Partagez | 
 

 I just wanna see you | Sofie Addams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: I just wanna see you | Sofie Addams   Lun 26 Oct - 16:36




Dans deux semaines c'était Halloween. Jack ne tenait plus en place, depuis le début de l'automne il attendait inlassablement et avec la plus grande des impatiences que son jour préféré de l'année arrive enfin, il était rentré dans sa phase où tout allait pour le mieux et où la morosité qui pouvait bien l'atteindre par moments n'avait plus lieu d'être. Toute la ville en revanche était bien plus affolée par l'arrivée d'une certaine Emma Swan, elle était devenu le centre des discussions, mais pour sa part il n'avait que les yeux rivés vers les citrouilles et autres monstruosités si caractéristiques. Il était certes curieux par cette étrangère, après tout ce qui était nouveau avait forcément des chances de lui offrir un certain attrait vu qu'il voulait briser le moindre signe de routine, mais bien plus préoccupé par son organisation de cette si merveilleuse fête. Il était encore un grand enfant qui aimait venir se déguiser pour aller réclamer des bonbons, mais aussi jouer des mauvais tours en faisait hurler de peur certains habitants, c'est sans doute pour ça qu'il ne voulait sous aucun prétexte rater l'occasion de venir s'amuser et d'être peut-être pleinement ou vraiment lui-même. En cette journée si spéciale il avait le droit d'être aussi bizarre qu'il le veuille, sans aucun jugement de valeur à son égard, il pouvait être le pire diable au monde si c'était son souhait sans que personne ne trouve rien à redire puisque Halloween était la fête des mauvais tours aussi. Ainsi il avait préparé tout ce qu'il fallait pour que sa maison devienne une véritable maison hantée, même si en temps normal elle n'en aurait nullement eu besoin, et ces derniers jours il était en train de tout disposer dans sa boutique qui était devenu l'antre de l'horreur. En quelque sorte. C'était le mois où il avait le plus d'activité, entre la recherche d'un costume pu d'articles attraits au 31 octobre mais aussi pour tenter l'invocation d'un fantôme à l'aide de matériels de spiritisme le jour fatidique, et il se devait d'être à la hauteur de ce qu'on pouvait attendre de lui mais aussi de ce qu'il exigeait de lui-même. Il n'avait plus le temps pour le reste, sa vie personnelle était mise entre parenthèses d'une certaine manière même si ceci ne le dérangeait guère il devait bien l'avouer, même si cette année il était quelque peu embêté d'avoir une telle contrainte sans vraiment arriver à mettre le doigt dessus. Ce n'est qu'un soir en fermant sa boutique bien plus tard que d'accoutumée, la période l'obligeant à être bien plus disponible surtout dans les derniers jours avant ce jour grandiose, alors qu'il marchait pour rentrer chez lui qu'il vient comprendre pourquoi. Ses yeux s'étaient posés sur le commerce de la fameuse couturière, fermé bien avant lui et ce qui ne lui avait pas permis de croiser sa propriétaire, ne sachant aucunement depuis combien de temps il avait réellement parler à son homologue.

Douce Sofie. Ils ne s'adressaient vraiment la parole que depuis l'année dernière, avant ils ne s'échangeaient que de brèves banalités lorsqu'ils arrivaient à se croiser dans la rue et peut-être pour entretenir une bonne relation commerçante, car il avait souhaité qu'elle lui fasse un magnifique déguisement sur mesure pour Halloween. Jack avait apprécié son tempérament doux qui avait réussi à calmer son euphorie bien trop grande, souvent synonyme de maladresse chez lui et d'insomnies encore bien plus tenaces, appréciant la simplicité dont elle pouvait faire preuve et le travail plus que remarquable qu'elle avait effectué pour lui. Depuis il avait pris l'habitude de lui parler au moins une fois par jour, un petit rituel qui lui mettait toujours en joie même dans les moments où il ne se sentait pas à sa place dans cette ville, mais depuis le début du mois d'octobre cette coutume était brisée ou du moins elle aussi mise de côté pour son plus grand regret. Il se souvenait juste lui avoir demandé cette année encore de lui préparer un costume sublime, qu'elle avait carte blanche sur le sujet du moment que ceci restait dans l'esprit de cette fête, qu'il voulait avoir la surprise quand il viendrait le chercher pour le jour qu'il attendait avec le plus d'impatience. Cette pensée lui offrait un léger pincement au cœur, sans qu'il puisse vraiment l'expliquer, Sofie était la personne avec qui il aimait parler et passer le plus de temps. Même lorsqu'il n'allait pas bien, gardant son sourire de convenance en toute occasion malgré tout, parfois il pensait que la couturière pourrait apaiser ce sentiment étrange qu'il allait étouffer dans une routine. Au moins elle n'avait nullement l'être de le trouver parfois un peu trop bizarre, ou du moins elle avait la délicatesse de ne pas le montrer devant lui, ce qui l'a réconforté dans l'idée qu'il voulait en apprendre un peu plus sur elle. Jack l'appréciait énormément ça il ne pouvait dire le contraire, il n'y a qu'à voir le temps qu'ils peuvent passer parfois ensemble, c'est sans doute ce qu'il le poussa ce soir-là à se dire qu'il devait faire une chose pour elle. Regardant ainsi la boutique pendant un petit temps, restant planté devant tout en se creusant du mieux qu'il pouvait sa cervelle, l'idée le frappa tout d'un coup. Une somptueuse idée, à ne pas en douter venant de lui, lancé dès lors dans un enthousiasme sans pareil alors qu'il retournait dans sa boutique pour récupérer le double des clés que la jeune femme lui avait confié en toute confiance ainsi que tout le matériel adéquate pour son opération.

Le lendemain lorsque Jack vient ouvrir son magasin il était fier de lui, étant arrivé plus tôt que la rouquine il aurait le loisir de voir sa réaction, ne pouvant s'empêcher d'aborder un sourire satisfait tout en regardant en direction de la boutique de la couturière. Il avait profité d'avoir accès au lieu pour venir lui aménager comme il se toit toute sa vitrine, mais aussi l'intérieur, des décorations pour Halloween vu qu'elle n'avait encore nullement eu le temps de le faire. Ou peut-être l'envie. Alors il avait décidé de corriger ceci, de lui offrir en quelque sorte ce cadeau pour se faire pardonner même s'il n'était aucunement sûr de quoi, tout en lui laissant un petit mot dans un seau remplit de bonbons où était marqué : '' Trick or treat, voici mon mauvais tour d'Halloween ! Jack. '' . Tout ce qu'il avait à faire maintenant c'était d'attendre sa réaction, s'occupant donc de son propre commerce tout en guettant l'instant où elle arriverait, après tout c'était le seul moyen sur le moment qu'il avait trouvé pour lui parler. S'il ne pouvait pas venir jusqu'à elle, étant de plus en plus débordé, alors la solution était toute simple puisque ça serait elle qui viendrait à lui. Il lui arrivait d'avoir de ces éclairs de génies, parfois il s'en étonnait lui-même, loin de se souvenir en revanche que la plupart du temps tout ceci était le genre de chose ou de situation qui lui retombait dessus sans vraiment prévenir. À travers sa vitrine il vit de loin arriver sa chevelure flamboyante, se mettant alors à couvert pour ne pas qu'elle le voit de loin tout en pouvant à loisir observer sa réaction, ce qui ne manqua pas de l'amuser vraiment. Lorsqu'il fut certain qu'elle venait de rentrer dans son commerce il vient pour sa part se dépêcher de se mettre derrière son comptoir en bois, là où se trouvait la caisse enregistreuse et tout un tas de fouillis qu'il devait ranger, attendant donc de la voir arriver d'un moment ou à l'autre en espérant qu'elle lise le mot. Jack fit mine d'être occupé à écrire quelque chose lorsqu'il la vit traverser la route pour venir dans cette direction, ne relevant nullement les yeux quand la clochette de la porte retentit car il savait parfaitement de qui il s'agissait, ne pouvant s'empêcher malgré tout la bonne volonté du monde d'aborder un certain sourire malicieux alors qu'il prenait un air faussement surpris en relevant les yeux.

« Sofie ! Que me vaut donc cette charmante visite ? Mon costume serait-il fin prêt pour le grand jour ou est-ce la possible dégustation des caramels d'Halloween que je viens de recevoir qui a pu décider ma couturière préférée à venir me voir ? »

Il se retenait de rire pour le coup, tellement fier de lui sur ce coup-ci, tout en étant particulièrement content de l'avoir ainsi face à lui. Elle lui avait sincèrement manqué.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Mar 27 Oct - 14:32


I just wanna see you
Sofie & Jack
 
Dans deux semaines, c’était Halloween. Une date bien difficile à retenir lorsque l’un de ses amis les plus proches semble comme obsédé par cette fête depuis les premiers jours de l’automne. Au début de la saison, excité comme une puce il n’avait cessé de lui en parler. Cela avait duré tout le mois de septembre, et elle avait accepté ces conversation avec un sourire et exposant des idées de créations pour l’occasion. C’est même ainsi qu’elle c’était retrouvée avec une nouvelle mission à mener à bien : concevoir le plus beau des costumes pour le plus adorable des commerçant qu’elle connaissait. La tâche, en soit, n’était pas bien compliquée. Mais elle avait un tel désire de bien faire qu’elle s’était fixé la barre bien plus haut que pour n’importe quelle autre création. Elle mettait vraiment du cœur à l’ouvrage, et avait même confectionné plusieurs modèles sur le papier avant de se décider pour l’un d’eux et de commencer sa création en secret. Cela supposa bien sur beaucoup de discrétion au vu des visites répétées de l’un et de l’autre dans le commerce du second. Ou, du moins, sur le mois de septembre.

Tout était devenu bien plus étrange le mois suivant. Ils ne se voyaient plus, alors qu’avant pourtant ils se parlaient tous les jours. Bien sûr, elle avait tenté de mettre cela sur le compte de la saison et du travail qui s’était multiplié pour lui. Jamais elle n’aurait dû se sentir blessée par ce manque de visite et pourtant elle l’était. Mais il était injuste de le blâmer simplement parce qu’il lui manquait. Alors elle n’avait rien dit, tout en se persuadant qu’une fois la période de la fête des morts passée tout redeviendrait comme avant. Ainsi, elle s’était appliquée sur le costume qu’elle ne trouvait étrangement jamais assez…Parfait. Beaucoup de retouches ont été nécessaires et le seront encore par la suite, mais elle était certaine d’y arriver à temps. Dans le cas contraire, elle aurait fait comme lui et se serait décidée à fermer sa boutique plus tard. Mais ses horaires restaient fixes, et à chaque fois qu’elle fermait sa boutique, le soir, elle déposait son regard sur celle de Jack avant de tourner les talons et de rentrer chez elle.

La vérité, c’est qu’elle était persuadée que ce petit manège resterais le même jusqu’à halloween, et que cette constatation était loin de lui donner du baume au cœur. Mais ça, c’était sans compter le coté imprévisible de l’homme qu’elle avait su apprécier au fil des années. Perdue dans ses pensées, elle ne s’en était pas rendue compte tout de suite. Machinalement elle avait vu sa boutique sans la regarder  et l’avait ouverte pour entrer au plus vite bien au chaud. C’est en posant son sac à côté d’un petit seau remplis de bonbons qu’elle s’était finalement véritablement rendue compte de ce qui s’était passé. Redressant la tête elle contempla sa boutique nouvellement décorée avec une pointe d’admiration dans le regard. Un peu d’émerveillement, aussi. Elle n’avait pas pensé à décorer sa boutique, mais à présent elle la trouvait tout simplement sublime –pour une boutique décorée pour l’occasion. Attrapant le mot dans le seau, elle leva les yeux au ciel. Il n’était vraiment pas nécessaire de sa part de se donner tant de mal pour ça. Pour elle.

En sortant dans l’idée de le rejoindre elle fit un demi-tour et marcha à reculons quelques pas pour admirer la devanture nouvellement décorée avant de reprendre le droit chemin vers la boutique de son ami, mot à la main. Elle afficha un sourire à la vue du sien, venant gâcher totalement l’air surpris qu’il voulait se donner.

« Jack ! Figure toi qu’un homme au même prénom que le tient est entré par effraction dans ma boutique afin de la décorer pour Halloween ! » Elle déposa, malicieuse elle aussi, le mot sur le comptoir de son ami. « Ayant une si belle vu sur ma boutique, je suis certaine que tu dois avoir une idée sur l’identité du malotru ! »

Puisqu’il avait décidé de nier, elle avait jugé amusant de jouer le jeu. D’autant que cette petit comédie était une bien meilleure excuse à son sourire que tout simplement le bonheur de le revoir. Comment aurait-elle pu justifier cela, autrement ?



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Mer 28 Oct - 16:37




Sofie jouait le jeu ce qui avait le don de mettre Jack dans un état d'esprit encore plus amusé, les deux n'étaient nullement dupes sur l'identité de la personne qui avait bien pu décorer la boutique de la couturière, et honnêtement il avait senti un brin de soulagement à l'instant où il l'avait vu poussé la porte de son magasin tout en abordant ce ravissant sourire qu'elle pouvait avoir. Il avait craint, ne serait-ce que quelques secondes alors qu'elle traversait la rue, qu'elle puisse être en colère en découvrant tout ce qu'il avait installé ou même que ceci ne lui plaise aucunement. Il aurait été plus que grandement déçu bien évidemment, ça il ne pouvait le nier mais pas non plus vraiment l'avouer, se rendant compte par moments à quel point son humeur pouvait dépendre de celle de la jeune femme ou même des remarques qu'elle pouvait bien lui faire. Mais elle était à cet instant-ci devant lui, avec ce sourire si caractéristique qu'il appréciait tant, alors qu'ils étaient tous deux en train de jouer cette petite comédie sans grande conséquence. Regardant la rouquine il détacha finalement son regard d'elle, se mordant intérieurement la langue pour ne pas tout gâcher en riant aussi tôt et avouer qu'il était le coupable de cette histoire, venant prendre en main le mot qu'elle avait déposé sur le comptoir et qu'il avait ainsi écrit lui-même. Il fit mine de l'observer un petit instant, tournant le bout de papier comme pour faussement vérifier que celui-ci ne comportait guère un indice, avant de le reposer délicatement tout en faisant mine de réfléchir. Tapotant d'une main ses lèvres tout en la regardant il vient faire le tour du comptoir, s'avançant ainsi vers la vitrine où il regardait de ce point de vue la boutique de sa voisine commerçante, gardant un petit temps le silence tant il essayait de garder un semblant de sérieux dans cette situation. Ses yeux se portèrent de nouveau sur elle alors qu'il venait cette fois-ci se positionner à ses côtés, il savait comment il avait tout positionné chez la couturière et n'avait nullement besoin d'y porter trop d'attention après tout, l'avoir à ses côtés lui faisait vraiment chaud au cœur mais pour l'heure il ne pouvait s'empêcher d'être encore assez taquin car après tout il n'avait pas encore avoué être le coupable.

« Maintenant que tu le dis c'est vrai. Quelqu'un est bien rentré dans ta boutique et a tout décoré ! Malheureusement je n'ai rien vu, je devais être en train de ranger à ce moment-là. Cependant de ce que je vois d'ici ce doit être une personne qui a beaucoup de goût, vu les dispositions parfaites des décorations ça ne fait aucun doute, je pense que tu as à faire à un vrai professionnel d'Halloween pour le coup. Le mystère vient un peu plus s'épaissir on dirait, ma pauvre tu dois être bouleversée et je ne peux que compatir, mais ne t'en fais pas je vais trouver celui qui a osé opérer un tel crime. »

Jack ne pouvait s'empêcher de se vanter un peu parfois, surtout lorsque ceci touchait son domaine de prédilection, même si cette fois-ci ceci était plus sur le ton de la rigolade que réellement un moyen de flatter son ego. Doucement il vient la prendre dans ses bras, tout en lui frottant légèrement le dos alors qu'il soupirait légèrement, toujours dans le jeu de l'action comme s'il voulait la réconforter d'avoir vécu une épreuve qui se voulait difficile. Mais la vérité était que par ce geste il cherchait aussi à se faire pardonner d'avoir ainsi été absent, de sûrement l'être à l'avenir jusqu'au jour fatidique qui lui prenait tant de temps, or il n'avait nullement besoin de dire les choses pour qu'elle comprenne vraiment de quoi il en retournait lorsqu'il agissait ainsi. Du moins il l'espérait. Il ne disait plus un seul mot dans ce moment qui ne semblait qu'appartenir à eux deux, l'avoir ainsi dans ses bras calmait son euphorie automnale et halloweenesque ce qui n'était pas pour lui déplaire, sachant pertinemment qu'ils n'avaient pas besoin de mots pour se comprendre tout simplement. La première fois qu'il l'avait ainsi prise en voyant le splendide costume qu'elle lui avait confectionné l'année dernière, dans le fond il avait été touché qu'elle puisse prendre aussi sérieusement sa demande si particulière, au point qu'il s'en était surpris lui-même sur le coup. Jack n'était pas vraiment du genre tactile avec les personnes, il mettait une certaine distance entre lui et eux tant il voulait maintenir les règles de la politesse, mais avec Sofie c'était quelque peu différent il devait bien l'avouer tout de même. Dans la même idée il lui avait demandé assez spontanément par la suite, après quelques mois de discussions entre eux qui le ravissaient toujours, s'il pouvait la tutoyer ce qu'il ne faisait que rarement. Il usait toujours du vouvoiement avec autrui, attendant toujours que ce soit la personne face à lui qui demande si cette habitude pouvait oui ou non être brisée, et au final il usait du tutoiement qu'avec peu de personnes. La couturière arrivait sans problème à l'amadouer, bien plus naturel avec elle qu'avec n'importe qui d'autre, et il ne comprenait nullement comment elle arrivait à opérer un tel tour de magie.

« Ça va mieux ? Tu sais tu peux rester ici le temps que je vienne résoudre cette épineuse affaire, et tu peux même m'aider à trouver le coupable de toute cette mascarade car après tout nous avons plusieurs indices qui s'offrent à nous. Nous savons que cette personne aime décorer les boutiques pour Halloween, et elle semble signer ses crimes du nom de Jack. Ce qui est par le plus grand des hasards le même prénom que le mien, curieuse coïncidence tu ne crois pas ? »

Il vient desserrer son emprise sur elle, lui souriant grandement tout en la regardant, tout en reculant quelque peu après cette accolade qui avait eu le mérite de le calmer et de lui offrir une certaine forme de soulagement. Jack essayait ainsi récupérer, ne serait-ce qu'une partie, les deux semaines qu'ils avaient passé sans pouvoir se voir. Il aurait dû corriger son erreur avant, d'une manière ou d'une autre qu'importe, au moins il ne serait aucunement aujourd'hui ici à avoir des regrets de ne pas avoir été assez présent. Peut-être que dans le fond il n'y avait que lui qui avait ressenti ce manque, que leurs discussions étaient plus importantes à ses yeux qu'à ceux de Sofie, et qu'au final il venait peut-être de briser les instants de paix de la couturière qui était peut-être satisfaite et heureuse de ne plus l'avoir dans les jambes. Cette perspective l'attrista. Contournant le comptoir pour reprendre sa place initiale, perdant quelque peu de son sourire tout en le maintenant pour les apparences, il vient ainsi sortir son livre des comptes toujours dans la petite mise en scène qu'il avait mise en place. Faisant mine de chercher un nom qui pouvait correspondre dans les sorties d'articles, fredonnant assez légèrement une comptine d'Halloween qu'il avait toujours connu, il ne trouva bien entendu rien qui ne pouvait correspondre. Il cherchait surtout un moyen de pouvoir prolonger autant que possible ce moment privilégié en sa compagnie, d'avoir le loisir de l'avoir à ses côtés même si c'était uniquement pour une minute de plus il prenait, car il n'y avait qu'avec elle qu'il se rendait vraiment à sa place. Même s'il était possible qu'elle ne l'appréciât nullement autant qu'il pouvait bien venir se l'imaginer quelque part, peut-être que tout ceci n'était que le pur produit de son imagination parfois bien trop débordante, il avait l'espoir qu'elle le comprenait mieux que n'importe qui. C'était compliqué. Se redressant correctement, refermant le livret par la même occasion, essayant d'apaiser un peu cette petite forme de crainte naissante.

« J'ai beau chercher je ne sais guère qui aurait pu venir décorer ta boutique. Tu n'aurais pas une petite idée  ? Sinon on va devoir éplucher de nouveau ensemble les indices que tu as pu trouver. »

Prenant un air désolé, secouant légèrement la tête, comme s'il s'avouait vaincu alors que son sourire quelque peu amusé était revenu naturellement alors qu'il se perdait dans ses yeux.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Jeu 29 Oct - 15:27


I just wanna see you
Sofie & Jack
 
Il était unique. C’était un fait. Un fait incontestable. Il était unique, et pour rien au monde elle n’aurait voulu qu’il change. Ce petit jeu entre eux n’en était qu’une preuve de plus. Dans son entourage elle n’avait personne avec qui elle aurait pu finir par jouer à ce genre de jeu. Elle les appréciait, bien sûr.  Mais elle ne s’amusait jamais avec personne comme elle s’amusait lorsqu’elle était avec Jack. Qui d’autre essayerait de jouer le détective d’un crime commis lui-même ? Crime qui n’était, il faut bien l’avouer, qu’une merveilleuse surprise. Mais ça, dans ce délicieux jeu, il ne fallait pas lui avouer. Oh ça non, pas tout de suite. Elle attendrait le moment opportun…

Pour l’heure, le voir jouer au détective et écouter son témoignage était bien trop amusant. Sa crédibilité s’effritait de plus en plus. Elle savait bien qu’il avait un œil sur sa boutique bien trop souvent. Impossible qu’il n’ait pas posé ses yeux dessus sur le laps de temps relativement assez important pour décorer de la sorte une boutique toute entière. Et, d’ailleurs, elle ne put s’empêcher d’afficher un large sourire en l’écoutant se lancer des fleurs à propos de sa si belle décoration. Elle aurait pu le taquiner sur ses mots et lui demander si le professionnel dont il faisait allusion était plus talentueux que lui. Dans quelle drôle de situation cela l’aurait mis !

Elle aurait pu, sans l’ombre d’un doute. Mais elle avait préféré profiter de cette étreinte, de ce doux moment durant lequel, après un instant d’hésitation, elle avait passé ses bras autour de lui également. Jouer les victimes avait du bon, surtout dans ce genre de situation. Et puis, ce geste l’avait apaisé également. Elle s’était demandé si l’homme face à elle avait simplement revu ses priorités. Mais dans ce geste elle compris –a moins de se fourvoyer totalement-  que c’était loin d’être le cas, qu’il essayait de lui faire comprendre qu’elle lui avait manqué. Et, parce qu’il lui avait manqué également, cela lui fit un bien fou.

« Oh tu sais, j’aimerais tant mais malheureusement j’ai des clients et je me dois de tenir ma boutique. L’un d’eux, d’ailleurs, voudrait un costume pour halloween et je m’en voudrais de ne pas le finir à temps ! Je te fais cependant confiance pour le trouver. » souffla-t-elle alors que son emprise –hélas- se desserrait.

Presque immédiatement elle lui rendit le sourire qu’il affichait. Il lui était impossible de l’avouer, mais elle n’aurait pas été contre un petit prolongement de ce moment tendre. Mais tant pis, il y aurait d’autres occasions, sans doute. Rien que pour le remercier, par exemple. Lorsque le voile, enfin, sera tombé. S’il ne restait pas à distance, derrière son comptoir, cela dit.  Il fit mine de cherche un nom dans ses registre et, machinalement, elle croisa les bras avec un petit sourire septique. Cet homme était probablement le meilleur acteur qu’elle connaissait ! Ce qui n’était pas un compliment pour ses autres connaissances, au vu du temps qu’elle avait mis pour savoir que c’était lui.

Elle s’appuya sur le comptoir, pour se pencher un peu vers lui. Chacun de leur côté, ils étaient à la fois proches et éloignés. Quelle drôle de réflexion à se faire dans un moment pareil.  

« J’ai quelques pistes, mais il me faut un expert pour les déchiffrer ! Tu l’as dit toi-même, Jack, ce type est un expert ans son domaine ! Hors, le seul expert sur cette fête que je connaisse, c’est toi ! Donc, de ton avis d’expert, bien sûr, lequel de vous deux te semble être le plus doué ? Je suis certaine que tu connais les autres experts et je pense qu’une liste rédigée dans l’ordre du plus talentueux au moins talentueux peut être rédigé par tes mains expertes en un rien de temps ! Et ainsi, nous aurons une liste de suspects fortement réduite ! »

Elle avait pris son air le plus sérieux pour cette tirade, bien qu’elle se rende compte par elle-même que toute cette tactique était des plus foireuses.

Sur ces mots elle fit un demi-tour et fit quelques pas vers la vitrine pour avoir vu sur son espace à elle.

« En tout cas j’aimerais très vite le retrouver. Il faut que je le remercie dignement de m’avoir fait ce si beau cadeau ! »

Elle tourna la tête vers lui pour lui sourire. Elle était quasi certaine qu’avec cette bombe envoyée sans ménagement, il ne tarderait pas à tout avouer !



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Ven 30 Oct - 20:05




À l'instant où la couturière lui avait avoué avoir du travail, l'empêchant ainsi que de trop s'attarder en sa compagnie, il avait eu un léger rictus de mécontentement qui s'était bien dissipé. Non pas que le fait qu'elle puisse être occupée soit un problème, ce ne l'était aucunement en fait, mais Jack venait de prendre conscience qu'il avait creusé lui-même indirectement ce fossé déjà bien trop grand à son goût en lui commandant un costume. Tout le temps que Sofie usait pour le déguisement qu'il voulait avoir pour Halloween aurait pu être employé autrement, certes c'était son métier mais ceci venait tout de même le chiffonner quelque peu, comme par exemple peut-être venir lui rendre visite ces dernières semaines. Cependant il se rendait compte à quel point cette pensée était bien injuste et assez égoïste de sa part, la jeune femme avait une vie en dehors de leur échange et il n'en était nullement le centre ça il devait se le mettre dans le crâne, d'autant plus que le véritable fautif de cette histoire c'était bien lui et personne d'autre. Si d'ordinaire il n'aurait pas réellement hésité à rejeter la faute sur autrui tout en soulignant que personne ne pouvait vraiment le comprendre, surtout pas en sachant pertinemment qu'il était derrière tout ça, jamais il ne pourrait la rendre coupable du moindre crime quel qu'il soit. Il l'aiderait peut-être même à le maquiller pour lui éviter le moindre souci. Mais pour l'heure il laissait de côté ce genre de considérations pour profiter pleinement de sa présence, heureux de voir qu'elle jouait toujours le jeu malgré toutes les évidences qui ne pouvaient que conduire à lui, ne pouvant que se sentir assez flatté par les compliments indirects qu'il pouvait bien recevoir. Il avait souvent recherché une certaine reconnaissance, pour tout ce qu'il entreprenait, et le fait que Sofie le nomme comme étant un expert dans son domaine de prédilection le ravissait au plus haut point. Il ne pouvait s'empêcher de sourire, la petite touche de crainte ressentie un peu plus tôt n'était plus que de l'histoire ancienne à chaque mot qu'elle prononçait, garder un semblant de sérieux devenait de plus en plus difficile surtout en la voyant ainsi jouer à la comédie. Un petit moment de complicité entre eux, comme si le reste n'avait plus d'importance et ça n'en avait nullement, qui lui donnait l'impression d'avoir trouvé dans un sens le synonyme du bonheur.

« Un véritable expert même, je le confirme ! Et comme tu le dis si bien, il se peut en effet, que je connaissance parfaitement l'identité des personnes susceptibles d'avoir pu faire une telle œuvre. Et puisque ceci est ton souhait je vais donc rédiger cette fameuse liste, avec de la chance la personne que tu cherches s'y trouvera. »

La laissant s'éloigner il ne pouvait s'empêcher de la regarder faire, se demandant aussi si elle avait déjà pris des cours de danse tant il trouvait sa démarche aussi bien légère que gracieuse, tout en prenant une feuille de papier pour marquer les fameux noms. Jack était prêt à écrire toute une liste toujours dans cette petite mise en scène, ne comportant pas forcément de véritables noms existants ou du moins de manière volontaire bien entendu, mais sa dernière phrase brisa son élan alors qu'il avait un stylo à la main. Sur l'instant il ne dit rien, se contentant de regarder Sofie dont le sourire faisait tant plaisir à voir, alors qu'une guerre intérieure venait de se déclencher. Devait-il oui ou non continuer ce jeu ? Il comprenait mieux le dilemme posé par Shakespeare, à ne pas en douter son auteur préféré depuis son plus jeune âge, avec la célèbre tirade to be or not to be that is the question. S'il ne venait nullement avouer qu'il était bien l'auteur du crime ceci lui donnait, d'une certaine manière en tout cas, une excuse pour que la couturière reste encore un peu plus longtemps en sa compagnie. D'autant plus que venir avouer une farce, si on pouvait la nommer ainsi dans ce cas-ci, alors qu'on n'a aucunement été surpris la main dans le sac était à l'encontre de l'esprit d'Halloween. Cependant de l'autre côté s'il avouait être celui qui avait bien décoré sa boutique bien que Sofie était parfaitement informée et Jack l'avait bien deviné depuis longtemps, le fait de pouvoir recevoir des remerciements était un élément important à nullement négliger. Surtout venant de Sofie. C'était sans doute idiot à dire, il ne se l'expliquait aucunement même et c'était là un grand mystère pour lui, mais l'avis de la couturière et surtout celui qu'elle pouvait avoir envers lui comptait beaucoup. Il devait donc prendre une décision, ce qui ne lui semblait guère évident sur le coup, même si au final les deux choix qui s'offraient à lui n'avaient qu'à offrir de bons souvenirs à bien y regarder. Il garda ainsi le silence tout en ayant pris sa décision, souriant tout simplement à la jeune femme alors que dans le fond il mourrait d'envie de lui dire sur-le-champ que c'était lui, venant donc écrire sur le bout de papier avant de le plier et d'avancer pour la rejoindre.

« Je trouve qu'il a beaucoup de chance alors, ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance d'être recherché par quelqu'un comme toi. Je suis un peu jaloux, je dois bien l'avouer. En tout cas j'ai rédigé la liste des experts d'Halloween, comme tu l'as si habillement suggéré, je suis sûr que la personne que tu souhaites remercier se trouve dedans. »

Jack la regardait droit dans les yeux, toujours avec ce petit sourire caractéristique malicieux lorsqu'il avait une bonne idée, gardant encore un instant le bout de papier entre ses doigts avant de lui tendre. Il avait vraiment écrit quelque chose dessus, toujours autant amusé par la situation, mais au lieu de venir rédiger une liste tout ce qu'il avait marqué c'était tout simplement son nom. Il la laissa donc découvrir par elle-même ce petit tour de passe-passe, il en était quelque peu fier il devait bien se l'avouer pour le coup, espérant tout de même que ceci ne sonnerait aucunement la fin de sa visite. Elle lui avait bien trop manqué durant ces deux semaines, s'en voulant toujours autant d'avoir ainsi mis toute sa vie entre parenthèses d'une certaine façon juste pour sa fête adorée, et il ne souhaitait pas vraiment déjà la voir repartir. Les semaines à venir devaient être différentes, même si cette résolution serait très certainement compliquée à tenir et à mettre en œuvre il devait au moins venir essayer, il ne voulait pas que Sofie ait l'impression qu'il puisse l'oublier aussi facilement ou même qu'elle se mette en tête qu'il pouvait aisément l'ignorer en vue de son comportement. Non, c'était même tout le contraire, il pouvait le sentir à la joie qu'il ressentait à cet instant de l'avoir face à lui. Il avait certes un peu perdu la notion du temps, et s'emportait à cause de son euphorie saisonnière à l'approche du 31 octobre, mais chaque soir il ne pouvait se retenir de jeter un regard vers la vitrine de la couturière lorsqu'il fermait son magasin. De même qu'il s'était assuré qu'elle était bien présente en regardant entre deux clients de l'autre côté de la rue, le fait de voir qu'elle était ouverte lui indiquait qui ne lui était rien arrivé, agissant de façon inconsciente sans qu'il puisse réellement s'en rendre compte. Jack profitait juste de chaque seconde qu'il pouvait passer avec elle, sans que rien ni personne ne vienne déranger, tapotant le bout de papier qu'elle tenait en main.

« Comme tu peux le voir, j'ai noté le nom de la seule personne qui selon moi aurait un tel niveau de compétence, les autres en sont bien loin. Tu parlais d'un remerciement non ? Je suis curieux de savoir ce que tu lui réserves. »

Bien sûr il n'avait pas fait ceci pour avoir quelque chose en retour, juste la voir sourire lui suffisait, mais désormais il n'était peut-être pas contre.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Jeu 12 Nov - 13:10


I just wanna see you
Sofie & Jack
 
Elle avait cette impression d’avoir joué sa dernière carte, en agissant comme elle l’avait fait. Comme si elle avait lancé une ultime attaque contre lui, certaine qu’il ne pourrait s’en échapper, qu’il ne pourrait qu’avouer. Et pourtant il avait déclaré se lancer dans la réaction de cette fameuse liste, la laissant perplexe. Elle se demandait bien quel genre de nom il pourrait écrire sur ce bout de papier. Rien que des noms fictifs, sans doute. Elle haussa un sourcil, posant ses yeux sur la feuille de papier, mais elle était trop loin pour en lire ne serait-ce qu’un seul mot. Quelle dommage.

Mais dans le fond ce n’était pas si mal. En attenant elle restait ici, et bien que sa boutique n’était pas tenue sur le moment, elle serait capable de voir au loin des gens arriver et de retourner à son poste si jamais le besoin s’en faisait sentir. Et puis cela valait le coup. Le revoir et pouvoir parler de nouveau avec lui lui faisait du bien. Et, comme elle n’était pas sure de le revoir avant cette fête si importante à ses yeux, il fallait bien qu’elle en profite. En ce sens, elle réalisa qu’elle avait mal joué son coup. Mais tant pis. C’était le jeu et il fallait bien pouvoir reconnaitre ses erreurs.

Il vint la rejoindre finalement et elle ne put se cacher qu’elle était ravie que cette petite distance se raccourcisse encore plus. Mais le jeu, doucement, prenait fait. C’était une évidence qui lui faisait face, prenant presque la forme de ce petit bout de papier qu’il tendait dans sa direction. Malgré la pointe de déception elle ne put s’empêcher de sourire tendrement à ses mots. Comment pouvait-il se retenir de dévoiler son identité avec des propos pareils ? Peut-être que leurs deux idées n’avaient formées qu’une, peut-être que lui non plus ne voulait pas que ce moment prenne fin. Ou alors, peut-être qu’elle se fourvoyait, tout simplement.

Elle attrapa finalement le morceau de papier et un fin et doux sourire étira ses lèvres. Finalement il avait craqué. Pas de la façon dont elle s’y attendait, mais il avait craqué. Indirectement, en notant son nom et uniquement son nom sur cette feuille de papier, il avait avoué ce qu’elle savait déjà depuis le début. Et c’est un mélange de joie et de déception qui l’envahis. Parce qu’elle n’avait pas franchement envie que cet échange prenne fin, et elle savait que la suite serait le début de son retour dans la boutique. Alors, dans un premier temps, elle ne dit rien.

C’est Jack qui pris la parole, insistant sur le nom noté et se laçant quelques fleurs au passage. Et, comme un enfant malicieux, il en profita pour lui rappeler sa promesse de remerciement. A son tour elle sourit, malicieuse.

« Oh, je ne sais pas si cette personne le mérite ! Ne penses-tu pas qu’elle aurait pu m’en parler et avouer sa faute beaucoup plus tôt ? »

Elle fit quelques pas dans la boutique, regardant ses articles particulièrement populaires en cette période, faisant presque mine de l’ignorer quelques secondes, avant de revenir vers lui, sans rien n’avoir perdu de son sourire. Gracieusement elle passe ses bras autour de son cou et vint se coller à lui dans un adorable câlin. Nichant sa tête au creux de son cou, elle murmura doucement.

« Mille merci, Jack. C’est vraiment magnifique. »

Un instant de bonheur qu’elle aimerait prolonger à jamais.



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Dim 15 Nov - 19:01




Avoir la reconnaissance d'autrui c'est un peu ce que Jack cherchait inlassablement, sentant souvent le besoin d'être reconnu à sa juste valeur et qu'on le remarque, ou du moins il voulait quelque chose mais il ne saurait dire quoi avec précision. Sofie avait parlé de remerciement qu'il était en droit de venir attendre désormais, il s'était indirectement livré comme coupable en écrivant son nom sur ce simple bout de papier, bien que le simple mais aussi attendrissement sourire qu'elle pût bien lui offrir à cet instant lui paraissait comme un trésor inestimable. Il y a un ou deux ans il n'en aurait sans doute nullement porté attention, un petit détail qui faisait pourtant la différence, car de prime abord il ne voyait la couturière comme étant une collègue commerçante d'une certaine façon. Cependant à forcer de discuter avec elle, tout d'abord au sujet de son costume pour Halloween, il s'était rapidement attaché à elle et faisait plus attention qu'avec n'importe qui d'autre. Il avait au fond de lui l'impression qu'elle pouvait le comprendre, acceptant ses bizarreries et parfois ses excès extravagants d’enfantillage dont il pouvait faire preuve, au point que la jeune femme était devenu à ses yeux la personne dont il se sentait le plus proche. C'est pourquoi il avait orchestré toute cette mise en scène pour le simple loisir de la revoir, il n'avait aucunement pris la peine d'agir de la sorte envers une autre personne et ne s'en préoccupait à aucun moment, comme si un lien invisible venait inlassablement la ramener vers elle. Jack se sentait toujours à l'aise et lui-même à ses côtés, quand elle était dans les parages la morosité disparaissait en un claquement de doigt, c'est pourquoi il souhaitait passer le plus clair de son temps avec elle. Il ne devait pas l'oublier, même pas pour sa fête favorite, c'est pourquoi il avait décidé aujourd'hui de corriger ce qui était une impardonnable erreur de sa part. Il le reconnaissait, sans trop de mal pour une fois, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même cette fois-ci. Il ne pourrait même pas en vouloir à Sofie de pouvoir être potentiellement en colère contre lui, surtout qu'elle prenait un malin petit plaisir à le mettre au pied du mur, lui sous-entendant que peut-être il aurait dû tout dire avant.

« Tu crois ? Peut-être que cette personne n'osait plaider coupable avant, ne voulant pas s'attirer tes possibles foudres et ça je ne peux que le comprendre. Ou alors elle voulait simplement que tu viennes ici car... c'est le meilleur point de vue sur ta boutique ? »

Ne sachant pas vraiment s'il devait sourire ou non, être fier de ce qu'il avait fait et de son petit tour de passe-passe, avançant d'un pas vers elle alors qu'elle s'éloignait. Jack essayait de minimiser d'une certaine manière la situation, peut-être qu'elle lui ferait payer ce qui était presque une sorte de farce pour Halloween après tout, tout en cherchant au fond à prolonger malgré tout ce petit jeu qui avait été créé pour cette occasion. Mais il cessa de réfléchir, ainsi que de bouger d'un seul millimètre, à l'instant même où Sofie vient s'accoler à lui sans vraiment qu'il vienne s'y attendre sur le coup. Bien vite il ne pouvait que sourire à ce geste affectif plein de douceur, comme si plus rien au monde n'existait à par la petite rouquine qui le câlinait, alors que presque automatiquement il l'enserra faiblement dans ses bras. Ce n'est pas qu'il n'était nullement heureux par cet élan d'affection, tout le contraire et le sourire qu'il avait en disant long à ce sujet, juste qu'il avait toujours une crainte de lui faire du mal en choyant sa couturière bien-aimée même si elle lui avait expliqué qu'elle ne ressentait aucunement la douleur future. C'était peut-être ce dernier point qui, de manière inconsciente, le forçait à faire d'autant plus attention et il y allait donc progressivement à chaque fois. Fermant les yeux pour profiter de cette étreinte, ayant l'étrange sentiment au fond de lui d'avoir trouvé sa place ou du moins une chose s'en avoisinant, Jack se rendait compte qu'il n'avait guère été des plus francs. Ce n'était pas une question de point de vue, ça ne l'avait même jamais été au fond et il en était conscient depuis le début, mais parce qu'elle lui manquait terriblement et qu'il voulait la voir en réalité. À cette idée il s'accrocha un peu plus à elle, il aurait peut-être même pu la perdre à cause de son comportement un brin égoïste en ne se préoccupant que d'Halloween dernièrement, il ne voulait pas qu'elle pense qu'il a pu l'oublier ou même qu'elle l'oublie. Le remerciement qu'elle lui faisait l’apaisait mais sans doute pas assez, se posant à ce moment un peu trop de questions dont sur le déroulé de la situation entre eux s'il n'avait pas entrepris de lui décorer sa vitrine, pourtant Sofie avait comme le don naturel de le canaliser. Elle était un peu comme la petite voix qui lui disait quel chemin pendre, sans qu'il aille jusqu'à dire une conscience mais peut-être pas très loin, et lui dire la vérité c'était peut-être la moindre des choses. Il soupira légèrement, ne sachant trop où commencer, avant de finalement se lancer.

« C'est à moi de te remercier Sofie... D'être toujours-là quoi qu'il arrive, d'être assez patiente alors que je ne le mérite pas toujours, de toujours prendre sur le ton de la bonne humeur mes drôles de lubies passagères, ou même de te prêter au jeu comme tu le fais... Je voudrai faire plus, tellement plus pour toi, parce que tu le mérites tout simplement. Et même au-delà de ça. »

Parler ainsi à cœur ouvert n'était pas un exercice auquel Jack était habitué, que ce soit par règle de bienséance ou par pure politesse, il gardait le plus souvent tout au fond de lui. Il accumulait ce qu'il pouvait bien penser ou ressentir vraiment, mettant involontairement une barrière entre lui et les autres si on regardait bien même s'il faisait tout pour que ça ne soit nullement le cas, au point qu'il abordait souvent ce sourire de façade alors qu'en réalité tout ce qu'il souhaitait c'était rester chez lui en se complaisant dans une solitude. Pas avec Sofie. À ses côtés il trouvait une joie de vivre qui venait naturellement, de façon assez inexplicable mais après tout s'il n'y avait aucun mystère dans la vie celle-ci serait bien fade très certainement, comme si elle était en quelque sorte une lumière qui vient le sortir de la noirceur dans laquelle il pouvait bien s'engouffrer. Ce n'était pas de mots en l'air ou de belles phrases qu'il lui avait énumérées, comme il avait pu en voir dans plusieurs films, avec la couturière il n'y avait aucune tromperie de sa part ou encore de fameux trick or treat pour le coup. Personne ne le supportait avec autant de bonne humeur comme la jeune femme le faisait, sur des points d'autres auraient perdu patience avec lui depuis longtemps mais ça ne semblait pas être son cas, elle gardait le sourire en toutes circonstances même à ses pires idées. Le fait de venir dans sa boutique sans autorisation, utilisant son double de clé confiée pour les cas d'urgence pour mettre des décorations d'Halloween, aurait pu mettre en colère tout autre personne mais Sofie elle décidait bien au contraire de le remercier. Finissant par relâcher son emprise qu'il avait sur elle, arrêtant ainsi cette accolade entre les deux à grands regrets, il vient prendre ses mains dans les siennes dès que ceci lui fit permis tout en admirant au passage la couleur de ses yeux. Elle méritait plus qu'un simple changement d'ambiance de saison dans son espace de travail, ce n'était clairement pas assez en tout cas pour lui, déterminé comme jamais à arranger sa cruelle erreur opérée depuis deux semaines.

« Je sais que je n'ai pas été très présent dernièrement mais je vais me rattraper, je promets de faire des efforts tu peux le croire. Il ne se passera pas un seul jour sans que je ne te parle une fois, si du moins je n'ai point l'occasion de te voir bien entendu. On peut même se faire une soirée vieux films en noir et blanc ou même ce que tu voudras, qu'est-ce que tu en dis ? »

Il lui souriait avec toute la bonne volonté qu'il pouvait bien offrir, sincère dans sa démarche de bien faire, il voulait lui faire plaisir et la remercier pour tout ce qu'elle pouvait bien faire pour lui depuis le jour qu'ils se connaissaient. Jack gardait les mains de Sofie, peut-être pour un peu se rassurer dans le fond en se disant qu'elle était bien là devant lui, et il aurait été prêt à s'enfuir vers l'aventure à ses côtés à cet instant juste si elle lui demandait. Il avait en temps normal du mal à se préoccuper vraiment des autres, pouvant se montrer assez apathique dans le fond, mais la couturière faisait partie de ce petit cercle des rares privilégiés à qui il offrait une loyauté aveugle sans jamais se poser la moindre question. Elle pouvait lui demander tout ce qu'elle souhaitait, il lui offrirait dans les plus brefs délais, elle avait même le loisir de choisir l'activité de son choix alors qu'il pouvait se montrer parfois récalcitrant car lorsqu'il avait décidé que quelque chose ne lui convenait pas il ne revenait nullement sur sa décision. Profitant de la proximité entre eux il ne la quittait pas des yeux, comme si ceci faisait une vraie éternité qu'ils ne s'étaient pas vue bien qu'il le ressentît ainsi, jusqu'à ce qu'il finisse par baisser un peu la tête.

« Je voulais vraiment te voir tu sais, tu m'as cruellement manqué ces dernières semaines... »

Jack avouait le vrai motif de son crime, si on pouvait le nommer ainsi, pas forcément des plus à l'aise par manque d'habitude de sa part mais après tout Shakespeare disait bien que la vérité a un cœur tranquille. Et c'était exactement ce qu'il cherchait.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Mer 2 Déc - 15:32


I just wanna see you
Sofie & Jack
 
Le jeu s’était terminé et s’en était tant un soulagement qu’une déception. Un soulagement, car le prendre dans ses bras n’avait décidément aucun prix ; comme si cela lui donnait un œil nouveau sur leur relation pas toujours très simple à définir. Une déception car, elle le savait, mettre fin à ce jeu signifiait que bientôt elle devrait tourner les talons et retourner dans sa boutique. Revenir à un cycle où elle ne verrait plus son collègue que de loin, à travers une vitrine. Et ce jusque quand ? Halloween ? Au-delà ? C’était peut-être ça le plus difficile au final, l’ignorance.

Car elle ne pouvait nier l’importance qu’il avait pour elle à présent. Elle ne pouvait nier combien il comptait pour elle. Et c’était vraiment compliqué à gérer quand elle n’avait plus de repère vis-à-vis de lui, quand elle ne savait plus si les choses avaient changées, ou si simplement la période réclamait ça, si simplement tout ne serait que passager. Quelque part, il lui était impossible de l’avoir à voix haute, mais elle voulait être rassurée, savoir que tout redeviendrait comme avant. Se débarrasser de cette boule qu’elle avait au ventre à la simple idée de lâcher Jack pour retourner dans sa boutique. Car fatalement, c’était ce qui se passerait.

L’étreinte se resserrant la rassura un peu, même si cela ne la fit que redouter un peu plus le moment du départ. Comme si elle avait besoin de mots pour apaiser ses craintes, comme si tant que cela ne serait pas fait les gestes ne pourraient plus l’apaiser, alors que pourtant elle ne voulait pas douter. Peut-être parce qu’elle avait été prise de court, parce qu’elle n’avait rien vu venir et que cette situation s’était imposée à elle du jour au lendemain. Elle ne voulait pas que cela recommence…Elle n’était pas sûre de pouvoir continuer à faire face dans cette situation.

Et il prend finalement la parole, faisant cesser son cœur de battre quelques instants. L’ascenseur émotionnel lui ferait perdre l’équilibre si elle n’était pas accrochée à lui, sans doute. Enfouissant son visage un peu plus dans le cou de l’homme qu’elle étreint, elle laisse ses lèvres aller à un sourire léger et fin, un sourire qui en dit long sur son état d’esprit. D’un seul coup et en quelques mots seulement toute son anxiété se fait la malle. Elle aimerait s’exprimer et lui répondre tant de belles choses également. Mais les mots restent bloqués au fond de sa gorge pour le moment, alors elle ne dit rien, elle se contente de le serrer un peu plus fort. Jusqu’à ce que quelques mots simples, bien loin du fond de sa pensée, s’évadent.

« Tu fais déjà tant sans t’en rendre compte… »

Son cœur bat la chamade et elle se sent rouge pivoine. Elle ne doute pas un instant que cet instant serait l’instant parfait pour lui dire tant de belles choses à propose de ce qu’il représente pour elle. Mais elle n’a pas pour habitude de confier ce genre de chose, de se mettre à cœur ouvert ainsi. Elle se promit pourtant de ne pas quitter cette boutique avant d’avoir fait un effort à ce propos. L’envie la démangeait tellement que cela ne devrait certainement pas être si difficile, après tout.

Les deux êtres s’éloignent et il vient prendre ses mains avec douceur. Elle ne peut s’empêcher de lui sourire alors qu’un millier de confessions et bien plus de mots encore se battent en duel dans son esprit, pour être ceux qui auront la chance d’être dits aujourd’hui, de résonner enfin ailleurs que dans son esprit. Et si elle n’en avait pas le courage en premier lieux, les mots de Jack, d’un effrayant naturel, semblèrent la libérer quelques temps de sa timidité.

Peut-être était-ce le soulagement qui était venu l’envahir assez pour ça. La vérité c’est qu’en cet instant elle n’avait pas l’impression de se trouver dans la réalité. Elle flottait comme dans un rêve, tellement ces mots allégèrent son cœur et son esprit. Les mots avaient été mis là pour chasser ses inquiétudes, et elle se sentait d’un seul coup plus léger. Naturellement, elle serra ses mains dans les siennes.

« J’en serais ravie Jack. Pour être tout à fait honnête…Tu m’as vraiment manqué toi aussi, et ça me ferait vraiment plaisir qu’on puisse passer un peu de temps ensemble. »

Sa confession était faite. Mais comme les deux êtres semblaient vouloir la même chose, elle ne parut plus si égoïste, d’un seul coup. Plongeant son regard dans le sien elle lui sourit. Sincèrement. Cela faisait des semaines qu’elle ne s’était plus sentie aussi bien.
Depuis tout ce temps sans Jack, en fait.



By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
Jack Pumpkin

avatar
En réalité, je suis
Le roi des citrouilles
☂ Conte : The Nightmare before Christmas

☂ Emploi : Dirige la boutique de Farces & Attrapes, Ospipailleur
☂ Camp : Trick or treat
☂ True Love : My dearest friend, we could gaze into the stars...

☂ Avatar : Theo Hutchcraft
© Crédit : Grey Wind
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   Dim 13 Déc - 11:37




Se confier n'était pas une chose que Jack faisait spontanément, les personnes qui avaient ce grand privilège se comptaient sur les doigts d'une seule main, préférant de bien loin garder tout pour lui et ne dire mot sur son état d'esprit. Parce qu'il n'était pas sûr que les personnes puissent comprendre, réussir à assimiler correctement ce qu'il voulait dire, se contentant de se taire et de garder bonne figure tout en affirmant que tout allait à merveille. Pourtant aujourd'hui il faisait un pas en avant, tout en gardant précieusement les mains de sa petite couturière favorite qu'il ne voulait nullement venir lâcher, car Sofie avait ce don si particulier de lui faire abaisser ses défenses avec une facilité presque déconcertante mais qui dans le fond le touchait bien plus qu'il ne pourrait le dire. Jamais il n'avait eu l'impression qu'un jour une personne pourrait avoir une telle influence sur son être, ce qui l'avait poussé à cultiver une sorte de petite solitude dans laquelle il appréciait grandement venir se retrancher sans que rien ou personne ne puisse l'atteindre, et celle que la jeune femme avait sur lui était des plus bénéfiques. C'était la sensation qu'il avait en tout cas. Lorsqu'elle était dans les parages c'était toute sa journée qui s'illuminait, tout le négatif qui pouvait parfois ressentir n'existait plus en ces instants passaient à ses côtés, et dernièrement ne plus pouvoir ne serait-ce que la croiser lui avait donné la sensation d'un vide inexplicable. Jack avait tant bien que mal essayé de combler cette impression en s'engouffrant un peu plus dans les préparatifs pour Halloween, alors que sa fête préférée le mettait dans une joie certaine c'était tout de même indéniable, mais ce n'était aucunement pareil. Maintenant qu'il se tenait là face à elle il en était persuadé, ayant toujours besoin qu'on lui place l'évidence devant les yeux, elle était ce qui lui apportait bonheur et joie de par sa simple présence. Tout ce qu'il avait fait dans la boutique de Sofie c'était pour lui faire plaisir, parce qu'elle méritait une telle attention de sa part et bien plus encore, mais aussi égoïstement pour lui et il espérait qu'elle puisse lui pardonner cette audace de sa part. Même si elle avait tenté de le rassurer en lui disait qu'il faisant tant il n'en était pas vraiment sûr, alors qu'en temps normal il n'était pas une personne qui doute et allait jusqu'au bout de ses idées sans reculer ou remettre en question, ce n'était pas à son sens assez. C'était étrange pour lui de s'exposer à cœur presque totalement ouvert, ne sachant nullement comment s'y prendre en réalité, au point qu'il appréhendait presque sa réaction à sa confession.

Les mots, toujours si délicats à son oreille, eurent pour effet de l’apaiser et de le soulager comme par enchantement. Sofie acceptait non seulement sa proposition, sur le fait de réussir à se voir malgré son rythme infernal à venir, mais en plus elle lui avouait qu'il lui avait manqué. Jack eut un sourire à la fois tendre et heureux pour la couturière, ne s'attendant nullement à entendre de sa part une telle chose en réalité, conscient que dans le fond il n'aurait aucunement ressenti une telle joie profonde dans tout son être si une autre personne lui aurait dit ces mots. Bien sûr que dans un sens il en aurait été heureux, quelque part il était toujours jugé comme étant bizarre et qu'on pouvait éviter parfois, mais personne n'arrivait à lui provoquer de tels sentiments avec autant d'intensité que la jeune femme. Il ne pouvait s'empêcher de rire quelque peu, pas pour se moquer loin de là cette idée, juste qu'il se rendît compte qu'il avait dû faire toute une mise en scène extraordinaire pour que l'un et l'autre viennent enfin avouer qu'ils avaient besoin en quelque sorte de passer du temps avec l'autre. Si d'ordinaire la routine était une notion qui le dérangeait grandement, lui donnant presque de l'allergie et qu'il refusait en bloc, celle de parler ou être en compagnie de Sofie ne l'avait jamais dérangé. C'était même devenu vital dans un sens, un point de repère auquel se raccrocher, au point que désormais Jack n'envisageait même plus de se passer de ce rituel avec Sofie. Le gérant de la boutique ne souhaitait plus connaître la monotonie des jours sans la couturière, elle arrivait à lui faire presque oublier comment c'était avant de la connaître, et désormais qu'elle lui avait avoué que sa présence lui avait manqué aussi c'était comme un nouveau chapitre qui s'entamait. Il était hors de question de l'oublier au profil d'Halloween, ou de quoi que ce soit d'autre, pour revenir à ses côtés une fois le rush passé comme si de rien n'était. Elle ne méritait pas ça, plus que n'importe qui pour lui en tout cas, ayant l'impression d'avoir fait le bon choix et pour une fois à temps. Jack s'apprêtait à lui en dire encore plus, à quel point elle pouvait compter pour lui, cependant la clochette de la porte d'entrée de sa boutique retentit alors qu'un client venait faire des emplettes pour le 31 octobre. Il savait que ceci voulait reprendre le travail, ce qui le mettait de bonne humeur que de partager son savoir sur Halloween, mais surtout devoir laisser Sofie repartir à son grand regret. Il retient un soupir face à ce mauvais timing, souriant tout de même au client tout en lui faisant signe qu'il était à lui dans une minute, venant murmure à sa couturière pour rester dans une atmosphère privée.

« Le devoir m'appelle. Ça me ferait vraiment plaisir si tu voulais bien accepter qu'on aille manger ensemble ce soir, je t'invite pour me faire pardonner d'avoir été un fantôme. Tu n'auras qu'à venir après que tu es finie, je fermerai plus tôt aujourd'hui. »


Rayonnant de bonne humeur, dans l'optique de passer une soirée avec Sofie, Jack finit tout de même par lâcher à contre cœur les mains délicates de la jeune femme. Lui souriant toujours, sans se forcer comme toujours lorsqu'elle était dans les parages, il lui fit signe de tête avant d'aller s'occuper de son client. Il garda tout de même un regard vers la rouquine, ne pouvant s'empêcher de lui jeter des coups d’œils, la regardant partir avec la promesse de se retrouver le soir même.






copyright Bloody Storm

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Vents Contraires
Couché sous les pluies diluviennes. Un vestige de tes lèvres. Quelques chrysanthèmes, d'un Joyeux Noël. Je t'ai criée sur tous les toits jusqu'à perdre haleine, jusqu'à prendre le froid qu'aucun feu n'apaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t224-everyone-hail-t
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: I just wanna see you | Sofie Addams   

Revenir en haut Aller en bas
 
I just wanna see you | Sofie Addams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Game Over :: Archives :: Archives rp-