Partagez | 
 

 Comme quoi la curiosité ça peut être explosif [Ft Rebekah Lachowski]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Comme quoi la curiosité ça peut être explosif [Ft Rebekah Lachowski]   Jeu 27 Aoû - 1:27

Clara ♔ Rebekah

tell me what you want what you really really want ♪



La sonnerie annonçant la fin des cours de la journée sonna, et avec discrétion, Clara Quinn, professeure de chimie au lycée de Storybrooke, soupira de soulagement. Son mêtier était loin d'être le plus chiant, ou même fatiguant du monde, mais elle était toujours d'une certaine façon soulagée lorsqu'une l'une de ses journées prenait fin. Et puis, parfois les petits monstres auxquels elle avait l'impression d'avoir à faire étaient plus agités que prévu. Mais non, aujourd'hui, elle n'était en rien à plaindre. Aussi, elle leur avait collé un contrôle sur la masse molaire moléculaire. Ainsi, Clara avait été bien sure d'avoir la paix pendant une heure...

Alors que les élèves se précipitaient vers la sortie, la jeune prof se dirigea vers son bureau, où elle commença à jeter un coup d'œil aux quelques copies qui était en tête de la pile rendue par l'ensemble de sa classe. Elle était enfin seule, mais bon, sa journée n'était pas encore tout à fait terminée. Faut pas croire, mais les profs aussi ils ont des devoir après les cours. Mais bon, Clara aimait bien trainer un peu plus que prévu dans son laboratoire. Et puis, pour une fois, elle avait une excuse. Après tout, elle devrait songer à la préparation de la future séance de travaux pratique, qui mettrait donc en scène un mélange, ou pourquoi pas une dissolution...

Enfin, la jeune brune fut interrompue dans ses pensées par un bruit provenant de la salle de cours dans laquelle elle se trouvait précédemment. Il y avait quelqu'un ? Possible. Avançant à pas lents, Clara retourna discrètement dans la salle de cours, espérant que la porte entre cette dernière et le laboratoire ne grince pas trop. Si c'était un voleur ? Ce serait un peu abusé d'agir comme ça si peu de temps après la sonnerie, mais Clara ne savait pas ce qui pouvait passer dans la tête de ce genres de gens après tout... Mais non, elle s'était inquiétée pour rien, dans sa salle, c'était juste une... Jeune femme ? Qui c'était ?

- Excusez moi... Commença-t-elle en s'adressant à la rousse qui lui tournait le dos pour l'instant, mais que faites vous ici ?

Elle n'avait pas la tête d'être une parent d'élève, surtout vu l'âge de ses élèves, elle était beaucoup trop jeune après tout. Mais après les apparences pouvaient être trompeuses... En attendant, Clara espérait ne pas avoir trop effrayée son "invitée" en lui adressant ainsi la parole sans qu'elle ne se rendre compte qu'elle avait quelqu'un derrière elle...



luckyred.


Dernière édition par Clara M. Quinn le Ven 4 Sep - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Comme quoi la curiosité ça peut être explosif [Ft Rebekah Lachowski]   Dim 30 Aoû - 21:15

Comme quoi la curiosité ça peut être explosif
Clara & Rebekah

Il y a des jours où on ne sait vraiment pas quoi faire. On tourne en rond chez soi, comme un lion en cage, à la recherche de la moindre source de divertissement. Aussi infime soit-elle. Aussi futile soit-elle. Aussi débile soit-elle. L'ennui, c'est horrible. Surtout pour une pile électrique sur pattes telle que moi. J'étais donc dans un de ces moments de détresse, où mon énergie ne trouvait aucun moyen de se libérer. J'allais exploser. Littéralement. Et ça n'allait pas être beau à voir. Bon, aux grands maux les grands moyens ! Prenant à peine le temps de m'habiller (le duo débardeur et culotte n'était apparemment pas très recommandé pour sortir en ville), je partis me dégourdir les jambes. Je trouverais bien quelque chose à faire en cours de route...
Je ne travaillais pas ce jour-là. Je n'avais rien de prévu, et j'avais déjà fait trois fois le tour de Storybrooke en petite foulée. Autant vous dire que j'étais à court d'idées. Arrivée dans le centre-ville, je longeai un établissement scolaire. Le lycée. Mes souvenirs de mes années de lycéenne étaient plutôt rares. J'avais séché tous les cours qui m'ennuyaient (c'est-à-dire presque la totalité), et le peu de fois où j'avais dénié faire profiter le lycée de mon illustre présence, j'y avais mis un bazar sans nom. Les études, ce n'était pas ma came. Oh, pas que je fusse complètement stupide, bien au contraire, c'est juste que j'étais une femme d'action, il fallait que ça bouge. Et rester toute une journée les fesses posées sur une chaise, cela ne faisait simplement pas partie de mes capacités.
Je regardai d'un air nostalgique à travers les grandes vitres. De l'autre côté, je pouvais apercevoir une salle de classe. Vide. À cette heure-ci, les cours devaient être déjà terminés. Et si... Nan, c'est pas raisonnable... Mais juste un petit tour, rien de bien méchant... Non... Oh et puis m*rde.
Avec l'agilité d'un singe, je me faufilai jusqu'au rebord de la fenêtre. Heureusement pour moi, elle était entrouverte. Ma curiosité me perdra... Mais à cet instant, je n'en avais strictement rien à battre. Poussant doucement la vitre, je m'introduisis dans la pièce. Je progressais à pas de loup. J'étais surexcitée. C'était tellement drôle de rentrer par effraction ! Le hic, c'est que je n'avais pas remarqué le stylo qui traînait parterre. Quand je mis le pied dessus, je perdis l'équilibre en essayant de ne pas écraser l'objet du délit... Et me retrouvai les quatre fers en l'air. Mon agilité n'égalait que ma maladresse. J'étais un mystère à moi toute seule.
Je me relevai en vitesse, l'oreille dressée. Pour le discrétion, on repassera. Soudain, des couleurs miroitantes attirèrent mon attention : sur une immense étagère, des fioles de toutes sortes étaient alignées. Mes yeux d'océan s'agrandirent, comme ceux d'un enfant devant la vitrine d'un magasin de jouets. S'il y avait bien une chose qui m'avait réellement intéressée au lycée, c'était les expériences de chimie !
Et que fait un enfant une fois qu'il est dans le magasin ? Il se met à tout tripoter avec ses petites menottes.

« Excusez-moi... Mais que faites-vous ici ? »

Mon cœur rata un battement. Dans un élan de désespoir, je me contorsionnai dans tous les sens pour rattraper les récipients qui venaient de me tomber des mains. Je réussis à les sauver, de justesse. Je poussai un profond soupir de soulagement, et me redressai, reposant avec précaution les fragiles flacons. Pas bouger. Enfin, je me tournai vers la voix féminine qui m'avait faite sursauter :

« Ça vous arrive souvent de surprendre les gens par derrière, comme ça ? Vous m'avez foutu une de ces trouilles, j'ai cru que j'allais me faire un infarctus ! Prévenez la prochaine fois ! »

Puis, je me rendis compte que je n'étais peut-être pas très bien placée pour faire des reproches. Après tout, ce n'était pas cette brunette qui était rentrée par la fenêtre sans aucune autorisation... Un sourire innocent s'étala sur mon visage, rehaussant mes taches de rousseur. Détourner la conversation, détourner la conversation, détourner la... Oh mais c'est joli ça ! J'avais une nouvelle fois été happée par les reflets hypnotiques d'une bouteille.

« Hum, dites voir, ça fait quoi si je mélange ça, commençai-je en saisissant une belle fiole violacée, oubliant totalement que ma présence n'était certainement pas désirée, avec ça ? »

Mode savant fou : activé.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Comme quoi la curiosité ça peut être explosif [Ft Rebekah Lachowski]   Ven 4 Sep - 22:07

Clara ♔ Rebekah

tell me what you want what you really really want ♪


Clara haussa un sourcil lorsqu'elle eut sous ses yeux cette mystérieuse femme rousse qui se contorsionnait dans la surprise devant elle. Elle était un peu gênée de lui avoir ainsi fit peur en sortant du labo à l'arrière de la salle de classe, mais bon, après tout, c'était sa salle ici, et la journée venait juste de se terminer, donc c'était plutôt logique pour elle de se trouver ici. Contrairement à elle qui semblait sortir de nulle part. C'était vrai ça ! Elle sortait d'où cette madame ? La porte était ouverte, mais Clara n'avait pas eut l'impression de l'avoir entendu grincer. Oh et dieu sait à quel point elle grinçait cette stupide porte. Mais bon, en fin de compte c'était assez pratique pour savoir lorsque quelqu'un entrait alors qu'elle avait le dos tourné. Du coup, elle ne voyait pas d'où elle avait bien pu sortir. C'est alors que ses yeux se posèrent sur la seule autre entrée possible de la pièce... La fenêtre. Non, elle n'était quand même pas passée pas là... Si ? Enfin, elle n'allait rien dire, car elle aussi, elle avait tendance à emprunter ce genres de voix d'accès lorsqu'elle avait envie de se faufiler dans certains endroits... Qui la concernaient.

- Excusez moi, mais je suis dans ma salle de cours, donc je...

Elle avait répliquée gentiment, sans se prendre la tête ni s'emporter, souriant même poliment. Elle était comme ça, Clara n'aimait pas s'énerver pour un rien. Surtout lorsqu'il n'y avait pas de raison réellement valables pour s'énerver. Bien que le commentaire qu'elle aurait pu faire à cette rousse après sa réflexion un peu déplacée par rapport à sa position en ce moment, elle l'avait pensée, mais le gardait pour elle même. Mais là, elle s'était interrompue car elle avait remarquée que la dite mademoiselle, ou madame, elle n'en avait aucune idée d'ailleurs, commençait à se la jouer touche à tout. Ce qui eut comme effet de faire grimacer la jeune prof.

- Euh... Et bien ça dépends, que pouvez vous lire sur l'étiquette de la bouteille ?

Clara avait intérêt à la surveiller. Elle n'avait aucune idée de se retrouver avec des mélanges des plus dangereux à gérer en urgence ainsi en fin de journée. Elle était plus aussi en forme mentalement qu'e, début de journée. Du coup, elle était en vérité un peu perturbée par cette... Intrusion  ? Ouais, on pourrait qualifier ça comme ça. Enfin, bien que la madame en question ne faisait rien de potentiellement criminel. Enfin, pour l'instant.




luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Comme quoi la curiosité ça peut être explosif [Ft Rebekah Lachowski]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme quoi la curiosité ça peut être explosif [Ft Rebekah Lachowski]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-