Partagez | 
 

 [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 19:18

Matthew Tom White

One pill makes you larger, and one pill makes you small and the ones that mother gives you, don't do anything at all go ask Alice, when she's ten feet tall and if you go chasing rabbits, and you know you're going to fall


Je me présente, je me nomme Matthew Tom White! Je suis né je ne me souviens plus quand à Wonderland. Vous l'avez bien compris j'ai donc pas moins de aucune idée j'ai dit et pas une ride sur mon visage! Pour les intéressées je suis shipé :3 Pour pas qu'il n'y ai pas de mal entendu je suis pansexuel! Avant d'aller plus loin je dois vous prévenir, dans le monde des contes on me connait sous le nom du Lapin Blanc du conte Alice au Pays des Merveilles ! De serviteur de la Reine Rouge je suis passé(e) à horloger, aventurier, archéologue et expert des sciences du paranormal et de l'occulte. Et pour finir, on me confonds souvent avec Matt Smith MODAFOKA Oh que oui. Je fais aussi partie du groupe des Poissons Salés.

Anecdotes
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Caractère

Vous voyez ce scientifique de terrain qui filme ce pauvre zèbre qui se fait dévorer sans pitié par le lion ? Eh bien Matthew, c'est typiquement ce scientifique. Détaché, objectif, il n'intervient qu'en de très rares occasions ; le reste du temps, il observe, examine, dissèque, étudie, prend des notes. C'est un homme à qui la vie n'a sourit qu'à moitié, mais dont les passions dévorantes et multiples lui dévorent le cerveau. Il aime le voyage ; ou plutôt, il ne peut pas vivre sans voir le monde, sans découvrir toujours plus, sans comprendre toujours plus. Et toujours en restant parfaitement en dehors de ce qu'il voit, au point qu'il a développé une capacité absurde pour disparaître sans laisser de traces avec une facilité déconcertante.
Enfin presque.
Il a l'apanage du parfait scientifique ; il cherche toujours à comprendre, à théoriser, à formuler des hypothèses et tirer des conclusions. Mais il a ce petit grain de folie, ce petit truc en plus qu'il appelle passion, et qui le pousse souvent à se mêler de ce qu'il devrait éviter. Maintes et maintes fois s'est-il retrouvé en plein conflit politico-économique juste pour pouvoir s'immerger un peu plus dans les tréfonds des civilisations actuelles -qu'il considère aussi fascinantes que les plus anciennes qui ont forgé notre présent. Et peut-être aussi parce qu'il aime un peu trop cette adrénaline qui en ressort. Cette adrénaline, c'est son petit côté excentrique ; il a beau être un homme qui paraît calme et austère au premier abord, en réalité, c'est un hyperactif qui s'ignore. Il a la bougeotte, il aime rire et profiter des choses simples.
Il possède aussi un goût prononcé pour l'occulte et le paranormal ; c'est d'ailleurs pour cela que, durant ses aventures en Amérique, il a décroché un diplôme dans ces sciences encore aujourd'hui moquée par le monde scientifique. Mais cela, il s'en fiche ; entre deux études de civilisations anciennes, il aime voyager sur des sites dont les mystères sont encore plus épais, où les habitants parlent d'événements étranges, de mystères inexpliqués et de fantômes effrayants.
C'est peut-être dans cet amour de l'obscur qu'une certaine face sombre du personnage fait son apparition ; en effet, Matthew est partagé entre une personnalité rationnel et cartésienne, toujours calme et objectif, et entre un certain cynisme face au monde. Il aime l'humanité ; mais il l'aime en tant que tout. Les individus, très peu pour lui. Il sait à quel point les Hommes sont mauvais de nature ; mais il sait également toute la beauté qui peut émerger de cette noirceur, tout l'amour qui peut émaner de l'individu lambda. Et c'est ainsi que malgré son cynisme, il aime profondément l'humanité, et la défendra contre tous ses détracteurs sans hésiter.

crackle bones




Derrière l'écran
Derrière mon écran, moi je m'appelle Devine Red. Actuellement j'ai un bien bel âge :uh:, et je RP depuis longtemps. J'ai découvert le forum en suivant le Lapin Blanc O_o. De moi on dit que je suis quelques invivable, insupportable, une vraie teigne. D'ailleurs je trouve le forum immonde et je suis content(e) d'y être. Ah j'ai un petit mot pour vous au fait : je ne ferai aucun commentaire.
crackle bones


Dernière édition par Matthew T. White le Dim 23 Aoû - 19:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 19:18

I promise I will stay

All these roads wont be covered in gold ; now looking back, clear skies are on these tracks ; lets go down these roads we can make them our own ; if we lose our way I promise I will stay



Pack your things, lets go




Le lapin blanc, mais qui est-il ? Il est en retard, en retard ! Qu'est-ce que c'est difficile d'être le gardien du temps dans un monde où le temps n'a aucun sens ! Sauf si on parle de la météo… Il ne pleut pas, il n'y a pas de nuages, pas de soleil, ou de quoi je parle moi ? Ah oui, du lapin blanc !
Qui est-il donc ? Un traître ? Il porte bien l'uniforme traditionnel de la monarchie despotique de la Reine Rouge (ou Reine de Coeur ? On est jamais sûr à Wonderland !). Il sert aux côtés de la Reine Rouge de Coeur, il est son conseiller, son serviteur. D'apparence, c'est donc un traître qui sert la méchante de l'histoire, par opposition à notre tendre Reine Blanche. Mais si on creusait un peu plus ? Et si on fouillait son terrier ? Le terrier du lapin, un lieu mystique et mystérieux qui cache tous les secrets des mondes. Et des armoires et des lits qui volent, mais ça ce n'est que pour l'anecdote.
Si on est suffisamment rapide, il est possible de le poursuivre alors qu'il parcoure le Pays des Merveilles à toute vitesse sur ses grandes pattes blanches ; et l'on se rend compte que Monsieur Lapin Blanc est un agent double. Il a beau servir du côté de la Reine Rouge de Coeur, ça ne l'empêche pas d'avoir des liens étroits avec les gentils de l'histoire ; un petit passage rapide à la terrasse du Chapelier, un petit coucou à la Reine Blanche dans son château d'exil, et le voilà de retour pour vous jouer un mauvais tour. Ou un bon ? Il est magicien ! Bah oui, il est bien le seul à avoir la moindre notion de temps, à toujours répéter « je suis en retard, je suis en retard ! » à chaque fois qu'il déambule dans le monde des Merveilles. Et quelles merveilles ! Mais il n'as pas le temps ! Il n'a jamais le temps ! L'horloge tourne et le tic-tac résonne dans ses oreilles sans jamais lui laisser le moindre répit. Pourquoi ? Mais parce qu'il cherche quelqu'un, pardi ! Il cherche Alice, LA Alice. Celle qui va libérer le peuple Wonderlandien et leur permettre de vivre dans la paix, l'amour et la drogue. La drogue ? Pardon ! Ça c'est pas très légal…
Et c'est ainsi que durant l'un de ses voyages, à creuser des terriers un peu partout sans jamais savoir où il va, qu'il se retrouve dans une étrange contrée où les collines tirent sur l'orange et les vaches ont des poils bien trop longs et soyeux pour ne pas aller chez le coiffeur au moins une fois par semaine. Alice, es-tu là ? Une fusée noire et rousse passe juste devant son nez, tandis qu'une flèche se plante adroitement au centre d'une cible placée à la cime des arbres. Alice, est-ce que c'est toi ? Mais ne court pas comme ça ! Je suis en retard, tellement en retard !
Il court, il court, il poursuit la fusée noire et rousse jusqu'à ce qu'enfin la rousse se fait éjecter par le grand étalon noir, au milieu d'un mauvais remake de Stonehenge. La voilà ! Ali… Ah non. Ce n'est pas Alice ; c'est une jeune femme rousse qui n'a pas l'air de très bonne humeur. Dommage. Mais cette rousseur… c'est… captivant ! Je reviendrai t'observer ; tu n'es peut-être pas LA Alice, mais tu en as le potentiel.
Et c'est ainsi que le Lapin rentre au Pays, toujours aussi en retard, toujours aussi nerveux et pressé. On pourrait presque le prendre pour un peureux ; et peut-être que c'est le cas, mais le Lapin Blanc en a quand même dans le ventre pour servir à la fois le méchant et le gentil.
Et tandis qu'il court, encore pressé, encore en retard, une drôle d'histoire se déroule sous ses yeux ; une boucle temporelle, dont le Chapelier est prisonnier. Le coupable ? Un de ses cousins. Le Lièvre de Mars. Comme quoi les êtres en forme de lapin ne sont pas tous des gentils. Même le Lapin Blanc…
Et c'est soudainement que le peureux lapin blanc se transforme en héros le temps d'une aventure ; la famille c'est sacré, et remettre un cousin à sa place c'est primordial pour le bon fonctionnement de ladite famille. Le Lapin parvient à libérer Priscilla, et, malgré son stress, malgré son retard, il déploie moult efforts pour faire de même avec le Chapelier ; mais tout ne se déroule pas comme prévu. Mis hors d'état de nuire, le Lapin Blanc assiste, impuissant, au meurtre de la femme du Chapelier, et à l'exécution de son cousin. Meurtri, désolé pour son ami, le Lapin Blanc fait de son mieux pour consoler Jefferson, et le ramène à la maison. Mais il a une mission à poursuivre, et cette fois, c'est au nom de Priscilla et de toutes les victimes qu'il continuera jusqu'à la fin du tic-tac des horloges : il doit trouver LA Alice et libérer Wonderland du mal qui l'empoisonne.
Et depuis cette aventure, un conseil : ne dîte jamais à un lapin qu'il est un lièvre… c'est comme dire à un Ecossais qu'il est anglais ; c'est très, très dangereux pour la santé.
À vos risques et périls !
L'aventure se poursuit ; et semble ne jamais finir. Il continue d'explorer, de chercher, d'échouer, mais il va de l'avant ; toujours en avant. Après tout, c'est le temps qui fonctionne comme ça ; et le Lapin Blanc fonctionne comme le temps. Il ne revient jamais en arrière, il continue de courir, toujours en avant, toujours plus loin, quitte à laisser tout ce qui est derrière lui, derrière lui.
Sauf peut-être cette drôle de fusée rousse ; pour une raison qui lui échappe, il ne peut s'empêcher d'aller la revoir. On sait jamais ; peut-être que c'est vraiment LA Alice… Non ?
Nuage de fumée.
Malédiction.


We'll find some place to call home




Qui est cet homme qui fouille le sol ? Un jeune passionné, qui pourrait passer sa vie à déterrer les vestiges du passé. Curieux, quand on sait qu'il est le Lapin Blanc, celui qui va toujours de l'avant sans jamais regarder en arrière ; en humain, c'est un jeune stagiaire en archéologie, fils d'horloger, qui ne cesse de s'émerveiller devant les mystères des civilisations anciennes. Pourquoi ? C'est une excellente question. Peut-être que les secrets de nos ancêtres donneront la solution pour un avenir meilleur ; peut-être que les étudier lui permettra d'échapper à tout ce qui lui déplaît dans le monde réel. Peut-être est-ce simplement une fascination grandissante pour ces cultes sombres et barbares que les Hommes pratiquaient sans se poser de questions.
De tout temps, Matthew n'a jamais vraiment collé aux standards de la société ; maigrelet, presque rachitique, il a toujours vécu ses passions jusqu'au bout, quitte à se fermer complètement au monde hostile qui l'entourait pour ne se consacrer qu'à ce qui le travaille à tel ou tel moment. Oh, il n'a jamais fait de mal à personne ; mais ce « personne » dont tout le monde parle semblait avoir une dent contre lui. N'allons pas jusqu'à dire qu'il était maltraité ou battu ; au contraire, il a vécu une enfance plutôt heureuse, avec son père horloger et une mère au foyer aimante. C'est juste les autres qui avaient du mal avec lui ; il a toujours eu la tête de la victime facile, et ils ne se sont pas fait prier pour en profiter. Mais il faisait toujours de son mieux ; et il a hérité de la passion de son père pour le tic-tac des montres. Ce mécanisme complexe l'a toujours fasciné ; et le choc fut grand quand il appris le destin funeste de son paternel. Il a déjà perdu sa mère ; et ce fardeau l'a enfoncé un peu plus dans ses fouilles, à tel point qu'il paraissait neutre le jour de la nouvelle, ne répondant qu'à moitié au messager pour se consacrer à sa tâche.
Mais il a bien fallu qu'il rentre ; et voir cette boutique dangereusement vide malgré les centaines de montres, d'horloges et de réveils qui trônaient partout dans un joyeux désordre et un tic-tac incessant lui a brisé le coeur. Le son répétitif ne faisait que le ramener à ses souvenirs ; des souvenirs heureux mélangés à l'amertume. Fou de chagrin, il a décidé de vendre le tout et de finir ses études d'archéologie ; et une fois son diplôme en poche, le petit britannique est parti à l'aventure au fond de l'Amérique pour étudier les civilisations pré-colombiennes -son péché mignon.
Un petit tour d'Amérique est toujours le bienvenu pour se changer les idées ; et c'est ainsi que le fils d'horloger modeste aligne les voyages, les sites archéologiques, la mémoire du passé, au point qu'il se taille une petite réputation au sein du monde des voyageurs du temps du monde réel. Exit les machines et les TARDIS, les vrais explorateurs, c'étaient eux, ceux qui passaient leur journée l'échine courbée sur un morceau d'argile pour tenter d'en percer les secrets. Ceux qui exploraient Stonehenge et le triangle des Bermudes au péril de leur vie juste pour le frisson, pour le plaisir de l'aventure, pour l'exaltation de la découverte. Bien qu'avec le temps, son apparence n'aidait pas toujours, puisqu'il était toujours un peu trop mince pour être impressionnant, et quand on voulait vraiment voir le pays en dehors des lieux touristiques bruyants, au milieu de ces individus bruyants et sans le moindre respect pour les merveilles qu'ils voyaient, il fallait aller dans les zones un peu plus à risques. À force, malgré son dégoût pour la violence, il avait appris à se défendre, en simulant, en gardant son calme, et -souvent, il fallait l'avouer-, en sortant son petit bijou, son arme à feu. Plus que les mots, il fallait reconnaître que ça faisait taire les connards, ces machins. Comme quoi, peut-être que les américains avaient tout compris.
Et c'est ainsi qu'il s'était retrouvé dans une allée de New York, de nuit, simplement pour profiter de l'humanité dans toute sa splendeur, dans ses couches les plus sombres, là où les plus vils instincts se réveillent. Il aimait l'humanité ; mais il l'aimait comme un tout, comme une civilisation ; elle n'était simplement pas ancienne. Il avait même sourit en pensant aux archéologues du futur, qui sillonneraient les ruines de ces cités si modernes pour tenter de déceler le fonctionnement de l'Humain du 21ème siècle.
Voilà un exemple parfait ; trois types bien musclés qui avaient piégé une rousse à l'air farouche. Étrange comme il aimait la rousseur. Il ne savait pas trop ce que ça lui rappelait, mais ce n'était que de bon augure, selon lui. Au Diable les gens qui prétendaient que les roux n'avaient pas d'âme.
D'abord curieux, il s'était contenté de rester à distance, examinant la situation, la main déjà placée sur la crosse de son arme. Puis, voyant que malgré la souplesse de Madame, les trois brutes n'allaient décidément pas la laisser tranquille, il décida, pour la première fois depuis longtemps, d'intervenir. Il n'intervenait jamais ; l'immersion exigeait de laisser les choses se dérouler. On n'interrompait pas un guépard chassant une gazelle quand on voulait observer la complexité du comportement animal ; alors pourquoi interrompre des brutes quand on était fasciné par la triste simplicité du comportement humain ?
Titubant, riant d'un air sinistre en feignant d'être complètement soûl, il se dirigea vers les grosses brutes. « Eeeeh les mecs, vous z'auriez pas un… hic… briquet par hasard ? Eeeh mais elle est jolie la demoiselle ! Je peux avoir un bout ? » Les trois brutes s'étaient tournés vers lui, l'air menaçant, des rictus moqueurs leur déformant les traits. Gardant son calme, Matthew avait ricané, sortant son flingue de sa poche en le pointant droit sur eux. « En fait, en y ré… hic… fléchissant, je préfère garder tout pour moi ! »
Peu convaincu, les trois jeunes s'étaient concertés ; heureusement, ils n'avaient pas eux-même de flingue, au point qu'ils finirent pas s'éloigner avec un air frustré, faisant des geste pour signifier que la prochaine fois qu'ils croiseraient Matthew, il était mort.
Haussant les épaules, Matthew cessa aussitôt son petit jeu, et fit un clin d'oeil à la rousse. Et quelque chose se passa entre les deux, comme une connection, tandis que les deux compagnons d'un soir se retrouvèrent à parcourir les rues de Manhattan. Elle était fascinante ; et un peu trop prompt à proposer son corps en échange des services de Matthew. Il avait refusé, ne l'ayant pas sauvée pour profiter d'elle physiquement ; et c'était intellectuellement qu'il l'avait fait, de manière purement métaphorique, puisqu'ils passèrent la nuit à discuter, à échanger, à débattre. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas autant parlé à quelqu'un de ses voyages, de ses découvertes. Et elle ? Que voulait-elle faire plus tard ?
La question tomba comme un couperet, et l'air énigmatique de Matthew disparu lorsqu'elle voulut partir avec lui. Ce n'était pas sa mission. Ce n'était pas pour cela qu'ils s'étaient rencontrés. Elle devait choisir son chemin seule ; partir avec un inconnu n'était pas la bonne manière pour elle de se forger. Alors il refusa, et la nuit et le froid les envahi.
Il repartit. Continuant ses voyages, son exploration, sa passion, en laissant parfois son esprit divaguer auprès de cette furie rousse avec qui il avait partagé une belle aventure, et qui avait transformé le tic-tac des horloges en douceur plutôt qu'en amertume. Grâce à elle, il ne savait pourquoi, sa passion première était revenue, et le tic tac recommença à ordrer son existence. Jusqu'à ce que leurs destins se croisent à nouveau ; et il savait que cela finirait par arriver. Le monde était à la fois énorme et rempli de mystère, et à la fois minuscule et soumis aux facéties de la destinée.
C'était ainsi que leurs chemins se rencontrèrent, et il réalisa avec délice que Léonie avait grandi psychiquement ; et c'est sans hésitation qu'il l'embarqua dans une petite ville du Maine appelée Storybrooke, où il avait remarqué quelque chose de… particulier. Un mécanisme d'horloge qui ne fonctionnait pas, alors que TOUT dans ce mécanisme respirait la santé. Cette horloge devrait tourner, le tic-tac devrait résonner ; et pourtant, il n'en était rien. Lui qui avait passé tant de temps loin des montres après le chagrin d'avoir perdu son père, il se retrouvait coincé dans une petite ville, à tenter de comprendre pourquoi cette tour refusait de tourner.
Les choses sont ce qu'elles sont, et la tendance naturelle de Matthew de vivre sa passion jusqu'au bout pris le dessus ; il s'exila sans pour autant bouger de la ville, et étudia assidûment durant deux longues années le pourquoi de ce mystère, qui surpassait toutes les étrangetés qu'il avait rencontré jusque là, au point que la folie fit son apparition dans son esprit. Il avait même abandonné sans regard en arrière Léonie, après l'avoir volée pour l'emmener ici.
Un beau jour, alors qu'il méditait, il entendit un son caractéristique malgré la distance qui le séparait de la raison de sa folie ; l'horloge avait bougé. Juste un peu, maladroitement, comme si elle était usée par tout ce temps d'immobilité. Et le temps se remit à fonctionner ; l'horloge commença sa course éffrénée vers l'infinie, et dans sa course, libéra Matthew de sa prison mentale. Elle fonctionnait ! Elle fonctionnait, et le mystère restait entier.
Il voulait reprendre la route ; mais c'était trop tôt, beaucoup trop tôt. Il devait comprendre pourquoi cette horloge semblait douée d'une âme et s'était soudainement remise à fonctionner. Et surtout, il ne pouvait pas partir sans Léonie. Pas sans son pardon, tout du moins. Malgré toute son objectivité, il ne pouvait s'en aller sans entendre les mots dont il avait besoin malgré son comportement odieux, inadmissible : « Je te pardonne. »
Mais quelle est cette force qui le retient encore loin d'elle ?..

crackle bones


Dernière édition par Matthew T. White le Dim 23 Aoû - 18:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 19:31

Salur Devine gni
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 20:03

Moi je sais angelnot

Bon courage pour ta fiche ! Et bienvenue Sifflote
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 20:09

Moi aussi je sais mimi !


Rebienvenue et bon courage pour ta fiche Love !

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 20:42

Et un deuxième PV de Chess! Oh que oui
Par contre, je vois pas qui tu es. J'ai jamais été douée en devinette. T-T

En tout cas, bah rebienvenue ou bienvenue, je sais pas. :uh: Et courage pour le reste de ta fiiiche! super Calin 3
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 20:54

Spoiler:
 

Léonie: Saches que quand je vais te croiser :uh: Fouet tu t'en souviendra toute ta vie de m'avoir abandonné Fouet Lit

Jeff: Peeeeluuuche d'amour Love

Toujours aussi schizo Red

Bref Reeeee Bienvenue parmi nous *-* Love et bon courage pour ta fiche Oh que oui Et comme tu sais et que tu es une habituée Red MP au moindre truc Oh que oui Love

Et je sais aussi qui tu es /PAN/ Adios
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 9 Aoû - 22:25

MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAATT SMIIIIIIIIIIIITH Oh que oui Bave Calin 3 Calin 3 Heart Oh que oui Red Lèche Youpi Love gni mimi *-*

Rebienvenue visiblemment Love parce que je suis une mirdasse en pseudo donc voilà quoi mimi

Mon ami Docteur mimi

Enfin, bref, bonne chance pour ta fichette super :perver:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Lun 10 Aoû - 2:40

MAAAATT !!!!!! Oh que oui Oh que oui Oh que oui Oh que oui

Re bienvenue (je cherche même pas à savoir, il est trop tard, à 2h40 du mat mon cerveau est en veille :uh:) & bonne chance pour la rédaction de ta fiche super Oh que oui *-*
Revenir en haut Aller en bas
Emma Swan

avatar
En réalité, je suis
La Sauveuse
☂ Conte : Blanche Neige et les 7 nains

☂ Emploi : Garde du corps
☂ Camp : I'm just a Heroe
☂ True Love : Does it matter ?

☂ Avatar : Jennifer Morrison
© Crédit : Eledhwen
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Lun 10 Aoû - 9:40

FAAIIIIBLEEEEEEUUH SOOOO FAAAAAIBBLEEEUUUH Moque bref :uh:

Re-bienvenue a toua mimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Mer 12 Aoû - 23:02

Re-bienvenue j'espère que cette fois-ci vous ne serez pas en retard ;p
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Mar 18 Aoû - 10:53

Salut Lansa :perver:

Merchi Emma Love

Merci Jackouille Lèche

Aurel, cherche une fille noiraude qui avait des écailles. Lucain trop d'indices ? XD *sort* merciiiii Calin 2

Léonie Red pardon WHAT! *se planque* et ton alter ego... Jeff là Lucain suis pas une peluche. Suspect Adios
Merci merci ! mimi je te MPotterai si besoin Red

TENNAAAAANT Larmes 2 mon poto. Sérénade enfin techniquement mon ancêtre d'avatar ? Lucain merciiiiiiiii Cute

Miiiiiiiiiiiiiiid Oh que oui t'es là aussi Oh que oui merci *-*

Lacey je te zut cordialement. :uh: Adios merci mimi

Alice mimi t'inquiètes je ne serais pas... *regarde sa montre* EN RETARD  choqué JE SUIS EN RETARD Caprice *sort* merci *-*

Petit passage pour dire que je finirai la fiche dans la semaine. mimi mon mois d'août est assez dense, mais je vais me remettre bientôt au RP pour de bon. Thé
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Mar 18 Aoû - 13:03

*Jeff retient Léonie pour pas qu'elle massacre et qu'elle fasse des trucs louches sa peluche chérie :amour*

Si t'es MA petite peluche à mouah *-* Love Adios *A peur maintenant de se faire taper par la dite Léonie Adios *

Non mais prends ton temps Love Sérénade Je sais que tu as un emploi du temps digne d'un ministre Red /PAN/ Calin 2 Duck
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 18:08

Histoire postée ! super je dois encore rédiger le caractère, mais c'est déjà ça de fait. Red
D'ailleurs, Léonie, j'ai deux trois questions pour la partie monde des contes Cache en fait, elle frappe à quel moment la malédiction ? Faut encore que je lise les fiches des Wonderlandiens déjà présents parce que je crois pas que j'ai toutes les clés du déroulement de l'aventure Wonderland MDR boulet
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 18:21

Hey hey lapinou Red
J'aime beaucoup ton histoire Oh que oui Oh que oui

Haha t'es pas la seule à devoir regarder toutes les autres fiches des membres de la Wonderfamily MDR D'ailleurs je vais te mettre dans la mienne Lucain je te ferais signe lorsque je l'aurais rédigée pour voir si ça te va Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 18:44

My Queen Oh que oui qu'est ce qu'il en jète notre duo. mimi Adios

MDR MDR ça te dit, tu lis tout et tu me fais un résumé ? mimi boulet
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 18:54

Of course Vicieux *-*
D'ailleurs mate ma signature, le super gif avec ton Matt qui fait l'idiot dans un avion MDR

Hehe pourquoi pas MDR Boulet 1
Mais d'abord faut que je taf sur ma fiche mimi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 19:42

MAIS TROP ! MDR j'aime trop ce gif MDR rooooh faudra qu'on se trouve un lien en béton mimi

Encore quelques finitions à faire pour le caractère mais la fiche est terminée sinon *-*

EDIT : FICHE TERMINEEE !!!! mumu
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Celui qui m'arrange
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 20:45


Bienvenue sur Heroes and Villains

Matthew T. White!
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio!
Te voici prêt/prête à aller jouer dans Storybrooke et ses alentours.
Tu as été ajouté au groupe Selfish.
Pour une expérience optimale, pense bien à [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]!
Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], demander un rp dans [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et tenir à jour ton journal de bord de RP en créant un sujet [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des admins.

Nos admins chéris sont :
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
code (c) crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 20:50

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii mumu mumu mumu
Revenir en haut Aller en bas
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Celui qui m'arrange
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   Dim 23 Aoû - 20:51

Mais de riiiiien mon chéri!

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINÉ] Follow me to Wonderland ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives Présentations-