler à s’en casser la voix si seulement il avait encore assez de vivacité pour agir de la sorte. Néanmoins Lewis n’avait plus la force quelque part, ne trouvant pas sa place entre les vivants et les morts au point de se sentir dans un entre-deux avec lequel il ne savait pas agir, et c’était peut-être pour ceci qu’en cet instant il n’avait même plus la force de lutter ou d’essayer de se venger malgré son envie permanente. Il méritait peut-être ce qui lui arrivait, pour ne pas avoir été un si bon ami que ça au final car après tout quelle autre raison aurait poussée Arthur à en finir avec lui sinon, il n’avait pas non plus été un être exceptionnel pour Vivi qui devait le considérer comme un type qui n’avait fait que lui tourner autour sans jamais avoir les tripes de faire quelque chose de bien concret. Lewis avait fermé ainsi fortement les yeux alors qu’il avait comme cette sensation suffoquer autant qu’il le pouvait, se sentant plus coupable dans cette histoire pour la première fois de cette nouvelle existence – s’il pouvait la nommer de cette façon, tremblant à la simple idée qu’au fond disparaître était une solution qui avait l’air de plaire au plus grand nombre. Il n’était rien, pas plus qu’un simple grain de sable dans un océan beaucoup trop vague, et comme disait après tout la phrase : de poussière tu redeviendras poussière. Jamais tout ceci ne lui avait paru aussi réel et surtout de porter dans un sens, ne souhaitant pas voir la vérité en face tant elle était dure à supporter, s’isoler et ainsi entrer dans une forme de solitude devenait un refuge dont il avait cruellement besoin.

Cependant, au bout d’un certain temps, Lewis n’entendait plus les rires et la seule chose qui avait pu rompre le silence provisoire était sûrement un cri strident qui venait de il ne sait où. Ouvrant les yeux il pouvait voir que le brouillard était en train de se dissiper, qu’il n’y avait pas plus de trace de Vivi que d’Arthur dans les environs, laissant ainsi se dévoiler les figures de leur groupe et peut-être quelques-unes en plus. Le fantôme qu’il était n’était plus sûr de rien, trop perdu dans le moindre de ses repères pour l’instant, laissant tomber ses mains vers son collier qu’il serrait compulsivement comme si son existence en dépendait et quelque part il savait que c’était bien le cas. Il restait un instant sans bouger, même pas sûr que ses jambes étaient capables de le porter, incertain de la suite à effectuer. Au bout d’un instant il finissait par s’avancer vers les autres, sans leur porter un regard qui se maintenait en direction du sol en réalisant petit à petit ce qui avait pu se passer quelque part, alors que ses bras venaient à se croiser au niveau de sa taille comme pour calmer cette boule au ventre qu’il pouvait bien avoir. Le bout de ses doigts serrait nerveusement le tissu de ses vêtements, tellement mal à l’aise pour tout ce qu’il avait vécu en peu de minutes avec cette illusion qui l’avait retourné bien plus que son visage pouvait l’exprimer alors que ce dernier restait avec cet air apathique habituel, s’arrêtant de bouger sans porter la moindre attention aux autres en attendant que la suite puisse être décidée. Dans le fond il se sentait parfaitement en accord avec sa nature fantomatique, à savoir le rôle de l’être invisible qui ne rentre que rarement en contact avec les autres et qu’on ignore, s’exilant malgré lui dans sa façon de faire mais qui était aussi devenu son dernier rempart de défense par la même occasion. Ce ne fut que lorsqu’il eut du mouvement près de lui qu’il se reconnectait un peu avec la réalité ou ce qui l’entourait, voyant ainsi un grand chemin qui se déclinait en plusieurs chemins devant eux, apercevant ainsi divers panneaux cette fois-ci descriptibles. Wonderland, Forêt Enchantée, Arendelle et Palais étaient les mots qui étaient ainsi visibles.

Sans surprise ce fut la direction du palais qui avait été ainsi choisie, ne trouvant rien à objecter de toute évidence car n’étant là que pour la figuration d’une certaine manière et ne se voyant rattaché à aucun de ses endroits, se contentant ainsi de suivre en ruminant les mêmes idées depuis qu’il avait eu cette vision d’Arthur et de Vivi. Il n’avait aucune envie de se mêler aux autres, il n’était là que parce qu’on l’avait traîné ici et aucun d’eux n’avait concrètement fait le moindre effort de toute façon au point de lui donner la moindre envie de s’approcher de l’un ou l’autre, traînant ainsi à l’arrière en gardant ses mains contre lui de manière toujours aussi nerveuse. Lewis voulait quitter cet endroit et le plus vite possible, le meilleur moyen étant donc d’avancer et de ne pas ralentir la marche le moins du monde ainsi, n’ayant pas d’autre choix que de suivre cette famille pour qui il n’avait aucune réelle compassion malheureusement. Ils n’avaient sans doute pas pensé à ce qui se passerait au moment où ils trouveraient ainsi la femme qu’ils cherchaient, s’ils voulaient la ramener il y aurait forcément un prix à payer et une conséquence car après tout il n’y avait qu’à regarder Roselina et lui dans cette histoire – l’une dans un état de décomposition en quelque sorte et lui un fantôme, cette mère de famille ne s’en sortirait pas indemne il ne fallait pas se faire d’illusions ce qui pouvait se montrer un supplice par la suite. Mais c’était leur problème, pas le sien et il estimait qu’il les avait suffisamment mis en garde pour vouloir en remettre une autre couche de toute façon, continuant à avancer dans un temps indéterminé qu’il n’aurait su dire tant il se trouvait être dans ses pensées. Il n’aurait même pas été en état de dire si on était venu lui parler, trop préoccupé de toute évidence pour y porter la moindre attention, continuant à marcher jusqu’à arriver enfin à ce qui semblait être le palais. Non loin de l’entrée se trouvait ce qui avait l’air d’être une étable et le fit sortir un peu de sa léthargie, observant les chevaux dont les yeux d’un rouge sanguin le forcèrent peut-être à regarder plus en détail les animaux pourvus d’ailes, les comptant fugacement pour en trouver curieusement six.

Mais Lewis n’était pas là pour s’attarder sur les détails, son désir de partir étant plus fort que le reste, qu’il continuait ainsi la route en direction du palais avant de s’apercevoir que la fameuse Sauveuse l’avait suivi. À moins que c’était l’inverse, honnêtement il ne saurait trop quoi dire, ne trouvant rien à lui dire sur l’instant jusqu’à ce qu’on grognement raisonne. Se stoppant pour chercher l’endroit précis où pouvait bien venir ce son qui n’avait rien d’humain, étant forcément quelque chose de beaucoup plus gros et sans doute pas très amicale au passage, il put voir dégringoler devant Emma et lui une créature titanesque qui se trouvait désormais face à eux. Elle avait l’air d’assez mauvaise humeur, probablement un gardien ou dans le même genre qui protégeait l’entrée du palais – ou du moins c’était l’impression qu’il pouvait avoir en cet instant, restant stoïque en cherchant à produire ne serait-ce qu’une flamme suffisante pour lui lancer dessus alors qu’il lâchait d’une main le tissu. Néanmoins une fois encore il se trouvait incapable de produire la moindre chose, lui rappelant à quel point il était plus humain qu’il pouvait le croire parfois même s’il n’était pas vraiment sûr que ce fût le bon moment pour s’en réjouir quelque part, portant un regard à la jeune femme blonde à ses côtés qui avait eu la bonne idée de venir armé. Ce n’était pourtant pas la faute de Lewis quelque part, si Aileas lui avait dit concrètement les choses et surtout où ils allaient il aurait certes tout fait pour faire demi-tour avant mais surtout il se serait mieux préparé, on l’avait propulsé dans cet univers sans lui demander son avis et d’ordinaire il pouvait avant tout compter sur ses pouvoirs. Flammes, illusions, lévitation. Mais rien de tout ceci ne marchait ici, le rendant même physiquement vulnérable alors qu’il lui était parfois difficile d’avoir un contact réel avec les autres tant son côté fantôme agissait de manière inconsciente parfois au point de le faire passer à travers toute une foule s’il le fallait, regrettant amèrement et encore plus en voyant l’imposante hache que la créature tenait entre ses doigts. Il était clair pour Lewis qu’il ne pouvait pas engager le moindre combat de son côté, évitant le moindre mouvement juste au cas où, alors que la voix puissante de cette chose face à eux venait à rugir au point qu’elle aurait pu faire trembler les murs.

« Partez ou mourrez. »

« Mourir… ? C’est déjà fait de mon côté désolé... »

Le fantôme n’avait pu s’empêcher d’être ironique pour le coup, n’étant même pas sûr de pouvoir ‘mourir’ en quelque sorte même si dans un sens il se retrouverait certainement coincé ici malgré lui, bien qu’il restait malgré tout méfiant au possible. Ils avaient besoin d’avancer, toujours et encore plus loin, même s’il n’avait aucune idée de pourquoi quelque part mais tant qu’il se rapprochait d’un moyen de partir alors il ne disait pas non après tout et il savait que tant que cette créature leur barrait la route il y aurait un problème. Et ça ne manquait pas. Sa phrase avait dû passer comme étant de l’insubordination ou de la défiance, ce qui ne l’était pas vraiment mais bien l’idée de souligner l’absurdité de la situation et de la phrase dans son cas, alors que le monstre se mettait à grogner à son adresse tout en le fixant. Lewis ne bougeait toujours pas, n’exprimait même rien avec son regard et son air neutre à l’égard de cette créature extraordinaire, histoire d’appuyer le fait qu’il n’y avait aucun réel problème de son côté et que ce monstre s’emportait dans le fond bien seul. Mais ce qui suivit le sortait de sa trompeur naturelle, le faisant froncer quelque peu les sourcils, n’aimant pas la tournure de toute cette situation et encore moins en entendant un congénère tout aussi lourd que celui face à eux tomber pour leur barrer toute possibilité de fuite. Ils étaient ainsi coincés, ils ne pouvaient ni avancer ni reculer, se focalisant sur celui qui lui parlait depuis le début.

« Le seigneur Morvran pourra toujours faire en sorte que tu restes parmi nous. »

« Mon seigneur ? Je ne le connais même pas… je ne le considère pas comme tel… ni aujourd’hui ni demain... »

Il n’avait jamais entendu ce nom auparavant et Lewis n’avait aucune envie de porter allégeance à une personne qu’il n’avait jamais vue, qui n’était aucunement légitime de toute évidence à ses yeux, il n’y avait aucune raison à ce qu’il vienne se mettre à genoux ou il ne sait quelle autre absurdité. Sa volonté de vivre avait été telle qu’il s’était extrait lui-même des griffes de la Mort, étant la raison pour laquelle il n’était pas passé par ce royaume et encore moins par un sous-entendu souverain, il n’avait pas de compte à rendre à personne de ce fait selon ses critères. Encore moins en voyant l’état de cet endroit, la façon dont venaient à être traité les personnes comme lui que ce soit encore ceux à l’agonie dans la rivière, le village où aucune volonté ou âme n’avaient l’air présentes dans les yeux de ceux présents, ou encore la prison qui était le comble de l’horreur. Personne n’avait le droit de juger qui avait le droit de mourir ou de vivre mais il en était de même pour ceux qu’on enfermait, le sens de la justice impartiale faisant sans doute plus partie de Lewis que ce qu’il pouvait penser de base, il pouvait comprendre que certaines personnes avaient fait des choses cruelles néanmoins ce n’était pas une raison pour leur faire subir pour l’éternité le pire. Les erreurs étaient quelque chose d’humain après tout, même Arthur qu’il détestait de tout son être ne méritait pas un tel châtiment à son sens et dans le fond il ne pourrait jamais lui faire subir une telle chose même s’il ne pourrait l’avouer, cependant le soi-disant roi n’avait pas l’air de connaître la définition du pardon. Il était vrai qu’il n’en était pas encore capable de son côté aussi, sa volonté de se venger et sa haine était encore forte malgré les apparences, mais il restait une personne qui ressentait encore des sentiments. Et c’est pour ceci qu’il ne pourrait jamais admettre que quelqu’un puisse lui dicter sa conduite ou le priver de sa liberté, surtout pas dans la situation actuelle et de voir à quel point cet être sans cœur pouvait bien agir, refusant de tout son être qu’on le contrôle d’une manière ou d’une autre. Tandis que la suite ne faisait que le confirmer le fond de sa pensée, serrant un peu plus la main restait contre son haut et fixant cette chose face à lui, l’énervement dont il faisait preuve lui permettrait en temps normal de s’enflammer et il essayait justement de focaliser tout ce ressentiment au creux de sa paume où ses doigts s’agitaient quelque peu nerveusement.

« Non… Mais s’il le décide, tu seras forcé à rester ici voir même à aller passer du temps en prison, j’ai entendu dire c’est un endroit chaleureux. »

La créature était en train de faire ce qui s’apparentait à un sourire, montrant ainsi une rangée de dents où il ne fallait sûrement pas laisser son bras tomber, se contentant pour sa part de le fixer encore alors qu’il était évident qu’il n’allait pas se laisser faire aussi facilement.






copyright Bloody Storm


Niveau de Vie Mort : 75%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

MIRACLE
There’s a place I wanna go and a life I wanna know but you crucified my heart of gold. There’s no love, no light, no end inside. But I hope, I pray, and I will fight 'cause I’m looking for a miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2443-had-me-feeling-like-a-ghost
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Jeu 13 Avr - 22:57

The Underworld

Evidemment, il ne me répond pas et je sens la main d'Angelica se poser sur moi. Puis soudian il ordonne des choses à voix basse, à ceux qui m'ont rejoint. Puis il me demande doucement de m'assoir. je ne comprends pas trop ce qu'il se passe jusqu'à ce que soudain, je vois et entends ce qui se passe dans le brouillard pour chacun.
Je ferme les yeux, une boule se formant dans ma gorge. Je murmure certaine qu'il m'entende.


- « Etait ce vraiment nécéssaire? »

Il me réponds sobrement.

- « Tous le monde a besoin de faire le point avant de passer à l'étape suivante... »

Je vois alors Milah faire face à Killian, et j'ai de la peine pour mon presque mari officiel. Je suis bien placé pour connaître la profondeur de son amour pour la femme en face de lui. Je souris avec douceur quand je l'entend l'appeler "mon amour" et presque surprise qui me choisisse moi... Mais c'est alors la douleur de Cassie qui me fait me lever, mais mes jambes sont comme fixé au sol. Je veux l'aider, je veux lui dire que je suis là, que je l'aime plus que tout, que tout ira bien pour elle. A la sortie je vois mon amie Merida l'aider. Mais c'est là que la confrontation entre Grace et sa mère se fait, mon coeur se serre encore plus. Puis l'échange entre Graham et Emma, j'ai assez parlé avec lui depuis que je suis ici, pour savoir que pour avancer il a besoin de savoir qu'Emma est soutenue et sera heureuse avec le temps... Je commence à comprendre la remarque d'Alexander. Puis la confrontation entre mes deux fils me font tomber à genoux sous la douleur... Je demandes alors la voix brisée.

- « Pourquoi tu m'as montré ça? Je... »

J'étais venue te demander de passer à l'autre étape comme venez de le dire Killian Jr. Pas de réponse, il me regardait presque bizarrement. Peut-être n'était ce pas normal que je réagisse ainsi. Alors j'entends Angie dire à son père.

" Papa, je sais que tu m'en veux. Mais tu sais pourquoi je l'ai fait. Je... Laisse moi amener à tes neveux des armes. Tu ne veux quand même pas que leurs sangs coulent sans qu'ils puissent se défendre."

J'étais trop perdu sur l'image pour voir Angie prendre différentes armes, dagues, lances et autres objets tranchants, avant de partir, posant avant de partir une main sur l'épaule de son père, en lançant un regard vers moi.

©Aliana

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Celui qui m'arrange
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Sam 15 Avr - 19:10


welcome to the underworld
Dying is the day worth living for.

Liam fût le premier à sortir du brouillard avec un jeune garçon qui me faisait étrangement penser à quelqu’un… mes doutes fût confirmé quand le garçon s’élança vers Milah en disant que Liam Jr était son frère. What ? c’est donc lui le fils que j’ai eu à Camelot ? Je lançai un regard à Milah comme pour obtenir une réponse, mais rien. A la question de l’identité de la femme à mes côtés je répondu pas à mon fils me grattant l’oreille embarrasser et cherchant la meilleure façon de l’annoncer… la venue de Cassandre me retira cette pensée en voyant dans quel état ma fille était… j’aurai dût l’enfermer à la maison dans sa chambre à double tour en mettant Smee comme gardien de sa prison ! Les autres nous rejoignirent assez vite, j’allais me précipiter vers Cassie, mais Aileas fût plus rapide que moi. Je le remercie d’un hochement de tête lui laissant donc le réconfort de ma fille cadette. Je n’ai pas remarqué tout de suite la venue d’Emma accompagné de Graham, Liam se précipite sur lui. Je le suis pour serrer ensuite la main de mon ancien patron et ami avant de lui faire une rapide étreinte. C’était donc Graham qui annonça l’identité de Milah à mon fils. C’était un peu gênant j’avoue.

Je rapplique au regard et au reproche de mon fils sur l’identité de ce jeune garçon dont je ne savais rien il y a encore quelques mois. « J’ignorai que j’avais un enfant avant la mort de ta mère. Et c’était mon poids à porter, pas le vôtre. » Ça reste un enfant, je ne vais pas tout lui raconter non plus, il a déjà eu à subir la mort de sa mère par sa propre main je voulais pas qu’il ait d’autre chose sur les épaules. Puis là maintenant je n’ai pas la foi et l’envie d’argumenter là-dessus avec lui… on verra en rentrant si on rentre un jour.

En attendant on se remet en route dans ce lieu digne d’un film d’horreur de série b jusqu’à arriver à des indications. On a le cimetière de chaque monde en fait non ? peut-être bien. Dans tous les cas on va vers le palais, c’est toujours vers ce genre de lieu qui se passe des choses intéressantes ou des plus gros ennuis. Mais si on veut ce pourquoi on est venu, on doit y allez. On arrive jusqu’à une étable avec des bêtes pas très accueillante. Oui désolé mais des chevaux ailés noir avec les yeux sang ça m’attire pas… mon sang se glaça en entendant des grognements proches de nous. Je suivais Emma une main sur Excalibur prêt à m’en servir si le fallait. Et ce que je craignais arriva. Une bête ressemblant à rien que je n’avais jamais affronter nous barrer la route… je me retournais déjà prêt à rebrousser chemin afin de mettre au moins mes enfants à l’abri qu’une autre créature arriva. Bon c’était trop tard pour fuir alors. Je cache un sourire à l’ironie de Lewis, j’aime bien son style.

« On n’a pas l’intention de partir avant d’avoir récupéré ce pourquoi on est ici. Désolé, mais c’est non. »

Je dégainai Excalibur en voyant apparaître devant notre groupe des armes ; épée, dague, lance… tout ce qui faut pour partir en guerre quoi. D’un coup de pied dans une des armes je l’envoi à Lewis, qu’il la saisisse ou pas c’est comme il le sent. C’était le seul désarmé avec les enfants. Et sincèrement je n’ai pas envie de jouer le héros aujourd’hui… Les monstres ne semblaient pas vouloir attaquer en premier bon et bien je vais lancer l’assaut. N’ayant jamais combattu avec ce genre d’épée mes gestes étaient plus lent que la normal, le montre à le temps d’esquiver ma première attaque et d’essayer de répliquer avec sa hache, mais j’arrive à le toucher lui faisant une entaille sur le long de son mollet. Je fais une grimace en voyant du sang noir jaillir de cette blessure avec un grognement de dégoût. C’est dégueulasse.


code by Silver Lungs


Vie; 90%
Mission; 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Lun 17 Avr - 0:02


Welcome to the Underworld

Avec Killian, Cassie, Liam Jr, Aileas, Lewis, Grace et Rosalina



Un hurlement en continue venant de sa droite attira son attention, elle tourna la tête dans cette direction pour voir qu'Aileas venait de les rejoindre, la sauveuse en conclus que tout le monde avait plus ou moins été touché par le brouillard, mais que tout le monde n'avait pas forcément subit le même traitement, certains était revenue avec des êtres chères qu'ils avaient perdu, d'autre semblait avoir eu peur, rien qu'en voyant le visage de Cassandre, elle savait que son expérience n'avait pas du tout été plaisante, la princesse rebelle se dirigea d'ailleurs dans sa direction pour la faire sortir de sa stupeur.

Une fois tout le monde prêt à reprendre la route, Emma jeta enfin un coup d'oeil à l'endroit où ils avaient atterrie, un espèce de grand chemin qui s'étendais en largeur et devant eux se trouvait d'autre chemins avec des panneaux juste au bord de chacun, ses yeux tombèrent sur celui de la forêt enchantée et elle eu presque envie de marcher dans cette direction, mais même si elle était curieuse de savoir à quoi ressemblait son monde d'origine, elle préférait voir l'original plutôt que celle-ci.

Le palais semblait être leur destinations finale, alors tout le monde prit cette direction, elle espérait qu'ils allaient bientôt pouvoir tous quitter cette endroit même si elle se doutait qu'ils ne s'en sortiraient pas forcément sans égratignure, elle avait bien eu du mal à se remettre de ses blessures après son passage à Neverland, elle espérait qu'elle passerais moins de temps à l’hôpital cette fois-ci. Elle jeta un coup d’œil en direction de Graham qui n'était pas encore partis, elle redoutait le moment où elle devait lui dire une bonne fois pour toute adieu, elle ne voulais pas le quitter, elle voulait rester à ses côtés, même si elle ne pouvait tout de même pas laisser sa famille dérrière.

Bien sur à peine arrivaient-ils devant le palais que Graham et les autres morts disparurent sans un mot, Emma agrippa l'épée de son père de toute ses forces pour éviter de fondre à nouveau en larmes, peut être qu'elle retrouverais Graham un peut plus tard, elle devait se concentrer sur leur taches à accomplir tout en s'occupant des obstacles qui se dressaient sur leur chemins. Voyant du coins de l’œil Lewis s'avancer en direction du palais, elle ne perdit pas de temps avant de le suivre, se séparer n'était pas une bonne idée et elle se devait de protéger tout le monde du mieux qu'elle pouvait.

"Attention à vous."Dit-elle à voix haute quand le sol se mit à trembler comme si un espèce de géant marchait dans leur direction, des grognements se firent entendre, les ennuis venait d'arriver. Soulevant l'épée de son père elle la pointa en direction du monstre quand celui-ci fit son entrée devant eux, elle du lever la tête pour pouvoir au moins voir le dessous de se son visage. Lewis engagea la conversation avec la créature, elle entendit dérrière elle d'autre grognement ce qui signifiait qu'il avait à présent un autre monstre, leur taux de chance de s'en sortir c'était un peut plus réduit. Killian attaqua le premier réussissant à touché le monstre au mollet, celui-ci poussa un grognement de douleur avant de s'avancer un peut plus, pointant sa hache en direction de la sauveuse, elle esquiva de justesse l'attaque avant de lui entailler le pied.


 
Code by Fremione.



Vie: 85%  Suspect
Monstre 1: 75%
Monstre 2: 100%


Dernière édition par Emma Swan le Jeu 27 Avr - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre M. Lake

avatar
En réalité, je suis
La fille du Captain Lake
☂ Conte : Arthurienne

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : Il n'y qu'un pas entre le bien et le mal ...
☂ Avatar : India Eisley
© Crédit : ©alas [sign]
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mar 18 Avr - 22:50


Welcome to the Underworld !
The vision that was planted in my brain
still remains withing the sound of silence


Affaiblie. Cassandre était tout simplement affaiblie par toutes les émotions plus différentes les unes que les autres qui l'avaient d'un seul coup envahit lorsqu'elle s'était trouvée en face du matelot. Elle n'avait pas réussis à tenir plus longtemps chutant sur le sol, tandis que les larmes continuaient de rouler sur ses joues sans pouvoir s'arrêter un seul instant. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Elle n'avait plus de force pour se relever, plus de voix pour appeler à l'aide, mais avait-elle réellement envie d'appeler à l'aide ? Non. Elle ne voulait pas qu'on puisse ainsi la voir de près, elle ne voulait pas une nouvelle fois passer pour une personne de faible alors que les seules personnes qui se trouvaient dans les parages n'étaient rien d'autre que les membres de sa famille. Sa voix se brissait dans sa gorge, sa voix se bloquait alors qu'elle n'avait pourtant qu'une envie : crier. Elle voulait crier de toutes ses forces, elle voulait vider son sac un bon coup, essayer de faire fuir ses démons qu'elle sentait autour d'elle, essayer de faire fuir les mauvaises pensées de son esprit. Crier tout simplement  mais rien … Le vide le plus total alors qu'elle restait au sol s'accrochant les cheveux alors qu'elle ne faisait aucun bruit. Le silence le plus total au point même qu'on ne pourrait presque pas la remarquer ainsi recroquevillée sur elle même. Elle pouvait sentir son cœur se serrer de sa poitrine d'une tel force qu'elle avait l'impression qu'il allait d'une seconde à l'autre tombé tout simplement en poussière, elle sentait cette noirceur dans ce dit cœur qui bougeait, qui faisait acte de présence comme pour lui rappeler encore plus que ce qu'elle avait pu commettre dans le passé restera gravé à jamais dans le présent et dans le futur. Lui rappeler simplement qu'elle avait commis un acte impardonnable très certainement le pire possible qui n'était rien d'autre que de retirer la vie à un être vivant, à un être qui n'avait rien demandé. Et si elle recommençait ? C'était la question qui la entait de jour en jour désormais, alors que l'idée même que de pouvoir blesser une autre personne lui était tout simplement impossible à imaginer. Ou peut être au contraire qu'elle voyait parfaitement la scène se déroulé dans son esprit … Elle ne pourrait en aucun cas venir à se pardonner si cela devait arriver ayant déjà du mal à se pardonner en ce moment même. Qu'est-ce qui pourrait arriver si elle recommençait ? Tout. Et rien  la fois. Elle perdrait tout cette fois-ci, ses amis, sa famille, une raison de vivre tout simplement alors qu'elle viendrais ainsi tomber dans une sorte de dépression, à finir très certainement par en perdre la vie à force de se torturer l'esprit et le corps ainsi.

Non. Elle devait chasser ses vilaines pensées de son esprit, elle devait reprendre contenance en espérant au plus profond d'elle même que jamais elle ne viendrait commettre une autre faute, un autre délit qui pourrait lui être fatal que se soit dans sa chute dans la noirceur du quelle elle ne pourrait s'échapper ou tout simplement à en perdre la vie. Une voix. Une voix, la fit revenir dans le présent alors qu'elle venait à relever la tête pour observer qui venait à s'approcher d'elle. Cassandre fut quelque peu surprise sur le moment en voyant Aileas devant elle alors qu'elle s'attendait d'une certaine manière à voir son frère ou son père débarquer vers elle. Peut-être était-ce mieux ainsi. C'était mieux ainsi. Elle ne voulait pas réellement parler à sa famille pour l'instant restant encore sous le choc de ce qu'elle avait pu vivre il y a de ça quelques minutes, elle ne voulait pas montrer autant sa faiblesse qu'elle continuait à regarder Aileas dans les yeux sans bouger un instant, sans parler. Elle ne pouvait pas. Elle en avait pas la force dans tous les cas. Sa voix était calme, sa voix était douce se voulant très certainement rassurante alors que la brune l'écoutait et se fut lorsqu'Aileas la toucha sur le bras, qu'elle réagit enfin, sortant d'une certaine manière d'un certain état de transe, comme si elle venait de se réveiller d'un cauchemar et elle pu enfin bouger, elle pu enfin émettre des sanglots. D'un geste brusque elle vint s'accrocher au bras de la jeune femme comme elle le pouvait s'accrochant de toutes ses forces comme si elle était à présent sa bouée de sauvetage, pierre en plein milieux de l'océan qui lui permettait de ne pas se noyer, comme si elle était la dernière chose sur terre qui lui permettait de rester en vie. Cassandre s'accrochait enfouissant sa tête dans son épaule alors qu'elle continuait de pleurer quelque instant, qu'elle continuait de vider toutes les émotions qui l'avaient traversé en si peu de temps. Elle restait accrochée sans relever une seule fois la tête suivant simplement le mouvement alors qu'Aileas venait à se relever pour la conduire très certainement près des autres. La brune essaya de se rependre, d'arrêter de pleurer alors qu'elle venait à respirer longuement pour se calmer et pour calmer son cœur qui battait à grande vitesse à l'intérieur de sa poitrine. Elle essayait du mieux de son possible alors qu'elle continuait de s'accrocher à la rouquine du mieux qu'elle pouvait pour avancer. Elle n'avait plus aucune force pour l'instant pour le faire seule, elle n'avait plus aucune force pour faire quoique se soit en ce moment même alors qu'elle avait pu se voir vider de son énergie en si peu de temps.

« Mer … merci »

C'était tout ce qu'elle arrivait à prononcer à celle qui était venu l'aider, elle la remerciait sincèrement d'être venu la voir car elle serait sans doute rester toute seule sur se sol sans bouger encore longtemps. Elle la remerciait d'être venu alors qu'elles ne se connaissaient pas en soit, elles ne savaient rien l'une de l'autre à par seulement leur prénom, étant de parfaite inconnu et pourtant Aileas était venu lui proposer de l'aide, elle était venu la voir alors qu'elle aurait pu d'une certaine manière juste passer son chemin sans faire attention à la petite un peu trop fragile qui se trouvait sur le sol pour une raison inconnu. Personne ne savait se qu'elle avait vu dans ce brouillard, personne ne savait qui elle avait pu apercevoir et sans doute que pratiquement personne ne le saura jamais. Cassie n'avait pas forcément l'attention d'aller raconter dans les moindres détailles ce qui avait pu se passer et encore là maintenant tout de suite alors qu'elle revenait vers le groupe avec un peu plus de contenance. Le marque sur son visage la trahissait grandement, elle avait les yeux rouges, elle avait encore les marques des larmes sur ses joues alors qu'elle avait un air un peu bouffi mais elle avait arrêté de pleurer, elle avait arrêté de trembler alors qu'elle essayait d'une manière ou d'une autre de faire apparaître un faible sourire sur le visage comme si rien ne s'était passé, comme si ce n'était pas si grave que ça. Non, elle avait juste revu le visage de celui qu'elle avait tué, ce visage qui l'avait hanté jour et nuit pendant des semaines, pendant des mois alors que la vision de ce moment restait gravé parfaitement dans les moindres détailles dans sa mémoire. Non, ce n'était pas grave après tout, il n'y avait pas à faire tout un plat alors que d'autres avaient sans doute vécu des choses assez terribles eux aussi. Elle n'était sans doute pas la seule alors il n'y avait pas de raison de quoi s’inquiéter après tout. Elle ne posait même pas de questions en revenant restant un peu à l'écart du groupe sans faire attention à ceux qui était d'une certaine manière ''revenue''. Il y avait une femme à côté de son père dont Cassie ignorait complètement l’existence, tout comme le jeune garçon qui se trouvait là lui aussi ne connaissant alors que Graham, un homme dont elle était triste de ne pas avoir pu le connaître un peu plus. Pourtant elle ne cherchait pas à lui parler sur le moment même, restant silencieuse alors que ses pensées vagabondaient dans on esprit sur ce qui allait se passer plus tard. Elle allait sans doute pouvoir revoir sa mère et après ? Qu'est-ce qui se passera ? Est-ce que le matelot de son père reviendra la chercher pour lui faire subir le même sort que ce qu'elle lui avait réservé ? Est-ce qu'il allait revenir la chercher comme il avait été convenu ? Après tout c'était Cassandre qui lui avait dit de se venger s'il le voulait dès qu'elle aurait pu revoir sa mère, c'était elle qui lui avait dit de la tuer s'il voulait car c'était, au fond, tout ce qu'elle méritait après ce qu'elle avait commis.

« Ça va … Ça va ! »

Adressant de simple paroles autres pour éviter qu'ils ne viennent poser trop de questions. Elle restait en arrière du groupe, essayant de reprendre ses esprits comme elle le pouvait. Elle suivait bêtement sans réellement faire attention à où est-ce qu'ils allaient, à ce qui était entrain de se dire. Elle suivait et puis c'était tout, aucun acte de présence elle pouvait très bien ne pas être présente se serait complètement là même chose. Ils marchaient encore et encore avant d'entendre des sortes de grondements, le sol tremblait un peu sous le pieds alors que Cassandre venait à relever la tête pour apercevoir deux géants, deux montres qui les encerclaient ne pouvant passer nul part. Elle les observait, elle écoutait se qu'il se disait alors qu'elle venait récupérer doucement la dague qui se trouvait dans sa botte. Elle n'aimait pas cet arme, elle n'aimait pas ce qu'elle pouvait faire mais c'était pour l'instant la seule chose qu'elle avait sur elle pour se protéger du mieux possible. Tout cela ne prédisait rien de bon comme depuis le début du voyage mais s'ils venaient à les attaquer, elle devait ainsi venir se défendre. Pourtant n'est-ce pas elle qui ne tenait que peu à la vie ? Qui avait dit il y a peu qu'on pouvait mettre fin à ses jours car c'était tout ce qu'elle méritais ? Si. Mais après. L'envie de revoir sa mère une dernière fois était tout ce qu'elle demandait le plus au monde dépassant toute autre envie. Elle pourrait la revoir et replonger au fond du puits qu'elle ne viendrait pas s'en plaindre car elle aura eu la satisfaction de revoir sa mère, de revoir celle qui l'avait bercé, qui lui avait raconté des histoires en tout genre. Celle qui l'avait en partit éduqué, qui la protégeait et qui avait même donné sa vie pour le sienne. Alors l'envie de revoir sa mère était en ce moment même plus fort que tout, lui redonnant quelque peu des forces alors qu'elle tenait fermement l'arme blanche dans sa main. Son père commença à engagé le combat avec le monstre qui se trouvait devant une certaine entrée sans que Cassie puisse définir quelle entrée alors qu'elle préférais se concentrer sur le monstre qui se trouvait de l'autre côté de la route, les empêchant ainsi de rebrousser chemin. Des armes apparurent à leurs pieds et s'en attendre une seconde Cassandre saisit entre ses mains une plus longues épées rangeant rapidement la dague de nouveau dans sa botte. Elle était plus douée avec une épée, son père lui avait appris à la manier et elle avait eu le temps de s'entraîner lorsqu'elle se trouvait seule sur l'île de Neverland. Elle pouvait se défendre et attaquer plus facilement, se mettant en place pour venir attaquer. Elle profita du grognement de l'autre monstre pour foncer sur celui devant elle, passant presque entre ses jambes pour venir lui assigné une entaille assez profondes avant de voir directement du sang noir giclé un peu partout et même sur elle. Elle avait du toucher une certaine artère. Reculant rapidement, elle venait à former une certaine grimace de dégoût.

« Bloody Hell mais c'est quoi ça ... »

Elle venait à s'essayer le visage avec un bout de son t-shirt propre alors qu'elle venait presque à se préparer du coup que le monstre pouvait envoyer sur elle. Cassandre essayait au maximum de se concentrer sur ce qui était devenue désormais un combat, pour tout simplement venir oublier tout le reste pendant un instant. Elle ne voulait plus penser à la douleur, elle ne voulait plus penser à ce qui s'était passé dans le brouillard. Elle se concentrait sur son objectif et seulement sur son objectif : revoir Diana.
black pumpkin


Mort dans : 20%
Monstre 1 : 75%
Monstre 2 : 85%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Sweet dreams and promises
There so much more that we could be. Every time that I’m falling, You’re the arms that I reach. When my guards are unravelling, You’re the words that I need to fix me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Jeu 20 Avr - 21:23


Welcome to the Underworld
Pleins de personnes

Je dois avouer que de revoir ma mère que j’ai perdu, quand je n’étais qu’un bébé de trois ans, cela me fait vraiment bizarre. Je sais que nous étions venus pour ramener ma marraine mais là ça devient un peu dure. Mais je dois rester sur la promesse que j’ai faites à mon petit ami. Après mettre repris, je rejoins les autres, il y a d’autres personnes mortes comme l’oncle de Liam, et l’ancienne compagne du pirate, si j’ai bien suivi. Quand je remarque Cassandre, je vis qu’elle n’est pas bien, ça me fait mal au cœur de la voir ainsi.. Je voulais l’aider mais la princesse rebelle la rejoint pour l’aider à se relever.
Après tout ça, nous décidâmes de nous mettre en route pour essayer de retrouver Diana. Je décide de rester près de ma mère qui s’éclipse ainsi que les autres morts quand nous arrivâmes devant le palais. Je reste sur mes gardes tout en étant à côté de Liam et Emma. Tout était trop calme pour que ça soit rassurant. Quand la terre se mit à trembler et deux créatures apparurent de nulle part comme si nous empêchaient de passer. Lewis essaya de parler avec ces monstres. Par chance, des armes se trouvent sur le sol, je décide de prendre une épée tranchante, prête à me battre. Killian réussi à blesser l’un des monstres, je ne peux m’empêcher de faire une grimace de dégoût mais me repris en disant dans un murmure à mon petit ami.
-Bon, il est temps de se battre pour qu'on puisse retrouver ta mère, lui murmurai-je en me préparer à blesser l’une des créatures. Emma attaque l’une des créatures ainsi que la soeur de Liam, je décide de me prendre à celle qu'Emma vient de blesser. Je serre le pommeau de mon sabre, et cours vers la créature, après avoir esquiver une attaque, je saute vers elle à l'aide d'un rocher pour lui trancher l’abdomen pour me retrouver avec du sang sur mes vêtements.
Je décide ensuite de m’écarter de ce monstre pour éviter de me prendre un coup, tout en espérant que nous allions retrouver Diana..
AVENGEDINCHAINS


Vie 85%
Monstre 1 : 75% - 15% -> 60%
Monstre 2 : 85%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Cassie
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Sam 22 Avr - 21:17

Welcome to the Underworld


Finalement, ce fut son parrain qui expliqua à Liam qui était la femme aux côtés de son frère. Milah. Le premier amour de son père pour ce que l’adolescent en avait compris. Saluant la femme d’un signe de tête, il se concentra plutôt sur son père et lui demanda des explications sur le fait qu’il n’ait pas été mis, ou les autres d’ailleurs, au courant pour l’existence de Killian Jr… Mais son père lui expliqua qu’il ne s’en était rappelé que depuis peu et qu’il n’avait pas voulu leur mettre un autre poids à porter sur les épaules. Cette excuse commençait à être bien commode mais le jeune homme ne fit pas de commentaire.

Au lieu de quoi, quand il vit sa sœur arriver avec Aileas, il comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas et la rejoignit pour lui poser une main sur l’épaule et la serrer contre lui. Liam ne savait toujours pas ce qui était arrivé à sa petite sœur, mais il avait compris que cela avait dû être dur… Et il savait que sa jumelle le tiendrait au courant quand elle serait prête. Du moins l’espérait-il…

Finalement le groupe se mit en route vers le palais. Mais en arrivant, les morts qui les accompagnaient disparurent et des hurlements se firent entendre. Et pas sympa en plus les hurlements. Sur ses gardes, Liam vit avec surprise des armes apparaître près d’eux. Sans un mot, il prit une épée en remerciant intérieurement son oncle Liam et Oisin pour lui avoir appris les bases… Deux monstres surgirent ensuite et son père ainsi qu’Emma, Cassie et Grace parvinrent à les blesser. Sans doute rendu hargneux par les blessures qu’il avait reçues, le premier monstre s’en prit à Liam qui ne put esquiver l’attaque, l’autre l’ayant attaqué en traitre.

P*te vierge ! S’exclama-t-il quand il se prit le coup.

Le bras gauche en sang, l’adolescent grimaça tout en reculant pour se mettre hors de portée. Au final, l’enseignement de son oncle et d’Oisin avait sans doute été un peu trop conventionnel. Les coups en douce, aucun des deux ne lui avait appris à en porter…

Vie : 65%
Monstre 1 : 60%
Monstre 2 : 85%
Mission : 100%


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Lun 24 Avr - 19:56

Welcome to the Underworld
Je ne vais pas faire que survivre tu vas me voir prospérer tu ne peux écrire mon histoire je suis au-delà de cet art je ne vais pas juste me conformer peux importe à quel point tu essaie de me déstabiliser car mes racines s'ancrent profondément oh ta foi en moi est si fine n'en doute pas la victoire est dans mes veines je le sais je ne négocierai pas je combattrai • Aileas & Emma & Killian & Cassandre & Liam & Grace & Roselina & Lewis



Aileas s'était contentée d'un hochement de tête entendu en direction de Killian lorsque celui-ci l'avait remerciée du regard, alors qu'elle avait pris Cassandre entre ses bras pour la ramener près des autres ; mais malgré elle ou de manière totalement consciente, elle n'en était pas sûre, elle éprouvait comme un ressentiment à l'égard du pirate, d'avoir laissé tous ces jeunes enfants -et ses propres enfants en plus de cela- sur une terre aussi dangereuse, et vu la grimace et la pâleur de Cassie, elle avait vu quelque chose de bien plus horrible que les cris inhumains de la prison dans ce brouillard qui les avait tous hantés. À vrai dire, tout le monde avait l'air passablement retourné par ce qu'ils avaient vu, et elle nota la présence de plusieurs personnes en plus mais qu'elle se contenta d'ignorer ; ça n'était pas ça qui l'intéressait mais bien la figure pâle et les sourcils froncés de Lewis, qui semblait lui aussi plongé dans une torpeur qui laissait penser à un traumatisme. Oh, comme elle aurait voulu être du genre à câliner les gens en leur murmurant des paroles réconfortantes quand le supplice leur tombait sur les épaules ; elle avait bien réussi à sortir quelque peu Cassandre de sa douleur mais ça n'était pas quelque chose d'inné pour la rousse, bien au contraire mais Aileas était bien plus douée pour filer un coup de main aux adolescents en détresse comme elle avait été à leur place dans ses faux souvenirs -et même ses vrais quelque part. Lewis c'était une autre paire de manche, même si elle avait largement compris sa misanthropie latente et qu'elle ne faisait en apparence que se servir de lui, elle ressentait quelque part comme une envie de lui attraper les épaules et de lui dire que tout irait bien, qu'elle tiendrait sa promesse et qu'elle le ramènerait à la maison, mais tout ce qu'elle était capable de faire à cet instant c'était laisser flotter dans le dos de l'homme-fantôme un regard pesant de culpabilité et de soutien silencieux, tandis qu'elle continuait de soutenir Cassie par l'épaule sans la lâcher un seul instant tout en veillant à ne pas lui faire mal accidentellement en conservant son arc dans son autre main.

Elle s'était contentée de resserrer un peu son étreinte en entendant la voix cassée de Cassandre la remercier faiblement, ayant la gorge trop nouée et ses pensées trop enfoncées dans son esprit pour réellement parvenir à prononcer quoique ce soit ; elle avait encore en tête l'énorme tête de Mor'Du juste devant elle, et ce cri guttural qu'elle avait poussé en continu durant plusieurs minutes était peut-être également responsable de ce silence dans lequel elle subsista durant tout le chemin qui les séparait de leur destination finale. À l'approche d'un groupement de panneaux qui indiquaient plusieurs directions, elle se dit que cet endroit si hostile était quand même vachement bien indiqué ; peut-être que les morts perdaient leur sens de l'orientation et vu comme ils erraient dans le village précédemment elle se dit que la théorie n'était pas aussi absurde qu'elle en avait l'air, se promettant de demander une carte en souvenir au propriétaire des lieux. Qui sait ? Peut-être qu'une fois qu'on était venu, on pouvait venir faire les touristes et visiter un peu, et avec un peu de chance il y avait peut-être même un château hanté sympa, bien qu'elle repoussa cette pensée en se disant que ce monde entier était un endroit hanté, très littéralement. Toussotant pour mettre un terme à ce cheminement de pensées absurdes digne d'une petite fille qui ne comprenait pas son milieu -quelque chose de passablement récurrent chez elle elle devait l'admettre, la faute à sa tendance à agir avant de réfléchir, elle jeta un petit coup d'oeil d'abord en direction de Cassandre à qui elle adressa un sourire sans conviction, puis en direction de Roselina et de Lewis, qu'elle regrettait déjà depuis le début de l'aventure d'avoir amené avec elle alors que ce monde avait bien plus de conséquences morbides sur eux que sur elle. Comme d'habitude elle était quelque part l'intruse de cette histoire étrange, la squatteuse qui se greffait sans réfléchir plus que cela elle qui n'avait réellement personne d'importance dans ce monde des morts, elle n'avait jamais réellement perdu quelqu'un qui comptait à ce point pour elle, la seule personne qu'elle avait vu mourir était Mor'Du mais il était parti en paix rejoindre les feux follets. Il y avait bien ce petit enfant qu'elle avait perdu dans ses faux souvenirs et cette simple pensée vint serrer un peu plus sa gorge et son coeur, emprunte de la culpabilité que quelque part, elle aurait voulu pouvoir le trouver ici, pouvoir le serrer dans ses bras encore une fois sans être hantée par cette pensée qu'il n'avait jamais existé. Inconsciemment, sa main libre se dirigea vers la poche intérieure de sa veste, où continuait d'exister cette photo, cette échographie rafistolée encore et encore et qui ne la quittait jamais, lorsque le groupe entier parvint devant le palais.

Enfin, elle revint à la réalité ; elle nota la présence des chevaux sombres aux yeux rouges, et elle se dit avec amusement qu'Angus se serait probablement caché derrière elle en frissonnant de peur de voir des congénères aussi menaçants. Reprenant fermement son arc en préparant une flèche si besoin, elle laissa le groupe avancer sans faire attention à eux, se rapprochant des écuries, essayant d'examiner les chevaux de plus près pour voir s'il était peut-être possible de les monter pour sortir de là plus rapidement, avant qu'un cri ne lui parvint du côté du groupe. Elle réalisa rapidement la situation, lançant des injures pour elle-même de n'avoir pas été plus attentive avant de constater que tout le monde semblait se débrouiller à merveille, de vrais petits combattants, jusqu'à ce que le jeune garçon ne se prit un coup décisif ; Aileas prit son arc en main et y encocha une flèche, visant l'un des monstres sans pour autant tirer. Le tir à l'arc était bien la seule chose pour laquelle elle avait une patience d'ange ; elle savait qu'il ne fallait jamais tirer sans être sûr d'atteindre sa cible, et que parfois, une flèche n'était pas là pour tuer mais pour intimider ou simplement détourner l'attention. Heureusement pour elle, elle se trouvait à une distance raisonnable des monstres et ils étaient occupés avec le reste du groupe, lui donnant quelques secondes décisives pour prendre une décision ; et quand elle vit quelle solution était la meilleure, elle cria :

« Rosie couche toi ! Lewis attention à gauche ! »

Sa flèche siffla, cruelle tueuse dont elle n'avait désormais plus le contrôle ; Roselina répondit à son appel avec un « oh » de surprise bien qu'elle obéit et la flèche lui passa juste au-dessus de la tête. Lewis se tourna dans sa direction en entendant son nom, alors qu'une des créatures était à deux doigts de lui infliger une blessure sérieuse, mais la flèche vint le surprendre juste devant son nez, le faisant reculer et de ce fait, rater sa cible. Aileas lui lança un sourire mi-triomphal, mi-provocateur, et la bestiole se tourna vers elle d'un air furieux, poussant un cri qui glaça le sang de la rousse, alors qu'il se dirigea à toute allure dans sa direction, et Aileas comprit qu'elle avait mal calculé son coup, se maudissant d'être une pive aux échecs et à tout jeu de stratégie pour le coup :

« Cassandre ! Attention ! »

Mais il était déjà trop tard ; la jeune fille, absorbée par le second monstre, ne vit pas le premier arriver et celui-ci l'envoya valdinguer quelques mètres plus loin par un puissant coup de poing au niveau de la tempe, et Aileas poussa un cri. Elle vit la jeune fille atterrir avec brutalité sur le sol, du sang coulant au niveau de sa tempe, ce qui termina d'alimenter la colère d'Aileas, alors que celle-ci esquiva le coup de la bête en se mettant en hauteur, prête à tirer une nouvelle fois. Elle avait les dents serrées, sa respiration était sifflante ; mais elle savait que sa plus grande utilité était avec son arc, et que le meilleur moyen d'être efficace était de tenir une distance raisonnable avec les bestioles pour pouvoir les tirer comme des lapins blancs à son aise…

Tiens, pourquoi spécifiquement des lapins blancs ?

Boarf, ça n'était pas important à cet instant.


made by pandora.





Vie : 75%
Monstre 1 : 60%
Monstre 2 : 85%
Cassandre : -10% D:
Revenir en haut Aller en bas
Lewis F. Pepper

avatar
En réalité, je suis
Lewis
☂ Conte : Mystery Skulls

☂ Emploi : Garde de nuit au The Moonlight Palace Hotel
☂ Camp : I don't care
☂ True Love : Don't want your memory in my head, I want you here with me

☂ Avatar : Dave Franco
© Crédit : Schizophrenic | Quiet Riot
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mar 25 Avr - 22:20




Il y avait cette colère sourde qui parcourait les veines de Lewis en entendant la créature parler de prison, un sort peu enviable pour une raison aussi stupide que non légitime pour ne pas avoir voulu courber l'échine devant un être qu'il ne connaissait même pas, même si bien vite le ressentiment de contentement était présent. Peut-être qu'il le méritait. Après avoir vu cette vision des personnes qui avaient pu le plus compter pour lui, étant le cas sans doute encore actuellement mais sur des registres bien différents pour un motif trop encré pour être ignoré – à savoir sa mort, il y avait tout ce lot de questionnement qui se faisait présent. Il n'avait peut-être pas été le meilleur ami du monde et il avait bien trop délaissé Arthur au profil de Vivi, avec le recul et les paroles qu'il avait pu entendre ça lui paraissait encore plus fluide que d'accoutumer, et de fil en aiguille il arrivait à admettre difficilement qu'il avait sa propre part de responsabilité dans sa propre fin d'existence. Il y avait cette culpabilité nouvelle qui se faisait dans sa poitrine, tenter de réellement comprendre pour quelle autre raison son meilleur ami avait pu lui faire une telle chose et qui restait de toute évidence le gros point d'interrogation de cette histoire qui ne se terminerait jamais sans ce point final au chapitre, avant de retrouver une fureur intérieure qui lui chuchotait que tout ceci n'avait aucun sens et que ce n'était pas surtout une raison assez suffisante pour vouloir pardonner un tel acte. Lewis pouvait se montrer extrêmement compatissant, derrière ce mur froid et apathique qu'il pouvait afficher en permanence, mais il se refusait de tout bêtement tourner la page comme si rien ne s'était passé car le résultat qui en ressortait n'était pas sans conséquence. Il était devenu un fantôme, un être qui n'aurait jamais la chance de tenter d'avoir l'existence à laquelle il avait pu rêver à de maintes reprises et la vengeance apparaissait comme la seule façon de trouver une délivrance à son état, et ceci n'était sûrement pas une raison suffisante pour le laisser croupir en prison finalement. En réalité il avait surtout les idées trop confuses, cette altercation avec ces illusions l'avait beaucoup plus retourné et bouleversé que ce qu'il voulait bien l'avouer, n'ayant pas encore le bon recul mais surtout eu le temps de correctement digérer la situation dans son ensemble.

Quelque peu hermétique à la situation actuelle mais surtout le danger, ayant presque oublié cette notion en raison d'un état ayant déjà connu la mort et qui en temps normal était difficilement atteignable, fixant juste cette créature qu'il aurait pu sûrement mettre au tapis sans trop de difficulté s'il avait ses pouvoirs. Ce n'est qu'un entendant le bruit de ferraille devant lui que le fantôme se reconnectait avec ce qui se passait, n'ayant pas vraiment l'idée de se battre à première vue car comprenant bien qu'il n'aurait pas le dessus sans son panel explosif habituel, baissant les yeux pour voir une arme avant de porter son attention vers l'homme au crochet qui lui avait envoyé alors qu'il partait d'un coup vers l'assaut de ce monstre. Lewis le remerciait de façon muette tout en sachant en revanche qu'il ne faisait pas ceci dans un élan salvateur, juste histoire qu'il ne soit pas blessé par la suite et devienne ainsi un poids pour le reste du voyage pour le retour à la maison, il en était convaincu tandis qu'il venait se saisir d'une sorte de lance à l'instant même où la première giclée de sang noir de la créature était en train de se faire. Il n'avait jamais une telle chose auparavant, ni même une épée qui n'était pas une chose très courante dans son monde aussi moderne que Storybrooke – personne ne se trimbalait avec un truc pareil sous le manteau, et il ne sentait surtout pas l'âme d'un héros. L'avantage d'une telle chose en main c'est qu'elle pourrait lui permettre, du moins à première vue et à son sens, de pouvoir parer et se défendre comme il faut à défaut d'attaquer. Il n'avait pas réellement l'envie de se battre, il n'avait aucun idéal à vraiment défendre si ce n'était que l'illusion d'une liberté alors que sa propre existence fantomatique était déjà une prison en soi quelque part, plus enclin à esquiver que prendre part à cette émulation combative qui aurait sûrement pu être évitée. De base il avait pu être pacifiste, la civilisation et la vie qui avait pu connaître ne forçant en rien une violence non justifiée, mais quelque part ça serait mal le connaître que de l'affirmer qu'il était et surtout à partir de l'instant où il avait perdu la vie. Il y avait la rage de tuer en lui, dirigée vers une personne en particulier cependant, et après tout pour se défendre il n'avait pas hésité un instant à arracher la tête de cette étrange femme plante qu'il avait pu croiser même si les dégâts avaient été moindre à l'arrivée.

Le souci étant qu'il ne se sentait pas forcément concerné par la situation de manière globale, il n'était pas là pour venir voir ou sauver quelqu'un lui et ce qui l'empêchait ainsi de vouloir foncer tête baisser comme ce fut le cas pour Emma ou encore la jeune fille qu'Aileas avait pu réconforter plus tôt, se laissant porter par ce qui pouvait bien se passer tout en évitant de ce fait le moindre coup qui aurait lui être porté. Cependant tout s’enchaîne assez rapidement il devait bien l'avouer, ayant le sentiment d'être à la traîne dans un sens et surtout face à un travail d'équipe qui lui était étranger, alors que tout avait presque l'air si naturel pour les autres. Et encore plus en voyant le sang des créatures ainsi être répandue, Lewis restant le moins actif de son côté et ne cherchant même pas un instant à attaquer, ne comprenant pas comment on en arrivait toujours au meurtre car tant bien que ces choses n'étaient pas humaines ça restait un crime à son sens. Peut-être qu'il exagérait mais pour quelqu'un comme lui qui avait été assassiné avoir un même acte envers les autres était impensable de ce fait, la seule personne à qui il pourrait faire ça c'était bien à cause de qui il était devenu un être damné, qu'il puisse avoir une apparence humaine ou non car en y regardant de plus près lui-même ne pouvait plus réclamer ce titre qu'il avait perdu. Toute cette action invraisemblable n'était que le résultat d'un égoïsme qu'il ne cautionnait pas, il fallait bien comprendre que les étrangers dans ce monde c'était eux et non pas ses créatures qui ne faisaient que défendre beaucoup plus légitimement que leur groupe le royaume, c'était aussi eux qui voulaient perturber un équilibre mais aussi un tabou qui ne devait jamais être commis. Les morts devaient le rester, c'était aussi valable pour lui, c'est pourquoi il ne souhaitait avoir aucune attache à cette action finale d'autant plus qu'il avait déjà fauté une fois sans le vouloir en piégeant sa propre âme. Il ne referait pas la même erreur en toute conscience, il n'était plus l'ignorant qu'il avait pu être, restant ainsi en retrait pour ne pas œuvrer dans ce projet qui lui semblait bien trop fou. Un manque de vigilance ainsi de sa part qui fut corrigée par Aileas, se retournant quelque peu vers elle lorsqu'il vient entendre son prénom sans comprendre ce qui se passait, les sons lui paraissaient si lointain et tout si irréel, n'ayant que le temps de voir une flèche s'interposer entre lui et l'une des créatures qui s'était dangereusement rapproché. C'était l'événement qui mettait peut-être le feu aux poudres, comme si de ce geste la princesse rebelle l'avait secoué par les épaules alors qu'il dormait, la regardant tout en secouant la tête face à son abasourdissement.

« Ne refais plus jamais ça ! Si tu veux jouer à Robin des Bois il y a la forêt à Storybrooke pour ça ! »

Si d'ordinaire Lewis n'aurait même pas sourcillé, après tout il lui aurait suffi de laisser la flèche passer à travers son corps qui pouvait traverser les murs et autres comme bon lui semble, la physique dans ce monde était trop différente pour se permettre de prendre le risque de vraiment se faire blesser par quelque chose qui n'aurait pas dû. Il avait senti le vent de la flèche passer non loin de lui, ce son strident qui avait vendu l'air pour se placer stratégiquement, et même si ce geste était avant tout salvateur il n'avait pas réellement l'envie de prendre le risque de se trouver avec un carreau en pleine tête. Il avait eu un lourd soupir et de toute évidence bien peu habitué à ce genre de situation, les champs de bataille il ne connaissait clairement pas et tout ce qu'il connaissait il l'avait vu à la télé – autant dire que l'expérience passait à un zéro pointé, mais tout de même un hochement de tête envers elle et l'ombre d'un léger sourire pour la remercier. Le cri d'Aileas lui fit reporter son attention sur ce qui se passait, voyant à temps en quelque sorte le monstre furieux d'avoir manqué son coup s'en prendre ainsi à Cassandre qui avait volé plus loin, mettant ainsi la jeune fille à l'écart du groupe dans un sens à cause du coup violent qu'elle avait pu avoir. C'était comme si en un instant le temps s'était figé face à cette scène, qu'il tentait de comprendre ce qui venait de se passer, et le fait de voir ce corps sur l'instant inerte et le sang couler produisait en lui qui l'électrifiait sans qu'il ne s'y attende vraiment. La peur de la Mort, néanmoins pas pour lui mais bien pour quelqu'un d'autre, revoyant sa propre image bien que différente. Sans plus attendre, sans savoir vraiment ce qu'il était en train de faire, Lewis se mettait à courir vers la jeune fille pour voir comment elle pouvait bien aller. Parce qu'il n'avait pas envie de voir ce qui lui était arrivé frapper quelqu'un, pas devant ses yeux en tout cas car être témoin d'une telle chose était bien différent que de tout simplement en entendre ainsi parler, arrivant ainsi à ses côtés et se mettant à sa hauteur. Cassandre respirait encore et était encore consciente, calmant aussitôt cette petite panique passagère, en somme plus de peur que de mal. Enfin, vu le sang qui coulait, façon de parler.

« … Est-ce que ça va ? Tu peux te relever toute seule et marcher ? »

S'il pouvait éviter le moindre contact avec elle ça serait un véritable plaisir, peut-être même un soulagement pour lui, étant encore une notion avec laquelle il avait beaucoup de mal et ceci avec n'importe qui. Lewis lui laissait reprendre ses esprits en oubliant le reste, ayant lui aussi le besoin de souffler pour reprendre sa propre maîtrise tout en portant une main vers son collier comme si ceci pouvait l'apaiser, alors que la terre tremblait légèrement en dessous de ses pieds comme pour lui rappeler où il était et ce qui était en train de se passer autour. Cette parenthèse l'avait momentanément fait oublier qu'il y avait encore les deux créatures, que le combat faisait rage et qu'il se s'arrêterait sûrement que lorsque le sang aurait était assez répandu sur le sol, voyant ainsi un des monstres se rapprocher d'eux à une grande vitesse sûrement dans cet espoir fou de venir les déchiqueter autant que leur groupe le faisait. Comme quoi la violence n'apportait que la violence, ils ne faisaient que tous se renvoyer la balle et ne faisaient que grossir la tempête actuelle de fureur qui se faisait, alors que de son côté il n'avait aucune idée de comment manipuler l'objet qu'il pouvait avoir en main. De base il ne voulait pas blesser, n'en voyant pas l'utilité première, mais par pur réflexe salvateur de sa part sûrement il releva dans un automatisme surprenant la lance en direction de la main du titan qui allait s'abattre sur eux. La pointe s'enfonçait ainsi dans la paume du géant qui hurlait de douleur, reculant inévitablement d'eux après ce coup manqué de sa part mais surtout de la blessure reçue, emportant ainsi coincée dans sa main l'arme que Lewis avait pu enfoncer dans sa chaire. Et il s'en voulait d'avoir fait ça, sincèrement il n'avait pas voulu arriver à ce résultat et avait une pitié pour cette créature qui ne faisait que répondre aux autres d'un despote, regardant le sang couler. C'était certes de la légitime défense mais avait du mal avec le concept, sinon c'était pouvoir accepter qu'on peut faire du mal à autrui et dans son sens de la justice ça l'ébranlait, se trouvant de nouveau désarmé cependant après cette vision ceci lui convenait à merveille. Fixant la bête il laissait par la même occasion le temps à Cassandre de se remettre de l'attaque qu'elle avait pu subir, pas vraiment qu'il allait la protéger – ceci étant trop lui demander honnêtement, il ne savait plus trop comment agir.

« Je... Je ne voulais pas faire... ça... »

Il était désolé pour cette créature, se demandant en fait si elle n'était pas une âme damnée et ce qui le perturbait ainsi le plus dans cette histoire, ne sachant trop quoi faire et n'ayant pas ce besoin impulsif que les autres avait à attaquer et semer ainsi la mort.






copyright Bloody Storm


Niveau de Vie Mort : 75%
Monstre : 60%
Monstre Bis : 70%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

MIRACLE
There’s a place I wanna go and a life I wanna know but you crucified my heart of gold. There’s no love, no light, no end inside. But I hope, I pray, and I will fight 'cause I’m looking for a miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2443-had-me-feeling-like-a-ghost
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Jeu 27 Avr - 20:36


Welcome to the Underworld

Avec Killian, Cassie, Liam Jr, Aileas, Lewis, Grace et Rosalina



Des armes venait d’apparaître à même le sol, quelqu'un semblait vouloir que tout le monde puisse se défendre contre les deux gros monstres, l'idéal aurait été qu'ils les fassent partirent pour qu'ils puissent enfin arrivée au but, mais même si la personne avait décidé d'un temps soit peut les aidés ça ne signifiais pas qu'il voulait leur rendre la tâche facile. Elle pu voir du coin de l'oeil Cassie prendre une épée pour s'en prendre au monstre qui leur bloquais le chemin du retour, elle avait oublié pendant un instant que des adolescent était présent et que leur place n'était pas sur un champ de bataille, mais ils n'avaient pas le choix, alors Emma se concentra de nouveau sur le monstre qui bloquais l'accès au palais.

La sauveuse surveillais du coin de l’œil chaque personnes présente pour s'assurer que tout le monde ne finissait pas projeter contre un arbre ou contre un mur, Grace parvint à touché sa cible,la créature semblait de plus en plus énerver que des mortels comme eux puissent s'en sortir sans la moindre égratignure, alors elle redoubla de violence et s'en prit à Liam qui ne pu esquiver l'attaque et fut touché au bras, Aileas riposta avec une flèche ce qui ne fit pas plaisir à la créature qui donna un violent coup de poing à Cassie qui valdingua plus loin, la blonde ne pu s’empêcher de grimacer avant de courir en direction de la jeune femme.

"Cassie ? Tu m'entend ?."Elle était arrivée à sa hauteur, se penchant en avant pour aider celle-ci à ce révéler, une fois fait elle se tourna en direction de la créature qui leur grogna dessus de colère tandis que celle que Lewis avait attaqué s'esclaffa quand celui-ci s'excusa."Pathétique."Entendit-elle avant qu'elle ne s'avance en direction de la créature en question pour l'attaquer, mais la créature fut plus rapide et avec un mouvement de sa main l'envoya volé un peut plus loin, elle fit un roulé boulé avant de se retrouver le visage contre le sol terreux.




 
Code by Fremione.



Vie: 70%  Suspect
Monstre 1: 60%
Monstre 2: 70%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Cassie
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Ven 28 Avr - 22:53

Welcome to the Underworld


Arrêter le saignement n'avait pas été aussi facile que ça. Avant, Liam se serait servi de son pouvoir de guérison et tout serait rentré dans l'ordre. Là, dans l'Underworld, il n'avait pas pu. Aussi le jeune homme s'était retrouvé avec un bras en sang et un bandage de fortune fait avec le bas de son t-shirt. Heureusement, personne ne lui en voudrait pour ça...

Les autres se débrouillaient bien mieux que lui et Liam se demandait s'il n'était pas faible en réalité. Sans magie, il lui semblait qu'il ne valait pas grand-chose, alors même qu'il était un sportif accompli et qu'il s'entraînait avec son oncle et Perceval pour manier une épée... Alors pourquoi était-il aussi malchanceux ici ? C'était franchement frustrant et inquiétant. Peut-être qu'au fond, son oncle et le mécanicien ne lui disaient pas toute la vérité...

CASSIE !

Sa sœur venait d'être touchée et Liam ne mit pas longtemps à faire comme Emma : il allait droit vers sa jumelle alors même que la blonde faisait un vol plané. Concentré sur l'autre partie de lui-même, l'adolescent ne fut pas prudent et fit un vol plané au loin à cause du monstre qui s'en était pris à Emma juste avant.

Le choc fut rude. Et Liam étouffa un cri de douleur quand il sentit qu'une côte s'était cassée lorsqu'il avait rencontré le sol. Décidément, le fils Lake-Jones était dans un sale état... Et son orgueil en prenait un sacré coup aussi : lui qui avait été certain de pouvoir faire face, il semblait au final qu'il ne soit pas aussi prêt que ce qu'il avait pu penser ou prévoir... Et ça, c'était franchement démoralisant, surtout qu'il savait qu'ils ne pouvaient pas se permettre de perdre trop de temps ici : sa mère allait passer de l'autre côté.

Et il n'aurait aucun moyen de la ramener après ça.

Vie : 50%
Monstre 1: 60%
Monstre 2: 70%
Mission : 100%


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Cassandre M. Lake

avatar
En réalité, je suis
La fille du Captain Lake
☂ Conte : Arthurienne

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : Il n'y qu'un pas entre le bien et le mal ...
☂ Avatar : India Eisley
© Crédit : ©alas [sign]
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Dim 30 Avr - 22:45


Welcome to the Underworld !
The vision that was planted in my brain
still remains withing the sound of silence


C'était quoi toutes ces conneries ? Non, réellement Cassandre était quelque peu dégoûtée de par le sang noir qui lui avait giclé dessus. Est-ce que c'était du sang moisie ? Très certainement, au vu de l'odeur qui s'y dégagé et plus que tout Cassie avait de nouveau ses sorte de flash-back, ses souvenirs qui venaient de nouveau la hanté de pleins fouet. Elle se revoyait une nouvelle fois dans cette ruelle, le couteau à la main alors que la lame venait à pénétré à plusieurs reprises dans ce corps qui se trouvait, là, allonger sur le sol, mort. Elle revoyait dans le moindre détaille le sang qui giclait sur elle, la recouvrant toute entière de cette substance rouge assez visqueuse. Elle avait pu le voir, de ses propres yeux, les dégâts qu'elle avait pu lui causé lorsqu'elle s'était regardé dans le miroir de la salle d'eau au poste de police. Elle avait pu se voir dans se miroir, voir dans qu'elle état elle se trouvait complètement recouverte de sang, les yeux avec des cernes immenses, se visage délabré alors qu'elle avait été complètement livide. C'était cette image qu'elle revoyait en se moment même, alors que son esprit était replongé dans une sorte de transe, un moment d'absence comme elle avait pris l'habitude désormais. Elle ne bougeait plus, ne faisait plus attention à rien à côté d'elle alors que son cerveau se contrait seulement sur cette image et seulement cette image. Elle n'allait pas bien. Bien qu'elle voulait faire croire le contraire Cassandre n'allait pas aussi bien qu'elle voulait le prétendre. Elle n'avait toujours pas réussis à se pardonner, elle n'avait toujours pas réussis à tourner la page, alors que la mort de ce matelot lui restera sur la conscience très certainement jusqu'à la fin de sa vie. Comment on pouvait faire pour continuer de vivre ainsi ? Comment son père pouvait le faire ? Elle savait pour son ancienne vie de pirate et elle se doutait parfaitement qu'il n'était pas resté toujours aussi innocent dans les histoires. Comment ? La jeune femme voulait tout simplement essayer, trouver le moyen, la sorte d'antidote quand à ce drame qui lui avait officiellement gâchée la vie. C'était ainsi qu'elle voyait les choses désormais : elle avait gâché sa vie et très probablement la vie de sa famille, des personnes autour d'elle.Si elle n'avait pas fuit, si elle avait un peu plus confiance en sa familel peut-être que rien de se qui était entrain de se passer serait arrivé, peut-être que sa mère aurait toujours été vivante, peut être qu'il ne serait pas là dans le monde des morts, peut-être que Liam ne serait pas blessé, peut-être que … Rien. Rien tout ce qui était arrivé ses derniers temps ne seraient arrivé et tout serait beau dans le plus beau des monde.

Sans doute que Cassie était entrain "d'idéaliser'' les choses, c'était même probable, mais elle ne pouvait s'empêcher de se dire que c'était se faute, que tout était de sa faute et elle avait ce poids sur la conscience et c'était peut-être pour cela qu'elle n'arrivait toujours pas à trouver une sorte de paix intérieur, qu'elle n'arrivait pas à trouver un certain équilibre qui ferait que la jeune femme se sentirait plus … sereine. Il lui arrivait tellement de pouvoir encore faire cauchemar, de se réveiller la nuit, en sursaut et parfois même en criant alors que les même images tournaient encore et encore dans son esprit, venant la hanter chaque nuit sans exception. Elle n'avait pas pu, depuis se jour là, passer une nui tranquille sans y repenser, une nuit tranquille sans y rêver. Alors elle essayait en ce moment de reprendre ses esprits, de se reconnecter à ce qui était le monde réellement l'instant présent, tandis qu'elle entendait son nom être crier un peu plus loin. Par qui ? La brune ne le saurait dire, sentent un énorme poids sur sa tempe qui la fit valdinguer à plusieurs mettre de là. Qu'est-ce qui venait de se passer ? Elle ne sait pas, sentent juste son corps atterrir sur la terre ferme avant de faire quelque roulé boulet. Elle pouvait seulement sortir quelque chose couler le long de son visage, sans doute du sang à priori, et des voix, des voix qui crier son nom. La jeune femme voyait flou tout autour d'elle n'arrivant pas à distinguer ce qui se trouvait dans la même pièce qu'elle. Des voix. Des vois lui parvenaient à ses oreilles sans pouvoir comprendre ce qu'ils signifiaient, non pour elle se n'était que des sifflements, des longs sifflement aiguës qui venaient à lui donner des plus en plus mal au crâne. Elle distinguait que très peu Lewis devant elle, papillonnant quelque peu des yeux. Est-ce que c'était vraiment lui d'ailleurs ? Tout tournait autour, tanguant comme si elle se trouvait en ce moment même au bord d'un navire mais le plus terrible quand c'était le cas : c'est qu'elle avait en ce moment même le mal de mer. Mâlin pour une personne qui aimait bien se trouver en mer ! Elle pouvait enfin ressentir ce que cela faisait et ce n'était pas très agréable en soit. Alors, elle essayait de se rasseoir, elle essayait de reprendre quelque peu contenance mais se n'était pas très terrible en soit. Elle aurait voulu s'aider de Lewis pour se relever, étant le plus près d'elle mais à ce qu'elle pouvait comprendre, un des monstre s'était approcher et Lewis venait te le toucher … Sans le vouloir ? Ok, Cassandre était vraiment entre deux mondes en ce moment, ne comprenant absolument plus rien.

« Je … J'ai mal à la tête. »

C'était tout ce qu'elle arrivait à prononcer en ce moment même alors qu'elle n'avait qu'une seule envie, c'était de se réveiller de ce qu'était à présent l'enfer – quelle ironie n'est-ce pas ? Cassie avait l'impression d'être dans un genre de rêve ou de cauchemar elle ne savait pas trop à vraie dire. Elle arrivait à peu près à reprendre conscience de ce qui était entrain de l'entourait. Tout redevenait de plus en plus net, alors que Liam et Emma vinrent jusqu'à elle pour l'aider à se relever. Une fois debout, la jeune femme continuait de tanguer, ne marchant pas très droit. Elle venait de prendre un sacré coup sur le crâne alors qu'elle venait à porter une de ses mains à sa tempe pour remarquer combien de sang pouvait couler. Pas mal apparemment … Mais ce n'était pas ce qui la préoccupait pour l'instant. Non son faire et sa protectrice venait de faire un vol plané un peu plus loin. Et Cassie ne mit pas deux secondes à réagir pour le coup. Elle n'avait peut-être pas été présente durant un certains temps au près de sa famille et et de ses amies mais c'était une chose que la jeune femme s'était promis de venir changer dès à présent. Elle s'en voulait tellement se mettant toutes les responsabilités sur le dos qu'elle s'était mise toute seule la responsabilité de supporter tous sur son dos. C'était à elle de s'occuper de ses proches dès à présent, à elle de porter toutes les responsabilités, de porter la souffrance de chacun. Un poids qu'elle s'était mise toute seul comme si tout ce qu'elle avait vécu n'était pas suffisant. Ses proches avaient déjà assez souffert à cause de sa connerie alors personne d'autre n'avait intérêt à les faire souffrir d'avantage. Une sorte de promesse qu'elle s'était faite toute seule, une promesse qu'elle avait bien l'intention de tenir de toute ses forces. Alors qu'elle continuait de tanguer, Cassie se déplaça un peu pour essayer d'aller reprendre l'épée qui se trouvait seulement à quelque mettre d'elle pour venir asséné un nouveau coup au monstre. Elle n'était pas au meilleur de sa forme et cela pouvait se voir complètement sur son visage, elle était encore livide, son regard était perdu, voyant encore un peu flou mais elle était terminé en ce moment même et rien ne pourrait la faire revenir en arrière à part si elle se prend un nouveau coup. La brune s'approcha de la bête trop occupé par Emma et Liam qu'il avait renvoyé plus loin pour se préoccuper d'elle, alors Cassandre s'approcha, essayant de courir comme elle le pouvait pour venir planter son épée en pleins milieu du pieds de la bête. Du sang venait à gicler de nouveau du membre du monstre alors que cela venait à presque donner la nausée à la jeune femme qui retira son épée pour s'éloigner au plus vite. Plus loin elle serait, et mieux elle se porterait.

« Je crois que je vais juste m'éloigner … juste pour me sentir mieux »

Elle s'éloigna le plus possible, gardant son épée avec elle au cas ou le monstre voudrait de nouveau l'attaquer. On était jamais prudent après tout mais pour l'instant sa tête continuait de tangué, ayant l’impression d'avoir le mal de mer et elle serait presque à deux doigts de vomir en se moment même, venant un porter son poing sur sa bouche en sentant une remonter. Le sang et l'odeur qu'elle avait sur ses vêtements ne venaient pas à l'aider, sentant toujours le sang couler le long de sa tempe sans que cela ne vienne à le préoccuper pour le moment. Non. Elle voulait tout simplement retrouver ses esprits, se sentir un peu mieux pour reprendre le combat au meilleure de sa forme.
black pumpkin


Mort dans : 30%
Monstre 1 : 60%
Monstre 2 : 55%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Sweet dreams and promises
There so much more that we could be. Every time that I’m falling, You’re the arms that I reach. When my guards are unravelling, You’re the words that I need to fix me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lely ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mar 2 Mai - 22:00


Welcome to the Underworld
Pleins de personnes

 
Tout à coup, je me mets à penser à mon père en espérant qu’il ne va pas trop m’en vouloir d’être parti sans avoir lui dire que j’étais partis pour aider la famille de mon petit ami. Je dois me reprendre, nous sommes dans une situation très délicate avec deux créatures assez terrifiantes, je dois l’avouer. Heureusement pour nous, des armes étaient présents sur le sol. Je récupère donc une épée bien tranchante, j’ai pu par chance blesser une des créatures. Mais tout ne se passe pas exactement bien, Cassandre et Liam sont blessés. J’avais envie de rejoindre mon petit ami et sa sœur pour les protéger. Je commence vraiment à angoisser. Je me reprends et pars rejoindre Liam et Cass’ qui attaque l’une des créatures :
-Vous allez bien ?? leur demandai-je surtout à Liam qui était dans un mauvais état, je décide de rester sur mes gardes et décide de m’attaquer à l’une des créatures, même si le sang qui m’écœure vraiment.. Je m’attaque à celle qui est le plus touché en plantant l’épée dans sa jambe pour lui trancher quelque muscles et tendons.. Après ceci je me reprends, et remarque Cassandre s’éloigner, je décide de la rejoindre et remarque qu’elle ne se sent pas bien avec tout ce sang.. c’est compréhensible.
-Cassandre ? ça va ? assis toi et respire doucement, Je l’aide à s’asseoir et l’aide à se reprendre pour qu’on puisse repartir de mieux vers la recherche de sa mère. Je peux la comprendre tout à fait, je fait tout ce que je peux pour ne pas tomber dans les pommes à la vue de ce sang qui m'écœure de plus en plus..
-On va retrouver ta mère cass’, je te le promets.. comme je l’ai fait pour ton frère.lui dis-je sincère en me relevant, en surveillant les autres surtout Liam et serrant le pommeau dans la main que les jointures des doigts de celle-ci deviennent blanches. En espérant qu'on se débarrasse rapidement de ces créatures..
AVENGEDINCHAINS

 
Vie 85%
Monstre 1 : 60%
Monstre 2 : 55% -15 % -> 40%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Jeu 4 Mai - 21:23

Welcome to the Underworld
Je ne vais pas faire que survivre tu vas me voir prospérer tu ne peux écrire mon histoire je suis au-delà de cet art je ne vais pas juste me conformer peux importe à quel point tu essaie de me déstabiliser car mes racines s'ancrent profondément oh ta foi en moi est si fine n'en doute pas la victoire est dans mes veines je le sais je ne négocierai pas je combattrai • Aileas & Emma & Killian & Cassandre & Liam & Grace & Roselina & Lewis



« Tss ! Robin des Bois c'est une petite nature comparé à moi en ce qui concerne les arcs et les flèches ! Mais d'accord, la prochaine fois tu te démerdes ! »

Aileas n'était pas quelqu'un de particulièrement narcissique ou possédant un ego monstrueux, la preuve étant par ce doute persistant qui venait voiler chacune de ses actions mais seulement une fois qu'elles étaient faites, doutant de tout et surtout d'elle-même quand elle se retrouvait mise face aux conséquences de ses mots et plus encore de ses actes ; mais quand il s'agissait des flèches, même si elles n'atteignaient pas toujours leurs cibles, elle les envoyait avec une précision et une minutie qui contrastait fortement avec son caractère naturellement impulsif et irréfléchi. L'archerie était peut-être la seule chose dont Aileas ne doutait pas un seul instant tant ses capacités dans ce domaine étaient bien trop élevée pour cela. Ça n'était pas du zèle mal placé, mais bien une réalité tant chaque flèche se logeait exactement là où elle voulait qu'elles se logent. Cependant, elle savait aussi que sa « menace » à l'encontre de Lewis n'était bien que cela, et qu'elle ne reviendrait pas sur sa promesse de le ramener à Storybrooke en un seul morceau, faute de pouvoir le ramener vivant, et qu'elle ferait tout son possible pour le protéger du moindre dégât dans la mesure où elle le pouvait, qu'il le veuille ou non. Elle répondit à son sourire comme s'il existait une sorte de complicité entre eux, même si pour le coup c'était loin d'être le cas, mais il fallait avouer que malgré leur animosité respective aucun ne détestait réellement l'autre. Elle ne partageait cependant pas cette perception qu'il avait des monstres et de toutes les créatures de ce monde, lui qui semblait rechigner à vouloir les blesser ; mais elle n'était pas non plus habitée par un désir de tuer, ça n'était pas dans sa nature que de blesser juste par plaisir de le faire. Elle était simplement éduquée dans l'idée que la survie primait sur tous le reste, autant d'elle-même que les gens qui vivaient dans son coeur, et l'archerie en était quelque part la preuve. Un arc était une arme au premier abord faible, seulement utile en mettant de la distance avec autrui ; mais pour elle c'était quelque part l'arme la plus douce qui soit parmi les armes blanches, car avec une flèche bien placée elle pouvait tuer en seul coup plutôt que lacérer et faire souffrir la cible inutilement. Elle tuait car elle le devait ; que ce soit les animaux qu'elle chassait autrefois dans le monde des contes pour les manger, pour abréger les souffrances d'un être mourrant, ou pour protéger ceux qui se retrouvaient menacés par des créatures plus grosses et plus féroces qu'eux. Parfois, il ne fallait pas réfléchir à l'éthique et la morale, mais agir pour le bien de tous.

C'était dans cette perspective qu'elle n'avait pas approché Cassandre après le coup qu'elle s'était pris, rassurée de voir Lewis puis Emma, Grace et Liam s'inquiéter de son sort et s'assurer qu'elle allait bien ; et elle leur adressa un signe de tête approbateur en conservant la distance qu'elle avait avec les deux monstres, ne les quittant pas une seconde de plus des yeux. Elle ne voulait pas forcément les tuer, ça n'était pas son objectif final ; elle ne les voyait pas juste comme des monstres affreux qui méritaient de mourir, mais comme des menaces à éliminer, et cela pouvait très bien passer par un coup de massue suffisant pour les assommer le temps qu'ils rentrent chez eux ; et cette perception de la situation était peut-être dû à l'effet Mor'Du, qu'elle avait toujours vu autrefois justement comme un monstre affreux qui avait arraché la jambe de son père, mais qu'elle avait appris à reconnaître comme l'esprit maudit libéré par la mort qu'il était, et elle se devait de garder cela en tête quel que soit l'ennemi qu'elle affrontait. Cela dit, les autres semblaient très bien se débrouiller avec l'un des monstres, et elle entreprit de détourner d'eux l'attention du second en… agitant les bras comme une folle, sautillant sur place pour qu'il daigne tourner les yeux vers elle.

« Eh toi, le gros patatouf ! Par ici ! J'ai un petit cadeau pour toi ! »

Le gros patatouf en question se tourna vers elle en fronçant un… sourcil ? Elle n'était pas trop sûre de leur anatomie, mais en tout cas, il ne semblait pas très heureux de se voir insulter de la sorte, et il lui adressa un sourire mesquin en faisant exactement ce qu'elle voulait sans le savoir, s'approchant d'elle jusqu'à ce qu'elle se mette à courir dans le but de se mettre à couvert, et assez haut pour lui tirer des flèches dessus… jusqu'à ce qu'il fasse quelque chose auquel elle ne s'attendait pas. Elle le vit saisir la lance laissée par Lewis, et la jeter droit dans sa direction, et elle poussa un cri, voulant esquiver le projectile en poussant un juron ; mais la pointe de la lance vint lui percer la hanche avant de la clouer à un arbre par ses vêtements, et elle poussa un long cri de douleur, réalisant qu'elle était dans une mouise pas possible tout en serrant les dents tant cette nouvelle blessure lui faisait un mal de chien, tout en étant quelque peu creusée par le manche de la hanche qui s'appuyait contre à travers ses vêtements. Elle jeta un coup d'oeil derrière elle, et vit que le monstre s'approchait d'elle, réjouit de l'avoir piégée de la sorte et de pouvoir mettre fin à ses jours sans la moindre indulgence ; et elle tenta d'arracher la lance, mais réalisa bien vite qu'elle était bien trop incorporée à l'arbre pour daigner même bouger entre ses doigts.

« Allez, bordel, allez, je veux pas finir en carpaccio, pas maintenant... »

Elle s'agitait ; et plus elle s'agitait, plus le bois de la lance frottait contre sa blessure, aggravant son cas au possible. Il n'y avait pas trente six solutions. Son arc dans une main, elle se décida à le jeter sur le côté bien qu'elle n'était réjouie à l'idée d'en être séparée même quelques secondes. Puis, les dents toujours aussi serrée, elle prit une de ses flèches et se mit à découper avec la pointe les vêtements emmêlés dans la lance, jusqu'à totalement déchirer sa veste et son haut sur l'entier du côté ; mais une fois ses habits déchirés, elle sentit la tension relâcher et elle put se traîner sur le côté, se laissant tomber à quatre pattes en attrapant son arc, les dents toujours serrées. Se retournant dans un même geste, elle encocha sa flèche et tendit la corde de son arc, prête à tirer sur le monstre qui se rapprochait dangereusement...


made by pandora.





Vie : 75% - 15% = 60%
Monstre 1 : 60%
Monstre 2 : 40%
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Celui qui m'arrange
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Sam 6 Mai - 20:35


welcome to the underworld
Dying is the day worth living for.

C’est moi ou on était vraiment mal barré ? Donnez-moi mon ancien équipage et on aurait terrassé ces monstres en moins de cinq minutes ! mais là non, ils nous dominaient et pour une fois j’avais des choses à perdre dans un combat. Heureusement que j’avais dit aux enfants de se cacher et de ne pas participer au combat hein ! Bon on est encerclé, mais ils avaient quand même la possibilité de s’enfuir… Mais non, on n’écoute pas le père de 3 siècles, qu’il cause toujours l’ancêtre… Je vous jure je vais les priver de télé et de portable en rentrant et Junior sera enfermé dans sa chambre !

L’équipe de bras cassées se fait attaquer et blesser par ces monstres, mon fils est le premier à se faire blesser. Mon sang se glaça à cette vue. Je dois lui apprendre le vrai maniement de l’épée à ce gamin. Ce n’est pas en se battant en homme d’honneur qu’il arrivera à les tuer. Ce n’était qu’une pluie d’échec ensuite… personne n’arrive à toucher les monstres. Je ne fais que parer leurs coups sans réussir à les toucher même avec ma maitrise de cet art. Je vois Cassandre se faire expulser. Je voulais allez voir si elle allait bien mais Lewis s’en occupe, je vais lui laissez cette opportunité. Je le vois aussi la protéger en blessant le monstre. Lui, monsieur-je-suis-le-copain-des-monstres. Etonnant.

« Merci gamin. Continue comme ça, mais évite de t’excuser hein ! »

Je lui servirai bien un petit verre de rhum ! Il a enfin blessé un des morts, c’est un bon point. Faut qu’il continue le gosse. Les excuses n’étaient pas très bien par contre, mauvais point gamin. Je vois ensuite la Grande Sauveuse faire un vol plané pour atterrir plus loin. Je n’attends pas plus longtemps pour me précipiter vers elle et l’aider à se relever. Après ce qu’on a traversé à Neverland, je peux dire que je deviens friand d’elle. Je lui prends le bras pour l’aider à se remettre debout. « Ça va allez Swan ? »

Mais ce n’est pas possible ça… On tombe les uns après les autres… Liam reçoit de nouveau une attaque. Je lâche Emma pour courir prêt de Junior le tirant comme je pouvais pour l’éloigner un peu de tout ça. Je peux voir qu’il est blessé au bras et qu’il a surement une côte cassée. « Votre mère va me tuer si on la retrouve c’est sûr… Je vous ai dit de vous éloigner ! Reprends ton souffle je te protège. » Je tourne la tête pour voir Grace et Cassie réussir à blesser les monstres. Les filles ont l’air plus doué que nous… Quand je vois le malaise sur le visage de Cassandre je m’approche aussi d’elle évitant un coup d’un monstre. J’arrive à hauteur de ma fille lui essuyant rapidement le sang sur son visage. « Tu t’en sors bien Cassie, je suis fier de toi. Respire. Reprends tes esprits. » Je regarde Grace à ces côtés, quand du coin de l’œil je peux voir Merida provoquer un des monstres. « Garde un œil sur les jumeaux d’accord ? »

Je vois Merida en mauvaise posture, le monstre se dirigeant vers elle alors qu’elle est blessée. Je laisse les autres s’occuper du monstre restant et me précipite sur celui-là, arrivé à sa hauteur je lui saute sur le dos essayant de l’égorger avec Excalibur ou mon crochet… mais je ne suis pas assez rapide et le monstre arrive à me saisir par mon cuir et m’envoyer valser dans les airs où je m’écrase contre un rocher. Mon souffle se coupe sans le choc et une douleur au dos se fait subitement sentir. J’essaie de me relever non sans grimacer de douleur… On est mal barré…

code by Silver Lungs


Vie; 75%
Monstre 1 : 60%
Monstre 2 : 40%

Mission; 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Lewis F. Pepper

avatar
En réalité, je suis
Lewis
☂ Conte : Mystery Skulls

☂ Emploi : Garde de nuit au The Moonlight Palace Hotel
☂ Camp : I don't care
☂ True Love : Don't want your memory in my head, I want you here with me

☂ Avatar : Dave Franco
© Crédit : Schizophrenic | Quiet Riot
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Lun 8 Mai - 20:30




D’ordinaire attaquer les autres dans le simple but de se défendre n’était pas forcément une perspective qui pouvait déranger Lewis, tout était à son sens un moyen de se défendre tout bêtement et ainsi continuer à exister, mais la manière de faire étant sûrement bien différente de ce qu’il était en train de produire en cet instant en réalité. Lorsque des importuns venaient au Moonlight Palace il essayait la manière douce avec des illusions, même s’il y avait de quoi les faire mourir de peur lorsqu’il allait beaucoup trop loin dans l’optique de bien leur faire imprimer la chose dans leur esprit, gardant plutôt une quelconque violence physique dans le cadre d’un dernier recours et même si ceci serait présent ce serait avant tout des flammes produites. Quelque chose de plus net qui ne faisait que brûler de manière à ce qu’on pourrait qualifier de propre, pas de grande fontaine de sang en tout cas avec lequel se baigner ou il ne savait quoi, sauf dans le cas présent l’attaque qu’il avait malencontreusement lancée face à cette créature était loin d’être quelque chose de bien précis mais surtout de très agréable à regarder. Depuis tout à l’heure en réalité le fantôme avait du mal à regarder ce triste spectacle qu’était la destruction d’un être, certes pas vraiment conventionnel ainsi que très hargneux sur les bords néanmoins qui restait bien un être vivant – ou mort il ne savait pas trop pour le coup même si la ligne d’idée restait la même, et sans doute qu’involontairement dans son esprit il revoyait de manière un peu floue sa propre mort en boucle de ce fait. Il y avait d’abord eu la chute libre puis d’un coup le choc violent qui lui avait offert la blessure physique la plus douloureuse qu’il n’avait jamais reçue de son existence, la dernière qu’il avait été capable de réellement ressentir à cause de son état actuel avec son statut de mort-vivant, lui offrant alors une poignée de secondes de vie qui furent les plus longues de tous selon lui. Lewis avait encore le goût du liquide carmin qui était remonté d’un coup dans sa gorge pour couler de sa bouche, cette vision de la chair à moitié collée dans la roche qui l’avait transpercé avant de tomber sur le regard terrifié de Vivi, cette impression de suffoquer et le fait que se débattre ne pourrait rien changer même si le reste de son corps avait de toute manière était dans l’incapacité de le faire. Sa mort avait été loin d’être douce, c’était même tout le contraire, c’est pourquoi l’idée même d’en offrir une sur la même lignée était trop difficile pour lui à accepter.

Certes le fantôme n’était pas un modèle de pacifisme pour autant, il avait été prêt à faire souffrir son assassin lorsque par un concours de circonstances il avait pu recroiser sa route dans son monde d’origine alors qu’il était condamné à cette vie fantomatique, parfois il se laissait emporter par une colère mais surtout un ressentiment trop fort qu’il n’arrivait aucunement à contenir au point de se traduire par une sorte de perdre de contrôle de lui-même. Cependant, malgré cette façon de s’emporter qui restait tout de même assez rare, il y a une chose qu’il était convaincu de ne pas être et c’était bien de ne pas être un meurtrier de son côté. Il est vrai qu’il voudrait rendre la monnaie de sa pièce à ce soi-disant meilleur ami, lui faire regretter son geste même si la soif de savoir le pourquoi se trouvait peut-être se positionner en première position pour le coup, après l’épisode d’aujourd’hui dans cette étrange clairière il n’était même pas sûr que c’était ce qu’il voulait vraiment ou du moins qu’il en serait capable. Lewis avait la sensation encore d’entendre les rires dans sa tête au point de lui offrir la vision qu’il n'était peut-être pas aussi innocent que ceci dans cette histoire, il était la victime mais dans un sens rien ne lui garantissait qu’il ne possédait pas une double casquette à savoir celle du bourreau par la même occasion, le faisant ainsi à devoir gérer trop d’émotions en même temps alors que ce n’était clairement pas le moment de se poser tout un tas de questions. Il en avait conscience oui, la suite de son existence était en train de se jouer à cet instant mais aussi celles des autres qu’il avait dû devoir suivre conter son gré, sauf qu’il n’avait pas eu l’instant nécessaire pour souffler correctement au point de mettre comme il le devait ses idées pour plus tard dans le coin de son esprit. Le fantôme avait tout autant du mal à appréhender la situation qu’il n’était pas un combattant de base contrairement aux autres, les voyant manier des épées et d’autres objets du même style avec une facilité déconcertante qui semblait venir d’un autre âge que son monde contemporain ne lui avait jamais permis de manier, se sentant plus comme un perdu dans toute cette agitation ambiante. Et il l’était, encore plus en étant privé de la sorte de ses pouvoirs qui auraient pu tant faire pourtant, malgré les encouragements étranges à son sens de la part de l’homme au crochet qu’il regardait de façon assez incrédule et en fronçant un peu les sourcils à ce qu’il était en train de lui dire.

« Gamin… ? »

Quel âge il croyait qu’il avait sérieusement ? Mais il avait d’autres choses à se préoccuper que de savoir comment on pouvait le surnommer, sachant très bien que d’ici quelques heures de toute façon ils allaient sans doute s’ignorer l’un l’autre quand toute cette histoire serait terminée, regardant le monstre en train de se moquer à cause du fait que de son côté Lewis avait pu s’excuser pour un geste qu’il n’avait pas voulu. Il ne voulait pas réellement blesser et dans le fond c’était dans son droit, ayant malgré lui une certaine pitié pour cette créature indéfinie et n’ayant aucune idée si c’était le stade final d’une forme damnée ou il ne savait quoi, mal à l’aise dans un moment où il ne savait trop quoi faire. Tout ce qu’il venait faire c’était alors s’éloigner quelque peu de la jeune fille blessée, encore plus en voyant des personnes approcher à son chevet pour s’assurer que tout allait pour le mieux, n’ayant pas cette volonté de se mêler aux autres mais bien des les éviter au possible ce qui était encore plus valide envers les vivants. Parce que ce n’était plus sa place que de les côtoyer à son sens, se sentant paria dans ce groupe qu’il avait même pas réellement choisi en toute âme et conscience de suivre – c’était même sous la contrainte, tout en voulant aussi éviter de devenir une cible potentielle trop facile pour les deux créatures tandis qu’il avait perdu son seul moyen de défense. Et lorsqu’il vit le monstre qu’il avait pu blesser plutôt retirer la lance qu’il avait dans la main, soigneusement restée plantée à l’intérieur au point de faire compression du sang qui se mit à couler bien plus une fois retirée, dans le but d’attaquer Aileas ceci ne faisait que confirmer le fait qu’il aurait mieux fait de s’abstenir de tout acte. Le cri déchirant que la dictatrice avait pu avoir, celle qui l’avait traîné de force ici sans comprendre les possibles conséquences de ses actes que d’amener un fantôme au royaume des morts, lui offrait une électrisation de tout son être qui le mettait mal au point de venir agripper un instant à travers le tissu son pendentif dans l’espoir de se calmer. Il était hors de question que la rouquine puisse payer pour ses erreurs, il avait beau avoir un certain différent à régler avec elle dans le futur pour ce qu’il prenait pour une sorte de trahison il n’allait tout de même pas l’abandonner comme ça, refusant au fond que son sort funeste ne puisse lui arriver aussi.

Lewis refusait le fait d’avouer qu’il puisse avoir un quelconque attachement pour sa tortionnaire, après tout il savait parfaitement qu’il n’était qu’un outil pour elle et il préférait d’autant plus que les choses s’arrêtent ici, l’amitié étant une notion qui lui faisait horreur et dont il n’avait clairement pas besoin à son sens. Il arrivait à peine à voir Pietro de cette manière, mettant encore l’accent sur le fait qu’ils étaient et resteraient avant tout des colocataires, et n’était pas prêt à laisser quelqu’un l’approcher d’une manière ou d’une autre au point de mettre tout au clair très vite. D’autant plus qu’en Aileas et lui c’était assez explosif par moments, enfin plutôt du côté de la princesse rebelle tandis que lui restait dans son apathie latente sans y porter attention plus que de raison, même si dans le fond le côté investigation qu’ils pouvaient avoir lui plaisaient sans pourtant vouloir l’avouer une seule fois. Sinon c’était venir entrouvrir la porte ce qu’il ne voulait pas, le fantôme refusait sévèrement qu’on puisse aussi bien se rapprocher de lui d’une manière ou d’une autre qu’elle soit autant physique que psychologique, voyant peut-être malgré lui la façon qu’elle avait pu le piéger de venir ici comme une occasion en or de couper les ponts en quelque sorte. Même s’il était indéniable qu’il y avait de la colère contre elle pour ceci, jamais Lewis ne pourrait vraiment lui pardonner entièrement ce qu’elle avait pu faire, même s’il est vrai qu’il aurait tout fait pour faire demi-tour il ne l’aurait peut-être pas laissé tomber en réalité et ce qui aurait été ainsi préférable qu’un mensonge à son encontre. Néanmoins, malgré les différents qu’ils pouvaient bien avoir en cet instant, il était hors de question pour lui de laisser Aileas payer pour ses erreurs dont celle d’avoir pu attaquer cette créature qui en avait ainsi profité pour réutiliser sa propre lance pour faire du mal à la princesse rebelle. Il inspirait un bon coup tout en étant bien déterminé à agir, approchant en direction de l’archère sans pour autant se mettre à côté mais plus de l’autre côté du monstre dans le même axe, prenant un caillou de taille peu conséquente qu’il lançait vers la chose. Celle-ci se retournait en sa direction, poussant un grognement de mécontentement même s’il était clair que la roche ne lui avait fait aucun dommage – ce n’était de toute façon pas le but réel, laissant ainsi au moins un court instant la jeune femme de côté.

« Hey toi ! Oui c’est à toi que je parle… Tu sais qu’on en a pas fini… ? On va voir lequel de nous deux est vraiment pathétique... »

Cette phrase eut au moins le mérite de faire rire le monstre qui avait un sourire carnassier, au moins il y en avait un dans le lot qui avait l’air de s’amuser c’était toujours ça de pris très certainement, tandis que de son côté à défaut de pouvoir attaquer ou être un véritable combattant sans ses capacités spectrales il pouvait toujours servir en quelque sorte d’appât. Lewis ne craignait pas la mort de toute façon, celle-ci l’avait déjà cueilli de toute façon au point qu’il se trouvait désormais lié à elle jusqu’à la fin des temps sans qu’il ne puisse plus rien y faire, et il voulait éviter à quiconque du groupe de fortune de connaître la même chose que ce qu’il avait pu subir d’autant plus que le fait de mourir dans le royaume des morts offrait une dynamique mais surtout une inconnue dans l’équation qu’il ne souhaitait voir. Personne ne pourrait dire quel effet ceci pourrait bien avoir dans ce lieu où allaient normalement les âmes qui passaient de vie à trépas, peut-être le résultat il l’avait devant lui avec cette chose massive car après tout rien n’était impossible, il ne laisserait pas Aileas en faire les frais parce qu’il avait un minimum de considération pour elle malgré tout. Pour l’heure il voyait ainsi le monstre venir en sa direction et très certainement prêt à lui montrer que le fantôme avait eu tort de le provoquer de la sorte, voyant très bien dans ses yeux la détermination mais peut-être aussi un sadisme propre que de se croire le plus puissant, ne le quittant pas du regard alors qu’il n’avait toujours rien pour l’attaquer. Lewis ne comptait pas réellement le faire de toute manière, il regrettait encore son geste qu’il avait pu avoir avant envers un des ''ennemis’’, tout ce qui comptait c’était qu’ils puissent se rendre à l’intérieur du palais mais personne n’avait parlé de la manière de faire. À force de bouger la voie avait été dégagée, ou il suffisait de bien les éviter pour pénétrer correctement à l’intérieur de la forteresse, sauf que tout le monde était rivé sur sa soif de sang pour s’en rendre compte ce qu’il l’exaspérait. Lorsque la créature était assez proche il n’avait toujours pas bougé, attendant juste la meilleure opportunité, ne venant esquiver magistralement en se jetant sur le côté la main ensanglantée du géant qu’au dernier moment. Mais ce qu’il n’avait pas prévu c’était le fait que l’élan du monstre soit tel qu’elle le fit continuer sa course jusqu’à heurter une des adolescentes présente, la touchant ainsi de cette façon, alors que de son côté il avait évité le coup.

« Et merde ! »

Ce n’était pas ce qu’il avait prévu ou avait en tête, se relevant du sol où il avait pu faire une roulade pour s’en sortir, serrant les dents en se disant que quoi qu’il fasse c’était encore pire.





copyright Bloody Storm


Niveau de Vie Mort : 75%
Monstre : 60%
Monstre Bis : 40%
Grace : -10 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

MIRACLE
There’s a place I wanna go and a life I wanna know but you crucified my heart of gold. There’s no love, no light, no end inside. But I hope, I pray, and I will fight 'cause I’m looking for a miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2443-had-me-feeling-like-a-ghost
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Cassie
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mar 9 Mai - 22:40

Welcome to the Underworld


Liam avait beau avoir envie de ramener sa mère et de l'empêcher d'aller de l'autre côté, il savait aussi que s'il se relevait trop tôt, ça allait mal se passer pour lui. La chute avait été rude et sa blessure au bras saignait encore. Autant dire qu'il fut très prudent et qu'il observa un peu tout ce qui se passait, espérant trouver une solution à ce cauchemar qu'ils étaient entrain de vivre... Ceci dit, son père ne l'entendait pas vraiment de cette oreille parce qu'il ne mit pas longtemps à le rejoindre et à le mettre un peu à l'écart.

Et s'éloigner pour aller où ? Répondit-il avec humeur. Dans tous les cas, rien ne dit que des monstres nous tomberaient pas sur le coin du nez si on partait... Fit-il valoir.

Et puis il n'était pas lâche. Ce n'était pas dans son caractère de rester en arrière pendant un combat. Et même si au fond Liam comprenait les inquiétudes de son père, il ne pouvait pas s'empêcher d'être un peu vexé par tout ce qu'il avait pris dans la figure et le commentaire de son père qu'il prenait comme un manque de confiance. Ce n'était peut-être pas le cas, mais l'adolescent le ressentait comme ça pour le moment en tout cas...

Et alors que son père repartait au combat après les avoir confié à Merida, ce fut lui qui se prit une branlée cette fois. En tout autre temps, peut-être que ça aurait fait ricaner un peu Liam, mais pour le moment, il s'inquiétait pour son père qui s'était quand même pris un rocher et qui avait du mal à se relever. Pendant que Lewis s'occupait de l'un des monstres, le jeune homme partit rejoindre son père, du moins essaya-t-il. Parce qu'il avait oublié l'autre... Qui l'attrapa par le col et l'envoya valser bien plus loin.

Liam se mangea un arbre en pleine face et les échardes lui firent bien mal. Mais le pire était sans doute le morceau de bois qui avait transpercé sa jambe. La douleur le fit vaciller alors qu'il essayait de se relever et il jura dans sa barbe inexistante. Non vraiment, tout ça, ça commençait à le gaver... De plus, il ne comprenait pas vraiment l'intérêt de leur donner des armes s'ils n'étaient pas en position de tuer les monstres sans que l'un d'eux, voire plusieurs, ne meurent..

Vie : 35%
Monstre 1: 60%
Monstre 2: 40%
Mission : 100%


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Alexander E. Teach

avatar
En réalité, je suis
Blackbeard
☂ Conte : Aucun

☂ Emploi : Capitaine du Queen Anne's Revenge/ Maître de l'Underworld
☂ Camp : I just care about me
☂ True Love : La Mort

☂ Avatar : Richard Armitage
© Crédit : Des gens cool <3
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Mer 10 Mai - 19:41

Welcome to the Underworld
Morvran & le reste

Morvran avait toujours eu une connexion avec la mort, depuis le début de son existence et celle de la race humaine il connaissait la mort, il pouvait la ressentir tout le temps, à chaque instant quand quelqu’un poussait son dernier souffle quelques part dans le monde il apparaissait pour venir chercher l’âme pour ensuite la conduire dans son royaume. D’abord quelques un puis des milliers puis des millions, son monde se remplissait petit à petit même si certains ne restait que pendant très peu de temps s’il n’avait pas d’affaire inachevée  pour passer ensuite à l’étape suivante, le reste étaient condamnés à errer dans son monde comme des coquilles vides.

Certains étaient même condamnées à rester en cellule même si leur affaires étaient achevées il les forçait à rester en bas, les torturants juste pour son propres amusement et surtout parce qu’il pensait qu’ils le méritaient, personnes d’innocent était enfermé dans sa prison. Même pour ne pas passer le restant de ses jours en solitaires il avait créé tout un tas de monstre pour l’aider dans sa tâche et pour surveiller son royaume, la moindre anomalie lui était tout de suite reporter, il était au courant de tout. C’est pour ça que quand un groupes de vivant fit son entrée dans son royaume via l’antre de Davy Jones, on l’informa tout de suite, il n’eut pas besoin de savoir qui était responsable pour cette histoire, la coupable était toute désignée.

"ANGELICA ! VIENT ICI TOUT DE SUITE.” Son hurlement avait résonné dans tout le royaume ce qui fit que quelques secondes après Viviane fit son apparition lui demandant ce qu’il pouvait bien se passer, il lui jeta un coup d’oeil l’air agacée tandis que sa fille faisait enfin son entrée.

“J’ai fait rentrée des vivants dans notre mondes.”Expliqua-t-elle tout simplement en regardant sa tante puis son père, il s’avança dans sa direction les poings serré, jamais il ne ferait de mal à sa fille même si l’envie était là.

“Qui à tu osé ramener ?.”Demanda-t-il en la regardant de toute sa hauteur.

“Emma Swan, Killian Jones, Liam, Cassie et d’autres personnes, je leur ai dit que tu libérerais quelqu’un de ton monde.” Il leva les yeux au ciel sachant parfaitement pourquoi la liste lui était plus que familière, il regarda Diana et tout de suite il vu les larmes qui étaient dans ses yeux, elle le suppliait du regard de ne pas faire de mal au reste de sa famille, il détourna le regard pour se concentrer sur sa fille.

“Toi et moi nous aurons une conversation après que cette histoire soit terminée, ne crois pas que tu va t’en sortir si facilement.”Il dit tout ça tout en la pointant du doigt avant de tourner les talons pour s’éloigner un peu, arrêter tout ça serait tellement facile, il n’avait qu’à claquer des doigts pour les faires venirs à lui sans que personnes ne soit blessé, mais ils avaient voulu tenter l’aventure alors ils prendraient tous le chemin le plus long pour les rejoindres et si certains mourrait au passage et bien le choix finale seraient bien plus difficile qu’à l’arrivée.

Ils se dirigea vers le petit groupe d’âme qui semblait plus vivante que les autres, ils avaient une tâche à accomplir ensuite il se tourna vers sa soeur pour la faire asseoir sur une chaise  avant qu’un espèce d’écran de fumée n’apparaisse devant eux, ils pouvaient à présent voir tout ce qu’il se déroulait dans le brouillard, il regarda Viviane avant de répondre à sa question.”Tout le monde à besoin de faire le point avant de passer à l’étape suivante...” Il tourna la tête pour observer ce qu’il se passait dans le brouillard, il pouvait sentir à quel point voir tout ceci faisait souffrir sa soeur, ça ne lui faisait pas plus plaisir que ça de la voir dans un tel état, mais venir ici avait des conséquences, même pour les vivants.

" Papa, je sais que tu m'en veux. Mais tu sais pourquoi je l'ai fait. Je... Laisse moi amener à tes neveux des armes. Tu ne veux quand même pas que leurs sangs coulent sans qu'ils puissent se défendre." Il haussa les épaules pour toute réponse et un soupire agacée fut la réponse de sa fille qui fit apparaître des armes devant elle, en choisissant quelques unes avant de les envoyés à l’extérieur du palais avant de se diriger vers sa tante pour tenter de la réconforter tandis que le petit groupe d’âme entrait de nouveau dans la pièce principal du palais.

Des tremblements lui indiqua que les monstres étaient bel et bien arrivée pour barrer la route au petit groupe avant qu’un combat ne se déclenche, chacun y mis du sien pour pouvoir vaincre leur adversaires, du sang se mit à coulé des deux côtés et ils pouvaient sentir que certains se rapprochait de la mort très rapidement, son neveu en particulier.”Papa je t’en supplie, pour une fois dans ta vie, ne soit pas si cruel et laisse les passer pour qu’ils puissent enfin s’en aller, tu ne peux pas laisser Liam et les autres mourir, certains sont de ta famille...je sais que tu ne fait pas dans l'émotionnel, mais tu sais très bien qu’au fond de toi tu regrettera de  les avoirs laisser mourir.”Elle s’était avancée dans sa direction pour lui prendre la main, il la fixa du regard, impassible et s’ensuivit pendant plusieurs secondes un combat intérieur pour Morvran avant qu’il ne pousse un soupire agacée pour se diriger ensuite vers la sortie.

Il leva une main pour claquer des doigts, faisant exploser les deux monstres, leur sang noir giclant un peu partout mais surtout sur le petit groupe qui se trouvait près d’eux, un rictus moqueur fit son apparition sur son visage.”Oops...c’est salissant ces trucs là.”Il repoussa ses cheveux en arrière d’un geste mécanique.”Je vous aurait bien prêter des serviettes, mais on n’en à pas.”Il les regarda tour à tour, son regard s’attardant plus particulièrement sur les deux morts vivants et sur le fils de Davy Jones avant qu’il ne tourne les talons pour rentrer dans son palais.”Dépêcher vous d’avancer avant que je ne décide de vous enfermer chacun dans une cellule jusqu’à la fin de vos jours.”Sans même regarder en arrière il retourna dans la salle principale pour s’installer nonchalamment sur son trône.

“Alors...on est venu ici pour libérer une âme afin qu’elle puisse retourner parmi les vivants, vous n’avez pas l'impression de vous croire trop important ? Je ne vous connais pas, je n’en n’aime pas certains.”Il jeta un coup d'oeil en direction du pirate.”Et vous souhaitez quand même que dans ma grande bonté je vous rende ce petit service...je gagne quoi moi en échange ? Qu’est-ce que ça m’apporte ? Rien du tout.”Il se redressa sur son siège pour observer les autres.”Après tout qu’est-ce qui me retient de simplement vous dégager de là sans même accéder à votre requête.”Il jeta un coup d’oeil en direction de sa fille avant de reporter son attention sur les autres.

”Imaginons un instant que j’accepte...êtes vous aux moins tous d’accord pour libérer la même personne ? Certains sont surement venue pour Viviane, d’autre pense peut être que cette histoire n’a pas d’importance...et peut être que certains ont changé d’avis et veulent ramener quelqu’un d’autre...vous pourrez récupérer ce cher shérif qui sera surement plus compétent que celui que vous avez actuellement, voir même un parent que vous avez perdu jeune... ou un enfant qui n’aurait pas eu l’occasion de grandir...tellement de choix.”Il frappa des mains,le bruit résonnant dans toute la pièce.

”J’écoute...votre choix et pourquoi je devrais accéder à votre requête, n'essayez de jouer la carte de la flatterie, vous passerez juste pour un imbécile devant les autres.

made by black arrow


Dernière édition par Alexander E. Teach le Lun 22 Mai - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   Ven 12 Mai - 19:33

Welcome to the Underworld
Je ne vais pas faire que survivre tu vas me voir prospérer tu ne peux écrire mon histoire je suis au-delà de cet art je ne vais pas juste me conformer peux importe à quel point tu essaie de me déstabiliser car mes racines s'ancrent profondément oh ta foi en moi est si fine n'en doute pas la victoire est dans mes veines je le sais je ne négocierai pas je combattrai • Aileas & Emma & Killian & Cassandre & Liam & Grace & Roselina & Lewis



Les monstres venaient d’exploser de manière si surprenante après la tentative de sauvetage de Killian qu’Aileas était restée plusieurs secondes immobile, clignant des yeux avec son arc toujours levé dans une direction où il n’y avait désormais plus rien hormis la silhouette de Lewis, qui apparemment s’était dirigé dans sa direction sans non plus s’approcher de trop près. Tiens, voulait-il jouer les chevaliers servants et autres princes charmants de pacotille ou avait-il autre chose en tête ? Vu sa sympathie pour les monstres, peut-être qu’il aurait bien voulu l’aider si ça se trouve. Nah, ça n’était pas du niveau de Lewis, ça ; il était bien trop apathique et solitaire pour devenir soudainement le BFF des monstres locaux, même s’il présentait une empathie certaine -et justifiée peut-être?- pour eux, du moins plus que ce qu’il avait pour les vivants qui avaient envahi la terre des morts. Peut-être qu’en y réfléchissant tout se justifierait, mais Aileas n’était pas du genre à se plonger dans mille raisonnements explicatifs quand le feu de l’action jaillissait. Et à vrai dire, lorsque sa stupeur se dissipa en même temps que résonna la voix d’un nouvel arrivant, la douleur sur son côté revint la lacérer soudainement, lui arrachant un gémissement tandis qu’elle se pencha de côté en essayant de retenir le sang qui coulait encore, tout en examinant sa pauvre veste et son pauvre t-shirt tous les deux désormais en lambeaux. Ça allait lui valoir un petit passage à l’hôpital, et la seule pensée absurde qui la traversa fut de se demander si les patients pouvaient y emmener leurs chiens.

Un seul regard vers ce qu’elle devinait être le maître des lieux -du fait qu’en un claquement de doigts il avait fait explosé des monstres et se promenait vers le palais comme si ça lui appartenait, ce qui était donc logique- et elle comprit qu’elle n’allait pas, mais pas du tout l’apprécier. Non pas qu’elle ne sache pas apprécier un bon humour même cynique ou sardonique -même si elle ne réalisait pas que justement, elle n’avait jamais été très douée pour reconnaître les traits d’humour et s’offusquait plus facilement qu’autre chose-, mais il avait une de ces attitudes qu’elle savait n’allait pas pouvoir aimer un seul instant. Elle rejoint le groupe en adressant un regard aussi sympathique qu’elle le put à Lewis, bien qu’elle était toujours penchée sur le côté en se tenant la blessure et gémissant silencieusement à chaque pas, essayant de mettre tout son poids sur la jambe opposée à la coupure béante. Quelques pas de plus, et un soupir désabusé s’échappa de sa bouche quand elle vit que ses idées se confirmaient : l’homme était bien le roi local, et il était aussi insupportable que la royauté classique. Merida avait beau être une princesse, elle n’avait jamais possédé un grand respect pour les rois et leurs règles arbitraires dont elle avait failli être la victime par le passé. On choisissait son destin, ce n’était pas le destin qui nous choisissait…

« Eh bien dégage nous de là, c’est pas comme si on était déjà au fond du trou... »

Elle aurait bien ajouté une insulte à la fin de sa tirade qu’elle murmurait dans sa barbe en levant les yeux au ciel, mais sa blessure lui fit soudain plus mal qu’auparavant, à croire que le type sur son trône avait fait exprès. Elle retint un nouveau soupir, bien qu’elle se tenait comme à son habitude en retrait de son groupe, toujours un peu penchée sur le côté. La flatterie, et puis quoi encore… décidément ce type lui revenait pas, et là encore moins qu’avant. Il devait se prendre très au sérieux, mais en ce qui concernait Aileas, être le roi des morts ou même le roi des univers ne rendait pas un homme au-dessus des autres. Ce seigneur était probablement aussi mortel que toutes les personnes réunies dans cette pièce, il suffisait de trouver la bonne manière de le oneshot… et elle aurait bien tendu une flèche dans sa direction mais elle savait qu’avec sa blessure, l’effort serait trop grand. Alors elle se contenta de s’avancer, une mine peu sympathique gravée sur son visage, essayant de se répéter qu’il fallait qu’elle évite de trop le provoquer quand même, car il restait l’être le plus puissant de ce monde à cet instant. Malgré toute l’animosité qu’elle ressentait à son égard, c’était un détail non-négligeable qui lui rappelait qu’il avait le pouvoir de la faire terminer son existence au fond du cachot, auprès de Méléagant, et cette simple pensée la fit frémir.

« Alors je commence tiens ! Même si la moindre des choses aurait été de vous présentez, ou alors j’ai raté un chapitre pendant qu’on se battait contre vos gardes de compagnie. »

Viviane ? Il connaissait le nom de Diana du temps du monde des contes, et même si elle n’était pas sûre que cette identité soit un secret, cela devait indiquer qu’il la connaissait avant tout de cette époque-là et d’avant Storybrooke. Simplement par le fait que c’était plus naturel de l’appeler Viviane que Diana. Mais… est-ce que cela signifiait qu’ils étaient… proches, d’une manière ou d’une autre ? Aileas ne connaissait pas les détails absolus de la vie familiale et relationnelle de Diana, et ça n’était pas pour lui déplaire compte-tenu du fait qu’elle était plus dans le genre « regarde vers l’avant » que « concentre-toi sur le passé », mais elle devait reconnaître que la perspective lui paraissait soudainement surprenante, que ce seigneur puisse la connaître personnellement, sur la quantité phénoménale de morts dans ce monde. Et puis, le fait qu’il parle directement d’elle signifiait qu’il savait déjà qui étaient le pirate et les enfants, et vice versa… Non. Elle était quand même pas tombé dans un drame familial ?

« Oh le bordel. »

Elle se frotta l’arrête du nez avec deux doigts, murmurant pour elle-même, avant de reprendre, sans trop savoir par où elle allait commencer.

« Vous nous présentez un dilemme, mais de manière totalement fortuite -et même bizarrement glauque quand j’y pense-, je n’ai aucun dilemme à déplorer, personne ici qui attende ma présence pour passer de l’autre côté ou qui souhaite me voir le ramener parmi les vivants en dehors de celle que nous sommes venus chercher. »

Elle pinça ses lèvres quand son esprit voulut se diriger vers l’échographie dans sa poche, mais elle retint cette pensée aussi vite qu’elle voulut apparaître.

« Je suis venue pour Viviane et elle seule ; car je suis venue la réunir avec ses enfants. Il est bien trop tôt pour eux de lui dire adieu, de manière aussi radicale et soudaine. Aucun enfant aussi ingrat soit-il ne mérite de voir sa mère arrachée à ses bras de la sorte. Quoique soit votre décision en ce qui concerne sa libération, laissez-leur au moins la possibilité de se faire un dernier adieu. »

Elle réfléchit tout de même quelques secondes. Oui, cela lui arrivait quelques fois, même si la diplomatie n’avait jamais été sa tasse de thé.

« Je ne prétends pas venir ici simplement pour le plaisir de bafouer les lois de la mort, et quelqu’un ici nous a d’ailleurs bien fait comprendre que la mort devrait rester ainsi, qu’elle ne devrait pas être réversible et maléable au gré des caprices de simples mortels qui osent se présenter dans un monde auquel ils n’appartiennent pas en prétendant vouloir en retirer un habitant -ou même plusieurs. Même si j’ai pu exprimer l’inverse au moment où il nous a dit cela, quelque part je ne peux pas remettre en question ce qu’il dit ; la mort ne devrait pas être un simple jouet que l’on peut annuler quand on en a envie, simplement parce que perdre quelqu’un ne nous a pas plu. La perte d’un être cher est une épreuve douloureuse mais qui se doit d’être vécue... »

Elle sentait peut-être des regards appuyés sur elle, alors qu’elle était en train de déclamer des contre-arguments totalement en sa défaveur, et qui venaient confirmer que ce seigneur n’avait pas la moindre raison de leur rendre Viviane ; mais c’était exactement le principe de son raisonnement. D’abord concéder, puis contrecarrer. N’était-ce pas ce que l’on apprenait quand on faisait des dissertations ?

« Cependant, je suis très bien placée pour savoir que les lois, même celles de la mort, ne sont pas des entités immuables qui ne commettent jamais d’erreurs. Je descends d’une famille royale dont les traditions antiques et franchement dépassées si vous voulez mon avis -le regard de Morvran lui confirma que non, il s’en fichait de son avis- restaient encrées en nous jusqu’au bout des ongles, et le moindre défi lancé contre ces lois entraînait une guerre qui ne naissait que pour des raisons si obsolètes, mais aucun de ceux qui appliquaient ces lois ne voulaient le voir. Ils ne comprenaient pas qu’une loi se doit d’être remise en question au moins de temps en temps, qu’il faut venir la tester pour décider si elle est réellement utile, si elle a réellement un sens au fil des époques qu’elle traverse ; car même une loi peut commettre des erreurs graves, comme lorsque l’on condamne un innocent que l’on croyait coupable. Parfois il ne faut pas se laisser abattre par des chaînes arbitraires imposées par les autres, mais faire exactement ce que nous avons tous fait aujourd’hui, braver l’interdit pour changer son destin malgré le tabou et la dangerosité de l’action ; et aujourd’hui ça n'est pas même notre destin que nous souhaitons changer, mais le destin d’une femme qui n’aurait jamais dû mourir comme elle est morte, si tôt, devant le visage effaré de ses enfants. Nous ne sommes pas là par égoïsme, par défiance aveugle de la mort, mais parce que la vie qui bouillonne dans nos veines nous a hurlé qu’elle devrait être encore avec nous dans l’autre monde, que la vie devrait bouillonner dans les siennes, que sa place n’est pas ici mais à Storybrooke, entourée de sa famille et des gens qui l’aiment. »

Les lois sont faîtes pour être brisées, telle était la devise d’Aileas. Et sur ces dernières paroles, elle n’afficha pas d’autre expression que la détermination qu’elle affichait depuis le moment où elle était montée sur le bateau, et recula pour se retrouver un peu à l’arrière du groupe, laissant le suivant prendre la parole, indifférente au fait que ses paroles aient pu impacter sur le seigneur de la mort. Un dernier regard fut lancé vers Lewis, comme pour lui dire « voilà ce que je pense, nous ne sommes pas compatibles et tu pourras me tuer en rentrant. ». Mais en attendant de pouvoir la tuer justement, elle alla s’appuyer contre un mur, minimisant au maximum l’impact de sa posture sur sa blessure qui n’avait pas l’air de vouloir aller mieux de si tôt...


made by pandora.





Vie : 60%
Monstre 1 : 0%
Monstre 2 : 0%
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Mission] Welcome to the Underworld   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Welcome to the Underworld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Autres Mondes :: Underworld-