Partagez | 
 

 Allo Véto, Bobo...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Allo Véto, Bobo...   Mer 8 Juil - 19:39

Jalna s'était réveillée plus tard que d'habitude ce jour-ci.Elle savait que Tyrand n'était pas à la clinique de la journée, car occupé ailleurs, elle avait donc profiter de ce jour, pour arriver plus tard à la clinique.Ayant travaillé très tard la veille au soir, elle avait pris assez d'avance dans ses dossier, pour se permettre cette petite grasse matinée.Elle s'était étirée tranquillement et toujours, sous sa couette avait regarder timidement vers la fenêtre, le ciel était dégagé et le soleil montrait timidement le bout de son nez.La jeune femme se leva et s’étira de nouveau avant de se diriger vers la salle d'eau, attrapant au passage ses vêtements.Une fois prête elle attrapa son sac et sortie dans la rue, puis se rendit tranquillement à la clinique vétérinaire tout en feuilletant son carnet.Comme à son habitude elle salua, les commerçants et jeta un furtif coup d’œil à la une du journal.Elle arriva devant la clinique, sortie ses clefs et pénétra dans l'enceinte.Jalna posa ses affaire sur une chaise, et alla ouvrir les volets de la salle de repos, puis le rideau métallique et ouvrit la porte d’entrée du magasin.Elle vérifia les message de la boite vocale, le client qui avait rendez-vous dans la matinée avait laisser un message, informant qu'il ne passerait que le surlendemain, pour faire vacciner son teckel. En haussant les épaule, elle attrapa son bloc note et griffonna une annotation dessus, puis, refis la même chose sur l'agenda que Tyrand consultait le matin à son arrivée. Elle retourna alors dans la salle de repos, enfila sa blouse et se fit un rapide chignon.Elle passa nourrir les animaux qui restaient en convalescence et vérifia leurs constances .Elle s'installa ensuite à l’accueil et commença à se remettre à ses dossiers, toute cette paperasse à remettre sur informatiques, elle ne pensait pas qu'en venant travailler ici, elle tomberait sur un vétérinaire anti-technologie.C’était un vrais danger ambulant en ce qui concernait l'informatique.

AU bout de plusieurs heures dans le calme complet, sans coup de fil, sans client passant à l'improviste avec leur animaux l'assistante vétérinaire décida d'aller prendre un café, elle retourna donc dans la salle de repos et se servit un café bien chaud qu'elle but tranquillement tout en mangeant un donut de la veille , resté dans le frigo. Alors qu'elle rinçait sa tasse, elle entendit le carillon automatique de la porte d'entrée, et des bruits de pas.Elle se lava les mains et cria du fond de la clinique.

"-Je suis à vous dans une minute, prenez un siège"

Elle se sécha les mains, tranquillement, elle n'aimait pas se précipiter, même si elle n'aimait pas non plus faire attendre les clients, surtout si il s'agissait d'une urgence.Son estomac se contracta en s'imaginant que c’était Tyrand qui était venu à l'improviste pour vérifié son travail.Elle secoua la tête et retourna à l’accueil.Elle tomba face à un homme, il n'avait pas d'animal à ses cotés.Jalna fronça les sourcils et ne compris pas la raison de sa venu.Elle lui sourit tout de même et s'avança.

-"Bonjour monsieur, puis-je vous être utile?"


De prime abord elle ne remarqua rien de particulier, et se demanda si il s'agissait d'un visite pour un renseignement, ou si il s'agissait de l'un des propriétaire des animaux présents en quarantaine à l’arrière du bâtiment.Elle jeta un œil par dessus le comptoir du bureau, et ne remarque pas de sortie de prévue à ce jour, sur l'ordinateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Allo Véto, Bobo...   Mer 8 Juil - 22:55


Ah... du... du sang...

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Jalna et Jake

Certains jours, Jake se disait qu'il ferait mieux de rester au lit et se faire porter pâle... ce jour était précisément de ce genre particulier. En effet, dès le matin tout allait de travers... en premier lieu son réveil ne s'était pas mis en route pour lui signifier l'heure d'aller au travail, heureusement son métabolisme était habitué et il s'était réveillé à l'heure quand même. Ensuite, son petit-déjeuner s'était transformé en chose carbonisée... et enfin, alors qu'il se hâtait pour être à l'heure, il s'était cassé la figure dans les escaliers, se cognant au passage le crâne contre le bord d'une marche en grognant de douleur. Bordel... ça faisait mal... et il foutait du sang partout... alors son réflexe avait été d'appeler l'hôpital, sauf que sa guigne le poursuivait puisqu'il tombait sur son collègue, le chirurgien qui aimait un peu trop découper les gens... alors bizarrement quand ce dernier lui avait dit qu'il prenait son matériel et qu'il arrivait, son sang ne fit qu'un tour avant de se geler dans ses veines et malgré le léger vertige qui le prit en se levant trop rapidement, le légiste se dit qu'il ne voulait surtout pas que son collègue s'occupe de lui. Il ne voulait pas non plus demander d'aide à ses voisins, ils allaient aussi appeler son travail et le soucis serait le même... alors l'idée lui vint. Pas le premier truc auquel on pense mais mettez cela sur le compte du choc il allait... allez je vous le donne en mille... la clinique vétérinaire ! Bah quoi, c'était aussi un toubib, même si en général ses patients étaient velus et à quatre pattes !

Un mouchoir posé sur la plaie le temps de stopper le sang, en arrivant le flux était moindre et il entrait dans le bâtiment après avoir garé son véhicule. L'endroit était désert et pendant un temps, sans la voix qui lui indiquait soudain arriver, il allait repartir. Heureusement, la jeune femme se présentait enfin et se levait finalement, le côté blessé de son visage enfin visible pour la vétérinaire qui allait le prendre pour un dingue d'une seconde à l'autre.

« Voilà euh... » bon sang, il était absurde en fait... elle allait se foutre de lui... « Je... je me suis cassé la figure dans les marches ce matin et... je travailles à l'hôpital mais... le seul médecin disponible pour me recoudre est... enfin... bizarre... alors... je me demandais... est-ce que vous pourriez... me refermer ça... ? Je... je suis moins remuant que... que certains animaux... »

Il pouvait même tenir sans se faire endormir si besoin. Ou pas... sa tête recommençait un peu à bourdonner et... il s'étalait comme une larve. Bon, sa chemise était déjà foutue avec le sang mais là... sa réputation aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Allo Véto, Bobo...   Ven 10 Juil - 18:18

Au moment ou Jalna finissait sa dernière phrase,elle se rendit compte que le jeune homme en face d'elle, tenait sur son crane un morceau de tissus ensanglanté et sa chemise maculée de sang.Elle se demanda comment les gens faisaient pour être si maladroit, tout en écoutant les explications de son patient inhabituel.Elle s'approcha, tout en continuant de l'écouter et examina, la plaie.

"-Vous êtes inconscient de venir dans un clinique vétérinaire, même si votre collègue médecin vous semble bizarre, je vais...."


La jeune femme n’eut pas le temps de finir sa phrase, car avec le choc, et sans doute aussi à cause de hémorragie, son patient s'était écroulé sur le sol carrelé de la salle d'attente. Par réflexe, l'assistante avait réussit a le rattraper juste avant que sa tête ne cogne (encor une fois) la surface dur.Le sang se remit à couler abondamment. Soupirant elle , vérifia le poul de l'homme, et sa respiration. Tout semblait être en ordre de ce point de vue. N'ayant pas ce qu'il lui fallait pour le soigner, et étant seule, elle l'attrapa sous les bras et le fit glissé doucement, en évitant de faire trop dodeliner sa tête. L'homme n’était pas bien gros, mais son poids était important comparé à la force de la jeune femme.Elle arriva en salle d'examen et l'installa rapidement sur une chaise, elle le sangla et entrepris de chercher ce qu'il lui fallait pour le recoudre. Elle le surveillait du coin de l’œil, il avait perdu beaucoup de sang, et elle n'avait moyen de le perfuser. Elle fit rouler vers lui une tablette pleine d'instrument, attrapa la tondeuse, et rasa l'inconscient autour de la plaie ,afin de faire place nette. Un bon nombre de compresses passa, pour permettre à Jalna d'y voir un peu mieux, elle désinfecta la sérieuse entaille sur le cuir chevelu et commença à le recoudre. Les doses d’anesthésiant qu'elle avait en réserve,n'étaient pas compatibles avec la nature humaine, elle ne pouvait donc pas se permettre d'injecter quoi que ce soit dans le sang du patient. Elle se dit de toute façon, que vu l’état dans lequel il se trouvait, il ne risquait pas de sentir grand chose. Au pire un bon mal de crane suite au choc et de léger picotements dut aux points de sutures que la jeune femme lui faisait.

Il semblait commencer à reprendre conscience, alors qu'elle terminait ses points de sutures.Elle appliqua une sorte de bétadine et appliqua un pansement préventif, avant de lui bander le sommet de la tête pour faire tenir le pansement.Elle sentait qu'il commençait à s'agiter mais le laissa revenir à lui tranquillement.

"-Vous devriez rester tranquille pour le moment, vous avez perdu beaucoup de sang..."-

Jalna, alla jeter les compresses, ses gants, et tout les produits consommable souillés par le sang du blessé.Elle glissa ciseaux et aiguilles dans le lavabo, se débarrassa de ses gants et retourna vers la tablette qu'elle vida.Elle se repassa ensuite les mains à l'eau, les désinfecta à nouveau et alla vérifier l’état de son patient, rythme cardiaque, réaction des pupilles face à la lumière, réflexes moteurs ,puis attrapa une fiche de renseignement vierge.Elle devait faire un rapport de toutes opération, ou urgences, sur lesquelles elle était intervenue, ordre de Tarzan.Puis elle s'installa devant le patient.

"-Nous allons prendre le temps qu'il vous faudra , mais il vas falloir que vous répondiez à plusieurs questions, notamment, votre nom, prénom, age, ce qui vous ai arrivé, et surtout...pourquoi vous n’êtes pas aller à l’hôpital."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Allo Véto, Bobo...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allo Véto, Bobo...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-