Partagez | 
 

 Petit duel mais grande rivalité Ft Harleen-Maxine H. Withers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Winter A. Froster

avatar
En réalité, je suis
Anna d'Arendelle
☂ Conte : Frozen/OUAT

☂ Emploi : Conservatrice Spécialiste des musées ou du patrimoine scientifique, technique et naturel
☂ Camp : Heroes
☂ Avatar : Elizabeth Lail
MessageSujet: Petit duel mais grande rivalité Ft Harleen-Maxine H. Withers   Jeu 8 Oct - 22:19





La flèche partit et atteint la pseudo cible dans un bruit de mât, j'ai réussi à détrôner l'autre femme alors que je suis au moins à trois ou quatre pas en arrière. Je viens de pulvériser son record et le mien par la même occasion. Mais revenons au commencement, avant cette dualité très … sportive.

L'alcool n'est pas vraiment quelque chose dans lequel j'aime me plonger, j'ai trouvé bien d'autre façon d'être euphorique. Comme pouvoir battre quelqu'un au tir ou simplement avoir un rapport charnelle avec un homme. J'ai essayé les femmes, mais je trouve qu'il y a bien moins de plaisir que quand un homme se ploie devant soi. Bref je ne suis pas vraiment venue au Rabit Hole pour rencontrer quelqu'un, en fait, j'y suis venue dans l'unique but de boire un verre en regardant les danseuses. Je n'envie pas réellement leur statut, après tous les hommes qui sont ici ne savaient que regarder, alors ou est le plaisir ?

Vêtue d'une robe noire assez décolletée, j'avais mis mon sac de sport dans les vestiaires. Pas question que l'on me voit dans un bar vêtu de la sorte. Mais la boisson aide un peau dans tous les cas, je sens l'effet monter en moi, mais sans me prendre la tête. Je ne boirais qu'un seul verre aujourd'hui, j'ai envie de rentré chez moi toute seule et non pas accompagnée de la moitié des mâles en chaleur de Storybrooke. Après tout, les hommes sont tous les mêmes, de longue jambe visible, des seins mit en avant et une robe assez courte et on peut leur faire faire ce que l'on veut. C'est une sorte de loi du plus fort.

Puis je vois quelqu'un apparaître, ce n'est pas le genre de femme qui vienne ici, ou alors si mais que l'on  ne voit qu'au fond, dans la salle. Je la détaille, elle n'a pas mauvais goût, c'est intéressant. Je souris et boit mon verre. C'est alors que tout dégénéra, un homme se fit balancer sur le sol, une bagarre commença et tout le monde fut évacué des lieux pour ne pas être blesser. On me dirige vers les vestiaires pour récupérer mes affaires et ses en grommelant que je sors. Quelle bande d'empoté. Je m'éloigne, l'air est frisqué, mais j'ai connu pire quand je suis partie en Egypte. C'est alors qu'un bruit intéressant monta tranquillement à mes oreilles. Je rentrais dans la ruelle et souris machiavéliquement. Entre bagarre de mec et mecs bourrés se trouvait une jeune femme, seule qu'elle avait vu entré en dernière. S'approchant, elle remarqua qu'elle tirait des coups de batte dans la gueule des gens. J'aime pas spécialement sauver des gens, c'est pas du tout mon style ... mais des coups de batte c'est tellement ... primitif. Je vais lui faire une démonstration, je vais lui montrer ce que c'est de tirer dans le mille et de faire assez mal pour qu'il ... meurt lentement.

Ma flèche est envoyé et atteint la pseudo cible dans un bruit de mât, j'ai réussi à "détrôner" l'autre femme alors que je suis au moins à trois ou quatre pas en arrière.

-Avec art et classe!


Dernière édition par Moéa-Lyéa Suasonid le Ven 23 Oct - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1870-you-are-not-a-
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Petit duel mais grande rivalité Ft Harleen-Maxine H. Withers   Lun 19 Oct - 3:41



Que la fête commence !!
Feat. Moéa-Lyéa Suasonid



–  Pfffff… C’est nul… j’ m’ennuie…
C’est vrai quoi, c’est quoi ce coin paumé, peuplé de plouc et de gros naze qui ne savent même pas s’amuser, hein ?
Tenez. L’autre jour, j’étais entrain de faire du shopping tout en arrangeant un peu l’horrible déco du magasin dans lequel je me trouvais quand soudain, deux stupide gorille de la sécurité, se sont pointé pour me jeter dehors. Non mais vous vous rendre compte ?!
Quel toupet !! En plus de mentir à la clientèle avec leur fameux « le client et roi et gnagnagnan » ils ont osé m’interrompre en pleine réalisation artistique ! Quelle bande de barbare !!
Alors, parce que je suis une femme adorable, intelligente et incroyablement sexy (T’as quelque chose à dire, toi là ?) j’ai décidé de leur apprendre les bonnes manière. Parce que s’il y a bien un truc que je déteste… C’EST QU’ON OSE M’INTERROMPRE !!!
Donc, je leurs ai présentés mini moi. Mini moi, c’est ma batte ! Max ! Vous avez pigé ? Ma batte s’appelle Max et comme elle est plus petite que moi, je l’appelle mini moi ! C’est drôle hein ?
Quoi ?! Comment ça, elle est pas mini ma batte hein ? Tu veux vérifier peut-être ? Attends, j’ai une idée ! Oublie que je tiens une batte, et approche un peu pour voir. Après, on verra si…
« Harleen, je t’en prie, arrête ! »
Pfff... Quelle emmerdeuse celle-la ! Dite là-haut, y a personne pour la dégommer discrétos ? Parce que moi, je m’en occuperais bien avec un grand BOOOOOM mais… j’ai bien peur de devoir me faire sauter avec et ça ne m’arrange pas du tout. Vous comprenez, je suis bien trop jeune et trop belle pour mourir maintenant…
« Hmmm… T’en as d’autre dans le même genre que celle-là ? »
–  Toc toc toc. Qui est là ? C’est Peggy ! Peggy qui ? Peggy, la vilaine petite cochonne qui va bientôt finir grillée… SI ELLE NE LA FERME PAS TRES VITE !
J’ai horreur des petits nouveaux. Tu leur donnes la moitié du bras et eux, ils te prennent le bras en entier ! Comme les parasites et les enfants. C’est pour ça, qu’il ne faut pas perdre de temps en blabla inutile et leur prendre tout de suite un bras. Comme ça, ils comprennent tout de suite à qui ils ont affaire, et  ils vous supplient très vite, de ne pas leur arracher celui qui reste…
« Je suis une voix dans ta tête, pauvre idiote. »
–  Hééééé !! C’est pas vrai, chui pas une idiote ! C’est toi l’idiote, d’abord ! Et puis, c’est pas parce pour te faire taire il faudrait que je me fasse sauter la cervelle, que je peux pas t’atteindre tu sais ? T’es pas la première à vouloir jouer les rebelles avec moi, et si je peux pas te découper en morceaux comme les autres, alors, je ferais de ta vie un enfer…
« Je suis une… »
La la la, j’ai rien entendu… Je chantonne à haute voix en lui coupant la parole pour plus l’entendre. Et toi, tu as entendu quelque chose ?
Je me penche un peu sur le côté, pour me saisir de la tête du type inconscient sur lequel je suis assise, puis je reprends en modifiant légèrement ma voix pour qu’elle fasse plus masculine.
Noooon, Je manipule sa mâchoire pour donner l’impression qu’il lui parle. J’ai rien entendu.
Tu vois ? Je balance violemment la tête du type par terre et esquisse un grand sourire, satisfaite. Personne ne t’aime alors maintenant, TU DÉGAGES !!! Bon… Où est ce que j’en étais ?
Je rapproche mes jambes vers moi, pose ma tête sur mes mains en pleine réflexion.
–  Hmmm….
« Et si on se faisait un petit Je te tiens ? »
« C’est pas drôle, elle triche tout le temps. »

Hééééé !!! Comment ça, je triche tout le temps ? C'est même pas vrai d'abord !  Je réplique outrée.
« Oui, tu triche tout le temps. Normalement, c’est celui qui rie qui se fait agrandir le sourire, pas l’autre. »
– Pour commencer, ce sont MES RÈGLES. Alors, c’est moi qui décide de qui doit ce faire découper le visage et j’ai décidé, que celui qui resterait sérieux aurait un sourire permanent accroché aux lèvres, toute sa vie. Si ça te dérange, C’EST PAS MON PROBLÈME ! Je dis ces derniers mots avec agressivité pour bien lui faire comprendre le message avant de reprendre. Bon. Maintenant qu’on a trouvé le jeu, par quoi on commence ?

Finalement, j’ai décidé d’aller faire un tour au Rabbit Hole. Là, où j’ai rencontré mon petit poulet la dernière fois. Malheureusement, il n’est pas là. Alors, debout dans un coin au fond de la salle, j’observe les clients du bar jusqu’à ce que finalement, la chance me sourie enfin.
« Salut ma jolie… le Ken de basse cour me regarde de haut en bas avant de reprendre. C’est la première fois que je te vois ici. Ça te dirait de boire un verre ? »
D’accord. Je réponds tandis que je sors mon couteau avant de le lui planter dans la gorge. Ça tombe bien, mes amis vont avoir très soif lorsqu’ils vont venir. T’es gentil toi, tu sais ? Oh ! J’ai faillit oublier. Attend voir… Je me penche sur le type qui se vide de son sang, accroupie sur le sol une main sur sa blessure, récupère un peu de son sang du bout des doigts et le goûte avant de reprendre, toute contente. Hum. Hum, oui. Mes amis vont t’a.d.o.r.e.r… J’espère qu’ils vont bientôt arriver.
« Putain les mecs, cette cinglée a planté Jacky !!! »
Les sourcils froncés, vexée qu’il m’ait traitée de cinglée, je m’empare de ma batte de baseball et lui donne un violent coup au visage qui le déstabilise, puis un autre, qui le fait tomber par terre. Après ça, je m’acharne sur lui avec rage, avant qu’un petit groupe se forme autour de moi pour me coincer.
« Oh mon dieu !!!! Harleen, non !!! »
« Oh… Ferme la, la pleureuse. J’en ai marre de t’entendre geindre sans arrêt pendant qu’on s’amuse, tu casses toujours l’ambiance. Tu te prends pour qui ? Sa bonne conscience ? »
« Pffff… quel bande de gamin. Entre la tricheuse, la pleureuse, le psychopathe et la nouvelle petite emmerdeuse, j’ai l’impression d’être à la maternelle bande de débile ! Vous en avez pas marre, de toujours vous chamaillez à force ? »
« Moi, je voulais juste qu’on joue à Je te tiens, merde ! Ça fait presque une semaine que j’attends ! »
« Mais on s’en fout de ton jeu débile !! Harleen, massacre-les ! Ensuite, on saignera tous, comme des porcs... »

Ooohh… Pfff…. J’ai pas envie… Je réponds non motivée, la mine boudeuse, avant que l’un d’eux ne se jette finalement sur moi et démarre la fête.


***



« J’vais te tuer salope ! »
Ohhhh, le vilain garçon, il a dit le mot en T ! Dans ce cas, il va falloir te punir...  Je lui donne un coup de batte dans un genou, avant de lui en donner un dans la tête lorsqu’il s’écoule par terre en gémissant de douleur. Tu verras, ça sera très lent. Tu sentiras tout, absolument tout.
Je lui donne un coup de batte en plein visage tandis qu’un autre  s’approche dangereusement de moi. Malheureusement pour lui, il n’est pas assez rapide et avant qu’il n’ait le temps de m’atteindre, je lui donne un coup de pied dans le ventre ce qui a pour effet, de le stopper. Je vais même pour lui donner un coup de batte en plein visage quand une main me stop dans mon élan.
Hééé !!!! Je commence à son attention essayant en vain, de lui faire lâcher ma batte de baseball. Lâche mini-moi espèce d’imbécile ! C’est une amie fidèle et tu vas lui faire mal à l’agripper comme ça !!!
Je lui donne un coup de pied dans les côtes, mais ça ne le fait pas lâcher prise. Alors, d’une voix douce et rassurante, je promets à ma batte de le faire lâcher prise quand soudain, le type tombe par terre, une flèche planté dans la poitrine.
Hééé, c’est à qui ça ? Je crie énervée en pointant la flèche du doigt avant de remarquer une femme un peu plus loin, une arbalète entre les mains. Vous voyez pas qu’on est occupés, non ? En plus, vous auriez pu faire mal à mini-moi, espèce de taré !
Les quelques hommes encore en état de se battre, se relèvent lentement avant de se regarder entre eux, puis de nous regardez nous.
Je ne vous le conseille même pas ! Je commence à leurs intentions, d’un ton menaçant. Si vous prenez la fuite, je vous retrouverai tous et je vous couperai les jambes. C’est bien compris ?

HRP: Comme je l'ai dis dans le coin demande de rp, j'ai du faire quelques changement dans ma réponse. Désolé  mimi

Revenir en haut Aller en bas
Winter A. Froster

avatar
En réalité, je suis
Anna d'Arendelle
☂ Conte : Frozen/OUAT

☂ Emploi : Conservatrice Spécialiste des musées ou du patrimoine scientifique, technique et naturel
☂ Camp : Heroes
☂ Avatar : Elizabeth Lail
MessageSujet: Re: Petit duel mais grande rivalité Ft Harleen-Maxine H. Withers   Ven 23 Oct - 23:15

Petit duel mais grande rivalité × ft. Harleen-Maxine & Moéa-Lyéa
La fille me regarde, bon apparemment elle n'a pas aimé mon intervention, je lui souris machiavéliquement, non je ne regrette pas d'avoir blessé grièvement quelqu'un … après tout d'après ce que j'ai entendu ce n'était pas une bonne personne. Je m'approche de quelque pas et écarte les jambes pour être plus stable si jamais elle décide de me taper, je pourrais peut-être réussir la blesser avant !

-Oh désolé !

Non, je ne suis pas réellement en train de m'excuser, pourquoi est-ce que je m'excuserais ? Après tout, j'ai aussi le droit de m'amuser non ? Surtout qu'elle a l'air intéressant à énerver. Et puis qui dit énervement dit amusement. Je garde mon petit sourire et reste à distance. On ne sait jamais !

-Je voulais juste montrer que … arbalète est la meilleure des armes, la douleur est plus … diffuse, la torture est … meilleure.

Ma langue passe sur mes lèvres rouges, j'en fais peut-être un peu trop, mais j'aime ça, me montrer plus forte que les autres. Je regarde les autres hommes qui sont présents et souris, si j'avais envie, je pourrais tirer sur l'un des hommes avant même qu'il ne comprenne quoi que ce soit.

-Je me demande bien ce qu'ils ont pu te faire … un peu sanglant non ? Pas assez de souffrance je pense .

Je regarde ne l'air comme si je pensais, mais mes yeux repassent rapidement sur elle. Elle est dangereuse.
code by lizzou × gifs by tumblr

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

      ❀ Frozen sister's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1870-you-are-not-a-
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Petit duel mais grande rivalité Ft Harleen-Maxine H. Withers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit duel mais grande rivalité Ft Harleen-Maxine H. Withers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-