Partagez | 
 

 L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Lun 6 Juil - 13:44

Ce bijou... Ce bijou qui ne cesse de me tourmenter depuis le soir où je suis passé devant la boutique d'antiquité en rentrant du Granny's. J'ai comme l'impression de le connaître, comme l'envie soudaine de l'acquérir. Chaque matins lorsque je prends le chemin du Granny's, je passe devant et chaque fois, il me paraît encore plus important. Il faut que je l'ai, je dois l'avoir en ma possession, c'est devenu vital.

C'est pourquoi cet après midi là, j'ai quitté le Granny's plutôt que prévu et vêtue d'un tee shirt blanc et d'un jean noir perchée sur dix centimètres de talons, mon argent en poche, je m'approche finalement de la boutique de Monsieur Gold, cette boutique où si peu de personnes veulent se rendre, cette boutique qui paraît sereine de l'extérieur mais où on a l'impression qu'un monstre se cache, enfin ce n'est pas mon avis en tout cas...

Respirant un bon coup, je me dirige vers la boutique, consciente que j'allais faire face à celui craint de tous qui doit l'être encore plus que Regina d'ailleurs et pousse la porte et un petit tintement résonne, prévenant le propriétaire des lieux de ma présence. Je referme la porte derrière moi et regarde autour de moi, toutes ses vieilles babioles si bien entretenues, elles ont l'air si... Cette couronne, j'ai l'impression de l'avoir déjà vu... Je sors de ma rêverie et me décide à prévenir de ma présence malgré le tintement de la cloche de tout à l'heure:

-Bonjour, il y a quelqu'un ? Je souhaiterais acheter un objet...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Lun 6 Juil - 23:51

Plus de dix mille jours s'étaient écoulés depuis le début de la malédiction. Dix mille jours qu'il ouvrait chaque matin sa boutique et que les gens l'évitaient. Dix mille jours qu'il se rasait de près pour paraître impeccable tout cela faisait très long au final. Il attendait avec hâte la fin de la malédiction pour partir à la recherche de son fils dans ce monde-ci. En revanche, le seul chiffre qui était loin d'aller jusqu'à au moins dix mille, c'était le nombre de clients depuis l'ouverture. Les gens ne se pressaient pas pour venir le voir. La crainte inspire trop de méfiances et s'il ne possédait pas une grande partie de la ville, cela pourrait le ruiner.

Cette journée s'annonçait comme toutes les autres. Peu de clients qui se bousculaient pour le voir, et encore moins des amis. Bon d'accord, il n'appréciait pas la compagnie des gens mais était-ce une raison pour l'éviter ? Ce n'était pas comme s'il leur rappelait qu'ils lui devaient de l'argent ou un service. Voir la peur dans leurs yeux, c'était si grisant... Il ne s'en lassait jamais. Les rares personnes qui franchissaient sa porte, désiraient un objet et prenaient leur courage à deux mains pour essayer de faire affaire avec lui.

Le tintement de la clochette lui annonçait l'arrivée d'un client. Comme souvent, il se trouvait dans l'arrière boutique. Il n'était pas pressé de voir qui venait d'arriver mais la personne à la voix féminine semblait s'impatienter. Elle souhaitait acheter quelque chose, il l'espérait bien. Sinon pourquoi le déranger ?

- J'arrive !

L'appeler n'était pas forcément le meilleur moyen pour l'amadouer. Il n'en tiendrait pas rigueur à la visiteuse, surtout lorsqu'il arriva en boitillant légèrement et en s'apercevant de qui il s'agissait. Tout vient à point à qui sait attendre, se dit-il.

- Avez-vous déjà une idée précise de ce que vous voulez ? Ou souhaitez-vous offrir un cadeau à quelqu'un ?

Affublé de son petit sourire, il détaillait la cliente afin de laisser croire qu'il ne la connaissait pas plus que cela, comme s'il cherchait à mettre un nom sur un visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Mar 7 Juil - 8:36

Finalement Monsieur Gold ne tarda pas à se montrer. Je souris légèrement, à dire vrai, j'étais contente qu'il soit là en fait parce que je n'avais pas envie de passer pour une idiote a attendre quelqu'un qui n'arriverais pas. Je m'approche du comptoir et observa le propriétaire des lieux avant de finalement répondre à la question qu'il venait de me poser.

-Eh bien, en fait, je dois vous avouer que j'ai eu un coup de cœur pour le bijou avec la pierre violette au centre dans la vitrine. Je voudrais savoir combien il coûte s'il vous plaît.

J'avais tellement besoin de ce bijou, je ne sais trop pourquoi, j'avais vraiment besoin de ce bijou. Même si il me coûterais les yeux de la tête, j'allais tout faire pour l'avoir entre les mains. C'était devenu vital, je ne sais pas trop pourquoi, c'est comme si il me manquait. Je leva le regard vers Monsieur Gold et attendit une quelconque réponse de sa part, espérant tout de même qu'il ne me coûterais pas trop cher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Mar 7 Juil - 18:37

Gold trouvait amusant que tous ses clients venaient dans sa boutique, attiré par un objet qui lui avait appartenu dans l'autre monde. S'il ne faisait pas croire à Regina que lui aussi avait perdu la mémoire à cause de la malédiction, il lui aurait parlé de ce phénomène curieux, pas si étrange au final. Existait-il une sorte de réminiscence ? La première fois, il avait craint que son client se souviendrait de toute au contact de l'objet mais rien ne s'était produit. Dommage, ç'aurait pu être amusant et égayer toutes ses années passées à attendre la fin du sort noir.

- Effectivement, c'est un très bel objet.

Il fit le tour de son comptoir pour rejoindre sa cliente, le fameux cygne blanc au cristal qu'il avait convoité par le passé. Aujourd'hui il ne lui servait à rien et il ne ressentait pas le besoin de le conserver. En revanche, autre chose l'intéressait et que la jeune femme pouvait peut-être lui offrir. Il l'invita à le suivre pour qu'elle contemple d'un peu plus près ce bijou.

- Il vaut un certain prix et j'ai bien peur que vos économies ne suffisent pas. Et pourtant...

Il attrapa le bijou qu'il confia ensuite à la jeune femme. Il fit un sourire satisfait. Il ne se serait pas séparé de cet objet pour quiconque mais Anna, car c'était son prénom à Storybrooke, en était normalement la légitime propriétaire. Il espérait que le contact déclencherait quelque chose mais aucune magie ne se produisit. Comme d'habitude dans ce lieu...

- Il a l'air fait pour vous.

Il avançait lentement ses pions, ne cherchant pas à proposer tout de suite ce qu'il avait en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Mar 7 Juil - 23:07

Je souris lorsque le propriétaire des lieux annonça que c'était effectivement un très bel objet et au fond de moi, je savais que je ne l'aurais jamais avec mes économies que j'avais pu mettre de côté mais il me fallait tellement ce bijou, je ne tarda pas d'ailleurs à lui demander à combien il pourrait me revenir et par sa réponse, je compris qu'il avait un prix inestimable. Mr Gold fit le tour du comptoir et ne tarda pas à me rejoindre, me faisant reculer d'un pas, dieu seul sait pourquoi.

Il m'invita donc à la rejoindre pour voir de plus près le bijou en question avant de me dire qu'il coûtait vraiment très cher et qu'avec mes économies, ça ne suffirais certainement pas. Je fis un moue quelque peu triste et m'approcha finalement du bijou, avant de le regarder. J'avais comme l'impression de l'avoir déjà vu, j'avais comme l'impression que c'était ce qu'il me manquait pour être enfin heureuse et lorsque le propriétaire des lieux me le mis en main, c'est comme si j'avais retrouvé quelque chose que j'avais perdu dans le passé. Assez bizarre comme sensation je dois dire.

-Puis-je... ?

Il me fis un signe approbatif de la tête et je m'approcha d'un miroir qui était sans doute une nouvelle antiquité qu'il voulait vendre et passa délicatement le bijou autour de mon cou. C'est comme si, je retrouvais une part de moi, je contempla ce bijou reposant sur ma peau pendant plusieurs minutes, cette teinte violette, j'avais comme l'impression qu'elle était particulière, ce bijou était particulier. Je finis finalement par revenir dans la réalité et retira délicatement le bijou avant de le tendre à l'antiquaire, me mordant légèrement la lèvre:

-J'ai trente milles dollars d'héritage de ma défunte mère et dix milles sur mon compte en banque, croyez vous que ce sera suffisant pour un tel bijou ?

Je ne quittais pas le collier des yeux, il me le fallait. Je devais l'obtenir, même si je devais travailler comme une acharnée, tout le restant de ma vie, je le ferais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Jeu 9 Juil - 23:07

Anna semblait vraiment sous le charme et voulut l'essayer en le portant. Rien ne se produisit, comme malheureusement il s'y attendait. Rien en dehors de celle qui pourrait briser la malédiction, ne pouvait ranimer la magie. Pas même l'amour conservé dans un cristal. Tant pis, c'était une expérience à tenter et ç'avait au moins le mérite d'accroître le désir de possession de la jeune femme.

Son regard indiquait clairement qu'elle voulait posséder cet objet. Elle allait bientôt être mûre pour un marché qui pourrait l'intéresser. Si pour certains clients, il avait parfois du mal à voir son intérêt, ce n'était pas le cas de celle-ci. Elle pourrait lui être utile. Il écouta attentivement la somme qu'elle lui proposait, tout ce qu'elle avait comme économie. Il prit un sourire gêné, comme désolé.

- Ce cristal est une pièce unique. Vous n'en trouverez aucun autre qui ait été aussi travaillé. Il est inestimable et sa valeur bien supérieure à votre argent.

Quarante mille dollars ne seraient pas suffisant pour posséder ce bijou. Il valait bien plus et il n'avait même pas chiffré la somme car enfin de compte, il ne souhaitait pas le vendre. Longtemps, il avait voulu le garder pour les propriétés que l'objet renfermaient, ou du moins qu'il avait cru qui pourraient lui être utiles. Aujourd'hui, il y avait autre chose qui pourrait lui être utile.

- Mais peut-être possédez-vous un objet de valeur qui ne vous intéresse pas et nous pourrions faire un échange ? Si cet objet vaut plus, je vous donnerai la différence et s'il vaut moins... Dans ce cas, nous pourrions trouver un arrangement.

Il la connaissait peu mais d'après ce qu'il savait, même dans ce monde-ci, elle était en contact avec une vieille connaissance... Comme quoi le destin pouvait se montrer bien curieux et moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Jeu 9 Juil - 23:29

Je voulais ce cristal, je ne sais pas trop pourquoi mais c'était devenu un besoin vital. Alors quand je l'avais passé autour de mon cou, je n'avais plus eu envie de le quitter mais il faut croire que même Avec toutes mes économies y compris l'héritage de maman, je ne pourrais pas me le payer. En tout cas, c'est ce qu'il m'avais clairement fait comprendre. Aussi, j'eu une moue déçue mais très vite cette expression disparue de mon visage.

J'avais écoutée attentivement ce qu'il m'avait dit. Un échange ? Il acceptait de me l'échanger...  Mais contre quoi ? Je n'ai jamais rien eu de plus précieux que ce magnifique diamants même tous les bijoux qui se trouvent dans ma chambre ne valent pas le tiers de la valeur de ce magnifique bijou et il voudrais que je trouve un objet ayant plus de valeur que ce bijou. Ne comprenant pas vraiment ce qu'il voulait dire, j'hésita a poser la question mais je finis finalement par le faire:

-Je me doutais bien que ce bijou avait énormément de valeur. C'est aimable de votre part d'accepter de me l'échanger contre une chose qui a plus de valeur que ce cristal. Il est vrai que plusieurs objets que je détiens ne m'intéresse pas mais ... Pardonnez moi de vous demandez cela mais comment pensez vous que je puisse détenir un objet ayant plus de valeur que ce collier ? Je veux dire que... enfin que dans le peu de bijoux que je détiens, je ne suis pas certaine qu'ils aient plus de valeur que ce magnifique cristal.

Je ne comprenais pas vraiment où il voulait en venir. Je savais que ça avait un rapport avec quelque chose qui était Chez moi mais je n'arrivais pas à savoir quoi. Pourquoi pensais t'il que je serais en capacité d'échanger ce magnifique diamant contre un autre objet que je détiens ? En fait ce que j'ignore simplement, c'est que ce fameux objet... Je vais devoir le voler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Dim 12 Juil - 18:48

Aimable de sa part de proposer un échange ? Encore une qui devait ignorer que Gold était tout, sauf aimable lorsque cela concernait les affaires. Il pouvait certes se montrer courtois mais cela ne le rendait pas pour autant appréciable. Il préféra avoir un petit sourire à cette remarque, attendant la suite et craignant que le but ne soit que de viles flatteries pour l'amadouer. Peu de gens pouvaient réussir une telle entreprise... Et ils n'étaient pas à Storybrooke !

Décidément, les jeunes femmes aimaient bien poser des questions qui le fatiguaient. Elle lui demandait comment il pouvait savoir qu'elle possédait quelque chose de valeur. Il lui avait fait une suggestion, pas une affirmation. Il ne comprenait pas tout à coup cette méfiance.

- Je n'ai rien affirmé de tel, mademoiselle. J'ai juste demandé si vous possédiez un objet de valeur et qui ne vous intéresserait pas. Vous savez, bon nombre de familles possèdent des antiquités qu'ils gardent dans un placard ou un coin de leur maison. Peut-être que vous auriez pu faire partie de ces personnes là. Ce n'était qu'une supposition, une proposition qui résoudrait votre problème d'argent.

Était-il si terrifiant qu'à chaque négociation, il se devait de rassurer les clientes ? Vivement qu'il reprenne son rôle du ténébreux. La crainte qu'il inspirait, faisait envoler la plupart des questions fâcheuses. S'il avait voulu dévoiler son jeu rapidement, il aurait dit ce qu'il attendait d'elle sans détours mais dans ce cas, elle aurait compris qu'il savait tout et le but, c'était de ne pas le montrer. Tout se sait dans une si petite ville...

- Si vous n'avez rien à m'offrir de valeur pour payer le bijou, j'ai bien peur de devoir le conserver quelque temps jusqu'à ce que j'ai un acquéreur ou que je l'échange contre un objet qui pourrait m'intéresser.

Il était curieux de voir comment elle allait réagir. Il disposait de toute le temps nécessaire pour mener à bien cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Lun 13 Juil - 0:10

Il n'avait fait qu'une simple supposition et moi je lui avais répondu qu'il affirmait que j'avais une chose chez moi qui ait plus de valeur que ce magnifique cristal mais j'avais très vite compris que ce n'était pas le cas, en tout cas, qu'il n'avait rien affirmé du tout, j'avais dû passer pour une jeune idiote a affirmer cela de la sorte. Enfin, j'écoutais attentivement ce qu'il me disais et je voulais à tout prix ce bijou et lorsqu'il m'annonça que si je n'avais rien de valeur pour payer ce bijou, il fallait mieux qu'il le garde et qu'il le vende à quelqu'un d'autre. Non je ne pouvais pas laisser faire ça.

Je le regardais repartir vers le présentoir où le bijou se trouvait précédemment et je finis finalement par penser à quelque chose. La chevalière de mon beau père, elle a l'air d'avoir beaucoup de valeur, peut être même plus que ce collier. Et par chance, j'avais pris une photo pour la montrer à une amie quelques jours plus tôt. Au moment où il allait reposait le bijou, je réagis finalement.

-Attendez Monsieur Gold ! J'ai peut être quelque chose qui peut vous intéresser et avoir plus de valeur que ce collier. Je...

Je sors mon Iphone de mon sac à main et affiche la photo avant de tendre le téléphone au propriétaire des lieux qui fixait la chevalière.

-C'est une chevalière qui appartient à mon beau père depuis des générations, pensez vous que cela ferait l'affaire ?

Je me rendais compte que je devrais la voler mais si il le fallait, je le ferais, il me fallait ce bijou, coûte que coûte même si pour cela, je devais voler mon beau père et y risquer plus que quelques dollars. J'attendis avec attention, une réponse de sa part, espérant que la chevalière l'intéresse plus que le collier.

La chevalière:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Mar 21 Juil - 16:12

Les femmes sont parfois si prévisibles lorsqu'elles désirent ardemment quelque chose. Une fois de plus, la démonstration fut faite, seuls les hommes cupides pouvaient les concurrencer et il existait toujours moins d'hommes cupides que de femmes... Dommage pour les affaires, mais cela s'avérait plus exaltant de réussir à convaincre le restant. Peu de gens arrivaient à lui résister et de cela, il en était plutôt fier. La plupart des gens à Storybrooke lui était redevables, en dehors des loyers bien entendu.

- Vous éveillez ma curiosité.

Il montrait toujours son intérêt lorsqu'une personne lui proposait un arrangement. Il n'aimait pas la technique du commercial faisant la moue pour essayer de faire croire qu'aucun arrangement ne pourrait l'intéresser. Cela n'apportait pas plus et pourquoi se rajouter un masque supplémentaire alors que cela faisait près de trente ans qu'il en portait un en jouant le redouté Gold, beaucoup plus sobre que le ténébreux.

Il regarda attentivement la photo et ne put s'empêcher d'avoir un sourire en coin en découvrant une chevalière. Et pas n'importe laquelle ! Le collier ne lui avait rien apporté, en revanche, cet objet pourrait lui être utile à l'avenir, lorsque la malédiction sera rompue. Cela faisait quelques années qu'il espérait pouvoir la récupérer mais jusqu'à présent, son porteur évitait de s'en séparer. Il trouvait amusant l'idée que le cygne blanc soit la personne qui lui procure cet objet. Décidément, la destinée réservait toujours quelques surprises amusantes...

- Il faudrait que je la vois de plus près mais il se peut en effet qu'elle paye le collier.

Il ne pouvait pas accepter directement ce marché, cela pouvait laisser croire qu'il connaissait l'objet en question et Anna se serait méfiée. Sa réponse était bien plus cohérente. Sans voir la chevalière, il ne pouvait l'évaluer et définir le prix exact. La photo montrait que c'était un bijou exceptionnel mais sans plus.

- Apportez-la moi et je vous dirai combien elle vaut. Je ne peux pas juger de sa valeur sur une simple photo.

Elle ne pourrait pas convaincre le propriétaire de la céder, elle ne pourrait que la voler. Voilà quelque chose qui pourrait devenir réellement intéressant à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Lun 3 Aoû - 16:30


Tout juste pour un cristal
Mr Gold & Anna


Je savais que pour avoir ce cristal, je devrais voler la chevalière de mon beau père. Tout cela me semblait si troublant, tout me troublait. Je veux dire, je n'avais jamais rien volé, j'avais ardemment travailler toute ma vie pour pouvoir me payer ce que je désire mais cette fois ci, la valeur de l'objet que je convoitise me vaudra milles fois plus que toutes mes économies mais Monsieur Gold à l'air intriguée par la chevalière que je viens de lui montrer.

Hésitante, je m'empare de mon téléphone et le range dans mon sac à main avant de lever les yeux vers le vendeur. Lui amener la chevalière de mon beau père ? Sans aucun soucis mais le seul truc c'est que c'est vraiment rare qu'il s'en sépare et ça risquais de me coûter ma tête si il se rendait compte de la disparition mais je me devais de le faire même si c'était au delà de mes principes, je voulais ce cristal plus que tout même si pour cela, je devais oublier tout ce que mes parents m'ont appris.

-Très bien. Je... Je vous l'amène demain dans la matinée. Aurevoir.

Je souris légèrement à Monsieur Gold et tourna les talons avant de quitter la boutique avec le claquement de la clochette de l'entrée. Tout en marchant, je ne cessais de repenser à ce bijou, pourquoi le désirais-je autant ? Je ne le savais guère mais il me le fallait et même dieu aurait compris que je serais capable de tout pour le récupérer.

La soirée arriva bien vite et après que j'ai aidé à faire le repas, je rangea la cuisine et monta dans ma chambre. J'espérais depuis mon retour qu'il enlèverais sa chevalière à un moment ou un autre et par chance, il alla se doucher et retira sa chevalière avant de la poser sur sa table de nuit. Il ne la reprendrais que demain matin le connaissant et vu qu'il se couchait directement après, il ne ferais pas attention à sa disparition.

Je me faufila dans sa chambre gracieusement et silencieusement et m'empara de la chevalière avant de sortir aussi vite que j'étais venue, me sentant malgré tout mal vu que je venais de lui voler un objet qu'il aimait beaucoup mais bon... Je monta dans ma chambre et me mis en pyjama avant de me coucher.

¤¤¤¤

Je me leva tôt le lendemain matin et après m'être préparée, je m'habilla d'un jean et d'un débardeur blanc y ajoutant une veste en cuir noire et une paire de bottes à talons noires avant de faire une queue de cheval et de prendre mon sac, la chevalière en main. En sortant, j'avais une légère boule au ventre mais qui se dissipa bien vite.

Je me rendis compte que je marchais plus vite que d'habitude et j'avais l'impression que tout le monde me regardait différemment, comme si j'avais fait une grosse bêtise. Voler une chevalière, ce n'est pas une grosse bêtise si ? Peut être bien... J'arriva devant la boutique de Gold et entra. La clochette tinta et Monsieur Gold apparu plus vite que je ne le pensais. J'ouvris mon sac et en sortit la bague.

-Voilà la chevalière. Vaut-elle plus d'argent que le cristal ?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Jeu 13 Aoû - 12:40

Bien que la jeune femme paraisse hésiter, elle ne mit pas longtemps à accepter finalement l'offre qu'elle lui avait proposée. Cette journée se révélait des plus intéressantes car si Anna parvenant à mettre la maison sur cette chevalière, Mister Gold serait gagnant sur toute la ligne. Elle ne savait pas exactement dans quel guêpier elle se fourrait. Elle pensait détenir le secret de la provenance de la bague mais elle ne pouvait pas imaginer toutes les informations que le vendeur connaissait sur elle et sur cet objet.

- Je vous mets de côté le cristal.

Avait-il vraiment besoin de préciser qu'il ne comptait pas le vendre à quelqu'un d'autre ? Cela pouvait sans doute rassurer la cliente qui ignorait que jamais l'antiquaire ne vendrait l'objet à une autre personne. Jusqu'à présent, seuls les propriétaires légitimes achetaient les biens qui leur avaient appartenu dans une vie antérieure. Un bien curieux phénomène qui ne cessait de l'émerveiller, se demandant si une sorte de lien existait entre les objets et leurs propriétaires.

- À demain, mademoiselle.

Il la regarda quitter sa boutique d'un petit sourire satisfait. Cette histoire risque de faire un certain remue-ménage car le possesseur de la chevalière n'appréciera pas ce vol et cela ne pouvait que contribuer à combattre l'ennui de la vie de cette cité.

*****

La nuit porte parfois conseil et il craignait quand même que la jeune femme se dégonfle dans le chapardage de la chevalière. Si ce n'était pas aujourd'hui qu'elle venait, elle finirait bien par arriver un jour avec son recel afin de récupérer le cristal. Maintenant il restait à savoir combien de temps allait durer la lutte entre les principes morales et le désir.

Lorsque la cloche tinta, il sortit d'un pas rapide de l'arrière boutique pour rejoindre Anna. Elle ne semblait pas très à l'aise, la figure coupable de la personne ayant fauté et il garda une expression impassible pour ne pas montrer sa satisfaction de voir une mauvaise action qui allait lui apporter un bien précieux. Elle lui tendit la chevalière d'un mouvement brusque, montrant le désir de s'en débarrasser au plus vite, ne voulant pas garder plus longtemps l'objet du délit entre ses mains. Elle n'avait pas réfléchi aux conséquences de son acte. Il prit l'objet et l'examina attentivement.

- Effectivement, elle a plus de valeur que le cristal...

Il laissa sa phrase en suspend avant de regarder Anna avec un grand sourire cynique. Elle aurait dû se méfier davantage de lui mais au final, elle n'était qu'une victime de plus du ténébreux. Il referma la main sur la chevalière avant de reprendre la parole.

- La différence paie en partie mon silence, mademoiselle Peters.

Il se doutait que le fait de prononcer son nom devait produire un certain effet. Elle pensait sûrement qu'elle n'était qu'une anonyme et sans le préférerait-elle après avoir commis ce crime. Il sortit d'un tiroir le cristal qu'elle désirait plus que tout.

- Je sais à qui appartient cette chevalière et je doute qu'il vous l'ait donné vu qu'il ne s'en sépare jamais. Vous avez gagné le cristal mais pas mon silence. Je pourrais me montrer muet à une condition.

Il avait lu un livre d'un italien de la renaissance, Le Prince. Le nom de l'auteur si retord avec donné la naissance d'un nouveau mot qui définissait Gold le mieux dans les affaires : machiavélique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Mer 19 Aoû - 23:25


Tout juste pour un cristal
Mr Gold & Anna


J'avais volé la chevalière de mon beau père. Jamais je ne me serais cru capable de faire une telle chose et pourtant je l'avais fait pour pouvoir obtenir ce cristal, ce cristal dont la présence m'étais devenue comme vitale au moment même où je l'avais mis autour de mon cou. Aussi lorsque j'avais eu la chevalière entre les mains, je m'étais hâtés de partir direction la boutique de l'antiquaire pour lui remettre en les mains, pensant certainement me délecter d'un crime que j'aurais commis mais il semblerait que ce ne soit pas tout.

Je leva les yeux vers l'antiquaire avant de le voir refermer sa main sur la chevalière. Il m'annonça que la différence payait en partie son silence. Que voulait-il dire ? Serait-il près à me détruire en allant dire à mon beau père que c'était moi la voleuse ? Et comment pouvait-il savoir mon nom, je ne lui avais rien dit et pourtant... C'est là que je commença à redouter le pire mais j'ignorais pourquoi, je sentais instinctivement que j'avais fait une grosse erreur.

Il sortit le cristal d'un tiroir, ce qui attira toute mon attention. Il m'annonça qu'il savait à qui appartenait la chevalière et qu'il était impossible qu'il me l'ait laissé vu qu'il ne s'en sépare jamais. Comment pouvait-il savoir à qui elle était ? Je lui avais simplement dit qu'il s'agissait de mon beau père mais c'est tout. Il m'annonça que je venais de gagner le cristal par ce que j'avais fait mais que je n'avais pas son silence avant de me dire qu'il resterais muet à une condition.

J'arqua les sourcils en ne le quittant pas des yeux, essayant de garder ma dignité, bien qu'on pouvait désormais me traiter de voleuse. Je respira un bon coup et me lança:

-Que voulez-vous de moi Monsieur Gold ? Qu'elle est cette condition pour que je sois certaine que vous restiez muet sur le vol de la chevalière ?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Sam 22 Aoû - 12:25

Les choses sérieuses commençaient enfin. Même si la jeune femme n'avait plus vraiment le choix, se trouvant au pied du mur, elle acceptait d'ores et déjà la condition. Cela l'amusa quelque peu. Il quitta son comptoir pour aller rejoindre Anna qui se trouvait de l'autre côté. Il mit plus de temps que nécessaire, faisant bien raisonner le son de sa canne sur le sol lorsqu'il avançait.

- De vous, très chère, vous ne possédez rien qui puisse m'intéresser.

Certes, elle était plutôt jolie, fort enviable mais Gold n'était pas intéressé. Dans les arrangements, ce qu'il préférait en dehors du palpable, c'étaient les accords, les compromis, les promesses que l'on ne peut se défaire, ce qui était le cas actuellement.

- Mon silence ne se monnaie pas non plus, ou du moins en partie. Pour mon silence, je ne vais exiger de vous qu'un service. Lorsque vous me l'aurez rendu, nous serons quitte et jamais personne n'en saura rien.

Il prit le cristal dans ses mains et d'un geste, demanda la permission de lui mettre autour du cou.

- Détendez-vous et profitez de cette belle acquisition. Je saurai garder votre secret tant que vous respecterez la condition. La prochaine fois que nous nous reverrons, ce sera pour le service que vous me rendrez. D'ici là, je ne vous importunerai pas.

La transaction était bientôt terminée. Anna ne pouvait pas refuser, pas après le délit qu'elle avait commis. L'antiquaire ne lui avait rien demandé, elle l'avait fait d'elle-même, sa culpabilité ne ferait aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Lun 7 Sep - 14:46


Tout juste pour un cristal
Mr Gold & Anna


Je n'y comprenais plus rien, il désirait quelque chose afin de monnaieyer entièrement le prix du cristal mais cela ne pouvait pas venir de moi. Pour le coup, je me sentais totalement perdu. Que pouvais t'il bien vouloir de moi si ce n'est quelque chose que je puisse lui donner ? Je ne le quittais pas du regard, hésitant à ouvrir la bouche pour poser une nouvelle question, remuant toutes mes idées en tête pour comprendre comment j'avais pu en arriver jusque là.

Finalement, la réponse vint rapidement. Je ne pouvais monaiyer son silence mais pour qu'il ne dise rien, il voulait de moi un service. Il voulait que je lui rende un service ? Je le regarde quelques minutes sans rien dire, mon instinct me dis de ne pas lui faire confiance, de reprendre la bague et de fuir ces lieux mais en même temps, ma curiosité titille mon cerveau et je ne peux m'empêcher de l'écouter. Il me rassura en annonçant que lorsque je lui aurais rendu ce service, nous saurons quitte et personne ne saura jamais rien concernant le vol de la chevalière.

C'était ça en fait qui me dérangeait le plus, au fond de moi, je craignais que mon beau père découvre la vérité, là pour sur, j'allais y perdre ma tête. Je le vis faire le tour du comptoir avant de prendre le cristal dans ses mains, me faisant signe pour avoir la permission de me le passer autour du cou. J'approuva d'un signe de tête et me retourna, face au miroir avant de regarder le cristal se poser sur ma peau claire. Relachant ma crinière blonde, je me tourna à nouveau, faisant ainsi face à l'antiquaire.

-Je... Quand serais-je quel service vous attendez de moi ?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   Mer 16 Sep - 15:45

Anna semblait perdue, comme offerte face au diable qui pouvait se servir d'elle comme un jouet. Bien sûr, elle n'avait plus vraiment le choix depuis que Gold lui avait clairement dit qu'il savait ce qu'elle avait fait. Ou du moins, c'était ce qu'elle pensait mais au final, on avait toujours le choix. Une mauvaise action pouvait se réparer mais l'antiquaire n'appréciait que très rarement ce genre de solution. Il n'aimait pas les gens qui cherchaient à revenir dans le droit chemin, il préférait largement ceux qui étaient en perdition et qui s'enfonçaient de plus en plus vers les profondeurs de l'enfer, si bien sûr il existait.

La jeune femme s'inquiétait de quand alors que cela n'avait pas d'importance. Lui-même l'ignorait et cette question était futile. Elle devait vivre avec cette épée de Damoclès au dessus de sa tête jusqu'à ce qu'il décide de la faire tomber.

- Cela est sans importance, mademoiselle Peters.

Il sortit un papier d'acquisition d'objet. Il nota soigneusement les termes de l'accord en indiquant l'échange des bijoux. Il ne mentionna pas l'accord entre eux, ce service n'avait pas à figurer sur un papier. Ce papier était une preuve suffisamment accablante pour la jeune femme. Il signa et tendit une plume à Anna pour qu'elle fasse de même.

- Vivez votre vie en toute tranquillité et ne vous préoccupez pas du reste.

Il s'attendait à la voir partir dès que le parchemin en deux exemplaires serait signé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'objet de mes tourments contre son unique espoir [Gold]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-