Partagez | 
 

 Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 7:51

Wilde Destiny Comyn

What the world has clearly seen all that will be and what has been is defined by destiny made by gods and not by me


Je me présente, je me nomme Wilde D. Comyn! Je suis né à une date inconnue dans la forêt enchantée, du côté des légendes celtiques. Vous l'avez bien compris j'ai donc pas moins de quelques années indéfinies et pas une ride sur mon visage! Pour les intéressées je suis célibataire Pour pas qu'il n'y ai pas de mal entendu je suis attaché au destin ! Avant d'aller plus loin je dois vous prévenir, dans le monde Réel on me connaît sous le nom de Feu Follet du conte folklore principalement, le Horla, et quelques contes par-ci par-là ! De boussole pour les âmes perdues, de constructeur de légendes, et un peu oracle sur les bords je suis passé à conseiller d’orientation. Et pour finir, on me confonds souvent avec Chris Pratt. Je fais aussi partie du groupe des I’m Just Different.

Anecdotes
Plusieurs couleurs sont possibles pour les feux follets même si de manière générale le bleu domine ♦ Ils peuvent devenir des petites flammes ou avoir une forme humaine qui en porte une s’ils sont assez puissants ♦ Le feu des feux follets ne brûle pas et ne chauffe pas ♦ En plus d’indiquer le chemin du destin ils peuvent aussi indiquer des trésors ♦ Wilde peut envoûter certaines personnes et ainsi les forcer à la suivre s'ils sont assez faibles d'esprit ♦ Il a toujours été un feu follet ♦ Souvent on les confond avec des fantômes ♦ La couleur de la flamme qu’il faisait apparaître changeait selon son humeur ♦ Le bleu dans un état normal, le rouge pour la colère, verte pour l’envie, jaune lorsqu’elle se trouve près du but d’une personne ♦ Il connaît la localisation de n’importe quel objet désiré ♦ Wilde peut aussi voir le destin d’une personne ou d’une moins un événement important comme par exemple le couronnement pour un roi et sa future renommée ♦ Il connaît le véritable nom de quiconque croise sa route ♦ Il lui est arrivé de ressentir de forts sentiments incontrôlés envers ceux possédant des destins hors du communs ♦ Cependant rester trop longtemps avec une personne peut avoir des effets néfaste : lui offrir une forme de folie et lui implanter son but comme seule ligne de conduite au point d’oublier le reste et commettre des actes impitoyables ♦ Le destin et l’amour étant souvent liés on pense à tort qu’elle peut indiquer le véritable amour mais ce n’est qu’un mythe ♦ Le feu follet ne donne jamais la réponse aux questionnements, surtout ceux du destin, et utilise souvent des chemins périlleux à ses protégés qui pensent qu’ils sont parfois des êtres maléfiques ♦ Un peu vrai, un peu faux, au final la personne en sort grandit et n’est-ce pas le plus important à retenir ? ♦ Il est prêt à tout pour amener ses protégés, comme il aime les nommer, sur le bon chemin de leur destinée ♦ Si Wilde montre la voie ça ne veut pas dire que la personne y arrivera vraiment ♦ Le destin n'est pas quelque chose de figé ♦ Il lui arrive souvent de parler par énigme ♦ Wilde aime la gigue irlandaise et autres danses traditionnelles celtes ♦ Il a toujours un briquet dans sa poche qui est sa lanterne passée ♦ Wilde a peur du noir complet ♦ Il peut se téléporter sur de faibles distances ♦ Sa voix est douce et elle peut résonner doucement dans la tête d’une personne à proximité dans le seul but de l’encourager dans le sens voulu ♦ La malédiction est une chose qu’il n’avait pas prévu et qui a bousculé par mal de choses ♦

Caractère


Aidant x Amicale x Ardent x Astucieux x Avenant x Aventureux x Bienfaisant x Brave x Cachottier x Capricieux x Chaleureux x Charmeur x Curieux x Décidé x Déterminé x Encourageant x Énergique x Entreprenant x Facétieux x Fantasque x Idéaliste x Imprudent x Indépendant x Indomptable x Instable x Lunatique x Malin x Manipulateur x Passionné x Paternaliste x Perspicace x Persuasif x Rêveur x Susceptible x Sympathique x Téméraire

Wilde c'est avant tout une idée fixe qui ne lâche jamais son esprit à savoir : suivre son destin. Passionné au point que l'on peut parler d'un obsessionnel sûrement, prêchant la bonne parole que peut-être la force du destin, il n'en demeure pas moins assez fantasque sur les bords le concernant. Et qu'importe la méthode pour le réaliser dans un sens c'est le résultat pour lui qui compte, quitte à devoir même manipuler ou mentir au passage, sans se rendre compte justement qu'il lui arrive d'aller trop loin dans sa manière de faire ou même d’interagir avec les autres. Il ne voit pas toujours que son comportement fait qu'il dépasse certaines frontières, le bien et le mal étant des notions qu'il ne possède pas de toute manière, se montrant d'autant plus assez persuasif dans sa manière de faire et parfois même assez charmeur sur les bords. Finalement assez social et même avenant envers les autres, n'hésitant jamais à aller vers quelqu'un et encore plus si celle-ci arrive à secouer son appétit pour les destinées extraordinaires, c'est sans doute le fait qu'il soit aussi à l'aise avec les autres qui lui permet d'assez bien les cerner selon son point de vue et d'ainsi se dévoiler perspicace au moment opportun. Il est convaincu d'être un grand bienfaiteur, que les hommes sont de toute manière à la recherche d'une certaine forme de gloire et ce qui tend toujours à la conforter dans ses idéaux personnels assez idéalisés, au point de se montrer être paternaliste lorsqu'il vient à s'accrocher d'une manière à une personne. Tant que cette dernière n'aura pas accompli le pourquoi de son existence, c'est-à-dire recréer la vision que Wilde peut parfois avoir en interagissant avec autrui, le feu follet ne lâchera jamais cette personne comme le prédateur le ferait dans un sens avec une proie. Il est d'autant plus difficile de bien le cerner car Wilde est une personne assez cachottière, qui fera tout pour amener sur des chemins périlleux dans le seul but d'endurcir une personne et l'emmener sur la route de sa destinée, au point de le rendre parfois assez inconsistant voire instable. Il ira toujours jusqu'au bout de son idée sans remarquer les dégâts qu'il peut occasionner, même s'il s'en rendait compte il ne viendrait pas s'y attarder dessus et passerait vite à autre chose, au point que l'on puisse le prendre pour un lunatique ce qui n'est pas totalement faux d'une certaine façon. Tant que tout va dans son sens il n'y a aucun problème, quitte à devoir se montrer persuasif dans sa façon de faire, mais à la moindre contrariée Wilde entend bien prendre les choses en main quitte à aller vers des extrêmes tant il pourrait se montrer dans sa susceptibilité quelque part. Ainsi se présente-t-il comme une personne sur qui on peut compter, ce qu'il pense être de surcroît, mais le feu follet se trouve être à double tranchant et il n'aurait aucune culpabilité à pousser la personne dont il pense avoir la charge – sans qu'on ne lui demande rien pourtant et n'hésitant pas à mettre son grain de sel, mais pourtant il lui est arrivé d'envoyer plus d'une personne dans une folie extrême sans point de retour au point qu'on peut le prendre pour un être assez instable à juste raison pour le coup.


crackle bones




Derrière l'écran
Destinée, on était tous les deux destinés ! À voir nos chemins se rencontrer,à s'aimer sans demander pourquoi toi et moi. Destinée ! Inutile de fuir ou de lutter, c'est écrit dans notre destinée. Tu ne pourras pas y échapper. C'est gravé !
crackle bones


Dernière édition par Wilde D. Comyn le Sam 24 Juin - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 7:52

This is my Destiny

Let me light up the sky for you



The Fairytale. Destiny, it shuffles cards we try to learn to play them, sometimes we get it wrong

.

Sa lanterne venait éclairer le visage en larmes de l’enfant face à lui, le voyant sursauter en s’apercevant de sa présence qui n’était pas là quelques secondes auparavant, lui murmurant doucement à l’oreille que tout allait bien aller car après tout il était ici dans le but de lui montrer la voie. Et c’était vrai. Le destin lui avait demandé de guider cette pauvre âme en peine et surtout de faire en sorte qu’elle puisse accomplir son destin, celle d’une majestueuse guerrière dont la valeur serait contée par tous à l’avenir, il l’avait vue brandir l’épée et soulever une armée entière selon son bon vouloir même si pour l’instant elle n’était qu’une gamine sortant d’un massacre de son village et dont les habits se trouvaient tâcher de sang. Il avait tout fait pour l’amener sur le bon chemin, celui qui lui apporterait le plus de gloire tout en évitant de prendre des routes aléatoires qui empêcheraient sa vision de se produire, au point de ressentir une certaine fierté le jour où il se retrouvait en face du même tableau que celui que ses yeux avaient pu lui montrer à l’instant même où son regard était tombé sur cet être que bon nombre de personne aurait certainement laissé mourir. Ce n’était pas réellement par bonté de cœur qu’il venait à agir de la sorte, pas non plus en ayant un plan diabolique de conquête de monde en revanche, c’était uniquement par le besoin viscéral de voir sa meilleure destinée s’accomplir qu’il avait fait ce geste. D’autant plus que parler de réelle présence se trouvait être beaucoup pour le décrire, c’était plus comme une petite voix qui menait dans un sens ou dans l’autre tout en apparaissant que dans de trop rares occasions au point qu’on puisse le prendre pour un fantôme certainement, tout ce qu’il avait fait c’était la pousser vers l’avant mais ceci avait été assez. Sans mal il pouvait affirmer que c’était lui qui l’avait endurci, c’était lui qui l’avait fait chuter parfois pour qu’elle puisse mieux se relever, c’était lui qui avait développé une force qui était infaillible. Tout ceci dans l’unique but de combler la roue de la destinée, d’engendrer une issue dans un patchwork d’ouvertures possibles, regardant ce qu’il voyait comme sa protégée mais aussi son œuvre ainsi prendre vie. Une réussite, une autre à ajouter à sa liste qui avait pourtant parfois des ratés malgré les efforts qu’il pouvait fournir, une satisfaction dont il ne se lassait jamais et qui courait dans ses veines telles une drogue dont il avait du mal à se passer.

C’était toujours ainsi à savoir une course exaltante vers la destinée, un regard d’échangé et une vision attribuée sur la meilleure version qu’une personne pouvait avoir à offrir et il n’en fallait pas plus pour qu’il vienne tout faire pour ouvrir le chemin, après tout c’était son rôle en tant que feu follet. Une drôle de créature qui à son origine n’avait qu’une forme de petite boule de feu, il en avait toujours été ainsi en tout cas et il ignorait d’où est-ce qu’il venait exactement ou même qu’elle était sa drôle de nature, alors qu’avec l’âge il avait pu prendre au fil du temps et surtout en se perfectionnant dans la création de destinée une apparence plus humaine comme dans une évolution à force de grandir mais aussi gagner en expérience. Son signe distinctif était devenu cette lanterne qu’il avait toujours en main, comme pour éclairer son chemin et aussi attirer à lui d’une certaine façon quiconque pouvait se trouver dans les alentours, mais surtout le fait qu’il apparaissait toujours qu’à une seule personne à la fois quand il était en train d’œuvrer pour le destin. Ah une grande chose que le destin, la seule chose pour laquelle il pouvait bien prêcher en boucle, il pouvait être aussi bon que mauvais et dans un sens le feu follet était tout à cette image que l’on pouvait en avoir. Les conséquences n’étaient pas quelque chose qui lui importait, cette petite fille devenue véritable guerrière par exemple rien ne garantissait dans un sens qu’elle n’était pas devenue une tyran et écrasait la moindre opposition à son pouvoir, tout ce qui l’importait c’était de pouvoir conduire une personne vers une gloire et une renommée sans pareil. Et parfois il lui arrivait de bien trop s’emballer, de se perdre lui-même sur le chemin, ayant une sorte d’obnubilation contagieuse qu’il influait à ses protégés qui devenaient alors incontrôlables dans une crise de démence que lui-même ne pouvait refréner.

Le feu follet ne comptait plus le nombre de personnes qui avait pu croiser sa route, des noms glorieux qui avaient avec le temps terminé dans l’oubli, mais il était certain que le jour même où son regard se posa sur un nouveau au cœur d’or il sut à cet instant précis que jamais il ne pourrait l’oublier. Son destin était si incroyable, il avait eu le droit à plusieurs épisodes fastueux de ce qui attendait cet enfant, sûrement l’un des plus grands qu’il lui avait été capable de voir. Il n’était pas dans sa nature de vraiment s’attarder auprès des humains, de leur apparaître autant de fois au cours de leur existence mais c’était l’appel du destin qui voulait ça. Et que son euphorie ne fut que plus grande en voyant à quel point cette destinée grandiose de roi se regroupait autour de personnes toutes aussi exceptionnelles, c’était comme l’apothéose de son existence, ce qui a conduit durant cette période d’exaltation certaine à ne jamais s’éloigner de cet endroit de promesses. Camelot. Chevaliers, mages, créatures et bien d’autres. Une telle concentration des destinées toutes plus extraordinaires que les autres, au point que le feu follet ne savait même plus où en donnait de la tête, avec en son épicentre son roi qu’il voyait déjà brandir le Graal dans ses mains dans une vision d’un avenir radieux prometteur. Alors il a essayé de faire de son mieux, à son échelle en tout cas, menant peut-être un ou deux chevaliers sur des fausses pistes parce que le moment n’était pas encore venu de trouver l’objet ou simplement parce qu’une quête ne devait pas être facile tout simplement. S’il avait voulu il aurait peut-être pu leur dire où se trouvait cet objet de désir, c’était dans ses cordes s’il s’en donnait la peine, mais il était hors de question pour lui de mâcher le travail et d’autant plus qu’il préférait tout de même se montrer discret dans ses agissements. Et d’un coup la guerre avait éclaté de manière assez violente, les peuplades du Nord se sont sans doute trop emballées, et le destin était devenu une notion si perturbée par les événements qu’il n’arrivait même plus à le lire correctement pendant un temps. Jusqu’au néant. Le roi était mort, et pas de Vive le Roi en retour, ce fut comme le plus gros échec de son existence dans un sens et même s’il avait eu quelques ratés avant celui-ci c’était ici le paroxysme. Il n’avait su guider le destin d’Arthur jusqu’à sa gloire, comme si l’ivresse était en train de retomber et qu’il se rendait compte de la réalité des choses, c’était peut-être trop à supporter pour lui.

Pour la première fois le feu follet ne savait comment il devait réagir et ce qu’il devait faire, ayant l’impression que ce n’était pas ici qu’il allait trouver une réponse dans ce royaume qui s’effritait de plus en plus, jusqu’à ce que l’idée de partir jusqu’à retrouver petit à petit ce qu’il avait la sensation d’avoir perdu dans les contrées celtes de la Forêt Enchantée ne s’éternise. Il devait prendre son rôle comme le destin lui demandait, il devait tout faire pour y arriver, il devait retrouver cette petite étincelle qui faisait son succès mais surtout celui des autres. Alors il décida de partir pour un autre monde que celui-ci, décidant de revenir que le jour où il serait prêt à affronter de nouveau cet endroit comme il se le devait, tandis que ce n’était pas réellement difficile pour lui de trouver un haricot magique pour voyager entre dimensions grâce à sa faculté de trouver les trésors. Une destination inconnue qui s’offrait à lui, suivant juste les voix de la destinée le guider, pour finir dans un monde assez différent de ce qu’il avait pu connaître. Plus moderne à son sens, loin de ce qu’il avait connu, se mettant aussitôt en quête de son futur protégé qu’il vient trouver dans un écrivain. Mais sa soif de réussite fut trop grande à contrôler pour le feu follet, persécutant sans le vouloir ce pauvre humain qui n’avait clairement pas l’habitude d’entrer en contact avec des êtres comme lui, au point de rendre fou l’homme qui finit avec une telle paranoïa qu’un être étrange à qui il offrit le surnom d’Horla venait lui rendre visite qu’il finit par s’en suicider face à cette pression involontaire que le feu follet lui mettait. Avant de commettre cet acte l’auteur parla néanmoins de son expérience, pour éviter sans doute que d’autres personnes puissent subir le même sort, le compilant dans un livre qui eut un certain succès. Paradoxalement c’était la vision que le feu follet avait pu avoir, cet engouement pour ce bouquin, appréhendant alors le fait que la gloire était certes une chose extraordinaire mais est-ce que tout ceci en valait bien la peine ? Le destin n’était pas une notion linéaire et unique, il était multiple et avait plusieurs couloirs, et il n’était peut-être pas toujours bon de chercher à le réaliser.

Cependant avant de se poser d’autres considérations sur sa fonction un nuage violet s’abattait sur ce monde-ci, une chose que le feu follet n’avait absolument pas prévue, ouvrant alors un chemin dérobé même pour lui.



The Curse. Destiny rules and the spirits are ruthless with the paths they choose

.

Regardant les murs blancs tout autour de lui Wilde ne pouvait se demander comment les choses avaient autant dérivé, à quel moment précis de son existence tout s’était autant emballé au point de se retrouver dans cet endroit où on le traitait comme un paria, alors que pourtant tout avait si bien commencé dans ses souvenirs – d’une fausseté sans nom. Il revoyait encore les plaines rocheuses de l’Irlande de son enfant, de la mer parfois déchaînées qui s’écrasait sur les falaises, des pierres érigées par les hommes il y a des temps jadis. Des belles légendes qui avaient pu bercer son enfance, des personnalités qu’il avait pu tant admirer en espérant un jour pouvoir lui aussi inscrire son nom dans une légende, ainsi que des histoires que l’on peut raconter le soir pour aller dormir. Wilde s’était convaincu déjà tout jeune qu’un jour ceci serait aussi son destin, cette force incroyable en laquelle il croyait et pourchassait quoi qu’il puisse arriver ou même si le danger était dans les coins, des rêves plein les yeux dans un monde où il lui permit de rêver en toute impunité. Et même s’il n’était pas toujours avec certains signes il a quand même continué à les suivre, voyageant de par le monde dans l’espoir d’enrichir ses connaissances mais aussi d’approcher peut-être sans l’avouer une forme de surnaturelle qu’il pouvait bien chercher comme c’était le cas dans la quête des anciens chevaliers par exemple, faisant ainsi son propre bout de chemin sans avoir la moindre conscience que tout ceci était faux et que depuis le début il se trouvait au même endroit dans une ville maudite.

C’est ainsi que Wilde s’était mis en tête de se faire chasseur de trésors, conciliant ainsi très bien deux passions pour lui à savoir l’aventure mais aussi l’histoire dans le sens le plus large du terme qu’elle soit véridique ou non, jusqu’à ce que ses pas l’amènent dans la petite bourgade de Storybrooke. Cette ville du point de vue extérieure n’avait rien de particulier mais pourtant il y avait quelque chose ici qui l’intriguait, sans doute tout d’abord le fait de n’avoir jamais entendu de cet endroit mais le fait qu’il n’arrive pas à la trouver sur une carte, le meilleur symbole étant peut-être cette étrange horloge dont les aiguilles ne bougeaient pas d’un pouce. Et c’est à force de se poser des questions qu’il décidait de s’établir un temps ici pour découvrir les moindres secrets de la ville, il y avait quelque chose ici qui le retenait malgré lui, le peu de fois où Wilde avait voulu quitter alors les limites de la ville c’était pire que s’il avait la poisse. Crevaison de pneus, impact avec un cerf qui était apparu sans prévenir, inondation d’une trop grande partie de la chaussée… Des phénomènes étranges qui ont contribué sans doute à le convaincre une bonne fois pour toutes que son destin était ici, qu’il se devait de trouver quelque chose, souhaitant savoir ce qui se cacher derrière la vision presque trop idyllique de ce lieu. Prenant un travail dans les archives de la ville Wilde avait la sensation qu’il y avait quelque chose qui clochait, sans réussir à mettre pour autant le doigt dessus, un sentiment qui ne fut que se renforcer à l’arrivée d’une certaine étrangère en lien plus ou moins direct avec la mairesse.

C’est peut-être à cet instant en fait que tout a commencé à aller de travers momentanément pour lui, cette journée qui tournait en boucle venait de se libérer en même temps que son libre arbitre, étant sur le point de trouver une piste sur la voie de la vérité. Wilde avait forcé la porte d’entrée de la bibliothèque, voulant voir de plus près l’horloge mais aussi les sous-sols qu’il avait pu voir sur des plans dans les archives, mais avant qu’il ne put s’aventurer trop loin il s’est fait arrêter pour effraction. À cet instant il savait qu’il devait tout dire et s’est mis à clamer qu’il y avait un souci avec la ville, qu’il fallait ouvrir les yeux et suivre les signes du destin, une insistance qu’il lui a valu un tour en psychiatrie de Storybrooke pour soi-disant délirer passager. Et c’était dans ce lieu lugubre qu’il se trouvait depuis, répétant en boucle à qui voudrait bien l’entendre que les lignes du destin allaient de nouveau se remettre en route, jusqu’à ce qu’un beau jour de septembre toute la vérité vienne à éclater aux yeux de l’ensemble des habitants...



The present. Where I don't know now but it's destiny

.

C'était le destin. Celui-ci avait voulu la mettre à l'épreuve ou lui offrir une destinée, pour celui qui n'en avait jamais réellement eu juste pour lui, et aussi difficile fut-il Wilde se satisfaisant dans un sens à se dire qu'il avait réussi avec succès ce qui lui avait été imposé. À son sens c'était le juste retour des choses, après avoir passé toute son existence à donner des chemins sinueux pour ses petits protégés il fallait bien qu'un jour il puisse goûter de la même manière au fruit de son travail ou de sa manière de faire, le poussant vers l'avant pour continuer ainsi ce qui était certes son travail mais avant tout un honneur. D'autant plus que Storybrooke le mettait dans une effervescence toute nouvelle, le destin était perturbé en raison d'une malédiction non prévue mais il n'en serait que plus éclatant a son sens, il y avait une telle concentration de personnalités dont l'avenir avait pu être et serait encore si extraordinaire. Il pouvait le sentir du plus profond de son être, comme une douce drogue qui était en train de couler dans ses veines de manière si délicieuse, le hasard n'y était pour rien dans cette réunion si fortuite mais bien une machination de son cher destin. Et il n'en fallait pas plus pour que Wilde souhaite de nouveau se mêler à leur chemin, celui qui apportait le plus de gloire et de renommée, comme il le faisait par le passé dans une impulsion qu'il ne contrôlait peut-être pas suffisamment. Toujours dans cette optique du bien d'autrui, chercher à mettre en route rapidement des destins qui ne pouvaient plus attendre, sans voir que parfois c'était tout l'inverse qui venait à se produire.

Wilde était d'autant plus intenable en sentant que rien n'était aussi facile ou lisible qu'avant, il avait des visions contradictoires concernant des individus, comprenant vite que le fait d'avoir autant d'inconnus et d'éléments perturbateurs dans la balance rendait le futur incertain. Et quelque part c'était assez exaltant que de voir à quel point il pouvait tenter d'avoir de l'influence, qu'il était possible pour lui d'impacter ou non, mais aussi que s’il le souhaitait il aurait un bout de son propre destin ce qui lui était jusqu'ici une idée qui ne lui avait jamais traversé l'esprit. À Storybrooke il n'était pas juste un feu follet, murmurant tendrement qu'on le suive pour guider une personne à travers un chemin trop sombre, il était aussi Wilde soit une personne à part entière. C'est sans doute pour cette raison, quelque peu égoïste sur les bords, qu'il vient mettre avant tout autre chose de l'ordre dans sa propre existence au lieu de celle des autres. Il put enfin sortir de cet endroit de malheur qui avait fait de lui un temps un prisonnier, n’ayant aucune réelle raison de la garder dans les sous-sols de l’hôpital, pouvant ainsi entamer une vie réelle même si certains faux souvenirs implantés lui en avaient été offerts. Il n’était pas fou, il n’était qu’une créature sur laquelle on avait jeté un sort, et il avait été jugé assez équilibré de toute évidence d’autant plus qu’il avait raison depuis le début.

Mais plus que tout Wilde voulait trouver un domaine dans lequel il pourrait aider n'importe quelle âme qui viendrait à sa rencontre, le guider comme il le faisait toujours par le passé, c'était pour lui son destin et ne souhaitait en aucun cas s'en dérober. C'est par un concours de circonstances, ou comme il dirait la main de la destinée, qu'il finit par trouver cette idée de conseiller d'orientation. Non seulement il allait pouvoir discuter directement avec des pauvres âmes en détresses perdues dans le flou de leur avenir mais en plus il pourrait le lire, pouvoir ensuite leur prendre la main doucement vers ce labyrinthe sinueux jusqu'à ce que sa vision puisse se réaliser, prenant ainsi une permanence à l'école mais aussi dans un bureau en centre-ville.



crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Ruby S. Lucas

avatar
En réalité, je suis
Le Chaperon Rouge
☂ Conte : Le petit chaperon rouge

☂ Emploi : Co-Directrice au Granny's
☂ Camp : I'm not sure
☂ True Love : C'est mon médecin à moi, celui qui ramène les morts à la vie ♥

☂ Avatar : Meghan Ory
© Crédit : bonnie [avatar] |
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 9:56

Rebienvenue toi cils

Pas besoins de te dire bon courage piur la fin de ta fiche apparement MDR Donc je dirais juste : Chris Pratt Oh que oui Oh que oui Oh que oui

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
I'm still falling for you
Your heart got me feeling so fine. And just like that all I breathe all I feel You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t365-who-s-afraid-of
Johakin Carpenter

avatar
En réalité, je suis
Joel
☂ Conte : The Last Of Us

☂ Emploi : Homme à tout faire
☂ Camp : Lawful Neutral
☂ True Love : I don't believe in fairy tales

☂ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
© Crédit : Vava ¤ Dada | Sign ¤ black pumpkin
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 10:01

CONSEILLER D'ORIENTATION ! Feu Feu ça c'est un coup de génie niveau métier pour ton personnage omg. MDR Oh que oui Oh que oui

mimi rebienvenuuuuuuuuuue *fait coucou à la petite Merida dans le profil bob boulet*

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
DIDN'T I LOVE HER
even if she isn't my daughter
Didn't I protect her didn't I take care of her didn't I teach her even though she isn't my daughter from my heart you can't take her away she can make me smile anyway

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2803-uc-we-are-survivors-joel
Liam Jones

avatar
En réalité, je suis
Mister "Good Form"
☂ Conte : Pirates des Caraïbes

☂ Emploi : Aucun
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : /

☂ Avatar : Richard Madden
© Crédit : Faits par plein de gens
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 12:14

Re bienvenue ^^

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Trinquons ma jolie, Yo ho !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



ABSENTE DU 23/02 au 17/03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1949-ohe-ohe-capita
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 13:07

Rub : Merci quand même cils ! Et oui c'est bien lui Vicieux


Dada : MDR J'ai trouvé aussi, surtout que si c'est comme je les nomme à savoir un conseiller de désorientation ça va être floklo

bob Mérida ! J'ai tenté de la retirer du gif pourtant mais rien à faire /sort/


Licia : Love Merci !


Sérénade Juste au cas où la fiche est terminée, je ferai des modifs en cas de besoin bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Han Solo de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 13:11

Chris Pratt Love Oh que oui Love

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Sam 24 Juin - 13:14

Lucain Chris Pratt ?


Frimeur Non moi c'est Wilde ! Wilde D. Comyn ! Sinon merci, je suppose MDR
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Dim 25 Juin - 13:24

Toi Vicieux que je suis pas surprise Adios

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Dim 25 Juin - 16:28

cils Moi ! Comment ça ? omg Toi aussi tu lis dans l'avenir ? /sort/

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Dim 25 Juin - 16:46

Re bienvenue !!! Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Dim 25 Juin - 17:32

Merciiii mimi
Revenir en haut Aller en bas
Alexander E. Teach

avatar
En réalité, je suis
Maître de l'Underworld
☂ Conte : Aucun

☂ Emploi : Capitaine du Queen Anne's Revenge/ Maître de l'Underworld
☂ Camp : I just care about me
☂ True Love : La Mort

☂ Avatar : Richard Armitage
© Crédit : Des gens cool <3
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   Dim 25 Juin - 18:12


Bienvenue sur Heroes and Villains

Wilde D. Comyn !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio!
Te voici prêt/prête à aller jouer dans Storybrooke et ses alentours.
Tu as été ajouté au groupe I'm Just Different.
Pour une expérience optimale, pense bien à [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]!
Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], demander un rp dans [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et tenir à jour ton journal de bord de RP en créant un sujet [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des admins.

Nos admins chéris sont :
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
code (c) crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Hoist The colours
Life is cruel. Why should the afterlife be any different?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Some say that will-o'-the-wisps can lead you to your fate | Terminée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives Présentations-