Partagez | 
 

 Pochtron ! - PV Jack Pumpkin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Ven 21 Aoû - 16:24

[En attente d'une meilleure présentation]

Était-ce vraiment une bonne idée que d'aller au Rabbit Hole alors que tout l'énervait en ce moment et qu'il lui restait encore au moins deux jours à terre ? Sûrement que non mais le mal de terre a ses raisons que la raison ignore. Hier soir, il avait dégoté un petit lot pas trop dégueulasse au Granny's mais ce soir quand il y est allé pour manger, il n'y avait rien à lever. Même Ruby était absente, autant dire qu'il avait les crocs ! Surtout qu'il avait commencé légèrement à boire là-bas et que du coup, ça lui donnait une furieuse envie d'aller dans un endroit qui bouge.

Il marchait tranquillement dans la rue menant au bouge qu'il appréciait par intermittence. Le début lui paraissait toujours attrayant mais souvent la fin ça se terminait plutôt mal. Et pas forcément que pour lui. Parfois ça se terminait en douceur, ou sauvagement sur un lit dans le meilleur des cas avec une conquête d'un soir... La vie était ainsi faite, de haut et de bas que lui ne pouvait pas contrôler. À chaque fois qu'il retournait dans ce lieu, il avait toujours la même chanson en tête et ce soir, un refrain plus particulièrement.

"Pochtron, pochtron
Un d'ces quatre tu vas prendre des gnons
Pochtron, pochtron
C'est c'que m'disent mes potes en me filant des marrons"


Il n'était pas certain de trouver des potes là-bas mais du moment qu'il y avait de quoi ramener chez lui ou passer une superbe soirée ailleurs, ce serait déjà pas mal. La videuse le regarda de travers lorsqu'il entra. Visiblement, elle aurait préféré le laisser dehors mais il était encore assez sobre et puis, il n'était pas interdit de bar ! Il payait toujours ses consommations et après tout, il mettait de l'ambiance. À l'intérieur, il s'approcha tout naturellement du bar pour prendre un premier verre. Il balaya ensuite la salle du regard en espérant trouver le coup d'un soir.

Pour l'instant, il n'y avait pas grand-chose, mis à part une jeune femme plutôt bien foutue. Elle semblait ne pas être seule mais pas forcément accompagnée non plus. Le gars près d'elle semblait lui faire la cour, le genre Finley. Il but un deuxième verre et se sentit d'humeur plus joueuse. Il demanda deux autres verres de Mojito et s'éloigna du comptoir pour aller rejoindre l'inconnue.

- Puis-je vous offrir un verre ?

Cela ne le gêna pas de peut-être interrompre une conversation et il s'installa à côté d'elle, à la dernière place de libre. Il lui tendit le verre, sans se soucier de l'homme qu'il tentait de griller auprès de la mystérieuse créature qu'il n'avait pas encore rencontrée jusqu'à présent.

- C'est la première fois que vous venez au Rabbit ?

Il ne la lâchait pas des yeux, se moquand du monde qui l'entourait et pourtant au Rabbit, son problème c'était souvent les gens autour...
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Lun 24 Aoû - 19:16




La routine était quelque chose que Jack détestait par-dessus tout, même si les habitudes pouvaient s'apparenter à des points de repères parfois bien utiles, l'idée même d'être enfermé dans un schéma qui se répère en boucle lui était difficilement supportable. Ce qu'il aimait c'était l’inattendue, qu'il soit bon ou mauvais ceci n'avait que nullement d'importance du moment qu'il était présent, au point que parfois même un détail qui pouvait paraître insignifiant pour d'autres était une véritable découverte pour lui. Il commençait à rêver d'une autre vie bien loin de Storybrooke, l'atmosphère de la si petite ville le pesait de plus en plus, pensant sérieusement à retourner dans son pays natal qui lui manquait tant par moments. C'était toujours le même problème avec lui à savoir qu'il se lassait vite, il faisait des efforts pour maintenir les apparences mais en réalité tout l'ennuyait assez rapidement  jusqu'à trouver une nouveauté qui pouvait bien le sortir de son apathie grandissante, et malheureusement pour lui il était dans une de ses périodes où rien ne semblait posséder la moindre saveur à son goût. Pourquoi ne partit-il donc pas ? Un grand mystère inexplicable pour sa part mais c'était comme s'il lui était impossible de s'éloigner la ville, pourtant ceci n'aurait aucunement été la première fois qu'il déménage, mettant ceci sur le compte d'avoir fait des rencontres qui comptaient dans la balance et bien plus qu'il ne pouvait le penser dans un premier temps. Pour pallier à ce sentiment intérieur qui le rongeait de l'intérieur il lui fallait donc trouver quelque chose, de préférence jamais expérimentée bien entendu sinon l'effet cherchait ne durait qu'un temps limité, se creusant donc la cervelle pour trouver ce nouvel El Dorado imprévisible. La solution vient d'une cliente, venu dans sa boutique pour un article d'occultisme, qui lui proposa un de ces soirs de l'accompagner dans l'un des bars et c'est sans vraiment réfléchir plus qu'il accepta.

Le Rabbit Hole, c'était à première vue le lieu de la destination qu'elle avait choisie, devait-être l'un des endroits qu'il n'avait jamais fréquenté depuis qu'il habitait à Storybrooke et honnêtement de ce qu'il avait entendu cet endroit était réputé pour être que peu fréquentable. C'était parfait ! Exactement ce qui lui manquait, le petit grain de folie dans cette vie bien trop monotone qui le rendrait à chaque instant un peu plus terne, ce nouveau lieu à découvrir apparaissait à Jack comme une possibilité de reprendre son souffle dans une certaine mesure. C'était plus que confiant et la tête pleine d'espoir qu'il accompagnait donc la jeune femme dans ce qui semblait être le lieu le plus animé de la ville, du moins en ce qui concernait la nuit et très certainement que de jour l'effet recherché ne devait être le même, se laissant ainsi guider tout en essayant de s'imprégner de l'ambiance qui pouvait bien dégager d'ici. Il pouvait voir que le contraste était saisissant avec ce qu'il connaissait pour sa part, bien loin de toutes les conventions auxquelles il avait été habitué depuis sa plus tendre enfance et des établissements qu'il avait pu côtoyer jusqu'à présent, mais c'était justement sortir de sa zone de confort déprimante qui l'avait poussé à accepter de sortir ici et le moindre qu'on pouvait dire c'est que pour l'instant il n'était pas vraiment déçu. Il était indéniable en revanche qu'il ne passait pas vraiment inaperçu au Rabbit Hole, sans doute dû au fait qu'ils devaient rarement voir de nouvelles têtes mais surtout à son style toujours assez impeccable, sans vraiment se soucier d'être ou non un véritable caméléon qui peut se morfondre où il le souhaite et il était ce qu'il était point final. Prenant ce que le barman avait nommé un gin-tonic, même si pour sa part il avait de sérieux doute que ce qu'il avait en main en soi vraiment un mais qu'importe, tout en payant aussi le verre de cocktail de celle qui l'avait entraîné jusqu'ici à défaut d'avoir un vin qui puisse être potable avant d'aller s'asseoir avec cette charmante compagnie.

Quelque part il se sentait comme revivre, parfois il lui suffisait vraiment d'un rien pour être mieux, ayant vraiment la sensation qu'il allait pouvoir passer une soirée sympathique et pourquoi pas réitérer l'expérience une autrefois. Jack commençait même à trouver intéressant ce que la jeune femme lui disait, l'écoutant réellement alors que bien souvent il avait en réalité la tête ailleurs à s'imaginer diverses choses qui n'avaient rien à voir avec la conversation au point de tout mélanger au final, jusqu'à ce qu'un individu vienne l'interrompre en plein milieu de leurs échanges. Il ne trouva rien à dire sur le coup tant il était surpris, jetant des coups d’œils à la femme qui ne semblait pas non plus le connaître, pensant dans un premier temps qu'il s'agissait sans doute d'une connaissance mais ceci n'était clairement par le cas. C'était peut-être l'un des individus dont il avait entendu parler, un peu comme une légende dans le coin, le genre de type qui se croyait tout permis et qui avait une réputation assez désastreuse qui collait parfaitement avec le cadre dans lequel ils se trouvaient. Tout ce qu'il voyait pour sa part c'était un manque cruel d'éducation, cet homme n'était nullement un gentleman et ceci se voyait aussi nettement que le nez au milieu de la figure, ce qui n'avait pas l'air non plus de plaire à sa compagnie. Il était hors de question pour lui de laisser passer ça, encore moins lorsqu'on importunait une personne avec lequel il s'entendait, fixant cet inconnu plus qu'envahissant.

« Si vous étiez un peu plus observateur mon cher vous auriez vu dans un premier temps que cette demoiselle a déjà un verre en main, que deuxième elle se trouve assise à une table en ma compagnie, que troisièmement vous semblez plus la mettre mal à l'aise qu'autre chose. Vous devriez donc en conclure que vous l'importunez cependant si on en juge à votre manque flagrant d'absence des règles de la bienséance et sans doute d'éducation, puisque vous nous dérangez en pleine conversation, j'en déduis que soit vous êtes déjà trop imbibé d'alcool pour avoir une réflexion intelligente soit vous êtes réellement stupide. »

Parfois il n'avait aucune envie de se montrer gentil ou quoique ce soit d'autre tout en pouvant se montrer impitoyable, prenant même un certain air hautain, il n'avait aucun état d'âme pour le coup tout en n'étant nullement sûr que l'individu pouvait bien comprendre ce qu'il disait.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...


Dernière édition par Jack Pumpkin le Ven 4 Sep - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Jeu 27 Aoû - 19:08

Alors qu'il commençait à faire un brin de causette, le genre réservé, un type interrompit sa conversation. Le gars semblait tout droit sortir d'un magasin de mode, coiffé au cheveux près, soigneux sur son physique et un langage sortit du siècle dernier... En gros, pas le genre de personne qui va aller trop loin dans les embrouilles de peur de s'abîmer et de ne plus être présentable. Eric le regarda de haut en bas afin de mieux l'évaluer avec un petit air méprisant. Il le trouvait si insignifiant et ridicule qu'il se serait contenté de le mépriser si le bonhomme ne lui cherchait pas des noises. Ce dernier lui débita un flot de paroles qui lui donna une de ces soifs qu'il but une gorgée de son verre qu'il tenait. S'il n'avait pas prévu le deuxième pour la belle demoiselle, il l'aurait donné à l'homme qui venait enfin de terminer son speech quelque peu vexant. Il ne put s'empêcher de sourire, aimant lui aussi la provocation. Il posa le deuxième verre sur la table devant la belle donzelle. Elle n'avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit et les paroles étaient suffisamment explicites pour qu'il en déduise que rien ne se passait entre les deux. Autant en profiter !

- Si j'importunais la demoiselle, elle me le dirait.

Il fit tinter son verre avec celui qu'il avait offert à la jeune femme. Il espérait qu'elle le prendrait mais elle semblait gênée. Eric en déduisit aussitôt que c'était la faute de celui qui restait avec eux et qui était de trop. D'ailleurs, celui-ci le regardait fixement, ce que détestait le pêcheur, se rappelant des paroles du malotru. Il sortit quelques billets de un dollar de son jean et les posa sur la table devant le trublion.

- Je crois qu'elle préfère ma compagnie et qu'elle apprécie mes manières. Va te payer un verre, ça va te détendre. Et profites-en pour aller voir ailleurs, choupinet.

Son ton sarcastique ne laissait aucun doute sur le fait qu'il se moquait délibérément de cet individu qui l'ennuyait de plus en plus. Il faisait déjà un beau geste en le congédiant poliment et en lui offrant un verre. Ce n'était pas parce qu'il en était déjà à son troisième, plus que quelques bières, qu'il n'avait pas la maîtrise de son corps et qu'il ne pouvait pas se battre. C'est seulement à partir du sixième que ça commençait à être difficile pour lui. Quant au huitième, c'était la gueule de bois assurée si jamais il devait y avoir baston. Il ne se préoccupait plus de l'importun et se tourna vers la miss qui observait la scène sans rien dire.

- Excusez-moi belle demoiselle, j'ai oublié de me présenter, c'est sans doute le manque d'éducation soulevait par le fâcheux qui vous a accompagné jusqu'ici. Je m'appelle Eric. Et vous ?

Il jeta un regard vers l'homme qui restait encore présent alors qu'il aurait déjà dû déguerpir. Il se demandait ce qu'il attendait pour bouger. D'habitude, ce genre de personnes filait pour éviter d'avoir trop d'ennuis ou essayer de partir avec la jeune femme, craignant pour eux que ça dégénère... Quelque fois, l'accompagnant partait seul, la miss avec eux préférant la compagnie du beau marin. Il se comportait au Rabbit Hole comme en mer, il jetait une ligne en espérant que ça morde et assez souvent, ça marchait aussi dans ce genre d'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Ven 4 Sep - 20:31




Dire qu'il était venu ici dans le but premier d'en voir un peu plus sur une partie du monde qu'il ne connaissait nullement, il fallait avouer que le genre du Rabbit Hole était tellement éloigné de ce dont il avait l'habitude qu'en réalité il ne savait rien de ce lieu, et si la première partie découverte avait été assez plaisante désormais Jack commençait à déchanter un peu plus à cause de cette irruption inopportune. Dire qu'il pensait que ce genre arrivait uniquement dans les films, au point que cet individu était presque un stéréotype à lui seul quelque part, dans une autre situation il aurait pu très clairement en rire mais ce n'était nullement le cas. Ennuyé était l'adjectif qui correspondait bien mieux à son état d'esprit, sans doute contrarié dans un sens que la soirée qu'il avait plus ou moins imaginée ne se puisse se dérouler selon les grandes lignes tracées, c'est sans doute pour ceci qui n'avait aucunement mâché ses mots plus tôt car il n'avait nullement l'envie d'être gentil ou bienveillant envers une personne qui le dérangeait de la sorte. En temps normal Jack aurait très certainement fait bonne figure devant l'homme, lui offrir l'un de ses plus beaux sourires de convenance comme il savait si bien le faire, or l'autre rustre lui offrait un tel goût amer qu'il n'avait aucune envie d'être convenable et conventionnel comme il avait été éduqué. Cet homme bafouait même l'ensemble des principes de bonnes conduites, ne pouvant que mal le cataloguer pour sa part, impactant directement sur son humeur et sa façon d'être en société. Il leva légèrement un sourcil interrogatif en voyant faire ce qui était a priori une sorte de Casanova, ne sachant réellement comment interpréter tout ceci en fait durant quelques secondes, en particulier à l'apparition de quelques dollars sur la table étant circonspect de ce qui se passait là. Il avait du mal à voir où il venait en venir, s'il était face à une tentative piteuse de pot de vin ou dans le même goût, jugeant un peu plus sévèrement l'intrus.

Choupinet. Ce gars avait osé le surnommer choupinet, c'était aussi dégradant que ceci pouvait être humiliant, n'ayant aucune pitié à l'imaginer dès lors à brûler sur un magnifique bûcher ou toute autre mort peu glorieuse. Jack serrait les dents et les poings, au plus profond de lui la colère grondait déjà plus violente qu'un orage qui approcherait, s'il y a bien une chose qu'il ne supportait pas c'est que l'on puisse traiter de cette manière. Que connaissait-il de lui ce pauvre t-il pour se permettre de lui parler ainsi ? Rien, il ne savait absolument rien, il n'avait aucun droit et encore moins de l'affubler d'un tel surnom si ridicule qui pouvait clairement suggérer qu'il était en sucre ou une idée sur la même lignée. La vengeance est d'ordinaire un plat qui se mange froid, c'est en tout cas ce que disait le proverbe, mais la réalité est que pour sa part il la préférait brûlante et n'avait aucune patiente en ce qui concerne de défendre son honneur. On l'attaquait il répliquait, c'était aussi simple que ça, il n'était pas du genre à attendre dans son coin que les événements viennent à tourner en sa faveur. Son regard était figé sur ce malotru sans nom, tout ce qui se passait autour n'existait plus et même pas celle qui de base lui avait proposé de venir dans ce bar, faisant un effort surhumain pour ne pas lui montrer à quel point il était loin d'être aussi sympathique et fragile qu'on pouvait bien le penser. Une petite voix de la conscience lui susurrait de rester calme, de s'en aller sans faire d'histoire, mais elle était si faible en comparaison à celle qui réclamait de remettre à sa place ce type. Finalement c'est qui lui disait de ne pas être correct qui l'emporta, il n'avait aucune raison de réfléchir plus longtemps, après tout il était venu ici pour les sensations fortes. Se levant donc du siège où il se trouvait, déboutonnant quelque peu au niveau de ses manches, sans plus de préambule il assena un magnifique coup du crochet gauche.

« J'espère que tu aimes danser car j'ai bien envie de te faire valser ! Et pour ta gouverne ne croit pas que je ne suis pas du type à me salir les mains, parfois les ordures dans ton genre on a pas vraiment le choix que de faire le ménage soi-même ! »

Le sous-estimer était la pire erreur que son adversaire avait pu faire, quand il le voulait il pouvait faire mal, même s'il était loin d'être un as du combat il savait se défendre tout en sachant pertinemment que parfois un moment de violence est la seule solution à un problème. Et puis, il fallait bien l'avouer, Jack n'était pas contre refaire le portrait de Don Juan et n'avait aucun scrupule à le faire en réalité surtout pas après ce qu'il lui avait déblatéré à son sujet. Il était passé naturellement au tutoiement avec lui, d'habitude il lui fallait un certain temps sauf cas exceptionnel qui s'appliquait ici, c'était le signe qu'il ne pouvait pas l'encadrer tout simplement. En tout cas ce n'était pas la première fois qu'il se bagarrait, peut-être pas non plus la dernière qui sait, reculant de quelques pas pour prendre position prêt à répliquer car il imaginait difficilement que cet Eric ne bougerait pas le petit doigt. Sans doute qu'il allait le regretter pour sa part, il n'était pas un expert mais qu'importe, il était hors de question de se laisser faire sans réagir.

« Alors ? On continue ? »

Un brin de provocation n'avait jamais fait de mal à personne, peut-être un peu trop en confiance en lui pour l'instant, se préparant donc à contrer en cas de besoin.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Ven 11 Sep - 19:33

Pochtron !

Eric ne se souciait plus de l'homme à qui il essayait de piquer la gonzesse qu'il voulait mettre dans son lit. Il ne le considérait pas comme une gêne et encore moins une menace. Peut-être était-ce l'accès d'alcool qui le rendait moins méfiant ou alors l'habitude qu'en général ça se passe bien pour lui. Ce fut à peine s'il remarqua que l'importun s'était levé. Il fit un petit sourire, pensant que celui-ci allait partir mais malheureusement pour lui, il reçut un crochet du gauche qui le fit tomber par terre. Il avait l'impression d'avoir reçu un coup par traîtrise mais très vite il se rendit compte que c'était l'homme qu'il avait sous-estimé qui venait de lever la main sur lui. Il se massa la pommette tout en l'écoutant déblatérer des paroles désagréables.

Il se releva sans trop de difficultés, n'étant pas suffisamment éméché pour ne pas pouvoir le faire. Il se mit bien droit, révélant sa stature musclée mais il ne paraissait pas sur ses gardes, prouvant par cette attitude qu'il ne craignait pas son agresseur. Ce dernier voulait le faire valser... Cela l'amusa de trouver un camarade de jeu. S'il devait se battre pour les yeux de la belle, cela lui convenait. Deux plaisirs dans la même soirée, ce n'était pas toujours le cas. Surtout que l'homme le provoqua de nouveau, comme si ça allait le faire enrager. Il était encore assez lucide pour ne pas tomber dans ce genre de piège. Peut-être que ce soir il risquait d'avoir besoin de Tony...

- Si tu veux mais il faudra que tu fasses mieux que ça...

Il arbora un sourire amusé, gardant son air décontracté mais tous ses muscles étaient sous tension, prêts pour le combat qui allait venir. Lui aussi savait faire dans la provocation mais cette fois-ci, il n'allait pas attendre de recevoir un deuxième coup. Il lança un clin d’œil à la jeune femme pour lui faire comprendre qu'il serait son champion et qu'elle ne devait pas s'en faire. Il se douta que cela énerverait d'autant plus le dragueur du dimanche et il s'avança avec nonchalance vers lui. Lorsqu'il se trouva à bonne distance, il flanqua une bonne droite dans la tête de son agresseur, frappant rapidement pour pas que l'homme puisse parer puis il se recula et mit ses deux poings en avant, en posture de combat.

- Alors, tu me fais danser... choupinet ?

Il voulait voir comment l'individu réagirait à cette nouvelle provocation. Il espérait qu'il soit comme un de ses bœufs qui se ruent sur vous sans réfléchir et qu'il était facile de calmer.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Lun 14 Sep - 19:01




L'adrénaline pouvait faire des choses incroyables, la croyance populaire voulait qu'une femme puisse soulever une partie d'une voiture si ceci pouvait lui permettre de sauver son enfant, comme une réserve infinie d'énergie qui se répand plus rapidement qu'une poignée de poudre dans les veines. C'était le sentiment qui envahissant Jack peu à peu, ne voyant plus ce qui l’entourait et uniquement son adversaire en face de lui, arrêter d'avoir le contrôle sur la meilleure manière de paraître pour laisser échapper quelque chose de sans doute moins humain mais sans nul doute bien plus vivant qui ne l'était. Sans doute qu'il aurait pu en rester là, partir après avoir laissé cet excès de colère l'envahir, mais ceci était sans compter sur son orgueil qui avait été vivement touché. Il s'était déjà mis dans un tel état de rage profonde lorsqu'il était plus jeune, il n'avait pas vraiment hésité ou même réfléchi un seul instant en agissant sous impulsion, tout ça parce qu'on avait osé se moquer de son nom de famille qu'il aimait tant. Les enfants pouvaient être si cruels parfois. La situation était quelque peu identique dans le sens où ce Casanova de la boisson lui avait attribué un surnom si ridicule, il avait eu l'impression d'être revenu des années en arrière ce qui était loin de lui plaire, il ne pouvait nullement laisser passer un tel affront. Certes il risquait fortement d'être le perdant des deux, il pouvait aisément le deviner de la façon dont son adversaire semblait prendre ceci pour de la rigolade, cependant même si c'était le cas il se battrait avec toute la force et la violence dont il disposait alors bien qu'il se retrouverait au tapis certainement au moins il comptait bien lui aussi affliger des dégâts en passant. Pour l'instant il restait encore à une distance raisonnable, abordant malgré lui un léger rictus peut-être amusé il n'aurait su dire, l'observant donc se relever tout en étant sur la défensive la plus totale.

Un manque d'expérience dans le domaine qu'il regretta très vite, dans un avenir proche il allait peut-être devoir prendre des cours qui sait, il eut à peine quelques secondes pour lever les yeux au ciel tellement blasé par le spectacle désolant que cet Eric offrait qu'il vit bien trop tard le poing droit de son adversaire arriver lui. Honnêtement Jack n'en avait que faire si la jeune femme voulait repartir avec ce Don Juan, il n'était aucunement venu pour ça de son côté mais bien pour découvrir une partie de Storybrooke qui lui était inconnu, juste qu'il était prêt à la défendre si tel n'était pas son souhait finalement. Cependant l'attitude grotesque que l'importun le débectait au plus haut point, sans doute qu'il prenait ceci pour une compétition mais de son point de vue il n'y en avait aucune justement, renforçant l'idée que le propriétaire de Farces & Attrapes se faisait de lui à savoir juste un stéréotype qui se confirmait. Mais pour l'heure il était en train de déguster, pas dans le sens où il aurait souhaité, grimaçant fortement à ce coup reçu tout en malaxant quelque peu d'une main l'endroit qui était touché. Il s'attendait à quelque chose de violent mais pas à ce point-là, pourtant ce n'était pas ceci qui allait le faire regretter de l'avoir frappé en premier, finissant par venir se repositionner prêt pour le combat alors qu'il écoutait l'individu venir le traiter une nouvelle fois de choupinet. Son énervement ne fut que plus grand, il est clair qui ne pouvait que lui souhaiter tous les maux du monde, il avait la rancune et la rage qui lui hurlaient en concert de l'éclater. Il allait le faire danser ça oui, il y comptait bien ça c'était sûr, le fixant droit dans les yeux.

« Oh ne t'en fais pas ! On a toute la nuit pour ça non ? Tu as l'air bien pressé, il ne faut point faire des demandes que l'on risque de regretter plus tard. »

C'était peut-être la goutte d'eau qui avait fait dépasser le peu de patience qu'il pouvait bien avoir, après tout elle avait souvent été quasi inexistante, qui le poussa à agir sans prendre le moindre recul sur la situation. Cependant au moment où Jack aurait pu tendre le bras pour tenter de lui décrocher un autre coup de la main il tenta à la dernière seconde un coup avec le pied, visant dans l'estomac en dessous de la garde que son adversaire avait pu constituer plus tôt avec ses poings, essayant donc de créer un effet de surprise plutôt pour tenter de le déstabiliser et en profiter pour lui offrir une autre riposte.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...


Dernière édition par Jack Pumpkin le Mer 7 Oct - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Dim 20 Sep - 22:32

Pochtron !

Eric aurait pu profiter de l'effet de surprise pour continuer de frapper l'homme dont il ne connaissait pas le nom. Sauf qu'il n'était pas ce genre d'individu, trouvant lâche de profiter d'une situation, surtout que son adversaire ne l'avait pas fait quelques instants plus tôt. Et puis il aimait continuer ce jeu de provocation et il espérait que son adversaire ne ferait pas l'erreur de vouloir continuer à se battre. Lui n'était pas prêt à renoncer au combat, ce qui risquait de lui attirer encore quelques problèmes mais l'autre devait se montrer plus raisonnable. Sauf que celui-ci semblait ne plus se contrôler et voulait encore lui chercher des noises.

Décidément, les deux hommes se montraient aussi stupides et puérils, jouant aux coqs et la soirée risquait vraiment de mal se terminer. Le pêcheur savait qu'ils n'avaient pas toute la nuit pour danser. Tôt ou tard, soit les videurs, soit les shérifs finiraient par débarquer pour mettre un terme à ce conflit. Il entendait déjà Lacey leur demander d'arrêter leurs conneries. Il s'apprêta à lui répondre que c'était un peu tard mais il vit son assaillant tenter de le frapper avec la main mais il prit un pied en plein estomac, ce qui le fit reculer de plus d'un mètre et il s'agrippa aux autres personnes présentes pour ne pas tomber. Était-ce l'alcool qui avait baissé son attention ? Cette fois-ci, il voyait rouge.

- Toi, mon p'ti gars, tu viens de commettre la plus grave erreur de ta vie !

Les provocations ne l'intéressaient plus. Il se redressa lentement, les poings en avant, ses jambes prêtes à partir en l'air. Son adversaire s'attendait à la riposte et Eric appréciait plus que tout l'effet de surprise. Il fit un pas avant de se jeter sur l'homme afin de le plaquer au sol. Il sentit des poings contre son visage mais il n'aurait su dire si c'étaient des coups ou si c'était lui qui s'était empalé dessus. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il venait de percuter l'individu, qu'il allait le soulever du sol et le mettre à terre. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était qu'il allait en direction du comptoir et son menton effleura le plan de travail. un peu plus, il se déboîtait la mâchoire. Il avait sûrement fait mal à l'abruti qu'il tenait dans ses bras mais après l'instant de surprise passé, ce dernier risquait de riposter et Eric n'était plus tellement protégé en étant ainsi contre lui. il se recula légèrement en envoyant le poing, espérant ainsi le toucher et gagner du temps.

Lorsqu'il put prendre un peu de distance, il avait l'impression d'avoir mal partout. Son coude gauche le lancinait, ayant tapé violemment le comptoir. Il essuya un peu de sang du visage, sans savoir si c'était le sien ou celui de son adversaire.

- Je trouve que cette fiesta manque d'alcool ! Surtout pour une fois que je passe une bonne soirée.

Il se mit à sourire, prêt à remettre tout cela et ne se contrôlant plus vraiment. Il n'y avait plus que deux choses qui pouvaient l'arrêter dans ce combat : le shérif ou l'alcool. Il regardait l'importun d'un œil différent, il trouvait qu'il avait du cran.

- Allez détends-toi, petit. Soit on boit, soit on continue mais dans les deux cas, sache que je n'ai rien contre toi.

Eric n'était pas du genre rancunier. Ou du moins, cela dépendait pourquoi...

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Mer 7 Oct - 23:23




Une certaine fierté l'envahissant, c'était indéniable et assez flagrant pour sa part, sans que Jack ne se préoccupe vraiment des autres personnes aux alentours. Qu'on lui dise d'arrêter, les petits murmures à leur sujet, les cris de surprise, les encouragements pour que l'action continue, tout ça ne l'atteignait nullement tant il se focalisait sur la chose qui pouvait bien l'importer à cet instant à savoir son adversaire. Il était fier du coup qu'il venait de lui porter, remerciant par ailleurs son insomnie de le maintenir ainsi éveillé et de lui avoir permis de voir un film dans lequel un homme pousse à l'aide d'un coup de pied bien placé un autre dans un puits, surtout en voyant l'importun manquer de tomber et se rattraper in extremis à la foule. Son ego était malgré lui flatter, ayant le sentiment d'avoir accompli un grand acte qui lui valait les regards de la plèbe et c'était loin de lui déplaire, lui qui était moyennement orgueilleux avait le sentiment de trouver une certaine forme d'écho passée et surtout insoupçonnée. Même si c'était pour un temps assez court, tout de même conscient que son geste ne resterait aucunement sans juste retour de la part de cet Eric, il acceptait les glorieux lauriers du vainqueur alors que la situation lui offrait un trop-plein de confiance en lui. Beaucoup trop. Un rictus amusé se dessinait sur ses lèvres en entendant l'autre lui dire qu'il venait de faire l'erreur de sa vie, sans doute trop illusionné à cet instant pour vraiment voir la réalité des choses, pour sa part Jack se sentait combattant et rien ne pouvait l'arrêter. Il entendait presque la célèbre Chevauchée des Valkyries s'élever dans les airs, ou un morceau de musique tout aussi triomphant alors qu'il n'en était rien, restant ainsi en position offensive prêt à venir parer du mieux qu'il pouvait les futurs coups à arriver. Il avait presque envie de rire sans savoir réellement le pourquoi, peut-être tout simplement que laisser quelque chose de plus enfouie prendre le dessus et laisser les bonnes règles lui faisait plus de bien qu'il ne pût l'avouer, se sentant bien trop confiant alors que sa méfiance était presque moindre tant il était aveuglé par ce sentiment de supériorité intérieur.

« La seule erreur que je vois se trouve en face de moi, je suppose qu'on ne peut nullement être tous parfaits malheureusement et j'en ai ici la preuve ! »

Jamais il n'aurait pensé être un jour dans un tel état, bien plus habitué à recevoir des provocations et essayer de les calmer que de les relancer, c'était un peu comme se réveiller d'un état léthargique qui avait trop longtemps duré. Jack était ainsi parti pour recevoir, au mieux en tout cas, la foudre de son rival du mieux qu'il pouvait cependant l'effet de surprise qu'il avait initié plus tôt lui était rendu plus vite qu'il n'aurait pensé. La situation fut trop fulgurante pour lui. Par réflexe son corps avait ainsi avancé ses poings vers l'avant pour se protéger, ou du moins essayer de repousser ce stéréotype un peu trop fidèle de l'homme bagarreur qui a trop bu dans un bar peu fréquentable, alors qu'il se prenait de plein front son adversaire sans savoir vraiment quoi faire sur le coup. Désormais agrippé ceci le déstabilisait au plus haut point, toutes les convictions de supériorité qu'il avait pu ressentir plus tôt venait de fondre comme neige au soleil, au point que son cerveau n'arrivait plus à suivre bien correctement ce qui se passait. En temps normal Jack faisait partie des grands, en ce qui concerne la taille en tout cas, et le fait d'être ainsi aisément valdingué lui rappelait en pleine figure qu'il faisait bien plus partie de la catégorie poids plume que de véritable combattant. Il avait une musculature certes, pas des plus marqués il fallait bien l'avouer, mais le fait de se battre ce soir-là lui montrait à quel point cet élément lui faisait bien défaut. N'ayant guère le temps de pouvoir répliquer plus, que ça soit aussi bien physiquement que verbalement, la moindre entreprise fut brutalement interrompue par le choc reçu et qui s'étendait globalement le long du dos au point d'avoir quelques secondes le souffle coupé. Ses repères étaient complètement déboussolés avant d'apercevoir du coin de l’œil ce qui semblait être le comptoir, comprenant petit à petit que c'était ce que venait en fait de percuter son dos, poussant par automatisme le rustre marin qui le tenait toujours alors que pour sa part il toussait tout en tentant de happer de l'air. Il ne voulait pas être tenu ainsi, surtout pas dans cette position complexe, alors qu'il recevait la réponse de l'importun sans plus attendre.

La droite qu'il venait de recevoir eut pour effet de faire saigner presque aussitôt son nez, lui arrachant une grimace de douleur aussi bien pour ce coup que pour son dos qui ressemblait plus à de la compote de citrouille à son goût, finissant presque de tomber totalement sur le côté alors que cet Eric s'éloignait de lui. Jack regrettait amèrement d'avoir voulu jouer ainsi le malin, croire qu'il pourrait aisément s'en sortir après avoir ainsi répondu aux provocations qu'on lui avait faite, constatant qu'une fois encore il apprenait toujours que trop tard les leçons à tirer. C'était toujours comme ça. La réalité venait lui en mettre plein la figure, même si dans ce cas-ci c'était un poing parfaitement bien orchestré, pour qu'il comprenne et apprenne de ses erreurs. Regardant en biais le Casanova de l'alcool jubiler de sa victoire, restant un faible temps sans bouger pour encaisser tout ce qui venait de se passer et remettre les événements dans le bon ordre, la défaite était une pilule bien difficile à avaler pour lui. Doucement il vient s'appuyer sur son bras qui tremblait de douleur, fermant fortement les yeux en sentant son dos le faire souffrir au moindre petit mouvement pour l'instant, avant de venir s'aider du mieux qu'il pouvait au comptoir pour se relever en voulant ignorer royalement son adversaire. Pourtant il n'y arrivait pas. Son ego était sans doute bien trop touché pour cela alors que ses yeux étaient plantés sur lui, imaginant toutes les tortures les plus horribles qui pouvaient bien exister, ayant le sentiment d'être ridiculisé et qui ne faisait qu'attiser une certaine colère mais aussi une rancune. Jack pouvait agir puérilement comme un enfant parfois, que ceci soit en bien ou en mal, il suffisait qu'on se moque de lui ou une action s'en approchant pour qu'il prenne la mouche et décide que la personne qui avait osé une telle chose n'existait plus ou du moins devenait un ennemi. C'était le cas présent, surtout que les soubresauts de son corps étaient là pour lui rappeler l'étendue de l'affaire, il n'avait plus envie de rire ou de sourire pour sa part.

« Alors retournes donc à ta bouteille et oublies moi, il me semble pas que mon aide soit indispensable pour ça vu à quel point je peux déjà sentir les effluves qui émanent jusqu'ici. »

La colère était visible à des kilomètres à la ronde, c'était peu dire même, alors qu'il essayait tant bien que mal de rien laisser paraître surtout au fait que la douleur de son dos était pour l'instant bien insoutenable. Venant doucement éponger le sang frais avec sa manche de chemise, tout en observant que le liquide carmin semblait en avoir fini de couler, même ce geste était une torture qui lui faisait fortement fermer les yeux comme si ceci pouvait l'aider un instant à apaiser la zone qui venait être progressivement endolorie. Il avait besoin de s'asseoir un moment, ou peut-être même de se coucher il ne savait plus trop, avançant de quelques pas en longeant le traître comptoir sans lâcher son regard d'Eric ses pas étaient incertains. Il ne marchait plus vraiment droit, la gravité voulait l'entraîner dans une chute il pouvait le sentir, mais il était hors de question pour Jack de rester dans cet endroit un instant de plus et surtout pas tant que ce type serait toujours présent. Peut-être que l'autre avait raison et que la meilleure solution était de boire, pour oublier un temps le cuisant échec qu'il venait de subir mais aussi l'état de son dos, juste qu'il ne le ferait pas en sa compagnie ça c'était certain car il avait sa fierté qui l'en empêchait et sa gaminerie passagère qui lui disait qu'on ne pardonne pas aussi facilement à l'ennemi. Faisant un léger signe pour avoir un verre, de n'importe quoi d'ailleurs il s'en fichait pas mal, le comptoir le soutenait pour lui éviter de tomber. Jetant un autre regard au vainqueur il soupira longuement, aussi bien d'exaspération que d'une certaine colère, étant peu enclin à vouloir sympathiser avec lui.

« Quoi ? Tu veux qu'on remette ça ? Je suis à toi dans une seconde si c'est ce que tu veux. »

Il avait beau dire ça mais Jack ne se sentait pas du tout apte à reprendre le combat, pourtant ce n'était pas la rancune qui lui manquait pour le coup, or il lui était difficile pour lui d'accepter sagement la situation sans réagir un tant soit peu.






copyright Bloody Storm



HRP:
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Mar 13 Oct - 9:17

Pochtron !

Les perceptions du marin lui paraissaient amoindries. Il ne distinguait plus vraiment ce qui se passait autour de lui, bien trop focalisé par son adversaire, attendant de lui une réponse quelconque. Même s'il était prêt à continuer le combat, il devait admettre qu'il espérait que cela en reste là. Il ne ressentait plus l'envie de continuer. Il trouvait qu'il souffrait déjà suffisamment des blessures subies pendant le combat. Il ne lui manquait plus qu'une jolie infirmière qui s'occupe de lui pour le soigner. Malheureusement, il avait plus de chances de moisir quelques heures dans la prison du shérif que de pouvoir se reposer sur son lit si les choses n'en restaient pas là.

Il ne se souvenait plus vraiment de la raison pour laquelle il se battait. Il y avait une paire de jambes là-dessous... féminine, à coup sûr ! Jamais il ne s'était battu pour un plan cul avec un mec. Il regarda vite fait autour de lui pour voir si la donzelle était encore là mais avec la foule amassée des curieux, il ne la retrouva pas. Ou alors peut-être ne savait-il plus vraiment à quoi elle ressemblait ? Tout était allé bien trop vite dans cette situation qui avait dégénérée bien trop facilement. Nul doute que son partenaire de lutte devait enfouir en lui bien trop de rancunes et de colère avant cela et qu'il avait vu en Eric soit le moyen de se défouler, soit la goutte d'eau qui faisait déborder le vase...

Sur le comptoir, il aperçut une bouteille d'alcool, au même moment où il ressentait une irrésistible soif. Il préféra s'abstenir de s'approcher, craignant que l'individu qui lui faisait fasse, ne cherche de nouveau à l'agresser. Même si l'alcool désinhibait quelque peu son appréhension, il avait encore un peu de lucidité. Il entendit les propos de l'homme qui lui demandaient de retourner à sa bouteille, le jugeant comme une sorte d'alcoolique. Il se moquait des propos tenus. Se battre pour cela pouvait passer pour de l'enfantillage. Il s'approcha donc du comptoir et récupéra la bouteille à moitié vide. Seul un homme lança une remarque comme quoi elle était à lui mais le regard du marin le dissuada de continuer à réclamer sa restitution.

- Je t'en sers un verre ? demanda-t-il en tendant la bouteille.

Il avait l'impression de lire du dégoût dans le regard de son adversaire. Alors qu'il ressentait l'envie de boire, il s'abstint pour le moment, craignant que les choses tournent mal de nouveau. Valait mieux que cela en reste là, surtout que le pêcheur tenait une bouteille dans ses mains. Il savait très bien s'en servir comme s'il s'agissait d'une arme. Il écouta la réponse de celui qui était encore un inconnu pour lui et il se mit à rire. Non pas pour vexé l'homme à côté de lui, oh non ! C'était tout simplement nerveux ! Il ne se sentait pas la force de reprendre le combat, surtout maintenant que la situation semblait s'être apaisée. Les deux étaient seuls désormais, la jeune femme qu'ils tentaient de séduire, ne se trouvait auprès d'aucun des deux. Quelque soit l'issue du combat, tous deux avaient perdu au final...

- Non, l'ami. Je préfère qu'on en reste là. Et si tu ne veux pas trinquer avec moi, j'irais boire ailleurs !

Il se frotta la main pleine de sang contre son jean avant de la tendre à son adversaire en signe d'apaisement. Cela ne servait à rien de continuer ainsi...

- Je m'appelle Eric. J'ai beaucoup de respect pour ceux capable de me tenir tête et t'en fais désormais partie !

Rares étaient les personnes à se trouver dans ce clan réservé aux individus courageux, intrépides et bagarreurs. Certains avaient essayé mais tous avaient fini par supplier Eric d'arrêter le combat.

HRP:
 

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Ven 16 Oct - 18:55




Si d'ordinaire Jack pouvait apprécier que les regards soient posés sur lui, cherchant toujours au fond de lui qu'on puisse s'intéresser à lui ou qu'on puisse le voir réellement, pour une fois être le centre d'intérêt ne lui plaisait guère. Il se sentait quelque part assez humilié par ce qu'il venait de se produire, avoir ainsi perdu le contrôle était assez indigne de tout ce qu'on lui avait appris, mais surtout ce qu'il traduisait comme étant une défaite était la pire des pilules à avaler. Il s'imposait un niveau d'exigence à lui-même, réussir un minimum qui était sans doute bien trop élevé, et bien qu'il ne se fît aucune illusion quant au fait que son adversaire risquait d'emporter ce combat il avait eu tout de même le bon espoir de réussir à lui voler la victoire. L'échec était douloureux. Se faisait aussi bien physiquement pour le coup, sentant à chaque mouvement son dos lui donner des petites décharges électriques dans tout le corps mais aussi à quel point il avait bien pu être faible dans cette situation si incontrôlée, mais ceci n'était rien en comparaison au moral d'une certaine façon. Les maux finissaient toujours par s'estomper, devenant des bleus qui tentent de disparaître au point de ne plus savoir leur emplacement, ce qui était bien moins le cas que ce qui se trouvait dans la mémoire. Ce qui s'était déroulé durant cette soirée serait marqué son crâne, attendant au fil du temps dans un coin avant de faire son grand retour sans crier gare, ce qui pouvait lui entamer un peu plus son moral qui descendait en flèche. Jugeant l'homme du regard, celui qui venait de l'amocher devant toutes ces personnes présentent, comme pour y déceler la moindre entourloupe derrière la main qui lui tentait et peut-être aussi trouver une raison supplémentaire d'expliquer la colère grondante qui se faisait à l'intérieur. Cet Eric osait le nommer l'ami. Dans d'autres circonstances il aurait pu être assez flatté, il aurait peut-être même pu apprécier à sa juste valeur cette appellation, mais l'amitié était une chose trop importante à ses yeux pour être aussi facilement prise à la légère.

Le problème étant que Jack avait toujours été têtu, lorsqu'il avait une idée en tête on ne pouvait que difficilement le détourner de son objectif et sans la moindre casse, mais ce n'était sans doute rien en comparaison à la rancune dont il pouvait faire preuve. Il se souvenait d'un camarade de classe en primaire qui avait lui fait une blague idiote, le coup du seau d'eau au-dessus de la tête qui était un véritable classique, bien qu'il pût en temps normal approuver ce genre de comportement et même en rire le fait d'avoir été trempé de la sorte devant le reste de l'école lui avait offert une grande amertume envers l'autre enfant Il lui avait fait payer des années plus tard, comme si le temps n'avait nullement égratigné sa détermination de se venger, et malheureusement pour Eric il était donc devenu ce nouveau camarade qui ne sait pas quelle tempête il a bien pu provoquer. Le marin avait beau lui tendre la main en signe de paix ceci n’apaisait en rien le ressentiment que pouvait bien ressentir Jack, revenant quelque peu éponger le sang restant sous son nez avec sa manche, avant de planter ses yeux dans ceux de ce rustre importun. Il aurait pu faire semblant d'accepter ses excuses, de lui sourire aimablement en se disant qu'il avait bien combattu au final, cependant la seule chose sur laquelle il trichait parfois c'était son état de mélancolie dans lequel il pouvait bien se trouver et rien d'autre. Lorsqu'il n'appréciait aucunement une personne il ne le cachait pas, il restait courtois au possible et essayait de ne pas franchir une certaine limite pour ne pas avoir le même genre de débordement que ce soir, et ce n'était pas ce qu'il voyait comme étant des viles flatteries qui pourraient bien changer ça. Elles avaient beau être valorisantes, ne pouvant que se sentir dans le fond assez fier de lui d'avoir pu prouver une telle prouesse, il s'empêchait de les recevoir à leur juste valeur dans une certaine forme d'ego. Il ne préférait pas lui serrer la main, relevant légèrement la tête qui montrait une certaine forme d’orgueilleuse, sans quitter l'homme des yeux.

« Oui Eric. J'avais cru comprendre ceci un peu plus tôt. C'est sans doute une coutume de marins que de se nommer ''l'ami'' mais je ne l'accepte aucunement, et encore moins cette poignée de main. Je n'ai pas vraiment envie d'établir un lien avec la personne qui m'a frappé, ni même de boire avec, alors il faut me pardonner mais je vais couper ici cet élan de camaraderie un peu trop tardif. »

Affichant un rapide sourire avant de l'abandonner aussi vite qu'il était apparu, s'établissant plus dans l'idée qu'il était de nouveau en train de lui échauffer l'esprit, il se remit droit sur ses jambes et lâcha le comptoir non sans douleur. Jack voulait que cette soirée lui montre un nouveau visage de la ville, qui sorte du quotidien et de la routine dans laquelle il s'enfermait, bien que le résultat au final était au rendez-vous il n'était plus vraiment sûr d'apprécier cette idée. Ce qu'il avait vu ne le ravissait pas autant qu'il l'aurait cru, son corps entier pouvait même en témoigner pour le coup, n'étant plus aussi sûr de vouloir s'attarder ici ne serait-ce que pour un verre offert. Il ressentait plus le besoin de rentrer à la maison et se coucher pour tenter d'oublier cette histoire, tout en s'enroulant dans sa couverture en se répétant la scène et se dire qu'il aurait mieux fallu qu'il agisse de cette manière à la place, bien plus que de vouloir se noyer dans l'alcool. Il n'avait jamais été un grand buveur de toute façon, encore moins les boissons trop fortes, et il en avait assez d'avoir été en quelque sorte le clown de cette soirée. Regardant une dernière fois celui qui avait été son adversaire, vacillant assez légèrement, son amertume était toujours présente.

« Que le reste de cette soirée soit agréable n'est-ce pas, en espérant que plus jamais nos routes se recroiseront un jour... »

Tournant les talons il prit la direction de la sortie, chaque pas était presque une torture mais après tout le choc était encore trop frais, respirant l'air frais qui était assez bienvenu. Retourner au Rabbit Hole pour tomber sur un tel rustre ? Plus jamais !






copyright Bloody Storm



HRP:
 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   Mer 21 Oct - 12:06

Pochtron !

L'attention de la foule s'attardait sur les deux bagarreurs de la soirée, sur l'événement que n'avait pas prévu Eric et qui avait engendré ce dérapage. Un événement qu'il avait lui-même provoqué, comme bien souvent... Sauf que cette fois-ci, il n'y avait pas besoin de l'intervention des videurs ou des shérifs pour arrêter le combat. Les deux se trouvaient suffisamment amochés pour ne pas vouloir continuer et chacun d'eux garderait les stigmates de ce combat pendant plusieurs jours. Du sang coulait du visage du pêcheur qui ne s'en souciait pas plus que cela. L'armateur lui ferait peut-être encore le reproche qu'il s'était battu mais après tout, ce n'était pas ses affaires. Certes, cela le devenait lorsque le marin devait rester à terre pour être interrogé alors qu'il devrait être en pleine mer pour faire son travail.

Le point de départ de cette discorde est une femme. Deux hommes cherchant à avoir ses faveurs mais dont l'un d'eux, se trouvant probablement dans son bon droit puisque étant venu avec elle, réclamait de passer seul la soirée avec cette personne. Lui avait joué les importuns, comme bien souvent et au final, il se retrouvait aussi seul qu'avant mais avec des douleurs et des blessures en plus. Il ne se réjouissait même pas de la satisfaction que son adversaire se trouvait lui aussi dans le même état pitoyable avec le même constat final concernant la jeune femme. Ils étaient comme deux gamins qui avaient joué les coqs dans la basse-cour et dont les poulettes, bien trop effrayées, avaient préféré s'en aller. Tout ça pour rien au final...

Eric trouvait cette soirée toujours aussi inintéressante que lorsqu'elle avait commencé. Seule la bagarre lui avait apporté une certaine distraction et pourtant il en gardait un sentiment d'amertume. L'homme en face de lui n'était pas le stéréotype habituel des gars qu'il aimait taper. Lorsqu'il le regarda plus attentivement, il comprit qu'il était tombé sur une personne qui devait probablement en avoir marre qu'on lui marche sur les pieds et que s'il refusait de serrer la main tendue, ce n'était pas que par orgueil. Il existait une blessure plus profonde et plus difficile à cicatriser. Comment pouvait-il penser cela de quelqu'un ? Sans doute parce que dans le fond, sa première bagarre était partie d'un soir où il en avait eu marre de se laisser effacer par tout le monde. Sauf que lui l'avait remporté... Et depuis il usait de la force au moindre problème mais au final, la blessure pour son manque de confiance n'avait jamais véritablement guérie. Il se forgeait une carapace avec le rôle qu'il jouait, à tel point qu'il finissait par oublier qui il était.

Il perçut mal ce refus et les paroles de l'homme. Il se sentait même vexé par cette attitude, ne pouvant pas pour le moment mieux réfléchir à ce qui venait d'être dit. La fatigue, la douleur et l'alcool brouillaient en partie ses sens. Il préféra s'abstenir de toute réponse et regarda son adversaire partir. Il sentait au fond de lui du respect pour ce gars qui avait su l'affronter et en même temps, une certaine animosité. Il aurait voulu qu'il soit beau joueur, qu'il mette ses ressentiments de côté et qu'il se comporte plus comme un homme. Au final, peut-être qu'il se trompait sur son compte ? Peut-être était-ce seulement un abruti bien trop orgueilleux qui s'estimait supérieur à lui ? Il n'apprécia pas tellement que la dernière parole puisse laisser penser qu'il s'agissait d'une menace. Il laissa tomber cette histoire et but une gorgée de la bouteille avant de la jeter par terre. Il était temps que lui aussi rentre chez lui. Il craignait qu'en restant ici trop longtemps, on finisse par s'intéresser à ce qui s'était passé et qu'on vienne l'interroger.

Quelques minutes plus tard, il prit lui aussi la direciton de la sortie, regrettant que cette soirée se termine ainsi et de ne pas avoir une petite poulette (ou deux au moins) dans son lit. Il n'avait pour l'heure que des douleurs et du sang à éponger...

[Fin du RP]

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Pochtron ! - PV Jack Pumpkin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pochtron ! - PV Jack Pumpkin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-