Partagez | 
 

 Une ancienne reine part pour une aventuure! — ft. Gwen Lawrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Une ancienne reine part pour une aventuure! — ft. Gwen Lawrence   Jeu 22 Oct - 14:24


   
   
   
   

   
Gwen Lawrence - Edwige N. Ieromeïev
“ Une ancienne reine part pour une aventuure! ”

   
Il faisait beau. Et Edwige aimait bien quand il faisait beau. Surtout quand il fait un peu froid, parce que le soleil la réchauffe un peu. Sinon, elle préférait la pluie. Elle a jamais su pourquoi mais ça la fascinait. En fait, c’était terriblement facile de fasciner le petit cerveau en ébullition d’Edwige car il se mettait à bouillir pour un rien. Entre la sucette du drôle de bonhomme de la dernière fois et l’écureuil d’il y a deux semaines, il y avait de quoi l’occuper à peu prêt tout le temps.

Alors que la rousse était sortie s’aérer les poumons et prendre un peu le frais, parce que même si elle n’aimait pas spécialement sortir, il fallait bien qu’elle le fasse de temps en temps. Et aujourd’hui était un jour parfait pour se balader un peu. Elle avait étudié minutieusement sur trois sites différents la météo qu’il y aurait pour trouver LE bon jour. Et LE bon jour c’était celui là. Peut importe ce qu’elle aurait dû y prévoir, cela ne pouvait entraver sa sortie obligatoire. Par chance, elle n’avait rien qu’elle aurait dû décliner. C’est donc assez satisfaite qu’elle était sortie en vitesse (avant que sa belle mère ne décide de l’occuper).

Alors qu’elle flânait dans le quartier, elle avait entendu des gens du voisinage bavardait. Bien évidemment, les oreilles d’Edwige était déjà à leur portes sans même qu’elle n’eut à bouger. Dès que des gens voulait parler de choses que personne ne devait entendre, il fallait être sûr qu’Edwige, elle, l’entendrait. « Les murs ont des oreilles » : cette expression n’a jamais eu autant de sans avec Edwige. Bien que de là où elle était, elle n’entendait pas très bien (et s’approcher aurait été mal placé de sa part, surtout que les gens auraient pu la remarquer et partir à tout moment) elle dicerna quand même quelques bribes telles que :

- Il y […] fille […] Gwen chez Diana […]
- [..] est pas vr.. […]
- Si […] dit que […] frère la gard […] pas sortir […]

Et à partir de là Edwige a arrêté d’écouter. D’après ce qu’elle avait compris, une jeune femme nommé Gwen était « séquestrée » chez son frère ? C’était trop bizarre ça, genre elle aurait jamais eu le droit de sortir. Mais si elle est chez Diana (elle avait vaguement entendu parler d’elle, juste de ses romans en fait), c’est qu’elle s’est enfuit. Hm, décidément.. Elle n’était pas seule à avoir une famille vraiment bizarre ! Cela dit, si elle n’a pas eu le droit de sortir pendant hyper longtemps, c’est qu’elle n’avait pas encore eu le droit de goûter aux joies de la ville ! Restaurant, shopping et plein de trucs. En plus avec la forêt pas loin et la plage (même si c’était pas la saison de la baignade) y avait plein de trucs sympa à faire ! Des souvenirs de son enfance à Kiev revenaient, c’était la belle époque encore ! L’instinct théâtral dont la jeune femme ne pouvait se séparer la fit prendre un air excessivement sérieux et elle tapa du poing dans la paume de son autre main. Il fallait qu’elle s’occupe de cette dénommée Gwen. C’était un sacrilège de ne pas avoir fait toutes les choses dont Edwige venait de penser.

Maintenant, il ne lui restait plus qu’à la trouver. D’après ces vagues et lointains souvenirs, il lui semblait que c’était Diana Lake qu’elle s’appelait vraiment, la femme qui hébergeait Gwen. Elle se mit à faire bouillir son cerveau évasif, si ces personnes là bas en on parlait c’est qu’elle devait être ses voisines ? Elle ne pensait pas qu’une telle histoire avait fait le tour de la ville. Mais n’étant pas spécialement douée en tant qu’agent secrète, il fallait donc qu’elle adopte une attitude naturelle et pas furtive (parce que là, elle était sûre qu’avoir l’air suspecte). Elle s’aventura donc dans les environs, regardant sur chaque sonnette si elle voyait le nom de « Lake ». D’ailleurs c’était joli comme nom. Comme « Lac ». Elle aimait bien les noms de famille à consonances anglaises. Finalement, elle trouva le fameux nom qu’elle cherchait. Elle resta plantée ainsi, à réfléchir. Finalement, elle appuya d’un coup. Tant pis pour les conséquences, parce qu’à force d’y réfléchir, elle oublierait totalement ce pourquoi elle était là.

Elle entendit des pas venait vers la porte et une jeune femme l’ouvrit. Edwige n’avait absolument aucune idée de qui c’était. Elle prit alors l’air le plus sérieux qu’elle pouvait avoir et tenta de parler sans laisser paraître qu’elle stressait un peu devant l’inconnue.

- Bonjour, je cherche.. Hésita-t-elle, Gwen… !

Elle avait peur d’avoir écorché le prénom puisqu’elle avait entendu de loin, si ça se trouve, c’est Gwenaëlle ou alors Glenn.. Ohlala, tout ce mélangeait dans sa tête alors qu’au dehors, elle restait droite et tentait d’avoir l’air confiante en elle-même.
   

par humdrum sur ninetofive


   
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
 
Une ancienne reine part pour une aventuure! — ft. Gwen Lawrence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-