Partagez | 
 

 Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]   Sam 29 Aoû - 19:23



Donne moi la pizza. Suspect C'est la mienne !! nat PIZZA... *-*
Feat. Peter Young



Quelque part, on peut dire que ma situation c’est grandement améliorée vous savez ? Au départ, je n’avais rien. Je n’avais nulle part où aller, je ne connaissais personne, ne savait rien… j’étais (et suis encore) un véritable mystère, ma présence ici, elle, l’était en tout cas.
Mais aujourd’hui… quelque chose a changé. Bon, je ne comprends presque jamais rien, ne sait pas grand-chose non plus mais au moins, j’ai un endroit ou dormir et je ne suis plus seule. Pour être franche, j’ignore pourquoi cette fille m’a proposée son aide. Peut-être a-t-elle eu pitié de moi ? Qu’en sais-je ? En tout cas, maintenant, j’ai un endroit ou dormir, un travaille et la vie bien que difficile et parfois incompréhensible me semble plus… abordable.
Comprenez-vous ce que je veux dire ? Car j’ignore si j’utilise les bons mots. Vous savez, même si j’ai appris pas mal de chose, c’est encore très nouveau pour moi et parfois, très difficile aussi.

Cette jeune femme, Diana Lake, a donc décidé de m’aider dans la vie de tous les jours. Elle m’héberge chez elle, m’explique les choses quand je ne les comprends pas et m’a même aidé à trouver un travail. J’aime bien la bibliothèque, il y a beaucoup de livre là-bas. Les livres c’est bien mais parfois, je ne comprends pas ce qu’ils disent. J’y trouve des signes, les images peuvent être bizarre ou effrayante et parfois, ils sont juste très étrange. Mais sinon, j’aime bien. Surtout les histoires que certains peuvent raconter.
En tout cas, pour une fois, j’ai vraiment l’impression de faire partie de ce monde. Ce n’est pas toujours facile, parfois je me sens exclue ou différente mais beaucoup moins qu’avant. Maintenant que j’ai un travail et que je fais partie d’un groupe, je me sens un peu plus comme tout le monde.
Ah oui, j’ai oublié de vous le dire ? Je fais partie d’un groupe de musique. C’est le colocataire de Diana, l’adjoint du shérif aux yeux bizarrement noir comme ceux de Diana certains jour, qui m’a proposé d’en faire partie. Il m’a dit, que ça pourrait m’aider à apprendre, à me faire des connaissances et aussi à m’intégrer d’avantage parmi les habitants de Storybrooke. Je ne comprenais pas tout ce qu’il voulait dire, mais Diana m’a dit que ça pourrait être une bonne chose, alors, j’ai dis oui.
Mais comme pour beaucoup de comme chose, je ne savais pas ce que ça voulais dire, danser. Alors, ils m’ont expliqués et puis ils m’ont montrés. Killian est très drôle vous savez ? Il m’a beaucoup fait rire, j’ignore pourquoi, mais quand je l'ai vu "danser" j'ai rie. Je l’aime bien Killian, il est gentil.

En tout cas, ce soir, puisque j’ai intégré le groupe, il faut apparemment que je fasse la connaissance des autres personnes qui le compose… Non, pardon, de l’autre personne qui compose le groupe avec Killian. Le colocataire de Diana a dit qu’il nous présenterait ce soir et il m’a dit aussi, que l’autre personne était quelqu’un de sympa. Moi, je m’en fiche. Tout ce que ce qui compte maintenant, c’est que je dois m’habiller et moi, j’aime pas ça, porter des habits.


Je pousse un soupire alors que je m’empare d’un short bleu délavé et d’un débardeur coloré dans mon armoire. J’enfile le tout sans grande envie, je préfère rester en sous vêtement mais Diana dit, que je ne peux pas me présenter aux gens dans cette tenue, que ce n’est pas correct.
Pffff... C’est nul. En plus, c'est pas comme si j'étais nue. Je suis en sous-vêtement, c'est pas pareil !!
Après ça, comme Killian ne devrait pas tarder à rentrer, je sors rapidement de ma chambre pour aller dans le salon et m’installer sur le canapé. J’essaie même (une fois encore) de faire fonctionner la télé mais ça ne fonctionne pas. Pourquoi ??? Je ne comprends pas, j’ai pourtant appuyé sur les bonnes touches pour mettre une chaîne ! Mais tiens… c’est quoi le bouton vert ?
Le boîtier à bouton, la télécorande… oui, je crois que c’est ça, se met à faire de la musique. Par surprise, je balance l’objet à l’autre bout du canapé avant de froncer les sourcils et de retrousser les babines :
Saleté de télécorande, grogné-je sans quitter l’objet des yeux. Je t’aime pas toi.
Je reste donc un moment comme ça, à fixer l’objet du regard quand tout à coup, quelqu’un sonne à la porte.
Pourquoi Killian n’ouvre pas la porte lui-même ? Parfois, l’adjoint du shérif est vraiment bizarre...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]   Ven 18 Sep - 20:46




Amour, bagarre et pizza
Ft. Manea
 
Peter s'était levé à sept heures comme tout les matins. Il devait aller livrer le journal, comme tout les autres jours. Sa vie n'est travail continu, il le savait. Il travaillait dur tout le temps, y compris pour livrer les dit journaux jusqu'aux environs de 10 heures. Il était epuisé, une fatigue continue. Moralement cela n'allait pas si bien que ça mais seul une ou deux personnes s'en rendait compte. Il devait voir le Docteur Hopper mais n'y allait plus, pareil pour le lycée. La mort de ses parents l'avait rendu trop terre à terre. L'avenir lui faisait peur mais son attention se tournait bien trop sur ses boulots.

Tout ce stress accumulée résultait des bêtises, des infractions qu'il avait commis. Des petites bêtises, sûrement pour demander de l'attention. L'alcool et le joint ? Pareil. Il reste sur la corde de l'adolescent, un peu perdu oui mais il ne tomba pas dans l'alcoolisme et ou devenir  un junkie. Une petite sieste maintenant jusqu'à midi, un sandwich et on repart au boulot. Il se contenait, voulait vivre une belle vie plus tard. Il savait qu'abandonner les cours, le lycée l'handicaperait plus tard, mais il voulait s'émanciper, aider ceux du foyer. Il partait maintenant passer un coup de balais dans quelques magasins avant de finir son après midi à la pizzeria. Il était à bout, physiquement et moralement. Il sentait la dépression venir et ses peurs le suivaient encore. Hier, il avait revu cette ombre étrange le suivre. On l'avait et il s'était convaincu que tout cela se passait dans sa tête ... Si seulement il savait, ce qu'il pensait être une hallucination, une représentation de sa peur de la mort qu'il avait vu de près, était en fait une partie de lui, prête à tout pour préserver sa vie si fragile.

Le shérif Jones l'avait invité dans son groupe et donc venir chez lui. Il ne savait pas que le shérif avait en ce moment même une affaire importante et qu'il ne serait pas là. Peter serait seul avec la chanteuse du groupe, il ne la connaissait pas mais allait la rencontrer. En effet, il était devant la maison du shérif et de sa colocataire. Il tenait trois cartons, chacun contenant une pizza différente : Une calzone, une 4 fromages et une aux fruits de mer. Il entrait sans frapper, Jones l'attendait après tout. Il essuyait donc rapidement ses converses, seules chaussures qu'il arrivait à garder plus de deux semaines, et arrivait dans le salon. La télé était allumé, alors l'adolescent prit la parole :


Shérif Jones ?

Il avait du mal à l'appeler Killian. Il s'attendait à le voir alors il s'avançait vers le salon quand une jeune femme, peau mât et longue chevelure, très jolie, fut surprise de le voir après l'avoir entendu. Il souriait en commençant avec un simple :

Salut !

Mais la jolie fille vint lui lancer une télécommande, des coussins puis des livres. Un de ces bouquins lui arriva en pleine tête, lui faisant légèrement saigner l'arcade sourcilière en même temps qu'i se cachait dans la cuisine. Il avait peur, elle était peut être une cambrioleuse. Il criait :

Mais ça va pas la tête ?!

Il était dans la cuisine, caché derrière la porte de la cuisine. Aucun téléphone et son portable était encore dans le salon, tombé dans sa poche dans sa fuite. Il se tenait l'endroit blessé avant de poser deux des cartons de pizzas, ne prenant que le dernier, celui de la pizza au trois fromages. Il la tenait avant d'ouvrir la porte, et sauter sur la jeune sauvage, le carton ouvert. Il avait fais un peu de football, il avait un peu d'expérience. La pizza couvrait le visage de la jeune fille alors qu'il était à califourchon sur elle, lui tenant les poignets de toute ses forces. Il était fatigué alors il la regardait quelques secondes, sentant son souffle et sa poitrine près de lui. Il l'entendait respirer et regardait son visage bronzée couvert de fromages avant de se rappeler qu'elle l'avait agressé :

T'es qui toi ?

Il soupirait :

On est chez l'adjoint Jones ici et il devrait pas tarder à arriver, j'ai rendez vous avec lui.

Il sentait l'odeur du fromage fondu si appétissant provenant du visage de la cambrioleuse qui en plus de ses lèvres, la pizza et son odeur, donnait à Peter plusieurs raisons d'approcher son visage de la demoiselle.  

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]   Mar 22 Sep - 14:41



Donne moi la pizza. Suspect C'est la mienne !! nat PIZZA... *-*
Feat. Peter Young



A quatre pattes sur le canapé, je m’avance lentement pour voir un peu mieux la porte quand soudain, mon genou écrase quelque chose de dure et que la télé s’allume toute seule.
Surprise, je pousse alors un petit crie et saute par-dessus le canapé, emportant avec moi dans l’élan, le truc noir tout dur que j’ai écrasé avec mon genou.
Qu’est-ce qui s’est passé ? La télé… la télé s’est allumée toute seule ? Est…est-ce que c’est ce truc noir tout dur qui a fait ça ?!
Ça me perturbe parce que je ne comprends pas, pourquoi la télécorande n’a pas fonctionné. Ça n’a aucun sens ! Je les aient vu utiliser la télécorande pour « allumer la télé » comme ils disent, alors pourquoi ça n’a pas marché la ? Est-ce qu’il faut utiliser ça aussi ?
Tenant le truc noir entre mes doigts, je le tourne et le retourne en essayant de comprendre son fonctionnement. Mais à un moment, alors que je suis sur le point d’appuyer sur un bouton, j’entends une voix bizarre. Au départ, je pense que c’est Killian, parce que parfois, il a une voix bizarre quand il parle à Diana, et il dit des trucs stupides aussi.
Mais lorsque je me redresse un peu pour jeter un coup d’œil au salon, cachée en partie par le dos du canapé, je me rends compte que ce n’est pas lui.
Mais qui c’est lui ?!
Je retrousse une nouvelle fois les babines, me sentant menacée. Dissimulée presque entièrement par canapé, je me tiens prête à me relever pour me jeter sur lui, quand il me lance après m’avoir aperçu.
« Salut ! »
Est-ce qu’il me parle ? A moi ?
Curieuse, je me relève lentement et l’observe avec attention. Il ne bouge pas et me regarde aussi. Je penche légèrement la tête sur le côté sans le quitter des yeux, fronce légèrement les sourcils puis, je lève le truc noir tout dur à hauteur de ma tête et le lance sur l’intrus sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit.
Vous, je ne vous connais pas !
En même temps que je dis ça, je m’empare des cousins du canapé et les lui jette les uns après les autres au visage, l’air menaçante.
Sortez… Sortez… Je lui crie ça, tandis que je m’approche des quelques livres posés sur la table basse du salon pour les lui jeter au visage. Je ne vous connais pas, sortez d’ici !!
Ces derniers mots, je les dis en grognant pour montrer que je suis sérieuse. Mais au lieu de prendre la fuite comme je le veux, il court dans la cuisine et me laisse en plan dans le salon.
Cet intrus m’énerve, je ne l’aime pas celui-là. Je ne peux pas laisser ce garçon se balader chez Diana quand ni elle, ni Killian n’est là. Alors, je m’approche lentement de cuisine, sur mes gardes. Seulement, quelque chose par terre attire mon attention au moment même, ou l’intrus se jette sur moi pour me jeter par terre.
Finalement, je finis par terre, un truc humide et bizarre collé au visage tandis que l’intrus, lui, est assis sur moi et me tient les poignets contre le sol pour m’empêcher de bouger.
« T'es qui toi ? »
Vous, je ne vous aime pas. Je lui annonce énervée, les sourcils froncés, décidé à ne pas répondre à sa question.
« On est chez l'adjoint Jones ici et il devrait pas tarder à arriver, j'ai rendez vous avec lui. »
Je détourne la tête, décidée à l’ignorer lorsqu’une étrange odeur arrive jusqu’à moi. Cette odeur… j’ignore d’où elle vient, mais elle me donne faim.
Est-ce que c’est lui qui sent comme ça ?
Aussitôt, je relève lentement le buste, approche mon visage du sien autant que possible, puis, je commence à le « renifler » comme dirait Nath, pour voir si l’odeur vient de lui. Mais après avoir respiré un bon moment son odeur, je me rends compte que ce n’est pas lui qui sent comme ça.
Non. Je conclus déçue, pendant que continue mes recherches. C’est pas vous. Vous sentez pas bon vous.
En tout cas, il sentait moins bon que l’odeur. Elle, elle sentait bon. Seulement, je n’arrivais pas à savoir d’où elle ven… Mais… Mais c’est moi ?!
Je réalise ça, lorsque qu’un épais liquide chaud coule sur mes lèvres et que pour m’en débarrasser parce que ça me gène, je passe ma langue dessus.
Vous… Je commence, alors que je m’agite dans tous les sens pour me libérer. Lâchez-moi !!
Il me faut un peu de temps pour arriver à me libérer un poignet. Mais une fois que c’est fait, je donne un violent coup à l’intrus pour le faire tomber par terre, puis j’approche lentement mon visage de la chose ronde collé sur le sol avant de la renifler à son tour.
Mais… Mais c’est ça ! Qu’est-ce que c’est ?
Je prends la chose chaude entre mes doigts et l’approche de mon visage quand je me rends compte que l’intrus se relève. Alors, sans réfléchir, je la lui lance au visage, aussi.
Mais alors que quelque temps avant j’étais encore en colère, le simple fait de voir la chose sur son visage tomber à terre me fait rire.
Vous, vous avez l’air stupide. (Je le regarde et reprends entre deux éclats de rire ) Vous êtes presque aussi drôle que Killian. Vous aussi vous aimez faire l’idiot ? Diana dit souvent à Killian qu’il fait idiot.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]   Sam 7 Nov - 20:45




Amour, bagarre et pizza
Ft. Manea
 
Peter était sûr de deux choses, comme elle l'avait dit, la jeune femme ne l'aimait pas et surtout celle-ci est était extrêment bizarre, étrange. Elle avait les manières d'une homme des cavernes qu'elle se serait promené avec un gourdin que ça ne l'aurait pas étonné. Mais le sheriff faisait ce qu'il voulait de ses fréquentations. La musique n'était pour Peter qu'une sorte de travail général, une punition mais aussi une preuve qu'il existait.

Elle disait qu'il ne sentait pas bon pourtant il avait pris une douche. Une douche avant puis après sa sieste pour ne pas avoir l'esprit plus embrouillé qu'il ne l'était déjà. Il le devait à son propre corps après tout. Il était au bord de l'effrondement donc être propre, le contact avc l'eau chaude lui donnait un petit répit fort apprecié. Alors qu'il restait intrigué par le fait qu'elle ne dise qu'il ne sentait pas bon, sa pseudo ennemie vint se libérer de l'étreinte de Peter avant de lui donner un violent coup qui vint le faire tomber par terre. Il n'était pas habitué à se prendre des coups de plus au vu de sa carrure, le jeune fils Young n'était pas destiné à être un combattant. Ainsi, il avait mal et gémissait de douleur au sol par la douleur qu'avait porté le coup accouplé à la surprise. Il restait quelques secondes au sol afin de se donner le temps de se relever. La boxeuse ne sembait pas vouloir le ruer de coups finalement alors il en profitait avant de se relever difficilement.

Alors qu'il venait de se remettre debout, Manea vint lui lancer la pizza en plein visage. Bien sûr avec la chance du jeune homme, la pizza attérit côté garniture et non côté pâte. Il avait la monnaie de sa pièce. Alors qu'il enlevait l'aliment dégoulinant de son visage couvert de tomate et de fromages en se léchant le contour des lèvres, il se mit à murmurer :

Ça c'est fait, on est quittes.

ll l'entendit rire avant de dire qu'il était stupide. Toute la tension venait de disparaître, tout sentiment de danger. Il n'aimait pas vraiment qu'on lui dise qu'il était stupide mais la situation ne lui donnait pas vraiment le droit de nier ce fait. Il n'avait pas été très futé pour le coup et à bien y réfléchir, il se demandait pourquoi il avait réagis de cette façon. Alors il ne répondit rien, ne faisant que se mordre discrétement les lèvres. Il ne répondit rien hormis un sourire gêné. Il fit quelques pas et prenant son courage à deux mains, il observa son ancienne ennemie :

Je suis désolé je ne savais pas que l'adjoint Jones avait quelqu'un chez lui.

Il baissait la tête avant de se diriger vers le lavabo où il prit une éponge qu'i noya sous l'eau tout honteux de ces dernières minutes. Sans jeter un regard vers sa partenaire de crime, il se mit à frotter avec l'éponge les preuves de leurs méfaits aors qu'hésitant et toujours le regard concentré vers le sol, il tenta une approche :

Et sinon tu t'appelles comment ?

Un vrai Don Juan ...
 

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de foudre, sauce tomate et fromage. J’aime la pizza ! [Feat. Le livreur de pizza *.*]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-