Partagez | 
 

 Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J. Felicity Agog

avatar
En réalité, je suis
Joie
☂ Conte : Vice Versa

☂ Emploi : Hackeuse Professionnelle/ informaticienne
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Error 4O4

☂ Avatar : Emily Bett Rickards
© Crédit : Moi
MessageSujet: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Sam 12 Sep - 23:13



Mon annonce de recherche d'un colocataire avait trouvé preneur, je me demandais juste qui comment cela se faisait-il qu'il ne soit concrètement existant que depuis deux ou trois ans, ce n'est pas normal. Il faut que j'en parle à quelqu'un, je sais que normalement je dois éviter de montrer mes aptitudes, mais ma meilleure amie est la seule à pouvoir m'aider à comprendre. Je prends mes affaires et me dirige vers le Granny's, le lieu que je lui ai donner comme rendez-vous. L'occasion de parler et de manger un bout aussi. Je m'assois à la table et attends tranquillement qu'elle arrive avant de commander. Quand elle passe la porte, je me mets debout pour qu'elle me voit et l'enlace ensuite. Je me rassoie sur la banquette et attends un instant avant d'ouvrir la bouche.

-Hey Morri, tu vas bien? Pas trop dur les élèves et les cours?
Commençons par quelque chose de banal avant toute chose, je n'ai pas envie de me précipiter et de faire des bêtises. Je me connais, je suis déjà bien gaffeuse, on va pas faire encore plus de boulette que j'en fais déjà.

-Dis, j'ai une question ... est-ce que tu trouves normale qu'une personne ne soit rien ? Je veux dire qu'on ne trouve rien d'elle sur internet, absolument rien !

Je sens qu'elle va me tirer les oreilles ... Je passe ma main sur ma jupe pour la lisser et prends le menu pour chercher quelque chose à manger. J'ai faim, je ne le cache, j'ai vraiment vraiment faim.


Dernière édition par J. Felicity Agog le Ven 18 Sep - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t567-be-positive#859
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Mer 16 Sep - 12:01


Quand un Samaritain pose un doute

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Joy

La journée était bien commencée pour Morrigan. Ce matin, la jeune femme avait eu cours avec sa classe la plus pénible. Deux heures d’affilées avec des secondes et les premières heures de la matinée en plus ! Autant dire qu’elle avait dû montrer une nouvelle fois qu’elle avait beau être mignonne, il ne fallait pas la faire chier dans sa classe. Ils parviendraient à comprendre au bout d’un moment… Des classes, la prof en avait maté des plus terribles qu’eux. Heureusement, suite à cela, elle avait eu les terminales littéraires, alors forcément, cela lui avait fait un bien fou ! C’est pourquoi elle avait eu un grand sourire en se dirigeant vers le Granny’s pour y rejoindre sa meilleure amie.

Joy était une jeune femme pleine de vie et d’optimiste. Enjouée, elle prenait la vie du bon côté et était rarement triste. Le contraire de Morrigan qui était plus réservée et qui montrait moins ses sentiments. Elles étaient aux antipodes l’une de l’autre, pourtant, elles s’entendaient à merveille. Sans doute à cause de leurs caractères opposés d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, quand elle avait reçu le sms de son amie, la brune avait aussitôt répondue présente. C’est pourquoi elle venait de pousser la porte du Granny’s et repéra directement l’informaticienne.

- Joy ! Ça va et toi ? Répondit-elle en souriant. Oh, les élèves, toujours la même chose tu sais… L’année débute, ils se sentent forts et oublient qu’on en a eu d’autres avant eux… Expliqua-t-elle en levant les yeux au ciel. Morrigan s’installa avant d’ajouter : Mais j’adore les faire redescendre sur terre…

Son regard était malicieux jusqu’alors, mais il se fit plus intrigué quand sa meilleure amie lui demanda si c’était normal qu’elle ne trouve aucune information sur quelqu’un. Du moins, rien au-dessus des deux ou trois ans auxquelles elle avait eu accès. La question la tourmentait, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Et cela titillait la curiosité naturelle de la professeure.

- Et bien, je ne suis pas sûre, mais je crois que oui, c’est normal… Après tout, tu ne dois pas trouver grand-chose sur moi dans ton Internet… Répondit-elle avec nonchalance. D’ailleurs, en parlant d’Internet, il va falloir que tu me donnes des cours d’informatique… Autant je suis douée pour faire mes recherches, autant l’ordinateur et son monde est un truc qui m’est totalement inconnu. Et à l’ère du numérique, je n’ai pas envie d’être à la traîne…

Ah non, ça, ça ne lui plairait pas… Morrigan aimait bien être douée en tout et savoir qu’il y avait quelque chose qu’elle ne maîtrisait pas, cela ne lui convenait pas… Heureusement, sa meilleure amie était une informaticienne de génie et pourrait certainement l’aider à combler ses lacunes !

- Mais au fait, pourquoi une telle question ? Tu as enquêté sur quelqu’un en particulier ? Lui demanda-t-elle, curieuse.

Revenir en haut Aller en bas
J. Felicity Agog

avatar
En réalité, je suis
Joie
☂ Conte : Vice Versa

☂ Emploi : Hackeuse Professionnelle/ informaticienne
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Error 4O4

☂ Avatar : Emily Bett Rickards
© Crédit : Moi
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Jeu 8 Oct - 16:45



Quand ma meilleure amie s'assit devant moi, j'ai immédiatement ressentit qu'elle était heureuse. Je ne sais pas pourquoi elle est comme ça, mais une chose est sur, elle a passé une bonne matinée. Une chose rare quand on connaît Morrigan et son envie de montrer ses sentiments. Un rire la sourit quand la brune lui expliqua pourquoi elle était de bonne humeur.

-Tranquille, ça va, la vie est belle et le soleil brille. Je ne comprends pas tellement pourquoi tu es si contente quand tu fais tomber tes élèves sur ton piédestal … peut-être parce que j'ai toujours été sur ce piédestal et que personne ne pouvait m'y déloger dans ma matière ? !

Je mâchouille un moment ma fourchette, que j'ai pris sans m'en rendre compte et regarde ce qu'il y a de bon a manger. Mais un rire me fait de nouveau tressauter quand elle me dit qu'on ne pouvait pas trouver quand chose sur elle. C'est qu'elle ne connait vraiment pas l'informatique. Quand on sait ou chercher, on trouve tout ce qu'il faut.

-Je t'assure qu'on peut trouver beaucoup de choses sur toi. Beaucoup beaucoup ! Il faut juste savoir ou chercher et comme faire pour y accéder. Un truc dans lequel j'excelle.

Je lui souris amicalement. Non j'ai pas réellement été pêché des information … bon d'accord une ou deux quand même … mais c'est plus fort que moi, j'aime savoir des choses sur les gens, des choses qu'ils ne diraient pas ou des choses qu'ils ne savent même pas sur eux. Bref j'aime savoir, pas pour le dire à tout le monde, non simplement pour savoir et comme j'ai une bonne mémoire, je me souviens de tout.

-Pas de soucis, tu ne peux pas demandé à avoir un meilleur prof je crois.

Je lui fais un clin d'oeil, je ne me vante pas, je sais mes points forts et mes points faibles, nuance. Aïe sujet épineux … mais bon c'est moi qui lui a donné rendez-vous donc faut que je réponde à ses questions maintenant.

-Oui … sur mon colocataire. Il fallait que j'en sache plus, il est sympa mais trop lisse à mon goût. Je connais sa manie de cleptomane, mais il fallait que j'en sache plus sur lui …. j'ai absolument rien trouvé qui remonte à avant 3 ans. Comme s'il n'existait pas avant ces trois ans. Comme si … je sais pas il était sortir pile poil du néant.

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

      ❀ Dance dance dance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t567-be-positive#859
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Ven 16 Oct - 12:44


Quand un Samaritain pose un doute

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Joy

Morrigan était assez contente d’avoir réussi à dérider Felicity. Sa meilleure amie était préoccupée, alors pour une fois, la prof avait montré clairement le sentiment de bien-être et de fierté qu’elle retirait d’avoir remis certains de ses élèves en place. Croire qu’on avait la science infuse et se comporter avec arrogance à cause de cela, elle n’avait jamais apprécié. Mais elle aurait bien été en peine d’expliquer le pourquoi du comment !

- Je n’aime pas ça tu le sais bien. Souligna-t-elle avec un fin sourire sur les lèvres. C’est parce que tu n’as jamais été l’une de mes élèves. Moi je me serais fait un plaisir d’y parvenir ! Lança-t-elle en riant.

Rire qui s’évapora bien vite quand son amie lui assura que l’on pouvait trouver énormément de choses sur elle si l’on savait faire des recherches un peu poussées sur internet. Merde, ça, la brune n’appréciait vraiment pas. Morrigan aimait avoir sa vie privée et ne se mêlait pas de celle des autres en général. Alors savoir qu’il y avait des infos sur elle sur le net, ce n’était pas vraiment fait pour la réjouir.

- Qu’est-ce que tu as réussi à trouver exactement ? Demanda-t-elle en soupirant. Oh, mais je ne m’adresse qu’aux meilleurs de toute façon, tu le sais bien !

C’était vrai en plus. Morrigan avait un goût assez prononcé pour l’excellence et mettait toujours la barre très haut. Mais ce qu’elle attendait des autres, elle l’exigeait d’elle-même, de sorte que les gens ne lui faisaient aucun reproche en général.

- Alors là, tu me pose une colle… Dit-elle, pensive. Je n’y connais pas grand-chose, mais tu sais bien que tout le monde n’est pas recensé sur internet… On a vu plein de personnes qui se tenaient loin de tout et avaient réussi à ne pas se retrouver sur le net. Peut-être qu’il se tenait éloigné de la civilisation et vient d’y revenir, poussé par X raisons.

C’était la seule raison valable. Du moins, la seule que Morrigan parvenait à imaginer. Mais elle se doutait bien que Felicity aurait du mal avec cette idée tant qu’elle n’aurait pas compris avec certitude ce qu’il se passait. Sauf que là, la prof ne voyait pas trop ce qui pourrait être fait de plus…

Revenir en haut Aller en bas
J. Felicity Agog

avatar
En réalité, je suis
Joie
☂ Conte : Vice Versa

☂ Emploi : Hackeuse Professionnelle/ informaticienne
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Error 4O4

☂ Avatar : Emily Bett Rickards
© Crédit : Moi
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Dim 18 Oct - 17:45

 Quand un Samaritain pose un doute  × ft. Morrigan & Felicity


Pour me déloger de mon piédestal, il faudrait avoir mon QI voir plus et surtout ma bonne étoile et je sais que peu de monde son apte à le faire. Justement parce que pendant longtemps j'ai essayé de trouvé quelqu'un qui en était capable,  mais rien à faire. Personne ne peut pirater quoique ce soit plus vite que moi, je me sens presque seul quand je m'en rends compte. Mais j'ai des amis et je ne me laisserais pas abattre par mon espèce de don.

-J'espère bien que tu l'aurais fais. Mais tu sais aussi très bien que jamais je ne me serais mise à ton niveau !  

Je lui fais un nouveau clin d'oeil, mais en un rien de temps, son sourire disparaît. Je comprends immédiatement que je n'aurais pas du parler du fait que tout le monde est trouvable sur internet si on sait bien chercher.

-Ne t'inquiète pas, les choses sont vraiment bien garder … il faut savoir pirater rapidement et faire sauter son réseau en même temps pour pouvoir trouver quelque chose sur nous. Et sans vouloir me vanter, on est pas énormément à savoir faire ça.

J'éclate de rire et hoche la tête, c'est vrai qu'elle n'était pas du genre à aller questionner un simple informaticien. Je secoue la tête, je suis persuadée qu'il y a quelque chose et je compte bien trouvé. Même si j'ai presque promit à Al que j'allais arrêter. Il faut que je sache, même si je ne comprends pas !

-Il y a quelque chose d'étrange, mais je vais trouver de quoi il s'agit, après tout je n'ai pas peur de ce que je pourrais trouvé. J'espère juste ne pas trouver une personne mal intentionné derrière.

Je lui souris et commence à manger, j'ai un appétit d'ogre et là, j'ai faim. Surtout à force de parler encore et encore.

-Du coup tu veux tout savoir des ordinateurs ? Prête à me supporter pendant des heures ?
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

      ❀ Dance dance dance!


Dernière édition par J. Felicity Agog le Sam 21 Nov - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t567-be-positive#859
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Lun 26 Oct - 12:56


Quand un Samaritain pose un doute

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Joy

Morrigan n’avait pas pu s’empêcher de taquiner sa meilleure amie sur le fait qu’elle, elle serait certainement parvenue à la déloger de son piédestal. Cela aurait certainement été assez compliqué, mais au bout du compte, elle y serait parvenue. La brune avait tendance à toujours parvenir à ses fins, surtout quand le défi était de taille !

- Certes. Mais ce n’est pas ce que je demande. Répondit-elle en souriant. Après, je t’avoue que rabaisser un peu les petits arrogants, je trouve cela… Distrayant. Dit-elle après avoir cherché le mot.

Cela changeait de la monotonie des cours. Oh certes, Morrigan tentait de rendre tout cela intéressant mais la Guerre de Sécession n’était pas ce qui passionnait le plus ses élèves. Elle-même ressentait un certain malaise avec cette guerre… Se battre frères contre frères… Cela trouvait un certain écho en elle et elle n’aimait pas. Felicity lui expliqua ensuite que même sur elle, il y avait des informations sur internet. La prof en avait perdu le sourire mais son amie se hâta de la rassurer : il fallait être un très bon pirate pour trouver ces informations. Et comme le disait si bien l’informaticienne, heureusement qu’ils étaient peu à l’être…

- Mouais… N’empêche, je n’aime pas savoir qu’il y a des choses sur moi. Surtout si ce n’est pas moi qui les y ait mises… Expliqua-t-elle à son amie.

Morrigan tenait à sa vie privée. C’était un besoin viscéral que celui-ci. On n’entrait pas chez elle très facilement et elle n’avait que très peu d’amis pour être certaine que les gens qui l’entouraient étaient des gens de confiance… Felicity lui parla ensuite de son colocataire, cleptomane, et qui n’avait pas de passé informatique avant les trois dernières années… Autant dire que cela intriguait énormément la blondinette qui aimait savoir, être assurée que tout allait bien.

- Ça te perturbe hein ? Fit-elle gentiment en pressant la main de la blonde. Tu sais, la plupart des gens ne peuvent pas se renseigner sur les personnes qu’ils côtoient… Et bien pour une fois, tu vas devoir l’expérimenter. Et s’il se révèle être une personne mal intentionnée, on le mettra à la porte de la ville. Tu sais que Jones adore se donner en spectacle, il le fera avec plaisir s’il a un public ! Plaisanta-t-elle par la suite en parlant de l’adjoint du Shérif. Oh, ouais, il faut que je sache m’en servir mieux que ça… Actuellement, je ne l’utilise que pour le traitement de texte… Aide-moi pour le reste. Dit-elle en faisant une petite moue. Puis tu sais très bien que je t’adore, je te supporterais…

Revenir en haut Aller en bas
J. Felicity Agog

avatar
En réalité, je suis
Joie
☂ Conte : Vice Versa

☂ Emploi : Hackeuse Professionnelle/ informaticienne
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Error 4O4

☂ Avatar : Emily Bett Rickards
© Crédit : Moi
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Dim 22 Nov - 16:35

Quand un Samaritain pose un doute  × ft. Morrigan & Felicity


Je rigole je pense la comprendre, être prof ne doit pas être facile. Je ferais peut-être la même chose si j'étais à sa place. Mais heureusement, je ne suis pas à sa place. Je ferme les yeux un instant, je suis fatiguée à force de rester devant mon ordinateur à chercher des informations encore et encore sur une personne dont je ne suis même pas sur de trouver quelque chose. Pourtant je sais d'avance que je ne vais pas arrêter mes recherches. Je ne vais pas les arrêter parce que je sais que ça me boufferais de ne pas savoir. Je n'aime pas les mystères.

-Si ce n'est que des petits con arrogants, je peux comprendre pourquoi tu aimes faire ça !

Je comprends qu'elle puisse ne pas aimer être sur internet mais ne serait que craqué les caméras de surveillance nous donne des informations sur une personne. Et puis aujourd'hui beaucoup de choses se font sur internet … même si ici c'est pas vraiment leur point fort. Ce que je ne comprends pas vraiment , mais bon c'est pas grave, moi ça me fait plus de boulot et plus d'argent à ramener à la banque. C'est surtout elle qui va être content !

-Je sais que ça peut-être un peu frustrant, mais ne t'inquiète pas, a moins d'avoir un QI surpérieur au mien, personne ne pourra craquer des informations sur toi. Et franchement, même si c'est vrai qu'un QI supérieur au mien existe, je t'assure que personne ne pourra trouver des infos concrètes.

Je grimace, je sais que c'est vrai, généralement personne n'a de renseignement sur sa voisine, mais franchement, moi je ne peux plus vivre avec une personne sans savoir qui s'est. Après tout on ne sait jamais ce qu'il pourrait se passer. D'ailleurs y'a des personnes dont je suis persuadée qu'ils sont des gens pas fréquentable, mais après s'ils sont heureux comme ça, je ne peux pas vraiment leur dire quelque chose. Chacun a sa façon de voir sa vie, enfin sauf s'il s'agit de tuer !

-Je n'aime pas de pas savoir, ce n'est pas ma faute ! Je grommelle Mais t'inquiète pas, il n'y a pas de soucis, je vais t'aider. Puis que tu dis que tu es capable de me supporter.

Je lui fais un clin d'oeil et sors mon agenda.

-Tu es libres quand, que l'on voit ça maintenant !
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

      ❀ Dance dance dance!


Dernière édition par J. Felicity Agog le Mer 30 Déc - 21:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t567-be-positive#859
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Jeu 26 Nov - 11:29


Quand un Samaritain pose un doute

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Joy

La professeure avait passé quelques minutes à tenter d’expliquer à sa meilleure amie pourquoi elle aimait rabattre le caquet à certains de ses élèves. Il avait suffi de lui dire qu’elle ne s’amusait à cela qu’avec les élèves arrogants pour que Felicity comprenne pourquoi elle le faisait… Laisser des enfants se monter le bourrichon, c’était s’assurer qu’ils deviendraient des personnes très égocentriques et certainement égoïstes par la suite. Autant dire que ce n’était pas ce que cherchait Morrigan. Celle-ci sourit à sa meilleure amie quand la blonde lui assura qu’elle la comprenait.

Puis elles parlèrent de diverses choses, notamment de ces informations que Felicity avait découvertes sur elle. Morrigan aimait que sa vie privée reste privée et ne postait jamais rien sur le net. Déjà parce qu’elle n’aimait pas s’en servir, devant tâtonner à chaque fois, mais aussi parce qu’elle avait bien conscience que ce qui se trouvait sur le net pouvait se retourner contre elle à tout moment…

- Heureusement que je suis amie avec la fille qui a la plus grosse tête alors ! Dit-elle en plaisantant, lui tirant puérilement la langue.

C’était rassurant en un sens… Mais il n’en restait pas moins qu’il y avait des trucs sur elle… Cela mettait la jeune femme mal à l’aise. Heureusement, Felicity lui donna un motif de distraction en lui parlant du fait qu’elle ne trouvait pas d’informations datant de plus de trois ans sur son colocataire. Et Felicity était ce qu’elle était… Une femme douée, mais qui n’aimait pas ne pas savoir, ne pas comprendre… Ce que Morrigan comprenait très bien en réalité…

- Dis-toi que c’est une expérience scientifique… Tu vas tester si tu arrives à découvrir plus de choses grâce au contact humain ou grâce à ton ordinateur… Lui dit-elle gentiment avant de sourire franchement. Oh moi tu sais, je suis libre quasiment tous les soirs et les week-end… À toi de me dire si tu n’as rien de spécial à faire durant ces moment-là. Dit-elle, taquine.

Revenir en haut Aller en bas
J. Felicity Agog

avatar
En réalité, je suis
Joie
☂ Conte : Vice Versa

☂ Emploi : Hackeuse Professionnelle/ informaticienne
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Error 4O4

☂ Avatar : Emily Bett Rickards
© Crédit : Moi
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Jeu 31 Déc - 0:39

Quand un Samaritain pose un doute × ft. Morrigan & Felicity


J'écoute la réflexion de ma meilleure amie et lève les yeux au ciel, oui dans un sens heureusement qu'elle est amie avec la plus grosse tête de la ville ! Qu'on me présente quelqu'un d'autre qui peut faire ça et je lui demande d'être mon ami tout de suite !

-Oui je sais je sais, je suis irremplaçable.

Je fais mon air le plus supérieur possible avant d'exploser de rire, non je n'arriverais jamais à me faire plus haute que je ne le suis ! Les déjeuners comme ça m'ont vraiment manqué, dommage que l'on ne puisse pas en profiter autant ! La jeune femme se mit toute de suite à rougir face au accusation de la brune.

-Tu sais aussi bien que moi que je dois être aussi libre que toi … voir plus ! Les hommes ne t'intéresse pas aux grosses têtes.Je murmure amère. Mais passons ! Donc disons Samedi prochain ? Je suis sûre que tu arriveras à comprendre ces machines en trois secondes ! Et puis c'est pas comme les humains, elles, elles ne savent rien cacher à quelqu'un d'assez doué pour les décrypter.

Je lui fais un clin d'oeil et m'empresse de plonger mon nez dans la fin de ma commande, je n'ai pas envie qu'elle me pose des questions sur d'éventuelle chose qui serait en accord avec un futur couple que je n'aurais dans tous les cas pas ! Oui les grosses têtes comme moi finissent souvent seuls avec quinze chats, mais bon après tout c'est pas vraiment grave … au moins les animaux nous aiment.

-Bon je te laisse, j'ai des cours d'informatique à assurer ! Je t'envoie un message pour Samedi !

Je me lève et l'embrasse sur la joue avant de m'éclipser rapidement ! Bon maintenant direction la maison de mon élève, j'espère que je n'aurais pas affaire à un boulet de l'informatique …
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

      ❀ Dance dance dance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t567-be-positive#859
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   Lun 4 Jan - 11:32


Quand un Samaritain pose un doute

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.

Morrigan & Joy

Morrigan sourit en voyant sa meilleure amie lever les yeux au ciel. Etait-ce de sa faute si Félicity était effectivement la fille avec le cerveau le plus intelligent de la ville ? Certainement pas mais la professeure n’allait pas laisser passer l’occasion de se vanter légèrement. Le fait d’avoir mentionné les hommes sembla avoir un peu perturbée son amie qui lui rétorqua qu’on ne s’intéressait pas aux grosses têtes puis qui se plongea dans son assiette avant de lui proposer un rendez-vous pour le samedi suivant. Morrigan accepta, bien évidemment, puis regarda la blondinette partir presque en courant.

Tiens donc, aurait-elle des trucs à cacher ? C’était étrange comme comportement, mais si en général la brune n’était pas très patiente, là, elle risquait bien de faire un effort afin de savoir ce qui tracassait son amie ! La jeune femme termina sa boisson et s'en alla à son tour, en pleine réflexion.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un Samaritain pose un doute ft Morrigan O'Conelly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-