Partagez | 
 

 Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Lun 6 Juil - 18:54

Si t'es mon pote

Eric appréciait son studio qui lui faisait office de garçonnière, sauf lorsqu'il y restait trop longtemps et surtout trop seul. L'endroit semblait impersonnel, aucune photo, souvenir ou objet. Cela ressemblait plus à une location, un lieu de passage, un peu comme un motel. Cela lui convenait tout à fait. Il n'accordait aucune importance aux objets, ni à la possession. L'argent qu'il gagnait, il préférait le dépenser en virées, se faire vraiment plaisir, plutôt que de le mettre dans des babioles. S'il était riche, l'argent l'ennuierait mais il s'achèterait un bateau. D'ailleurs, il économisait petit à petit pour cela. Il espérait un jour pouvoir prendre la mer définitivement.

Il lisait peu, pas que ça ne l'intéressait pas mais s'il commençait à en acheter un, se suivrait un deuxième achat puis le besoin d'avoir une petite bibliothèque et là, son antre serait personnifié. Valait mieux qu'il se refuse à la lecture. Tout comme le cinéma d'ailleurs. La télévision ? Il n'en avait pas, il était heureux en mer sans ça alors pourquoi en avoir une à terre ? un lit, un canapé, une cuisinière et un placard pour la vaisselle faisaient bon bonheur. D'ailleurs ici rien ne lui appartenait. Tout était à Mister Gold en dehors des ustensiles de cuisine. Deux cartons suffiraient amplement le jour où il déménagerait.

Ce soir, il n'avait pas envie de sortir pour aller boire un verre. Il n'avait pas envie de grand-chose en fait. La dépression risquait de le guetter et lorsque la morosité le prenait, la meilleure des choses c'était de faire une promenade au bord de mer. La soirée était idéale pour une escapade nocturne. Il n'hésita pas une seconde et quitta son studio pour partir à l'aventure comme il le ferait le jour où il aurait son propre bateau. Il s'imaginait partir de nuit, choisissant un cap et vogue la galère ! Il était né à la mauvaise époque, loin du temps des grandes explorations sur des nefs en bois. Il donnerait cher pour connaître cette vie mais même Gold ne pouvait pas lui offrir. Et pourtant, d'après la rumeur des habitants de Storybrooke, Gold possédait beaucoup de choses.

Il marchait d'un pas rapide vers le port, regardant à peine les alentours jusqu'à ce qu'il croise une personne de sa connaissance. Anthony Scarecrow, l'homme aux costumes improbables, toujours colorés, à croire que la marque ne faisait ces modèles que pour lui car aucun autre homme n'osait les acheter. Eric ne le jugeait pas, il appréciait son excentricité. Cela ne l'étonnait pas de le voir presque perdu au milieu de la rue, le nez plus ou moins en l'air pour contempler les étoiles. À quoi pense-t-il ? Serait-il obsédé par l'espace comme lui l'est par la mer ?

- Bonsoir Tony, tu vas bien ?

C'était s'il l'avait vu avec un comportement beaucoup plus normal qu'il trouverait cela inquiétant. Alors qu'il éprouvait dans la journée le besoin de rester seul, maintenant cela ne le dérangeait pas s'il pouvait discuter avec cette personne. Leurs rencontres et discussions avaient toujours quelque chose de particulier et d'enrichissant. Au final, il se sentait moins seul et puis il le trouvait quand même plutôt bien foutu. Certes le physique ça ne comptait pas forcément pour une amitié mais cela n'enlevait rien au plaisir des yeux. Et puis, Tony ne le jugeait pas, même lorsqu'une fois il avait dû s'occuper d'une affaire d'agression le concernant. Était-ce de sa faute s'il avait cassé la mâchoire à un type qui l'avait bousculé sans faire exprès ? Il n'avait pas apprécié sa façon de s'excuser...

lumos maxima


Dernière édition par Eric Van Den Brook le Lun 19 Oct - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Mar 7 Juil - 23:10

Si t'es mon pote

Eric & Anthony

Parfois, seul dans sa maison bien trop grande pour un solitaire comme lui, il lui arriver de se trouver en train de s'ennuyer, et l'ennui pouvait être l'une des choses qu'il détestait le plus au monde parfois...Voilà pourquoi de manière générale, il trouvait toujours quelque chose à faire le soir. Et c'est là que avoir une grande maison avait tout son intérêt. Lors de ses soirées d'ennui, il aimait à redécouvrir sa propre maison, marchant sans vraiment savoir pourquoi à travers toutes ses pièces où il n'allait jamais, à part dans des cas comme ça. La plupart de ces pièces étaient des chambres d'amis, parfaitement en ordre et rangées. Toute propres, elle ne semblaient qu'attendre à être utilisées, mais Anthony n 'avait jamais de visiteur pour occuper ses chambres. Donc la plupart du temps, c'était lui même qui y dormait, lorsqu'il se lassait de sa propre chambre. En réalité, le seul à avoir vraiment occupé l'une de ces chambres fut son ami de longue date Léon, que Tony avait accepté d'abriter le temps qu'il puisse payer le loyer de son propre studio.

Les autres pièces étaient un peu des fourres tout. L'une faisait office de bibliothèque, une grande salle avec de nombreuses étagères de livres, qu'il rangeait parfois. Mais ce soir, tout était impeccable. Une autre faisait office de son bureau, avec de nombreux papiers sur son bureau et des dossiers de clients. Mais la aussi, tout était en ordre. Anthony, dans son errance, sorti même jusqu'à sa piscine, à l'arrière de sa maison... Une piscine que d'ailleurs il n'utilisait jamais. Si il en avait une, c'était juste parce qu'elle avait toujours été la avec la maison. D'ailleurs la seule chose qu'il savait à propos de cette maison, c'était qu'elle été un héritage de ses parents. Mais il n'en savait pas plus. Mais après tout, il supposait qu'il y avait certaines choses qu'il n'avait pas à nécessairement savoir.

N'ayant donc pas vraiment de chose pour occuper son esprit, il se décida a faire un petit tour dehors. Ok, il faisait nuit, mais ce n'était pas bien tard. Il avait au moins l'assurance de pouvoir prendre l'air sans risquer de croiser foule dehors. Et puis s'il ne trouvait pas vite quelque chose à faire, Tony allait finir par une migraine. Juste le temps de se vêtir pour sortir et une fois tout de bleu vêtu le voilà dehors, marchant là où ses pas se décideraient à le porter...
Ne faisant pas vraiment attention à ce qui l'entourait, Anthony marchait dans la nuit, les mains enfoncées comme souvent dans ses poches, la face levée vers les ciel, contemplant les étoiles. Il aimait bien l'espace, son infinité, son mystère. Il avait lu de nombreuses choses au sujet de l'espace. S'arrêtant un instant au milieu de la rue dans sa contemplation de ciel étoilé, il passa une main dans ses cheveux ébouriffés et fut étonné d'entendre son nom. Enfin plutôt son surnom.
Très peu de personnes l'appelaient ainsi, donc ça ne faisait que réduire les réponses possibles à la question qui était l'identité de la personne qui l'interpellait de l'autre côté de la rue. Anthony fut soulager de découvrir en se tournant vers lui qu'il ne s'agissait que de Eric Van Den Brook, un bon ami à lui. Il faisait parti des rares personnes qui avait le privilège de se trouver dans la liste des personnes avec qui Tony appréciait passer du temps sans être réellement dérangé par la présence de l'autre.

Oh, bonsoir Eric, je ne m'attendais pas à croiser quelqu'un à cette heure ci. Je vais plutôt bien , un peu ennuyé dernièrement, d'où ma présence ici mais sinon, rien de mauvais ces derniers jours, et toi, quel bon vent t'amènes ici dis moi ?


Répondit-il en offrant à son ami un large sourire, dévoilant ses dents bien blanches. Si il ne connaissait pas Tony, quiconque l'entendrait parler du fait qu'il soit ennuyé trouverait ça particulier, mais c'était la façon de parler d'Anthony, c'était simple. Et puis avec Eric, Anthony savait bien qu'il pouvait agir naturellement, il le connaissait assez maintenant pour lui avoir fait comprendre qu'il pouvait supporter ses habitudes étranges. Car de manière générale, Tony faisait en sorte d'agir le plus normalement possible en cachant ses manies. Or c'était quelque chose que le jeune avocat hyperactif détestait, avoir à porter comme un masque en public, il trouvait ça ridicule. Au moins, avec Eric, il avait le loisir d'être comme il avait envie d'être.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Sam 11 Juil - 14:18

Si t'es mon pote

Ennuyé dernièrement ? Avait-il des problèmes au travail ? Ou était-il tombé sur une mauvaise personne qui lui causait souci ? Dans ce cas, il pourrait l'aider, il, aimait bien se mêler de toutes sortes de conflit et les régler sans l'aide de la justice. Il ne doutait pas qu'à terme, ça lui attirerait des ennuis mais c'était sa façon de vivre. Il ne recherchait pas les ennuis, pourtant il se trouvait toujours dans de sales histoires, même en allant simplement boire un verre. Comme une sorte de fatalité... Au moins, il pensait qu'il profitait plus de la vie ainsi que de se moquer de tout pour ne pas s'attirer de problèmes.

- Les promenades nocturnes sur le port ont le don de m'apaiser. Tu m'accompagnes ?

Il sentait que Tony devait avoir besoin de parler, même s'il restait évasif. Il savait que l'avocat avait l'habitude de garder les choses pour lui mais il espérait que pour ce soir, il ferait une exception. Il était l'une des rares personnes qu'il appréciait à Storybrooke et pour laquelle il se souciait. Il ne le voyait pas à chaque retour sur terre, les deux préférant probablement vivre chacun dans leur coin mais ces derniers temps, ils se retrouvaient de plus en plus souvent. C'était difficile de trouver quelqu'un qui ne vous jugeait pas et qu'il vous laissait être tel que vous êtes dans la petite ville de Storybrooke.

- Qu'est-ce qui te tracasse pour te pousser à sortir en pleine nuit ?

Entre les deux, il y avait sûrement une forme de pudeur. Il pensait que Tony aurait pu le contacter pour qu'ils discutent ensemble si besoin, mais jamais ils ne se l'étaient dits. Eric ne faisait pas dans l'affectif. Il préférait garder sa carapace qui le protégeait peut-être trop tôt. Lorsque le tribunal lui avait demandé de consulter un psychologie, Archi lui avait demandé de quoi il se protégeait. Une question qui restait sans réponse. Lui aussi était un être singulier et attachant dont à force, il avait fini par n'appeler que par son prénom, ne se souvenant plus du nom de famille. Il ne le voyait que de rares fois, lorsqu'il avait son fameux mal de terre.

- Tu sais, tu peux tout me dire...

Il avait l'impression d'en avoir trop dit, de montrer trop d'intimité mais il considérait Tony comme une véritable personne de confiance.

lumos maxima


Dernière édition par Eric Van Den Brook le Lun 19 Oct - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Lun 13 Juil - 18:41

Si t'es mon pote

Eric & Anthony

Pour être honnête, lui même ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussé à sortir. Après tout, pour contrer son ennui, il aurait pu tout simplement s'asseoir dans son fauteuil, dans une confortable position fœtale, une couverture sur les genoux, avec une tasse de café à sa portée. Sans oublier un bon livre. Mais visiblement, même son subconscient devait être résolu à penser que ce genre d'habitudes faisait trop "ermite", même pour lui. Voilà pourquoi il était sans doute sorti. Un appel à voir le monde de lui même, à moins que ce soit l'appel de la douce fraîcheur de la nuit...
Jusqu'à présent, il s'était contenté de se tenir droit, ses mains toujours enfoncées au plus profond de ses poches, un petit sourire toujours figé sur son visage, alors qu'il attendait la réponse de son ami Eric, en silence. Lorsque ce dernier ouvrit la bouche pour répondre, Anthony releva la tête vers lui, faisant mine de considérer sa proposition, un sourcil levé dans sa réflexion. Si il faisait comme si il pesait le pour et le contre dans son esprit, il était en réalité déjà fixé au sujet de sa réponse.

Oui, pourquoi pas ? Ce serait avec plaisir.


Répondit-il poliment finalement avant d'emboiter le pas du brun. Cela lui ferai du bien quelque part d'avoir quelqu'un avec qui converser dans sa solitude. Et puis quoi de mieux qu'un brin de compagnie pour se changer les idées. Ce n'était pas en restant seul avec sa couverture, ses bouquins et sa tasse que tout ses problèmes s'arrangeraient miraculeusement. Justement, des problèmes, en réalité, il n'en avait pas. Mais il arrivait à ces moments particuliers ou le seul problème réellement qu'il avait été de trouver un moyen de se calmer lui même. Etre calme avait toujours été un problème pour Anthony, du fait de son hyperactivité. En général, pour se calmer, il se rendait chez le psychologue du coin, afin de lui cracher ce qu'il avait sur l'esprit dernièrement, et à chaque fois, il sortait de l'établissement comme si toutes ses craintes avaient été exorcisées comme par magie et il se sentait beaucoup mieux. Beaucoup plus calme. Avec un peu de chance, si il parlait un moment de tout et de rien avec Eric ce soir, il serait aussi calme qu'après une de ces séances avec le docteur Hopper ?

Et bien, un peu tout et rien en fait.


Essaya-t-il d'expliquer en soupirant, sortant au passage ses mains de ses poches essayant de mimer de façon réaliste à quel point il était compliqué pour lui de s'exprimer à ce sujet.

Je sais bien, mais c'est... Compliqué.


Sortit-il en fin de compte, ayant abandonné ses jeux de mime inutiles avec ses mains. Passant l'une de ses mains dans son épaisse chevelure, ce qui eut comme effet de lui donner encore plus de volume, il essaya de se remémorer si oui ou non il avait déjà parler avec  Eric de ses problèmes de manque de calme, qui parfois allaient jusqu'à l'empêcher de dormir. Comme cette nuit la justement.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Jeu 23 Juil - 16:14

Si t'es mon pote

Il n'y avait rien de mieux qu'une petite balade nocturne pour se changer les idées et pourquoi pas, se confier si nécessaire. Eric savait que s'il ne lançait pas la conversation, Tony pourrait rester muré dans le silence, plongé dans ses pensées. Cela ne le gênait pas forcément en d'autres temps mais aujourd'hui, il préférait parler. Il en ressentait le besoin et peut-être que son ami également. Pourtant celui-ci restait évasif. Sa réponse ne le surprit pas plus que cela. S'il devait définir la raison de son mal-être ce soir, il dirait probablement la même chose. Tout le déprimait et en fait, rien ne pouvait réellement l'intéresser, en dehors de la jetée. Voir l'océan le calmerait un temps, en attendant de pouvoir repartir en mer.

Le mot "compliqué" le fit sourire. Parfois on se montait toute une montagne de pas grand-chose et on se disait que c'était compliqué alors qu'en fait, ça ne l'était pas forcément. Mais il arrivait que des fois, c'était effectivement le cas. Il regardait Tony afin d'essayer de mieux comprendre. Son ami semblait ne pas pouvoir exprimer son ressenti par des mots. Il pouvait donc écarter l'hypothèse que des gens s'en prenaient à lui.

- Je vois...

Même si ce n'était pas vraiment le cas, cela ne servait à rien de forcer l'avocat à s'exprimer alors qu'il ne le désirait peut-être pas. Il devait se comporter différemment, ne pas le braquer, ni l'agacer. Lui n'aimerait pas qu'on l'interroge s'il n'avait pas envie de parler. Le mieux c'était de le laisser s'exprimer à sa guise sur ce qui le tracassait. Un changement de conversation s'imposait.

- T'es pas trop débordé par le travail ? Moi j'ai hâte de reprendre la mer... Et en attendant j'évite les bars et pubs pour t'éviter de t'occuper encore de ma défense. Je ne voudrais pas te surcharger de travail.

Il se força à rire, espérant que cela détendrait davantage Tony qui en avait probablement besoin. parfois, dévier légèrement la conversation et détendre l'atmosphère permettait à la personne qui avait besoin de parler, de pouvoir s'exprimer en se sentant plus en confiance. Et si cela ne se passait pas ainsi, cela ne ferait rien. Ils passeraient quand même un agréable moment ensemble.

- D'ailleurs, un de ces jours, il faudra que tu m'accompagnes au Rabbit Hole ou à un autre endroit pour qu'on se fasse une belle petite soirée. Mais pour ça, il faudra attendre que je revienne de la pêche, le premier soir c'est celui où je suis le plus détendu et où je ne risque pas de faire des bêtises.

Rarement les deux passaient des soirées ensembles dans un lieu de ce genre. C'était dommage, cela pouvait être une expérience amusante. Son avocat était l'une des rares personnes qu'il appréciait et qu'il considérait comme un ami. C'était bête de ne pas se faire de soirées entre potes, autre que les petites réceptions ou les verres biens sages au Granny's.

lumos maxima


Dernière édition par Eric Van Den Brook le Lun 19 Oct - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Dim 26 Juil - 23:20

Si t'es mon pote

Eric & Anthony

Depuis aussi longtemps qu'il se souvienne, Anthony avait toujours été plutôt solitaire, ne cherchant pas réellement à nouer de contact avec le monde extérieur. Et lui même n'arrivait pas à ce souvenir qu'elle pouvait être l'origine de cette volonté d'exclusion. Peut être voulait il se donner un petit look d'ermite, d'intellect enfermé dans sa grande demeure ? Peut être. Et têtu comme il était, ce ne serait pas demain la veille qu'il essaierai de changer. En vérité, les seules personnes avec qui il pourrait se considérer comme étant un "ami" de ces dernières étaient pour la plupart des clients, des personnes qu'il avait aidé à se sortir des pétrins de la justice. Oh, mais ce n'était pas tous des mauvais gars, non, au contraire. La plupart seulement des personnes ayant commis une erreur qu'ils payaient beaucoup trop cher, ou des simples personnes qui étaient présentes au mauvais endroit au mauvais moment... Eric était justement l'une de ces fameuses personnes.

Et en ce moment même, Tony le gratifiait d'un merveilleux exemple de son sens de communication... Réellement, Anthony avait des progrès à faire en rapport sociaux. Il fut donc soulagé que son ami n'insiste pas sur le sujet, passant à autre chose directement.


Non tout va bien à ce niveau. Je te comprends, ça doit être affreux pour un marin comme toi d'être bloque ici, sur terre.



Souligna-t-il, levant au passage le museau vers le ciel. Lui aussi aimerait bien trouver une occupation pour pouvoir s'évader de son quotidien comme ça. Mais bon, il n'était pas un homme de la mer, contrairement à Eric. Il avait sans cesse envie de partir, trouver un domaine où il avait sa place, mais pour l'instant, il se contentait de ce qu'il avait. Il haussa un peu plus un sourcil à l'entente de la fin de la phrase du brun qui marchait à ses côtés.

Ne t'en fais pas au niveau de me surcharger de travail. Mais tu devrais quand même faire attention lors de tes dérapages en soirées. Arrivera un jour où je ne serais pas en mesure de te couvrir au mieux.



Indiqua-t-il, non pas sur un ton de reproche, mais plus en signe d'avertissement, presque inquiet à son sujet. Anthony ne se montrait inquiet que pour très peu de gens. Mais là, si ses rares amis avaient des ennuis, ça n'allait pas le faire. Il avait beau être relativement doué pour exercer son métier d'avocat, les échecs il connaissait aussi. Mais rapidement, son air boudeur qu'il affichait jusqu'à présent fut remplacé par un timide sourire.

Décidément, entre toi et Lansa, vous insistez tous pour que je mette les pieds dans ce fameux endroit. Il y a un message derrière cette invitation ou quoi ?


Plaisanta-t-il en souriant en coin. Le message était selon lui bien évident. Il avait besoin de plus prendre l'air, de sortir, de voir du monde. Tony n'était pas du genre à traîner seul dans ce genres d'endroits, mais lorsqu'il était accompagné, ça allait toujours mieux. Mais bon, lui et l'alcool, c'était pas réellement une histoire d'amour...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Jeu 13 Aoû - 15:12

Si t'es mon pote

Eric répondit par un hochement de tête. Effectivement, c'était affreux pour lui de rester bloquer à terre. Malheureusement, ce n'était pas le cas de tous ses collègues. La plupart prenait la mer par dépit et non par réelle envie. Ce métier les nourrissait ainsi que leur famille. S'ils avait pu faire autre chose, ils l'auraient fait sans hésiter. Il était habitué à en entendre pester qu'ils en avaient marre de puer tout le temps le poisson. Dans un certain sens, il les comprenait. Lui adorait l'océan mais s'il devait travailler sur terre, il ne ferait pas la métier avec plaisir et râlerait lui aussi.

Dans un certain sens, Tony se montrait comme lui. La solitude semblait être son océan à lui où il aimait se perdre dans les méandres de ses pensées. Quant à son métier d'avocat, il l'exerçait avec passion et brio, ou du moins c'est ce qu'il croyait jusqu'à présent. C'était même plus qu'un métier puisque même en dehors du travail, il ne pouvait s'empêcher de parler comme un avocat. Il lui recommandait la prudence et le pêcheur savait que tôt ou tard, il déraperait de nouveau. Le mal terre, la boisson et parfois le refus d'une jolie fille, ça lui montait vite à la tête et il ressentait le besoin d'évacuer tout cela dans une bonne baston. Heureusement, jusqu'à présent il n'avait jamais blessé quelqu'un à vie... ou tuer...

- Parfois je me dis que pour des gars comme moi, tu devrais créer une sorte de carte de fidélité et qu'au bout d'un certain nombre de procès, tu nous fais une remise.

Il se mit à rire de bon cœur, trouvant sa propre blague très drôle mais bien entendu, il disait cela en riant. il préférerait ne plus jamais avoir besoin de faire appel à son ami. Un jour où l'autre, faudrait bien qu'il arrive à se ranger. Arrivée sur la jetée, il plongea son regard sur l'eau bienveillante et calme cette nuit. Il se sentait comme un explorateur que l'on empêchait de partir au loin à l'aventure. Cela ne l'empêcha pas d'écouter la réponse de Tony et il grimaça en entendant prononcé le nom de Lansa. Il n'appréciait pas vraiment cet individu mais préféra s'abstenir de tout commentaire.

- Le message est simple : je pense que tu as besoin de sortir pour rencontrer des gens. Pas forcément pour boire ou pour te faire des amis... Mais parfois c'est bien aussi de pouvoir trouver quelqu'un avec qui partager une nuit coquine.

Il se tourna vers Tony avec un sourire. Il s'aperçut qu'il ne le connaissait pas suffisamment pour savoir s'il était intéressé par les hommes, ou par les femmes, ou par les deux à la fois. Jusqu'à présent, jamais ils n'avaient fait une soirée ensemble, autre qu'au tribunal ou en en conversation dans une cellule de prison. Eric trouvait cela dommage, surtout que c'était l'une des rares personnes qu'il appréciait sur terre.

lumos maxima


Dernière édition par Eric Van Den Brook le Lun 19 Oct - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Dim 23 Aoû - 0:36


 Anthony pensait comprendre Eric lorsqu'il le voyait ainsi hocher la tête face au fait qu'il est mentionné le fait que la mer devait lui manquer. Il pensait seulement, parce que lui même n'avait pas comme lui une passion pareille pour quelque chose de comparable à la relation particulière que le jeune homme entretenait avec la mer. Car oui, même quelqu'un comme Tony, qui ne parlait au marin que de temps, remarquait facilement qu'entre Eric et l'océan, c'était plus qu'un simple terrain de pêche pour marin. Quelque part, il ne comprenait pas cette attachement face à cette étendue d'eau. Bien que dans un sens s'imaginer seul face à cette eau à perte de vue, cela devait procurer un immense sentiment de liberté. C'était comme rêver éveillé... Qui sait, peut être que si un jour Tony se sentait l'humeur d'un marin, il pourrait apprécier de prendre la mer une fois ? Juste pour essayer ? Car après tout, derrière son côté sérieux d'avocat, le chevelu était quelqu'un de très curieux. D'habitude d'ailleurs, il enrichissait sa cervelle via des livres, mais on lui disait toujours que ce n'était pas via les livres que l'on apprenait le mieux, mais en faisant directement les choses... Puis, il avait déjà lu un livre sur les bateaux il y a quelques temps, donc il n'avait plus d'excuses bidons cette fois ci !

- C'est vrai, tu as probablement raison. Mais je ne penses pas que nos chers sheriffs apprécient de voir certaines personnes atteindre la réduction après avoir commis de nombreux délits suffisamment important pour les amener à comparaître en justice...

Répliqua-t-il en souriant au rire de son ami.

- Oh mais tu sais, un de ces jours, si par hasard nous nous retrouvons de nouveau à travailler ensemble pour une situation similaire à la dernière fois, tu pourrais me payer autrement qu'avec de l'argent... En m'emmenant faire un tour en mer par exemple !

Autant profiter d'avoir dans sa liste de connaissance un marin non ? Et puis Anthony était bien connu pour être quelqu'un d'original dans sa façon de faire, donc quelque part ce genre de proposition, de sa part, c'était pas si étrange en fin de compte. En plus, sur le coup, c'était le marin qui ressortait gagnant de l'entente ! Mais ça n'avait pas d'importance après tout, un peu plus d'argent ou un peu moins ça ne fait pas de différence pour Tony, ce n'était pas non plus comme si il avait besoin de beaucoup d'argent pour survivre...

Toujours un mince sourire sur le visage, l'avocat chevelu soupira légèrement à la remarque de son compagnon de marche nocturne.

- Tu sais, je ne suis pas aussi à l'aise pour parler aux gens que devant un juge au tribunal... Et puis, ramener des gens le soir c'est ton truc, pas le mien, je n'ai jamais été très doué pour ce genre de choses...

Et oui, malgré le fait que le jeune homme aime attirer l'attention, faire le premier pas, ou à l'image d'Eric, chauffer des bonnes personnes pour rentrer accompagné le soir c'était loin d'être sa tasse de thé... Et puis, ce n'état pas le genre de choses qui lui venait naturellement en tête à faire. C'était plus un solitaire, que ce soit en amitié ou en amour...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Mer 26 Aoû - 18:51

Si t'es mon pote

Tony avait raison sur un point : le shérif n'apprécierait pas le système de fidélité qu'Eric avait balancé comme boutade. Les représentants de la loi y verraient une incitation aux méfaits alors que dans le cas du pêcheur, il était en fait une victime de la société. Ce n'était pas de sa faute si les gens cherchaient à le voir s'énerver. Lui au moins ne comparaissait pas devant le tribunal pour avoir battu une femme ou frapper régulièrement sa compagne. Il ne s'en prenait pas à la gente féminine, même lorsqu'elle le méritait. Il n'était pas comme cela. S'il devait se battre contre une, il faudrait qu'elle soit de taille à lui résister. Par contre, pour les mecs, il agissait différemment. Costaud ou non, il tapait et discutait ensuite. En général, il ne s'acharnait pas dans les coups, sauf s'il se trouvait face à une teigne qui avait amoché sa gueule de beau gosse.

L'avocat lui proposait un autre moyen de paiement, beaucoup plus avantageux et sympathique mais qui ne lui convenait pas. Il prit un air sérieux.

- C'est quand tu veux que je t'emmène faire un tour de bateau mais si jamais je devais encore passer devant le juge, je te paierai ce que je te dois. En revanche, si tu obtiens la prochaine fois que la victime puisse venir avec nous en dédommagement, je te promets d'éviter de la balancer par-dessus bord...

Eric était parfois pince-sans-rire, ce qui pouvait déstabiliser les gens mais depuis, il faisait un effort pour sourire fugitivement et montrer ainsi qu'il plaisantait, ce qu'il fit en cet instant précis. Il n'avait pas du tout l'intention de recevoir qui que ce soit de déplaisant sur son bateau, même si c'était lui le fautif de la querelle. Pour Tony par contre, il trouvait que cette balade s'avérait une brillante idée. Et peut-être qu'il ramènerait une ou deux filles... Au cas où ! Pour une fois que c'était son ami qui proposait de bouger, il allait bien retenir sa proposition. Surtout que l'idée du Rabbit Hole ne lui convenait pas et cela pouvait se comprendre.

- Ne t'en fais pas, je comprends. Moi à ta place, je ne serais pas très à l'aise pour défendre un client devant un juge. Autant de responsabilités, ça me ficherait la trouille... Oublie, c'était une mauvaise idée...

Après quelques instants, il remarqua que Tony était resté prudent dans sa réponse. Il avait dit "les gens" au lieu de dire "les filles". Il se mit à sourire, se demandant si cela signifiait quelque chose ou non. Était-il gay ? Ou bi ? Ou tout simplement, il avait employé son vocabulaire habituel qui dépassait celui des mâles en manque d'attention. C'était bien difficile à déterminer mais toutes ces questions l'intriguaient. Bien qu'il ne le criait pas sur tous les toits, il était attiré aussi bien par les femmes que par les hommes. Il ne s'en cachait pas mais peut-être que les personnes proches qui le connaissaient un peu, ignoraient ce fait vu qu'il n'en parlait jamais.

- Pas très doué pour dragueur ? Ou juste pour les aventures d'un soir ? Tu sais qu'un mec aussi mignon que toi, tu ferais des ravages, même avoir besoin d'aborder qui que ce soit. Les femmes et même quelques hommes, chercheraient à te tenir compagnie.

Eric ferait partie de ceux-là s'il n'était pas ami avec lui. Après, si son avocat n'était pas qu'hétéro et qu'il avait besoin qu'on lui rende service à ce niveau-là, le marin se ferait un plaisir de le soulager de son fardeau. Il avait rendu ce genre de service à quelques personnes qui avaient besoin de savoir où ils en étaient par rapport à leur sexualité. Contrairement à l'impression qu'il pouvait dégager, il se montrait très doux envers les hommes qui se cherchaient. Il comprenait leurs appréhensions et ne voulaient pas les rebuter.

lumos maxima


Dernière édition par Eric Van Den Brook le Lun 19 Oct - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Jeu 27 Aoû - 0:39

Eric et Tony

A little bit of you makes me your man friend



L'humour, la plaisanterie, ou tout les trucs un peu de ce genre que l'on pouvait sortir pas hasard dans une conversation pour susciter l'attention de l'autre ou juste détendre l'atmosphère, c'était pas réellement le domaine de Tony. Comme il le disait, tout cela, c'était beaucoup plus complexe que de défendre un accusé au tribunal aux yeux de l'avocat. Peut être que si comme son ami lui reprochait gentiment, il sortait plus, tout ceci serait des choses plus communes pour lui. En tout, cas dès lors que ces mots étaient sortis de sa bouche, il regrettait presque immédiatement de les avoir prononcés... Sans réellement savoir pourquoi d'ailleurs ? De peur que Eric le refus à bord ? Il n'avait pas de raisons... Enfin si mais il serait tellement heureux de trainer le chevelu hors de maison qu'il se trouverait n'importe quel excuse pour qu'il vienne. Même le déguiser en marin. Après tout, il aurait fier allure comme ça Tony, nan ?

- Enfin, je dis ça moi, mais je ne suis même pas sur d'avoir le pied marin...

C'était vrai ça, il faisait son malin avec ses idées brillantes de balade en bateau, mais si en fin de compte, il finissait tout palot à régurgiter son diner à la mer, il ferait moins le fier le Tony. Nettement moins. Puis, quand Anthony voyait une simple balade en bateau calme et sympathique, avec lui accoudait sur les bords du navire à observer les cheveux ébouriffés par le vent la mer s'étendre autour de lui, Eric devait penser à autre chose... Autre chose de nettement plus... Eric quoi. Et vu le côté joueur de son ami, Tony avait surement des soucis à se faire. Ou pas. Enfin à voir...

- Ouais, mauvaise idée, tu l'a dis... Quoi que, tant que tu évites que je consomme par mégarde de l'alcool, ça devrait bien se passer. Enfin, normalement.

Il était pas près d'oublier sa soirée où Lansa l'avait trainé au Rabbit Hole pour soit disant découvrir le meilleur endroit de la ville. Sauf que par malheur, Tony avait fini par avoir de l'alcool dans les mains... Et la soirée avait comment dire, dérapée ? Oh, et Anthony, soul, c'était plus le même homme. Comme quoi, dans une autre vie, doit être un peu fêtard...

L'avocat haussa un sourcil aux paroles de Eric. Lui ? Un garçon mignon ? Avec ses cheveux dressés tel un nid d'oiseaux fraichement construit sur sa tête et sa mine fatiguée ? Enfin, peut être, si il faisait un effort d'organiser sa touffe de cheveux, ça pouvait donner quelque chose de pas mal ? Lorsqu'il se regardait dans la glace au réveil, la seule chose qu'il remarquait chez lui s'était sa finesse musculaire et sa peau pas très bronzée, mais peut être que c'était des attributs populaires ? Si Eric le disait, c'est que c'était sans doute vrai. Après tout, c'était lui l'expert en amour, pas Tony !

- Vraiment  ? Je sais pas. La vérité, c'est que je n'ai jamais essayé en fait...

Pour ça, faudrait déjà qu'il ose se pointer dans un lieu tel une boite de nuit ou alors le Rabbit même... Mais bon, il se voyait mal y mettre les pieds. Il aurait trop l'impression de faire tache dans un endroit pareil, et à tout les coups, il finirait assis seul dans un coin, un soda à la main, à écouter en solitaire la musique et regarder les autres danser le regard vide...



luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Mar 1 Sep - 19:48

Si t'es mon pote

La remarque de Tony le fit sourire. Effectivement, pas tout le monde avait le pied marin et cela tournait parfois plus au cauchemar pour le novice que pour une réelle partie de plaisir comme prévu au départ. La mer semblait être joueuse avec les nouveaux venus ou les personnes qu'elle considérait comme faible. Aussi loin que s'en souvienne Eric, jamais il n'avait eu le mal de mer, comme si l'océan l'avait tout de suite adopté comme un fils légitime de Poséidon. Lorsqu'il était enfant, souvent il s'imaginait aller au pays des sirènes et rencontrer l'une d'elles avant de l'épouser. Malheureusement la vie des grands est dénuée de toute magie et de fantastique. Les femmes poissons n'existent pas et lui vivait à une époque où rares sont les trois mats qui naviguent sur les flots pour explorer le monde avec le risque d'y rester...

- Ne t'en fais pas Tony. On fera un tour en bateau que lorsque tu te sentiras prêt pour cela. Et s'il le faut, on achètera des médocs pour combattre le mal de mer.


Il lui lança un sourire bienveillant pour mettre son ami en confiance. Le tour en mer, c'est comme pour une virée en boite, il ne ferait jamais rien qui irait à l'encontre des envies de l'avocat. Il ne faisait pas partie de ce genre de personnes. D'ailleurs, c'était ce trait de caractère qui lui évitait bien des ennuis. Plus d'une fois, il était tombé sur une petite allumeuse qui lui promettait monts et merveilles dans les bars et qui une fois sortie, jouait les mijaurées. Même éméché, il n'insistait pas lorsqu'il comprenait que ce n'était pas un jeu pour l'exciter davantage. Il arrêtait tout et partait. Il ne forçait pas les gens à aller contre leurs envies du moment. Il pouvait comprendre les humeurs changeantes, cela lui arrivait fréquemment lorsqu'il restait trop longtemps sur terre.

- Je ne ferai jamais boire de l'alcool à quelqu'un qui ne veut pas. Je fais pas mal de conneries mais je ne joue pas avec la santé des gens... Sauf que je me bats...

Son regard changea, devenant plus sombre. Lorsqu'il se battait, il devenait un danger car parfois, il avait du mal à se contrôler. C'était son gros défaut, la baston... Il se méfiait pourtant de ce mauvais côté mais lorsqu'il buvait un peu trop et qu'on le cherchait, il partait trop facilement en vrille. Il ne faisait pas de thérapie à ce sujet mais la cour de justice lui avait déjà suggéré de consulter. Lui ne consultait que pour son mal de terre et encore, que de temps en temps. Pour lui, le problème de son agressivité résidait dans le fait de rester trop longtemps à terre.

Tony lui révélait son manque de confiance. Eric n'était vraiment pas surpris, il s'en doutait depuis déjà pas mal de temps. Dans un certain sens, lui aussi il lui arrivait de manquer de confiance, sauf pour charmer une personne ou pour affronter l'océan et ses furies. Sur terre, il ne se sentait pas si à l'aise et il avait du mal avec les rapports humains. Il avait du mal à se faire des amis car il se trouvait différent et il avait peur d'être jugé pour ce qu'il était réellement. Du coup, il donnait une fausse image de lui : bourré, bagarreur et cherchant toujours des embrouilles. Il préférait cette image plutôt que de passer pour un original. Le contraire de Tony qui semblait s'accepter tel qu'il était et c'était justement parce qu'il sortait de la norme qu'Eric l'appréciait.

Il regardait son ami qu'il trouvait toujours autant mignon que la première fois où il l'avait rencontré. Et peut-être même plus depuis qu'il le connaissait davantage. Il appréciait ce côté fragile qui se dégageait de lui. Il lui fit un sourire charmeur, se demandant toujours de quel bord il était.

- Tu sais, moi si je te rencontrais au Rabbit Hole et que je ne te connaissais pas, je viendrais m'asseoir à côté de toi et ce ne serait pas que pour discuter. Tu as un charme tout à fait particulier des plus plaisants.

Il ne draguait pas vraiment Tony, il voulait surtout lui faire prendre conscience de son potentiel physique. Peut-être qu'il agissait maladroitement car il était un homme mais ses intentions étaient nobles.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Ven 4 Sep - 23:29

Eric et Tony

A little bit of you makes me your man friend



Franchement, faire un tour en mer... Tony n'y avait jamais réellement pensé, mais en vérité, ça pourrait lui plaire. Puis, il était presque sur qu'il aurait fier allure en costume de marin. Avec un bon vieux costume traditionnel blanc et bleu. Et des lunettes de soleil sur le nez. A moins qu'il ne mette alors une bonne marinière française. Il s'y voyait déjà. Enfin... Surtout niveau vestimentaire. Parce que pour le reste, c'était pas encore ça. Etre mouillé, ça ne le gênait pas, au contraire lorsque l'on savait que sa plus grande peur c'était le feu. Mais quand même, ce qu'il n'aimait pas à l'idée de se retrouver sur un bateau tel un fier marin bien habillé, c'était que justement ces beaux habits terminent complètement trempés. Il n'y avait rien de pire que des beaux habits trempés. Mais bon, c'était ce qui devait faire les charmes d'une balade en mer...

- Oui, ce serait plus prudent en effet.

Pour une fois que c'était Eric qui se montrait le plus précautionneux des deux. Aussi, il était celui qui était le mieux placé pour connaitre la mer, et ses danger. Ainsi, et surtout, de ses conséquences néfastes sur l'organisme du pauvre initié qui se décidait de l'affronter pour la première fois. Si ça devait arriver un jour à Anthony, il préférait avoir à ce moment là toutes les cartes en main...

Il ne fit aucun commentaire à la phrase suivante de son ami. Il se battait... Oh pour ça il était au courant. Mais bon, visiblement il devait se battre beaucoup plus que ceux qu'il était au courant. Parce que bon voilà, il n'allait pas en prison à chacune de ses petites bagarres à la sortie d'une boite de nuit. Heureusement pour lui d'ailleurs, sinon il aurait de plus gros problèmes avec la justice. Et alors là, même Tony ne pourrait plus rien pour lui. Et ce, même si il y mettait toute sa bonne volonté au travail.

- Je comprends, tant mieux pour moi si j'ai un charme naturel mais... Ce n'est pas que ça qui compte, si ?

Si uniquement avec son charme sauvage d'épouvantail mal coiffé, il arrivait à charmer facilement, c'était à son avantage, mais il n'en était pas réellement garanti. Eric avait beau lui assurer que si ils ne se connaissaient pas ainsi et qu'ils se rencontraient pas hasard au Rabbit, il viendrait l'aborder, il se demandait si c'était réellement aussi facile que cela. Après tout, Tony était presque sur que dès lors où il commencerait à parler avec son ou sa voisine de bar, cette dernière serait rapidement ennuyé de sa compagnie... Après tout, Tony était tellement ailleurs parfois qu'il ne saurait même pas de quoi il pourrait bien parler d'ailleurs. Et puis, ne serait il pas pris pour un vieil intello qui passait ses journées cloîtré chez lui ? Enfin, c'était le cas en réalité, mais il y avait des limites. Mais bon, Eric avait raison. Si la nature avait été suffisamment clémente pour faire de lui une personne charmante sans qu'il ait besoin de toutes les cinq minutes sortir un peigne de sa veste, il devrait en profiter de temps en temps, non ? Ca lui changerait les idées ce genres de choses. Bien que les lieux comme le Rabbit Hole, ça avait tendance à l'effrayer un chouilla. Limite, si il veut draguer un jour, ce serait au Granny's...




luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Dim 13 Sep - 16:34

Si t'es mon pote

Eric n'avait pas l'intention de brusquer son ami pour ce qui concernait la balade en mer. Ils étaient encore jeunes et avaient le temps devant eux. Et puis, le marin économisait depuis pas mal de temps pour se payer son propre bateau plutôt que d'emprunter celui d'un ami ou d'en louer un au pire des cas. En général, il trouvait une âme généreuse qui acceptait de lui prêter mais prochainement, il aurait son propre vaisseau qui lui permettrait de naviguer plus souvent, surtout lorsqu'il aurait son fameux mal de terre. Bien entendu, il continuerait de travailler comme pêcheur car il fallait bien manger pour vivre et pour pouvoir manger autre chose que du poisson, il fallait de l'argent. Son navire serait sa maison donc il ne pouvait pas en faire un bateau de plaisance sur lequel il transporterait des touristes.

Il pensa fugitivement à cette nouvelle vie qui pourrait s'offrir à lui et tous les changements que cela entraînerait. Logiquement, il aurait moins besoin des services d'avocat de son ami, quoi que parfois, il s'attirait des ennuis en draguant certaines femmes. Les maris cocus ne l'appréciaient que modérément mais était-ce véritablement sa faute si les mariées succombaient à son charme ? Il leur faisait que quelques promesses qu'il accomplissait toujours mais les avertissait que lui ne recherchait pas de relation sur le long terme. Il faisait tout pour qu'elles ne se fassent pas d'illusions à son sujet mais malgré cela, il lui arrivait de mal juger une personne et il s'était récemment retrouvé dans une sale histoire avec une femme folle amoureuse de lui. Il craignait qu'à l'avenir cela se termine très mal...

Tony était naïf, pensait que le charme naturel ne devait être que secondaire. Pourtant, en matière de sexualité et d'amour, l'apparence était l'un des premiers coups de cœur, un peu comme lorsque l'on achète un objet. Ce qui nous plaît dans l'objet, c'est son aspect puis ensuite son utilité etc... C'était pareil avec les hommes et les femmes.

- Si Tony, ça compte... Après ça ne fait pas tout. Mais regarde, t'as des mecs ou des femmes très beaux cons comme des balais mais qui ont un succès fou. Parce que l'apparence ça a son importance. Après je suis d'accord avec toi, il n'y a pas que ça qui compte...

Il posa sa main sur l'épaule de l'avocat et le regarda droit dans les yeux. Il ne savait pas s'il était particulièrement en manque ce soir, ou si la nuit rendait ce jeune homme encore plus séduisant mais il ressentait l'envie de lui. Jusqu'à présent, bien qu'il le trouvait mignon, il ne tentait rien parce que c'était son avocat mais mine de rien, cela faisait un moment qu'il se disait qu'il aimerait bien partagé plus qu'une simple amitié.

- Tony, tu ne me laisses pas indifférent... Je te trouve vraiment très mignon et t'es quelqu'un de génial en plus. Franchement, si nous nous étions rencontrés dans d'autres circonstances, je t'aurais dragué direct et parfois j'aimerais le faire...

Il ne voyait pas son ami comme juste une aventure d'un soir. Ça c'était réservé pour les mecs mignons mais con. Pour Tony, il préférait autre chose, pas une véritable relation, car il n'aimait pas s'enfermer dedans mais quelque chose de durable et d'amical. Il se trouvait stupide d'avoir parlé ainsi et quelque peu honteux. Jamais il ne se livrait à ce point. Il retira sa main et se tourna de côté.

- Pardonne-moi et oublie ce que je viens de te dire...

Il se sentait mal à l'aise d'en avoir dit autant. Il ressentait désormais l'envie de partir et de laisser l'avocat seul à ses pensées pour que lui aussi puisse fuir dans les siennes.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Sam 19 Sep - 16:49

Eric et Tony

A little bit of you makes me your man friend



Anthony n'était ni trop vieux, ni trop jeune. Pourtant, il lui semblait que tout ce qui tournait autour du sujet des relations, que ce soient des relations sociales, amoureuses, ou mêmes sexuelles, il n'y connaissait rien. Ou alors presque rien. Tout était flou dans sa tête. Et pourtant, il n'avait pas été seul toute sa vie. Il avait du avoir déjà eu quelques conquêtes auparavant, même que ce ne soit qu'une ou deux. Pourtant il n'en avait que très peu de souvenir. Dans sa tête pleine, tout était comme éparpillé, ce qui donnait comme résultat quelque chose d'assez... Flou. Si Tony savait qu'avant, il était un épouvantail inconscient du monde qui l'entourait, tout cela sonnerait déjà plus logique. Comme quoi, aucune malédiction n'est parfaite, et le faux passé de l'avocat n'était pas aussi net qu'il semblerait qu'il doive l'être. Enfin, ce n'était pas bien important, puisque de son passé, Tony n'en avait pas grand chose à faire. Il était déjà bien assez occupé au sujet de son présent et de son avenir pour qu'il se prenne la tête au sujet des années qu'il avait derrière lui...

En tout cas, il n'était pas réellement satisfait par la réponse de son ami marin. Peut être que oui le physique était ce qui attirait à première vue la plupart des personnes, mais il y avait toujours des exceptions. Comme Tony. Aussi, lorsque l'on parle d'exceptions, il y a de fortes chances pour qu'un type comme lui qui serait capable de s'habiller avec les habits de son grand père juste parce qu'il trouve que ça à une belle couleur, en fasse partie. Il a une vision différente de la beauté. Et il serrait même capable de sortir avec une femme ou un homme complètement laid, si à côté il possède une intelligence hors du commun ou un grand cœur. Mais après, Tony avait l'habitude de tenir ce genres de discours, mais comme il ne sortait jamais de chez lui, ne se mêlait pas à la foule, il aurait bien du mal à finaliser ses propos...

- Si tu le dis...

Il n'eut même pas le temps de chercher à dire quoi que ce soit de plus pour défendre en quelque sorte son point de vue sur la question, car il fut stoppé dans sa lancée par la main de Eric qui se posait sur son épaule. Et dieu sait à quel point Tony pouvait se montrer friand de débat. Mais là, l'attitude de son ami était assez perturbante, et il préférait se concentrer sur lui plutôt que d'enchainer machinalement sur le sujet.

- Qu-quoi ? Mais de qu'est ce que tu racontes Eric ?

Pour être perturbé par les paroles de son ami, on pouvait dire qu'il l'était vraiment. Il ne faisait pas semblant d'avoir bégayait. D'ailleurs, il n'était pas du tout du genre à faire exprès de bégayer, étant justement quelqu'un de plutôt honnête. Mais Anthony ne savait pas vraiment quoi penser. Ce n'était pas la première fois que Eric lui indiquait qu'il le trouvait plutôt mignon, que dans d'autres circonstance, il aurait été du genre à chercher à le draguer, à attirer son attention s'il le croisait dans une bar, mais l'avocat avait toujours pensé qu'il disait ça pour plaisanter, ou pour l'encourager à sortir de chez lui quelque part. Mais maintenant, ce soir, il avait l'air plus sérieux que jamais. Et c'était ça qui était presque perturbant dans cette situation.

Mais bon, vu que Eric n'allait pas plus loin dans ses confessions, il ne fit aucun commentaire, et changea même rapidement de sujet, sentant le malaise monter en la personne de son ami.

- Bon, on continue ? Le port n'est plus très loin, non ?

Un peu maladroit, c'est vrai. Mais l'intention y était, c'était l'intérêt non ?



luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Dim 27 Sep - 14:17

Si t'es mon pote

Son ami semblait toujours aussi surpris qu'il puisse plaire et être attirant, même pour les hommes. Il avait un charme qui plaisait aux deux sexes et qui forcément, ne pouvait pas laisser Eric indifférent. Mais comme ce dernier, lui disait de laisser tomber, l'avocat s'engouffra dans la brèche pour ne plus parler de ce sujet. Du coup, cela laissait le pêcheur dans le brouillard alors qu'il aurait voulu savoir si cette attirance pouvait être réciproque ou non. Ne voulant pas brusquer son ami ou l'offenser, il n'allait plus revenir sur ce sujet pendant le reste de leur marche.

- En effet, nous sommes tout près du port.

Ils continuèrent de marcher dans cette direction en silence jusqu'à ce que la jetée soit en vue. Eric ne savait plus trop quoi dire mais il était certain que son ami préférait le silence en ce moment plutôt que d'échanger quelques paroles. Tous deux devaient ressentir ce besoin de solitude et en même temps, ils étaient côte à côte, sans que cela ne les dérange. Ils s'approchèrent du bord pour regarder l'eau calme qui dormait d'un sommeil paisible. Cela laissait toujours un sentiment étrange au marin qui préférait l'agitation. Lorsque la mer restait trop longtemps calme, il redoutait une tempête dévastatrice qui pourrait le surprendre sans qu'il s'y attende.

Il observa du coin de l’œil son ami qui semblait de nouveau se perdre dans ses pensées ou dans le silence. Il n'osait plus trop le déranger. De toute façon, avec Tony ils entretenaient une relation spéciale. Certains préfèrent être avec des amis et parler pendant des heures de tout et de rien, surtout de rien en général, tandis qu'eux préféraient ne se dire que des choses utiles et garder le silence quand nécessaire. En cet instant, ils étaient dans cette phase où ils appréciaient d'être ensemble mais dont ils ne ressentaient pas le besoin de se parler. Les minutes défilèrent ainsi sans que ni l'un, ni l'autre ne chercha à dire un mot. Eric finit par regarder l'heure sur sa montre lorsqu'il sentit une grand lassitude l'envahir, lui donnant l'envie de se coucher.

- Je crois que je ne vais pas tarder à aller me coucher. Marcher avec toi jusqu'ici m'a fait beaucoup de bien et m'a permis de trouver une certaine quiétude pour être comme cette eau. Ce soir, je vais rentrer chez moi sans avoir fait de bêtises.

Il lui fit un grand sourire.

- Mais si tu veux, tu peux venir dans mon studio si tu préfères ne pas rester seul. Je dormirai sur un lit de camp que j'ai récupéré il y a peu.

Ses paroles étaient sincères et son invitation sans sous-entendu. Il n'avait pas l'intention de piéger l'avocat pour un de ces plans foireux ou pour juste une partie de sexe. Il trouvait son ami agité et se demandait si c'était une bonne chose que de le laisser seul. En même temps, Tony paraissait souvent agité... S'il déclinait son offre, il partirait seul jusqu'à chez lui pour aller se pieuter.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Dim 11 Oct - 19:13

Eric et Tony

A little bit of you makes me your man friend



Anthony ne savait pas comment il devait voir cela... Ce fait qu'il est la chance d'être né avec un visage qui puisse ainsi attirer que ce soit aussi bien la gente féminine que masculine. Etait ce réellement une chance, ou plus un fardeau ? Pour quelqu'un aussi excentrique que lui parfois, qui n'hésite pas un instant à s'habiller des costumes les plus colorés qu'il puisse trouver, ça n'est pas vraiment dérangeant après tout, il attirait assez bien l'attention. Mais bon qui sait, un jour ça pourrait lui devenir bien utile... Mais bon, il faisait le timide, mais au fond il était bien flatté de tout ces compliments.

Il y avait quelque chose de perturbant dans ce silence qui régnait autour d'eux alors que les deux hommes marchaient dans la froideur de la nuit, chacun de leur pas les rapprochant un peu plus du port. Le silence ne gênait pas Tony. Il ne l'avait jamais dérangeait. Et heureusement, vu le temps qu'il pouvait passer à rester enfermé chez lui à n'écouter uniquement que le bruit de ses pensées dans son crâne. Mais il y avait comme un malaise entre les deux qu'aucun ne semblait avoir le courage, ni même ne serait ce que l'envie de le briser. En marchant, l'avocat avait les mains glissées dans ses poches, la tête légèrement baissée, son regard fixé sur ses pieds. Ce ne fut que lorsqu'il perçu le léger bruit de la mer calme qu'il releva le nez vers l'horizon, comprenant qu'ils avaient enfin gagnés le port. Les yeux désormais fixés vers l'horizon, sombre mais à la fois si intriguant, dont les étoiles se reflétaient sur l'étendue infinie d'eau, Anthony vint s'asseoir agilement, en faisant attention de ne pas glisser accidentellement. Faudrait pas que Eric ait à s'improviser sauveteur en basse mer à une heure pareille...

Dans ce genre de situation, Tony n'avait aucune notion du temps, et fut donc un peu soulagé que son ami rompe ce silence décidemment bien long. Il releva donc la tête vers lui, sans toutefois quitter sa position assise, puis il lui sourit en retour à son mention du fait qu'au moins ce soir il n'aurait fait aucune bêtise.

- Moi aussi, j'ai beaucoup apprécié cette petite balade imprévue ! Je ne savais pas que tu avais l'habitude de sortir toi aussi le soir. Enfin, à moins que ce ne soit qu'une envie comme ça qui t'as poussé à t'aventuré ici. Tout ça pour dire que si l'envie te reprends de marcher comme ça je vadrouille souvent la nuit !

Comme quoi, Tony c'est plus un animal de la nuit que du jour niveau vadrouille hors de chez lui... Mais la proposition suivante de Eric a un peu perturbé l'avocat. Ce n'était pas tout les jours qu'il était invité dans une maison autre que la sienne à rester la nuit.

- Rester seul ne me dérange pas tu sais ! Mais j'accepte ta proposition avec joie ! Par contre ne t'en fait pas, je prendrais le lit de camp, ce n'est pas un problème ! Je m'endors n'importe où et dans n'importe qu'elle position sans problème !

Comme la fois où il s'était endormi dans son bain par exemple, ou même lorsqu'une fois il avait piqué un somme la tête entouré de bons gros dossiers qu'il avait renversé partout au passage. Alors à côté de ça, dormir dans un lit de camp, ça lui faisait pas peur, loin de là !




luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Lun 19 Oct - 13:39

Si t'es mon pote

Les deux hommes commençaient à s'attarder près de la jetée, le regard légèrement perdu dans le vide et la fatigue commençant à se faire ressentir. C'est tout naturellement qu'Eric proposa à son ami de l'héberger et aussi pour casser le malaise qui aurait pu s'établir entre les deux après leur dernière discussion intime... Il sourit lorsque Tony lui précisa qu'il avait apprécié cette balade à ses côtés. Ce dernier découvrait un aspect de la personnalité de son client qu'il ignorait. Le pêcheur appréciait effectivement se balader la nuit.

- Alors on pourra refaire ça prochainement, dit-il avec un grand sourire. Lorsque je ne sors pas au Rabbit ou à un autre endroit, j'aime bien marcher. Et en général, même quand je vais quelque part, je préfère rentrer à pieds. J'aime les promenades nocturnes...

Il appréciait la proposition de l'avocat de recommencer à l'avenir. Cela mettait définitivement fin à cette gêne qui aurait pu naître entre les deux. Il fut même surpris lorsque celui-ci accepta de dormir chez lui en tout bien, tout honneur. Cela brisait définitivement la glace. Il le regarda dans les yeux et fit un hochement de tête reconnaissant. Son invité préférait dormir sur le lit de camp, c'était son droit après tout de choisir le lit qui lui conviendrait le mieux. Il ne chercherait pas à discuter, surtout que cela entraînerait un débat inutile. Il respecterait son choix.

- Comme tu veux. Moi aussi j'ai tendance à m'endormir assez facilement. Sauf quand je suis sur un bateau et que la mer est agitée ! Mais par contre je dors très bien dans les bars !

Il se mit à rire, espérant que sa blague amuserait l'ami, plus que l'avocat qui avait déjà dû défendre quelques fois le client qui posait problème dans les établissements où se vendaient de l'alcool. Il serait peut-être temps qu'un jour il s'assagisse mais cela ne semblait toujours pas être d'actualité. Il remit les mains dans ses poches et regarda une dernière fois la mer calme.

- On va chez moi quand tu veux...

Il n'attendait plus que l'accord de son invité pour l'emmener à son studio. Les deux hommes ne marcheraient pas longtemps et lui ne mettrait que quelques minutes pour faire le lit de camp. Cette balade avec Tony lui avait fait du bien, cela lui avait permis de se calmer et d'éviter de faire des bêtises. Il allait s'endormir paisiblement, ce qui n'était plus arrivé depuis plusieurs nuits.

Hors RP:
 

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   Mar 27 Oct - 20:48

Eric et Tony

A little bit of you makes me your man friend



Eric avait raison, il était temps de rentrer. De se mettre à l'abri du moins. Pas qu'il risquait de pleuvoir non, le ciel était parfaitement dégageait ce soir là. De toute façon, si des nuages obstruaient le ciel, il ne serait sans doute pas sorti. S'il sortait le soir, en plus de profiter du silence de la nuit pour se laisser aller en toute sérénité à ses pensées, c'était pour observer les étoiles. Non, la seule raison qui les poussaient à rentrer, c'était le temps. Car mine de rien il avait quelque peu défilé le temps qu'ils marchent côtes à côte jusqu'à la jetée. Tick Tock, la balade touchait à sa fin !

- Oh oui bien sur ! Répondit il en rendant sn sourire au marin. C'était pas tout les jours qu'il se trouvait des points communs avec les gens, autant qu'il en profite !

Anthony s'en fichait en fait de l'endroit où il allait bien dormir. Si il y avait eut deux lits, il aurait pris un lit bien sur, mais là n'était pas la question. Il se sentirait gêné de rentrer comme ça dans la maison d'un homme, mais en y étant invité, et de prendre son lit alors que lui se contentait du lit de camp. Et puis têtu comme il pouvait se montrer parfois, il serait capable de lui ressortir tout son raisonnement mental inutile et les raisons qui le poussaient à refuser le lit, alors que ce serait inutile et ennuyant pour Eric de subir ça.

- Tu m'étonnes, avec une mer agitée j'aurais pas moyen de fermé l'œil. Et dans un bar, ça ne m'étonnes pas réellement !

Souligna-t-il en souriant en coin. Maintenant qu'il y pensait, avoir son avocat en ami, ça doit pas être une partie de plaisir tout les jours ! En lui parlant de toutes ces sorties d'autres nuits, il devait se demander si il n'en disait pas trop à chaque fois... Enfin ce serait ce que ferait Tony. Mais de toute façon, s'endormir au bar c'est déjà mieux que de rentrer soul risquant d'avoir - ou même de causer - un accident en route...

- Et bien allons-y de ce pas ! Enfin, si tu es prêt à rentrer bien sur !

Et il avait l'air prêt à rentrer. Tony ne voulait pas le pousser à rentrer plus tot qu'il ne l'aurait voulu, mais il semblait que lui aussi soit décidé à achever la promenade. Ils marchèrent en silence jusqu'au petit habitat du marin, qui n'était pas très loin du port, comme il l'avait indiqué. Avant de passer la porte, à la suite de son ami, Anthony leva les yeux vers le ciel. Malgré le petit moment gênant à travers duquel ils étaient passés, ils avaient plutôt passés une bonne soirée...



luckyred.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si t'es mon pote - PV Anthony Scarecrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-