Partagez | 
 

 Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Jeu 13 Aoû - 16:23


Un petit coup de main ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Gwen

Morrigan y avait pensé depuis quelque temps... Depuis qu'elle avait appris la nouvelle à vrai dire. Savoir qu'un habitant de cette ville avait pu faire preuve d'une telle lâcheté lui était insupportable. Mais ce qui l'irritait d'autant plus, c'était les conséquences que cela avait sur la femme. Gwen Lawrence allait avoir besoin d'un coup de main. Et d'une personne qu'elle ne connaissait pas, histoire de lui montrer que tout le monde n'était pas aussi con que son ex.

Décidée, la professeure sortit de chez elle et se dirigea vers chez Diana Lake. Il n'avait pas été très difficile de savoir où Gwen avait élu domicile à présent. Et bien qu'elle ne connaisse pas Diana plus que cela - elles ne faisaient que se croiser au lycée, puisque Diana leur faisait des dons - mais il lui semblait que la jeune femme traumatisée était entre de bonnes mains à présent. Une intime conviction qui lui venait d'elle ne savait où... Arrivée devant la porte de l'habitation de la romancière, Morrigan sonna une première fois. N'obtenant pas de réponses, elle réitéra son geste.

- Miss Lawrence, vous ne craignez rien. Je m'appelle Morrigan O'Conelly, je suis professeur au lycée. Je suis venue pour discuter un peu avec vous. Dit-elle juste après avoir sonné, histoire de bien lui montrer qu'elle ne lui voulait pas de mal.

Cependant, Morrigan espérait qu'elle aurait le droit à autre chose qu'une conversation au travers d'une porte... Déjà parce que ça n'était pas très agréable et qu'elle estimait à avoir le droit à un autre traitement, mais aussi parce que cela voudrait dire qu'il y avait de bonnes chances pour que Gwen puisse surmonter son traumatisme.

Revenir en haut Aller en bas
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Jeu 27 Aoû - 10:45

Stop swaying when the moon is shaking thou


Vive librement, faire ce que je veux c'est tout ce que je pouvais espérer mais une peur était toujours présente au fond de moi.
Même si je n'avait plus ma couleur blonde enfin qui tirait vers le blanc. La peur que mon frère me retrouve est encore présente. Je suis devenu brune maintenant.
Diana et killian sont sorti un peu tous les deux pour me laisser prendre les marques dans cette grande maison.
Avant de partir, Diana m'avait conseillé de n'ouvrir à personne sans aucun prétexte, ils avaient remarquée tous les deux que j'avais encore peur. Ça fait quelques temps que je ne suis plus chez mon frère.
J'étais à faire la vaisselle quand la sonnerie de la porte d'entrée retentit.. La peur me prit au ventre, est-ce lui qui m'a retrouvé mais comment vu que je suis pas sortis d'ici depuis que je suis là.
Je m'approche doucement de l'entrée sans faire de bruit, peut-être que la personne allait s'en aller.. Mais je me trompe, la personne sonne à nouveau.


Miss Lawrence, vous ne craignez rien. Je m'appelle Morrigan O'Conelly, je suis professeur au lycée. Je suis venue pour discuter un peu avec vous. Dit-elle juste après avoir sonné, histoire de bien lui montrer qu'elle ne lui voulait pas de mal.
Que faire ? Lui faire confiance mais qui me dit qu'elle ne connait pas mon frère et lui dire où je me cache..
Je ne réponds pas, j'essaye de contrôler mon stresse. Pourquoi suis-je seule aujourd'hui... 
Oui je vais peut-être passer pour une idiote mais je vais parler à une porte..
-bon.. bonjour.. qui me dis que vous connaissez pas mon frère... si c'est le cas, allez vous en..  Je veux plus le revoir... Je ne veux pas qu'il me retrouve.. Vous savez pas ce qu'il m'a fait...

Calme toi Gwen, contrôle tes émotions, elle ne voulait pas partir... Elle essaye de me rassurer du mieux qu'elle peut. Après cette séquence de stresse, je décide en prenant mon courage à deux mains et ouvre doucement la porte en étant très méfiante. J'avais quelques larmes qui avaient coulées. Qu'allait-il m'arriver. Il faut que j'affronte mes peurs.

crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Dim 30 Aoû - 11:20


Un petit coup de main ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Gwen

Au bout de plusieurs minutes, une petite voix se fit entendre par-delà la porte. Morrigan sentit une pointe de compassion naître en entendant Gwen Lawrence lui dire qu’elle n’avait aucune certitude qu’elle n’était pas une amie de son frère et qu’elle n’allait donc pas la dénoncer auprès de lui. Franchement, cette peur dans la voix de la jeune femme… Non, ce n’était pas du tout un truc que la brune souhaitait entendre dans la voix de n’importe quelle femme.

- Je ne le connais pas… Croyez-bien que si je le connaissais, il aurait déjà reçu mon poing dans la figure. Dit-elle avec force et conviction, parce que c’était vrai.

Au pire, dans sa colère, Morrigan aurait aussi pu utiliser des objets qu’elle lui aurait balancés dessus. La trahison d’un frère envers sa sœur, bizarrement, la prof était incapable de l’accepter. Ce qui était plus qu’idiot, puisqu’elle n’avait pas de frère. Mais c’était ainsi et du coup, elle avait souhaité aider cette femme qui avait traversé l’enfer…

Lorsqu’enfin la porte s’ouvrir, Morrigan se garda bien de faire le moindre pas en avant. Elle ne voulait pas que Gwen voit sa présence comme une intrusion dans sa vie. Si elle l’invitait à rentrer, ce serait autre chose. En tout cas, on lui avait dit que la jeune femme était blonde, elle la découvrait là avec une autre couleur de cheveux. Ce n’était pas plus mal d’ailleurs, ainsi, elle laissait les mauvais traitements derrière elle et prenait un nouveau départ.

- Bonjour Melle Lawrence… Dit-elle doucement avec un sourire très doux. Je vous assure que je ne suis venue que parce que j’avais envie de vous aider… Avez-vous besoin que je vous ramène quelque chose de la ville ? Je ne sais pas, vous pourriez avoir besoin d’un truc en particulier et pour le moment, comme vous ne pouvez pas aller en ville, je me ferais un plaisir d’y aller à votre place…

Morrigan était sincère. Mais bien sur, son but était qu’à un moment donné, Gwen reprenne assez confiance pour aller elle-même en ville. Mais la brusquer ne servirait à rien pour l’instant, la prof le voyait bien… Alors elle irait au rythme de la jeune femme. Du moins, autant que possible…

Revenir en haut Aller en bas
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Mar 15 Sep - 15:11

La confiance se gagne au fil du temps


Je ne pensais pas que d'ouvrir une porte à une personne que je ne connaissais pas encore était si dur. Si on aurait filmer la scène, les spectateurs m'auraient pris pour une folle. Mais bon c'est la vie. J'ai réussis à braver ma peur et ouvrir la porte à cette femme qui est venu pour me rencontrer.
Quand elle m'annonce qu'elle ne connaissait pas mon frère, j'ai eu comme l'impression d'avoir un poids au moins dans mon coeur. Je me sens un peu rassurée d'un coup. Au premier regard, je sentis que je pouvais faire confiance à cette personne, comment, pourquoi je ne peux l'expliquer.
- Bonjour Melle Lawrence… Dit-elle doucement avec un sourire très doux. Je vous assure que je ne suis venue que parce que j’avais envie de vous aider… Avez-vous besoin que je vous ramène quelque chose de la ville ? Je ne sais pas, vous pourriez avoir besoin d’un truc en particulier et pour le moment, comme vous ne pouvez pas aller en ville, je me ferais un plaisir d’y aller à votre place…
-Bonjour.. euh si vous voulez on peut aller parler sur la terrasse.. enfin il y a un banc sur le porche à votre droite...
Je me sens maladroite à parler comme ça, on s'installe sur le banc, je m'attache les cheveux pour être plus tranquille pour parler avec Morrigan, ça me fait drôle c'est la première personne que je vois de l'extérieure.. prenant mon courage à deux mains, je me lança :
-Je suis vraiment désolé pour tout à l'heure... Mais je vous remercie pour l'aide que vous voulez me donner, pour le moment je n'ai pas besoin d'aller en ville.. J'essaye de m'occuper comme je peux pour ne pas penser à ce que j'ai eu avant de venir ici. Mais une question me turlupine.. Comment avez-vous su que je vivais ici maintenant.. enfin je veux dire vous connaissez Diana ou Killian ???
J'essayais de garder mon calme, j'ai envie de savoir qui c'est réellement car de donner de son temps pour aider quelqu'un comme moi qui était enfermée durant des années c'est pas commun..
-Vous voulez peut-être quelque chose à boire ?? enfin pour pouvoir discuter tranquillement ? Je suis désolé mais je préfère discuter à l'extérieur pour le moment, je ne vous connais pas encore.. j'espère vraiment que vous m'en voulez pas..



crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Ven 18 Sep - 8:56


Un petit coup de main ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Gwen

Quand Gwen ouvrit la porte, Morrigan manqua de sautiller de joie. Mais ce n’était pas une attitude très adaptée à sa personnalité et surtout à la situation. Personne ne devrait craindre d’ouvrir une porte… Ce n’était pas normal et une folle envie d’aller dire deux mots au frère de la jeune femme lui traversa l’esprit. Cependant, cela n’apporterait sans doute que des ennuis à cette jeune femme qui cherchait simplement à s’en sortir… Quand elle lui proposa d’aller s’asseoir sur le banc, à l’extérieur de la maison, la prof accepta sans rechigner. Elle comprenait le besoin de garder son espace privé, comme un sanctuaire où elle se sentait en sécurité…

- Ne vous excusez pas voyons. Lui dit-elle gentiment. Après ce que vous avez traversé, je m’attendais même à ce que vous ne répondiez pas ! Lui expliqua-t-elle. N’y a-t-il personne pour vous tenir compagnie ? Demanda-t-elle, l’air de rien… Peut-être avez-vous un passe-temps que vous souhaiteriez recommencer ? Ou découvrir, qui sait… Morrigan avait l’étrange intuition qu’elle pouvait aider cette fille… Elle ne savait juste pas comment. Oh, euh, je connais Miss Lake de vue et de nom… Elle est donatrice pour le lycée. En fait, il y avait des rumeurs en ville, comme quoi vous vous étiez enfuie de chez votre frère, avec l’aide d’Emma Swan et de Diana Lake… Donc je suis venue. Quant à votre frère, vous devriez engager quelqu’un pour rester avec vous quand les autres partent travailler. Ça vous aidera à surmonter la peur et en plus, vous ne serez pas en danger…

Morrigan se tût, se demandant comment on pouvait en vouloir assez à son frère ou sa sœur pour le cogner. Elle était fille unique et avait toujours regretté de ne pas avoir un petit frère ! Elle, elle l’aurait protégé si elle en avait eu un… La demande de Gwen la sortit de ses pensées et elle se tourna vers elle en souriant doucement.

- Je veux bien un verre d’eau ou une boisson sucrée si vous avez… Et ne vous en faites pas Gwen, je ne vous en veux pas… Il est normal d’être méfiante après vos épreuves… Personne ne vous en voudra jamais pour ça. Et si ça arrive, c’est que la personne est une imbécile et que vous serez mieux sans elle. Conclut-elle avec certitude.

Revenir en haut Aller en bas
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Jeu 1 Oct - 12:21

La confiance se gagne au fil du temps


Je ne sais pas comment ni pourquoi mais je sentis que je pouvais avoir confiance en cette Morrigan. D'habitude enfin depuis que je suis libre en quelque sort, j'ai du mal à rester avec une personne de l'extérieur mais là c'est autre chose. Nous étions assises sur le banc devant la maison, j'adore la sensation de la chaleur du soleil sur ma peau. Un bonheur que j'ai pu découvrir depuis que je suis ici tout en lisant un des romans qui se trouve dans la bibliothèque de la maison.
Ne vous excusez pas voyons. me dit-elle gentiment. Après ce que vous avez traversé, je m’attendais même à ce que vous ne répondiez pas ! m'expliqua-t-elle. N’y a-t-il personne pour vous tenir compagnie ? me demanda-t-elle, l’air de rien… Peut-être avez-vous un passe-temps que vous souhaiteriez recommencer ? Ou découvrir, qui sait…

-Vous savez, j'ai beaucoup travailler sur moi même depuis que je suis ici.. D'habitude, il y a Killian ou Diana vu que je travaille pour elle depuis peu de temps.. mais elle est parti en ville voir une amie si je me souvient bien.. Euh comme passe-temps, je dois avouer que j'en ai pas beaucoup... quand je ne travaille pas, je fais un peu la cuisine surtout la patisserie.. du moins j'essaye. Ou sinon j'adore lire..
En disant ça, j'avais le regard un peu vide à regarder le jardin devant nous, qu'est-ce que j'aimerais être comme les autres, ne plus avoir peur de l'extérieur.. En voyant mon léger absentéisme, Morrigan décide de reprendre la parole ce qui me sorti directement de mes pensée  

 Oh, euh, je connais Miss Lake de vue et de nom… Elle est donatrice pour le lycée. En fait, il y avait des rumeurs en ville, comme quoi vous vous étiez enfuie de chez votre frère, avec l’aide d’Emma Swan et de Diana Lake… Donc je suis venue. Quant à votre frère, vous devriez engager quelqu’un pour rester avec vous quand les autres partent travailler. Ça vous aidera à surmonter la peur et en plus, vous ne serez pas en danger…
Je fut pas du tout surprise que des rumeurs sur moi circulent en ville, Killian m'en avait fait par le lendemain de ma fuite de chez mon frère. J'ai eu de la chance de n'avoir pas beaucoup eu de monde à être venu me voir, j'étais encore en état second et terrifié de l'extérieur ainsi que de la population.. Je lui propose donc un verre d'eau pour continuer à discuter un peu, ça me faisait du bien un peu de compagnie. Elle accepta en me disant qu'elle me comprenait pourquoi j'avais peur comme ça, ce qui me rassure. Je parti donc dans la cuisine chercher un plateau où sont posé deux verres de thé glacées ainsi qu'une assiette de gâteaux. Je retourne vers l'entrée où j'avais laissé la jeune femme, par chance, la petite table était présente, je pose donc le plateau.
-Je me suis permise de mettre quelque chose à grignoter pour parler c'est plus conviviale. 
Je lui tends son verre que j'ai rempli avant et m'installe à côté d'elle. : 
-Je voulais savoir.. qu'est ce qu'on dit sur moi exactement en ville.. j'ai eu quelques rumeurs de la part de Killian ou de Diana qu'ils ont pu entendre par ci par là.. C'est bête comme question mais j'aimerais savoir..


crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Dim 4 Oct - 12:47


Un petit coup de main ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Gwen

Morrigan était restée un peu songeuse, ne comprenant pas trop d’où venaient les progrès phénoménaux de la jeune femme. À sa place, la prof n’était pas certaine de savoir se relever aussi rapidement qu’elle. En même temps, la brune était d’un caractère assez solitaire donc cela ne la gênerait sans doute pas de ne voir personne. La jeune femme sourit en entendant Gwen lui dit qu’elle adorait lire. Ça, c’était quelque chose qu’elles avaient en commun !

- J’adore lire aussi. Mon appartement est rempli de bibliothèque, elles-mêmes remplies de livres de haut en bas. Avoua-t-elle avec un petit sourire. Vous lisez quel type de romans ? Je peux vous en apportez quelques-uns des miens si vous souhaitez. Lui proposa-t-elle gentiment.

Puis elle expliqua à la jeune femme comment elle avait entendu parler d’elle et de l’endroit où elle s’était réfugiée. Ensuite, elle avait laissé Gwen aller chercher quelque chose dans la maison, fermant les yeux pour profiter du soleil qui ne tarderait plus trop à ne pas réussir à les réchauffer, l’automne approchant à grand pas. Gwen revint sur ces entrefaits avec un plateau, du thé glacé et des biscuits. Morrigan étant un peu gourmande, lui fit un grand sourire en la voyant revenir.

- Vous avez eu une magnifique idée ! S’écria-t-elle joyeusement. Joie qui disparut quand Gwen lui demanda ce qu’il se disait sur elle en ville. Je ne suis pas sûre que ça soit une bonne idée… Dit-elle en hésitant avant de voir que Gwen en avait besoin. Très bien. Soupira-t-elle. Disons qu’il y a deux écoles de pensées. Certains aimeraient vous venir en aide mais ne savent pas si c’est approprié de venir vous voir alors que vous avez été blessé. D’autre, ils sont très peu nombreux, considèrent que si vous êtes restée autant de temps, c’est que vous aimiez être frappée… J’ai entendu deux ou trois personnes le dire devant moi. Depuis, ils n’osent plus quand je suis dans la même pièce qu’eux. Je crois que le savon que je leur ai passé et ma petite menace ont eu beaucoup d’effets… Raconta-t-elle, songeuse. Ne les laissez pas vous atteindre surtout. Ce ne sont que des idiots.

Jamais on ne pourrait accepter le genre de traitement qu’avait reçu Gwen. C’était quelque chose de totalement fou aux yeux de Morrigan. Et elle tâchait de faire en sorte que les gens pensent autrement. Ou se taisent.

Revenir en haut Aller en bas
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Mar 13 Oct - 17:40

La confiance se gagne au fil du temps


D'avoir de la visite, cela me faisais vraiment plaisirs, mais c'est vrai que depuis quelques jours, je me demande ce qu'on disait sur moi. Diana refusait de me le dire quand pour killian sans que je sache pourquoi enfin si, c'est pour me préserver vu que je suis encore fragile. Je ne sais pas pourquoi mais je pense que je vais demander à la jeune femme en face de moi, elle me semble sincère dans ce qu'elle me dit, qu'elle veut m'aider à m'en sortir peu à peu. Nous discutions tranquillement en buvant du thé glacé et manger quelques gâteaux, je décide de me lancer. Quand je lui demande, je remarque dans son regard qu'elle était mal à l'aise mais se reprit.
Très bien.Soupira-t-elle. Disons qu’il y a deux écoles de pensées. Certains aimeraient vous venir en aide mais ne savent pas si c’est approprié de venir vous voir alors que vous avez été blessé. D’autre, ils sont très peu nombreux, considèrent que si vous êtes restée autant de temps, c’est que vous aimiez être frappée… J’ai entendu deux ou trois personnes le dire devant moi. Depuis, ils n’osent plus quand je suis dans la même pièce qu’eux. Je crois que le savon que je leur ai passé et ma petite menace ont eu beaucoup d’effets… me Raconta-t-elle, songeuse. Ne les laissez pas vous atteindre surtout. Ce ne sont que des idiots.
Durant son récit, j'essaye de ne pas craquer, enfin de garder mon stresse enfuit au fond de moi, mais j'ai quelques larmes aux yeux, je sentis une larme qui coule doucement.
Je comprends que Killian et Diana ne voulaient rien me dire.. Mais de savoir me fais enlever un poids que j'avais sur le coeur. Je me doute que c'est pas facile d'aller voir quelqu'un qui a été battu, de peur de faire peur à celle-ci, je comprends tout à fait. Mais ceux qui ont cru que j'ai aimé avoir subit sous ça, j'aimerais qu'ils se mettent à ma place cinq secondes et ils verront l'enfer que j'ai pu vivre....
Je pris une gorgée de mon thé glacé, je me calme doucement, j'ai tellement hâte de pouvoir revivre normalement sans être assister des autres.. Je reviens doucement à la réalité, je n'avais pas remarqué que des larmes coulaient sur mes joues et que Morrigan m'ai prit contre elle pour me rassurer comme elle le pouvait. 
-Ne vous inquiétez pas.. ce n'est pas de votre faute que ces larmes coulent, je vais aller mieux.. lui dis-je en la regardant, j'essuie les larmes qui restaient sur mes joues.
crackle bones

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Mar 20 Oct - 20:46


Un petit coup de main ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Gwen

Son récit lui fit énormément de peine, Morrigan le vit bien. Cependant, la prof était plutôt contente que Gwen soit au courant. Elle était forte, bien plus qu’elle ne le pensait et l’enfermer dans un cocon protecteur ne semblait pas être la meilleure solution aux yeux de la brune. Après tout, elle était là, à tenir une conversation avec quelqu’un qu’elle n’avait jamais vu et elle s’en sortait très bien ! Le chemin serait long, c’était certain, mais Gwen avait besoin de faire face à la dure réalité pour ne pas devenir une victime toute le restant de sa vie…

- Les gens aiment beaucoup donner leurs avis sur tout et n’importe quoi, surtout quand ils ne sont pas au courant de l’ensemble de la situation. Grogna-t-elle. Je ne suis pas au courant de tout moi non plus… Dit-elle pour la rassurer. Mais j’estime qu’une personne qui en frappe une autre pour le simple plaisir de la briser ne mérite aucune compassion et qu’elle doit payer… Avez-vous porté plainte d’ailleurs ? Demanda-t-elle alors, curieuse.

Si Gwen avait porté plainte, elle avait de grandes chances de pouvoir avoir une ordonnance du juge interdisant à son frère de l’approcher. Ainsi, s’il venait ne serait-ce qu’une fois près d’elle, il irait tout droit en prison. À condition bien sur qu’il n’y aille pas avant…

- Je suis désolée Gwen. Dit-elle doucement en mettant prudemment la main sur l’épaule de la jeune femme. Je crois que vous êtes une femme forte et que vous avez un grand courage pour faire face à quelque chose qui vous fera de la peine… Laissez-les dire, ils ne sont que des abrutis.

Morrigan était venue pour essayer de l’aider, mais au final, Gwen semblait s’en sortir relativement bien sans elle. Peut-être qu’elle aurait dû la laisser tranquille ?

Revenir en haut Aller en bas
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Sam 16 Jan - 17:17

Un petit coup de main ??

feat. gwen & Morrigan


Alors c'est ainsi que les autres me voient.. Comme une traînée.. Que j'ai soit-disant aimé d'être traitée comme une esclave. Mon dieu, c'est juste horrible. J'aimerais tant les voir à ma place, qu'ils sachent réellement ce que mon frère m'a fait. Être traiter comme une esclave, même plus est la chose la plus effroyable qu'il peut avoir.. Combien de fois ai-je voulu mourir de ses coups quand il était en colère pour ne plus subir tout ceci. Mais bon maintenant c'est fini, je suis libre. Mais qu'est-ce la liberté quand la peur est présente à vif.. Je remercie en silence Morrigan d'avoir été franche avec moi. De m'avoir dit tout haut ce que certaine personnes osent penser de moi.. Les larmes sont présentes, Mon coeur saigne à cause de ses souvenirs encore houleuses. A sa question de savoir si j'avais porté plainte, je ne réponds pas directement en essayant de me souvenir.
Euh oui, Je.. Je crois qu'après mettre évader de chez mon frère. Diana et Emma Swan m'ont emmené au bureau du shérif pour que je fasse ma déposition.. Et ne vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas, je ne sais pas si je suis une femme forte.. J'ai du mal le soir.. Dans mes rêves ne sont que les horribles souvenirs que j'ai pu avoir..
Elle avait posé sa main sur mon épaule, je ne sursaute pas, comme si j'avais une confiance envers elle, je ne saurais pas comment l'expliquer.
A la différence de moi, vous êtes une femme forte. Vous n'avez pas peur des autres.. Depuis que je suis libre, j'essaye de faire comme si c'était loin dans le passé mais j'ai encore beaucoup de difficultés, je dois l'avouer.. . Je pris mon verre pour en boire une gorgée, tout en le reposant, je remarque que celui de mon interlocutrice est vide.
Vous voulez que je vous sers ?? Et dites moi, votre métier consiste à quoi exactement.. Il a l'air passionnant non ??



made by guerlain for bazzart

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   Mar 19 Jan - 11:39


Un petit coup de main ?

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Gwen

Morrigan avait essayé… C’était tout ce qu’elle pouvait se dire pour se consoler de la peine qu’elle faisait involontairement à Gwen. La professeure n’avait pas voulu lui révéler ce qui se disait derrière le dos de la jeune femme, voulant la préserver. Mais parfois, pour avancer et devenir plus fort, il fallait prendre des coups… La brune en avait parfaitement conscience et ce fut pour cela qu’elle accepta de parler au final. Voir que la jeune femme qui avait tant souffert par le passé continuait à souffrir à cause d’imbéciles qui ouvraient leurs bouches sans savoir mis la jeune femme en colère. Il allait falloir leur clouer le bec rapidement… Mais pour le moment, sa priorité était Gwen.

- Le Shérif fera ce qu’il faut alors… Opina-t-elle quand Gwen lui apprit qu’elle avait effectivement porté plainte. Il vous faudra du temps pour passer à autre chose, c’est normal… Mais avoir des cauchemars ne signifie pas que vous êtes faible… Vous vous en sortirez Gwen, vous avez du caractère et des gens sont là pour vous, plus que ce que vous pourriez croire. Peut-être devriez-vous parler au docteur Hopper pour vos cauchemars. Suggéra-t-elle par la suite.

Quand elle l’entendit lui dire qu’elle, elle était une femme forte, Morrigan manqua de rire. Elle se retint de justesse, sachant combien cela aurait été mal venu dans les circonstances. Mais elle avait juste du caractère, elle n’était pas plus forte qu’une autre au final… Sinon, elle réussirait à passer outre sa méfiance et cette espèce de crainte qu’elle ressentait envers le pasteur…

- C’est normal… Ne vous dévalorisez pas pour cela, vous avez vécu des épreuves difficiles, laissez-vous le temps de vous remettre… Quant à moi, je ne suis pas aussi forte que vous voulez le croire, j’ai simplement un fichu caractère qui m’aide beaucoup… Lui avoua-t-elle en souriant.

La clé était là de toute façon… Faire croire aux autres qu’on était fort, que l’on pouvait résister aux attaques et riposter… Sans cela, les gens tentaient de vous écraser. Mais Morrigan était trop fière pour se laisser faire et elle estimait que chaque femme était capable d’agir comme elle…

- Oh, oui je veux bien s’il vous plaît. Répondit-elle doucement à la question de Gwen. Je suis professeur d’histoire au lycée. C’est passionnant effectivement, mais parfois assez ardu puisqu’on s’amuse à me donner des classes difficiles… Cela dit, je me plains là, mais en réalité, j’aime beaucoup avoir ce genre de défi à relever ! S’exclama-t-elle en riant quelque peu.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit coup de main ? [Gwen Lawrence]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-