Partagez | 
 

 Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Mar 7 Juil - 22:59


Oh... salut voisin!

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elijah et Jake

Encore une journée de terminée, et autant le dire franchement, Jake pensait bien qu'il allait finir par aller se coucher sur l'une des tables d'autopsies pour y passer la nuit, les dossiers s'empilaient aujourd'hui, à croire que les morts s'étaient donnés rendez-vous, et en plus il n'avait rien eu de drôle à se mettre sous la dent, en dehors de discuter avec la dépouille de cette femme qui était morte dans son sommeil, depuis quelques temps puisque son chat – affamé et loin de vouloir se laisser crever aussi – avait commencé à la manger. Bah... il ne pouvait pas l'en blâmer hein, et puis... les chats sont des êtres viles, vous les nourrissez toutes votre vie, ils viennent vous bouffer après, vous n'êtes que de la viande prête à consommer pour eux.

Enfin, en dehors de la femme au chat et des dossiers, rien de bien passionnant et vu qu'il avait un peu peur que l'un de ses collègues médecins ne vienne lui faire une farce s'il dormait ici – un chirurgien ici aimait un peu trop découper ses patients si vous voyez le topo – le jeune blond préférait finalement braver la nuit et rentrer chez lui. N'ayant pas pris sa voiture ce jour-là, Jake rentrait à pied, hésitant avant de se servir de son téléphone comme d'une lampe torche tout en lisant encore le fameux carnet dont il ne se séparait jamais, accroc au travail, il ne pouvait pour ainsi dire rien y faire. Après ce qui lui sembla une éternité, la maison se profilait enfin et vu qu'il ne risquait plus rien ici, Greek rangeait ses clics et ses clacs le temps de prendre son courrier du jour et chercher ses clés, bien décidé à vite aller se mettre au chaud. Attraper la mort serait bien trop ironique pour un type comme lui, qui était à la fois fasciné et terrifié à l'idée de mourir. Non mais sérieusement, il ne voulait pas que la vie s'achève dès la mort, il voulait plus, et rien ne lui prouvait que ce 'plus' existait après.

Bien entendu... il aurait dû se douter qu'il était étrange que rien ne soit encore survenu pour l'instant et dans la pénombre de la rue – en plus d'être dans la lune – Jake se prenait les pieds dans... un truc... un machin chose qui se trouvait dans son allé... alors qu'il était certain de ne pas avoir laissé de truc muche bidule ici avant de partir. L'Objet-Encombrant-Non-Identifié poussait d'ailleurs un grognement, donc c'était vivant... mais cela n'empêchait pas qu'il se ramassait lamentablement sur la chose, grondant de concert alors que ces mains tatonnait pour trouver à se redresser. C'était tout mou aussi... et... pas beaucoup habillé ! Oh mon dieu, il avait un mec nu dans son jardin ! Enfin... pas tout à fait, il sentait du tissus là... et son visage devenait rouge de honte, ce sont des fesses !

Ok... calme toi... il y a un mec devant ta maison...tu viens juste de le tripoter comme un gros pervers... mais tu ne savais pas que c'était humain avant... tu voulais juste te relever...

« Je... désolé... vous... je ne savais pas que vous étiez là... est-ce que... est-ce que vous allez bien... ? Vous... vous avez besoin d'aide... ? Vous voulez que j'appelle quelqu'un... ? »

S'il avait besoin d'aide... franchement il n'avait rien de plus con à dire... ? Et en plus il s'excusait alors que ce type prenait son jardin pour un camping... non vraiment, sa bonté allait le perdre. Tout le monde lui disait en plus, qu'il était trop gentil, trop naïf, trop ci, trop ça... qu'il devait arrêter de vouloir croire et aider tout le monde car cela allait forcément lui attirer des ennuis... comme quand il trainait avec le chirurgien bizarre de l'hôpital, mais il n'était pas si mauvais... si... ?

« Venez avec moi... vous serez mieux dans un lit qu'ici... »


Lui prendrait le canapé, ce n'était pas grave. Mais déjà, il fallait voir si ce type était encore en état de se mettre debout, autrement il allait falloir miser sur ses muscles – ironie quand tu nous tiens – pour le traîner dans sa maison. Espérons que ce gars soit plus vif que mort...



Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Mer 8 Juil - 0:06

Elijah & Jake

Oh ...salut voisin !

Pour être honnête il ne buvait pas tout le temps a en finir complètement bourrée ,après tout il devait se lever tôt pour prendre son service a la caserne,il était hors de question d'arriver au boulot avec un mal de crane énorme et des cernes sous les yeux.Cependant la journée c'était mal passé,il n'avais pas réussi a sauver un homme durant un incendie,il avait échouer tout cela a cause d'une foutue poutre qu'il n'avait pas réussi a déplacer par lui même,du coup il avait perdu une personne et c'était fait mal au dos.

Son boss l'avait regarder avec pitié,lui laissant le reste de la semaine libre,lui ordonnant de se reposer et de revenir lundi prochain frais et disponible pour reprendre le boulot.Il avait ensuite été entraîner par son équipe au Rabbit Hole où il avait bu,bu et tellement bu qu'il n'en voyais presque plus rien,il avait aussi passer la moitié de la soirée a râler ou a pleurer,bref ce n'était pas vraiment une soirée qu'il avait envie de se remémorer donc plus il faisait un truc pathétique plus il buvait.

Il finit par sortir du bar en titubant,bousculant n'importe qui sur son passage,sans s'excuser bien entendue,par miracle il savait la route pour rentrer chez lui,a force de traîner dans les rues de Storybrooke complètement pétée ses pieds avait retenue le chemin.Il se stoppa devant une maison,plissant les yeux.

"Tu ressemble a ma maison..."Il avança d'un pas avant de buter contre quelque chose et de finir allonger sur l'herbe,il poussa un grognement ,l'herbe était mouillé a cause de la pluie qui était tomber un peut plus tôt,il se releva avant de retirer son pantalon et de le jeter d'un geste sec sans regarder ou il avait atterrie puis il repris sa route avant de tomber encore une fois sur le sol,cette fois-ci il se décida a rester par terre,sa ne serait pas la première fois non plus.

Il était prêt a s'endormir quand soudain quelque chose de lourd tomba sur lui,il poussa un grognement ,mais ne bougea pas d'un millimètre,laissant la personne le temps de se relever tout en sentant des mains le tripoter,il poussa un grognement comme ci il voulait protester contre le tripotage.Secouant la tête il ouvrit les yeux quand il entendis qu'on lui adressait la parole.

"Pas la peine de s'excuser va ...sa serait pas la première fois qu'on me tripote les fesses et puis c'est toujours agréable"Il affichais un rictus amusée.Il relevais la tête pour ,regardant la porte qui était bizarrement pas de la même couleur que la sienne ou alors c'était peut être parce qu'il faisait nuit a présent ? Bonne question.

"Un lit ? ....il n'y a pas de lit ici...c'est l'allée de ma maison...hic...d'ailleurs il y a deux maison ...c'est très bizarre."Il avait chaud ,il voyait double et même sans être debout il avait le tournis,si sa continuais il allait finir par vomir."Vous auriez pas un sac en plastique ? Voir même des W.C ? Je me sent pas hyper bien."




luckyred.


Dernière édition par Elijah P. Firelight le Sam 11 Juil - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Mer 8 Juil - 11:05


   
Oh... salut voisin!

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elijah et Jake

   
Mais... mais il ne voulait pas... ce n'était pas des mains baladeuses ! Jake était prêt à le jurer sur tout et n'importe quoi, même sur la bible alors qu'il ne croyait pas en dieu, mais vu que ce pays était puritain... ça marchait toujours. Enfin, qu'un étranger croit qu'il ait pût faire cela en toute connaissance mettait Jake extrêmement mal à l'aise, il se trouvait être plus le genre de gars qui évite les contacts – au grand dam des gens tactiles – et qui reculait parfois, surtout quand une fille de sa connaissance lui disait de se détendre un coup soit en le secouant comme un prunier, soit justement en lui offrant une étreinte. Une fois, l'une d'elle lui avait même dit en riant : et bah pour un gay, t'es vraiment coincé, tire un coup merde ! Enfin, le plus gênant restait en fait que l'autre trouvait ça agréable... et puis quoi encore... on allait mettre ça sur le compte de l'alcool de toute manière... ce type était plein comme une barrique. Enfin... pendant que l'autre parlais, le médecin légiste s'était accroupi et levait les yeux au ciel... qu'est-ce que les gens avaient à se mettre dans des états pareils... ils étaient au courant qu'en cas de mort et d'autopsie, c'est lui qui les ouvraient après et que franchement, les mecs morts à force d'avoir abusé de la bouteille n'étaient pas ses favoris... ?

« Oui bah vous faites ce que vous voulez de vos fesses avec les autres, mais ce n'est pas mon genre... » non, son genre à lui c'était déjà de s'y reprendre à trois fois pour dire cette phrase, avant d'esquisser un sourire en comprenant qu'apparemment, l'ivrogne tentait de rejoindre son propre foyer, mais son GPS interne devait aussi être saoul à ce stade de la nuit. Pauvre type... il ne pouvait pas le laisser ici... surtout avec le temps qui restait assez frai... « Vous êtes dans mon allée... votre maison doit être plus... »

Pouah ! C'est qu'il avait vidé une cave pour puer à ce point avec un simple hocquet ? Il avait intérêt de se laver la bouche, parce que franchement Jake aussi allait se sentir mal si l'autre se décidait à lui parler en face une partie de la nuer, en puant de la gueule à ce point... alors quand ce dernier mentionnait qu'il risquait bien en plus de baptiser sa pelouse, le trouillard de service se décidait à se remettre debout après avoir passé le bras du poids mort par dessus sa nuque et son épaule, afin de l'aider à marcher vers le porche, où il ne le lâchait pas pour ouvrir la porte – il ne voulait pas avoir à encore ramassé son invité surprise parce qu'il se serait éclaté la tronche ici. Après avoir allumé le plafonnier, qui n'éclairait heureusement que légèrement grâce à l’abat-jour, Jake ouvrait la première porte sur sa droite, qui donnait sur les toilettes. Non sans une petite remarque.

« Je vais vous préparez un truc pour cuver plus vite. Évitez de vous noyez dans les chiottes, j'ai pas envie de me retrouver avec un macchabée alcoolisé, ça schlingue trop. »

Là, le médecin parlait et sans déconner, au travail quand cela arrivait, Jake portait carrément un masque à gaz pour ne pas sentir les effluves quand il ouvrait ce genre de corps. Une fois, il avait fait peur à une stagiaire du coup. La pauvre entrait pour apporter un nouveau client et elle était tombé sur lui, le masque sur le visage, scalpel à la main, et qui n'avait rien trouvé de mieux à dire : « Are you my mummy ? » avant de la voir détaler en hurlant. Il n'y pouvait rien, cette phrase était sortie seule, et il avait dût la rassurer dans la salle de repos un peu plus tard, non sans s'excuser pendant au moins une demi-heure, en train de s'agiter dans tous les sens... tout comme il s'agitait présentement pour préparer le remède, recette de sa grand-mère, qui te faisait passer tout abus d'alcool très rapidement. Après, il irait aussi arranger sa chambre pour que cet homme soit à l'aise, lui préparer de quoi se doucher et tout le reste... mais pour l'instant, il préférait rester dans le coin pour s'assurer que tout allait bien.

   
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Mer 8 Juil - 18:10

Elijah & Jake

Oh ...salut voisin !

Il ricana a la réponse du blond,il était apparemment tomber sur un prude ,qui devais surement rougir a n'importe quel sous entendue cochon,sa ne pouvais que l'amuser,bon lui même n'était pas complètement nympho mais il envoyais bouler les sujets tabou aussi loin que la plupart des gens qu'il rencontrait quand il était sobre,il était beaucoup plus approchable une fois bourré ,c'était toujours se qu'on lui disait,pour arriver a avoir le côté gentil de Elijah Firelight,il fallait être soit un enfant,une personne âgée ou qu'il soit bourré.

"Hoou pardon on ne parlera plus du postérieur mon cher monsieur."Il tenta de rouler des yeux mais a la place il roula tout simplement la tête,son corps ne lui obéissait plus vraiment.Il fronça des sourcils quand il entendis se que l'homme lui dit."Dans votre allée ? J'étais pourtant sur que c'était la mienne...peut importe."

Il ferma les yeux pendant un instant quand il fut entraîner vers le haut pas l'inconnue ,il se retrouva bien vite sur ses jambes,il poussa un léger grognement en se rappelant qu'il avait mal au dos.Il ouvrit les yeux quand il remarqua qu'il était a présent a l'intérieur d'une maison,il se précipita dans les toilettes pour vider le contenue de son estomac plusieurs fois d'affiler.

"Rock'N'Roll"Il lâcha sur un ton sarcastique,tirant la chasse d'eau avant de récupérer un chewing-gum dans sa poche et de le fourrer dans sa bouche pour le mâché,il cligna des yeux tout en regardant autour de lui ,par chance il n'avais pas retapisser les murs.Il ferma la lunette des toilettes ,mâchant son chewing-gum puis il attrapa le désodorisant avant d'en asperger la pièce,toussant légèrement.

BONG !

"Aouch !"Evidemment il était toujours complètement pétée alors il n'avais pas fait attention a la porte."Bordel,fait chier."Il jeta un regard noir a la porte tout en se frottant le nez avant de quitter la pièce pour s'avancer dans le couloir,tout en titubant."Euh ...coucou ?."




luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Mer 8 Juil - 19:51


   
Oh... salut voisin!

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elijah et Jake

   
Le voilà bien... vu la remarque du type – qu'il pensait reconnaître comme l'un de ses voisins maintenant qu'il y pensait – il passait maintenant pour un prude, le genre de gars à qui l'on ne peut pas dire certaines choses sans qu'il devienne aussi rouge que la plus pure des princesses le jour où elle avait vu le loup pour la première fois... quoi qu'en y pensant... il ne l'avait jamais vu non plus lui, sauf le sien bien entendu, mais l'inverse serait quand même inquiétant. Enfin en tout cas, il passait réellement pour un con de prude... enfin... peut-être qu'il l'était en fait... on ne sait jamais avec lui en fait, mais le moment n'était pas à débattre avec ce type pour savoir s'il était ou non un mouton innocent face au mouton noir.

« Non, votre maison est celle d'après. Mais on va faire comme si c'était parfaitement normal... »

De toute manière au point où il en était, à ramener les cadavres ivrognes et les animaux errant, il n'allait pas se mettre à développer la conversation, pour l'instant il préférait ne pas le laisser se débrouiller seul, dans son état un comas pouvait toujours arriver... ce serait dommage, surtout qu'il était beau garçon.

Enfin du coup, une fois dans la demeure Jake préparait sa tambouille et grimaçait en entendant que l'autre homme se vidait les tripes dans ses toilettes. Il allait être bon pour nettoyer ça à fond après... pendant que son invité d'infortune allait être en train de se reposer, et puis... ça l'occuperait toujours pendant la nuit, vu qu'il allait être incapable de dormir en dehors de sa chambre, merci Jack et Léo' qui s'étaient fait un malin plaisir à lui causer la terreur de sa vie lors de la dernière soirée d'Halloween... sa maison... hantée... non mais il ne fallait jamais lui dire cela... oh merde ! Pensant à cela, Greek se souvenait que dans sa chambre justement, il y avait sa veilleuse qui était branchée près du lit et comment dire... c'était un peu le genre... celle dans les chambres d'enfants, qui projettent en plus des dessins sur les murs... puis un gros BANG retentit, le prenant par surprise au point qu'il lache un petit bruit terrifié avant de se dire que cela devait être Elijah qui se cognait contre un truc. Il redescendait en cachant sa lampe derrière son dos quand il entendait la voix de l'autre homme en train de le chercher. Hop, un petit geste et sa lampe tombait discrètement – il l'espérait en tout cas – dans sa bannette qui contenait tout le linge qu'il n'avait pas encore rangé, juste pour surgir dans la salle de séjour, par un crochet dans la cuisine pour prendre le verre qui contenait son remède. Un conseil, ne cherchez jamais à savoir ce qu'il y a dedans. C'était dégouttant.

« Je suis là, désolé je rangeais un peu ma chambre d'amis, histoire que vous... que vous euh... soyez plus à l'aise que sur la pelouse. »


Quoi ? Ce n'était qu'un petit mensonge. Il n'avait pas de seconde chambre, mais personne ne le savait en dehors de lui-même, et cela allait rester comme cela, que le brun ne se sente pas mal à l'aise et obligé de coucher sur le canapé qui faisait un mal de chien. Un sourire contrit sur le visage, le maître des lieux tendait le verre :

« Prenez ça, ça va vous remettre les idées en place. Par contre je vous préviens, c'est absolument dégueulasse. Mais ça ne rend pas malade, pas d'inquiétude. »


Il ne donnerait pas ça autrement. Ce serait mérité vu qu'il avait la bonté de l'héberger et tout, mais non... ce n'était pas digne de lui, si gentil et tout... et qui se jetait des fleurs pour une fois.

« Alors... pourquoi vous vous mettez dans cet état en pleine semaine... ? Vous pouvez le dire, je suis tenu au secret médical, même si mes patients sont morts en général. »

   
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Sam 11 Juil - 21:54

Elijah & Jake

Oh ...salut voisin !

"Sa ne serait pas la première fois que je termine sur une pelouse ...j'ai froid au jambes ,c'est normal ?."Il fronçais les sourcils avant de regarder en bas,remarquant qu'il  ne portait simplement que son caleçon noir,il pencha la tête sur le côté comme un chien curieux,pourquoi n'avait-il plus de pantalon sur lui ? Il regarda le blond avec un air confus."Vous m'avez voler mon pantalon ? Non parce que je couche pas avec les gens dès la première rencontre,ce n'est qu'une rumeur."Il passa une main dans ses cheveux qui était en pagaille ,il retira un brin d'herbe avant de le jeter au sol ,récupérant le verre que l'inconnue lui tendais ,il bu une gorgée avant de recracher le tout dans le verre pour éviter de salir le sol.

"Oh bordel c'est dégueulasse ! J'espère que vous offrez pas ce genre de boisson a vos conquête ,sa la foutrais mal."il tituba légèrement vers l'avant avant de lever une main pour la placer contre le mur pour ce stabiliser,fermant les yeux,tout semblait encore tournée mais sa nausée était par chance partie,sa lui évitais de repeindre les murs.

Je me pinçais le nez avant de boire le contenue du verre cul sec,avant d'avaler le tout,ouvrant la bouche et tirant la langue,surement prêt a tout re-vomir,je grimaçais tout en fronçant le nez."J'ai du avaler mon chewing-gum en même temps que cette horreur que vous appeler remède pour les gens bourrée.Je secouais la tête ,mauvaise idée,sa me donnais encore plus le tournis.

"Mauvaise journée,j'ai perdu un homme que je devais sauver dans un incendie."Je fermais de nouveau les yeux,tentant de rester droit."D'habitude je suis pas du genre a boire autant,mais j'en avais envie ...et je suis un adulte ,j'ai le droit de boire si sa me chante.J'ouvrais les yeux pour fixer ceux de mon interlocuteur,un rictus s'affichant de nouveau sur mon visage."Je vous ai déjà vue avant ...je sait que je vous ai déjà vue avant ...votre visage me dit quelque chose."Il s'avançais un peut plus ,envahissant son espace personnelle pour l'observer de plus prêt ,levant un doigt pour tracer lentement le côté de son visage avant de tourner les talons ,me grattant le dos."Il faut que je récupère mon pantalon...

Bong !

"Foutue porte d'entrée."Il ouvra celle-ci ,titubant vers l'arrière avant de sortir ,cherchant des yeux son pantalon ,même si il voyais plutôt flou.




luckyred.


Dernière édition par Elijah P. Firelight le Mar 21 Juil - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Dim 12 Juil - 17:33


   
Oh... salut voisin!

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elijah et Jake

   
Pas la première fois qu'il finissait sur un gazon... ? Pourquoi cela lui donnait envie de rire ? Non, il ne voulait pas savoir en fait, au risque de se remémorer un truc qui pourrait le mettre très mal à l'aise. De toute manière, impossible de réellement se concentrer avec un type bourré, sans pantalon et qui vous accusait justement de le lui avoir volé, en plus de sous-entendre qu'il avait sans doute dans l'idée de prendre du bon temps avec lui. Non, ce n'était pas le genre du Jake qui levait les yeux au ciel et secouait la tête... ce type était un sacré numéro, espérons qu'une fois la nuit passée il allait se calmer.

« Je ne suis pas le gars qui couche le premier soir, ni le second d'ailleurs, alors ne vous faites pas d'idées... et je n'écoute pas les ragots qui peuvent circuler dans le quartier, alors vous pourriez même me dire que les on-dit affirment que vous êtes en réalité une chèvre qui a voulu devenir humaine que cela me laisserait tout aussi froid. Quoi que dans ce cas, peut-être que je penserais que les gens ont fumés un truc... »

Quant à savoir s'il offrait ce genre de truc à ses conquêtes, la question était vite réglée vu qu'il n'avait pas de vie sentimentale et quand il recevait du monde en général – pour ce qui pouvait ressembler à un rendez-vous – cela n'allait jamais plus loin qu'une soirée autours d'un dîner, un verre, et même pas l'ombre d'un contact physique. Bref... vie sexuelle : nulle ! Et oui, il était d'accord sa boisson était immonde, et rien qu'en y pensant un sourire ornait son visage, le genre innocent et moqueur.

« Je vous l'avais dis c'est infect... même la pisse de chat n'est presque pas aussi horrible... et non, je n'offre ça qu'aux gens dans votre état. Je ne suis pas un sadique. »

Presque oui, il ne fallait pas pousser le vice trop loin... et il le savait suite à une soirée trop arrosée pour fêter la fin de ses études. Et pour le sadique... il ne l'était pas, il découpait juste des morts, et il était payé pour ça ! Cela étant, il se fichait du chewing-gum possiblement avalé, se centrant plutôt sur ce qui avait poussé l'autre à picoler comme un trou. Perdre quelqu'un devait être difficile en effet, lui ne connaissait pas cela, il n'avait que des morts sur sa table – sauf grosse erreur de la part des médecins ou farce de mauvais goût – et ne pouvait donc pas les perdre à ce niveau là, perdre un cadavre était possible en revanche, parfois, et on se sentait bien con en pareille situation.

« écoutez, je ne vais pas vous faire le refrain du 'son heure était venue' ou 'la mort fait partie de la vie'... cela ne changerait rien mais vous avez fait tout votre possible. Si vous aviez persisté, vous n'auriez fait que mettre votre propre vie en danger inutilement, peut-être même que cet homme n'a pas souffert si les fumées ont eu raison de lui avant que les flammes ne puisse lui causer la moindre douleur. C'est ainsi, on ne peut pas sauver tout le monde... et on ne peut pas décider qui doit vivre et mourir, autrement plus de personnes qui le méritent vivraient encore, et plus de pourritures seraient sous terre. »

Alors autant dire que l'excuse ensuite concernant le fait d'être adulte et pouvoir boire... Elijah aurait bien eut à la garder pour lui... franchement cet argument était nul et le blond ne prit la peine de répondre que par un grognement qui montrait une once de dédain. Wait... pourquoi il s'approchait maintenant ? Hey ! C'est son espace vitale. Trop près... Jake voulait disparaître son terre que ce soit au geste pourtant innocent ou aux mots de l'autre homme. Déjà vu ? Ce n'était pas impossible... mais Jake n'allait sûrement pas lui rappeler qu'il était l'imbécile venu frapper chez lui à Halloween en hurlant que sa maison était hanté. Son honneur ne s'en remettrait pas le moins du monde. Déjà qu'il vivait assez mal de toujours sursauter au moindre craquement dans la maison...

« Je... nous sommes voisins, on s'est forcément déjà croisé dans le quartier, même si on ne se parle pas forcément. Ça doit être de là. Hein ? Votre panta... »

Oh non... voilà que l'abruti venait de se manger la porte et Jake se retenait de rire avant de le suivre dehors, surtout pour s'assurer qu'il ne se fasse pas mal... appuyé sur la rambarde devant sa maison, qui lui offrait une petite 'terrasse' dans les beaux jours, Jake regardait l'autre homme chercher. Son regard avait trouvé la masse informe que devait former le pantalon mais se gardait bien de le faire remarquer. C'était... distrayant en fait de voir un étranger chercher ainsi quelque chose. Traîner Jack devait avoir un effet néfaste sur lui en fait.

« Vous êtes froid là ! Un peu plus à l'ouest ! »

Aider ? Même pas en rêve, déjà il se gelait ici, pas question en plus de prendre le risque de se casser la figure une fois encore... sa maladresse n'était pas légendaire.

« Ou à l'Est... j'ai du mal avec la droite et la gauche en fait ! »
   
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Mar 21 Juil - 15:59

Elijah & Jake

Oh ...salut voisin !

Il tourna la tête pour regarder son "voisin" ,puis-ce que apparemment il l'était pour lui jeter un regard noir."Si vous compter pas être utile ,vous pouvez la boucler."Il lavait beau être un gentil mec bourrée ,sa personnalité original reprenait toujours le dessus a un moment ou a un autre.Il s'avança tranquillement sur le gazon avant qu'il ne repère une paire de jean un peut plus loin,il jeta un coup d'oeil au alentour pour être sur que personne d'autre ne le voyait dans cette état la,avant de s'avancer tranquillement vers son pantalon,tentant de garder son équilibre pour éviter de se retrouver tête la première dans le gazon ou sur le bitume encore une fois.

Une fois récupérer il fit demi tour pour rejoindre le blond près de sa porte d'entrée."Vous auriez pu me dire que c'est l'histoire de la vie que sa aurait eu le même effet...je suis pompier ,sauvez les gens c'est mon boulot,les laisser mourir c'est contraire a mon code.Il enfila son pantalon et remarqua qu'il ne portait même plus de chaussure,il avait du les retirer plus tôt sur la route,sa ferait encore une paire a remplacer.

"Et vous avez un nom cher voisin ? Ou vos parents on sauter cette étape ? Je vais pas continuer a vous surnommer le blond pour le reste de mes jours ...bon je garantis pas que je m'en souviendrais demain matin ,mais au moins je l'aurai su a un moment donner."Il se décidait a rentré encore une fois a l'intérieur,tentant de naviguer dans la maison de Jake vue que c'était son nom et qu'il venait de le dire."Enchantée Jake...moi c'est Elijah ...ou Eli pour les intimes."Il finit par débouler dans une pièce qui ressemblait a une cuisine,il se dirigea vers un des placards avant de l'ouvrir puis de faire la même chose avec les autres."Nope ...nope ...nope ...oh des gâteaux ...nope...aaah enfin ! Il attrapa un verre avant de se servir de l'eau fraîche du robinet qu'il bu cul sec avant qu'il ne dépose le verre dans l'évier ,baillant.

"Bon je sait pas pour vous mais je suis crevée ...et je ne suis pas contre dormir sur la surface plate la plus proche ,mais j'ai pas spécialement envie d'avoir le dos en compote en me réveillant ...vous auriez pas un sofa ...?"




luckyred.


Dernière édition par Elijah P. Firelight le Ven 28 Aoû - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Ven 28 Aoû - 12:20


   
Oh... salut voisin!

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Elijah et Jake

   
S'il ne comptait pas être utile il pouvait la boucler ? Bien dans ce cas, il allait se taire et se contenter de sourire avec amusement en le voyant finalement trouver ses affaires et revenir vers lui, avant de finalement éclater de rire quand Elijah lui parla de l'histoire de la vie. Il avait trop regardé le Roi Lion lui, ce n'était pas possible autrement... enfin il comprenait du coup qu'en tant que pompier, l'homme n'aimait pas réellement perdre quelqu'un, c'était son boulot... comme lui n'avait pour boulot que de s'occuper des morts, en espérant qu'aucun d'eux ne vienne à se réveiller un jour, et à passer pour un dingue quand quelqu'un arrivait alors qu'il discutait avec les cadavres qui brillaient par leur silence.

« Pourtant c'est vraiment l'histoire de la vie, et puis... je pense que nous mourrons tous quand notre heure est arrivée, et déjà définie à notre naissance. Si vous l'aviez sauvé, il serait peut-être mort plus tard, entre les mains d'un médecin ou autrement. Mais je comprend que cela puisse vous mettre dans cet état... »

Un nom ? Bien entendu qu'il en avait un que diable, surtout qu'en effet, se faire appeler 'le blond' n'allait pas lui plaire très longtemps et après s'être présenté, il apprenait donc que l'ivrogne du dimanche était un dénommé Elijah, il n'allait pas prendre le risque de l'appeler Eli, bizarrement il doutait de faire partie des intimes en question... de toute manière, cela ne risquait pas d'arriver de si tôt vu comme l'autre était sans gêne, ce qui hérissait le jeune légiste qui fini par soupirer et désigner l'étage par un léger signe de tête. Comme s'il allait laisser quelqu'un dormir sur ce canapé inconfortable... non, il donnerait même la place à son pire ennemi s'il le fallait.

« La chambre d'amis est à l'étage, vous pouvez la prendre et en plus, vous avez une salle de bain attenante avec des toilettes, au cas où votre estomac se retournerait encore, suivez-moi. »

D'ailleurs, il saisissait le poignet d'Elijah pour le guider dans la chambre qui était en fait la sienne et bénissait le fait d'avoir tout rangé le matin même, comme quoi le hasard fait bien les choses. De son armoire, Jake sortait un t-shirt et un boxer qu'il posait sur le lit et annonçait en baillant également :

« Tenez, ça devrait être à votre taille. Si besoin, faites comme chez vous, je vous demande juste de mettre ça sur la pile de linge dans la salle de bain demain, comme ça j'aurais qu'à laver. Aller... bonne nuit.... »

Lui prendrait le canapé en bas, et serait bon pour se plaindre pendant des jours à cause des ressorts qui allait refaire la géographie de son dos.
   
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   Ven 28 Aoû - 16:53

Elijah & Jake

Oh ...salut voisin !

"Hey !...Pas le temps de réagir qu'il se fit attraper le poignet avant d'être entraîner a l'étage par son voisin,il faillit protester plus que cela ,mais il décida de se taire,il était déjà assez gentil de l’accueillir chez lui alors il allait pas le remercier en râlant a tout bout de champs,donc se taire étais sa nouvelle priorité enfin pas se taire complètement ,mais simplement éviter les débordement vocaux qu'il avait l'habitude de faire tout les jours.

"Très bien...merci...vous êtes cool."Il lui donna un léger coup de poing dans l'épaule,avant de retirer son t-shirt et son pantalon pour se changer,une fois fais il se tourna vers le lit avant de s'allonger dessus sans même retirer les couvertures,il ferma les yeux avant de se redresser pour chercher quelque chose dans la poche de son pantalon.

"Merde mes clopes ...Il fouilla dans l'autre poche de son pantalon."Haha !."Il en retira une du paquet avant de prendre son briquet et d'aller vers la fenêtre qu'il ouvrit avant de s'installer sur le rebord,c'étais plutôt dangereux ,mais au moins sa éviterais le trop plein d'odeur de clope dans la chambre,il se mis a observer l'extérieur tout en fumant,le ciel étoiler était sympa a regarder,même si il était a moitié saoul et qu'il y voyais complètement flou.




luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh... salut voisin ! [ft. Elijah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-