Partagez | 
 

 Groupe Fantasyland || Animation Disneyland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
F. Coraline Dagenhart

avatar
En réalité, je suis
Coraline, la fillette 3 en 1
☸ Conte : Coraline ¤ Fran Bow ¤ FNAF

☸ Emploi : Restauratrice de poupées et d'objets anciens
☸ True Love : A master of puppets but no master of mine

☸ Avatar : Ksenia Solo
© Crédit : Vava ¤ Dada | Sign ¤ Pando
MessageSujet: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Lun 26 Juin - 20:50



Voyage à Disneyland !

When you wish upon a star makes no difference who you are anything your heart desires will come to you if your heart is in your dream no request is too extreme when you wish upon a star as dreamers do



« Bon bah... »

Coraline n’en revenait pas quand elle avait relevé le peu de courrier qu’elle recevait une semaine plus tôt : entre les factures et les publicités sans intérêt, elle avait reçu une pub pour une sortie organisée par la ville à… Disneyland, en Floride ! Le rêve de tous les enfants ! L’endroit où ils deviennent réalité, où l’on ressort avec les yeux brillants et émerveillés ! Elle avait sauté de joie pendant plusieurs minutes quand elle avait vu l’annonce, avant de se précipiter sur son pauvre téléphone perdu au milieu de ses affaires pour s’inscrire, surtout que les places semblaient limitées... Avec tout ce qu’elle avait vécu, elle pouvait bien se permettre des vacances, et même, elle les méritait… et puis cela signifiait sortir un peu de Storybrooke. Ça n’était pas qu’elle n’aimait pas cette ville, mais d’être recluse ainsi dans la même ville que certaines personnes avait un effet quelque peu toxique, et déjà qu’elle n’avait pas exactement toute sa tête… du moins, selon les standards sociétaux. En ce qui la concernait, elle était parfaitement saine d’esprit.

Une semaine plus tard, elle avait fait ses bagages -en vérité un sac avec un minimum d’affaires- avant de se rendre à l’aéroport, et elle s’était retrouvée au milieu d’un groupe qui avait vraisemblablement gagné le même voyage… Beaucoup semblaient se connaître entre eux, ce qui accentuait la curiosité qu’elle ait gagné un seul billet ; mais de toute manière, elle n’était pas vraiment du genre à se mélanger, alors elle s’était contentée de les saluer avec un grand sourire avant de repartir dans le monde des rêves le temps que le voyage se fasse. Avion, aéroport… parc ! Enfin ils étaient dedans ! Elle sautillait sur place comme une enfant devant un glacier en train de préparer sa glace ; mais bien vite, le grand groupe se divisa, et ceux qui se connaissaient partir chacun de leur côté. Soudain dépitée, sans trop savoir où elle allait ou si elle devait rester avec ses compagnons actuels, quand elle prit le temps de bien les regarder -quelque chose qu’elle ne faisait que rarement. À voir, elle se trouvait en compagnie de deux adolescentes, et d’un jeune garçon aux cheveux noirs ; et pendant quelques instants, elle eut l’impression de faire un saut dans le temps, du temps où elle était l’aînée d’une grande famille de sept frères et sœurs. Cette pensée la convaincu aussitôt ; elle était visiblement la plus âgée du groupe, et elle devenait donc responsable de celui-ci. Sans même demander leur avis, d’ailleurs… surtout en sachant que « responsable » ne faisait pas parti de ses qualités.

« Bon bah… Attendez, on va demander à… cet animatronic là-bas ! Il va bien pouvoir nous aider ! » Ce que Coraline prenait pour un animatronic était en fait un comédien déguisé en une espèce de bestiole bleue avec de longues oreilles et une grande bouche pleine de dents. À vrai dire, plus elle s’approchait, plus elle marmonnait pour elle-même : « Pas très bien fait cet animatronic… je lui aurai donné plus de dents… et plus de griffes... » Arrivé à sa hauteur, elle lui fit un grand signe de la main en souriant, n’osant l’approcher plus car si l’on connaissait Coraline plus l’on savait que lui toucher la peau n’était pas une bonne idée. « Eh salut toi ! Dis, c’est quoi la meilleure chose à faire en premier quand on connaît pas le parc ? »

La boule bleue géante tourna sa grosse tête dans leur direction, mais il ne disait rien, et Coraline perdit patience comme un enfant capricieux. Elle se planta devant le comédien, pointant un doigt dans sa direction, sur le point de lui faire voir sa façon de penser quand… la bête la mordit. D’un seul coup. Sur le doigt.

Et elle avait mal.

Coraline n’avait jamais mal. C’était là le principe même de sa peau indestructible.

« Woaaaaah ! »

Elle poussa un cri avant de se jeter en arrière, faisant tomber ses trois comparses dans le… sable ?! Sable ?! Coraline en ramassa une poignée, ne comprenant pas ce qui venait de se passer, et surtout pourquoi son pouvoir ne s’était pas activé. Mais plus elle clignait des yeux, plus elle se rendait compte que le paysage avait totalement changé ; exit le grand parc rempli de monde, bienvenue sur une plage de sable fin ! À sa droite, l’eau bleue chatouillait doucement la berge, et tout autour d’eux, des touristes et des nageurs prenaient tranquillement le soleil. Elle chercha des yeux la bestiole qui l’avait mordue, tout en se relevant pour s’épousseter les vêtements, voyant la petite bête -elle avait drôlement rapetissé et ne ressemblait plus du tout à un animatronic...- foncer vers une petite fille habillée d’une robe de plage, guitare en main. Estomaquée, et ne sachant pas trop ce qu’elle fichait là, elle observa la scène sans se donner la peine d’aider les trois autres à se relever ; la bestiole prit sa guitare et se mit à jouer pour les gens de la plage, qui s’émerveillèrent aussitôt, le submergeant de flashs d’appareils photos… mais cela ne sembla pas plaire à l’animal étrange, qui arracha ses vêtements en poussant des cris menaçants. Cette attitude agressive eut pour effet de terroriser les gens présents, et un mouvement de foule débuta, provoquant chaos et destruction sous les cris combinés des gens apeurés, de la petite fille et de la bestiole bleue… avec le petit groupe en plein milieu.

« Woooah ! On va se faire écraser ! Vite, dispersez-vous ! »

Code by Sleepy

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm your little butterfly green black and blue put the colors in the sky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2036-oh-my-twitchy-witchy-girl-o
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☸ Conte : Wonderland

☸ Emploi : Lycéen
☸ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Jeu 29 Juin - 0:53



    Groupe Fantasyland || Animation Disneyland  × ft. Caro & Tous les autres !

Aujourd'hui, je me suis réveillée après avoir vu le soleil éclairé le carreau de la chambre que je partage avec la fille de Tathiana. C'est assez drôle de voir que maintenant j'ai une famille, alors que justement quelque mois plutôt la seule famille que j'avais était un homme qui me battait plus que raison. Et en me demandant de faire des choses illégales bien entendu. Bref je suis contente d'avoir une famille et puis franchement vivre sur un bateau, c'est juste tout simplement génial. J'adore ! Bref je me suis réveillée et je me suis retournée en espérant pouvoir me rendormir, mais mon téléphone se met à vibrer. Je soupire, mais le prend quand même. C'est un message de ma meilleure amie, elle m'envoie une photo d'une publicité et me dis de m'inscrire aussi. Je regarde avec attention ce que c'est et ensuite, seulement, je me mets à faire ce qu'elle dis de faire. Je me demande si on sera prise. Bref avant tout, je vais prévenir Jack de ce que j'ai trouvé et même s'il me fait la moue et qu'il me fait signe que j'aurai dû lui en parler avant, grâce à Lizzy, il accepta que j'y aille si jamais j'étais prise. Et ça, c'était juste génial ! Je l'ai remercié et je suis retournée dans la chambre sur la pointe des pieds pour pouvoir partager la nouvelle avec ma meilleure amie.

Quelques jours plus tard, je suis avec un groupe de personne en train d'attendre de partir. J'ai à mes pieds mon sacs à dos avec quelques affaires à l'intérieur et surtout les choses que j'apporte toujours avec moi habituellement. C'est à dire un briquet pour me calmer dans mes crises d'angoisse qui arrive aujourd'hui de moins en moins. Bref Grâce arrive quelque temps plus tard et immédiatement je la serre dans mes bras. C'est tellement cool qu'on puisse le faire ensemble.

On reste ensemble, hein ? Je ne connais pas grand monde ici et j'ai pas vraiment envie de me retrouver toute seule avec des personnes que je ne connais pas.

Puis l'aventure commence, j'arrive à Disneyland et franchement, mes yeux se sont mis à scintiller comme des feux de milles couleurs. Je suis vraiment contente d'être là pour vivre cette aventure. Rapidement le groupe se sépare et je reste avec Grâce qui est au final la seule que je connais. Et comment on n'est pas majeur, la femme qui semble être la plus âgée prend la place d'encadreur et nous demande de rester près d'elle pour ne pas se perdre. C'est là qu'elle voit le bonhomme bleu. Après un tant de réflexion, je constate que j'ai déjà vu le film disney avec cette créature. Mais de là à pouvoir dire son nom ? Nop certainement pas. Je me penche alors vers ma brune d'amie et lui demande.

Dis tu sais comment il s'appelle ?

C'est alors que se produit l'impensable, la créature, mord le doigt de notre accompagnatrice et au moment ou je touche son dos pour lui demander si ça va, on est transporté – et quand je dis transporté, ce n'est pas une blague – on est transporté sur une plage. Franchement, c'est trop cool ! On va peut-être pouvoir profiter de la plage. Mais ça c'est sans compter sur la petite peluche bleue et la foule de gens qui commence à nous courir après. Ni une ni deux, j'attrape la main de Grâce et la tire dans les fourrées les plus près, c'est à dire loin de l'eau. Moi qui pensais qu'au contraire j'irai à l'eau et ben c'est plutôt de contraire, je suis vers les arbres bizarres qui sont vraiment très éloignés de l'eau.

Tu vas bien ? Pas trop sonnée ?

Je parle à mon amie tout en cherchant les autres des yeux, est-ce qu'on est en sécurité ? Oui pour le moment, mais le prochain qui se met à courir vers moins pour me bousculer il va entendre parler du diable moi je vous le dis ! Surtout que maintenant je suis couverte de sable et j'en ai même dans la bouche et ça j'aime pas trop ça !
(c) crackle bones


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire


Dernière édition par L. Caroline Hare le Mer 5 Juil - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☸ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☸ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☸ True Love : Liam Jr ♥

☸ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lulu ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Ven 30 Juin - 22:16

Depuis quelques temps, je tournais en rond. Il y a quelques jours, j'ai pu constaté qu'une publicité circulait en ville pour se rendre à Disneyland. J'en ai discuté à Liam si ça ne le dérangeait pas que j'y aille avec ma meilleure amie. Ce qu'il accepta car il me comprenait. J'avais besoin de retrouver ma meilleure amie. Je suis contente pour la tournure de sa vie. Une famille s'était créer autour d'elle. J'avais besoin aussi de me changer les idées vu que mon père est aux abonnées absents. 
Quand celle-ci accepta de venir, je nous inscris tout contente qu'elle ai accepté. 
Quelques jours plus tard, il est temps d'y aller. J'avoue que je commence légèrement à stresser, c'est la première fois que je quittais cette ville et mon petit ami. Mais bon j'aperçue de loin Caroline. Je me dépêche de la rejoindre. Elle me prend dans ses bras, elle m'a tellement manqué, et lui répond donc à sa question :
-Bien entendu Caro, je ne vais pas te laisser seule tu sais, même si je connais quelques personnes vu qu'elles sont de la famille de Liam, je préfère être avec toi, vu qu'on a plein de chose à se dire et à rattraper, lui dis-je d'un sourire avant qu'on embarque pour le parc d'attraction. 
On fut divisé en trois groupes, Je me retrouve avec ma meilleure amie ainsi qu'un jeune homme dont j'ignore le nom et une femme plus âgée que nous deux, peut-être dans la vingtaine. A mes souvenirs, je crois qu'elle se nomme Coraline. Je ne vais pas devoir me tromper de lettre avec ces deux-là.
Sans trop comprendre pourquoi, on se retrouve sur une plage à Hawaï, j'ai l'impression avec plein de personnes et une petite boule bleue qui joue de la guitare. 
-Bizarre, ça me rappelle quelques chose cette scène...  annonçais-je en regardant les gens s'attrouper autour de la peluche avec des flashs qu'il ne semble pas apprécier. MERDE !! 
Je me retrouve happé dans les fourrés pour être éviter d'être écraser par cette foule en panique, le coeur battant, je lance des regards à Caro, Cora et le jeune homme en essayant de me calmer, et dit à la jeune brune
-Oui ça va, plus de peur que de mal et vous trois ?? Dites, vous allez me prendre pour une folle mais la bestiole c'est Stich.. On est dans le dessin animé Lilo et Stich.. je savais bien que ça me rappelai quelque chose.. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
F. Coraline Dagenhart

avatar
En réalité, je suis
Coraline, la fillette 3 en 1
☸ Conte : Coraline ¤ Fran Bow ¤ FNAF

☸ Emploi : Restauratrice de poupées et d'objets anciens
☸ True Love : A master of puppets but no master of mine

☸ Avatar : Ksenia Solo
© Crédit : Vava ¤ Dada | Sign ¤ Pando
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Lun 3 Juil - 20:07



Voyage à Disneyland !

When you wish upon a star makes no difference who you are anything your heart desires will come to you if your heart is in your dream no request is too extreme when you wish upon a star as dreamers do



Coraline était restée figée sur place au moment où le déplacement de foule avait eu lieu ; elle avait la bouche entrouverte et, encore trop confiante dans son pouvoir qu’elle n’avait plus pour une raison qui lui échappait, elle s’était contentée de mettre les mains sur la tête en fermant les yeux le temps que ça passe, comme un enfant qui pense qu’en fermant les yeux le monde cesse d’exister. Et étonnement… cela fonctionna. Elle ne sentit que des courants d’air passer à côté d’elle en catastrophe, jusqu’à ce que la foule en délire ne disparaisse de la plage et ne la laisse que comme une ruine abandonnée. Coraline mit plusieurs dizaines de secondes à ouvrir les yeux, décollant les mains de ses oreilles pour constater qu’il ne restait plus grand monde dans le coin : la petite fille et sa boule bleue, une femme peut-être un peu plus jeune que Coraline et qui ressemblait à la petite fille et les deux filles qui accompagnaient Cora, qu’elle parvenait à apercevoir cachées derrière des fourrées. Coraline prit quelques secondes pour reprendre ses esprits, avant de secouer la tête, essayant d’analyser un peu plus son milieu. Était-elle dans l’Ultraréalité ? Non, c’était bien trop coloré et mignon pour cela, il y aurait bien plus de sang et de cadavres si c’était le cas. Alors, était-elle encore tombée dans un monde différent, comme elle avait tendance à le faire dans le monde des contes ? Cela lui arrivait bien trop fréquemment à son goût, et chaque fois de manière totalement inopinée, et le seul problème restait de trouver le moyen de sortir. En général, en creusant un peu ses souvenirs, elle devait soit aider quelqu’un, soit résoudre un puzzle et la porte de sortie lui apparaîtrait alors.

« Eh, les filles, vous allez bien ? »

Elle posait la question plus pour elle-même que pour les filles en question, mais Coraline ne se sentait pas vraiment bien. Ce monde si coloré et joyeux avait comme un arrière-goût… hostile. Menaçant. Comme si quelque chose planait, comme si ça n’était pas normal que tout soit aussi joli. Coraline était cent fois plus à l’aise dans un environnement lugubre que ce genre d’endroits, malgré son penchant pour les trucs mignons. Un peu plus loin, la boule bleue grognait contre le buisson où se trouvaient les deux jeunes filles… jusqu’à ce que Coraline se rende compte que quelque chose ne collait pas au paysage. Un peu plus loin, derrière des rochers, deux espèces de… créatures, les épiait. Et enfin, Coraline se sentit chez elle : des trucs bizarres ! Enfin quelque chose de rassurant ! Elle leur fit un grand sourire avant d’agiter la main, voulant faire d’eux ses amis, mais les deux créatures se recroquevillèrent un peu plus, faisant froncer les sourcils à Coraline qui s’approcha d’un pas décidé. Qu’est-ce qu’elles étaient malpolies, ces créatures !

« Eh, quand on dit bonjour il faut répondre ! »

« Je crois que l’humaine nous a repéré… Je comprends rien, elle était pas là il y a deux minutes ! »

C’était celui qui n’avait qu’un œil qui parlait au grand format, ignorant totalement la présence de l’ancienne marionnette. Coraline croisa les bras d’un air frustré, avant de se retourner du côté de la plage, pour voir qu’un homme était arrivé et invitait la grande femme et la petite fille pour une petite baignade. Ce ne fut qu’à ce moment-là que Coraline jeta un regard vers l’eau, méfiante ; elle n’avait jamais trop aimé l’eau. Pas qu’elle rechignait à une petite baignade, mais elle se sentait mille fois plus en sécurité dans une piscine bien délimitée et où elle avait son fond. Pas dans l’océan furieux qui se déchaînait à présent.

L’océan… furieux. À vrai dire, l’océan n’était pas censé être furieux ; il ne l’était pas jusqu’à cinq secondes auparavant. Mais désormais, c’était des vagues déchaînées, et le ciel s’assombrissait à vive allure, faisant apparaître d’énormes nuages d’orage. Des éclairs zébrèrent le ciel d’un seul coup, et Coraline piqua un sprint jusque vers les deux jeunes filles qui étaient avec elle à la base, non sans une grimace décontenancée.

« Faut qu’on trouve un moyen de sortir rapidement… Vous savez où on est ? Parce que là je crois que la mer essaie de nous tuer. Vous avez déjà vu de l’eau à tendances meurtrières ? Parce que moi si, et c’est pas jojo à voir. »

Elle leur fit un sourire mi-rassurant, mi-dépassé par les événements, les observant pour voir si elles pouvaient trouver une solution. Oui parce qu’elle était la plus âgée mais ça ne voulait pas dire qu’elle allait arranger les problèmes de tout le monde non plus !..

Code by Sleepy

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm your little butterfly green black and blue put the colors in the sky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2036-oh-my-twitchy-witchy-girl-o
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☸ Conte : Wonderland

☸ Emploi : Lycéen
☸ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Mer 5 Juil - 23:34



    Groupe Fantasyland || Animation Disneyland  × ft. Caro & Tous les autres !

Stitche … d'accord, c'est donc un espèce d'alien bleu qui veut devenir l'ami d'un homme si j'ai bien compris. Okay, ça nous dis pas comment on va se dépatouiller de la situation. Je regarde ma meilleure amie qui m'explique deux – trois trucs sur Stitch et on rejoint la fille qui est resté au milieu de la foule sans même bouger. Si elle n'a pas un pouvoir spécial, c'est que la providence l'apprécie beaucoup, ça je peux vous le dire ! Puis finalement elle nous quitte deux secondes avant de revenir vers nous et de nous prévenir qu'il fallait partir d'ici au plus vite … sans déconné on n'avait pas du tout remarqué. Je me retiens de lever les yeux au ciels et m'empresse de rejoindre le petit bonhomme bleu et sa famille. Elle veut une solution la grande girouette ? Je vais lui en trouver une solution moi !

Excusez moi de vous déranger, nous avons un petit problème, vous allez surement trouvé ça totalement fou, mais on n'est pas d'ici et … est-ce que vous pourriez nous aider ? Genre est-ce que Stitch pourrait mordre la grande girouette derrière moi ? Histoire devoir si ça marche pour rentrer chez nous ?

Etrangement, plus je parle, plus j'ai l'impression que ça va pas du tout passer. Alors je tente de raconter ce que l'on a vécu et franchement ce n'est pas du tout facile. C'est un peu comme si je leur racontais la plus grosse blague de l'univers, mais celle qui est vraiment vraiment pas drôle du tout ! Finalement après maintes et maintes tours et retours, j'ai fini par leur raconter tout et ce qui est drôle et que leur visage est maintenant horrifié. Je pense que c'est moi, mais en fait il regarde derrière et quand je me retourne, je comprends pourquoi ils ont envie de courir.

Okay les filles et on fait quoi maintenant ?

Je les regarde et quand je vois la vitesse à laquelle la vague arrive, je me tourne vers la famille et leur cri de courir se mettre à l'abri. Tout ce que je fais de plus, c'est tenter de les suivre, après tout eux ils savent ou trouver les bonnes planques !
(c) crackle bones


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire


Dernière édition par L. Caroline Hare le Mer 12 Juil - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☸ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☸ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☸ True Love : Liam Jr ♥

☸ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lulu ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Dim 9 Juil - 20:32

Dans quelle aventure sommes nous encore fourré, c'est pas possible. Moi qui voulais passer de simple vacances dans un parc d'attraction à s'amuser comme de simple adolescente, non on se retrouve sur une plage avec une boule bleue complètement loufoque et des gens qui nous cherche.
Tu parles des vacances toi...
Bon calmons nous...
Coraline nous rejoint, je pensais qu'elle était avec nous, enfin bref, je lui redis où nous sommes.
-Je pense que nous sommes dans le dessin animé de Lilo et Stitch, je l'ai regardé durant le trajet dans l'avion.. avouai-je en jetant des coups d'oeil, quand je vois ma meilleur amie se rendre vers la peluche bleue : mais qu'est-ce qu'elle fait!!
Je prends le bras de l'adulte pour qu'on se dirige vers caro quand une énorme vague nous menace :
-Caro fait attention , lui lançai-je en courant vers elle quand nous sommes englouti par la vague.
Plusieurs minutes suivent, je remonte avec difficulté à la surface, je tousse pour recracher l'eau que j'ai avalé par erreur..
Nous étions que quatre à s'être fait embarqué par la vague, les autres sont juste trempé comme si rien ne s'est produit.
Je demande aux autres s'ils vont bien.
-Rejoignons les planches qui sont pas loin et essayons de trouver un moyen de rentrer chez nous. Après s'être installés sur les planches je m'attache rapidement les cheveux avec un de mes chouchous pour être tranquille.
-Des vacances au calme tu parles, annonçais en ironisant la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
F. Coraline Dagenhart

avatar
En réalité, je suis
Coraline, la fillette 3 en 1
☸ Conte : Coraline ¤ Fran Bow ¤ FNAF

☸ Emploi : Restauratrice de poupées et d'objets anciens
☸ True Love : A master of puppets but no master of mine

☸ Avatar : Ksenia Solo
© Crédit : Vava ¤ Dada | Sign ¤ Pando
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Lun 10 Juil - 16:20



Voyage à Disneyland !

When you wish upon a star makes no difference who you are anything your heart desires will come to you if your heart is in your dream no request is too extreme when you wish upon a star as dreamers do



Coraline n’était vraiment, vraiment pas fan de l’eau. Déjà que Itward faisait des siennes depuis qu’ils avaient mis les pieds dans ce dessin animé, mais en plus il ne pouvait rien contre des dangers qui venaient de l’intérieur comme le poison ou… l’eau dans les poumons. Mort par noyade quand on avait une super-armure sur commande, c’était quand même une des morts les plus débiles qui puissent exister à son sens. Ainsi, une fois que la vague les avait ramassé sur la plage -bien qu’ils n’étaient que quatre à avoir été soufflés, et bizarrement les quatre « intrus » de cette histoire-, elle avait surtout passé son temps à se débattre au point de complètement s’essouffler, poussant des petits cris en avalant de l’eau à moitié. Ça n’était que lorsqu’elle senti deux bras la tirer vers le haut qu’elle parvint à se calmer, réalisant que les deux jeunes filles venaient de la soulever pour la coucher sur l’une des planches de surf à disposition. Elle resta comme ça quelques instants, avant de voir que si elle ne prenait pas une position plus équilibrée, l’eau venait encore lui lécher le visage ; alors seulement elle se plaça assise à cheval sur le surf, laissant ses jambes tremper dans l’eau en observant cette dernière d’un œil attentif. Elle y trempa les doigts, fascinée, visiblement inconsciente de la tempête qui menaçait de les emporter au moindre coup de vent.

« C’est toujours quand on veut être calme que les pires tempêtes ont lieu. » Elle ne regardait pas Grace, laissant ses yeux suivre les mouvements des vagues quelques secondes, avant d’enfin lever son regard vers elle. « Littéralement, des fois. »

Un large sourire illumina son visage trempé, avant qu’elle ne passe la main dans ses cheveux noirs pour leur redonner un semblant de plausibilité. Elle jeta un œil vers les mains des deux jeunes filles qui l’avait soulevée ; aucune ne présentait la moindre blessure, ce qui signifiait qu’Itward était toujours en vacances. Lui au moins, il était tranquille dès qu’il se faisait la mise, mais c’était bien le contraire pour sa chère Fran Bow. Enfin, Coraline revint un peu à la réalité, jetant un regard rapide autour d’elle.

« Il va falloir pousser, mais avec un peu de chance on arrivera jusqu’à la rive par là-b... »

Son visage blanchi d’un seul coup, tandis qu’elle regardait l’horizon derrière Grace et Caroline. Oh non. Un éclair illumina le ciel, tandis qu’un grondement envahit l’espace, les assourdissant tant que même l’océan ne rugissait plus à leurs oreilles. Derrière leurs quatre silhouettes, une vague, gigantesque, plus grande qu’un immeuble, se dirigeait droit sur eux… et avait visiblement l’intention de les engloutir.

« Hum… Accrochez-vous je dirais ? »

Elle se plaqua sur sa planche et l’entoura de ses bras avec force, la tenant avec une vigueur insoupçonnée. L’avantage était que Coraline possédait une force rare pour quelqu’un de son gabarit, essentiellement parce qu’elle passait beaucoup de temps à manipuler des meubles de taille conséquente ; mais sa force n’avait rien à rivaliser avec une vague aussi grosse. C’était un tsunami. À vrai dire, elle eut seulement le temps de pousser un petit cri en faisant une grimace avant que la vague ne les submerge à nouveau ; et cette-fois, elles ne s’en sortiraient pas, la noyade était assurée, loin de la berge, loin de la civilisation…

Coraline resta longuement plaquée sur le sol, les yeux fermés. Elle ne les ouvrit qu’au bout de quelques dizaines de secondes, avant de réaliser qu’elle n’était plus sur la planche, et que ses jambes ne flottait plus sur l’eau. En fait, elle était sur un sol de béton, et quand elle leva les yeux, elle vit un petit garçon armé d’une glace qui la fixait d’un air bizarre. Observant les alentours, elle se rendit vite compte qu’il était bien le seul à avoir remarqué les quatre jeunes gens couchés sur le sol, en plein milieu du parc ; ils étaient revenus à Disneyland !

« Fiou ! Je crois qu’on est rentré… Wow c’était ultra bizarre, mais c’était délirant ! On refait ? »

Son sourire s’effrita quand elle vit que les trois autres n’avaient pas l’air si réjouis que cela de leur petite mésaventure, et le garçon disparut d’ailleurs très vite, visiblement désireux de suivre ses propres aventures. Coraline voulut aider les jeunes filles restantes à se relever, mais quand la peau de sa main effleura celle de Grace, celle-ci eut un mouvement de recul par réflexe comme si elle avait touché une plaque chauffante. Le sourire de Coraline s’étira alors deux fois plus, lui donnant presque l’aspect du Cheshire, ce qui fit germer une idée dans son esprit.

« Itward est revenu, et j’ai une très bonne idée pour nous sécher encore plus vite ! »

Elle poussa les deux jeunes filles à la suivre et ils arrivèrent près d’une attraction qui faisait miroir à son sourire éclatant : le labyrinthe du Cheshire. À quelques pas, l’attraction qu’elle avait repéré sur la carte du parc lui apparu au grand jour, et elle poussa les deux jeunes filles dedans au moment où l’échanges de visiteurs se faisait, et bientôt elles se retrouvèrent toutes les trois entassées dans une tasse géante qui tournait.

« Rien de mieux pour sécher comme des salades qu’un peu de force centrifuge ! »

Un instant plus tard, elles tournaient ; elles tournaient vite, puis plus vite, puis encore plus vite, et Coraline s’esclaffait comme une folle. Jusqu’à ce que la tasse se mette à tourner encore plus vite ; plus vite… et encore plus vite. Tellement vite désormais qu’elle avait un tournis insoutenable, et les oreilles qui sonnaient, à tel point qu’elle avait l’impression d’entendre des gens chanter en arrière-plan. Peu à peu, les voix se firent plus nettes, jusqu’à ce qu’elle entende comme des mots distincts, et en particulier à propos d’un certain non-anniversaire. Ce ne fut qu’à ce moment là que la tasse ralentit, encore et encore, jusqu’à totalement s’immobiliser… mais le mécanisme central de la tasse avait disparu, et à vrai dire plus rien ici ne ressemblait à l’attraction dans laquelle elles étaient censées être.

« Wow, je crois qu’on a un problème... »

Elle se releva pour atteindre les bords de la tasse, et ne put que constater qu’à nouveau, le paysage avait à nouveau changé. Elles se trouvaient dans une forêt de tasses, de sous-tasses, de cueillières et d’assiettes à gâteau, tous empilé dans un désordre total ; mais ça n’était pas le détail le plus affolant de l’histoire… puisque deux silhouettes surplombaient la scène, agitées et chantant à tue-tête la chanson du non-anniversaire. Un lièvre énorme et un vieux grisonnant avec un chapeau haut-de-forme.

« Alice ! Alice au pays des merveilles ! J’ai toujours rêvé de visiter ce conte ! Oooh c’est génial, je vais pouvoir enfin rencontrer le chat du Cheshire en chair et en os et il va pouvoir me dire où je vais trouver Mr Midnight... »

Elle aperçut par-dessus sa tasse une jeune fille aux cheveux blonds qui venaient de s’asseoir au bout de la table, et elle applaudit quand le lièvre et le chapelier terminèrent leur chanson, tandis qu’un loir sortit d’une théière avant d’y redisparaître aussitôt, endormie. Les deux géants étaient sur le point d’aller lui reprocher ses applaudissements quand ils remarquèrent enfin les trois petites silhouettes dans la tasse, et soudain c’était comme si la jeune fille n’avait plus aucune importance.

« Mais que vois-je ! »

« Le loir s’est séparé en trois ! »

«  Et il est devenu humain ! »

« Que vois-je ! »

« Messieurs, le chat m’a dit de... »

« Psscht ! Silence ! Vous ne voyez pas que l’on parle au loir triplé ? »

La jeune fille sembla mal prendre la remarque, croisant les bras d’un air boudeur. Le chapelier de son côté saisit la tasse par sa hanse et la renversa, faisant tomber Coraline et ses deux amies du jour sur la table jonchée d’un bazar sans nom, les fixant avec des airs fascinés.

« Euh… vous savez si les lapins géants et les hommes à chapeau ça mange les jeunes filles ? »

Coraline se tourna vers ses deux compères, vaguement inquiète...

Code by Sleepy

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm your little butterfly green black and blue put the colors in the sky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2036-oh-my-twitchy-witchy-girl-o
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☸ Conte : Wonderland

☸ Emploi : Lycéen
☸ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Jeu 13 Juil - 0:41



    Groupe Fantasyland || Animation Disneyland  × ft. Caro & Tous les autres !

J'ai beau courir rien a faire, je suis moi aussi emporté par la vague, la seule chose que j'entends, c'est ma meilleure amie qui me crie quelque chose avant que la vague ne m'emporte. Je coule un moment avant de me mettre à bouger des pieds rapidement pour pouvoir remonter à la surface et respirer assez d'oxygène avant d'être engloutis de nouveau. Décidément, ce n'est pas vraiment ce que j'espérais quand on m'a parlé de Disneyland. Je pensais pas qu'on serait parachuté directement dans les films ! Grace qui est déjà la tête hors de l'eau nous fait signe vers les planches de surf. Et ben au moins on sera hors de l'eau pendant un petit lapse de temps. J'espère juste sincèrement que les requins ne vont pas pointer le bout de leur nez.

Une chose est sûre, c'est qu'on s'en souviendra de ce voyage.je cris à ma meilleure amie.

Ne voyant pas la troisième fille du groupe, je me mets debout sur la planche tout en m'aidant de Grace, je sais qu'elle ne m'en voudra pas, surtout que c'est pour chercher l'autre grande girouette avant qu'il ne lui arrive quelque chose. Je la pointe du doigts et approche l'une des planches près de nous et à trois, on la tire de l'eau pour la mettre dessus. Décidément, on est vraiment une équipe de bras cassé. Je me demande bien ce qui va pouvoir nous arriver après. Je regarde la noiraude et l'écoute donner les ordres. C'est une adulte, c'est à elle de nous sortir de la situation après tout ! Mais soudainement elle devient blanche comme un cul ! Oui je sais c'est pas poli de dire ça, mais appelons un chat, un chat non ? Je tourne la tête derrière moi et ouvre la bouche en grand.

Si on s'en sort, je veux qu'on aille dans une autre attraction moins violente d'accord ?

Je prends la planche à deux mains et tente de me tenir pour ne pas être noyer, mais je sais que c'est juste impossible, après tout je suis pas assez grande pour que mes deux mains entre en contacte. Alors oui, je pense que la mort est assurée, mais au moins je serais morte en m'amusant … un petit peu ! Je ferme les yeux et serre les dents en attendant la frappe de la grosse vague, mais rien. Je reste encore dans cette position pendant quelques secondes avant d'ouvrir un oeil pour regarder au alentour. Nous sommes revenus dans le parc et concrètement nous n'avons plus rien à craindre. Enfin j'espère ! Mais quand Coraline exprime son souhait de recommencer je la regarde en haussant un sourcil, sérieusement ? Elle veut notre mort ou quoi ? Finalement le seul homme qui est avec nous part vers je ne sais où et nous, on continue vers le labyrinthe de chat loufoque de notre conte à Grace et moi. Poussées dans une tasse, elle se met à tourner encore et encore jusqu'à ce que je commence vraiment à me sentir malade. Et c'est vraiment une première parce que je suis rarement malade, surement l'un des aspects positifs que m'a filé mon père, le seul je dirais. Mais enfin bref ! Quand tout arrête de tourner,  j'arrive enfin à comprendre ce que les personnes dehors sont en train de dire et je me tape la tête du plat de la main. Me rapprochant de Grace, je lui murmure.

Et maintenant bonjour papa !

Je regarde la brune qui s'extasie que le conte dans lequel on est et je lève les yeux au ciel. Si elle savait qui était réellement le Lièvre de Mars, elle ne serait pas pressée de le rencontrer. Mais bon après il faut savoir qu'on est dans un disney, personne et réellement méchant dans un disney, ou alors il meurt! Rapidement on se fait renversé sur la table par l'homologue minuscule du père de Grace.

Sincèrement je n'ai pas envie de savoir ! Personnellement je serai d'avis de fuir cette situation le plus loin possible !

Je commence à partir loin d'eux, mais le lièvre me rattrape et me mets dans la bouche des morceaux de gâteaux que je peine à avaler. Bordel ! Il nous en donne trop ! Je tente de recracher les morceaux, mais le mal est déjà fait et je me retrouve avec plusieurs centimètres en plus, pas vraiment ma taille habituelle en sommes. Je grince des dents et me retiens de prendre le lièvre par les oreilles pour le secouer un bon coup !

Ce n'est pas vraiment ma taille, vous pourriez peut-être nous donner de quoi être un peu plus petit ? Histoire que l'on côtoie pas trop les oiseaux.
-Prenez une tasse de thé et taisez-vous ! Nous fêtez notre non-anniversaire.
Il serait bien compliquer de s'asseoir avec cette taille, vous êtes plutôt petit vous !
-Petit ? Tu nous as traité de petit ? Tiens prends ça !

Il lance une tasse pleine de sucre vers moi et j'ai juste le temps de baisser la tête. Okay, mon paternel est très très instable ici, mais au moins il n'essaie de tuer personne !
(c) crackle bones


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire


Dernière édition par L. Caroline Hare le Mer 19 Juil - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☸ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☸ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☸ True Love : Liam Jr ♥

☸ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Lulu ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Dim 16 Juil - 18:23

Je dois avouer que je n’ai pas trop comment nous avons atérie dans une endroit clos, endroit clos qui ressemble à de la porcelaine. Cela me dit rien qui vaille cette histoire. En plus on entend comme des personnes qui chantent une chanson ridicule. Je lance un regard à celles qui m’accompagnent jusqu’à ce qu’on se retrouve sur une table en mode minimoys .
-Bordel…. Je ne pensais pas me rendre à Wonderland maintenant moi, murmurai-je pour moi en regardant le personnage en face de moi qui possède un chapeau haut forme qui discutait avec un lièvre.. Bordel papa je n’aime vraiment ta version aimée.
-Mon père fait flipper…
- Comment ça flipper ? Cher Lièvre, elle nous parle de gratin dauphinois ! Il faut faire quelque chose ! Vous savez demoiselle, moi je ne fais pas flipper, je fais jaser ! Nuance, que diable !, mon dieu mais pourquoi est-il aussi débile dans ce disney??, enfin bon je décide de leur demander :
-Désolé de vous importuner mais vous fêter quoi exactement ? Mon père ne m’a jamais parler de cette fête alors qu’il est aussi un chapelier.
- Ah, ah ! Mais chère enfant, il ne s'agit pas d'anniversaire !
En fait c'est le contraire... Nous étions en train de fêter notre non-anniversaire. compléta le lièvre qui ne m'inspirai pas du tout confiance.
Mon dieu, je n’aime pas du tout cette situation. Mon père enfin l’animée me fait flippé à un point avec son nez difforme et j’ai aussi une envie de faire du lièvre de Mars, du pâté pour chien même si ce lièvre à l’air complètement con, mais bon je ne dis rien face à cet individu. D’un coup, je me promène sur la longue table en regardant la décoration, quand je me sens prise par le col.
-Hey mais ça ne va pas !! criais-je furieuse face à l’individu qui n’était que le chapelier, il me regarde d’un air que je n’aime pas du tout avant de m’empiffrer d’un gâteau. Génial je n’avais même pas faim moi, je pousse un cri de surprise vu la taille que je faisais,2m50 environ.
Alors là mon petit, on ne va pas être pote même si tu es on père.. ; Tu as intérêt de me rendre la taille espère de chapelier à la noix !!!l annonçais-je en le secouant par le col de sa chemise. Ce n’est pas agréable du tout je parie !
Lièvre ! AU secouuuuuuurs ! Je me fais attaquer par une bolognèse géante ! hurla-t'il en balançant tout ce qu'il trouvait sous la main. Je le trouve vraiment pitoyable.. soupirant de cette situation qui m'exaspère. 
Vous allez vous calmez sinon je vous noie dans votre thé, et s'il vous plait comment on récupère notre taille. 
Votre taille ! Vous taillez ? Lièvre elle a perdu sa taille ! Est-ce que tu as vu une taille traînez par terre ? Et puis zut vous gâchez notre fête mesdemoiselles ! Oust !

J'ai même pas l'envie de répondre à ses idioties, je le jette comme un caillou sur le sol, démoraliser de voir celui qui me sert de père autant abruti que le lièvre de Mars.
-Ils leur manques sérieusement un cerveau.. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
F. Coraline Dagenhart

avatar
En réalité, je suis
Coraline, la fillette 3 en 1
☸ Conte : Coraline ¤ Fran Bow ¤ FNAF

☸ Emploi : Restauratrice de poupées et d'objets anciens
☸ True Love : A master of puppets but no master of mine

☸ Avatar : Ksenia Solo
© Crédit : Vava ¤ Dada | Sign ¤ Pando
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Lun 17 Juil - 19:30



Voyage à Disneyland !

When you wish upon a star makes no difference who you are anything your heart desires will come to you if your heart is in your dream no request is too extreme when you wish upon a star as dreamers do



La grande girouette restait bizarrement muette en observant tout ce qu’il se passait entre les deux demoiselles et le grand chapeauté et le grand lapin ; enfin, « grand » fut un état provisoire pour ces deux derniers quand le lapin vint justement lui enfoncer un espèce de morceau de gâteau dans la bouche et qu’elle gonfla littéralement, bien qu’elle se sentait à nouveau décontenancée que Itward ne soit pas venu brûler les pattes de son agresseur dès le moment où il l’avait frôlé. Et pendant que les demoiselles se disputaient avec les deux autres, Coraline passa plusieurs minutes à regarder ses mains, et ses mains, avant de les mettre à côté de la tête du Chapelier et du Lièvre périodiquement pour comparer les tailles, tandis qu’un rire presque machiavélique s’échappait de sa gorge. Alors c’était comme ça que Niels devait se sentir, d’être bien plus grand que la moyenne avec ses grands pieds et ses grandes mains ! Pas étonnant qu’il soit si pataud et aime tant se prendre le haut de la porte dans le nez à chaque fois qu’il venait à la boutique. Bon, ça n’était arrivé qu’une seule fois mais Coraline avait toujours tendance à voir le monde de sa propre manière, alors…

« Dîtes, on devrait pas aller demander à la blonde en bout de table ? »

Elle pointa du pouce derrière elle en direction de LA Alice, mais ses deux accompagnatrices semblaient bien trop subjuguées par le flot de paroles incompréhensibles qui s’échappait en gargouillis réguliers de la bouche des deux autres. Personne ne l’écoutait, et cela fit froncer le sourcils à Coraline qui croisa les bras en arborant la même mine boudeuse que la blonde en bout de table. Finalement, voyant que les autres étaient bien trop occupés à s’engueuler, elle finit par s’asseoir à côté de l’inconnue, poussant un petit soupir tout en faisant attention à son équilibre étant donné que la chaise était bien trop petite pour son postérieur désormais… étendu.

« Salut ! Je m’appelle Coraline, et je suis ta plus grande fan. » La blonde leva ses yeux boudeurs dans la direction de la jeune femme aux cheveux noirs, avant de sourire, visiblement satisfaite qu’on daigne enfin lui prêter attention. « Je m’appelle Alice, Alice... » « Liddell ! » Alice parut confuse que Coraline vienne compléter son nom de la sorte mais Coraline lui adressa un sourire rassurant. « Je connaissais une fille qui te ressemblait beaucoup. Tu sais que tu es dans un conte en ce moment-même ? Et il y a des dizaines voir même des centaines de versions de toi dans plein d’univers. Tu te rends compte ? Et il y en a une dans mon conte à moi, on était dans le même asile... » Coraline disait cela comme si c’était normal, mais Alice restait simplement bouche bée, avant de rétorquer : « Un asile ? Vraiment je ne vois pas pourquoi je serais dans un asile. Et puis tu dis n’importe quoi, je suis moi, je suis Alice et personne d’autre ! » « Et tu es tombée ici par un terrier en suivant un lapin blanc. Tu sais, je crois qu’on se ressemble aussi… moi je ne suis pas tombée dans un terrier, mais je tombais tout le temps dans un tas de trous, mais c’était pour retrouver un chat noir. Je sais ce que c’est de changer de monde en tombant dans un trou, crois-moi ! » Alice sembla lui porter un peu plus d’intérêt, décroisant les bras pour se pencher vers elle. « Alors tu sais comment je peux sortir d’ici ? Je ne comprends pas ce monde, et tout ceux que j’ai croisé jusqu’à maintenant refusent de m’expliquer ! » Coraline grimaça, mais son sourire revint aussitôt. « Non en fait c’est pas comme ça que ça marche. Quand je tombe dans un trou, ou quand j’arrive dans une tasse comme ici, en général c’est ceux qui sont là qui doivent nous aider à trouver la solution. Alors c’est toi qui doit m’aider et normalement tout rentrera dans l’ordre pour toi ! » Alice sembla dubitative, mais elle acquiesça. « Tu as quelque chose dans tes poches qui pourrait nous aider ? Ou une formule magique… N’importe quoi ! »

Alice fouilla fébrilement dans ses « poches », bien qu’elle portait surtout une robe, et en sortit un petit flacon d’un liquide non-identifiable qui agrandit le sourire de Coraline. Avant même que la blonde ne puisse réagir, Coraline se jeta dessus et le lui arracha des mains avant de se relever et de retourner vers les jeunes filles, triomphantes.

« Eh ! J’ai la potion qui fait rapeti... »

La fin de sa phrase fut bloqué par un gémissement de douleur quand elle se retrouva avec une Alice plus petite mais pas moins redoutable qui se jetait sur elle, le visage soudain déformé par la colère. En fait, déformé tout court ; car sa bouche semblait soudainement remplie de crocs, et ses yeux ne faisaient que refléter une fureur si dense qu’on aurait pu la prendre pour un démon… Coraline hurla, essayant de la repousser, en tenant le flacon en hauteur pour ne pas que Alice puisse le reprendre ; et sans qu’elle ne s’aperçoivent de rien, le paysage se mit à changer, passant de très coloré et joli à presque entièrement noir et rouge, et tout ce qui semblait simplement étrange paraissait désormais menaçant et déformé, tout comme le Chapelier et le Lièvre avaient soudainement pris des apparences aussi hideuses que celle d’Alice, à croire qu’elles étaient tombées dans un film d’horreur...

Code by Sleepy

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

I'm your little butterfly green black and blue put the colors in the sky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2036-oh-my-twitchy-witchy-girl-o
L. Caroline Hare

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Lièvre de Mars
☸ Conte : Wonderland

☸ Emploi : Lycéen
☸ Avatar : Maisie Williams
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   Mer 19 Juil - 22:51



Groupe Fantasyland || Animation Disneyland × ft. Caro & Tous les autres !

Daccord, maintenant en plus d'être face à mon père version totalement fou, je fais la taille d'un petit immeuble. Je me demande comment on va faire pour reprendre notre taille. J'espère qu'on va pouvoir reprendre notre taille normal, parce que sinon ça va être drôle quand on sera de nouveau à disney. Enfin pourra toujours être une nouvelle attraction pour les gens qui viennent. Franchement c'est quoi ce parc d'attraction qui t'amène directement dans les films ? Manquerait plus qu'on arrive en plein milieux d'une guerre et on est pas sortir de l'ananas.

Ouais, ils sont complètement tarés, mais bon ça change de mon père !

Ouais je préfère que mon père soit ce lapin complètement taré plutôt que l'autre psychopathe que j'ai à la maison. Beaucoup me diront, mais c'est ton père, tu dois l'aimer. Et ben j'espère pour vous que vous n'aurez jamais un père comme le mien parce que je peux vous assurer que vous regretterez bien vite de l'avoir voulu ! Bref on continue de « discuter » (si on peut appeler ça une discussion) avec les alter-ego de nos parents, quand tout à coup, tout change. Et quand je dis tout, c'est vraiment tout, les couleurs, les gens en face de nous. On a l'impression d'être totalement dans un autre univers, genre une version cauchemardesque de mon conte. Génial ! Je regarde les dents des deux personnes devant nous et enfin écoute ce que la grande girouette a à dire.

Okay … on est dans la merde encore une fois ou une autre vague va venir nous repêcher ? Parce que si c'est le cas, elle devrait se dépêcher la vague !

Je me recule vers la troisième roue du carrosse bancal que nous sommes et regarde sa main ou se trouve une fiole.

On doit la boire c'est ça ? Parce que si c'est le cas, on devrait le faire vite fait avant de se faire bouffer par ses choses !

Je lève les bras et atteint un blanche, d'un coup sec je la casse et me retourne vers donner un grand coup sur la forme qui est censé être mon père. J'agrippe Alice et la force à lâcher Coraline, mais elle se retourne vers moi et me mord moi aussi, en couinant je bouge ma main dans tous les sens en espérant la faire fuir.

Étrangement, mon père ressemble bien plus à ça qu'à ce qu'il était avant. Quelqu'un à une idée de ce qu'il faut faire avec la fiole ?

La seule chose que j'espère, c'est que ce n'est pas du poison, parce que si on le boit, on sera alors vraiment dans la merde et je pèse mes mots.
(c) crackle bones


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

❀ Blood and Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t857-ne-vous-fiez-pa
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Groupe Fantasyland || Animation Disneyland   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe Fantasyland || Animation Disneyland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Le Monde Réel-