Partagez | 
 

 Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 17:15

Jozefina Théa Lytpear

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Je me présente, je me nomme J. Théa Lytpear! Je suis né(e) un beau jour de printemps dans un royaume qui n'a malheureusement pas survécu au réchauffement climatique de la forêt enchanté. Vous l'avez bien compris j'ai donc pas moins de 29 ans et pas une ride sur mon visage! Pour les intéressées je suis célibataire en manque de chaire fraîche parce qu'en réalité je suis mariée à un homme qui préfère les autres hommes mais qui se croit discret Pour pas qu'il n'y ai pas de mal entendu je suis bisexuelle mais avec quand même une préférence pour les jolis jeunes hommes bien tendre! Avant d'aller plus loin je dois vous prévenir, dans le monde Réel on me connait sous le nom de Jozefina du conte la princesse au petits pois ! De princesse maltraité par les légumes dans la forêt enchanté je suis passé(e) à représentante de la marque Bonduelle à Storybrook gérante d'un stand de fruit et légume sur le marché de la ville, et dé fois serveuse chez Granny' en fin de mois Adios  . Et pour finir, on me confonds souvent avec Kat Denning. Je fais aussi partie du groupe des Heroes.

Anecdotes
Adore les poires ♠️ Sa couleur préféré est le vert ♠️ Aime avec des bijoux ♠️ Et en particulier un bracelet en cuivre ♠️ Mange souvent sucrée ♠️ Adore l’émeraude ♠️ Fait souvent brûler des batons d'encens chez elle ♠️ A un dressing a faire palir d'envie Jefferson ♠️ Aime avoir des esclaves autour d'elle ♠️ Est aussi un garçon manqué ♠️ peut paraître "cru"

Caractère


Théa est une indépendante, aux yeux de qui l'émancipation féminine n'est pas un vain mot, ce qui ne l'empêche pas d'être séductrice et amoureuse de la vie et de ses plaisirs. « Dynamique » est le terme qui la caractérise le mieux. En effet, elle ne tient pas en place et, si la vie le lui permet, elle se trouve souvent entre deux trains ou deux avions. Son besoin d'aventure(s) est grand, elle est aidée en cela par sa promptitude d'action, sa grande adaptabilité et sa curiosité.  Elle est précise, méticuleuse, méthodique. Son sens de la réalité est bien développé.

La prudence et la méfiance l'anime même si elle n'en donne pas toujours l'impression, car elle est souvent très souriante. En fait, elle a tendance à garder ses problèmes pour elle. Elle aime montrer le meilleur. Ainsi son aspect extérieur peut-il contraster avec sa personnalité profonde. Si elle s'exprime souvent avec aisance, et parfois trop d'ailleurs, douée pour la communication ou l'expression, orale ou écrite, elle ne se livre jamais pleinement, gardant jalousement l'accès de son jardin secret. Son émotivité est forte mais refoulée ou maîtrisée au point qu'on leur reproche parfois leur froideur ou leur insensibilité. Elle est aussi déconcertante quand paradoxalement elle fuie le monde, alors que peu de temps auparavant elle semblait se plaire et s'amuser en société.

Assez susceptibles, Théa se vexe facilement. Rancunière, elle a beaucoup de mal à oublier un affront ou une blessure, qu'elle garde longtemps en mémoire.  Travailleuse et surtout ambitieuse, si d'aventure, elle n'est pas, dans un cadre professionnel par exemple, qui l'a satisfait pleinement, elle l'obtiendra d'une autre façon, en se faisant remarquer par l'originalité, jusqu'à l'excès.

En amour, elle est très égoïste, dominatrice, possessive et entière. Elle veut être aimée et admirée, et garder au sein du couple la suprématie. Comme elle n'est pas très démonstratives ni romanesques, sa vie affective n'est pas toujours aussi nettement tracée que sa vie professionnelle, a qui d'ailleurs elle préfère se consacrer largement. C'est pour ça qu'elle ira d'aventure en aventure, comme un papillon butinant des fleurs, une vraie libertine qui n'a pas peur ni des mots, ni des actions qu'elle ose et qu'elle fait !. Mais le jour où elle trouvera le bon, peut être qu'elle se posera alors pour faire son nid.


crackle bones




Derrière l'écran
Derrière mon écran, moi je m'appelle JE SUIS FAIBLE. Actuellement j'ai 23 ans, et je RP depuis 12 ans. J'ai découvert le forum par ma licorne en peluche. De moi on dit que je suis quelques allez voir sur mes autres fiches. D'ailleurs je trouve le forum Lit :douche et je suis content(e) d'y être. Ah j'ai un petit mot pour vous au fait : A toi de nous raconter ce que tu veux.
crackle bones


Dernière édition par J. Théa Lytpear le Sam 17 Oct - 20:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 17:16

Si la vie ne t'a pas fait de cadeau, tente alors de t'en trouver un par toi même

Une petite citation ici



Avant la malédiction
"Il était une fois un prince qui cherchait une vraie princesse, mais une véritable, pas celle que l'on pouvait trouver sur Meetic ou autre. Non il voulait la princesse de sa vie, celle qui saurait lui donner une progéniture digne du nom qu'il avait. Il fit donc le tour du monde pour en trouver une, et, à la vérité, les princesses ne manquaient pas ; mais il ne pouvait jamais s’assurer si c’étaient de véritables princesses ; toujours quelque chose en elles lui paraissait suspect. En conséquence, il revint bien affligé de n’avoir pas trouvé ce qu’il désirait. "

Un bruit se fait entendre et une jeune femme brune fit une entrée fracassante, un bout de bois à la main passablement énervée. « Je peux savoir ce qui se passe ici ? » « Et bien je racontes l'histoire de la princesse au petit pois à ces charmants bambins que je gardes. » Un autre bruit sourd résonna dans la pièce, puis encore un autre des cris et le mot silence, hurlé fort, fit taire l'assemblée qui l'a regardait avec de grands yeux ronds. « Bon tout ça c'est des bêtises. La véritable histoire c'est pas celle du Prince qui cherche l'amour mais plutôt celle de la princesse. » « Euh … mais tu vas pas nous frapper dis ? » « Mais non ne t'en fait pas, c'est juste que je n'aime pas trop les rumeurs qui circulent sur cette histoire. » « Pourquoi ? » « Parce que je suis Jozefina Lytpear, et que c'est moi la princesse de l'histoire. » Des dizaines de paires d'yeux s'ouvrirent en grand alors qu'elle regardait ses ongles avec dédain. Quand le silence se refit à nouveau après l'annonce de la nouvelle, Jozefina se positionna mieux sur la chaise en bois du conteur qu'elle avait assommé et pris une grande inspiration pour commencer son récit.

« Il était une fois, une princesse destinée à diriger un royaume, celui de Neigéternelle dans la forêt enchanté. Je vous l'accorde c'est un petit truc mais c'est déjà mieux que rien. Son père, le roi donc de ce village, on va dire ça comme ça, était un homme bon et loyal, un peu trop d'ailleurs. Chaque requête que l'on venait lui faire, que ça soit pour un poulet volé, une bagarre entre voisins ou autre était toujours dans l'affirmatif. Même les décisions qu'il prenait se voulait dans le positif ce qui a force devient un peu laçant me direz vous. Effectivement je vous passe les détails mais une révolte gronda chez les habitants et ce qui devait arriver arriva. Excédés par trop de gentillesses, le village tout entier se souleva, avec l'aide de l'armée et mirent fin au règne d'Hugues Lytpear. Mais je penses que le divin là haut n'apprécia pas trop qu'on bouta son humain hors de ses terres, et l'été de la révolte fut le plus chaud, et le plus sec depuis de très nombreuses années ….  » Baissant la tête, elle était passée sur certains détails peu glorieux de cette époque. Elle n'était qu'une jeune fille mais elle se souvenait de la rage qui émanait de tous ces habitants et il faut avouer, qu'elle avait vraiment eu du mal à comprendre pourquoi. Son père essayait de contenter tout le monde, de leur faire plaisir en réalisant tous leurs souhaits mais au final, il ne satisfaisait personne. Une fois la chute du régent proclamait, toute sa famille avait du fuir sous un soleil de plomb.

Relevant la tête, la jeune femme reprit la parole avec le regard assez dur. « Ils ont fait tomber une guimauve pour mettre à la place un caramel dur et les heures sombres de Neigéternelle arrivèrent. Je les entends encore avec leurs regrets, quelques mois plus tard, mais bien fait pour eux. Mon père, trop attaché à son royaume, ne voulait pas partir. Après tout, depuis des générations notre famille était au pouvoir, et quoi que son peuple lui ai fait, il l'aimait toujours. Il disait que la ville et ses habitants faisaient une crise d'adolescence et que ça allait leur passer mais personnellement je ne voyais pas trop de cet œil. Surtout quand le nouveau régent nous retrouva dans la ferme qui nous servait de refuge. Je fus enfermée dans un cachot seule alors que mon père fut transféré dans une autre partie du château où j'avais grandi. Si j'avais compris ce qui allait lui arriver, après tout je n'étais pas dupe j'avais un peu la frousse pour moi. Les jours passaient et je n'en voyais pas le bout. On m'apportait de l'eau et du pain pour ne pas que je meurs mais c'était le strict minimun. Alors je dormais, je me forçais à dormir pour ne plus penser à l'endroit où j'étais. Je rêvais que je voyageais à dos de licorne pour atteindre un pays merveilleux ou je rencontrerais l'homme de ma vie. Oui à ce moment là, les contes de fées que me racontait ma mère résonnaient dans mes oreilles comme un havre de paix, celui où je me réfugiais pour ne pas sombrer. Puis un jour, on me sortit de là pour me dire que le nouveau roi voulait me voir. Des domestiques m'habillèrent avec une belle parure, on me coiffa somptueusement et c'est quand on déposa une couronne de fleurs blanches gelées que je compris ce qui allait m'arriver. Le mariage, qui légitimerait la place du tyran sur le trône. Ce fut un moment pénible que je ne vous raconterais pas. Enfin, après tout celui là fut beaucoup plus soft que le reste. »

Une humiliation, la première d'une longue série qui était gravée au fer rouge dans sa tête. Il l'avait regardé comme un morceau de viande, un bout de ragoût en sauce qu'il en avait bavait quand il lui avait tâté l'épaule. Une sorte de rage infinie était en train de naître au fond d'elle, qui augmenta de jour en jour, même si elle n'était plus dans son cachot infâme. Elle atteint l'apothéose quand elle vu son père, en domestique personnel de ce faux roi N'y pouvant plus, elle s'était jetée sur ce Tyran de pacotille pour lui faire sa fête mais fut maîtrisé rapidement et c'est quand elle se retrouva au cachot, dans le froid avec sa petite robe et sans manger qu'un plan diabolique naquit dans sa tête. Certes elle se maudissait de son comportement enfantin et sanguin mais au bon cela avait le don de la faire réfléchir. Alors quand à nouveau, elle sentit le vent tourner en sa faveur, qu'elle entendait les rumeurs circulaient entre les domestiques quand elle fut libérée de sa prison, elle engagea la résistance. Dans l'ombre elle était comme le serpent qui disait a Eve de manger la pomme. Cependant, elle savait très bien que Pierce n'était pas comme son père et que le déloger de là serait beaucoup plus compliqué. Sauf que le temps tournait, et son mariage approchait à grand pas et tout se qui allait avec. « Deux jours avant le mariage, une domestique du nom ou plutôt du surnom de Titi m'aida à m'enfuir. On avait tout préparé depuis longtemps et quand le moment fut arrivé je pris mon courage a deux mains et je ne me retourna pas quand je franchis les grilles du palais, déguisée en servante. Je courus de tout mon saoul pour fuir le plus loin possible et ainsi pouvoir trouver de l'aide. J'avais mal partout, mes muscles me brûlaient mais quand j'entendis l'alarme du château je compris qu'il fallait que je continus. Ne pas m’arrêter sous aucun prétexte ou cette fois si ce n'est pas à la casserole que je passerais. Cette situation d’errance dura une semaine, peut être deux, je ne sais pas trop. Je me nourrissais grâce au vol que je faisais. J'avais toujours été doué pour piquer de la nourriture dans les cuisines du château, là ça me servait à vivre jusqu'à ce que j’aille trouver un régent d'un village qui ne traitait pas d'affaires avec Neigéternelle pour m'aider à récupérer mon trône. Je parcourus nombreux kilomètres pour enfin arriver, un soir d'orage et de tempête dans le village Poëlesauté, à la frontière du Désert Floconblanc. Je tambourinais à la porte du château pour que l'on vienne m'ouvrir et je fus reçu par le Roi en personne. C'est vrai que mes habits laissaient vraiment à désirer, que je ressemblais plus à une ogresse niveau saleté qu'à une princesse mais je lui affirma haut et fort que j'étais une princesse pur sang. Il me regarda d'abord d'un œil suspicieux, mais finalement m'accorda la nuit. Soulagée je suivis la reine dans la chambre qu'elle m'avait préparé pour la nuit. Elle me quitta sans m'accorder le moindre regard, en me souhaitant quand même une bonne nuit juste pas respect. J'étais véritablement étonnée de la hauteur du lit mais vous savez, quand on a dormi sur de la paille on ne fait pas la difficile. »

Jozefina eut alors un petit ricanement quand elle repensait au coup qu'on lui avait fait. Elle qui avait eu une sentiment de joie en voyant se lit moelleux, en présageant de la merveilleuse nuit qu'elle allait passer. « Et ben figurez vous que je me suis maudite toute la nuit. Je vous l'avoue, je préférais milles fois mon lit de paille que cette vingtaine de matelas et d'édredon d'apparence si confortable. Je n'arrivais pas à dormir, j'avais déjà mal partout mais là, c'était comme si on me frappait le corps avec une pierre et même assise. Alors quand l'aube se leva, je décida que s'en était comme ça et puis de toute façon, j'avais une mission à accomplir. Cependant, j'ai su que quelque chose clochait quand la reine me demanda avec un grand sourire un peu sadique comment j'avais dormi, moi la soi disante princesse. Et bien je lui ai montré les bleus dans le dos en lui disant que vraiment ils ne devraient jamais faire chambre d'hôte parce que la literie c'était pas ça. Là, au lieu de me chasser pour se que je venais de dire, on m'applaudit, les servantes comme le couple royal. Si j'étais choquée, oui bien entendu, encore plus quand le fils, le Prince Oscar me demanda ma main, enfin m'ordonna plus qu'autre chose d'être sa femme, qu'il avait enfin trouvé une véritable princesse. Sauf que j'ai mis quand même la hola à toute cette rapidité d’événement que je ne comprenais pas. C'est à ce moment que la reine m'expliqua alors qu'elle avait placé un petit pois sous ma couche pour faire le fameux test de la peau douce car son fils avait fait le tour de tous les royaumes pour trouver une véritable princesse mais qu'a chaque fois il avait des doutes. Plus paranoïaque que lui je penses que ce n'est pas possible. Perturbée j'ai demandé alors un temps de réflexion, et un vrai lit aussi parce qu'après la nuit épouvantable que je venais de passer mon cerveau n'était plus apte à dire quoi que se soit. Mais bon entre nous, c'était surtout pour faire style que je n'étais pas une fille facile. Après tout ça m'arrangeait bien d'être mariée à ce futur roi, comme ça l'autre abruti ne pourrait plus rien, à part le tuer. Sauf qu'une guerre dans Yasen, cette partie Nord Est de la forêt enchanté ne serait en rien bon pour lui. Alors quelques heures après, je me rendis dans la salle du trône et j’acceptai la proposition. Puis bon, Oscar n'était pas trop vilain à regarder. »

Un petit sourire triste apparu sur le visage de la jeune femme. C'est vrai qu'elle aimait bien Oscar. Ce n'était pas son grand amour, le prince charmant de ses rêves mais de un il était mieux, bien mieux que l'autre tyran et il était gentil. Elle s'était attachée mine de rien à lui et inversement, plus comme des amis. Lui même s'était finalement rendu compte, après quelques temps de mariage qu'elle n'était pas l'âme sœur qu'il cherchait. « Le mariage se fit en grande pompe, c'était beau, c'était classe, il neigeait comme la plus part du temps mais cela donnait vraiment un coté féerique à la chose, me faisant oublier pour quelques instants ce que je devais faire. Je ne vous racontes pas la nuit de noce, on est pas non plus chez J&M. Après cette semaine de festivité, les véritables choses allaient commencer. J'ai expliqué à Oscar et son père pourquoi j'étais en cavale. Pour la première fois je racontais mon histoire et franchement ça fais du bien de vider son sac, comme si un petit pois venait de mettre ôté de ma confiance. Sauf que le Roi a un peu réduit mes espoirs à néant. Il avait déjà entendu parler de ce Pierce et il n'avait pas envie d'envoyer ses troupes au casse pipe. C'est  Oscar qui, un soir sur notre couche me parla de son idée. Si récupérer mon trône était impossible, je pouvais toujours essayer de sauver mon père pour l'amener ici. C'est vrai qu'en vérité, le sort du peuple de Neigéternelle me paraissait dérisoire à coté de celui de mon paternel déjà parce qu'il était ce qu'il était, et puis parce que c'était ce qu'ils avaient tous voulu. Toute la nuit, nous avons mis ainsi un plan en action et Oscar s'engagea à m'apprendre à me battre que ça soit au corps à corps où à l’épée. Cet entraînement, canalisa toute ma haine, ma fougue et mon tempérament. J'arrivais mieux à contrôler mes émotions et désormais un masque de froideur avait fait son apparition sur mon beau visage. Quand le jour arriva, nous n'avions juste dit à ses parents que nous partions pour faire une visite a un autre village qui souhaitait me rencontrer depuis que j'avais épousé le Prince. Ce qui bien entendu était totalement faux. »

Une véritable épopée dont les souvenirs étaient toujours bien présent dans sa tête. Elle avait parcouru à cheval des paysages enneigés magnifiques et rencontrés des personnes adorables, ce qui lui avait donné encore plus de courage pour sa quête. Elle espérait aussi secrètement pouvoir reprendre le trône. D'ailleurs c'est pour ça qu'elle avait pris le fameux petit pois qui l'avait tant faite souffrir du musée royale. Il était un peu son talisman porte bonheur et même si son entreprise échoué, il était le symbole que jamais elle n'abandonnerait. « Bon vous vous doutez peut être que je n'ai pas réussi, sinon je ne serais pas ici … Franchement ça à légèrement été un carnage, de la purée de carotte, mais ce qui nous as sauvé fut en réalité une autre guerre. On en avait déjà entendu parlé, de l'Evil Queen et de sa haine envers la véritable princesse, et je compatissais vraiment avec elle. Mais au moins, son nuage violet m'a évité de me faire violer, torturer, et décapiter, alors franchement, Merci Regina ! »


Pendant la malédiction
Jozefina est devenue Théa', une jeune femme au fort tempérament qui ne se laisse pas marché sur les pieds. Native d'Amérique, elle ne sait plus trop comment elle est arrivée à SB car c'est trop loin dans ses souvenirs d'enfance, mais en réalité elle s'en fiche un peu. Vivant au jour le jour, elle n'aime pas recaser le passé et préfère aller de l'avant, les regrets ce n'est pas pour elle. C'est son crédo en règle général, mais il y a une exception. Son mariage. Au départ, c'était pour faire plaisir à son papa un petit peu vieux et un petit sénile. Alors elle s'est mariée avec Gaël, son premier amour du lycée et elle a promis à son père de lui faire une descendance assez rapidement même si, pour elle, les mioches c'est l'enfer. Dire qu'elle avait le destin en poche n'était qu'un petit euphémisme quand elle découvrit qu'en réalité, l'homme qu'elle aimait ne l'aimait pas totalement d'un amour sincère. Certes, il y avait de l'amour dans leur relation, mais plus fraternel que véritablement amoureux et pour cause, il manquait une petite chose entre ses jambes pour qu'il l'aime vraiment. Théa l'a découvert, lors d'une sortie entre amies, quand elle a surprit son prétendu mari qui devait travailler tard, dans les toilettes du Rabbit Hole. Cependant au lieu de s'énerver comme elle aurait fait, parce qu'être trompé c'est pas cool, mais en plus par un autre sexe, ça l'a fou encore mal, ils ont conclus tous les deux un arrangement. Ils font chacun ce qui veulent, chacun de leur coté, mais ils ne divorcent pas tant que le père de Théa est toujours en vie et que les parents de Gaël pensent qu'il est hétéo'. Leur maison de couple c'est transformé en colocation, et leur relation non consommé en un truc un peu bizarre frère/soeur. Mais si ça convient à tout le monde, la jeune fille ne va pas faire trop d'histoire, comme un jour elle l'a dit si ironiquement "T'en fait pas, je sens que le vieux va bientôt clamser et pour tes parents, je leur enverrais une vidéo de tes ébats et ils comprendront que ça ne les regarde pas !" Puis d'un autre coté, ça l'arrange bien, parce qu'elle sait que seule, elle ne pourrait continuer à avoir son train de vie de femme marié avec son seul salaire de gérante de stand au marché.

crackle bones


Dernière édition par J. Théa Lytpear le Sam 17 Oct - 20:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 17:43

Re bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 20:34

Merci Licia Sérénade

Voilaaaa j'ai fini *-* Vicieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 21:30

Re-bienvenuue! *-* Calin 3

Oh, j'aimais bien l'idée de représentante de Bonduel! MDR /poutre/
J'ai pas encore eu le courage de tous lire, mais je le ferais parce qu'un perso de Chess ça promet toujours d'être vachement cool! :uh:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 23:33

Ouais Lucain mais je me suis dit qu'après ça pourrait être difficile à faire :uh: mais elle le fera après la levée de la malédiction /PAN/ Adios

Roooh Merchi de me dire ça Pardon Sérénade Love
Revenir en haut Aller en bas
Niels Mørck

avatar
En réalité, je suis
Rozen
☂ Conte : Rozen Maiden

☂ Emploi : Animateur à la garderie le jour & recruteur de show pour le Rabbit Hole la nuit
☂ True Love : Love is pain, well Puppet, let's hurt tonight

☂ Avatar : Calvin Harris
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Sam 17 Oct - 23:57

Rebienvenue super


Madame la dominatrice Vicieux Sifflote Lit ! Moi je dis il va nous falloir un lien qui dépote, entre perso d'Andersen je l'exige t'as pas le choix !!

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
An eternal dream
My stopping heart robs me of my nostalgic recollections. There's no color in the sky that I feel through my trembling fingertips, but I wish that the tender voice I hear in the distance will reach deep into my closed eyes... ⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t1481-ainsi-font-les En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Dim 18 Oct - 0:33

Ah vuiii Niels est aussi Andersen Vicieux Avec plaisir :uh: Mais toi j'te laisse te faire dominer par Alicia Sifflote Red Adios *va aller choper César par contre Vicieux Fouet

Merci ma Citronnelle Sérénade Love
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Dim 18 Oct - 1:34

Re-bienvenue sur le forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   Dim 18 Oct - 20:32


Bienvenue sur Heroes and Villains

Prénom Nom!


Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio!
Te voici prêt/prête à aller jouer dans Storybrooke et ses alentours.
Tu as été ajouté au groupe Heroes.
Pour une expérience optimale, pense bien à recenser ton avatar!
Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un rp dans cette section et tenir à jour ton journal de bord de RP en créant un sujet ici!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un des admins.

Nos admins chéris sont :
code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a encore foutu un petit pois sous mon lit ? } J. Théa Lytpear [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives Présentations-