Partagez | 
 

 Life is full a suprises [feat Manea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azael T. Blake

avatar
En réalité, je suis
Alexandre
☸ Conte : Inventé

☸ True Love : /

☸ Avatar : Bradley James
MessageSujet: Life is full a suprises [feat Manea]   Jeu 9 Mar - 21:57


Life is full of surprises
feat Manea P. Anderson


Une nouvelle journée commence, il est encore tôt dans la matinée, la plupart sont d’ailleurs encore sous la couette. Pourtant Azael marche dans la ville, comme un zombie. Oui, car c’est vraiment comment il se sent en ce moment, son corps fonctionne, bien que son corps souffre comme s’il mourrait, son cerveau fonctionne bien qu’à la limite de la rupture, brisé. C’est comme s’il ne ressentait plus rien, ces gestes étant mécaniques, son esprit focalisé sur une chose, son travail. Car là maintenant, c’est la seule chose qui l’empêche de sombrer, de rechuter, ce qu’il ne peut pas se permettre, il ne s’en reléverait pas. Continuer à vivre, faire semblant que tout est normal alors qu’on sait, on se rapelle de tout. Chaque souvenir est une nouvelle plaie qui se rouvre, écorchant son âme. Souvent il se demande, pourquoi, pourquoi il continue à lutter, mais au fond de lui il a toujours l’espoir, l’espoir de chasser ces cauchemars, d’avoir une vie. Alors, pour l’instant il tient bon, après tout il ne veut pas crever dans un asile, seul comme sa soeur. Il a du mal à réaliser que c’était elle, elle était si proche Mais assez de mauvaises pensées.

Azael arriva finalement devant sa boutique. Une boutique se spécialisant dans les livres anciens. Lire...Azael à toujours adoré lire. Les livres sont sa plus précieuse compagnie. C’est incroyable le pouvoir de l’imagination. Il lui suivit de quelques lignes pour être transporté dans un autre univers, imaginaire et cruellement bien temporaire. Mais il ne perd pas non plus le fil de la réalité, seulement il aime des fois s’évader et se cultiver. Savoir un grand nombre de choses à quelque chose de sécurisant en sorte, mais aussi de stimulant pour l’esprit. Il passa la plus grande partie de la matinée à classer certains livres qu’il venait de recevoir. Cela fait, il décida de s’octroyer une pause et fit chauffer la bouilloire pour se faire un peu de thé. Il entendit soudain la clochette de la boutique sonner et se rendit vers l’entrée. La nouvelle arrivante étant une femme, elle devait avoir son nom. Son visage lui semblait familier, mais impossible de savoir à qui elle lui faisait penser. C’est étrange, elle dégageait quelque chose, c’était comme s’il la connaissait depuis toujours, pourtant il savait bien que c’était la première fois qu’il la voyait. Il reprit son sérieux, s’il continuait à la fixer aussi, elle allait le trouver bizarre, c’est sûr. Il lui ouvrit un sourire poli puis s’adressa à elle.

«Bonjour, en quoi puis-je vous être utile ?»

Elle devait sûrement être à la recherche d’un livre en particulier. C’était souvent le cas de ceux qui venait chez lui. Il venait, car il avait une attente particulière, il savait que ce qu’il cherchait ne trouvait pas n’importe où et honnêtement, il était connu pour avoir une très belle collection de livres, dont la plupart étant extrêmement rares à trouver. Ainsi oui, on pourrait dire qu’il avait une certaine réputation. La plupart du temps, il avait le ou les livres sous la main, sinon il fallait les commander, chercher des acheteurs pour les éditions très limitées. Mais bon, pour qui avait de quoi payer le prix, il n’y avait rien d’impossible, quasi. Certains tenait à leurs livre comme si c’était une partie de même, certain voyait cela comme leur héritage, considérant cela comme un trésor inestimable. Pour les non-connaisseurs, un livre reste rien juste qu’un livre. Pour sa part, il a une grande connaissance dans ce domaine, il connait à peu près tout et jamais il ne se trompe sur l’estimation d’un livre.

© HELLOPAINFUL



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I get it, it seems helpless, like you're gonna staring down a long dark tunnel, like you're alone. You're not. You survived so much already, don't give up. I've always be there for you, because we need each other. I need you.

☁ ©Nîniel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manea P. Anderson

avatar
En réalité, je suis
Une fille aux nombreuses vies
☸ Conte : Aucun.

☸ Emploi : Artiste peintre / Photographe.
☸ True Love : Je ne comprends pas. Un quoi ?

☸ Avatar : Shelley Hennig
© Crédit : ice and fire.
MessageSujet: Re: Life is full a suprises [feat Manea]   Jeu 23 Mar - 16:29



JE SUIS MORTE
C'est sans doute pour cette raison, qu'être à nouveau vivante me paraît si compliqué.

Feat. Azael T. Blake

.

Je sais que je ne suis pas à ma place.
J’ai conscience que mon temps est passé depuis longtemps et que je n’aurais jamais du faire ce que j’ai fais. Seulement, je n’ai jamais eu la chance d’avoir ce qu’ils appellent « une vie ». La mienne, c’est écourté trop vite, trop brusquement. J’ai vécue mon enfance enfermée et ma mort, je l’ai passé à voir des gens heureux perdre la raison et à mourir tragiquement. Toutes ces morts sont liées.  A moi, aux autres aussi. Comme si nous ne faisons qu’un. Et c’est le cas, étrangement. Même si par bien des points, nous sommes tous très différents.

Je n’aurais pas dû lui voler sa vie. Bien que qualifier cela de « vole » soit peut-être, un peu fort à mon goût. En réalité, on pourrait voir ça d'avantage comme un genre.. D’emprunt temporaire de son enveloppe corporel. Car mon but ici, n’est pas de récupérer ma vie, mais plutôt, d’en avoir un aperçu. Bien que la raison initiale de mon intervention, ne soit pas l’envie de « vivre quelque chose » mais plutôt de sauver une vie. Car la loi du plus fort a toujours était de mise pour nous et malheureusement pour certains, je suis bien plus forte que j’en ai l’air.

Ainsi donc, pendant une durée plus ou moins longue (ou courte, il est difficile de savoir quand les premiers changement auront lieu), je vais avoir un aperçu de ce qu’est la vie.
J’avoue sans fierté, que j’ai très souvent eu envie de tenter ma chance moi aussi. De faire ce que je viens de faire, mais pour des raisons bien plus primitive et bien moins désintéressée. Aussi, j’ai du apprendre à contenir ma colère et bien que cela ait été dur, j’ai été soutenue parce ceux que l’on appellent, les observateurs. Ils sont de tout âge, mort en tout temps. On y trouve de tout, des animaux, des adultes, des enfants etc… et contrairement à la plupart d’entre-nous qui ne désirent que la vengeance, la souffrance ou obtenir une seconde chance, eux, se contente d’observer. D’étudier pour être exacte, même si l’on se rend bien vite compte, que le schéma est toujours le même. Une personne meurt, une autre voit le jour. Cette personne vie quelques années tranquille, puis vient le jour où le voile qui la protège de nous (ses vies antérieurs) et levé et ce jour-là, cette personne bascule dans la folie et meurt. Éradiquée par l’une de ses vies antérieurs, ou tuée par elle-même ou par autrui.
Pourquoi croyez-vous avoir entendu parler de sorcière morte sur le bûcher ? Ou de suicide par le feu ?

Mais revenons en à nos moutons. Ces observateurs, sont passifs. Habituellement, nous n’intervenons pas dans la vie des nouveaux maudits. Cependant, j’ai vu trop de gens souffrir et mourir pour pouvoir en supporter d’avantage. Qui aurait cru que même après la mort, j’aurais encore une conscience ?
Pas moi en tout cas, surtout pas après ce que j’ai traversé en tant qu’humaine.

Vous connaissez les règles, je commence d’un ton ferme et autoritaire. Puisque je suis en place, vous devez cesser toute tentative hostile à l’encontre de ce corps. Toutes tortures et autres désir d’éradiquée le véritable hôte de se corps, ne marcheront pas tant que je serais là.

Car après tout, seuls les vivants sont destinés à souffrir et mourir de notre main. Les morts eux, n’ont plus rien à perdre.

Ce qui est vrai. Même si les morts, ne le restent pas toujours dans notre cas.

Ressentir des choses, ne m’a jamais paru aussi simple. C’est étrange de réalisé que l’on a nouveau un corps physique que l’on doit faire fonctionner et alimenter pour qu’il reste en bon état. Cela fait longtemps, que je n’ai pas marché, mangé, respiré ou dormi. Les morts, n’ont pas besoin de cela ce qui explique sans doute, pourquoi beaucoup d’entre-nous tuent leur hôte en oubliant de respirer.
Aussi, je prends soins d’examiner ce corps qui est à présent mien et m’entraîne à le faire fonctionner. Je redécouvre comment utiliser mes mains et mes jambes, ce qui en réalité, et bien plus compliqué que dans mes souvenirs. Puis je m’entraîne à respirer. Bien que le plus dur là-dedans, ne sont pas d’inspirer et d’expirer de l’air, mais plutôt de ne pas oublier de le faire. Vous comprendrez lorsque vous serez mort vous aussi.
Et après avoir redécouvert mon corps pendant de longues minutes, je décide qu’il est temps d’en faire de même avec le monde extérieur. Après tout, puisque mon temps est compté, pourquoi ne pas faire ce que je n’ai jamais eu le droit de faire de mon vivant ?
Car la seule fois ou j’ai vu la lumière du soleil en tant qu’humaine, c’est la fois où le garde que j’… ou un traître, m’a emmenée au fin fond de la forêt pour me traquer avec ses compagnons et me…
Tout ça pour dire, que le voir de mes propres yeux sans avoir peur de me faire poursuivre et tué par des monstres, rend l’expérience bien plus appréciable. C’est étrange de sentir la chaleur sur sa peau. Et aussi, de sentir le souffle du vent qui caresse notre visage.
Mais j’apprécie chaque instant de l’expérience et reste même quelque instant immobile, à observer ma main touchée par la lumière du soleil, avant de me rendre compte que mon corps à besoin d’être nourrie. Par où trouve t’on de la nourriture ici ?

Concentrée sur le fonctionnement de mon corps, je n’ai pas le loisir de voir où je vais et à ma grande surprise, à force de me concentrer sur mes pieds et ma respiration pour avancer et ne pas succomber au manque d’air, je me retrouve devant la porte d’une boutique. Une boutique de livre ancien. Comment suis-je arrivée-là ?

Dans tous les cas, s’il faut que je regarde où je vais pendant que je marche, les choses risquent d’être  plus compliquée que prévu.

Même si la boutique en elle-même ne m’intéresse pas plus que ça, car après tout, j’avais tous les livres anciens que je voulais lorsque j’étais la gardienne du Royaume d’Istalia, j’entre à l’intérieur par… comment appelle-t-on cela déjà ? Ah oui, par curiosité. Peu de temps après, alors que j’observe l’intérieur du magasin avec intérêt, un homme arrive à m’a hauteur et me demande s’il peut m’être utile. Étonnant, comme les gens de ce monde on l’air serviable. Cela me donne presque l’impression d'être de retour chez moi, dans cette si luxueuse cage dorée que j’ai si souvent détesté..

En rien, je vous remercie. Je réponds poliment. Il est déjà trop tard pour moi, je serais bientôt partie. Et vous, avez-vous besoin de quelque chose ?

Bien que morte, la part de moi qui représentait la lumière et l’espoir pour tout un peuple, semble ne jamais s’être éteinte. Cela explique sans doute, pourquoi je m’intéresse toujours au bien être des autres même si, cela n’a plus aucun sens maintenant. A croire que même la haine et la mort, ne peuvent pas effacer celle que je suis réellement.




.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

COME PLAY WITH ME LIL GIRLIT WAS MORE FUN IN HELL
If you look in the face of evil, evil's going to look right back at you.

Gifs : Blood and Pixels tumblr  & Collision of DC & Marvel Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1719-the-only-me-is
 
Life is full a suprises [feat Manea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Les Boutiques-