Partagez | 
 

 Colis mystère - PV Diana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Colis mystère - PV Diana   Sam 1 Aoû - 18:20

Anastasia Romanov avait une mission et elle comptait bien la remplir, même si ladite mission était pour le moins surprenante. En effet, quelques semaines plus tôt, la jeune femme avait conclu un accord avec Monsieur Gold, l'antiquaire et propriétaire de la ville, afin d'acheter une boîte à musique qui lui faisait de l'oeil depuis bien des mois. Evidemment, la jeune femme n'avait pas de quoi la payer en une seule fois et Gold était un homme d'affaires, pas un bisounours ! Il n'avait donc pas fléchi un seul instant. Si Anya voulait la boîte, ce serait en suivant ses conditions. C'est ainsi que la jeune femme s'était retrouvée à signer un contrat la liant à Gold pour un petit bout de temps. Services gratuits sans poser de question, payement échelonné selon ses règles... Gold était un habitué des contrats, aussi avait-il su garder le dessus durant toute la conversation. Mais au final Anya ne regrettait pas, du moins, pas encore. Elle avait ce qu'elle désirait et le premier service dont elle devait s"acquitter n'avait rien de sorcier.
Avant qu'elle ne quitte sa boutique, Gold lui avait en effet remis une lettre cachetée ainsi qu'un petit colis qu'elle devait transmettre à Diana Lake. Rien de plus. Il suffisait en gros qu'Anya trouve la maison de cette Diana, y sonne et explique la raison de sa venue sans mentionner le contrat qui la liait à Gold. Alors pourquoi avait-elle attendu plusieurs jours pour s'acquitter de sa tâche ? Parce que la rouquine avait été occupée !
Ces derniers temps, elle n'avait cessé de travailler, prenant parfois à peine le temps de déjeuner. Aussi, Gold et Diana Lake lui étaient sortis de l'esprit. Mais à présent qu'elle était moins chargée, le colis qui attendait sagement sur un coin de la table de sa cuisine s'était rappelé à son bon souvenir et, en ce samedi après-midi ensoleillé, la jeune femme y avait vu l'occasion d'une petite sortie. Après avoir cherché l'adresse exacte de Diana Lake, la rouquine s'était donc mise en route, le paquet sous le bras.
Après un bon quart d'heure de marche, elle était finalement arrivée de la Lake House, une splendide demeure au moins quatre fois plus grande que l'appartement d'Anya. Soit. De toute façon elle n'aurait pas vu l'utilité d'une aussi grande demeure rien que pour elle.
N'y songeant déjà plus, la jeune femme s'avança vers la porte et sonna. Après quelques instants, une jolie brune ouvrit, un peur interloquée par cette visite, probablement. Anya aussi trouvait la situation spéciale mais elle avait une tâche et elle allait s'y tenir.

- Bonjour, se présenta t-elle aussi naturellement que possible. Vous êtes bien Diana Lake ? Je suis Anastasia Romanov et j'ai un... présent pour vous, poursuivit la rouquine en présentant le colis. C'est de la part de Monsieur Gold et c'est tout ce que je sais, crut-elle bon d'ajouter enfin même si cela ne rendait la situation que plus étrange.

L'un dans l'autre, il n'y avait surement pas moyen de rendre cette visite naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Dim 6 Sep - 14:36

Vous êtes qui?

Nous avions aménagé dans cette nouvelle depuis une semaine. Tout le monde savait qu'il ne fallait pas parler de Gwen. J'étais vraiment inquiète pour elle, et même si j'avais pris des cours d'auto défense, je n'étais pas rassurée. Avec Killian à la maison, ça pouvait aller mais quand Gxen et moi étions seule, c'était une autre histoire. Je devais parler à Killian de prendre un chien de garde, en plus de l'alarme qui était directement relié au commissariat. Bref avec précaution je partis ouvrir la porte quand on sonna pour tomber sur une femme. Je lui répondit quand elle me demanda si j'étais Diana Lake.

- « Oui c'est moi, et vous êtes? »

Elle se présenta et me donna un paquet provenant de Mister Gold. J'arquais un sourcil. Comment savait il où j'habitais celui là. Je me méfiais, mon domicile était mon havre de paix et je n'aimais pas vraiment voir des gens s'y présenter sans être invité. Je disais alors à la jeune femme rousse.

- « Attendez moi là, un instant je vous prie, je reviens. »

Je refermais la porte au visage de cette femme sans même la laisser entrer. J'ouvrais le paquet. Je regardais le peigne en argent, puis je lu le message de l'antiquaire. Dans le principe je n'avais rien contre. Je réouvrit la porte et fit entrer la jeune traductrice. Je la menais dans le salon. Gwen étais à l'étage, elle ne risquait rien. Alors que la visiteuse s'installait sur le sofa je repris la parole.

- « Je vais répondre à Mister Gold, directement. Par contre vous auriez du me téléphoner. Je n'apprécie pas vraiment qu'on s’immisce dans ma vie privée. J'ai pris une maison aussi reculée de la ville pour une bonne raison. »

Je fis une pause, réflechissant rapidement à ce que celà impliquer de passer un de mes manuscrit à une étrangère. Je repris la parole.

- « Je vais contacter mon avocat, d'ici demain il vous fera parvenir un contrat de confidentialité. Miss Rommanov, j'aprécierai que vous ne parliez de cette maison à personne. Avec le shérif-adjoint, nous avons pris sur nous de mettre en sécurité une personne ici, et nous ne voudrions pas que l'affaire se sache. Suis je assez claire? »

Si la rousse nous trahissait, je ne donnais pas plus de 2h au frère de Gwen pour débarquer...

©Aliana

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.


Dernière édition par Diana Lake le Sam 26 Sep - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Dim 6 Sep - 16:56

Diana Lake était surprise d'avoir de la visite, mais ça, c'était normal. N'importe qui le serait, surtout dans ces conditions. Au final, Anastasia ne fut pas plus surprise que cela que la jeune femme s'éclipse un instant en lui demandant de patienter sur le perron. Bon, Miss Lake n'allait peut-être pas non plus appeler la NSA pour vérifier l'identité d'Anastasia mais comme Monsieur Gold était aussi de la partie, elle avait raison de se méfier. Bon, elle n'aurait pas nécessairement eu besoin de claquer la porte, mais elle avait raison de se méfier.
Anastasia patienta quelques instants puis Diana Lake lui rouvrit et l'invita cette fois à entrer. La rouquine nota simplement qu'elle ne tenait plus le paquet et qu'elle avait du l'ouvrir mais ne fit aucun commentaire, se contentant de suivre la propriétaire des lieux jusqu'au sofa où elle s'assit. Diana reprit alors la parole et lui fit légèrement la morale. Mais au moins ses arguments étaient valables. Comme son expression l'avait laissé entendre et comme ses mots le confirmaient à présent, elle n'aimait pas le dérangement. D'ailleurs la location géographique de la maison l'indiquait également. Mais bon, Anastasia avait sincèrement fait du mieux qu'elle pouvait, avec les informations qu'elle avait.

- Je suis navrée de vous importuner. J'aurais probablement appeler mais je n'ai pas trouvé votre numéro. J'ai simplement pu découvrir que vous habitiez par ici alors je suis passée puisque je n'avais pas d'autres moyens de vous joindre.


Sans compter que Gold n'aurait jamais apprécié qu'elle mette six mois à lui accorder sa première faveur. Mais ça bien sur, Anastasia le garda pour elle, se contentant d'écouter Diana Lake.
L'auteure était apparemment très protectrice envers ses romans - et c'était bien normal. Ceci dit, elle manquait cruellement de confiance en autrui ou ne savait peut-être simplement pas que les traducteurs sont, et ce quel que soit le document qu'ils ont entre leurs mains, tenus au secret professionnel, au même titre qu'un médecin, certes, dans un contexte légèrement différent. Anya n'aurait donc jamais eu l'idée de divulguer son manuscrit, simplement de le traduire, comme cela était prévu.

- Je recevrais votre contrat avec plaisir. Sachez cependant que mon métier implique, avec ou sans ce contrat, la plus grande confidentialité sur mes travaux et qu'il ne me serait jamais venu à l'esprit de faire fuiter votre travail. Mais je vous comprends. J'écris moi aussi et je n'ose imaginer dans quel état je serais si mon travail se retrouvait dans de mauvaises mains. Pour la maison, c'est entendu, je suis une personne discrète, vous pouvez compter sur moi. Je peux vous laisser mes coordonnées à moi, comme ça vous n'aurez qu'à venir me voir s'il est besoin de nous revoir ou si vous êtes simplement curieuse de l'avancée de la traduction ou peu importe, conclut la jeune femme en souriant.

C'était la première fois qu'Anastasia allait travailler à la traduction d'un roman, denrée rare sur le marché où elle exerçait. Aussi était-ce excitant, bien que la rouquine aurait préféré un peu plus de chaleur humaine de la part de Miss Lake, décidément très sur ses gardes. Anya ne s'était jamais autant sentie aussi malvenue dans un endroit que celui-ci et avait presque hâte de partir. Et de ne jamais revenir ici, même si cette maison était vraiment jolie; Comme l'avait suggéré Diana Lake, elle n'était pas censée recevoir des inconnus et Anastasia aurait surement du chemin à faire avant de ne plus être une inconnue aux yeux de l'auteure méfiante qu'elle avait en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Dim 1 Nov - 15:23

Vous êtes qui?

Je devais me calmer, la pauvre femme n'y pouvais rien. Elle avait fait ce qu'elle avait dit à Mt. Gold. Miss Romanov ne pouvait pas deviner. Je ramenais de lacuisine, du thé et du café avec des gateaux à grignoter. Je repris la paroles après lui avoir servi une des deux boissons.

- « Je vous prie de m'excuser pour cet accueil assez froid mais... »

C'est à cet instant que Gwen et Leÿlin firent leur apparition. Je vis la peur traverser le regard de Gwen qui remonta en courant. Je demandais alors à ma fille.

- « Tu peux aller la rassurer je te prie. Miss Romanov ne dira rien sur sa présence ici. »

Mini Jones monta quatre à quatre les marches de l'escalier, et reportant mon attention sur l'invitée non désirée je vis son regard surpris. J'expliquais donc.

- « Comme je vous les disais, nous ne nous sommes pas isolés sans raison. Le frère de la jeune femme la séquestrait, nous assurons sa sécurité et faisons notre possible pour qu'il ne la retrouve pas. Je pense que vos comprenez aisément à présent ma contrariété. Je n'ai rien contre vous Miss Romanov. J'essaie simplement de rendre service à cette jeune fille. »

J'espérai que la jeune femme rousse avait assez de bon sens pour garder ça pour elle. Je n'avais pas vraiment envie de la menacer ou autre...

©Aliana

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Dim 1 Nov - 19:44

Bien que clairement dérangée par la rouquine, Miss Lake l'avait invitée à rentrer et avait même proposé une collation. Elle s'était alors éclipsée quelques instants à la cuisine, le temps de rapporter du thé, du café et des gâteaux, laissant l'embarras du choix à son invitée qui demanda une tasse de thé qu'elle ne manqua pas de sucrer en écoutant les excuses de son hôte qui s'était un peu radoucie. Tout de suite ce ton calme lui donnait une plus jolie voix. Elle allait d'ailleurs lui répondre que c'était plutôt à elle de s'excuser de s'être pointée chez les gens comme une fleur mais deux jeunes filles firent irruption à ce moment, coupant court à cet échange de politesse.
Diana détourna d'ailleurs son attention de son invitée surprise pour demander à l'une des filles de rassurer l'autre en indiquant que "Miss Romanov" ne parlerait pas de sa présence, ce qui était vrai. La jeune femme ne voulait pas avoir d'ennuis, après tout. De plus, elle aimait les secrets et savait les garder. Arrangeant, n'est ce pas ? Comme pour convaincre la fille en face d'elle, Anastasia opina silencieusement du chef pour conforter ceux de Diana Lake. Semblant rassurée, la jeune fille ne tarda d'ailleurs pas à remonter, vraisemblablement pour mettre en oeuvre les conseils de sa... De sa quoi, au fait ? Diana paraissait trop jeune pour être sa mère mais suffisamment autoritaire pour être sa tutrice ou sa grande soeur. Anya ne savait pas trop et se voyait mal poser la question, surtout dans ces contions.
Car comme le lui expliqua bientôt son hôte, l'isolement de cette maison n'était pas un simple caprice de divan. Il servait en effet à protéger cette jeune fille qu'Anastasia n'avait aperçu que l'espace d'une seconde - et qu'elle serait de fait bien incapable de reconnaitre - d'un passé des plus obscurs.

- Je comprends parfaitement et comme je vous le disais je n'aurais pas dû venir sans m'annoncer, la bouche en coeur. C'est vraisemblablement une mauvaise habitude que je tiens de je ne sais où. Quoiqu'il en soit, je vous réaffirme que je ne dirais rien, d'ailleurs je n'ai absolument rien vu et rien entendu. Je peux même vous proposer que nous nous dépêchions de finaliser cette affaire, je ne vois que cela pour me faire pardonner ce dérangement. D'ailleurs si vous voulez vous épargner de m'envoyer un contrat, je peux vous écrire un serment sur l'honneur ici et maintenant afin que nous avancions encore plus vite, proposa t-elle sans savoir si cela se faisait réellement mais se doutant que les auteurs avaient besoin d'être rassurés quant aux fuites.
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Lun 14 Déc - 14:38

Vous êtes qui?

Je souris à la jeune femme rousse, je commençais à me détendre un peu. Je lui répondis.

- « Ne vous inquiétez pas, c'est la procédure standard. Je dois être une grande parano que voulez vous, j'ai même fait signer une clause de confidentialité à ma maison d'édition. Mais ne vous inquiétez pas, un coursiez vous déposera les documents demain à l'adresse que vous désirez. »

Je bois une gorgée de ma boisson avant de lui demander poliment.

- « Pardonnez ma curiosité, mais pourquoi vouloir traduire mon roman? Je, enfin il va bien finir par sortir dans toutes les langues comme d'habitude... »

J'essayais de me montrer moins froide que lors de son intrusion. Je n'étais pas vraiment ainsi normalement, au contraire j'étais chaleureuse et je ne voulais pas avoir une mauvaise relation avec la jeune femme. D'un elle n'y pouvait pas grand chose, elle ne faisait que répondre à la demande de Mr. Gold que de me contacter, secondement et le plus important pour moi, je ne voulais pas qu'elle dénature mes mots dans la traduction. J'aimais travailler en confiance avec les gens...

©Aliana

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Lun 14 Déc - 15:24

Miss Lake et ses traits se détendaient de seconde en seconde et c'était une bonne chose. Après tout, Anya n'avait jamais mangé personne. Il lui arrivait certes d'avoir mauvais caractère ou d'envoyer une pique bien sentie, mais elle réservait ce type de traitement à ses proches, ce dont l'auteure ne faisait clairement pas partie. Il s'agissait simplement d'une cliente, ou plutôt d'une cliente particulièrement parano.
Une clause de confidentialité ? Sérieusement ? C'était bien une idée qui ne serait jamais venue à l'esprit de la rouquine. Même JK Rowling, autrement plus connue que cette Diana Lake dont Anastasia ne doutait pourtant pas du talent, n'avait pas dû faire ça. Assurément, cette Diana devait être très protectrice envers ce qu'elle aimait. Restait à espérer qu'elle ne le soit pas autant avec ses proches au risque de devenir invivable. Ou envahissante, disons.

- Rassurez-vous en vous rappelant qu'être traduite plus rapidement cette fois fera plaisir à vos fans russes, sourit aimablement Anya en tendant sa carte où figurait l'adresse dont le coursier aurait besoin le lendemain.

Lorsqu'on lui avait demandé de traduire le roman de Diana Lake, Anastasia avait tout naturellement fait des recherches sur l'auteure, histoire d'avoir un minimum de contexte. Et accessoirement de savoir si elle avait déjà été traduite en russe pour contacter, au besoin, le traducteur habituel et discuter terminologie. Et accessoirement se faire haïr de lui avoir piqué son boulot parce qu'un tiers avait envie que ce roman paraisse plus rapidement.
D'après Wikipédia, Diana Lake se passionnait pour l'heroic fantasy, un genre que la rouquine ne lisait pas réellement, lui préférant les polars, distopies et autres romans d'anticipation. Un peu de fantastique, de temps en temps, aussi, mais c'était tout. Autant dire qu'elle n'avait jamais ni lu ni entendu parler de cette Diana Lake et qu'elle n'en aurait jamais lu si ce Monsieur Gold de malheur ne voulait pas à tout prix que ce soit elle qui traduise le nouveau roman. Mais que ne ferait-on pas pour payer une boîte à musique aussi jolie que celle de sa vitrine ? Et puis bon, peut-être que le roman serait plus intéressant que les résumés des précédents aussi trouvés sur le net !
Diana sirota son thé un moment avant de finalement demandé pourquoi elle voulait - devait, en fait - traduire son roman. Apparemment, le monde entier lisait son travail, comme d'habitude. Eh bah... C'était sans doute vrai, cela dit, Wikipédia avait l'air de dire que la jeune femme était très connue. Mais elle ne l'était apparemment pas assez pour qu'Anastasia l'ait un jour lue ! Aussi, il apparaissait effectivement que ses romans sortaient dans de nombreux pays - dont la mère patrie, apparemment, Anya n'avait pas regardé dans le détail - mais n'était ce pas un tantinet snob de le mentionner ainsi ? Peut-être que la célébrité rend arrogant, songea la rouquine sans rien dire à ce sujet.

- Je veux traduire votre roman parce que Monsieur Gold me l'a demandé, rien de plus. Il avait l'air suffisamment intéressé par votre travail pour se montrer convainquant lors de sa demande. Peut-être que c'est un fan et qu'il a des amis russes qui n'aiment pas attendre. Je n'en sais pas plus, j'en ai bien peur. J'avoue ne pas faire partie de vos lecteurs, je ne savais même pas qu'une romancière habitait dans le coin avant de rencontrer Monsieur Gold. Erreur réparée, j'imagine. Je suis curieuse de découvrir votre travail.

Ce qui était vrai. Il ne faut jamais juger un livre à sa couverture et Anya le savait. Elle était aussi suffisamment curieuse pour lire des romans qui a priori ne la faisaient pas vibrer. Parfois, elle avait d'ailleurs de bonnes surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Mar 26 Jan - 21:54

Vous êtes qui?

Bon, puisqu'il en était ainsi, je ne voyais pas pourquoi faire perdre son temps à la jeune femme. Comme quasiment toute a ville, quand Mr. Gold demandait une chose tout le monde, ou presque, obéissait. Je ne voyais pas d'inconvénient bien entendu mais je préférai mettre certaine choses au claires avant.

- « Pardonnez moi si la question vous a semblé abrupte. C'est que je suis une casse pied pas possible dans le travail. Je suis très exigeante envers moi, et je n'aime pas trop qu'on réinterprête mes paroles. Mon éditeur a disjocté plus d'une fois quand je lui ai dit que je ne le laisserait pas transformer mes écrits en un truc commercial. Ce n'était pas méchant, juste que nous avons mis un certain temps à trouver des traducteurs qui acceptent mes conditions de travail. Mais je vous en ferai parvenir un exemplaire en même temps qu'à ma maison d'édition. Par contre, je travaille à la machine à écrire, donc ça ne sera pas au format informatique. J'espère que vous me pardonnerez mon franc parler, je n'ai pas l'habitude de passer par des chemin détourner pour dire les choses, et j'étais déjà ainsi enfant à l'orphelinat, donc rien à voir avec mon statut professionnel, c'est dans ma nature je crois...»

Nous avions terminé nos boissons, je demandais alors à la traductrice.

- « Avez vous besoin d'autres choses, miss Romanov? »

A boire, utiliser les commodité, quelque chose pour son travail peut-être... Je préférai m'en assurer avant de la laisser partir...

©Aliana

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   Mar 26 Jan - 23:17

Diana avait presque littéralement changé d'attitude depuis qu'elle avait laissé Anya entrait chez elle. Force était de constater qu'elle avait besoin de temps avant de s'ouvrir - et de se décontracter - et que, bien entendu, elle avait aussi ses petits secrets. La jeune femme paraissait méfiante, ce qui expliquait sans doute la froideur dont elle faisait preuve au premier abord. Mais si on montrait patte blanche et un peu de volonté - et ça, pour le coup, la rouquine en avait à revendre - elle acceptait apparemment de craqueler peu à peu son armure.
A présent, la jeune femme semblait même se fendre d'une plaisanterie en se traitant de casse-pied. Bon, au fond, c'était sûrement vrai et Anya en avait fait l'expérience. Mademoiselle Lake était plutôt tatillonne, probablement plus que la normale. Et exigeante, ce qu'elle avait aussi fait sentir à son invitée inattendue. A cette réflexion, cependant, la jeune femme rousse n'avait pu s'empêcher de sourire avant d'ajouter :

- Si vous êtes aussi casse-pied que moi on devrait sans doute s'entendre.

Oui, Anya aussi savait se montrer franche, même quand il s'agissait de "vanter" ses défauts.
Diana, pour sa part, était soudain d'humeur bavarde. Elle avait commencé à parler de son éditeur et des cheveux blancs qu'il s'était fait en travaillant avec l'auteure et ses conditions de travail. A l'entendre, Diana avait décidément tout d'une control freak. Anastasia avait bien hâte de voir ces conditions de travail, sentant qu'elle allait avoir un paquet de lecture et qu'elle allait s'amuser.
Elle embraya ensuite sur le format de son travail, un texte tapé à la machine, comme dans le temps. Pour le coup, c'était original. Anya était en effet habituée à travailler des textes déjà informatisés. Ceci étant dit, elle ne travaillait en principe pas avec des romanciers, la traduction littéraire représentant une part minime des demandes de traductions, quoique les néophytes puissent en penser.

- Je m'accommode de tous les formats, assura la jeune femme. Grâce à vous je vais sortir de mes habitudes, ça ne fait jamais de mal. Et puis... rien ne vaut une jolie machine à écrire. J'investirais bien là dedans aussi mais... Oh disons que je n'en aurais pas autant besoin que vous, conclut la jeune femme pour ne pas mentionner sa dette envers Gold.

De toute façon, elle n'aurait pas pu taper ses traductions sur un engin pareil.
Elle laissa donc à Diana le soin de reprendre la conversation. Maintenant qu'elle s'était un peu déridée, mieux valait battre le fer tant qu'il était encore chaud de cette bonne entente naissante.
Et puis il y eut ce mot, celui qui faisait toujours tiquer Anastasia : orphelinat. Ainsi donc les deux femmes avaient un autre point commun. Instinctivement, la rouquine ouvrit la bouche, comme pour poser une question - personnelle, cette fois - avant de la refermer. Ce n'était pas professionnel, elle ne pouvait pas se le permettre. La jeune femme se contenta donc de reposer sa tasse vide tandis que Diana lui demandait s'il lui fallait autre chose.
La rouquine repassa alors mentalement leur conversation avant de voir ce qu'elles auraient pu oublier.

- Non, rien, déclara t-elle finalement. Mais j'attends avec impatience vos conditions pour les lire au plus vite et commencer à travailler le plus rapidement possible s nous nous entendons, ce dont je ne doute pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Colis mystère - PV Diana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colis mystère - PV Diana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke :: Les Habitations :: The Lake House-